Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Des fédéralistes européens financés par des chefs de l’espionnage (...)

Des fédéralistes européens financés par des chefs de l’espionnage américain

Dans un article retentissant du 19 septembre 2000, le journaliste du très sérieux quotidien britannique Daily Telegraph, Ambrose Evans-Pritchard, a montré que les autorités américaines ont soutenu le processus dit de " construction européenne ", ainsi que la mise en place, dès les années 1960, d’une union monétaire.

Au sein de la presse française, quelques très rares articles ont apporté au public des explications fouillées et sérieuses à ce sujet, essentiellement dans un numéro d’Historia de 2003, intitulé " La CIA finance la construction européenne ".

Reposant sur l’analyse d’archives du Département d’État des années 1950 et 1960, rendues publiques (" declassified ") à l’été 2000, cet article, bien que sensationnel, a été totalement passé sous silence par les médias et les partis politiques français.

 

En voici la traduction française :

 

"Des fédéralistes européens financés par des chefs de l’espionnage américain

Ambrose Evans-Pritchard – Bruxelles
Daily Telegraph, le 19 septembre 2000

Des documents déclassifiés du gouvernement américain montrent que la communauté du renseignement des États-Unis a mené une campagne dans les années 1950 et 1960 pour favoriser l’unification de l’Europe. Celle-ci finança et dirigea le Mouvement fédéraliste européen.

Les documents confirment des soupçons émis à l’époque : en coulisse, l’Amérique travaillait avec acharnement à pousser la Grande-Bretagne à s’intégrer à un État européen. Un memorandum, daté du 26 juillet 1950, donne des instructions pour une campagne visant à promouvoir un véritable parlement européen. Il est signé par le Général William J. Donovan, chef du Bureau américain des services stratégiques en temps de guerre (OSS), l’ancêtre de la CIA.

Certains de ces documents, découverts par Joshua Paul, chercheur à l’Université de Georgetown à Washington, avaient été mis à disposition par les Archives nationales américaines. Le principal levier de Washington sur l’ordre du jour européen était le Comité Américain pour une Europe Unie (ACUE : American Committee on United Europe), créé en 1948. Donovan, qui se présentait alors comme un avocat en droit privé, en était le président.

Le vice-président, Allen Dulles, était le directeur de la CIA pendant les années 1950. Le comité comptait parmi ses membres Walter Bedell Smith, le premier directeur de la CIA, ainsi que d’anciennes personnalités et des responsables de l’OSS qui travaillaient par intermittence pour la CIA. Les documents montrent que l’ACUE a financé le Mouvement européen, l’organisation fédéraliste la plus importante d’après-guerre. En 1958, par exemple, l’ACUE a assuré 53,5 % du financement du mouvement.

L’European Youth Campaign, une branche du Mouvement européen, était entièrement financée et contrôlée par Washington. Son directeur belge, le Baron Boel, recevait des versements mensuels sur un compte spécial. Lorsqu’il était à la tête du Mouvement européen, Joseph Retinger, d’origine polonaise, avait essayé de mettre un frein à une telle mainmise et de lever des fonds en Europe ; il fut rapidement réprimandé.

Les dirigeants du Mouvement européen – Retinger, le visionnaire Robert Schuman et l’ancien premier ministre belge, Paul-Henri Spaak – étaient tous traités comme des employés par leurs parrains américains. Le rôle des États-Unis fut tenu secret. L’argent de l’ACUE provenait des fondations Ford et Rockefeller, ainsi que de milieux d’affaires ayant des liens étroits avec le gouvernement américain.

Paul Hoffman, directeur de la Fondation Ford et ex-officier de l’OSS, fut également à la tête de l’ACUE à la fin des années 1950. Le Département d’État y jouait aussi un rôle. Une note émanant de la Direction Europe, datée du 11 juin 1965, conseille au vice-président de la Communauté Économique Européenne, Robert Marjolin, de poursuivre de façon subreptice l’objectif d’une union monétaire.

Elle recommande d’empêcher tout débat jusqu’au moment où « l’adoption de telles propositions serait devenue pratiquement inévitable ». "

 

 

Source : http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/1356047/Euro-federalists-financed-by-US-spy-chiefs.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 22 février 2015 11:14

    Tout le monde touche des enveloppes...la société ne fonctionne que comme ça...Du bas au plus haut de l’échelle..les enveloppes grossissent...en fonction du service rendu.. !


    • Rincevent Rincevent 22 février 2015 12:03

      Voila qui confirme un peu plus, s’il en était besoin, les origines « américaines » de l’Europe. Pour ce qui était de la « haute » politique, un français était aux commandes de tout ça : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Monnet

      Consécration suprême, ses cendres ont été transférées au Panthéon par… Mitterrand en 1988.


      • Samson Samson 22 février 2015 16:27

        Dans la pratique, ce n’est pas une découverte et la publication de ces documents ne change pas grand chose !
        Nul n’ignore que Roosevelt rêvait d’un gouvernement mondial : le suicide européen qu’a constitué la terrifiante aventure du IIIème Reich a été entériné dès la conférence de Yalta par sa partition en deux blocs et le plan Marshall de reconstruction a garanti aux U$A une main-mise durable sur l’économie occidentale. La suite s’’est depuis comme avec des legos emboîtée brique à brique : sans même évoquer une crise U$ des subprimes qui a traversé l’Atlantique et dont l’€urope peine toujours à se relever (si tant est qu’elle y parvienne !), il suffit de se référer à l’actualité €uropéenne : après les échecs successifs du Millenium Round et de l’AMI, puis d’ACTA, ce sont toujours les mêmes plats qu’on cherche maintenant à nous servir avec le TAFTA et le CETA.


        • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 22 février 2015 23:37

          @Samson


          En effet ces révélations remontent à il y a plus de 14 ans. Seulement, je ne sais pas si la publication de ces documents est si peu importante... Au contraire, réfléchissez-y. 
          Imaginez ce qu’il se passerait si demain matin, tout le monde apprenait l’existence de ces documents dans la presse, la radio, la télévision et les magazines. 
          Imaginez ce qu’il se passerait si la couverture médiatique réservée à ces informations était au moins aussi importante qu’elle ne l’a été pour les évènements du 7 janvier 2015. 
          La partialité de l’appareil médiatique français nous enjoint à publier ces informations cruciales sur notre passé, mais surtout quant à la situation actuelle et à l’évolution que l’on peut en attendre dans les prochains mois et les prochaines années en France, qu’ils n’ont pas eu l’intelligence ou l’intégrité de divulguer de manière massive tel que ça aurait du être le cas sinon. 

          Ces informations sont probablement les plus importantes qui soient pour nous les français, car elles sont en lien avec tous les aspects de nos vies, de notre destin, de notre avenir. Il s’agit en fait, de manière irréfutable, probablement le dévoilement au grand jour du plus grand mensonge du XXième siècle, rien que cela !

          Les enjeux de cette « construction » « européenne » vont bien au delà d’un simple partenariat pour la « paix » comme on nous l’avait expliqué depuis des décennies ; ce mensonge, est un mensonge qui a été perpétué durant plusieurs générations, au moins depuis la fin de la seconde guerre mondiale.
          Malheureusement, encore trop eu de gens sont avertis du fait que la quasi-entièreté de notre politique, je dis bien la quasi-entièreté, n’est plus que, purement, et simplement, une application des directives européennes provenant de non-français, et de non-élus, décidées par des mauvais bergers qui ne sont en fait que des loups.

          Avec le soucis de notre responsabilité quant à notre destin et ceux des autres que nous ne pouvons ni ne devons dénigrer, je demande très humblement aux français inquiets, lucides, de donner connaissance de ces informations à leur entourage

        • Rémi André 23 février 2015 10:36

          @Geoffrey Degouy
          Cher monsieur vous découvrez, avec effarement, les origines de la « construction européenne ». Cet article du Daily Telegraph que vous reproduisez sert de support de base à la conférence de François Asselineau « Qui gouverne réellement la France ? ». Ce parti qui a été fondé il y a bientôt huit ans regroupe aujourd’hui plus de 7150 adhérents (bien plus que Europe Ecologie les Verts EELV ou le Nouveau Parti Anticapitaliste de M.Besancenot). Allez faire un tour sur le site de l’UPR et vous allez en apprendre encore énormément sur les tenants et les aboutissants de cette affaire.


        • soi même 23 février 2015 12:31

          @Geoffrey Degouy, en réalité, il y a plus grand risque de révélé ces informations au grand jours, je dirais même que c’est très inquiétant, car elle s’adresse à ceux qui caresse toujours l’espoir de ce sortir de cette situation, et la réponse que l’on en tiré les jeux sont fait, il y a plus qu’à accepter, et d’autre ces informations ne sont pas venue d’une enquête où le journaliste c’est débattue comme un beau diable au risque de sa vie pour nous réveillez tous cela, c’est article tombe très bien, car il dit très clairement vous n’avez pas le choix , vous devez accepter la situation .......


        • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 25 février 2015 17:16

          @soi même
          Soit, et bien acceptez et laissez les autres se réveiller


        • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 25 février 2015 17:18

          @Geoffrey Degouy
          vous n’avez pas l’air de bien comprendre que le but de tout ceci n’est pas seulement culturel. Il s’agit d’une esclavagisation des masses


        • zygzornifle zygzornifle 22 février 2015 17:23

          les américains n’ont même pas a faire quoi que ce soit c’est nos politiques toujours prèts à s’engraisser qui vont japper entre leurs cuisses......


            • Jean 22 février 2015 17:47

              @zygzornifle
              Cette affaire me fait hurler de rage, il faut retracer l’« aventure » de GEM Plus, et de manière plus générale de toutes sociétés s’occupant de chiffrement, il y a peu la France était leader et indépendante dans de domaine, autrefois..... entre temps quelques trahisons de nos « élus », j’ai des envies de .....


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 2015 11:38

              @Jean
              .. de vomir.
              Après Alstom, le centre de calcul pour les satellites militaires vient de passer aux Américains.
              De Gaulle doit s’en retourner dans sa tombe.


            • soi même 23 février 2015 15:27

              @Fifi Brind_acier, regarde même ton caleçon est devenue pro américain, il vous faudra bien vous y faire Vercingétorix, cela a une autre dimension que simplement physique cette affaire !

              Si vous avec une idée du projet Blue Beam, vous comprendrez ce que vous commentez comme nouvelle, est un hors d’œuvre !

              http://www.dailymotion.com/video/x1...

               


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 2015 18:03

              @soi même
              La volonté des USA à dominer le monde date du début du 19e siècle.
              1812 : « Nous allons nous prévaloir de notre droit au libre échange pour égaler les exploits de Rome ».


            • lsga lsga 23 février 2015 18:06

              et celle de la France remonte à Charlemagne. waooo....


            • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 22 février 2015 19:47

              Bonsoir,

              Quand on connaît connaît un peu l’histoire, et les agissement des États Unis lors de la seconde guerre, il y a de quoi s’inquieter sur l’institution européenne.
              Je vous invite à parcourir le lien qui suit :


              Cordialement

              Franck

              • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 25 février 2015 17:21

                @Franckledrapeaurouge
                plus didactique qu’un long article https://www.youtube.com/watch?v=3cCykCEHkaY


                • Jelena 22 février 2015 22:52

                  Dans le même genre d’info, on pourrait dire que c’est la Russie qui créa l’URSS.... Surprenant n’est ce pas ?


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 2015 11:42

                    @Jelena
                    Vous enfoncez des portes ouvertes. Tout le monde sait que la révolution a commencé en Russie.
                    A contrario, peu de Français savent que l’ UE et l’euro sont américains.
                    La consigne de silence a été respectée.
                    L’euro a été décidé en 1965 à Washington.
                    et le couple franco allemand est un mythe savamment entretenu.


                  • BA 23 février 2015 06:16

                    Concernant les participants aux réunions du Groupe de Bilderberg, Jean Monnet est sur la première page, à la dernière ligne :

                    http://www.danielestulin.com/wp-content/uploads/portraits_bilderberg.pdf

                    Sur la deuxième page, à la première ligne, nous pouvons voir la photo d’un certain George C. McGhee.

                    George McGhee a servi comme ambassadeur américain en Turquie en 1952-1953, où il a soutenu sa candidature réussie à l’adhésion à l’OTAN.

                    George McGhee a joué un rôle dans les relations américaines avec la République du Congo et la République dominicaine au début des années 1960.

                    De Novembre 1961 à Avril 1963, il a occupé le poste de sous-secrétaire d’État aux affaires étrangères, sous l’admnistration Kennedy.

                    George McGhee a été nommé ambassadeur en Allemagne de l’Ouest de 1963 à 1968.

                    (Source  : Wikipedia, version en langue anglaise)

                    http://en.wikipedia.org/wiki/George_C._McGhee

                    Une citation très importante :

                    "Je pense que vous pourriez dire, déclara un jour le diplomate américain George McGhee, que le traité de Rome, qui a créé le Marché commun, a été mûri pendant ces réunions de Bilderberg et aidé par le flot de nos discussions."

                    Source  : « L’Europe sociale n’aura pas lieu », de François Denord et Antoine Schwartz, édition Raisons d’agir, page 40.

                    George McGhee avait le mérite de la franchise : le traité de Rome a été mûri pendant les réunions du groupe Bilderberg dans les années 1954 – 1955 – 1956.

                    Du 29 mai au 1er juin 2014, à Copenhague, Emmanuel Macron était un des participants au groupe Bilderberg.

                    Mais il y avait à cette réunion du groupe Bilderberg 2014 une autre socialiste : Fleur Pellerin.

                    Fleur Pellerin vient d’être nommée ministre de la Culture et de la Communication.

                    http://www.bilderbergmeetings.org/participants.html

                    Emmanuel Macron et Fleur Pellerin seront les ministres de Manuel Valls, qui lui avait participé à la réunion du groupe Bilderberg 2008.

                    A la réunion du groupe Bilderberg 2008, Manuel Valls était accompagné d’autres socialistes : Hubert Védrine, Christine Ockrent, ... et Jean-Pierre Jouyet, qui est aujourd’hui secrétaire général de la présidence de la République.

                    Lisez cet article écrit par Bruno Fay :

                    Le président du Bilderberg a confiance en Manuel Valls.

                    http://www.reporterre.net/spip.php?article2518

                    Conclusion  :

                    Dès le début de la construction européenne, le traité de Rome était l’oeuvre de grands banquiers, de grandes entreprises multinationales, de diplomates et de militaires membres de l’OTAN.

                    Dès le début, la construction européenne était anti-populaire, anti-sociale, anti-démocratique.

                    Et ça continue encore aujourd’hui.


                    • devphil30 devphil30 23 février 2015 07:28

                      Merci pour votre commentaire.

                      La construction Européenne est une décision Américaine et structurer pour les intérêts Américains.

                      Nous commençons à en percevoir la réalité avec Bruxelles aux ordres des USA via les grands groupes industriels , espionnage des instances européennes , orientation de la politique économique par des avis de Washington , agence de notation américaine dictant leurs notes , politique étrangère inféodé aux USA via l’OTAN.

                      Philippe


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 2015 11:47

                      @BA
                      Merci pour l’info. De Gaulle n’a signé aucun Traité européen, il était vent debout contre les pertes de souveraineté qu’ils contenaient.


                      Le Traité de Rome a été signé par Guy Mollet pour la France, et par Hallstein, l’ancien juriste nazi d’Hitler, qui a signé pour l’ Allemagne. Hallstein a été le premier Commissaire européen.
                       « Le prix Charlemagne décrypté »

                    • Gnostic Gnostic 23 février 2015 10:26

                      Ah les articles de AGORAVOX ce lundi quelle banalité affligeante

                      Merci la modération

                       smiley

                      Dans un article retentissant du 19 septembre 2000,

                       

                      Vous n’avez pas plus récent ?

                       

                      Vous venez de découvrir l’eau tiède ?

                       

                      La CIA est partout en France et en Europe depuis belle lurette

                      Tenez Nicolas Sarkozy doit beaucoup (mais vraiment beaucoup) au second mari de sa belle mère, un dénommé Frank George Wisner qui était numéro DEUX de la CIA 

                       

                      L’auteur je vous donne un coup de main

                      Ce soir mettez vous sur votre 31 (votre plus beau costard) et allez faire un tour au diner du CRIF

                      Il y aura du beau monde

                       

                      Et puis faites nous un nartic pour nous dire comment c’était

                       smiley


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 2015 11:50

                        @Gnostic
                        Si vous préférez vous changer les idées, je peux vous annoncer que l’ Iran s’apprête à entrer en Syrie...contre Israël. C’est du moins ce que raconte ce document.
                        « Des troupes iraniennes s’apprêtent à encercler Israël »


                      • doctorix doctorix 23 février 2015 13:00

                        @Fifi Brind_acier

                        Propagande probable, ça vient de : 
                        une étude israélienne publiée par l’Institut de Recherche Médiatique du Moyen-Orient.
                        Pas très fiable.


                      • Idées de la Tripartition sociale Idées de la Tripartition sociale 23 février 2015 10:56

                        Cet article d’Ambrose Evans-Pritchard est effectivement très important. L’UPR a l’année dernière retrouvé l’arcive en question et y a consacré le dossier suivant :

                        http://www.upr.fr/dossiers-de-fond/reunion-secrete-11-juin-1965-departement-etat-americain-union-monetaire-europeenne


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 2015 11:52

                          Pour ceux que cela intéressent :
                           « Les origines cachées de la construction européenne » par Asselineau


                          • soi même 23 février 2015 15:48

                            @Fifi Brind_acier, bon il serait bien que vous allez ouvrir votre horizon à un angle un peut plus large, à force de nous ramez la pommade Asselineau , et bien tu es entrain de devenir bien sectaire  !
                            La claque que vous allez prendre, c’est de vous rendre compte, qu’il est bien impuissant à renversé la vapeur et que les chose se feront même si vous êtes contre, il serait bon de voir plus grand et d’étudier d’autre point de vue pour combattre efficacement tous cela !


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 2015 18:08

                            @soi même
                            Continuez votre propagande pour l’ Anthroposophie et lâchez - moi les baskets.


                          • Xenozoid Xenozoid 23 février 2015 18:12

                            @Fifi Brind_acier
                            on dit panier en français


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 février 2015 20:10

                            @Xenozoid
                            Si tu préfères cette formule, mais ça revient au même.
                            C’était avant qu’on n’invente les baskets.


                          • lsga lsga 23 février 2015 20:12

                            Napoléon était sous influence américaine ? n’importe quoi..


                          • soi même 23 février 2015 20:43

                            @Fifi Brind_acier et bien non ma brave, quand l’on salie et bien soit que l’on nettoie soit que l’on s’excuse et en tous cas, je n’acceptes pas cette pirouette........


                          • Geoffrey Degouy Geoffrey Degouy 25 février 2015 17:27

                            @soi même
                            c’est drôle, c’est ce qu’on nous raconte depuis des décennies. La passivité n’est plus à l’ordre du jour. Que proposez-vous ?


                          • lsga lsga 25 février 2015 17:43

                            une révolution mondiale.


                          • soi même 26 février 2015 21:24

                            @Geoffrey Degouy, à votre avis une révolution, trop tard ils ont compris mai 68, un changement d’hommes politiques aussi , ils ont compris avec Coluche, ils ont verrouillées , et bien il reste la métamorphose et pour cela , l’on arrivera à un résultat sous une autre forme, inutile d’en parlé, il faut d’abord que le chaos fasse son œuvre !

                             


                          • MagicBuster 23 février 2015 13:39
                            Rothschild s’est Débarrassé du Vol MH370 de Malaysia Airlines pour Obtenir les droits d’un Brevet de Semi-Conducteurs

                            http://www.nouvelordremondial.cc/2014/03/26/rothschild-sest-debarrasse-du-vol-mh370-de-malaysia-airlines-pour-obtenir-les-droits-dun-brevet-de-semi-conducteurs/


                            • Alren Alren 23 février 2015 14:53
                              L’Union européenne et l’euro sont des armes de la lutte des classes.

                              Aux USA, ce sont les riches qui détiennent le vrai pouvoir depuis George Washington, propriétaire d’esclaves.
                              C’est la ploutarchie (de « ploutos » : argent et archie : « règne », sur le modèle de monarchie, règne héréditaire d’un seul, pour souligner le rôle essentiel de l’héritage dans la perpétuation du système). Les ploutarques, à coups de corruption géante, décident qui doit gouverner, sachant que les « démocrates US » ne sont pas plus à gauche, fondamentalement que les républicains US, car ils ne remettent pas en cause la supériorité du système ploutarchique héréditaire. Le « self-made-man » est un mythe monté en épingle pour les sots.
                              Les riches vivent dans l’angoisse perpétuelle d’une révolution qui abolirait leurs privilèges qu’ils savent immérités (ce que montrent bien les enquêtes des Pinson-Charlot).

                              Les ploutarques étasuniens ont réussi pensent-ils à vaincre leurs adversaires de classe : « Oui il y a lutte des classes et la mienne a gagné » a osé dire l’un d’entre eux, au risque de réveiller les consciences endormies des exploités.
                              Ces révolutionnaires qu’ils craignent tant, furent nombreux dans les années 1880 parmi les immigrés européens, notamment les intellectuels juifs fuyant les pogroms de Russie. La violence, qui a toujours été endémique aux USA depuis sa création, s’est alors déchaînée contre les « rouges » et les syndicalistes, à cette époque où Jack London écrivit « Le talon de fer ».
                              Les nervis de l’agence privée Pinkerton ont eu pratiquement le droit d’assassiner impunément ces blancs dans le Nord, comme on lynchait les noirs dans le Sud, comme on avait spolié et massacré les Amérindiens auparavant. 
                              Et c’est vrai que les réactionnaires ont gagné. Le prix social à payer a été une nette recrudescence du banditisme. Mais la maffia a pu mettre la main sur les syndicats de travailleurs et écarter le danger rouge. 
                              « Plutôt Hitler que le Front Populaire » disaient les patrons français en 1936. « Plutôt les gangsters que les révolutionnaires » auraient pu leur répondre leur alter ego US !

                              Les autres pays d’Europe de l’ouest avait réussi aussi à empêcher la réussite de mouvements populaires (en Angleterre ils n’avaient même pas eu lieu) sauf un seul d’entre eux, où ils étaient récurrents, y compris sous la forme la plus redoutable pour la propagande ploutarchiste qu’est la victoire électorale. 
                              Ce pays était bien entendu la France. 

                              Si le « démocrate » Roosevelt détestait tant de Gaulle, ce n’est pas tant pour les idées politiques de cet officier de carrière, catholique et conservateur, que parce que le général voulait une France indépendante. Et que pour faire pièce au projet d’administration du pays par les officiers alliés (l’AMGOT), il s’appuierait à la Libération sur le soutien populaire et serait donc contraint de faire une place aux socialistes et même aux communistes dans le gouvernement du pays.

                              Si donc les ploutarques et les ploutarchistes US ont voulu une union européenne, c’est d’abord pour la dominer afin de combattre l’URSS après l’échec des nazis, mais aussi d’empêcher la France d’influencer ses voisins vers une république sociale. 
                              Il fallait évidemment que cette Europe soit, apparemment, guidée par des pays européens. L’Allemagne étant provisoirement hors-jeu après la guerre et les horreurs nazies, les USA auraient bien aimé que les Britanniques jouent ce rôle. Mais leur insularité et leur goût pour leur empire et les territoires lointains ne les y prédisposaient pas. 
                              Sans compter que de Gaulle après son retour au pouvoir en 1958, connaissant parfaitement le plan US, s’est opposé durant ses dix ans de pouvoir à l’entrée de la GB dans la communauté encore embryonnaire, tout en essayant de détacher la RFA de ses nouveaux maîtres d’outre-Atlantique par une « réconciliation » artificielle, afin que si Europe il y avait, elle soit indépendante. Un échec, bien sûr, la ploutarchie allemande conservant sa méfiance et son dédain pour la France
                              Il faudra l’arrivée au pouvoir du banquier (encore un !) Pompidou, pour que la GB entre sans enthousiasme dans la CEE.
                              Ensuite la France, trahie par tous ses dirigeants ultérieurs, ne fera que descendre, toujours descendre, vers plus de soumission à l’intérêt de ses adversaires.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès