• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Quand le colt fait la loi

Quand le colt fait la loi

L'Amérique et ses (chères) armes

Du goût immodéré pour les armes à feu chez les fils de cow-boys

_"On ne peut jamais savoir ce qu'il peut advenir d'un homme qui possède à la fois une certaine conception de ses intérêts et un fusil." (Georges Clemenceau)

Un fait divers récent en Floride :Le coup de folie d'un Américain

Un fait divers comme il s'en passe régulièrement, en Virginie comme en Arizona. Il y en a eu d'autres , vite oubliés... On se souvient, il y a 10 ans, le massacre de Columbine...Michael Moore en a fait un film, discuté sur la forme, mais effrayant sur le contenu. I
Les familles des victimes pleurent, la nation compatit, mais rien ne se passe au niveau de la législation, malgré les protestations et les actions citoyennes de certains groupes déterminés à rompre avec cette "culture" de mort. Parfois des velléités présidentielles de changer les choses, à la suite d'un drame affreux, mais cela n'aboutit jamais. Un candidat à la présidence qui ferait campagne contre les lobbies des armes n'aurait aucune chance d'être élu.

_Rien ne peut et ne doit changer : c'est cons-ti-tu-tio-nnel ! (2e amendement).
Sarah Palin donne l'exemple, elle aime même s'exhiber et le business des armes est prospère.
Un lobbying sur lequel les éventuels réformateurs du système se cassent les dents à tous les coups : la toute puissante NRA(National Rifle Association)
Un lobby omnipotent. Bien lié aux intérêts de la droite décomplexée, qui le lui rend l'ascenseur au Congrès...
Le port d'armes aux USA est en effet une culture, qui s'enracine dans une forte tradition, dont la défense ne peut se dissocier de celle des droits individuels.
Le droit de posséder des armes est quasi-sacré, dans certains Etats plus que dans d'autres. C'est vécu comme un aspect indissociable de la liberté. C'est comme une religion, avec ses rites, ses initiations, ses exercices dés le plus jeune âge, ses expositions, ses congrès...Dans l'Etat de Virginie, l'amour des armes s'exhibe en public.
Les armes à feu aux Etats-Unis surabondent, et encore, on ne connaît que les chiffres officiels...

Cet amour immodéré pour les armes à feu nous paraît incompréhensible . Mais on trouvera toujours Outre-Atlantique des arguments pour en justifier le port et l'usage, (qui pouvait avoir un sens à l'époque où l'Etat constitué et la police n'existaient pas ou peu, où l'isolement des individus dans de vastes espaces nécessitait l'auto-défense contre les dangers omniprésents)

"Tout commence pendant la Révolution américaine. C'est une milice qui est à l'origine de cette révolution, composée de militants appelés "minutemen", du fait qu'ils avaient arme et équipement chez eux et devaient être prêts dans la minute lorsqu'ils étaient appelés. Cette révolution a eu lieu de 1775 à 1783, dès lors, les armes possédaient des connotations positives pour les Américains, car c'est ici via les armes qu'ils obtiennent leur indépendance. Ce mouvement est alors renforcé par la conquête de l'Ouest pendant laquelle les Américains ont étendu leur territoire. Ils ont massacré plus de cinquante millions de bisons dans le but d'exterminer les indiens qui vivaient de cette viande. Pendant cette période, on relève l'apparition des « Wanted posters » et des chasseurs de primes. "
___

Ce n'est pas l'arme qui tue , disent les adeptes de la NRA, pour se justifier, c'est l'homme... Argument bien hypocrite, purement mercantile, qui vaut aussi pour le couteau de cuisine... Certes, mais l'occasion ne fait-elle pas le larron ? Comment expliquer le nombre effarant de morts par armes à feu aux USA. Avec tant d'armes à la maison, souvent mises en évidence avec fierté dans le salon, qui sont des incitations aux réglements de compte et aux pulsions des fous...
"... dans les comparatifs internationaux sur le nombre d’homicides volontaires pour 100 000 habitants, les Etats-Unis voisinent des pays africains, d’Amérique du Sud ou de l’ancienne Europe de l’Est, avec 5,4 homicides pour 100 000 habitants, à proximité de la Namibie, du Kenya et du Pérou, devant la Palestine ! Les pays d’Europe occidentale évoluent entre 0,7 et 2,2…-NDA-)
__

Surtout quand les armes surabondent, quand on peut en acheter sans grande formalité, dans les rifle-markets, les grands super marchés du pétard, où l'on peut même, dans certains Etats, se procurer des fusils d'assaut. A la frontière mexicaine surtout, où les narcos viennent faire leur shopping, en passant discrètement la frontère en toute impunité.
___

La culture des armes est mortifère.
-Paradoxalement, grâce à Obama, les ventes d'armes s'envolent, même si la NRA , grâce à la mâle Sarah Palin, a fait campagne contre Obama, en finançant les Républicains.
God bless (and save) America !
_________________________

Documents joints à cet article

Quand le colt fait la loi Quand le colt fait la loi Quand le colt fait la loi

Moyenne des avis sur cet article :  3.64/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

145 réactions à cet article    


  • Cocasse cocasse 17 décembre 2010 13:09

    Vous faites bien de rappeler que la possession d’arme a été instituée suite à une guerre d’indépendance.
    Gravé dans le marbre de la constitution américaine, pour le droit à se défendre, mais surtout pour le droit à se démettre d’un régime tyrannique.

    Ici, en France, seuls les voyous ont des armes.
    L’interdiction des armes castre le peuple de son devoir de révolution, si elle était un jour nécessaire.
    Posséder une arme devrait être un droit individuel. Cela mérite d’être réfléchi, débattu, ou proposé par référendum.


    • ZEN ZEN 17 décembre 2010 13:26

      seuls les voyous ont des armes
      En toute illégalité !
      Notre culture, notre passé nous rendent heureusement étrangers à ce culte US, résidu d’un contexte qui a disparu,dont on voit clairement toutes les dérives meurtrières.


      • Cocasse cocasse 17 décembre 2010 13:48

        Zen : si tu as vu le film évoqué dans l’article : « Bowling for columbine », Micheal Moore y compare le système américain et canadien, tout deux autorisant les armes.
        Il se trouve que le canada ne connait pas de désordres liés aux armes (les gens laissent même leur maisons ouvertes). Son film essaie de trouver les véritables causes de la violence aux états unis.


      • pingveno 18 décembre 2010 11:40

        ZEN, quand vous avez une arme pointée sur la tempe, en général la question de sa légalité ne se pose pas (pas plus que celle de sa véracité d’ailleurs : pour info les armes d’alarme sont autorisées à la vente à toute personne majeure en France et en général on la distingue difficilement d’une vraie surtout dans le noir)
        Par contre c’est vrai que notre culture est différente, dans les mêmes conditions nous n’aurions peut-être pas la gachette aussi facile. Mais pour combien de temps ?


      • Natariege 17 décembre 2010 13:42

        Les voyous ont des armes, donc le peuple doit être armer.
        Mais comme le pouvoir a peur du peuple, il y aura toujours une propagande contre les armes.
        Et la police dans tout ça ??? elle préfère piéger les automobilistes (moins de risque).
        Lors d’un cambrilolage, la police intervient en moyenne 2 h après les faits, c’est du vécu !!! et oui, faut pas prendre de risque.
        Ils viennent même de découvrir que les voyous avaient des AK47. donc maintenant , ils interviendront le lendemain.
        Poulets = poules mouillées.
        C’est pourquoi si vous voulez vous protéger, rien de tel qu’un fusil de chasse, et c’est légal.
        Pas le droit de l’acheter, mais droit de le détenir la est la subtilité.
        Moi je préfére flinguer le visiteur nocturne que de finir tétraplégique.
        La population armée = pas de viol, pas de vol, pas de meurtre.
        Idem pour les pays qui ont l’arme nucléaire. les pays qui ont l’armes atomiques, ne se font pas la guerre.
        CQFD


        • Cocasse cocasse 17 décembre 2010 13:52

          « Qui veut la paix prépare la guerre ».
          « Qui ne connait la violence, ne peut connaitre la non-violence ».

          Ne soit pas trop dur vis à vis des policiers : le pouvoir les a abandonné, a saccagé leurs conditions de travail, et leur donne des directives absurdes.


        • juluch 17 décembre 2010 13:50

          Je comprend les Américain pour les armes.


          Je suis d’accord que c’est pas l’arme qui est dangereuse mais l’homme qui actionne l’arme.
          l’homme tue, l’arme est un instrument.

           Et se n’est pas hypocrite.

          Pour la France, la législation est dure mais, elle empêche en RIEN la prolifération d’armes en tout genre dans les citée dont des armes de guerre !!

          Alors......pfff !

          Tout citoyen devrait être armé avec une autorisation de détention mais aussi de port.

          • Cogno2 17 décembre 2010 16:15

            l’homme tue, oui, mais avec l’arme.

            Sans arme, il y a fort à parier qu’après quelques poings dans la gueule, ça ce serait arrêté là une fois le coup de sang passé, avec une arme, ben on a plus vite un cadavre.
            Parce que c’est bien beau d’avoir un flingue, mais quand on l’a, il faut être prêt à s’en servir.

            Donc l’argument est bien hypocrite.


          • OMAR 17 décembre 2010 18:13

            Omar 33

            Juluch:Je comprend les Américain pour les armes.

            Les USA ne sont pas comme ces états européens, asiatiques ou autres.
            Ils ne possedent pas une reférence civilisationnelle.
            Ils sont nés par la violence et dans la violence.

            Et quand il n’exportent pas leur violence, ils l’appliquent chez eux...

            Faites le calcul, combien de fois et oû, les USA sont intervenus militairement..

            Même contre la petite ile de Grenade....


          • juluch 17 décembre 2010 18:57

            Je me tue à dire qu’une arme c’est une RESPONSABILITE !


            Que se soit des professionnels ou des citoyens lambda avec un fusil de chasse.

            La légitime défense est proportionnelle à l’attaque.

            On répond pas par un coup de poing un coup de feu c’est clair.
            On ne transporte pas une arme sur sois.

            Exemple : Quand on va en club de tir l’arme est déchargée dans le coffre du véhicule et munitions séparées.

             A la maison elle est dans un coffre.

            C’est la législation. 

          • pingveno 18 décembre 2010 11:48

            Sans arme, il y a fort à parier qu’après quelques poings dans la gueule, ça ce serait arrêté là une fois le coup de sang passé, avec une arme, ben on a plus vite un cadavre.

            Même pas sûr. Contre-exemple, l’Angleterre, qui est encore plus anti-armes que la France. Pas de vente libre des pistolets d’alarme. Ben du coup les voleurs passent directement au couteau, qui lui n’est pas illégal mais bien plus dangereux que le pistolet d’alarme. Donc finalement plus de morts pendant les cambriolages qu’en France.


          • ZEN ZEN 17 décembre 2010 14:14

            Vous raisonnez comme le rednek du Nébaska ou du Texas, qui en redemande, sollicité en permanence par la très puissante NRA, qui a ses antennes jusqu’au Congrès.
            Le problème n’est plus de se défendre, mais de faire du business, quitte à surarmer en toute légalité certaines groupes ultraconservateurs néofascistes, qui vont à l’exercice à balles réelles tous les dimanches matin...
            La prolifération des armes en banlieue peut et doit être combattue par les moyens appropriés. C’est possible, même si l’on a trop attendu...
            La prolifération (même légalisée) des armes ne règle pas le problème, mais l’envenime, et l’autodéfense est à la source de tous les dérapages.
            C’est dèjà difficile pour la police d’utiliser une arme judicieusement et de manière proportionnée...


            • juluch 17 décembre 2010 14:34

              Pas d’accord.


              Une arme est une responsabilité. Faut savoir s’en servir et surtout là connaitre et se connaitre sois meme !!.
              Et je vois pas en quoi les armes déclarées enveniment quoi que se soit !

              L’autodéfense est un droit légitime.

              Si quelqu’un a l’intention de tuer votre famille et que vous êtes armés vous tirerez.

              Quant aux policiers, dans certaines situations je les trouves bien maître d’eux même face à de la racaille qui les caillassent ou leur tire dessus !

              J’ai une question :
              Avez vous déjà tenue une arme ? On vous a tiré dessus ?

            • PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP 17 décembre 2010 17:51


              Juste une petite video pour ceux qui tirent à boulets rouges sur ces « cowboys » de flics .
              A la 3° minute une belle démo de sang froid. Bravo Lionel.


            • PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP 17 décembre 2010 17:53

              la voilà
              tapez sur you tube :

              Zone Interdite 26-09-2010 - Des Policiers Dans La Tourmente


            • PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP 17 décembre 2010 14:14

              dire que les armes sont la cause des homicides, revient à dire que les stylos sont responsables des fautes d’orthographe .
              Simplement nos « élites » ont la trouille de devoir un jour les affronter.


              • PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP PAS GLOP 17 décembre 2010 17:35

                Oops j’ai dû froisser quelques bisounours .
                Alors tentons une expérience si vous le voulez bien : posons une arme chargée sur une table et je vous laisse en observation afin de comptabiliser le nombre de morts qu’elle aura généré en 2500 ans .
                Et puis soyons honnête, combien d’opposants à un assouplissement de la législation sur les armes laissent leurs bambins trucider à longueur de journée des hordes d’ennemis par console interposée ?
                Le réel danger n’est pas dans le fait de manipuler des outils plus ou moins dangereux, sinon il y a belle lurette que les familles de militaires, flics ,convoyeurs de fond et autres porteurs de flingues seraient décimées.
                Par contre continuez de laisser vos gamins s’éclater dans un monde de violence totale fut-elle virtuelle ,mais ne vous étonnez pas s’ils ne savent pas faire plus tard la part des choses .


              • sonearlia sonearlia 18 décembre 2010 02:45

                C’est vrai ça, quand on perd a un jeux vidéo, on ne survis pas.


              • foufouille foufouille 17 décembre 2010 14:29

                seuls les voyous ont des armes

                les flics aussi
                on a juste des fourches, et pas grand chose


                • Tall 17 décembre 2010 14:38

                  Inutile d’essayer de convaincre Mr Zen avec des paroles. Ainsi que tous ceux qui pensent comme lui, il ne comprendra que le jour où , par exemple, sa fille serait violée et tuée par une bande de jeunes voyous. C’est ce jour-là, et ce jour-là seulement, que sa vision des choses changera.


                  Je souhaite donc à Mr Zen de persister dans son erreur jusqu’à son dernier souffle, car ça voudra dire qu’il aura eu la chance de faire partie toute sa vie de ceux pour qui ça n’arrive que dans les journaux.

                  Et mon souhait est sincère, car le prix à payer pour ce genre de leçon de vie est extraordinairement cher.

                  Quant à la Justice de l’Etat de Droit, elle est évidemment indispensable, mais en général, la police ne peut arriver qu’après l’agression. Et là, c’est déjà trop tard.

                  Aussi quand un père texan qui amène ses filles au stand de tir, dit que le Colt est une forme de justice, car il met à égalité une fille de 16 ans et les malabars qui veulent lui faire sa fête : c’est bien vu.

                  • juluch 17 décembre 2010 14:40

                    D’accord avec vous Tall.


                  • Cogno2 17 décembre 2010 16:22

                    Aussi quand un père texan qui amène ses filles au stand de tir, dit que le Colt est une forme de justice, car il met à égalité une fille de 16 ans et les malabars qui veulent lui faire sa fête : c’est bien vu.

                    Ouais bravo, exemple bateau à ressortir au JT de 20h00.
                    Il y a d’autres cas de figures possibles.
                    -la gamine flippe, le type lui pique son flingue, boum.
                    -la gamine sort son flingue, le type d’en face sort le sien, boum boum.

                    Bref, je suis pas pressé de voir le premier blaireau un peu aviné ou cocu venu avec un flingue.

                    Puis franchement, puisqu’on prends l’exemple des USA et du Canada, l’argument est à double sens, les armes ne rendent pas un pays plus sur.
                    Donc ça fout par terre vos arguments de mâles en manque de virilité.


                  • Tall 17 décembre 2010 16:51

                    arguments de mâles en manque de virilité.


                    les cimetières sont peuplés de gens virils et courageux morts dans la fleur de l’âge
                    mais bon, c’est vrai qu’aucun n’est mort en tapotant son inexpérience sur son clavier


                  • Tall 17 décembre 2010 17:26

                    Bref, je suis pas pressé de voir le premier blaireau un peu aviné ou cocu venu avec un flingue.


                    Mais l’interdiction de port d’arme n’empêchera pas le 1er blaireau délinquant venu de te faire la peau pour 10 €, même sans flingue. Un simple couteau suffit. Et même moins que ça, s’ils sont en bande.

                    Interdire les armes ne diminue pas la crapulerie, ça désarme seulement les honnêtes gens.



                  • Cogno2 17 décembre 2010 18:17

                    les cimetières sont peuplés de gens virils et courageux morts dans la fleur de l’âge

                    Oui, combien sont morts parce qu’un type un peu teigneux et à court d’argument avait un flingue ?


                  • OMAR 17 décembre 2010 18:17

                    Omar 33

                    Tall :" le Colt est une forme de justice..

                    Bravo Tall, bravo surtout pour votre application sélective de votre principe.

                    Car je connais votre opinion quand il s’agit de ces peuples qui veulent aussi se défendre, et qui sont obligés de prendre des armes..


                  • Cogno2 17 décembre 2010 18:20

                    Mais l’interdiction de port d’arme n’empêchera pas le 1er blaireau délinquant venu de te faire la peau pour 10 €, même sans flingue. Un simple couteau suffit. Et même moins que ça, s’ils sont en bande.

                    Et l’autorisation va leur faciliter le travail.

                    Interdire les armes ne diminue pas la crapulerie, ça désarme seulement les honnêtes gens.

                    les honnêtes gens bien pensants, Brassens les décrivait bien.


                  • ZEN ZEN 17 décembre 2010 18:38

                    Tall
                    Tu lis trop les faits divers crapuleux dans la Libre Belgique
                    Cela te rend anxieux.....
                    Quand on n’a pas peur de la mort, on raisonne autrement


                  • juluch 17 décembre 2010 19:00

                    Ne confondaient pas PORT d’arme et DÉTENTION d’arme........c’est différent !


                    Le premier est interdit au citoyen le deuxième autorisé..........avec une autorisation en préfezcture !

                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 17 décembre 2010 19:20

                    Entièrement d’accord avec Tall. Interdire les armes ne dissuade nullement le premier connard venu de s’en procurer. Sans même parler de l’armement lourd dans nos banlieues.

                    Mais je suppose que Zen aurait eu le même courage qu’Anne-Lorraine face à son agresseur, désarmée et se battant jusqu’à la mort certaine qui l’attendait ?


                  • ZEN ZEN 17 décembre 2010 19:29

                    Cosmic mélange tout...
                    Donc une arme pour tous, en prime Bonux au Bac ? smiley
                    Avec mode d’emploi et consignes de prudence...
                    Un pistolet à eau à la maternelle pour préparer les jeunes esprits, pourquoi pas ?
                    Faudra y réfléchir !
                    On n’est pas dans les rues de Tel-Aviv...


                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 17 décembre 2010 19:31

                    Qui vous parle de Tel Aviv ? Vraiment n’importe quoi.
                    Qui vous dit d’éduquer les enfants au combat ? Vous êtes imaginatif, pour une fois.


                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 17 décembre 2010 19:32

                    Quoique non, éduquer les enfants au combat, le Hamas sait très bien faire, que vous appréciez tant.
                    Et à part les provocations à deux balles (de match), vous dites quoi dans la discussion ?


                  • ZEN ZEN 17 décembre 2010 19:45

                    Cosmic
                    J’ai déjà donné dans la discussion...
                    On peut revenir au billet, purement informatif, si ça ne vous embête pas
                    Les questions difficiles et très controversées sur le port d’armes en France n’était pas le sujet et je n’ai guère de lumières là-dessus...
                    Le hamas ? J’apprécie...moyennement smiley
                    Vous me lisez toujours mal...comme d’hab


                  • Tall 17 décembre 2010 19:50

                    zen

                    je ne lis jamais les faits divers ... je n’ai pas besoin de ça pour savoir
                    quant à la peur de la mort, il ne s’agit pas de peur au sens émotionnel
                    il s’agit d’aimer la vie, et donc de ne pas la laisser dépendre de la décision du 1er sale con qu’on croise

                    mais ne t’inquiète pas, Zen, ce genre de malheur ne t’arrivera jamais
                    pourquoi ?
                    ben, parce que ça ne t’est jamais arrivé pardi ...




                  • sisyphe sisyphe 17 décembre 2010 23:49

                    Par Tall (xxx.xxx.xxx.226) 17 décembre 17:26



                    Interdire les armes ne diminue pas la crapulerie, ça désarme seulement les honnêtes gens.

                    Ah bon, ça veut dire que tu es armé ? smiley 

                    Argument qui ne tient pas la route une seconde ; dans la mesure où le taux de mortalité par armes (de toutes sortes, mêmes blanches), est de loin le plus élevé dans les pays où les armes sont en circulation libre. 

                    Une arme, les honnêtes gens n’en ont pas ; sauf dans les pays de guerres ou qui se la jouent far-west : on voit le résultat. 

                    Sympa de ne pas interdire les armes : on va voir se multiplier les braquages aux explosifs et à la kalach, comme en ce moment....ou aux coins des rues.... 

                    Faut vraiment être totalement irresponsable pour avancer ce genre de trucs. 

                    Quant à l’argument pour faire trembler les chaumières et rameuter la loi du talion, du genre : « quand ce sera ta fille.... » ; on dirait du Stallone en plein Rambo ; c’est ton prochain avatar, Tall ? 
                     smiley 



                  • sisyphe sisyphe 17 décembre 2010 23:56

                    Symptomatique de retrouver comme favorables aux port des armes, toute la droite et extrême ; y en a qui se shootent aux polars, et d’autres à la mort ; on se fait les poussées d’adrénaline qu’on peut, pour justifier des positions de soutien des oppresseurs... 


                    La preuve que droite et extrême sont des ennemis de la paix et de la démocratie...

                    La loi au bout du flingue.... 
                     smiley 

                  • sisyphe sisyphe 18 décembre 2010 00:25

                    Oui, perseus, outre que la peur n’évite pas le danger, le fait de permettre de s’armer le multiplie évidemment ; mais même sans aller jusqu’aux motivations et ressorts profonds, on peut constater surtout que les convictions personnelles rejoignent logiquement les positions politiques : soutien aux fabricants d’armes, aux pouvoirs dominants, à la loi du talion, du plus fort, à l’oppression... 


                    Comme le démontre parfaitement l’article de Zen, la libre circulation des armes aux States, est un véritable danger public , qui fait des milliers de victimes par an (entre autres, quelques présidents, au passage...) ; et il y en a qui le justifient et en redemandent ; des amoureux de la paix et de la démocratie, quoi... 

                    Revoir « Bowling for Columbine » ; salutaire ! 
                     smiley 



                  • Tall 18 décembre 2010 00:29

                    la loi au bout du flingue


                    Evidemment, toujours ... sisyphe

                    Où est-il ton état de droit où la loi s’applique avec des flics sans flingue ?

                    Qui est cet oppresseur que tu vas renverser avec tes belles paroles ?

                    Ton grand soir, c’est à coups de pétales de roses que tu vas l’obtenir ?

                    Avec des révolutionnaires comme toi sisyphe, on en serait encore aux pharaons




                  • Tall 18 décembre 2010 00:35

                    tu as raison, Perseus, nous vivons dans un monde inoffensif

                    yaka voir l’histoire et l’actu... un vrai conte de fée

                    mais les bobos sont tellement habitués à vivre dans leur cocon bien protégé qu’ils finissent par perdre toute notion de certaines réalités basiques

                  • juluch 18 décembre 2010 00:36

                    @ sisyphe

                    Putain sans déconner !!!!!!!

                    Ou t’as vu que le fait d’interdire les armes va empêcher les voyous s’en procurer ??

                    Tu crois qu’une kalash ou des explos cela s’achète à l’armurerie du coin ??????

                  • juluch 18 décembre 2010 00:39


                    @Perseus

                    J irais même plus loin, peur de perdre son phallus."

                    Pfff !!

                     Il y a belle lurette que t’as perdu le tien apparemment !!!!

                  • Tall 18 décembre 2010 01:08

                    Perseus


                    La mort est un grand piège à cons ... tu sais pourquoi ?
                    Parce qu’avant de se faire tuer, on ne s’est jamais fait tuer.



                  • Tall 18 décembre 2010 01:39

                    ben à propos de ceux qui meurent de misère, ça me rappelle un mot de Talleyrand :


                    Un révolutionnaire, c’est un pauvre qui a compris



                  • sisyphe sisyphe 18 décembre 2010 09:22

                    Qu’est-ce que tu as commandé, Tall, au père Noël ? 


                    Un 6-35 ? 
                    Une Kalach ? 
                    Une 22 long rifle ? 
                    Des grenades ? 
                    Un taser tout neuf ? 

                    Ou juste des munitions parce que t’es déjà paré ? 

                    Pour protéger ta fille, of course .. 
                     smiley 

                  • Tall 18 décembre 2010 10:38
                    bottage en touche avec caricatures à 2 balles pour militantes de 14 ans, sisyphe
                    je t’ai mis face à tes contradictions, et tu es le bec dans l’eau
                    car tu confonds le but et les moyens
                    on n’aura pas de monde + juste sans moyen de coercition
                    tout en n’oubliant pas que l’éducation reste primordiale

                    ceci dit, ton profil est loin d’être neuf, Johnny l’a très bien décrit ici



                  • sisyphe sisyphe 18 décembre 2010 11:37

                    wouaow 

                    Johnny comme référence ; trop fort ! 
                     smiley 

                    Moi, je ne rêve pas de grand soir, et je sais que pour se battre contre l’oppression, ce n’est certainement pas à coups de flingue qu’on y arrive ; parce que, de ce point de vue, on n’en fait que le jeu... et qu’on se retrouve forcément perdant... 

                    cf Gandhi, Mandela, et bien d’autres...

                  • armand armand 18 décembre 2010 12:00

                    Sisyphe,

                    On pense bien à la libéralisation sous contrôle des stupéfiants pour venir à bout de l’empire des narcotraffiquants....


                  • Tall 18 décembre 2010 12:08

                    je sais que pour se battre contre l’oppression, ce n’est certainement pas à coups de flingue qu’on y arrive


                    sisyphe, ne lis jamais un livre d’histoire, tu serais trop déçu
                    ton âme enfantine ne s’en remettrait pas



                  • Tall 18 décembre 2010 12:21

                    Fait divers ( AFP )


                    2 malfrats sont entrés dans une banque et tiennent le personnel en otage
                    Ils réclament 100.000€, une voiture et menacent de tuer un otage toutes les heures

                    Le divisionnaire sisyphe est arrivé sur les lieux avec sa célèbre BSPC ( Brigade Spéciale de la Psychologie Criminelle ). Son équipe a encerclé la banque, ses hommes se sont assis sur la chaussée, ont sorti leurs guitares et ont chanté des chansons de Brassens.
                    C’est au moment où ils entamèrent : « Les copains d’abord » que les 2 malfrats sortirent, bras en l’air et les larmes aux yeux, bourrés de remords.
                    Face à cette attitude de repentance, les malfrats auront sans doute la clémence du Tribunal qui devrait les condamner à copier 100 fois avec sursis : « Il ne faut pas tuer pour de l’argent, car c’est pas gentil »




                  • armand armand 18 décembre 2010 13:12

                    Perséus,

                    C’est bien vu. Sachant en plus que les marchés sont conditionnés par des programmes informatisés qui déclenchent automatiquement des ordres de vente ou d’achat... Effectivement, en faisant flamber tel ou tel cours, pour enrichir les investisseurs de tel ou tel Hedge Fund, on peu plonger une région entière dans la famine.


                  • sisyphe sisyphe 18 décembre 2010 15:16

                    Dis moi, Tall, tu crois t’adresser à qui ? 


                    Arrête de prendre les autres pour des cons ; ça te ramènera à ta juste proportion. 

                    En démocratie, pour faire respecter la loi, et régner la justice, il y a des corps constitués ; la police, la gendarmerie, voire l’armée ; eux sont armés, formés pour ça, et, à partir du moment où ils obéissent aux règles de la démocratie, c’est à eux, et à personne d’autre, de faire respecter la loi ; et à la justice, ensuite de la faire appliquer. 

                    C’est ce qu’on appelle la démocratie. 

                    Toi, ce à quoi tu fais référence, n’a rien à voir avec la démocratie ; c’est la loi de la jungle, où chacun peut se faire justice tout seul ; la loi du talion , le règne des milices privées ; bref, tu te crois encore au far-west (ton avatar en dit long à ce sujet). 
                    Non seulement, c’est antidémocratique, mais, de plus, c’est, je l’ai déjà dit, totalement irresponsable (pour être poli) ; à partir du moment où tu permets à tout le monde d’être armé, tu multiplies les risques ; les States sont là pour en apporter, chaque jour, la dramatique preuve flagrante, et tu n’as rien à répondre à ça ; c’est toi qui te retrouve le bec dans l’eau, et pas qu’un peu. 
                    Je te rappelle que les Etats Unis sont le pays (outre où il y a le plus grand nombre d’assassinés par balle par nombre d’habitants) où le plus de Présidents de la République se sont fait assassiner ; belle preuve de démocratie, pas vrai ? 

                    Bref, à vouloir jouer les Rambo, tu te places, concrètement, délibérément, volontairement, dans le camp de ceux qui sont contre la démocratie ; tu es un fasciste, ou un autocrate, au choix ; en tout cas le genre d’individu contre qui les démocrates sont légitimes à lutter.... sans armes ; juste avec la LOI, et la justice. 

                    Serviteur
                     smiley 

                  • Tall 18 décembre 2010 16:06

                    .... contre qui les démocrates sont légitimes à lutter.... sans armes ; juste avec la LOI, et la justice. 


                    mais la loi et la justice ne peuvent pas s’appliquer sans arme !?
                    tu fais un déni là
                    tu refuses de voir que loi et justice d’état s’appuient sur une violence réglementée et majoritairement consensuelle ( dans une démocratie ) mais c’est de la VIOLENCE ARMEE !


                    enfin il ne s’agit pas d’auto-justice, mais de self-défense : il s’agit d’EMPECHER l’agression en dissuadant l’agresseur
                    car la police ne peut venir qu’après ... et après, c’est trop tard !

                    non, tu n’es pas con, c’est juste que tu vis dans un rêve
                    ta bio l’indique d’ailleurs : bande dessinées, contes pour enfants ... c’est ton univers




                  • sisyphe sisyphe 18 décembre 2010 16:24
                    mais la loi et la justice ne peuvent pas s’appliquer sans arme !?
                    tu fais un déni là
                    tu refuses de voir que loi et justice d’état s’appuient sur une violence réglementée et majoritairement consensuelle ( dans une démocratie ) mais c’est de la VIOLENCE ARMEE !

                    Non ; je t’ai répondu très clairement sur ce point : les organismes chargés de faire respecter les lois et la justice sont des corps armés ; police, gendarmerie, armée ; ils sont formés, et payés pour ça, et habilités à le faire constitutionnellement ; c’est la démocratie.


                    enfin il ne s’agit pas d’auto-justice, mais de self-défense : il s’agit d’EMPECHER l’agression en dissuadant l’agresseur
                    car la police ne peut venir qu’après ... et après, c’est trop tard !

                    C’est là que tu dérapes complètement ; parce qu’aucune législation ne peut justifier le concept de « self-défense » ; où il commence, où il finit... C’est la porte ouverte à tous les abus, à tous les règlements de compte, à tous les branques qui peuvent se retrouver armés ; une fois de plus, tu ne réponds pas sur les Etats-Unis ; on peut espérer avoir ta réponse à ce sujet ? 
                    Par ailleurs, il existe un tas de systèmes de self-défense qui ne sont pas des armes létales ; tiens, tu en as toute une liste ici ! 

                    non, tu n’es pas con, c’est juste que tu vis dans un rêve
                    ta bio l’indique d’ailleurs : bande dessinées, contes pour enfants ... c’est ton univers

                    Oui, j’aime les enfants, et leur univers de confiance, d’amour, de don de soi, d’éveil, mais je ne vis pas dans un rêve ; je sais aussi que les enfants peuvent être très cruels entre eux, ou vis à vis d’animaux, d’insectes, etc.... mais c’est un autre problème. 
                    Pour ma part, il y a belle lurette que je suis adulte, et que je mène des combats adultes, mais sans violence, sauf quand une contre-violence est NÉCESSAIRE face à une violence opprimante ; mais là, il ne s’agit pas de combats entre individus, mais de combats contre des forces d’oppression... et, même là, je pense que si les armes sont parfois nécessaires, il ne faut y avoir accès qu’en dernier recours. 

                    Je vais te dire un truc qui est important à mes yeux ; j’espère de tout mon coeur, au terme de ma vie, que je n’aurai ôté la vie à personne ; à défaut d’avoir eu une vie utile, au moins, n’aura-t-elle pas été nuisible.. 


                  • armand armand 18 décembre 2010 17:14

                    Sisyphe,

                    Quand la loi est défaillante, et sert souvent, au moyen d’arguties de forme brandies par des avocats sans scrupules, à protéger le criminel, il existe une loi supérieure qui nous impose de se protéger, soi-même, les siens, les faibles, etc..

                    Par une dérive qu’il serait peut-être trop long à développer, la loi actuelle consiste à ordonner aux victimes de subir passivement et seulement après de se retourner contre leur agresseur en justice. Sinon, elles risquent de se voir appliquer une tarification surréaliste fondée sur la proportionnalité, quand on sait très bien que l’important c’est non la comparaison entre l’acte d’agresser et l’acte de se défendre, mais l’intention et le chronologie.


                  • Tall 18 décembre 2010 18:02

                    C’est là que tu dérapes complètement ; parce qu’aucune législation ne peut justifier le concept de « self-défense » ; où il commence, où il finit... C’est la porte ouverte à tous les abus, à tous les règlements de compte, ...


                    Ah bon ? donc tu souhaites qu’on supprime le meurtre en légitime défense alors ?
                    Car il est bien inscrit dans la loi, celui-là
                    Hé oui, sisyphe, la loi permet de défendre sa vie et celle d’autrui si elle est menacée
                    C’est dingue, hein ?
                    Une loi de facho assurément
                    Ceci dit, rassure-toi, tu n’es pas obligé de le faire : tu as tout-à-fait le droit de laisser massacrer ta femme et tes enfants sans bouger le petit doigt, et puis d’appeler la police
                    Et comme ça tu pourras mourir la conscience tranquille car tu n’auras tué personne



                  • Tall 18 décembre 2010 18:11

                    et comme sisyphe est le genre à croire que tout ça n’est que fiction, voici le cas d’un bijoutier qui, la semaine dernière, a dû utiliser la légitime défense contre des braqueurs qui menaçaient sa femme et sa fille


                  • sisyphe sisyphe 18 décembre 2010 18:29

                    Par armand (xxx.xxx.xxx.3) 18 décembre 17:14

                    Sisyphe,

                    Quand la loi est défaillante, et sert souvent, au moyen d’arguties de forme brandies par des avocats sans scrupules, à protéger le criminel, il existe une loi supérieure


                    Houla !!!! 

                    Bigre, diantre, fichtre et foutre ; une « loi supérieure » !!!!!!!!!

                    Le genre d’argument utilisé par tous les autoritarismes, toutes les dictatures, tous les tortionnaires... ben dis donc....

                    Il n’y a pas de loi supérieure ; en démocratie, il y a la loi, toute la loi, rien que la loi ; et elle doit être appliquée et respectée par tout le monde, point barre. 

                    Quant au couplet sur le laxisme de la justice qui protégerait les criminels, gnagnagna, c’est aussi le genre d’argument utilisé pour les coups d’état, les forfaitures, les assassinats, le non respect des lois ; donc, pas à moi... 

                    @ Tall 

                    Oui, je sais que la légitime défense existe ; et ça me semble tout à fait normal. 

                    Si on est attaqué, on doit se défendre. 

                    Encore faut-il que les FAITS justifient cette légitime défense. 

                    Mais, que je sache, elle existe sans qu’il y ait besoin, pour autant, d’armes pour la justifier. 

                    Et ce à quoi tu ne réponds toujours pas (décidément, quel silence assourdissant), c’est que, dans les pays où les gens sont autorisés à avoir des armes (les Etats Unis, pour les nommer), l’effet n’est en rien dissuasif, puisque le nombre de morts par habitant est énormément plus élevé ; donc, le port d’arme autorisé ne fait qu’aggraver les choses ; CQFD. 

                     


                  • Tall 18 décembre 2010 19:13
                    non pas cqfd ...

                    d’abord ton constat n’est pas sûr, car ça varie fort d’un pays à l’autre : le Canada, c’est bien + calme que les USA, par exemple
                    car la fracture sociale, le multi-ethnisme et l’urbanisation jouent leur rôle aux USA

                    et de toute façon, ça ne change rien...

                    car moi j’estime que d’avoir un moyen matériel de défendre efficacement sa vie et celle d’autrui est un droit basique que je ne suis pas d’accord de déléguer exclusivement aux autorités légales pour la bonne et simple raison que dans la majorité des cas, elles ne peuvent pas être là au moment de l’agression

                    voilà, je crois qu’on a fait le tour là, je ne peux plus rien ajouter à ça

                    bon w-e

                  • jako jako 17 décembre 2010 14:48

                    Bien vu la photo de SR on dirait une poule qui a trouvé une brosse à dents smiley


                    • ZEN ZEN 17 décembre 2010 14:52

                      Je faisais d’abord une description de l’Amérique « malade de ses armes »
                      Avez-vous lu jusqu’au bout des liens ?

                      @Tall : l’argument donné est précisément celui qui domine dans la propagande de la RFA, un etat dans l’Etat, qui se fiche pas mal de défense citoyenne, mais se préoccupe surtout de ses grasses cotisations. Faire peur pour faire vendre....Ton cas de figure ne peut être érigé raisonnablement en norme.


                      • Tall 17 décembre 2010 16:12
                        Zen
                        Le fait que la RFA ait des intérêts commerciaux avant tout ne change rien au bien-fondé de l’argument de la self-défense.
                        Quant au « faire peur », tu confirmes là ce que je disais à propos de ton expérience personnelle de la violence. Tu n’as pas cette expérience. Et tant mieux !
                        Mais tiens compte de ton inexpérience quand tu te lances sur le sujet. Prudence ...

                        Par contre, que Palin soit une andouille et que les néocons ne soient pas vraiment néo, nous sommes d’accord.
                        Ce qui n’empêche que les islamiens, c’est encore pire

                      • Cogno2 17 décembre 2010 16:24

                        Le fait que la RFA ait des intérêts commerciaux avant tout ne change rien au bien-fondé de l’argument de la self-défense.

                        Ca ne marche pas, comme déjà dit plus haut, l’argument du « self défense » est bidon, sauf à vous croire en zone de guerre.
                        On est pas plus en sureté aux USA qu’en France, et personnellement, un pays ou tout le monde à un flingue est un pays ou je n’ai pas envie d’aller, et ou je ne me sens absolument pas en sécurité.


                      • Tall 17 décembre 2010 16:45

                        l’argument du « self défense » est bidon, sauf à vous croire en zone de guerre.


                        Ben voilà ...Cogno2 n’a jamais vécu ça, et donc c’est bidon ....
                        Pourtant, des faits divers sordides, il y en a tous les jours dans les gazettes
                        Seulement, comme il y en a tous les jours et que Cogno2 n’en a jamais vécu lui-même, c’est comme s’il n’y avait pas de lien concret entre les 2, comme s’il s’agissait d’une autre planète

                        Les agressions, c’est comme les incendies, c’est rare d’en vivre soi-même.
                        Mais quand on est dedans, la perspective change ...
                        Et merde !! Je n’ai pas d’extincteur !?


                      • Cogno2 17 décembre 2010 18:27
                        Ben voilà ...Cogno2 n’a jamais vécu ça, et donc c’est bidon ....

                        Changes ta boule de cristal, elle marche pas.

                        Pourtant, des faits divers sordides, il y en a tous les jours dans les gazettes

                        he oui, des faits divers, comme il y en a toujours eu, comme il y en aura toujours, fallait oser faire le lien entre des faits divers et une situation de guerilla qui nécéssite des armes, mais tu l’as fait, joli grand écart.

                        Seulement, comme il y en a tous les jours et que Cogno2 n’en a jamais vécu lui-même, c’est comme s’il n’y avait pas de lien concret entre les 2, comme s’il s’agissait d’une autre planète

                        Arrêtes de lire dans les entrailles de poulet, ça ne marche pas.


                        Les agressions, c’est comme les incendies, c’est rare d’en vivre soi-même.
                        Mais quand on est dedans, la perspective change ...
                        Et merde !! Je n’ai pas d’extincteur !?

                        Comme tu le dit toi même, ils sont en général plusieurs, ton pétard risque de ne pas suffire face à plusieurs.

                        Bref, encore une fois, l’exemple Américain prouve que ça ne résouds rien, alors quelle est la cause de votre envie d’avoir des armes ? Auriez vous peur ? Vivez vous dans la terreur au quotidien ? moi non.



                      • Tall 17 décembre 2010 19:39

                        quelle est la cause de votre envie d’avoir des armes  ?


                        parce que je sais de par mon vécu que ça n’arrive pas qu’aux autres
                        je sais que ce n’est pas de la fiction
                        et on n’a pas besoin de boule cristal pour voir que vous êtes parfaitement puceau en la matière
                        car JAMAIS vous ne tiendriez des propos pareils sinon
                        impossible

                      • ZEN ZEN 17 décembre 2010 14:59

                        Erratum : NRA, bien sûr

                        Une précision sur l’histoire de cette institution non philanthropique
                        «  »..Après sa brillante carrière cinématographique, Charlton Heston, acteur consensuel, prend une direction beaucoup plus controversée. Il est élu à la tête de la National Rifle Association (NRA). Il sera président du puissant lobby des armes à feu aux Etats-Unis de 1998 à 2003, un fauteuil qu’il abandonne alors qu’est diagnostiquée sa maladie d’Alzheimer. Lors des conventions de la NRA, l’ancien acteur s’affiche sur le podium, carabine antique à la main. A l’adresse des défenseurs d’un renfort du contrôle sur la circulation des armes à feu, dont le port est garanti par le deuxième amendement de la Constitution américaine, il répète à l’envi : « Si vous la voulez, il faudra me passer sur le corps ». Une véhémence qui lui vaut d’apparaître à ses dépens dans le film satirique Bowling for Columbine, de Michael Moore . Mais du côté des républicains, le discours fait recette. En 2003, il reçoit des mains de George W. Bush, la médaille présidentielle de la liberté, la plus haute distinction civile aux Etats-Unis."


                        • LaEr LaEr 17 décembre 2010 15:43

                          Et pourquoi parlez-vous de propagande, alors qu’ils ont le droit comme chacun, d’émettre un avis et des arguments ?

                          Certes, la NRA fait partie du lobby pro-arme, mais le lobby anti-arme est tout aussi présent, et tout aussi puissant puisque sans la constitution US, cela ferait belle lurette que les nouveaux Etats-Unis auraient interdis les armes à leurs citoyens !

                          Et en quoi le fait d’être à la tête de la NRA serait une « une direction beaucoup plus controversée ». Parce-que leurs idées ne correspondent pas aux vôtres ?

                          Vous savez, même si je ne brandis pas mon arme en répétant «  »Si vous la voulez, il faudra me passer sur le corps", c’est avant tout parce-que, vivant dans un pays ou la liberté d’expression est très limitée, on viendrait immédiatement me l’enlever !

                          Sinon, bien qu’il ait été l’un des plus mauvais président US de l’histoire, Bush a aussi donné la médaille d’or du congrès au Dalaï Lama, est-ce que cela fait du DL un homme peu recommandable ?


                        • ZEN ZEN 17 décembre 2010 15:54

                          le lobby anti-arme est tout aussi présent

                          Inexact. Relisez l’article et les liens


                        • LaEr LaEr 17 décembre 2010 15:32

                          Encore une fois, derrière les bonnes intentions de l’anti-arme, on retrouve tous les poncifs de quelqu’un qui écrit avec passion, mais sans réelles recherches sur le sujet.

                          Je m’attendais presque à retrouver l’habituelle réflexion sur le pro-gun frustré sexuellement qui utilisent son arme en tant que substitut phallique... On n’en est pas loin, vous me rassurez.

                          Bon, déjà, il aurait été intéressant que vous mettiez un peu plus en valeur le fait que les US n’ont pas une loi définie pour l’ensemble du territoire, mais que chaque état a tendance à gérer la chose dans son coin. D’ailleurs, pour l’anecdote, un collègue du New-Jersey était étonné que moi, je puisse acheter un fusil d’assaut, alors que lui, ne pouvait pas (en semi-automatique – et oui, en France et en Belgique, on peut posséder légalement un fusil d’assaut !).

                          P. Lemieux a un argumentaire assez bien rodé face à vos arguments éculés (entre autre, ici : http://www.pierrelemieux.org/artlott.html).

                          J’en reprendrais certains assez rapides :

                          Savez-vous que les Etats US les plus libéraux par rapport aux armes sont ceux qui connaissent la plus basse criminalité ?

                          Savez-vous que la Suisse possède plus d’armes par habitant que les US avec un taux de criminalité inférieure à celui de la France ? (et celui-ci serait encore plus bas sans la France à ses frontières ?

                          Savez vous que le Royaume-Unis a vu son taux d’homicide exploser depuis qu’ils ont appliqués une interdiction presque totale des armes à feux ?  

                          Savez-vous que la première action de tous les régimes totalitaires (fascistes, nazis, communistes ou autre) a toujours été de retirer le droit aux citoyens de posséder des armes ?

                          Pour ma part, je revendiquerai toujours mon droit de posséder une arme comme étant une liberté essentielle... Après tout, vu que l’Etat me considère assez responsable pour voter, éduquer des enfants, conduire une voiture, payer mes impôts, le fait qu’il ne me prenne pas pour un tueur fou paranoïaque  est quand même la moindre des choses...

                          Comme la plupart des anti-armes, vous êtes, je suppose, un farouche défenseur de la présomption d’innocence (un combat où je vous rejoins) : alors pourquoi donc voulez vous me condamner alors que l’on ne peut me reprocher aucun fait de violence ou d’instabilité mentale ? Bien entendu, je ne suis pas pour une libéralisation totale du droit des armes, mais un système qui restreint ce droit uniquement à ceux qui montrent qu’ils sont inaptes (par leur violence, leur addiction, leur folie, etc...) me parait plus juste que le système qui interdirait à tous ce droit sous prétexte que certains n’ont pas respecté les règles ! Déjà gamin, les punitions collectives me révoltaient, alors maintenant...

                          Quelle est cette manie européenne de vouloir restreindre toutes les libertés individuelles : on ne peut consommer que les drogues officielles, on ne peut pas percer une fenêtre dans son habitation sans autorisation, on ne peut construire un abri de jardin sur son terrain (même si aucun voisin ne pourrait en être gêné), on ne peut même plus diffuser la recette naturelle du purin d’ortie, et on parle même de restreindre les graines de potager... Vous appelez cela être libre vous ?

                          Ma règle est simple : tant que je n’empiète pas sur la liberté de mon voisin, tant que je ne montre pas des signes évidents que je peux être dangereux pour lui : laissez-moi vivre en paix et en liberté...

                          Une arme ne sert pas qu’à tuer, elle sert surtout à se défendre (et c’est uniquement pour cela que les armes sont autorisées aux forces de l’ordre). Et comme vous ne pourrez jamais mettre un policier et un pompier en faction devant chaque foyer, je serai toujours le premier responsable de ma sécurité.

                          Sachant que je ne suis ni Rambo, ni Bruce-Li, mais que je suis formé au tir de défense, une arme à feux reste le meilleur moyen de défendre mon foyer, que cela soit contre un bandit ou un état totalitaire.

                          Alors vous me prendrez peut-être pour un frustré paranoïaque, mais en attendant, ce n’est pas moi qui pense que le fait de lui mettre une arme entre les mains transformera mon voisin en tueur sanguinaire.

                          G.L a été condamnée à la perpétuité pour avoir tué ses 5 enfants avec un couteau de cuisine. Voulez-vous interdire les couteaux de cuisine à tous les citoyens ou limiter leur procession à ceux qui montrent des signes de folies ?


                          • amipb amipb 17 décembre 2010 15:48

                            Ce qu’évitent de nous dire les pro-armes présents ici, c’est qu’avoir une arme chez soi multiplie les risques d’être tué lors d’un cambriolage par 2 ou 3.

                            Une arme ne peut être utile qu’à quelqu’un qui la maîtrise, et qui se maîtrise, autant dire la perle rare. Pour les autres, avoir une arme peut pousser à commettre l’irréparable.


                            • juluch 17 décembre 2010 15:56

                              se que je disais plus haut !!


                              Une arme est une responsabilité !

                            • Natariege 17 décembre 2010 16:23

                              C’est vrais, le mieux c’est de laisser la porte ouverte.
                              Servir un petit verre au voleur, lui donner ma femme, mes filles comme amuse gueule.
                              Vivant dans une ferme isolée, le voleur a 100% de chances de recevoir du 12.
                              J’irais sûrement en tôle, mais ma famille sera en bonne santé


                            • slipenfer 17 décembre 2010 15:49

                              Chez moi c’est le délire
                              j’ai une tronçonneuse ,une hache a fendre,une hachette,une serpe,
                              une feuille de boucher,plein de couteaux de cuisine,une lampe a dé-soudé,
                              un énorme sécateur castrateur,une fourche,un louchet,des marteaux,
                              une masse,un merlin,une scie a ruban pour les morceaux,3 perceuses
                              un perforateur de crane,un lapidaire pour les dents,des burins pour
                              les burnes,des cutters pour les avions,un rasoir a main,des ciseaux dans toutes
                              les pièces,et une toile a paver pour essuyer le sang.

                              je laisse toujours la porte ouverte......... smiley

                              je fait dans le légal smiley


                              • ZEN ZEN 17 décembre 2010 15:50

                                LaER
                                Ce que vous dites n’es pas inintéressant, mais vous mélangez trop de problèmes et sortez du champ de recherche que je m’étais imparti
                                Mon but était de donner un aperçu de ce qui se passe aux USA, en sachant, je l’ai écrit, qu’il y a des législations diverses selon les Etats
                                Pour la Suisse et l’UK, vous donnez des corrélations qui demanderaient sources et discussions approfondies
                                Je ne vous ai jamais « condamné », où allez-vous chercher cela ?
                                On ne peut comparer un couteau de cuisine aux dégats provoquée par un déséquilibré dans une foule à Chicago ou une école à Dallas.
                                Relisez tout ce qui est dit sur le surarmement domestique us
                                Pour ce qui est d’élargir et de recodifier le permis de port d’armes, il faudrait en rediscuter dans un autre article.
                                Bon, je dois partir...A plus tard


                                • LaEr LaEr 17 décembre 2010 16:01

                                  Si vous êtes pour restreindre le droits des citoyen US à posséder une arme, il me parait tellement évident que vous seriez pour l’interdiction en UE que j’ai fais le parallèle.

                                  Bien entendu, mes arguments sur la Suisse et l’UK sont basiques, et n’ont pour but que de reprendre le type de statistique habituellement employé par le camp anti-arme (du type qu’on retrouve encore aujourd’hui dans les commentaires « vous avez plus 3 fois de chance d’être tué lors d’un cambriolage si vous avez une arme »).

                                  On ne saurait dire, en effet, si c’est le changement de loi qui a provoqué cette hausse de la criminalité au UK... Il est même fort probable que cela n’aurait rien changé... Cependant, cela nous montre que ce n’est pas la possession d’arme d’égale qui est le problème...

                                  Pour moi ; le problème US est à trouver ailleurs que dans la simple prolifération d’arme, même si bien entendu, cette prolifération sert d’autant plus d’outils à la délinquance.


                                • Cogno2 17 décembre 2010 16:25

                                  Cependant, cela nous montre que ce n’est pas la possession d’arme d’égale qui est le problème...

                                  Si c’est la cas, ce n’est pas non plus la solution.


                                • ZEN ZEN 17 décembre 2010 16:59

                                  Sur ce sujet, Obama nage actuellement en pleine contradiction, avec le développement de Tea Party, la montée de l’inquiètude face à la crise et les incertitudes :

                                  "la paranoïa s’est emparée de certains Américains qui craignent que la crise ne finisse par entraîner une dangereuse montée de la délinquance. Pour le directeur général de l’Académie des armes à feu, Dean White :

                                  « Les gens sont extrêmement inquiets. On en voit qui n’avaient jamais considéré l’achat d’une arme avant de venir chez nous et qui déclarent qu’ils ont changé d’avis parce qu’ils ont peur de ne pouvoir se défendre en cas de problème. »

                                  L’équipe de transition du président-élu a bien annoncé que le système de santé et l’économie sont les priorités d’Obama, pas le contrôle des armes à feu. Qu’importe. Pendant la campagne électorale, le NRA n’a cessé de répéter que « Barack Obama serait le président le plus anti-armes de l’histoire des Etats-Unis ». Ce à quoi le candidat démocrate a alors répondu que non seulement il respecterait « les droits constitutionnels des Américains de posséder des armes », mais qu’il protègerait « les droits des chasseurs et des citoyens d’acheter, de posséder, de transporter et d’utiliser des armes ».

                                  Un son de cloche un peu différent de celui qu’il donnait pendant son mandat de sénateur de l’Illinois. A l’époque, Obama déclarait en effet à qui voulait bien l’entendre qu’il favorisait une interdiction des armes d’assaut semi-automatiques ainsi que des restrictions plus strictes sur les armes à feu en général."(A. Vincent)


                                  • pissefroid pissefroid 17 décembre 2010 18:13

                                    ZEN, je suis effaré de lire les réactions pro-arme de personnes qui sont très certainement de bonne foi et probablement raisonnable.
                                    Je suis, aussi, effaré de constater que les états unis d’amérique, pays de deux siècles déteint sur la france pays de 14 siècles.
                                    Décidemment rien de bon ne vient des états unis d’amérique.


                                    • jymb 17 décembre 2010 18:29

                                      Je ne crois pas qu’il s’agisse d’opinions « pro armes ». Chez moi l’arme la plus dangereuse est un tire-bouchon, mais je suis comme d’autres contributeurs trés remonté contre le fait que tout m’interdise de m’armer si un jour la situation bascule. Durant l’occupation, la première action des patriotes a été de cacher les armes pour ne pas les remettre à l’autorité, et pouvoir résister le jour venu.
                                      Aujourdhui plus personne ne pourrait résister. Il n’y a plus que des moutons attendant le couteau de l’égorgeur,
                                      Si par malheur tout s’aggrave. ce jour là, chacun sera seul et les « forces de l’ordre » trés loin.
                                      Et sans aller jusque là, essayez de trouver dans nos campagnes la nuit un simple gendarme en cas de coup dur : les brigades ont disparues, regroupées, fermées. Débrouillez vous les mains vides.


                                    • ZEN ZEN 17 décembre 2010 18:59

                                      pisse froid
                                      Si !... le cinéma (autrefois), la littérature (en choisissant bien, Paul Auster, par exemple), Window (quoique...), Google (à voir...)
                                      Les gens ne réagiraient pas comme ça, après mûre réflexion et confrontés à la réalité


                                    • armand armand 17 décembre 2010 21:50

                                      pissefroid,

                                      Le monde se divise en deux - celui qui tient le flingue et celui qui creuse !


                                    • Nemo8 Harry Tuttle 17 décembre 2010 18:21

                                      Mettez les armes en vente libre en France et c’est la tuerie.

                                      Combien de morts pour une place de parking, un dépassement, combien de cocus condamnés à perpet ? Sans parler des enfants.
                                      Combien de fois par jour n’avait vous pas ressenti le besoin d’évacuer votre frustration, haine, colère. Maintenant si vous aviez eu une arme à portée de main... Même les professionnels de la profession ne sont pas épargnés.

                                      Interdire les armes, c’est peut-être protéger les gens contre eux-mêmes.

                                      Et pis, la révolution dans la violence, c’est bien connu, ça ne produit que des sociétes justes et pacifiques...


                                      • Cogno2 17 décembre 2010 18:30

                                        C’est ça l’idée, pour certains, ils ne voient que le cas extrême, le fait divers, jamais le quotidien.
                                        Combien de gens chaque jour, au lieu de gueuler, de faire un doigt ou de se mettre deux droites, vont sortir le flingue et en user ?
                                        En clair, quel bénéfice global, à autoriser les armes ?


                                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 17 décembre 2010 19:24

                                        « Mettez les armes en vente libre et c’est la tuerie »

                                        Je ne pense pas. Les armes sont déjà si nombreuses, tant de personnes se baladent déjà avec couteau ou sabre (très en vogue, paraît-il, chez les amateurs de mangas), poing américain ou munchaku. L’agressivité de pas mal de gens s’étale en faits divers avec une constance jamais démentie, et elle se manifeste armée...


                                      • ZEN ZEN 17 décembre 2010 19:32

                                        Merci, Cosmic !
                                        Demain, j’ouvre une armurerie smiley


                                      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 17 décembre 2010 19:33

                                        Faites comme bon vous semble, moi j’ouvre une librairie.


                                      • armand armand 17 décembre 2010 21:59

                                        Hello Cos,

                                        La plupart des sabres avec lesquels des petits boutonneux se baladent, singeant les mangas, sont des iai-to, répliques de sabres de samouraï, en amalgame et non affutées à l’origine. Donc guère plus dangereux que des répliques d’épées de Conan ou d’Excalibur qu’on trouve dans les boutiques de souvenirs du passage Jouffroy. Guère moins non plus.

                                        Remarque, se promener avec un vrai katana peut permettre de tourner la législation si c’est une antiquité. Autrefois, quand j’allais fréquemment à des entrainements de Iai-Do, il m’arrivait d’être contrôlé par des agents, et ils n’y voyaient aucun inconvénient. Pour la petite histoire, je n’ai eu à m’en servir que deux fois, dans le métro et dans le RER... smiley


                                      • DTHEV 18 décembre 2010 10:20

                                        « Interdire les armes, c’est peut-être protéger les gens contre eux-mêmes. »

                                        Ceci est la phrase la plus détestable qui soit, les libertés individuelles ont été bafoué tant de fois dans l’histoire sous ce prétexte.
                                        Cette phrase autorise toutes les dictatures.


                                      • Nemo8 Sam Lawry 19 décembre 2010 02:49

                                        Interdire les armes autorise autant les dictatures que de les libéraliser.
                                        Malheureusement, je ne pense pas que le fait de posséder ou non des armes change grand chose à l’affaire (ou, peut-être si : le nombre de mort).
                                        On peut se battre et perdre ou gagner, on peut refuser le combat et être balayé ou sortir vainqueur, au bout du compte. Les choses ne sont jamais aussi simple que ce que les démagogues veulent nous faire croire. Mais personne ne peut connaitre l’avenir, sauf de manière rétrospective.

                                        « les libertés individuelles ont été bafoué tant de fois dans l’histoire sous ce prétexte ».
                                        Si vous pouviez donner plusieurs exemples pour illustrer votre propos.


                                      • ZEN ZEN 17 décembre 2010 18:30

                                        Bien vu, Harry
                                        Qui n’ a pas eu un jour une pulsion meurtrière ?
                                        Le film Le Couperet est une fiction, certes,mais assez révélatrice
                                        A voir absolument !


                                        • Le péripate Le péripate 17 décembre 2010 18:46

                                          Une étude demandée par Carter (favorable au contrôle des armes) avait trouvé que sur 32 000 tentatives de viol, 34% étaient réalisées. Quand la victime portait une arme le taux de réussite tombait à 3%.

                                          C’est ballot.

                                           


                                          • ZEN ZEN 17 décembre 2010 18:50

                                            ?
                                            Ce n’est pas sourcé , c’est ballot
                                            Ce soir, pour aller au cinoche, n’oublie pas ta kalachnikov smiley


                                            • Le péripate Le péripate 17 décembre 2010 19:01

                                              Google donc.

                                              Mais pas besoin de sortir de l’ENA pour comprendre qu’un flingue ça dissuade.

                                              Est-ce que celles qui n’ont pas été violé auraient du se laisser faire, pour faire plaisir à Zen et sa défense du citoyen par le monopole étatique de la violence  ?


                                              • Tall 17 décembre 2010 20:05

                                                pas besoin de sortir de l’ENA pour comprendre qu’un flingue ça dissuade.


                                                désolé, mais pour que Zen comprenne qu’un flingue est dissuasif, il lui faut lire ça dans un livre
                                                il est comme ça Zen smiley

                                              • ZEN ZEN 17 décembre 2010 20:29

                                                Ben oui, Tall
                                                J’ai pas fait le Katanga, moi, juste l’Algérie
                                                Les Aurès, mais pas dans les livres.. smiley
                                                Pas la Légion, mais les Chasseurs


                                              • COVADONGA722 COVADONGA722 17 décembre 2010 21:18

                                                @Tall , non , non Zen c’est tapé l Algerie au 21 B C P


                                              • Tall 17 décembre 2010 22:48

                                                ce ne sont pas les planques qui manquaient en Algérie



                                              • ADNdidiot 17 décembre 2010 19:04

                                                Les lois françaises sur la détention d’armes de points (je ne connais pas celles relatives aux armes d’épaules et à la pratique de la chasse) est plutôt bien faite quoi qu’un peu trop contraignantes avec le particulier lamda qui fait du tir par exemple par rapport au laxisme envers les traffics pourtant bien connus dans les caves de cités. 

                                                Les dispositions actuelles vont enfin changées pour « l’honnête citoyen » sur certains points et assouplir les conditions de détentions d’armes et d’acquisition de munitions (rappelons-le elle est toute aussi réglementée ex. 1000 munitions par an et par type de calibre - sauf pour le 22 short et LR qui n’est pas limité en achat) et surtout de renouvellement des autorisations aujourd’hui tous les ans avec une tonne de paperasses (ça doit passer à tous les 5 ans).
                                                Aujourd’hui les démarches sont longues et les précautions des pouvoirs publics nombreuses (heureusement) avant de vous donner les sésames pour l’achat. Des vérifications sont faites par la gendarmerie sur votre casier et sûrement autre infos car perso j’ai poireauté prêt d’une demi heure pendant que le flic tapotait sur son ordi avant que mon dossier soit accepté enfin recevable pour être envoyé à la préfecture. En tant que tireur je trouve cela tout à fait normal, une arme à feu ce n’est pas un couteau de cuisine, avec un 357 dans les cartouches peuvent développer jusqu’à 3500 joules suivant les modèles on transperce à 25 mètre une plaque d’acier d’1 cm. 
                                                Les conditions de transport elles aussi sont drastiques et ont pour but que l’arme ne soit pas utilisable immédiatement (dans le coffre de la voiture et pas dans l’habitable, clé de pontet, vide de munition etc...) et en cas de contrôle il faudra justifier de son itinéraire avec l’arme, à 500 kms du club de tir par exemple ça le fait moyen).
                                                Quand à la possibilité du port d’arme heureusement c’est réservé aux seuls professionnels sinon ce serait effectivement un carnage, moi le premier je pourrais très bien flinguer un mec dans a rue suite à une embrouille à le con.
                                                Le problème des USA c’est que c’est en vente quasi libre... et ces cons là grade ça sous le nez de leur gamins dans la table de nuit ou le petit meuble de l’entrée... et c’est leur propres gosses qui se flinguent par accident. Par contre je ne pense pas que le port soit si simple que cela, mais vu la relation qu’ils ont aux armes je pense que beaucoup se balade avec ou du moins chargé et dans la boite à gant au cas où.

                                                • ZEN ZEN 17 décembre 2010 19:04

                                                  Google ? ça ,c’est fiable ! smiley
                                                  ça dissuade ? On a vu ça à Colombine...
                                                  De quoi traitait l’article, au fait ?
                                                  Une question, comme ça...


                                                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 17 décembre 2010 19:27

                                                    Les stats données par Péripate relativement aux viols sont sans doute fiables, il raconte peu de conneries. Eh oui Zen, une femme armée a plus de chances d’échapper à son agresseur qu’une femme désarmée. Ca vous étonne ?


                                                  • ZEN ZEN 17 décembre 2010 19:37

                                                    une femme armée a plus de chances d’échapper à son agresseur qu’une femme désarmée.

                                                    Pas possible ! smiley
                                                    Et le sex-appeal, l’arme absolue ?
                                                    Ma femme fait du judo, ça lui suffit
                                                    Aux armes, citoyennes !
                                                    C’était quoi , le billet , au fait ?
                                                    Je m’égare...
                                                    Ps : Si, Le Périp raconte parfois des conneries...


                                                  • Tall 17 décembre 2010 23:36

                                                    Ma femme fait du judo, ça lui suffit


                                                    oui, avec toi ... smiley


                                                  • LaEr LaEr 20 décembre 2010 15:23

                                                    « Ma femme fait du judo, ça lui suffit »

                                                    N’importe quel spécialiste de self-défense vous dira que le judo, c’est bien comme sport, mais dans la rue,ça sert peu. Les attaques sont tellement codifiées que le judoka est désemparé devant un agresseurs en boule qui attaque au couteau par petit mouvement successifs..

                                                    Et au fait, elle a du faire face à combien d’agression pour que vous soyez si affirmatif ?


                                                  • ADNdidiot 17 décembre 2010 19:09

                                                    Après la détention d’une arme devrait être un droit pour tout citoyen irréprochable judiciairement, avec évidement les précautions des pouvoirs publics, mais il faut arrêter l’hypocrisie sur l’obligation de faire du tir sportif ou pas car c’est complètement bidon... dans mon club les 3/4 ne viennent que 3 fois par an pour faire tamponner leur carnet de tir (prouvant leur « aciduité » à la pratique) pour renouveler leur autorisation à la prèf.


                                                    • armand armand 17 décembre 2010 20:41

                                                      Autrefois, l’homme de qualité pouvait voyager partout muni de sa seule carte de visite, son or avait cours dans tous les pays (et il en faisait ce qu’il voulait) ; il pouvait porter une arme pour sa défense... et en cas de vague à l’âme, effectuer une visite en toute légalité à la pharmacie pour se procurer du laudanum... Heureuse époque...

                                                      Sinon, pour le cas particulier des USA (rappelons tout de même que chaque état a ses lois - bizarrement, les villes les plus contraignantes comme NY ont souvent été les plus dangereuses...), enjoy :
                                                      http://www.youtube.com/watch?v=JktxSU9NbYw&feature=related


                                                      • sonearlia sonearlia 18 décembre 2010 09:53

                                                        Armand vous êtes un anachronisme.


                                                      • armand armand 18 décembre 2010 12:03

                                                        Je prends cela pour un compliment....

                                                        C’est comme être traité de rétrosexuel ! smiley


                                                      • COVADONGA722 COVADONGA722 17 décembre 2010 20:48

                                                        yep etonnant n’est il pas de voir Zen l homme de gauche interdire au peuple d’etre en armes.
                                                        On rappeleras donc à notre ami que parmi les privilege aboli une nuit du 4 aout celui ou seul les nobles pouvaient vaquer en armes sans en rendre compte pesait pour beaucoup dans l’ire des paysans.Paysans qui s’armerent illico et que les regimes suivants essayent depuis de desarmer : on rappelleras les campagnes gendarmesque de napoleon « le petit » et plus prés de nous sous ce bon marechal que tant d’hommes de gauche servirent.Perso c’est armé que je defendrais mon droit à l’etre .D’aucun dont notre ami s’etonne que nous soyons nu face
                                                        aux lois des banksters cooptés de Bruxelles on se rappelleras que non seulement le peuple est desarmé mais que par facilité pour lui et par rentabilité pour nos gouvernants il a été dépossédé de l’apprentissage de l usage des armes « service militaire » .Combien pariez vous que la faculté qu ont nos gouvernants de s’assoir sur nos voeux ,tiens pour beaucoup au fait que nous soyons desarmés et que seul les forces de « securités’ et les truands aient des armes.C’est tres » chrétien’ de la part de l’ami Zen de vouloir tendre la joue en cas d’agression perso je tiens que le colt rendant tous les hommes egaux s’il advenait que l usage m’en vienne je compte et esperes avoir assez de tripes pour offrir deux cartouches pour le prix d’une .


                                                        • sisyphe sisyphe 18 décembre 2010 09:31

                                                          Par COVADONGA722 (xxx.xxx.xxx.137) 17 décembre 20:48

                                                          .D’aucun dont notre ami s’etonne que nous soyons nu face
                                                          aux lois des banksters cooptés de Bruxelles


                                                          Ouais ; tonton yep, tu vas aller attaquer les banksters de Bruxelles à la Kalach ? 

                                                          Génial pour contrer les spéculateurs ! smiley 

                                                          Mais qu’est-ce qu’ils sont cons, les bas du Front ! 


                                                        • armand armand 18 décembre 2010 11:56

                                                          Sisyphe,

                                                          Sans aller jusque là (et sans pour autant me ranger du côté des soldats perdus d’Action Directe)
                                                          je pense que les oligarques ne commenceront vraiment à se soucier de leurs prérogatives que le jour où ils se sentiront physiquement en danger.

                                                          On a remarqué qu’en GB certains des pires « fat cats » ont modéré leurs prétentions le jour où ils recevaient des pierres dans leur salon, ou quand leurs enfants essuyaient des remarques désobligeantes à l’école.

                                                          Je précise que je suis en principe opposé à de tels débordements...


                                                        • ZEN ZEN 17 décembre 2010 21:18

                                                          De quel interdit parlez-vous ?
                                                          Mon papier expose des faits
                                                          Avez-vous lu ?
                                                          Pour parler d’« égalité » en colt, elle n’existe qu’au cimetière...


                                                          • Abderraouf 17 décembre 2010 21:19

                                                            Ave Zen,

                                                            Je suis vous vous en doutez, résolument contre la vente libre d’armes, parce que je suis un homme souffrant. En effet, je souffre du désir héroïquement refoulé mais quasiment irrépressible de distribuer quelques baffes et autres coups de pied au fondement à certains, et ce chaque jour que le patron fait sur certains forums que je ne nommerai pas.

                                                            Donc vu cette tendance fâcheuse chez bibi, à crier sus au fâcheux puis à joindre l’acte à la parole, il me semble plus raisonnable de n’être armé dans ces cas là, que de patience smiley

                                                            Cela étant précisé, j’avoue que j’ai un peu de mal avec certaines corrélations.
                                                             
                                                            Je me suis en effet intéressé à ce lien que vous donnez et c’est vrai que je suis étonné qu’il y ait un rapport de 1 à 3 seulement entre Canada et USA.

                                                            Je suis surtout étonné que les USA ne soient que 48ème dans la liste mondiale, même les Seychelles font « mieux » si je puis dire.

                                                            Or il s’avère selon cet autre lien, qu’il n’en a pas toujours été ainsi et que ce taux était quasi-double en 1991 à 9.8 meurtres pour 100 000 habitants.

                                                            Évidemment pour la baisse, les explications vont bon train, entre » tolérance zéro, modernisation de la police, maîtrise plus ou moins grande du trafic de drogue, embellie économique et même diminution de 18 % entre 1990 et 2001 de la tranche d’âge du meurtrier type 20-34 ans. Bref rien qui soit sans appel.

                                                            Mais justement, il n’y a pas non plus eu un quelconque bouleversement dans l’offre de l’industrie de l’armement, en parallèle à cette (tout de même) quasi-division par deux.

                                                            A mon sens, ça aurait plutôt tendance à vouloir dire que la vente libre n’est tout au plus qu’un facteur aggravant de la criminalité dans le cas US et pas un facteur déterminant. 

                                                            Je dis bien US car des populations surarmées avec une défaillance de l’état, du système judiciaire et des services de sécurité et c’est tout de suite la jungle comme un peu partout en Amérique du Sud.

                                                            Cordialement.


                                                            • armand armand 17 décembre 2010 21:47

                                                              "Donc vu cette tendance fâcheuse chez bibi, à crier sus au fâcheux puis à joindre l’acte à la parole, il me semble plus raisonnable de n’être armé dans ces cas là, que de patience"

                                                              C’est pourquoi, mon cher, nos aïeux ont eu la sagesse d’encadrer strictement de tels épanchements d’agressivité armée en les soumettant au code d’airain du Duello.

                                                              Personnellement, malgré mes facéties, je ne me suis pas fait une religion sur le sujet. Ce serait sans doute dangereux de vouloir retirer leurs armes aux Texans (en admettant que la chose soit possible), car ils en ont l’habitude ; réintroduire la liberté de s’armer en France, où se droit a été interdit en 1911, ouvrirait peut-être la porte à des excès inattendus. Je n’en sais rien, et de toute façon les deux cas sont improbables.

                                                              Je serais curieux de savoir, en revanche, les statistiques région par région - les sérial killers ou les mitrailleurs compulsifs ont-ils tendance à traîner leur arsenal là où les victimes ne risquent pas d’avoir du répondant ? C’est ce que j’ai cru lire, il y a quelque temps, sur un site de discussion U.S.
                                                              En même temps, les plus gros dégâts sont causés non par des homicides délibérés mais simplement par accident.


                                                            • ZEN ZEN 17 décembre 2010 21:49

                                                              Buenas tardes, Abd

                                                              Oui, armons-nous de patience smiley

                                                              Ouh là !
                                                              Les stats, ma bête noire !
                                                              J’avoue que je ne suis pas entré dans les détails ni ai approfondi tous mes liens de manière critique
                                                              La honte !
                                                              Toujours scabreuses , les mises en parallèle et les corrélations. Encore faut-il leur donner un sens par une analyse des facteurs souvent plurifactoriels (culturels, économiques, etc...)Même les sociologues tâtonnent dans ces domaines...
                                                              Vente libre, facteur aggravant ? Sans aucun doute.Un gamin, très tôt conditionné à fréquenter les armes exposées au salon, sera encouragé à les banaliser, à ne même plus appréhender leur potentiel meurtrier. On vient en famille dans les braderies ou les super-marchés des armes.
                                                              Il faudrait faire une étude approfondie sur les grands nombres et sur le terrain
                                                              Mais le taux de criminalité aux USA est tout de même préoccupant (je sais, on fait mieux au Mexique voisin)et les ravages du commerce facile des armes et de la propagande de la NRA tourmentent bien des Américains.
                                                              Bonne soirée


                                                            • Abderraouf 18 décembre 2010 06:06

                                                              Bonjour Armand et Zen,

                                                              En fait une solution « simple » serait de Gazi-Boratiser les Amériques. Il nous apprenait il y a quelques temps qu’aussi loin qu’il se souvenait, il avait toujours porté un couteau sur lui.

                                                              Ah si tous les gens armés pouvaient être aussi instables, aussi dangereux que Gazi Borat smiley


                                                            • L'enfoiré L’enfoiré 17 décembre 2010 21:21

                                                              Zen,
                                                               Il faut être honnête quand vous faites référence à Obama pour appuyer votre thèse qui est juste d’ailleurs pour ce qui est des armes. Dans le lien mentionné, il est dit :

                                                              "Mais son élection (d’Obama) a causé une vague de panique au sein d’une certaine portion de la population américaine : celle des 4 millions de membres (et sympathisants) de la National rifle association (NRA), ce puissant lobby qui défend le libre commerce des armes à feu."

                                                              Donc, il faut ne pas prendre hors contexte.
                                                              Merci,
                                                               smiley


                                                              • Annie 17 décembre 2010 21:35

                                                                On n’a toujours pas répondu à la seule question qui vaille la peine d’être posée. Pourquoi dans deux pays comparables sur le plan du nombre d’armes en circulation (USA et Canada), le taux d’homicides est tellement différent ?


                                                                • Tall 17 décembre 2010 22:54

                                                                  fracture sociale ?

                                                                  multi-ethnisme ?

                                                                • Annie 17 décembre 2010 21:37

                                                                  D’homicides par armes à feu, mais tout le monde aura compris.


                                                                  • L'enfoiré L’enfoiré 17 décembre 2010 21:52

                                                                    Annie,
                                                                     Peut-être y a-t-il la réponse sous ce lien ou un Canadien pourrait y répondre.
                                                                     smiley


                                                                  • ZEN ZEN 17 décembre 2010 21:57

                                                                    Annie,
                                                                    Bonsoir
                                                                    Si les chiffres sont avérés pour permettre une réelle comparaison, on peut faire l’hypothèse de l’importance du poids du passé, de la violence constitutive de l’histoire américaine, des habitudes prises pendant la guerre d’indépendance (voir mon billet), des différences migratoires...
                                                                    Ce n’est qu’une piste de recherche...


                                                                    • armand armand 17 décembre 2010 22:13

                                                                      Précision historique nécessaire (pour les USA) :

                                                                      Le droit de porter les armes repose moins sur la nécessité de se défendre contre son prochain que sur le souci de limiter la tyrannie du gouvernement en lui retirant le monopole de la force. C’est le souci tout jeffersonien du contre-pouvoir. Et c’est dans ce sens qu’il faut comprendre la phraséologie du fameux amendement qui parle de « milice ».

                                                                      Historiquement, c’est la guerre de Sécession qui donne le coup d’envoi à la prolifération exponentielle des armes. L’invention de Sam Colt n’a pas connu de grand succès avant, et les Américains n’étaient guère plus armés que les Européens de la même période.

                                                                      Sur le plan philosophique, on a développé au fil de l’expérience américaine l’idée que les immigrés parvenus au Nouveau Monde se forgeaient une nouvelle vigueur en affrontant la violence de la nature et des peuplades sauvages. C’est la « strenuous life » vantée par Théodore Roosevelt. Ce que l’historien des cultures Richard Slotkin appelle la « régénération par la violence ». En somme, un retour conscient par le Moyen Age européen. D’où l’idée qu’in fine, même si ce n’est pas le but recherché, il arrive un moment où il faut recourir à la violence pour faire triompher la bonne cause.


                                                                    • ZEN ZEN 17 décembre 2010 22:37

                                                                      @ armand
                                                                      Merci pour ces précisions, que je n’ai pas trouvées dans l’Histoire des Américains de Boorstin, riche pourtant de beaucoup de détails
                                                                      Bonne soirée
                                                                      Je dors toujours mieux avec un colt sous l’oreiller...


                                                                      • COVADONGA722 COVADONGA722 17 décembre 2010 22:45

                                                                        « le Moyen Age européen »


                                                                        heu peut etre ais je mal compris mais sauf erreur au moyen age le serf ou le ribaud trouvé
                                                                        par son seigneur porteur d’armes finissait « branché ». Je lie comme vous le droit d’etre armé pour un citoyen US dans la nécéssité de combattre un pouvoir tyrannique .Nombre de conflits individuels du travail ce resolvent par les armes « j’ai oublié le ratio »au usa et pas au canada
                                                                        ou les deux société sont similaire .Autre constatation les faits decrits par les opposants au port d armes sont rarement « je parle des chiffres » ramené a l ’echelle de nos sociétés en europe. Ici dans mon quartier de marseille nous en sommes a 9 morts par balles il reste 8 jour pour ameliorer le score !


                                                                        • armand armand 18 décembre 2010 12:08

                                                                          Asinus,

                                                                          Par « Moyen Age » on voulait dire une époque héroïque, où se sont forgés les peuples. C’est pourquoi les Américains voient dans la Frontière et la Guerre de Sécession l’équivalent du MA européen.
                                                                          Je ne parlais pas du droit de porter les armes. Ceci dit, sous l’ancien régime, êtes-vous sûr que le manant n’avait pas le droit de porter son coutelas ou même un pistolet ?
                                                                          Les interdits visaient plutôt le « signe extérieur » - le port de l’épée, et le braconnage.

                                                                          Si vous lisez les « Nuits de Paris » de Restif de la Bretonne, vous verriez que tout le monde, ou presque, était armé dans les rues de Paris, ne serait-ce que d’un bon gourdin.


                                                                        • juluch 18 décembre 2010 00:46

                                                                          @ Perseus


                                                                          Pour la Possession d’armes c’est la catégorie qui compte...


                                                                          pour une arme à poudre noire il y a pas besoin d’autorisation pour un22 oui....c’est con mais c’est comme ça !



                                                                        • le-Joker le-Joker 18 décembre 2010 10:33

                                                                          Perseus,

                                                                          Si tu veux croiser des pacifistes je te conseille les cimetières ils en sont remplis smiley


                                                                        • ZEN ZEN 18 décembre 2010 10:50

                                                                          On te souhaite de mourir un Berretta à la main ?... smiley


                                                                        • le-Joker le-Joker 18 décembre 2010 11:59

                                                                          La connerie ne tue pas, beaucoup serait déjà mort smiley


                                                                        • courageux_anonyme 18 décembre 2010 01:15
                                                                          30.000 armes illégales circulent dans les banlieues
                                                                          "« Une kalach’ se vend autour de 250 euros au marché noir, un 357 Magnum ou un 11.43, prisés des chefs de gang, se cèdent pour environ 400 euros », assure un officier de police de la petite couronne parisienne. Mais combien d’armes au juste sont susceptibles de sortir de leurs caches pour servir dans des règlements de comptes, des tentatives d’intimidation ou d’authentiques braquages ? Dans les services spécialisés du ministère de l’Intérieur, le chiffre de 30.000 armes illégales circule sous le manteau. Une estimation réalisée d’après les saisies opérées par les services. Explication : « Les forces de l’ordre mettent la main sur environ 4000 armes par an, principalement en banlieue, or nous savons que l’essentiel du stock échappe à la police, qui ne saisit peut-être que 10 % à 15 % du total », estime un commissaire de la PJ."

                                                                          http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/12/15/01016-20101215ARTFIG00731-30000-armes-illegales-circulent-dans-les-banlieues.php


                                                                          • Jean-paul 18 décembre 2010 02:24

                                                                            Je conseille a ZEN d’aller visiter les USA et venir ensuite ecrire un article sur ce qu’il a vu .
                                                                            En fait tous les Americains ne sont pas oour le port d ;armes mais avant tout , ils defendent la constitution et la loi est differente selon les etats .
                                                                            Meme principe pour la peine de mort .
                                                                            Different pays differentes cultures, histoires ,traditions ,etc...
                                                                            Pas de vente d’alcool si vous avez moin de 21 ans .Cela pourrait faire egalement un article pour ZEN ou il irait piocher sur internet ......
                                                                            Conduire a 16 ans un autre article pour ZEN .
                                                                            En Floride si vous avez + de 21 ans ,vous etes citoyen ou resident US vous avez le droit a un port d’arme semi automatique apres un stage ( quelques heures )pour obtenir la licence .


                                                                            • ZEN ZEN 18 décembre 2010 08:11

                                                                              d’aller visiter les USA et venir ensuite ecrire un article sur ce qu’il a vu .
                                                                              En fait tous les Americains ne sont pas oour le port d ;armes mais avant tout , ils defendent la constitution et la loi est differente selon les etats
                                                                              .

                                                                              Je conseille à Jean paul de lire l’article
                                                                              C’est ce que je dis , à plusieurs reprises smiley
                                                                              J’ai déjà visité, mais que donne une visite, voire plusieurs voyages ?
                                                                              Tocqueville y a passé beaucoup de temps et il n’a pas tout vu smiley


                                                                            • stephanemot stephanemot 18 décembre 2010 08:41

                                                                              Plus que jamais ZEN

                                                                              Le « je tire d’abord » a meme ete erige en loi en Floride il y a quelques annees, avec la benediction de Bush frere.


                                                                              • sisyphe sisyphe 18 décembre 2010 09:47

                                                                                Sinon, il y a plus de 30.000 morts PAR BALLES chaque année aux States ; soit à peu près 100 par jour ; sympa, non ? 

                                                                                 smiley 
                                                                                et 
                                                                                Dans le monde, il y a à peu près 1000 morts par jour à cause des armes à feu Sur ces 1000 morts par jour, environ 560 sont le produit d’homicides criminels, 250 sont directement liées à la guerre, 140 relèvent de cas de suicides et 50 sont accidentelles ou d’intentions indéterminées

                                                                                Vive la libre circulation des armes ! 

                                                                                Plus que jamais se confirme la sentence d’Einstein : 
                                                                                « Les Etats Unis sont passés directement de la barbarie à la décadence, sans passer par la civilisation » ... 

                                                                                • Defrance Defrance 18 décembre 2010 09:57

                                                                                  Le problème est que ceux qui préparent des mauvais coup trouverons TOUJOURS UN MARCHAND D’ARMES ! ( Mitterand la clique Pasqua ......)

                                                                                   Ceux qui n’en ont pas n’auront qu’a se soumettre !
                                                                                   
                                                                                   Dans ma jeunesse et dans ma région il y avait des armes quasiment partout et pour cause ? on en retrouve encore maintenant de temps a autre dans leur graisse en terrassant ?

                                                                                   J’ai été mis en contact tres jeune, mes parents m’on expliqué comment on devait se comporter avec un arme en main ( une arme est TOUJOURS SUPOSEE ÊTRE CHARGÉE, donc on l’ouvre des qu’on l a en main) on ne met JAMAIS PERSONNE EN JOUE AVEC UNE ARME, même un jouet ... et bien d’autres

                                                                                   J’ai un permis de chasse et un fusil a canon lisse avec du petit grain ( 6 -7) au cas ou on viendrai chez moi ? ( mais je ne tirerai qu’en dessous de la ceinture pour ne pas tuer .. le gars qui se le prendrai devra trouver un chirurgien pour se faire enlever les 32 G de plombs , ça prendra du temps !

                                                                                   Faut mieux être le boucher que le cochon ?

                                                                                   Je suis par contre opposé a la chasse avec des armes a canons rayés portant parfois a plus de 2 km (hors de portée de la vue du tireur) QUI ONT ÉTÉ IMPOSÉE PAR LES LOBBYS VERTS ! sous prétexte de ne pas faire souffrir les animaux !

                                                                                   


                                                                                  • ZEN ZEN 18 décembre 2010 10:02

                                                                                    Bonjour Stéphane et sisyphe

                                                                                    Vous avez tiré les derniers et vous êtes encore vivants...
                                                                                    Chapeau !
                                                                                    Bonne journée
                                                                                    PS:Ne laissez pas votre Beretta traîner sur la table du salon, les enfants ont parfois de ces idées...
                                                                                    Amicalement


                                                                                    • slipenfer 18 décembre 2010 10:41

                                                                                      Il ne faut pas dormir en chien de fusil
                                                                                      le coup peu partir tout seul smiley


                                                                                      • pastori 18 décembre 2010 11:42
                                                                                        un homme a tué de 20 coups de couteau son meilleur ami avec qui il avait bu toute la journée.

                                                                                        les armes sont fabriquées dans un but lucratif par les états.
                                                                                        faut bien les vendre !
                                                                                        on forme des cow boys pour ça. oui chef, chef.
                                                                                        on forme des gens à tuer quelqu’un non pas parce qu’il est mauvais lui-même mais parce qu’il appartient à un groupe, une nation ennemie.

                                                                                        un des célèbres intervenants de ce fil disait ici mêrme il y a peu :

                                                                                        -« si j’étais plus jeune, j’irai bien la-bas me payer quelques muslims. » comme ça, pour le fun ! !tuer des gens qu’on ne connais pas, qui ne vous ont rien fait, juste parce qu’on les a désignés comme ennemis ! c’est qui « on » ?

                                                                                        ennemis d’aujourd’hui qu’ « on » désignera demain comme amis ?

                                                                                        d’ailleurs les guerres ne sont pas faites pour libérer les peuples mais pour vendre les armes. l’irak, l’afghanistan....viet nam.. ça ne sert qu’à ça.

                                                                                        alors...

                                                                                        moi je n’ai même pas un fusil de chasse. je ne prend pas le risque de tuer par réflexe de peur, un gamin parce qu’il veut me voler un téléviseur. ma vie en serait gâchée en même temps que la sienne. pour un télé.

                                                                                        les cow boys vont me dire : « lui sera armé et te tuera ! »

                                                                                        moi j’ai plus peur des cow-boys tarés que des voyous.

                                                                                        • Pi@h 18 décembre 2010 11:53

                                                                                          J’habite en Banlieue, et j’ai du 2/3 fois me chiffonné avec des mecs dans les transports en commun ou en sortie de boite de nuit. Jamais je ne me suis fais agressé à l’AK 47 ou au lance roquettes, faut arreter la paranoia.

                                                                                          Des armes qui circulent oui, mais elles sont destinées aux réglements de comptes entres bandes, défenses de territoires et braquages. Ce qui me gêne dans l’agression crapuleuse c’est plutot le nombre de mecs qui te tombent dessus en meme tps, pas l’arme utilisée. Maintennant si les gens étaient moins laches, c’est à dire ne pas laisser un mec se fait soulever par 10 types pendant 3min sans bouger, peut etre qu’on aurait pas ce genre de débat.

                                                                                          Et ne vous y trompez pas, celui qui n’a pas les couilles de se défendre tout seul sans arme contre un branleur de 17 piges dans le RER qui fait 50 kilos tout mouillé, n’en aura pas plus avec un Berretta à la ceinture. La seule chose qu’il arrivera à faire c’est vider son chargeur en tremblant et en fermant les yeux, on aura de la chance si un gamin se prend pas une bastos perdue au passage.

                                                                                          Avoir une arme, ça veut dire etre capable de tuer, l’outil ne suffit pas il faut des couilles aussi. Et heureusement pour nous tous, la majorité des gens n’en n’ont pas.


                                                                                          • armand armand 18 décembre 2010 12:14

                                                                                            Bien vu...

                                                                                            Le problème actuel, tel que je le vois, c’est qu’il y a une hyper-violence dans certaines catégories, et une négation de la violence poussée à l’absurde dans d’autres.
                                                                                            Si vous vous engueulez avec un livreur en camionnette, plutôt jeune, il est à parier que dès que vous élevez la voix il passera aux menaces. En revanche, dans un bureau feutré, les pires crasses ne suscitent jamais le moindre coup de poing salutaire.
                                                                                            Cela se vérifie dans la justice - la violence dans les quartiers, depuis l’injure jusqu’au tir à l’arme automatique semble bien souvent incontrôlable. Par contre, un coup de pied donné dans une manif et c’est six mois ferme (sans parler du fils Tapie, arrêté pour avoir donné un coup de poing...) Dans les deux cas c’est la preuve des tendances schizoïdes de notre société.


                                                                                          • pastori 18 décembre 2010 12:17

                                                                                            puisque ça a l’air de déplaire, je remet :


                                                                                            les armes sont fabriquées dans un but lucratif par les états.
                                                                                            faut bien les vendre !
                                                                                            on forme des cow boys pour ça. oui chef, chef.
                                                                                            on forme des gens à tuer quelqu’un non pas parce qu’il est mauvais lui-même mais parce qu’il appartient à un groupe, une nation ennemie.

                                                                                            un des célèbres intervenants de ce fil disait ici mêrme il y a peu :

                                                                                            -« si j’étais plus jeune, j’irai bien la-bas me payer quelques muslims. » comme ça, pour le fun ! !tuer des gens qu’on ne connais pas, qui ne vous ont rien fait, juste parce qu’on les a désignés comme ennemis ! c’est qui « on » ?

                                                                                            ennemis d’aujourd’hui qu’ « on » désignera demain comme amis ?

                                                                                            d’ailleurs les guerres ne sont pas faites pour libérer les peuples mais pour vendre les armes. l’irak, l’afghanistan....viet nam.. ça ne sert qu’à ça.

                                                                                            et plus ça déplaira, plus on le redira.

                                                                                            • armand armand 18 décembre 2010 13:08

                                                                                              C’est ça, Pastori - et ce sont les fabriquants de cuirasses et de glaives en bronze qui son responsables de la Guerre de Troie...


                                                                                            • armand armand 18 décembre 2010 12:17

                                                                                              Autre bizarrerie bien française - le droit de propriété, d’un point de vue financier, s’entend absolu jusqu’à l’absurde (des pâtés de maison laissés vides dans les centre villes et les tribunaux qui défendent mordicus les proprios indélicats).
                                                                                              En revanche, un malandrin rentre chez vous et gare à vous si vous l’esquintez le moins du monde...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès