• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

wesson

wesson

Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer

(Guillaume le Taciturne)


Tableau de bord

  • Premier article le 14/07/2008
  • Modérateur depuis le 13/10/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 16 8354 1650
1 mois 0 40 0
5 jours 0 5 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2880 1444 1436
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • wesson wesson 26 mai 16:05

    Ce que veut réellement faire Blanquer, c’est de laisser le soin aux établissements eux-même de recruter leurs propres enseignants. 


    Et même si cela parait alléchant, c’est en réalité une porte ouverte à une stratification encore plus marquée de l’école : Celle de l’élite qui n’aura aucune difficulté à recruter les meilleurs, et les autres qui ne pourront pas recruter de bonnes compétences. Et bien entendu, c’est la seconde catégorie qui sera la plus nombreuse. Avec ces réformes, plutôt de que former correctement et honnêtement la plus grande partie de la jeunesse, nous allons fabriquer une élite - dont une bonne partie devra quand même au final se transformer en caissier chez Auchan - et surtout une quantité invraisemblable de crétins, qui auront reçu une éducation au rabais.

    En résumé une éducation clairement à 2 vitesses, qui est historiquement catastrophique à l’échelle d’un pays. Car bien évidemment, chez les cons on pense toujours que on pourra aller mettre ses enfants à l’école de l’élite. 

    Sur le reste, c’est toujours la même rengaine des think tanks néolibéraux : faire mieux avec moins , et bon courage.

    Ce serait comique si il ne s’agissait pas là de l’avenir de nos propres enfants. 

  • wesson wesson 24 mai 12:39

    résumé de la lettre de l’auteur : 


    « 

    J’allais voter pour vous, mais comme vous avez dit un truc insignifiant et totalement subalterne par rapport au sujet principal et avec lequel je ne suis pas d’accord, j’ai décidé de plus jamais vous faire confiance. 

    Et tant que j’y suis, si tout va pas dans ce pays, c’est bien entendu de votre faute

    Merci, bisous.

     »

    Et bien réjouissez-vous : M. Macron pour qui vous ne vouliez pas voter a été élu !

  • wesson wesson 23 mai 22:40

    @Fergus
    Bonsoir Fergus, la prudente réserve que j’observe depuis le soir du 2ème tour est en effet pour ne pas insulter l’avenir. Et j’ai même pas mal de connaissances votant comme moi pour la FI qui en sont à se dire « et pourquoi ne pas lui laisser sa chance ... », comme si ils avaient été hypnotisés par le serpent Kâ.


    Toutefois, les signes bien réels quoique encore cachés me laissent à penser que c’est effectivement vers le pire que nous allons. 

    Je vois très bien notre président se débarrasser totalement de toute retenue une fois que la main basse sera faite sur l’assemblée nationale, et aux fréquentations plus que douteuses de son 1er ministre (qui suit sur Twitter des groupes aussi sulfureux que « Génération Identitaire », ou « Anne de France »), j’ai crainte que la présidence ne se transforme en équivalent fonctionnel de Viktor Orbán, et déploie une stratégie à peu près identique pour se maintenir au pouvoir.



  • wesson wesson 23 mai 19:35

    @Fergus
    pour répondre clairement sur le financement de EM, vous avez un article arrivé bien tard de Mediapart (dont vous pouvez lire ici une reprise) qui confirme effectivement l’existence d’un réseau de financement légal mais occulte pour EM, et principalement constitué de banquiers et de riches donateurs. 


    C’est ainsi que EM a ramassé plus de 10 millions très facilement, auquel sont venus se rajouter 8 millions prêtés par une banque compatissante et les petits dons, pour un total de 22 millions, le maximum légal. Mais la participation des très gros donateurs (7500€ pour une personne morale (entreprise) et 4500€ pour une personne physique) a été prépondérante, pour plus de 57% des dons récoltés par EM. L’article détaille tout cela.

    On a bien donc littéralement un « candidat de la finance » qui a été élu.





  • wesson wesson 22 mai 12:38

    Franchement, je ne comprends pas pourquoi vous n’êtes pas ravi par cette élection. Le « ni gauche ni droite », ça a toujours été la droite qui a dit cela, même papa Le Pen l’as dit en son temps. 


    Macron a réussi le tour de force d’un gouvernement de grande coalition - comme c’est le cas quasiment partout en Europe d’ailleurs - et qui va du PCF (Robert Hue) à l’antichambre du FN. Vous devriez être ravi de tous ces ralliements à une bannière clairement de droite, comme d’ailleurs le 1er Ministre l’as lui-même déclaré. 

    Vous n’en voudriez quand même pas aux personnalités politiques Macronistes de la dernière heure et qui n’en pouvaient plus de se raconter à eux-même qu’ils étaient « socialistes ». 

    Le pire étant d’ailleurs que Macron n’aura probablement pas une majorité en sortant des législatives, mais elle se fabriquera au gré des ralliements PS et LR qui se feront juste après l’élection. Nous ne manquons pas d’arrivistes de tout bord pour opérer ce petit miracle politique. 






Palmarès