Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’hypocrisie médiatique dénoncée par une sœur carmélite

L’hypocrisie médiatique dénoncée par une sœur carmélite

Depuis le début de cette horrible guerre, favorisée par d'immondes hypocrites (nos gouvernements et nos journalistes "professionnels"), plusieurs tentent de faire valoir la réalité qui prévaut.

Mère Agnès Mariam de la Croix est l'une de ces personnes.

Depuis 2011 elle tente de faire valoir la vérité. Nos ordures journalistiques l'ont dénigré, accusé et diffamé. 

Malgré ça, elle persiste courageusement à dire haut et fort la vérité. La réalité que l'on voit de plus en plus clairement lui donne totalement raison. 

Je vous invite à l'écouter. Il est même impératif de l'écouter pour raviver l'humanisme qui nous reste et pour s'affranchir de ce lavage de cerveau collectif fulgurant qu'on nous fait subir. 

 

Serge Charbonneau

 

L'Hypocrisie de nos journalistes dits "professionnels".
Hypocrisie avec un grand H.

Je vous invite à écouter Mère Agnès Mariam de la Croix,
une carmélite qui vit en Syrie et qui intervient depuis le début de la guerre hypocrite
qui se fait en Syrie afin de faire valoir la simple réalité de cette tuerie que nos gouvernements et nos médias encouragent.

Ce témoignage est vraiment IMPORTANT.
Écoutez-la. Elle était de passage à Paris la semaine dernière.



M. Luc Chartrand de Radio-Canada a déjà joué à mettre en doute ce qu'elle disait
parce qu'elle nuisait à la propagande qu'il faisait.
http://ici.radio-canada.ca/emissions/telejournal/2011-2012/Reportage.asp?idDoc=216609#leplayer

Radio-Canada la dénigrait lors de son passage à Montréal en décembre 2013
http://ici.radio-canada.ca/audio-video/#urlMedia=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2013/RDI/2013-12-03_21_00_00_TJ21H_0002_06_500.asx&pos=0
De la propagande à faire vomir.
 
Je suis estomaqué du manque d'humanité de nos médias et de nos politiciens.
Il faut que cessent ces lavages de cerveau nous entraînant constamment dans l'acceptation des crimes contre l'Humanité.

Le 4 mai 2011 j'écrivais à l'hystérique François Brousseau
Voyez ma note ici : http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/carnets/2011/04/29/132793.shtml?auteur=2096
 

Il serait intéressant que M. Brousseau prenne contact avec Mère Agnès-Mariam de la Croix
Elle est religieuse carmélite. En 1993, elle restaure les ruines du monastère de Saint Jacques le Mutilé à Qâra en Syrie, et fonde l'Ordre de l'Unité d'Antioche.
 
Elle est toujours en Syrie et livre un témoignage s'intitulant :
« Au crible des informations tendancieuses, la situation en Syrie »
 
On peut lire son témoignage ici :
 
http://www.legrandsoir.info/Au-crible-des-informations-tendancieuses-la-situation-en-Syrie.html 
 
Évidemment, il faudrait se rendre sur place pour confirmer ses dires, mais son point de vue donne un regard intéressant sur la situation syrienne et même sur la situation générale du printemps arabe.
 
En lisant Mère de la Croix, on constate qu'une même réalité est vue de façon bien différente. 
Comment expliquer qu'une même réalité nous donne des versions à ce point différentes ?
 
Si nous avions plus de faits tangibles et vérifiables, nous pourrions sans doute séparer l'ivraie du bon grain. Mais les nouvelles nous parvenant de Syrie ne sont que témoignages anonymes et journalistes très émotifs et moraux aux frontières.
 
L'information repose sur des impressions. 
 
De plus, on met volontairement de côté la malhonnêteté très possible de gens disant vouloir le bien et tuant massivement au grand jour (comme en Libye).
 
Tout le monde sait aussi qu'il existe des groupes spécialisés pour favoriser la violence. Lors des manifestations, ici comme ailleurs, il y a de ces groupes. Les journalistes en sont conscients. Pourquoi ces groupes ne semblent pas exister en Syrie ou en Libye ?
 
Nous savons tous que les rapports entre le gouvernement syrien et Israël et donc les ÉU sont tendus depuis des années (comme c'est le cas en Libye), pourquoi donc jamais l'hypothèse que des groupes des services secrets favorisant la déstabilisation et la violence n'est jamais émise ?
 
Peut-être que Monsieur Brousseau peut répondre à ces questions ?
 
 
Salutations,
 
Serge Charbonneau
Québec 

 

En décembre 2013 J'envoyais cette note à Radio-Canada :
Note reproduite ici :
http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-invites/de-syrie-mere-agnes-mariam-de-la-croix/
 
Le 6 décembre 2013 à 14 h 42 min, Serge Charbonneau a dit :
Note envoyée à Radio-Canada en avril 2012 :

——————
 

Nadia Khost
Sylvia Cattori
Mère Agnès-Mariam de la Croix
Marie-Ange Patrizio
Mouna Alno-Nakhal

Comment peut-on mettre de côté tous ces témoignages ?
Ces personnes existent et nous livrent des propos qui incitent au questionnement sérieux.

Lorsqu’on est journaliste et en plus « professionnel »,
comment peut-on nier l’existence de ces nombreux témoignages ?

Je suggère aux journalistes de Radio-Canada qui semblent manquer d’imagination
pour récolter de l’information ailleurs qu’à ce vénérable (sic) organisme des « droits de l’Homme » « syrien » de Londres (OSDH),
de tenter de communiquer avec les gens nommés dans ce texte :

« Syrie : nouvelles des chrétiens du diocèse de Homs et de Hama »
http://www.legrandsoir.info/syrie-nouvelles-des-chretiens-du-diocese-de-homs-et-de-hama.html


Entre autres :

– Le curé de Yabroud, R.P. Georges Haddad

– Le Père Mayas Abboud, recteur du petit séminaire des Grecs catholiques à Damas

– Le Père Louka, curé de Nebek

– Mère Agnès-Mariam de la Croix du monastère de Saint Jacques le Mutilé à Qâra


Pour connaître Agnès-Mariam de la Croix…
Mère de la Croix nous parle de son monastère ici :
http://www.youtube.com/watch?v=c4eKaYREkfc

En mai dernier (2013) elle publiait ceci :
« Au crible des informations tendancieuses, la situation en Syrie »
http://www.voltairenet.org/Au-crible-des-informations

En août (2013) ceci :
« Mère Agnès-Mariam de la Croix témoigne de ce qui se passe en Syrie
Syrie : Entre conflits armés et dialogue »
http://comite-valmy.org/spip.php?article1765

En septembre (2013) ceci :
« Le Patriarche, les catacombes et la « révolution  »
http://www.voltairenet.org/Le-Patriarche-les-catacombes-et-la

En octobre (2013) ceci :
«  Réponse d’Agnès-Mariam de la Croix à un reportage de Sofia Amara
Syrie : diffusion par Arte d’un film de propagande  »
http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Mere-Agnes_Mariam_de-la-croix.161011.htm


J’aimerais aussi que nos journalistes de Radio-Canada nous montrent la nouvelle Libye « libérée »
afin de savoir quels sont les risques encourus par la Syrie s’il s’avère une nouvelle intervention armée « humanitaire » (bombardements massifs)
dans cet autre Pays (souverain).

Si nos journalistes obtiennent un visa pour Tripoli,
je leur suggère de rencontrer l’évêque de Tripoli (si le CNT ne l’a pas assassiné),
Monseigneur Giovanni Martinelli.

Toutes les personnes nommées ici sont bien réelles et elles ne demandent qu’à être interviewées.
Leurs témoignages pourraient s’avérer plus instructifs que les données alarmantes du louche OSDH de Londres.

Merci de tenir compte de ces quelques suggestions.
 

Salutations,

Serge Charbonneau
Québec
veliserdi@hotmail.com

 

Il est urgent que nous reprenions le contrôle de notre pensée et de notre jugement. Il est temps que cesse ce lavage de cerveau qu'on nous fait subir depuis plus de 4 ans. Il est urgent de bien écouter ce que dit Mère Agnès Mariam de la Croix, non seulement sa conférence de vendredi le 6 mars dernier, mais de tous ses discours et ses écrits depuis 2011. 

La réalité lui donne raison et confirme toutes ses craintes et toutes ses observations.

On manipule délibérément notre opinion et notre jugement. Nos gouvernements sont responsables des atrocités que vivent les Syriens et les Syriennes. D'avoir délibérément caché la réalité rend les journalistes reponsables de crime contre l'Humanité. Nos journalistes ont du sang sur les mains. Nos médias dits "professionles" ont nié les atrocités que la Syrie vivait jusqu'à l'apparition "soudaine" des décapitations en habit orange et avec micro-cravate. ( http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/james-foley-la-decouverte-soudaine-156223 ) Les mêmes atrocités qui ont ravagé la Libye et qui la ravagent encore. Cette Libye que ces criminels médiatiques nous cachent.

Il est urgent que les citoyens se rendent compte des mensonges médiatiques criminels.
 
Voyez ici la dernière conférence complète de Mère Agnès Mariam de la Croix à Paris le 6 mars dernier :

 
 
Serge Charbonneau
Québec


Moyenne des avis sur cet article :  4.95/5   (79 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • AlainV AlainV 15 mars 2015 20:45

    Les Carmélites vivent enfermées et ne parcourant pas le monde.
    Je ne comprends pas.


    • Aldous Aldous 15 mars 2015 20:57

      @AlainV

      On n’est plus au moyen âge.
      La règle des carmélites permet deux types de vie : une vie contemplative et une vie apostolique.

    • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 15 mars 2015 21:21

      @AlainV

      Écoutez-la, vous la comprendrez.

      Lorsqu’il y a force majeure, une carmélite sort de son cloître.

      Serge Charbonneau
      Québec


    • Byblos 17 mars 2015 03:09

      @AlainV
      Il n’est pire aveugle que celui qui refuse de voir. Il n’est pire sourd que celui qui refuse d’entendre. Il n’est pire cr.... que celui qui refuse de comprendre. 


    • Agafia Agafia 15 mars 2015 20:54

      Merci M. Charbonneau de relayer les paroles de cette femme courageuse et humble qui pointe l’encrassement politico-merdiatique et mensonger dont on nous tartine depuis quatre ans.


      Dans ce monde Orwellien aux valeurs inversées, la vérité est mensonge, tout comme la guerre est la paix. 


      • David Heyo 15 mars 2015 20:56

        « Je préfère un dictateur qui s’affiche comme tel, plutôt qu’un système de dictature cachées sous des grands thèmes ,qui se disent amis, parlent de belles libertés et de valeurs, mais agissent comme des dictatures cachées. » 

        Il semble que cela résume tout.
        L’analogie avec l’invasion de la France au nom de x raisons est également fort à propos.
        Les dirigeants européens se conduisent en effet de plus en plus comme des fascistes, en jouant sur la mollesse et l’ambiguité, et trompant ainsi le grand nombre. 
        Oui entre la peste et le choléra, on choisit.Entre les nazis et les soviets, on a choisi les soviets, aujourd’hui entre le régime en place et les nazis de Daech, soutenu par des lobby occidentaux...

        • Lucide bdpif@laposte.net 15 mars 2015 21:49

          @David Heyo


          QUand on lit votre commentaire, on a vriament l’impréssion de lire des gosses gatés pourris du capitalisme qui se rapellent plus ce qu’est une dictature. 


        • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 mars 2015 21:42

          Bonjour Serge,
          .
          Merci pour cet article.
          .
          Comme dit Mère Agnès Mariam de la Croix, le jeux vas se retourner contre nos gouvernements les quelles combattent une régime légitime en soutenant des terroristes et leurs barbaries.
          .
          Elle accuse nos gouvernements et nos médias, avec raison, de jouer un jeux macabre qui à fait des millier des morts et des millions de gens déplacées ....
          .
          Elle accusé les médias mainstream de diffamation et information partielle et elle à raison.
          .
          Elle dénonce le non respect de la déontologie médiatique par des journalistes.
          .
          Je parlerai plus directement des journalistes qui sont soumises à leur directions qui sont infiltré, dirigé et censuré par des sionistes, si c’est pas de journalistes qui ont été sélectionné pour leur position pro-sionistes et pro-atlantiste ! Richard Labévière parle de purge médiatique ...
          https://www.youtube.com/watch?v=H7R1Gdf2emA
          .
          Mère Agnès Mariam de la Croix dit que les médias mainstream présentent une face de la vérité mais pas l’autre... en clair cela veut dire nous avons droit à la version pro-israélienne et pas aux autres versions qui sont censuré, les dépêches de l’AFP ne font pas exception à la censure .... !
          .
          Cette politique sioniste de la ré-modélisation du proche et moyen orient, voire la balkanisation du proche et moyen orient, avec l’appui des États-Unis voire de l’OTAN, à mis tout le proche et moyen orient à feux et à sang.
          http://www.democratie-royale.org/article-israel-shahak-oded-yinon-le-plan-de-remodelage-du-proche-orient-1982-88779290.html
          .
          A lire également cet excellent article de Richard Labévière, ex rédacteur en chef de chez RFI
          http://www.alterinfo.net/L-actualite-de-la-prophetie-d-Oded-Yinon_a40427.html
          .
          Pour mettre un terme à ses guerres barbares nous devons restaurer des médias pluralistes qui respectent la déontologie de la presse.
          .
          Ras le Bol des grands médias qui sont tous au service d’une seule communauté !
          Ce soir dans les informations sur France 2 on à encore parle de l’attentat sur le magasin juif à Paris du mois de janvier sans parler des autres victimes non juives ! Cette manière de présentation de faits déformé et irrespectueuse des toutes les autres victimes est condamnable et pas objective. Elle s’appuie sur la victimisation de la communauté juive hors les attentats ont été dirigé vers la politique occidentale, notamment française ....

          La France est devenu un joué de la politique (lobbying) sioniste, voire l’agression de la Libye par la France en 2011 ... et les attentats à Paris sont quelque part le retour de la politique Française ... voire occidentale...
          http://rue89.nouvelobs.com/2012/04/07/libye-quand-bhl-engageait-la-france-sans-laval-de-sarkozy-230933


          • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 15 mars 2015 21:49

            @eau-du-robinet

            Merci pour ces liens et cet excellent commentaire.

            Salutations,

            Serge Charbonneau
            Québec


          • Lucide bdpif@laposte.net 16 mars 2015 02:10

            Qui est cette dame  ? Extrait Wikipedia, le seul site mondiale fait par l’ensemble des internautes infalsifiable par les gouvernements puisque ecrit par les internautes

            Mère Agnès Mariam a été accusé d’avoir été impliqué dans un complot du gouvernement syrien à tuer le journaliste français Gilles Jacquier qui a perdu sa vie à Homs en 2012. Un livre écrit par sa veuve et ses deux collègues, dans laquelle les accusations sont faites, a conduit Mère Agnès à intenter des poursuites pour diffamation. Elle a affirmé que 80 000 chrétiens à Homs ont été déplacées par des groupes de l’opposition, et a également dit que la majorité des combattants sont de l’extérieur de la Syrie. Cette dernière demande a été contestée. Interviewé par The Australian en Octobre 2012, Mère Agnès dit la rébellion avait « constamment est devenu une expression islamiste violente contre une société laïque libérale.«  

            Mère Agnès essayé de prouver que les militants de l’opposition syrienne fabriqués les vidéos montrant des victimes de l’ attaque chimique Ghouta à Damas le 21 Août 2013. Elle n’a aucune formation formelle dans l’analyse des preuves vidéo ou l’utilisation d’armes chimiques, mais compilé une page 50 rapport dans sa chambre d’hôtel où elle a ensuite publié. Sergey Lavrov , le ministre russe des Affaires étrangères, a utilisé son prétend jeter un doute quant à savoir si les forces d’Assad avaient été responsable de l’attaque chimique Ghouta et Mère Agnès a été donné le temps sur le russe RT station pour transmettre ses opinions. Peter Bouckaert, directeur de situations d’urgence de Human Rights Watch , a déclaré que ses revendications sont entièrement faux, et que HRW n’a trouvé aucune preuve que les vidéos ont été mises en scène. En 2013, les rebelles près du monastère a avertie que les combattants extrémistes voulaient l’enlever, et l’ont aidée à fuir. [5] Mère Agnès a agi comme agent de liaison du gouvernement lors de l’évacuation des Moadamiyah (alors en état ​​de siège) à la fin de Octobre 2013.[10] Bien que jusqu’à 1800 femmes, les enfants et les autres ont été libérés, selon les rebelles Quasi porte-parole Zakarya, environ 300 hommes ont été arrêtés par le gouvernement et ont été forcés à se joindre à l’armée syrienne. Selon une source gouvernementale bien placée qu’elle était en contact quotidien avec Ali Mamlouk, chef du bureau de sécurité nationale de la Syrie, et Jamil Hasan qui dirige Air Force Intelligence du pays. Selon Raya Jalabi dans The Guardian : »Interrogé pour savoir si elle considère le Hezbollah et l’Iran - entités chiites qui soutiennent le régime Assad - à être complice dans le tissu des forces sectaires étrangers intérieur de la Syrie, elle a dit non, que « le Hezbollah ne vient pas en tant force religieuse, et ne est pas en train de commettre des crimes de nature religieuse. »

            À la fin de 2013, elle part en tournée aux États-Unis et a visité l’Europe présenter sa version des événements en Syrie. [8] Organisé par le Mouvement de Solidarité Syrie, une organisation à but non lucratif basée en Californie, il a été prévu pour Mère Agnès de parler sur les sites, principalement des églises, sur les côtes est et ouest. [11]

            En Novembre, elle se retira de parler lors de la prochaine Colombie Stop the War Coalition conférence annuelle de l ’le 30 Novembre après deux participants,Jeremy Scahill et Owen Jones , avaient décidé de ne pas prendre la parole à la réunion si cela signifiait le partage d’une plate-forme avec Mère Agnès. Le commentateur James Bloodworth dans son blog Spectator commentant sur ​​la question l’a décrite comme ayant un « pro-Assad de prendre » sur les événements en Syrie. Père Paolo Dall’Oglio , un prêtre jésuite sur le côté de l’opposition syrienne a dit de Mère Agnès est « le [pouvoir] expression cléricale de l’action de la manipulation mensongère du régime syrien. Mère Agnès est un leader auto-proclamé d’un mouvement qui ne existe pas sur le terrain, Musalaha [« réconciliation » ], et ce est un vrai problème parce que pour son interprétation des faits est toujours sélective et partiale : que la révolution est le terrorisme ". [14


            • Lucide bdpif@laposte.net 16 mars 2015 02:14

              @bdpif@laposte.net


              En regardant la video j’ai vraiment l’impréssion de voir un agent russe avec ses gros sourcils déguisé en Karmelite/ Les budgets devienent sérrés en Russie à cause des sanctions ; Serguey Lavrov fait comme il peut avec ce qu’il a , on reconnait bien là un grand joueur d’echec. Mouarph

            • Lucide bdpif@laposte.net 16 mars 2015 02:27

              @bdpif@laposte.net


              Et c est apparement cette dame, qui n’ a aucune connaissance en Chimie, qui a pondu le raport de 50 pages prouvant que les attaques chimiques ne venaient pas du regime mais des rebelles. Decidement, elle (il, l’agent russe ) est polyvalent(e)


            • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 16 mars 2015 03:31

              @bdpif@laposte.net

              Vous nous faites la démonstration la plus éloquente que Mère Agnès Mariam de la Croix nous livre la vérité.

              Aujourd’hui, on nous fait croire que les bombes sont « humanitaires ».
              Que la guerre c’est pour la Paix.
              Que la démocratie c’est bombarder le peuple qui ne vote pas comme on veut.
              Que le chaos c’est la libération.
              Que les rebelles qui égorgent sont de pauvres « modérés ».

              Bref, que le mensonge est la vérité.

              Soeur Agnès Mariam de la Croix tient un discours bien étayé et elle vit sur place en Syrie.

              On tente de la dénigrer, de la diffamer, de lui faire perdre sa crédibilité parce qu’elle livre ce qui est la réalité indéniable de la souffrance de la Syrie.

              Wikipédia peut être « ajusté » d’heure en heure et il l’est. On façonne l’histoire et la réalité à sa guise.

              Merci de nous l’avoir si brillamment démontré.

              Tous ceux qui livrent la vérité sont stigmatisés.

              Salutations,

              Serge Charbonneau
              Québec


            • Lucide bdpif@laposte.net 16 mars 2015 09:41

              @Serge Charbonneau


              Votre courtoisie vous honore, et on en doute pas de votre bonne volontée à vouloir declamer une verité. Hélas, ce temoignnge ne me convinc pas, et est pour moi, dans la continuité totale de la propagande Russo Assadienne. 

              Salutations

            • njama njama 16 mars 2015 15:28

              @bdpif@laposte.net
              pour comprendre il faut revenir au début des événements début 2011
              Dans la foulée des printemps arabes, Sarkozy et Juppé ont opté pour soutenir la rébellion, et « parié » sur la chute de Bachar al Assad. Après, Hollande n’a fait que continuer cette politique.
              Voir :

              Altercation au ministère des Affaires étrangères

              Un chapitre du livre intitulé “Bagarre au Quai d’Orsay” fait état d’une violente querelle sur la Syrie qui s’est produite dans un bureau du ministère des Affaires Etrangères à Paris au printemps 2011.
              http://www.legrandsoir.info/les-chemins-de-damas-comment-l-elysee-a-manipule-les-rapports-sur-les-armes-chimiques-al-akhbar.html

              Alain Juppé accusé par sa propre administration d’avoir falsifié les rapports sur la Syrie

              Selon cette personnalité, l’ambassadeur de France à Damas, Éric Chevallier, dont l’ambassade vient d’être fermée et qui est rentré à Paris, a pris à partie son ministre devant ses collègues. Il a accusé Alain Juppé de ne pas avoir tenu compte de ses rapports et d’avoir falsifié les synthèses pour provoquer une guerre contre la Syrie.

              Au début des événements, en mars 2011, le Quai avait dépêché des enquêteurs à Deraa pour savoir ce qui s’y passait. Leur rapport, transmis à Paris, indiquait qu’après quelques manifestations, la tension était retombée, en contradiction avec les reportages d’Al-Jazeera et de France24 qui indiquaient à l’inverse que la ville était à feu et à sang. L’ambassadeur demanda la prolongation de la mission pour suivre l’évolution des événements. Furieux de ce premier rapport, le ministre des Affaires étrangères lui téléphona pour exiger qu’il le modifie et fasse état d’une répression sanglante. L’ambassadeur plaça alors le chef de mission à Deraa en conférence téléphonique avec le ministre pour lui redire qu’il n’y avait pas de répression sanglante. Le ministre menaça l’ambassadeur et la conversation se termina de manière glaciale.

              Immédiatement après, le cabinet d’Alain Juppé fit pression sur l’AFP pour qu’elle publie des dépêches mensongères confortant la vision du ministre.

              Durant les mois qui suivirent, les incidents opposant Éric Chevallier et Alain Juppé ne cessèrent de se multiplier, jusqu’à l’affaire des otages iraniens et la mort du « journaliste » Gilles Jacquier. À cette occasion, l’ambassadeur reçu l’ordre d’exfiltrer les agents de la DGSE travaillant sous couverture de presse. Il réalisa l’importance de l’action secrète entreprise par Alain Juppé [1].

              http://www.voltairenet.org/article173169.html



            • njama njama 16 mars 2015 15:33

              petit flash back ... retour en juin 2011

              .

              Témoignage d’un médecin syrien
              Ce qui se passe en Syrie…
              Nabil Antaki, médecin
              Alep le 19/6/2011.

              [.....]

              Ce mouvement de sédition  :

              - 1. Est armé. Il ne s’agit pas du tout, comme le disent les médias occidentaux, de manifestations pacifiques.

              - Les manifestants tuent. Ils ont besoin qu’il y ait le maximum de tués des deux bords pour aggraver la situation, créer un état de non-retour et émouvoir l’opinion publique locale et étrangère.

              - Le nombre de membres des forces de l’ordre tués est impressionnant (et il ne s’agit pas de soldats tués par leurs supérieurs parce qu’ils n’ont pas tiré sur la foule comme le colportent les opposants et les médias...quelle blague !!! si c’était vrai, la plupart des soldats auraient su et déserté pour ne pas subir le même sort).
              [...]
              - 2. Est soutenu par des médias qui manipulent l’information, truquent les vidéos, exagèrent les faits et tout simplement incitent à la rébellion et au soulèvement ; qui pratiquent plus la désinformation que l’information. Des exemples :

              - Beaucoup de mensonges : Les titres de la une d’aujourd’hui samedi 18 juin : « Alep gagnée par la contestation, un tué… ». Ceci est complètement faux, il n y a pas eu de manifestations à Alep et une personne est décédée hier en sortant de la prière du vendredi succombant à une crise cardiaque (rapport du médecin légiste et témoignage du frère du défunt qui l’accompagnait).

              - Beaucoup d’exagération et d’incitation à la sédition : « l’horreur en Syrie » « on tire sans sommation sur les manifestants non armés » « comment peut-on se taire devant ces actes de barbarie » « comment l’OTAN n’est-il pas encore intervenu en Syrie ? » etc.…

              - Beaucoup de parti pris : le 5 juin, anniversaire de la triste guerre des six jours, des manifestants pacifiques non armés ont décidé de traverser la ligne de démarcation entre la Syrie et le Golan occupé (que tous les pays, même les plus pro-israélien considèrent comme occupé et ne reconnaissent pas son annexion par Israël). L’armée Israélienne leur a tiré dessus et en a tué 20. Cette information a été presque occultée par les médias occidentaux ; et quand ils en ont parlé, c’est pour répéter avec conviction ce que le 1er ministre Netanyahou avait dit qu’Israël avait le droit de se défendre !!!

              - Beaucoup de vidéos diffusées se sont avérées être des vidéos d’archives des guerres au Liban et en Irak.

              - Beaucoup d’information erronées. Il y a dix jours, les TV satellitaires ont annoncé, avec vidéo à l’appui, que des hélicoptères ont tiré sur les manifestants à Marrât. Deux jours plus tard, ils confirment l’histoire des hélicoptères mais en ajoutant qu’il n’y a pas eu de tirs sur les manifestants. Mais le mal était déjà fait avec les protestations et les menaces de sanctions.

              - La fameuse femme lesbienne syro-américaine qui avait diffusé plein de fausses informations sur le Web relayées par les médias, et qui aurait été enlevée par les services syriens s’est avérée une mystification d’un américain qui a volé l’identité d’une personne et la photo d’une autre sur Facebook.

              - L’Ambassadeur de France en Syrie, M. Eric Chevallier, un homme remarquable, s’est vu tirer dessus à boulets rouges par les médias français pcq il a osé dire leur qu’ils mentaient. Ils l’ont accusé d’être l’Ambassadeur de Assad en France.

              - Les TV françaises annoncent sans prendre la peine de vérifier la démission de Mme l’Ambassadeur de Syrie en France qui se serait ralliée aux protestataires. Démenti le lendemain.

              - Les réfugiés de Jisr en Turquie : dix mille au total ; la plupart sont des familles des personnes armées qui avaient semé la terreur ou des personnes ayant fui les zones de combat par peur. Or, cette nouvelle fait la une de tous les journaux télévisés depuis six jours.

              Quand on pense que lors de l’invasion de l’Irak par l’armée américaine et ses alliés en 2003, il y a eu UN MILLION ET DEMI de réfugiés irakiens en Syrie et cette information n’avait jamais eu la faveur des médias alors que dix milles, il faut en parler tous les jours... Et encore, les réfugiés irakiens sont restés en Syrie des années alors que les réfugiés syriens de Jisr ont été invités à rentrer chez eux maintenant que leur ville a retrouvé son calme.
              [...........]

              http://www.silviacattori.net/spip.php?article1683


            • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 16 mars 2015 15:53

              @njama

              Merci pour cette excellente mise au point.

              Serge Charbonneau
              Québec


            • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 16 mars 2015 16:07

              @njama

              Lorsque ce témoignage apparu, déjà les propagandistes de services (trolls utiles) se sont mis à la tâche comme on peut les lire ici sur cet article du 20 juin 2011 traitant du Dr Antaki.

              http://www.vigile.net/Un-temoignage-sur-les-evenements

              Il est intéressant de voir que ce sont toujours les mêmes techniques employées par ces trolls de service.

              Le témoignage du Dr Antaki se hissa rapidement en tête des articles les plus lus sur Vigile.net

              Je le mentionnais ici le 14 juillet 2011 :
              http://www.vigile.net/Un-temoignage-qui-se-hisse-au

              Je crois qu’une partie de ce lectorat cherchait à trouver des failles dans ce témoignage pour mieux attaquer par la suite le Dr Antaki. Un peu comme on étudie les propos de Mère de la Croix pour tenter de la coincer afin de lui faire perdre sa crédibilité.

              Serge Charbonneau
              Québec


            • Folacha Folacha 17 mars 2015 09:19

              @njama
              Hélas vos voix sont inaudibles, les média ne semblent plus que diffuser une propagande effrayante . 


            • njama njama 17 mars 2015 13:18

              @Folacha
              Je sais nous sommes 1 contre 1000 ...
              l’histoire s’en fiche, les faits comptent et nous sommes leurs mémoires


            • mauri13 16 mars 2015 06:58

              bdpif,

              Ca paye bien de faire le troll ??????????

              • Layly Victor Layly Victor 17 mars 2015 11:14

                @mauri13

                Pas forcément. Ce bdpif est sur une ligne constante : anti français, anti chrétien (sûrement anti musulman mais il n’ose pas le dire), pro US à fond, pro sioniste à fond. Et, bien sûr, anti Russe à fond. Trahison à fond. Les analyses qu’il produit sont directement tirées de la presse sioniste (je connais). Il n’est pas certain pour autant qu’il soit rémunéré. Chez certains individus, l’ivresse de la trahison est un plaisir en soi, une sorte de volupté, qui s’exacerbe à mesure qu’elle devient prégnante.
                Ceci n’a rien à voir avec les intérêts des maîtres de la City qui envoient des armes et du fric à Daesh. C’est purement un plaisir mental, qui est souvent couplé avec l’idéologie socialo-bobo-germanopratine. Et encouragé par les sionistes. Ce phénomène a toujours existé dans l’histoire. Dans la Rome des derniers temps, il y avait des gens qui clamaient qu’Attila était un type formidable (au nom de la paix, bien sûr). 


              • Gogonda Gogonda 16 mars 2015 08:04
                @Serge Charbonneau
                « J’aimerais aussi que nos journalistes de Radio-Canada nous montrent la nouvelle Libye « libérée »
                afin de savoir quels sont les risques encourus par la Syrie s’il s’avère une nouvelle intervention armée « humanitaire » (bombardements massifs)
                dans cet autre Pays (souverain). »

                Compté pas sur eux, soit il s’agit de journaliste qui sont tenue de servir les intérêts politico-finiancier de leur patron et donc de dire tel chose de tel façon sinon c’est la porte, soit parce qu’ils croient réellement que leur cause interventionniste démocratico-droit de l’hommiste est une chose essentiel au monde et que donc cela justifie les mensonges médiatique et les morts qui s’en suive.

                Donc ils trouverons toujours à vous répondre, mais leurs explications seront toujours faite pour légitimer les paradoxes et vous dé-crédibilisez en rappelant que sous Kaddhafy c’était la dictature tous comme sous Bashar...donc que le chaos actuel en Libye et en Syrie est parfaitement légitime même si c’est pire, autrement dit :

                « Si on fait pire que mieux c’est mieux quand même. »

                Je sais pas comment ils font pour se regarder dans un miroir après ça ! j’ai peine à croire qu’ils ont foi en leur propre baratin. Le mieux c’est d’ignorer ces journalistes et d’informer un maximum les gens sur ce qui ce passe réellement comme le fait mère Agnès Mariam De La Croix.

                Je souhaites d’ailleurs bien de l’endurance et du courage à cette dame, elle en aura besoin.

                • lloreen 16 mars 2015 09:33

                  Une anthologie des méthodes des désaxés de Washington exposées ici par George Friedman : susciter des conflits entre nations pour que celles-ci ne s’ en prennent pas aux Etats-Unis.
                  Elle complète en un sens les dires de cette soeur carmélite pour laquelle j’ aurai une pensée et une place dans mes prières.

                  https://www.youtube.com/watch?v=QeLu_yyz3tc


                  • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 16 mars 2015 09:50

                    @lloreen

                    Merci pour votre message et ce lien intéressant.

                    Serge Charbonneau
                    Québec


                  • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 16 mars 2015 09:47

                    Bonjour pseudonyme gogonda,

                    Je ne partage pas votre avis concernant l’inattention que nous devrions porter aux journalistes professionnels.

                    Voyez tout simplement leur ravage très notable.
                    Leur importance est indéniable. Notre petit bataillon alternatif de ré-information ne fait malheureusement pas le poids contre eux.

                    Qui donc a été voir et entendre Mère de la Croix ?
                    Je parie que 95% des gens qui ont été la voir étaient déjà sensibilisés à ce qui se passe en Syrie et ont simplement été entendre ce qu’ils savaient ou déduisaient déjà. Imaginez si Mère de la Croix avait eu accès à l’audience des médias de masse. Imaginez si elle avait fait les manchettes et les Unes de tous nos grands journaux écrits, radio et télévisés !

                    Il faut voir les choses en face. C’est le milieu des médias de masse qui rejoint les masses. C’est aussi ce milieu des médias de masse qui opère un lavage de cerveau constant et fulgurant, et ce, malgré toutes les Mère de la Croix nous livrant la réalité sur les médias « alternatifs ». La réalité, elle-même, peine à défaire le lavage de cerveau que nous fait subir la propagande de masse.

                    De plus, je sais que les journalistes professionnels avec qui j’ai travaillé pendant près de 2 décennies (1978-1997) à l’information télé de Radio-Canada, sont des Humains de qualité et qui ont « normalement » un sens éthique notable. Leur radical changement de comportement est un réel mystère pour moi.

                    Je crois que nous devons tous leur rappeler leur devoir, leur sens éthique et leur responsabilité dans les atrocités que vivent tant de populations.

                    Ils sont ceux qui ont les outils de masse pour éveiller les masses et cesser de faire la merde qu’ils font.
                    Il faut les interpeller, les nommer, les dénoncer, il faut tenter de faire renaître leurs valeurs professionnelles, éthiques et humaines en eux.

                    Bien des gens du milieu de l’information alternative disent ne plus tenir compte de ces professionnels. C’est, selon moi, une très grave erreur, car ce sont eux qui mènent le bal en désinformation. Il faut absolument qu’ils redeviennent au service de l’information pour que l’on puisse ensemble vaincre le mensonge et l’hypocrisie. Sans eux, nous sommes des Don Quichotte qui jamais ne pourront dompter le vent.

                    Salutations,

                    Serge Charbonneau
                    Québec


                    • Gogonda Gogonda 16 mars 2015 12:34

                      @Serge Charbonneau
                      Effectivement, vue comme ça il est important de ne pas les laisser faire.


                    • julius 1ER 16 mars 2015 09:57

                      Grand merci à G W Bush qui a mis à feu et à sang tout le moyen-orient sur la base d’un immense mensonge................. dont tout ce qui en découle aujourdhui est si bien raconté par cette dame Mariam de la Croix !!!!

                      et comme elle le souligne ces milliers de milliards dépensés dans la guerre et l’armement auraient pu être dépensés bien plus intelligemment dans la construction d’une prospérité humaine et économique qui va être repoussée aux calendes grecques...
                      quel monstrueux gâchis ..... Vive la Guerre et Vive la Haine !!!!


                      • SEPH 16 mars 2015 10:15

                        L’INTERDICTION D’INFORMER OU LA MANIPULATION DE L’INFORMATION EST LE PROPRE DE TOUS LES CENSEURS.

                        Voici une analyse de ce phénomène qui c’est généralisé en occident à partir de deux questions très actuelles :

                        Qu’est-ce qu’une théorie du complot ?

                        Qu’est-ce que la vérité ?

                        par Michel Chossudovsky

                        "Obama est sur le pied de guerre. La civilisation occidentale serait supposément « menacée par le groupe État islamique ».

                        La « guerre mondiale au terrorisme » est présentée comme une entreprise humanitaire.

                        Nous avons une « responsabilité de protéger » et la guerre humanitaire est la solution.
                        Des méchants rôdent, « il faut les éliminer », a déclaré George W. Bush.

                        Les médias occidentaux appellent à la guerre : le programme militaire d’Obama est soutenu par un vaste appareil de propagande.

                        L’un des principaux objectifs de la propagande de guerre est de « fabriquer un ennemi ». Comme la légitimité politique de l’administration Obama vacille, les doutes quant à l’existence de cet « ennemi extérieur », à savoir Al-Qaïda et son réseau de groupes affiliés (appuyés par la CIA) doivent être dissipés.

                        Le but est d’inculquer tacitement dans la conscience des gens, par la répétition ad nauseam dans les médias, l’idée que les musulmans constituent une menace pour la sécurité du monde occidental.

                        La guerre humanitaire est menée sur plusieurs fronts : la Russie, la Chine et le Moyen-Orient sont actuellement les cibles principales.

                        LA XENOPHOBIE ET LE PROGRAMME MILITAIRE
                        La vague de xénophobie à l’encontre des musulmans ayant balayé l’Europe occidentale est liée à la géopolitique. Elle fait partie d’un programme militaire consistant à diaboliser l’ennemi.
                        Les pays musulmans possèdent plus de 60 pour cent des réserves totales de pétrole. En revanche, les États-Unis d’Amérique en ont à peine 2 pour cent. L’Irak a cinq fois plus de pétrole que les États-Unis. (Voir Michel Chossudovsky, The “Demonization” of Muslims and the Battle for Oil, Global Research, 4 janvier 2007)
                        Une part importante du pétrole mondial se trouve dans les pays musulmans. L’objectif de la guerre menée par les États-Unis est de voler et de s’approprier les réserves de pétrole. Afin d’atteindre cet objectif, on vise ces pays en y faisant la guerre, en menant des opérations secrètes, en les déstabilisant économiquement, en changeant les régimes.


                        L’INQUISITION ETASUNIENNE

                        Le processus de recherche d’un consensus pour faire la guerre est similaire à l’Inquisition espagnole. Il nécessite la subordination sociale et le consensus politique ne peut pas être remis en question. Dans sa version contemporaine, l’inquisition exige la soumission à l’idée que la guerre est un moyen de diffuser les valeurs occidentales et la démocratie.
                        La dichotomie du bien contre le mal prévaut. Nous devons pourchasser les méchants.
                        La guerre c’est la paix.
                        Le « grand mensonge » est maintenant devenu la vérité… et la vérité est devenue une « théorie du complot ».
                        Ceux qui se sont engagés à dire la vérité sont qualifiés de « terroristes ».
                        Selon Paul Craig Roberts (2011) , le concept de théorie du complot « a subi une redéfinition orwellienne » […]
                        Une « théorie du complot » ne signifie plus un événement expliqué par une conspiration. Maintenant il signifie plutôt toute explication, ou même tout fait, en décalage avec l’explication du gouvernement et celle de ses souteneurs médiatiques […]
                        Autrement dit, la vérité devenant inconfortable pour le gouvernement et son ministère de la Propagande, la vérité est redéfinie comme une théorie du complot, signifiant qu’il s’agit d’une explication absurde et risible que nous devrions ignorer.
                        La fiction devient réalité.
                        Le journalisme d’investigation a été mis au rancart.
                        L’analyse factuelle des questions sociales, politiques et économiques est une théorie du complot, car elle remet en question un consensus basé sur un mensonge.

                        QU’EST-CE QUE LA VERITE ?
                        La véritable menace à la sécurité mondiale émane de l’alliance entre les États-Unis, l’OTAN et Israël, mais les réalités dans un environnement inquisitorial sont bouleversées : les bellicistes oeuvrent pour la paix et les victimes de la guerre sont présentés comme ses protagonistes.
                        La patrie est menacée.
                        Les médias, les intellectuels, les scientifiques et les politiciens, en chœur, camouflent la vérité tacite, à savoir que la guerre menée par les États-Unis et l’OTAN détruit l’humanité.
                        Quand le mensonge devient vérité, il n’y a pas de retour en arrière.
                        Lorsque l’on maintient que la guerre est une entreprise humanitaire, la justice et l’ensemble du système juridique international sont bouleversés : le pacifisme et le mouvement antiguerre sont criminalisés. S’opposer à la guerre devient un acte criminel. Entre-temps, les criminels de guerre haut-placés ont ordonné une chasse aux sorcières contre ceux qui contestent leur autorité.
                        Le grand mensonge doit être exposé pour ce qu’il est et ce qu’il fait.
                        Il sanctionne le massacre aveugle d’hommes, de femmes et d’enfants.
                        Il détruit des personnes et des familles. Il détruit l’engagement des humains envers leurs semblables.
                        Il empêche les gens d’exprimer leur solidarité avec ceux qui souffrent. Il défend la guerre et l’État policier comme étant la seule avenue.
                        Il détruit le nationalisme et l’internationalisme.
                        Briser le mensonge, c’est démolir un projet criminel de destruction mondiale, dans lequel la recherche du profit est la force dominante.
                        Ce programme militaire motivé par le profit détruit les valeurs humaines et transforme les gens en zombies inconscients.


                        Renversons la vapeur.

                        Défions les criminels de guerre haut-placés et les puissants lobbies des entreprises qui les soutiennent.
                        Brisons l’Inquisition étasunienne.
                        Sapons la croisade militaire des États-Unis, de l’OTAN et d’Israël.
                        Fermons les usines d’armement et les bases militaires.
                        Ramenons les troupes à la maison.
                        Les membres des forces armées devraient désobéir aux ordres et refuser de participer à une guerre criminelle."
                        Michel Chossudovsky

                        Article publié en anglais le 5 mars 2015 : What is a Conspiracy Theory ? What is the Truth ?
                        Traduction : Julie Lévesque pour Mondialisation.ca

                        Michel Chossudovsky est directeur du Centre de recherche sur la mondialisation et professeur émérite de sciences économiques à l’Université d’Ottawa. Il est l’auteur de “Guerre et mondialisation, La vérité derrière le 11 septembre”, “La Mondialisation de la pauvreté et nouvel ordre mondial” (best-seller international publié en plus de 10 langues). Contact : crgeditor@yahoo.com

                        .


                        • SEPH 16 mars 2015 10:33

                          LE GRAND LAVAGE DE CERVEAUX DES « MERDIAS »

                          Mère Agnès Mariam de la Croix a mille fois raisons. Cette religieuse est la voix de l’humanité que les merdias occidentaux ont bâillonné.

                          En France la grande majorité des merdias appartiennent à : Patrick Drahi(homme daffaies franco-israëlien) Serge Dassault( vendeur d’arme), Rothschild (banquier et spéculateur).., Arnaud Lagardère, Bernard Arnault, Pierre Bergé, Matthieu Pigasse ( directeur général délégué de la banque Lazard), Xavier Niel, Bouygues, ..
                           Tous des tripatouilleurs de la vérité, qui sont toujours prêts à servir les intérêts de la finance internationale et du capitalisme . Ils ont approuvés les massacres de Gaza (2000 tués), de Libye (plus de 100 000 civils massacrés), ....et ils continuent à déverser leur venin atlantiste et sioniste avec la Syrie, l’Irak, le Yémen, Bahreïn, l’Ukraine,.........

                          Pour eux , il est indispensable de laver en permanence le cerveau des peuples pour continuer à dominer et à ce goinfrer


                          • Elliot Elliot 16 mars 2015 13:08

                            On a dans cette manière de recension une analyse lucide des méfaits de l’univocité qui doit être la norme pour ceux qui défendent des valeurs dont ils proclament l’universalité et qu’ils ont voulu amener le monde à partager en lui chatouillant les fesses du bout de leurs baïonnettes.

                             La propagande occidentale est d’autant plus pernicieuse qu’elle se drape des oripeaux de la démocratie : ainsi il doit être unanimement accepté que le conflit syrien est né d’une révolte démocratique du peuple contre le tyran Assad.

                            L’hypothèse n’est peut-être pas tout à fait fausse mais passe sous silence les inévitables influences d’officine étrangères ( notamment turques mais pas seulement ) qui ont œuvré avec zèle à la déstabilisation du régime. 

                            On peut sans peine imaginer à la lumière de l’hystérie sécuritaire qui a succédé aux massacres de janvier en France que, dans des conditions extrêmement pires, le régime syrien ait cru devoir réaffirmer son autorité.

                            Que la méthode ne fut pas appropriée et les moyens disproportionnés peut faire l’objet d’une thèse ouverte à la discussion.

                            Mais ce n’est guère favoriser cette dernière que de systématiquement jeter le doute sur les témoignages favorables au régime.

                            La vérité est que l’opposition syrienne dite laïque était un ensemble creux voire ectoplasmique, qu’elle s’est érigée en porte-voix sans autre légitimité que celle que l’Occident voulait bien accorder à ceux qu’il voyait bien dans le rôle de futurs proconsuls de ses intérêts au Moyen-orient.

                            Il est d’ailleurs faux de laisser sous-entendre que les opposants n’ont pu disposer de lignes de crédit en armement, cet armement, ils ont été incapables de le garder quand Daech leur en a disputé la possession.

                            Une stratégie de Gribouille dans la lignée de la calamiteuse intervention en Libye et qui a donné les mêmes fruits amers : l’émergence d’un fondamentalisme musulman agressif.
                            Ce haut fait d’arme est à mettre au débit de l’ inconséquence stratégique de Sarkozy sous influence BHLienne sans d’ailleurs que le résultat catastrophique pût le moins du monde le dissuader d’offrir à nouveau ses services au Français, un peuple qui fait de l’oubli une vertu cardinale.

                            On a le même cas de figure avec l’Ukraine où l’UE au service des USA a semé le vent de promesses intenables ( et qu’elle n’eut jamais l’intention de tenir ) pour qu’aujourd’hui le pays se débatte dans la tempête d’une guerre civile dont nos avisés apprentis-sorciers impute, par confort intellectuel et sans jamais mesurer l’étendue de leurs erreurs, la responsabilité à Poutine.

                                  


                            • Lucide bdpif@laposte.net 16 mars 2015 15:24

                              @ElliotD’accord, pas d’accord, votre commentaire fait tout de même figure d’ojectivité et rends honneur à Agoravox. Juste un point de desacord sur cette sitation :


                               Il est d’ailleurs faux de laisser sous-entendre que les opposants n’ont pu disposer de lignes de crédit en armement, cet armement, ils ont été incapables de le garder quand Daech leur en a disputé la possession.

                              Ayant suivi le conflir depuis le debut, je peux vous affirmer qu’ils n’ont eu aucunes ligne de credits à la différence du régime Assad livré par la Russie. 

                              De l’armement volé au régime, de l’armement fabriqués sur le pouce. Des camions transformés en char d’assault, et meme des lances pierres geants pour lancer des explosifs. L ASL attendait desesperement de l’armement de la communauté internationale qu’elle n’a pas eu. A partir de là, le combat était inégal.


                            • Lucide bdpif@laposte.net 16 mars 2015 15:28

                              Ps : Le regime l’a d’ailleurs trés bien compris, désormais, il bombarde par helicoptere des barils d’explosifs, en face il n’y a pas (ou insignifiant) de defense antiaériene



                            • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 16 mars 2015 15:50

                              @bdpif@laposte.net

                              J’ai aussi suivi de très près le conflit depuis le début et tout ce que vous dites est totalement faux.

                              En plus d’inventer de faux scénarios,
                              la propagande nie constamment la réalité.

                              Serge Charbonneau
                              Québec


                            • Lucide bdpif@laposte.net 16 mars 2015 16:35

                              @Serge Charbonneau


                              L ASL a t’elle eu une aviation ? Non
                              Le regime oui

                              L asl a t’elle été livrée en armement lourd ou en missil antiaérien ? non
                              Le regime oui, par cargos entiers de Russie.

                              L asl, c’était Kalachnikov, mortier et lance roquette
                              Le regime, char , aviation

                              Le regime bombarde les marchés avec des barils d explosifs, oui ou non ?

                              Bon, si ce que je dis est faux, la manipulation mondiale est totale !!!!
                              ( peu peu peu peu de probabilité tout de même)

                              L’ingérence et l’impérialisme lorqu’elles sont Russes est applaudis, huée (légitimement) lorsqu’elle viens des USA


                            • njama njama 16 mars 2015 17:46

                              spéciale dédicace @bdpif@laposte.net

                              encore un petit retour en arrière

                              des millions de Syriens scandent leur appui au processus de réforme mené par le président al-Assad
                              Gouvernorats / En signe d’appui au processus de réforme lancé par le président Bachar al-Assad, des millions de Syriens se sont rassemblés aujourd’hui, mardi, sur les places centrales dans nombre de gouvernorats syriens scandant des slogans d’appui aux démarches de réforme.

                              A Damas, des millions de personnes se sont dirigées sur la place al-Oumaouiyne (des Omeyyades) pour participer au rassemblement d’appui au président al-Assad, organisé par des jeunes et des personnalités populaires
                              A Alep, au nord du pays, la foule s’est massée à la pace centrale de Saad Allah al-Jaberi, tandis qu’à l’entour de la citadelle d’Alep, des dizaines de milliers de personnes continuaient de colorer un drapeau syrien de 80 m de longueur et 30 m de largeur.

                              A Homs, un rassemblement massif a rempli la place principale de la ville du centre de la Syrie.

                              Dans la ville côtière de Tartous, des centaines de milliers de personnes se sont dirigées sur la corniche pour proclamer leur appui à la réforme globale.

                              A al-Souayda’a, sud du pays, une foule considérable de citoyens rassemblés à la place du Sultan Pacha al-Atrache a manifesté son soutien à la réforme.

                              A Daraa, des milliers de Daraaouis ont organisé une marche sur la place d’al-Barid scandant leur appui au processus de réforme mené par le président al-Assad.

                              A Hama, à la place d’al-Assi, au centre de la ville, une foule a également scandé son appui au processus de réforme.

                              A al-Hassaké, des milliers de citoyens se sont regroupés à la place du Palais de la justice.

                              A Raaqa, la place du Président a été le carrefour des citoyens venus de tout le gouvernorat pour soutenir le processus de réforme.
                              A Deir Ezzor, la place d’Ibrahim Hanano a accueilli un rassemblement auquel ont participé des milliers de personnes pour affirmer leur appui au processus de réforme sous la direction du président al-Assad.

                              A Lattaquié également, des dizaines de milliers de citoyens se sont rassemblés au centre de la ville en signe d’appui au processus de réforme.

                              -------------------------------------

                              Croyez-vous que ces dizaines / centaines de milliers de manifestants à travers le pays étaient venus avec des armes ?

                              mais il y aura tout de même 10 morts ce jour-là. 6 à Hama, 3 à Homs, 1 à Almayadin d’après ce site base de données de l’opposition : http://syrianshuhada.com/Default.asp?lang=en&a=la&p=date&v=21/6/2011


                              Syrie - Discours du président Bachar el-Assad, le 20 juin 2011
                              Bachar el-Assad

                              Discours du président Bachar el-Assad, le 20 juin 2011

                              Dans son troisième discours depuis le début des troubles en Syrie, le 18 mars, le président Bachar el-Assad a proposé un programme exhaustif de réformes politiques, économiques, administratives et juridiques, renforçant les libertés et consolidant la démocratie, et susceptible de placer la Syrie sur le chemin de la modernité. Le président Assad a évoqué l’amendement de la Constitution, voire la rédaction d’une nouvelle loi fondamentale qui serait soumise à un référendum populaire. Il a établi un calendrier pour la mise en oeuvre de ces réformes qui n’excèderait pas la fin de cette année. Il a par ailleurs réaffirmé la détermination des autorités à lutter contre les extrémistes armés qui sèment peur, mort et destruction dans le pays.

                              Voici le texte du discours du chef de l’Etat syrien :

                              http://www.legrandsoir.info/syrie-discours-du-president-bachar-el-assad-le-20-juin-2011.html


                            • Layly Victor Layly Victor 17 mars 2015 12:04

                              @bdpif@laposte.net

                              Vous semblez très bien renseigné sur les livraisons d’armes aux djihadistes.
                              Pouvez vous confirmer ou infirmer les deux hélicoptères de vos amis britanniques qui ont été abattus par l’armée irakienne alors qu’ils partaient livrer des armes à Daesh ?


                            • njama njama 16 mars 2015 15:39

                              La France va devoir changer son fusil d’épaule, elle se prend une baffe, c’est le cas de le dire !
                              les États-Unis envisage des négociations avec Bachar al Assad

                              Syrie : la nouvelle position américaine est « une gifle pour la diplomatie française »
                              http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/03/16/25002-20150316ARTFIG00046-syrie-la-nouvelle-position-americaine-est-une-gifle-pour-la-diplomatie-francaise.php
                              Syrie : Bachar al-Assad, satisfait de Washington, attend désormais des « actes »
                              http://www.20minutes.fr/monde/syrie/1563423-20150316-syrie-bachar-al-assad-satisfait-washington-attend-desormais-actes


                              • njama njama 16 mars 2015 15:42

                                Robert Ford : « Washington a perdu la guerre, en Syrie »
                                13/03/2015 03:29:05

                                L’ancien ambassadeur des Etats-Unis, en Syrie, Robert Ford, dit que Washington a perdu la guerre contre le gouvernement du Président Bachar al-Assad et que les opposants syriens doivent accepter de négocier avec les représentants du gouvernement syrien, sans aucune condition préalable.L’ancien ambassadeur des Etats-Unis, en Syrie, Robert Ford, dit que Washington a perdu la guerre contre le gouvernement du Président Bachar al-Assad et que les opposants syriens doivent accepter de négocier avec les représentants du gouvernement syrien, sans aucune condition préalable.

                                Robert Ford a ajouté que, pendant la première année de la crise, en Syrie, lui-même avait la mission de rencontrer, régulièrement, les dirigeants des opposants syriens, pour organiser les protestations et les manifestations populaires contre le gouvernement du Président syrien, Bachar al-Assad, étant donné que le but de Washington était de renverser le gouvernement de Damas. « Mais, aujourd’hui, je demande à la Maison Blanche de changer sa politique envers Damas », a-t-il déclaré, dans une interview avec la revue « Foreign Policy ». Il a déclaré qu’à l’époque où Washington insistait sur la création d’une zone d’exclusion aérienne, sans pouvoir l’établir, les Américains avaient perdu, de facto, la guerre, en Syrie.

                                L’ancien ambassadeur des Etats-Unis, à Damas, a demandé, ensuite, aux opposants syriens, d’essayer d’obtenir un accord national avec tous les Syriens, dont les partisans du gouvernement, au lieu de vouloir renverser, coûte que coûte, le gouvernement du Président Bachar al-Assad. D’après Robert Ford, l’ancien ambassadeur des Etats-Unis, en Syrie, s’est dit, également, pessimiste envers le plan du Président des Etats-Unis, Barack Obama, en ce qui concerne la formation des opposants armés que Washington qualifie de « modérés », en estimant qu’il ne reste plus rien de ces forces, sur le terrain.
                                http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-18101.html
                                source : « Foreign Policy »

                                America Is Losing the War in Syria

                                Moderate rebel groups are suffering. The Islamic State and Nusra are gaining ground. And Washington’s piecemeal efforts are worthless. Here’s a grand plan worth paying for.
                                By Robert S. Ford
                                March 9, 2015
                                http://foreignpolicy.com/2015/03/09/america-is-losing-in-the-war-against-the-islamic-state-and-assad-heres-a-grand-plan/


                                • Serge Charbonneau Serge Charbonneau 16 mars 2015 16:35

                                  @njama

                                  Merci pour ces informations et ces liens.

                                  Je crois que l’oligarchie mondiale (Washington, Paris, Ottawa, Londres, Arabie Saoudite, Qatar, etc.) ont perdu la guerre le jour où la Russie et la Chine se sont dressés sur leur chemin.

                                  La guerre a été perdue lorsque les vétos russe et chinois ont empêché le « No Fly Zone » ou toutes résolutions équivalentes qui aurait pu être le début des bombardements massifs, comme on l’a fait lors de la terrible destruction de la Libye.

                                  Serge Charbonneau
                                  Québec

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Serge Charbonneau

Serge Charbonneau
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès