Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Tribune Libre > Le gouvernement préfère le tabac à la e-cigarette

Le gouvernement préfère le tabac à la e-cigarette

Hé oui, vous avez bien lu ! Tout est dans le titre. On va arrêter d'être hypocrite, comme notre chère ministre de la santé, Mme Marisol Touraine, et dire les choses tel qu'elles doivent être dites. 

Nos chers députés se préparent à adopter toute une série de lois anti-tabac dont Mme Touraine se fait l'écho depuis déjà un certain temps. Des mesurettes qui, au final, ne vont pas changer grand chose, comme d'habitude. La solution radicale pour mettre fin en grande partie au tabac serait une augmentation de prix radicale. Mettez le paquet à 50 euros en laissant une porte de sortie tel que la e-cigarette et vous verrez si les ventes ne se mettront pas à chuter considérablement. Sauf que le manque à gagner pour l'état serait considérable. Si considérable que la santé des gens n'a plus d'importance en comparaison.

En revanche, dans ces textes, on a englobé toute une série de mesures, pour ne pas parler de restrictions, concernant la cigarette électronique et ça, si ça n'est pas vraiment bénéfique pour la population des fumeurs, ça l'ait clairement plus pour les finances de l'état. Ne nous méprenons pas. Je suis d'accord pour un meilleur contrôle de la qualité des liquides et du matériel vendu mais pas pour des lois qui, au final, favorisent un matériel obsolète et peu performant qui ne sera vendu que chez les buralistes.

En agissant de cette manière, nos chers élus montrent clairement le camp qu'ils ont choisi. Le même qu'on choisi les députés européens, dont plusieurs ont été généreusement convaincus par les quelques deux cents délégués dépêchés à Bruxelles par l'industrie du tabac.

Les produits autorisés, qui représentent la mort annoncés de beaucoup de boutiques spécialisées, ressemblent à s'y méprendre à une vrai cigarette et, en étant exclusivement vendus chez les buralistes, n'ont qu'un seul but : garder un maximum de consommateurs de vrai tabac. La e-cigarette du futur, grâce à ses faibles performances et attraction, deviendra alors une sorte de compensation permettant de diminuer un peu sa consommation mais cessera d'être ce qu'elle est actuellement, c'est à dire le meilleur outil jamais inventé pour arrêter de fumer. Les buralistes conserveront ainsi leur chère clientèle et l'industrie du tabac, mise à mal par les 8% de clients perdus rien qu'en France, en grande partie à cause de la cigarette électronique, aura là remporter l'une de ses plus grande victoire.

Je profite de cet article pour citer un exemple concret des conséquences de cette cabale absurde dont est victime la e-cigarette. Tout récemment, dans le Jura, un magasin d'électroménager a fait l'objet d'une plainte pour avoir vendu une cigarette électronique à un mineur. Cela montre bien la différence et le privilège dont jouit le tabac. Tout le monde sait que la vente de cigarettes est interdite aux mineurs et réprimé par des sanctions qui peuvent être sévères pourtant, tous les jeunes savent aussi qu'il n'y a rien de plus facile que d'aller acheter un paquet au tabac du coin et il en sera ainsi pendant des années et des années encore, mesures de Mme Touraine ou pas. Ce n'est pas le cas dans les magasins de e-cigarettes dont la majorité appliquait déjà cette directive alors qu'elle n'était même pas encore en vigueur.

Pourtant, on a déjà une plainte concernant le sujet, et cela alors que la commercialisation de la cigarette électronique n'existe vraiment que depuis cinq ans environ. Rappelez-moi depuis combien de temps est pratiqué la vente de tabac ? Et combien de plaintes ont été déposées contre un buraliste ayant vendu des cigarettes à un mineur ? A ma connaissance aucune ou du moins, aucune n'a fait l'objet d'articles de presse.

Bientôt, les vendeurs de e-cigarettes seront les méchants contre qui doivent lutter les gentils buralistes. Non mais je rêve !

Quant à nos chères têtes blondes qui fument déjà, et certains pas mal pour leur age, je leur dirai : écoutez bien les conseils de vos élus. Fumez du vrai tabac car il est plus facile de vous en procurer et vous risquez moins d'ennuis. Pourtant le fléau du tabagisme frappe un jeune sur trois en France mais on a tendance à l'oublier très vite. Comment la première drogue consommée par les jeunes français peut-elle être si accessible ?

Et qu'on arrête de me parler du principe de précaution, des effets inconnus à long terme, des études bidons relayées par une presse en quête de sensations. Tous les spécialistes de la santé reconnaissent que, de toute façon, la cigarette électronique ne contient même pas 1% des substances dangereuses contenues dans la vrai cigarette et, de ce fait, qu'elle est au moins 400 fois moins dangereuse. Le principe de précaution, il fallait l'appliquer au vrai tabac ou aux émissions des moteurs diesels dont on connaissait depuis longtemps les conséquences à long terme. A New-York, on a appliqué la loi interdisant de vapoter dans les lieux publics et depuis, les ventes de tabac sont remontées. Les cigarettiers s'en frottent les mains.

Mais c'est bien connu, quand des questions d'argent sont en jeu, la santé des gens passe bien après... 


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • bibou1324 bibou1324 19 mars 2015 13:08

    Tout à fait d’accord avec vous. Le gouvernement se fiche éperdument de la santé des français, et ne s’intéresse qu’aux bénéfices que la société peut produire.


    • Alren Alren 19 mars 2015 14:38

      Comme tous les ministres de Hollandouille, Touraine se met au garde-à-vous devant les lobbies.


      Quand ce n’est pas l’industrie pharmaceutique ou la caste des médecins qui abusent du dépassement d’honoraires sans compétences supplémentaires par rapport aux médecins de secteur 1, elle obéit au jeu des manufacturiers du tabac, massivement US d’ailleurs. 

       Elle anticipe sans doute les obligations du TAFTA, traité « scélérat » qui placera les Français (les Européens) sous la dictature des entreprises US.

      • gotjy gotjy 22 mars 2015 17:38

        @Alren
        Vous avez 100%raison hélas,c’est pour celà que mon médecin et bien d’autres la surnomme :
                        Mari  Sol Touraine.
         


      • devphil30 devphil30 19 mars 2015 17:49

        Cessons de fumer , de voter , de boire , de dépasser les limites de vitesse , de consommer inutilement dans les grandes surfaces et attendons la suite .....

        Accélération assurée du chaos qui nous guette mais on moins on saura pourquoi et ce sera notre décision.

        Philippe


        • Montdragon Montdragon 19 mars 2015 18:10

          Et voilà, comment couler les PME françaises élaborant des e-liquides..tout va bien on pense à l’emploi ma brave dame.
          Nous n’avons pas de fabricant sérieux de matériel à vapoter, mais les meilleurs liquides du monde, sans citer personne, dont des œnologues et des « nez » issus de la parfumerie, une micro-industrie de pointe à tendance haut de gamme....merci Marisol, rejeton souffreteux d’un cerveau déjà malade.


          • mpag 19 mars 2015 21:10
            C’est un choix individuelle de fumer,
            Finalement la stupidité et l’irresponsabilité sont bien les 1er fabricants de « mort » bien plus que les fabricants de cigarettes..........
            après Concernant la e-cigarette, cela me paraissait plus raisonnable d’un point de vue « santé » comparée à la cigarette
            mais je ne me fais pas de souci particulier concernant les marchants de mort ^^
            il ne va pas falloir longtemps pour que ceux ci pénètre le marché de l’e-cigarette

            • kedjey 19 mars 2015 22:56

              E-cigarette, 15 fois plus de risque de cancer que la cigarette !!!

              Le NEJM, la prestigieuse revue médicale américaine, publie une révélation majeure concernant le risque de santé publique liée à l’utilisation de e-cigarettes : leur consommation entraine un risque de cancer des poumons entre 5 et 15 fois plus élevé que la cigarette.

              Certain consommateurs de e-cigarette imaginent encore que la fumée qu’ils absorbent est de la vapeur d’eau. Loin s’en faut. Le liquide contenu dans les e-cigarettes est une solution de propylène glycol, de glycérol ou des deux, à laquelle sont ajoutés de la nicotine et parfois des parfums. Et la transformation de ces produits chimiques liquides en produits gazeux nécessite une combustion qui produit du formaldéhyde, un cancérigène reconnu (cancérigène de classe 1 selon l’Agency for Research on Cancer) et produit de dégradation du propylène glycol, qui réagit ensuite avec le propylène glycol et le glycérol pour former des hémiacétals, des composés chimiques utilisés comme biocides industriels (étymologiquement : bio + cide = « qui tue la vie »), pesticides ou anti-parasitaires par exemple.

              Dans la vapeur de e-cigarette, 2% des molécules sont transformées en formaldéhyde, une quantité supérieure à ce que la même e-cigarette contient comme nicotine. Cette dégradation survient, avec les e-cigarettes équipées d’un voltage de 5V au moment où l’aspiration du consommateur créé la montée en température de la e-cigarette transformant la solution liquide en solution gazeuse. A ce voltage, les scientifiques détectent 380 μg de formaldéhyde pour 10 bouffées. Ils mesurent ainsi qu’un utilisateur de e-cigarettes consommant 3 ml de solution par jour inhalera 14.4±3.3 mg de formaldéhyde. Un fumeur de cigarettes normales absorbe lui 3 mg de formaldéhyde en fumant un paquet par jour, soit 5 fois moins.

              Connaissant le risque de survenue d’un cancer du poumon associé à l’inhalation de formaldéhyde en fonction du poids, il est facile de comparer le risque de cancer existant entre les consommateurs de cigarette et de e-cigarette. Les scientifiques évaluent ainsi qu’entre un homme de 70 kilogrammes fumant des e-cigarettes et le même homme fumant une quantité équivalente de cigarettes normales, le premier fumant des e-cigarettes présente un risque de souffrir d’un cancer des poumons entre 5 et 15 fois plus élevé.

              L’argument selon lequel il est moins nocif d’utiliser des e-cigarettes que des cigarettes ne peut donc raisonnablement plus être évoqué. Par ailleurs, les preuves scientifiques manquent toujours pour commencer à penser que la e-cigarette pourrait aider à l’arrêt du tabac, sans compter que ce produit a montré qu’il était de plus en plus consommé par les jeunes n’ayant jamais fumé (cf article Docbuzz). Il est donc temps d’arrêter la machine infernale. Nos responsables de santé publique, ministère de la santé en tête se doivent de réagir très vite. Il parait évident que la e-cigarette présente un risque majeur de santé publique et doit donc très rapidement être totalement interdite à la vente. Les premiers consommateurs de e-cigarette qui souffriront d’un cancer des poumons sont invités à porter plainte contre les fabricants et les vendeurs de ce produit hautement cancérigène comme contre les responsables de notre santé publique qui l’auront laissé en vente.

              Source

              Hidden Formaldehyde in E-Cigarette Aerosols R. Paul Jensen, B.S. Wentai Luo, Ph.D. James F. Pankow, Ph.D. Robert M. Strongin, Ph.D. David H. Peyton, Ph.D. NEJM 372 ;4 nejm.org january 22, 2015



              • foufouille foufouille 20 mars 2015 08:25

                @kedjey
                tu es un vrai abruti.
                c’est 60° la température de vaporisation et maxi.


              • JP Guerreiro JP Guerreiro 20 mars 2015 10:45

                @kedjey Vous devriez lire le rapport sur l’E-cigarette fait par l’OFT (Office Français de prévention du Tabagisme) réalisé en mai 2013. Ça ne vous ferait pas de mal et ça, c’est une vrais étude sérieuse. Bon, c’est vrai, il fait 200 pages. Plus difficile à lire qu’une étude bidon... 


              • bénédicte desforges bénédicte desforges 20 mars 2015 11:11

                @kedjey
                Je suis d’accord avec foufouille : tu es un abruti.
                A défaut de réfléchir, croise tes infos avant de colporter n’importe quoi au prétexte qu’une formule chimique, ça a l’air très sérieux.
                L’avis d’un pneumologue :
                http://www.dailymotion.com/video/x2fmw8q_e-cigarette-l-extrapolation-de-l-etude-est-farfelue_news


              • Armelle 20 mars 2015 12:18

                @kedjey


                Même si tu n’es pas vapoteur, ce qui a l’air d’être le cas, tu absorbes cette substance tous les jours mon gars. Elle constitue un additif alimentaire dans bon nombre de compositions !!!

                Alors Bienvenue au club

                Je l’ai adoptée il y a deux ans et après 25 de tabagisme (1 paquet par jour), aujourd’hui j’ai retrouvé une capacité respiratoire phénoménale, je me suis remise au sport intensif, ce que je ne pouvais plus faire !!!

                C’est sans doute la vierge Marie qui m’a redonné ce bien être quand elle m’a rendu visite dans son grand vaisseau doré...


              • Mowgli 20 mars 2015 07:24

                « E-cigarette, 15 fois plus de risque de cancer que la cigarette ! »

                A ce tarif-là tous les vapoteurs sont déjà morts du cancer, y compris ceux qui n’ont encore jamais vapoté mais avaient l’intention de commencer demain. Parce que 15 fois plus de risque, ben mon colon, c’est pas de la gnognotte !

                La preuve : moi qui avait l’intention de m’y mettre demain. Car je suis mort. La preuve : je communique avec vous grâce à Madame Irma, voyante extra-lucide championne des tables tournantes.


                • Le p'tit Charles Le p’tit Charles 20 mars 2015 07:37

                  L’industrie du tabac arrose les partis politiques depuis des dizaines d’années...ceci explique cela..sans compter toutes les taxes sur les paquets de cigarettes... !


                  • JP Guerreiro JP Guerreiro 20 mars 2015 10:40

                    L’article cité par kedjey a lui aussi été totalement démonté car l’expérience n’a pas été réalisé dans les vrais conditions du vapotage. Le liquide a été surchauffé, ce qui est infumable. Ça reviendrait à manger un steak calciné. Totalement imbouffable et hautement cancérigène. 

                    Encore un article à charge venant des USA. Si l’industrie du tabac arrive à pénétrer le parlement Européen, ne vous inquiétez, pas, elle arrive aussi à pénétrer d’éminents labos. 
                    Merci Mr kedjey, vous faites partie des septiques qui encouragent les autres à fumer. Peut-être fumeur vous-même vous cherchant des excuses ? Ou alors, vous avez des actions chez American Tobaccoe ou à la Seita ?..... 

                      • Armelle 20 mars 2015 11:53

                        @ L’auteur


                        Votre titre ne peut être plus réaliste ;

                        Est estimé en France à plus d’un millions le nombre de fumeurs convertis à la cigarette électronique
                        Les études indiquent également qu’une grande majorité de ces convertis sont de gros fumeurs, par conséquent considérés en moyenne à 1 paquet par jour

                        Ce qui représente 1 million de paquets par jour. Un paquet coûte 7,00 euros sur lequel l’état « racketteur » prélève 80%, soit la somme de 5,6 euros, ce qui représente au total 5,6 millions d’euros par jour, fois 365 et nous arrivons à la modique somme de 2 milliards d’euros ??!?!? Qui se traduit brutalement par un « manque à gagner » (j’adore la formule)

                        On comprend alors pourquoi l’état préfère la cigarette... Il va bien falloir que ce manque à gagner soit récupéré ailleurs
                        Nous paierons juste un peu plus d’impôts, enfin surtout les non fumeurs...

                        Les fumeurs ont toujours été stigmatisés, considérés comme des pestiférés, et accusés de gros cosommateurs dans le budget de la sécu

                        Et alors QUID des alcooliques ? ( l’alcool qui fait d’ailleurs bien plus de morts que le tabac)
                        Quid des gens qui se goinfrent de graisses, ou parce qu’ils bouffent trop, se font payer des cures de thalasso et des traitements pour leur pathologie cardiovasculaire ?

                        Deux poids, deux mesures, le tout dans une belle fumisterie et hypocrisie du législateur qu’il aura le culot de défendre dans un but de salubrité publique

                        Le tabac est avant tout une question d’argent, pour les cigarettiers comme pour l’état Jusqu’à maintenant, les couillons étaient les fumeurs qui payaient la dime, demain, ce sera tout le monde... L’arroseur arrosé




                        • kedjey 20 mars 2015 11:56

                          halte à l’insulte ! je n’ai jamais dit que je soutenais ou approuvais cette étude, j’ai juste apporté l’info, qu’elle ne vous plaise pas je peux le concevoir smiley


                          soyez pas sur les nerfs, vapotez un coup smiley on peut échanger sans s’insulter, je suis ouvert sur le sujet smiley

                          @JP : c’est vrai que je n’ai pas lu l’étude de 200 pages, vous qui semblez caler sur les études bidons pouvez vous nous dire en quoi la NEJM n’est pas crédible ? Merci d’avance

                          • kedjey 20 mars 2015 12:05


                            C’est vrai que j’aurais dû préciser ça dès le début vu la teneur de l’article, méa culpa, j’étais fatigué et j’ai juste copier/coller en me souvenant avoir lu ça smiley

                              • kedjey 20 mars 2015 12:49

                                Merci, c’est convainquant. 


                                Comme quoi il faut aller au fond des choses pour bien comprendre.

                                On vit dans un monde de faux semblants où la manipulation atteint des sommets : lobby du tabac mais aussi agro alimentaire et pharmaceutique (que je connais mieux) sont de véritables criminels.

                                Mon copier/coller aura au moins eu le mérite de clarifier cette étude bidon.


                                • franc 22 mars 2015 02:02

                                  C’est l’industrie pharmaceutique et médicale qui passe à l’attaque ,et la ministre de la santé Mme Touraine fait partie de cette industrie médicale et agit donc pour ses intérêts personnels ,

                                  la e-cigarette fait diminuer les angoisses et les anxiétés ,et du coup fait tomber le nombre de clients achetant les médicaments ,tranquillisants et autres psychotropes ,la France est championne du monde de tranquillisants qui rapportent des millards aux industries pharmaceutiques ;

                                  mais aussi ce n’est pas la cigarette qui cause le cancer ,mais l’angoisse et l’anxiété et la nervosité par exemple à cause du chomage ou des frustations des besoins ou désirs fondamentaux , la cigarette n’est que le symptome de cette maladie pschosomatique plus profonde du manque et de la frustration créant le cancer .Avec la e-cigarette ,il ya moins d’angoisse et de nervosité ,donc moins sujet au cancer ,ce qui porte un coup à l’industrie médicale du cancer qui génère aussi des bénéfices considérables avec des clients vrais ou faux malades de cancer ,les faux malades de cancer sont des gens sains auxquels les docteurs ont fait un faux diagnostics d’apparition de cancer pour après les exploiter à mort pour vendre leurs thérapies chimiques qui coutent excessivement chers ,

                                  c’est non seulement la marchandisation de la santé mais la criminalisation de la santé par la mafia capitaliste médicale


                                  • Rygar Rygar 22 mars 2015 11:45

                                    @franc
                                    Oui bon on va passer sur la théorie complotisme pour tout et pour rien. 


                                    « ce n’est pas la cigarette qui cause le cancer »

                                    Si si je vous l’assure la cigarette cause bien des cancers ; les faits sont têtus ! 

                                    Et le fait de fumer ou vapoter même si ça peut détendre n’est pas le remède miracle aux « cancers ». 

                                    Juste vous rappeler que la e-cigarette c’est aussi du commerce avec des milliards en jeux. Donc du coté de cet industrie je doute que ça soit également des enfants de coeur !

                                  • Rygar Rygar 22 mars 2015 11:27

                                    Aucun commentaires sous le fait que la cigarette est plus nocive que la cigarette électronique.

                                    c’est clair c’est un lutte de lobby de merde de tout les cotés pour éviter de perdre du pognon
                                    à coup d’études bidons.

                                    Mais même pour la cigarette électronique il faut un cadre législatif que ce soit sur les zones d’utilisation ou pour traçage du liquide et de la e-cigarette.

                                    La vapeur de liquide de cigarette électronique est beaucoup moins nocive que celle de la fumée des cigarettes mais ce n’est pas une raison pour je doivent la supporter dans les lieux public ou du moins dans ceux qui sont fermés.

                                    1 vapoteur déjà à 3m suivant son liquide c’est radical comme ça embaume mais quand t’en a 5 dans la même zone c’est pire qu’un désodorisante de chiotte ; un calvaire équivalent à la cigarette de mon coté. Si on peut m’éviter ça ! Merci.

                                    Bref c’est « l’acte » de vapotage qui doit être strictement encadré ; avec la cigarette électronique on fait du laxisme de ce coté la.

                                    • franc 22 mars 2015 12:56

                                      @Rygar

                                      Il n’ y apas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir

                                      presque tous les commentaires cidessus disent que la cigarette est plus nocives la cigarette électronique.

                                      et les médicament produit chimiques des effets secondaires des psychotropes sont plus nocifs que les cigarettes.

                                      il y a des marchands de tous côté qui cherchent à faire du fric ,mais il y a des marchands plus mafieux que d’autres ,ceux de l’industrie pharmaceutique et médicales sont pire que les autres car il font de la marchandisation de la santé ,et il n’y arien de plus précieux que la santé.

                                      -

                                       de deux maux il faut choisir le moindre


                                    • antyreac 22 mars 2015 16:22

                                      C’est un défaut dans une démocratie que de raconter quelques fois n’importe quoi pour garder les recettes fiscales à tout le prix .

                                      Ça décrédibilise le gouvernement...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès