• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Il fait beau, tout le monde dehors !

Il fait beau, tout le monde dehors !

C’est bientôt l’été et le cortège habituel de nouvelles va débouler sur les téléscripteurs et dans nos petites lucarnes. Et, en même temps, les rédactions vont ressortir leurs marronniers, ces articles tout préparés sur des sujets "bateaux". En été, c’est invariablement les piscines tueuses d’enfants, les régimes minceur avant la plage, les vacances en camping à Bray-Dunes (au Perroquet, célèbre mondialement !) où les devoirs des petits quand il pleut. Et, aussi, de très beaux reportages sur les Canadair, dès le moindre allumage d’incendie au fin fond de la Provence ou de la Corse. Ça tombe bien, nous aussi on a en stock toute une série de textes, dont notamment ceux sur les Canadair. Avec, cette année, une découverte de taille. Les Canadair, ou plutôt les petits nouveaux de la flotte, c’est Brice Hortefeux qui va plutôt s’en servir. Et pas obligatoirement les pompiers. Explication de cet incroyable histoire d’avion Dash, en fait encore une catastrophe signée Nicolas Sarkozy, au temps où il n’était pas encore devenu chef de l’Etat. Visite de la base des avions porteurs d’émigrés, attachez vos ceintures, il va y avoir des turbulences jusqu’au plus haut sommet de l’Etat...

Il fut un temps en effet où notre actuel super président aux dons d’ubiquité n’était pas encore président, mais simple ministre de l’Intérieur. Dans ses responsabilités d’alors, incombait celle de la Sécurité civile et de ses avions. Notre homme, déjà présent médiatiquement sur tous les fronts, comme aujourd’hui encore (on ne se refait plus, on y a eu droit toute l’année écoulée pour n’importe quel événement) est obligatoirement là lorsque la Provence et la Corse s’embrasent en 2005 (il n’y a pas que les banlieues qui prennent feu !). 11 000 hectares de forêts brûlent, depuis le début de cette année-là, et 5 combattants du feu y perdent la vie. Comme à chaque fois, notre ministre de l’Intérieur prend la balle au bond et annonce dans l’urgence le 23 juin 2005 des décisions censées rassurer les populations effrayées. Un écran de fumée, pourrait-on dire sans mauvais esprit.

Façon Sarkozy, ça donne l’arrivée d’un tout nouvel appareil sorti du chapeau  : un drôle de bidule ventru qui rappelle davantage un bimoteur pour liaisons courtes qu’un véritable bombardier d’eau. L’engin s’appelle un Dash Q8-400, c’est un dérivé d’un modèle apparu en 1980 et vendu depuis à près de 800 exemplaires en 2007. "Un avion de ligne transformé en bombardier d’eau", titre la presse, à juste raison. "Transformé", en effet, et non revu de fond en comble : la soute de 10 000 litres de capacité est une simple excroissance enroulée sous le fuselage, ajoutée par Cascade Aerospace, l’avion gardant... sa capacité d’emport de passagers d’origine. Le choix intrigue fortement les professionnels de la lutte contre le feu comme les connaisseurs en aviation : l’appareil n’est pas fait pour cela, ça se voit assez vite à son aile et à ses volets, et il ne semble pas assez robuste, comparé aux Canadairs et leurs gros rivets apparents. Le 6 août, il fait son premier vol en situation, dans les Bouches-du-Rhône. A son retour, les pilotes sont plutôt dubitatifs : l’appareil ne semble pas correspondre du tout au cahier des charges, en particulier sa résistance aux efforts semble avoir été largement sous-évaluée. Son facteur de charge est en réalité bien trop faible. Le facteur de charge (G) est le rapport entre la charge aérodynamique subie par un avion et son poids. Les Canadiens ont certifié le Q-800 pour 2,4 G (avec citerne pleine) et 3,5 G (à vide), ce qui ne correspond pas, la demande française formulée à 3,25 G, à vide comme réservoir rempli. L’appareil répond à peine aux exigences... à vide ! Un rapport sénatorial le précise : "l’état-major de la zone Sud et les commandants des opérations de secours (COS) ont pris l’habitude en 2005 d’utiliser le Dash avec précaution dans un relief peu accidenté sans lui demander de manœuvres serrées". Le relief plus accidenté (en Corse, par exemple), n’est donc "pas le domaine normal d’évolution du Dash". Bref, l’appareil est jugé fragile, peu manœuvrant, et sans souplesse au sol : il se ravitaille à terre seulement, et n’est pas capable en l’air de manœuvres d’évasion rapides comme les CL-415 ou les Tracker remotorisés. Il est bien incapable de faire ça. On s’étonne alors du pourquoi de ce choix précis. On ne va pas être déçu : ça n’a que fort peu à voir avec la lutte contre le feu...

Un rapport de l’Assemblée annonce alors le coût de "l’expérimentation" décidée par Nicolas Sarkozy : "50 millions d’euros, correspondant au coût d’acquisition des 2 Dash, et 11,3 millions d’euros, correspondant au paiement du 1er acompte au titulaire du marché ont été transférés à la Défense en 2004", auxquels on ajoute "3,8 millions d’euros, correspondant au coût de la maintenance de ces avions, et 38,4 millions d’euros, correspondant à la poursuite du paiement de l’acquisition des 2 gros porteurs et à leur maintenance seront transférés au profit de la Défense en 2005". Xavier Bertrand, qui se rêve alors déjà en Premier ministre, annonce lui 83 millions d’euros au total en avril 2005, en ajoutant une phrase anodine : "ce sont des avions très polyvalents, puisqu’ils peuvent également transporter des passagers ou du fret. Leurs performances sont telles qu’il sera possible de traiter simultanément trois feux". Bertrand n’a jamais su tenir sa parole, et on le constate chaque jour un peu plus depuis un an. Et n’y connaît rien en Canadair comme en Dash, mais ça on s’en serait douté. Avant de devenir ministre, il a été assureur, pas aviateur, "l’ambitieux".

Une jolie somme, donc, car on est passé à un achat ferme et non plus à une simple "expérimentation", comme on avait pu le faire avec les énormes hélicoptères russes MI-26, loués en 2003. On s’étonne donc de ces investissements lourds malgré les fortes réticences des pilotes. "Aujourd’hui, le verdict est tombé après une nouvelle série de tests et d’évaluation : trop dangereux !" Cette machine n’est pas adaptée à notre cahier de charges particulier", précise Alain Huet, porte-parole de l’intersyndicale des pilotes. "Ces avions ont un problème de résistance structurelle quand il s’agit de lutter contre les incendies de forêt", estime clairement l’intersyndicale des pilotes (AFP, 16/02/2006). Au ministère de l’Intérieur, voilà ce qu’on en dit, et le moins qu’on puisse dire c’est que c’est un autre son de cloche. "Les deux Fokker 27 ont été remplacés à partir de l’été 2005 par des Dash 8 dont le taux de disponibilité est excellent. En effet, leurs performances apportent une véritable plus-value à la flotte de la sécurité civile, que ce soit du point de vue de la polyvalence, des performances (vitesse, rayon d’action), de l’emport pour la lutte contre les feux de forêts et le transport. Ainsi, le premier retour d’expérience permet, d’ores et déjà, d’affirmer que ces appareils ont joué un rôle très important, voire indispensable, au sein du dispositif de lutte contre les feux de forêts durant l’été 2006". Un pur article de propagande ? On dirait mot pour mot un discours sur l’efficacité des forces de l’ordre face aux émeutes urbaines de 2005. D’un côté (celui du ministre de l’Intérieur "tout va bien, on maîtrise", de l’autre "nous déclarons le couvre-feu" (De Villepin, Premier ministre). Sur le site ministériel à l’en-tête présidentielle (à la même photo que la campagne électorale !), on trouve aujourd’hui un document sur la lutte contre les feux de forêt 2007. Avec, au milieu, cette phrase : "Il a par ailleurs été tiré parti du renforcement des capacités d’intervention du ministère de l’Intérieur (achat d’un douzième Canadair CL415, intégration de 2 avions bombardiers d’eau lourds Dash au sein de la flotte aérienne). Or, cet été-là, les Dash 8 ont assez peu volé. Certains notent bien une sortie le 15/07/07 (vers Fréjus). Thierry Mariani, rapporteur du budget "sécurité civile" à l’Assemblée ajoute lui aussi "le renfort" du Dash 8 au bon bilan 2007, à croire que tout l’UMP s’est passé le mot pour justifier les choix controversés du ministère. Pas encore élu président, notre homme a déjà le téléphone portable à portée de main pour secouer les troupes quand besoin s’en fait sentir. Et Mariani est le parfait tambour pour le tam-tam du futur président...

Des "performances"... cachées, jusqu’au jour, en effet, où on apprend l’autre usage "secret" auquel est destiné de l’engin "polyvalent", "de transport" ou de "fret" ? On comprend alors les termes surprenants de "plus-value" à son égard : l’engin a été choisi car il sait lâcher autre chose que de l’eau. Des êtres humains, jugés irrecevables en nos contrées, même si femmes et enfants sont là avec eux depuis des lustres. Quand il ne bombarde pas, quand on ne lui accroche pas sous le ventre son réservoir profilé, l’avion redevient un avion civil comme un autre... avec une cabine aux sièges classiques, a-t-on dit. Effectivement. Et, deviennent en ce qui concerne surtout le deux modèles de la Sécurité civile, des charters sarkoziens à reconduire les étrangers en situation irrégulière ! C’était déjà bien avant Brice Hortefeux ! Comme quoi notre homme avait prévu son coup depuis longtemps ! En 2005, en neuf mois, les deux engins font cinq aller-retours de Roumains et de Bulgares reconduits. En 2006 les trajets continuent, la police aux frontières se dotant en sus d’un bimoteur Beech 1900, de 19 places, loué à une compagnie privée.

On comprend alors beaucoup mieux l’impatience d’un ministre de l’Intérieur à se doter d’un tel engin, l’été aux incendies, l’hiver aux reconductions ! Et Pâques au balcon, pour les expulsés, mais pas sur LEUR balcon ! Personne n’avait compris l’attachement du ministre de l’Intérieur pour ce modèle d’avion bâtard ou inapproprié en ce qui concerne la lutte contre le feu. On comprend mieux aujourd’hui. Le rapporteur du Sénat, lui, continue à se poser des questions : "Si votre rapporteur spécial n’a pas d’objection sur le principe, qui relève plutôt d’une optimisation pertinente des moyens de l’Etat, le comité note que cette fonction n’est pas mentionnée dans les projets annuels de performances, et que son coût n’apparaît nulle part". On voudrait faire discret qu’on ne s’y prendrait pas autrement : pas budgétisée, l’opération de reconduite est... inexistante ! Comme ça, en cas de pépin, ni vu ni connu. Un coup à la Pasqua, serait-on tenté de dire. Au JO du Sénat du 11 mai 2006, on va plus loin : la décision d’achat des 2 Dash 8 a été prise dans l’urgence, et sans aucune enquête préalable : "un audit mené par le ministre du Budget révèle qu’aucune étude économique n’a été réalisée pour renouveler la flotte. Quant au Dash 8, souvent évoqué, il ne saurait être une solution puisqu’il ne correspond pas, selon les professionnels, aux critères de résistance, de rapidité d’intervention, de sécurité des missions, de transports de matériels et de personnes définis par le cahier des charges. Les pilotes de canadairs n’ont d’ailleurs pas manqué de signifier leur désaccord quant à ce choix éventuel". Ce n’est visiblement pas le bon appareil pour jeter de l’eau, mais ça semble être le bon pour jeter les émigrés hors de France et de Navarre !

Notre ministre de l’Intérieur avait donc déjà réalisé en 2005 ce qu’il fait aujourd’hui tous les jours : occuper le devant de la scène, faire jouer la fibre émotionnelle (avec les malheureux pompiers et pilotes décédés), ne pas écouter les critiques venant de la base concernée, jouer les matamores, poursuivre avec entêtement son but inavoué et, en même temps, réaliser ses fins réelles, sans qu’on ne s’aperçoive vraiment du tour de passe-passe. Du grand art, d’autant plus qu’à l’époque une presse médusée par le candidat virevoltant et hâbleur n’a réalisé aucune enquête sérieuse sur le pourquoi du comment de cette décision d’achat intempestive. Aujourd’hui, un an après le début du quinquennat et la très mauvaise image que se coltine notre pompier en chef de l’Etat français, il n’est pas sûr que l’affaire en serait restée là où elle traîne depuis. Le porteur de casque, aujourd’hui, c’est lui.

Mais cette histoire de Dash n’est pas pour autant terminée. Ce qu’avaient remarqué les pilotes, sur l’appareil se confirme : en septembre 2007, plusieurs appareils du même modèle évitent le crash meurtrier de peu : le train d’atterrissage principal a un fâcheuse tendance à se replier sous le fuseau moteur... quand ce n’est pas le train avant qui fait des siennes. Des modèles Dash 8 Q-400 classiques, sans les 10 tonnes d’eau supplémentaires à bord. Imaginons maintenant ce à quoi ont échappé les vaillants pilotes de la Sécurité civile depuis 2005, avec un appareil capable de se briser à l ’atterrissage, voire en vol, pour la seule satisfaction d’un ministre désireux de faire de l’avion l’enjeu d’une politique d’immigration répressive. Au Danemark, les autorités aéronautiques ont décidé l’interdiction de vol de la totalité des 27 appareils de type Dash 8-400 de la compagnie Scandinavian Airlines System (SAS) à la suite de ces divers incidents sérieux. Le 23 octobre 2006, en France, un communiqué de presse laconique annonce que "le préfet de la zone de défense Sud a préconisé l’intégration définitive des deux Dash 8 dans la flotte de bombardement d’eau de la Sécurité civile" car "leur intervention a été considérée comme décisive pour stopper la progression de certains feux". Ce n’est toujours pas l’avis des pilotes, mais le ministre de l’Intérieur a bel et bien tranché depuis. En novembre 2006, on trouvait encore notre n° 73 (le second étant le 74) photographié sans son réservoir (en configuration "charter") à... Roissy... et non à Marignane. En mars 2007, un "spotter" notait que les deux F-ZBMC/73 et F-ZBMD/74 étaient toujours là, cette fois à Marignane. Le 10 septembre dernier, le 74 est toujours là, toujours sans son réservoir, alors que deux jours avant le 73 est photographié au même endroit, réservoir encore attaché.

On a assez raillé le gouvernement Bush avec ses fameux Gulfstream "Guantanamo Bay Express", déguisés en avions civils pour balader dans le monde les prisonniers de Guantanamo (et les torturer dans d’autres pays). Pour mémoire, rappelons que l’un des directeurs de Grumnan s’appelle Donald Rumsfeld. Un rapport de commission parlementaire européenne signé Giovanni Claudio Fava indiquait pourtant précisément et officiellement ces vols déguisés en Europe. Les avions Gulfstream Model II ont parfois des vols ou des trajectoires surprenants, remarquez. Le 24 septembre dernier, un exemplaire immatriculé N987SA s’est écrasé à Cancun (au Mexique). L’avion avait été acheté en cash (?) 2 millions de dollars par deux pilotes de Floride, de la compagnie Execstar Aviation à Fort Lauderdale. L’avion revenait de Medellin... chargé à ras bord de 3,2 tonnes de cocaïne. L’avion était jusqu’ici répertorié clairement comme appartenant à la CIA. Il avait été photographié à plusieurs reprises comme "Guantanamo Bay Express Aircraft" en Floride, en Californie et à Rio, au Brésil. L’avion avait transité par le Bourget en 2002, le 16 novembre. On l’avait retrouvé en 2003 à Guantanamo le 30 mai. Un bon nombre d’allers-retours concernaient la Grande-Bretagne, et il avait fait en 2005 un nombre conséquent de vols vers la Barbade, en passant par Pointe-à-Pitre ou Sainte-Lucie. Les commentaires à propos du crash mexicain évoquent la présence de "132 military-style black bags", en rang d’oignon, une fois extraits de la carcasse (d’où s’étaient enfuis les pilotes, sortis vivants !). De la coke dans des sacs réglementaires de l’armée ? Que faisait donc bien comme trafic cet ancien avion de la CIA bourré de coke ?

Imaginerait-on en France nos deux Dash 8 récupérer des talibans en Afghanistan et aller les conduire à Monaco ou à Andorre pour leur faire subir les pires sévices ? Le supplice de la baignoire chez notre ami du rocher ? Notre ministre de l’Intérieur devenu président met tellement ses pieds dans les traces de son idole d’outre-Atlantique que l’hypothèse n’est pas si farfelue que ça. A moins qu’ils ne servent à se rendre façon jet-set à la résidence du cap Nègre de Carla Bruni ? L’exemple récent d’un prince anglais désireux d’impressionner sa belle en faisant atterrir un Chinook dans le massif de fleurs de la belle famille prête en effet à en suivre l’exemple. Le seul hic, c’est que si l’on oublie de détacher le réservoir, faute de temps pour notre président pressé, l’appareil ressemble à une femme enceinte... peut-être pas le moment de jouer sur cette symbolique avec les Français. La famille Sarkozy s’est déjà reproduite et on vient d’en voir les effets collatéraux à Neuilly, ce n’est peut-être pas le moment d’évoquer la possibilité d’une reproduction supplémentaire. Sans oublier la possibilité que notre fanfaron présidentiel puisse être aussi tenté de saluer belle-maman d’un bon coup d’arrosoir à eau rouge, histoire de faire le malin... On a bien dû interdire à W. Bush de toucher aux manettes du Viking qui l’amenait sur le pont d’un porte-avions pour venir claironner que la "mission était accomplie"... Ou bien imaginez la tête de la "présidente d’honneur du corso fleuri du Lavandou" en voyant débouler dans son jardin un avion repeint aux couleurs de Ferrari à la suite d’une nouvelle lubie présidentielle  ! A moins qu’il ne soit repeint de façon encore plus... suggestive  ? Ou ne devienne qu’une simple décoration de bureau présidentiel ? A moins encore qu’il ne pousse sur un des exemplaires un nez de Pinocchio, à force de raconter tout et n’importe quoi au pays entier, auquel cas il serait remisé avec la voiture de l’ extrême ? Un modèle qui ne tombe pas en panne, au moins, remarquez...

Trêve de plaisanteries : on a donc déjà oublié que la France s’est dotée d’avions eux aussi à double usage, qui se révèlent aujourd’hui de surcroît dangereux pour tout le monde, pilotes... comme expulsés. Les avions sont toujours là et volaient encore le mois dernier, mais le ministre de l’Intérieur n’est plus là. Il est aujourd’hui président de la République et a mis en place des lois qui renforcent... les expulsions. Jusqu’au prochain crash ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.19/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • Djanel 13 mai 2008 11:54

     

    Hé ! Jacob peut-être bien qui faut t’apporter le biberon et border ton lit.

    A votre service.

    Arrête de sucer ton pousse.

    Prem’s, tu parles d’une gloire qui nous prouve que vous n’êtes qu’un oisif.


  • Proto Proto 13 mai 2008 11:38

    www.dedefensa.org :

    " • Enfin, “notre” Sarko. Un cas, celui-là. Un an après son élection, il a établi tous les records absolus de chute accélérée de popularité dans les sondages. Le cas constitue l’extrême de la crise de la politique dans notre époque, puisqu’une part essentielle des reproches qui lui sont faits concerne son attitude, son comportement, sa “façon d’être” (c’est-à-dire, sa “façon de ne pas être” présidentiel). C’est un cas presque unique d’impasse politico-statistique suscité par la forme de l’exercice du pouvoir. La chose est d’autant plus impressionnante que le président français a laissé voir très vite dans sa fonction des certitudes sur sa conception “moderne” des choses, – lesquelles impliquent la “désacralisation” (c’est-à-dire la “modernisation”) de la fonction présidentielle et la vertu de l’action comme dynamique créatrice de politique. Ces conceptions devaient le protéger des avatars qu’il connaît aujourd’hui, en imposant un rythme et une nouvelle conviction à la direction de la France, dont le dynamisme devait emporter l’adhésion populaire. Le contraire s’est très rapidement produit et Sarkozy est tombé dans le travers de l’homme politique moderniste, dans sa faiblesse ontologique. Son absence de sens du tragique, sa croyance dans l’idéologie moderniste de la communication qui suppose d’imposer un unanimisme de soutien de son action, le rendent extraordinairement sensible à la lecture des sondages et extraordnairement fragile par conséquent, si l’on considère l’état de ces sondages. L’effondrement statistique du soutien populaire pèse sur lui comme une chape de plomb et transforme sa politique en un exercice tactique constant de réactions pour tenter de peser sur les chiffres."

    Je ne suis pas pour le sarko bashing à outrance, mais votre histoire d’avion reste intéressante morice.

    Cela me fait penser à une autre histoire qui l’implique concernant le profiling des délinquants sexuels.

     


    • Proto Proto 14 mai 2008 09:53

       

      Vous ne devez pas lire beaucoup les journaux, madame hihihihi, pour m’obliger à vous exhiber ce lien : http://www.bonappetitmessieurs.com/article-17473970.html

       La phrase en gras et soulignée de votre message s’applique, cela va sans dire, à la présidence française.

       Etant belge, je ne me plains pas, et je serais presque heureux qu’on m’apprenne que votre président regagne la confiance des français (inutile de préciser que je ne suis ni de gauche ni de droite).

       Dès lors pourquoi vous en indigner ? Pourquoi ne pas regarder la réalité en façe, fussiez-vous Sarkozyste ?

       Et comme je l’ai dit je ne trouve pas le sarko bashing très utile.


    • morice morice 13 mai 2008 11:39

       Vous pouvez m’expliquer à quoi ça sert de venir écrire "prem’s", sinon de jouer à l’imbécile complet ? 


      • morice morice 13 mai 2008 11:41

         Bien vu proto : il tombe aussi vite que l’eau d’une soute de Canadair. Et arrose tout le pays d’une attitude de fanfaron perpétuel. 


      • Castor 13 mai 2008 11:47

        ça sert à emmerder le monde...

        Si tu répondais aux questions, on n’aurait pas besoin de les reposer

        et si tu ne nous sortais pas à chaque fois qu’on est des connards de nazis incultes, on n’aurait pa besoin de se justifier.

        Je te le dis et je te le répète, On a les commentaires qu’on mérite !!!

        Jacob,

        aujourd’hui, je fais relâche, je lis pas l’article...

        Juste une remarque, Morice reproche à Sarko son omniprésence médiatique...trop fort !

        C’est (encore) l’hôpital qui se fout de la charité, parce qu’entendre ça d’un mec qui se pousse à écrire tous les jours pour être à la une d’AGOGOVOX...


      • brieli67 13 mai 2008 18:47
        12ème législature

        Question N° : 123261  de M. Vanneste Christian(Union pour un Mouvement Populaire - Nord) QE Ministère interrogé :  culture et communication Ministère attributaire :  culture et communication   Question publiée au JO le : 05/06/2007 page :  4698   Rubrique :  propriété intellectuelle Tête d’analyse :  droits d’auteur Analyse :  directive européenne. transposition. perspectives Texte de la QUESTION : M. Christian Vanneste souhaite interroger Mme la ministre de la culture et de la communication sur la politique que le Gouvernement compte engager au sujet du droit d’auteur. Il souhaiterait connaître ses intentions en matière de copie privée, de réponse graduée ou encore de licence globale.

      • brieli67 13 mai 2008 18:25

        ça coûte pas plus cher de déverser ton fiel en langage plus châtié .....

        Montre nous Tijee que la République cette Salope T’a enseigné politesse et bienséance.

         


      • rocla (haddock) rocla (haddock) 13 mai 2008 11:49

        Achetez les articles " Chez Emberlificot "

         

        Si vous voulez lire des trucs sans queue ni tête ,

         

        Chez Emberlificot l’ embrouille à ma manière " coco "

         

        Dernières nouvelles de Tourcoing les Français " tous des cons  sauf Momo "

         

         


        • Bernard Dugué Bernard Dugué 13 mai 2008 12:08

          Ah que voilà un commentaire ad hoc !


        • SANDRO FERRETTI SANDRO 13 mai 2008 15:12

          Exact.

          Je dirais pas "tout le monde dehors", mais "tous aux abris"...


        • LE CHAT LE CHAT 13 mai 2008 12:13

          @ MOMO

           

          ils sont plus tout jeunes , les canadairs de la base de Marignane ; les trackers sont eux plus récents .

          Ici on redoute les jours de mistral en été , j’ai déjà vu les engins en actions à de multiples reprises .Hortefeux veut til s’en servir pour les retours au pays  ??

           


          • maxim maxim 13 mai 2008 12:18

            si c’est uniquement pour faire du chiffre ,c’est loupé ,sans interêt ,ça part dans tous les sens ,avec bien entendu Bush et Sarko ( sinon l’article n’aurait pas eu sa raison d’être ..),ce ne sont que des hypothéses ,du délire ,bref quelque chose de creux !

            et il y en a qui diront ( les faux culs ...) ah Morice ...quel magnifique article ,sans vous Agoravox ne serait qu’une discution de salle d’attente de médecin généraliste de province ,où se cotoient madame Michu et monsieur Tartemuche ..

            tandis que vous Morice vous êtes le fédérateur de tous ceux qui dénoncent toutes les injustices de la terre !

            le Zorro du net ! le Clark Kent d’Avox ! le Fouquier Tinville de Tourcoing !


            • brieli67 14 mai 2008 01:54

              aaaaaaaaaah TIXIER VIGNé j’accourre...............


            • Castor 13 mai 2008 12:31

              ça y est...j’ai trouvé le lien avec l’actualité...

              En fait, c’est tout con, l’auteur l’avait lui-même écrit dans son article  :

              "C’est bientôt l’été, et le cortège habituel de nouvelles va débouler sur les téléscripteurs et dans nos petites lucarnes. Et en même temps, les rédactions vont ressortir leurs marronniers, ces articles tout préparés sur des sujets "bateaux". "

              Il y avait des pièges, entre les dates, les personnages récurrents et les "bateaux" qui étaient en fait des avions...y’avait de quoi se perdre et déclarer l’article ’hors actualité"... Bien essayé Morice !


              • brieli67 13 mai 2008 18:51
                12ème législature

                Question N° : 112002  de M. Vanneste Christian(Union pour un Mouvement Populaire - Nord) QE Ministère interrogé :  agriculture et pêche Ministère attributaire :  agriculture et pêche   Question publiée au JO le : 05/12/2006 page :  12609   Réponse publiée au JO le : 01/05/2007 page :  4060   Date de changement d’attribution : 01/05/2007 Rubrique :  arts et spectacles Tête d’analyse :  perspectives Analyse :  combats de coqs. Nord Texte de la QUESTION : M. Christian Vanneste souhaite interroger M. le ministre de l’agriculture et de la pêche au sujet de la reconnaissance des élevages de coqs de combats et de la colombophilie. Quelles démarches les associations de combats de coqs doivent-elles entreprendre pour recevoir son accréditation officielle ? Il aimerait connaître la politique du Gouvernement envers cette tradition du Nord.

              • bj33 13 mai 2008 12:37

                Est ce que ca peut être configuréré en cargo ?

                Ou met-on les conteneurs ?

                 


                • rocla (haddock) rocla (haddock) 13 mai 2008 12:57

                  Par contre la phrase dans la ligne 37465 il y a un très joli point-virgule ,

                   

                  Magnifique ponctuation d’ Emberlificot !

                   

                  Momo m’ a ponctuer !


                  • italiasempre 13 mai 2008 13:05

                    Quel beau menteur ce momo.

                    Ses sources ? SALAM......qui cite un article JAMAIS apparu sur LIBERATION.....

                    Felicitations momo le propagandiste fourbe, perfide et menteur !

                     


                    • Proto Proto 13 mai 2008 13:33

                      Je n’ai trouvé ni l’occurence "salam", ni "article", ni "libération" dans l’article de morice.

                      Pouvez-vous reformuler votre critique ?


                    • italiasempre 14 mai 2008 02:07

                      @proto

                       

                      "En 2005, en neuf mois, les deux engins font cinq aller-retours de Roumains et de Bulgares reconduits. En 2006 les trajets continuent, la police aux frontières se dotant en sus d’un bimoteur Beech 1900, de 19 places, loué à une compagnie privée. "
                       

                      Cliquez donc sur son lien.....


                    • Vincent 13 mai 2008 13:37

                      Morice ça commençait bien, mais bon ça finit par dériver vers Guantanamo, dommage, il me semble que ce n’était pas nécessaire, il eu été plus intéressant de relever quelque liens bousiers entre les potes de notre cher prézydent et la société Bombardier par exemple, si toute fois ils existent.


                      • Castor 13 mai 2008 13:52

                        M’sieur Vincent,

                        le mieux, lorsque l’on ignore un fait, c’est de le dire franco de port, pas d’en faire un patacaisse pour mettre une petite réserve en fin de phrase...

                        Là, vous sous-entendez ces liens en citant les protagonistes, vous donnez votre avis sur ceux-ci avec force dégoût ... et finissez joyeusement en disant que vous ignorez si ces liens existent...

                        Faut arrêter de lire les articles de Morice, sa propagande commence à vous atteindre !



                      • morice morice 13 mai 2008 14:12

                         par Calmos (IP:xxx.x12.227.55) le 13 mai 2008 à 12H37 

                         
                        Morice......et ses sous entendus......
                        il n’y en a aucun !! c’est du clair partout !! vous mentez là... le fond de la connerie c’est bien vous là. 
                         
                        par italiasempre (IP:xxx.x3.236.135) le 13 mai 2008 à 13H05 
                         
                        Quel beau menteur ce momo.

                        Ses sources ? SALAM......qui cite un article JAMAIS apparu sur LIBERATION.....

                        l’occasion de se taire là...

                        Expulsion en bombardier d’eau
                        Michel HENRY, Libération le 06 mai 2006

                        Critiqué par les pilotes pour ses performances décevantes en vol anti-incendie, le bombardier d’eau Dash 8 de la Sécurité civile a trouvé son utilité pendant la saison sans feu. Reconfiguré en avion de transport, il sert à reconduire des étrangers en situation irrégulière vers leur pays d’origine. Selon nos informations, cinq voyages ont été effectués vers la Bulgarie et la Roumanie depuis neuf mois, comme le confirme Yann Dyèvre, sous-directeur des services opérationnels à la Sécurité civile : « Ce sont des vols très limités, du marginal par rapport aux reconduites à la frontière, qui, habituellement, s’effectuent plutôt sur un axe nord-sud que ouest-est. »

                        Selon Yann Dyèvre, il y avait « 15 à 20 personnes par vol » au départ de Marignane (Bouches-du-Rhône), de Bordeaux (Gironde) ou de la région parisienne. Cette utilisation inattendue est possible car « le Dash 8 est également avion de transport du ministère de l’Intérieur, certifié transport public », indique-t-il. A la différence des Fokker, qu’il remplace, et qui ne disposaient pas de cette certification : voilà donc un avantage.

                        Le Dash 8 a été utilisé « en fonction de la disponibilité d’entraînement des équipages » pour « assurer des facilités à la police de l’air et des frontières », car « s’organiser avec des vols commerciaux est plus difficile », explique encore Yann Dyèvre.

                        A partir de début juin, l’avion devrait revenir à sa vocation première : la lutte anti-incendie. [...] Après quoi, Nicolas Sarkozy décidera, en octobre, de son intégration définitive dans la flotte. Ou pas... Au pire, les Dash 8 pourront peut-être toujours servir à larguer des Roumains et des Bulgares.

                        par LE CHAT (IP:xxx.x28.247.148) le 13 mai 2008 à 12H13 

                         
                        @ MOMO

                         

                        ils sont plus tout jeunes , les canadairs de la base de Marignane ; les trackers sont eux plus récents .

                        c’est faux en partie : les trackers sont des avions "reconfigurés" avec des turbopropulseurs mais leur fuselage date de 1952... le premier Canadair est sorti en 1967, les avions actuels à turboprops en 1994. Or à Marignane, c’st du 415 de 1994...

                        mais c’est à partir de 1981 que la décision est prise pour l’acquisition de l’avion. Huit Tracker transformés en Firecat par la Société canadienne CONAIR pour le prix d’un Canadair CL-215 neuf ! .... le contrat est rapidement conclu. En Juin 1982, les trois premiers exemplaires T1,T2 et T3 arrivent sur la base de Marignane aux couleurs de la Sécurité Civile. Les autres avions suivants seront mis en ligne dés 1983 et les dernières livraisons s’échelonneront jusqu’en 1987, année d’ailleurs, au cours de laquelle sera décidé la remotorisation des Tracker Firecat en Turbo Firecat.

                        La remotorisation s’est effectuée très progressivement, puisqu’il y a juste deux ans il restait encore deux avions à pistons. Le coût global de cette opération aura été de l’ordre de 300 millions de francs. Grâce à cette modernisation, les équipages obtiennent maintenant sur leurs machines, un gain de vitesse de 50km/h, une mise en œuvre plus rapide, une meilleure fiabilité moteur, une meilleure manoeuvrabilité de l’avion, notamment en passe-feu et enfin une baisse du coût de l’heure de vol grâce à l’utilisation du kérosène plus économique que l’essence avion. (qui est en voie de disparition en France et en Europe).

                         

                         


                        • morice morice 13 mai 2008 14:14

                           par Vincent (IP:xxx.x35.52.252) le 13 mai 2008 à 13H37 

                           

                          Morice ça commençait bien, mais bon ça finit par dériver vers Guantanamo, dommage, il me semble que ce n’était pas nécessaire, il eu été plus intéressant de relever quelque liens bousiers entre les potes de notre cher prézydent et la société Bombardier par exemple, si toute fois ils existent.

                           

                          ...faites donc ,je n’ai pas que ça à faire...


                        • Muadib 13 mai 2008 14:31

                          "l’engin a été choisi car il sait lâcher autre chose que de l’eau. Des êtres humains, jugés irrecevables en nos contrées,"

                          Amalgame inutile et nauséabond.


                          • morice morice 13 mai 2008 14:33

                             par maxim (IP:xxx.x64.243.31) le 13 mai 2008 à 12H18 

                             
                            si c’est uniquement pour faire du chiffre ,c’est loupé ,sans interêt ,ça part dans tous les sens ,avec bien entendu Bush et Sarko ( sinon l’article n’aurait pas eu sa raison d’être ..),ce ne sont que des hypothéses ,du délire ,bref quelque chose de creux !
                            Ah, vous saviez à quoi ils servaient ces avions ! Et pourquoi ne nous en avez-nous pas averti, cher critique qui n’a rien à dire ?
                             
                            voilà les hypothèses... des inventions. des trucs inventés. bref du baratin.
                             
                            TROUVEZ DONC AUTRE CHOSE COMME ARGUMENT... Maxim... !!!

                            • morice morice 13 mai 2008 14:34

                               par Muadib (IP:xxx.x86.186.253) le 13 mai 2008 à 14H31 

                               
                              "l’engin a été choisi car il sait lâcher autre chose que de l’eau. Des êtres humains, jugés irrecevables en nos contrées,"

                              Amalgame inutile et nauséabond.

                              et votre commentaire tout autant : l’engin sert bien à EXPULSER, que ça vous plaise ou non.


                            • Castor 13 mai 2008 14:59

                              Le problème est identique à celui posé par nombre de tes articles...

                              Ce n’est pas tant ce que tu dis qui est sujet à critique mais la façon dont tu le dis.

                              Tu raisonnes (!) par amalgames, tu écris mal, ton style est abject et tu fais passer tes idées (re- !) aux forceps, avec des images que tu voudais fortes mais qui ne sont finalement que bêtement provocatrices.

                              Certains le font avec malice et humour, toi, tu y vas de tes gros sabots, et toujours dans les mêmes plats, que tu nous ressers, encore et encore...

                              Quand on te lit, tous les américains sont des néocons, les belges des néo-nazis, les cathos des fondus arriérés, les curés des pédophiles et tes détracteurs des incultes fachisants...

                              à la longue, ça fatigue, surtout que tu te foules de moins en moins pour asséner ta gentille propagande.

                              Morice, rappelle-toi ce dicton de ch’nord  : un peu cha va, trop, cha s’voit !


                            • brieli67 13 mai 2008 19:12

                              Qui c’est VANNESTE ? Castor tu connais ?

                              http://fr.wikipedia.org/wiki/Vanneste

                              Tu le connais certainement mieux que les lits des fleuves et des rivières de Tourcoing.


                            • Castor 13 mai 2008 19:28

                              brieli67

                              si c’est après moi que tu en as, tu peux arrêter tout de suite...

                              Comme je comprends rien à ce que tu dis ni à ce que tu me veux, je risque pas de te répondre.


                            • brieli67 14 mai 2008 02:10

                              Donnes ton opinion sur VANNESTE ................ c tout.

                              Je sais que c’est lancinant . A qui la faute ?


                            • Castor 14 mai 2008 09:49

                              L’engin conçu pour expulser est un anus artificiel.


                            • A. Nonyme Trash Titi 13 mai 2008 14:42

                              Blabla blablabla, mais bla, blablablabla. Blabla si blabla, blabla et encore blabla. Pourtant, blabla,

                              blablabla... Blabla blablabla, mais bla, blablablabla. Blabla si blabla, blabla et encore blabla. Pourtant, blabla, blablabla... Blabla blaaaaaaaaaablabla blablabla, mais bla, blablablabla. Blabla si blabla, blabla et encore blabla. Pourtant, blabla, blablabla... Blabla blablabla, mais bla, blabla blabla. Blabla si blabla, blabla et encore blabla. Pourtant, blabla, blablabla et charabia... Blonck !


                              • laconnassomomo 13 mai 2008 20:03

                                Mais alors qui fera sa nécro quant il sera au Panthéon ????? Grande question à laquelle il vous faudrait répondre chère Carmen !


                              • laconnassomomo 13 mai 2008 22:59

                                Bonne réponse yéti !

                                Et, non, c’est plutôt désamour, à ce qu’ilsemble ici

                                Heureuseument que t’es là, toi !


                              • Proto Proto 13 mai 2008 23:11

                                Mon Word a détecté 10 fautes d’orthographe dans votre message, c’est profond mais il faudrait faire un ptit effort ...


                              • Proto Proto 14 mai 2008 09:45

                                Pour une fois que je m’essaie à l’humour ...


                              • drzz drzz 13 mai 2008 15:18

                                Morice : il vous faut écrire des romans !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès