Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Audi E-tron, une merde ?

Audi E-tron, une merde ?

Passe encore que depuis des années les industriels nous fassent croire que la voiture électrique n’a pas d’avenir, que le moteur à eau est une supercherie (pourtant le moteur à hydrogène, c’est quoi ?) pour venir ensuite nous proposer des véhicules « révolutionnaires » pouvant à peine faire le trajet Paris Rouen avant de tomber en rade… Passe encore qu’on essaie de nous faire avaler que pendant qu’on fera le « plein » d’électricité (pendant 6 heures !) on pourra toujours aller se restaurer, dormir, aller au cinéma ou travailler… Passe encore que les constructeurs croient dur comme fer que leurs voitures électriques au prix exorbitant vont se vendre comme des petits pains… bah oui ma bonne dame ! Pensez : 80 euros de location mensuelle pour les batteries de ces petits bolides c’est bien moins qu’un plein ! Mais pour le bolide en question il aura fallu débourser au moins 30 000 euros… ! Quand même !

Bon, d’accord, admettons. Mais qui sont donc ces ingénieurs si intelligents qui nous « pondent » ces noms de voiture à la noix ? D’abord il y a eu la « Koléos » de Renault. Invendable en Grèce. Bah oui, vous vous voyez rouler dans une voiture appelée « Couilles » vous ? Quelques années plus tôt il y avait eu cette publicité stupide pour la Renault 14… La poire ! Bah oui, du coup Renault attend toujours les bonnes « poires » censées acheter la Renault 14 ! Il y a peu Lexus lançait en France « l’ISF ». Bonne idée alors que sévit la crise. Vous allez voir que Renault, véxé, ne va pas tarder à sortir sa Dacia « RSA » ! Aston Martin vient se sortir son modèle à quatre portes, la « Vitesse ». Limitée ? Maserati ne fait pas preuve de plus d’imagination avec sa « Quatroporte ». Pour ceux qui ne savent pas compter ? La liste est encore longue. C’est drôle ou ridicule. Mais cette fois Audi fait très, mais alors très très fort !

Mesdames et Messieurs, je vous présente « l’E-tron ». Non madame ne vous bouchez pas le nez, ne tirez pas la chasse d’eau ! C’est une voiture ! Oui, une électrique. Encore une. Un peu plus performante que les autres mais pourquoi diable lui avoir donné ce nom en France ? Prenez vos dictionnaires et cherchez le mot « Etron ». Quelle définition lisez-vous ? Bon pour ceux qui n’ont pas de dictionnaire (il paraît qu’ils sont de plus en plus nombreux même dans les Facultés, tu m’étonnes après ça que les ingénieurs… bref) je vous donne la définition : Etron : moulage réalisé en matière fécale.

Alors de là à penser que la voiture électrique tout comme l’Audi E-tron, c’est de la merde, il n’y à qu’un pas que ne rechignerait peut-être pas à faire M. Jean-Pierre Coffe. C’est à croire que les ingénieurs se font chier dans les usines ! Moi qui pensais que ces messieurs avaient un minimum de culture et donc de vocabulaire.

Pardon pour ceux que je choque par le choix de mes mots mais c’est un peu la démarche de cet article. Je suis moi même choqué chaque fois que l’on évoque cette voiture d’un constructeur qui fait pourtant d’habitude preuve de beaucoup de classe et qui produit des autos de qualité, tout comme doit l’être cette… chose…

Cela dit, il semble qu’avec des véhicules qui nous restreignent au point de vue autonomie on va droit dans le mur, et en matière d’automobile ça n’est pas très conseillé. Le seul constructeur qui montre du bon sens c’est Opel avec son Ampera et son générateur embarqué qui rechargera ses batteries et qui lui confèrera une autonomie de près de 600 km. Ça c’est l’avenir. L’automobile c’est la liberté de mouvement par définition, comment peut-on croire qu’on peut l’attacher à un câble électrique ? D’autant que si on considère ce qui se passe parfois avec les places de parking pour handicapés, on peut imaginer ce qui se passera quand on sera dans la zone rouge et qu’on ne trouvera pas de place libre pour recharger ses batteries ! 


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • slipenfer 9 octobre 2010 10:36

    A Rouen il fait beau temps
    trop cher leur caisse et hop un coup d’cid
    que je prend a la CAF
    a+++


    • kitamissa kitamissa 9 octobre 2010 10:52

      merci pour cet article chargé d’humour et bien réaliste ..


      • manusan 9 octobre 2010 11:24

        l’E-tron c’est pas la voiture qui fait des virages à 90 degrés en 0,001 s comme la moto du film ?


        • Hervé Buschard Hervé Buschard 9 octobre 2010 11:56

          Heu... petite question à Agoravox : Pourquoi le chapeau de mon article a-t-il disparu ? Ce dernier devait commencer ainsi :

          "Salon de l’auto 2010. Les constructeurs automobiles nous annoncent fièrement le lancement de leurs modèles électriques à peine capables de parcourir 200 km avant d’être rechargés en… 6 bonnes heures ! Et Audi lance sa merde. Enfin son étron. Oui, son « E-tron »…"
          Dommage qu’il se soit perdu dans les méandres du Web...

          • Tiberius Tiberius 9 octobre 2010 13:04

            Six heures de recharge c’est sur le réseau électrique domestique !

            Dans les stations de recharge rapide qui peuvent fournir un courant plus fort, le temps de charge passe de 10 à 15 minutes. Ce qui est acceptable, non ?!


            • alberto alberto 9 octobre 2010 16:29

              Tibérius : non !


            • Tiberius Tiberius 9 octobre 2010 17:38

              S’arrêter à une borne pendant 10 minutes pour recharger, ce n’est pas la mer à boire. Il importe simplement qu’il y ait suffisamment de bornes sur les routes. Or pour l’heure ces bornes de recharge rapide coûtent 10.000 euros à installer.

              Or il faudrait en installer autant que de parcmètres voire plus car il en faut également hors agglomération. Un coût exorbitant !


            • Hervé Buschard Hervé Buschard 9 octobre 2010 18:43

              @Tiberius,

              10 à 15 minutes vous dites ? Je ne demande qu’à vous croire mais je suis quand même perplexe... Admettons. 
              Faudra quand même pas qu’il y ait la queue ! 
              Reste que 150 à 200 km d’autonomie c’est trop peu pour un succès commercial. On parie ?...

            • zadig 9 octobre 2010 19:49

              Tibérius,
              La recherche rapide se fera au détriment de la longévité des batteries.

              Je n’ai plus en tête la durée de la recharge rapide. Mais ce n’est certainement
              pas 5 minutes ou 15 minutes.
              Si la longévité est réduite le montant de la location suivra le chemin inverse.

              Cordialement.


            • jymb 9 octobre 2010 20:00

              Mieux vaut installer un radar. Cela rapportera 10 000 E ...par semaine


            • Tiberius Tiberius 9 octobre 2010 20:52

              10 à 15 minutes c’est ce qu’indique Carlos Ghosn à l’AFP :

              « Selon M. Ghosn, la perspective est de descendre à 5.000 dollars dans deux ans (le coût des stations de chargement rapide) . Il a aussi indiqué qu’un fournisseur proposait un temps de chargement de 10 minutes.

              Des pôles de chargement rapides coûtant 3.000/4.000 euros avec un temps de recharge de 10 ou 15 minutes les rendraient plus accessibles à des particuliers ou dans les immeubles d’habitation, a-t-il noté. »

              France24


            • Gasty Gasty 9 octobre 2010 18:13

              Excellente idée, un circuit électrique comme j’en avais un dans mon enfance, c’était un « Jouef ».


            • jymb 9 octobre 2010 19:59

              Mon cher, vous attaquez le dogme archi ultra politiquement correct du toujours plus lent ! cela risque fort de vous coûter la place de grève !
              Les khmers rouge de l’anti-mobilité se foutent bien des aides électroniques, même si effectivement elles permettraient de se débarrasser vivement des pénibles trajets tout en relisant Descartes et en lutinant sa passagère.
              On est dans l’idéologie, pas dans l’intelligence !


            • Julien Julien 9 octobre 2010 14:02

              Ce ne sont pas les ingénieurs qui décident le nom des voitures, mais des chefs qui ne font plus un boulot d’ingénieur, et qui sont payés une fortune.

              Quant à « étron », il n’y a pas grand monde qui connaît ce mot ! 0.01% de la population ? Et encore...

              Sinon, je suis d’accord avec votre analyse concernant la voiture électrique. Mais il va falloir sûrement s’en contenter d’ici quelques années, après le pic de production de pétrole (qui est peut-être en ce moment, d’après JM Jancovici).

              • Yvance77 9 octobre 2010 17:50

                Merci j’ai bien rigolé sur ce post smiley


                • ChatquiChouine ChatquiChouine 9 octobre 2010 18:16

                  La palme revient quand même à Citroën.

                  Lorsqu’on leur a demandé ce qu’ils pensaient de la voiture étectrique, ils ont répondu.....C-Zero !


                  • wesson wesson 10 octobre 2010 21:57

                    Bonjour l’auteur,

                    et ce qui est amusant dans la bagnole électrique, c’est que pas un de ses afficionados ne semble se poser la question de savoir d’où elle viendra, cette électricité censé remplacer l’essence ....

                    Ou, posés différemment, est-ce que l’ajout de 100 à 150 tranches de centrales nucléaires supplémentaires sur le territoire de la France (estimation du besoin en énergie pour le parc Français) ne modifiera pas très légèrement l’image de « propreté / développement durable » que la voiture tout électrique possède actuellement ?


                    • Hervé Buschard Hervé Buschard 11 octobre 2010 10:02

                      Bonjour,

                      Tout à fait d’accord.
                      Mais je pense que derrière les belles paroles et les bonnes résolutions prises pour la planète il reste encore et toujours les intérêts économiques !... Et une solution ne sera JAMAIS jugée « bonne » si personne ne se remplit les poches au passage ! Que ce soit l’état ou les industriels, qui sont liés par ailleurs.
                      Aujourd’hui on fabrique des autos radio-commandées qui fonctionnent à l’hydrogène ! C’est même vous qui fabriquez votre propre hydrogène ! C’est vrai. Pour ne pas citer le magasin où on peut trouver cette petite merveille, je dirais que c’est un magasin proche de la nature et dans lequel on fait des découvertes... On trouve aussi à profusion sur le marché des radios ou des lampes torche avec une dynamo intégrée pour lesquels il n’est plus nécessaire d’utiliser des piles. C’est ça l’avenir. La production énergétique à l’échelle individuelle et uniquement pour ses propres besoins, sans profits en toile de fond. 
                      Tenez, une idée : reparlons de ces petits générateurs silencieux et peu consommateurs d’énergie qui rechargeraient les batteries de nos voitures. S’ils consomment à terme dix fois moins qu’un moteur thermique actuel, les réserves de pétrole mondiales ne se limiteraient plus à 50 mais à 500 ans ! Seulement les rois du pétrole ils vont déguster !... Ou alors le prix du baril va encore flamber.
                      Autre idée plus terre à terre. Et qui n’élimine pas le problème de production électrique mais bon... Pourquoi ne pas « normaliser » les batteries de voitures ? Toutes les mêmes, compatibles. Comme ça au lieu de faire le plein en 6 heures ou 15 minutes (selon les organisateurs ou selon la police..) ça ne prendrait que le temps de changer les batteries qui seraient rechargées en magasin. Mais pour ça il faudrait que tout le monde se mette d’accord et que les batteries soient quand même un peu plus petites et maniables. 
                      Les « bonnes » solutions existent. Mais il faudra très très longtemps pour les mettre en oeuvre hélas.


                    • Duke77 Duke77 11 octobre 2010 11:58

                      Au jour d’aujourd’hui, le temps de charge de 10-15 minutes en charge rapide ne recharge pas totalement une batterie. C’est uniquement un coup de boost qui vous permet de faire quelques kilomètres supplémentaires sur les modèles qui s’apprêtent à sortir.

                      Une charge rapide totale demande entre 45 min. et une heure. Il s’agit là d’une limite physique liée à la vitesse de déplacement des ions dans les batteries au lithium. Toutefois, des chercheurs du MIT ont trouvé un moyen d’accélérer la vitesse des ions lithium :http://www.01net.com/editorial/405319/bientot-des-batteries-rechargeables-en-quelques-secondes/
                      Ce n’est pas encore sur le marché.
                      Concernant le marché de l’électrique : TESLA MOTORS est loin devant. Ils fabriquent un roadster capable d’accélérer comme une Ferrari et de parcourir plus de 300 kms sur une charge. Soit des performances équivalentes aux véhicules sportifs thermiques, les voitures puissantes à essence ont une autonomie de cet ordre en général.
                      TESLA MOTORS développe actuellement une version « familiale » la TESLA S qui possède des caractéristiques équivalentes à une berline sportive (+400 kms d’autonomie) :
                      Evidemment, leurs autos étant concurrent des Porsche et autres bolides en terme de performances et de design, le prix est également élevé. Si on compare à une Porsche, la Tesla Roadster est vendue au prix d’une Porsche 911 « de base » à moteur atmosphérique tout en proposant des performances équivalente à la Porsche la plus puissante : la « 997 Turbo » (3,7sec au 0-100km/h). Donc pour le coup, le Roadster sport électrique est moins chère que son équivalent thermique.
                      Bref, si un industriel se donnait autant de mal que le richissime créateur de Tesla Motors (ancien de chez Google) à créer une voiture électrique plus orientée vers les besoins des citoyens lambda que vers les plaisirs de clients richissimes, on aurait aujourd’hui des voitures électriques parfaites. Avec une batterie d’une durée de vie de 7 ans (ce doit être une bonne partie du prix de la voiture...). Si on demande moins de performance que Tesla à ses moteurs, les batteries utilisées par Tesla tiendraient la charge plus longtemps, on peut donc imaginer des autos parcourant 600 ou 700kms sans problème à condition qu’elles n’accélèrent pas comme une Porsche et que l’on augmente un peu leur gabarit histoire d’ajouter quelques batteries supplémentaires. Bref, une berline équivalente essence.
                      Evidemment, on ne parle beaucoup de Tesla au salon de l’auto de la porte de Versailles, on assure au Pétrole encore de beaux jours...

                      • Hervé Buschard Hervé Buschard 11 octobre 2010 12:25

                        Il est vrai que la Tesla est une auto extraordinaire dans son genre ! Et elle est la preuve qu’en la matière on peut faire beaucoup mieux que ce qui et proposé actuellement.... 

                        L’idéal serait un véhicule peut consommateur d’énergie, donc avec une grande autonomie, producteur de sa propre électricité, en totalité ou en partie, confortable, sûre et à la vitesse limitée dès la conception, ainsi plus d’excès de vitesse possibles. Mais j’en vois déjà qui font des bonds... !

                      • Hervé Buschard Hervé Buschard 11 octobre 2010 13:39

                        Suivez le lien, document édifiant.

                        Merci pour ce commentaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès