• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les benêts rouges

Les benêts rouges

À travers la grogne qui sévit en Bretagne, nous vivons un évènement surréaliste ! Le MEDEF orchestre et soutient à travers les syndicats une grève et des manifestations contre le gouvernement ! Ce même MEDEF qui armé de Sarkozy, avec la droite au pouvoir, avait fait des grèves et des manifestations de "gauchistes", une des entraves principales à la compétitivité. Il s'insurgeait alors contre l'immobilisation du pays par ces fainéants de gauchistes et de fonctionnaires et exigeait le droit d'aller travailler. Laurence Parisot avait alors obtenu parmi les nombreuses faveurs que lui accorda son président servile, une modification du droit de grève ...

Et là, dans quel État j'erre ? Le peuple de droite, mauvais perdant suite à l'élection de François Hollande, enchaîne les manifs pour tout et n'importe quoi. Pis ! Ils repoussent les limites de la violence, de l'injure et de l'ignominie si l'on s'attarde sur les sombres clameurs racistes d'Angers contre Madame Taubira. Et là, nous voici devant une meute d'excités bretons qui manifestent contre l'écotaxe sous prétexte qu'elle mettrait en danger leur emploi alors que les délocalisations sont déjà prévues de longues dates par ces mêmes patrons qui les exhortent à tout casser. Ils se font appeler les bonnets rouges. Pour ma part, je vous appellerai chers concitoyens, les benêts rouges.

Nous savons depuis longtemps que les syndicats de salariés sont en France à la solde des syndicats du patronat, CPGME et MEDEF en tête. Nous ne comprenions pas comment Sarkozy Président, les grandes centrales syndicales sous ordres des patrons et du gouvernement parvinrent à contenir leur base pour éviter une révolution très largement légitimée par l'escroquerie dont était victime le peuple français. Nous vîmes alors Nicolas dernier et le peuple de droite exulté d'avoir si facilement assommé le peuple de gauche et son cortège de grèves et de manifs ! Mémento, Sarkozy s'en vantait alors devant les journalistes : 

Prenons les choses par le bon bout, c'est-à-dire par le début. Devant ces jolies grosses têtes joufflues qui beuglent leur soif d'esclave, esclave de productivisme assoiffé... Assoiffé... Cela est un mot que vous devriez comprendre... Assoiffé ? Pouvez-vous comprendre que les pratiques modernes productivistes d'élevage porcin assoiffent la terre, les plantes, la vie en Bretagne. La Bretagne est assoiffée par vos entreprises. L'eau est sale. L'eau est souillée. Or cela n'a pas toujours été. Attention, je ne préconise pas un retour à l'âge de pierre, à cette époque à laquelle chaque foyer de paysans élevait quelques porcs pour son alimentation. Non, je parle d'une époque pas si lointaine. L'élevage extensif en plein air était alors la norme. Il consistait à élever des porcs toute l'année à l'extérieur sur une prairie et à les loger dans des cabanes adaptées. Un treillis lourd constituait l'enceinte extérieure du site de production, un couvert végétal résistant assurait la couverture du sol, des abreuvoirs adaptés fournissaient l'eau potable et des zones ombragées limitaient les effets néfastes des chaleurs excessives. Nous restions donc dans des conditions raisonnées et l'impact environnemental était alors moindre. La productivité était au rendez-vous et surtout la qualité fit la renommée du Porc Français. 

Alors qu'aujourd'hui, les entreprises pour lesquelles vous souhaitez faire la révolution ont implanté des méthodes d'exploitation hors-sol qui représente ce que l'humain peut faire de plus barbare.

Ce n'est plus un élevage porcin, c'est un viol collectif contre la vie, c'est une usine de chair à saucisse ! Depuis cette transformation industrielle qui s'opéra dès les années cinquante, le gain de productivité s'est traduit par des conditions de vie toujours plus atroce pour ces êtres vivants, une qualité de produits qui fait aujourd'hui de la Roumanie un sérieux concurrent et surtout un environnement délabré, une nappe phréatique totalement souillée :

 

Ces entreprises pour lesquelles vous vous drapez d'un masque de vulgaire vandale ont totalement détruit le terreau qui vous nourrissait. Il faudra des milliers d'années pour que les sols redeviennent sains. C'est une marée verte qui ferait passer l'Erika pour un pet dans l'océan. Pourquoi au final ? Pour délocaliser toutes les unités de production en Roumanie. Et cela n'a rien à voire avec l'écotaxe. C'est bien là où le bas blesse : cela fait bien longtemps que les actionnaires notamment américain de l'industrie agroalimentaire en Bretagne ont décidé de délocaliser leur production en Roumanie. En fait, le MEDEF a trouvé une nouvelle manière d'éviter les conflits en cas de délocalisation : il incite lui-même les patrons à faire grève contre le gouvernement qui les obligerait à délocaliser. Et ça marche ! On voit sortis de je ne sais quels cerveaux triturés du neurone, une horde de bourrins se distinguant d'un bonnet rouge... Rouge, la couleur du peuple... Rouge ! ... Ils devraient être bleus vos bonnets ! Comme pour la noblesse, de sang bleu ! Ou mieux, il devrait être aux couleurs des Etats-Unis puisque votre combat est celui d'actionnaire américain. 

Je comprends votre colère amis Bretons mais je crois bien que vous vous êtes faits manipulé comme des marionnettes par vos syndicats à la solde des patrons. Utilisés comme de vulgaires bonnets jetables par les mêmes qui ne vont avoir aucun scrupule à vous planter là, tel des épouvantail. Vos revendications sont légitimes, votre révolte est saine, mais vous vous trompez de cible et il y a des solutions. Je passerai le fait que l'écotaxe a été votée lors de la mandature de Sarkozy aux ordres alors du MEDEF. Je ne m'attarderai pas sur l'écotaxe qui quoique nécessaires, a été comme tous les marchés publics mal encadrée, détournée comme il en est coutume pour l'argent public. Par contre, je ne peux vous faire cadeau de l'inertie qui a été la vôtre et celle de vos représentants syndicaux depuis dix ans, alors que des actionnaires étrangers faisaient main basse sur la production. L'intervention du Père de Jean-Marine évoquant un lobby islamiste contre le porc trahit assez bien la faille du FN dans son discours : alors que ce parti est toujours prompt à dénoncer l'immigration et l'étranger venu d'Afrique ou de l'est, on ne l'entend jamais s'offusquer des attaques économiques provenant des Etats-Unis. Un patriotisme teintée d'une diplomatie connivente ? Le porc Bretons est victime de l'invasion des fonds de pensons américains qui d'ailleurs viennent de revendre à la Chine le fameux Justin Bridou. 

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20130529trib000767251/justin-bridou-etait-americainmaintenant-il-est-chinois-.html

Ce sont les actionnaires américains qui ont saccagé votre industrie sous l'œil bienveillant du gouvernement, du MEDEF et des syndicats. Ils s'en foutent de l'écotaxe. Je les soupçonne même de la bénir : elle leur permet de vous expliquer avec pédagogie sous forme atelier de défoulement, qu'ils vont mettre la clef sous la porte et les familles à la rue... Mais c'est à cause de l'écotaxe et de l'élection de François Hollande que vous vous rendez coupable de vandalisme, quitte à mettre votre liberté en jeu et pour le coup, vos familles en danger ! À combien, le MEDEF estime-t-il la perte de compétitivité à cause de ces "droitistes" de Bretons qui font grève ? 10 millions d'euro de dégâts au bas mot... À la charge du contribuable, bien sûr. Ah, les marchés publics, quelle aubaine ! 

Je suis de votre combat ! Mais cessez de beugler contre le gouvernement tout en remerciant vos bourreaux ! Je suis de votre combat et je crois que vous pouvez avec vaillance et courage, à la Bretonne, vous défaire de la tutelle de tous ces vautours qui ont parasité vos richesses, votre terre. Pourquoi ces tiques sont-elles venues se planter en Bretagne ? Parce que la Bretagne faisait du bon cochon avec des marges bien grasses. L'avenir se conjugue au passé ! À nous, la belle échine, le jarret et la cuissarde ! Je veux que dès demain à Pékin le porc caramel soit Breton, qu'à New-York, le Bacon soit du Finistère, qu'à Quimper le saucisson soit salaison ! La stratégie LVMH ! Que la Bretagne crée le Luis Vuitton de la rosette. Vous pouvez reprendre possession de vos terres, de vos richesses et de votre travail. L'écotaxe est bien la meilleure chose qui puisse vous arriver. Que la terre retrouve ses droits. Qu'elle fasse fuir ces parasites qui vous prennent pour des benêts. Des benêts rouges.

Jean Mohamed De La Bastille.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • bakerstreet bakerstreet 7 novembre 2013 09:04

    Bravo pour votre article


    Je pense repeindre rapidement ma niche d’une autre couleur, tant le rouge commence à devenir compromettant. 
    Il est temps d’allumer un contre feu, et de ramener certaines vérités essentielles, complètement occultés par les médias, soumis au medef, et confondant bonnet phrygiens, et gros tricot d’intérets !
    Bon, les bretons ne sont pas tous des boeufs, quoique l’image du pays à mon avis va en prendre un coup après la première vague de pseudo sympathie, les gens s’informent, et la réaction au niveau du tourisme risque de ne pas être terrible. 
    C’est vrai l’eau est salement polluée, tellement c’est miracle d’en obtenir une d’a peu près potable, après de savants captages, et en relevant les normes d’acceptabilité. 

    Cette histoire des portiques est à pleurer. Pour une fois qu’on pouvait mettre un petit frein à la mondialisation sauvage, encourager le local, et freiner la pollution du au fret.....

    Tenez ce copié collé de web 20 minutes, qui vaut tout discours

    La teneur de l’atmosphère en gaz à effet de serre a atteint un niveau inégalé en 2012. Elle alimente le changement climatique qui façonnera l’avenir de la planète pendant des milliers d’années, a indiqué l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

    Les données les plus récentes montrent que le forçage radiatif de l’atmosphère par les gaz à effet de serre s’est accru de 32 % entre 1990 et 2012 à cause du dioxyde de carbone (CO2) et d’autres gaz persistants qui retiennent la chaleur, comme le méthane et le protoxyde d’azote. Le CO2 est responsable de 80 % de cette progression.

    La hausse de CO2 intervenue entre 2011 et 2012 est supérieure au taux moyen d’accroissement des dix dernières années. En un an, la teneur de l’atmosphère en CO2 a augmenté de 2,2 parties par million, une hausse supérieure à la moyenne des dix dernières années (2,02 parties par million), ce qui montre une accélération de la tendance.

    M’est avis que les fameux bonnets auront l’air de plus en plus de nigauds, quand leurs enfants leur demanderont des comptes.
    « Re gozh an douar ewid ober goap anezi. !.... »

    ...la terre est trop vieille, pour qu’on se moque d’elle !



    • Gasty Gasty 7 novembre 2013 09:09

      Bien dit !


      • taktak 7 novembre 2013 09:40

        Globalement d’accord

        Et votre article fait parfaitement écho au dernier billet rouge smiley de Floreal publié dans cette même édition d’Agoravox : bonnets rouges, « gros bonnets » ou bonnet phrygien révolutionnaire
        que je vous engage à lire.

        http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/bonnets-rouges-gros-bonnets-ou-143291


        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 7 novembre 2013 10:07

          BANDE DE JACOBINS PARISIENS ??????????????

          les bretons sont affublés de tous les noms ;; ;benet; ;;nigaud ;; ;ploucs; ;;becassines pour les femmes des usines !!!!!!

          ces CRETINS ne connaissent rien deja a l’histoire de france et de bretagne encore moins EN 1675 IL Y EUT EN BRETAGNE UNE REVOLUTION DES BONNETS ROUGES ’contre le papier timbré) reaction : on envoya le duc de chaulnes et ses troupes mater la revolte ;; ; et raser les clochers 

          CRETINS PARISIENS SORTEZ DE VOTRE METRO... BOULOT...DODO PRENEZ L AIR MITEUX

          LA BRETAGNE A 4 DEPARTEMENTS A GAUCHE... VU LES MINISTRES PARISIENS INCOMPETENTS C EST DU PAIN BENI POUR LES FACHOS UMPFN


          • Fergus Fergus 7 novembre 2013 10:07

            Bonjour, Jean Mohamed.

            Bel article, et des arguments solides qui devaient permettre à tous ceux qui sont manipulés dans cette affaire d’ouvrir les yeux. Encore faudrait-il qu’il ne soient pas aussi aveuglés par le bandeau opaque que leur ont plaqué sur les yeux le Medef, la FNSEA productiviste et les grands lobbies agroalimentaires qui ont transformé les élevages bretons en univers concentrationnaires. Le plus navrant dans cette histoire étant la récupération du bonnet rouge, symbole de révolte populaire, au profit des intérêts privés, de la malbouffe et de la pollution. Lamentable !


            • Richard Schneider Richard Schneider 7 novembre 2013 17:12

              Bonsoir Fergus,

              Enfin un article qui remet un peu les pendules à l’heure ! Comme vous, j’ai particulièrement apprécié les arguments de l’auteur.
              Quand on voit le patronat breton se coiffer d’un bonnet rouge, que dire d’autre que : « Lamentable ».

              Bonne soirée,
              R.

            • citoyen vigilant 8 novembre 2013 09:24

              C’est une révolte populaire !
              Mal informé ou peut-être sélection des informations ?
              Peut-être ce mouvement qui s’est levé et qui n’est pas près de s’éteindre vous fait-il peur. Il est plus facile de critiquer le derrière sur une chaise et les doigts sur un clavier que de prendre les choses en main et de dire à ce système qui nous pompe notre argent jour après jour.
              Les Bonnets Rouges ça n’est pas seulement non à l’écotaxe, c’est non aux abus en tous genres de ce gouvernement.


            • Fergus Fergus 8 novembre 2013 09:29

              Bonjour, Richard.

              Comble de l’ironie, on apprend ce matin que les bonnets rouges d’Armor Lux n’ont pas été tissés en Bretagne mais chez un sous-traitant écossais ! Quant au leader du mouvement de Quimper, Christian Troadec, il est clairement proche des autonomistes et, comme cela a déjà été le cas dans le passé sous d’autres formes, prêt à pactiser avec l’ennemi de classe pour affaiblir le pouvoir en place. Lamentable, là aussi !

              Cordialement.


            • Le421 Le421 8 novembre 2013 13:18

              Bonnets qui, si l’information s’avère, est tradée par une société irlandaise qui l’achète en Chine...
              Bravo les nigauds !!


            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 7 novembre 2013 10:13

              JE RAPPELLERAI A CES JACOBINS CRETINS QU’ ANNE DE BRETAGNE EN SE MARIANT SUCCESSIVEMENT A 2 ROIS DE FRANCES OBTINT L’ EDIT DE CESSON EMPECHANT TOUTES TAXES SUR LE RESEAU ET VOIES EXPRESS BRETONNES... ECOTAXE A FAIRE PAYER PAR LE MEDEF ET LES HYPERMARCHES ET LES CRETINS JACOBINS PARISIENS


              • bourrico6 7 novembre 2013 10:29

                Tu sais, les gens ici voient bien.
                Sur la gauche de ton clavier, tu vas trouver une touche avec une petit cadenas dessiné dessus.
                Essaies d’appuyer dessus, et normalement, le miracle va se produire, ce que tu vas écrire va devenir lisible.


              • Gasty Gasty 7 novembre 2013 11:39

                Il a un clavier AZERTY avec une configuration QWERTY. Je trouve qu’il s’en sort bien !


              • bourrico6 7 novembre 2013 12:15

                gné ?

                Je parle de son éternel mix majuscule/minuscule.


              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 8 novembre 2013 18:47

                lapin cretin bobo dEELV

                LES 3000O BONNETS ONT ETE FAITS A ARMOR LUXE QUIMPER

                DONC 30000 VENDUS OU OFFERTS AUX MANIFESTANTS PRIX COUTANT 7 EUROS

                moins cher qu’un kg de cochon breton non allemand ou chinois


              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 8 novembre 2013 18:59

                AZERTY 

                bobos d’EELV vous savez lire écrire A PEINE vous ne connaissez rien de l’histoire de ce pays

                JE PENSE A VOS DIFFICULTES DE LECTURE ET D ECRITURE 20% DE VOS AMIS BACHELIERS SONT INCAPABLES DE FAIRE UN CV SANS FAUTEDONC APPRENEZ A LIRE ET ECRIRE COMME NOUS LES SENIORS EN GRANDES LETTRES  CELA SERA PLUS FACILE POUR VOTRE COMPREHENSION


              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 9 novembre 2013 13:18

                Alors mes tres chers bobos LA BRETAGNE DOIT ELLE FAIRE COMME MARSEILLES 1

                assassinat de mafieux ou dealer par JOUR POUR SE FAIRE AIDER SERIEUSEMENT :

                - 100 millions d’euros pour les bonnets roges et contre l’ecotaxe non légale en bretagne vu l’edit de CESSON SIGNE PAR 2 ROIS DE FRANCE...EPOUX L UN APRES L AUTRE DE NOTRE DUCHESSE ANNE...........

                -3 MILLIARDS POUR MARSELLES OU DEJA LE MAIRE EST MAFIEUX ET SENILE..... ou METRHODE TAPIE IDEM

                SOIT 30 FOIS L AIDE POUR L AGRO BRETON OU 15 FOIS SI ON COMPTE 100 MILLIONS PROMIS POUR FINIR L axe routier central de brest a rennes via chateaulin...

                EN GRANDES L LETTRES JE VOUS DIS QUE LA BRETAGNE EST REPUBLICAINE non peuplée de bécassines...de nigauds et de benets

                MAIS LES ELUS MAFIEUX UMPS CORROMPUS CUMULARDS ET LOBBYISTES EN EFFECTIF PLETHORIQUE DE 90 % de trop d elus nationaux

                40 ministres dont 30 incompétents ou roulant pour eux.......6 suffisent....577 deputes 100 suffisent 350 sénateurs....le sénat c’est zéro effectif 3000 COMMUNES AU LIEU DE 36600


              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 9 novembre 2013 17:19

                3000 communautes de communes RECTIF


              • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 9 novembre 2013 17:22

                RECTIF 2 « 3 MILLIARDS POUR MARSEILLES » ET « BONNETS ROUGES » ET NON ROGES

                 SURTOUT PAS ROSE pale COMME LE PS OU VERT TRES PALE POUR EELV


              • jason 11 novembre 2013 15:24

                Ben non mon grand encore une énième contre vérité bretonne... Cet édit n’a jamais existé... Et si c’était vrai il aurait été abolit à la révolution française... Abolition de tout les privilèges... La solidarité Nationale pour désenclaver une région attardée... C’est la vrai raison.


              • jason 11 novembre 2013 15:26

                C’est faux !


              • ZEN ZEN 7 novembre 2013 11:35

                Tout à fait en accord avec les dérives d’une certaine agriculture bretonne, que critiquait rétrospectivement il y a peu son initiateur, ancien ministre de de Gaulle à l’agriculture.
                L’écotaxe n’est pas le problème
                 Le problème, c’est l’application, le contrat léonin, c’est l’ Ecomouv.. 
                 " « Il n’y a pas un scandale de l’ écotaxe, il y a un scandale Ecomouv », a dénoncé Joël Giraud, député radical de gauche lors de la séance des questions d’actualité. Le sénateur PS François Rebsamen demande une commission d’enquête parlementaire pour mettre au clair les conditions d’attribution de ce partenariat public-privé. Il avoue avoir des « doutes sur la création de cette société censée collecter l’écotaxe ».
                     __ Une usine à gaz, monstre de complexité, enfant de la privatisation des autoroutes.


                • jef88 jef88 7 novembre 2013 12:17

                   @ zen  !
                  + 100000


                • ZEN ZEN 7 novembre 2013 11:36

                  Erratum :
                  en accord avec la critique des dérives...


                  • jaja jaja 7 novembre 2013 12:18

                    Le principal problème sur lequel les salariés ont prise c’est bien de lutter contre les licenciements... et donc contre le patronat qui est déjà plus ou moins satisfait par la suspension de l’écotaxe...

                    A la manifestation de Quimper les ouvriers licenciés de Doux, de Gad, Marine Harvest, Tilly Sabco étaient massivement présents et très remontés.

                    Ce qu’il faut dans dans l’affaire bretonne c’est appeler à l’unité du monde ouvrier et paysan, en exigeant l’interdiction des licenciements et en appelant à la lutte contre la politique d’austérité du gouvernement Hollande-Ayrault tout en prenant en compte l’histoire des luttes en Bretagne.

                    Il serait bon aussi de reprendre le mot d’ordre de réquisition des entreprises et leur mise sous contrôle par les salariés pour interdire les licenciements en s’appuyant sur ce qui avait été proposé par certains délégués syndicaux à Quimper.

                    Réquisition plutôt que nationalisation dans la mesure où le mot d’ordre de nationalisation peut poser légitimement problème quand on sait quelle est la politique antisociale du gouvernement....

                    En tous cas condamner la révolte des salariés bretons c’est être du côté du patronat et du gouvernement Hollande à son service !


                    • davideduardo davideduardo 7 novembre 2013 14:59

                      Passons la morale ecolo, la question est :



                      voulons nous produire une agroagriculture qui ne respecte pas l environnment

                      ou importer une agroagriculture qui ne respecte pas l environnement et faire ainsi des milliers de chomeurs de plus en bretagne ?

                      • davideduardo davideduardo 7 novembre 2013 15:08

                        Personne ne trouve anormal que l on taxe des porcs éloignés de 500 kilometres de Paris,

                        alors que l on laisse rentrer des poulets aux hormones du bresil ou des USA et des porcs d europe de l Est souvent éloignés de 10000 kilometres ?

                        Si l on veut relocaliser l activité ne serait ce pas logique de commencer par le plus éloigné et aller comme cela en rapprochant l activité de plus en plus (europe, france, région....)


                        Pourquoi ne pas mettre des portiques a calais ou aux frontieres allemandes, italiennes et espagnoles ?

                        Pourquoi ne pas chercher a subventionner une nouvelle filiere bio au niveau national au lieu de détruire l activité economique par la surtaxe et de créer encore des chomeurs ?

                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 2013 15:31

                          « Pourquoi ne pas mettre des portiques a calais ou aux frontieres allemandes, italiennes et espagnoles ? »


                          parce que l’UE nous l’interdit.

                        • davideduardo davideduardo 7 novembre 2013 20:37

                          c est bien ca le probleme 


                          et paradoxalement ce sont les memes qui sont pour l ecotaxe qui sont contre la sortie de l UE.

                        • bernard29 bernard29 7 novembre 2013 16:41

                          ah le benêt !!!! comme c’est facile de taper sur les productivistes de l’agriculture et de s’en gargariser comme si toute la société n’était pas productiviste à tous les niveaux.

                           Et bien évidemment ce « benêt » veut faire croire que l’écotaxe est une bonne idée écologiste mais dont les modalités sont mauvaises bien sûr,, sans comprendre que justement essayer de résoudre les problèmes écologiques par une course à l’argent (taxes et impôts) participe aussi du productivisme ambiant. les questions écologiques ne seront résolues que par des changements d’approche sociétale.

                          Faire croire que l’agriculture pré-productivisme était le jardin d’Eden avec des petits cochons dans la prairie et des paysans heureux, gras et plein de joie de vivre, se baignant dans l’eau pure de la rivière qui coule en son milieu, est d’une drôlerie sans nom. 

                           


                          • Jean Mohamed De La Bastille Jean Mohamed De La Bastille 7 novembre 2013 17:26

                            Apparemment vous n’avez retenu qu’une infime partie de l’article...Si vous avez besoin d’une petite explication de texte, n’hésitez pas...


                          • bernard29 bernard29 7 novembre 2013 17:58

                            Non, c’est parce que je ne veux pas développer. car le système agricole n’a pas eu besoin des fonds de pension pour prendre la voie du productivisme ; Les banques agricoles et l’agro-industrie, les structures agricoles et les politiques de tout bord n’ont eu de cesse d’envoyer les producteurs dans la spirale de la productivité et de l’endettement jusqu’au point où aujourd’hui revenir sur ce schéma mortifère ne va pas se faire sans douleurs sociales. 

                            sur l’écotaxe, je remarque que la FNSEA aussi trouve que c’est pas mal l’écotaxe ( en fait vous avez donc la même idée) , mais bien entendu la FNSEA estime que les professions liées à l’agro business doivent en être exonérées. Et vous aussi , vous êtes pour l’éco taxe, mais vous n’avez pas encore dit qui vous voudriez exonérer ? je vous fais confiance vous trouverez bien quelqu’un ou un secteur à exonérer !!


                          • kéké02360 7 novembre 2013 18:58

                            @ Nanard 29

                            Personne ne peut rien contre votre mauvaise foi !!!!

                            je vous cite :

                            << Les banques agricoles et l’agro-industrie, les structures agricoles et les politiques de tout bord n’ont eu de cesse d’envoyer les producteurs dans la spirale de la productivité >>

                            Sauf, pour illustrer votre mauvaise foi, que j’habite en milieu rural et je peux témoigner que près de chez moi il y a des éleveurs de porc bio qui travaillent autrement, proprement et qui gagnent correctement leur vie sans produire de nuisances : ( ils ne portent pas de bonnets rouges !!! ) ( leurs porcs ne font pas non plus le tour de l’Europe en camions, vous ne risquez pas de les retrouver dans les lasagnes de la marque trop connue ..... ) Les producteurs ont donc le choix de leur façon de travailler, ils sont de plus en plus nombreux à se convertir au bio ....

                            Vous peut-être pas, mais de plus en plus de consommacteurs évitent de manger des cochonneries et en ont plein le c.. d’être pris pour des cochons payeurs !!!!!!

                            En conclusion comme benêt vous faites l’affaire, mais entre nous vous n’êtes pas drôle. smiley

                             



                          • vesjem vesjem 7 novembre 2013 21:24

                            @ kéké 2000 et quelques
                            quand ta ferme appartient au réseau qui te finance , tu as le couteau sous la gorge et ne peut que subir ;
                            ne rêve pas , tes cochons bios sont l’exception ;
                            si je te dis que mon paysan bio porte un bonnet rouge , dis-tu que c’est un pollueur ?
                            tu te trompes de cible ; ta vision confortable de cette manif te prive d’objectivité ;
                            nous sommes tous pour le bio ; mais ce n’est pas le sujet du jour ; le sujet du jour , c’est la faillite d’entreprises , le licenciement de milliers de personnes , et la détresse et le désespoir qui s’ensuit ;
                            il est remarquable de constater qu’il faille avoir le nez dans la merde (sa famille et ses proches au chômage) pour avoir une petite idée de la gravité de la situation régionale//nationale/européenne ;


                          • bernard29 bernard29 8 novembre 2013 12:01

                            Kéké , moi aussi j’en connais des « bios » et bien plus qu’un seul près de chez moi, et ce n’est pas parce je vous explique le système de la spirale productiviste, que je le soutiens. C’est bien le contraire même. Le problème est dans la façon de mobiliser et de travailler pour justement rompre avec ce système et de comprendre les difficultés sociales qu’il faut applanir. 


                          • Corinne Colas Corinne Colas 9 novembre 2013 11:59

                             « sans comprendre que justement essayer de résoudre les problèmes écologiques par une course à l’argent (taxes et impôts) participe aussi du productivisme ambiant. les questions écologiques ne seront résolues que par des changements d’approche sociétale. »


                            Réflexion frappée du bon sens...

                            EELV ne comprend rien à l’écologie. Pour cette raison, ils sont les seuls interlocuteurs patentés. Quant à taper sur les "excités bretons qui manifestent contre l’écotaxe sous prétexte qu’elle mettrait en danger leur emploi« , en général, c’est un  »prétexte« légitime pour qui ne vit pas de ses rentes ! C’est vrai qu’il y a manipulation mais en fait-on des tonnes quand il s’agit des salariés du nucléaire qui manifestent pour leurs emploi ou des caissières qui »veulent« travailler le dimanche ?   »La peur de perdre son emploi" : c’est comme ça que l’on marche à la baguette mais le revenu universel n’étant pas encore instauré, à moins d’être sacrément élitiste, difficile de leur en tenir rigueur. Et pourtant, je suis contre le nucléaire et le travail le dimanche...

                            Ok quand c’est un gouvernement de « gauche », c’est la droite qui organise la contestation... mais quand c’est la droite qui nous gouverne, l’inverse n’est-il pas vrai aussi ? Alors, est-ce un argument qui justifie l’écotaxe dans un cas et pas dans l’autre si la droite l’avait proposée ?

                             Bien sûr que nous serons nombreux à applaudir des deux mains quand les Bretons manifesteront contre les élevages de porc qui asphyxient le coin, de plus c’est une insulte à la condition animale. Ce n’est pas demain la veille que cela arrivera pourtant. Il faut être naïf ou d’une grande mauvaise foi pour prétendre que l’écotaxe pouvait effacer ce problème. On mélange tout là ! Les profits amputés, l’agro-industrie répercute sur le consommateur et le tour est joué. Sans compter que l’écotaxe d’un côté, les subventions de l’autre... le résultat serait à peu près nul d’autant que 20% des recettes devaient être utilisées pour goinfrer des entreprises privées chargées de récolter la dîme. Et le mauvais cochon..., ce sont les pauvres qui l’achètent à Liddl de toute façon !

                            Idem de toute mauvaise bouffe dans une société qui se paupérise !

                            Il a été écrit ici : "Personne ne trouve anormal que l on taxe des porcs éloignés de 500 kilometres de Paris, alors que l on laisse rentrer des poulets aux hormones du bresil ou des USA et des porcs d europe de l Est souvent éloignés de 10000 kilometres ?"

                            ainsi que "comme c’est facile de taper sur les productivistes de l’agriculture et de s’en gargariser comme si toute la société n’était pas productiviste à tous les niveaux.« 

                            Encore un réflexe de lucidité !

                            C’est incroyable de lire »je ne crois pas à la lutte des classes" (un commentaire de l’auteur). Qui manipule qui ? Défendre la planète, défendre une atmosphère viable, défendre notre espèce qui court à sa perte, c’est défendre une autre façon de vivre, un autre modèle de société donc défendre une économie sociale et solidaire et ça... a un nom : écologie politique. Si l’écologie n’existe pas aujourd’hui, c’est parce que personne ne veut lutter contre les inégalités (les vraies) entre les hommes. 


                          • kéké02360 7 novembre 2013 19:07

                            Article net , utile et sans bavure !!!!!

                            Pour illustrer le lisier syndical outil du système, des syndicats élevés à nos frais en batterie , bouchez-vous le nez pour lire, c’est ici :

                            http://www.contrepoints.org/2012/02/25/70653-rapport-perruchot-sur-largent-des-syndicats-revelations-etonnantes-propositions-insuffisantes 


                            • tf1Goupie 7 novembre 2013 19:29

                              Tous ces révolutionnaires de salon qui aujourd’hui vitupèrent contre les manifs, c’est assez drôle, ou assez pitoyable au choix.

                              Le monde binaire des gauchistes qui n’aiment pas le peuple quand celui-ci ne suit pas les directives des dinosaures politiques...


                              • Jean Mohamed De La Bastille Jean Mohamed De La Bastille 7 novembre 2013 19:37

                                C’est bien simple, ce que vous venez d’écrire est tout l’inverse de ce que nous pensons. Vous avez quelques problèmes de compréhension. Une petite explication de texte s’impose :


                                -Je ne suis pas de gauche, ni plus de droite. L’échiquier politique est un prisme bien trop étroit pour les vagabondages de ma pensée. Je n’ai pas voté Hollande. Je n’ai jamais voté d’ailleurs. Le gouvernement actuel, qui au passage est de droite néo-libérale, n’est pas du tout à mon goût.

                                -Je ne suis pas pour suivre ces incompétents affairistes que vous nommez dinosaures.. ;Je vous trouve d’ailleurs plutôt sympa, moi je les trouve minuscule.

                                -Je n’aime pas le langage binaire. Je le trouve trop automatisé.

                              • davideduardo davideduardo 7 novembre 2013 21:03

                                vous avez au contraire des reflexes totalement binaires


                                vous partez de vos postulats ideologiques : 


                                vous pensez qu un salarié est toujours inscrit dans un shéma de lutte des classes 
                                et vous ne pouvez imaginer qu il a parfois le meme interet que son patron a sauvegarder l activité economique dans sa region.

                                Vous observez une activité destructrice de l environnement, alors vous ne pensez qu a l interdire ou a la surtaxer sans aucun autre jugement pragmatique.



                                Dans la meme logique pour sortir du nucleaire, vous nous proposerz d augmenter les factures EDF, ou carément de les débrancher du jour au lendemain.

                              • tf1Goupie 7 novembre 2013 21:31

                                Davideduardo a tres bien résumé ce binarisme qui est confortable intellectuellement mais n’amene que dans des impasses.


                              • Jean Mohamed De La Bastille Jean Mohamed De La Bastille 7 novembre 2013 21:52

                                Je ne suis pas écolo. C’est marrant toutes vos invectives ont vocation à m’enfermer dans un camp. Je suis pour le nucléaire donc il va falloir revoir vos arguments.


                                Mon point de vue est purement stratégique et pragmatique : nous ne pourrons lutter contre la productivité des pays de l’est et encore moins contre la productivité de la Chine. Nous ne devons donc pas aller sur le terrain de la quantité mais sur celui de la qualité. Nous devons nous situer sur le haut de gamme et mettre en place des stratégie d’exportation pour les nouveklles classes dirigeantes des pays émergents, soit quelques centaines de millions de personnes.

                                Et cela permettrait en outre de préserver nos terres et donc de pérenniser le business.

                                N’hésitez pas si vous avez besoin d’autres précisions.

                              • tf1Goupie 7 novembre 2013 22:21

                                « c’est un viol collectif contre la vie » : un discours bien ecolo pour quelqu’un qui ne l’est pas ...

                                et puis si vos ne voulez pas etre « enfermé dans un cadre » il faut éviter de dérouler un discours type lutte des classes plutôt caricatural.

                                bref, vous n’êtes pas non plus gauchiste, mais Hollande est de droite pour vous ... ouais, d’accord


                              • Jean Mohamed De La Bastille Jean Mohamed De La Bastille 7 novembre 2013 22:50

                                En fait la lutte des classes est pour mo une bêtise sans nom....Quant au patron, ils sont pour moi ceux qui se font le plus escroquer par le système. Mais bon à quoi bon cherchez à vous expliquez que ce qui m’intéresse, c’est la probité intellectuelle...


                              • kéké02360 7 novembre 2013 23:09

                                @ jean Mohamed

                                te fatigues pas avec Davidhardos et TF1 parce que là t’es tombé sur deux clients pour le grand concours des benêts, irrécupérables, le genre pour << préserver >> des << emplois >> à manifester avec les patrons contre la fermeture d’une vieille centrale EDF craignos ou contre la fermeture de la vertueuse entreprise Spanghero ........... !!!!!

                                Le Système ultralibéral est à l’agonie mais avec des doués de cette trempe il peut encore tenir quelques années !!!! smiley


                              • davideduardo davideduardo 7 novembre 2013 23:41

                                Nous devons nous situer sur le haut de gamme 


                                l argument colonial ! :
                                « les chinois sont incapables de faire du haut de gamme,ils sont trop arriérés ! »


                                Non,
                                l avantage allemand dans le haut de gamme qui fait qu ils ont encore la main aujourdhui n en a plus pour longtemps.
                                Les chinois, les bresiliens, les indiens, les russes font de la recherche et feront comme eux dans 20 ans.



                                Que vous soyez pour le nucleaire ou non ne change rien a votre raisonnement qui n est qu un reflexe d enfoncage de clou.

                              • bernard29 bernard29 8 novembre 2013 12:07

                                hého Kéké,, vous avez lu le commentaire de Mohamed ; « Je ne suis pas écolo. C’est marrant toutes vos invectives ont vocation à m’enfermer dans un camp. Je suis pour le nucléaire .. »

                                alors votre discours sur la vieille centrale nucléaire, tombe un peu à plat au moins dans le cadre de votre soutien à Mohamed !! vous êtes incohérents tous les deux.


                              • bourrico6 8 novembre 2013 15:57

                                Le monde binaire des gauchistes qui n’aiment pas le peuple quand celui-ci ne suit pas les directives des dinosaures politiques

                                Venant d’une binaire (gauche=mangeur d’enfant), qu’attendre d’autre ?
                                Rien !
                                Il n’a pas les moyens.


                              • vesjem vesjem 7 novembre 2013 21:01

                                @ l’auteur
                                « Je comprends votre colère amis Bretons »
                                tu racoles hypocritement comme un politicard ; en ferais-tu partie ?
                                les lois d’autorisation de la « chimie dans les champs » sont générées par des politiques corrompus par les lobbies de la chimie ;
                                faut-il licencier tous les salariés des entreprises (souvent subventionnées) produisant des nuisances écologiques (armement , nucléaire , chimique , automobile , aviation ,.....) au prétexte qu’elles sont bretonnes ? ? ?
                                peux-tu constater le ridicule de tes arguments , où le mélange , région , breton , pollution , subventions , patrons , fait une soupe indigeste de bêtise ;
                                les discussions/débats/blablas sur ces sujets si graves mériteraient une mise à jour logique et non partisane des cerveaux embrouillés ! 
                                 


                                • davideduardo davideduardo 7 novembre 2013 21:33

                                  les benets et les nigauds, 

                                  ce sont ceux qui soutiennent l austérité au nom de l écologie

                                  • Jean Mohamed De La Bastille Jean Mohamed De La Bastille 7 novembre 2013 23:14

                                    Vous êtes indécrotable. Je ne suis pas pour une écologie politique, je ne suis pas écolo ! Je suis contre ce gouvernement comme j’étais contre Sarko et comme j’ai toujours été contre tous les gouvernements que l’ont nous a proposé depuis 40 ans ! 

                                    Je suis contre l’austérité, je suis pour un capitalisme du travail, par le travail, pour le travail. je milite pour l’éxonération maximale des petits patrons, Artisans, TPE et PME. Je préconise que ce soit les entreprises du CAC 40 qui paie la facture. Facture que j’aimerais voir allégée par la suppression de nombreux postes de haut fonctionnaires, de cabinets et autres commissions onéreuse. Je suis pour un rétrécissement drastique de la classe politique ainsi que de leur nombreux privilèges....

                                    Bref, si je devais vous expliquer ma pensée, vous vous y perdriez si je m’en fie à ce besoin obsessionnel de ranger les différentes perspectives dans une case.

                                  • davideduardo davideduardo 7 novembre 2013 23:39

                                    c est bien, 

                                    mais pour lutter contre le modele surproductif et destructeur de l environnement en france sans pour autant mettre des travailleurs a la rue, vous etes pour quoi ?

                                  • Jean Mohamed De La Bastille Jean Mohamed De La Bastille 7 novembre 2013 23:49

                                    Je relance un savoir faire traditionnelle dans des quantités raisonnées pour soutenir un prix élevé du fait de la rareté et de la valeur ajoutée du produit. De la saucisse au caviar made in France ! Des petits fours jambons servis au défilé Dior ! Voilà le menu ! Les américains seront encore obligés de prendre une mesure proctennioniste pour lutter contre la renomée de nos produits !


                                  • Pilule rouge Pilule rouge 8 novembre 2013 10:40

                                    « Pouvez-vous comprendre que les pratiques modernes productivistes d’élevage porcin assoiffent la terre, les plantes, la vie en Bretagne. La Bretagne est assoiffée par vos entreprises. L’eau est sale. L’eau est souillée. »

                                    La « révolution verte », que vous dénoncez  n’est pas un projet Breton , mais une politique mené à l’échelle globale. Il visait avant tout à faire rentrer de force l’agriculture dans la logique de la dette et du grand capital. Transformant massivement des agriculteurs libres en salariés corvéables,  en agriculteur endetté, ou en suicidé. Intéressez-vous aux normes imposées par l’Union Européen et qui oblige ces entreprises à s’endetter pour se mettre en conformité. A qui profite le crime, et ne seriez-vous pas en train de tirer sur les ambulances ?

                                    Les entreprises d’élevage intensif ne sont pas la cause, mais la conséquence de cette politique mortifère. On ne soigne pas une maladie, en traitant de ses symptômes. Il est affligeant de constater que les mêmes politiques (et leurs satellites) qui ont massivement contribués à ce massacre viennent donner des leçons d’écologie. A ce propos, pour qui tous les commentateurs béats de cet article ont voté ces dernières décennies ?

                                    De plus, taxer et supprimer des subventions est une logique économique, et pas écologique. Il n’y a actuellement aucune solution politique alternative crédible proposée.


                                    • Jean Mohamed De La Bastille Jean Mohamed De La Bastille 8 novembre 2013 18:18

                                      Mais je partage votre analyse mon cher, sauf que vous omettez une chose importante : les institutions européenne agissent sur ordres des banques privées notamment américaine qui expliquent à la BCE et au parlement européen comment gérer l’Euro. Il suffit pour comprendre l’instrumentalisation des pouvoirs publics par des intérêts privés de si’ntéresser à l’évolution de la PAC depuis 1993, année à la quelle le premier ministre français d’alors Edouard Balladur s’était pris un manche monumental par les anglais lors de la négociation. Le processus que vous décrivez s’est mis en place cette année là et alors que nous étions nombreux à nous en alarmer, vous nous traitiez de gauchistes, d’écolo et autres vocables qui dans vos bouches sont du vomis. Alors bon faut-il vraiment que je m’évertu à répondre à votre réthorique sophiste qui détourne mon propos par des démonstrations qui n’ont rien à envier aux syllogisme.


                                      Au demeurant, j’apprécierais énormément la teneur de votre propos et votre style, riche et de qualité, si vous débarassiez celui-ci de vos intentions belliqueuses.

                                      Cordialement.

                                    • Pilule rouge Pilule rouge 8 novembre 2013 11:08

                                      « Non, je parle d’une époque pas si lointaine. L’élevage extensif en plein air était alors la norme. Il consistait à élever des porcs toute l’année à l’extérieur sur une prairie et à les loger dans des cabanes adaptées. »

                                      Vous êtes encore dans une logique écologique capitaliste. Evidemment la manière de traiter les animaux est importante, mais là n’est pas le problème.

                                      La « révolution verte », a coupé le lien vertueux qu’il y avait, lorsqu’une même exploitation agricole faisait de l’élevage et des récoltes. Car les déchets de l’un alimentaient l’autre. En séparant, l’élevage des récoltes, nous avons concentré les facteurs polluant s et augmenté de manière vertigineuse le cout énergétique liés au transport. Nous avons rendu totalement dépendant, les récolteurs d’un côté et les éleveurs de l’autre, aux intermédiaires (banque, sociétés de transport, centrale d’achat…). Les matières premières étant soumises à la spéculation boursière, le coût de l’alimentation animal a explosé. Etc…etc…


                                      • Jean Mohamed De La Bastille Jean Mohamed De La Bastille 8 novembre 2013 18:19

                                        Par exemple, je vous remercie, je n’avais pas du tout envisagé les choses sous cet angle.


                                      • Pilule rouge Pilule rouge 8 novembre 2013 12:27

                                        « Je comprends votre colère amis Bretons mais je crois bien que vous vous êtes faits manipuler comme des marionnettes par vos syndicats à la solde des patrons. »

                                        Qui manipule qui ? Qui subit, et qui profite ?

                                        Des entreprises productivistes locales écrasées par le dumping social, le cout des normes Européen, l’Euro chère et les nouvelles taxes ; ou le consortium de multinationale qui vient parasiter le fruit de la production.

                                        Nous assistons à la matérialisation d’un conflit qui oppose deux mondes. D’un côté, le capitalisme productiviste encré dans le monde réelle, et de l’autre les dignes représentant de la virtualisation de l’économie (Thales-espionnage, Goldman Sachs-finance et spéculation, SFR- société de services). Et tout ça sponsorisé par les politiques de gauche comme de droite.

                                        Quand vous dites le MEDEF, parlez-vous des PMI/PME, de l’exploitant indépendant, des entreprises productives, ou de Goldman Sachs ?

                                        « Ce sont les actionnaires américains qui ont saccagé votre industrie sous l’œil bienveillant du gouvernement »

                                        Heureusement que Goldman Sachs, cette banque non-Etats-Uniennes  et reconnu internationalement pour son éthique, vient sauver la France drapé d’une verte conscience, en réclamant sa juste Dîme.

                                        Qui est benêt dans l’histoire ? Ne jamais sous-estimé l’intelligence parfois inconsciente, des petites gens confronter à une dure réalité.


                                        • Jean Mohamed De La Bastille Jean Mohamed De La Bastille 8 novembre 2013 18:23

                                          Au fnal quand je vous lis, il me semble que nous sommes d’accord sur l’essentiel...A vrai dire, je ne comprends donc pas votre opposition et votre endance à détourner mon propos...Par exemple, là, vous feigner de ne pas comprendre que lorsque je parle du MEDEF, je nomme avant tout les « grands patrons », les argentiers du CAC40...Je ne suis pas contre les patrons, bien au contraire.. ;Pour moi, la société idéal serait une société dans laquelle tout le monde serait son propre patron et on s’échangerait des services....Bref, il est dommage que vous recherchiez avant tout le contrepied car pour ma part, j’apprécie votre contribution.


                                        • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 9 novembre 2013 17:37

                                          pillule rouge@

                                          le seul syndicat achetable ( ex mme notat et le medef mettalurgie...) EST LA CFDT QUE LES

                                          AUTRES SYNDICATS APPELLENT « LES JAUNES »

                                          SIGNATURE POUR LA RETRAITE SOUS SARKO ET QUASIMENT POUR TOUS LES DOSSIERS

                                          DU MEDEF

                                          POUR LES AUTRES PAS DE DIFFAMATIONS LA PILLULE ROSE EST DEJA DIFFICILE A AVALER


                                        • Corinne Colas Corinne Colas 8 novembre 2013 21:39
                                          @ l’auteur
                                          « Nous devons nous situer sur le haut de gamme et mettre en place des stratégie d’exportation pour les nouvelles classes dirigeantes des pays émergents, soit quelques centaines de millions de personnes »

                                          En voilà une vision généreuse et propre de l’agriculture au nom d’une « économie » sociale et solidaire !! Je plaisante bien sûr... 

                                          Euh c’était quoi la finalité de l’écotaxe ? L’exportation se fera en charrette à bras ?  smiley 
                                          Non pas de problème puisque la taxe carbone ne concerne plus les avions quittant l’U.E

                                          Comme quoi, les défenseurs de l’écotaxe ne veulent surtout rien changer au système.

                                          « je ne suis pas écolo »

                                          ... Bon hé bien moi, même si l’écologie politique n’existe toujours pas, je n’ai pas honte de dire que je suis écolo ! Pire (pour certains) je suis partisane de l’écologie profonde, celle qu’on appelle radicale et souvent mise en pratique grâce à une bonne connaissance de la loi, c’est à dire toujours dans les clous. Un genre d’action plus efficace sur le long terme quand bien même il y a des moments « rock ’n’ roll » parfois limites tant les gens peuvent devenir dangereux quand on s’oppose à leurs magouilles. 

                                          Cependant je suis absolument contre ces portiques, cela pour une raison essentielle développée ici :

                                          http://france.eternelle.over-blog.com/article-les-portiques-ecotaxe-vous-surveillent-tous-de-pres-120998664.html

                                           la lutte contre le terrorisme a permis bien des abus, aujourd’hui c’est au nom de la lutte contre les émissions de CO2 que l’on couvre les routes de caméras, oui pas seulement les autoroutes mais aussi nationales et départementales. La société Big Brother devrait plus nous interpeller que le bonnet bleu ou rouge des Bretons.... d’autant que ce sont toutes les campagnes de France qui sont peu à peu truffées de ces cochonneries. 

                                          Dans l’article, était évoqué le problème relativement récent des entreprises devenues syndicats. Au prochain siècle, il n’y aura plus d’hypocrisie, la firme gouvernera sans intermédiaire et entre-temps, chacun sera habitué à ce que tous ses déplacements soient soumis à « l’oeil » ! 

                                          Souvenons-nous avec nostalgie des Luddites qui avaient tout compris : 

                                          http://www.lechappee.org/les-luddites-en-france


                                          Cordialement

                                          Corinne


                                          • Corinne Colas Corinne Colas 9 novembre 2013 17:55

                                            Pourquoi il faut refuser les portiques :



                                            véritable source de l’article (rendons à César ce qui lui appartient)

                                          • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 9 novembre 2013 17:31

                                            le SYSTEME ECOMOUV .....ENCORE UN SOUS-MARIN COMME L ECOTAXE TELEGUIDE PAR LE SATANIQUE SARKOZY

                                            VRAIMENT DES L ’ELECTION DU BANQUIER POMPIDOU DU ROI FAINEANT CHIRAC ET LE SUPEREXITé SARKO LE MAFIEUX DE L EST VALET DE MERKEL  LA FRANCE A COMMENCE A TOUT VENDRE PAR TRANCHES....PAR LOTS..................

                                            MARINE MARCHANDE DCAN PUIS TELECOM AGROALIMENTAIRE..... ACIERIES....DCAN.....ALCATEL....GAD ET FLORANGE....DOUX....ET D AUTRES 1000 EN TOUT

                                            ET LE PIRE SARKO ....QUI NOUS A COUTE 70 MILLIARDS ET QUI A LAISSE TOUTES LES GROSSES ENTREPRISES en difficulté a UNE GAUCHE TRANSLUCIDE



                                            • smilodon smilodon 9 novembre 2013 20:21

                                              @ l’auteur : Je vais vous poser une question et une seule : Et si les « ouvriers », les « employés » (du secteur civil j’entends), avaient plus de points communs avec leurs patrons qu’avec n’importe quel « syndicat » censé les défendre ???!!... Pour faire tourner une « boutique », il faut des patrons « entreprenants » et des employés convaincus !.... Celui qui ne veut pas faire partie de l’équipe, nul ne l’y oblige !... Ni le « patron » ni les « employés » !.... C’est comme au foot !.. Sur le terrain, y’a le capitaine et les 10 autres joueurs.... Aucun « syndicat » !.... Si l’équipe veut gagner le match, c’est la main dans la main, et rien d’autre !... Tout pareil pour une « entreprise » !.... La victoire pour l’obtenir, faut la vouloir, tous ensemble !.... Combien d’ouvriers, combien d’employés (civils), sont syndiqués ???!!.. Et pourquoi ???!!... Adishatz.


                                              • Pepe de Bienvenida (alternatif) 11 novembre 2013 09:10

                                                Ah ! Armorlux et sa marinière cocorico, ses bonnets rouges Made in Scotland (département français) :
                                                « Les produits de la marque quimpéroise sont fabriqués à 40 % en France, 45 % au Maghreb (Maroc et Tunisie), 10 % en Europe de l’Est (Bulgarie et Roumanie) et 5 % en Asie, essentiellement en Inde. »
                                                Re-cocoricouac !


                                                • Pyrathome Pyrathome 11 novembre 2013 20:12

                                                  Article totalement pertinent !!
                                                  Les kapos des camps d’extermination pour porcs et volailles manifestent avec un benêt rouge sur ordre de la kommandantur du MERDEF ....
                                                  Ces gens là sont loin de représenter la Bretagne..........

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès