Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > INDE : Deux jeunes filles condamnées à être violées par le Conseil de leur (...)

INDE : Deux jeunes filles condamnées à être violées par le Conseil de leur village

Comment se fait-il qu'en Inde ces archaïsmes perdurent et restent aussi puissants ?

Ce terrible verdict a été rendu, ce 31 juillet, par un Conseil de village constitué uniquement de membres masculins non élus issus de la caste des Jats. Il est le résultat d'une sentence qui a été fixée dans l'optique de déshonorer la famille de ces deux jeunes filles selon le média indien Zee media

Ces dernières n'ont rien fait de punissable mais c'est leur grand-fère Ravi Kumari qui a fauté en s'enfuyant avec une jeune femme, déja mariée, qui appartient à la population des Jats alors que lui-même appartient à la caste des Intouchables.

Les Intouchables sont une hors-caste dont les individus vivent sous le seuil de pauvreté et sont victimes de violences et d'humiliations. Ils résident en dehors des villages, doivent marcher pieds-nus dans les rues et rester debout dans les trasnports en commun, même si des places restent vides.

Les Jats sont des agriculteurs qui s’en remettent encore à des règlements centenaires pour fixer les usages maritaux. Ils sont endogames, c'est-à-dire qu'ils n’ont pas le droit d’épouser un membre d’une autre caste. Aujourd’hui, le mariage hors caste est tout aussi mal vu par les castes inférieures que par les castes supérieures (Courrier international : Les amours interdites chez les Jats).

Mais revenons à l'histoire de Ravi : en février 2015, alors que les deux jeunes gens étaient en couple, elle avait été mariée de force à un membre de la caste Jats. Selon The Mirror la jeune femme seraitr enceinte de son amant et les autres membres de la famille du jeune homme craignent des représailles à leur encontre et sont préoccupés pour la sécurité de la jeune femme. Depuis la famille a fui leur village et leur maison a été saccagée.

Les deux jeunes filles, dont l'ainée a 23 ans et se prénomme Meenakshi, et sa petite sœur qui a 15 ans ont donc été condamnée à être violées et exhibées nues, le visage peint en noir, dans leur village, au nord du pays, et cela en représailles de l'acte de leur frère Ravi et de sa compagne. Les deux jeunes filles se sont enfuies de leur village pour échapper à ce sort.

Sumit Kumar, un autre frère de Meenakshi, a déclaré à Amnesty que les Jats étaient des membres très puissants du conseil du village, et que ce dernier (le conseil) a déclaré que "la décision des membres Jats est définitive".

Sa famille craint pour leurs vies si les deux soeurs en fuite reviennent au village. Selon le magazine Time l'ainée Meenakshi a déposé une requête auprès de la Cour suprême de l'Inde demandant leur protection.

Pendant ce temps, son père a également déposé une plainte auprès de deux organismes nationaux en disant qu'il a été harcelé par la famille de la femme qui s'est enfuie avec son fils et égalemen tharcelé par la police.

Amnesty International a lancé une pétition appelant les autorités de l'Inde à intervenir immédiatement afin de protéger les deux sœurs.

Dans cet appel, Amnesty déclare : "les conseils de village non élus tels que celui qui a promulgué cette punition sont très répandues dans certaines parties de l'Inde. Ils sont le plus souvent constitués d'hommes âgés de castes dominantes, qui prescrivent les règles de comportement social et l'interaction dans les villages. Rien ne peut justifier cette peine odieuse et ce verdict est contre la loi."

Si vous êtes touchés par le sort de ces deux jeunes filles, je vous suggère de signer la pétition d'Amnesty International.

 

(Ajout Vidéo Youtube : two Indian Sisters Orderedto Be Raped by village Council Beg Supreme Court for Help)

 

SOURCES  : Wikipédia, Wikipédia, Courrier International, Zee Media, Time, Wikipédia, The Mirror, Amnesty International,

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.93/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

101 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 30 août 2015 10:16

    Une preuve de plus qui prouve que les religions sont de la merde... !


    • Fergus Fergus 30 août 2015 10:21

      Bonjour, Le p’tit Charles

      Sauf qu’il ne s’agit pas là d’une question de religion, mais de classe sociale ! 


    • fred.foyn Le p’tit Charles 30 août 2015 10:35

      @Fergus...Toute l’Inde est peuplée de gens qui sont dans des sectes « religieuses »...faudrait un peu lire de quoi il retourne plutôt que de répondre toujours à côté.. ?
      L’Inde est la terre de naissance de quatre religions majeures – l’hindouisme, le jaïnisme, le bouddhisme et le sikhisme – alors que le zoroastrisme, le christianisme et l’islam s’y sont implantés durant le Ier millénaire....revenez nous voir après lecture des fondamentaux de ce pays...bouffon


    • Fergus Fergus 30 août 2015 11:06

      @ Le p’tit Charles

      Que les castes aient une origine religieuse, c’est une évidence. Que l’Inde soit un pays très marqué par le sectarisme religieux, c’est évident également.

      Mais cela fait belle lurette que les castes sont en fait devenues avant tout des classes sociales. Cela vaut également pour les castes concernant les religions exogènes.

      On peut d’ailleurs observer en Inde que de nombreux Indiens athées sont très attachés à leur caste, particulièrement, et cela ne surprendra personne, lors qu’elle se situe dans la partie haute de la hiérarchie.


    • fred.foyn Le p’tit Charles 30 août 2015 11:08

      @Fergus...Mesdames et Messieurs c’était un message de la gauche-radicale..les cocus de la république.. !


    • bakerstreet bakerstreet 30 août 2015 12:55

      @Le p’tit Charles


      Juste pour dire que l’inde, c’est plus compliqué qu’un copie colle sur Wikipédia. Pas la peine de jouer au malin sur des notions qui nous échappent en grande partie, ramifiées de tant de directions, qu’elles sont difficiles d’accès à même beaucoup d’indiens.
      Les mots, sectes, castes, religion, là bas, n’ont pas du tout le même sens qu’ici. Surtout quand on les dit dans les quelques 100 langues que comptent le pays...Est ce qu’il faut discuter de la qualité d’un mot en yiddish ou en allemand, sur le bord d’une fosse commune, d’un camp d’’extermination, en 42 ?
      En dehors des débats sémantiques stériles, il y a une vrai indignation sur l’impensable, l’horreur, qui est n’a pas besoin d’être traduite pour être comprise, d’un bout du monde à l’autre, et même bien sûr en inde. 

    • fred.foyn Le p’tit Charles 30 août 2015 16:15

      @bakerstreet...Apprenez à lire...ça vous changera de dire des bêtises...Wikipédia sert pour informer les bas du front dans votre genre qui soutiennent la gauche Pétainiste..(ben oui grâce à vous mitterant à été décoré de la francisque par son maitre à penser celui qui sert de livre de chevet au « Bonobo » de l’élysée que vous avez mis au pourvoir...Bande de rigolo.. !

      Les religions sont à la base de l’Inde...faudra vous y faire... !


    • oncle archibald 30 août 2015 18:37

      @Le p’tit Charles et un post qui prouve que vous n’avez rien compris à ce que vous venez de lire ! Qu’est ce que vous croyez ?? La religion n’a rien à voir la dedans, une fois de plus c’est le fric et l’orgueil de le posséder qui ont fait ce ravage.


      Revenez en France il y a seulement un siècle, même moins dans certains milieux, et réfléchissez à ce qui était qualifié de « mésalliances » et des conséquences pour ceux qui s’y hasardaient malgré l’interdit écrit nulle part mais appliqué partout.

    • Norbert 30 août 2015 19:23

      @Fergus

      Parfaitement.


    • christophe nicolas christophe nicolas 30 août 2015 21:15

      @Le p’tit Charles

      Le cultivé ignare devrait lire « avril brisé » de Kadaré pour comprendre que le « oeil pour oeil » sur le membre d’une autre famille se pratiquait sans connotation religieuse à peu près partout et que c’est la religion qui a arrêté cela puisque la pénitence et le pardon sont des notions Chrétiennes.

    • freedom2000 freedom2000 30 août 2015 23:23

      @Le p’tit Charles

      Oui, la Religion qui a retardé le Progrès de plusieurs siècle : si on avait laissé la science et le génie de l’homme suivre leur chemin naturel, on aurait peut-être déjà inventé l’électricité au 16ème siècle, et l’internet au 18ème siècle.

      Autrefois, à défaut de pouvoir naître riche ou noble, certaines personnes sans scrupules ne trouvaient guère mieux que de recourir à la religion et à la papauté pour s’assurer une forme de pouvoir, et ainsi dominer leurs semblables ( « Faites ceci », « Ne faites pas cela », « Dieu l’a voulu ainsi » «   »Résignez vous à votre misérable sort actuel, une vie meilleure vous attendra dans l’au-delà« bla bla bla.

      Je conseille à tous de visionner le film, un chef d’ oeuvre méconnu » The man from Earth « de Richard Schenkman (sauf si vous êtes un catholique convaincu...)

      Savez vous dans quel pays encore un homme éconduit se permet de jeter de... l’acide !! sur la figure de la femme qui a osé repousser ses avances ?

        » Si je ne peux pas t’avoir, personne d’autre ne t’aura ! "

      Et dans quel pays voisin encore, où un homme qui a violé une femme peut éviter la prison !!!! simplement en décidant de .. l’épouser ensuite ?

       Imaginez la même loi en France, si une Charlize Theron ou tel top-model vous plait, il vous suffit d’aller la violer pour ensuite pouvoir l’épouser en toute légalité , LOL ???

      La Religion, la pire des impostures.

      Ayez la foi en vous-même, en votre famille, en vos idées (quoique..) ou en vos amis. Mais évitez la Religion, lave de cerveau.

      ps Je me convertis à l’islam tout de suite si quelqu’un peut me prouver que 50 vierges m’attendent après ma mort !


    • christophe nicolas christophe nicolas 31 août 2015 00:24

      @freedom2000

      Arrête les lieux commun à la mode, tu relies des choses sans relation, tu ne dois pas être un assez bon scientifique... et encore, même ceux que je cite n’avaient pas assez la foi, pour dire.

      Regarde une conversion au christianisme par un musulman qui complète sa foi.

    • freedom2000 freedom2000 31 août 2015 10:10

      @christophe nicolas

      Extrait de scénario du film « The man From Earth »

      Alors qu’il s’apprête à prendre la route et à tout délaisser pour commencer une nouvelle vie ailleurs, le professeur John Oldman reçoit la visite surprise de ses amis et collègues de travail, qui lui ont préparé une fête d’adieu : le biologiste Harry ; Edith, enseignant l’histoire de l’art et par ailleurs fervente chrétienne ; l’anthropologue Dan ; l’historienne Sandy, amoureuse de John ; le psychiatre Will Gruber ; l’archéologue Art et son élève Linda.

      Devant l’insistance de ses collègues qui lui demandent la raison de son départ prématuré, John finit par leur révéler qu’il est en réalité un homme des cavernes âgé de 14 000 ans. Il décide alors de leur en dire davantage sur sa vie passée. Invitant tout d’abord ses amis à considérer son propos comme un simple récit de science fiction, John abandonne rapidement cette approche et semble répondre de manière véridique à toutes les questions qu’on lui pose. Bien que ses amis manifestent tout d’abord de l’incrédulité devant son histoire, John poursuit et raconte quelques épisodes marquants de sa vie : il affirme avoir vécu chez les sumériens pendant 2 000 ans, puis chez les babyloniens sous le règne d’Hammurabi avant de devenir un disciple du Bouddha. Il prétend aussi avoir rencontré des figures emblématiques de l’Histoire, telles que Christophe Colomb ou Vincent van Gogh, qui lui aurait fait don d’une de ses peintures.

      Au cours de la conversation, les différents collègues de John lui posent des questions en rapport avec leur spécialité. C’est ainsi qu’Harry, le biologiste, examine avec John la possibilité pour un homme de vivre autant de temps. Quant à Art, il teste les connaissances de John sur certains événements préhistoriques ; bien que ce dernier ait parfaitement répondu, il en faut plus pour convaincre l’archéologue, qui estime que n’importe quel lecteur de manuels spécialisés sur la question aurait pu en faire autant.

      La discussion se recentre ensuite sur le thème de la religion. À cet égard, John dit ne suivre aucune religion en particulier. Bien qu’il ne croie pas à un Dieu omnipotent, reprenant Laplace : « je n’ai aucun besoin de cette hypothèse ». Par la suite, John révèle avec réticence qu’il est à l’origine de l’histoire de Jésus et va jusqu’à affirmer qu’il est celui qu’on appelle « Jésus » ; John explique ensuite que ses contemporains de l’époque ont mal interprété les enseignements du Bouddha qu’il avait tenté d’introduire en Occident. Cette révélation bouleverse toutes les personnes présentes, en particulier Edith qui fond en larmes.

      Regardez vous même le film ! J’ai adoré ce film


    • jakem jakem 31 août 2015 12:29

      @Le p’tit Charles
       Affirmation simpliste, excessive et idiote, digne d’un adolescent troublé.

      Pour faire très court : j’ai eu l’occasion de discuter avec une évèque luthérienne suédoise, mère de trois enfants en prise directe et réelle avec le monde, qui approuvait pleinement cette citation de Sartre : « Nous ne maîtrisons pas toutes les circonstances de notre vie, pourtant nous sommes responsables de nos actes. »

      Une philosophie non dogmatique qui incite au questionnement de toute nature, est-ce de la merde ???


    • jakem jakem 31 août 2015 12:41

      @freedom2000
       Voila des paroles fortes ! Comme ds une guinguette au bord de l’eau.

      Méfiez-vous, ce ne sont pas 50 vierges que vous auriez à décapsuler, mais 72 ! 

      De plus il paraît que les hymens se reconstituent AU-TO-MA-TI-QUEUE-MENT grâce à la bienveillante compréhension envers les mâles du barbu suprême en chemise de nuit.

      Et puis vous parlez à la légère ! Comment savez-vous que ces réceptacles à martyrs sont d’authentiques vierges du désert ?

      Est-ce-que vous connaissez l’équivalent d’un JP Koffe musulman qui cherche, inspecte et labellise ces créatures ?
      Vous pourriez vous faire avoir.

      Et pendant ce temps des milliers de très jeunes filles et de femmes sont maltraitées et il se trouve des bien-pensants qui affirment que toutes les civilisations se valent.


    • christophe nicolas christophe nicolas 31 août 2015 14:31

      @freedom2000


      Beau copié-collé, je ne suis pas trop film mélo, en plus bouddha me gave sérieusement, je trouve qu’il est de l’acabit de Maitreya, la créature de Benjamin Crème...

    • Michel Maugis Michel Maugis 31 août 2015 16:39

      @Le p’tit Charles


      Une preuve de plus que p’tit Charles adore ce monde dans le quel il vit, comme un anonyme qui ne sait rien dire pour le changer....par anti communisme imbécile ( pléonasme)

      il n’ y a rien de pire qu’ un athée anticommuniste, doctrine qui fait des millions de morts depuis des siècles, pour sa petite liberté d’égoïste qui lui donne bonne conscience

    • Michel Maugis Michel Maugis 31 août 2015 16:41

      @oncle archibald

      Vous allez adhérer quand au marxisme (matérialisme dialectique) ?

    • bakerstreet bakerstreet 31 août 2015 16:56

      @freedom2000@freedom2000


      Quand vous saurez que c’est 72, et non 50, qui vous attendent là haut, peut être que vous changerez d’avis !
      72, je m’en souviens car c’est le numéro du département de la Sarthe ! Hors si j’inverse le chiffre, j’obtiens 27 le numéro du département où je suis né.
      Troublant, non ? N’est ce pas un signe des dieux copuleurs ? J’aurais bien envie de me faire musulman, sauf que je ne sais pas si j’ai vraiment envie d’avoir 72 femmes sur le dos. Une seule me suffit. N’y voyez pas là une formulation misogyne, bien au contraire, mais plutôt un sentiment de satisfaction et de plénitude que la saturation du nombre ne pourrait augmenter, bien au contraire, car comme dit le sage à deux dos : « Le mieux est l’ennemi du bien ! »
      Car si une femme ne vous suffit pas, 72 réussiront elles le miracle de vous donner quelque chose d’inédit ?... En un mot, le hoquet convulsif du bas du dos est il une forme de bonheur ? Et quelle bus pourra suffire à emmener tout de beau monde pour un simple pick-nique ?
      Le mot « nique » n’étant pas envisagé comme ils le font en banlieue, où ce mot magique semble être un déterminisme de vie, une quasi pensée religieuse, et ceci explique cela, tous ces convertis qui se précipitent au distributeur automatique des prières et des coïts !


    • freedom2000 freedom2000 31 août 2015 21:24

      @bakerstreet

      euh, tout bien réfléchi, la perspective de devoir à chaque prière renifler le derrière puant du coreligionnaire qui prie devant moi m’a fait changé d’avis,
      et puis 72 vierges c’est trop, même pour moi qui adore les jolies femmes.

      Au diable donc l’islam et tous les religions du monde


    • jeanpiètre jeanpiètre 31 août 2015 21:34

      @christophe nicolas
      tu nous saoules avec ton prosélytisme


    • Laulau Laulau 1er septembre 2015 17:25

      @Fergus
      Les castes sociales découlent directement de la religion. Pour preuve : la caste supérieure est celles des brahmanes, comme par hasard .


    • Fergus Fergus 1er septembre 2015 18:24

      Bonjour, Laulau

      Copié-collé de ma réponse à P’tit Charles sur le sujet :

      « Que les castes aient une origine religieuse, c’est une évidence. Que l’Inde soit un pays très marqué par le sectarisme religieux, c’est évident également.

      Mais cela fait belle lurette que les castes sont en fait devenues avant tout des classes sociales. Cela vaut également pour les castes concernant les religions exogènes.

      On peut d’ailleurs observer en Inde que de nombreux Indiens athées sont très attachés à leur caste, particulièrement, et cela ne surprendra personne, lors qu’elle se situe dans la partie haute de la hiérarchie. »

      J’ajoute à cela que les brahmanes eux-mêmes sortent de leur rôle religieux lorsqu’ils font de la politique comme Nehru ou sa fille Indira Gandhi : ils sont censés être les gardiens des préceptes de la religion, mais en aucun cas des personnages puissants au sens politique ou industriel.


    • Fergus Fergus 30 août 2015 10:20

      Bonjour, Menou

      Merci d’avoir évoqué cette affaire et mis en ligne la pétition d’Amnesty (dont je suis un ancien membre). Il va de soi que je vais signer cet appel.

      Cette affaire est monstrueuse. D’une part, en raison de son caractère archaïque et barbare. D’autre part, en raison de l’horreur que suscite cet type de sanction vis-à-vis de jeunes filles tenues pour responsables de la relation amoureuse de son frère à avec une femme d’une caste « supérieure ».

      Sauf erreur de ma part, vous avez toutefois oublié de signaler dans l’article que dans ce pays où la technologie de pointe côtoie les comportements obscurantistes, un Conseil de ce type est totalement illégal, de même évidemment que les sanctions qu’il a décidées.


      • menou69 menou69 30 août 2015 20:53

        @Fergus
         Bonsoir Fergus

        Oui vous avez raison cette autorité des conseils de village est officiellement illégale en Inde, mais leur pouvoir est réel dans ce pays où les zones rurales restent très attachées aux traditions et les deux jeunes femmes n’ont ainsi eu d’autre choix que de prendre la fuite pour échapper à la sentence.

        Il faut également rappeler que la discrimination par les castes ou les religions, notamment, est illégale en Inde depuis 1950. Mais, cette disposition aurait longtemps été difficile à appliquer. Au point de pousser le législateur indien à instaurer des quotas à l’entrée des écoles supérieures afin de faciliter l’accès des plus basses castes aux longues études, dans les années 90. La mesure aurait provoqué un impressionnant tôlé à travers le pays. Quand à l’endogamie, c’est-à-dire l’obligation de se marier à l’intérieur de la caste, elle demeure vivace et continue de caractériser la plupart des unions matrimoniales.

        Il y a deux décennies l’Inde était le pays le plus pauvre du monde, aujourd’hui elle est reconnue comme une puissance brillante et incontournable, mais hélas les archaïsmes sont encore très fortement présents surtout dans les campagnes et la société indienne avance à reculons prisonnière de son conservatisme.

        Pour ceux que cela intéresse et s’ils veulent un peu creuser les paradoxes de l’Inde moderne je leur conseil de lire l"article d’Aurélie Leroy  : http://www.cetri.be/Les-paradoxes-de-la-modernite


      • hunter hunter 30 août 2015 11:01

        C’est triste, mais il s’agit d’une affaire concernant un pays souverain, l’Inde !
        Un pays et un peuple disposant d’une très ancienne civilisation.

        Je ne vois pas encore une fois pourquoi Amnesty et une poignée d’occidentaux bien-pensants, toujours prompts à s’indigner des déboires des gens, surtout s’ils sont au moins à 15000 kms d’eux, mais qui ne voient pas (enfin ne veulent pas voir) les problèmes qui existent dans leur propre environnement socio-économique proche, vient foutre ici !

        Oui, je sais, je vais passer pour un bon gros facho inhumain, sans cœur, et bla bla bla......

        Soit ! je m’en tape des jugements de valeurs des indignés du XVIème !!!!

        Le premier respect, est de laisser ces gens régler leurs problèmes eux-mêmes !

        Ils ont des structures, ds tribunaux, des légistes, des sociologues, des philosophes, arrêtons de les prendre pour des débiles attardés !

        Font-ils des pétitions pour arrêter la dégénérescence de nos civilisations, dans le consumérisme humain type PMA GPA ? Font-ils des pétitions pour dénoncer le mariage homosexuel chez nous, les « phares de l’universalisme » ... ? Je n’en sais rien, et sans doute s’ils le faisaient, verrions-nous ici, des hérauts de la bien-pensance, s’indigner et vanter notre « comportement » progresso-droit-del’hommiste !

        Cette nouvelle forme de colonialisme va-t-elle s’arrêter enfin ?

        Ca fait des centaines d’années, que nos civilisations veulent uniformiser cette planète, et que tout humanoïde qui y vit, agisse « comme nous », selon nos « valeurs » !

        Foutons enfin la paix au monde et aux autres, est-ce si difficile à comprendre ?

        Adishatz

        H/


        • Fergus Fergus 30 août 2015 11:18

          Bonjour, hunter

          Il faut veiller à ne pas mélanger toute s les questions : Amnesty International est une organisation dont le principal objet est de lutter, partout sur la planète, pour le respect des Droits de l’Homme, en militant notamment contre la peine de mort et pour le traitement équitable des prisonniers politiques (de quelque bord qu’ils soient).

          Grâce à l’action d’Amnesty, des dizaines de milliers de personnes emprisonnées sur la planète dans des conditions arbitraires ou dégradantes - voire soumises à la torture en violation du droit international - ont pu obtenir soit leur libération, soit une amélioration significative de leurs conditions de détention, soit encore l’assurance d’un procès équitable.

          Où est le colonialisme dans cette affaire ? Les militants d’Amnesty sont dans tous les pays, et la section indienne de cette organisation compte des milliers de membres, probablement à l’origine du lancement de cette pétition. 


        • Fergus Fergus 30 août 2015 11:52

          Bonjour, Laissebéton

          « JE PISSE SUR LES CHARLIE »

          Malgré la puissance de votre jet et la capacité de votre vessie, vous ne pourrez guère en arroser qu’un infinitésimale minorité. Un peu contrariant, non ? smiley


        • hunter hunter 30 août 2015 12:02

          @Fergus

          Vous êtes quelqu’un de posé et d’intelligent, mais vous ne voulez pas comprendre !

          « les droits de l’homme », est un concept né en Occident, et il faudra quand même un jour que vous compreniez que dans d’autres pays (tellement plus nombreux que en effectifs et en surfaces, que nos petites démocraties de marché), n’en ont rien à foutre des droits de l’homme !

          J’ai été élevé entre 4 ans et 17 ans, au Moyen-Orient et en Afrique Noire.

          A 17 piges, j’avais usé mes falzars dans les avions, plus que beaucoup d’adultes actuels ne le feront jamais (d’où dorénavant ma détestation profonde de l’avion) ; j’ai vécu dans des pays, où quand un bébé naissait, et que la femme avait déjà 5, 6 voire plus d’enfants à s’occuper, si le bébé était faible et mourrait quelques heures après sa naissance, on allait l’enterrer vite fait dans un coin, ( juste pour que les animaux errants ne le boulottent pas) et on passait à autre chose....

          Parfois, on les jetait carrément dans les poubelles !

          Alors oui, c’est ignoble, oui ça choque votre vision occidentale du monde, oui c’est anti « droit de l’homme », mais bon, c’est comme ça !

          Ça existe, c’est tout !

          Maintenant vous pouvez trouver ça ignoble, horrible, barbare....simplement l’enfant là-bas, ben il y en a à foison, donc il n’a pas la même valeur que le chérubin occidental surprotégé, qui finit par être allergique à tout, et qui n’est maintenu en vie que par les excès de la médecine moderne !

          Ce chérubin, il y a cent piges chez nous, il vivait deux jours !

          Le monde n’est pas l’Occident ! Le monde est multitude, multitude de cultures, multitudes de façon d’aborder la vie !

          Vous pourrez faire toutes les pétitions, appeler à votre aide tous les Amnisty que vous voulez, ça n’y changera rien !

          Et c’est bien ainsi, car sans que vous vous en rendiez compte, à vouloir uniformiser tout le monde « à l’occidental », vous faîtes le boulot pour certains qui rêvent d’encore plus de puissance, d’encore plus d’argent, à régner sur une humanité bricolée et uniforme......suivez mon regard...tiens salut Jacques, alors c’était comment à Jéru, ça avance ton projet de capitale ?

          Adishatz

          H/


        • hunter hunter 30 août 2015 12:08

          @Laissebéton

          Salut,

          Je connais l’inde aussi, pays plus que fascinant !
          D’une grande diversité (langues )et complexité, mais qu’elle reste telle qu’elle est, et ne devienne pas une espèce de hors-sol, copie de nos si brillantes civilisations.

          Et il y a des femmes d’une beauté rare...dommage que ça manque de blondes !

           smiley

          Adishatz

          H/


        • bakerstreet bakerstreet 30 août 2015 12:30

          @Laissebéton


          @Fergus

          Bravo pour l’humour, la meilleure défense.
          Laissons pisser, comme on dit, et prenons un peu de hauteur, car le plancher des vaches ne sent pas très bon. On est toujours un peu surpris de l’agressivité de certains, qui doit sans doute cacher une vrai souffrance, comme dirait le bon docteur Freud. A moins que ce soit de l’agressivité gratuite, de la bêtise à l’état pur, avec un gros paquet mal emballé de provocation gratuite. Ou encore un contentieux à régler, le coup du chien qui prend un coup dans les côtes.
           Une vie en psychiatrie m’a bétonné contre ces choses. Mais pas contre l’injustice, la perversion le sadisme et la bêtise, encore elle. Il faudrait donc regarder ailleurs, car cela ne nous concerne pas, nous dit-on....
          Heureusement que les sauveurs du TGV n’ont pas respecté ce bon conseil. 
          Remarquons qu’on l’ a respecté à la lettre dans les années 30, en laissant du champ à monsieur Hitler, comme on disait, mais son champ carré s’est vite agrandi. C’est à vous dégoutter d’être moral !

          L’Inde, comme tant d’autres, j’y ai été, moi aussi,il y a fort longtemps, en 75-76 ; à l’époque ces histoires de viol, car malheureusement il y en a pléthore en inde actuellement, c’était inimaginable. Sans mythifier cette société, très violente, clivée par les castes.

           Mais l’éclatement d’une société figée, par l’irruption de la modernité, si l’on peut appeler ainsi le consumérisme, la pornographie, l’a enkysté dans des réflexes de défense féodale. 

          Éclatement des tabous religieux, schizophrénie entre deux mondes : 
          Des touristes aussi ont été violé. Je ne dis pas cela pour dire que certains méritent ce sort plus que d’autres, mais pour signifier l’impensable, dans ce pays où l’on pouvait autrefois faire du tourisme sans problème. Une étudiante a été violé par tout un bus il y a deux, avant d’être tué de la pire façon, ce qui a crée un onde (honte) de choc dans le pays. Quantité de psychopathes, et de refoulés ( car en dehors du mariage, toujours pas de relations sexuelles dans cette société très prude) fantasmant une sexualité sans limites, à l’occidentale, passent à l’acte. Cette affaire n’est pas unique, des jeunes filles ont été pendues aux arbres, pour éviter aux violeurs d’être dénoncé. . Plus glauque, tu meurs ; les autorités tentent de faire de leur mieux. Plus d’une jeune file a été placé sous surveillance de la police. France culture a passé l’an dernier une série de reportages très intéressant sur la « la reine des bandits », 
          Phûlan Devî — Wikipédia
          Une femme hors pair, intouchable violée, qui se métamorphosa en vengeresse, puis en député, après une lourde peine de prison, je pense qu’on doit pouvoir encore trouver les post cast

        • Fergus Fergus 30 août 2015 13:07

          @ hunter

          Je comprends tout cela. Mais les choses bougent, et sauf dans les pires dictatures ou les états microscopiques, il existe partout des sections d’Amnesty composées de militants locaux qui oeuvrent pour faire évoluer les mentalités de leur propre pays.

          Vous ne pouvez donc pas affirmer qu’il s’agit d’imposer à ces pays une vision occidentale, mais en l’occurrence une vision humaniste moderne en rupture avec les traditions obscurantistes. A vous lire, on croirait ces sociétés figées, mais ce n’est pas le cas. Et même si la route est longue, et fort le poids de la culture, tout évolue sous l’impulsion de femmes et d’hommes déterminés, comme a évolué la société dans nos propres pays occidentaux.

          Enfin, Amnesty n’est pas impuissante : d’innombrables réussites ont marqué l’histoire de cette ONG, et cela en de très nombreux lieux sur la planète, ls plus souvent grâce à l’action des militants locaux.


        • hunter hunter 30 août 2015 13:42

          @Fergus

          «  l’occurrence une vision humaniste moderne »

          Oui, mais ça vient d’où cette vision ? De l’Afrique ? De l’Inde ? Du monde musulman ?
          Vous savez bien que c’est un concept qui vient d’ici, mais vous ne voulez pas l’avouer.

          Dans l’absolu, ce que fait Amnesty.......well, no comment, I don’t want to be rude....

          De toute façon, Amnesty n’est pas la clé de voûte du débat : celle-ci est toujours la même, à savoir de quel droit devrions-nous dire aux autres ce qui est bon pour eux ?

          Les fameux droits de l’homme..... ? foutaises l’ami, quand je vois des gens dans la pauvreté extrême ici en France autour de moi, ça c’est des droits de l’homme-compatible  ?

          D’autre part, quand nous brûlions des femmes ici en Europe, il y a quelques siècles, parce que soit disant elles commerçaient avec le Malin, y-a-t-il eu quelques hindous, musulmans ou autres, pour venir nous dire d’arrêter ?

          Non, nous arrêtâmes nous-mêmes, nous avons évolué......alors eux aussi le feront, ils mettront eux-mêmes fin à ces pratiques...si on leur laisse le temps d’évoluer à leur rythme, selon leur façon d’envisager la vie, qui n’est pas la notre, et qui devrait être respectée.

          Comme l’a expliqué Bakerstreet, leur civilisation est déjà perturbée par l’introduction des éléments de la notre ( consumérisme, « vente » du sexe facile, etc...voir le message du camarade), donc il y a déjà des dysfonctionnements imputables à notre « brillante » civilisation.

          Mais je ne me permettrai pas de vous rappeler que notre « civilisation » fonctionne et a toujours fonctionné selon un principe physique simple, celui des vases communicants :plus la dominance imposée de notre « civilisation » (par moyens « softs », bien entendu : pub, marketing, mensonge et illusion...) prend de l’essor, plus les autres civilisations dépérissent !

          On ne l’appelle plus « colonialisme » de nos jours, mais les principes sont les mêmes, et les effets sont je le pense vraiment, parfois bien pires que ceux du dit colonialisme !

          Bref, en rebaptisant tout ça « démocratie droit de l’hommiste », ça cache les dégâts portés aux civilisations traditionnelles, en tout cas aux yeux de la bien-pensance occidentale.

          Mais les plaies sont là, et ne guérissent pas...mais ce n’est pas grave, « business as usual »......la machine doit tourner, peu importe les sacrifices qu’il faut lui faire !

          Ceci sera ma dernière réponse sur ce fil, de toute façon les occidentaux partisans de ce système de prédation (même dans leurs propres rangs), refusent de voir la nocivité de ce qu’ils défendent !

          Il est impossible de discuter avec des fanatiques !

          Ma peau est blanche, mes cheveux blonds et mes yeux verts, je suis donc un pur « caucasien », mais ayant eu la chance d’être élevé dans différentes cultures, d’avoir appris d’autres langues que celle de ma mère, j’ai vu très tôt les ravages de ce que je représente, sans le cautionner.

          Le niveau de programmation (cf les travaux sur l’ingénierie sociale, Lucien Cerise entre autre), est très faible chez moi, et si j’aime mon pays et en défend des valeurs, ce ne sont pas celles des socialos du XIXème, qui n’hésitaient pas à dire tout haut, que le reste du monde était peuplé de sauvages, que nous devions « sauver » !

          Car si on y réfléchit bien, notre propre population a subi ce que subissent actuellement tellement d’autres peuples, transformant des paysans simples mais auxquels ne serait jamais venu l’idée d’aller faire chier le bamboula, en chair à canon pour la machine industrielle, qui évoluera en méga-machine consumériste universelle, nourrie aux droits de l’homme et à la démocratie de marché !

          Mais c’est un autre débat....

          Portez-vous bien

          H/

          H/


        • Fergus Fergus 30 août 2015 16:19

          @ hunter

          « mais ça vient d’où cette vision ? De l’Afrique ? De l’Inde ? Du monde musulman ?
          Vous savez bien que c’est un concept qui vient d’ici, mais vous ne voulez pas l’avouer
          . »

          Je l’avoue bien volontiers. Mais l’histoire de l’Humanité montre qu’il y a toujours eu des civilisations qui ont pris le pas sur d’autre civilisations. Et si notre culture occidentale en matière de Droits de l’Homme prend le pas sur la culture indienne, c’est moins lié à la longue présence britannique qu’à l’appropriation progressive et volontaire de ces Droits de l’Homme par les populations locales les plus éduquées.

          Il ne s’agit donc pas, pour nous, de dire aux autres ce qui est bon pour eux en la matière, car ce sont eux qui viennent volontairement sur ces valeurs !


        • Croa Croa 30 août 2015 17:29

          À hunter,
          Fergus a raison : Amnesty International est bien dans son rôle !
          Et ceux qui attaquent ses actions à l’étranger sont souvent les plus prompt à vouloir contrer ses critiques valables pour nous, alors... smiley


        • doctorix doctorix 30 août 2015 17:30

          @Fergus

          Amnesty a pris une position claire en faveur de l’intervention en Libye.
          Comme la plupart des ONG, qui sont les pièces avancées de l’empire, et des organes de propagande et de déstabilisation, cette organisation s’est discréditée définitivement à cette occasion.
          Elle a repris le mensonge des 4000 assassinats de Khadafi, et toutes les fadaises qui se sont révélées fausses.
          Les gens d’Amnesty peuvent bien être de bonne foi, ce n’est pas une excuse pour être con.
          Car au bout de la démarche, il y a crime, et complicité de crime.
          Toutes les ONG, je dis bien toutes, sont dans ce cas.
          C’est pourquoi de nombreux gouvernements les foutent dehors, et ce n’est pas par mépris des libertés. 
          D’ailleurs, Georges Soros s’est spécialisé dans le financement des ONG, c’est tout dire :

        • OMAR 30 août 2015 18:11

          Omar9

          Merci, @hunter, pour tous vos arguments que je partage totalement..


        • bakerstreet bakerstreet 30 août 2015 18:21

          @hunter

          On comprend un peu tout de même. Enfin ceux qui ont un peu d’âge. Vous savez atterrissage dans cette modernité doucereuse et très hypocrite ne date que d’hier. Au début du vingtième siècle, le poids d’un homme ne pèse pas très lourd. on a envoyé 2 millions à la boucherie en 14 sans que ça ne pose des problèmes de conscience. La mortalité infantile était tout à fait banalisée, mon père était orphelin très tôt, et si les gens nous apparaissaient durs, c’était la seule façon de survivre. Que survienne une crise, je veux dire un truc sérieux avec cataclysme, et l’on verra bien sûr la même capacité d’adaptation de l’homme se mettre en place. Alors c’est sûr d’un seul coup, on sera moins pointilleux sur les critères d’hygiène et de sécurité. 
          A la propre échelle de ma vie, j’ai vu disparaître les coups et les brimades physiques faites aux gosses, totalement banalisées dans les années 60. « Tu veux mon pied au cul ? » voilà ce que j’ai entendu tous les jours pratiquement, quand ce n’était pas de mon père, c’était des institus « Sévissez si nécessaire, car il est dur ! » .....
          Mais nous venons de moins loin que les indes, qui est passée du moyen âge, à une volonté de société occidentalisée, en une génération, avec tous ces gadgets : Pornographie du sexe, pornographie du fric, avec possibilités d’échographies, afin de liquider les gamines, ces emmerdeuses, qu’il faudra doter, donc se ruiner. 
          Dans certaines morgues du Bihar, ou de l’uttar pradesh, ce sont des centaines de bébés filles dans les grandes villes, que les autorités sanitaires récupèrent. Une politique de sensibilisation a été lancé, pour freiner le principe dévastateur à plus d’un titre, ou de dénonciation. 
          Car là aussi, c’est généralement toute la communauté qui impose à la femme d’avorter, ou d’empoisonner le bébé. Il existe des gens admirables dans ce pays, qui tente d’arrêter cet holocauste ; ce ne sont pas que donc que ces occidentaux déconnectés, trop sensibles, loin de la réalité. M ais je ne pense pas que c’est ce que voulez dire. 

        • oncle archibald 30 août 2015 18:42

          @hunter : c’est sûr, tant que ce ne sont pas de vos soeurs qu’il s’agit on s’en fout !! 


          Ca n’est pas adishatz que j’ai envie de vous dire mais adiou tout court. Allez au diable.

        • César Castique César Castique 30 août 2015 18:54

          @Fergus

          "Amnesty International est une organisation dont le principal objet est de lutter, partout sur la planète, pour le respect des Droits de l’Homme,"

           

          Ce qui est une façon assez tordue d’affirmer la supériorité de la race blanche sur les différents peuples du monde... Nous, on est les bons, et, en tant que bons, on vous signifie que..., à vous les mauvais. 

          Après cela, il devient difficile de reprocher à Guéant d’avoir affirmé que toutes les cultures ne se valent pas.


          « Rien ne peut justifier cette peine odieuse et ce verdict est contre la loi. »


          Oui, son rôle dissuasif ! Pour exposer ses deux sœurs a un tel châtiment, le Ravi du village est une ordure de chez ordure. Il n’en existe pas forcément beaucoup de pareils en Inde, et il devrait être pendu si ceux sœurs subissent la peine prévue par la tradition.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès