• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Le coût économique de la religion musulmane

Le coût économique de la religion musulmane

Bourguiba, du temps de sa splendeur, avait déclaré que le retard du monde musulman était dû principalement au fait que, durant le mois de ramadan, le musulman est improductif. Donc, depuis l'apparition de l'islam il y a 14 siècles, les musulmans ont perdu 1400 mois d'inactivité, totalisant plus de 116 ans de retard sur les sociétés non musulmanes. Il était loin du compte, car il ne décomptait ni les heures de prière, ni le coût des pèlerinages à la Mecque, ni l'inactivité forcée des femmes, ni les guerres de religion entre musulmans.

Dans un article publié dans « Australian humanist », n ° 68, été 2002, John Perkins Maison, écrit : « Alors que les croyances religieuses peuvent être considérées comme invraisemblables, contrefactuelles et irrationnelles, des institutions religieuses immorales peuvent... stimuler des conflits dangereux. Cependant, ces défauts ne sont pas les plus graves conséquences des pratiques religieuses. Le principal impact négatif de la religion sur la communauté mondiale d’aujourd'hui est son coût économique énorme. On estime ce coût annuel à plus de 200 milliards de dollars US supporté par les pays pauvres, et à un coût annuel supérieur à 200 milliards de dollars US supportés par le monde industrialisé. Le coût de la religion n'est pas seulement un gaspillage éhonté du potentiel humain, mais c’est aussi un gaspillage économique aux dépens des plus démunis. Alors que ces ressources devraient être utilisées pour améliorer la condition humaine. »

Dans son article, John Perkins met en évidence le fait que le coût prohibitif de la religion affecte principalement le monde musulman, pour trois raisons :

  • l’interdiction faite aux femmes de participer aux activités économiques,
  • le carcan imposé par la religion sur la conduite et le comportement des gens, ce qui inhibe toute recherche et toute innovation. L’innovation étant l’un des principaux facteurs du développement ;
  • les pratiques religieuses qui accaparent trop d’énergie et gaspillent trop de temps, ce qui fait que la productivité en pays musulman est parmi les plus faibles du monde.

Les guerres de religion

John Perkins ne quantifie pas le coût prohibitif d’un autre facteur : les guerres de religion entre musulmans. En effet, les factions islamistes justifient leur soif du pouvoir par la nécessité d’imposer « le vrai islam » aux populations musulmanes "dévoyées" selon eux.

Un premier exemple récent d'une telle guerre de religion est "la décennie sanglante" en Algérie, menée par le FIS contre le peuple algérien et qui a causé des 200.000 morts et 10.000 disparus, sans parler des viols collectifs à l'encontre des femmes algériennes. Cette guerre aurait causé 30 milliards de Dollars de dégâts, sans compter les traumatismes que les Algériens et les Algériennes vont encore traîner pendant longtemps. Il faudra attendre l’après-11 septembre 2001 pour que la voix de l’Algérie devienne audible concernant le terrorisme islamiste. 

D'autres exemples sont plus actuels : 

  • la guerre de religion menée par les milices wahhabites (le wahhabisme est une secte arabo-bédouine, créée par les Britanniques au 18eme siècle pour asseoir leur domination sur le Moyen Orient), sous la houlette de l’Occident et financée par le Qatar et l’Arabie Saoudite, contre le régime syrien (plus de 100.000 morts à ce jour),
  • la guerre endémique en Irak entre chiites et sunnites (en moyenne 500 morts par mois),
  • Le nettoyage ethnique contre les chrétiens en Égypte, en Syrie et en Irak, mené par les terroristes islamistes (qualifiés d’islamistes modérés et donc cautionnés par l’Occident, qui oublie un peu vite qu’il n’y a pas plus d’islamiste modéré que de gentil nazi).

Dans ce qui suit, nous n’allons pas calculer le coût de ces guerres de religion.

Nous nous intéressons au coût de la religion musulmane dans le « monde arabe », dont la population est estimée à 337 millions de personnes, à plus de 90% musulmanes

Les dernières statistiques publiées concernant le rendement horaire d'un travailleur montrent qu’aucun pays arabe ne figure parmi les 50 pays classés.

Si l’on considère le PIB qui tient compte des pouvoirs d'achat intérieurs, noté PIB/PPA, le classement des pays arabes est le suivant :

Pays

PIB/PPA millions de dollars

Arabie saoudite

374 000

Égypte

283 400

Algérie

275 100

Maroc

147 000

Émirats arabes unis

129 400

Soudan

96 010

Irak

94 100

Tunisie

87 880

Syrie

75 100

Libye

74 970

Koweït

52 170

Oman

43 880

Jordanie

28 890

Qatar

26 050

Liban

21 450

Yémen

20 380

Bahreïn

17 700

Mauritanie

8 397

Palestine

5 327

Comores

441

Total Millions $

1 786 545

Total Milliards $

1 786

Population

337

PIB/PPA moyen

5 301 €

 

1- Temps consommé par la prière quotidienne

Un « bon musulman » fait la prière 5 fois par jour. Deux à trois de ces prières ont lieu durant les heures de travail. Il va donc prendre, disons 1heure et quart, pour effectuer ces prières. Cela fait 1,25 heure de perdue sur les 8 heures de son temps de travail, soit 15,6%. On ne décompte pas les pertes dues aux interruptions du travail, qui sont une coupure brutale dans la continuité de son activité, et pour laquelle la reprise demande un certain temps de réadaptation. Ce temps moyen semble élevé par rapport à la prière proprement dite, qui consomme quelque quinze minutes. Mais il faut décompter le temps de déplacement à pieds, en voiture ou en métro, pour aller vers la mosquée favorite (en effet chaque musulman ne choisit pas forcément la mosquée la plus proche, mais plutôt la plus proche de son obédience, de sa secte ou de son parti islamiste, car il y a très peu de mosquées neutres. La quasi-totalité des mosquées sont des officines de propagande et de recrutement de djihadistes pour les guerres de religion ci-dessus.

Si nous décomptons aussi les perturbations causées par : (1) l’appel matinal (à l’aube) qui réveille dès 4H des gens supposés être à leur bureau à 8H et (2) les embouteillages causés par les véhicules des « prieurs » qui bouchent toute circulation aux abords des mosquées aux heures de prières, on peut facilement rajouter trois quarts d’heure au temps perdu. On peut donc facilement totaliser 2 heures de perdues sur 8 heures de travail potentiel, soit 25%.

En supposant que 25% des travailleurs arabo-musulmans interrompent leur travail pour aller prier, (en Arabie et chez les émirs, le taux est beaucoup plus élevé, car la prière est obligatoire, et tout travail doit s’interrompre durant la prière), on voit que, chaque jour, la prière consomme, au minimum, 6,25% du temps de travail (25% x 25% = 6,25%).

2- Baisse de rentabilité durant le mois de Ramadan

Le Ramadan est évoqué chaque année comme le responsable d’au moins deux phénomènes : (1) une baisse sensible de la productivité au travail, et (2) une consommation frénétique, à la limite de l’irrationnel et de l’indécent, y compris chez les pauvres (qui s’endettent pour cela).

De plus, la productivité des entreprises dans le monde arabe baisse de 78%.

Quelles sont les principales raisons de cette baisse ? La diminution des heures de travail, l'absentéisme et les congés de maladie. Durant cette période, les pathologies liées au cholestérol et au diabète augmentent de 27,65% en raison de la suralimentation. Les crimes de sang sont multipliés par 1,5% et les vols par 3,5%, et des experts affirment que cette hausse est principalement attribuable à l’abstinence de cigarettes ou/et d’alcool. Ces résultats figurent dans un rapport de l’Institut du monde arabe des études sociales au Caire qui a été publié le 7/9/2009 par Leaders, un site internet tunisien bien connu.

En cumulant ces aspects négatifs du jeûne, on peut considérer que, globalement, le mois de Ramadan est un mois "vide" du point de vue de la rentabilité et du rendement au travail.

Durant ce mois, on perd donc un douzième du temps de travail, soit 8,33%. En supposant que 70% des musulmans font le ramadan, on aurait une perte de 70% x 8,33% = 5,83%.

Total du temps perdu entre la prière quotidienne et le jeûne annuel : (6,25 + 8,33) = 14,6%, soit environ 15%, l'équivalent de 261 Milliards $ du PIB/PPA.

3- Le pèlerinage à La Mecque

En 2012, un total de 12 millions de fidèles a visité les lieux saints de l'Islam durant la Hadj (3 millions) célébré fin octobre, et l’Omra, ou petit pèlerinage, que les musulmans peuvent effectuer tout au long de l'année. Pour se rendre à La Mecque, les pèlerins doivent passer par des agences de voyage. Ils contractent un forfait Hadj ou Omra, qui comprend le transport et l'hébergement. Cette année-là, le forfait, à partir de la France, coûtait 5000 Euros. En prenant ce chiffre comme moyenne plausible pour l’ensemble des musulmans, qui proviennent de toutes les parties du Monde, le coût total est donc de 60 Milliards d’Euros (12 millions x 5 milles), soit 80 milliards de Dollars. Les Arabes représentent environ 20% des musulmans, ils dépenseraient donc 20% des 80 Milliards de Dollars, soit 16 milliards de Dollars

L’Arabie Saoudite en tirerait 50 milliards de Dollars de bénéfices (d'après SOS pèlerins). Le tourisme religieux constitue la deuxième source de revenus de l'Arabie Saoudite après le pétrole (81 Milliards de Dollars). Et l'avenir est plutôt encourageant puisqu'en 2050 la population musulmane mondiale passerait de 1,5 milliards à 2,5 milliards de personnes. On comprend donc pourquoi l’Arabie finance les mouvements islamistes dans tous les pays du Monde : elle en récolte une manne financière intarissable, alors que le pétrole tarira un jour. 

Les gardiens du temple sont ses profanateurs !!

"Le roi Abdallah d’Arabie Saoudite, qui s’affuble du titre « gardien des lieux saints », a ordonné en 2004 la construction d'un complexe hôtelier de luxe à quelques mètres de la Kaaba, le point central vers lequel se tournent tous les musulmans lors de la prière. Ces travaux pharaoniques touchent à leur fin. Il en résulte d'énormes immeubles bling-blings qui écrasent par leurs imposants volumes le cube sacré. Cette atteinte "urbanistique" au sacré ne semble pourtant pas affecter ni la foule giratoire des pèlerins, ni la masse des musulmans de par le monde. Ces derniers ne semblent pas non plus perturbés ni outrés par toutes les démolitions qui ont précédé ce chantier : la maison du prophète et celle de sa première épouse Khadija ou encore celle de Abou Bakr, le premier calife de l’islam. Ces « bons musulmans », pourtant si sensibles, voire paranoïaques, dès qu’il s’agit d’un film, d’un écrit ou d’une caricature, semblent frappés de paralysie, de cécité et d’amnésie dès que les « fautifs » sont saoudiens ou qataris. Ce qui montre bien que l’argent d’Allah le tout puissant fait des miracles et que l’indignation des faux dévots et des tartuffes n’est que du mauvais cinéma, destiné à manipuler les gogos.

4- Inactivité forcée des femmes

Aucun pays arabe ne figure parmi les 100 premiers du Rapport mondial sur l'inégalité entre les sexes du Forum économique mondial, ce qui place toute la région dans son ensemble parmi les bons derniers de la planète. Pauvres ou riches, la plupart des arabo-musulmans détestent leurs femmes. L’Arabie saoudite et le Yémen voisins, par exemple, sont peut-être à des années-lumière l’un de l’autre en termes de PIB, mais quatre places seulement les séparent dans l’indice des inégalités, avec le royaume à la 131e position et le Yémen 135e sur 135. On comprend facilement pourquoi le Yémen est le pays le plus mal noté, puisque 55% des femmes y sont illettrées, 79% ne travaillent pas et une seule femme siège au Parlement qui comprend 301 députés.

Selon des statistiques du tableau ci-dessous [ILO 2005, The World Bank 2007], la part moyenne des femmes dans la population arabe active atteint 27% entre 2000 et 2005. Malheureusement, avec la prise de pouvoir par les islamistes dans la quasi-totalité des pays arabes, il est plus que probable que le taux d’inactivité des femmes reparte à la hausse.

Taux d’activité féminine dans les pays arabes

 

% en
2005

% en
 2011(*)

Population
totale

Dont
femmes actives

Algérie

38

40

36

15

Arabie saoudite

18

19

29

5

Bahreïn

31

33

1

0

EAU

39

23

8

2

Égypte

22

22

84

19

Iraq

21

22

34

7

Jordanie

29

30

6

2

Kuwait

50

53

3

2

Liban

36

38

4

2

Libye

34

36

6

2

Maroc

29

30

33

10

Qatar

37

39

2

1

Syrie

40

42

21

9

Tunisie

31

33

11

3

Yémen

31

33

26

8

 Total Millions

   

304

87

Pourcentage moyen de
femmes arabes actives

     

29%

Source : The World Bank 2007, Staff estimates based on ILO 2005.
(*) Pour 2011, on a augmenté de 5% les taux de 2005.

Remarque : On peut s’étonner que le pourcentage de femmes actives soit si élevé dans les pays du Golfe. Il est vraisemblable que la raison en soit que les femmes migrantes, non arabes et non musulmanes, et dont le taux d’activité est proche de 100%, sont comptabilisées dans la moyenne, avec les femmes « nationales », dont le taux d’activité est bien plus bas.

Globalement, on peut donc en conclure que, dans les pays arabes, 70% des femmes sont empêchées de travailler, autrement dit, 70% de la moitié de la population potentiellement active ne travaille pas, c'est-à-dire que 35% des forces productives (70% x 50% = 35%) sont inemployées. On peut estimer la perte sèche annuelle à 35% du PIB/PBA, soit : 1786,5 x 35% = 625 Milliards de Dollars. 

Total des pertes annuelles dues à la religion musulmane :

  • Prière + Ramadan  261 milliards de dollars
  • Hadj    16
  • Inactivité féminine   625
  • Total   902 Milliards de Dollars
  • soit 51% du PIB/PPA total des pays arabes (902/1786). 

5- Conclusions

1- Sans tenir compte des guerres de religion entre musulmans, on constate que, approximativement, le monde arabe perd plus de 50% de ses capacités productives à cause d’une religion musulmane qu’on refuse d’adapter au monde moderne, alors que d’autres religions y ont été adaptées depuis des siècles. Évaluée en milliards de Dollars, cette perte annuelle équivaut à 900 Milliards de Dollars, ce qui correspond, à peu près, au total des PIB des trois plus grands pays arabes (Arabie + Égypte + Algérie). 

2- Le pèlerinage à la Mecque est "une poule aux œufs d'or" aux mains de potentats corrompus et de rois fainéants. Ce pèlerinage est une rente de situation qui rapporte à ces potentats 80 milliards de dollars (l'équivalent du PIB tunisien). Pire encore. Le nombre de pèlerins étant décidé, pour chaque pays et pour chaque année par l’Arabie Saoudite, c’est ce pays qui décide du montant du revenu annuel dont il a besoin ! Les autres n’ont qu’à raquer ! Pire encore. Ce sont les pays les plus pauvres et les plus peuplés, comme l'Égypte, le Pakistan, l’Indonésie ou le Bengladesh qui engraissent le pays le plus riche du monde arabe. C’est ça l'islam wahhabite, un islam moyenâgeux et de pacotille, au nom duquel les "damnés de la terre" doivent suer sang et eau pour engraisser les plus riches et les plus fainéants. Je connais des familles pauvres, dans lesquelles, voulant coûte que coûte devenir « hadj », le chef de famille prive les siens du minimum vital durant toute leur vie. J’en connais d’autres, des milliardaires incultes, qui, au lieu d’aider leur prochain démuni, se payent 10 à 15 fois par an le petit pèlerinage, l’Omra. La bêtise humaine est décidément sans limite.

3- Les pays musulmans les plus riches sont des rentiers du gaz et du pétrole. Ils n'ont fourni aucun effort ni inventé aucune technologie justifiant leur richesse. De plus, ils se contentent de "faire suer le burnous" aux immigrés : maghrébins, indiens, pakistanais, philippins, égyptiens, soudanais, etc. Alors qu'ils offrent la part du lion à leurs maîtres anglo-saxons, ils n'offrent pratiquement aucune aide aux autres pays pauvres, à part l'aide fournie aux groupes terroristes/islamistes.

4- Le PIB/PPA de la totalité des pays arabes (1786) est comparable à celui de la France (1744 Milliards de Dollars). Cela signifie que, malgré leur gaz et leur pétrole (qui ne demande pas beaucoup d’efforts pour sortir de terre), les 337 millions d' "Arabo-musulmans" ne produisent pas plus que les 60 millions de Français. Autrement dit, la productivité d'un Arabe est cinq fois inférieure à celle d'un Français. Naturellement, il y a des Arabes, qui sont totalement et intégralement improductifs : ils se contentent d’empocher l’argent du gaz et du pétrole, pour le dépenser dans les casinos, les call-girls et les clubs de foot européens. Il y en d’autres qui travaillent 16 heures par jour, sans arriver à assurer le minimum vital des leurs. La notion productivité moyenne d'un Arabe est donc à prendre avec un maximum de précautions.

À cause de l’islam, et depuis 14 siècles, chaque année, le monde musulman est privé de la moitié de ses capacités productives. Cumulées sur 1400 ans, ces pertes sont incommensurables.

Elles expliquent, en grande partie, la situation du monde "arabo-musulman" de nos jours : guerres endémiques, sous développement, occupations étrangères, démantèlements (Soudan, Irak), soumission, vassalisation, dictatures, népotisme, corruption, etc. Toutes ces tares se retrouvent plus particulièrement sous la gouvernance islamiste (aujourd’hui, tous les pays arabes sauf la Syrie , l'Algérie, et récemment l’Égypte). Ces islamistes imposent les règles d'un islam archaïque, règles qui anéantissent toute possibilité d'une quelconque évolution ou renaissance.

Dès lors, le retard des pays musulmans sur les autres pays ne peut que s'accentuer. 

Il est tout aussi remarquable que le monde moderne n’inclut aucun pays musulman, ni, a fortiori, aucun pays arabe. Mais les islamistes nous l'affirment : ces gens-là, ceux des pays développés et non musulmans, sont destinés à brûler en enfer le jour du jugement dernier, alors que les "bons" musulmans, ceux qui acceptent de croupir ici bas dans la misère et sous les dictatures des rois, des émirs, des cheikhs et autres barbus, iront au paradis d'Allah.

Mais on sait bien que les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

http://numidia-liberum.blogspot.com/2013/01/le-cout-economique-de-la-religion.html

Hannibal Genséric


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (79 votes)




Réagissez à l'article

193 réactions à cet article    


  • rocla+ rocla+ 13 septembre 2013 11:56

    si on ajoute le temps passé à manger le couscous et le tagine ...

    imagine ..... smiley

    • OMAR 13 septembre 2013 16:31

      Omar 33

      Rassures-toi, le marin d’eau douce, on y consacre moins de temps qu’au bar, pour un saucisson pinard.......


    • appoline appoline 14 septembre 2013 12:24

      Omar,


      C’est un tort, ça vous rendrait plus aimable et puis dans le cochon, tout est bon

    • magma rouge cendre 14 septembre 2013 14:04

      Omar chez les musulmans, le bar c’est la même chose, mais en cachette


    • Jelena XCII 13 septembre 2013 12:30

      >> les États évolués

      USA ? France ? Angleterre ?... Etats ou l’abrutisation des masses domine la pensée, états ou le dictat du consumérisme dirige l’individu de la naissance jusqu’à la mort, états ou le mass-media a remplacé la religion.

      C’est cela la « civilisation moderne » dont vous êtes si fière ? Beeuurrrk.


    • antyreac 13 septembre 2013 12:38

      Oui on peut être fier de notre civilisation occidental démocratique qui malgré ses défauts est une de plus abouti

      que l’humanité a crée

    • ricoxy ricoxy 14 septembre 2013 10:03

      « USA ? France ? Angleterre ?... Etats ou l’abrutisation des masses domine la pensée, états ou le dictat du consumérisme dirige l’individu de la naissance jusqu’à la mort, états ou le mass-media a remplacé la religion. »

      ■ Vous avez entièrement raison, l’homme occidental est en pleine décadence, je m’en rends compte chaque jour que le Bon Dieu fait, – et il en fait, le bougre ! Par contre, l’homme islamique est plein d’humanisme, et il est synonyme de progrès. Grâce lui soit rendue.


    • popov 14 septembre 2013 12:12
      @Jelena XCII

      D’où écrivez-vous ?

    • appoline appoline 14 septembre 2013 12:26

      Bon, je me mets deux pas derrière, sinon je risque de me faire lapider


    • magma rouge cendre 14 septembre 2013 14:06

      Jelena... rien n’oppose l’islam au capitalisme


    • Jelena XCII 14 septembre 2013 15:20

      @Appoline Il y a de nombreux pays musulmans ou on ne pratique pas la lapidation, mais vous (comme tant d’autres) faites l’erreur de les mettre tous dans le même sac.

      @popov De Téhéran, ne cherchez pas dans l’article, car l’auteur malgré « sa connaissance » du monde islamique ne connait pas l’Iran.

      @Tous Ce n’est pas en crachant sur l’islam derrière vos claviers que vous améliorerez le sort de vos enfants, mais il est vrai que les droitistes, ça ne manifeste pas. ^^


    • Jelena XCII 14 septembre 2013 15:31

      Ce n’est pas en me moinssant non plus, que vous améliorerez le sort de vos enfants. ^^ 


    • popov 14 septembre 2013 16:15
      @Jelena XCII

      Etats ou l’abrutisation des masses domine la pensée, états ou le dictat du consumérisme dirige l’individu de la naissance jusqu’à la mort, états ou le mass-media a remplacé la religion.

      Quelle différence y a-t-il entre votre ordinateur et le mien ?

      Le mien est un objet que j’ai acquis par consumérisme stupide et le vótre est un outil que vous utilisez pour défendre une religion de Bédouins dépravés qui vous a été imposée.

      C’est ça ?

    • popov 14 septembre 2013 16:34
      @Jelena XCII

      Il y a de nombreux pays musulmans ou on ne pratique pas la lapidation

      C’est vrai, il y en a où la méthode la plus prisée consiste à pendre les gens au moyen d’une grue mobile télescopique, soulevant le corps des condamnés.

    • magma rouge cendre 14 septembre 2013 16:59

      Jelena ... laissez une once de terrain a l’Islam et ce sera une course effrénée pour les lois les plus rétrogrades, car ces lois intimant la surveillance de son voisin, cette aliénation de l’esprit par des régles castratrices ne sont qu’un pouvoir de plus pour dominer l’esprit des hommes libres


    • Jelena XCII 14 septembre 2013 17:56
      Dés qu’on parle en mal de l’islam, ça plusse, ça plusse, ça plusse... Mais pas un n’a remarquer que notre « brillant ingénieur mathématicien » a omis de citer l’Iran et la Turquie, soit les 2 pays musulmans les plus riches de la planète.

      Ce n’est pas l’islam le danger, c’est l’aveuglement des français.


    • magma rouge cendre 14 septembre 2013 18:26

      c’est quoi parler mal ? ne pas être complice de cette trop grande tolérance qui nous amena en France tant de maux avec le christianisme ? On s’est fait avoir une fois, on a pas envie de se faire avoir une 2 eme, surtout avec une religion figée depuis 14 siècles.


    • Jelena XCII 14 septembre 2013 18:47

      @Aladeen Mais je suis parfaitement lucide sur l’avenir de la France, mais je trouve ridicule de s’attaquer à l’islam, plutôt que de s’attaquer à ceux qui sont responsables de l’islamisation de l’europe.

      Les véritables responsables ont pour religion >>> $$$


    • popov 15 septembre 2013 03:11
      @Jelena XCII

      Ce n’est pas l’islam le danger, c’est l’aveuglement des français. 

      Oui, comme quand la France accorde l’asile politique à ce vieux fou de Khomeini.

      Ce que les Iraniens font chez eux ne me regarde pas et je ne vais pas me permettre de vous donner des conseils.

      J’ai une grande admiration pour la culture perse et la résistance de ce peuple aux influences extérieure. Ce que je ne comprends pas c’est comment un peuple si fier de son histoire ait pu se laisser arabaiser et coraniquer par des Bédouins incultes au point de maintenant s’agenouiller dans la direction de leur idole.

      Relisez les hadiths qui ont été écrites pour la plupart par des scribes persans. Remarquez comme les auteurs se moquent subtilement de Mahomet tout en ayant l’air de le glorifier. Le calife n’y a vu que du feu. Il y lisait les histoires invraisemblables qu’il voulait y trouver.

    • Jelena XCII 15 septembre 2013 11:02

      @popov >> J’ai une grande admiration pour la culture perse

      A peu prés autant qu’un gardien de Guantanamo....

      @Aladeen Rassurez vous il n’y aura pas besoin d’attendre que la France devienne une « arabie saoudite » pour connaitre « la misère sociale de l’Est ».


    • popov 16 septembre 2013 01:51
      @Jelena XCII

      A peu prés autant qu’un gardien de Guantanamo....

      Que voila un jugement bien rapide.

      Je ne sais pas ce que pense un gardien de Guntanamo, mais moi je pense qu’on se trompe d’ennemis.

      Il serait plus intéressant d’avoir des relations normales avec l’Iran que de se retrouver dans le camp de ces islamopithèques incultes du Qatar et de l’Arabie Saoudite.

    • popov 16 septembre 2013 14:55
      @Jelena XCII

      Ce que je ne comprends pas c’est comment un peuple si fier de son histoire ait pu se laisser arabaiser et coraniquer par des Bédouins incultes au point de maintenant s’agenouiller dans la direction de leur idole.

      Dure dure la question !
      Toujours pas de réponse ?

    • antyreac 13 septembre 2013 12:07

      Bref si je comprend bien l’islam non seulement ne résout pas les problèmes de la pauvreté mais en plus l’aggrave

      Il faut sérieusement s’y résoudre non pas de l’abandonner mais de l’interdire purement et simplement comme on a fait pour le livre de hitler le mein kampf

      • OMAR 13 septembre 2013 16:39

        Omar 33

        Mais c’est connu, antyréac, Hitler, tout comme Staline, Franco, Milosevitc et les vandales, était musulman...

        D’ailleurs, Auswitch, Sobibor, Majdanek ou Trinblinka se trouvent dans des pays arabes...



      • antyreac 13 septembre 2013 18:57

        Merci pour ce lien instructif Cro Magnon


      • cathy30 cathy30 13 septembre 2013 19:05

        oui et de plus il ne cite pas l’aide des musulmans apportée aux nazis !


      • OMAR 14 septembre 2013 11:37

        Omar 33

        Très rigolo,Cromagnon, le lien que vous proposez :
        Il est signé Sacha Dratwa.
        Et qui est ce type ?
        Un lieutenant de l’armée sioniste, chef de département « nouveaux médias de l’unité du porte parole de Tsahal »,
        http://www.upjf.org/fr/4101-lieutenant-sacha-dratwa-originaire-de-belgique-chef-du-departement-nouveaux-medias-de-l%E2%80%99unite-du-porte-parole-de-tsahal.html
        Le Joseph Goebbels d’Israél, quoi....


      • antyreac 14 septembre 2013 11:59

        Ce sûr pour ce genre de renseignement il vaut mieux compter sur une valeur sûr mais si tu n’aimes pas les juifs (c’est ton problème ) adresse toi a un ex musulman comme Ibn Warraq


      • appoline appoline 14 septembre 2013 12:31

        Omar,


        Vous en avez de beaux dans votre camp et en plus ils sont actuels. Bah, allez, la femme que je suis, vous salue avec ses tiags et sa casquette, car avant de me voiler, je vais casser pas mal de burnes car je ne respecte pas les hommes qui avilissent les femmes, à croire qu’ils sont nés du trou de balle d’une chèvre

      • Cro Magnon Cro Magnon 14 septembre 2013 14:12

        @Omar

        Si je devais me faire une opinion en n’écoutant que vos sempiternelles pleurnicheries, autant dire que j’irai tout droit dans le mur de la désinformation et le piège du prosélytisme et de l’anti-sémitisme !!
        Aussi, tous les avis m’intéressent, qu’ils soient juifs, chrétiens, bouddhistes, athées,etc... !!!
        Les faits historiques sont vérifiables quel que soit l’auteur de la liste.

      • Buddha 13 septembre 2013 12:26

        Ceci est faux comme d’habitude....ce sont tous les improductifs voleurs du travail des autres(politiciens, avocats, journaliste, publicitaires, soldats, banquières, notaires, enfin tout ceux qui ne produisent jamais rien et qui volent au vrai travailleur leur temps de libre et argent ,qui sont le problème majeur de cette planète,car en plus ils se gardent pour eux toutes les bonnes places réservées aux fainéants qu’il sont, les bandits qui dirigent cette planète et que par trouille on laisse faire et , eux qui ne font jamais rien de concret de leur vie qui empêche les vrais personnes qui travaillent ensemble de le faire collectivement en partage équitable volontaire pour mieux les voler, ce sont ces gens , ces esclavagistes qui sont le problème de fond depuis des millénaires, leur dernière variante superficielle , le néo conservatisme sioniste n’est qu’un autre tentative de contrôle mondial de la planète par des gens qui ne travaillent jamais..car c’est une constante que j’ai remarqué ,toute personne qui parle de travail de cette façon ne fait en fait jamais rien du tout ; fort en gueule mais c’est tout...
        que cei soit dit et que ceci soit diffusé


        • antyreac 13 septembre 2013 12:34

          Un bougi boulga qui ne pèse pas lourd face à cet article bien documenté et bien étayé...


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 septembre 2013 12:43

          Gloubi Boulga nom de Zeus !

          Ouais, ça sonne estranger....imprononçable pour un Feuneuneu....


        • Buddha 13 septembre 2013 13:55

          ami leninotroskinoneoconsioniste..il serait plus facile de dire la vérité nue ça soulage : moi je veux prendre tout ce que je peux sur le dos du collectif et la haine savamment entretenue de l’islam, des rouges des vieux, des jeunes, etc etc est là uniquement pour me servir de tremplin à la domination mondiale....car pour réussir ce tour de passe passe , que je l"avoue est peut être sur le chemin de l ’ échec cuisant, il me faut absolument diviser artificiellement les humains en jouant sur leurs peurs et espoirs les plus vils pour éviter ce qui doit arriver un jours...les humains seront communautaires et en paix,s’aidant les uns les autre..ce que le voleur essaye d’éviter à tout prix..tu sais ami voleur même toi tu aimeras une vie de paix ,de coopération ...mais cela n’est qu’une partie du fait de vivre....pour le reste on verra après..le plus important reste à découvrir donc à venir........


        • Redj Redj 13 septembre 2013 12:42

          Très intéressant comme perspective.


          Maintenant auriez-vous, par hasard, établi le coût de 800 ans d’obscurantisme catholique, au regard des évolutions scientifiques constatées depuis son ouverture ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès