• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Dans l’intérêt supérieur de la Nation, comment bannir Sarkozy du (...)

Dans l’intérêt supérieur de la Nation, comment bannir Sarkozy du cercle médiatique ?

Ce mercredi 2 juillet, 20 heures, Nicolas Sarkozy, ancien président de la République, prévenu, mis en examen dans la nuit précédente pour trafic d'influence et corruption active, a convoqué dans ses bureaux deux journalistes d'une chaine de télévision, TF1, et d'une radio, Europe 1, pour dérouler sa défense et se victimiser en parlant directement aux français, "les yeux dans les yeux".

On a retrouvé l'expert en manipulation qu'est l'ancien président. Devant deux potiches aux ordres, à grand renfort d'affirmations péremptoires et de contre-vérités, (voir le point fait par Le Monde ce 3/7 ) il a tenté de convaincre qu’il était la victime à la fois d’un complot, ourdi par des juges "rouges" et revanchards , et aussi de l'instrumentalisation politique" de la justice par le pouvoir en place (voir l'intégrale de la charge de N. Sarkozy sur le site d'EuropeN°1). Un entretien qui rappelle les ficelles utilisées pendant de longues années par Berlusconi, en Italie. ( à lire l'article de Médiapart de ce 3 juillet " face aux juges à la manière de Berlusconi" )

SARKOZY : CE MEPRIS DE (LA) JUSTICE.

Ce mauvais comédien, pendant 20 minutes, n'a manifesté que du mépris pour la Justice et pour les juges qui l'on convoqué et qu'il nommera par ces "2 dames". Son exercice médiatique n'est qu'une tentative de prise en otage de l'opinion en affirmant que les Français "devaient savoir.. " et devaient absolument partager ses états d'âme et ses jugements péremptoires.

En mai 2012 le vote des électeurs a sanctionné Nicolas Sarkosy ; "5 ans ça suffit !" on dit une majorité d'électeurs. Mais dans le déni total, celui-ci refuse d'admettre son échec et de faire le bilan de son action aux plus hautes fonctions de l'Etat. Il n'est habité que par une seule ambition, celle d'avoir le droit de rejouer la partie en 2017.

Depuis deux ans, son nom hante les couloirs du siège de l'UMP, vampirisant avec sa garde rapprochée le parti, en neutralisant tout débat sur son bilan et en obligeant les cadres de ce parti moribond à constamment déterminer leur action en fonction de son hypothétique retour sur la scène médiatico-politique.

Depuis son départ de l'Elysée, les journalistes de tout poil, en bons chiens de garde, nous imposent tous les détails de la vie privée de l'ex., de ses déplacements, de ses humeurs et de ses jugements lapidaires sur ses amis ou ennemis. Dans sa perversion cet imposteur a réussi à imposer son personnage dans la sphère médiatique et politique et si on n'y prend pas garde il réussira à nouveau à imposer chez de nombreux électeurs son "nécessaire" retour à la tête de l'Etat, comme avait réussi à le faire Berlusconi en Italie en 2008.

Nous devons nous sentir offensés et salis par cet" habitué de la classe "affaires" "qui occupe les médias pour nous faire avaler des contre-vérités du genre "la campagne 2012 n'a pas coûté un sous au contribuable" ;  alors que les 2/3 des sommes versées par les donateurs ont été payées par le Trésor Public, ( voir le papier écrit il y a un an " comment nous allons tous contribuer à sauver l'UMP" ) grâce à une défiscalisation à 66 % des dons, et qui affirme ne rien savoir sur l'affaire "big millions" et la surfacturation de tous les évènements de sa propre campagne.

Nous devons nous sentir offensés et salis par cet homme outrancier qui compare les pratiques de la police française aux pratiques de la Stasi et qui en même temps dénonce l'appartenance syndicale d'une des deux juges chargées de son affaire, ce qui au regard du droit est condamnable par la loi (lien). L'appartenance syndicale est personnelle et n’a pas à être divulguée.

Nous devons nous sentir offensés et salis par ce fat à talonnettes qui se permet d' affirmer, il y peu, en Suisse en marge d'une conférence : " Qu’un pays ( comme la Suisse ) ne peut pas être gouverné par un président qui change chaque année. Ou que le système ( suisse) avec sept conseillers fédéraux est inefficace, désuet", ( lien ) et qui omet à la télévision de qualifier M. Hollande par sa fonction alors qu'une majorité d'électeurs l'ont choisi en 2012. (Il est vrai que son ami Jacques Séguéla, l'homme à la Rolex, ce jour sur I-Télé, affirme sans détours que Le Président Sarkozy est considéré à l'étranger comme un président à vie).

Nous devons nous sentir trahis et salis quand dans une conférence à New-York, en octobre 2012, dans un luxueux hôtel de Manhattan, cet ancien représentant de notre pays, auto-proclamé conférencier, grassement rémunéré ( 120 000 € pour 1 h), se permet d'affirmer au sujet de l'Europe, pour être de connivence avec les chefs d'entreprise du monde entier présents : " ( ...) je pense que dans les deux années qui vont venir, l’Europe, malheureusement, va connaitre beaucoup de difficultés. Malheureusement pour l’Europe, et heureusement pour vous les investisseurs. Parce qu’il y aura beaucoup d’opportunités dans la crise. La crise européenne n’est pas finie. Les conditions pour que l’Europe sorte de la crise ne seront pas mises en place avant plusieurs mois voire plusieurs années" et de terminer sa tirade aux investisseurs par un conseil "avisé" : " ça ne veut pas dire qu’il faut sortir de l’Europe. Il faut acheter au son du canon et vendre au son du clairon.".( Lire le  texte intégral pour apprécier la "qualité" et la "profondeur" du contenu de la "conférence-interview" de notre Ex.)

POUR LE DROIT A L'OUBLI IMPOSONS LUI LE SILENCE.

Le degré de responsabilité de cet homme dans toutes les casseroles judiciaires qu'il traîne importe peu. C'est bien le nombre de ces affaires où il est cité qui doit nous alerter. Mais c'est surtout sa manière de concevoir et de conduire l'action politique pour finir par la pervertir qui est condamnable. C'est le fait aussi qu'il continue à vouloir reconquérir à tout prix, une fonction que la démocratie lui a ôtée, en s'imposant en permanence dans le champ médiatique, qui est insupportable. C'est le mépris total que porte ce "petit césar" contre l'ensemble des corps intermédiaires qui fondent la République qui est dangereux et, contrairement à ce qu'affirme Henri Moreigne dans une tribune dans Agora Vox, ce n'est pas la garde à vue de Sarkozy qui assassine la fonction présidentielle mais bien son comportement qui porte atteinte à la fonction. En réduisant l'action politique à une guerre des égos, Nicolas Sarkosy contribue à disqualifier, aux yeux des électeurs, son propre camp et au delà tout action politique , faisant ainsi le jeu du Front National, comme si l'action du gouvernement actuel et le virage libéral en matière économique et les propres casseroles judiciaires de la gauche au pouvoir ne suffisaient pas.

Définitivement Nicolas Sarkozy n'est pas digne de nous représenter à nouveau et son bilan ne l'autorise pas à faire encore valoir sa notoriété d'ancien président de la République.

Aussi, en attendant que le non renouvellement des mandats soit votée - il y a suffisamment de personnes éligibles en France pour faire tourner les représentations politiques à tous les niveaux - la seule peine qui vaille, que la Nation devrait lui infliger, c'est de le réduire au silence à perpétuité dans les médias, pour qu'il la ferme et pour permettre aux citoyens d'exercer enfin leur droit à l'oubli envers sa personne. Pour faire bonne mesure il faudrait aussi imposer à son fils Louis un peu de décence en lui intimant de bien vouloir éteindre sa machine à tweeter. (merci Chalot ).

Ce ne serait en fait que respecter sa propre parole que d'enjoindre ce bretteur à aller ferrailler ailleurs : "Je veux maintenant une nouvelle vie, mais pas une vie seulement pour faire des conférences. Vous savez, moi ce que j’aime, ce n’est pas la politique. Ce que j’aime, c’est faire. Faire dans la politique ou faire ailleurs. Alors au Brésil ? Pourquoi pas. Franchement, si vous me donnez le choix, entre la Norvège et le Brésil ... OK, j’achète le Brésil tout de suite." (réponse à une question posée sur son avenir à la fin de la conférence de Manhattan ),...et de faire notre aussi ses propres sentences : " Un patron voyou doit être traité comme un voyou, c'est encore pire quand on est en haut de l'échelle "  Tweet de Nicolas Sarkozy du 12/03/2012 ( lien ) .

Mais, en aucune manière, nous n'adopterons à son égard le ton "soutenu" et "familier" de la fameuse tirade, à un certain Salon de l'Agriculture : " casse-toi pauv con" ou de celle non moins fameuse de la dalle d'Argenteuil en 2005 « Vous en avez assez de cette bande de racailles ? Eh ben on va vous en débarrasser. »

Face à l'écoeurante logorrhée médiatique servie ces derniers jours par les écrans, les radios et les journaux, je me suis permis ainsi de manifester mon profond dégoût devant les manipulations que ce personnage narcissique nous impose depuis trop d'années.

LA SCIENCE DU PARTAGE


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (70 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • xmen-classe4 xmen-classe4 4 juillet 2014 09:03

    le timing etais pas mal, Hollande change la reforme territorial donc il y a un scandale et quand l’effet escompté commence à partir en vrille qu’il y a bigmallions et 5 candidats à droite et voila que Sarkozy est arrêté comme si c’etais la spirale de la violence.
    sauf que le FN a gagné.


    • Gabriel Gabriel 4 juillet 2014 09:19

      Tel un étron flottant refusant de partir avec le tourbillon de la chasse d’eau, notre voyou international et sa bande de malfrats demeurés s’accrochent au pouvoir grâce à la participation de journalistes auteurs d’articles de toilettes publics. Je pense que tous ces gens là, grâce à l’action de la justice, devraient être noyé sous les affaires louches dont ils sont à l’origine comme notre étron du début sous le papier hygiénique afin qu’ils retrouvent leur vraie place, celle dont ils n’auraient d’ailleurs jamais du sortir, les égouts.


      • Fergus Fergus 4 juillet 2014 13:38

        Bonjour, Gabriel.

        Une image violente, à la hauteur malheureusement de la violence qui émane de cet individu méprisant tout ce qui n’est pas lui-même.

        Or, de telles images sont devenues légion sur le net et dans les commentaires en ville. Une grande première sous la Ve République qui trouve ses origines dans l’extraordinaire débauche d’actes délirants et de prises de parole hallucinantes, tant elles sont bâties sur les pires mensonges et sur des agressions indignes envers tous ceux qui ne servent pas de carpette aux ambitions de ce chef de clan amoral.

        « Qui sème le vent récolte la tempête », dit avec pertinence un vieux proverbe. Sarkozy a semé, il était inévitable qu’il récolte un jour.


      • amiaplacidus amiaplacidus 4 juillet 2014 13:56

        En parlant d’image, j’aime beaucoup la photo de Sarko que l’on voit en tête de cet article.

        Le parallèle est tellement saisissant avec Louis de Funès. À une différence importante toutefois, L. de Funès jouait un rôle (en fait, dans la vraie vie, il semble qu’il était terriblement austère), alors que pour Sarko, c’est son état naturel !


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 6 juillet 2014 10:12


         C EST UN SANS PAPIERS IL FAUT LE RENVOYER AVEC 500 EUROS AU PAYS DES VAMPIRES DONT IL S EST échappé


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 6 juillet 2014 16:45

        ... non.
        Dont son grand-père s’est échappé.
        Échappé du petit village dont il était maire, et avec la caisse et les flics au cul.
        Une histoire croustillante dont personne ne parle sauf dans ce village, et qui avait été proposée par une de mes connaissances à la presse française qui l’avait courageusement refusée.

        Merci à l’auteur de ce billet. je merderai Sarkozy jusqu’à ce que lui et sa clique croupissent en taule. Je les préfèrerais libres, chômeurs et ruinés, mais faut pas rêver..


      • Plus robert que Redford 4 juillet 2014 09:38

        Je comprends votre charge anti-sarko, mais si le personnage est certes détestable, sa stratégie est on ne peut plus logique ! Affaibli devant la justice, ébranlé par les coups de boutoir répétés de quelques juges qui ne s’en laissent pas conter (à défaut de pouvoir en asservir d’autres par quelques prébendes et colifichets qu’il n’est plus guère en mesure de distribuer) il ne lui reste plus que la bonne vieille méthode berlusconienne : En appeler aux médias !

        C’est là où réside le fond du problème !!

        comment bannir Sarkozy du cercle médiatique ?

        En agissant efficacement et exclusivement sur les média ! Bien sûr...

        Comment ?

        J’ai pas de solution...

        Juste le constat désolant qu’il se trouve toujours des journaleux-carpettes, avides de babil ou de pissage d’encre dans les gazettes pour valoriser « Monseigneur-Talonnettes » au nom de je ne sais quel renvoi d’ascenseur.

        Si, d’aventure, l’électorat français aussi con que celui de l’autre côté des alpes, ramenait Sa Suffisance au pouvoir, nous le devrions EXCLUSIVEMENT à l’action néfaste des média, tant il est manifeste qu’au sein de son parti déliquescent, nombre de ses anciens affidés ne souhaitent que de le voir se balancer à un croc de boucher...


        • Karol Karol 4 juillet 2014 09:48

          Bonjour,
          Merci de rappeler la responsabilité des médias dans cette affaire.
          Mais nous sommes malheureusement dans un monde où la perversion, le calcul, la triche et le mensonge sont érigés en vertu et où l’honnêteté et la sincérité sont considérées comme des faiblesses.


        • colza 4 juillet 2014 13:45

          Bien sûr que si, il y a moyen d’agir sur les médias.

          Il suffit de boycotter systématiquement toute apparition de Sarko à la télé et à la radio.
          Pour ma part, il y a belle lurette (peut-être même plusieurs lurettes) que j’ai mis ma télé dans une benne à ordures, bien avant Sarko président.
          Si il se passe quelque chose d’important, vous l’apprendrez par Agoravox, Médiapart et autres Marianne.


        • Pierre29 Pierre29 4 juillet 2014 18:17

          +1
          Je me suis demandé si c’était moi qui avait posté tant ces mots auraient pu être les miens...

          "Bien sûr que si, il y a moyen d’agir sur les médias.

          Il suffit de boycotter systématiquement toute apparition de Sarko à la télé et à la radio.
          Pour ma part, il y a belle lurette (peut-être même plusieurs lurettes) que j’ai mis ma télé dans une benne à ordures, bien avant Sarko président.
          Si il se passe quelque chose d’important, vous l’apprendrez par Agoravox, Médiapart et autres Marianne."

        • claude-michel claude-michel 4 juillet 2014 09:42

          Facile...que les journalistes retrouvent une paire de couilles et disent dans les médias que ce type est un malade.. !


          • Garance 4 juillet 2014 09:53

             6 zartics sur Sarko à la Une d’Ago !!!!


            C’est la gloire... !!!

            Que deviendra Ago sans Sarko ?

            Fera-t-il comme Libé qui depuis l’avènement du Teinté ne fait que péricliter ?

            Tiens ? : l’électricité va augmenter de 30 % ( Heureusement qu’il y a Ségo ; ça aurait pu être pire )

            Hors sujet ?

            Je le sais ; c’est Sarko la star des lieux

            Mais quand même ; on peut causer non ?

            Surtout quand ça fait mal au fondement et que c’est pas de sa faute  smiley


            • Mania35 Mania35 4 juillet 2014 10:54

              Merci Karol pour cet article.

              Sarko, ex-président et futur candidat pour 2017, méprise les Français. 20 mn de discours pour ne parler que de LUI, pleurer et accuser les autres.

              Il devrait s’appliquer à lui-même son conseil à DSK : « expliquez-vous avec la justice et épargnez aux Français vos commentaires »


              • jako jako 4 juillet 2014 12:13

                Merci de votre article, le cercle (ou cirque) médiatique est le coeur de la matrice


                • Furax Furax 4 juillet 2014 12:20

                  Un peu d’optimisme !
                  Vous ne suivez pas l’actualité sur TF1 bien sûr...
                  Parfois, vous devriez.
                  Le 20H d’hier était particulièrement réjouissant.
                  Je vous conseille d’affronter bravement les pubs et de suivre l’analyse de l’intervention de l’individu Sarkozy (à partir de 9’O1").
                  http://videos.tf1.fr/jt-20h/2014/le-20-heures-du-3-juillet-2014-8443359.html
                  Ca vaut cent articles incendiaires sur Agora. Au moins !


                  • Karol Karol 4 juillet 2014 12:41

                    Merci Furax.
                    En fait le plus grand ennemi de Sarko c’est lui-même. J’avais déjà remarqué que son subconscient le trahit toujours.


                  • Claudec Claudec 4 juillet 2014 12:42

                    Meta Stasi

                    N’est-il pas inquiétant que des magistrats puissent se laisser entraîner par leurs convictions (en espérant qu’il ne s’agisse pas de ces certitudes qui donnent la mesure de la sottise de chacun) jusqu’à concevoir puis alimenter des outils d’information – d’instruction pour certains – comme le « mur des cons » ?

                    Ce n’est pas en tout cas la garantie de cette sérénité que tout justiciable est en droit d’attendre de ceux qui sont en charge de la Justice.

                    Et les mensonges avérés, à propos de cette affaire, aux plus plus hauts niveaux du pouvoir ?

                    En tout état de cause, délibéré ou non ; signal fort adressé à la magistrature ou plus généralement l’opinion de gauche pour en stimuler l’ardeur à tirer sur le pianiste, le choix des juges désignées pour prononcer la mise en examen et en signifier les motifs à l’intéressé, ne peut relever que d’un stupidité ou d’un sectarisme qui n’ont rien de rassurant.


                    • karikakon 4 juillet 2014 12:49

                      Observez bien son regard au sarko, ce mec à exactement le même éclat que Cahuzac dans les yeux. Ce type est un menteur d’affairiste...Qui a trop souvent mélanger la politique avec ses affaires d’avocats à son avantage...C’est un parasite de la société, il doit dégager définitivement ! Vive les juges, dernier rempart, contre tous ces vérolés de la corruption du PS et de l’UMP.


                      • Karol Karol 4 juillet 2014 12:55

                        C’est le regard d’un prédateur.




                      • Inquiet 4 juillet 2014 12:57

                        Admettons, ce qui est fort possible, que ce vil personnage s’en tire à bon compte et se représente en 2017.


                        Quelle serait alors ses propositions sur la justice ?

                        Dès la moindre tentative de prôner la tolérance zéro et la justice expéditive, on lui rappellerait à qui veut l’entendre sa relaxation sur un « vice de forme ». C’est à dire ce qui est justement contradictoire avec la justice expéditive qui voudrait qu’on ne relâcha point un prévenu pour des excuses « bidons » (vice de procédure, de forme ...) dès qu’il est interpellé par la police.

                        Par quelles circonvolutions va-t-il passer pour faire entendre qu’il y a un justice pour les autres, et un justice différente pour lui ?

                        Les contradicteurs ne laisseront jamais passer cela non ?


                        • Luc le Raz Luc le Raz 4 juillet 2014 13:11

                          Que dire de la prestation du Nabot-léon, sinon comme Pie VII, concernant Napoléon, « Comediante ! Tragediante ! »


                          • soi même 4 juillet 2014 13:19

                            C’est simple arrêter de regarder la télé, la radio et les journaux, et si cela est vraiment prit au sérieux Nord Sud deviendra un citoyen justiciable ordinaire !
                            Il faut bien qu’il finisse par payer ses parjures et ses entorses !

                             


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 4 juillet 2014 13:28

                              Bonjour,

                              Les grands médias manquant d’ouverture et de pluralité !

                              Nous sommes asphyxié par ses grands médias qui sont au service d’une communauté, une communauté minoritaire en France.

                              Notre démocratie est mise en péril par ce 4ème pouvoir en dérive des grands médias et l’absence de la représentation d’autres idéologies que celles défendu par le CRIF.

                              Dans les grands médias on trouve très majoritairement des modérateurs et journalistes pro-sionistes, des experts, toujours les mêmes, qui sont également pro-sionistes.

                              La France est téléguidé par des intérêts israéliennes. Hier j’ai encore vue une émission avec BHL qui se mêle tout le temps de la politique française ; il été un acteur en premier ligne pour avoir entraine la France dans la guerre en Lybie

                              Les élections diverses, notamment présidentielles, sont arbitre par ses grands médias « toujours sous contrôle des pro-sionistes » qui donnent la parole à ceux qui agissent dans l’intérêt de l’état d’Israël, et étouffent ainsi tout mouvement politique contestataire. Un candidat à la présidentielle qui na pas fait de révérence au CRIF, na aucune chance d’être élu.

                              Des nombreux débats ne sont pas possible en France car les médias verrouillent les débats équilibrées et démocratiques.

                              Vous ne verrais par exemple jamais un débat sur la question de la sortie de l’Europe.

                              Les sionistes se font une obsession de nous maintenir dans cette moule de l’Euro et des traitées de Maastricht et de Lisbonne et ceci malgré la descente à l’enfer de la France.

                              Une vidéo à regarder : R. Labeviere Victime du sionisme institutionnalisé


                              • Fergus Fergus 4 juillet 2014 13:31

                                Bonjour, Karol.

                                Rien à ajouter à ce billet parfait en tous points et rédigé sur un ton mesuré, n’en déplaise aux thuriféraires de ce chef de clan cynique et amoral. Sarkozy salit en effet les institutions et, avec elles, le peuple français.

                                Il est urgent que les militants et les sympathisants de la droite républicaine scient les branches pourries qui menacent leur parti pour se choisir d’autres champions plus respectables car plus respectueux de nos concitoyens et des corps constitués de l’Etat !


                                • Karol Karol 4 juillet 2014 13:45

                                  Merci Fergus.

                                  Je pense en effet que ce travail de démystification dépasse les frontières des partis et exige la mobilisation du plus grand nombre pour sauver ce qui est encore possible de sauver de la vie politique de notre pays.

                                • eric 4 juillet 2014 13:34

                                  On comprend votre panique a vous et a vos copains.

                                  Elle est sensible ici et signalée par Garance. Sur le NO, c’est encore plus rigolo. 4 sur 4 des signatures en couv. sur le site... !

                                  Avec, dit on, 65% des français qui ne « souhaitent pas son retour », et donc facile 30% qui le souhaitent, Sarko a dors et déjà son ticket pour le second tour des prochaines présidentielles sauf imprévu.
                                  Il y en a une autre qui est au jour d’aujourd’hui dans ce cas.

                                  Cela ne devait déjà pas être drôle de voter Chirac en 2002. Le nouveau choix après un nouveau passage des gauches au pouvoir produisant les mêmes effets pourrait sembler encore plus douloureux.
                                  Rassurez vous !
                                  Apres quelques annees de Hollande, l’avalage de couleuvre a gauche est en passe de devenir une seconde nature.

                                  En fait, Chirac aussi, vous le traitiez de malhonnête, de « super menteur » avant de voter en masse pour lui...

                                  Et puis, il reste un toute petite chance. Tous unis derrière Hollande des le premier tour sur la défense de son fantastique bilan. La il aura une chance de n’être battu qu’au second tour...


                                  • Fergus Fergus 4 juillet 2014 13:43

                                    Bonjour, Eric.

                                    Vous avez le triomphe un peu rapide : et si, parmi les 30 % qui veulent voir Sarkozy revenir il y avait un pourcentage non négligeable d’électeurs de gauche désireux d’influer sur le cours des choses afin d’avoir à droite un adversaire-repoussoir, plus facile à battre qu’un type moins clivant comme Juppé ?


                                  • Anaxandre Anaxandre 4 juillet 2014 14:02

                                      C’est sûr : sur les mille personnes sondées il doit y avoir un paquet de fins tacticiens de gauche... smiley


                                  • Fergus Fergus 4 juillet 2014 14:07

                                    Bonjour, Anaxandre.

                                    Je vous rassure, c’était du 2e degré !


                                  • Anaxandre Anaxandre 4 juillet 2014 14:08

                                      L’adversaire repoussoir il est déjà tout trouvé, ce sera M. Le Pen. En attendant il faut diviser et affaiblir la « Droite Républicaine » (d’affaires et anti-nationale), sachant qu’elle s’en tire déjà fort bien sans qu’on l’aide de l’extérieur. C’est pour ça qu’il faut bien observer le cas Valls, récent poulain des élites transnationales.


                                  • Fergus Fergus 4 juillet 2014 14:08

                                    Le problème, c’est que je n’arrive pas à insérer des smileys dans mes commentaires.


                                  • Anaxandre Anaxandre 4 juillet 2014 14:09

                                      Ouf, me voilà rassuré !


                                  • Anaxandre Anaxandre 4 juillet 2014 14:20

                                      (Rassuré pour le second degré et pas pour ce souci de smiley évidemment !).

                                      Pour le smiley « qui rigole », tapez ceci : 
                                      : - ) ) 
                                      Les exemples sont pourtant donnés en dessous de la case du commentaire en cours de rédaction.

                                  • Fergus Fergus 4 juillet 2014 16:19

                                    @ Anaxandre.

                                    C’est pourtant très exactement ce que je fais, et les smileys montent bien dans le texte, mais ils en disparaissent au moment de l’envoi définitif. Pas grave, comme n’est pas grave le fait que, depuis des mois, je n’ai plus d’indication des « + » et des « - » sur les commentaires. Sans doute un module qui n’est pas à jour quelque part...


                                  • eric 4 juillet 2014 16:21

                                    Bonjour Fergus
                                    En fait non.
                                    Le très nombreux électeurs de gauche amateurs de billards a 18 bandes avant, sont plutôt dans l’autre catégorie.
                                    Rappelons le vrai contenu de ce sondage de circonstance :
                                    65 % des personnes interrogées disent "non, pas du tout« (48 %) ou »non pas vraiment" (17 %) à un retour de l’ancien chef de l’État. 33 % le souhaitent au contraire (18 % plutôt, 15 % tout à fait). (source, le sondage du point dont vous extrayez un chiffre...)

                                    A l’évidence une partie des 17% qui ne souhaitent pas « vraiment ». C’est aussi dans cette catégorie que se recruterons ceux qui feront approcher les 40% et plus au premier tour a Sarko. Les centristes, qui cette fois ci voteront bien au second tour.
                                    Il faut bien voir que c’est déjà « clive » en diable. 70 % a droite aux deux dernières élections en gros, dont FN plus droite de l’ump, largement plus de la moitie qui ne rêve que d’en découdre encore plus. Dans un tel contexte, Sarko apparaitra comme ce qu’il est et fut en réalité, un centriste et Juppe trop a gauche...

                                    Soit dit en passant, vous qui êtes en général honnête intellectuellement pourrez peut être m’expliquer. Tous ceux qui font mine de se réjouir a gauche d’un score potentiel aussi élevè a un potentiel premier tour de présidentielle aujourd’hui, c’est de la méthode Coué ou ils ne savent juste pas compter ?


                                  • Fergus Fergus 4 juillet 2014 17:54

                                    @ Eric.

                                    En réalité, peu importent les chiffres donnés par les instituts de sondage. Ce qui va compter à droite, c’est :

                                    1) la capacité à rassembler, et sur ce plan-là, Juppé est incontestablement mieux placé désormais que Sarkozy pour rallier sur son nom les électeurs centristes, clé du scrutin ;

                                    2) la capacité à évacuer les conflits exacerbés et le climat de haine qui prévaut trop souvent, et sur ce plan-là également, Juppé est nettement mieux placé que Sarkozy ;

                                    3) le risque de voir s’effondrer la stratégie de reconquête du pouvoir par l’UMP si, à un moment quelconque du parcours d’ici à 2017, l’affaire Bygmalion implique de manière encore plus évidente qu’actuellement la personne de Sarkozy. Une épée de Damoclès qui pourrait même précipiter la disparition du parti au pire moment si Sarkozy a réussi, entretemps, son OPA de retour.

                                    La seule question qui se pose est donc la suivante : sachant que, si rien de spectaculaire sur le plan socio économique ne vient sauver le PS d’ici là, n’importe quel clampin estampillé UMP l’emportera en 2017, le parti peut-il prendre le risque de tout perdre pour satisfaire l’ego d’un ex-président soucieux de ses seuls intérêts personnels ?


                                  • rajex rajex 4 juillet 2014 14:13

                                    Restauration du lancé de nain dans la première décharge sauvage avec caillassage en guise de sépulture !


                                    • Cocasse Cocasse 4 juillet 2014 15:09

                                      C’est la mode maintenant. Tous les filous s’incrustent à la télé comme si c’était un prétoire de tribunal, en prenant le public pour jurés. Et ça gesticule...


                                      • coinfinger 4 juillet 2014 16:27

                                        Comment lui oter les moyens de manipuler . C’est simple . Oter à Bouygues et autres la propriété de la télé publique . Je me comprend . C’est comme si , on autorisait de la pub au Journal officiel sans dire que c’est de la pub .
                                        Maintenant comme j’estime que les choses sont suffisemment pourries pour ne pas pouvoir revenir en arriére . Il vaudrait mieux , que l’état se retire complétement de la téle .
                                        Plus de redevance , plus de subventions d’aucune sorte à la presse sous aucun prétexte , surtout pas celui de la liberté .


                                        • Jeff84 4 juillet 2014 16:59

                                          « Je défendrai mes opinions jusqu’à la mort, mais je donnerai ma vie pour que vous puissiez défendre les votres. »


                                          Voltaire

                                          • herve33 4 juillet 2014 17:11

                                            Cela fait longtemps que le nain devrait etre derrière des barreaux , rien que pour la guerre en Libye , il devrait etre jugé pour crime contre l’humanité . On peut ne pas aimer Khadafi , mais la manière dont il a été exécuté était totalement inhumaine . Khadafi avait sans doute de lourds secrets et on comprend pourquoi il fallait l’éliminer à tout prix .


                                            • alinea alinea 4 juillet 2014 17:42

                                              Je suis un peu d’accord pour dire que la caisse de résonance, ce sont les médias ! Sarkozy fait vendre, et ça ne date pas d’hier.
                                              Qu’il se batte, avec ses armes, me paraît de bonne guerre ; mais sur la vidéo Europe 1, il fait plutôt pitié !
                                              Ici se mêle l’humain et la politique ; je sais que j’ai beaucoup « souffert » des images offertes au monde entier, de Sadam Hussein « vaincu » ; ceci, au niveau émotionnel, m’est insupportable. Donc, en ce qui concerne Sarko, que la justice fasse son boulot, c’est tout. En tout cas, cela aurait dû commencer avant les dernières élections ; et que les choses nous soient dîtes quand il y a des certitudes, recoupements,etc. À faire traîner l’histoire, à la diluer et à la montrer, il y a un côté malsain que je n’aime pas du tout !
                                              Mais tout ça, on le sait, c’est le gagne-pain des médias !!


                                              • Karol Karol 4 juillet 2014 17:57

                                                Pour les médias, il est clair que Sarko est un « bon client ».


                                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 juillet 2014 19:07

                                                Visiblement, ce n’est pas sur Agoravox que Sarkozy a des groupies...il provoque plutôt une allergie viscérale et générale !

                                                Supposons que Sarkozy sorte indemne de sa série de casseroles..., il s’est bien sorti de l’affaire Bethencourt sans dommage. Les écoutes au fil du courant sont illégales, il peut obtenir l’annulation de la ou des procédures...
                                                Il a les moyens de se payer les meilleurs avocats de France et de Navarre.

                                                Supposons que « les affaires » durent des mois, ou des années, et que les médias continuent à nous le présenter régulièrement, toujours aussi énervé et menteur.
                                                Et qu’il se représente en 2017.

                                                Supposons qu’au 2e tour, vous ayez à choisir entre Valls et Sarkozy...
                                                Vous allez donc logiquement voter Valls pour que Sarkopipo ne revienne pas.
                                                Dites moi si je me trompe...


                                                • Laurent 47 4 juillet 2014 19:57

                                                  J’aime votre argumentaire, Fifi Brind’acier, mais sur le dernier point, je ne suis pas du tout d’accord, car jamais je ne voterais pour Manuel Valls, car j’ai vu comment, dans l’affaire Dieudonné, il s’asseyait allègrement sur la légalité, en désignant de nuit un fonctionnaire du Conseil d’Etat qui n’est même pas un juge, sans laisser aux avocats de Dieudonné les 12 heures prévues par la procédure, qui leur auraient permis de préparer le dossier de la défense ! Cela montre en quelle estime ce monsieur tient la démocratie, dès lors que ses idoles (les sionistes et Israël), sont attaquées ! Comme je suis en France, je préfère quelqu’un qui défend nos intérêts, plutôt que ceux d’un pays étranger au comportement condamné depuis des années par la communauté internationale, excepté les Etats-Unis bien entendu (antisémitisme oblige) !


                                                • Fergus Fergus 4 juillet 2014 20:50

                                                  Bonsoir, Fifi.

                                                  Bien vu, entre Valls et Sarkozy, je choisirais... Valls sans la moindre hésitation malgré toutes les préventions que j’ai contre l’homme et la colère que m’inspire sa politique. Mais je suis persuadé qu’il serait incapable d’abaisser la France au niveau où Sarkozy l’a fait chuter par ses rodomontades grotesques, ses mensonges constants et son insupportable mépris de tout ce qui n’est pas lui-même.


                                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 juillet 2014 05:34

                                                  Fergus,
                                                  Nous en reparlerons quand Valls aura fait appliquer les GOPé...

                                                  * Fin des CDI et du SMIC
                                                  * Gel des retraites et des pensions
                                                  * Privatisations du système de santé et des services publics
                                                  * Dégressivité des indemnités chômage
                                                  * Privatisation de la SNCF etc


                                                • Fergus Fergus 5 juillet 2014 09:04

                                                  @ Fifi.

                                                  Oui, et c’est bien pour cela que je voterai jamais pour un socialiste au 1er tour, et a fortiori pour un Valls dont le profil droitier est connu de tous. Mais au 2e tour, je pourrais ne pas avoir le choix si Valls est opposé à Sarkozy, celui-ci ayant pour objectif la même politique de détricotage des acquis sociaux, mais aggravée par de graves dérives comportementales et un mépris viscéral des Français.

                                                  Bonne journée.


                                                • Laurent 47 4 juillet 2014 19:38

                                                  Moi, je propose une chose très simple à mettre en oeuvre ! Dès qu’il y a violation du secret de l’instruction lors d’un procès, d’où qu’elle vienne, la procédure est annulée ! En outre, ceux qui ont sciemment compromis la légalité de cette procédure, qu’ils soient juges, journalistes, ou hommes politiques, doivent faire l’objet de poursuites judiciaires, car la divulgation d’une information couverte par le secret de l’instruction est un délit ! Je vous garantis que si l’on adopte cette mesure, il y aura tellement de procès annulés que la magistrature sera amenée à mieux surveiller ses dossiers !


                                                  • Fergus Fergus 4 juillet 2014 23:02

                                                    Bonsoir, Laurent.

                                                    Inapplicable. Et déraisonnable car ce serait laisser le champ totalement libre aux manipulations orchestrées par les mis en cause dans les médias. Les puissants ne se privent pas, en effet, d’utiliser sans vergogne ces médias en n’hésitant pas à donner une version des faits entièrement modelée à leur avantage. Résultat : les juges n’ont souvent pas d’autre moyen, pour contrer ces offensives médiatiques parfois très lourdes, à laisser fuite quelques éléments de nature à remettre un tant soit peu les pendules à l’heure. C’est très regrettable, je vous le concède bien volontiers, mais laisser les mis en cause et leurs avocats occuper seuls le terrain serait suicidaire pour l’issue équitable des procédures.


                                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 4 juillet 2014 20:19

                                                    Laurent 47,
                                                    « Le secret de l’instruction », cela n’existe pas, vous voulez mettre tous les journaleux au chômage ? Dès le lendemain d’une audition, tous les éléments du dossier sont dans les journaux... !

                                                    A ma question précédente, vous avez savamment botté en touche...
                                                    « Quelqu’un qui défend les intérêts du pays », ce n’est pas Valls qui fait tout bien ce que l’ Empire lui demande.
                                                    Mais ce n’est pas non plus Sarkozy. Bilan complet de son quinquennat.


                                                    • alinea alinea 5 juillet 2014 00:39

                                                      Une illumination soudain :
                                                      Sarkozy affirme que sa campagne n’a rien coûté aux français ( il oublie sans doute le manque à gagner des niches pour de tels dons) ; mais au fond, si on y regarde de plus près, toutes ses casseroles ont cuit une soupe pour favoriser son élection, ou d’autres à droite ! Aussi, comme Sarkozy est notre Messie, du moins le croit-il, pour sa noble cause tous les moyens étaient bons pour qu’il puisse servir son pays, avec son abnégation légendaire ! Il est vrai qu’il n’a pas mis un sou dans sa poche pour se payer un malabar, il a tout mis pour nous, pour notre bonheur ! Encore un incompris !! Il a fait casquer la milliardaire, ce fou de Kadhafi à qui, en plus il voulait vendre des Mistrals gagnants et autres usines à neutrons... tout ça pour la France !!
                                                      Ainsi, je le crois tout à fait sincère dans son intervention : s’il est incompris, lui-même ne comprend pas !


                                                      • Karol Karol 5 juillet 2014 09:02

                                                        Il y a certainement un caisse noir quelque part. Mais il ne faut pas oublier que le sarkothon a coûté 66% de défiscalisation au Trésor Public et seulement 33% pour les reches donateurs.


                                                      • alinea alinea 5 juillet 2014 10:10

                                                        Je ne l’oublie pas !! (il oublie sans doute le manque à gagner des niches pour de tels dons) mais c’est curieux, je ne crois pas à une caisse noire ! Je crois plus à sa folie des grandeurs, le « luxe » des rois, qu’à l’avidité !
                                                        ( Vous l’aurez compris j’espère, ce n’est en rien une réhabilitation du bonhomme ! mais à mon sens, sa manière d’être ne peut se justifier que parce qu’il se croit investi d’une mission !! et qu’il se sent tout à fait digne de cette mission et intègre dans celle-ci !)


                                                      • Karol Karol 5 juillet 2014 11:07

                                                        Oui. Il ne faut pas oublier le caractère mégalo du personnage.


                                                      • DantonQ roiubu77 5 juillet 2014 11:10

                                                        Pour s’en débarasser une bonne fois pour toutes, envoyons-le avec un billet aller-simple sur les îles kerguelen, comme ça, il pourra devenir Président des manchots et des pingoins...ont a les sujets qu’on mérite que voulez-vous !!! smiley


                                                        • Karol Karol 5 juillet 2014 12:18

                                                          Excellent !



                                                        • AlbatrosE AlbatrosE 5 juillet 2014 12:01

                                                          Quand les journalopards en reçoivent l’ordre, ils savent parfaitement faire silence sur un sujet ou un individu et heureusement qu’Internet est là pour nous ré-informer. Cf affaire Dieudonné, cf le bannissement de Soral, Cf la liste de Cohen.


                                                          • smilodon smilodon 5 juillet 2014 21:46

                                                            Ok pour bannir sarko !.. A condition qu’on bannisse aussi Hollande, les banques et les syndicats !...Faudrait foutre le feu à tout ça !... Et vite !... Adishatz.


                                                            • smilodon smilodon 5 juillet 2014 21:50

                                                              Je bosse depuis 40 ans !..... Et j’em......... tous ces profiteurs qui ne connaissent rien à rien !... Qu’ils se nomment « sarko » ou « hollande », ils sont tous les mêmes !... J’en ai marre de bosser pour 1200 euros par mois !... MARRE !!... VRAIMENT MARRE !... C’est long, 40 ans !... Faites-le et vous verrez !....M.....e !.....Adishatz.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès