Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Enquêtes participatives > Comment et jusqu’où dire « non » en famille ? > Résultats : Comment et jusqu’où dire « non » en famille (...)

Résultats : Comment et jusqu’où dire « non » en famille ?

Résultats de la 5ème enquête participative Agoravox/Ouvertures

Il n’y a pas de réponse unique – on s’y attendait – à cette question posée aux internautes. Pour les uns, c’est plutôt « apprendre à dire oui » qu’il faut enseigner ; pour d’autres, dire « non » fut vital dans la construction de leur personnalité, jusqu’à rompre avec leurs proches ; pour d’autres encore, l’important est de savoir quelles règles gouvernent les relations entre les individus, etc.

La diversité des réponses apportées à cette question par les internautes illustre toute la richesse des réactions humaines devant cette problématique. Il ne nous a pas été possible de définir une tendance majoritaire, qui de toute façon n’aurait pas été significative, cette enquête ne présentant pas le caractère d’un sondage scientifique…

Nous présentons ici une sélection des commentaires qui nous ont paru les plus intéressants. Certains sont émouvants, d’autres profonds voire philosophiques, tous dévoilent ce qui se trame silencieusement dans les consciences et les coeurs. Que tous les participants soient remerciés d’avoir ainsi partagé leur for intérieur !

Nous vous présentons notre synthèse en quatre volets :
  • La sélection des commentaires qui nous ont paru les plus riches ou les plus instructifs
  • Une sélection de témoignages particuliers
  • Le digest d’Elodie
  • A propos des trois exclusions.
Quelques statistiques concernant l’enquête : elle a été consultée plus de 13 000 fois (VU) ; elle a reçu 288 commentaires et a été votée positivement par 70% des lecteurs (84 votes).
 

Les réactions les plus appréciées

  • Causette (---.---.---.210) 24 août 2010 12:43
    Causette

    Salut JL ML
    Salut
    tous,

    A propos des trois exclusions

    ces 3 commentaires en fin de synthèse n’expliquent pas du tout les trois exclusions ;
    je suis d’accord avec Rough quand il fait remarquer les délires racistes de certains commentateurs : un exemple parmi d’autres (Par fonzibrain (xxx.xxx.xxx.126) 24 août 00:59 ) ou le comportement grotesque de Morice sous ces articles qui insulte quiconque n’est pas d’accord avec lui : exemple de ses réactions favorites ( « PROPOS RACISTES HONTEUX ! colonialiste ! » )

    j’ai vu quelques-uns de mes coms disparaitre (sous les articles de Morice, par ex.) , alors qu’il n’y avait ni contenu diffamatoire, ni injurieux, ni commercial, ni raciste... ; si les auteurs ne supportent pas la critique, ils doivent cesser de publier ; les lecteurs ne sont pas là pour leurs cirer les bottes.

    l’auteur Morice, tiens, en voilà un bon sujet d’enquête participative l’auteur Morice, tiens, en voilà un bon sujet d’enquête participative smiley

  • Clouz0 (---.---.---.127) 24 août 2010 12:59
    Clouz0

    Kouaaa ? Qu’est-ce que j’apprend-je ?

    Y aurait eu des exclusions ici ?
    3 d’1 coup ?

    Des Négationistes ? Non ? Ah bon !
    Des prosélytes sectaires alors ? Non plus ? Ah !
    Des apolypticos-paranos, peut-être ? Pas plus ? L’affaire se corse !
    Des Onze-septembristes-reopéniens ? Que nenni ? Diable !

    Mais qui alors ?

    Je m’interroge, pas des islamistes, pas non plus des charlatans-médecines-douces, pas plus des racistes-nazis. Sont toujours là.

    Mais qui alors, et quel crime odieux purent-ils commettre ?

    Dire Non à la connerie peut-être ? En général ça ne pardonne pas ici.
  • L’enfoiré (---.---.---.126) 24 août 2010 15:04
    L'enfoiré

    Causette,
     J’attends toujours une réponse envoyée à AV, pour comprendre comment un rédacteur peut sortir un commentaire des rangs autrement que par le replis.
     Il n’y a pas que chez Morice que le phénomène se produit.
     L’utilisation de « Signaler un abus » doit être justifié par des contradictions avec la « posologie » du site. 

  • Clouz0 (---.---.---.132) 30 août 2010 00:13
    Clouz0

    Nous avions échangé ici, fort courtoisement avec Ranta, lui hier soir, moi ce matin.
    C’est où ???

    Monsieur JL ML n’aime pas que l’on lui dise Non ?
    En « famille », il veut bien faire une enquête, participative !, mais faut pas trop participativer non plus à ce que je vois.

    Effacer les questions qui restent en suspend, et qui resurgiront à la prochaine occase, vous êtes vraiment sûr JL ML que cela soit le meilleur choix ?

Réagissez à l'article

40 réactions à cet article

  • M.Junior (---.---.---.169) 24 août 2010 10:18
    M.Junior

    Pourquoi fait-il toujours commencer par dire non ?

    "Penser, c’est dire non. Remarquez que le signe du oui est d’un homme qui s’endort ; au contraire le réveil secoue la tête et dit non. Non à quoi ? Au monde, au tyran, au prêcheur ? Ce n’est que l’apparence. En tous ces cas-là, c’est à elle-même que la pensée dit non. Elle rompt l’heureux acquiescement. Elle se sépare d’elle-même. Elle combat contre elle-même. Il n’y a pas au monde d’autre combat. Ce qui fait que le monde me trompe par ses perspectives, ses brouillards, ses chocs détournés, c’est que je consens, c’est que je ne cherche pas autre chose. Et ce qui fait que le tyran est maître de moi, c’est que je respecte au lieu d’examiner. Même une doctrine vraie, elle tombe au faux par cette somnolence. C’est par croire que les hommes sont esclaves. Réfléchir, c’est nier ce que l’on croit. Qui croit ne sait même plus ce qu’il croit. Qui se contente de sa pensée ne pense plus rien."

    ALAIN, Propos sur les pouvoirs, L’homme devant l’apparence (1924), Gallimard, Folio essais, 1985, p. 351.
     

    Comment faire face ? Le savoir dire non en 7 étapes.

  • Waldgänger (---.---.---.120) 24 août 2010 10:26

    Revoir cette « enquête » de sinistre mémoire ici, on croit rêver.

  • L’enfoiré (---.---.---.126) 24 août 2010 11:11
    L'enfoiré

    J’ignorais que cet article était une enquête participative particulière.
    Si j’avais su, j’aurais été plus participatif encore.
    Prévenez-moi quand vous analyserez les hôtes de ces lieux.
    Je crois qu’il y aurait des surprises sur prises.
     smiley
     

  • Rough (---.---.---.234) 24 août 2010 11:37

    JLML a inventé le concept de « co-journalisme »....Ca pose le personnage !
    J’ai lu votre pdf, cela n’a rien d’une enquête juste une copier coller de commentaires choisis (au hasard ?)...par JLML selon des critères inconnus...Pas d’analyse, pas de stats...Rien !..Oser appeler cela une enquête c’est vachement gonflé pour un prof de journa

    Et en plus on nous ressert cette daube qui a vu l’exclusion de 3 membres pour un prétendu non respect de la charte...Cette même charte dont tout le monde se fout et qui tolère à longueur de post les éructations antisémites des samir et autre paradisial, les délires psychotiques des reopenistes, sans compter le comportement excécrable et monomaniaque de momo......

    Un deux poids deux mesures bien assumé par l’équipe d’AV....

    • L’enfoiré (---.---.---.126) 24 août 2010 16:57
      L'enfoiré

      Et en plus, cela se retrouve dans les articles de tête.
      Quelqu’un se poserait-il en candidat de faire un contre article ?
      Un article analytique, comme je les aime...
       smiley

    • JL ML (---.---.---.34) 26 août 2010 09:06
      JL ML

      Le concept de co-journalisme a été proposé en 2007. Chaque enquête est différente et cela dépend beaucoup du sujet abordé. Si, effectivement, cette dernière enquête « Dire non » ne propose ni analyse ni stat, c’est volontaire (voir mon commentaire ci-dessous (@crazycaze, 28/08).
      La première enquête, celle sur l’obligation vaccinale, celles également sur les hotlines ou sur les ampoules à incandescence, correspondent plus au concept tel que vous l’imaginez.

    • JL ML (---.---.---.34) 26 août 2010 09:10
      JL ML

      Que mes critiques ne se gênent pas pour démontrer effectivement leur grand talent en proposant et en gérant des contre-exemples d’enquêtes... smiley La voie est ouverte à tous !

    • LeManu (---.---.---.64) 30 août 2010 01:05
      Emmanuel Aguéra

      Proposé par qui et accepté par qui, le concept ?... Un peu démago, l’individu à liste.

    • Marie-Ange Castagnera (---.---.---.24) 15 avril 2014 23:41
      Marie-Ange Castagnera

      J’ai beaucoup aimé cette initiative.
      En réponse à un commentaire, je dirai : « si être intelligent, c’est démago, on fait comment » ?

    • olaf_le_preux (---.---.---.99) 24 août 2010 13:42

      Ah, toucher à une fonction aussi fondamentale que la faculté réelle ou non de ne pas manger, ça questionne !

      Alors pitié, n’abusez pas de la facilité de l’ironie qui permet de botter en touche et dispense de la lucidité.

      La devise « ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire » ne sert qu’aux autruches volontaires.

    • JL ML (---.---.---.34) 26 août 2010 08:52
      JL ML

      Je suis allé interviewer le chaman breton. Bientôt des nouvelles sur Avox...

  • Causette (---.---.---.210) 24 août 2010 12:43
    Causette

    Salut JL ML
    Salut
    tous,

    A propos des trois exclusions

    ces 3 commentaires en fin de synthèse n’expliquent pas du tout les trois exclusions ;
    je suis d’accord avec Rough quand il fait remarquer les délires racistes de certains commentateurs : un exemple parmi d’autres (Par fonzibrain (xxx.xxx.xxx.126) 24 août 00:59 ) ou le comportement grotesque de Morice sous ces articles qui insulte quiconque n’est pas d’accord avec lui : exemple de ses réactions favorites ( « PROPOS RACISTES HONTEUX ! colonialiste ! » )

    j’ai vu quelques-uns de mes coms disparaitre (sous les articles de Morice, par ex.) , alors qu’il n’y avait ni contenu diffamatoire, ni injurieux, ni commercial, ni raciste... ; si les auteurs ne supportent pas la critique, ils doivent cesser de publier ; les lecteurs ne sont pas là pour leurs cirer les bottes.

    l’auteur Morice, tiens, en voilà un bon sujet d’enquête participative l’auteur Morice, tiens, en voilà un bon sujet d’enquête participative smiley

    • Clouz0 (---.---.---.127) 24 août 2010 12:59
      Clouz0

      Kouaaa ? Qu’est-ce que j’apprend-je ?

      Y aurait eu des exclusions ici ?
      3 d’1 coup ?

      Des Négationistes ? Non ? Ah bon !
      Des prosélytes sectaires alors ? Non plus ? Ah !
      Des apolypticos-paranos, peut-être ? Pas plus ? L’affaire se corse !
      Des Onze-septembristes-reopéniens ? Que nenni ? Diable !

      Mais qui alors ?

      Je m’interroge, pas des islamistes, pas non plus des charlatans-médecines-douces, pas plus des racistes-nazis. Sont toujours là.

      Mais qui alors, et quel crime odieux purent-ils commettre ?

      Dire Non à la connerie peut-être ? En général ça ne pardonne pas ici.
    • L’enfoiré (---.---.---.126) 24 août 2010 15:04
      L'enfoiré

      Causette,
       J’attends toujours une réponse envoyée à AV, pour comprendre comment un rédacteur peut sortir un commentaire des rangs autrement que par le replis.
       Il n’y a pas que chez Morice que le phénomène se produit.
       L’utilisation de « Signaler un abus » doit être justifié par des contradictions avec la « posologie » du site. 

  • pissefroid (---.---.---.208) 24 août 2010 13:24
    pissefroid

    Je constate que l’auteur revient sur trois exclusions sans présenter les écrits qui ont motivé ces exclusions.

    Je me demande donc si ces exclusions sont bien motivées.

    Je n’ai pas trouvé les écrits de ces trois exclus je ne peux donc pas me faire une opinion.

    De plus le papier fait une « ouverture » qui me laisse pantois.

  • olaf_le_preux (---.---.---.99) 24 août 2010 13:42

    Ah, toucher à une fonction aussi fondamentale que la faculté réelle ou non de ne pas manger, ça questionne !

    Alors pitié, n’abusez pas de la facilité de l’ironie qui permet de botter en touche et dispense de la lucidité.

    La devise « ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire » ne sert qu’aux autruches volontaires.

  • crazycaze (---.---.---.174) 24 août 2010 23:32

    Etonnant que les critiques portant sur le questionnaire, très mal conçu, par des gens ne connaissant pas le BA-BA de la conception de questions non orientées, non biaisées, ne soient pas évoquées... mais c’est peut-être trop difficile pour leur(s) auteur(s) de reconnaître leur incompétence en la matière... sans doute est-il difficile d’avouer son ignorance ? 

    Je connais trop les subtilités de la conception des questionnaires pour me permettre ce genre de critique. Parfois ils sont bâtis afin d’obtenir les réponses souhaitées, ce n’était pas le cas. Ce questionnaire n’était pas malhonnête, et c’est tout à l’honneur de leur(s) auteur(s). Par contre, il est évident que les personnes qui l’ont élaboré n’ont jamais appris à concevoir un questionnaire. C’était déjà ma réponse à ce questionnaire... mais je vois que leur(s) auteur(s) ont préféré passer sous silence les critiques (car je n’ai pas été le seul à relever ces faiblesses) pour aujourd’hui nous présenter une analyse des réponses qui, forcément, n’ont pas grand intérêt (d’autant plus qu’elles ont été choisies avec discernement...).

  • JL ML (---.---.---.34) 26 août 2010 08:51
    JL ML

    > Pour plus d’infos sur les exclusions, voir les commentaires des gestionnaires du site dans le cours de l’enquête.

    @ crazycaze : Notre questionnaire n’a rien à voir avec un questionnaire de sondage d’opinions, ni avec celui d’une enquête scientifique, avec lesquels vous semblez le comparer, ce qui peut expliquer votre déception.
    Il s’agissait pour nous de rassembler et rendre visibles des sentiments, des perceptions et des expériences, finalement assez subjectifs - et donc ne pouvant rentrer dans le cadre d’une étude formelle. Le résultat obtenu est un tableau « impressionniste », une mosaïque de « vécus ». Ceux qui y ont participé ont trouvé plaisir à décrire leurs points de vue : leur seul nombre suffit à montrer tout l’intérêt de cette enquête qui n’avait pas d’autre prétention...
    Et, pour ma part, j’ai été touché par beaucoup de ces commentaires dont certains, par leur sincérité, témoignent du courage de leurs auteurs..

  • Clouz0 (---.---.---.132) 30 août 2010 00:13
    Clouz0

    Nous avions échangé ici, fort courtoisement avec Ranta, lui hier soir, moi ce matin.
    C’est où ???

    Monsieur JL ML n’aime pas que l’on lui dise Non ?
    En « famille », il veut bien faire une enquête, participative !, mais faut pas trop participativer non plus à ce que je vois.

    Effacer les questions qui restent en suspend, et qui resurgiront à la prochaine occase, vous êtes vraiment sûr JL ML que cela soit le meilleur choix ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !



A lire dans la même rubrique

Comment et jusqu’où (...)
Voir tous les articles de la rubrique



Palmarès