Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Tribune Libre > DSK et son ami Mahmoud Abdel Salam Omar – sont-ils tombés à cause de (...)

DSK et son ami Mahmoud Abdel Salam Omar – sont-ils tombés à cause de l’or ?

Quel est le lien entre les deux hommes ? Personnages des hautes sphères economiques, ils ont été arrêtés tous les deux recemment pour viol sur la personne de femme de chambre, dans un hôtel newyorkais, dans les circonstances pour le moins troublantes.

Mahmoud Abdel Salam Omar est un banquier egyptien, ex-directeur de la Banque d'Alexandrie. D'après le site Wikistrike, c'est un ami de DSK. Avant son arrestation, Dominique Strauss-Kahn devait le rencontrer à propos des documents confidentiels sur la disparition des resèrves en or américaines.

Les lingots en question sont stockés a Fort Knox. Depuis quelques années, les doutes sur leur existence fusent, comme l'attestent certains blogs américains.

L'or serait en fait du tungstène, enrobé d'une mince couche d'or. Cet or, dont une partie devait être livré à FMI a été examiné par les chinois en octobre 2009, lorsque les américains voulaient le leur fourguer. En perçant des petits trous dans les lingots, ils se sont aperçus de l'arnaque. On a finalement réussi à le fourguer à l'Inde, comme l'atteste le candidat à la présidence des Etats-Unis, Ron Paul.

Fin février de cette année, Pravda nous apprend que les chinois voudraient acheter 191,3 tonnes de l'or du FMI.

Cet or devait provenir du Fort Knox. DSK devait-il remettre la question de sa pureté sur la table ? Certainement, puisqu'il était le chef de l'FMI. Il savait bien que ça allait provoquer une enquête : où est parti le vrai or ? Certains semblent savoir que le remplacement de l'or par le tungstène, bien moins cher mais de densité semblable, s'est fait sous la présidence Clinton

Voilà les démocrates mêlés à une sordide histoire de vol de l'or des reserves federales. Ce qui pourrait expliquer l'étrange silence d'Obama sur le scandale DSK.

DSK a donc demandé à la CIA une enquête. L'agence americaine lui a fourni la reponse : tout l'or qui se trouve à Fort Knox est faux. DSK commence alors à en informer les proches. C'est à ce moment là qu'il se serait oublié au point de forcer une femme de chambre de Sofitel à lui faire une fellation. Du point de vue purement technique, une femme a évidemment moyen de ne pas se laisser faire, en mordant le membre de son agresseur, mais l'accusation n'en est pas à un paradoxe près.

Devait il rencontrer son ami Mahmoud Abdel Salam Omar ? Très probable. En effet, d'après un rapport des service secrets russes, ce dernier devait lui remettre la preuve fourni par la CIA.

Le rapport russe aurait été commandé par Vladimir Poutine lui-même. Poutine est d'ailleurs le seul dirigeant du monde qui a ouvertement défendu DSK en disant qu'il ne croyait pas à l'affaire telle qu'elle a été présentée.

La similitude entre le cas DSK et celui du Mahmoud Abdel Salam Omar saute aux yeux. C'est clair, ça a si bien marché pour DSK, pourquoi se priver d'une méthode qui fonctionne ? Julian Assange aussi a déjà fait les frais de ce savoir-faire américain. In n'y a rien de tel qu'une bonne vieille accusation de viol pour faire taire ceux qui s'apprêtent à parler.

Il faut dire tout de même que Mahmoud Abdel Salam Omar est un fervent musulman de 74 ans. La femme qu'il aurait violenté à l'hôtel Pierre, en essayant, ivre, de lui toucher les seins, en a 44.

Théorie conspirationniste ? Poutine semble la cautionner, ce qui n'est pas rien. Ce qui est sûr, c'est qu'il y a anguille sous roche. Pour ma part, je pense que cette affaire ne va pas tarder à exploser dans les médias, qui sont aujourd'hui encore très très frileux. Alors, qui a volé l'or du Fort Knox ?



Sur le même thème

Vraie et fausse réalité
La NSA savait aussi ce qui se passait à Abbottabad
La situation de l'or en 5 questions-réponses
Mehdi Nemmouche et le fléau du prosélytisme salafiste en prison
La cabale occidentale contre le "roi" Poutine : on se demande pourquoi !


Les réactions les plus appréciées

  • Par non666 (---.---.---.176) 6 juin 2011 12:38
    non666

    La bonne nouvelle est que ceux qui nous crachait dessus en chantant « conspirationnisme » sur le 11/09 , suggerent aujourd’hui le conspirationnisme sur l’affaire DSK.

    Le representant du sionisme , defenseur des oligarchies financieres serait victime des oligarchies anglo-saxonnes ?
    Deux groupes de nos ennemis s’entre-devoreraient ?
    Quelle belle surprise, au pire !

    Sur l’OR, il est comique que la piste de l’or disparu sous le WTC, avec quelques camions deja chargés bloqués sous les decombres n’ait inspiré aucun « journaliste » des médias main stream.

    Des « trillions » de dollar qui disparaissent au pentagone la veille des attentats, des sommes equivalentes qui disparaissent dans les comptes de la FED , au meme moment, des reserves d’or qui ne sont plus si sur et qui semblent confirmer qu’un certains nombre de dirigeants US anticipent l’effondrement du dollar depuis des années, cela devrait etre lu dans une plus vaste perspective, non ?

    Nous avons été témoins de la plus grande operation de vol de tous les temps et nous refusons de voir les choses en face et de montrer les voleurs/assassins du doigt ?
    Bien continuons a fermer les yeux, pour l’instant, ils ne font que se devorer entre eux et augmenter le nombre de part du tresor en s’eliminant , les uns, les autres.


  • Par AniKoreh (---.---.---.195) 6 juin 2011 15:03
    AniKoreh

    Merci pour cet intéressant article, Deneb, qui ne préjuge en rien des détails du modus operandi au Sofitel de New York de cette bien étrange affaire DSK..

    La question des barres d’or « fourrées au tungstène » a été recoupée par plusieurs investigations depuis deux, trois ans (de mémoire..). Dans les milieux professionnels, celle-ci est à présent considérée comme sérieuse.

    Cette fraude gigantesque n’aurait donc d’abord concerné que les barres d’or détenues dans les coffres des grandes banques (+ 14 kgs, de mémoire). Il y a un an cependant, de petits lingots de 1 kilos « fourrés au tungstène » ont aussi été détectés, puis confirmés après expertise, en Allemagne.

    Il est enfin généralement admis que cette fraude - le casse non pas du siècle, mais du millénaire, à coup sûr - trouverait son origine aux Etats-Unis. Et les regards sont tournés vers Fort Knox en effet. Quant aux commanditaires et aux complices, ceux-ci sont sans aucun doute à chercher au sommet du sommet de l’oligarchie mondiale.

     smiley

  • Par Activista (---.---.---.47) 6 juin 2011 12:20
    activista///

    Bonjour Deneb,

    Comme vous je m’interroge sur les motifs réels de cette affaire...mais :
    Vous pensez et/ou écrivez comme beaucoup d’autres :

    "Du point de vue purement technique, une femme a évidemment moyen de ne pas se laisser faire, en mordant le membre de son agresseur, mais l’accusation n’en est pas à un paradoxe près."

    ce qui démontre une grande méconnaissance de cette triste réalité, la théorie est une chose, la pratique une autre.
    si c’était aussi simple que vous l’écrivez, expliquez donc comment dans les faits de nombreuses victimes, femmes ou hommes, ont pourtant indéniablement été forcés à des attouchements buco-génitaux contre leur volonté ?
    souvent sans la menace d’une arme, la menace (intégrité physique, emploi, liberté, etc), la force, la violence et la peur suffisent malheureusement.

  • Par Gollum (---.---.---.62) 6 juin 2011 11:32
    Gollum

    DSK a donc demandé à la CIA une enquête. L’agence americaine lui a fourni la reponse : tout l’or qui se trouve à Fort Knox est faux.


    Ah ! ah ! ah ! Je vois bien DSK demander à la CIA ce qu’il en est véritablement de Fort Knox et celle-ci de dire la vérité... Mais vous croyez au Père Noël ou quoi ? smiley

    Ceci dit il n’est pas impossible en effet que les lingots soient partis ailleurs...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires