• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Mensonge, fausse bannière et vidéos », une politique américaine

« Mensonge, fausse bannière et vidéos », une politique américaine

Vietnam, Irak, Syrie, trois exemples parmi tant d'autres ! La liste des pays qui ont subi l'ingérence fomentée grâce à la manipulation de l'opinion est interminable (Cuba, Cambodge, Soudan, Nicaragua, Somalie, Serbie, Libye, Yémen, Chili, Venezuela, Honduras, la liste est non exhaustive ..). A chaque fois, cette manipulation repose sur un mensonge inaugural, énorme de préférence, qui fabrique le casus belli requis par l'ingérence en tétanisant l'opinion internationale. Spécialité US, cette production de la guerre par l'invention pure et simple de son motif est la marque de fabrique de la maison-mère.

Pour justifier l'ingérence dans les affaires des autres, Washington manifeste à la fois un véritable génie de l'affabulation et un manque évident d'imagination. Les dirigeants US n'oublient jamais d'inventer une histoire à dormir debout, mais elle a toujours un air de déjà-vu. Le plus étonnant n'est pas que Washington fasse preuve d'une telle répétition dans son répertoire, c'est plutôt qu'on semble le découvrir à chaque fois. En attendant, les faits parlent d'eux-mêmes. L'analyse des conflits du demi-siècle écoulé révèle le même modus operandi, elle fait apparaître les mêmes grosses ficelles.

Premier cas d'école, la guerre du Vietnam. En août 1964, le fameux incident du Golfe du Tonkin fait subitement basculer l'opinion américaine dans le camp belliciste. Des vedettes lance-torpilles nord-vietnamiennes, accuse Washington, ont attaqué le destroyer de la Navy « Maddox » au milieu des eaux internationales le 2 août. Dans un contexte de tensions entre Washington et Hanoï, la Maison-Blanche soutient que cette provocation communiste ne peut rester sans réponse. Mis sous pression, le Congrès des Etats-Unis autorise le président Johnson, le 7 août, à riposter militairement. Dans les mois qui suivent, des centaines de milliers de soldats volent au secours du régime sud-vietnamien et les bombardiers US pilonnent les positions nord-vietnamiennes.

A l'époque, la presse occidentale reprend mot pour mot la version officielle, accréditant la thèse d'une agression des forces communistes nord-vietnamiennes qui seraient donc responsables de l'escalade militaire. Pourtant, cette narration de l'incident est totalement fictive. Elle a été fabriquée de A à Z. En réalité, aucune attaque n'a eu lieu. Le « Maddox » était dans les eaux territoriales nord-vietnamiennes et non dans les eaux internationales. Il a bien tiré 350 obus, mais dans le vide, contre un ennemi parfaitement imaginaire, pour faire croire à une attaque. Mais peu importe. Il fallait démontrer l'agressivité criminelle du camp adverse, lui faire porter la responsabilité d'une guerre totale. Elle fera trois millions de morts, et les USA la perdront.

Deuxième cas d'école, la guerre contre l'Irak. Les attaques terroristes du 11 septembre 2001 fournissent à l'administration Bush un prétexte idéal pour lancer une vaste offensive au Moyen-Orient. Elle passe d'abord par la destruction du régime taliban en Afghanistan (pourtant installé avec la bénédiction de Washington), puis par l'attaque contre l'Irak de Saddam Hussein (mars 2003). Privée de toute légitimité internationale, cette agression militaire contre un Etat qui ne menace personne se prévaut, officiellement, d'un double « casus belli ». Bagdad détiendrait des armes de destruction massive représentant un danger mortel pour la sécurité collective, et le régime baasiste fournirait une aide logistique à l'organisation terroriste Al-Qaida.

Comme pour l'incident du Golfe du Tonkin, cette double accusation est une monstrueuse affabulation. On eut beau faire semblant de les chercher, on n'a trouvé aucune arme de destruction massive en Irak, ni aucune connivence entre le régime irakien et l'organisation terroriste fondée par Ben Laden. En revanche, l'implication des services secrets américains et saoudiens dans les attentats du 9/11 est un secret de polichinelle. La version officielle permet donc d'occulter cette responsabilité (qui reste obscure dans ses détails) en se livrant à une inversion accusatoire. Pour justifier la liquidation d'un Etat qui s'oppose à ses ambitions, Washington l'accuse de ses propres turpitudes. Habituée à avaler des couleuvres, la presse occidentale reproduira servilement l'argumentaire contre Bagdad.

Troisième cas d'école, la Syrie. A partir du printemps 2011, une contestation minoritaire et encouragée de l'extérieur, sur le modèle préfabriqué des « révolutions arabes », réclame la destitution du président syrien. Des provocations et des attentats créent un climat de guerre civile, aggravé par l'aide massive que fournissent à la rébellion armée les puissances occidentales et les pétromonarchies du Golfe. Refroidi par les fiascos afghan et irakien, Washington préfère intervenir contre Damas en utilisant des « proxys », des organisations de mercenaires. Mais une partie de l'establishment, acharnée, veut provoquer la chute de Bachar Al-Assad en persuadant Barack Obama d'infliger des frappes aériennes aux forces syriennes.

Pour justifier cette intervention, il faut évidemment un prétexte. On va vite le trouver ! Par l'horreur qu'il inspire, l'usage de l'arme chimique contre des populations civiles constitue le motif idéal. Le 21 août 2013, des images d'enfants gazés dans la banlieue de Damas font le tour du monde. Faute de preuves, les enquêteurs de l'ONU ne désignent aucun coupable. Une étude menée par le prestigieux MIT révélera que cette attaque ne pouvait provenir que des zones rebelles. Mais c'est trop tard. La machine à mensonges tourne à plein régime. Accréditée par Washington, avalisée par ses alliés, la version officielle est reprise par la presse et les ONG subventionnées. Elle devient « la vérité » sur le conflit syrien, le prétexte de l'ingérence étrangère et le faux-nez du néo-colonialisme.

Vietnam, Irak, Syrie, trois exemples parmi tant d'autres ! La liste des pays qui ont subi l'ingérence fomentée grâce à la manipulation de l'opinion est interminable (Cuba, Cambodge, Soudan, Nicaragua, Somalie, Serbie, Libye, Yémen, Chili, Venezuela, Honduras, la liste est non exhaustive ..). A chaque fois, cette manipulation repose sur un mensonge inaugural, énorme de préférence, qui fabrique le casus belli requis par l'ingérence en tétanisant l'opinion internationale. Spécialité US, cette production de la guerre par l'invention pure et simple de son motif est la marque de fabrique de la maison-mère. Lyndon Johnson invente des vedettes-lance-torpilles, Colin Powell brandit sa fiole de jus de pomme à l'ONU, Barack Obama désigne le coupable d'une attaque chimique organisée par ses protégés. Tout est bon pour édifier le bon peuple.

La formule-clé de cette politique, c'est « mensonge, fausse bannière et vidéos ». Le mensonge est l'élément générateur de la guerre impérialiste, sa matière première, son carburant. La fausse bannière (« false flag ») est son mode opératoire préféré, car il autorise l'inversion accusatoire, l'imputation de ses propres crimes à l'adversaire qu'on veut abattre. Les vidéos, enfin, sont l'instrument de communication qui donne corps à la fable fondatrice. Avec la force persuasive de l'image, avec ses effets de réel, elles permettent de substituer une post-vérité construite à la simple véracité des faits. Ce n'est pas un hasard si le Pentagone a dépensé 500 millions de dollars pour fabriquer de fausses vidéos djihadistes, et si les Casques Blancs, en Syrie, montaient leurs vidéos dans des décors de cinéma.


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

124 réactions à cet article    


  • quid damned quid damned 11 janvier 09:17

    Et ce qui est d’autant navrant est que ces mensonges, bien que reconnus officiellement comme tels ne sont pas médiatiquement dénoncés ou si ipeu . Ce qui fait que, que majoritairement dans l’esprit ou l’inconscient du plus grand nombre (incluant les enseignants qui ont la responsabilité de l’« éducation » des plus jeunes) ces mensonges restent la vérité. Et il reste aussi ceux qui n’ont pas encore été officiellement démenti , 9/11 en particulier.


    • rogal 11 janvier 10:00

      @quid damned
      Navrant, oui, mais aussi révélateur. Rendus où nous en sommes, nous ne pouvons plus croire en de l’ignorance ou de la négligence. Les ramifications de l’Empire du Mensonge commencent d’ailleurs à être bien connues (Ugo Ulfkotte). Toute la ploutosphère est complice.


    • Et hop ! Et hop ! 11 janvier 13:15

      @quid damned : La grande presse internationale est l’organe de propagande de l’imperium anglo-américains et de ses multiples masques : OMC, OTAN, FMI, UE, TPI, ONU, Banque Mondiale, GIEC,..


      Les journalistes sont recrutés et payés pour faire ce travail de propagande.

    • HELIOS HELIOS 11 janvier 13:21

      @Et hop !
      ... vous oubliez les grandes agences internationales de « presse »... (AFP par exemple...)


    • quid damned quid damned 11 janvier 19:42

      @rogal
      « Les ramifications de l’Empire du Mensonge commencent d’ailleurs à être bien connues »
      Hélas pas assez, combien savent que Milosevic a été innocenté par la CPI, que Powel a menti et combien ont jamais entendu parlé d’Ugo Ulfkotte justement ou encore de John Perkins. Il semblerait cependant que l’édifice propagandiste commence à se fissurer ... à suivre ...


    • rogal 11 janvier 20:55

      @quid damned
      Vous avez raison. Le « bien connu » vise les internautes à l’esprit un peu curieux. Pour ce qui est du reste de la population ce n’est sans doute pas (encore) acquis. Comment mesurer les résultats de la diffusion par le bouche-à oreille, forcément lente ?


    • howahkan howahkan 11 janvier 11:05

      Encore merci....finalement il est question au début de gros mensonge, le mensonge est une chose la réception et la croyance en celui ci en est une autre....

      le mensonge par polarité nous ramène donc à ceux à qui il est destiné et qui vont écouter et...croire...

      de là à en déduire que ces ont les + abrutis et bidochons passifs qui indirectement gouvernent par laisser faire cette planète pour son plus grand malheur il y a un tout petit pas que je franchis...

      croire veut dire : je ne sais pas..mais je refuse de dire que je ne sais pas,alors je vais croire....n’importe quoi...comme cela je suis un mec bien qu croit....

      autrefois, peut être il y a 5 ou 10 000 quand nos cerveaux marchaient encore comme il le faut, toutes capacités opérationnelles donc,ce « je ne sais pas » était fréquent et ne faisait que traduire la vérité du moment sur un sujet donné..

      ceci exclue le mensonge, l’illusion etc...

      Pauvre humanité...si il n’y avait pas cette souffrance, ces crimes, ces destructions etc...franchement je m’en taperait le coquillage..mais il y a..nous sommes responsables de ce désastre..c’est à nous tous de le corriger..et là ou c’est moins drôle c’est que cela commence et finit avec soi même..ensuite L’Origine est le guide....et l’Origine elle est collective, coopérative, elle partage, donne ,aide etc...

      etc bien sur..


      • fred fred 11 janvier 12:34

        Manipulation mondiale des « FOUS » de dieu made in USA.. !

        Hier soir Obama dans son discours d’adieu avait des larmes de crocodiles pour avoir suivi la politique des faiseurs de guerres...Dans ce pays, les « tireurs-fous » ne tuent pas les bonnes personnes ?

        • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 janvier 13:22

          @fred

          reste à démontrer que D Trump sera moins faiseur de guerre.

          Les prochains mois et années nous permettrons de juger, mais j’ai d’ores et déjà quelques doutes, vus ses propos sur le nucléaire iranien où il accuse Obama d’être trop mou.


        • roman_garev 12 janvier 08:08

          @Olivier Perriet
          Il y a deux choses absolument insignifiantes dont les Occidentaux lobotomisés par leur merdias sont hantés : le soi-disant réchauffement climatique et le soi-disant nucléaire iranien.

          A les lire, tous les autres problèmes, de loin plus sérieuses, n’existeraient pas ou seraient résolus...
          Mais ces alarmistes sont incapables de dire en quoi ces deux choses les concernent.

        • roman_garev 12 janvier 08:10

          @Olivier Perriet
          Ça s’appelle le détournement de l’attention...


        • doctorix doctorix 12 janvier 17:37

          @roman_garev

          Pour le réchauffement, c’est surtout un détournement de fonds...

        • baldis30 12 janvier 18:51

          @roman_garev
          Pour le nucléaire à vocation militaire plusieurs dizaines de pays sont capables d’avoir la bombe !

          Qu’on ne se voile pas la face avec l’Iran .... Et même des entreprises privées sont capables de la fabriquer ! et bien sûr de la vendre ! Qu’elle soit à l’U235 ou au Pu239 !

          Et ne parlons pas des pays auxquels il est interdit d’avoir la bombe ....


        • soi même 11 janvier 12:41

          Encore un qui enfonce les portes ouvertes, cela fait maintenant près de cinquante ans que l’on est au parfum, se qui importe n’est pas de savoir leurs nouvelles frasques, c’est plus tôt se demandez comment y répondre intelligemment qui est un peut plus subtile que de relayé bêtement ses informations donc l’on sait par ailleurs que c’est dans les intentions des USA d’avoir des ennemies déclarés pour mieux imposer leurs suprématies géopolitiques sur le monde. 
           


          • chantecler chantecler 11 janvier 16:59

            @soi même
            Le souci, soi même , c’est que des gros malins comme toi , le savent mais appartiennent à une toute petite minorité .
            La majorité se satisfait des mensonges qui sont colportés par nos médias et la doxa et pense que les actes des USA se font sous l’angle du « bien » , qu’ils sont les sauveurs , les garants d’un ordre idéal , respectueux de la démocratie et des droits de l’homme et qu’ils ne recherchent que le bien commun .
            Alors qu’une poignée de leurs dirigeants , cupides et stupides , entraine le monde dans le chaos pour satisfaire leurs sales petits intérêts dominateurs .
            Mais même aux USA les dégâts sont immenses , la paupérisation , le chômage ,les désindustrialisation , les injustices infinies , les dégâts écologiques pendant que des grosses fortunes dictent leurs règles du jeu et accumulent , captent les richesses ..
            Bref le règne du $.
            S’il n’en était pas ainsi , jamais un D. Trump n’aurait été élu .
            En espérant qu’ils ne nous entrainent pas dans un chaos généralisé .


          • GetREDy 11 janvier 19:41

            @chantecler : Bonsoir chantecler


            La majorité est victime et coupable a la fois. 
            Victime car elle la proie d’un systeme qui s’adonne a l’abrutissement des masses, tout en l’éloignant des vérités profondes qui touchent a l’élaboration de ses desseins les plus secrets.

            Coupable car celle-ci, par paresse, se satisfait des mensonges comme vous le soulignez en les considérant comme des faits établis et ne fait pas l’effort de rechercher par elle meme la vérité alors qu’elle en a souvent la possibilité aujourd’hui, bien plus qu’hier.

            Et pourtant, un oeil éclairé menant a un soulevement de celle-ci peserait lourd dans la balance afin de faire évoluer les choses dans le bons sens avant qu’il ne soit trop tard.

            Les choses sont en train de bouger, lentement, trop lentement meme, mais nos Maitres en sont conscients mais ne laisseront pas faire, et nous pouvons penser, effectivement, s’il n’ont pas déja planifié un grand coup de balai, de ceux qui permettent de tuer dans l’oeuf tout mouvement de contestation.

            Tout comme vous, j’espere me tromper.
            Cordialement.

            PS : Petit détail sans importance, mon clavier ne possede pas certains accents.


          • soi même 11 janvier 19:42

            @chantecler, gros malins , j’espère que tu te met dans le lot.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 janvier 21:13

            @GetREDy
            ça marche quand même de moins en moins... , en 2013, Brzezinski s’inquiétait de l’éveil politique des masses. Les gens s’informent de plus en plus sur Internet, et laissent tomber les médias presstitués. Ils vont aussi s’informer sur les médias russes, boooou quelle horreur !


            Nos Mamamouchis sont en train de perdre les pédales... A tel point qu’un fou furieux, M. Guy Verhofstad, qui préside le groupe libéral au Parlement européen, veut interdire tous ces médias qui critiquent l’ Union européenne et qui sont financés... par Poutine ! 

            " (...) Mais là où Guy touche au sublime, c’est dans son ultime proposition : « L’Occident devrait promouvoir la liberté des médias, récompenser leur responsabilité, et fournir des moyens juridiques de fermer les canaux de désinformation systémiques. » Si les mots ont un sens, la promotion de la liberté de la presse passe donc par le financement des médias méritants, et l’interdiction de ceux qui déplaisent.

            C’est sans doute ce que l’auteur nomme : « Défendre les valeurs européennes ». Ce qui a au moins le mérite d’éclairer la véritable nature de celles-ci.« 


            Wikileaks a annoncé une année 2017 » à couper le souffle". Ils comptent envoyer un missile sur l’Ambassade de l’ Equateur à Londres ... ???


          • GetREDy 11 janvier 23:07

            @Fifi Brind_acier


            Bonsoir Fifi.
            Vous employez parfois ce terme de Mamamouchis. 
            Pardonnez mon ignorance, mais que signifie-t’il au juste ?

            Merci pour vos interventions cohérentes accompagnées de nombreux liens.

          • GetREDy 11 janvier 23:12

            @Fifi Brind_acier


            Ca marche de moins en moins il est vrai, mais j’ai malheureusement l’impression que la grande majorité de personnes en ce monde se contente uniquement des infos biaisées de nos médias mainstream.

          • Abou Antoun Abou Antoun 11 janvier 23:41

            @GetREDy
            Google est (parfois) votre ami, n’hésitez pas à le solliciter. Mamamouchi.
            Maintenant Fifi doit compléter cette réponse et nous dire son admiration pour Molière.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 janvier 08:07

            @GetREDy
            Mamamouchi est un titre faussement honorifique, qui désigne une personne de haut rang, il est ironique, il a été inventé par Molière pour le Bourgeois gentilhomme. Comme Monsieur Jourdain, les Mamamouchis d’aujourd’hui pensent être importants, alors qu’ils ne sont que ridicules.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 janvier 09:00

            @GetREDy
            Ce que je constate quand on distribue des tracts pour l’UPR dans la rue, c’est que les Français sont à la recherche d’informations fiables et qu’ils sont très en colère ... A mon avis, ils ne vont tarder à le faire savoir aux prochaines élections !


            L’année 2016 marque un tournant, avec le Brexit, la défaite de Killary, la libération d’ Alep, l’éviction de Sarkozy, de Juppé, de Mattéo Renzi, Hollande etc Comme dit Charles Gave : « Les peuples se révoltent enfin contre leurs élites corrompues ». Pour lui, la Gauche a trahi le peuple et la Droite a trahi la Nation.

            Ce qui ne veut pas dire que la suite sera pavée de roses, mais qu’un mouvement s’est mis en route. Et c’est ce qui panique les dirigeants occidentaux. 


          • franc 12 janvier 11:33
            @Fifi Brind_acier,

            « la Gauche a trahi le peuple et la Droite a trahi la Nation. »dit Charles Gave


            Bien vu et bien dit.

          • doctorix doctorix 12 janvier 17:39

            @soi même

            Savoir, c’est bien.
            Faire savoir, c’est mieux.

          • baldis30 12 janvier 19:02

            @Fifi Brind_acier
            Ils ne savent plus comment arrêter un phénomène dont ils n’ont absolument pas compris l’usage assez tôt ....

            Gouverner c’est prévoir ..... et pour les prévisions des politiciens c’est comme pour les prévisions météorologiques à huit jours .... : on a oublié d’informer l’anticyclone des Açores et la dépression islandaise ! Comment voudriez-vous qu’ils obéissent ?

            Au départ Internet ne leur faisait pas peur : un échange d’informations entre de grands labos mondiaux avec un nœud du côté de Pittsburgh, en plus développé à partir d’un réseau militaire US (Arpanet) . Rien d’inquiétant ...

            Et pratiquant depuis plus de vingt ans je vois totalement l’évolution ... Ils n’ont pas plus compris Internet que leurs prédécesseurs comprirent le développement de l’automobile ou bien avant de l’électricité. C’est de toutes les époques et dans tous les domaines, y compris dans le domaine culturel... il suffit par exemple de se référer à Mozart et Beethoven dans le domaine musical ! ou à l’impressionnisme ...


          • doctorix doctorix 12 janvier 19:16

            @baldis30

            Avec internet, c’est la conscience qui se développe. Peut-être même le cerveau. Comme un booster pour l’évolution darwinienne.
            C’est la naissance de l’homo internetus.
            Ca existe, ça ?
            Sinon je brevette.

          • HELIOS HELIOS 11 janvier 13:20

            ... petit oubli dans le déroulement des faits sur l’Irak... c’est bien Saddam qui a envahi le Koweit, n’est-ce pas ?


            Mais cela ne change rien dans la duplicité des américains et leur capacité de foutre la m... partout.

            Donc, maintenant que vous nous avez précisé tout ça, comment-va-ton faire pour s’en prémunir ? Simple, ce dont on est sûr, c’est que ce ne sont pas les « young leader » qui vont le faire.

            Il nous manque donc un(e) futur(e) président(e) qui au moins déclare redonner sa souveraineté a la France et qui ait les moyens de le faire.

            Vous savez pour qui voter maintenant !

            • files_walQer 11 janvier 13:47

              @HELIOS « Vous savez pour qui voter maintenant »

              Oui, François Asselineau www.upr.fr


            • Michel Maugis Michel Maugis 11 janvier 14:33

              @HELIOS

              « .. petit oubli dans le déroulement des faits sur l’Irak... c’est bien Saddam qui a envahi le Koweit, n’est-ce pas ? »

              Et grand oubli volontaire de Helios : 

              1) Le Koweit est une province d’Irak arraché par les Anglo Saxon pour en faire       une province US, La création de ce mini état est un vol, un saccage de l’Irak
              2) Saddam a envahi le Koweit avec l’accord explicite et hypocrite des USA
               

              et l’Irak a avait mille fois plus de raisons d’envahir le Koweit que les USA d’intervenir n’importe où ailleurs.




            • MAIBORODA MAIBORODA 11 janvier 17:39

              @HELIOS


              Savez vous quand, comment, pourquoi et par qui le Koweit avait été créé ?
              Quelques recherches historiques vous permettraient peut-être d’avoir une vision différente des choses et de ne pas reprendre innocemment les éléments de langage qui furent généreusement distribués à l’époque par ceux qui se sont précipités à son secours. 


            • MAIBORODA MAIBORODA 11 janvier 17:42

              @Michel Maugis


              Entre temps, vous avez fourni à Helios quelques explications (pertinentes) qui lui éviteront d’aller explorer l’Histoire.

            • Abou Antoun Abou Antoun 11 janvier 23:46

              @Michel Maugis
              Vous faites bien de remettre les choses en place. Saddam est effectivement tombé dans un piège tendu par les USA. Et vous faites bien aussi de rappeler que le Koweit comme beaucoup d’états de la région est une création coloniale.


            • HELIOS HELIOS 12 janvier 03:32

              @MAIBORODA et M Maugis


              L’histoire du Koweit, je la connais aussi... je veux seulement dire que Saddam n’a pas fait correctement son boulot.

              Quand un pays a une revendication territoriale (par exemple) il va devant la cour internationale de la Haye. Saddam aurait pu faire pareil plutot que d’envoyer ses chars.
              Je ne vais pas refaire l’histoire, mais je ne suis pas sûr que le Koweit soit resté independant

              ...cela dit je suis 100% d’accord avec vous sur les griefs que nous avons envers les Etats Unis.


            • MAIBORODA MAIBORODA 12 janvier 09:32

              @HELIOS



              Votre honnêteté vous honore. Mais ne savez vous pas que cette fameuse cour internationale est « sous influence » ?

            • Michel Maugis Michel Maugis 12 janvier 13:20

              @HELIOS

              Ce ne sont pas des griefs ! et vous n’êtes pas d’accord avec moi.
              .
              Dire d’ avoir des griefs contre les USA c’est vraiment du faux culisme, dans la même ligne de votre tentative de ne pas reconnaitre que les USA forment un état GANGSTER.



            • HELIOS HELIOS 12 janvier 17:06

              @Michel Maugis


              Faux cul, faux cul... rien a voir. Je suis souverainiste, mais ce que je veux pour moi, je ne peux l’interdire aux autres !
              Les Etats unis ont une classe politique, une armée et des institutions qui défendent leur(s) pays.
              Vous appelez cela comme vous voulez, imperialisme etc... mais au moins eux, font tout -dans leur interet-.pas celui des autres.

              Quand ferons nous pareil chez nous ? 
              Pourquoi accuser les américains, si nous ne savons pas nous défendre nous même ?

              Sans abuser ni tenir des propos philosophiques de comptoir, vous savez que dans le domaine des nations, c’est a dire l’interet superieur d’un etat, il n’y a pas de place pour la morale.
              Helas, si nous savions avant bien faire le boulot avant et probablement jusqu’a Charles de Gaulle, nous avons abandonné tout avec le 2nd mandat de Mitterand et de ses successeurs.

              Les gangster, ok... où sont les nôtres ? il n’y en a pas ? nous sommes des amateurs, les américains sont des pros : la preuve, ils reussissent a former eux même nos « z’élites » a notre propre soumission, ce sont les « young leaders »

            • HELIOS HELIOS 12 janvier 17:09

              @MAIBORODA


              ... oui, la cour est sous influence... mais les influences, cela se construit et au pire s’achetent.

              Pensez vous que d’autres pays, dont des grands pays, n’aient pas defendu l’Irak a cette époque ? surtout avec le petrole a la cléf.




            • baldis30 12 janvier 19:05

              @Michel Maugis

               et Tremolin arraché à la France pour en faire l’île d’un prince pétrolier .... mais certain ne l’ont pas compris

              et l’imposition à l’Ethiopie par la G.B. de ne pas exploiter son eau pour le bonheur des cotonniers anglais exploitant la main d’œuvre des fellahs égyptiens .... ben voyons


            • Michel Maugis Michel Maugis 13 janvier 00:35

              @HELIOS


              Si vous reconnaissez être immorale alors circulez, et ne soutenez pas un pays ORDURIER qui veut faire la morale aux autres.

              Vous êtes vraiment une faux cul

              Vous appelez à la guerre, et voulez faire croire être humaine !!

              Pro ou pas ce sont des ordures, et vous êtes une folle faux cul, qui nuisez aux débats MORAUX
              Vous êtes souverainiste ? Et soutenez les ordures US ??? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès