• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > ASSELINEAU de l’ombre à la lumière

ASSELINEAU de l’ombre à la lumière

On l'attendait, le paria des journalistes, celui que nos médias ont méprisé depuis des mois. Il a été à mon avis le plus précis, le plus clair, le plus calme des ''petits candidats'', il aurait mérité sa place parmi les 'grands.' On sait ce qu'il veut pour la France, il connaît le dossier Européen dans ses moindres détails.

Son projet, le Frexit, il l'a très bien vendu, et sa façon de le présenter, de l'expliquer, de le justifier, le fait apparaître normal et sans danger, le danger pour lui étant de rester dans l'Union européenne.

Sortie aussi de l'OTAN, ne pas être entraîné par les Américains dans toutes les batailles qu'ils décident de mener à juste titre ou pas.

C'est un candidat qui aurait pu être dans le clan des ''grands'' si les médias ne l'avaient pas complètement méprisé.

Les sondeurs ont bien sûr trouvé un trio gagnant.

Sur CNEWS : Macron Fillon Mélenchon.

Sur BFM c'est différent : MACRON Mélenchon

Bon ils n'ont pas osé mettre Macron en tête, ce gentil candidat toujours ''d'accord avec tout le monde'', mais il est présent dans les deux sondages, bizarre non ?

Un absent sur la photo, Poutou, incorrect de bout en bout.

LES ''GRANDS''

Macron désolé, je l'ai trouvé égal à lui même, toujours dans le flou, imprécis.

Mélenchon dans ce débat je l'ai trouvé moins virulent, papy tranquille, rien du tribun du débat précédent, mais un Mélenchon calme reste évidemment le meilleur tribun. Il devrait normalement prendre des points à Hamon.

Fillon fatigué, pas très percutant, cible préférée des candidats, a encore tenu le coup, une résistance étonnante.

Marine Le Pen, soirée pas très facile, attaquée à sa droite pour sa position sur l'Europe et attaquée par la gauche et l'extrême gauche surtout qui ne veulent laisser à personne la possibilité de représenter le peuple, surtout pas à elle, chez qui les ouvriers vont en majorité. Il ne l'on pas avalé. On mélange tout, dans les attaques, religion, culture et traditions, mais personne ne le relèvera.

Hamon je ne pense pas que sa prestation lui permettra de reprendre des points à Mélenchon qui sans forcer est meilleur que lui.

LES ''PETITS''

Poutou qui fait l'admiration des journalistes, qui se réjouissent quand les politiques se font insulter.

Un garnement, mal élevé, injurieux, qui n'avait rien à faire dans ce débat, il ne sera même pas sur la photo des candidats, le cabotin a refusé de poser. Il n'a rien à proposer, d'ailleurs il n'a rien proposé. Une caricature de trotskiste.

Mais nos journalistes,semblant toujours étonnés de rencontrer quelqu'un qui fait peuple, sont prêts à lui pardonner toutes les incartades.

Imaginez 11 candidats du même tonneau, cela aurait fini par un pugilat.

Un seul c'était déjà trop.

Des journalistes qui s'esbaudissent de ses sorties vulgaires, mais dites-moi lequel aurait accepté un seule de ces insultes ou diffamations, si elles s'étaient adressées à eux ?

Je vous parie que les médias vont nous amuser avec les facéties de POUTOU, au lieu de parler du fond.

Lassalle On connaît notre chanteur parlementaire, éminemment sympathique, et éminemment atypique. Il est intéressant, aimable, attachant, mais de là à en faire un présidentiable, pas évident.

Dupont-Aignan Il a été virulent, mais difficile de comprendre ses attaques répétèes sur Fillon. Il travaille pour Macron ?

Il n'a pas à mon avis renversé la table. Monter un peu en enfonçant les autres, c'était son positionnement. Payant ?

Arthaud, elle a été parfaite dans la gamme des revendications d'extrême gauche, la lutte des classe, elle l'a défendue avec conviction, émotion, et sans les extravagances d'un Poutou. Sa sincérité a été évidente. Elle ne joue pas un rôle, elle vit son combat, respectable, sa prestation m'a surpris. Par rapport à ses positions tous les autres candidats semblent de droite.

Cheminade intéressant, colère convaincante contre la finance. Capte l'attention, mais ne m'a pas paru capable d'endosser les habits présidentiels.

Quant aux deux journalistes, tâche difficile, elles ont failli tomber dans leurs travers, elles ont bien été tentées de franchir la ligne jaune, de redevenir des procureurs, rôle où elles excellent, elles avaient préparé leur coup, mais les deux candidats visés ne se sont pas laissé faire, ils les ont remises fermement en place, contraintes à respecter une conduite impartiale du débat.

Alors quels seront les résultats de ce débat, je pense que cela bougera à la marge, certains ''petits'' vont grignoter des points je pense surtout à Asselineau, mais les classements actuels, ne seront pas chamboulés par cette confrontation.

Les médias non plus ne vont pas changer grand chose à leur comportement, ils vont continuer à nous vendre du MACRON et à participer à la critique virulente de ceux qui pourraient troubler la manœuvre, pour l'instant Marine Le Pen et Fillon. Demain la cible sera Mélenchon si celui-ci se rapproche trop de Macron.


Moyenne des avis sur cet article :  2.86/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

417 réactions à cet article    



    • moderatus moderatus 5 avril 11:53

      @quid damned

      Bonjour ,

      exact très bon lien, très bonne analyse de Sylvain Baron que je partage, Plan A et B sont de la foutaise, cela a très bien été expliqué par Asselineau, et c’est vrai que Mélenchon aurait tout intérêt à chercher des alliances avec l’UPR.


    • quid damned quid damned 5 avril 11:58

      @moderatus
      Bonjour
      « Mélenchon aurait tout intérêt à chercher des alliances avec l’UPR. »
      Et / ou que les FI exigent de Mélenchon qu’il soit plus clair sur le sujet et alors une alliance dans l’autre sens peu importe.
      Sylvain Baron a raison il y a énormément de points de convergence entre ces 2 partis c’est dommage que les forces soient ainsi divisées.


    • quid damned quid damned 5 avril 13:33

      une autre vidéo dans un registre humoristique. lien (Asselinophobes abstenez-vous)


    • legrind legrind 5 avril 15:09

      @moderatus
       et c’est vrai que Mélenchon aurait tout intérêt à chercher des alliances avec l’UPR.

      Ah oui peut-être gagner 0,5 % d’un coté pour se coltiner avec un électron libre frappadingue qui vient de chez Pasqua et qui va pourrir toute sa crédibilité populaire/ à gauche. 

    • taktak 5 avril 17:33

      @quid damned

      c’est un fait qui frappe comme le nez au milieu de la figure l’UPR divise. Demandez vous pourquoi Asselineau a eu ses signatures en 2017 et pas en 2012 et à quoi il sert.
      Poser la question c’est y répondre, il s’agit de diviser pour protéger les candidats du système.

      Ce qui me conforte dans cette analyse c’est que l’upr et asselineau ont menée une politique sectaire ces 10 dernières années, refusant toutes alliances, toutes actions communes avec quiconque.


    • Deepnofin Deepnofin 5 avril 17:37

      @legrind Peut-être que FA ne souhaite pas d’alliance avec le parti d’un franc-maçon qui vient de chez Mitterrand, qui crache sur tous ceux qui ne se revendiquent pas/ à gauche, et qui voit les sondages officiels grimper en sa faveur, ce qui semble être un marqueur important de « à qui profite l’élection ».
      (J’essaye de me mettre à votre niveau).


    • files_walQer files_walQer 5 avril 17:41

      @moderatus

      La vidéo regroupant toutes les interventions de M. Asselineau avec à la fin la conclusion qui va jusqu’au bout sans être coupée.



    • moderatus moderatus 5 avril 17:51

      @files_walQer

      Bonjour, Merci pour votre lien.

      très intéressant de regarder en continu l’intervention d’un candidat, cela permet des se faire un jugement plus précis.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 avril 18:05

      @taktak
      Le PRCF a l’air malin en soutenant Mélenchon, dont « la priorité de sauver l’ Europe » !

      Mélenchon est aussi européiste que Tsipras, dont voici le superbe programme de 2012.


      Quant aux 500 signatures d’Asselineau, vous achevez de vous ridiculiser !! L’UPR a suivi de très près la réforme territoriale et analysé les conséquences désastreuses pour les petites communes.

      Les milliers de militants qui sont allés voir les Maires des petites communes savaient ce que vivaient des milliers de Maires. Voilà l’explication des 500 signatures qui vous restent en travers du gosier.

      En quoi la candidature d’Asselineau vous dérange ?
      Mélenchon veut « refonder l’ Europe ».
      Asselinau veut en sortir, nous ne nous adressons pas aux mêmes électeurs.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 avril 18:08

      @Deepnofin
      Il ne s’agit pas de francs maçons, mais d’objectif politique !
      Mélenchon veut sauver l’ Europe, la voir se défaire le rend malade.
      Analyse du discours de Mélenchon à Berlin en septembre dernier.


    • quid damned quid damned 5 avril 18:19

      @taktak
      « c’est un fait qui frappe comme le nez au milieu ... refusant toutes alliances, toutes actions communes avec quiconque. »
      On peut aussi voir ça aussi comme un signe d’une grande intégrité et du refus de compromis de calculs politiciens, ou pas, mais votre conclusion est fallacieuse.


    • Attilax Attilax 5 avril 18:56

      @Fifi Brind_acier

      « nous ne nous adressons pas aux mêmes électeurs. »

      Ce n’est pas entièrement vrai. J’étais membre de la FI, je m’apprêtais à voter pour Mélenchon - et j’ai d’ailleurs convaincu un paquet de gens de faire pareil - jusqu’au 13 mars, où j’ai compris qu’il ne sortirait jamais de l’UE et que son slogan était bidon. Depuis ça a été confirmé par l’intéressé lui-même plusieurs fois, et il a enfoncé le clou au débat de BFM hier. Mais l’UPR n’y est pour rien, c’est Méluche qui a tenu un double discours, pas Bad Ass qui est clair (et qui éclaire) depuis des années smiley
      Je voterai Mélenchon au second tour, s’il y parvient, car c’est un meilleur représentant que Macron ou Fillon ou Le Pen. Mais je sais ce qui nous attend avec lui : Tsipras II. On va se faire saigner comme des gorets.
      Quand à Asselineau, il aura ma voix au 1er tour. Je doute qu’il parvienne au deuxième, mais ce n’est pas grave : il s’est fait connaître, ils ne pourront plus l’ignorer, il va faire plus de 5% et se faire rembourser, et le CSA devra à l’avenir compter avec lui. Ses idées vont inexorablement progresser. De plus, il pourra peut-être confirmer aux législatives et avoir quelques députés. C’est un début prometteur, pour quelqu’un de quasi inconnu du grand public il y a encore un mois. Et qui sait ? Il reste 15 jours, on peut toujours rêver... Fillon peut se retrouver en taule, Macron peut exploser en vol, Mélenchon peut se tirer une balle dans le pied, Le Pen peut être frappée par la foudre... Nul n’est prophète en son pays. Bravo en tous cas pour la citation durant la fête des 10 ans : citer Sri Aurobindo dans une campagne de frexit, c’est balaise !


    • Deepnofin Deepnofin 5 avril 19:02

      @Fifi Brind_acier D’accord avec vous ! Mais si je parle de la FM, c’est pas genre « puisque c’en est un, il veut détruire le peuple puisque la FM c’est le Mal ! » mais plutôt parce que pour les Insoumis qui se considèrent comme ceux qui mettent le plus en avant l’idéal démocratique, un FM, donc quelqu’un qui a fait le Serment de Mort, et qui passe / a passé du temps dans des loges où le secret règne, et où il est de notoriété publique qu’on y trouve notamment des corrompus qui font de la collusion... ça la fout mal.
      Sinon perso, j’ai beau être « complotiste », j’aime bien la FM pour sa quête ésotérique et spirituelle donc bon. C’est vraiment par soucis de Démocratie que je soulève cet argument, qui pour moi est rédhibitoire (comme la ligne directrice du programme Plan A/Plan B)


    • Sylvain07 5 avril 20:03

      @quid damned

      L’effet Asselineau fait très MAL... Le 2nd débat de France 2 du 20 avril annulé !! LoooooL !!!

      Le mal est fait, le ver est dans le fruit.

      Ici gît L’umps.

      Le franc s’en vient ! AsselinEAU a fait du bon boulEAU... LOOOOL !!!

      https://youtu.be/hGxEGvd6Gxw


    • capobianco 5 avril 21:37

      @Deepnofin
      Je crois qu’il est aussi franc mac votre idole.... Ce n’est pas vous qui crachez là ? Vous êtes au niveau de votre gourou qui vient de chez pasqua et tibéri, du beau monde donc....


    • Deepnofin Deepnofin 5 avril 22:12

      @capobianco Vous croyez qu’il est FM ? C’est drôle, j’ai déjà eu une discussion avec quelqu’un qui l’affirmait carrément péremptoirement.
      Mais je lui ai alors dit que FA avait dit en direct qu’il n’avait jamais été FM et qu’il trouvait anormal que des FM puissent faire de la politique (je retranscris de mémoire mais c’était ça l’essence, il l’a dit y a moins d’1 mois) et puis bon... plus de réponses.

      Enfin bref, la malhonnêteté intellectuelle, ça va bien un moment... Si pour vous c’est rédhibitoire le coup de Pasqua et Tibéri, ok, soit ! Mais alors vouloir pourquoi voter pour quelqu’un qu’à bossé pour Mitterrand ?... Toujours les mêmes mots, les mêmes arguments, rien sur le fond... ça commence à devenir lassant.


    • Sylvain07 6 avril 08:23

      @quid damned

      FRANÇOIS ASSELINEAU : « TOUS LES SONDAGES SONT EN MA FAVEUR... »

      Qui dit mieux ? A voir absolument.

      https://youtu.be/zbK7yd5UYEs


    • Le421 Le421 6 avril 09:22

      @Sylvain07
      Ca devient carrément grave à l’UPR !!
      Si vous faites 1%, vous pourrez sabler le champagne.
      Mais bon, quand on a un comportement sectaire, on n’y peut rien.
      Certains attendent le débarquement des martiens, d’autres attendent la fin du monde...
      C’est comme ça.
      Je vous fait un 100 contre 1 que l’UPR n’atteindra pas 2%... 100 contre 1, c’est cool, non ??



    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 avril 09:37

      @Le421
      Pourquoi vous occupez-vous de l’ UPR qui ne représente rien ?
      Vous devez être maso !?


    • jjwaDal jjwaDal 6 avril 12:00

      @Attilax
      Pareil... Le côté « je t’aurai bien fait une omelette aux lardons mais eux je les ai et j’ai pas l’intention de casser un seul oeuf » finis par faire lourd. Refuser les conditions basiques de mise en oeuvre de sa politique en fait un projet utopique sur papier et rien d’autre. Tant d’énergie gaspillée à brasser de l’air me désole.


    • Dzan 6 avril 22:24

      @moderatus
      Il est né le divin enfant
      Sonnez hautbois, résonnez trompettes !

      Un Pasqua boy ! Un !


    • Djam Djam 7 avril 10:02

      @taktak
      Rassurez-vous taktak, on s’est intéressé au phénomène Asselineau ! Le « système » agit à peu près toujours de la même façon et utilise les « petits » candidats pour diviser ici, diluer là. On connait tous les raisons de la croissance du FN à l’époque Mitterrand, sauf que... le FN n’en est pas resté là où on l’avait posé !
      Fabriquer un « frankenstein » pour neutraliser un tiers concurrent devenu un peu trop menaçant, ça finit toujours par se retourner contre ceux qui l’ont fabriqué. Il n’est qu’à observer l’état des partis habituels aujourd’hui.
      Ce qui fait que quel que soit les raisons qui ont permis à Asselineau d’être davantage médiatisé, ce partir va décoller et se désaliéner de ces hypothétique « autorisations » stratégiques. Pourquoi ? Juste parce que les médias officiels, y compris les courants d’infos plus saillants sur le net, ne mesure en aucun cas l’état de ras le bol de ce qu’on appelle la majorité invisible. Or, cette majorité invisible s’est largement reportée sur l’UPR simplement parce que le bon sens indique très clairement que le fameux Frexit est, tôt ou tard, inévitable. Parce que l’aliénation délirante à une entité comme l’UE est une crétinerie dont les élites financières ont parfaitement mesuré la nuisance grave sur l’autonomie de gouvernance d’un pays, car contrairement à ce qu’affirment en boucle les médias français ce n’est pas le peuple anglais qui a permis le Brexit mais bien les élites financières qui déjà, discrètement mais clairement, déplacer une partie de leurs business vers la Chine en négociant enfin hors des contraintes de Bruxelles et ses « directives » mortelles pour tous les états-nations.
      La majorité invisible et quasi silencieuse française n’est pas aussi stupide que ce que pensent tous ceux qui tentent d’analyser l’état du pays. Elle fera ce qu’elle a toujours fait : sauver sa peau en dernière limite. L’UPR représente, que ça plaise ou non, cette issue.
      Ceux qui continuent à croire qu’un Frexit serait une catastrophe sont juste des gens qui ont depuis toujours la trouille au ventre, qui tremblent devant des changements urgents, qui craignent surtout de perdre leur misérable petit confort.
      Le statu quo, la soumission aux dictateurs de la pensée, le repliement sur ses petits habitudes est un phénomène typiquement humain d’autant que ceux d’aujourd’hui, du côté des « gagnants » de cette mondialisation délirante, ont autant d’imagination et de capacités de résilience qu’un bigorneau dépressif.
      Si Asselineau ne passe pas le 1er tour, ce qui est probable compte tenu de l’immobilisme trouillard des petits avantagés citadins, il continuera à croître comme le fit le FN... mais pour une bonne cause pour ce qui concerne l’UPR !


    • Veniza Veniza 9 avril 23:18

      @Fifi Brind_acier
      Il ferait mieux de vouloir sauver la France d’abord, l’Europe coule, rien ne la sauvera


    • Leonard Leonard 5 avril 11:30

      Il est le seul candidat de la France...


      Les autres ont tous prouvés qu’ils etait attachés à l’UE... ou qu’ils voulait la modifier...
      Ils mentent, ils le savent mais ils le font...

      Aucun programme n’est applicable si on ne sort pas du carcan législatif de l’UE qui pond 80% de nos lois.

      • quid damned quid damned 5 avril 11:34

        @ l’auteur,
        j’ai trouvé les « petits » candidats très bien, surtout Arthaud même si elle se plante sur l’UE.
        Même Poutou, c’est vrai qu’il n’a rien d’un présidentiable mais ça fait quand même plaisir d’avoir une voix qui s’exprime contre les grands corrompus.


        • moderatus moderatus 5 avril 12:03

          @quid damned

          je vous ai répondu sur votre lien qui est excellent sur le fond et la forme.

          J’ai trouvé Arhaud très bien, par contre je n’ai pas aimé POUTOU, je trouve qu’il surjoue l’ouvrier, et terriblement et mal. Je n’apprécie pas sa façon de les représenter.
           

          par sa tenue par son refus de figurer sur la photo, sur son vocabulaire volontairement vulgaire, sur son attitude pendant l’émission, ,toujours en discussion avec ses soutiens.
          Ça fait beaucoup pour un seul homme, çà faisait un peu cirque, je ne parle pas de ses idées, seulement de son comportement. Faire un show n’est pas le lieu ni le but surtout un show low cost.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 avril 18:17

          @quid damned
          Arthaud est typique des marxistes qui n’ont jamais sorti leur nez des grimoires du 19 e siècle ! Les pays européens ont été de grands colonisateurs, mais cela n’intéressait pas beaucoup les marxistes, qui ne s’occupaient que des pays où l’industrie était développée.


          Quand ces pays européens se sont, à leur tour, retrouvés « colonisés » par la finance et les multinationales, nos marxistes se trouvent secs sur la question des Empires et de la colonisation. Ils n’analysent pas l’ UE comme un Empire.

          Pourtant tous les Empires se sont effondrés, chaque pays a voulu retrouver son indépendance et chaque pays a récupéré ses billes, ses lois, sa culture, ses frontières etc. Au début de cette conférence d’Asselineau sur l’euro, on trouve toute une série d’exemples . 

          Asselineau est le seul à comprendre le parallèle entre l’ UE et les Empires du passé !


        • quid damned quid damned 5 avril 18:38

          @Fifi Brind_acier
          Tout à fai d’accord, elle plane à 15 miles sur la question de l’UE, mais elle a l’air d’être une bonne personne.
          Le seul candidat qui ne me donne pas l’impression d’être pris pour un jambon est FA, il est vraiment très au-dessus du lot, il est stratosphérique, on sent de la conviction et de la sincérité profondes en plus d’un discours béton et inattaquable si l’on est de bonne foi et un un minimum informé, mais ça ne m’empêche pas de voir les aspects positifs s’il y en a chez les autres candidats.
          Pareil pour Cheminade, Lasalle,Poutou, voire NDA peut-être, ils ont de bons fonds apparemment.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 avril 09:44

          @quid damned
          Poutou, il est temps de le remettre à sa juste place, il bosse pour Dark Vador ! Toujours prêt à confondre les révolutions colorées de Soros avec des révoltes populaires, à taper sur la Russie, et sur Assad !


          Alors qu’il n’y a aucune enquête, que Poutou ne sait rien de ce qui se passe en Syrie, il vient de faire un communiqué : Mercredi 5 avril 2017 : « Poutou : Assad gaze son peuple ! »

          Sur la Russie, la Crimée et l’ Ukraine, pareil, le NPA est un bon petit soldat de l’ Empire du Bien ! Pas étonnant que les médias en fasse des tonnes sur lui ...

        • Dzan 6 avril 22:30

          @quid damned
          Saint FA priez pour nous.


        • Louve de France Louve de France 5 avril 11:41
          Le grand perdant de cette pantalonnade, ce fut le système démocratique médiatisé. Un non-débat artificiel, saucissonné, fragmenté... On se serait cru dans un conseil de classe au College avec des profs qui veillent a punir celui ou celle qui dépasse.




          • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 avril 12:00

            @Louve de France

            c’était quand même moins soporifique que le débat à 5 :

            heureusement qu’il y a eu les « petits » candidats pour mettre de l’animation, poser les questions qui fâchent (même avec mauvaise foi, évidemment).


          • Louve de France Louve de France 5 avril 12:09

            @Olivier Perriet


            Des petits candidats y’en a trop. J’aimerais par exemple qu’on m’explique la différence profonde entre Artaud et Poutou, ou encore entre Nicolas Dupont-Aignan et Marine ? 



          • moderatus moderatus 5 avril 12:13

            @Louve de France

            Bonjour.

            C’est le problème du nombre ,

            rien ne vaut des duels ou au maximum 4 intervenants.

            S’exprimer un quard d’heure sur 4 heures, c’est inaudible.

            les journalistes auraient pu organiser ce type de débats, au lieu de recevoir des candidats , de jouer les procureurs pour se mettre en valeur. Ils veulent jouer les vedettes.


          • Deepnofin Deepnofin 5 avril 18:05

            @moderatus Je ne pense pas que ce soit un problème de nombre, mais un problème de format, et plus généralement de démocratie.

            Pas un problème de nombre car on a 11 candidats, et que les interactions possibles entre chacun d’entre eux peuvent guider les électeurs, du coup il m’apparait comme essentiel d’avoir des débats avec l’ensemble des candidats.

            Mais un problème de format, car il faudrait non pas 2 débats (celui d’hier, et du 20 avril) mais bien plus... Où alors, même si c’est plus problématique je pense, des débats qui durent plus longtemps (par exemple, de 14h à 22h). Que de nombreux électeurs ne puissent pas assister à l’entièreté des débats n’est pas une raison suffisante pour en faire d’aussi courts, surtout depuis Internet.

            Et un problème de démocratie, car il m’apparait comme évident que le manque de « temps de débat » est volontaire, pour qu’il soit plus difficile pour les électeurs de connaitre leur candidat et de trancher. Donc c’est fait pour augmenter les chances de voir un candidat « oligarchique » passer.

            Ainsi, dans un début de démocratie, on aurait par exemple un débat thématique du soir, 3heures, plusieurs fois par semaine, pendant les (5 ?) semaines qui font le pont entre la validation des candidats et le premier tour de l’élection présidentielle. Ils auraient bien le temps d’aller au fond des choses, et les électeurs seraient bien mieux guidés pour choisir leur candidat en toutes connaissances de cause.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 avril 18:19

            @Louve de France
            Moi non plus je ne vois pas la différence, allez leur demander !!
            Mais qui met la priorité sur le Frexit, il n’y en a qu’un, c’est Asselineau !


          • Louve de France Louve de France 5 avril 18:26

            @Fifi Brind_acier

            Asselineau est certes le plus radical sur le Frexit, le truc. c’est que les français ne veulent pas du Frexit. J’en suis surprise mais c’est un fait. 

          • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 avril 18:33

            @Louve de France

            Et savez-vous pourquoi vous avez cette vision ? parce que pour la plupart des gens, l’UE est un truc abstrait et que Bruxelles c’est loin, loin de la vie factuelle.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires