Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > De Raphaël Enthoven, de l’égoïsme et de l’extrémisme (...)

De Raphaël Enthoven, de l’égoïsme et de l’extrémisme libéral-libertaire

Tous les matins, Europe 1 confie sa revue de presse à Natacha Polony, qui lui donne des accents gaullistes et progressistes. Mais elle donne aussi la parole à Raphaël Enthoven, qui s’est surpassé il y a quelques jours dans son sillon libéral-libertaire en évoquant la fable des abeilles

 
Des abeilles et de l’égoïsme
 
Le chroniqueur philosophe, souvent intéressant, a repris la fable d’un économiste du début du 18ème siècle. Il commence par décrire une ruche où toutes les abeilles sont égoïstes, une « société détestable  » où « les avocats ne défendent que les causes lucratives, les médecins préfèrent la réputation au rétablissement des malades, la justice met en sûreté le puissant et le riche ». Mais cela produirait la prospérité et l’abondance. Mieux, « comme les abeilles ne s’intéressent qu’à elles-même, et en autrui, que ce qui a d’intérêt pour elles, elles s’entreaident  ». Il décrit « une société en équilibre : la force sur la faiblesse, le luxe sur la pauvreté  ». Les inégalités donneraient de l’équilibre au monde… Mieux, dans ce monde égoïste, les pauvres eux-même vivraient plus agréablement que les riches ne le faisaient auparavant.
 
Il est tout de même extraordinairement culotté d’y faire référence aujourd’hui, alors même que depuis trois ou quatre décennies dans nos pays, les riches vivent beaucoup plus confortablement qu’avant alors que la prospérité globale a diminué et que, loin de vivre aussi bien que les riches ne le faisaient auparavant, les pauvres vivent moins bien qu’il ne le faisaient il y a quarante ans. Leur pouvoir d’achat a baissé dans bien des pays, notamment aux Etats-Unis, quand celui des plus riches s’est envolé, en suivant, pourtant, les préceptes de ceux qui croient que la somme des égoïsmes produirait de l’intérêt général. Mais finalement, cette référence si ancienne n’est-elle pas le signe que les néolibéraux sont nus ? Faute de pouvoir défendre leurs idées par le réel, ils ont recours à des fables vieilles de 300 ans ! 
 
Djihadiste néolibéral
 
Pour enfoncer le clou, cette fable soutient que quand les abeilles deviennent honnêtes, en tombant sous le charme d’une abeille défendant égoïstement la vertu, la catastrophe arrive : la honte remplace l’arrogance, les prix des denrées baissent de 100%, la mauvaise foi disparaît des procès, les innocents sont libérés, les médecins soignent les malades, qui cessent de les payer. Une seule personne abat le travail de quatre et la ruche est au chômage, s’appauvrit, puis disparaît. L’égoïsme serait une condition de la prospérité. Bref, pour lui, même s’il admet qu’une société égoïste est détestable, il parvient, par une pirouette rhétorique simpliste et qui ne repose sur absolument rien, à soutenir de facto qu’elle est préférable à l’honnêteté, vertu qui ne permettrait pas la prospérité et qui saperait la collectivité.
 
Pourtant, au contraire, plus nos sociétés deviennent égoïstes et individualistes, plus la prospérité semble s’éloigner, si ce n’est pour une petite minorité (dont Raphaël Enthoven fait sans doute partie). Mais le plus effarant dans le propos de cette fable, c’est son caractère exagéré et sans nuance, pas si éloigné, sans doute des discours djihadistes. Où est-il démontré que la somme des égoïsmes serait plus intéressante pour la collectivité que la somme des honnêtetés ou des altruismes ? Il faut sans doute bien être un libéral libertaire quelque peu extrémiste pour arriver à faire de l’égoïsme le nombril du monde, en oubliant que la nature humaine, c’est aussi l’amour, l’amitié, l’altruisme, la générosité, l’aide, et pas uniquement de manière intéressée, comme cette fable semble refuser de l’envisager.
 

Bien sûr, une pincée d’égoïsme est sans doute nécessaire au bon équilibre de chacun, mais en faire une forme de ciment de nos sociétés, est une aberration qui ne peut être que le produit de personnes soit bien pessimiste sur la nature humaine, soit un peu trop centrées sur leur nombril.


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • DanielD2 DanielD2 18 janvier 13:24

    Bah, depuis le temps on les connait les libéraux. Régulièrement depuis des siècles ils organisent des casses en racontant aux gens que si on les laisse faire tout ira mieux. Quelques années plus tard, ils sont très riches, le reste de la population est appauvrie, et ils s’enfuient avec leurs coffres pour échapper au lynchage, et ça recommence 50 ans plus tard quand les gens ont oubliés ...


    Cette fois, leur truc ça a été de raconter aux gens qui si on les laisse acheter des merdes en Chine à 1 Euro pour les revendre en Europe à 20, tout le monde serait content, parce que c’est le village global, que y’a pas le choix, blablabla. Et aussi d’obliger les états à emprunter à des banques privées, ça c’était culotter aussi. 

    • mmbbb 18 janvier 20:21

      @DanielD2 Bemol Les francais fabriquaient pas mal de merde j’ai plusieurs exemple Thomson lorsqu il etait encore sur le creneau grand public, se foutait un peu du consommateur Nous avions un ordinateur Goupil « made in France » au travail Nous utilisions a l’epoque des disquettes 5 pouces Le verrou devait etre tenu par un elastique et un trombonne du bricolo rigolo mais a l ’international cela fait tache etc etc j’en ai a pelle des exemples Nous n avons pas attendu les Chinois il faut etre juste Si vous mettez le prix les Chinois peuvent faire de la qualite Par ailleurs desormais l’electronique grand public est sous traite en Chine. J’ai des anciennes enceintes Cabasse les joints de haut parleur de basse se sont decolles j’ai fait un tour sur Internet je ne suis pas seul dans ce cas et pourtant elle valait une petite fortune a l’epoque Je ne suis pas aussi peremptoire


    • DanielD2 DanielD2 19 janvier 02:45

      @mmbbb

      C’était peut-être de la merde, mais c’était de la meeeeerde Fraaançaaaaaaise, mooonsieuuuur. 

      Nan plus sérieusement, j’ai jamais pensé que l’ouvrier Français avait un don, mais de là à le faire disparaître au profit de semi-esclave du tier-monde ... Et les chinois fabriquent bien de la merde, et parfois même dangereuse, y’a qu’à voir les scandales de fauteuils et des vêtements qui attaquent la peau des gens, etc.


    • panpan 18 janvier 13:29

      "Pourtant, au contraire, plus nos sociétés deviennent égoïstes et individualistes, plus la prospérité semble s’éloigner, si ce n’est pour une petite minorité (dont Raphaël Enthoven fait sans doute partie)"

      Sans doute... oui. C’est pour cela qu’il nous explique que le bien, c’est le mal et que le mal c’est le bien.

      Ca ne vous dit rien ?


        • lsga lsga 18 janvier 14:43

          euh : Gaulliste ET progressiste, c’est pas possible.
          Le Gaullisme est réactionnaire par nature, et être Gaulliste (50’s) en 2015, c’est vraiment être complètement réactionnaire. 


          • lsga lsga 18 janvier 14:47

            « Il est tout de même extraordinairement culotté d’y faire référence aujourd’hui, alors même que depuis trois ou quatre décennies dans nos pays »

            Et voilà pourquoi vous êtes un gros réac : vous limitez tout à vos pays de merde.
             
            À l’échelle de la planète, la mondialisation libérale a permis de considérablement augmenter le niveau moyen. Il faut dire : elle a permis à l’Afrique, à la Chine, et à l’Amérique du Sud de sortir du néo-colonialisme.
             
            Alors, certes, cela a provoqué un très léger ralentissement de l’augmentation du niveau de vie des castes moyennes réactionnaires occidentales... Mais bon, leur niveau de vie est déjà tellement élevé, ces égoïstes ne vont quand même pas chialer... si ? égoïstes. 

            • lsga lsga 18 janvier 15:14

              @Ben Schott
              ah bas le niveau de vie à continuer à augmenter en Europe ces dernières décennies hein... 

              si vous vivez dans un monde parallèle, c’est votre affaire. 

            • toubab 18 janvier 16:10

              @lsga 

               Il faut faire preuve d’une grosse couche de crasse et d’ignorance pour ignorer

               que les Indépendances des pays d’Afrique ex Françaises (AOF-AEF) ont été phagocytées par l’Industrie et le Commerce de l’ancien colonisateur sous la tutelle des responsables politiques autochtones vassalisés, cela se nomme la France-Afrique

              .Ceux qui luttaient pour une Indépendance Réelle ont été emprisonnés et ou exécutés par des mercenaires et des forces spéciales de l’Etat Français.

               D’autres nations du continent ont acquis leur Autonomie par les armes(Guinée Bissau, Angola, Mozambique Zaïre, Afrique du Sud., Algérie..... ailleurs parlons du Vietnam, de Cuba.........

               Quant à vos insultes répétées à longueur d’interventions , la cour de récré vous attend, n’oubliez pas le 4 Heures de maman !

               

               

               


            • lsga lsga 18 janvier 16:25

              @toubab
              Aucune indépendance réelle d’un pays n’est possible dans le cadre du Capitalisme.
              Aucune.

               
              Toutefois, le domination française sur l’Afrique se faisait à l’aide du fusil et de la bureaucratie militaire. 
              Grâce à la mondialisation, on passe à une domination financière des différentes bureaucratie bancaires mondiales qui sont en concurrence les unes avec les autres.
               
              Les africains passent donc ainsi du statut de colonisés à celui de prolétaires. Un très grand progrès pour eux. 

            • Alren Alren 18 janvier 17:06

              @lsga
              Ce sont des Africains, chefs d’état et leurs affidés qui oppriment le plus le peuple africain !
              Ce sont eux qui signent les accords de libre échange entre leur pays et l’UE, sacrifiant leurs peuples pour gagner toujours plus !


            • lsga lsga 18 janvier 17:09

              @Alren
              Non, c’est l’armée française, TOTAL, et la BNP Paris bas qui oppriment les africains. 
              Les castes moyennes réactionnaires occidentales représentent moins de 20% de la population mondiale et consomment plus de 80% des richesses (matières premières, énergie, etc) ; je ne les considère pas comme des sacrifiés de quoi que ce soit. Ce sont des profiteurs, qui maintenant vont avoir le droit au retour du bâton, que je leur souhaite le plus violent et sanglant que possible.


            • Alren Alren 18 janvier 17:13

              @toubab

              « Ceux qui luttaient pour une Indépendance Réelle ont été emprisonnés et ou exécutés par des mercenaires et des forces spéciales de l’Etat Français. »

              Certes mais en plein accord avec leurs ennemis locaux ! Par exemple, si Patrice Lumumba a été odieusement massacré c’est par Tschombe et ses sbires, les Français n’ayant fait que dépister sa cachette.


            • mmbbb 18 janvier 20:08

              @Alren et ce sont eux qui vendent leurs meilleures terres arables D’apres Geopolis ce serait l’equivalent de la surface du Kenya Ouf les francais ne sont pas dans ce commerce mais la Chine en particulier un pays capitaliste comme chacun le sait Les Chinois sont pas con ils ont retenu la lecon pas de politique mais du commerce uniquement du commerce



            • mmbbb 18 janvier 20:42

              @lsga « castes moyennes réactionnaires occidentales. »" toujours aussi con le reactionnaire que je suis je te finirai a coup de battes de baseball Ca t’eviterai de dire des conneries par suite t’es vraiment trop con bourgeois de gauche


            • Emin Bernar Paşa Emin Bernar Paşa 18 janvier 15:24

              enthoven n’est pas économiste ! il ferait mieux de la boucler ! en plus sur europe 1 avec natacha et dany ! qu’est -ce qu’un philosophe fait la-bas ! il empoche c’est tout ! dommage qu’il soit pas resté sur france culture où il faisait de bonnes émission !il est vrai que maintenant finki, onfray vont chez ruquié ou chez fogiel ! lamentable ridicule !


              • Claudec Claudec 18 janvier 15:27

                Abeille ou pas, concernant la société des hommes :

                À volume constant (ou population égale), un tassement de la pyramide sociale, en réduisant l’écart entre son sommet et sa base entraîne un élargissement de cette dernière, ce qui signifie une augmentation de la pauvreté, alors que l’accroissement de cet écart, tel qu’il résulte d’une étirement de la pyramide vers le haut (enrichissement général), a l’effet inverse.

                De même, quand la pyramide sociale se développe en volume du fait de l’augmentation de sa population, le supplément d’activité de celle-ci accroît la richesse globale de la société, avec pour conséquence d’éloigner son sommet de sa base, ce qui se traduit par l’accroissement de l’écart entre richesse et pauvreté.

                Ces deux observations révèlent qu’à une augmentation de l’écart entre richesse et pauvreté correspond un recul de cette dernière et inversement, sans modifier les inégalités autrement que dans leur répartition. En d’autre termes, l’augmentation de richesse collective réduit la pauvreté et sa diminution l’augmente. La Palice n’aurait pas dit mieux mais aurait pu ajouter que le partage des richesses est une tout autre affaire.

                À défaut d’une utopique suppression des inégalités, nous devons donc être conscients que notre seule possibilité de les réduire réside dans le meilleur compromis possible entre plus de richesse et moins de pauvreté, ou moins de richesse et davantage de pauvreté.


                • Alren Alren 18 janvier 17:02

                  @Claudec

                  Pourquoi voulez-vous que la représentation des personnes d’un pays ou du monde soit une pyramide aux arêtes rectilignes ou, en deux dimensions, un triangle isocèle ?

                  Il suffit de se référer à la représentation graphique des âges des individus à l’instant t, pour voir que ses bords ne sont jamais rectilignes même si on appelle cette RG, à tort, « la pyramide des âges ».

                  Cette image fausse vous permet un véritable sophisme mathématique sur lequel il n’y a pas lieu d’insister tant il est ridicule.


                  M. Einthoven n’est sans doute pas un philosophe sinon à la BHL ou à la Gluksmann. Ce qui est sûr en tout cas c’est qu’il n’est pas entomologiste !!!

                  Si les butineuses ne rapportaient pas leur pollen et leur nectar à la ruche, les larves, les jeunes et la rein mourraient de faim immédiatement et la communauté cesserait rapidement d’exister !

                  Ce n’est pas par hasard si l’homme est grégaire : nos ancêtre hominidés n’auraient pas pu subsister si les mâles n’avaient protégé et nourri les femelles et les jeunes.


                  Cela s’est toujours révélé faux que plus les riches s’enrichissaient plus les pauvres, qui en réalité produisent les richesses dont se gavent les parasites sociaux, (les varoas de la ruche ?) en avaient plus de miettes.

                  Si l’historien sait bien que la vie est globalement plus confortable aujourd’hui qu’autrefois, ce n’est pas grâce au capital mais grâce au travail et parmi les travailleurs, grâce aux chercheurs et inventeurs qui ont mis leur génie (au sens propre) au service de tous moyennant une rémunération souvent très ordinaire.

                  Et ces gens ont souvent vu, au contraire, le capital barrer la route à leur invention ou découverte pratique parce qu’elles signifiaient un nouvel investissement à fournir, pris donc sur leur profit et la fin d’une rente de situation liée à la technique antérieure et rendue désormais caduque par l’innovation proposée.

                  Un magazine aussi peu politisé que Sciences et Vie prévenait ainsi les déposants individuels de brevets d’invention qu’ils auraient en face d’eux des adversaires puissants et malhonnêtes.



                • Claudec Claudec 19 janvier 10:35

                  @Alren

                  Votre premier paragraphe : Si une représentation lissée par souci de simplification vous déroute ; si vous n’êtes pas en mesure de voir dans un triangle une pyramide, au même titre qu’un cercle représente une sphère, c’est peut être que l’esprit de synthèse vous manque. Vous devriez y penser. Sans compter l’aberration de prendre celle des âges pour parler de la pyramide.

                  Pour le reste, à noter les lieux communs d’une lutte des classes rejetant les réalités de l’économie comme celles de la condition humaine.

                  - « Cela s’est toujours révélé faux que ... » - Les « varoas » ne contribuent en rien à la production du miel, contrairement à ces capitalistes d’investisseurs. 
                  - «  ... ce n’est pas grâce au capital mais grâce au travail... » - Et de quoi provient le capital (ou le miel), sinon du travail ? Existant par ceux qui ont la volonté d’entreprendre et d’y risquer leur capital.
                   « ... le capital barrer la route à leur invention ou découverte pratique parce qu’elles signifiaient un nouvel investissement ... » - La rentabilité est en effet une préoccupation pour qui veux que son investissement soit durablement utile à tous ceux qui en profitent, par la rémunération de leur travail et de leur investissement, sans oublier l’impôt). Sans omettre cette soif du « toujours plus », bien entendu propre aux seuls riches.

                • Fergus Fergus 18 janvier 15:37

                  Bonjour, Laurent

                  L’erreur est de croire que Enthoven est un philosophe : en réalité, c’est un ratiocineur qui utilise un chausse-pied intellectuel pour faire coller son analyse à un présupposé. Je l’entends parfois sur Europe 1, et j’en suis presque gêné pour lui tant il me semble pathétique de suffisance faussement détachée.


                  • julius 1ER 18 janvier 15:52

                    ’erreur est de croire que Enthoven est un philosophe : en réalité, c’est un ratiocineur qui utilise

                    @fergus

                    je croyais que c’était un radio-chineur et qu’il faisait çà à la télé le dimanche...

                    c’est pas bien de chiner le dimanche ?????

                      • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 18 janvier 18:02

                        Raphaël Enthoven fait de la philosophie comme Christine Angot et Virginie Despentes font de la littérature...
                        ça n’a jamais produit un seul concept philosophique. Du grand bourgeois, ado attardé, la mèche libertaire (à gauche), qui sert la soupe libérale aux bo-beaufs.
                        De la famille des philosophes mitrailleurs globalistes, défenseurs d’Oustachis, de mafieux kosovars et de bandéristes ukrainiens comme Glucksmann père et fils...Tout ce qui constitue le trésor public de l’intelligence française en ce début de XXIe siècle. On a les intellectuels qu’on mérite.


                        • 65beve 18 janvier 23:28

                          Bonsoir les apiculteurs.

                          Les abeilles riches ou pauvres se font bouffer par les frelons asiatiques.

                          cdlt.


                          • BA 19 janvier 08:07

                            La moitié de la fortune mondiale dans les mains de 62 personnes.

                            Il y en a qui sont étonnés ! Pourtant il n’y a là rien d’étonnant. En dehors de toute idéologie tout est une question d’équilibre. Or depuis la chute du mur de Berlin les grands équilibres sont rompus par la victoire par KO du capitalisme contre le communisme entraînant l’absence de contre-pouvoir, en particulier intellectuel.

                            Progressivement donc, le capitalisme revient vers sa vraie nature qui est l’accumulation de richesses infinies dans des mains de moins en moins nombreuses, ce qui crée et renforce des oligarchies, ce qui donne des « oligopoles ». Il n’y a là aucune théorie du complot mais bien le simple bon sens économique.

                            L’économie est comparable à une partie de Monopoly géante. A la fin, il n’y a plus qu’un joueur qui a toutes les richesses et tous les autres qui sont pauvres et ruinés. Dès lors le jeu s’arrête faute de combattants. Cet arrêt du jeu en macro-économie porte le nom de crise systémique globale.

                            Nous nous en rapprochons.

                            Charles SANNAT

                            Lundi 18 janvier 2016 :

                            La fortune détenue par les 1% les plus riches du monde égale la fortune des 99% restants, annonce l’ONG Oxfam.

                            Sur le globe, 62 personnes sont aussi riches que la moitié la plus pauvre de la population mondiale, rapporte l’ONG Oxfam. Pour faire partie de ces privilégiés, il faut cumuler au moins 760.000 dollars. La possession d’au moins 69.000 de dollars ouvrira quant à elle la porte du « club des plus riches », à savoir celui constitué par les 10% des personnes les plus aisées au monde.

                            L’étude publiée à l’occasion du Forum économique mondial de Davos s’appuie sur un rapport rédigé en octobre par Crédit Suisse, une des plus grandes banques du monde. Oxfam, qui a déjà signalé la situation alarmante l’année précédente, constate cette année qu’elle n’a fait que s’aggraver et que le fossé entre les riches et les pauvres a considérablement augmenté.

                            « Le monde est devenu plus inégal et cette tendance s’accélère », indique Winnie Byanymia, directrice générale d’Oxfam.

                            La fortune des 62 personnes évoquées, dont 53 hommes, a augmenté de 44% par rapport à 2010, tandis que celle du reste de l’humanité a chuté de 41%.

                            http://insolentiae.com/2016/01/18/la-moitie-de-la-fortune-mondiale-dans-les-mains-de-62-personnes/


                            • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 19 janvier 12:05

                              Bo-beauf suffrageant camisolé et estrosié s’en fout. Le libéralisme économique et culturel s’impose à lui comme une évidence, même s’il est de gauche. Il ne rêve que de Courchevel, Barcelone, Pukhet et Mamounia, d’imiter ses idoles du spectacle démocrate-marchand.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès