Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > E-cat : se chauffer pour 20 EUR par an dès 2013

E-cat : se chauffer pour 20 EUR par an dès 2013

Si tout se passe bien, vous devriez bientôt pouvoir adjoindre à votre chauffage central actuel un dispositif révolutionnaire de 400 à 500 dollars / euros vous permettant de chauffer votre maison avec une simple cartouche recyclable à base de poudre de nickel, pour moins de 20 dollars/euros par an.

Jusqu’il y a peu le prix du dispositif avait été estimé à 4000 dollars. Grâce à la volonté de son concepteur, l’ingénieur Andrea Rossi (1950), au partenariat industriel avec National Instruments aux Etats-Unis, et une fabrication hautement automatisée, le prix a été divisé par dix, de façon à couper l’herbe sous le pied des copies par retro-engineering qui ne manqueront pas d’apparaître une fois le système lancé à grande échelle. Objectif : 1 million d'unités domestiques par an à partir de début 2013. (*)

De la taille d’un ordinateur portable (le processeur a la taille d’un paquet de cigarettes) et d’une sécurité annoncée comme totale, ce système révolutionnaire dit de réaction nucléaire à basse énergie n’émet selon Rossi (et le professeur Focardi de l’université de Bologne) aucune radiation ni émission d’aucune sorte.

Le nickel est abondant sur Terre et n'est pas cher, mais il est toxique, surtout en poudre, et son traitement doit être fait par des professionnels. La quantité de nickel consommée dans le processus est extrêmement réduite. Pour fixer les idées, selon Andrea Rossi, un gramme permet de produire 23.000 mégawatt heure d’énergie (oui : vingt trois mille mégawatt heure).

L’E-cat est un système thermique révolutionnaire qui utilise de la poudre de nickel, une quantité infime d’hydrogène, un ou des catalyseurs spécifiques, de même que des radiofréquences permettant de faire travailler les forces de répulsion (Coulomb) entre particules subatomiques de façon avantageuse, un peu à l’image de ce qui se passe dans les arts martiaux orientaux.

Au lancement, le processus de préchauffage du système consomme 3000 watt pendant une heure. Puis, une fois lancé, la consommation électrique devient insignifiante, comme celle d’un ordinateur, tout en produisant une quantité extraordinaire d’énergie thermique, permettant de chauffer de l’eau de façon stable et contrôlée à 120°C. Le système peut être complètement arrêté en 30 à 60 minutes.

L’E-cat est en cours de certification aux Etats-Unis par UL (Underwriters Laboratories). Une usine entièrement robotisée serait en voie de construction, semble-t-il au Massachussetts, avec National Instruments comme partenaire industriel.

A terme (12-24 mois ?), le système pourra également produire de l’électricité, une fois surmontées les difficultés de maintien de la température à 400°C (plutôt que 120°C actuellement).

La distribution et la vente se fera via des partenaires agréés, de même que par Internet. Les précommandes, sans engagement financier, peuvent être faites via le site Ecat.com dès maintenant.

Etant donné les risques inhérents à ce type de projet industriel d’avant-garde, Andrea Rossi ne souhaite pas à ce stade ouvrir le capital à des investisseurs particuliers, n’acceptant le soutien que de milieux d’affaires et d’organisations souhaitant investir de faibles sommes d’argent.

En guise de conclusion, ces réflexions de Brian Josephson, prix Nobel de physique 1973 : « A ce jour, rien ne permet de douter des affirmations de Rossi  » et « des réacteurs de type Rossi sont déjà en production et selon Dennis M. Bushnell, Scientifique en chef de la NASA, ils pourraient "changer complètement la géo-économie, la géo-politique et résoudre [des problèmes] de climat et d'énergie". » (lien).

En cas de confirmation, il semble que nous soyons bel et bien en présence d'un changement de paradigme en matière d'énergie. Probablement comparable à la découverte de la roue ou du feu.

A titre de comparaison, le projet internatinal de fusion (très) chaude ITER à Cadarache (France) dont on espère, à coup de dizaines de milliards d'euros d'argent public, pouvoir extraire les premiers kilowatts dans cinquante ans ou plus et dont on connaît mieux aujourd'hui le caractère hautement aléatoire et non raisonnable (voir l'article publié le 13/01/12 sur Mediapart : "Iter, le naufrage"), ... peut aller se rhabiller et surtout se réorienter vers un projet plus utile pour la société.

 

(*) Andrea Rossi travaille 14 à 16 heures par jour sur ce projet et l'interview dont est issu cet article a été réalisée le 15 janvier 2012 au terme d'une telle journée, entre 11 du soir et 1 heure du matin. Chapeau l'artiste ! Et tous nos voeux de succès.


Sources pour cet article :
L’interview d’Andrea Rossi le 15 janvier par le journaliste scientifique Sterling Allan (Pure Energy Systems News). Résumé en anglais ici. Transcription de l’interview en anglais ici.

Catalyseur d'énegie de Rossi et Focardi (Wikipedia)


Pour en savoir plus :
L’E-cat a déjà été présenté sur Agoravox le 22/12/11 (lien) et le 29/10/11 (lien), au lendemain de la démonstration semi-publique décisive à Bologne, d’un générateur E-cat industriel de 1 mégawatt.
 

Publications scientifiques (en anglais)

A detailed Qualitative Approach to the Cold Fusion Nuclear Reactions of H/Ni , Prof. Christos E. Stremmenos, Journal of Nuclear Physics, Mai 2011

Report on heat production during preliminary tests on the Rossi “Ni-H” reactor, Levi G., Université de Bologne, Italie, Janvier 2011

Hydrogen/Nickel cold fusion probable mechanism, Prof. Christos E. Stremmenos, Bologne Italie, Journal of Nuclear Physics, Décembre 2010

A new energy source from nuclear fusion, Focardi S. & Rossi A., Université de Bologne, Italie, Mars 2010,


Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (93 votes)




Réagissez à l'article

554 réactions à cet article    


  • Frédéric BOYER Frédéric BOYER 20 janvier 2012 06:37

    Formidable !


    Pour moi qui roule déjà avec une voiture à moteur à eau, c’est une aubaine.

    • Le Gaulois 20 janvier 2012 10:58

      @ frédéric BOYER

      Tu roule avec un moteur à eau avec le procédé PANTONE !


    • morice morice 20 janvier 2012 11:42

      La mienne est à la Grimbergen, mais purée, ça revient cher.


    • zelectron zelectron 20 janvier 2012 14:15

      A supposer que ça fonctionne, on traite comment les déchets ?


    • louviellas louviellas 20 janvier 2012 15:56

      Un nouveau carburant vient d’être testé en Languedoc Roussillon.

      Composé d’eau et de gazole dans des proportions tenues secrètes et vendu au même prix que le gazole pur, son avenir est pour le moins incertain...

      http://www.midilibre.fr/2011/12/27/p-o-le-gazole-est-il-impropre,436405.php


    • lavabo 20 janvier 2012 16:58

      quant aux pompistes on les croit deja en fuite.........


    • Eric Lombard Eric Lombard 20 janvier 2012 17:11

      1. Personne n’a encore cité le blog du journaliste scientifique Steve Krivit, http://blog.newenergytimes.com/
      à lire d’urgence avant de s’emballer pour Andrea Rossi et son e-cat.

      Krivit, qui a lui aussi fait le voyage en italie, démontre assez clairement, je crois, le manque de sérieux de Rossi.

      Il ne fait pourtant pas partie des contempteurs de la fusion froide, ou plutôt des LENR (Low Energy Nuclear Reactions). Ses investigations l’ont même persuadé que les nombreuses recherches en cours vont un jour ou l’autre déboucher, mais pas chez Rossi.

      2. Personne ne se demande si ce serait un bien pour l’humanité de disposer d’une énergie quasi-gratuite, non polluante et peu gourmande en ressources naturelles ! Imaginons un instant ... L’homme devenu tout puissant ...


    • Jean-Luc Guilmot Jean-Luc Guilmot 20 janvier 2012 17:38

      @ Eric Lombard

      1. Intéressant. A suivre donc.
      2. C’est une bonne question. Wade Frazier en discute de façon éclairante ici http://www.ahealedplanet.net/paradigm.htm#potholes


    • René de Sescendres René de Sescendres 20 janvier 2012 18:56

      Moi j’ai changé de motorisation, ma voiture roule désormais au Jack Daniel’s.


    • nenecologue nenecologue 20 janvier 2012 19:21

      à eric lombard : krivit est un journaliste et pas un scientifique donc il ne fait que reprendre les thèses des opposants ...

      De plus le système est d’ores et déjà en vente en module de 1 Mw , si il arrive à vendre quelque chose qui ne fonctionne pas , il est vraiment très fort !!

    • restezgroupir44 restezgroupir44 20 janvier 2012 20:16

      @morice,


      Ce serait sur un de vos fils quest-ce que l’on entendrait ? TROLL !

       smiley

    • Eric Lombard Eric Lombard 20 janvier 2012 20:54

      @ l’auteur
      Je n’ai rien trouvé de bien pertinent dans le lien fourni sur la question du bienfait de l’abondance énergétique. Dommage... Wade Frazier se contente de dire qu’on est trop habitué à vivre dans un monde de pénurie pour être capable de se projeter dans un monde d’abondance. So what ?

      @ nenecologue
      - Krivit ne se contente pas de reprendre les thèses des opposants. Il examine toutes les thèses. D’autre part, il a enquêté sur place et vu de ses yeux que la machine ne remplissait pas ses promesses.
      - Que la machine soit en vente - ce qui reste à démontrer - n’est pas une garantie que j’en aie pour mon argent. J’ai acheté l’autre jour un petit émetteur pour éloigner les pigeons. Résultat nul, les pigeons continuent à me narguer !


    • cverméjuste 20 janvier 2012 22:23

      laissez tomber , maintenant les pigeons sont partis chez free !


    • Alain94360 21 janvier 2012 19:58

      c’est du cuivre, du fer...
      on fait des casseroles et des fils électriques


    • Alain94360 21 janvier 2012 21:29

      en tout cas certains
      national instruments, (si vous les connaissez pas c’est que vous n’êtes pas ingénieurs, aussi connue qu’IBM dans son domaine)
      a récemment créé un forum d’échange entre employés
      https://decibel.ni.com/content/groups/lenr

        This group is created to discuss Low-Energy Nuclear Reactions (LENR) and related concepts (Lattice-Assisted Nuclear Reactions, Chemically-Assisted Nuclear Reactions, Superconductivity, Superfluidity, Quantum Critical Points, etc), R&D, technologies and applications. Créé : 12 janv. 2012 Type de groupe :

      Privé


      c’est peut être parce que ces gars ont des collègues qui comme saint thomas ont vu le machin tourner, vu qu’ils en font le système de contrôle...


      http://digital.ni.com/worldwide/bwcontent.nsf/websearch/2c6b449a3f0f8f3a862 579480060a07f


      Innovators throughout the world are using the NI graphical system design approach to efficiently address the world’s grand engineering challenges in medical technology, urban infrastructure, alternative energy and other critical applications. In physics specifically, NI has contributed product solutions to some of the most advanced projects including the CERN Large Hadron Collider (LHC) and tokamak fusion device control systems. Additionally, the Leonardo Corporation has intentions to incorporate NI tools in its control system.

      Leonardo Corporation=Andrea rossi

      ca n’empêche que rossi est un gars étrange ; moi les grecs de Defkalion Green Tech je les trouve plus carrés.


    • BOBW BOBW 22 janvier 2012 21:47

      @cvermjuste : Troll ? Renseignez vous : 80% des français sont d’accord avec la création de free-mobile.
      Les pigeonnés sont ceux qui ceux« font avoir » par les tarifs de SFR-Bouygues-et Orange.
       smiley


    • Alain94360 24 janvier 2012 08:35

      http://www.defkalion-energy.com/forum/viewtopic.php?p=5529#p5529
      la société defkalion lance un appel a candidateur pour des tests indépendants de leur coeur de réacteur.
      performance prévue au delà de 20...


    • epapel epapel 25 janvier 2012 22:25

      Des concurrents de Rossi, ils se tirent la bourre.


    • Jean-Luc Guilmot Jean-Luc Guilmot 27 janvier 2012 10:39

      Interview de M. Jean-Paul BIBERIAN, ingénieur en physique nucléaire, docteur es sciences, chercheur et maitre de conférence à l’université de Luminy (Marseille), sur le thème « la fusion froide » (Octobre 2011)
      VIDEO version courte : 35 min

      Il évoque brièvement, mais avec respect, les travaux de Rossi de 15:30 à 20:00, comparant sa méthode de travail par essais-erreurs, certes pas des plus orthodoxes en matière de recherche scientifique, à celle qui a permis à Edison de mettre au point ce que vous savez.

      http://www.jeanpaulbiberian.net/

      JP Biberian est éditeur du : Journal of Condensed Matter Nuclear Science, publié depuis 2007 disponible sur le site« The International Society for Condensed Matter Nuclear » :
      http://www.iscmns.org/CMNS/publications.htm

      http://www.iscmns.org


    • Alpo47 Alpo47 20 janvier 2012 07:23

      Je crois que tout le monde devrait souhaiter que ce ne soit pas un « poisson d’avril », mais une réelle avancée technologique. Déjà pour notre porte monnaie et j’ajoute pour donner une grande claque à ces multinationales qui nous rackettent.
      Mais tant que l’objet en question n’est pas installé dans nos salons ...


      • morice morice 20 janvier 2012 11:11

        Je crois que tout le monde devrait souhaiter que ce ne soit pas un « poisson d’avril », mais une réelle avancée technologique


        renseignez vous un peu, Alpo...

      • epapel epapel 20 janvier 2012 12:35

        Et tout le monde devrait souhaiter que ça aille mieux partout et dans tous les domaines, mais la réalité étant ce qu’elle est elle n’obéit pas aux souhaits.


      • Alpo47 Alpo47 20 janvier 2012 14:19

        Il est tout à fait exact que je n’y entends rien ... ou quasiment et je serais plutôt inquiet de mettre un « machin en fusion » dans mon appartement. C’est donc un « voeux pieux ».
        Et en même temps, un jour ou l’autre un percée technologique sera faite, comme souvent de manière surprenante et inattendue et bouleversera les connaissances actuelles.
        Ce jour là on s’apercevra, comme toujours, combien on a été ridicules de croire que rien ne pouvait plus changer.
        N’est ce pas souvent ainsi que les choses avancent ?


      • epapel epapel 25 janvier 2012 22:28

        Certes, mais il y a toutes les chances que ce soit n’importe quoi d’autre que l’E-cat, car sinon le côté inattendu tombe à l’eau : Rossi ça déjà 20 ans qu’il raconte la même chose.


      • Line Yoblin d’Hividu 20 janvier 2012 09:20

        Info ou intox ?
        Qu’est-ce que j’aimerais que ce soit de l’info. Mais si c’est le cas, comment les EDF et autres Total (et leurs équivalents étrangers) pourraient-ils laisser faire sans tenter de tuer la chose par tous les moyens ?


        • morice morice 20 janvier 2012 11:12

          Info ou intox ?


          même pas une info, ça a plus de 60 ans.

        • Gasty Gasty 20 janvier 2012 11:35

          Morice il est là depuis 2007, lisez ses articles bon sang !!!!!


        • morice morice 20 janvier 2012 12:01

          Morice il est là depuis 2007, lisez ses articles bon sang !!!!!


          c’est bien ce que je dis : la fumisterie PERDURE.

          Peron y a crû et a ruiné son pays !

        • appoline appoline 22 janvier 2012 15:45

          Il est évident que bien des technologies non polluantes et économiques auraient pu être mises sur le marché mais, les brevets ont été rachetés à prix d’or pour ne pas être commercialisés. Le pognon règne encore en maître et tant qu’il n’y aura pas danger réel pour la planète, cela continuera.


        • droitdereponse 22 janvier 2012 16:45

          c’est certains, je les vois mal laisser faire sans réagir .... c’est des milliards en jeu !


        • epapel epapel 25 janvier 2012 22:33

          On voit bien que les gens ne connaissent rien à la législation sur les brevets.

          En France par exemple, un inventeur reprend tous les droits sur son brevet si ceux qui lui ont acheté ne l’ont pas mis en exploitation passé un certain délai.


        • JL JL1 25 janvier 2012 22:45

          "En France par exemple, un inventeur reprend tous les droits sur son brevet si ceux qui lui ont acheté ne l’ont pas mis en exploitation passé un certain délai." (epapel)

          Vous êtes sûr ? Et il en fait quoi ?

          Il me semble que c’est l’inverse : quelqu’un qui souhaite exploiter l’invention peut obtenir de droit une licence si le brevet n’est pas exploité, même si l’inventeur ou un autre licencié s’y oppose.


        • epapel epapel 26 janvier 2012 09:40

          C’est exactement le contraire, le brevet est un droit négatif qui permet d’abord à celui qui le dépose d’interdire l’exploitation de son procédé par des tiers pendant un certain délai (en moyenne 20 ans dans le monde avec possibilité de reconduction par 5 ans) et un tiers ne peut pas contraindre un inventeur à lui concéder une licence ni en obtenir l’exclusivité si l’inventeur ne le veut pas. Car vous oubliez qu’un inventeur peut vendre des licences à autant de concessionnaires qu’il le souhaite.

          Néanmoins, dans l’intérêt général l’Etat peut néanmoins obliger l’inventeur à concéder des licences à des tiers ou d’autres tiers. Typiquement dans le domaine de la santé s’il est constaté que les concessionnaires sont dans l’incapacité de faire face à des besoins urgents.

          En revanche, dans le droit français, l’acquéreur d’une licence avec un contrat d’exclusivité ne peut pas le faire pour empêcher l’exploitation d’un procédé y compris par lui-même, donc n’importe quel procédé pourrait être fabriqué en France à moyen terme dès lors qu’un brevet international ou européen est déposé.


        • epapel epapel 26 janvier 2012 10:08

          Dernier point et ce n’est pas un détail : tous les brevets tombent dans le domaine public au bout de 20 ans sauf exception ce qui veut dire que tout peut-être réalisé à long terme par n’importe qui a les moyens et la volonté d’investir.

          En particulier, le principe de soi-disant fusion froide à particulier du nickel a été publié il y a 18 ans déjà et le procédé technique a fait l’objet d’une demande de brevet en 1995, donc Rossi n’a plus que 3 ans de monopole pour l’exploiter, Autant dire que si ça marche il va se faire écraser par les gros opérateurs très rapidement à moins qu’il inonde le marché dès l’année prochaine.


        • epapel epapel 26 janvier 2012 12:16

          Ce qui soulève une question perfide : comment se fait-il qu’en 17 ans personne n’ai demandé de licence pour exploiter ce procédé magique et qu’aucun Etat n’ai demandé sa diffusion compte tenu des enjeux phénoménaux qu’il y a derrière.

          Sur au moins 100 États qui n’ont ni pétrole ni gaz et ni nucléaire classique, pas un seul qui n’ai trouvé un intérêt à le faire ?

          Un miracle de plus, sans doute.


        • Bilou32 Bibi32 20 janvier 2012 09:25

          Catalyseur ??? Réacteur à fusion froide ??? Tout çà semble en effet assez « fumant »... et à priori pas encore au point.


          • morice morice 20 janvier 2012 11:11

            Catalyseur ??? Réacteur à fusion froide ??? Tout çà semble en effet assez « fumant »... et à priori pas encore au point.


            du vent complet, promis par Peron en 1952 !!! 



          • Alain94360 20 janvier 2012 12:16

            regardez, informez vous.
            cherchez la video du spawar sur les LENR
            celle de la nasa, (sur leur site)
            divers papier dont l’histoire de la fraude du MIT dénoncés par in insider, Eugene Mallove.

            allez sur le site de defkalion Green tech...

            rossi est une personnalité assez étrange, nécessaire pour affronter le golem médiatique du dogme, mais vraiment il est pitoyables de fois... un peu comme Tesla l’était, et d’ailleurs Edison aussi en plus puant et moins cinglé.
            dans le domaine je vois plein de Tesla, mais rossi est a mon avis un Edisson. quand a Defkalion, ils me font penser aux frères Wright.

            leurs histoires respectives sont édifiantes et instructives.


          • epapel epapel 20 janvier 2012 12:40

            Tesla, Edison, les frères Wright ont prouvés que quand une technique est bonne et qu’il y a de l’argent à se faire avec elle émerge envers et contre tout.

            Au passage Edison et Tesla se sont affrontés sur l’électricité : continue ou alternative. Et celui qui était dans la position du lobbie c’était Edison et il a perdu.


          • Bilou32 Bibi32 20 janvier 2012 13:00

            Morice, si au moins c’était du vent... avec une éolienne au cul, çà fonctionnerait !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès