• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > En Syrie, agression impérialiste à visage découvert

En Syrie, agression impérialiste à visage découvert

 Cette agression impérialiste à visage découvert marque la fin d'une séquence politique. Comme les autres, Trump est le pantin du lobby militaro-industriel. Les USA, c'est la guerre. Ils en vivent, ils aiment ça, et ça ne changera jamais tant qu'ils ne se seront pas pris une bonne dérouillée.

Des missiles Tomawhak, hier, ont frappé l’aéroport militaire syrien de Sharyat à une trentaine de kilomètres au sud-est de Homs. L'événement fait la Une des gazettes, mais cette agression militaire américaine contre la Syrie souveraine n'est pas la première. Le 17 septembre 2016, l'aviation US avait tué 80 soldats de l’armée arabe syrienne à Deir Ezzor. Loin d’être fortuite, cette attaque avait eu lieu au moment précis où l’armée nationale, loin de ses bases, affrontait une vigoureuse offensive de Daech.

Bis repetita ! Avec ce bombardement, la Maison-Blanche, pour la deuxième fois, vole au secours de ses “proxys” lobotomisés qui font la guerre pour son compte contre la Syrie souveraine. En frappant par les airs l’appareil militaire syrien, Donald Trump sait bien qu'il ne modifie pas le rapport de forces. Ce qu'il veut, c'est humilier Damas. Il veut montrer qu'il peut atteindre le sol syrien, où il veut et quand il veut, faisant ainsi la démonstration que cet Etat est vulnérable. L'armée syrienne et l'allié russe ont été pris par surprise. Il n'est pas sûr que ce soit le cas la prochaine fois.

Quasi providentiel, le massacre chimique de Khan Cheikhoun fournit à Trump un prétexte en or. Il lui permet de reprendre pied dans un conflit où Washington n'a essuyé que des revers depuis des mois. Obéissants, les médias dominants orchestrent la compassion sur commande destinée à justifier l'agression, et le tour est joué. Pour cette opération de propagande, Trump peut compter, comme d'habitude, sur l'impressionnante servilité des médias français, le torchon sioniste qui ose s'appeler “Libération” obtenant sans difficulté la palme de la manipulation émotionnelle.

Ce faisant, les faux-culs de la presse parisienne oublient un petit détail. Aucune preuve, aucune, n'a été fournie de la culpabilité de Damas. Selon les autorités syriennes et russes, l'aviation syrienne a bombardé un dépôt de munitions appartenant aux factions islamistes qui contenait des armes chimiques. Cette explication est d'autant plus vraisemblable qu'on a déjà eu la preuve de l'utilisation d'armes chimiques par Al-Nosra et que l'arsenal chimique syrien, lui, a été démantelé sous contrôle onusien en 2014.

On se demande bien pourquoi, d'ailleurs, le gouvernement syrien aurait eu envie, subitement, de gazer sa propre population. Non seulement cette accusation est infondée, faute de preuves, mais elle insulte le bon sens. Il y a évidemment des victimes innocentes dans cette guerre. Mais si le gouvernement syrien se moquait du sort des civils, il y a longtemps que Raqqa ou Idleb aurait été rasée. Attribuer à Bachar Al-Assad la responsabilité d'un tel massacre n’a aucun sens. C’est grotesque. Il est vrai que plus c'est gros, plus ça passe. Colin Powell avait exhibé une fiole de jus de pomme, l'ambassadrice américaine à l'ONU exhibe des photos, et l'histoire se répète. Tant qu'il y aura des gogos pour y croire, la supercherie continuera de plus belle.

Jamais à court d'imagination, certains “experts” ont quand même inventé une variante. Ce n'est pas Bachar Al-Assad, mais “l'aile dure du régime syrien” qui aurait ordonné cette tuerie. Pourquoi ? Pour faire échouer les négociations sur la fin du conflit, imposer une solution militaire et montrer aux Russes qui est le patron. On comprend que la fonction de journaliste au “Figaro” impose certaines concessions à l’employeur, mais bon, on n'est pas obligé de suivre Georges Malbrunot, qui soutient cette thèse, lorsqu'il doit justifier sa fiche de paie.

Cette explication abracadabrante, en fait, n'est que la resucée de ce que disaient certains commentateurs à propos de l'attaque chimique du 21 août 2013 faussement imputée à Damas. Des généraux syriens, disait-on, auraient commis ce massacre de leur propre initiative. Tout en épargnant M. Assad, cette version des faits présente l'avantage propagandiste d'incriminer le “régime syrien”, ce qui permet de remplir le contrat journalistique. Elle permet aussi de se donner l'air plus intelligent que la moyenne, ce qui n'est pas difficile étant donné le niveau de bêtise atteint par la meute télévisuelle. Mais elle n'est pas plus fondée, ni plus vraisemblable que la précédente.

Un rapport circonstancié du “Massachussets Institute of Technology” avait montré que l'attaque chimique du 21 août 2013 ne pouvait venir que de la zone rebelle. Le journaliste indépendant Seymour Hersch avait affirmé la même chose au terme d'une enquête minutieuse. Il faudra sans doute attendre le résultat d'investigations comparables pour connaître les détails du drame de Khan Cheikhoun où des innocents, une fois de plus, ont fait les frais d'une guerre voulue par Washington et ses larbins. En attendant, les menteurs professionnels tenteront l'impossible pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Le bombardement du 17 septembre 2016 fut le dernier cadeau de Barack Obama aux coupeurs de têtes. Le bombardement du 6 avril 2017 est le premier que leur offre Donald Trump. En agressant Damas, le président américain montre que rien n'a changé à Washington. Les déclarations du candidat républicain laissaient espérer un changement. Les actes du président élu dissipent définitivement cette illusion. Cette agression impérialiste à visage découvert marque donc la fin d'une séquence politique. Comme les autres, Trump est le pantin du lobby militaro-industriel. Les USA, c'est la guerre. Ils en vivent, ils aiment ça, et ça ne changera jamais tant qu'ils ne se seront pas pris une bonne dérouillée.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

146 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 7 avril 14:48

    Il aura pas fait long à se réaligner le sémaphore ventriloque...

    Make America great again !

    Bullshit !


    • JC_Lavau JC_Lavau 7 avril 19:25

      @Clocel. ==> Make ISIS great again !


    • Ouallonsnous ? 7 avril 22:21

      @Clocel

      L’aspiration populaire  aux quatre coins de la planète à un avenir pacifique et de progrès passe plus que jamais par la reconquête de la souveraineté de chaque État, qu’ils n’obtiendront qu’en installant un cordon sanitaire autour des yankees et du monde anglo-saxon.

      Plus que jamais, l’ONU devrait décréter le containement des forces militaires US dans leurs espaces aérien et maritîme territoriaux jusqu’à ce qu’ils aient reconnues et ratifiées les lois internationales et prouvés qu’a l’avenir ils respecteront les autres pays !


    • Paul Leleu 7 avril 23:18

      @Clocel

      Ni Trump ni personne ne peut arrêter ces guerres. Elles ne sont pas menées au nom d’une idéologie quelconque (droit-de-l’hommisme ou choc des civilisations). Ni même à cause du complexe militaro-industriel ou de l’Etat-profond. (tout cela existe mais est secondaire).

      Ces guerres sont juste un effet de système. Le capitalisme comme mode de société suppose l’impérialisme (appropriation des ressources et des marchés) et donc la guerre comme outil économique ordinaire.

      Seule la guerre (directe ou indirecte) permet aux grandes puissances de s’approprier à bas-coût le contrôle du monde. Le seul moyen d’en sortir est de changer radicalement de mode de développement (écologie et socialisme) afin de supprimer les causes objectives des conflits. Par exemple, impossible de mettre fin aux guerres, à l’exploitation et aux migrations massives, sans sortir de la société de consommation qui a besoin de consommation low-cost.


    • Clocel Clocel 8 avril 08:49

      @Ouallonsnous ?

      L’ONU n’est plus crédible...

      Le pseudo « état » voyou nommé Israël viole régulièrement ses résolutions, sans conséquences, les spoliations continuent et l’apartheid demeure.

      Rien à attendre de ce panier de crabes...


    • JBL1960 JBL1960 8 avril 11:46

      @Clocel En fait il n’a pas eu besoin de se réaligner vu qu’il a toujours été sur cette ligne ! « Comme les autres, Trump est le pantin du lobby militaro-industriel. » Il n’y a que ceux qui ont voulu croire que Trump était « anti-guerre » et « anti-système » qui sont déçus aujourd’hui, non ? Paul Craig Roberts, Shamir, et même Ariane Walter qui s’est payé un orgasme en continu le 8/11/2016 (c’est elle qui l’a dit, ici-même, j’invente rien ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/11/10/donald-a-trumpe-tout-le-monde/ et son article « Trump la couronne des sans dents » est en lien)
      Trump n’a jamais été contre la guerre, jamais et la preuve que Duffy n’est pas notre ami, à nous les sans dents, n’est-ce pas Mme Walter ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/03/24/la-posture-guerriere-de-trump-par-mohawk-nation-news/ Voter un jour c’est aussi démissionner 4 ou 5 ans, et vous allez pisser dans un violon en votant JLM ou pire le Macron pucé Rothschild et même FA ou MLP, mais faudra pas venir vous plaindre après, ben non puisque vous aurez voté pour que le bouzin continue ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/04/06/voter-un-jour-cest-aussi-demissionner-5-ans/

      Mohawk Nation News, a intégré mon billet d’hier sur le Faux Drapeau en cours et dans son article original les photos de la manipulation merdiatique en Syrie sont probantes, comme des intentions de l’Amérique moderne qui a voté Trump, depuis plus de 200 ans qui n’a jamais respectée un seul traité, et il y en a 400 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/04/07/idlib-faux-drapeau-la-ghouta-2-0/ Tenez, le lien vers l’article de MNN pour les anglophones http://mohawknationnews.com/blog/2017/04/07/chem-attacks-on-syria-standing-rock/ Et si Jeussey de Sourcesûre qui suit le dossier de résistance à Sioux Standing Rock veut en prendre connaissance c’est avec plaisir. Voilà ou Trump se le carre le mémorandum concernant la sécurité dans le ciel syrien ! Comme d’hab


    • Clocel Clocel 8 avril 12:29

      @JBL1960

      Que veux-tu JBL, par ces temps corrompus ou même les mots ne sont plus à leur place, on s’accroche à tout, même aux branches les plus pourries.

      Clinton (et sa clique) a dégagé de l’estrade, on peut quand même mettre ça dans la colonne crédit.

      Nous n’aurons plus à subir ses pestilences verbales d’hystérique ménopausée.

      Pour Trump, je n’ai jamais eu beaucoup d’illusions, un type qui se coiffe comme un épi de maïs femelle, fraîchement circoncis par l’AIPAC, je me doute bien que le bonheur n’est pas pour demain en Syrie.

      Attention quand même, à ne pas mettre la Russie et la Chine dos au mur, ça pourrait finir par encombrer nos cieux de chemtrails vraiment toxiques.


    • Sylvain07 8 avril 12:50

      @Clocel

      Première examun en « politique internationale » Asselineau et Marine réussissent leur passage. Les autres échouent et nous auraient entrainé vers la guerre ÉVITABLE.

      François Asselineau attaque Donald Trump sur la Syrie.

      https://youtu.be/KeoD-6nzJ_I

      TRUMP les a TRUMPer... LooooL !!!

      Voici comment un HOMME D’ÉTAT doit s’exprimer...

      Par ailleurs, il y a des personnes qui s’ils veulent garder mon estime doivent prendre position. Il s’agit des Généraux PIQUEMAL et TAUZIN !

      Si vous ne le faites pas, il n’y aura qu’une personne sur le plan politique qui pourra être GÉNÉRAL. Car il se trouve en première ligne et malgré toutes les attaques il est au front, il s’agit du général Asselineau !

      Il n’est pas trop tard pour changer le cours de l’histoire de France...


    • Clocel Clocel 8 avril 13:35

      @Sylvain07

      Pour Asselineau, je suis convaincu du bien-fondé du personnage pour la fonction suprême.

      Reste à convaincre les autres qui ne jurent que par leurs bons vieux logiciels obsolètes...


    • kader kader 8 avril 15:05

      @Clocel
      les usa ont pris la première gifle... 46 tomawaks ne sont pas tombés tous seuls et ne se sont pas perdus.(64 millions de dollars)

      Ca doit gueuler chez les généraux...J’aimerai être une mouche au pentagone pour entendre les hurlements.

      Apres l’histoire des droits de l’homme (de l’homme blanc bien sur) ca fait 40 ans qu’ils nous servent cette soupe..

      Pour l’attaque en elle même, elle répond surtout à la perte de deux avion israéliens la semaine dernière ce qui aussi est une première. Abattus pas l’armée Syrienne eux aussi.

      Les Usa n’ont rien à foutre des femmes des enfants des humains : ils ont tué 300 000 irakiens.


    • Ouallonsnous ? 8 avril 22:42

      @Clocel

      C’est pourquoi Il est tout aussi crucial que sans attendre les effets d’un containement des yankees par l’ONU, les états nations dans leur majorité décrètent un boycott des USA partout dans le monde, sous forme économique, militaire et culturelle (sic !)


    • Ankhe 9 avril 19:27

      @Paul Leleu

      C’est même beaucoup plus direct que ça. La guerre rapporte immédiatement, bien avant que les considérations d’appropriations de ressources ou de marchés interviennent.
      Et les profits sont colossaux.
      http://www.entelekheia.fr/pourquoi-lamerique-veut-des-guerres/


    • Ouallonsnous ? 13 avril 10:43

      @Clocel

      Quelles est la différence entre l’état voyou d’Israél et l’état voyou des USA ?

      Ce sont les deux faces d’une même entité, le sionisme anglo-yankee !


    • Massada Massada 7 avril 14:54

      Selon les autorités syriennes et russes, l’aviation syrienne a bombardé un dépôt de munitions appartenant aux factions islamistes qui contenait des armes chimiques.

       
      Cette thèse n’est pas crédible une seule seconde.
      Pour être « efficace », un agent chimique toxique doit être couplé à un mode de dissémination c’est-à-dire à convertir le liquide (le sarin) en fines gouttelettes. 
       
      Si un entrepôt avait été visé par un missile, compte tenu des propriétés physico-chimiques du sarin, jamais on n’aurait obtenu cette « aérosolisation ».
       
      Propagande de basse qualité qui démontre que les russes sont bien embarrassé avec ce chien fou d’Assad qui n’en fait qu’à sa tete.



      • njama njama 7 avril 15:41

        @Massada

        pas si fous que cela
        Khan Cheikhoun n’est pas une base militaire, et donc dans l’hypothèse où de tel dépôt de munitions chimiques auraient été stockées là on en déduit que ce sont les rebelles qui les y ont mises.

        bombardement aérien ?
        possible compte-tenu que ce village est aux mains de différentes factions islamistes qui s’entretuent depuis un certain temps
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacres_de_Khan_Cheikhoun_de_f%C3%A9vrier_2017
        ce qui ne veut pas dire que ces attaques aériennes seraient à l’origine des explosions chimiques ni simultanées à celles-ci
        La faisabilité d’une enquête actuellement est très comprise ...


      • njama njama 7 avril 15:47

        @Massada
        comme ces factions islamistes s’entretuent régulièrement, on ne peut écarter l’hypothèse que l’une d’entre elles aurait utilisé des munitions chimiques contre une autre dans le but d’accuser le régime en espérant provoquer une réaction de la coalition

        En 2013 dans la Ghouta de Damas, tout se déroule dans un mouchoir de poche, les tirs ne pouvant avoir plus de 2 kms de portée grand maximum comme l’indique le rapport du MIT :

        The report, entitled Possible Implications of Faulty US Technical Intelligence in the Damascus Nerve Agent Attack of August 21, 2013, notes that :

        The Syrian improvised chemical munitions that were used in the August 21 nerve agent attack in Damascus have a range of about 2km[The evidence] indicates that these munitions could not possibly have been fired at East Ghouta from the ‘heart’, or from the eastern edge, of the Syrian Government-controlled area shown in the intelligence map published by the White House on August 30, 2013…The UN independent assessment of the range of the chemical munitions is in exact agreement with our findings…this mistaken intelligence could have led to an unjustified US military action based on false intelligence.


      • njama njama 7 avril 16:02

        @Massada

        A votre avis que faisaient tous ces Casques Blancs à Khan Cheikhoun ?
        on les aperçoit très bien dans ces images, photos et courtes vidéos (from Jake Godin, Washington DC) https://twitter.com/JakeGodin/status/849186577251266561

        Que faisaient-ils là dans ce bled infesté d’islamistes depuis des mois ...
        recyclés de Alep-est, ils attendaient l’attaque chimique ?


      • sls0 sls0 7 avril 17:24

        @Massada
        Pour être « efficace », un agent chimique toxique doit être couplé à un mode de dissémination 
        c’est-à-dire à convertir le liquide (le sarin) en fines gouttelettes. 
        N’étant pas un pro du gaz sarin je suis allé sur internet, les dires de pros ne vont pas dans votre sens.

        En pratique, « le gaz sarin est un neurotoxique de la famille des organophosphorés », explique le Dr Raphaël Pitti. Incolore, inodore et translucide, le sarin est utilisé comme arme chimique « sous sa forme liquide sous un certain niveau de pression, comme une bouteille d’eau gazeuse que vous ouvrez après l’avoir secouée : le gaz s’échappe, très volatil. Il est absorbé soit par inhalation, soit par voie cutanée : il pénètre très rapidement dans la peau et agit sur le système nerveux au niveau des synapses (qui lient les neurones) et influe quasi instantanément sur la conduction nerveuse ». Il provoque une série de symptômes caractéristiques constatés sur le terrain par MSF : pupilles rétractées, convulsions, asphyxie ou encore mousse sortant de la bouche.

        Faites en sorte que vos potes du mossad modifient leurs fiches toxicos, ça la fout mal ce manque de professionnalisme.

        Je vous rejoins quand même dans votre critique, les syriens auraient dû employer des bombes qui ne cassent pas les bouteilles, en cela ils sont impardonnables.


      • OMAR 7 avril 18:00

        Omar9

        @Massacrada

        Admettons un instant que Assad ait vraiment gazé sa population...

        1er : Pourquoi les américains n’ont pas mis le même empressement et les mêmes moyens, à éradiquer les djihadistes de merde de « l »Etat Islamique"  ?
        .
        2eme : Pourquoi les américains et l’Occident n’ont pas régit de même quand ce chien de sioniste Nétanyahu, avait utilisé des bombes au phosphore contre la population civile de Gaza principalement des enfants et de vieillards.

        A sentir ta jubilation, on comprend que la destruction du monde arabe et musulman et le but tant recherché par cette lèpre de sionistes.
        Mais, je te le réécris quand même, il y a une justice immanente....


      • Pseudonyme Pseudonyme 7 avril 18:17

        @Massada
        Ils seraient bien ’ embarrassés ’, les russes en fait .
        .

        Votre français approximatif vous découvre en tant qu’agent du M.O.S.S.A.D !
        .
        Dans le cul lulu !  smiley Comment je l’ai cassé le Massada !!!!!!  smiley


      • JL JL 7 avril 18:21

        @Massada
         

         
         je ne sais pas si ce que vous dites au sujet du gaz sarin est vrai, mais je vous ferai remarquer que, si l’on exclue un acte suicidaire de la part du Régime, et vu qu’il il n’y a que deux hypothèses crédibles, la seule hypothèse envisageable désormais serait un montage d’images d’archives. En effet, aucune source fiable n’a confirmé les images fournies par une source qui est à la fois juge et partie donc suspecte.
         
         

      • JL JL 7 avril 18:25

        @massade,

         
         il s’avère à la lecture du lien Wiki fourni par SLS0 que vous désinformez outrageusement.
         
         ’’Lors de cinq attaques coordonnées, sur les lignes Chiyoda, Marunouchi et Hibiya du métro de Tōkyō, un membre de chaque équipe perce un sac contenant des poches de sarin sous forme liquide avec la pointe d’un parapluie après que celui-ci fut posé au sol, laissant le gaz s’évaporer dans les cinq rames bondées. Cet attentat qui a lieu à 8 heures du matin, à une heure de pointe, tue douze personnes, en blesse gravement cinquante et cause des problèmes de vision temporaires à près d’un millier d’autres. Le bilan, relativement léger vu la toxicité extrême de cette substance, serait dû à la mauvaise qualité du produit, très difficile à synthétiser. Cela n’empêche pas que certaines victimes sont paralysées à vie, d’autres restant dans le coma des dizaines d’années’’

      • JL JL 7 avril 18:26

        @massada,

         
         votre mensonge vous rend suspect : j’imagine que vous savez ce qu’il en est réellement.

      • Massada Massada 7 avril 19:37

        @sls0
         

        Le sarin est un liquide sans couleur qui ne dégage aucune odeur en se vaporisant. 
        Il peut être rendu plus persistant par l’ajout de certaines huiles.
        Il est soluble dans tous les solvants organiques.

        Il peut etre utilisé sous forme de gaz ou de gouttelettes.
        Le contact d’une micro gouttelette suffit à tuer un homme.



      • Massada Massada 7 avril 19:42

        @njama
         

        Le temps que les musulmans passent à se faire la guerre entre eux, ne donne-t-il pas un temps de répit aux non-musulmans ? 

        Peu m’importe qui est responsable de l’attaque chimique, la destruction de moyens militaires en Syrie est toujours bénéfique pour Israel.



      • njama njama 7 avril 19:49

        Massada répète les conneries de Olivier Lepick, nouvel expert patenté qui n’est ni chimiste, ni artificier, mais historien

        http://www.ouest-france.fr/monde/syrie/attaque-chimique-en-syrie-l-explication-russe-est-de-la-foutaise-4907438
        en ce moment il passe sur toutes les chaines, je l’ai entendu sur France24 anglais il y a deux jours ...


      • Massada Massada 7 avril 19:56

        @njama
         

        Certainement mieux informé que vos commentaires farfelus qui sortent tout droit de la propagande iranienne. smiley

        Olivier Lepick

        Historien des armes chimiques, il est chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS). Docteur en Histoire et Politiques Internationales de l’Institut des Hautes Etudes Internationales de Genève (Université de Genève), il a consacré sa thèse de doctorat aux aspects stratégiques, tactiques, scientifiques et industriels de la guerre chimique pendant la première guerre mondiale. Il consacre ses travaux à la question des armes chimiques et biologiques et à la prolifération et contrôle des armements. Il est l’auteur d’ouvrages et de nombreux articles sur ces questions. Il a été notamment coordinateur du numéro spécial de la Revue internationale et stratégique consacré aux « Relations internationales illicites » (sept. 2011). Il travaille actuellement sur l’histoire du programme militaire biologique français depuis 1947.

      • covadonga*722 covadonga*722 7 avril 20:05

        @Massada
         yep bonsoir , les rapports ONU mettant les deux camps dos a dos parlaient d’obus comme vecteur non ?

        lors des précédentes utilisations .

        vous avez des chiffres en Israel sur les impacts Tomahawks , pas mal de sites mili occidentaux parlent de 25/35 
        au but sur 59 ????

      • Layly Victor Layly Victor 7 avril 20:14

        @Massada

        Jusqu’où va la mauvaise foi. Maasada se transforme en expert de physico -chimie

        premièrement, c’est un gaz volatil, donc le transfert de la phase liquide à la phase gaz augmente rapidement en fonction de la température, par une loi classique de type Arhénius
        deuxièmement, pour une espèce volatile, le transfert liquide-gaz dépend de la surface par unité de masse, donc de la fragmentation : plus la fragmentation, ou pulvérisation, est élevée, plus le transfert est rapide
        à la limite, pour de très petites particules, il y a une pénétration directe sous forme liquide dans les voies respiratoires.

        C’est pourquoi les armes chimiques et bactériologiques recherchent la pulvérisation maximale. Mais il ne faut pas trop non plus car il faut une sédimentation suffisante.

        Donc, il est vrai qu’obtenir ce transfert liquide-gaz ou petites particules par l’explosion d’un hangar ce n’est pas très efficace, et donc

        soit les « performances » ont été très inférieures à celles escomptées par les djihadistes et leurs conseillers israéliens
        Soit c’est vraiment un accident

        En tout état de cause, si c’était réellement une attaque chimique délibérée , le dispositif aurait été calculé pour avoir de meilleurs résultats (dans votre hypothèse où l’objectif était de terroriser). Quand Saddam Hussain avait fait gazer des villages Kurdes, c’était toute la population qui était éradiquée. On ne voit pas comment des militaires se risqueraient à une opération qui donnerait de maigres résultats (au regard des possibilités des armes chimiques réelles) et qui attirerait sur leur pays une condamnation mondiale et le bombardement par l’oncle Sam.

        Votre espoir de retourner les Russes contre Bachar est hasardeux, car les Russes sont d’excellents physico-chimistes.
        Bien essayé.

      • Layly Victor Layly Victor 7 avril 20:18

        @njama

        C’est sûr qu’ils n’inviteront jamais un physicien ou un chimiste.
        C’est d’ailleurs une tendance actuelle, même dans les journaux scientifiques, on donne de moins en moins la parole aux scientifiques et de plus en plus aux journalistes.

      • Pere Plexe Pere Plexe 7 avril 20:23

        @Layly Victor
        l’occasion est trop rare pour ne pas la signaler.

        Je suis en parfait accort avec votre post...

        Et comme j’ai signalé ailleurs le bilan n’est pas celui d’une « vraie » attaque chimique.


      • Massada Massada 7 avril 20:23

        @covadonga*722
         

        pas d’infos.

      • baldis30 7 avril 20:27

        @sls0
        bonsoir,

        « Je vous rejoins quand même dans votre critique, les syriens auraient dû employer des bombes qui ne cassent pas les bouteilles, en cela ils sont impardonnables »

        je pense que vous conviendrez avec moi qu’il n’est pas normal dans une guerre de s’attaquer aux dépôts de munitions de l’autre partie : c’est pas correct ! on doit respecter les munitions de l’adversaire .....  smiley


      • Layly Victor Layly Victor 7 avril 20:32

        @Layly Victor

        La comparaison avec le métro de Tokyo est intéressante.

        En milieu non confiné, donc à l’air libre, il faut que le transfert liquide-gaz soit très rapide, car il faut que la concentration en gaz soit suffisante, avant qu’il ne se disperse dans l’atmosphère. C’est donc une compétition entre la vitesse de vaporisation et la vitesse de dispersion atmosphérique (plus exactement le flux).
        En milieu confiné, le cas du métro de Tokyo, l’échelle de temps est plus grande, une faible vitesse d’évaporation suffit, et la pulvérisation n’est pas nécessaire.

        Je ne suis pas historien comme Monsieur Lepick, mais physicien, et j’ai passé pas mal d’années sur les problèmes de transfert de masse, une discipline riche et complexe, qui a des applications en sûreté des installations mais surtout en météo.

      • covadonga*722 covadonga*722 7 avril 20:41

        @Massada
        ok , merci ,


         bon la c’est russe mais sur un site us 



        par ailleurs il semble que la base aérienne bombardée soit attaquée depuis cet après midi par daech et les« rebelles modérées » locaux .Suis pas sur que Trump avait envisagé une si voyante collusion .

      • manolo 7 avril 21:58

        @Layly Victor

        Les bombes chimiques lancées sur les Kurdes n’étaient-elles pas de fabrication française ?

      • Onecinikiou 8 avril 00:55

        @Massada


        « Peu m’importe qui est responsable de l’attaque chimique, la destruction de moyens militaires en Syrie est toujours bénéfique pour Israel. »

        On peut parfaitement comprendre vos priorités Massade en temps que citoyens juifs-israéliens. En tant que sionistes. 

        On peut comprendre en effet que les intérêts géostratégiques d’Israël soit de pérenniser à ses frontières un chaos savamment organisé et planifié dans l’optique de déstabiliser - voire de détruire - les différents régimes et puissances régionales qui lui sont opposés. Quitte à provoquer des montagnes de cadavres. 

        Il en va en effet, pour la sauvegarde et l’accomplissement du projet biblique, des Irakiens, des Libyens et des Syriens aujourd’hui, comme des Cananéens hier. 

        Mais vous devez, vous, comprendre une chose : qu’il existe une contre-partie. 

        Vous devez comprendre que les nations ont des intérêts divergents, et que de surcroit, il n’y pas plus divergents comme intérêts vitaux que ceux qui président à la destinée d’Israël, de ceux qui commandent les intérêts de toutes les autres nations sur terre.

        Que c’est exactement pour la raison que vous invoquez, par conséquent, qu’il convient que les nations souveraines mondiales et leurs peuples respectifs, soucieux de leur indépendance, de leur autonomie de décision, de leur auto-détermination, et de leur intérêts propres, doivent réduire, chasser, détruire, annihiler définitivement l’influence absolument néfaste et parfaitement délétère du lobby judéo-sioniste, issu des différentes diasporas, implantées au sein notamment des nationales occidentales tels que les Etats-Unis, de la France, et du Royaume-Uni, et qui dictent leur politique étrangère et même intérieur, et ce en contradiction avec leurs intérêts vitaux. 

        Que c’est à cette condition que pourra s’exercer pleinement et de manière effective la souveraineté et la défense de leur intérêts. Que c’est légitime, que c’est fondé, que c’est juste. 

        Et que ce sera fait, tôt ou tard. Il faut que vous le sachiez. 

      • Massada Massada 8 avril 09:02

        Onecinikiou 

         
        Nous sommes officiellement en guerre avec la Syrie, il faut donc comprendre que l’on ne va pas pleurer sur son sort.
        Mais nous n’avons pas de problème avec l’Egypte et la Jordanie et avons meme une très bonne collaboration.


      • Layly Victor Layly Victor 8 avril 11:47

        @manolo

        Je n’en sais rien, mais c’est fort possible. De la part des politiques français, rien ne m’étonne. Et c’est d’ailleurs un domaine pour lequel les secrets sont bien gardés.
        Vous ne verrez jamais de « révélations » dans le Canard Enchaîné.
        Pas fous. La vie est dangereuse et un accident est vite arrivé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès