Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Facebook, réseau asocial

Facebook, réseau asocial

Au fil de cet article, je souhaiterais aller au-delà de l’aspect « Big Brother » que l’on prête au site de Mark Zuckerberg. L’idée ici est plutôt d’évoquer la sensation d’étouffement provoquée par le réseau de Palo Alto. Un étouffement qui m’a conduit à désactiver mon compte … avant peut-être de le supprimer pour de bon.

Lassé de voir mon camarade de primaire partager son récent week-end au Touquet, sous fond de langage SMS. Lassé de voir apparaître des partages de liens connus depuis des semaines grâce à d’autres réseaux (cui-cui). Lassé de subir la dictature du like. On en vient à publier des statuts pour générer du like et non plus pour communiquer avec ses proches.

On semble se persuader que la vie des autres est parfaite. Tout semble aller pour le mieux dans le monde sans accroc de Facebook, dans lequel d’ailleurs seul le bouton « J’aime » est présent. Et les malheurs sont bien souvent tournés en dérision, pour en faire rire son audience. Plus les autres semblent avoir une vie passionnante, plus la nôtre paraît fade. La comparaison nous motive. Ou comment se persuader que l’herbe est plus verte de l’autre côté de l’écran. Facebook nous pousse à vouloir montrer aux autres que notre vie est belle, et sûrement plus que la leur. Le paraître plutôt que l’être, donc.

Difficile de communiquer librement également, puisqu’on est observé de près par nos connaissances. Au lieu de dire ce que l’on pense, on se retrouve à réfléchir à deux fois, en prendre en considération l’avis des autres dans le but de les satisfaire. Et de glaner quelques likes supplémentaires. Facebook nous transforme et unifie les modes de pensée.

J’ai des amis, je voyage et je le montre avec mes check-in. Je me cultive et je le fais savoir avec mes likes. Je vis des aventures, ce que je prouve par mes statuts ou mes albums photos. Certains vont même jusqu’à publier sur le mur d’un ami pour se donner rendez-vous. Chose qui serait plus simple et plus directe via SMS. Mais, sur Facebook, l’action devient publique et permet indirectement de montrer aux autres que notre vie sociale est développée. Chacun poste ce qu’il veut et contrôle les publications des autres, et les pages de chacun ressemblent donc à une vie bien rangée et épanouie. Sur Facebook, il faut aussi changer de photo de profil régulièrement pour maintenir la compétition avec les autres. 

Mais à quoi bon se mentir en se considérant « amis » si on ne se parle pas ? En me coupant de Facebook, ma vie communicationnelle continue. Je ne suis pas coupé du monde. Je continue de parler avec les personnes que je souhaite via SMS, téléphone ou autres. Et ceux qui veulent le faire avec moi font de même, sans que cela ne soit si gênant que ça. Cela permet même de savoir qui compte vraiment pour nous, mais aussi de savoir pour qui on compte. Une sorte de tri numérique, mais un réel recentrage personnel à la clé.

Je ne suis pas un anti-Facebook primaire pour autant. Dans mon entourage, je suis par exemple l’un des seuls à avoir accueilli l’arrivée de la Timeline avec satisfaction (et celles des principales nouveautés en globalité). Un des premiers à mettre inscrit sur le site également. Pas un pionnier, loin de là, mais un des rares à avoir tenté l’aventure avant le grand boom médiatique.

J’ai suivi l’évolution du réseau, d’abord marqué par l’ère des groupes, puis suivie par l’ère des jeux, l’ère des fan pages devenue ère du like, celle des marques, celle du check-in. L’apparition des appels vidéo et d’une messagerie interne ont également constitué une avancée importante. En ce moment, Facebook semble se centrer sur le partage de photos, en attestent l’importance prises par les images dernièrement (sur votre Home comme sur votre profil) et le rachat d’Instagram. Non, Facebook n’a pas que des inconvénients. Son principal avantage, de mon point de vue, réside dans le fait de pouvoir communiquer en groupe, en communauté, très rapidement (notamment via les groupes de personnes).

Facebook est ce qu’on en fait. Mais pour moi, depuis quelques mois, il présentait plus d’inconvénients que d’avantages. Les débuts sur Facebook ont des allures de conte de fées. Tout est nouveau, tout est beau. Mais passé ce cap, et contrairement à Twitter, Facebook me donnait l’impression d’un espace clos, très encadré, où l’on croise toujours les mêmes personnes et où règne le positivisme, jusqu’à écœurement. Un peu à l’image du film The Truman Show. Facebook n’encourage pas à aller vers l’inconnu, à découvrir autre chose. Et c’est surtout envers cet aspect que Facebook est un réseau asocial à mes yeux. On n’y brille non pas par ses échanges, mais par une sorte de nombrilisme.

En soi, Facebook applique la règle essentielle du marketing : il crée en nous de l’insatisfaction organisée. Et de ce fait, il nous éloigne plus qu’il ne nous rapproche. Maintenant au moins, je saurai qui pense vraiment à mon anniversaire.


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • voxagora voxagora 7 août 2012 10:42

    Le « positivisme jusqu’à l’écœurement », néfaste avatar,

    entre autres, de la « Folie évaluation » ,

    qui falsifie tout ce qu’elle touche et pose la malhonnêteté comme base des rapports humains.

    Combien d’utilisateurs savent que les « amis », ça s’achète ?


    • Thorgal 7 août 2012 11:22

      Je ne suis pas un utilisateur de fesse-(de)-bouc, mais ma femme m’en raconte des vertes et des pas mûres sur ce mode de copinage (ses copines sont toutes loguées) et nous passons pour des ringards qui ne vivent pas avec leur temps. Ah, si ces bonne-femmes savaient ... mais passer du temps à instruire des abruties de 30 berges et plus me semble passablement vain (oui, je sais, je ne suis pas exactement pote avec les copines de ma femme).

      J’en conclus que passer ne serait-ce que 5mn sur ce site signifie une vie sociale des plus déplorables ... Un jour, je m’amuserai à clouer les « têtes » de mes potes sur un mur à la maison (comme des trophées ...), et on verra leur tronche quand je les inviterai à écrire un mot sur ce mur ...


      • bouboule bouboule 7 août 2012 11:48

        Facebook, vitrine de gens frustrés socialement, sexuellement, sentimentalement.... 


        • Leo Le Sage 7 août 2012 12:17

          @Par bouboule (xxx.xxx.xxx.10) 7 août 11:48
          Vous dites : « Facebook, vitrine de gens frustrés socialement, sexuellement, sentimentalement... »
          Curieux mais j’y ai rencontré des personnes bien sous tous les rapports...
          Bon je ne suis pas sûr facebook en ce moment : je suis donc normal ?
          Et venir sur agoravox est-ce normal ?

           
          Cordialement

          Leo Le Sage
          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • Talion Talion 7 août 2012 20:17

          « Facebook, vitrine de gens frustrés socialement, sexuellement, sentimentalement.... »

          Vous auriez pu aussi rajouter « ...ainsi que des individus superficiels et narcissiques ».


        • bouboule bouboule 8 août 2012 11:28

          On peut être frustré et bien sous tous rapports, l’un n’empêche pas l’autre. 



        • pjf971 8 août 2012 15:51

          gens frustrés socialement, sexuellement, sentimentalement

          C’est çui qui l’dit qui y est !


        • bouboule bouboule 8 août 2012 18:13

          Moi frustrée ? Pire !!!


        • Leo Le Sage 8 août 2012 18:40

          @Par bouboule (xxx.xxx.xxx.10) 8 août 11:28
          Vous dites : « On peut être frustré et bien sous tous rapports, l’un n’empêche pas l’autre. »
          Contrairement à certains ici, je me réfère à ce que VOUS dites.
          « Bien sous tous les rapports » dans VOTRE contexte veut dire : ni frustré, ni ce que vous voulez.
          J’ai bien des amis de ce genre là [ « ni ni »] et ils vont sur facebook de manière habituel.

          De nos jours, on n’a pas forcément le choix.
          J’ai des amis que je ne pourrais contacter que par ce biais...

          Quelqu’un qui irait sur facebook serait-il plus saint ? Pas nécessairement non plus...

           
          Cordialement

          Leo Le Sage
          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • bouboule bouboule 9 août 2012 16:39

          Leo,


          Je comprends votre point de vue et je crois que nos amis ne « pratiquent » pas de la même manière. Chez les jeunes de ma génération, l’utilisation de facebook est ,non seulement, plus qu’abusive mais surtout addictive. A croire qu’une vie sociale virtuelle et meilleure que la vie réelle. 
          En revanche, quand VOUS dites que c’est le seul moyen pour vous de communiquer avec certaines personnes laissez moi rire. 

        • Leo Le Sage 10 août 2012 00:42

          @Par bouboule (xxx.xxx.xxx.10) 9 août 16:39
          Vous dites : « En revanche, quand VOUS dites que c’est le seul moyen pour vous de communiquer avec certaines personnes laissez moi rire »
          Si vous n’utilisez pas internet au quotidien, vous ne pouvez pas comprendre.
          Croyez moi au boulot, vous devez jongler entre skype, MSN, GMail, facebook, etc.
          Vous n’avez pas le temps de chercher le numéro de votre copain...
          [On ne confie pas le tel des proches/amis à son secrétaire]
          Alors c’est facebook ou autre, mais pas le téléphone...
          Pour certaines personnes lorsqu’ils ne sont pas chez eux mais très loin, seul MSN/skype/OuCeQueVousVoulez convient.
          Vous n’aurez pas son tel, pour des raisons de sécurité.
          On crée un compte spécifique pour ce genre de com.
          J’ai aussi perdu certains numéros de tel, et comme FaceBook n’est pas fiable je n’ai pas le tel...
          [Je ne passe pas de tel sur FB, c’est irresponsable. Je ne demande pas de tel sur FB non plus]
          CQFD

           
          Cordialement

          Leo Le Sage
          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


          • Laconique Laconique 7 août 2012 12:31

            Cet article expose très bien le revers de la médaille Facebook. Sur Facebook, tout est miroir aux alouettes, et l’on joue sur ce qu’il y a de pire en l’homme (le côté grégaire, les complexes d’infériorité, la peur de s’isoler) pour générer un mode de vie uniformisé et purement superficiel. Le totalitarisme n’est pas loin.


            • LE CHAT LE CHAT 7 août 2012 12:53

              Facebook , le moyen moderne pour les langues de vipère pour colporter leurs ragots à la terre entière ...............  smiley


              • alinea Alinea 7 août 2012 13:59

                Je ne connais facebook que par ouïe-dire ; ce que vous en dites confirme tout à fait l’idée que je m’en suis faite !
                Et qui ne m’a jamais donné envie d’y aller faire un tour !


                • Ariane Walter Ariane Walter 7 août 2012 15:47

                  Il y a bcp de vieux shnocks sur ce fil !!!
                  Du temps des premiers trains,ils auraient craint l’apoplexie, du temps de la photo, la mort de la peinture, du temps du téléphone, la mort des vrais sentiments ou que sais-je.

                  j’utilise facebook et refuser ce moyen sous prétexte que certains l’utilisent d’une manière médiocre, c’est un peu refuser le retéléphone parce que ceux qui l’utilisent disent des banalités.

                  facebook est un journal que l’on peut partager.
                  J’y fais pour commencer ma revue de presse.
                  Tous les matins je prends sur d’autres murs des articles (du jour) ou sur des journaux.
                  il y a sur facebook de très nombreux groupes politiques ou consacrés à l’art, à des évènements, à Fukushima , à tout ce qu’on veut. le tout excellemment tenu par exemple par Etienne servant sur Fukushima infos.

                  C’est un journal qui a une autre tenue que la presse propagandiste !
                  Je mets aussi des photos : il y a de magnifiques collections sur tous les sujets.
                  il y a aussi d’excellents dessins humoristiques.

                  bref. c’est une richesse.
                  Pourquoi cracher dessus ?
                  d’autant plus que tout ce qui intéresse peut être immédiatement reporté sur sa page par un jeu de clics très bien conçus.

                  J’ai rencontré dans la « vraie vie » bien des personnes grâce à facebook.

                  je ne pense pas que l’on soit supérieur ou inférieur parce qu’on utilise facebook.
                  C’est intéressant, enrichissant. c’est tout.

                  je vous signale que du temps de Voltaire, de sages penseurs trouvaient scandaleux qu’on laisse lire des romans aux jeunes filles.
                  Tout est dans la manière d’utiliser.


                  • Ariane Walter Ariane Walter 7 août 2012 15:48

                    « schnocks » !


                  • L'enfoiré L’enfoiré 7 août 2012 16:19

                    Ariane, 

                     Qui vous empêche de faire cela en dehors de Facebook ?
                     Il y a tellement de moyens.
                     Un blog par exemple.
                     Au moins, vous serez seul maître à bord.
                     Même ici, ce n’est pas sûr.
                     Richesse, mais c’est sur que c’en est une, mais la plus grande ce n’est pas pour vous.
                     Tout est dans la manière d’utiliser. 
                     Yes. J’y suis mais c’est comme espion et pas comme pourvoyeur de mes dernières élucubrations.
                     Il y a le chat pour ça. On sait dans quelle main cela tombe. 
                     On choisit. 
                     Compris la différence ? smiley 

                  • L'enfoiré L’enfoiré 7 août 2012 16:24

                    Mais si vous voulez une étude un peu plus étendue aux autres comme Google+

                    Sur Facebook, on s’adresse à des murs.
                    Sur Google+, une fois entré dans l’enceinte des murs, on n’en sort pas.
                    On reste dans des ensembles mais qui ne connaissent pas la théorie des ensembles. 

                  • herbe herbe 7 août 2012 17:17

                    l’Enfoiré, je confirme et j’appuie...


                    J’avais déjà dit en toute amitié à Ariane que Facebook est plus que louche, d’autant plus qu’Ariane est dans une forme de militantisme à son honneur, il ne faut pas se plaindre après de perdre des combats idéologiques quand on les mène en terrain miné...

                    Oui le mieux c’est son terrain et avec le contrôle de ses données...
                    Comme l’Enfoiré le dit les réseaux sociaux et le cloud en général sont à utiliser de façon très spécifique et circonscrite...

                    J’ai bien lu l’argumentation d’Ariane pour défendre Facebook et je retrouve la même plaidoirie de ceux qui préfèrent la séduction de la facilité d’utilisation et de l’apparente richesse fonctionnelle à la liberté.
                    Ariane je vous propose une brève argumentation anti thèse d’un farouche militant bien connu des libertés numériques, à vous de voir ensuite pour la synthèse (vous êtes libre !) :

                  • Denis Rezler 7 août 2012 18:16

                    Vu votre propension à vous exhiber l’inverse aurait été surprenant Ariane. Cette saloperie ne peut que vous convenir.


                    J’irais plus loin que l’auteur, il y a un fort fond pornographique à se mettre en scène dans facebook.

                  • Leo Le Sage 7 août 2012 19:31

                    @ARIANE
                    Facebook c’est bien si on sait s’en servir mais il n’aura pas d’avenir à mes yeux.
                    J’ai plusieurs comptes pour faire plaisir aux autres mais ce n’est pas top.

                    @Par L’enfoiré (xxx.xxx.xxx.74) 7 août 16:24
                    C’est clair, Google+ c’est nettement mieux que Facebook...

                    @Par herbe (xxx.xxx.xxx.104) 7 août 17:17
                    Vous dites : « l’Enfoiré, je confirme et j’appuie.. »
                    Moi de même...
                    Richards Stallman c’est toujours du solide.
                    Vous êtes pour les logiciels libres ?

                    @Par Denis Rezler (xxx.xxx.xxx.122) 7 août 18:16
                    Vous dites : « J’irais plus loin que l’auteur, il y a un fort fond pornographique à se mettre en scène dans facebook »
                    Décidément vous êtes un obsédé de ce qui est sous la ceinture dites moi...
                    Un manque ?

                     
                    Cordialement

                    Leo Le Sage
                    (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                  • Denis Rezler 7 août 2012 19:45

                    Pas de manque non. Tout baigne avec ta soeur.


                  • herbe herbe 7 août 2012 20:08

                    @Leo le Sage

                    Oui pour le logiciel libre...
                    Pour ceux qui ne connaissent pas encore (ça m’étonnerait un peu) je propose deux liens que je trouve excellents en termes de pédagogie et de vulgarisation :

                    J’ai eu l’occasion très brève malheureusement de croiser Stallman lors de l’une de ses conférences, il me semble cohérent avec les valeurs qu’il défend...de toutes façons ce sont celles de notre devise française...

                  • alinea Alinea 7 août 2012 22:50

                    C’est vrai qu’on m’a dit ça aussi ! j’irai peut-être y faire un tour ; mais en fait, j’aime mieux le grand air ! et je passe déjà pas mal de temps ici !


                  • Leo Le Sage 7 août 2012 23:26

                    @Par herbe (xxx.xxx.xxx.104) 7 août 20:08
                    Vous dites : « il me semble cohérent avec les valeurs qu’il défend... »
                    Aaaahhhh Herbe comme çà fait plaisir...
                    Le monde de demain est le monde du partage que cela plaise ou non.
                    Il faut s’y préparer...

                    @Alinea
                    Vous dites : « C’est vrai qu’on m’a dit ça aussi ! »
                    dit quoi ?

                     
                    Cordialement

                    Leo Le Sage
                    (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                  • Ariane Walter Ariane Walter 8 août 2012 02:13

                    Pauvre Rezler,

                    Dès que j’écris un mot ,il faut que tu commentes en me bavant dessus...Avant de parler de ma pornographie analyse la tienne. J’aimerais bien voir ta tête ; mais évidemment ,ça ne risque pas !!

                    Au sujet des autres commentaires.

                    Tout moyen d’expression est espionné. NSA à tous les étages. Agoravox tout autant que facebook. le seul moyen de les larguer est de les bourrer d’informations qui finiront par être ingérables.

                    Sinon, je ne change pas d’un iota mon opinion. C’est un moyen comme un autre de s’informer et de communiquer avec nos semblables ,nos frères.
                    la plupart de ceux qui critiquent, ils l’avouent eux-mêmes ne connaissent pas ou n’utilisent pas.

                    Ensuite, gardons chacun notre liberté.
                    Ca vous déplaît restez à l’écart. Parfait.
                    Ca me convient, j’utilise. Parfait.

                    Je pense que les hommes des cavernes qui dessinainet sur les murs et laissaient l’empreinte de leurs mains devaient aussi être traités d’exhibitionniste.
                    La nature, toute entière , est théâtrale et exhibitionniste.


                  • Denis Rezler 8 août 2012 07:53

                    « Pauvre Rezler,

                    Dès que j’écris un mot ,il faut que tu commentes en me bavant dessus...Avant de parler de ma pornographie analyse la tienne. J’aimerais bien voir ta tête ; mais évidemment ,ça ne risque pas !! »


                    ca va les chevilles ?


                  • ricoxy ricoxy 8 août 2012 10:13

                    « Sur Facebook, on s’adresse à des murs. »

                    – Autant parler à un mur, comme on dit en français.


                  • herbe herbe 8 août 2012 10:49

                    J’aurai essayé.

                    J’ai toujours respecté la liberté et le choix de chacun...

                    Dommage cependant que celle ci va dans dans beaucoup de cas jusqu’au point de tendre les mains pour se faire mettre volontairement les menottes (rien de nouveau sous le soleil hélas, il en va ainsi des hommes et des nations, pourtant à chaque fois des lanceurs d’alertes étaient là).

                    Sur un point particulier la comparaison entre Agoravox et Facebook ne tient pas, si on peut être suivi en effet comme le disait l’Enfoiré (l’anonymat n’existe pas) ils ont une différence de statut de taille ! : société coté en bourse d’un coté, fondation de l’autre...

                    D’un coté on se plaint de la concentration des richesses et de l’autre on y participe volontairement en permettant la création de richesse privées qui ne seront surement pas redistribuées sur ses échanges de données personnelles ? (et croyez bien que sur ce point précis, le partage, je l’encourage et le promeut, mais je sélectionne avec soin les moyens de partage...)

                    J’ai laissé une point d’humour dans un commentaire plus bas mais ici je terminerai par une citation :
                    « Si j’avais convaincu plus d’esclaves qu’ils étaient bien des esclaves, j’aurais pu en sauver des milliers d’autres. » Harriet Tubman

                    PS : si j’ai laissé quelques « fotes » pardon d’avance, je fais vite ...

                  • herbe herbe 8 août 2012 11:11

                    Valdor, Denis Rezler vous êtes taquins smiley

                    mais ce serait amha contre productif de lui répondre sur ce point qui n’enrichit pas le débat...

                    Bon je ne me suis pas senti concerné car je ne suis pas encore vieux, mais ça me pend au nez comme tout le monde dans un futur que j’espère éloigné, d’ici là quand vieux sera un qualificatif vrai, on verra bien si je suis devenu un schnok smiley

                  • Thorgal 8 août 2012 11:20

                    @Ariane

                    Salut. Tu dis « vieux schnocks » car certains ici chient sur FB ? En quoi ca en fait des vieux schnocks ? Comprends pas. Chacun a son opinion. Si celles-ci sont opposées à la tienne, faut pas non plus manquer de respect à leurs tenants.

                    Traiter certains de vieux schnocks me fait penser que tu vois FB comme un progrès et à la pointe de ce qu’on peut faire en terme d’outil de communication aujourd’hui. Alors laisse-moi te dire tout-de-suite : pas du tout.

                    FB, c’est un mirroir aux allouettes.

                    1- une interface bordélique et incitant aux enfantillages les plus dégradants pour l’esprit.
                    2- ca te fait perdre un temps dingue à rester le cul assis alors qu’il faudrait mieux se le bouger
                    3- tu es profilé constamment, chaque clique, chaque message, TOUT sert á FB pour connaître à fond tes goûts et tes humeurs de telle sorte que la tonne de pubs plus ou moins visibles polluant ton écran évolue avec cette acquisition de données te concernant.

                    FB, c’est une toile d’araignée où tu te retrouves engluée, avec un hôte invisible qui te suce la moelle sans que tu t’en rendes compte.


                  • Denis Rezler 8 août 2012 11:54

                    TF1 est très bien aussi ; tout dépend de la manière dont on l’utilise.


                  • Denis Rezler 8 août 2012 13:03

                    Longue vie à photoshop.


                  • Adrien Adrien 8 août 2012 14:41

                    Dupont et Dupond LOL « et je dirais même plus........ »



                  • qui2012 7 août 2012 16:19

                    A l’auteur :


                    Facebook n’est pas ce qu’on en fait, seuls les naïfs le croient encore. En fait, ce que vous n’avez probablement pas compris est que votre profil Facebook ne vous appartient pas dans la mesure où
                    1) vous n’en retirez aucun avantage économique alors même que vous fournissez la matière prémière d’une société -désormais cotée en bourse- commerciale ;
                    2) votre navigation sur et en dehors de Facebook vous est spoliée (lire cet article éclairant du Monde http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/11/04/l-allemagne-s-attaque-aux-exces-de-facebook_1599214_651865.html#ens_id=1244271 - pour une fois que Le Monde fait un peu de journalisme, autant s’en extasier ! Particulièrement l’encart intitulé « Comme un service postal qui ouvrirait toutes nos lettres » ;
                    3) Ensuite je vous invite à aller visiter ce site http://europe-v-facebook.org/FR/Donnees_Facebook/donnees_facebook.html qui vous déniaisera sur les données collectées par Facebook ;
                    3) Qd une autre info http://www.wired.com/threatlevel/2012/03/ff_nsadatacenter/ permet de poser un regard critique sur Facebook et l’utilisation qui peut en être faite et à laquelle vous n’avez peut-être pas songé ;
                    4) Enfin, Facebook appelle une réflexion plus large sur l’information et sa relation au pouvoir, ce qui échappe totalement à cet article...

                    Bref, un bon article de plage.
                     

                    • L'enfoiré L’enfoiré 7 août 2012 16:21

                      On s’est croisé. C’est ce que j’essayais d’expliquer à Ariane ci-dessus. Merci pour les liens.


                    • herbe herbe 8 août 2012 11:16

                      Merci qui2012 !

                      je ne suis pas certain qu’Ariane ait lu et même dans ce cas, ça n’aura servi à rien, car elle n’a pas bougé d’un iota(sic), là encore un argument qui dit que ceux qui jugent négatif FB n’y connaissent rien tombe...

                      Bonne continuation, j’ai trop posté sur ce fil, j’arrête (selon moi ça vaut le coup cependant de prendre la défense de libertés menacées)

                    • Ariane Walter Ariane Walter 8 août 2012 12:39

                      mais oui, j’ai lu mais qu’est-ce que tu veux que je te dise, herbe, tout système a des aspects négatifs.
                      Tu crois qu’agoravox qui croule sous les trolls dès qu’il y a un article politique est une sainte église ?
                      Tu penses que tu n’es pas fiché quand tu écris ou commente sur Avox ? Tu crois que ton anonymat te protège ?
                      Alors n’utilisons plus internet !!!
                      Amusant de détruire un aspect d’internet en étant sur internet, agoravox étant surveillé comme pas 2 par la DGSE et la NSA !!

                      Facebook est une entreprise commerciale, mais ils te permettent des facilités de communication, des rencontres avec des êtres humains.
                      Hier soir on était tt un groupe de Fb à se rencontrer dans un bar à marseille. Avec des projets ; Je veux faire un groupe d’échange de semences (hihihihihiii ! De légumes,je précise ! ahahahaaa !!)
                      on va remettre à l’ordre du jour les potagers et créer des assos. car, il va falloir manger bientôt en dehors des circuits habituels.)

                      Comme je suis la seule à être de mon avis sur fb, je me permets de le reproduire !

                      une question : ceux qui critiquent fb,comme un haut lieux de l’espionnage US, serez-vous dans la rue pour dénoncer les puces rfid qu’on va nous imposer ?
                      savez-vous qu’en France bien des gens de droite y sont favorables car cela les protègerait contre « les méchants » ? ils prendraient l’avion facilement. cela permettrait d’arrêter ceux qui touchent des allocations indues, Plus besoin d’avoir de l’argent sur soi !

                      Autrement grave que fb .
                      Mais pendant qu’on parle de l’un...

                       


                    • L'enfoiré L’enfoiré 8 août 2012 15:10

                      Ariane,

                       Stop. Quand je vois ce que vous écrivez sur FB ou sur ce qui se passe ailleurs, cela me donne des boutons.
                       

                      Facebook ... ils te permettent des facilités de communication, des rencontres avec des êtres humains.

                      >>> Et ils t’obligent à passer sur Timeline en septembre, si vous ne le savez pas. C’est pour votre bien, évidemment. Quelles rencontres avec des êtres humains ? Que vous connaissez, qui sont à proximité. Qui parle votre langue.

                      J’ai cru tout comme vous qu’Internet allait ouvrir les relations au niveau mondial. Bernique. On prend Internet pour un Minitel évolué. Je viens d’en parler sur mon antenne. 

                      Vérifiez et vous comprendrez. Google+, même si comme il est dit plus haut, est une évolution positive, a les mêmes défauts. On crée des groupes d’amis, qui ont les mêmes prérogatives, les mêmes cercles d’influences. D’après ce que vous dites, vous feriez mieux de vous intégrer dans Google+ 

                      « dénoncer les puces rfid qu’on va nous imposer ? »

                      Mais les puces, j’en ai parlé bien avant vous chère Ariane. A cette époque, j’étais encore sur cette antenne.

                       smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

SylvainDDRG


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès