• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Parodie > Ils sont enfin identifiés ! Les auteurs de survol par drones des sites (...)

Ils sont enfin identifiés ! Les auteurs de survol par drones des sites nucléaires, dont Fessenheim, dévoilés !

A défaut d’informations par les autorités compétentes sur l’identité des télépilotes de drones survolant les sites nucléaires, nous n’en étions réduits qu’à user de déductions, qu’à tenter de valider nos diverses supputations par le plus ou moins grand degré de cohérence des quelques pièces du puzzle d’un scénario alimenté par les informations éparses de quelques journalistes dignes de ce nom. Le moyen le plus sûr d’acquérir une certitude eut été forcément que les autorités compétentes mettent la main sur les pilotes, ce dont elles s’en sont, à notre plus grande stupéfaction, avérées incapables. A moins… à moins bien sûr qu’en rapport avec de hautes considérations dictées par la raison d’Etat, elles nous aient caché la vérité. Hypothèse honorable dont nous acceptons de les gratifier soit par confiante lucidité, soit par indulgente compassion.

Foin d’inexistantes informations compétentes, un évènement est néanmoins venu tout récemment nous donner enfin la clé de l’énigme. C’est une tribune publiée mercredi 17 décembre dans le quotidien de l’écologie, Reporterre, qui nous l’a révélée.

De quoi s’agit-il ? De cinq responsables politiques de premier plan ayant rédigé cette tribune, une sorte de lettre ouverte qui n’en est pas vraiment une, enjoignant notre ministre de l’écologie à respecter des engagements passés. Ils lui rappellent qu’ils ont signé un appel comportant deux dates-butoir, l’une le 22 novembre déjà dépassée, l’autre le 31 décembre non encore atteinte. Or que dit cet appel lancé à Orléans le 11 octobre ? Que la centrale de Fessenheim doit être impérativement fermée avant le 31 décembre. Une sacrée injonction !

Et afin que la ministre puisse enfin prendre cette cruciale décision pour l’avenir de la France, pour l’équilibre psychologique de son peuple et la santé des générations futures, ces responsables politiques dans cette « lettre » lui demandent de bien vouloir « recevoir une délégation composée des associations qui militent depuis des années pour la fermeture de cette centrale vieille et dangereuse », afin qu’elles lui fassent généreusement partager « l’expertise développée par ces organisations citoyennes et militantes » qu’elles sont par essence (Des qualités affirmées qui auraient de quoi faire hurler d’indignation les sommités expertes de la fission nucléaire, comme nous en avons quelques représentants sur ce site). Et donc pas moins !

Fortement ébranlée bien sûr, Mme Ségolène Royal n’a pas encore à cette heure octroyé sa réponse. Mais nous ne doutons pas qu’elle ne tardera pas à venir.

« Mais… et la preuve de l’identité des auteurs de survol de centrales par des drones ? » vous impatientez-vous de découvrir. « Et surtout leur identité elle–même ! ». J’y viens, j’y viens. Je vous demande encore un peu de patience.

Donc nous en sommes là du développement passionnant de ce suspens à rebondissement, quand on apprend également grâce à cette « lettre ouverte » de forme inhabituelle, que le parti représenté au gouvernement, et même le Président, avaient pris des engagements époustouflants avant même d’accéder au pouvoir. De quoi peut-il donc bien s’agir, vous interrogez-vous in petto, mais néanmoins toujours aussi impatient ? Et bien figurez-vous que le PS et son candidat avaient écrit « noir sur blanc » à l’article n°41 de ses promesses et dans le texte d’accord de 2011 entre le PS et EELV, que la fermeture de Fessenheim serait fermée dans les suites immédiates de l’élection présidentielle. Autrement dit il y a plus de deux années et demi ! Or qu’en a-t-il été dans la réalité ? Rien ; comme le célèbre et unique mot de Louis XVI dans son journal à la date du 14 juillet 1789. Et même plus que rien puisqu’il serait désormais question que cette fermeture soit remise aux calendes grecques, en relation avec l’hypothétique démarrage de l’EPR de Flamanville. Bien après 2017.

De quoi faire bouillir d’impatience, comme vous à l’instant, ceux qui avaient permis par leur accord et les votes afférents, que notre Présimonarque soit élu.

Et c’est pourquoi ils ont signé et cet appel, et cette tribune intitulée, tenez-vous bien : « Les drones c’est pas nous ! Mais la fermeture de Fessenheim, Mme Royal, ça peut être vous ».

N’est-ce pas la preuve flagrante de leur culpabilité ?

« Mais au contraire, me rétorquerez-vous empressés, et courroucés d’avoir été bernés par une lecture aussi longue et inintéressante, ils démentent au contraire toute responsabilité dans cette affaire de drones ! ». Et c’est bien là où vous seriez dans la plus grande des erreurs, où vous seriez tout simplement aveugles. Et injustes de ne pas accorder plus de confiance à celui qui vous a mené jusqu’à ce dénouement passionnant pas à pas. Car elle est justement là la preuve que ce sont eux les coupables !

Réfléchissez deux minutes :

-Qu’à fait Greenpeace dans cette bien mystérieuse affaire de drones ?

-Greenpeace a démenti.

-Quand ?

-Très rapidement, alors que les survols n’avaient pas encore cessés.

-Et bien justement, il est là l’élément essentiel de la preuve, le nœud borroméen de l’énigme : Greenpeace a démenti avant que les survols aient cessés. Pourquoi ? Parce qu’ils ne sont peut-être pas responsables de tout ça. Et même certainement. Car si on les avait, enfin « on »… si les autorités compétentes avaient alpagué les fauteurs de troubles et qu’ils appartinrent à Greenpeace, ils auraient été en plus confondus d’avoir menti de la manière la plus méprisable qui soit. Et c’en était fini de leur réputation !

Et bien de la même manière ces responsables de parti - du moins pour la plupart - ne pouvaient pas risquer de voir ternir leur réputation ! Si les pilotes de drones avaient été appréhendés et avaient avoué être en service commandé sous les ordres de ces responsables politiques, alors que ceux-ci auraient démenti antérieurement n’avoir aucun lien avec cette affaire, ils auraient été pris en flagrant délit de mensonge ! Et ça c’est terrible pour un politique ! Qu’ils puissent être à la manœuvre d’une action commando pacifique type Greenpeace parce qu’ils n’en pouvaient plus d’être menés en bateau, rouler dans la farine par notre commandant de pédalo, tout le monde l’aurait compris, mieux ils s’en seraient sorti avec les honneurs et même qui sait la gloire ; mais pris la main dans le pot de confiture du mensonge, ça, ça ne pardonne pas.

Et c’est pourquoi ils n'ont annoncé officiellement leur démenti, et dans le média le plus antinucléaire qui soit aujourd’hui, Reporterre, qu’une fois assurés qu’il n’y aurait plus de drones à survoler les centrales. Et comment pouvaient-ils en être sûrs ? Parce que ce sont eux qui ont donné l’ordre de l’arrêt, pardi ! Et il fallait le donner avant le 24 décembre, car dès le lendemain ce seront des dizaines de drones qui vont enfreindre les limites de sécurité des centrales avec tous ces drones que les gamins, et les moins jeunes mais tout aussi gamins, vont recevoir en cadeau !

Vous n’en êtes pas convaincus ?

C’est pourtant bien élémentaire, mes chers Watson !

 

Patrick Samba


Moyenne des avis sur cet article :  1.86/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 20 décembre 2014 10:40

    Mouais....drone d’article.. ?


    • Patrick Samba Patrick Samba 20 décembre 2014 16:28

      Salut la compagnie !

      Le p’tit Charles, mouais...curieux commentaire...


    • Rincevent Rincevent 20 décembre 2014 11:28

      Enfin, on sait. Ils nient donc c’est la preuve flagrante de leur culpabilité ? Alors là, comme sophisme c’est gratiné !


      • Patrick Samba Patrick Samba 20 décembre 2014 16:44

        Rincevent, je suis allé voir s’il vous arrive de faire du second degré dans vos commentaires. En général, non.
        Donc j’en déduis que cet actuel commentaire est du premier degré. C’est dommage, en second degré ça aurait pu être pas mal. Car un sophisme - mais dites-moi si je me trompe - use rarement de l’humour.

        Néanmoins, même si ce papier a pris la forme de l’humour, il n’en reste pas moins que l’hypothèse de la « culpabilité » des protagonistes de l’appel et de la « lettre ouverte » ne peut être exclue sans autre forme de procès. Voire même de vrai procès. L’appel est un ultimatum, et en sens il se doit de se donner les moyens de faire pression à la hauteur de sa menace...

        Et dans ce cas pourquoi ne pas utiliser de bien inoffensifs drones pour la sécurité des centrales, mais redoutables sur le plan médiatique ? Et ce n’est pas faire injure à ces honorables responsables politiques de les en croire capables !


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 20 décembre 2014 17:21

        Bonjour, cher et obstiné auteur,

        Dites-moi, vous fumez quoi ? On peut en avoir ?


      • Patrick Samba Patrick Samba 21 décembre 2014 00:30

        Bonsoir Emmanuel,

        eh oui obstiné, et sans grand plaisir à cela. Ma préférence irait à une mobilisation très large qui répartirait mieux les efforts de revendication d’application des promesses électorales. Mais même les militants EELV, les premiers concernés, sont bien silencieux...
        Quant aux psychodysleptiques, quand bien j’en consommerais, je ferais comment pour vous en fournir ? smiley


      • Patrick Samba Patrick Samba 21 décembre 2014 02:31

        quand bien même


      • JMBerniolles 20 décembre 2014 12:10

        Fessenheim, fermeture .. par monsieur Samba nous retombons dans la routine !


        l’Appel présenté, que même Libé n’ose pas relayer pour cause de crédibilité déjà bien atteinte, est plutôt un cri de désespoir.

        Mais qu’attendre d’un texte emmené par ce ringard de Noël Mamère, vieux cheval de retour, menteur professionnel et complice du PS, par C Autain, opportuniste de l’opposition de façade et symbole de toutes les récupérations médiatique et politique du système, et par Corinne Lepage accompagnatrice de toujours de Greenpeace au discours déqualifié.. 

        Mais effectivement il est politiquement intelligent d’attribuer le bide de l’opération Drones sur centrales nucléaires à ce type d’armée mexicaine où l’on voit malgré tout pointer Greenpeace.

        Le fait que ces politiciens usés se réclament d’un accord avec le PS est le plus comique de l’affaire.

        En attendant, Fessenheim tourne toujours et va nous servir cet hiver, les réacteurs nucléaires allemands, belges, suisses continuent également à fonctionner avec des perspectives de prolongation de vie... 





        • Patrick Samba Patrick Samba 20 décembre 2014 16:49

          Dites-moi, CI Berniolles, vous n’avez toujours pas répondu à ma dernière question postée sur mon dernier article et rédigée en ces termes :

          " Mais dites-moi, ne vous est-il jamais passé par l’esprit ce que pourrait être votre immense sentiment de culpabilité s’il devait malheureusement survenir un accident majeur en France, et que vous soyez à vous remémorer toutes les affirmations désinvoltes, tous les mensonges, toutes les assurances et garanties de sécurité que vous aviez proférés avant l’accident, encourageant à continuer à aller dans cette direction qui se serait avérée mortifère ?

          Y avez-vous seulement songé une seule fois ? "


        • JMBerniolles 20 décembre 2014 18:54

          Monsieur Samba, je prends mes responsabilités..... et je n’ai pas trop envie de répondre à vos digressions.


          Puisque vous vous intéressez beaucoup à ma conscience, je vous dirai qu’au tout début de ma carrière j’ai refusé une offre assez mirobolante sur la mise au point de la bombe atomique pour un transport continental. Je pense que malheureusement la doctrine romaine du "si tu veux la paix, prépares la guerre’ est toujours valable, mais je ne voulais pas prendre ce type de responsabilité.

          Comme pas mal de vos coreligionnaires finalement, on a l’impression que vous souhaitez qu’il se produise un accident nucléaire grave en France pour vous donner raison.



        • Patrick Samba Patrick Samba 21 décembre 2014 00:42

          «  on a l’impression que vous souhaitez qu’il se produise un accident nucléaire grave en France pour vous donner raison » :
          détrompez-vous, sinon je ne mettrais pas autant d’énergie à vouloir fermer Fessenheim.
          En revanche vous avez sans doute raison concernant certains très anciens militants antinucléaires désabusés de voir tant d’efforts vains, et qui donnent effectivement l’impression qu’ils en arrivent à désirer implicitement une telle extrémité, et c’est bien inquiétant. Mais que voulez-vous, et vous devriez, vous, bien le comprendre, ils ont passés tant et tant de temps à essayer de combattre l’aveuglement, le déni et les mensonges des pronuc...


        • JMBerniolles 21 décembre 2014 12:12

          Mais je trouve au contraire que par rapport à leur audience véritable, ils ont eu beaucoup de succès.


          Notamment l’acte criminel pour notre pays et notre nation, - son avenir et son histoire-, du sabotage de Super Phénix.

          Cela n’a pu être obtenu qu’avec la complicité de gouvernants,- la gauche plurielle et une grande partie du RPR entre autres avec déjà l’action négative de Corine Lepage professionnelle de l’anti nucléaire à l’engagement écolo opportuniste-, dont cette action caractérisait bien l’incompétence qui est apparue après au grand jour.

          Là, nous sommes au bout du bout du système... notre balance commerciale atteint des sommets insoutenables et nous entrons dans une récession profonde. 2015 va être un tournant pour nous et la fermeture de Fessenheim sera complètement sortie de l’actualité.... sauf sur Google !



        • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 20 décembre 2014 12:39

          Belle liste de ragondins verts que les signataires de cette pétition ...


          • Patrick Samba Patrick Samba 21 décembre 2014 00:58

            Et ben, sharpshooter, on vous connait d’habitude plus sagace... Une petite baisse de régime ?


          • oncle archibald 20 décembre 2014 12:39

            Ce qui me parait totalement irréaliste voire inquiétant c’est que des photos de ces drones n’aient pas fait la une des journaux et autres médias, que le gouvernement paraisse s’en désintéresser totalement, bref que l’on fasse comme s’ils n’existaient pas et n’avaient jamais existé … C’est cela qui accrédite la thèse du complot au moins autant que les dénégations de Greenpeace.


            • Goldored 20 décembre 2014 13:37

              Parce que vous n’entendez rien sur le sujet sur TF1, vous pensez que les service de l’Etat n’agissent pas, ne font rien...
              Pathétique.
              Il n’y a pas beaucoup d’enquêtes à propos du développement desquelles les services enquêteurs communiquent. Cela ne veut en rien dire qu’ils ne travaillent pas.


            • oncle archibald 20 décembre 2014 14:47

              Vous voulez me dire que le gouvernement sait qui manipule les drones ? Je le crois aussi et pour tout dire je l’espère sinon quid de la sécurité de nos installations nucléaires. Juste je comprends aussi qu’ils ne veulent pas le rendre public et donc on peut supposer le pire, y compris des marchandages avec les dronophiles dans le dos des citoyens.


            • Pyrathome Pyrathome 20 décembre 2014 15:02

              Vous voulez me dire que le gouvernement sait qui manipule les drones ?
              .
              Pas sûr qu’ils savent exactement de quoi il s’agit, ils doivent s’en douter mais l’info est inavouable.....
              Ils auraient des photos et vidéos mais ne les rendent pas publiques.... ?


            • Patrick Samba Patrick Samba 21 décembre 2014 01:17

              oncle archibald, ce silence des autorités mais aussi leur apparente incompétence, et le silence des journalistes également , sont effectivement préoccupants. Ça ne peut que générer méfiance et suspicion.
              Le seul article sérieux de la semaine, d’Emmanuel Paquette de l’Express : Si les drones attaquent... les centrales nucléaires - L’Express

              Pyrathome, l’affirmation du journaliste britannique « Officials say they have been surprised, and alarmed, by what the images have revealed  » n’est peut-être que de l’intox. Officials, officials... il vaudrait mieux citer des noms ou des fonctions.


            • Doume65 20 décembre 2014 13:32

              « ils auraient été pris en flagrant délit de mensonge ! Et ça c’est terrible pour un politique ! »

              M’enfin ! Ou t’as vu ça ? Un homme politique peut mentir pire qu’un arracheur de dents sans que sa carrière en soit affectée le moins du monde.


              • Patrick Samba Patrick Samba 21 décembre 2014 01:29

                Doume65, un homme soit, je veux bien te l’accorder dans bien des cas, mais une femme ?
                Oui aussi ?
                Bon, mais plus on s’éloigne de l’espace politique qui va jusqu’au PS compris, et qu’on regarde vers la gauche, le constat aurait plutôt tendance à contredire le tien, non ?


              • Goldored 20 décembre 2014 13:34

                Aussi inepte et benêt que mal écrit.
                Vous utilisez mal votre temps libre M. Samba.


                • Patrick Samba Patrick Samba 21 décembre 2014 01:38

                  Goldored, je vous trouve bien indulgent !

                  Et justement, je me disais : « Ah si ce thème de l’article pouvait être repris à l’infini, du moins jusqu’à fermeture de Fessenheim, par des auteurs au style différent, apportant une trame de scénario inédit, des interprétations nouvelles charpentées, tout ça ne pourrait que profiter à l’intérêt commun ! »

                  Goldored, je piaffe d’impatience de découvrir votre très prochaine contribution !


                • Pyrathome Pyrathome 20 décembre 2014 14:48

                  Bonjour Patrick,

                  Ils n’ont pas aimé la provoc là, à voir le moinssage vengeur......
                  Ce qui est marrant, c’est qu’ils croient tous à une théorie du complot par des antinucs.......
                  La paranoïa est à son comble, et pendant ce temps là, aujourd’hui 20 décembre 2014, toujours aucune photo, vidéo, trace radar, ou document de publié sur ces drones d’engins, aucun « cyberpilote » de pris en flagrant délit, aucune piste sérieuse, pas le moindre soupçon d’indice....
                  Mis à part quelques affirmations et diffamations péremptoires des nucléophiles intégristes, RIEN, QUE DALLE, DU VENT ET des scoubidous....
                  Les hélicoptères de la gendarmerie poursuivraient-ils des moulins à vent volant totalement insaisissables ?? ah ah ah !!!
                  Sont vraiment trop trop fort ces plaisantins, presque une trentaine de survols sans le moindre problème, à tel point que je pense qu’on ne les retrouvera jamais......et sûrement pour cause !!!  smiley....


                  • Patrick Samba Patrick Samba 21 décembre 2014 02:03

                    Bonsoir Pyrathome,

                    " Ils n’ont pas aimé la provoc là, à voir le moinssage vengeur......«  : c’est clair ! (Mais comme il me semblait que c’est plutôt rare que mes articles aient une appréciation majoritairement négative (merci chèr(e)s Agoravoxien(ne)s), je suis allé voir ceux qui en pâtissaient pour me faire une idée plus précise : deux sur la »grande" guerre et un génocide, et... l’autre article usant de la plaisanterie !... Apparemment il ne faut pas plaisanter avec le nucléaire...).

                    C’est à se demander si on aura un jour une explication solide....
                    Le silence actuel de Greenpeace, y compris sur son site, m’interroge. Auraient-ils été mis dans la confidence depuis la remise de leur rapport au 1er ministre ?


                  • Tillia Tillia 20 décembre 2014 15:24

                    Donc .... on avoue que personne ne sait rien.


                    • Patrick Samba Patrick Samba 21 décembre 2014 02:06

                      Personne, personne...
                      Quoique oui, peut-être personne, et alors ce serait bien préoccupant...


                    • Pyrathome Pyrathome 20 décembre 2014 16:38

                      Qui disait que les drones, c’était terminé ?..
                      http://www.dhnet.be/actu/faits/un-drone-a-survole-la-centrale-nucleaire-de-doel-54958d86357028b5e985ac64
                      Ça continu chez les Belges ?


                      • Patrick Samba Patrick Samba 21 décembre 2014 02:15

                        Ah, ah, intéressant...
                        De toute façon je suis désormais convaincu que ça ne s’arrêtera jamais. Surtout que les fabricants de drones n’ont jamais autant vendu d’appareils... Sur le lot croissant des amateurs de drones, il y en aura désormais toujours un qui voudra faire le malin.


                      • izarn izarn 20 décembre 2014 17:55

                        Arnaque !
                        Je m’en branle !
                        Petez vous la tronche avec vos centrales de merde.


                        • Layly Victor Layly Victor 20 décembre 2014 20:46

                          Patrick Samba

                          J’ai l’habitude d’intervenir sur vos papiers quand il y a des énormités à corriger, et uniquement dans ce cas. Pour le reste, je considère que votre position anti-nucléaire est un droit inaliénable, ce qui me démarque nettement de la position de vos amis éclésiastiques hystériques qui considèrent que faire confiance au nucléaire français est un crime.
                          Donc, pour le présent article, je n’ai rien à dire, puisque c’est un vide sidéral.

                          Je note qui sont ceux que vous considérez comme des « personnalités de premier plan » et je comprends que, si ces gens sont pour vous des modèles, vous n’aimiez pas beaucoup ceux qui sont sérieux.
                          Prenons le cas de Corinne Lepage. Elle avait déclaré au lendemain de l’accident de Fukushima « la preuve que c’est grave, c’est que les Américains ont apporté du liquide de refroidissement dans la nuit ». Dans un pays sérieux, cette bourde aurait du la faire virer ad vitam eternam de tous les plateaux télé, pour incompétence (comme la Duflot qui ne sait même pas où est le Japon et qui sera, dixit Mamère, « la candidate idéale pour 2017 »). Cette femme Lepage est d’une nullité abyssale. C’est une branleuse professionnelle qui a trouvé à se faire de la galette dans l’anti-nucléaire, anti gaz de schiste, anti violences policières, bref tout ce qui plaît aux amateurs de démagogie.
                          Pour les drones, vous devriez arrêter, car ça devient pitoyable.


                          • Gnostic GNOSTIC 20 décembre 2014 23:11


                            Voila un commentaire comme j’aime (Lepage une branleuse professionnelle ...)

                            Dommage qu’il y en ait si peu sur AV
                             smiley

                            A part ça on ne sait toujours pas qui est derrière tout ce cinoche (PS n’a rien démontré)
                            Dronesque
                             smiley

                          • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 20 décembre 2014 23:28

                            Il se pourrait aussi qu’il existe une progression dans le mimétisme en fonction de nos avancées technologiques, notamment en aéronautique. Joël Mesnard lui-même se pose la question de savoir si le phénomène pourrait commencer à imiter les drones, ces petits appareils sans pilote, téléguidés, qui servent aux militaires pour des missions diverses, surtout d’observations car ils sont munis de caméras. L’armée française en utilise quand elle conduit des opérations extérieures dans le cadre de missions sous l’égide de l’ONU ou de l’OTAN, et ils lui rendent de grands services. Joël a pensé à ce mimétisme en décembre 1998, à la suite d’une vague de drones, ou plus vraisemblablement de faux drones, qui a déferlé au mois d’août de cette année-là sur certains secteurs de l’Hexagone. Il fait très justement remarquer que les supposés faux drones ont la particularité d’avoir des accélérations foudroyantes que les vrais n’ont pas, et qu’une technologie nouvelle secrète humaine ne serait pas testée au-dessus de zones très populeuses et être remarquée par plus d’une centaine de témoins. D’autant que ces apparents objets se distinguaient par le port de feux de couleurs différentes, et des détails de structure qui variaient d’un témoignage à l’autre. Et cela s’est passé plusieurs soirées en plein mois d’août, quand les gens prenaient le frais dehors.

                            (Jean Sider, La grande mystification T. 1, Le Temps Présent juin 2012, pp. 36-37)


                            • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 20 décembre 2014 23:31

                              Des appareils non identifiés survolent les installations nucléaires depuis leurs origines, ou presque ; le complexe nucléaire de Hanford (USA) produisant du plutonium a été survolé dès juillet 1945.

                              Source (an anglais) :
                              http://www.nicap.org/reports/hanford.htm


                              • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 21 décembre 2014 00:01

                                Pourquoi les gouvernements se taisent ? Parce qu’ils ont peur d’une panique générale devant leur totale impuissance face à ces phénomènes, ce qui conduirait à l’effondrement de la  civilisation (d’après un rapport confidentiel datant de plus de 60 ans circulant au sein des Etats-Majors états-uniens ainsi qu’au sein de la Nasa, étant donné l’éventualité de découvertes « spéciales » lors de l’exploration spatiale – désolé, je n’ai plus la source).


                                Par exemple, comment rendre officiel ceci ?

                                Témoignage de M. Wolf, d’origine allemande, ayant servi dans la Légion étrangère afin d’obtenir la nationalité française ; témoignage recueilli par feu François Garde (sous le pseudonyme d’Henri Julien), ancien fonctionnaire du ministère de l’intérieur.

                                Son témoignage ici :

                                Ovni à Madagascar (1967)

                                (issu de LDLN n°160, décembre 1976)


                                Toutes les autorités militaires ont été confrontées au problème des ovnis avec temps manquants.

                                Les êtres humains sont en quelque sorte des animaux de laboratoire, et ce depuis la nuit des temps.

                                Les êtres humains sont seulement « locataires » de la planète mais ne sauront vraisemblablement jamais le type de loyer qu’ils paient et à qui ils le paient ; de part le monde, de multiples ethnies à la psychologie plus affinée l’avaient déjà deviné. 


                                • Patrick Samba Patrick Samba 21 décembre 2014 02:28

                                  ben_voyons_ ! , il est certain que moins il y aura d’explications officielles probantes et plus chaque hypothèse aura un nombre croissant de défenseurs et que son poids grandira, et cela d’autant plus que celle-ci apparait improbable. L’hypothèse des UFO/OVNI devrait donc logiquement prendre de l’ampleur.


                                • Tillia Tillia 21 décembre 2014 01:25

                                  C’est très étonnant tous ces drones qui repartent sans dommages, y a pas de flics/gardiens/vigiles, dans les centrales, qui seraient capables d’envoyer du gros calibre ? 


                                  • Cyrus cyrus 21 décembre 2014 12:12

                                    Snipper d’ elite formé au tir en mouvement et equipé « nuit » embarqué sur un helico equipé nuit, c’ est pourtant un dispositif standart de nos jours et largement appliqué .

                                    Brouillage de la télécommande embarquer cela devrai fonctionner aussi ;) ... voir même sur de petit drone déclencher les procédure de sécurité pré-programmer dans les drone agrée (pas les jouet toy’rus ;) ) . soit se poser sur place , soit rester en vol stable , soit revenir au point mémoriser a altitude et vitesse prédéfinie par l’ opérateur drone ou la groundstation.

                                    une trentaine de vol ? zéro fragment de drone récupéré (officiellement ?), perso j’ y croit pas , d’ un autre coté si j’ était militaire , je neutraliserai au fur et a mesure sans rien dire puisque « l’ ennemi se révèle » ;) ... qui as dit que ce n’ était pas le cas , ca touche a la sécurité nationale et militaire , et non plus a la secu des personne , la DGAC est déchargé , la justice militaire prend certainement le relais en attendant la justice civile ;)

                                    il n’ y as donc plus « nécessité d’ une prévention »médiatique" ;) ... m’ enfin c’ est juste un avis ;)


                                  • Patrick Samba Patrick Samba 21 décembre 2014 13:26

                                    cyrus,
                                    précisions fort utiles. Qui confirment qu’on a bien des moyens de savoir de qui il s’agit.

                                    Et à Golfech, au moins, des hélicoptères « gazelles » ont poursuivi les drones.

                                    Donc comme il n’y a pas d’auteurs officiellement identifiés :
                                    -soit « les autorités compétentes », et avant tout les militaires, sont archi-nulles
                                    -soit elles connaissent les auteurs. Et dans ce cas, deux alternatives :
                                     . les coupables sont un service secret étranger qu’il ne faut pas dévoiler
                                     . les auteurs sont bien des personnalités politiques de premier plan à qui il ne faut surtout pas faire de publicité
                                     . (les UFO/OVNI dans ce cas précis je n’y crois pas).

                                    .
                                    Mais bientôt il va y avoir les provocateurs isolés....


                                  • Tillia Tillia 22 décembre 2014 17:31

                                    Depuis la Porte d’Yvry c’est pas si loin quand même 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires