• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Onecinikiou

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 06/03/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 3685 55
1 mois 0 55 0
5 jours 0 9 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Onecinikiou 25 avril 15:15

    Critique de V. Poutine concernant l’ « exceptionnalisme » américain, faux nez (il l’a bien compris) de sa volonté de puissance et de la logique impérialiste que ce prétendu concept induit :




  • Onecinikiou 25 avril 15:08

    @Pierre


    Votre article est salvateur en cela qu’il replace les agissements de deux puissances mondiales que sont les Etats-Unis et la Russie dans leur vision du monde respective, c’est à dire de celles de leurs peuples et dirigeants, de leurs culture et idéologie profondes. C’est en effet une clé de compréhension précieuse et incontournable. 

    Deux remarques : 

    1/ Au nom même du principe d’exceptionnalité - un dévoiement de la notion elle-même contestable de « destiné manifeste » - invoqué par les élites américaines tant pour des considérations religieuses que par legs du statut de superpuissance après les deux guerres mondiales, pour justifier de leur interventionnisme et plus généralement de leur politique étrangère, il convient de découpler radicalement les intérêts géopolitiques des Etats-Unis de ceux bien compris des Européens au sens large, qui ne se situent pas sur le même registre millénariste irrationnel. Aussi pour des raisons géopolitiques formelles : les nations n’ayant que des intérêts, il serait intellectuellement inepte et révoltant de chercher à les confondre en tout temps et lieu.

    En cela le concept contemporain d’Occident (je ne parle évidemment pas de sa définition antique) est un attrape nigaud, et un leimotiv pour intégrer de jure (l’OTAN) les nations européennes dans un grand ensemble qui les englobe aux fins d’assurer non leur protection (c’est même le contraire avec la doctrine de la riposte graduée, qui peut voir l’Europe devenir le théâtre du champ de bataille principal) mais leur vassalisation au profit de l’hyperpuissance américaine, et sa logique de domination hégémonique. 

    2/ Il ne faudrait pas sous-estimer l’apport décisif, déterminant, du lobby pro-israélien (dit néoconservateur) aux Etats-Unis depuis au moins la guerre de 1967, sur la politique étrangère conduite par son appareil d’Etat et gouvernement. Exemple tout à fait d’actualité avec l’affaire iranienne, car il semble bien évident que si Trump cherche tant à dénoncer le traité avec l’Iran, c’est sur pression et injonctions dudit lobby dont il a obtenu le soutien au cours de la dernière campagne présidentielle en contrepartie précisément d’une telle dénonciation, et ce dans l’intérêt stratégique non pas des EU, mais essentiellement de celui d’Israël. Or vous faites visiblement l’impasse sur cette donnée pourtant fondamentale, en mesure d’expliquer bon nombre des décisions des Etats-Unis ces dernières décennies, et qui pour certaines semblaient même contraires de prime abord à ses intérêts premiers. 


  • Onecinikiou 24 avril 14:57

    @Massada


    Les armes nucléaires pakistanaises sont sous contrôle indirect des américains, en plus de bénéficier de systèmes de protection d’origine US qui les rendent inopérantes sans autorisation expresse de la chaine de commandement (fonctionnement identique aux armes nucléaires américaines, comme celles stationnées en Europe). Même si elles tombaient entre les mains de dingos islamistes, ce qui est très improbable, elles ne pourraient servir éventuellement que comme bombe « sale », c’est à dire sans possibilité de détoner mais en se servant du combustible radioactif comme d’un agent toxique. 


  • Onecinikiou 23 avril 11:25

    @Christian Labrune


    Votre « manifeste » c’est une tartufferie mémorable : pourquoi voudriez-vous que l’on associa son nom à des personnalités qui sont très directement responsables, pour l’essentiel d’entre eux, de la situation qu’ils feignent de déplorer dans leur tribune... ? C’est ubuesque. 

    On pourrait à la rigueur pointer leur incohérence criante, mais le pire, c’est comme je l’ai dit : ils ne le sont pas. 

    La situation actuelle, qui met en balance la pérennité et l’existence mêmes de ce pays et de sa communauté nationale, découle de décisions politiques qui ont été murement réfléchies, actées, paraphées, et promues de manière forcenée par une coalition d’intérêts - en même temps qu’elle criminalisait, ostracisait, diabolisait toute pensée dissidente qui elle était de bon sens et avait vu juste - coalition dont fait partie l’écrasante majorité des illustres manipulateurs qui nous demandent de nous associer aujourd’hui à leur voix. Cela jamais. Plutôt crever. Ou plutôt qu’ils crèvent. Ils le méritent.


  • Onecinikiou 22 avril 18:29

    @Christian Labrune


    Le « nouvel antisémitisme » comme vous et vos semblables propagandistes l’appelez existe depuis toujours et est contenu depuis l’origine dans les textes qu’à présent vous fustigez. 

    Il fallait donc être un menteur pathologique ou le dernier des manipulateurs pour feindre de croire que de faire venir par millions en Europe, et particulièrement en France depuis quatre décennies et l’avènement de l’association à la petite main jaune sous la coupe d’un Lobby qui n’a définitivement rien de catholique ou même de musulman, des individus issus essentiellement de la sphère civilisationelle arabo-musulmane, n’aurait aucun effet de ce point de vue, COMME plus généralement du point de vue de la coexistence pacifique d’avec les autochtones, dont les valeurs, les us et coutumes, les principes de droit, étaient manifestement aux antipodes. 

    Il n’y avait donc aucune fatalité à verser dans cette utopie mortifère au mieux, au pire dans cette misérable entreprise de dissolution mondialiste, comme d’illustres dirigeants de partis politiques (un en particulier) en témoignaient dès le milieu des années 80 par leur admonestations publiques, qui préfiguraient la désastreuse situation actuelle, pourtant et pour preuve ô combien prévisible.

    Il y a donc non pas un mais deux non dit dans le propos outrancier dont vous vous faites le relais complaisant : 

    1/ mentir comme un arracheur de dents sur le fait que cette invasion planifiée et organisée est bien le fruit d’une stratégie savamment mise en oeuvre visant à détruire les relatives mais bien réelles intégrité et homogénéité des peuples européens, et singulièrement du peuple français, et qui relève à mon avis d’une double motivation : ressentiment à leur endroit au double titre de l’holocauste des juif au cours de la SGM et par exégèse et compréhension même des textes fondateurs de l’orthodoxie juive, qui appelle à la destruction de Rome et de tout ce qu’elle incarne (la chrétienté) ; et d’un objectif plus géopolitique visant à affaiblir durablement et maintenir dans la sujétion un compétiteur immédiat d’Israël au niveau mondial et que sont les nations européennes. 

    2/ oblitérer volontairement que l’antisémitisme aussi douloureux soit-il n’est, eu égard à la réalité non moins douloureuse des chiffres, qu’un épiphénomène, et que l’hostilité à l’égard des non musulmans est générale en Islam ; que les innombrables incivilités, les délits et les crimes qui frappent par millions chaque année que dieu fait nos concitoyens touchent logiquement en premier lieu le quidam de la rue, le Français de souche européenne, qui n’a pas la chance si j’ose dire de s’être organisé en communauté agissante - ce qui lui est même expressément interdit, à lui et à lui seul, dans son propre pays !! - avec l’appui de nombreux relais politico-médiatiques, de cercles de pouvoir et de réflexion, d’associations communautaires idoines, et le concours des institutions et d’une justice spécifiquement instrumentalisées à cet effet ! 

    La vérité qui vous écorche la gueule M. Labrune, que vous n’encaissez pas, mais que j’encaisse moi et quelques autres de plus en plus nombreux encore moins, c’est que les Français de confession juive - et non pas les juifs de France (pourquoi pas les juifs en France pendant que l’on y est...) - bénéficient de surprotections relativement à leurs compatriotes, d’une audience et d’une attention que n’ont pas la chance d’avoir ces derniers, qui subissent qui plus est les conséquences quotidiennes de la politique suivie, quand ce n’est pas imposée, depuis des décennies en particulier par les membres les plus éminents, les figures intellectuelles, de la communauté israélite, qui eux ont pourront toujours fuir en temps utile vers la « terre promise » en cas de conflagration du pays qui les a vu naitre, et qu’ils ont pourtant trahi avec méthode. 
Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre FN Florian Philippot Politique


365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Réflexions au sujet de la démission de Florian Philippot du Front National




Palmarès