Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les secrets du Big Mac

Les secrets du Big Mac

Pourquoi un Big Mac rutilant et « 100% pur bœuf » , vous laisse-t-il l’estomac noué et le moral dans les chaussettes ?

 
Pour savoir ce qu’il y a dans un Big Mac, il suffit de demander … Deux steaks hachés, du cheddar fondu, 3 buns de pain, des oignons, des cornichons, deux lits de salade et une sauce inimitable… apprend-on au comptoir de vente.On pourrait s’arrêter là. Il vaut mieux creuser un peu.
 
Qu’est-ce donc qu’un « bun de pain » ? qu’ est-ce qu’« une sauce inimitable » ? Juste un clic ou deux sur le site de Mc Donald. La réponse est . Et bien évidemment, on tombe des nues. La recette du pain a des allures de posologie médicamenteuse. Une vingtaine d’additifs chimiques s’ajoutent à la farine[1] et l’eau. Agents anti-microbiens, agents de texture, colorants, conservateurs tous azimuts. La plupart de ces produits chimiques sont généralement utilisés dans l’industrie du plastique ou même la métallurgie…
 
 Comment toutes ces saletés sont arrivées dans un Big Mac, c’est un véritable mystère… Il est probable d’ailleurs que personne ne le sache vraiment…
 
Dire qu’il était besoin au crétin de Supersize me de s’avaler pendant un mois devant la caméra trois menus Mc Donald’s par jour pour démontrer aux braves gens que ce genre de restauration était nocif pour la santé. Il suffit de lire la liste des ingrédients que Mc Donald’s met gentiment à la disposition de tous ses clients pour comprendre qu’un burger ou des frites Mc Do sont parfaitement in-di-gé-rables :
 
Le petit « pain » (dénommé Big Mac® Bun) :
Seules les indications en italiques sont des notes de l’auteur.
 
· farine enrichie (farine de blé raffiné, farine d’orge malté, niacine, fer (« reduced iron »), thiamine, mononitrate, riboflavine, acide folique, enzymes)
· eau
· sirop de maïs à haute teneur en fructose
· sucre
· huile de soja et/ou huile de soja partiellement hydrogénée
Le petit pain contient aussi 2% ( au plus) des ingrédients suivants :
· Sel
· sulfate de calcium (E516)
· Carbonate de calcium (E170) colorant blanc
· Gluten de blé
· Sulfate d’ammonium (E517) stabilisateur
· Chlorure d’ammonium (E510) Sale plus que le sel
· Stéaryl de sodium lactylé, (E481(i)) Emulsifiant, stabilisant
· Esters mixtes acétiques et tartriques des mono- et diglycérides d’acides gras (E472(f)) DATEM * (Diacetyl Tartaric (Acid) Ester of Monoglyceride)
·  Acide ascorbique* (E300)
· Azodicarbonamide* (E927)
· Mono- et diglycérides* (E471)
· Mono- et di-glycérides éthoxyles (E488)*
· Orthophosphate monocalcique* (E341(i))
· enzymes*
· gomme de guar (E412)*
· peroxide de calcium (E930)*
· farine de soja*
· Propionate de calcium (E282) *(conservateur)
· Propionate de sodium (E281) (conservateur)
· Lécithine de soja
· Graines de sésame
* Agent de panification

 
La sauce « inimitable » (Big Mac® Sauce) :
 
  • huile de soja
  • condiment de cornichons (fait avec :)
     - cornichons coupés en cubes
     - sirop de maïs à haute teneur en fructose
     - sucre
     - vinaigre
     - sirop de maïs
     - sel
     - Chlorure de calcium (E509)
     - Gomme xanthane (E415)
     - Sorbate de potassium (E202)
     - Extraits d’épice
     - Monooléate de polyoxyéthylène de sorbitane (polysorbate 80) (Émulsifiant)
  • extrait de vinaigre
  • eau
  • jaunes d’œufs
  • sirop de maïs à haute teneur en fructose
  • poudre d’oignon
  • graine de moutarde
  • sel
  • épices
  • Alginate de propane-1 (E405)
  • sodium benzoate (conservateur)
  • son de moutarde
  • sucre
  • poudre d’ail
  •  protéine végétale (maïs hydrolysé, soja et blé) – (Il s’agit en réalité de glutamate de sodium)
  • couleur caramel
  • extraits de paprika
  • lécithine de soja
  • curcuma (couleur)
  • Disodium de calcium d’EDTA (E385) (conservateur d’arôme). [2]
 
Un burger Mc Do ne moisit jamais. Il n’a jamais eu rien de vivant. C’est de la nourriture androïde. Gardez-le dans votre tiroir ou au fond de votre poche pendant des années. Il restera tel quel. Indestructible. Hors-champ. L’air et le Temps n’ont pas d’impact sur cette matière-là. Les bactéries n’en veulent pas. Le dernier des microbes, le plus petit des champignons taille la route en le découvrant. Il n’y a que des humains pour s’avaler pareille ignominie. Que devient ce genre de plat au fond du corps humain ? Où s’accumulent les matières chimiques engrangées au fil des jours ? Allez savoir…
 
Le plus terrible n’est pas que cette chose existe et soit même mangée. Libre aux androïdes qui colonisent maintenant l’espèce humaine d’avaler ce genre de plats mutants. Le plus terrible est que l’on puisse encore appeler cette chose « pain » car ce n’est pas du pain mais une usurpation de pain. Un simulacre. Un mensonge. Tout comme un épi de maïs génétiquement modifié ne devrait plus pouvoir s’appeler « Maïs », du pain de laboratoire comme celui des Mc Donalds ne devrait plus avoir droit au nom de pain.
 
C’est la première et peut-être la seule bataille que doivent livrer les écologistes et les adeptes de la nourriture biologique. Celle des mots. Celle du Nom. 
 
Dans une société où l’on ne démêle déjà plus le vrai du faux, les noms ne doivent pas être usurpés sous peine que nous ne perdions bientôt tout contact avec le Réel.
 
A-S BENOIT
 
 
Source : site mcdonalds.com
http://nutrition.mcdonalds.com/nutritionexchange/ingredientslist.pdf


[1] Je n’ai pas creusé pour la fabrication de la « farine ». Elle doit réserver aussi plein d’autres surprises…
[2]Pour ceux qui aiment la poésie, voici ce que contiennent les célèbres frites croustillantes à souhait…
 
Frites
 
Pommes de Terre, Huile végétale (huile de canola, huile de soja hydrogénée, arôme naturel de bœuf [dérivés de blé et lait]*, acide citrique [conservateur]), dextrose, acide de sodium pyrophosphate (maintient la couleur), sel. Frites préparées à l’huile végétale (huile de canola, huile de maïs, huile de soja, huile de soja hydrogénée au TBHQ (Tertiary-Butylhydroquinone) et acide citrique ajouté pour préserver la fraîcheur). Dimethylpolysiloxane ajouté comme agent anti-effervescent.

 *l’arôme naturel de bœuf contient du blé hydrogéné et du blé hydrolysé.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (85 votes)


Réagissez à l'article

136 réactions à cet article


  • ZEN ZEN 16 janvier 2010 10:15

    L’auteur
    Et les droits réservés ? :-)


    • Antoine Diederick 16 janvier 2010 10:39

      hi , Zen....excellent.....et puis pour éviter de grossir en Big Mac, faut faire comme Zen, de la petite reine.

       


    • Antoine Diederick 16 janvier 2010 10:43

      A l’auteur,

      Aux us, ce sont des pragmatiques, si quelqu’un ne démontre pas concrètement le danger de la mauvaise nourriture, ils n’y croient pas. En Europe, nous savons conceptualiser , eux pas  smiley


    • ZEN ZEN 16 janvier 2010 10:56

      L’auteur se pose des questions sur l’origine du BM
      Quand on cherche , on trouve :
      Naissance en 1907....


    • ZEN ZEN 16 janvier 2010 10:59

      Une autre interprétation..
      Comme quoi les experts divergent parfois
      Bon appêtit quand même !


    • fhefhe fhefhe 16 janvier 2010 10:24

      Vous oubliez la « Macdonalisation » des emplois....qui fait autant maigrir que le « Macdo » fait grossir.

      Enfin tel est le

      M onde (d’)
      A ujourd’hui.
      C onsommer (des)
      D enrées
      O génisées !!!!!!!!!!


      • Yann Amare 16 janvier 2010 10:25

        Beurk ! j’ai pas pu lire ce papier j’ai failli vomir juste en regardant la photo !!!

         smiley  smiley :->


        • lola 20 janvier 2010 16:24

          C’est vrai ?

          Tu dois vomir souvent alors ! smiley

          Putain, je me ferais bien un petit MacDo aux chandelles ce soir.


        • bob 16 janvier 2010 10:29

          C’est décidé, désormais, je mange au quick.


          • Iwontregister 16 janvier 2010 14:26

            Bob, après avoir effectué quelques recherches un peu approfondies (je ne dis pas que c’est introuvable, mais j’ai retrouvé la page comparable sur le site de mac-do en quelques minutes : http://nutrition.mcdonalds.com/nutritionexchange/nutrition_ingredients.html ), je n’ai rien trouvé sur le site de Quick ; concernant le fait d’avoir la liste des ingrédients utilisés (sans les proportions ni les méthodes de « cuisine », évidemment). Ce qui, selon moi, est très loin de signifier que Quick est mieux (voir même, n’est pas pire). Personnellement, je ne mets que rarement les pieds dans un fast-food ; et je considère que c’est un comportement sain (encore que, « jamais » serait bien mieux).


          • HELIOS HELIOS 16 janvier 2010 23:13

            Oui, mais au Quick, il y a une feuille de poitrine salée ou fumée et ça relève bien le gout....


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 janvier 2010 10:34

             Monooléate de polyoxyéthylène de sorbitane (polysorbate 80) (Émulsifiant

            j’ ai l’ monooléate qui s’ dilate

            le polyoxyéthylène qui me freine

            le sorbitane qu’ s’ bitane

            le polysorbate chi-bouzouk

            l’ émulsifiant qui s’ fend

            ah mon Dieu qu’ c’ est embêtant d’ être toujours patraque , ah mon Dieu qu’ c ’est embêtant
            je n’ suis pas bien portant... smiley


            • Antoine Diederick 16 janvier 2010 10:36

              A l’auteur,

              Bonjour,

              « au crétin de Supersize me »

              Vous trouvez que ce gars en a un peu trop fait pour dénoncer la « mal - bouffe » ?

              (curieusement journalistique ce super size me, je préfère Rémy Gaillard à Montpellier, il me fait bien rire....de plus il sait courir smiley —)

              Sinon , d’accord avec vous, faut fuir les snacks cracras.

              Relire Montignac ( un véritable succès de librairie), faire du yoga, bcp de stretching et surtout apprendre à respirer....


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 janvier 2010 10:37

                entre le polyoxyéthylène et une Hélène pas polie je choisirai toujours celle qui a le moins de graisse ...


                • ChatquiChouine ChatquiChouine 16 janvier 2010 10:41

                  Fasciné par le ciel quant j’étais gamin, on m’expliquait qu’il fallait que je fasse de longues études si je voulais avoir des chances de participer un jour à la construction de sondes « voyager » qui allaient photographier Jupiter, Saturne, Uranus.
                   On me disait qu’il était fallait une connaissance approfondie de la mécanique, de l’aérodynamique, de l’hydraulique et de nombreuses autres disciplines scientifiques pour concevoir le futur avion supersonique type « concorde ».

                  Allez expliquer à vos gosses, pour les motiver, qu’il faut un doctorat de chimie pour concevoir un Big Mac.....


                  • Pyrathome pyralene 16 janvier 2010 12:57

                    Mets des truffes dans ton big mac , Trolléon................


                  • Charles Martel Charles Martel 16 janvier 2010 10:54

                    « Assez ragoûtant le Big Mac ! »

                    ragoûtant, adjectif Féminin ante.  Sens  Appétissant. Synonyme engageant

                    vous êtes sûr ?


                  • Charles Martel Charles Martel 16 janvier 2010 14:15

                    il est vrai qu’il y a des mots dont la sonorité dénote avec le sens smiley
                    ragoûtant étant trop proche de dégoûtant et voulant dire l’inverse


                  • caramico 16 janvier 2010 10:50

                    Hier j’ai emmené ma fille (15 ans) acheter une de ces merdes : Pour elle c’est encore (de moins en moins) une fête très occasionnelle.
                    Quand j’ai voulu rentrer dans l’usine à malbouffe elle m’a dit qu’elle préférait, le « Drive ».
                    Je lui ai demandé pourquoi, et elle m’a dit que c’est parce-que l’odeur qui y régnait lui donnait la même envie de gerber avant de manger, qu’après.
                    Je suis rentré là dedans, c’est vrai que ça pue, c’est une horreur.
                    Et je pense à ceux qui y travaillent, qui toute la journée respirent ces graisses brulées, ces produits chimiques...
                    C’est sûrement pas sain tout ça.


                    • Biaise Biaise 16 janvier 2010 12:44

                      Non ! :)
                      Et c’est pour cela que l’an dernier, j’ai été un peu soulagée tout de même, malgré le stress de la recherche d’emploi, lorsque le centre de recrutement Mac Donald m’a expliqué que j’avais échoué à leurs testes psychologiques de recrutement !
                      Véridique ! :D
                      Faut-il m’enfermer ou suis-je un exemple de salubrité ? :D


                    • Antoine Diederick 16 janvier 2010 13:26

                      bonjour Biaise,

                      font des test psy, chez Mac Do ?

                      se mouchent pas du pied smiley

                      a mon avis c’est pour voir si on a la fibre commerciale.... smiley


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 janvier 2010 14:42

                      Antoine ils font des tests chez Mac-Do c ’est pour prendre langue avec Biaise ... smiley


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 janvier 2010 10:53

                      Faut pas y mettre son nez ....dans le néfaste-food ... smiley


                      • K K 16 janvier 2010 10:59

                        toujours aussi amusant captain, ne changez pas !


                      • Zimmer Zimmer 24 janvier 2010 07:49

                        « Néfaste-food ».... Je ne connais pas.
                        Bravo smiley


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 16 janvier 2010 10:55

                        Je lui ai demandé pourquoi, et elle m’a dit que c’est parce-que l’odeur qui y régnait lui donnait la même envie de gerber avant de manger, qu’après.

                        Excellentissime !


                        • Charles Martel Charles Martel 16 janvier 2010 11:01

                          Un burger Mc Do ne moisit jamais. Il n’a jamais eu rien de vivant. C’est de la nourriture androïde.

                          tenez :
                          http://www.zigonet.com/exp%E9rience/decomposition-d-039-un-menu-mcdonald-039-s_art5761.html

                          instructif !


                          • Lorenzo extremeño 16 janvier 2010 11:54

                            @ Charles Martel

                            merci pour le lien !


                          • Gollum Gollum 16 janvier 2010 11:13

                            Quand une nation en arrive à se nourrir avec de telles horreurs, c’est qu’elle a complètement perdu le sens du réel.


                            • lambertine 16 janvier 2010 13:38

                              Mis à part que le MacDo, c’est cher comparativement aux sandwiches traditionnels (dont je n’analyserai pas la valeur nutritionnelle), ou, à Bruxelles, au non moins traditionnel sachet de frites (pas diététique non plus, je l’accorde). Le MacDo n’est « bon marché » que par rapport aux restaurants.


                            • ZEN ZEN 16 janvier 2010 11:15

                              Musima a tout compris
                              A propos de Move your money


                              • Antoine Diederick 16 janvier 2010 11:30

                                ouf je vais pouvoir la placer smiley 

                                c’est quand les « six packs » se détournent des « big six » que cela va mieux !


                              • cob 16 janvier 2010 11:28

                                Un article d’une rare démagogie.


                                Pour autant que je sache, lister les produits chimiques qui constituent un aliment ce n’est pas faire la preuve sa nocivité. On pourrait faire le même type de démonstration en listant les constituants d’un vin ou d’un café... le nom (et le nombre) des espèces chimiques donnerait le tournis à n’importe qui.

                                Donc NON, contrairement à ce que vous prétendez, il ne suffit pas de lire la liste d’ingrédients d’un aliment pour se rendre compte de sa nocivité.

                                • Antoine Diederick 16 janvier 2010 11:31

                                  sans doute....mais rien que déjà les huiles hydrogénées....cela suffit pour fuir...


                                • l’arbre 16 janvier 2010 11:49

                                  d’accord mais les éssais clinique ,(avec le public) , prouvent , que le prouduit est très efficace ! le macdo ou autre et comme une drogue :ils le savent mais c’est plus fort qu’eux ils y retournent .
                                  Parceque " c’est pas cher ! pas vrai ! Celà à l’effet d’un retour dans l’enfance , pas besoin de macher , pas de contraintes connues , c’est aussi sucré que les premiers laits incurgités , dans un monde plein de préjugés c’est le droit encadré à la dérive !ce n’est pas un art de vivre c’est une fuite de la réalité ! ce truc qui sert à se substenter , fait coup double : infantiliser + empoisonner !


                                • cob 16 janvier 2010 11:52

                                  Ce qu’il serait bon de rappeler, c’est que TOUT (absolument TOUT) dans la nature n’est que produit chimique, même l’eau. L’être humain n’est pas constitué d’autre chose. Certains sont nécessaires à notre organisme, d’autres pas, d’autres sont carrément nocifs.


                                  Les scientifiques discutent régulièrement de ces questions, mais contrairement aux mises en gardes de bonnes femmes qu’on peut lire dans cet article, personne ne peut savoir « d’instinct » si un ingrédient a un nom suffisamment louche pour être nocif.

                                • Biaise Biaise 16 janvier 2010 12:51

                                  Je plussoie : le Mac Do, c’est un luxe à mes yeux. Pour un repas « complet » (aïe ! aïe ! ça m’arrache la gueule !!!), il faut débourser entre 6 et 10 €
                                  Les sandwichs sont tous à + de 5€ !! Du moins les vrais sandwich, pas les burgers à 1 ou 2€ qui malgré leurs nombreuses calories s’avalent en 2 bouchées et laissent une énorme impression de faim.
                                  Petite, j’aimais le Mac Do pour les jeux à boule dans lesquels il est tellement plaisant de plonger... Le burger facile à macher, c’est top quand on a les dents qui tombent ! En plsu la viande a un gout sucré, cool !
                                  Et puis quand on grandit, normalement on réfléchit... d’autres non... Tout simplement parce que certains parents emmènent leurs enfants là bas au moins une fois par semaine, ce qui est énorme !

                                  Je me souviens d’ailleurs d’un détail de Supersize me : les médecins affirment tous que manger dans un fast food est une chose soit à ne jamais faire, soit à faire une à deux fois par an maximum !


                                • Cascabel Cascabel 16 janvier 2010 13:05

                                  @ cob

                                  Une méthode plus efficace consiste a voir l’ état physique des aficionados du mc-do. Certes, la seule consomation ne suffierait pas a tout expliquer, mais il n’ empêche que leur mode de vie suit une certaine logique et le mc-do en fait partie.

                                  Personnellement je ne vois pas l’intérêt de payer aussi cher un bon repas, servi à table avec des fourchettes et des couteaux, qu’un fast-food sans goût et sans couverts, dans une usine à manger où l’on doit faire la queue comme si on était à la soupe populaire.

                                  Et puis il n’ est pas bien sorcier de comprendre qu’un « repas » mac do tient en grande partie à la boisson. Le sandwich est riquiqui, les frites pas terribles ni bien nombreuses, il reste donc les 50 cl de boisson à forte teneur en sucres pour calmer la faim.
                                  Il faut vraiment être idiot pour aller dépenser 6 euros (ou plus !!!) pour ce genre de poubelle alimentaire.

                                Ajouter une réaction

                                Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                                Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                                FAIRE UN DON

Auteur de l'article

A.S BENOIT


Voir ses articles

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès