• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Présidentielle de 2012 : une vaste manipulation ?

La Présidentielle de 2012 : une vaste manipulation ?

Crise économique, crise de l'euro, chômage, dette publique, austérité… à l'aube des Présidentielles de 2012, il est utile de rappeler comment ces sujets sont traités dans les médias en vue de maintenir le public dans l'ignorance et la résignation.

Lundi 8 novembre, François Fillon annonce que les Français devront en 2012 s'attendre à un "budget de rigueur", il n'hésite pas à parler de "faillite". En dramatisant ainsi ses propos, Il ne fait qu’appliquer une recette bien connue, attribuée à tort à Noam Chomsky - et que l'on peut aisément trouver sur le Net -, appelée « les Dix stratégies de manipulation » (Sylvain Timsit en est l'auteur).

En effet, « La propagande étant aux démocraties ce que la violence est aux dictatures » (Chomsky), Les dix stratégies de manipulation décrivent le machiavélisme nécessaire à la mise en place de ces stratégies, élaborées de longue date par nos hommes politiques, « penseurs » , éditocrates, « économistes distingués », et autres experts. Il s’agit d’un véritable « système d’état », peu importe qui est au pouvoir : chaque gouvernement n’aura qu’à puiser, selon les circonstances, dans l’arsenal des diverses stratégies pour manipuler les opinions publiques des pays « démocratiques ». Il va de soi qu’il faut que le contrôle d’une grande partie des médias soit assuré (par la nomination directe ou indirecte des directeurs de la presse écrite, parlée ou télévisuelle, par exemple).

Avec la mondialisation à partie des années 80, les gouvernements nationaux ont perdu de leur influence, "l'état étant devenu un problème" (la formule est de Reagan) : ils sont devenus peu à peu les relais des grands groupes capitalistes, dont les tentacules s’étendent sur tous les pays, y compris en Chine - encore officiellement un état communiste (!).

 Ainsi, la chanson de TINA, « There is no alternative » (« il n’y pas d’alternative »), est-elle devenue l’hymne internationaliste par excelllence.

 Ce système a été théorisée par Friedrich Hayek et Milton Friedman et appliqué par Ronald Reagan aux États-Unis (1981-1999), par Margareth Thatcher au Royaume-Uni (1979-1990), par Gehard Schröder en Allemagne (1998-2005). En France, il s’est poussivement mis en place sous la présidence de Jacques Chirac (1995-2005) et s’est accéléré sous Nicolas Sarkozy.

Sans trop entrer dans les détails, quelles sont ces « dix stratégies de la manipulation » utilisés par les gouvernements-relais pour faire triompher les lois du marché qui ont pour objectifs la dérégulation de l'économie et, en Europe surtout, l'affaiblissement des états-nations ?

- Source : Pressenza

1. La stratégie de la diversion

Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l'attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continu de distractions et d'informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s'intéresser aux connaissances essentielles dans les domaines de l'économie, de la science, de la psychologie, de la neurobiologie et de la cybernétique.

 2. Créer des problèmes, puis offrir des solutions

Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d'abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu'on souhaite lui faire accepter. Par exemple : laisser se développer la violence urbaine ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux, le démantèlement des services publics et la mise à contribution des plus pauvres.

3. La stratégie de la dégradation

Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l'appliquer progressivement, en « dégradé », sur plusieurs décennies. C'est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme et mondialisation sauvage) ont été imposées depuis les années 1980. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n'assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s'ils avaient été appliqués brutalement.

4. La stratégie du différé

Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l'accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d'accepter un sacrifice futur qu'un sacrifice immédiat. D'abord parce que l'effort n'est pas à fournir tout de suite. Ensuite, parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s'habituer à l'idée du changement et l'accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.

5. S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge

La plupart des publicités destinées au grand public utilisent un discours, des arguments, des personnages et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-âge ou un handicapé mental.

6. Faire appel à l’émotion plutôt qu’à la réflexion

Faire appel à l'émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l'analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l'utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d'accès à l'inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions ou des comportements. Reprenant les thèses de Milton Friedman, qui appelait à l’utilisation de ces chocs pour permettre ces réformes, thèse violemment dénoncées par Naomi Klein (in La Stratégie du choc | Actes Sud), le duo Sarkozy-Fillon met en garde les Français : "si nous n'agissons pas énergiquement maintenant, ce sera pire demain pour vos retraites, vos remboursements sociaux, votre niveau de vie etc ..." Espérant ainsi que la crainte du chaos sera plus forte que l'impopularité, l'exécutif espère renverser la tendance des sondages qui leur est défavorable.

7. Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise

Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. » (Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »)

« Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin » (Henry FORD)

8. Encourager le public à se complaire dans la médiocrité

Trouver « cool » le fait d'être bête, vulgaire et inculte. Croire qu'exister, c'est paraître et posséder.

9. Remplacer la révolte par la culpabilité

Faire croire à l'individu qu'il est seul responsable de son malheur à cause de l'insuffisance de son intelligence, de ses capacités ou de ses efforts. Exemple : les pauvres et les chômeurs, constamment pointés du doigt.

C'est exactement ce que répètent à l'unisson les membre de l'UMP (cf.Wauquiez : L'assistanat, "cancer de la société française") et la stupeur résignée des Grecs - voir  : Grèce : la stratégie du choc .marianne2.fr/hervenathan/Grece-la-strategie-du-choc 28 mai 2011).

Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l'individu s'auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l'un des effets est l'inhibition de l'action. Et sans action, pas de révolution…

10. Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes

Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l'être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. (...)" Cela signifie que, dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes".

C'est la thèse de Naomi Klein (La Stratégie du choc - 1ère Partie, Chapitre 1) :

"Refaçonner les individus, les mettre en état de choc pour les soumettre ».

Pour la prochaine présidentielle, toute la stratégie du président sortant repose sur une manipulation à grande échelle : prendre comme argument la Crise qui secoue l'Europe pour s'imposer face à son rival. Il est soutenu et encouragé par tous les grands groupes capitalistes mondialisés : les banques, les Bourses, les agences de notation. La Chancelière Angela Merkel lui sert d'aiguillon. Les relais dans les médias sont en place.

Storytelling

 Mais pour gagner une présidentielle, il faudra encore aux candidats « A good story.  »

Dans un article du Monde diplomatique de novembre 2006, "Une machine à fabriquer des histoires", Daniel Salmon raconte qu'il a manqué "une bonne histoire à John Kerry pour battre G.W. Bush aux élections américaines de 2004.

Qui de Nicolas Sarkozy ou de François Hollande (ou d'un autre candidat) aura la bonne histoire à raconter au peuple ?

 Nicolas Sarkozy aura quelques difficultés à refaire le coup de 2007, en se faisant passer comme le "candidat de la rupture". Il brodera autour de la Crise qu'il serait le seul à maîtriser. Il se présentera en tant que "protecteur du peuple", face à l'incompétence, l'inexpérience et l'irresponsabilité de son rival. Peut-être arrivera-t-il à convaincre les Français en leur proposant encore "plus de convergences fiscales" avec l'Allemagne, qui passe pour un nouvel Eldorado aux yeux de bon nombre de Français.

François Hollande tentera de raconter aux électeurs qu'il sera un président "normal", plus "juste" que son concurrent dont le bilan social est calamiteux - voir le rapport du Secours Catholique du 8 novembre ici -, bref il souhaiterait "ré-enchanter la France"(sic !). Il se pourrait, cependant, que la Crise devienne, pour lui, un handicap. Il le sait. Un de ses proches a même confié à un journaliste du Monde : « Le président n’a aucune chance de nous sauver de la crise. Mais la crise, elle, a une chance de sauver le président".

Mais laissons la conclusion à Naomi Klein qui a déclaré il y a quinze jours, lors d'une manifestation sur la côte ouest des États-Unis :

 ”Le capitalisme détruit les systèmes dont il dépend, il détruit les gens qui ne peuvent plus se permettre d'acheter ses produits, il détruit les rivières et l'air.

Ceci est un modèle de fou et cela doit cesser."

Sources :

Médiapart du 01.10.2010 - Ze Rhubarbe Blog

Actuchomage.org du 31.10.1011

+ les mots en gras et en bleu  

+ AgoraVox : le 1.03.2010 : « La Stratégie du Choc » va encore frapper !"  (Naominoam)

 

 

Noam Chomsky, né le 7 décembre 1928 à Philadelphie en Pennsylvanie, est un linguiste et philosophe américain.

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.89/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 14 novembre 2011 17:28

    est ce vraiment si compliqué que ça ?
    illustration : http://www.youtube.com/watch?v=NC7VJu8qffk


    • chantecler chantecler 14 novembre 2011 17:45

      Excellent article .
      Bravo !
      Faudrait l’accrocher au mur !
      Cr.


      • Scual 14 novembre 2011 20:14

        Non.

        Il faudrait l’accrocher aux murs.

        A tout les murs de France, d’Europe et du monde...


      • psyl 17 novembre 2011 18:24

        En parlant de l’accrocher au mur, je pense à une methode pour la présidentielle depuis quelques temps.

        J’ai déjà commencé à imprimer (sur le compte de ma boite), des textes sur la création monétaire (lois de 73, lois constitutionnelles européennes sur les banques centrales, et d’autres sujet) : Je trouve d’ailleurs les .pdf du site http://2ccr.unblog.fr/ souvent linker sur agoravox, pas mal pour ca car ils sont concis et clairs.

        Dès que les panneaux d’affichages électoraux seront mis en place pour 2012 je vais tapisser tous ces panneaux dans les villages aux alentours de chez moi (78).

        Je ne sais pas si ces panneaux sont beaucoup consultés par les gens en général, mais je pense que ca peux fonctionner car les gens seront surpris de voir des carrés blancs au milieu des visages des candidats...

        Qu’en pensez vous ??


      • francis francis 14 novembre 2011 18:39

        Je suis stupéfait par votre article.

        Il existe, comme cela, des hommes, des femmes, capables de résumer en quelque ligne

        ce que nous pressentons.

        Vraiment excellent, vraiment !

        Faudrait l’accrocher au mur dit chantecler, il a parfaitement raison.

        Moi, j’aimerais bien savoir une chose, quels sont nos moyens pour reprendre, un

        tout petit peu, le contrôle de tout cela ?

        Quelqu’un a t’il une idée ?


        • Richard Schneider Richard Schneider 14 novembre 2011 19:19

          À Francis,

          Pour essayer de « reprendre le contrôle de tout cela’, je crois qu’il faut avant tout que les peuples aient le temps de se mettre au courant »du comment ça marche". Ce n’est pas facile, car l’establishment a à sa dispositon d’immenses moyens (argent, médias, relais dans la politique et l’économie etc ..). Il faut une véritable prise de conscience individuelle et collective. Cela sera long et difficile.
          Ensuite, il sera indispensable que la démocratie fonctionne correctement dans un grand nombre de pays. Seule, la France ne fait pas le poids dans le concert des nations : l’économie étant mondialisée, impossible de se replier sur soi-même. Vous voyez les USA ou la Chine dirent non au système ? Certes, l’Islande (petit pays dont les habitants ont un bon niveau d’instruction, donc de réflexion) , et avant elle l’Argentine (dans une moindre mesure), ont refusé de marcher dans la combine du FMI et des agences de notation. Disons que c’est encourageant ...
          L’article que j’ai publié ne prétend pas résoudre l’équation. S’il réussit à ouvrir les yeux de quelques uns, cela ne serait déjà pas si mal : ils ne seront peut-être plus les gogos gobant toute cette propagande machiavélique dont l’objectif est que démocratiquement ils acceptent les sacrifices qu’on leur demande ...

        • miha 15 novembre 2011 12:25

          @Richar Schneider :

          merci pour cet article qui contribue à faire ouvrir les yeux.

          Vous dites : « la France ne peut pas grand’chose, c’est un trop petit pays » (de mémoire, car votre commentaire ne s’affiche plus quand je fais « répondre »).

          Puis vous parlez de l’Islande et de l’Argentine : deux petits (surtout l’Islande) pays qui ont bien réussi à réagir, eux.

          Etre un petit pays n’empêche pas de s’en sortir, donc.... et j’ai même tendance à penser que c’est, au contraire, un atout.

          Autres idées à diffuser : celles de Etienne Chouard.

          Il faut trouver LA cause des causes.

          Il l’a trouvée : nous ne sommes pas en démocratie.

          Nous ne le serons pas tant que la constitution ne sera pas écrite par le peuple et, donc, pour le peuple.

          C’est une piste de réflexion qui mérite qu’on s’y arrête.


        • madolou madolou 14 novembre 2011 19:29

          Bravo pour la limpidité de la démonstration... Je me sens bien impuissante, isolée et complètement piégée.... Au moins avec cet article on a des chances de ne pas mourir idiot...


          • syti syti 14 novembre 2011 21:15

            CE TEXTE N’EST PAS DE CHOMSKY !
            Il lui a été attribué par erreur par le site Pressenza qui a rectifié depuis. Chomsky a également démenti être l’auteur (voir cette page : http://www.legrandsoir.info/A-propos-des-dix-strategies-de-manipulation-de-masses-attribue-a-Noam-Chomsky.html)

            Source originelle : http://www.syti.net/Manipulations.html


            • Richard Schneider Richard Schneider 14 novembre 2011 21:26

              à syti :

              Merci pour le lien.

            • francis francis 15 novembre 2011 07:33

              Merci pour votre réponse.

              apport du Secours Catholique du 8 novembre ici -,

              si vous pouviez corriger le lien sur le ici, en tous cas, ici, il ne fonctionne pas smiley


              • Richard Schneider Richard Schneider 15 novembre 2011 11:00

                à francis :

                Effectivement le lien ici ne fonctionne pas. Sur le Secours catholique : une page (au moins) sur Google.
                Lien utilisé dans le texte :

                Le Secours catholique dresse le portrait d’une France dans la crise ...

                (Le Monde du 09.11.10 )


                à tous :

                « Les dix recettes de la manipulation de masse » : il semblerait que l’auteur est un certain Sylvain Timsit -  sans garantie ...


              • devphil30 devphil30 15 novembre 2011 09:36

                La strategie du choc est un excellent livre de Naomi Klein , je vous le conseille cela ouvre les yeux sur les recherches effectuées au USA en matière de formatage de pensée , il explique les méthodes utilisés et la mise en application dans les pays d’amérique du sud dans les années 70 et 80.


                Philippe 

                • sisyphe sisyphe 15 novembre 2011 11:24

                  Excellente analyse de la situation de domination, d’infantilisation, d’asservissement, dans laquelle le système capitaliste néolibéral plonge les peuples pour le profit de quelques uns ; tant grâce aux médias entièrement sous contrôle, qu’aux agents de sa propagande installés, de plus en plus, aux manettes des états en voie de privatisation. 


                  En Grèce, en Italie, à la tête de la BCE, viennent d’être installés, par de véritables coups d’état, les agents des mafias financières, TOUS passés par Goldman Sachs ; à l’origine de la crise économique, sciemment provoquée. 

                  En France, le système autocratique présidentialiste de la Vème République est une voie royale pour ces forfaitures ; du coup, la présidentielle n’est, évidemment, qu’un énorme leurre démocratique, d’où ne sortira, que la peste, le choléra, ou la vérole. 

                  Chomsky, Naomi Klein, après Maurice Allais, Joseph Stiglitz, et conjointement à des analystes comme GrignonLordon Robertson, Jorion, Jovanovic, sont des sentinelles du désastre en cours ; malheureusement, leurs voix sont quasi inaudibles au milieu de l’énorme endoctrinement rabâché à longueur d’antenne par les petits propagandistes des mafias financières.

                  La privatisation du monde, dûment planifiée, est en cours d’achèvement, avec la définitive démolition des états-nations, au profit d’instances supranationales, chargées de la mise sous séquestre des restants de démocraties... 

                  JAMAIS une telle dictature n’a été instituée au niveau international, avec une telle violence, instaurée graduellement, comme dans l’allégorie de la grenouille, pour éviter toute réaction des citoyens progressivement asservis...

                  La lancinante complainte du TINA n’a même plus besoin d’être répétée ; elle est devenue la SEULE référence des pseudo-débats de pseudo-économistes ou de semblants de politiciens, qui ne sont que les agents de cette gigantesque OPA sur les citoyens, les états, la privatisation du monde...

                  Les mascarades démocratiques permettent de continuer à lénifier les masses, quand, dans les coulisses, la dictature des mafias manipule ses marionnettes... 

                  La guerre est déclarée ; à 99% de la population mondiale. 
                  Si nous n’entrons pas en résistance (passive ET active), nous serons les capitulards qui auront permis la victoire des « forces du mal », et nous ne nous en relèverons pas. 

                  Mobilisation, solidarité, révolte : c’est notre seule planche de salut.



                  • Richard Schneider Richard Schneider 15 novembre 2011 12:01

                    Sysiphe :

                    Merci pour votre excellent commentaire (j’ai particulièrement apprécié l’allégorie de la grenouille).

                    PS. Pourquoi ne pas avoir fait un article sur Brassens, dont on vient de commémorer le trentième anniversaire de la mort ? Vous aimez pourtant - comme moi - Trenet ?

                  • JL JL1 15 novembre 2011 12:16

                    Beau commentaire de Sisyphe que je souligne à mon tour.

                    Une réserve, ça : "La privatisation du monde, dûment planifiée, est en cours d’achèvement, avec la définitive démolition des états-nations, au profit d’instances supranationales, chargées de la mise sous séquestre des restants de démocraties... "

                    De fait, l’État nation n’est pas la cible de ces bandits, mais seulement son action redistributrice et ses prétentions keynésiennes. Pour le reste, les États leur sont très utiles : maintien de l’ordre en particulier, et armées coloniales payées par les peuples d’ici contre les peuples de là-bas !


                  • sisyphe sisyphe 15 novembre 2011 12:42

                    @ Richard Schneider 


                    Merci pour votre assentiment.... et pour votre excellent article. 

                    Pour Brassens, effectivement, j’y ai pensé, mais tant et tant de choses à dire... difficile....
                     : à moins de choisir un angle précis... 
                    j’y réfléchis : merci de votre suggestion. 

                  • moussars 15 novembre 2011 13:03

                    Chomsky, Naomi Klein, après Maurice Allais, Joseph Stiglitz, et conjointement à des analystes comme GrignonLordon Robertson, Jorion, Jovanovic,...

                    Rajoutons et, mieux encore, lisons également Jean de Maillard, vice-président du TG.I. de Paris, magistral (sans jeu de mots) dans sa mise en perspective des 30 dernières années.
                    L’arnaque : la finance au-dessus des lois et des règles , 2010 en collection de poche !!!


                  • LE CHAT LE CHAT 15 novembre 2011 11:27

                    Les gouvernants appliquent toujours les bonnes recettes du « Prince »de Machiavel .
                    Gouverner , c’est toujours l’art de manipuler les foules ....  smiley


                    • LE CHAT LE CHAT 15 novembre 2011 11:33

                      toute cette stragégie est très bien expliquée sur le site de Sity  depuis des années , mais trop de gens malheureusement préfèrent s’abrutir devant TF1 ..

                      Faut surtout pas croire que nous les commentateurs d’Agoravox soyons représentatifs ...
                      Nous sommes une toute petite minorité bénéficiant d’une information variée, la plus part des gens restent conditionnés par la propagande de la pensée unique


                      • Richard Schneider Richard Schneider 15 novembre 2011 11:52

                        À LE CHAT :

                        Vous avez malheureusement raison : soit les gens n’ont pas le temps, soit ça ne les intéresse pas. Ils préfèrent « ne pas se casser la tête avec toutes ces c ... » - qui n’a pas entendu cette réflexion de la part de ses amis, collègues etc ... ?

                      • révolQé révolté 15 novembre 2011 13:06

                        Souvent entendu de la part de proches suite à certains de mes mails,
                        « Arrêtes avec tes »trucs sérieux« ,envoies plutôt des trucs de cul... !! »

                        Pathétique...

                        C’st sur qu’avec ces 99% là on est pas dans la merde.....  smiley


                      • Pyrathome Pyrathome 15 novembre 2011 13:59

                        la plus part des gens restent conditionnés par la propagande de la pensée unique

                        Hmmm, de moins en moins le chat, de moins en moins de façon exponentielle....
                        et c’est aussi à ceux qui sont informé d’en informer les autres, j’arrête pas d’en réveiller des gens, c’est aussi comme ça que ça marche....
                        Évidemment, ça prend plus de temps que de la bonne information sur les grands médias, mais c’est du solide qui portera ses fruits forcément...


                      • kyodai ken kyodai ken 15 novembre 2011 12:14

                        Bonjour, malheureusement c est moi qui passe pour un fou quand j en parle... j ai meme une de mes ex petite amie qui m a parlé de l effet nocébo...Alors que ce sont eux, fidele telespactateur de TF1 et fans de Rihanna qui le prennent en pleine gueule leur effet nocébo... Les gens ne prennent plus la peine de reflechir et se poser de questions plus profondes. Le ministere de la propagande televisuelle fait bien son boulot. Mais ce que j ai remarqué chez les gens c est cette prépondérance à nier qu ils puissent etre dans le faux et fermer les yeux sur des infos alternatives en sortant le charabia televisuel en dogme absolu de « leur propre verité »... Jean Pierre Pernot est le nouveau Messie de millions de personnes... Et les reflexions du genre « tu regardes trop internet » est vraiment lassant... Rien n empeche d avoir sa propre reflexion et le net n est ni plus ni moins que l outil de communication le plus vaste et le plus complet qui puisse exister et ce de tous les temps. Les hommes ont besoin qu on leur explique et n ont plus leur propre deduction personnelle et je pense que le soucis vient de la pour ce qui serait une prise de conscience du reel systeme qui nous entoure.


                        • Claudine 16 novembre 2011 15:07

                          Bonjour,
                          J’ai lu un article plutôt intéressant concernant l’effet nocébo. Cela devient un vrai problème à regler.. mais je vous laisse lire l’article :) voici le lien https://www.medblog.be/fr/article/57-l-effet-nocebo-une-variable-a-prendre-en-compte-pour-les-medecins/ 

                          à bientôt

                          Claudine


                        • marcopolo30 15 novembre 2011 12:15

                          Que d’âneries dans cet article : au hasard 
                          1. La stratégie de la diversion  grâce à un déluge continu de distractions et d’informations insignifiantes. C’est la majorité des téléspectateurs qui en redemande, dès que ça devient un peu ardu, hop, on zappe !!!!!!!!!!

                          7. Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise

                          Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. «  La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre,  : Conclusion : Les enseignants sont TOUS des valets, des suppôts, des laquais de l’impérialisme et du libéralisme. Sciemment, ils participent à l’abrutissement des masses !!! 

                          5. S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge

                          La plupart des publicités destinées au grand public utilisent un discours, des arguments, des personnages et un ton particulièrement infantilisants, 60% d’une population a un QI entre 0 et 70 20% a un QI de 70 à 120 15% a un QI de 120 à 160 5% a un QI supérieur. Quelle que soit la population. un seul exemple : je connais un retraité qui était persuadé que les agences d’intérim étaient des succursales du Pôle Emploi décentralisées en ville. Vous lui donnez quel QI ???? 50 ??? Oui oui, je sais, je connais les discussions sur le QI. 

                          8. Encourager le public à se complaire dans la médiocrité

                          Trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire et inculte. Croire qu’exister, c’est paraître et posséder.

                          Ben voyons, ce sont les gouvernants qui ordonnent à Lagaffe, Delarue, Nagui etc etc de faire des émissions débiles, crades genre Kho Lanta, Fort Boyard, Montrez-votre cul etc etc. Salauds d’Enarques !!!!!!!!!

                          Bon j’arrête là, mais quand je vois que sur 46 votants, 95% applaudissent cet article, je pleure.


                          • Pyrathome Pyrathome 15 novembre 2011 13:34

                            Le monsieur pleure devant la triste réalité des choses, comme c’est touchant.... smiley
                             
                            95 % des gens ont parfaitement compris toutes ces sinistres manœuvres de manipulation, y compris ton post de propagande, pluto.....
                            La conscience qui monte, ça t’emmerde , hein ? ah ah ah....


                          • Mylène 15 novembre 2011 14:02

                            marcopolo30 : et vous ? qui nourrit votre QI ? 

                            la zapette que vous avez l’air de manier mieux que quiconque !
                            d’ailleurs, vous parlez « d’une majorité de téléspectateurs » (encore un cliché« , mais très peu de vos propres références, qu’avez vous donc étudié pour développer votre esprit ? Chacun parle le mieux de ce qu’il connait, kho lanta et tout le tintouin, c’est surement votre dada !!! Perso, je me limite aux émissions sur les lions, la faune etc, on apprend tellement de choses sur nos amies les bêtes... saviez vous par exemple que les singes étaient capables de construire des outils ?? 
                            Mais vous évoquez tristement »Un pauvre retraité" qui ne connait pas le fonctionnement d’une boite intérim, comme par hasard !!!! et bien sure tous les autres suivent ??? encore un cliché de merde !!
                            au final mon pauvre, on peut dire que vous faites partie de cette masse qui a mordu à l’hameçon, pauvre de vous ! la réalité est largement au dessus de ces standard, mais c’est sur que le réveil est dur !! Si le chiffre d’Affaires de la presse en général n’avait pas chuté, on aurait pu craindre le pire pour les peuples qui ne croient même plus en ces espèces de guignols de l’info et la bonne volonté politicarde qui nous berne, la réalité est là, et si elle vous dérange, rien ne vous empêche d’y croire encore !! aller bon vote 



                          • moussars 15 novembre 2011 14:53

                            Et moi j’enrage à lire tes réactions.
                            Dis moi, il est à combien ton Q.I. ? Inférieur ou égale à celui de Sarkozy ?
                            Tu lis combien de livres par mois ? Et quels genres, quels auteurs ?

                            A force de ne plus trouver de pommes naturelles dans les magasins, au bout de nombreuses années, les gens ne peuvent plus manger des pommes saines et donc pas tout à fait lisses et sans les 30 traitements chimiques durant leur croissance...
                            C’est si vrai que l’Ariane, pomme mis au point après plus de 20 ans de recherche, sans traitement chimique, et avec du goût (!), est introuvable dans la quasi totalité des magasins...

                            Mais je suis sûr que tu ne vois pas le rapport avec le sujet... avec ton Q.I. et, plus encore, ta ... culture...


                          • pikepeak pikepeak 15 novembre 2011 15:44

                            Merci pour ce bon moment de rigolade, vraiment..


                          • bernard bernard 15 novembre 2011 17:50

                            MORT DE RIRE !
                            Mais j’en pleure...de rage !

                            Tu as raison... ARRETE LA !


                          • maxime 15 novembre 2011 19:25

                            « je pleure. »

                            Oui, vous pouvez pleurer sur vous-même !


                          • bernard bernard 15 novembre 2011 20:16

                            Merci pour la leçon de... grammaire !
                            Quoi que,...vous devriez vérifier !
                            mais j’insiste,

                            « j’en pleure de rage »
                            ne vous en déplaise !"


                          • syti syti 16 novembre 2011 20:31

                            La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, : Conclusion : Les enseignants sont TOUS des valets, des suppôts, des laquais de l’impérialisme et du libéralisme. Sciemment, ils participent à l’abrutissement des masses !!!

                            Pas du tout, le sabotage vient d’en haut, la qualité des enseignants n’y est pour rien.
                            Le moyen est simple : il suffit de réduire les crédits, de mettre 40 élèves par classe, et de saboter les programmes scolaires en particulier en français et en histoire.

                            Ben voyons, ce sont les gouvernants qui ordonnent à Lagaffe, Delarue, Nagui etc etc de faire des émissions débiles, crades genre Kho Lanta, Fort Boyard, Montrez-votre cul etc etc. Salauds d’Enarques !!!!!!!!!

                            L’essentiel du pouvoir n’appartient plus aux gouvernements mais aux multinationales et aux banques. Et les médias appartiennent à ces multinationales. Celles-ci privilégient ce type d’émissions pour 2 raisons : d’une part le contrôle des masses, et d’autre part la recherche du profit, et donc de l’audience maximale qu’il est plus facile d’obtenir avec des programmes débiles, vu l’état d’abêtissement d’une majorité de la population. Cet abêtissement pré-existait dans une moindre mesure, mais il est aggravé par la TV, ce qui crée un cercle vicieux entrainant vers des programmes toujours plus stupides.

                             


                          • Mylène 15 novembre 2011 13:38

                            La stratégie s’opère déjà depuis les néodarwinsites Bush, Bush Sarko Berlu (Agoravox avait publié un article intitulé le marketing de la peur), je me rappelle très bien 2007 ou ceux qui ne marchaient pas dans la combinette se faisaient traiter de réacs !!! Ainsi on pouvait lire dans la plupart des sites, les éloges aux dieux du mensonges auxquels se sont alliés la plupart des représentants des institutions comme les syndicalistes etc ... Jean François Kahn (de Marianne) qui publiait à la veille du second tour de 2007 « le vrai Sarko » il a fallu deux tirages, puis il y a un an environ « le voyou de la République »... Le soir du grand débat sarko/royal, l’annonce du « mini traité » qui passerait en catimini, et non par voix référendaire... mon dieu mais que faisaient les français ? comment ont ils pu faire passer ce monstre ?

                            Rappelez vous les fermetures d’entreprises, les licenciements, et ce cher Thibault agissant comme un vaseux dans les situation orwelliennes auxquelles il s’est soumis, discuter, négocier puis seulement une fois les réformettes passées, agir pour éviter que les populations ne se tâtent le pavé de leur propre volonté ! On se rend bien compte qu’a la veille de 2012, aucune réforme digne de ce nom n’a été faite parce que ce n’était pas le projet en vrai... ni même un programme, mais un PLAN. En 2006 la crise des subprimes avaient déjà causé d’énormes dégâts aux US et je suis sure que la suite, c’est à dire la crise financière mondiale était prévisible et connue. Le seul but de l’ensemble politicard était de nous soumettre à cette crise qui dégénère en crise politique... Somme toute, là ou je vis, les populations sont on va dire assez moyens, mais ils ont pleinement conscience de ce qui arrive, çà parle dans la rue, sur la place du marché, devant les kiosques et entre voisins, je crois que c’est un signe qui ne trompe quand même pas pour 2012, le réveil est dure mais bon... 

                            • Pyrathome Pyrathome 15 novembre 2011 13:39

                              Excellent article et un excellent rappel sur la manipulation généralisée, un grand merci !

                              Un complément à voir absolument !!
                              http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/guerre-psychologique-32390
                              .


                              • Richard Schneider Richard Schneider 15 novembre 2011 14:08

                                À Pyrathome :

                                Message bien reçu ... 
                                Encore un doc. précieux.

                              • Mylène 15 novembre 2011 14:20

                                Pyrathome  : merci smiley

                                sarkommence smiley 
                                @ l’auteur, excellent article ! 

                              • Taverne Taverne 15 novembre 2011 16:46

                                La chanson de TINA, vous savez ce que j’en fais ? « ANTI ! » Une simple anagramme résume ma pensée.


                                • lloreen 15 novembre 2011 16:58

                                  Les solutions.

                                  Stopper l’arnaque « légalisée » de l’argent-dette, système permettant d’asservir l’humanité par l’escroquerie de la « création » de l’argent à partir de la dette et des intérêts de la dette.Les exemples expliquant le principe étant légion sur l’internet, il suffit de se renseigner, sans oublier d’informer, car comme le dit justement l’auteur, la manipulation est telle, que nombreux sont ceux qui pensent qu’il n’y a pas d’alternative.
                                  Ce qui est, bien entendu, totalement faux.

                                  Le premier pas vers l’asservissement, c’est lorsqu’on accepte le premier centime d’euro.Ce faisant on devient tacitement le maillon de la chaîne.

                                  Avons nous d’autres choix ?
                                  Oui.

                                  http://selidaire.org/spip/

                                  Choisir une alternative, se regrouper et informer le maximum de personnes sont autant de petits pas permettant de tracer une voie différente.Naturellement, il sera plus opportun de choisir de petites actions pour se détacher au fur et à mesure du système, selon l’envie et la possibilité de chacun.
                                  Autour de nous, par exemple, nous avons rendu le voisinage attentif au fait qu’il est plus judicieux d’acheter quelques arbres fruitiers que des thuyas pour se cacher du voisin (qui n’est pas forcément votre ennemi...), ou de se réserver un petit espace pour les épices, quelques salades, carottes ou petits légumes.
                                  Il n’est pas nécessaire d’avoir des hectares à sa disposition...
                                  Nous avons aussi pris la décision de varier les plantations et d’échanger entre nous.L’un plante des salades, l’autre des carottes, le suivant des haricots, ...., ce qui a l’avantage de ne nécessiter que peu de place tout en ayant quand même de la variété.
                                  Je ne parle même pas de l’esprit de solidarité que cela crée et dans notre quartier (campagne) personne n’a besoin de faire installer de coûteuses installations pour protéger sa maison, les voisins veillant au grain si l’un est absent.
                                  Rien que ce petit exemple prouve déjà que de substantielles économies ont été réalisées, sans compter une amélioration certaine de la qualité de vie.Savoir que ses voisins sont des alliés apaise grandement...

                                  Le changement réel ne viendra que par les citoyens.Pour cela , il faut déjà se rassembler pour agir à son niveau, sans attendre que le voisin fasse le premier pas, car il attend peut-être la même chose de vous....et cette façon de procéder est le plus sûr moyen de faire du sur-place !
                                  Voilà aussi des initiatives, chacun pouvant agir à son niveau.

                                  http://www.placeaupeuple2012.fr/wp-content/uploads/Assembl%C3%A9e_citoyenne.pdf

                                  http://www.democratiedirecte.fr/

                                  Et si rien de tout cela ne vous dit, rien ne vous empêche de proposer autre chose !

                                  De toutes façons, il est évident que nous devons gagner notre majorité citoyenne, car nous sommes considérés comme des incapables (au sens juridique du terme) , soumis à la tutelle de « représentants », dont il est établi qu’ils représentent surtout leurs intérêts et ceux de l’oligarchie Il financière.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires