• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La théorie du complot pour les nuls (partie 1)

La théorie du complot pour les nuls (partie 1)

  • Dis papa, c’est quoi la théorie du complot ?

Ha la la, en voilà une bonne question petite.

De quoi qu’on parle ?

Bon, par où commencer ? Peut-être par expliquer ce qu’est une théorie, tiens. Commencer par le début, ça paraît une idée pas trop con.

Alors mon enfant, une théorie est un ensemble d’explications ou d’idées sur un sujet particulier que l’on a construit par l’observation ou l’expérience.

Bon, je sens que je t’ai perdue. Par exemple, une théorie c’est comme ce qu’on faisait cet été sur la plage : c’est de dire qu’on ne peut pas manger trois petits Lu en moins d’une minute. Tu te souviens, on s’est à moitié étouffé en essayant (ça c’était la partie expérience) ?

Bref, donc ça c’est une théorie.

On utilise souvent les théories en science, où en partant d’une base, tu construis un raisonnement en formulant des hypothèses (en commençant par celles qui impliquent le moins de remises en question de ce qui est déjà connu par ailleurs) et en les testant dans le cadre de protocoles d’expérimentations scientifiques (je te passe les détails, mais ça rigole moyen) et à la fin tu arrives à des conclusions renforçant ou invalidant ta théorie.

D’ailleurs, tu vois bien le premier biais : si tu pars d’un postulat débile, même animé des meilleures intentions du monde (genre sauver la planète tout en étant heureux et avec pleins d’enfants à la fin), tu arriveras assez probablement à une théorie débile.

Mais, tel n’est pas notre propos du jour.

 

Nous en arrivons donc au complot.

Qu’est-ce le complot ?

C’est assez vaste, mais en général on peut dire qu’il s’agit d’une sorte d’entente secrète entre des gens pour réaliser quelque chose. Cette chose étant en général assez grosse (au sens de visible par plein de monde, on parle pas de te voler ton BN à la récré, hein ?) : coup d’état, assassinat d’une personnalité, etc.

Par exemple, le complot le plus connu est celui dit « de la tartine ». Tu auras remarqué que quand tu la laisses tomber le matin au petit déjeuner, elle retombe toujours du côté de la confiture (forcément un coup des juifs).

 

Comment qu’on construit « une théorie du complot » ?

Bon déjà, tu vas me réviser ta grammaire toi.

Alors, il y a un certain nombre d’éléments assez caractéristiques dans une théorie du complot comme on dit (on parle aussi d’ailleurs de conspirationnisme, ce qui est marrant si l’on considère que dans ce mot il y a sionisme, mais je m’égare).

Il faut déjà que tu prennes un événement planétaire, assez gros pour que beaucoup de gens s’y intéressent. Ainsi, il peut y avoir un complot derrière plein de choses, mais pour qu’il y ait théorie du complot, il faut qu’il y ait une audience vaste et hétéroclite.

 

1ère phase :

Il est nécessaire de rassembler tous les éléments portés à la connaissance du public et issus de sources multiples (journalistes, policiers, anonymes qui envoient des vidéos et reprises par les médias mainstream, procureur, etc.) sous le terme de « version officielle ». Cela ne veut rien dire – puisque les sources sont variées comme on vient de le voir – mais c’est suffisamment dépréciatif, sémantiquement parlant, et fourre-tout pour pouvoir être fustigé simplement. Ainsi, ceux qui croient à l’un ou l’autre de ces éléments sont désignés comme « crédules » / « bien-pensants » / « vivant dans le monde des bisounours » / « des moutons », etc.

Bien sûr, car ils croient « à la version officielle ». Nul ne sait exactement où elle commence et où elle s’arrête (c’est une vis sans fin médiatique) mais tout le monde voit « de quoi on parle », non ?

Ce mépris vis-à-vis des sources d’information classiques se nourrit de la défiance actuelle à l’encontre du pouvoir en place, des partis politiques républicains et de la presse mainstream et trouve donc un large écho dans la population sans que l’on puisse taxer l’ensemble des défiants de délirants paranoïaques, c’est là la première astuce du théoricien complotiste.

 

2ème phase :

La deuxième phase consiste à pointer les zones d’ombre de toutes ces informations parfois contradictoires. Il en existe toujours, surtout au début où les informations se télescopent, chaque média cherchant à fournir « le scoop » au public. Lorsque les journalistes recoupent certaines informations, ils s’aperçoivent qu’ils se sont plantés et les font disparaître de la circulation si elles se révèlent être fausses. C’est là que le délire paranoïaque du conspirationniste entre en jeu. En récupérant ces informations non vérifiées et disparues de la circulation, ou en pointant les incohérences apparentes des informations portées à la connaissance du public, il obtient l’audience nécessaire à la poursuite de sa théorie.

On est tous curieux, c’est la 2ème astuce qui rend toutes ces questions si ce n’est sympathiques, au moins intrigantes. C’est comme quand je t’ai dit que le Père-Noël n’existait pas (que c’était un complot des francs-maçons, rappelle-toi), ça t’a tout de suite intéressée, tu te souviens ?

 

3ème phase :

C’est la plus délicate car elle consiste à construire une théorie – tu te rappelles ce que c’est ? – en récupérant d’autres informations (non vérifiées, elles) sur des sites obscurs qui s’alimentent les uns les autres.

L’idée est que si les médias traditionnels mentent, c’est bien que les autres disent la vérité, non ? Le fait de ne pas être mainstream crédibilise ainsi tout site alternatif (même totalement inconnu), car il révèle « ce que les autres cachent ».

Le raisonnement est débile, mais c’est pas grave, c’est le principe même du complotisme : asséner des vérités avec aplomb (plus c’est gros, plus ça passe, c’est connu) et plus cette vérité aura l’air absurde, loin de notre réalité, plus elle sera énigmatique et séduisante.

La difficulté est de ne jamais prendre les hypothèses avec le moins d’implications (les plus plausibles donc), mais toujours aller là où ne l’attend pas – et c’est pas donné à tout le monde, c’est sûr.

Prenons un exemple. 

L’histoire de la fameuse carte d’identité retrouvée dans la voiture des deux terroristes. L’explication la plus plausible est qu’elle a été oubliée (on imagine mal un terroriste mettre un masque pour ne pas qu’on le reconnaisse et la laisse tomber exprès sur le siège passager) au moment de la fuite (ils étaient quand même poursuivis par des policiers).

La vision ‘complotiste’ est différente : « quelqu’un » l’a mise là exprès (dans ce monde parallèle, on appelle ça un oubli de pièce d’identité sous fausse bannière).

Pour quoi exactement ? Par qui ?

C’est là tout l’art du complotiste : il ne sait pas mais il trouve réponse à tout. Ce serait trop simple de ne juste « pas savoir » et pointer les incohérences. Non, le complotiste sait déjà (lui). Disons que ce sont les policiers, afin d’expliquer comment ils les ont retrouvés si vite.

C’est-à-dire que ces policiers, plutôt que de dire « on a retrouvé les terroristes grâce aux traces ADN qu’ils ont laissé partout », ils préfèrent laisser une carte d’identité en se disant « comme ça les gens vont comprendre comment on les a retrouvés ». Quelle est la logique ? Aucune. On est dans un monde parallèle je viens de te dire (tu suis un peu ou merde ?).

Même si tous les éléments montrent qu’ils avaient plutôt de l’air de pieds nickelés (ils ne connaissaient pas l’adresse précise, ont mis des masques mais ont largué de l’adn partout, ont fait tomber une basket avant de la récupérer (ils venaient de faire un jogging peut-être), etc.) dont le seul fait d’armes (ah ah) est d’avoir achevé à bout portant à la kalachnikov des gens simplement armés de stylos, tu vas toujours trouver des gens qui vont t’expliquer que c’était des supermen du terrorisme et qu’il leur était impossible de faire une faute pareille. Ben ouais, mais dans la vraie vie, ça arrive. Ainsi, on connaît des gens très bien qui préparent un voyage pendant 6 mois aux USA et au moment d’embarquer, paf, ils se rendent compte que le passeport est périmé. C’est le quotidien des salles d’embarquements.

Donc, quand tu sais que ça arrive au meilleur, tu comprends mieux comment ça peut arriver aux plus mauvais.

 

4ème phase :

La 4ème phase (même si j’ai un poil éventé le suspense) c’est de désigner des responsables plus ou moins occultes, en tout cas inattendus. Un commanditaire mystérieux dont personne ne connaîtrait l’identité, sauf notre expert complotiste bien sûr (lui sait tout de toute façon, cherchez pas les gars). Certains se contentent d’ailleurs de ne jamais le désigner clairement. C’est-à-dire qu’ils sont tellement dans l’ombre qu’on ne les voit pas.

Eh oui, dans un complot, il faut toujours qu’il y ait une entité un peu floue mais pas trop pour qu’on puisse te rétorquer si tu essayes de discuter (fou que tu es) « non mais t’as rien compris, c’est les X » (remplacer X par – au choix – les extraterrestres, le groupe Bildeberg, les sionistes, etc.).

Bref, tu mélanges les francs-maçons, Jean-Claude Vandamme et le Mossad et tu as l’axe du complot vu par le conspirationniste moyen.

 

5ème phase :

Cette phase est la plus simple, il suffit de relayer sa théorie grâce à l’audience gagnée en phase 2. Les relais sont multiples sur les réseaux sociaux, de par l’aspect viral d’une information « inconnue » ou tout simplement nouvelle. C’est l’essence même du complotisme d’être relayée en dehors des sphères complotistes.

 

6ème phase :

Enfin, une fois que le monstre est lâché (n’aie pas peur, c’est une image), il suffit d’alimenter régulièrement la bête en allant pêcher des infos sur les sites du même acabit. En effet, il serait dommage que le monstre ne sorte totalement de sa tanière et le conspirationniste prendra grand soin d’en garder un peu sous le coude (demain, j’enlève le bas !).

 

En fait, n’importe qui peut le faire !

On pourrait croire que c’est facile, mais ce n’est en fait pas donné à tout le monde. Il y a quelques règles à respecter. Mais ça, on en parlera au prochain épisode !

 

(fin partie 1)

 

---

Retrouvez tous les articles inutiles de Jean-Fabien sur http://www.jean-fabien.fr


Moyenne des avis sur cet article :  1.99/5   (113 votes)




Réagissez à l'article

661 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan Hotah 27 janvier 2015 13:38

    La théorie de la théorie du complot arriva sur le marché lorsque la version officielle à propos du 911 devenait totalement de + en + indéfendable........

    tel antisémite ,ce mot était sensé detruire toute opposition sans argumentaires serieux,genre plus que t’as rien a répondre a des questions simples genre : comment l’avion dans le pentagone a t’ il fait pour replier ses ailes, plus tu sors ta carte joker : complotiste...

    c’est comme dire : pauvre con......

    il est a remarquer que ceci est encore plus utilisé en Europe dans deux pays mais pas seulement..., UK et France...ah ? bizarre non ?
    la réponse est : ta gueule complotiste ..

    pourquoi ces deux pays défendent t ’ils encore avec plus de violence la version officielle des..............................US ?????????????????????

    on a bien une idée smiley


    • Fabienm 27 janvier 2015 13:43

      hello, c’est toute la thèse de l’article de dire ... qu’il n’y a pas de « version officielle » smiley


      prenons un exemple. Suite aux attentats, une université Suisse qui avait analysé les mouvements de marché d’actions était arrivée à la conclusion qu’il y avait eu des mouvements anormaux juste avant le 11 septembre. Alors version officielle ou pas ?

      La suite au prochain épisode...


    • Xenozoid Xenozoid 27 janvier 2015 13:46

      Dan regarde cette vidéo the art of misdirection


    • howahkan howahkan Hotah 27 janvier 2015 14:10

      salut Fabien..

      si il y a une version officielle ici

      celle que Bigard a utilisé pour ses sketches sur le sujet justement


    • Fabienm 27 janvier 2015 14:12

      j’imagine que tu parles du rapport d’expertise concernant l’écroulement des tours, c’est ça ?

      (pas trop le temps là de regarder la vidéo)


    • howahkan howahkan Hotah 27 janvier 2015 14:28

      Salut xeno..j’ai juste vu un peu moins que la moitié, pour moi c’est trop analytique....je ne dis meme pas que c’est juste ou faux, mais trop analytique..je n’ai donc pas fini....
      Ça me rappelle des années formation de vente interne avec des méthodes d’analyses diverse et variées smiley
      l’analyse qui est automatique,partielle et aléatoire entre autre est la pensée .
      j’ai comme un rejet........car de ce que je sais , pour moi toujours, comprendre la pensée n’est pas possible par analyse......par elle meme donc..

      merci d’avoir proposé cette vidéo...


    • howahkan howahkan Hotah 27 janvier 2015 14:30

      Salut Fabien ....non..c’est beaucoup plus large que cela voila le début du livre
      --------------------------------------------------

      Les attentats du 11 septembre 2001 : la version officielle
       

      Voici donc résumée la version telle qu’elle a été présentée par les gouvernements occidentaux, les médias et surtout par la commission d’enquête officielle sur les attentats du 11 septembre 2001.


    • Xenozoid Xenozoid 27 janvier 2015 14:35

      Ça me rappelle des années formation de vente interne avec des méthodes d’analyses diverse et variées 

      je con,patis,merci de répondre

      la pensée est un instrument


    • Fabienm 27 janvier 2015 14:37

      S’agissant du 11 septembre, j’avoue que le sujet ne me passionne pas des masses et les rares fois où je m’y suis intéressé, les commentaires des « sceptiques » (appelons-les ainsi« étaient tellement débordant d’ignorance que ça m’a vite fatigué.

      Que le rapport officiel possède des zones d’ombre, que dire ? C’est le cas d’à peu près tous les rapports officiels.
      Ensuite, comme je le disais, la version officielle, ça n’existe pas. Chacun a sa façon de présenter les faits, il n’y a pas vraiment de réalité objective sur le sujet. Je pense que l’exemple que je cite dans un commentaire ci-dessus est un cas d’espèce intéressant. C’est un article que j’ai lu être repris dans »Le monde« (les mouvements anormaux sur les marchés financiers), preuve que même dans les médias »classiques", il y a dissonnance. Cela n’intéresse pas le complotiste, car cela met à mal sa ’vision du monde’.

    • Xenozoid Xenozoid 27 janvier 2015 14:44

      et j’ajoute les morts ne pensent pas


    • howahkan howahkan Hotah 27 janvier 2015 14:47

      la version officielle existe, je t’ai donné le lien...je le remets car tu n’a pas vu le lien je pense

      il s’agit du rapport final de la commission nationale des attaques terrosites sur le territoire US..

      alors pour continuer à rigoler un peu encore un sketche de bigard


    • velosolex velosolex 27 janvier 2015 14:49

      D’ailleurs comment peut on porter credit au général Bigard ? Un vrai coup de Massu !


    • howahkan howahkan Hotah 27 janvier 2015 14:51

      oui xenoid, ...
      merci de con-patir.... smiley
      tout a fait la pensée est un instrument qui dans certaines conditions assez précises se dévoile ou est dévoilé , on peut alors se voir pour ce que l’on est, une sorte d’ordi programmé et très limité...ceci amène des changements important en soi ,dont l’ouverture de + en + de nos capacités manquantes...


    • Rik.D Rik.D 27 janvier 2015 15:00

      « il n’y a pas de « version officielle » »

      « S’agissant du 11 septembre, j’avoue que le sujet ne me passionne pas des masses »

      On voit que vous avez bien étudié le sujet avant de pondre votre article.
      Votre avis n’en n’est que plus pertinent ...

    • Fabienm 27 janvier 2015 15:02

      @Howahkan : c’est un rapport qui n’aborde pas l’ensemble des événements de ce que je comprends et qui est produit par l’administration américaine. Une sorte de rapport d’expertise donc j’imagine. Il ne constitue donc qu’un élément parmi d’autres des événements qui ont été relatés s’agissant des attentats du 11 septembre.

      Comme tout rapport d’expertise, il est construit sur un certain nombre d’hypothèses. A partir de là, seuls des spécialistes peuvent en discuter la validité. Je n’en fais pas partie.


    • Fabienm 27 janvier 2015 15:08

      @Rik : si vous aviez lu l’article, vous auriez compris qu’il ne s’agit pas d’un article sur le 11 septembre smiley



    • Rik.D Rik.D 27 janvier 2015 15:23
      @ Fabienm
      Arf ... Toutes mes excuses.
      Je pensais que étudier un fait en corrélation avec le sujet dont l’on traite, pouvait aider. 
      Une approche complotitste sans doute.

    • Fabienm 27 janvier 2015 15:27

      le 11 septembre en lui-même ne m’intéresse pas beaucoup effectivement (enfin, pas plus que la plupart des gens), mais le traitement qui en a été fait me semble bien plus passionnant



    • Rik.D Rik.D 27 janvier 2015 16:13

      Vous essayez de conceptualiser la forme, sans vous être intéressé au fond ?


      Bref, comme a tenté de vous le dire Hotah, la « théorie du complot » est simplement un fourre tout grotesque, un outil qui nous confine à une lecture binaire. 

      Un gars qui voit des complots partout est un abruti, un gars qui voit le mossad partout est un abruti antisémite, etc ...
      Mais vous pouvez toujours les mettre dans votre petite case « complotiste », si cela vous rassure.

    • Grandi Grandi 28 janvier 2015 02:14

      Il est extrêmement regrettable que ce sujet ne vous passionne pas fabienm  car, le 11 septembre est une étape très importante pour nous, pauvres ignares, qui nous posons des questions. Il va plonger  par hasard, si l’on vous suit, le monde arabe dans la guerre civile.  Vous,  si perspicace, avez surement une explication logique  à l’effondrement de la tour n°7 du world trade center, qui s’écroula  sur elle-même à la vitesse de la chute libre, sans dévier d’un millimètre, quelques heures après les twins avec des témoins qui ont entendu des explosions. Cet événement est  « la pièce » du puzzle qui ne colle pas du tout. Il y a évidemment d’autres incohérences mais celle-ci est majeure. Il suffit pour comprendre qu’on nous prend pour des moules, de regarder cet énorme bâtiment de 50 étages et de 150 mètres de hauteur s’effondrer sur lui-même, pour voir que c’est une destruction programmée. 


    • Grandi Grandi 28 janvier 2015 02:17

      suite
      Le feu, s’il avait été capable de faire fondre quelques poutres, ne les aurait pas fondu toutes, pile poil en même temps, d’autant plus qu’il y a des cloisons qui isolent de la chaleur.  Au mieux il serait tombé partiellement et de travers. Si, donc, c’est une destruction programmée, cela veut dire que cette programmation est obligatoirement antérieure aux attentats car il faut beaucoup de temps pour installer le matériel pour une telle destruction. Ce point de détail de l’histoire change complètement l’interprétation de l’ensemble.  Alors, je vous conseil d’aller faire un tour du coté du site reopen911, d’écouter les experts, les témoins et  de visionner les documents avant de nous dire que nous sommes des débiles d’imaginer qu’une mafia oligarchique , essai de faire main basse sur le pouvoir ou que personne n’a comploter contre l’Irak en prétendant qu’elle possédait des armes de destruction massive et en l’attaquant malgré l’obstination de l’ONU de ne pas les trouver.


    • Grandi Grandi 28 janvier 2015 02:20

      suite

      Les oligarques ont détruit ce beau pays, ou les soins étaient gratuits et où les gens pouvaient aller à l’université. Certes leur dirigeant aurait pu être meilleur mais, c’était à eux de régler ce problème et  si on compte le nombre de morts depuis l’arrivée des sauveurs, on se prend à penser qu’il aurait peut être été préférable que ces sauveurs les laissent dans leur misère précédente.

      Vive la France.


    • JL JL 29 janvier 2015 08:53

      @ Fabienm,

      vous dites : ’’, c’est toute la thèse de l’article de dire ... qu’il n’y a pas de « version officielle  ».

      Je suis désolé, mais je ne comprends pas ce que vous voulez dire par là.

      Il n’y a pas de VO ? Vous plaisantez ?


    • Fabienm 29 janvier 2015 09:11

      Petit exemple.
      La fameuse WTC7.
      Il y en a un qui dit « la vo n’en parle pas », un autre dit « la vo dit qu’elle s’est écroulée toute seule ». C’est assez élastique apparemment.
      Donc, non, il n’y a pas de vo, il y a un fantasme collectif sur ce que serait une version officielle, qui est en fait une accumulation plus ou moins hétéroclite de sources diverses.
      C’est comme pour Charlie Hebdo, que serait la vo : les faits racontés par le procureur ? Les faits relatés par BFMTV (on serait mal...) ? Etc.


    • Andromede95 Andromede95 30 janvier 2015 22:26

      Hotah : « alors pour continuer à rigoler un peu encore un sketche de bigard »


      Ca fait longtemps que Jean-Marie Bigard a tourné la page au sujet du 11 septembre. Il aimerait sans doute que les conspirationnistes l’oublient, vu les bourdes qu’il a commises :

    • Andromede95 Andromede95 30 janvier 2015 23:39

      Grandi : « Le feu, s’il avait été capable de faire fondre quelques poutres, ne les aurait pas fondu toutes, pile poil en même temps, d’autant plus qu’il y a des cloisons qui isolent de la chaleur. »


      Encore un conspirationniste qui ignore que l’acier se fragilise dès 400°C :

    • Andromede95 Andromede95 31 janvier 2015 00:03

      Grandi : « Alors, je vous conseil d’aller faire un tour du coté du site reopen911 »


      Reopen911 a fait son temps. La plupart de ses contributeurs ont pris leur retraite. Leur site ressemble désormais à ça.

    • MagicBuster 27 janvier 2015 13:39

      Les opérations sous fausse bannière (ou « sous faux pavillon », parfois désignées sous l’anglicisme false flag) sont des actions menées avec utilisation des marques de reconnaissance de l’ennemi, dans le cadre d’opérations clandestines.

      La ruse de guerre, y compris sous la forme du déguisement, a toujours fait partie de l’arsenal du guerrier ou du soldat. La Convention de La Haye de 1907 reconnaissait ce fait dans son article 23 qui interdisait « l’usage impropre » de l’uniforme ennemi. Un amendement fut rédigé après la Seconde Guerre mondiale afin de lever l’ambiguïté de cette formule, précisant que c’est l’usage des armes sous uniforme ennemi qui est visé.

      En conclusion, il n’y a que dans le monde des Bisounours que les complots n’existent pas.


      • Fabienm 27 janvier 2015 13:44

        Amusant smiley


        Plus sérieusement, bien sûr que les complots existent (la CIA en a réalisé un certain nombre à sa grande époque). Le problème n’est pas là, mais bien de les voir partout...

      • MagicBuster 27 janvier 2015 14:03

        Comploteur est devenu une insulte,
        bien sur que tout n’est pas complot, mais il y en a un certain nombre ....
        Moins on en parle et moins on peut les détricoter.

        Autant en parler !


      • Fabienm 27 janvier 2015 14:05

        le « comploteur » comme vous dites ne veut pas parler. Il veut convaincre. Il y a d’ailleurs renversement de la charge de la preuve quand on parle à un complotiste puisque c’est à celui qui veut discuter de prouver que la théorie fumeuse du complotiste est fausse, ce qui est quand même assez comique.

        Mais oui, il ne faut pas mélanger les « sceptiques » et les « complotistes », nous sommes bien d’accord.


      • doctorix doctorix 27 janvier 2015 15:37

        Je crois que vous ne pensez pas un mot de votre article.

        Par exemple, la raison d’être de la CIA est précisément de fomenter des complots.
        C’est aussi celle de tous les services secrets de la terre.
        Alors, faire comme si ces organismes n’existaient pas, c’est se foutre du lecteur.
        Ces organismes qui se croient au-dessus des lois, et qui de fait le sont, sont tellement imbus de leur toute puissance qu’il leur arrive de faire des erreurs, souvent grossières.
        Avant internet, et quand la seule presse disponible était achetée ou contrôlée par des groupes, ces erreurs pouvaient passer inaperçues.
        Mais depuis, les documents sont soumis au regard sceptique de millions d’internautes, et les failles sont étalées au grand jour.
        Alors, il faut tenter, avec un maigre succès, de décrédibiliser les esprits ouverts et curieux, puisqu’on ne peut pas réparer les failles.
        C’est votre rôle, et comme tous les autres débunkers, et avec une faible aptitude à l’ironie, vous jouez ce rôle pitoyable, et vous le jouez pitoyablement..
        Mais on vous pardonnera : le rôle du traître n’est jamais facile à jouer, et il faut bien que tout le monde vive, même les fonctionnaires du mensonge.
        Par contre, n’espérez pas trop convaincre.
        L’étape suivante, l’étape ultime, est la censure d’internet, pour éviter ce genre de problème.
        Ainsi, on aura une vérité unique dans un monde globalisé : le rêve d’Orwell.
        Le vôtre ?

      • TicTac TicTac 27 janvier 2015 18:16

        La raison d’être de la CIA est de fomenter des complots.

        Les failles des documents sont étalées au grand jour.
        C’est donc qu’il y avait un complot.

        Simpliste, mais tellement efficace qu’on peut y croire sans trop réfléchir.
        D’ailleurs, il y a une composante rigolote dans la sphère du comploteur professionnel qui veut que, lorsqu’une thèse s’écroule parce que trop osée (nano-truc, hologramme...), elle devient un argument supplémentaire pour avérer le complot : ceux qui l’ont avancée sont des taupes qui veulent « décrédibiliser le mouvement ».

        On a souvent l’impression de tourner en rond (pour certains depuis 13 ans).
        Exercer son libre arbitre, ne pas croire bêtement ce qu’on dit sont des préceptes intelligents.
        Se ruer comme un seul homme sur tout fait divers de grande ampleur avec l’idée préconçue qu’il s’agit d’un complot est d’une bêtise achevée.

        Mais bon, après, libre à vous de comploter comme des fous.
        Comme lorsque vous partez de l’idée que l’auteur de cet article joue « un rôle pitoyable » et que vous pensez être « un esprit ouvert et curieux ».
        Vous entrez pile-poil dans la caricature dressée par l’auteur et vous ne vous en rendez même pas compte.

        Traître, fonctionnaire du mensonge, aucun qualificatif ne vous échappe quand il s’agit de distribuer des certificats d’aptitude à la comprenette.

        A quand une école de la pensée sensée ?
        Ne nous faites pas languir, on n’en peut plus de patauger dans notre crasse.

        Et votre conclusion...
        Pardon, mais votre conclusion est un modèle du genre, j’en ai des frissons.
        « l’étape suivante, l’étape ultime, est la censure d’internet, pour éviter ce genre de problème. Ainsi, on aura une vérité unique dans un monde globalisé : le rêve d’Orwell ».

        Putain, il manque rien !!!
        le complot par étapes ;
        la censure d’internet ;
        la vérité unique ;
        le monde globalisé ;
        la caution d’un auteur que vous proclamez devin ;

        Franchement, je vous admire.

      • doctorix doctorix 27 janvier 2015 20:49

        Je n’en demande pas tant.

        S’il y a délire, il a le mérite de la cohérence.
        Ces événements s’intègrent parfaitement dans un plan global, tel que révélé par le Gal Clarke, et vous ne pouvez le nier.
        Pas plus que vous ne pouvez nier qu’ils appellent tous au soutien aux guerres, qui n’était pas évident avant qu’ils ne se produisent : Pearl Harbor a fait passer le pourcentage d’américains favorables à une intervention de 25 à 75%. Le 11 Septembre a vu le peuple soutenir à fond l’attaque de l’Afghanistan, alors qu’il était échaudé par le Viet Nam. Et plus personne n’osera dire aujourd’hui qu’il est contre une attaque en Syrie..
        Vous avez 1)les moyens de le faire, 2) l’opportunité, et 3)le motif. Les ingrédients d’un crime parfait. Crime dont le scénario était déjà présent dans le projet pour un nouveau siècle américain. Pratiquement annoncé à l’avance, avec une rare arrogance.
        Enfin, douter du contrôle et de la censure d’internet dans un avenir proche relève d’un bel optimisme, et c’est moi qui vous admire.

      • TicTac TicTac 28 janvier 2015 08:30

        De nos jours, quand un type a des ailes de canard, des pattes de canard et un bec de canard, c’est un canard.


        Si vous prétendez que c’est autre chose, ben... c’est pas avec des grandes phrases creuses que vous allez me convaincre.

        PS : je ne doute pas des tentatives pour contrôler internet, je doute que ça s’inscrive dans un plan global. Vous me faites bien rire avec vos complots. Donnez des noms, des buts, pas un scénario de série B.


      • philouie 28 janvier 2015 08:37

        Vous n’avez pas vu qu’il y a des guerres en cours ?


      • TicTac TicTac 28 janvier 2015 08:51

        Oui.

        Et ?

      • philouie 28 janvier 2015 09:04

        tu as un cerveau ou quoi ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès