Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Loppsi 2 : une loi liberticide

Loppsi 2 : une loi liberticide

Les députés viennent d'adopter, en seconde lecture, le 17 décembre 2010, une loi qui se nomme LOPPSI 2.

Elle sera présentée en seconde lecture aux sénateurs à la mi-janvier 2011...

Une loi qui me frappe de plein fouet !

Pour ceux qui veulent s'informer sur cette loi liberticide, cliquer sur ce lien : http://www.halemfrance.org/spip.php?article68

Voici les grandes lignes de cette loi :

« Vivre dans les camions, squats, yourtes, tipis, roulottes, mobile homes, cabanes deviendra illicite !
Que ce soit sur un terrain dont on est propriétaire ou pas !
Une lettre sera envoyée à tous les maires et les préfets qui seront redevables d’une amende de 3700 euros en cas de non dénonciation !!!
Tout en sachant que ces habitats alternatifs et jugés précaires seront détruits en 48 heures sans respect de trêve hivernale et sans obligation de relogement.
Cette loi annulera toutes les dispositions des lois précédentes. »


Une loi anticonstitutionnelle par le fait, puisque’elle sera en tout point rétroactive dans son champ d‘application !

Ce ne sera pas une première de ce quinquennat, hélas…

Façonnée dans le calcul et la fourberie !…

Je vis en mobile home par choix, respectant l’environnement en tout point et sûrement mieux que les structures urbaines !

Pluie récupérée, solaire, toilettes sèches…

Il s'agit d'une liberté inaliénable et propre !

Par contre certains n'ont pas ce choix et ce genre de structure est le dernier écueil avant la rue !…

Je vis dans des bois dont je suis propriétaire avec une paire de chevaux sauvés de l‘abattoir.

Par tradition je m'initie à et j'applique la philosophie des Celtes Anciens, vivant dans un quasi dénuement matériel, privilégiant le langage naturel aux artifices destructeurs de la société.

Apparemment, les gens de mon espèce dérangent au point de leur donner la chasse !

A travers cette loi, le gouvernement va lutter efficacement contre la pauvreté et balayer d'un revers de la main, pour le moins assassin, le problème des SDF en les livrant délibérément au froid, soit à une mort sournoise et certaine !

Les SDF ainsi éliminés, le problème sera réglé !

Faute de RESPECTER le droit au logement, il s'agit d'une programmation de meurtres en série qui s'instaure au nom de la démocratie !

Doit-on encore tolérer cette infamie qui nous conduit vers une épuration sociale d'état ?

Petit à petit la politique gouvernementale va effectivement tenir ses promesses en matière de SDF. Un mort par ci, un mort par là, on additionne le tout pour en fin de compte dépasser les 350 morts pour l'année 2010... C'est vrai, on est encore loin du slogan présidentiel qui prétendait éradiquer le problème en affirmant qu'il n'y aurait plus personne qui crèverait ainsi en 2010 !

Mais avec ce genre de loi, on y va tout droit !

Hélas je crois que le stade du simple débat est bien dépassé, car le champ d'application se rapproche...
On comprendra que les gouvernants ne se sont pas trompés et s'en prennent aux plus démunis, ceux qui sont sans défense, plutôt qu'aux nantis.

Il s’agit d’un courage pour le moins nauséabond !

Aujourd'hui on met en place une sorte d'euthanasie sociale de la misère et on ouvre la porte aux pratiques permissives du radicalisme.

Aujourd'hui les pauvres, les roms, les manouches, les asociaux...

Demain les vieux, les handicapés, les chômeurs, les artistes...
Enfin ceux qui sont dépendants de la solidarité nationale et qui représentent un poids "économique" pour la société.

Doucement on se dirige vers une politique de "déjà vu" ...
Est-ce que cela ne nous rappelle pas VIchy ?

La non dénonciation à 3700 euros rime dangereusement avec délation, comme milice avec police !
Et oui, cela veut dire que tout individu en désaccord avec quelqu'un de la commune où "il vivote", se verra sous le coup d'une superbe délation "vengeance" qui entraînera ipso facto la destruction de "son moins que rien" !
Sans garde fou possible et sûrement pas la supervision d’un juge, car le préfet aura tout pouvoir de régler le problème en 48 heures !

Elle est belle notre France !

Elle va revenir à ses premiers amours du temps où la collaboration permettait de régler les comptes par "autorité" interposée...

Les appellations changent, mais pas les images…

Un "Vel D'hiver" des miséreux ?

Sauf que la déportation va se faire sur les trottoirs, dans ta rue, sur le pas de ta porte !....

Oui, les mots ne suffisent déjà plus pour faire entendre raison...
Les mots s'échouent de plus en plus ouvertement contre les murs de l'indifférence, mais aussi ceux des privilèges, des distinctions et de la démagogie qui les... scelle, soit la politique politicienne en somme.

On manipule la misère comme un fond de commerce en faisant sonner le tiroir caisse des intérêts matérialistes, plus que ceux des humains dont il est question.

Je ne comprends plus pourquoi on est obligé de demander à l'humanité de sauver l'homme ?

Pourquoi doit-on tendre la main pour vivre dans nos sociétés de gabegie ?

Les maux ne vont pas tarder à remplacer les mots...

Par contre, si tu veux soutenir cette cause à mes côtés, tu peux le faire à travers "HALEM" dont les coordonnées figurent sur le lien précité, ou encore Les enfants de Don Quichotte.

N'ayant rien, si au nom de l'ordre, l'autorité écrase mon bien, c'est-à-dire trois fois rien, quelle sera ma raison de vivre ?
Entre vivre pour rien avec rien, je préfère encore lutter !
Car la fierté est certainement l'orgueil du pauvre,
alors je m'autoriserai de l'arborer en me défendant corps et âme,
mais pas poings et mains liés !


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (78 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 5 janvier 2011 10:53

    Sans connaitre les développements de ce nouveau texte de loi, je pense pouvoir dire qu’il poursuit, in fine, toujours le même but : « diviser pour régner ».
    Montrer du doigt des minorités, susciter la méfiance envers ceux qui ne vivent pas « comme il faut », empêcher d’autres de suivre le même chemin, installer la crainte ou la peur de l’autorité ...

    Le piège se referme sur nous ... vielle parabole de la grenouille dans l’eau qui chauffe.


    • plancherDesVaches 5 janvier 2011 12:36

      Pas cette fois-ci, Alpo.

      Il FAUT savoir que les « investisseurs » locatifs se portent mal.
      En effet, quelques articles ont montré que les « investissements » ne trouvaient pas de locataires et entrainait une perte sèche pour le propriétaire, sachant que c’est le locataire qui rembourse le prêt de quelque chose qui ne lui appartient... pas.
      Hors, tout le monde n’est pas capable d’acheter pour de multiples raisons et cela crée un marché juteux.

      Je pense donc que cette loi est plus faite pour obliger les personnes à devenir locataires.


    • Agor&Acri Agor&Acri 5 janvier 2011 14:22

      Comme le rappelle Alpo47,

      « Le piège se referme sur nous ... vielle parabole de la grenouille dans l’eau qui chauffe ».

      Voyez le message posté le 22 décembre sur le forum
      LE SILENCE DES LOUPS (Décryptage d’un monde interdit aux moins de 16 dents)

      Il commence ainsi :
      « LOPPSI 2 : le chaudron du totalitarisme commence à donner des sueurs chaudes aux petites grenouilles que nous sommes ».

      Et, plus bas sur la même page, il y en a un autre qui se termine ainsi :

      l’étau se resserre sur la neutralité du Net
      l’étau se resserre sur la liberté de diffusion des informations
      l’étau se resserre sur la liberté de communiquer sans être espionné par une autorité dont les motivations peuvent être contraire à l’intérêt général
      .


    • Lefumiste Lefumiste 5 janvier 2011 11:27

      C’est bien triste tout ca....

      Empêcher les gens de vivre comme ils l’entendent grâce à de politiques liberticides....

      Finalement cette loi est totalement cohérente avec les politiques menées depuis quelques années dans nos grandes nations occidentales dites « démocratiques » ou « républicaine » ...

      Pour avoir passé un moment en Mongolie, les Yourtes/tentes/camps proposent un cadre de vie bien plus sain que nos petits appartements ou maisons bon marchés. Et de fait, cette manière « alternative » de vivre est en soit une liberté inaliénable. Un rejet de conformisme bien plus sain pour l’esprit que ce que l’on pourrait penser....

      Quelle est le but ultime de ce genre de texte ???

      - Stigmatiser une partie de la population qu’on pourrait qualifier de « nomade », « gens du voyage », « artiste » ou ce que vous voulez ? (même si une grande partie de cette population est sédentaire) 

      - Tirer les gens vers un conformisme de moins en moins supportable mais dicté par l’imposition d’un consumérisme présenté comme salutaire et source de bonheur ? J’ajouterai : consommation de produits vendu par les nantis du système ?

      - Contrôler les gens en les obligeants à adopter des modes de vies qui ne sont pas les leur ? Ils doivent certainement imaginer qu’un excès de liberté nuit à l’asservissement volontaires (économique, morale, voir identitaire) auquel nous sommes de plus en plus soumis...

      Bref..... Minable !!


      • foufouille foufouille 5 janvier 2011 11:28

        tu achetes 4 arbaletes charger avec du paf ! et 2 pistolet a poudre noir
        tout a fait legal
        sauf le paf ! dans les carreaux


        • ubogy 5 janvier 2011 14:16

          la bande des pourris poursuit son chemin

          faisant malheurs et chagrins en chemin

          délogés pour 3700 euros ?

          dynamitages de mairies en vue !

          à ce prix là, une Marianne vaut bien une caravane

          surtout vu l’état de sa ripoux-blic qui sombre qui sombre


        • ubogy 5 janvier 2011 14:40

          Règlements et autres billevesées, certes

          mais pas de la loi de la gravité smiley


        • paul 5 janvier 2011 12:59

          Cette loi liberticide réduit la société à un troupeau de moutons, déjà soumis par toutes les peurs entretenues : angoisse de la précarité, crainte du terrorisme, de l’islamisme ,de l’immigration ...

          Au delà de la répression contre l’habitat alternatif qui préoccupe justement l’auteur, il y a surtout
          le contrôle d’internet qui ouvre une fenêtre sur une information indépendante : il faut verrouiller
          cette fenêtre avec des méthodes dignes d’une Stasi modernisée (mouchards électroniques ,fichiers généralisés), contrôle par un système judiciaire bien encadré : le Parquet sous la botte .

          Ce gouvernement déclare une guerre sociale avec cette loi qui sert déjà de modèle à tous les
          néo-cons d ’Europe et au delà . L’idiot utile du système a bien fait ce « qu’ils » attendent de lui .
          Avant le « Indignez vous » de Hessel ,il faudrait dire « Réveillez vous » et « Révoltez vous » !


          • Yvance77 5 janvier 2011 13:09

            Salut,

            En débutant la lecture de ce post je souriais en passant à un petite blague car rien de mieux que de commencer 2011 en se foutant de la gueule de nos p’tits gars de l’UMP.

            Puis j’ai moins ri, en me demandant si c’était du lard ou du cochon.

            Puis en bout de course c’est l’écoeurement qui ma pris.

            Comment des fils de hyène made in droite libérale nationale puis voté des textes de cette nature. Comment des Copé et autres manges-boules de la sorte si prompts à nous « shoaiser » un discours peuvent ils se permettre de condamner sans procès des gens qui ont des aspirations autres.

            Ces gueux ne consomment pas autant, ne sont pas des fournisseurs officiels de billets de banque pour Apple pu Samsung, n’ont pas des lingôts planqués ... mais ils ont le droit à la dignité.

            Effectivement le temps des Laval, Bousquet, Daladier et Darquier semble revenir.

            Je vais ouvrir ma fenêtre pour écouter certains bruits, car il n’y a plus très loin a ce qu’Estrosi nous équipe la police de bottes montantes


            • Morpheus Morpheus 5 janvier 2011 13:53

              Ceux qui lisent encore les anciens le savent pourtant :

              « La loi n’est que l’ombre de la Justice. »

              « La loi est comme une toile d’araignée : les pauvres et les faibles s’y font prendre et meurent, mais les riches et les puissants la déchire et passent. »

              Anacharsis (c’était un barbare, il faut dire)

              Les lois sont nés de la cité elle-même, c’est vrai depuis que les cités existent : il est donc logique que la loi défende les intérêts de la cité au détriment des intérêts du monde rural et des nomades ou semi nomades.

              La civilisation étant le fruit de la cité (par définition : « civilisation » vient de « civis » = la cité), la civilisation est aussi la cause des lois, donc la cause de la hiérarchisation de la société, la cause de l’esclavage, la cause des guerres, l’origine des classes sociales et des castes, l’origine des religions, etc.

              Essayez de sortir de la civilisation, vous ne serez considérés que comme des barbares, et on sait le sens que ce terme a prit, n’est-ce pas ? Or, curieusement, le terme « civilisé » sonne de plus en plus à mon oreille comme celui de « brute », de « dégénéré », de « primitif », de « décadent », ... Exactement tel que les « civilisés » traitent les barbares ...

              Ils sont fous, ces civilisés.


              • Morpheus Morpheus 5 janvier 2011 13:57

                Brann, viens donc en Belgique, il n’y a pas (encore ?) de loi LOPPSI. Et dans la forêt de la déesse Arduina, tu trouveras sûrement où installer ta yourte smiley


                • Brann du Senon Brann du Senon 5 janvier 2011 20:57

                  Morpheus,
                  Merci de ton invitation mon ami, mais comme Acco et Brennus, je tiens à mon Senon....


                • Morpheus Morpheus 6 janvier 2011 00:51

                  Vous avez raison de résister !

                  Si ça tourne vraiment à l’aigre et qu’il n’y a pas d’autre solution, vous serez toujours les bienvenus smiley


                • Gasty Gasty 5 janvier 2011 14:13

                  C’est une loi faite pour supprimer les problèmes non résolus.

                  Un problème ? Ou ça ! Si vous n’en pouvez plus....SURTOUT.... n’allez pas vous plaindre. Vous risquez de disparaitre avec votre problème.

                  Dès que vous avez un problème, disparaissez avant qu’on ne vous disparaisse.


                  • goc goc 5 janvier 2011 14:14

                    Il y a 20 ans j’avais acheté un terrain (plein d’arbres) pour y construire ma maison
                    comme je finançais la construction au fur et à mesure (sans crédit), je savais que cela allait durer un certain temps, aussi j’avais decidé que pendant les travaux, j’habiterais dans un mobile home (plus exactement une maison mobile, mais c’est pareil) que je comptais revendre à la fin des travaux, ce que j’ai fait d’ailleurs

                    bref heureusement que j’ai fait cela il y a 20 ans car maintenant je serais dans l’illégalité complète, voir pire, je pourrais être sdf et propriétaire en plein hiver

                    quand la bêtise rejoint le mépris de l’autre, alors le fascisme n’est plus très loin


                    • Salade75 5 janvier 2011 15:16

                      Bonjour,
                      Autant je comprends l’indignation quant à la réflexion sur la liberté individuelle et au conformise de plus en plus obligatoire (dans la mesure ou il n’y a pas nuisance), autant je ne comprends pas le point sur les mobiles-home.
                      En effet, une loi de 12/2005, mise en application par un décrèt de 01/2007 interdit déjà l’habitation permanente dans un mobile-home.
                      La même loi précise l’interdiction d’implantation sur un terrain privé (par opposition aux campings par ex, suite à la mise en place des PLU) sauf en cas de dérogation de la mairie, ou, pour « goc », de manière provisoire pendant la construction d’une habitation principale.
                      L’ajout de la LOPPSI concerne semble t-il les modalités d’expulsion et la rémunération de la dénonciation (actuellement, cause principale des litiges sur les mobile-home, et pourtant gratuite ! Le voisin le plus proche est généralement le dénonciateur).
                      Les « relents nauséabonds » empuantissent les voisinages depuis fort longtemps !


                      • Vent d'est Vent d’est 5 janvier 2011 15:51

                        Ho mais vous n’êtes jamais content !!

                        Sarkozy avait promis dans ces discours durant la campane présidentielle que il n’y aurait plus de sans abris. Grâce à la loi Loppsi, ce sera chose faite ! A la sortie de l’hiver, les SDF seront tous morts de froid, et il n’y en aura effectivement plus !

                        De plus c’est une bonne initiative d’interdire les yourtes, camions et autres habitats alternatifs, ça forcera les personnes concernés à acheter ou louer des bien immobilier, et marché concernant ces bien, se portera à merveille ! Et enfin, on pourra se vanter d’avoir les villes les plus chères du monde !! Sa relancera tout un secteur de l’économie !! Les investisseurs seront de retours, les bourses se porteront bien, et les agences de notations nous attribueront une confiance totale !! Allons ! elle est pas belle la vie ???

                        Tout ce que le gouvernement peut faire pour nous, vous vous en rendez pas compte vous ! Sarkozy est un grand homme, un grand humaniste !! totalement dévoué pour le peuple !!
                        Alalala... Tout le temps entrain de râler.

                         ;)


                        • ambre30 5 janvier 2011 15:53

                          Pour ceux qui habitent en yourte notamment, je vous conseille fortement d’adhérer à CHEYEN, voir



                          • boutiamit boutiamit 5 janvier 2011 15:54

                            t’as raison foufouille, d’ailleurs je ne voudrais pas être à la place des « cognes » (désignés volontaires) pour évacuer les gens du voyage de leur « camping » (comme ils disent)....

                             tu prends un Corse+un Légionnaire, tu multiplies par 10, tu agites un peu et là tu obtiens un « voyageur » très colère qui ne va pas rester les bras croisés quand on applatira sa caravane au bull...si je dis cela, c’est parce que j’en connais pas mal !

                            la dernière grosse bagarre en date est celle du pont de Cheviré à Nantes :
                            le gign face à quelques voyageurs armés jusqu’aux dents et qui n’ont pas cédés ; bonne chance les gars !

                            le petit teigneux veut mettre de l’ordre, il va avoir la guerre civile...pas trop cool pour être réélu ça !


                            • foufouille foufouille 5 janvier 2011 17:10

                              la, ils viennent a 200
                              mais ca risque de saigner

                              le but est surtout d’emmerder les ecolos pauvres et pacifiques


                            • djhayle 5 janvier 2011 17:35

                              Au village, sans prétention,
                              J’ai mauvaise réputation.
                              Qu’ je m’ démène ou qu’ je reste coi
                              Je pass’ pour un je-ne-sais-quoi !
                              Je ne fait pourtant de tort à personne
                              En suivant mon de petit bonhomme.
                              Mais les braves gens n’aiment pas que
                              L’on suive une autre route qu’eux,
                              Tout le monde médit de moi,
                              Sauf les muets, ça va de soi.

                              sacre Brassens.............


                              • missionaryman missionaryman 5 janvier 2011 18:05

                                Mais qu’est-ce que cette loi change dans les faits ?
                                Tous les squatts se font déjà dégager, les tentes implantées sur la voie publique sont virées dans la journée, je n’ai pas le sentiment que dans les faits cette loi apporte quoi que ce soit de nouveau...
                                Vous nous balancez tous les chichés du prêt à penser de l’ultra-gauche : pétain, la déportation, et gna-gna-gna...
                                La France est encore une démocratie, que je sache, et ce genre de jérémiades alarmistes sans rapport avec la réalité pue vraiment la manipulation...Mais comme l’a dit Lenine « plus c’est gros, mieux ça passe ».
                                Quand on voit ce que l’ultra gauche donne quand elle est au pouvoir, c’est sûr qu’il n’y il plus de bidonvilles, puisqu’à la place il y a des camps de travail...
                                Mais vous m’avez vraiment convaincu : j’ai peur, 1984 est à ma porte, je vais prendre un flingue et faire la révolution, parce que la démocratie élective, ça craint vraiment !


                                • foufouille foufouille 5 janvier 2011 18:14

                                  tu devrais relire
                                  une yourte est pas un squat
                                  les pauvres doivent vivre dans les ghettos


                                • missionaryman missionaryman 5 janvier 2011 18:42

                                  Mais je n’ai rien contre les pauvres !
                                  Je dis simplement que cet article est un pétard mouillé qui veut foutre le feu en nous balançant tous les clichés de la gauche vertueuse (la plus chiante).
                                  Ceux qui sont visés ce sont les roms, les gitans, les SDf, qui se font déjà virer quand le pouvoir décide, pas les campeurs ! Faudrait pas nous prendre pour des cons !
                                  Cette loi me parait aussi effecicace qu’Hadopi, un bel effet de manche qui ne change rien..
                                  Putain c’est Pierre et le Loup ! A force de crier au facho, quand les bruns seront là, plus personne ne fera gaffe !


                                • boutiamit boutiamit 5 janvier 2011 18:51

                                  c’est vrai, t’as raison !

                                  continue à manger ton « sanders » avec tes potes de la « démocratie élective »...

                                  « nos 600 cochons sont mûrs pour le boudin » comme disait le regretté Vian !


                                • Brann du Senon Brann du Senon 5 janvier 2011 20:50

                                  Monsieur est un fin analyste politique...
                                  Je serais curieux qu’il nous explique les différences qui peuvent bien exister entre la droite et la gauche françaises, dans la mesure où la plupart des comiques qui les manipule ne savent même plus dans quelle cour ils jouent vraiment ?...
                                  Donc au nom de TA démocratie, Monsieur méprise certainement la misère et se gorge des inégalités sociales.
                                  Ton égoïsme sent la poubelle, mon pote !


                                • foufouille foufouille 5 janvier 2011 19:02

                                  "La non dénonciation à 3700 euros rime dangereusement avec délation, comme milice avec police !
                                  Et oui, cela veut dire que tout individu en désaccord avec quelqu’un de la commune où « il vivote », se verra sous le coup d’une superbe délation « vengeance » qui entraînera ipso facto la destruction de "son moins que rien" !
                                  Sans garde fou possible et sûrement pas la supervision d’un juge, car le préfet aura tout pouvoir de régler le problème en 48 heures !"

                                  ca veut tout dire


                                  • Mathilda 5 janvier 2011 19:45

                                    Vivre selon « la philosophie des Celtes Anciens », mon bon ami vous n’y pensez pas.

                                    Tous ces peuples libres et autonomes dénommés « barbares » par la Rome antique, à la culture orale et souvent nomade, n’ont encore aucune chance aujourd’hui, face au grand ordre militaire centralisé de notre système romain. C’est vieux comme mes robes !...
                                    A moins peut-être de devenir féroce et redoutable comme un Ecossais de l’époque : un Calédonien « aux cheveux rouges et aux longs membres » !...

                                    Il est plus que temps de faire trembler tous ces descendants d’Hadrien.


                                    • Brann du Senon Brann du Senon 5 janvier 2011 21:03

                                      Et oui, mon bon Ami...
                                      Voici ce que disait Aristote :
                                      « Nous n’avons pas de mot pour qualifier un homme qui ne connaît jamais la peur ; peut-être pourrait-on dire qu’il est fou ou dénué de sentiment, celui qui ne craint rien, ni tremblements de terre, ni tempêtes, comme il est dit des Celtes »


                                    • beneolentia beneolentia 5 janvier 2011 20:01

                                      « Vivre dans les camions, squats, yourtes, tipis, roulottes, mobile homes, cabanes deviendra illicite !
                                      Que ce soit sur un terrain dont on est propriétaire ou pas !
                                      Une lettre sera envoyée à tous les maires et les préfets qui seront redevables d’une amende de 3700 euros en cas de non dénonciation !!!
                                      Tout en sachant que ces habitats alternatifs et jugés précaires seront détruits en 48 heures sans respect de trêve hivernale et sans obligation de relogement.
                                      Cette loi annulera toutes les dispositions des lois précédentes. »

                                      Cette loi est une loi immonde, que l’on interdise les squats, d’accord, car c’est le bien d’autrui.
                                      Mais interdire le reste c’est immonde et révoltant.
                                      D’autant plus qu’il est précisé : « 
                                      Que ce soit sur un terrain dont on est propriétaire... »


                                      • Vilatte 5 janvier 2011 21:07

                                        @Yvance77 « Effectivement le temps des Laval, Bousquet, Daladier et Darquier semble revenir. »
                                        OUi, et aussi celui des staline, des lenine, des maos, Pol Pot et compagnie.
                                        J’ai du mal à comprendre pourquoi certaines personnes situent toujours le totalitarisme à droite (Laval n’était pas de droite soit dit en passant...) oui j’ai du mal. Et du coup par tant de malhonneté votre propos bien que juste n’est plus crédible.


                                        • VivreDifferent VivreDifferent 5 janvier 2011 21:43

                                          En même temps, il faisait référence à des politiciens français uniquement. Donc à gauche, je ne vois pas trop qui il aurait pu citer. La « Révolution Nationale » était de droite, c’est l’Histoire qui est ainsi, ce qui ne veut bien sûr pas dire que la droite est forcément fasciste. Mais si vous avez des idées d’hommes de gauche qui correspondent à l’article, n’hésitez pas à nous les faire partager...


                                        • herope herope 5 janvier 2011 23:26

                                          Nous avons des amis qui vivent de façon différentes (tipi, camions...) sur des terrains familiaux les obliger par la force à renoncer à un mode vie choisi est une atteinte très grave de ce qui reste de nos « libertés ».
                                          Malheureusement, le sujet n’est pas porteur les appels a manifs rassemblement regroupent peu de monde.
                                          Peu d’orga ou autres soutienent ces mouvements de protestation ?
                                          Le futur : la création de milices citoyennes prévue, le couvre-feu (fait en 2005) etc....

                                          www.fa-heropelyon.fr.gd


                                            • poetiste poetiste 6 janvier 2011 22:25

                                              Consternant !

                                              On commence par attaquer les plus faibles, les sans domicile, ceux qui cherchent une alternative vivable en cette société de répression régression, de consommation téléguidée.

                                              Ces politiciens ont complètement oublié qu’ils avaient la possibilité d’une conscience. Ils sont dans un monde fermé qui est le leur, ils ne se doutent pas qu’ils sont criminels par indifférence compte tenu des responsabilités qui leur incombent.

                                              Il y a quelque chose de pourri dans la démocratie française éclatée. Des sociétés qui poussent leurs employés au suicide et un gouvernement qui pousse les plus démunis à la tombe.

                                              Tout ça pour un prétexte de sûreté qui va dans le sens d’une peur bien cultivée électoralement, bien exploitée ou aussi dans le sens d’une exploitation financière du peuple par une minorité de nantis.

                                              Il est pauvre ce monde sans générosité, il est lamentable, consternant. Une vague noire tente de submerger ce qui vit encore pour ne laisser que des gens qui fonctionnent, des robots contre l’homme au sens le plus noble du terme.

                                              Qui a le plus peur de mourir ? Certainement pas le sdf dont la moyenne de durée de vie ne dépasse pas 45 ans. La peur est en haut, chez ces gros pleins de sous qui sont effrayés par leur finitude car ils ont à perdre ce qu’ils accaparent, c’est-à-dire tout ce qu’ils sont. Ils ne sont rien d’autre que ce qu’ils possèdent. Ils ne sont rien d’autre que leur vanité dans un monde de plus en plus en représentation.

                                              Le « collectif des morts de la rue » ramassera à peu près 300 corps en divers endroits, cette année, pour les enterrer dignement et certains seront enterrés sous X ?

                                              Voilà la France de la liberté égalité fraternité aujourd’hui !

                                              S’il advenait un autre sauveur de Noël, ces gens là ne se précipiteraient pas pour lui offrir des cadeaux, ces nouveaux rois mages égoïstes et égocentriques viendraient le poignarder dans la crèche.

                                              Cher Malraux, le vingt et unième siècle n’est pas spirituel du tout, il ne sera donc pas si ça continue comme ça. Les consommateurs ne voient pas le tsunami social qui s’approche dangereusement.

                                              Les parkings de grandes surfaces sont envahis de voitures. Et on achète, et on achète, tous au même râtelier on remplit les caddies.

                                              Si la France voulait se réveiller, partir sur de nouvelles bases ; si les hommes de bonne volonté étaient assez nombreux pour inverser la tendance, quel changement nous verrions !

                                              Je ne dis pas qu’il ne faille pas faire la fête, je dis que nous sommes entrain de scier une branche sociale sur laquelle tous les ressortissants Français sont assis.

                                              Coluche disait aussi : l’horreur est humaine. Transformer une démocratie en un régime de cette sorte, il faut avoir soit une bonne dose d’inconscience soit un égoïsme indécrottable, de toutes façons, une incurie politique invraisemblable pour une gestion dans le long terme.

                                              Car le long terme implique des valeurs humaines. Comment une telle évidence peut-elle échapper à ces gens qui ont voté cette loi.

                                              La résistance s’impose et je souhaite que les plus démunis se donnent les moyens de l’exercer, qu’ils y croient ferme car c’est la leur planche de salut.

                                               


                                              • franc 9 janvier 2011 21:28

                                                consternant ! en effet-------------------------------c’est une loi scélérate

                                                en principe cette loi devrait être censurée par le conseil constitutionnel


                                                Ah si le monde était composé en majorité de gens comme poétiste ,le monde certainement irait beaucoup mieux


                                                • camélia camélia 10 janvier 2011 00:35

                                                  @l’auteur : je ne peux croire qu’une loi aussi criminelle passe mais comme ce monde tourne de moins en moins rond et qu’il faut être de plus en plus sur ses gardes j’ai écrit aux 3 sénateurs de ma région en leur joignant la lettre ouverte aux sénateurs qui se trouve sur le site du réseau Halem (découvert grâce à vous). Bonne année 2011 et bonne continuation...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Brann du Senon

Brann du Senon
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès