Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Etre un homme hétéro, c’est la honte !

Etre un homme hétéro, c’est la honte !

Le discours sur les hommes et les femmes est inscrit dans un cadre absolument contraignant : les mâles hétéros forment une meute, seuls les gays, les trans sont dignes d'intérêt, de compassion, de discours valorisants, positifs. Hors de ce cadre, règne une censure totale.

Alors qu'il est interdit de pratiquer les condamnations collectives, les mâles hétéros font l'objet de piques permanentes, sur tous les supports de communication. Ces piques, dont chacune est de faible intensité, s'accumulent et font système pour transmettre la figure de l'homme hétéro comme créateur du mal dans la société, et souvent seul créateur du mal.

Je n'empêcherai personne de penser que je suis particulièrement visé par ces attaques incessantes ; cependant, je milite pour un féminisme partagé, en lieu et place de ce qui se prend pour du féminisme et est le renversement des rapports de force au "profit" des femmes. Ce renversement, dans les classes moyennes et supérieures, est largement atteint.

Un féminisme partagé, c'est-à-dire la pratique de l'égalité dans la lutte pour l'égalité.

Vous ne verrez plus nulle part un homme dire avec fierté qu’il est hétéro. La fierté appartient depuis quelque temps aux homos, que tout le monde appelle les gays. Et effectivement, il est bien triste, en ce moment, d’être hétéro.

Le seul discours admis sur les hétéros est une mise en accusation collective, globale : ce sont des victimeurs de femme et rien d’autre. Il y a quelques jours, le 15 juillet, Dominique Méda et Joy Sorman nous redisaient le récit de l’oppression de la femme, récit qu’on entend ou qu’on lit plusieurs fois par semaine : le droit de vote en 1945… etc. Pour elles, « la France est gouvernée par une meute de vieux mâles blancs hétérosexuels. » Une meute. A quoi s’applique le mot « meute » ? Aux chiens. Aux loups. Et aux hétérosexuels ! C’est insultant. On peut insulter les hommes hétéros sans risquer de recevoir en retour l’indignité que représente le fait d’avoir lancé cette insulte.
 
Elles disent que les hommes doivent participer au mouvement, quitter les rôles assignés. Mais sous contrôle des femmes : « Les femmes doivent aider les hommes… » La reconnaissance involontaire de la domination des femmes est facilement lisible. Elles le peuvent. Les hommes se font moralement agresser, en tant que groupe, à longueur de temps, d’articles de journaux, d’émission de radio, de télé… Il y a même des hommes qui participent à cette condamnation collective identitaire, tellement aucun autre discours que cette condamnation collective ne peut être publié. Les femmes peuvent maintenant, en plus de la condamnation morale permanente, leur demander un certain type de conduite. Ils sont assez harcelés, humiliés pour avoir envie de s’y prêter. C’est une attitude fréquente des victimes de harcèlement que de chercher à pactiser avec l’agresseur, afin de faire diminuer la pression des agressions (ce que l’agresseur ne fait pas, voyant dans cette attitude une démonstration supplémentaire de la soumission qu’il obtient de l’autre).
 
Le 24 juillet, l’accusation vient d’Islande avec la « marche des salopes ». Non au viol ! Elles prétendent que la femme violée est suspectée, alors que des dizaines de milliers d’hommes sont en prison sur accusation mensongère de la femme, sans aucune preuve. L’un d’eux a été libéré, le 23 juin, Loïc Sécher. Il n’y avait pas d’erreur judiciaire. Il y a eu crédit à la citoyenne et discrédit au citoyen, comme des milliers de fois dans ce genre d’affaire. Ceux qui échappent à ce type d’accusation ne voient pas leur plainte en accusation mensongère prise en compte par le ministère dit de la justice. C’est-à-dire que l’encouragement à la fausse accusation est clair et connu de toutes et de tous.
 
Il n’y a pas d’articles sur ces phénomènes, pas de livres, pas de manifestations. Il y a articles, livres, manifestations pour l’accusation globale à « la meute des mâles hétéros ».
 
Nous avons, dans nos principes, l’égalité de tous devant la loi, la présomption d’innocence pour tous, l’interdiction des condamnations collectives… Tout cela tombe dès qu’il s’agit des hommes qui sont coupables de naissance sans avoir même le droit à la parole.
 
En revanche, les homos sont du côté de l’amour. Il y a une émission sur France-Inter « je t’aime pareil », des films, « un mardi à Monoprix » le jeune homme transsexuel et son papa pas commode… Beginners… Les homos de l’Armée américaine pourront le dire… Là il y a des articles… Les homos de New-York peuvent se marier… Bravo et félicitations…
 
Il n’y a pas plus de 10% d’homosexuels, mais ils sont du côté de l’amour, du côté du bien. Les hétéros, eux, sont toujours du côté du mal.
 
Ce discours est idéologique, il masque le réel, il masque une domination, à l’envers, des femmes. Les femmes dominent parce que nul ne les imagine autrement que victimes. Ce discours n’est pas tenable.
 
Il est urgent de donner la place qu’elle mérite à des discours plus près du réel que l’ostracisme visant les hommes, qui s’exprime sans limite ni mesure.

Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (104 votes)




Réagissez à l'article

132 réactions à cet article    


  • Agoratonlaveur 26 juillet 2011 12:24

    Hey les gars, j’ai retrouvé Duncan Mc Leod !


  • Marco07 26 juillet 2011 12:41
    Concernant l’enfant, il est clair que la meilleur structure est la plus naturelle.

  • xray 26 juillet 2011 15:52


    Gay Sida !  
    Sida, un petit mensonge (Le complot des blouses blanches et des soutanes) 
    http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2011/01/31/sida-un-petit-mensonge.html 



  • Jean Valjean Jean Valjean 26 juillet 2011 22:08

    Tenez bon Commando Pernod !

    Nous somme encerclé de tristes petits coqs ulcérés et argneux
    mais nous nous rendrons pas !

    Cet article c’est vraiment qu grand n’importe quoi...
    c’est vrai que, « au secours je suis quotidiennement discriminé stigmatisé et en temps qu’hétéro ! »

    LOL

    Pauvres chochottes testostéronisées !


  • Marco07 26 juillet 2011 10:46

    Je suis fier et heureux d’être hétéro !



    (c’est dit, il fallait que ça sorte, désolé pour tout)

    • ak47 26 juillet 2011 18:29

      mono-sexuele y a pas mieux ! on est jamais mieux servie que par soit meme ! lol


    • Jean Valjean Jean Valjean 26 juillet 2011 21:55

      « suis fier et heureux d’être hétéro ! »

      Il n’y a vraiment pas de quoi être fier d’être homo ou hétéro, smiley
      si ça continue il y en a qui vont affirmer qu’ils sont fiers d’être cons.


    • oncle archibald 27 juillet 2011 09:32

      Juluch a écrit une connerie. la gay pride ça n’est pas une pantalonade, vu qu’ils ou elles n’en portent pas des pantalons.. Un rien les habille .. Une plume de paon dans le cul et hop § En route pour le défilé revu(e) par Eva Joly .... La société si ville défile pour la gay pride ... houps, ça m’a échappé !


    • Jean Valjean Jean Valjean 27 juillet 2011 10:21

      « Gay Pride ça veut pas dire Fierté Homosexuelle par hasard ?? » > OUI en effet

      Je viens de dire que je trouvais stupide d’être fier de son orientation sexuelle
      que ce soit pour les homos ou les hétéros, idem pour la fièreté d’être né à un certain pays
      ou pour toutes les choses que l’on n’a pas choisi ou réalisé soi même.

      La gay pride est un défilé grotesque et stupide qui à mon avis décrédibilise la cause des homos et en disant ça je passe pour un affreux homophobe auprès des instances de la bienpensance, mais j’assume.

      Pour autant je ne me suis jamais senti discriminé en temps qu’hétéro, faut arrêter le délire.


    • rpplbis rpplbis 26 juillet 2011 10:52

      Je ne hais personne, je dis ce qui est.

      Je réponds une fois et une seule à vos attaques ad nominem,
      qui sont, elles, dans la haine, qui ne disent pas ce qui est (ce passage : « a mon avis vous avez un probleme de petit kiki ou alors les filles ne vous trouvent rien !!! »).
      Vous pouvez vous raconter cela sur moi, si vous voulez, c’est vous qui l’inventez, cela ne me concerne en rien. Répondez à mes arguments.
      allez lire mon blog de lutte : http://rpplbis.blog.lemonde.fr/rpplbis/

      • rpplbis rpplbis 26 juillet 2011 23:06

        A cogno 3

        Niez globalement la valeur de mon discours ne vous coûte rien.

        Montrez-moi un discours où un hétéro est fier d’être hétéro, où il est dit d’un bien d’un hétéro en tant qu’hétéro. Faites-le. Vous aurez argumenté sur un de mes arguments.

      • jakback jakback 26 juillet 2011 11:29

        Cathos de souches, sont de tous les croyants, sans doute les plus tolérants vis a vis de l’homosexualité.
        J’ignore si il y a un rapport direct entre l’anus et la bouche, mais force est de constater que plus l’anus est bouché, plus la bouche est ouverte.
        Ce n’est pas l’homosexualité qui dérange, c’est sa propagande.

        1

      • Marco07 26 juillet 2011 12:19
        Parler de sexualité sur un article qui en parle est tabou ?

        L’auteur a écrit :
         Vous ne verrez plus nulle part un homme dire avec fierté qu’il est hétéro. La fierté appartient depuis quelque temps aux homos, que tout le monde appelle les gays. Et effectivement, il est bien triste, en ce moment, d’être hétéro

        Après on peut toujours parler de la pluie et du beau temps.
        Chez moi c’est nuageux et la température avoisine les 25°C. Chez vous ?

      • TOHT 26 juillet 2011 11:08

        @Commando Pernod : sur un élemnt je vous rejoints cette article n’a pas de sens, admettre une fausse réalité médiatique ne fait pas une réalité. Par contre l’idée d’intergrer les réponses aux problémes gays en utilisant les thérapies Russe, chinoise voir Saoudienne, faut voir


      • rpplbis rpplbis 26 juillet 2011 11:23

        Vous ne me connaissez pas. Je ne suis pas frustré.

        La haine, la volonté de diminuer l’autre, c’est vous. Ce n’est pas moi.

        On ne parle des hétéros que du côté de la violence.
        Les hommes sont du côté de l’amour quand ils sont homos.
        Voilà ce que je vois. J’en suis désolé parce que cela me parait un strabisme, si vous voulez. Et que j’appelle à regarder droit.

        Vos réactions (y compris l’évaluation chiffrée que reçoit cet article) montrent que malheureusement j’ai raison. Aucun discours ne peut se tenir qui pourrait présupposer que les femmes peuvent être violentes, que les homos peuvent être violents...
        Et les moyens d’empêcher un tel discours ne consistent pas à opposer des arguments raisonnables et discutables...

      • Orélien Péréol Aurélien Péréol 26 juillet 2011 11:06

        Sous la suite des réactions, je vois une publicité « Gay Juif » qui est un lien Internet, avec en sous-titre :

        L’amour sous une bonne étoile pour tous les juifs célibataires.

        OK et quid des juifs célibataires hétéros ? Ils n’ont pas droit à la bonne étoile ? Ils sont sous une mauvaise étoile ?

        Et au dessus de cette listes de réactions une pub pour les femmes lesbiennes !

        Je crains fort que l’auteur de cet article ait raison...

        • tikhomir 26 juillet 2011 11:38

          « votre discours de macho homophobe en fera rire plus d’une !! »

          Autant dire que votre discours féministe et hétérophobe en fera rire plus d’un !!

           smiley


        • Hétérodoxe 26 juillet 2011 14:35

          @ Commando Pernod
          Euh, tu pourrais changer de pseudo ??
          Je sais pas, moi Commandant Cousteau ou un truc comme ça ...

          S’il te plait ?!


        • tikhomir 26 juillet 2011 11:49

          Ca fonctionne chez moi avec cette URL : http://rpplbis.blog.lemonde.fr/


        • ottomatic 26 juillet 2011 11:52

          Très bon article...


          Mais vous avez oubliez la fameuse comparaison du couple hommo remplie d’amour pour son enfant adoptif et de la famille française basique avec un père alcoolique et violant envers sa femme qui se pique à l’héro pour oubliez que son mari viole ses gosses...

          Dans la vrai vie, les relations homosexuels particulièrement chez les hommes sont courtes, instables... A tout les bobos qui me moiseront, allez faire un tour dans le milieu gay...
          Vous y trouverez communautarisme extrême, drogue et débauche qui masque bien souvent un mal être profond...

          • tikhomir 26 juillet 2011 12:03

            D’ailleurs si vous avez fréquenté le milieu homosexuel, vous aurez certainement remarqué que l’hétéro revient régulièrement comme fantasme et que les tentatives de « conversion » sont assez fréquentes. Essayez de « convertir » dans l’autre sens à savoir d’homo vers hétéro... On vous répondra que c’est mal que les homos sont comme ça, qu’on n’y peut rien, etc. Alors ils sont comme ça mais pas les hétéros ? La triste réalité, c’est qu’ils sont enfermés dans leur homosexualité et ne peuvent donc être que des victimes « puisqu’ils sont comme ça et qu’on n’y peut rien » contrairement à l’hétéro qui lui n’est pas comme ça et peut soit-disant changer. Comment voulez-vous être bien avec des mentalités de ce genre ? Et c’est ça qu’ils appellent le respect (à sens unique évidemment puisqu’ils ne l’appliquent pas aux hétérosexuels) de leur sexualité...

            Beaucoup d’homosexuels se font violence psychologique à eux-même en étant aussi fatalistes.


          • tikhomir 26 juillet 2011 12:27

            Formulation correcte : sur les enfants élevés par des couples homosexuels.

            Je rappelle que deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas faire d’enfants et que donc « des enfants de couples homosexuels », cela n’existe pas.


          • tikhomir 26 juillet 2011 14:45

            Il ne s’agit pas de jouer sur les mots mais de parler correctement. Parler correctement permet d’éviter de distiller de fausses idées.

            « par exemple dans un couple de lesbiennes, l’une des épouses peut être une mère biologique et une mère affective. »

            Mieux vaut s’arrêter là car votre discours pervertit même jusqu’à la notion du mariage (l’union d’un homme et d’une femme) alors ce n’est même pas la peine de pousser jusqu’à parler d’éducation dans ces conditions, cela risque encore une fois d’être n’importe quoi.


          • NeverMore 26 juillet 2011 16:42

            Pas besoin de sortir dans le milieu, ils s’affichent suffisamment (pas de honteuse pudeur hétéro).

            Il suffit de regarder un défilé gay pride pour constater qu’il ont pour beaucoup un vrai problème.


          • Agoratonlaveur 27 juillet 2011 17:08

            Manifestement c’est surtout vous qui avez un pb !


          • Giordano Bruno 26 juillet 2011 12:30

            Si vous êtrs un homme hétéro, vous êtes en fâcheuse posture. Mais il y a la possibilité d’aggraver votre cas. Vous pouvez en plus être un français blanc de souche. Et dans ce cas, cela va être très dur pour vous.


            • tikhomir 26 juillet 2011 12:34

              On peut faire pire : blanc hétéro Français catholique (si vous êtes tradi, c’est encore mieux) et fier de l’être. Ça c’est la bête immonde à éradiquer smiley. Au besoin on pourra remplacer Français, par Européen, souvent, ça marche aussi.


            • Agoratonlaveur 26 juillet 2011 12:31

              cet article est dans l’ensemble plutôt nul !!!


              • Agoratonlaveur 26 juillet 2011 12:36

                J’écris ce que je veux. Ça ne vous plait pas, je m’en fout.


              • ecophonie ecophonie 26 juillet 2011 12:43

                Je trouve votre article raté dans l’ensemble parce que vous mélangez tout. Pourquoi parler de la marche des salopes et des gays ? Le chapitres sur les fausses accusations de viols envers les hommes et la non prise en compte de leur plainte en diffamation chiffre à l’appui aurait suffi. Pas besoin d’opposer les camps. Si les femmes et les homos ont une chouette réputation c’est parce qu’ils se sont organisés en lobby pour faire valoir leur droit montez une assoc « ni maq’ ni esclavagiste », montrez les inégalités que subissent les hommes et laissez les féministes et associations gays faire leur truc de leur côté.


                • ecophonie ecophonie 26 juillet 2011 13:47

                  Il y a un certain feminisme anti-homme, surement mais ce que je dis c’est que ça sert à rien d’aller vers un anti-féminisme-anti-homme autant aller vers un masculisme sobre qui s’occupe de vrai problème qui concerne les hommes et non pas de x% de féministe anti homme issu des x% de féministe de la population. Si elles sont vraiment anti homme ce qui n’est pas forcément évident parce qu’il y a beaucoup d’incompréhension là dedans mais il y en a de façon certaine, OSEF de celle là.
                  La partie sur la non prise en compte des plaintes des hommes se tient par elle même aucune raison de parler des féministes.


                • Hétérodoxe 26 juillet 2011 14:43

                  « montrez les inégalités que subissent les hommes et laissez les féministes et associations gays faire leur truc de leur côté. »

                  Le truc, c’est qu’il est difficile de montrer les inégalités que subissent les hommes en laissant faire les féministes.

                  C’est un peu comme si tu disais aux noirs américains de monter leur assoc et de laisser le Ku Klux Klan faire ses trucs de son côté.

                  Le problème, justement, c’est l’existence même du féminisme.
                  Un mouvement blanciste, négriste, blondiste ou sexefeministe, ça t’évoquerait quoi ?
                  Il me semble que l’auteur veut justement dénoncer le fait que le féminisme avance à visage découvert et que nombreux sont ceux qui y adhèrent.
                  Pouvoir se permettre d’insulter et de harceler la moitié de l’humanité n’est pas un acte anodin, il me semble.


                • ecophonie ecophonie 26 juillet 2011 15:06

                  Hétérodoxe, aucun des mouvements que tu cites ne me choquerait si ils ont réellement des problèmes à pointer et à régler.
                  Si il y a discrimination d’un groupe de personne, ils ont le droit de se regrouper et d’agir.
                  Les féministes ne font rien d’illégal que je sache.


                • Hétérodoxe 26 juillet 2011 15:35

                  Article 222-33 du Code Pénal

                  Le harcèlement moral est un délit !
                  Harceler la moitié de l’humanité sous de fallacieux prétextes est donc illégal.

                  Et les mecs féministes sont atteints du Syndrome de Stockholm, c’est ce qui m’atterre le plus.


                • ecophonie ecophonie 26 juillet 2011 16:18

                  Je met un bémol donc je suis féministe avec le syndrome de stockholm en plus c’est le même raisonnement que dénoncé par l’article. Pfff.


                • anty 26 juillet 2011 12:44

                  Pourquoi être fier quand on appartient à2% de la population mondiale
                  quand on est chassé de partout ,
                  quand on se suicide quand on découvre sa sexualité,
                  quand on surconsomme des drogues plus que la moyenne des gens

                  Non je suis content d’appartenir au 98% de la population


                  • Agoratonlaveur 27 juillet 2011 17:09

                    bouh du du, ils sont vilains pas beaux ces homos !!!


                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 26 juillet 2011 12:52

                    Bah, l’essentiel c’est d’être cool et gentil avec tout le monde à l’exception de ceux qui pensent qu’ils ont le droit de mépriser et/ou de discriminer négativement ceux qui ne sont pas comme eux.


                    • Nanar M Nanar M 26 juillet 2011 12:53

                      Cet article pue l’extrême droite.
                      Toujours pareil on attise la haine de l’autre mais jamais on n’assume les conséquences.
                      Entant qu’hétéro je ne me sens nullement agressé ni par les féministes ni par les homos.
                      L’auteur est probablement un gros macho qui n’assume pas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

rpplbis

rpplbis
Voir ses articles







Palmarès