Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > La Fracture Numérique : Zoom sur les oubliés d’internet

La Fracture Numérique : Zoom sur les oubliés d’internet

Dans une France de plus en plus accro aux nouvelles technologies, nous revenons aujourd'hui sur une réalité presque oubliée : la fracture numérique. Vous ne vous sentez peut-être pas personnellement concerné par ce phénomène bien présent mais pensez à une personne âgée, un non diplômé, ou un habitant de zone rurale, oui car toutes ces personnes sont sujettes à être délaissées par un réseau téléphonique et à être exclues de la société numérique et donc victime de nouvelles sources d'inégalités.

Aujourd'hui, la moitié de la population mondiale est connectée, soit 42 % (3,04 milliards de personnes). L'an dernier, « 19,3 % de foyers français ne possèdent pas d'accès Internet en France, soit 5,4 millions de foyers. Ce chiffre était de 29 % en 2009, et de 65,6 % en 2005. »1. La fracture numérique est la disparité d'accès aux technologies informatiques et notamment Internet. D'après le CREDOC2, « les personnes qui n’utilisent pas internet appartiennent aujourd’hui à des catégories de la population bien spécifiques : 78 % d’entre elles ont plus de 60 ans, 90 % d’entre elles n’ont pas le Bac et 44 % disposent de revenus inférieurs à 1500€ par mois dans leur foyer. Les inégalités numériques se sont réduites, mais les personnes qui n’ont pas accès à internet apparaissent de plus en plus marginalisées par rapport à une tendance sociétale majeure. »3 Dans un discours de politique générale, le Manuel Valls exprime : « Notre monde, c'est aussi l'ère du numérique qui relie les hommes et qui accélère l'échange des savoirs, des marchandises, des services. Et c'est pourquoi la fracture numérique est bien plus qu'une fracture technique, c'est une fracture économique, sociale et culturelle »4.

 

Plusieurs modes de connexion

La révolution numérique est très rapide. Les TIC (Technologie d'Information et de Communication) ont transformé le monde en quelques années. En 1998, 4% de la population française disposait d’internet à domicile. En 2013 on est passé à 80%. C'est l'un des taux les plus élevés d’Europe.
L'usage de la connexion fixe est en baisse et la tendance est à la multiplication des points d’accès : ordinateurs fixes et portables, téléphones, tablettes, sont maintenant connectés au réseau sans fil par le wifi. La connexion à internet via un téléphone est en hausse constante. En 2013, 40% des Français étaient équipés d’un téléphone « intelligent ». Ils étaient 11% deux ans plus tôt. 4% des Français disposaient d’une tablette numérique en 2011, ils étaient 17% en 2013.5 Toujours selon l'étude du CREDOC, lorsqu’on cumule les différentes possibilités de se connecter à internet à domicile, avec son téléphone mobile, à l’aide d’un ordinateur ou d’une tablette tactile dans un lieu public (21 %) ou au travail (54 % des actifs), on dénombre finalement 82 % de la population qui utilisent internet. Rappelons qu’en 2005, seule une personne sur deux était internaute.

 

Une fracture tout d'abord générationnelle

Il est naturellement impensable pour la nouvelle génération : les dits « natifs d’internet », d'envisager la vie sans leur précieuse technologie mais cela s’avère moins naturel pour les génération précédente qui ont vu notre mode de vie glisser petit à petit vers le monde connecté que l'on connaît aujourd'hui : administration en ligne, e-commerce, enseignements numériques, réseaux sociaux,… mais aussi vers ces dérives : addictions aux nouvelles technologies, exposition de la vie privé, violence sur internet, piratage,… Peu à peu une fracture s’installe et les écart se creusent, c'est pour cela que l'on peut observer que « « 5% des plus de 70 ans sont équipés de smartphones, contre 75% des 18-24 ans »6

Ces générations sont comme des « immigrants » d'internet parfois dépassés ou indifférents devant les nouvelles technologie, qui sont bien loin d'être évidentes à maîtriser dans la mesure où elles sont en perpétuelle évolution,

C'est pour cela que 14 % des Français ne se sont jamais connectés et qu'ils sont 37 % à déclarer avoir du mal à se débrouiller sur Internet.7 Et les plus touché sont donc nos aînés, en effet l’étude du CREDOC, nous montre que les non-internautes sont beaucoup plus âgés que la moyenne : 20 % ont entre 60 et 69 ans et 58 % est âgé de 70 ans ou plus. Soit 2 non-internautes sur 3 sont retraités et seuls 5 % d’entre eux possèdent un smartphone.

 

Une fracture géographique

Après le fossé générationnel la seconde cause de la fracture numérique en France est l'inégalité géographique d’accès aux réseaux, en effet un grand nombre de zones rurales et de haute montagne ne sont pas dé-servies par le réseaux et sont donc appelées zones blanches : en zones rurales, seuls 18 %8 des foyers sont connectés.

Pour résoudre ces inégalités d'accès à internet et à la téléphonie mobile, le premier ministre s’est engagé à supprimer d’ici la fin de 2016 « les zones blanches », privées d’accès à ces réseaux 2G et 3G, quitte à contraindre les opérateurs par la loi . « La fracture territoriale, c’est aussi la fracture numérique », a relevé Manuel Valls9. « En 2022, la France sera totalement connectée au très haut débit », a promis Axelle Lemaire, secrétaire d’État au Numérique. Rappelons qu'il ne resterait que 0,1 % de la population et 1,5 % du territoire métropolitain non couvert par un réseau 2G.

 

Une fracture sociale

C'est celle qui sépare les usagers des TIC des non-usagers, entre ceux qui s’adaptent, et ceux qui restent à l’écart de la société numérique une inégalité sociale s’installe. Les personnes à revenus élevés, les cadres supérieurs, et les habitants d’agglomération, sont plus équipés et plus susceptibles d’utiliser plusieurs modes de connexion simultanées. « En 2013, 55% de la population pratiquait le commerce en ligne, mais le chiffre monte à 79% pour les 25-39 ans et 82% pour les diplômés du supérieur »10nous explique Dominique Cardon, sociologue et chercheur au laboratoire des usages de France Télécom.

 

Vie personnelle et vie professionnelle s'entrecroisent

L’usage professionnel d’internet est lui aussi très inégal : neuf cadres sur dix aurait accès au réseau sur leur lieu de travail, contre seulement deux ouvriers sur dix. Les personnes connectées utilisent internet à des fins personnelles sur leur lieu de travail, et à des fins professionnelles en dehors de leur lieu de travail11. Pour Marc Bertrand et David Belliard dans Alternatives économiques, « l’économie numérique a un effet multiplicateur des inégalités, car ce sont les plus éduqués et les plus informés qui en tirent le mieux profit. » Valérie Peugeot, vice-présidente du Conseil national du numérique, exprime le même avis : « Les non-connectés, devenus minoritaires, sont également ceux qui sont par ailleurs victimes de marginalisation sociale, culturelle et économique. ».

 

Les déconnectés volontaires

En effet, il y a ceux qui peuvent disposer des TIC, de la maîtrise de ces outils, diplômés ou non . Selon une étude de Havas Media, 62,9% des Français auraient le sentiment d’utiliser ces technologies “beaucoup ou trop”, et 65,2% ont déclaré avoir envie de se déconnecter, 59,7% le faisant déjà par intermittence. « Ces déconnectés volontaires, que l’on pourrait ici qualifier de “partiels”, ne sont donc pas les victimes économiques de la fracture numérique. Les arguments sont autres : sentiment d’inutilité des réseaux sociaux, peur diffuse de Big Brother, résistance à l’infobésité, refus d’être joignable en toutes circonstances, ou encore de perdre du temps avec la multiplication, jusqu’à saturation, de stimulis aussi nombreux qu’inutiles… »12 déclare Audrey Minart, journaliste indépendante.

 

Un nouveau facteur d'inégalité

Aux causes d'exclusion bien connues que sont le chômage, le faible niveau d'instruction, l'isolement, les mauvaises conditions de vie... vient s'ajouter la difficulté d'accéder au numérique, non plus parce que ce n'est pas techniquement possible, mais parce que l'on est déjà en grande difficulté financière et/ou dans l'incapacité d'en appréhender et maîtriser les usages pour des raisons culturelles, d'éducation, ou par le simple fait « de se sentir dépassé ».

Effectuer un acte sur Internet comme une télédéclaration, un règlement, la réservation d'un billet de train ou d'une simple place de cinéma peut devenir un véritable parcours du combattant.

 

Ophélie HELISSEN et Marjorie AUDONNET

 

 

1« Seuls 2 foyers français sur 10 ne sont pas connectés à Internet », Commentçamarche.net, par Sophie Garrigues le jeudi 14 août 2014

2Centre de Recherche pour l’Étude et l'Observation des Conditions de vie

3Enquête sur les « Conditions de vie et Aspirations des Français », La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française, par Régis BIGOT, Patricia CROUTTE et Emilie DAUDEY, CREDOC, de 2013

4« "La fracture numérique est bien plus qu'une fracture, c'est une fracture économique, sociale et culturelle", affirme le Premier ministre Manuel VALLS dans son discours de politique générale » dans La Correspondance de la Presse Problèmes d'actualité, le mercredi 9 avril 2014

5« Quelles fractures numériques ? » Dominique Cardon, dans l'émission l'Esprit Public sur France Culture, par Philippe Meyer, le 25 mai2014

6« Quelles fractures numériques ? » Dominique Cardon, dans l'émission l'Esprit Public sur France Culture, par Philippe Meyer, le 25 mai2014

7La fracture numérique n'a pas disparu en Europe ,Le figaro, Caroline de Malet, mardi 3 juin 2014

8La fracture numérique n'a pas disparu en Europe ,Le figaro, Caroline de Malet, mardi 3 juin 2014

9« Services publics, santé, fracture numérique... Les mesures de Valls pour les zones rurales » La Voix du Nord, mars 2015

10« Quelles fractures numériques ? » Dominique Cardon, dans l'émission l'Esprit Public sur France Culture, par Philippe Meyer, le 25 mai2014

11« Quelles fractures numériques ? » Dominique Cardon, dans l'émission l'Esprit Public sur France Culture, par Philippe Meyer, le 25 mai2014

12« Les “déconnectés volontaires” sont-ils des avant-gardistes ? » Citazine, par Audrez Minart, lundi 13 janvier 2014


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 30 mai 2015 11:58

    Bonjour, Ophélie et Marjorie.

    Merci pour ces intéressantes précisions.

    Il en ressort que l’on peut de moins en moins parler d’« oubliés d’internet ». Car la plupart de ceux qui n’ont pas accès à la toile s’en excluent volontairement (c’est notamment le cas des personnes âgées réfractaires, souvent malgré les incitations de leur entourage).

    Il n’en demeure pas moins qu’il reste ici et là des zones blanches ou soumises (par exemple en montagne) à des fluctuations de la qualité de connexion, et surtout une exclusion de fait pour une partie des classes populaires en difficulté économique.

    Ces deux types d’exclusion devront être combattus, et sans doute cela se fera-t-il, la France faisant, comme vous le soulignez - la course en tête de la connexion à internet, et cela malgré un territoire pas toujours facile à desservir. Rappelons à cet égard qu’il y a 10 ans, notre pays était en retard. Voilà donc un dossier - c’est si rare ! - sur lequel il n’a pas à rougir de la comparaison avec ses voisins.


    • Abou Antoun Abou Antoun 30 mai 2015 19:00

      @Fergus
      Il n’en demeure pas moins qu’il reste ici et là des zones blanches ou soumises (par exemple en montagne) à des fluctuations de la qualité de connexion, et surtout une exclusion de fait pour une partie des classes populaires en difficulté économique.
      Et pas seulement en montagne. J’habite une commune rurale en 62 à 10 minutes de deux villes de moyenne importance. Débit ADSL au mieux 1 MB, et certaines parties de la commune sans ADSL du tout.
      Je pense que les pouvoirs locaux (commune, syndicat, département) se foutent royalement du problème. Pourtant l’ADSL partout était une promesse du candidat Chirac...
      Ce qui se passe c’est que dans ces communes où la population est vieillissante le maire botte en touche en prétextant de grosses dépenses d’infrastucture.
      Les mécontents n’ont qu’à installer une connexion satellite. C’est ce qui leur est chaudement recommandé par l’intercommunalité.
      Voir cet article.
      C’est se foutre du monde quand on sait ce que consomment les simples mises à jour des O.S. La navigation avec les pubs parasites, bouffe également des MO. Les gens ne se rendent pas compte que les quantités allouées (par satellite) sont ridicules par rapport au besoins actuels. En outre les liaisons satellitaires sont facilement perturbées par les conditions atmosphériques (orages, neige, forte pluie, vent violent). Il peut même arriver qu’en cas de couverture nuageuse très épaisse le signal ne passe pas.
      Les solutions existent, La fibre n’est plus hors de prix, les bornes wi-max non plus. C’est la volonté politique qui n’existe pas. Dans ma commune j’ai demandé au maire de faire établir des devis, il s’est dérobé.


    • hunter hunter 30 mai 2015 13:24

      A Fergus,

      Vous êtes drôle, avec votre petit discours compatissant, mais reflétant bien une certaine mentalité qui voudrait absolument que tout le monde soit dans le même moule !

      Est-ce que vous pouvez ne serait-ce que concevoir, qu’il existe des gens qui n’en ont rien à foutre d’internet ?

      Je vais vous donner deux exemples : mon père a un acès, je lui ai acheté une tablette (une des premières sous android), un pc portable que j’ai refait en lui mettant linux mint très facile à manipuler (bien plus que windows), eh bien, il s’en bat les couilles !
      Il ne s’en sert pas ! Il préfère son téléphone, son fax et ses bouquins !

      Un de mes potes, qui est un véritable génie de la mécanique, qui est sollicité chez nous pour réparer des tracteurs, des bagnoles de partout, je lui ai proposé de lui faire une bécane, configurée et tout et tout......il s’en fout ! Ca ne l’interesse pas !

      Par vos petites insinuations, vous niez à ceux qui ne sont pas intéressés, quasiment le droit d’exister !

      Je ne comprends pas cette mentalité ! J’ai une connexion depuis 1997, j’ai connu les modems de 16 kbauds à 56kbauds, puis l’adsl, la fibre optique, et maintenant retour à un adsl 2 mégas, car j’habite dorénavant à la campagne, et nous les bouseux du sud ouest, la fibre, on peut rêver....
      J’ai un téléphone portable aussi depuis 1997, mais je refuse d’avoir un smartphone, car je n’en ai aucune utilité ! Par contre, mon vieux machin est étanche et résistant aux chocs, (marque M.T.T) ce qui est beaucoup plus utile quand il tombe de mon vieux Cherokee, dans la boue d’un champ, et j’en ai un petit peu marre de ces gens qui me regardent de haut, parce que je n’ai pas le dernier zinzin à la pomme en poche !

      En 1997, à PARIS, quand ton portable sonnait dans la rue, les gens se foutaient de ta gueule !!

      Maintenant, ils sont devenus des addicts sévères, à ce qui leur sert de laisse en fait, mais ils ne le savent pas !

      Mon premier ordinateur, je l’ai eu à 20 piges, en 1984, quand à l’époque, les ordinateurs persos, personne n’y voyait l’intérêt ! ( ça tournait sous CP/M)

      Quand je rendais mes papiers imprimés à la fac, seuls les profs appréciaient, car j’écris comme un porc !

      Tout ça pour dire que moi qui ai toujours été en avance en ce qui concerne toutes ces technos, je comprends parfaitement qu’il y ait des gens que ça n’intéresse pas, et qui n’en veulent pas !

      Ils ont le droit d’exister, et à ce que je sache, il n’y a pas encore de loi, qui oblige un résident en France, d’être connecté à internet !

      Donc, il serait bon que votre discours habilement condescendant laisse place à plus de tolérance et de respect envers ceux qui n’ont pas envie de se faire chier avec un bousin sous windows, qui va leur envoyer des messages à la con toutes les minutes, chopper toutes les saloperies de virus qui pullulent, qui espionne en permanence tous ce qu’ils font, et qui est tout sauf convivial et intuitif !

      Pour les anciens réfractaires, essayez de leur présenter une bécane sous Mac OS, et peut-être se convertiront-ils ?

      Évidemment, quand on offre un pc avec OS made in microsoft, où il faut l’antivirus, l’antispam, l’antimalware, défragmenter le DD, etc, ça n’incite pas à s’en servir !

      Quand j’utilisais cet OS, je passais plus de temps à réparer cette merde, qu’à l’utiliser, sans parler de ceux des copains !

      Eh puis j’ai découvert Linux, et tout ça est du passé dorénavant !

      Mais même avec Linux, régulièrement mon père me demande de le former :je le fais, mais au bout d’une demie-heure, ça le saoule !
      C’est comme ça, moi ça ne me pose pas de problèmes, j’essaie de respecter tout le monde, et vous savez quoi, quand je vois des troupeaux de cons la tête penchée ne permanence sur l’écran de leur zinzin, tapotant frénétiquement sur le clavier virtuel jusqu’à se cogner au mobilier urbain (je vois ça régulièrement dans la réserve nationale de dingues appelée Paris ou la Capitale), les réfractaires à internet me sont très sympathiques !

      J’ai horreur de toute forme d’addiction, alcool, drogues....j’ai été alcoolique, je sais ce que c’est !

      Et dorénavant, la population a été rendue accro à ces technologies, tout simplement parce qu’il y a derrière tout ça un petit nombre de gros malins qui se goinfrent sur leur dos !

      L’humanité ne changera jamais, toujours aussi servile ! La Boétie l’avait compris il y a plus de 400 ans !

      Adishatz

      H/


      • Philippe Stephan Christian Deschamps 30 mai 2015 13:58


        ils y a ceux qui ont des gros doigts aussi
        quant ils tapent par ex un s cela donne szqdw
        le clavier c’est fout pour eux. smiley


      • Fergus Fergus 30 mai 2015 14:02

        Bonjour, hunter

        « Est-ce que vous pouvez ne serait-ce que concevoir, qu’il existe des gens qui n’en ont rien à foutre d’internet ? »

        J’ai l’impression que c’est plutôt vous qui êtes drôle : où avez-vous lu que je prétend le contraire ? En l’occurrence, vous avez interprété mon propos. Bien sur que chacun est libre de ne pas avoir internet, et c’est le cas de plusieurs personnes de ma propre famille auxquelles il ne me viendrait pas à l’idée d’adresser un reproche.

        De même, chacun est libre (comme vous) de ne pas avoir de smartphone, ce qui est également mon cas avec mon portable hyper basique à 1 euro et un forfait Free à... 2 euros !

        Je prétend en revanche qu’il faut tendre vers une accessibilité possible pour tous ceux qui le souhaitent ou qui en ont besoin, compte tenu du fait qu’un nombre croissant de démarches passent par le net. Et je ne crois pas qu’offrir une possibilité étendue à ceux qui le souhaitent mais ne le peuvent actuellement pas soit une ambition choquante.

        Adichats ! comme dit également mon arcachonnaise d’épouse.


      • hunter hunter 30 mai 2015 15:27

        @Fergus
        Bon soit, peut-être ai-je mal interprété vos propos, mais bon, je ne discuterai pas là dessus......

        Pour ma part, je ne trouve pas normal que justement, toutes les actions / démarches qui existent depuis longtemps, migrent sur le net !

        Le choix doit rester : ceux qui veulent le faire via le net, ok, mais que ceux qui ne veulent pas, n’y soient pas contraints et aient la possibilité de faire autrement, bref de faire comme avant le net !

        Or, c’est bien ce qui se passe :d’un choix double, on passe à une obligation :la « solution net », enterre la solution antérieure ! La solution net est imposée, c’est une contrainte, une obligation !
        Pourquoi ? De quel droit ?

        La solution antérieure, était accessible à tous, la solution net, ne l’est pas !

        Moi je m’en tape, je peux faire ce que je veux via les bécanes, mais ça n’empêche que je me battrai pour que la solution unique ne voit pas le jour !

        Je n’accepterai jamais, qu’on force qui que ce soit, à pratiquer un truc qu’il n’a pas envie de pratiquer ! Je ne l’accepterai jamais, surtout quand ça vient d’une puissance étatique, ou d’une grosse entreprise transnationale !

        Pour les autres raisons, voir mon autre réponse à vos arguments plus bas.

        Adishatz

        H/


      • hunter hunter 30 mai 2015 15:37

        @Christian Deschamps
        oui, sans parler des difficultés de vision, des articulations qui fonctionnent moins bien, ce sont de vrais problèmes pour les Anciens en particulier, qui ont du mal avec un clavier standard !

        Mais les difficultés de santé, tout le monde s’en fout, surtout la machine étatique et les sociétés privées ! ce qui est logique, puisque de plus en plus dans notre monde, il faut être jeune : les entreprises privées commencent à virer les vieux à partir de 45 piges, les administrations les placardisent !

        Bienvenue à Gattaca !

        Adishatz

        H/


      • Abou Antoun Abou Antoun 30 mai 2015 19:13

        @Fergus
        Je vous suis parfaitement sur ce point, Fergus. je crois qu’Hunter ne vous a pas bien compris.
        Internet aujourd’hui rend plus de services que le téléphone hier.
        Pensez un peu aux familles ’internationales’ comme la mienne avec des parents proches en Allemagne et en Russie. On peut échanger énormément de choses et rester au contact à peu de frais.
        Je ne vais pas dresser la liste de tous les services par internet qui simplifient la vie du consommateur et du citoyen. Le télétravail est encore long à se répandre mais ça viendra, les écolos devraient étudier la question, mais on ne les voit guère sur ce sujet, pas plus que sur le packaging, pas plus que sur la démographie, occupés qu’ils sont à défendre le mariage pour tous et autres projets sociétaux dont on voit mal le rapport avec l’écologie.
        Certes on peut décider de s’en priver et vivre très bien quand même. Je crois que c’est une question de nature plus qu’une question d’âge, ma mère surfe et mon père refuse que je lui installe un système, des deux c’est pourtant lui qui a fait des études supérieures.
        De toutes façons chacun fait des nouveautés technologiques l’usage qu’il veut on n’a pas à porter de jugement.
        Les pouvoirs publics doivent donner à chacun la possibilité d’utiliser Internet, c’est tout.


      • hunter hunter 30 mai 2015 19:21

        @Abou Antoun

        « Les pouvoirs publics doivent donner à chacun la possibilité d’utiliser Internet, c’est tout. »

        Oui, et aussi la possibilité de ne pas les utiliser, même si la structure physique le permet, simplement parce qu’ils n’en ont pas envie !

        Voilà ! Ça s’appelle tolérance, respect de la différence, entre autre !

        Adishatz

        H/


      • Fergus Fergus 30 mai 2015 19:39

        @ hunter

        Je suis en complète harmonie avec Abou Antoun sur cette question.

        Attention : 1) de ne pas noircir le tableau : il existe encore, et sans doute pour des années, des solutions alternatives à internet ; 2) de ne pas rater le train de la modernité : tôt ou tard, les NTIC s’imposeront comme la manière normale de communiquer, et cela sera admis par tous.


      • Cristalle Cristalle 30 mai 2015 13:46

        Bonjour,

        Je rejoins hunter (que je salue au passage), certaines personnes s’en fichent d’internet comme de leurs premières godasses, mes parents par exemple, mon père est limite un addict de l’ordi, alors que ma mère ne sait même pas l’allumer...

        Maintenant, force de reconnaitre, qu’il devient de plus en plus compliqué de s’en passer ou d’avoir un accès précaire, tout ou presque passe via le net, la banque, Ameli, EDF et j’en passe...

        J’y ai eu accès très tôt, lié à mon travail, ben pendant des années, je ne m’y suis jamais intéressée.... Les choses sont différentes maintenant et j’avoue que je ne conçois pas en être privée, ne serait-ce que pour consulter des sites comme AV et m’épargner les imbécillités diffusées de TF1, entre autres.

        Cris


        • Fergus Fergus 30 mai 2015 14:05

          Bonjour, Cristalle

          « force de reconnaitre, qu’il devient de plus en plus compliqué de s’en passer ou d’avoir un accès précaire, tout ou presque passe via le net, la banque, Ameli, EDF et j’en passe... »

          Exactement, et c’est pourquoi il devient chaque année plus nécessaire d’étendre les possibilités de connexion sans pour autant jeter la pierre à ceux qui ne sont pas intéressés pour diverses raisons, toutes aussi respectables les unes que les autres.


        • hunter hunter 30 mai 2015 15:17

          @Fergus

           " Exactement, et c’est pourquoi il devient chaque année plus nécessaire d’étendre les possibilités de connexion sans pour autant jeter la pierre à ceux qui ne sont pas intéressés pour diverses raisons, toutes aussi respectables les unes que les autres.« 

          C’est du grand art de la synthèse type solférinienne ! Il faut comprendre ceux qui ne veulent pas utiliser le réseau, mais de l’autre côté, on rend quasi obligatoire l’utilisation du réseau, donc forcément, on va exclure ou forcer à se soumettre, ceux qui n’en veulent pas !

          Exemple typique :la déclaration d’impôts !

          Vous n’avez pas l’impression d’être légèrement en contradiction parfois non ?

          D’autant plus que qui encourage (et demain contraindra) à utiliser le réseau ?

          1/ la machine étatique, en perpétuel déficit, et qui trouvera là l’occasion de licencier des gens en masse, rendus »inutiles« , puisque le con-citoyen fera le taff lui-même en marnant devant sa bécane !

          Licenciement= économies, c’est l’équation de base du XXIème siècle !

          2/ les sociétés privées, toujours en quête de plus de profit, de moins de charge, qui elles aussi licencieront en masse !

          Tiens c’est comme la fois où j’ai envoyé subtilement chier un »manager« dans une grande surface : cette espèce de petit connard cravaté sorti de son école de commerce, voulait me forcer à utiliser la caisse automatique, sans personnel. Quand je lui ai dit que je le ferai uniquement s’il m’appliquait immédiatement une ristourne de 30 % sur mes achats, il est tombé des nues !

            »Eh oui mon con( je suis du Sud, vous l’aurez compris) si je fais le boulot, toi et ta grande surface de merde (c’était une GS de bricolage), tu te goinfres deux fois : sur le bénef’ sur les produits, et sur le salaire que tu ne verses pas à un employé potentiel qui a besoin de taff !

          Et comme il y avait à une caisse à côté avec certes un peu d’attente, mais une délicieuse jeune femme, j’ai rajouté à l’attention de ce mécréant, que je préférai attendre et avoir à faire à une jolie femme, plutôt qu’à une putain de saloperie de machine !

          J’ai mené la conversation avec un ton de voix assez haut, pour que les autres con-sommateurs puissent entendre, et plus de la moitié (surtout des femmes d’ailleurs) qui attendaient pour l’automate, quittèrent la file et rejoignirent celle de la jolie jeune femme, en me disant « c’est vrai, vous avez raison » !

          Ne jamais oublier que toutes ces structures de pouvoir ( étatiques ou entreprises privées) veulent populariser le net, pour pouvoir LICENCIER, faire du profit et goinfrer les actionnaires !

          Alors non, moi je ne marche pas dans ce plan là ! Le jour où la déclaration d’impôts en ligne est obligatoire, j’attaque l’État :il n’y a aucune obligation légale, aucun texte m’obligeant à être connectée à la TIC internet !

          Adishatz

          H/


        • Fergus Fergus 30 mai 2015 16:02

          @ hunter

          Attention de ne pas s’emballer, la déclaration de revenus reste encore majoritairement faite sur papier : en 2014, 36 % seulement des déclarations ont été effectuées sur le net. Et la plupart des services sont encore accessibles autrement que par cette voie, fort heureusement.

          Mais il ne faut pas se leurrer, la tendance est irréversible, et tout le monde s’y fera d’une manière ou d’une autre dans les années à venir. A titre d’anecdote, je me souviens des années 60 où beaucoup d’employés voyaient d’un mauvais œil l’obligation d’ouvrir un compte en banque pour recevoir son salaire, jusque-là versé en liquide !

          Sur le « self scanning », d’accord avec  vous . J’y ai consacré un article en septembre 2014, précisément pour en dénoncer les effets pervers : Le « self scanning », ou le paradoxe sociétal.



        • hunter hunter 30 mai 2015 16:16

          @Fergus
          Oh mais je ne m’emballe pas très cher, simplement, le peu de fois où j’allume cette machine que j’ai et qui se nomme téléviseur, j’entends le troupeau de journalistes-laquais, qui hurle à la prochaine obligation de télédéclarer les impôts, avançant même la date de 2016 !

          « la tendance est irréversible » : oui, si on se soumet ! si on résiste, non !

          En 1983 après mon bachot, j’ai bossé un mois dans une boîte, et j’ai été payé en cash à la fin, et bien je préférai avoir ma fraîche sur moi, plutôt que de le filer au bankster !

          Là encore, l’obligation du compte en banque, est l’exemple typique de l’asservissement, de la mise en coupe réglée des populations, à des fins de contrôle, par les machines étatiques et économiques privées qui marchent main dans la main !

          J’étais trop jeune dans les 60 (né en 64), mais le gens auraient du gueuler :car in peut très bien vivre sans compte en banque, mais il est vrai que nos « zélites » ont aussi en projet de supprimer piécettes et biftons !

          Comme ça, on sera un peu plus en cage......visiblement, vous ça ne vous gène pas, mais moi, encagé, je meurs .....déjà que je commence à sérieusement étouffer dans cette dictature de la marchandise....alors je me battrai pour essayer de mourir le plus tard possible, je revendique le droit à mon instinct de survie, comme toute forme de vie biologique !

          Adishatz

          H/


        • Fergus Fergus 30 mai 2015 16:28

          @ hunter

          « l’obligation du compte en banque, est l’exemple typique de l’asservissement, de la mise en coupe réglée des populations, à des fins de contrôle »

          Eh bien non, là non plus l’explication n’est pas la bonne : ce qui a surtout motivé cette évolution, au delà des aspects pratiques, ce sont les agressions de trésoriers-payeurs !


        • hunter hunter 30 mai 2015 16:48

          @Fergus

           " Eh bien non, là non plus l’explication n’est pas la bonne : ce qui a surtout motivé cette évolution, au delà des aspects pratiques, ce sont les agressions de trésoriers-payeurs ! "

          Que la vie doit être simple, quand on croit tout ce que disent les puissants !

          Adishatz

          H/


        • Fergus Fergus 30 mai 2015 17:56

          @ hunter

          A ce détail près que j’ai connu un cas de ce genre qui a précipité la décision de la direction de l’entreprise concernée. Et ce cas n’a évidemment pas été unique à l’époque.


        • hunter hunter 30 mai 2015 19:13

          @Fergus

          Oui, oui, bien entendu ! Comme disait mon grand-père, « quand on en veut à son chien, on dit qu’il a la rage » !

          Ça fait des siècles que les puissances étatiques et d’argent alliées, manipulent les peuples, alors leurs arguties....faudrait rechercher les chiffres de délinquance des 60s, et j’avoue je ne le ferai pas, ça me saoule !

          Ils se foutaient de nous dans les 60s, ils se foutent de nous de nos jours...c’est bien rien ne change !
          Vouloir supprimer l’argent liquide de nos jours, c’est quoi le prétexte .... ? les braquages ? ah non, le blanchiment, le terrorisme.... !

          C’est surtout que EMV (eurocard, mastercard, visa) + Amex veulent que TOUT échange impliquant de la monnaie, soit dorénavant sous leur contrôle, pour pouvoir mieux informer les États totalitaires, et palper leur petite com’ au passage !

          Et derrière EMV, on trouve....les banques ! Amex n’a pas été encore bouffée, mais ça viendra....

          Et ne plus pouvoir payer en liquide au dessus de 1000 euros, alors qu’on avait droit à 3000, c’est pourquoi....ah oui, les terroristes !
          1000 euros, en négociant, on peut quand même avoir deux AK 47 à Marseille !

          Et la corruption à la FIFA et ailleurs, elle est créditée sur une visa où elle pèse son poids en biftons dans des valoches ?

          On va encore s’acheminer vers un monde à deux vitesses (on y est déjà, mais ça s’amplifie) :

          Le cash et les cartes (le choix !!!) pour les puissants, mais que les cartes et plus de cash pour le populo (l’obligation, la contrainte, « pour votre sécurité bien entendu.... ») !

          Donc plus de choix ! Obligation, contrainte ! On y revient, comme avec le débat sur démarches via le net vs démarches hors du net !

          CQFD ! mais bon, visiblement, vous ne voulez pas ouvrir les yeux.......vous acceptez la servitude !
          On vous dit « c’est le progrès », et vous me servez « c’est inéluctable, c’est l’évolution, et bla bla bla.... »
          Moi je réponds contrôle, oppression, loi de Valls sur l’internet, restriction à l’accès aux armes pour le lambda, le péquin moyen.......les dominants ont toujours eu un peu peur de leur bétail, mais là ils flippent vraiment......mais bon ils ne perdent rien pour attendre !

          Va falloir que je consulte mes contacts à Marseille, pour voir comment ils vont contourner la fin du cash ! tout va sans doute passer dans une autre devise(pas le $, ils veulent aussi supprimer le cash) , qui existera encore physiquement, et qu’on pourra aller changer en Allemagne, car chez eux, il n’y a aucune limite au paiement en liquide !

          C’est marrant, je les vois mal attendre le client qui vient pécho, avec leur petit terminal connecté à leur iphone pour demander une autorisation !

          Que la machine étatique fasse bien attention, car les téci vont foutre un feu d’enfer si le cash disparaît, et vu l’état du matériel chez les pandores, vaudrait mieux qu’ils s’entraînent à la course à pied !

          Allez les p’tits gars, vous aurez un vieux schnock encore en forme et pas manchot pour vous aider, et je ne serai pas le seul !

          Juste une question de temps...encore un peu de patience.....

          Adishatz

          H/


        • Gasty Gasty 31 mai 2015 09:11

           noir / blanc

          méchants / gentils

          bien / mal

          gauche /droite

          raison / tord

          La vie peut etre unilatéralement simple.


        • Fergus Fergus 31 mai 2015 09:38

          Bonjour, Gasty

          Heureusement, la réalité est toujours plus complexe et plus nuancée.


        • hunter hunter 30 mai 2015 14:59

          Bonjour Cristalle,

          Je vous retourne mes humbles salutations.

          Je vous rejoins quant à l’importance de la connexion pour effectivement s’affranchir des médias mainstream, car internet est une vraie source de connaissances dans tous les domaines, et franchement, ce que je me dis souvent, si j’avais eu un tel outil pendant mes années de fac, qu’est-ce que je me serai éclaté ......

          Pour ce qui est du domaines des relations avec les différents corps que vous évoquez, pour ma part :

          1/ pas de télédéclaration de revenus, mais du papier

          2/ ma banque a essayé 10000 fois de me filer des codes d’accès, de me faire adhérer aux relevés de compte par mail, j’ai été clair : NON !
          Je paye des frais, alors vous allez faire votre taff !
          Besoin de faire un virement ? j’appelle mon gestionnaire de compte, et il le fait !

          Comme je lui ai dit, n’oubliez pas que le jour où tous les clients vont tout faire eux-mêmes, et bien il y a de grandes chances que vous vous retrouviez chez Popaul (emploi) !

          Là, je crois que ça l’a fait réfléchir....depuis, plus de relance dans ce sens.

          3/ EDF :je suis en campagne : le gars passe relever le compteur consommation, un autre relève le compteur production, donc pas besoin d’internet, et c’est tant mieux : ces p’tits gars ont ainsi un taff, certes pas transcendant, mais au moins ils en ont un !

          4/ Ameli : j’ai une énorme chance, j’ai une très bonne santé ! pas vu un médecin depuis 5 ans (la dernière fois, tour de rein en rentrant du bois), jamais mal aux dents, un rhume tous les cinq ans ( que je soigne tout seul)....la sécu, je crois qu’ils ont oublié que j’existe !

          5/ téléphone portable : a l’occasion d’un passage en ville (elle est petite/moyenne), je passe à l’agence : les centres d’appel, j’oublie, c’est long, c’est cher, les employés parlent limite français parfois, donc non !

          Bref, je me rends compte que je n’ai besoin du net que pour me cultiver, et parfois pour le taff, mais la plupart du temps, j’ai à faire aux gens directement.

          5/ achats sur internet : j’ai été très fan au début, mais comme j’ai de bonnes connaissances en sécurité, j’ai vu les dégâts....dorénavant, plus aucun achat sur internet, de toute façon je n’ai pas besoin de grand chose, à part des bouquins (lecteur complsif..oui, ça peut être considérée comme une addiction quelque part....)

          6/ les mails : chez moi, assis tranquille devant ma bécane dans mon fauteuil, une ou deux fois par semaine, ça suffit ! hors de question de me lier la patte avec un zinzin qui va sonner toutes les minutes ! les mails, c’est comme à confesse, chacun son tour ! ceux qui veulent une réponse le savent, avec moi, il faut apprendre la patience !

          Le net, c’est comme tout, faut mettre des limites, sinon ça devient de la servitude, de l’addiction, et j’ai vécu ça 20 ans dans une grosse transnationale US, maintenant c’est fini, je suis parti, donc hors de question de revenir en arrière !

          Ah certes, les revenus s’en ressentent, mais ma santé avant tout, faut savoir ce qu’on veut dans la vie, et comme j’ai peu de besoins, tout va bien pour moi !

          Adishatz

          H/


          • Cristalle Cristalle 30 mai 2015 15:46

            @BonjourFergus, oui nous sommes bien d’accord sur ce point, mais ce qui me gêne, c’est d’imposer le truc, d’une part aux personnes non intéressées et à celles, qui pour des raisons financières ne peuvent s’y soumettre

            @hunter, je suis comme vous pour certaines chose, EDF, le mec vient relever, AMELI, j’ai la chance de ne pas avoir besoin d’y aller, banque là j’avoue que ça me facilite les choses, cette dernière étant en province et moi en RP, en plus moins de « papiers » à ranger, mon côté feignasse sans doute :) pour le portable idem....

            Pour le net, je suis moins « détachée » que vous, j’y prends plaisir pour apprendre plein de choses mais j’avoue aussi l’utiliser pour des choses plus ludiques, comme des jeux, ce qui en fait reste très enrichissant, parce qu’ils me permettent de rencontrer « virtuellement » des gens de tous âges et de tous milieux, que je n’aurais jamais croisés sans cela


            • hunter hunter 30 mai 2015 16:01

              Cristalle,

              Vous avez mille fois raison de mentionner aussi, le fait que oui, il y a des gens qui ne peuvent pas se permettre financièrement, d’avoir internet, une bécane et tutti quanti !

              Je les avais oubliés dans mes argumentaires, et vous faîtes bien de les remettre en exergue !

              Car en général, ces personnes subissent déjà fortement l’exclusion, et cette façon d’agir de l’État les enfoncerait encore plus dans l’exclusion !

              J’ai un copain qui ne sait pas lire, alors certes, je l’aiderai, mais si demain je clamse, comment fera-t-il, ?

              Et ceux qui ne savent pas lire et qui n’ont personne pour les aider ?

              C’est là qu’on voit bien le complet détachement de ces « élites » politiques, et le profond mépris qu’ils ont pour « la populace » : ce terme est très couru dans la classe politique, et pas seulement à l’UMP, mais aussi chez nos neo-socialistes,, qui aiment tant l’entreprise, la compétitivité et l’argent !

              Adishatz

              h/


              • Fergus Fergus 30 mai 2015 16:06

                @ hunter

                « le complet détachement de ces « élites » politiques »

                Eh bien non, il faut être lucide, en manière de NTIC, les élites politiques sont largement à la remorque de la société civile.


              • hunter hunter 30 mai 2015 16:32

                @Fergus

                 « Eh bien non, il faut être lucide, en manière de NTIC, les élites politiques sont largement à la remorque de la société civile. »
                S’il vous plaît de le croire, libre à vous !

                Bien entendu, hollande, Valls, Sarko, tout ces nazes ne comprennent rien à rien en info par exemple, mais ils payent grassement (avec nos impôts), des cohortes de petits salopards qui eux maîtrisent tout ça, et leur suggèrent quoi faire pour nous faire chier !

                Quand j’emploie le teme « zélites », c’est au sens large : pas seulement les pantins de façade, mais ceux qui derrière, tirent leurs ficelles !

                Vous êtes d’un naturel modéré, et c’est tout à votre honneur, mais je suis un sanguin du Sud Est, et j’ai été élevé dans une notion simple : tout pouvoir est l’ennemi, que ce soit celui de l’État ou celui du privé !

                Je ne peux pas concevoir que ces gens puissent être excusés en quoi que ce soit !
                Pour moi, leur pouvoir n’existe que parce que beaucoup trop acceptent de s’y soumettre ! c’est aussi ce que dit beaucoup mieux que moi et bien avant moi, Monsieur de La Boetie

                Moi je ne m’y suis que rarement soumis, et c’est pire en vieillissant  ! Pour moi, ces pouvoirs doivent disparaître ou tout au moins être le moins prégnants possible.

                Et je ne crois pas en la négociation dans ce domaine, mais uniquement à l’affrontement, et je pense qu’on va y arriver, et j’y prendrai part, et j’espère faire ce que j’ai à faire, en accord avec mes possibilités, et je souhaite qu’on soit nombreux, pour les virer !

                Adishatz

                H/


              • Abou Antoun Abou Antoun 30 mai 2015 19:17

                @Fergus
                Eh bien non, il faut être lucide, en manière de NTIC, les élites politiques sont largement à la remorque de la société civile.
                Tellement à la remorque qu’ils n’arrivent pas à légiférer pour cause d’incompréhension totale des problèmes, en particulier sur le plan technique.
                Mais Fergus, soyons sincère, existe-t-il un domaine, un seul où le politique soit en avance sur la société ???


              • hunter hunter 30 mai 2015 19:26

                @Abou Antoun
                La fiscalité, mon ami, la fiscalité !

                Et l’art d’emmerder le monde et de l’opprimer à grands renforts de normes, de lois de contraintes !

                Spécialité très française pour les impôts, spécialité commission européenne pour les normes !

                Voilà pourquoi on vit dans une cage ! ah oi, les barreaux sont encore dorés, mais c’est quand même une cage, et de toute façon, la dorure va bientôt s’éroder !

                Adishatz

                H/


              • Fergus Fergus 30 mai 2015 19:45

                @ hunter

                « Spécialité très française pour les impôts »

                Dans tous les pays l’on paye des impôts. Et parfois plus qu’en France (Danemark par exemple). Quant à ceux où l’impôt est assez nettement moins élevé, par exemple le Royaume-Uni, c’est un leurre : les dépenses contraintes (impôts + charges incontournables + dépenses de santé ou d’école) y sont au moins aussi importantes, voire plus, pour les citoyens !


              • Cristalle Cristalle 30 mai 2015 16:23

                @hunter

                « J’ai un copain qui ne sait pas lire, alors certes, je l’aiderai, mais si demain je clamse, comment fera-t-il, ? »

                Je pense et j’espère que vous avez encore de longues années devant vous :)


                • Fergus Fergus 30 mai 2015 16:31

                  @ Cristalle

                  Rassurez-vous, il existe dans toutes les villes des associations qui prennent en charge les personnes illettrées pour les aider dans leurs démarches administratives. J’ai bien connu cela lorsque j’étais à Amnesty International, du fait des contacts que nous avions avec ces associations.


                • hunter hunter 30 mai 2015 16:35

                  @Cristalle
                  Merci Cristalle, vous êtes mimi, mais vous savez, un coup de fusil ramassé en promenant les chiens c’est vite fait, ou un crash en bagnole ! Surtout que par chez moi, les chasseurs chassent au minimum à 2 grammes par litre de sang, et les conducteurs.......bah autant pas en parler, c’est une catastrophe de dangerosité ! l’alcool est un fléau et ici ça fait des ravages, des ravages.....

                  Adishatz

                  H/


                • foufouille foufouille 30 mai 2015 16:41

                  @Fergus
                  « il existe dans toutes les villes des associations qui prennent en charge les personnes illettrées »
                  mdr !
                  et de nombreuses aides magiques existent aussi ?


                • hunter hunter 30 mai 2015 16:44

                  @Fergus
                  C’est pas si simple !Ici, il n’y a rien ! nada, nothing ! le maire du village de mon pote a été sollicitée (c’est une femme) par mon voisin, réponse je m’en occupe !

                  C’était il y a deux ans !

                  L’alphabétisation de mon pote, c’est bibi qui s’y colle, avec les moyens du bord, et quand lui en a envie (pas de contrainte), et quand j’ai du temps, c’est à dire....pas souvent !

                  Ah bien sûr, dans la ville -préfecture sans doute......mais c’est à 25 bornes, et mon pote n’a pas de bagnole (plus de permis en fait, retiré pour case de pichtave), et il y a un bus le matin, et un le soir !
                  Et bien sur plus de train, ça coûtait trop cher, gare fermée !

                  Eh oui, c’est ça d’habiter dans un département peu peuplé et pas riche et pourtant magnifique, de notre non moins magnifique Sud Ouest !

                  Adishatz

                  H/


                • Cristalle Cristalle 30 mai 2015 16:44

                  @ fergus, avouez tout de même que cela ne simplifie pas les démarches de ces personnes, même si certains prennent le relai pour les aider....

                  Quant à hunter, j’avoue que je ne peux que lui donner raison sur le fait que nos politiques sont ignares en matière d’informatique et pas sûre qu’ils recrutent les meilleurs pour les « aider », certains geeks résisteront et ils ne les auront pas


                  • Fergus Fergus 30 mai 2015 17:59

                    @ Cristalle

                    « avouez tout de même que cela ne simplifie pas les démarches de ces personnes, même si certains prennent le relai pour les aider »

                    Je suis d’accord, mais pour les personnes concernées, le problème existe déjà déjà pleinement avec le papier.


                  • Abou Antoun Abou Antoun 30 mai 2015 22:14

                    @Fergus
                    existe déjà déjà pleinement avec le papier.
                    Exact !


                  • Cristalle Cristalle 30 mai 2015 16:54

                    @hunter, vous plaignez pas, à 3 grammes (allez ils vont bien faire un petit effort) ils ont toutes les chances de vous louper smiley


                    • hunter hunter 30 mai 2015 17:04

                      @Cristalle
                      Oui, pas faux ! D’ailleurs j’ai croisé un jour un sanglier qui rigolait...je pense qu’ils avaient du le louper !

                       smiley)

                      H/


                    • hunter hunter 30 mai 2015 17:03

                      Parfaitement exact Cristalle, quand je parlai de « la cohorte de petits salopards qui leur suggèrent quoi faire pour nous faire chier », certes ils ont un peu de maîtrise, mais dans un sens bien précis, celui du maintien des forces de pouvoir en action, pas celui de la liberté des peuples !

                      Ces gens pensent « contrainte », « obligation », coûts« ......des machines à calculer, pas des hommes !

                      La volonté de liberté a toujours été et restera du côté effectivement des geeks, dont certains disparaîtront des réseaux ( la peur, toujours elle), mais d’autres continueront à se battre. Même s’ils sont peu nombreux, ils peuvent faire beaucoup par leur maîtrise et leurs connaissances !

                      A ce propos, j’ai expliqué une solution pour contourner la loi Valls, et joindre n’importe quel site qui sera blacklisté, sur un site qui se revendique »phare de la dissidence«  (j’en tairais le nom) ! j’ai expliqué une solution sous linux, un peu complexe, mais avec de la pédagogie, que finalement même un béotien pourra mettre en place, et je lançais un appel aux »windowsiens« et aux »macistes", pour qu’ils partagent aussi ce genre de connaissance !

                      Je suis sur à 95% que ce site sera interdit d’être joint, même s’ils n’appellent pas au djihad ! Eh bien vous savez quoi, maintenant quand je mets un commentaire sur ce site, je ne suis plus publié !

                      Je vais faire un test avec un simple changement d’IP et une autre adresse mail, et je verrai bien, mais bon, cette dissidence, m’a l’air un peu bizarre, et ne doit pas être si dissidente que ça !

                      En plus j’ai fait ça gratos, j’ai rien demandé !

                      Adishatz

                      H/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès