• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

wesson

wesson

Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer

(Guillaume le Taciturne)


Tableau de bord

  • Premier article le 14/07/2008
  • Modérateur depuis le 13/10/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 16 8314 1650
1 mois 0 107 0
5 jours 0 19 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2880 1444 1436
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • wesson wesson 26 avril 15:57

    Mélenchon ci, Mélenchon ça, Mélenchon là, vous parlez de Mélenchon mais qu’est-ce que cela as à voir avec mon intention de vote au second tour ? 


    Parce que votre réquisitoire est bien amusant, mais il tombe complètement à plat. Je ne suis pas responsable de la montée du FN, et je suis dans le mouvement qui a été bien seul à le combattre. 

    Ces leçons de conduites à tenir sont insupportables, d’autant plus venant de ceux qui sont directement et objectivement responsable de la montée du FN. Faut-il rappeler que sans la candidature de M. Hamon, le second tour serait probablement entre M. Macron et M. Mélenchon, à la différence notable que en cas d’élection de M. Macron, il aurait été perçu comme bien plus légitime que en ayant gagne contre Mme Le Pen.


    En résumé, allez vous faire foutre avec vos leçons de morales à 3 sous : je ne choisirai pas entre celle qui fera mourir des gens dans la méditerranée et celui qui fera mourir des gens dans la rue.

  • wesson wesson 26 avril 15:19

    @BA
    C’est bien simple : en 3 jours nous avons eu déjà un véritable festival de conneries. 


    Il y a eu le discours juste après les résultats, qui confirme bien que dès qu’il fait du hors piste ça se termine dans le ravin. Puis tout le bling bling d’un Sarkozy avant même le second tour : à toute berzingue dans Paris sirènes hurlantes, feux rouges grillés et V de la victoire bien en évidence, pour échouer à la rotonde avec une bonne partie de l’oligarchie à laquelle il est redevable. Puis ensuite le « je n’ai pas de leçon à recevoir ».

    Ensuite, alors que la mère Le Pen qui n’as rien du tout à perdre est parti à fond la caisse en campagne, lui trouve rien de mieux à faire que ... ne pas faire du tout campagne.

    Et ça pendant 2 jours jusqu’à ce qu’il comprenne que avec en plus le gros cailloux des insoumis, il risquait de se retrouver battu de peu au soir du second tour. 

    Donc là on a encore un changement de stratégie, avec la visite de Whirlpool, vendu par les médias comme « une visite aux salariés », alors qu’il s’agit en réalité que d’une visite à la CCI ou évidemment strictement aucun salarié n’est convié. C’est un artifice qui est visiblement très prisé par l’équipe de com’ de Macron. 

    Sauf que Le Pen a bien vu la manœuvre, et a fait ce qu’il fallait pour la contrer : Elle est allé à la rencontre des salariés sur le parking de l’entreprise (ce qui n’est d’ailleurs pas courant non plus pour un dirigeant frontiste). Je l’entends déjà dans le débat qui l’opposera à Macron (si il a lieu) : « Vous étiez où à Whirlpool pendant que moi j’était avec les salariés ? Vous preniez des petits-fours avec les actionnaires à la CCI ... »

    Puis maintenant l’anecdote d’Attali ...


    On a même pas commencé le quinquennat Macron que déjà ça promet !





  • wesson wesson 26 avril 15:07

    Ce monsieur veut mon vote ? Soit, mais il devra le gagner. 



    Comment ? Très simple : Il prends le programme de la FI, en choisit quelques mesures sympathiques et jure qu’il les appliquera. Il doit bien s’en trouver dans les 357 mesures principales que nous avions défini quelques unes qui sont acceptables et applicables pour M. Macron. 

    Voilà comment on construit un vote d’adhésion : en s’engageant sur autre chose que juste « battre le FN » et Brigitte Présidente.

  • wesson wesson 26 avril 01:18

    @Croa
    Le 49.3 a un prix politique énorme. Et d’un autre coté, il y aura probablement 4 blocs à l’assemblée à l’image de la présidentielle, donc une majorité quand même difficile à trouver pour faire passer une loi, et beaucoup plus simple si il s’agit de contrer un 49.3


    Le PS a utilisé le 49.3 sur une seule loi. Je voit mal Macron utiliser ça pendant tout son mandat. 

    Au mieux, il terminera comme Chirac en roi fainéant, au pire il ne terminera pas son mandat.

    Quand à Le Pen, elle ne peut pas gagner, et c’est même pour cela qu’elle a été autorisée à accéder au second tour.



  • wesson wesson 25 avril 22:36

    @Gavroche
    le soir même du premier tour, tout ce qui compte de fachosphère s’est mise bouche en cœur à nous lécher le fion ! Et à dire vrai, c’est très agréable. 









Palmarès