• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « 3000 médecins français sont dans des sectes et sont contre les vaccins (...)

« 3000 médecins français sont dans des sectes et sont contre les vaccins »

Cette phrase surprenante a été prononcée hier par Hélène Cardin sur France-Inter, lors de l’émission Inter-Activ. Elle me paraît illustrer le malaise de l’information qu’a révélé avec force la nouvelle grippe A/H1N1

Churchill ne croyait qu’aux statistiques "qu’il avait falsifiées lui-même". Dans le débat sur la vaccination contre la grippe A, je crois n’avoir jamais entendu autant de déraison. Un long passé sur internet m’a permis de me mesurer depuis 10 ans aux "antivaccinaux primaires". Leur discours enflammé a envahi les forums dès 1996 et notamment les miens. J’ai débattu avec eux avec difficulté pour aider les autres lecteurs à s’y retrouver dans un mélange de craintes injustifiées mais aussi de quelques réticences fondées (à l’époque, l’obligation du BCG, vaccin très contestable). Je peux difficilement être suspecté de complaisance à leur endroit et ils me détestent cordialement.

Mais depuis la campagne de vaccination contre la grippe A, la déraison n’est plus unilatérale. Elle signe une certaine faillite du journaliste traditionnel et explique le succès du journalisme citoyen qu’incarne Agoravox. Censés apporter la valeur ajoutée de leur expérience, de leur éthique, les journalistes professionnels se révèlent souvent incapables de remplir cette mission. Hélène Cardin travaille depuis plus de 20 ans dans la santé, a côtoyé les plus grands médecins. Elle est la référente santé de la grande radio nationale qu’est France-Inter.

Or, en quelques interventions glissées dans un débat animé par Nicolas Demorand, elle arrive à sortir trois énormités.

Bien sûr qu’il n’y a pas un médecin français sur 50 qui est membre d’une secte antivaccinale. Il a parfois été affirmé que 3000 médecins étaient influencés par le discours des sectes antivaccinales (le mot secte est d’ailleurs très fort pour ce courant d’opinion), ce qui n’est pas exactement le même chose.

Un peu plus loin, alors qu’un spécialiste parle de 5000 morts français annuels par la grippe saisonnière, elle renchérit "Au moins 5000" alors l’INVS parle dans son discours le plus pessimiste de 4 à 6000 morts, et que nous en sommes à nous demander si le chiffre exact ne serait pas plus proche de 500.



Enfin, à propos de la vaccination, elle affirme que les patients se présentant dans un centre de vaccination se verront proposer un choix entre plusieurs vaccins. A se demander si elle a été vaccinée elle-même. Il n’y a bien sûr pas de choix personnel et l’on reçoit le vaccin disponible dans le centre, avec adjuvant au squalène (sauf femme enceinte).

Donc, sur des éléments majeurs de la vaccination, sur des faits peu contestables, la spécialiste santé de France-Inter énonce trois contre-vérités flagrantes.

Je pourrais citer beaucoup d’autres exemples de désinformation manifeste : le Monde titrant sur la grippe pandémique cent fois plus mortelle que la grippe saisonnière, le laboratoire GSK qui prétend sur son site depuis plusieurs mois que la grippe a fait deux millions de morts en France en 1968.
 
Mais ces 15 mn d’émission de France-Inter constituent une sorte de concentré, une question de cours sur la faillite du journalisme professionnel en France.

Certes, les antivaccinaux "primaires" sont toujours aussi agités et actifs ; mais le problème grave n’est pas là, il est chez ceux qui, responsables de notre information, ne font plus leur travail. A la question "Faut-il ou non se vacciner", la bonne réponse est ailleurs, par exemple ici.
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (77 votes)




Réagissez à l'article

164 réactions à cet article    


  • robin 20 novembre 2009 09:53

    « 3000 médecins français sont dans des sectes et sont contre les vaccins »

    Et combien sont « fluidifiés » (pour reprendre le vocable après l’affaire de l’UIMM) par les labos pour être POUR les vaccins ?


    • Dominique Dupagne Dominique Dupagne 20 novembre 2009 10:00

      @Robin
      Environ la moitié. Mais je suis peut-être trop confiant. En tout cas, pour eux, c’est officiel et légal http://www.atoute.org/n/article63.html


    • John Lloyds John Lloyds 20 novembre 2009 10:48

      Et combien de « présentateurs télé » (lire propagandistes) fluidifiés par un bon plan de carrière pour le sarko-show dans les Sarkomédias ? Le gros cachalot, invitée dans deux 20h la même semaine, pour parler des « 90 patients en réanimation », totalement dérisoires (je parle du chiffre et non du drame) devant les 5000 à 6000 morts français de la grippe saisonnière, dont personne ne parle jamais.

      Hier soir je regardais le « débat » de taddei dans « ce soir ou jamais ». 5 invités : 5 vaccinés contre la grippe A. Merci la transparence, on ose encore appeler ça un débat.

      Msg aux parents concernant la vaccination dans les écoles et collèges : attention, si le consentement parental semble acquis, il est prévu pendant les heures scolaires un entretien entre l’élève et un médecin des EMV. Pourquoi cet entretien si l’autorisation parentale est requise ? Cet entretien est-il légal ? Méfiez-vous, Dieu seul sait de quoi ils sont capables.

      Merci à l’auteur pour cet excellent article.


    • Nicole 20 novembre 2009 11:54

      Combien de pro vaccin communiquent très simplement sur cet aspect essentiel ? Le pourraient-ils dans le contexte propagandiste que l’on connait ?

      "...Innocuité des vaccins contre une grippe pandémique administrés à grande échelle  : Certains effets indésirables peuvent en effet ne pas apparaître lors des tests et apparaître lors d’une vaccination « de masse ». L’OMS confirme, sur ce point, qu’ « Une véritable réaction indésirable, dont le vaccin est directement responsable, peut aussi arriver, mais il est impossible de la prévoir ».

      Une surveillance des effets indésirables par tests d’innocuité et d’efficacité est donc conseillée par l’OMS à tous les Etats membres qui vaccineront, dès l’administration à grande échelle du vaccin.

      L’OMS annonce également la mise au point de protocoles standardisés pour la collecte et la notification des données en temps réel que l’organisation communiquera sur son site Web à la communauté internationale. "

      http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-vaccin-anti-ah1n1-oms-%C2%AB-une-v%C3%A9ritable-r%C3%A9action-ind%C3%A9sirable-est-impossible-%C3%A0-pr%C3%A9voir-%C2%BB.-_1635.htm


    • appoline appoline 20 novembre 2009 13:55

      @ Salut Johnny,

      Effectivement dans les écoles, collèges et autres, il faudra être vigilant, nous connaissons bien l’influence que peut avoir celui ou celle qui détient le pouvoir et veut asseoir ses opinions.

      @ L’auteur,

      Ce n’est pas un mythe, quasiment tous les médecins font partie d’une loge maçonnique et pour ne pas déplaire, rament dans le sens du courant. L’initiative est quasiment inexistante quand ils sont enfermés dans le système sinon, fini les appuis, les relations, les petits diners et autres avantages et passe-droit.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 21 novembre 2009 01:06

      Je me croyais raisonnablement réaliste. Jamais, avant que ne débute cette campagne, je n’avais toutefois atteint le niveau de TOTALE perte de confiance dans les médias et la gouvernance qui est désormais le mien. 


      J’avais proposé une Régie autonome de l’information mis en place par l’État avec contrôle citoyen qui pourrait servir de pierre de touche pour la véracité de l’information transmise. Je ne suis plus certain qu’il existe encore un fond de bonne foi sous la corruption auquel on puisse ancrer un tel organisme. On approche du moment où il ne restera qu’à hausser les épaules et à attendre les Barbares. 




    • non666 non666 21 novembre 2009 16:02

      Tu vois Pierre, il n’y a pas si longtemps, on me traitais de barbare, de fachiste quand je brandissais la Guillotine et pladait pour la guerre civile...
      Et bien desormais, le temps des barbares est souhaité, esperé meme...

      Si ça, c’est pas la trace visible d’une perte totale, complete de credibilité de notre systeme d’information, de notre democratie, de nos elites, je ne sais pas comment l’appeler autrement.

      Cette epidemie est un triste revelateur de l’utilisation de Tous les items d’information comme moyen de controle de la foule, comme moyen de manipuler l’opinion.

      Qui a encore confiance ?


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 22 novembre 2009 00:59

      @ non666 :


      Ce n’est pas vraiment une guerre civile. Tout le monde est du même côté contre une toute petite clique. Quand les "forces de l’ordre voient qu’elles ne sont pas partie de la clique, mais des exploités comme les autres, tout peut se passer très vite et sans violence, comme dans ses pronunciamientos de républiques de bananes. 

      Quand tout est virtuel, le sang dans les rues n’est pas nécessaire. Quidam Lambda peut mettre l’État a genoux en 48 heures. Le problème, c’est qu’il n’y a pas une seule alternative crédible de prise de pouvoir. L’insurrection., si elle vient avant qu’une alternative de gouvernance ne soit proposé, va scier la branche sur laquelle nous sommes assis. S’Il existait un PC des années ’’50, tout serait facile. 


      Pierre JC Allard

    • Arslan 25 novembre 2009 19:11

      Vous souvenez vous de cette époque : l’obscurantisme ? Cette époque à laquelle l’église maintenait sa population dans l’ignorance. Car le meilleur moyen de défendre un régime injuste voire dictatorial ou totalitaire, c’est de posséder cette arme formidable qu’est l’information.

      Le contrôle de l’information par une entité étatique (ou autre...) conduit soit à l’information vraie et juste ou du moins de bonne foi, soit au manque d’information.
      Et ce manque d’information se manifeste aujourd’hui, selon moi, par une inondation de l’information, parfois vraie, de plus en plus souvent fausse.

      Eh bien... j’ai l’impression que nous vivons une époque d’obscurantisme, où nous pensons en savoir beaucoup, et c’est là qu’on s’aperçoit de la perversion du système : un système qui favorise les détenteurs réels des capitaux et donc leurs intérêts tout en étant apparemment de bonne foi.
      Mais ce n’est jamais qu’un conflit d’intérêt sous forme oligarchique héréditaire ou peu scrupuleuse.

      Ce que j’en pense pour l’instant. Ce n’est donc qu’une opinion voire une intuition.


    • Dominique Dupagne Dominique Dupagne 20 novembre 2009 09:54

      Je voulais juste ajouter dans la vidéo, la phrase d’Hélène Cardin est à 12’30, les 5000 morts à 8’50 et le choix du vaccin à 4’05

      Je serais intéressé d’avoir les réactions de mes confrères.


      • robin 20 novembre 2009 10:07

        Je ne suis pas médecin, mais j’aimerais tout de même que vous m’indiquiez si les soupçons qui pesaient sur Pasteur d’avoir bidonné une bonne partie des résultats de ses expériences sur les vaccins sont réels ou inventés, tout comme son aveu sur son lit de mort où il aurait dit que finalement ses adversaires avaient raison en disant que c’est le « terrain » du malade qui fait tout ?

        Pouvez-nous confirmer ou nous infirmer les résultats de la vaccination obligatoire contre la grippe en 1976 aux USA ?

        Y’a t’il des statistiques incontestables sur les résultats des vaccinations contre la grippe dans le monde depuis que ces vaccins existent ?

        Comment expliquez vous l’immunité juridique dont disposent les labos, à moins que celle-ci soit un fantasme ?

        Comment expliquez vous que le rapporteur du budget de la sécu a eu toutes les peines du monde à se faire communiquer les contrats des vaccins ?

        L’organisme chargé de conseiller le ministère de la santé est-il Oui ou Non financé quasi intégralement par les labos ? Si oui qu’en tirez vous comme conclusion sur l’objectivité de ses conseils et recommandations ?

        Mêmes questions pour l’OMS ?

        Comment comptabilise t’on actuellement les cas de grippe A puisque chaque test coûte au bas mot 200€ ?

        Pourquoi les chiffres comparatifs des dégâts de la grippe classique sont quasi systématiquement passés sous silence ?


      • zvalief 20 novembre 2009 10:59

        a robin :
        vous dites : « Comment expliquez vous l’immunité juridique dont disposent les labos, à moins que celle-ci soit un fantasme ? », ce n’est pas un fantasme, la toute puissance des labos pharmaceutique ne se limite pas au niveau juridique, aujourd’hui ce sont déjà les labos eux-mêmes qui fournissent les études de viabilités aux agences qui s’occupent des « autorisations de mise sur le marché », mais maintenant nos gentils représentants européens veulent encore allez plus loin et confier toute la pharmacovigilance au labos eux-mêmes. certains disent que c’est comme demander au renard de surveillez le poulailler.
        je ne fais pas de paranoïa anti-labo, mais étant donné les enjeux financiers énormes qui se cachent derrière chaque médicaments, il y a de quoi se poser des questions.


      • eugène wermelinger eugène wermelinger 20 novembre 2009 11:03

        Bonjour Dr Dupagne, et merci pour votre article.
        Je suis dans la même interrogation que Robin et espère que vous aurez la gentillesse de répondre aux différents points soulevés, selon votre perception.

        Merci d’avance. 

      • snoopy86 20 novembre 2009 11:49

        Pour en finir avec ce mythe du financement de l’OMS ( 80 000 personnes) par les labos :

        http://www.who.int/about/brochure_fr.pdf

        Le financement est en page 22


      • bobbygre bobbygre 20 novembre 2009 12:25

        Merci pour votre article critique, factuel et dont le constat me parait on ne peut plus juste.

        Je me joins aux autres pour vous suppl... demander de répondre aux interrogations de Robin. Il s’agit là d’un condensé de ce que l’on trouve sur les sites anti-vaccinaux et je serai sincèrement intéressé de connaitre votre point de vue (d’autant que vous dites avoir déjà longuement discuté avec les anti-vaccinaux et que vous semblez assez respectueux pour au moins les écouter et leur répondre, contrairement aux médecins méprisants et suffisants qui s’expriment à longueur de temps dans les médias mainstream).


      • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 20 novembre 2009 15:42

        snoopy : « Pour en finir avec ce mythe du financement de l’OMS..... »

        -le lien ne marche pas...

        -Personne ne dit que les labos finance directement l’oms,c’est un peu reducteur.Par contre regarder bien les cv des cadres de l’oms ou celui des ministres de la santé des pays occidentaux,c’est edifiant.


      • snoopy86 20 novembre 2009 17:31

        K

        Le lien fonctionne parfaitement bien

        Le financement de l’OMS est assuré trés majoritairement par les contributions ( statutaires et volontaires des états membres )

        Sur le CV des administrateurs et dirigeants, puisque vous portez des accusations donnez des sources...


      • claude claude 20 novembre 2009 19:47

        @ robin,

        je vois mal des dizaines de milliers de médecins généralistes, dont certains ont une à plusieurs décennies d’exercice, vacciner inutilement leurs patients, juste pour le plaisir, s’ils n’avaient eu la confirmation de l’efficacité des dits vaccins dans leur pratique quotidienne.

        il faut raison garder : les médicaments modernes ont sauvé plus de vies qu’ils n’en ont pris. on ne peut nier l’apport de molécules telles que les antibiotiques, les anti-hta, le anti-diabétiques... qui ont fait reculer le taux de mortalité des maladies infectieuses, de l’hypertension, du diabète. on pourrait citer d’autres domaines dont le traitement a fait un bond ces 50 dernières années.


      • Krokodilo Krokodilo 20 novembre 2009 20:46

        "tout comme son aveu sur son lit de mort où il aurait dit que finalement ses adversaires avaient raison en disant que c’est le « terrain » du malade qui fait tout ?"
        jJétais présent au chevet de Pasteur, il a effectivement avoué de nombreux péchés, dont le vol du trésor des Atlantes.


      • chips 20 novembre 2009 21:22

        @ Dupegne

        Si ils sont aussi bon que vous .... voila quoi !!!


      • kdb 20 novembre 2009 22:03

        JE ME RÉPÈTE
        je trouve curieux que la ou ont été les 1er vaccinations « de masses » : Norvège,Brésil, Chine, Japon, Mexique, Ukraine et aux Etats-Unis,
        curieusement a ces endroits le virus mute !!! !et j avais lu ca des le début,dans un site de soit disant complotistes !que : la vaccination ferais muter le virus ! les vaccinés devenants des sortes de boites de pétrie


      • kdb 20 novembre 2009 22:09

        et par contre les pays qui veulent pas du vaccin comme la Pologne la ? il ce passe rien !! étonnant d’avoir lu ca il y a des mois avant que ca arrive !


      • kdb 20 novembre 2009 22:25

        la ou la vaccination de masse a commencé le virus mute !!!
        COMME PAR HASARD

        http://www.alterinfo.net/Grippe-A-Les-vaccines-pourraient-devenir-vecteurs-de-la-mutation-du-virus_a39049.html

        Outre en Norvège, des cas de mutation du virus ont également été détectés depuis avril au Brésil, en Chine, au Japon, au Mexique, en Ukraine et aux Etats-Unis, selon le communiqué de l’OMS.
        curieuse coïncidence cette mutation qui s’installe dans les pays qui ont ete comme par hasard les 1ER a pratiquer la vaccinations de masse !! les pays qui veulent pas du vaccin comme la pologne il ce passe rien.....


      • kdb 20 novembre 2009 22:26

        HOUPS mauvaise manipe désolé


      • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 22 novembre 2009 08:10

        « Comment expliquez vous l’immunité juridique dont disposent les labos, à moins que celle-ci soit un fantasme ? »

        La réponse est fort logique : l’état est en cette affaire le donneur d’ordre ; les labos ont accepté le cahier des charge de l’état, l’état à accepté les vaccins des labos à la condition que ceux-ci respectent leur cahier des charges, ce qu’il ont fait (sinon il sont et restent sanctionnables).

        L’état a pris la responsabilité de diffuser les vaccins qu’il a commandé : il est donc seul responsable des conséquences de cette diffusion,les labos ne sont responsables que de la non-conformité de leurs produits à la commande de l’état.

        Pour un fois que l’état ne fuit pas ses responsabilités, ne nous plaignons pas !


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 20 novembre 2009 10:00

        Bonjour Dominique

        Bien évidemment, je partage le constat sur la faillite du journaliste
        J’ai écouté hier France Inter, consternant
        Et que dire de Taddéi qui a invité sur le plateau des invités consensuels et cette philosophes qui n’a pas eu le moindre doute critique et s’est faire chantre du vaccin

        J’en profite pour un peu de promo

        La pandémie de la peur, éditions Xenia

        N’y voyez pas malice, je pousse un peu car je crains une censure médiatique de ce livre, notamment parce que la gent médiatique ne ressort pas grandie dans cet essai qui va à contre courant et pose de vraies questions


        • hans lefebvre hans lefebvre 20 novembre 2009 10:07

          Si les chercheurs pouvaient enfin mettre au point un vaccin contre la théorie du complot....



          • herbe herbe 21 novembre 2009 11:49

            Bravo Nicole smiley

            Au passage merci à l’auteur pour sa lutte avec persévérance, justesse et lucidité contre la désinformation actuelle ...


          • Patrick FERNER 21 novembre 2009 19:05

            @Robin,

            Je peux vous apporter quelques réponses à vos questions :

            Quand Pasteur rime avec imposteur

            « Ainsi, comme l’affirme de nombreux auteurs, Pasteur aurait menti : plusieurs historiens dénoncent aujourd’hui ce qu’ils appellent ses mensonges et ses mystifications que maintiennent le chauvinisme français et le loi du profit.

            Même le célèbre enfant, Joseph Meister, » sauvé « de la rage fait sourire ceux qui savent que personne n’a démontré que le chien ait été enragé, et personne n’explique pourquoi on a »oublié « de nous dire que le chien, le même jour, avait mordu plusieurs personnes dans le village, qui ne s’en sont pas portées plus mal, sans vaccin !...

            La théorie vaccinale du monde entier est partie sur ce cas unique mensonger !

            Les responsables de la Santé Publique le savent depuis le début du siècle [dernier] mais ont laissé véhiculer ce mensonge, constatant qu’il existait là un marché potentiel fabuleux ! » 3

            Il est permis, même pour des non-spécialistes, de mettre en doute les thèses de Pasteur dont les thuriféraires risquent de voir le sol se dérober sous leurs pieds : « Le jeune Rouyer (12ans) fut mordu le 8 octobre 1886 par un chien inconnu, pasteur lui inocula un vaccin par la méthode intensive. Le 26 octobre, l’enfant mourut. Une enquête judiciaire dont fut chargée le Pr Brouardel fut alors ouverte pour déterminer les causes de la mort mais celui-ci, haut personnage bardé de diplômes, était un ami de Pasteur. Dans le laboratoire d’Émile Roux, on inocula une partie du bulbe cervical de l’enfant à des cerveaux de lapins. Quelques jours plus tard, les lapins moururent de la rage mais Brouardel, en accord avec Roux, décida de porter un faux témoignage... Le rapport indiquait : » les lapins sont en bonne santé aujourd’hui « .

            Pasteur déclara que l’enfant était mort d’urémie... » 4

            Mais voici le pire concernant Pasteur : « ...En 1886, les morts connus à mettre au passif de la méthode Pasteur s’élevaient à 74 ... Certains sont morts en présentant les symptômes de la rage ordinaire, d’autres ont succombé à une affection surnommée » rage des laboratoires ..." 5

            3- Jean-Pierre Joseph, Vaccins, l’avis d’un avocat, on nous aurait menti ? Testez éditions/Marco Pietteur éditeur, 2006, p.80-81

            4- Philippe Decourt, Les vérités indésirables - Le cas Pasteur, archives internationales Claude Bernard, ed. la Vieille Taupe, 1989

            5- Sylvie Simon, Vaccination, l’overdose, ed, Déjà, p.31

            http://patrickferner.hautetfort.com/archive/2007/10/19/vaccins-on-nous-a-menti.html


          • friedrich 22 novembre 2009 16:57

            Bien dit monsieur lefebvre. Comme ça on pourra revenir au bon vieux temps quand on pouvait entasser des millions de gens dans des wagons à bestiaux sans se poser de question sur leur destination finale


          • Atlantis Atlantis 20 novembre 2009 10:12

            « Leur discours enflammé a envahi les forums dès 1996 »

            ROFL, et avant la venue du net vous aviez jamais parlé à personne ? Faut se réveiller, ceux qui ont contesté (et jamais condamnés, car étaler les preuves anti-vaccin en justice c’est justement ce que ne veut pas l’establishment) ont toujours existé, et même avant Pasteur-le-falsificateur. Et plus le temps passe et plus les preuves s’accumulent. L’avantage du net c’est qu’il archive et rend disponible instantanément toutes les données bien plus facilement que des tonnes de papier chez chacun : impossible à bâillonner, l’ennemi numéro 1 de la pensée unique.


            • 5A3N5D 20 novembre 2009 10:38

              Et pourquoi pas « Jenner-le-falsificateur » ?
              Pasteur n’est pas l’inventeur de la vaccination (pour rappel, « vaccination » vient du mot latin « vacca »= vache.)


            • Atlantis Atlantis 20 novembre 2009 13:11

              non, mais pasteur est celui qui a tué le débat en « vendant » ses résultats. (et je ne dis pas qu’il a inventé le vaccin, faut apprendre à lire car justement je le précise ...)


            • 5A3N5D 20 novembre 2009 14:39

              « faut apprendre à lire car justement je le précise ... »

              Où donc ?


            • Atlantis Atlantis 20 novembre 2009 23:48

              les « djeuns », avant de lire/écrire le 1337 devraient déjà apprendre à lire le français je trouve, ça serait pas mal ...


            • abdelkader17 20 novembre 2009 10:14

              Ce sont désormais des méthodes classiques de notre petit tribunal de l’inquisition médiatique,les omnipotents, omniprésents ont écarté tout débat rationnel pour se réfugier dans un terrorisme intellectuel permanent.
              Qu’est ce que cette campagne de propagande à la vaccination massive pour ce qui semble bien être qu’une simple gripette ?Il faut y voir certainement d’énormes enjeux financier ,un moyen de semer la panique dans les société en distillant la peur,créer des leurres pour évacuer la question du capital ,celle de la crise du fait des dérives croissantes de l’économie financiarisée.
              Ce petit clergé se demandera ensuite pourquoi le lecteur est de plus en plus méfiant,voir totalement hostile à l’information aux ordres des thuriféraires de la mondialisation néolibérale.
              Tout souci d’objectivité est définitivement abandonné pour laisser place au règne des intérêts de caste,les médias sont désormais les relais serviles de l’oligarchie dominante.


              • MusashiChan MusashiChan 20 novembre 2009 10:27

                Bon article parce qu’il dénonce en effet une journalisme de plus en plus amateur pratiqué pourtant par des professionnels reconnus, merci pour ce rappel :).

                Par contre 2 liens pour votre site dans le même article, cela dénote malheureusement une volonté plus qu’intéressée de poster ici. Dommage, du coup ; par principe ; au deuxième coup de pub, je n’ai pas cliqué alors que je comptais suivre les liens à la fin de la lecture.

                D’ailleurs sur 7 commentaires, on compte aussi déjà un autre coup de pub pour vous et un autre pour un bouquin...

                Donc sur la forme, moyen comme article, qui lance un autre débat : « comment surfer sur l’actualité pour faire son beurre ? »...parfaite illustration...


                • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 22 novembre 2009 08:17

                  L’auteur n’a aucun autre intérêt, dans son site, que d’informer objectivement et gratuitement , vous confondez sans doute publicité et éducation (on s’éduque toute sa vie) !


                • wesson wesson 20 novembre 2009 10:50

                  Bonjour M. Dupagne,

                  Que rajouter de plus à votre article ? Rien, tout y est.

                  Bienvenue donc chez les extrémistes, les nazislamistes, les antisémites, les pédophiles, les drogués et maintenant les sectaires d’internet. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires