• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Réponse à l’analyse dite objective du « cas Mélenchon (...)

Réponse à l’analyse dite objective du « cas Mélenchon »

Il s’agit là de ma réponse à l’article de Monsieur Elie Arié, paru sur son blog et intitulé « Analyse objective du « cas Mélenchon » », que vous trouverez en cliquant ici.

Tout d’abord, l’article et le blog de l’auteur auquel je réponds font part de son appartenance au « chevènementisme », ce qui est un engagement que je trouve fort honorable.

J’ai moi-même voté Chevènement en 2002, et Mélenchon en 2012, preuve que nous ne sommes pas seuls à penser qu’il puisse y avoir des accointances entre ces deux grands républicains dans leur vision du Monde. Ce n’est pas un hasard si tous deux ont appartenu à la gauche du PS, le premier avec le Ceres, le second avec la gauche socialiste puis Nouveau Monde. Des accointances de vue donc, mais avec des nuances dont il ne sera pas question ici car ce n’est pas l’objet de ma réponse.

En revanche, j’insisterai sur un certain nombre de choses qui surprennent dans cet article ! Et laissent un doute quant à « l’objectivité » de l’analyse qui en découle…

 

Un vote « par défaut » pour Mélenchon… mais rien pour qualifier celui pour Hollande !

D’abord, Monsieur Arié parle de son vote pour Mélenchon au premier tour, dont on comprend qu’il est un peu par défaut (même si au premier tour, on choisit et au second, on élimine) puisque, précise-t-il, « Chevènement n’ayant pas été candidat, j’ai voté Mélenchon ». Mais quid de son vote de deuxième tour ? Bien sur, il fut pour Hollande, mais avec quel degré de conviction voire d’adhésion ? Ce vote de second tour, par défaut (sinon, Hollande aurait été le choix de premier tour) fut-il d’un degré de défaut supérieur ou inférieur au vote par défaut du premier tour ? Voila une question qu’il aurait été instructif de traiter. Et à la lumière de la politique actuelle de M. Hollande, dont le moins que l’on puisse penser est qu’elle ne satisfasse pas pleinement Monsieur Chevènement (voir deux articles de décembre 2013 sur son blog  : « La monnaie unique est une fausse bonne idée » et « Europe ? Hors des nations, point de salut ! »), pourquoi axer cet article sur le « cas Mélenchon » ? Notons d’ailleurs au passage que qualifier un leader politique de « cas » n’est pas très fairplay, peut-être même à la limite de la courtoisie voire de la politesse. Que n’aurait-on entendu si Monsieur Mélenchon avait parlé du « cas untel » ou « unetelle » ! Déjà qu’il ne peut plus prononcer le mot balai sans que l’on s’en offusque… .

Bref, le « Mélenchon bashing » semble porteur en cette période, provenant de toute part et étant plus à la mode encore que le « Hollande bashing », qui n’empêche pas à ceux qui s’en désolent de pratiquer le premier… participant à la diabolisation de Mélenchon quand parallèlement, qui l’on sait est dédiabolisée… . Il est vrai que pour le PS, affronter au second tour une candidate FN parait plus prometteur de victoire que d’affronter un candidat de droite dite républicaine… . C’est ce qui s’appelle jouer avec le feu mais je m’éloigne là un peu (peut-être) des motivations de l’article de Monsieur Arié.

Car ce qui surprend le plus dans cet article est le doute exprimé sur la sincérité de l’anti-libéralisme (l’anti-capitalisme) de Mélenchon, qui est purement et simplement mise en cause !

JPEG - 28.5 ko
Mélenchon et Chevènement

 

Mélenchon : contre le capitalisme et la finance depuis toujours

Cette mise en doute étonnante au motif que Monsieur Mélenchon a participé au gouvernement de Lionel Jospin, gouvernement qui a, comme le rappelle justement Monsieur Arié, le plus privatisé depuis la Libération, qui a ratifié les accords de Nice et Amsterdam, encore plus libéraux que celui de Maastricht (ce qui relativise « l’abomination » du OUI de Mélenchon à ce dernier traité, ce qu’oublie de préciser l’auteur qui ne s’épanche guère sur le traité de Lisbonne porté haut et fort par les socialistes solfériniens dont le leader a vraisemblablement reçu son vote de second tour… - voir plus haut -). Marie-Noëlle Lienemann en a aussi fait partie, en même temps que Mélenchon, mais sa crédibilité à elle ne semble pas atteinte aux yeux de Monsieur Arié (voir plus loin). C’est ce qui s’appelle une analyse partiale.

Bref, Mélenchon est quasiment accusé de toutes les dérives libérales de Lionel JOSPIN ! Doit-on accuser Christiane Taubira de la politique de Ayrault et Valls sur les Roms et des saillies douteuses du ministre Michel Sapin parlant de « racaille » lors d’une cérémonie en présence d’Inspecteurs du travail (cliquez ici) ou de François Hollande lors de son discours aux 70 ans du CRIF (cliquez ici) au prétexte qu’elle appartient au même gouvernement ?! La ficelle est un peu grosse…

Oser mettre en doute l’anti-capitalisme de Mélenchon, c’est méconnaitre totalement (ou occulter sciemment) son parcours au sein du PS ! Créateur de la gauche socialiste avec Marie-Noëlle Lienemann et Julien Dray en… 1991, notamment parce qu’ opposés à la guerre du Golf (comme Chevènement), c'est-à-dire il y a 22 ans (on est bien loin de quelqu’un de « brusquement touché par la grâce » !), co-animateur du courant Nouveau Monde avec Henri Emmanuelli une dizaine d’années plus tard, sans être exhaustif, avec en gras le nom des personnalités à la gauche du PS citées par Monsieur Arié dans son article, comme personnalités à suivre car souhaitant agir de l’intérieur pour modifier la ligne du PS. Mais, Monsieur Arié (c’est sur son blog) a été lui-même membre du PS pendant… 30 ans avant de rejoindre Monsieur Chevènement. N’est-ce pas par incapacité à bouger les lignes de l’intérieur ? Notons que quand on a, pour tirer à gauche le PS, des personnalités telles Henri Emmanuelli qui en arrivent aujourd’hui à dire que « puisqu’on vit plus de 100 ans il est normal d’allonger l’âge de départ à la retraite » (cliquez ici), il y a de quoi avoir envie de partir !

Qui peut croire, aujourd’hui, qu’un gouvernement PS/EELV qui pactise avec le MEDEF (ANI), fait passer le TSCG sans avoir modifié d’un iota le traité Merkozy, met à mal le code du travail, raccourci la retraite (!) alors qu’il est prouvé que la longévité en bonne santé diminue (cliquez ici), etc…, soit modifiable de l’intérieur ?! Je n’ai pas vu le résultat de la campagne de Gérard Filoche pour le maintien de l’âge de la retraite sur la décision du gouvernement… et le déplore.

Alors… Mélenchon a-t-il procédé à une conversion ? Non ! Si conversion il y a eu, c’est bien celle du PS et de ses alliés satellites (PRG, EELV) qui s’éloignent de plus en plus des idéaux qu’ils sont censés porter (voir à ce sujet l’excellent ouvrage de mon ami Jacques Fleury, élu PS de mon département, dans les indications bibliographiques en fin d’article et intitulé « Le socialisme, c’est quoi ? »). D’ailleurs, l’idéal ne fait plus partie de leur vocabulaire, puisque ce sont des gestionnaires. De mauvais gestionnaires…

Amusant, au passage, que la critique d’une stratégie tacticienne pour « occuper le créneau » provienne d’un chevènementiste ! Monsieur Chevènement aurait-il donc seul le monopole de la vertu ? Tous les départs du PS pour dérive libérale et atlantiste du parti ne sa vaudraient donc pas ? A ce sujet, les débats à venir sur le traité transatlantique devraient, je l’espère, rapprocher Monsieur Chevènement des positions de Jean-Luc Mélenchon plutôt que de celles des solfériniens ou des sociaux-libéraux d’outre-rhin (voir l’article du Monde Diplomatique sur la question de ce traité, qualifié de typhon et de menace : cliquez ici).

Il y a donc beaucoup à redire à la lecture de cet article ! La fin de celui-ci s’apparente davantage à une mauvaise caricature, digne des journaleux de la presse aux ordres où l’on retrouve le terme de « populiste » pour qualifier Mélenchon, alors que Jean-Luc Mélenchon est (certainement avec Jean-Pierre Chevènement) l’un des derniers intellectuels en politique, avec ce soucis constant de tirer vers le haut et d’être pédagogue quand les autres nous enfument de formules alambiquées et mensongères (le dernier exemple en date est le commentaire de Michel Sapin sur la courbe du chômage qui monte… se félicitant que le pari de la faire baisser soit presque gagné). En réalité, Jean-Luc Mélenchon est contre le capitalisme financier depuis toujours. Je renvoie en fin d’articles à quelques lectures.

 

Mélenchon : internationaliste et universaliste

Quant à la soi-disant posture nationaliste de Mélenchon, il a pu échapper à l’auteur que dans le cadre des élections européennes qui se tiendront dans 5 mois, la gauche européenne avait décidé, avec le Parti de Gauche, de présenter à la Présidence de la Commission européenne Monsieur Alexis Tsipras afin de succéder à Manuel Barroso (cliquer ici), l’enfant chéri des sociaux-libéraux et de Madame Merkel.

JPEG - 17.9 ko
J-L. Mélenchon et A. Tsipras

Voyez que les initiatives de Monsieur Mélenchon et des siens dépassent le cadre national. D’ailleurs, Monsieur Mélenchon, à l’heure où était écrit cet article objectif (sic), se trouvait bien seul au fin fond de l’Equateur, pour dénoncer l’affaire Chevron, véritable crime écologique contre l’Humanité (cliquez ici). Mais visiblement, chacun voit ce qui l’arrange. 

Enfin, en parlant du « plafond de verre des 10 % » qui affecterait les partis équivalents à ceux du Front de Gauche, il convient de ne pas oublier le score de Syriza en Grèce, deuxième force politique du pays l’an dernier (une telle omission en devient suspecte…), avec 26 % aux législatives de 2012 et dont le leader est Alexis Tsipras, déjà évoqué plus haut. Comme il conviendra d’être attentif aux prochains résultats dans ce pays. Et doit-on déjà oublier que les dernières élections allemandes donnaient la majorité aux sociaux-démocrates + aux Verts + à Die Linke (l’équivalent allemand du Parti de Gauche) sur la droite… mais le SPD a préféré faire alliance avec Madame Merkel. Par soucis de « réalisme » sans doute, puisque ce terme semble si important. Il est grand temps de remettre à l’ordre du jour un slogan attribué au Che (pas Chevènement, l’autre) : « soyons réalistes, demandons l’impossible »… c’est quand même le meilleur moyen que nous avons qu’il arrive. Ou alors continuons ainsi et « tirons » à boulets… rouges (?) sur les rares qui aspirent vraiment à changer durablement les choses.

Voilà les nombreuses mises au point qu’imposait cette analyse objective. Je n’ose imaginer ce qu’il en aurait été si elle ne l’avait pas été.

 

 

Bibliographie indicative :

Alemagna L. et Alliès S. (2012), Mélenchon, le plébéien, Ed. Robert Laffont, 371 p.

Desportes G. et Mauduit L. (2002), L’adieu au socialisme, Grasset, 361 p.

Fleury J. (2006), Le Socialisme, c’est quoi ? Ed. Bruno Leprince, 206 p.

Mauduit L. (2013), L’étrange capitulation, Ed. J-C. Gawsewitch, 303 p.


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

91 réactions à cet article    


  • leypanou 28 décembre 2013 17:04

    Bien argumenté, Ariane ne sera plus seule sur le site !!!
    Il est certain que le Mélenchon-bashing a le vent en poupe auprès des nouveaux chiens de garde des médias mainstream, raison de plus pour ne pas aller dans des émissions du genre de C Hanouna.

    Il ne faut pas aussi répéter des contre-vérités sur les prétendues affirmations de dirigeants iraniens, que les journaleux de service ou autres politiciens répètent ad nauseam.


    • Rensk Rensk 29 décembre 2013 02:51

      Moi j’ai été choqué par le titre que vous reprenez... allègrement...

      +Cas Mélanchon+

      Comment dire ; en Suisse il y aurai eu plus de vote pour Monsieur Mélanchon rien qu’à cause de ce titre (il doit gêner même la gauche, sans être de l’extrême gauche...)

      En effet, nous avons voté contre les minarets smiley , pour interdire les abus de primes et salaires sans fondement... Nous avons refusé le 1:12 mais avons devant nous le salaire minimal de 4’000.-, nous avons aussi refusé l’impôt au forfait des étrangers dans certains cantons-État, l’avons augmenté dans d’autres (et donc logiquement pour ne pas faire de la sous-enchère entre États nous allons voter au niveau de la Con-fédération)...

      Nous sommes vu comme les capitalistes de l’Europe a cause des abus de certains... alors que dans les faits nous avons des lois que vous n’avez pas dans l’UE...

      (vous criez sur les impôts des boîtes a 13% prévu par vote populaire alors que dans l’UE il y a des pays avec 10 voir 1% à 52%...(Macédoine, Pays-Bas) et la France avec 5.5/45%, Portugal 12%/40%, Royaume-Uni 10%/40%... (J’aime bien le « à », qui choisi comment subventionner la boîte ?)

      Nos banques ont obligation par le peuple de dépasser Bâle III... alors que la France (et d’autres pays) demande un report dans le délai de ce qu’elle a acceptée lors de la réunion... soit 7% de fond propre pour vous alors que les Suisse devrons avoir 19% avant 2019...


      • matou31 29 décembre 2013 03:20

        Une erreur importante à corriger dans cet article :
        « Die Linke (l’équivalent allemand du Parti de Gauche) »

        Le parti de gauche n’a aucun courant, préférant la discussion au vote (« ici on vote peu mais on discute beaucoup » d’après Monsieur Jean-Luc Mélenchon, son co-président).
        Die Linke reconnait institutionnellement plusieurs courants.

        Cette différence est fondamentale car les lignes politiques des deux partis évoluent donc de manière très différentes.

        Die Linke a soutenue l’adoption au congrès du Parti de la Gauche Européenne, d’une motion faisant de l’écosocialisme l’axe de l’orientation idéologique, texte présenté en amendement, en cohérence avec le texte politique général.
        Cependant dans ses positions nationales, Die Linke ne fait aucune référence à l’écosocialisme, ni à la révolution citoyenne.

        Enfin, le Parti de gauche a suspendu sa participation au Parti de la Gauche Européenne, alors que Die Linke en est toujours membre.

        Die Linke, de part sa diversité interne, ses positions européenne et sa participation au PGE, ne peut donc pas être un équivalent du Parti de gauche.
        Elle est plutôt l’équivalente d’un Front de Gauche élargi.


        • Bawedin V Bawedin V 29 décembre 2013 13:35

          Oui matou31, Front de Gauche plutôt que PG pour la comparaison avec Die Linke... Ceci dit, le PG devrait regagner le PGE dès les municipales passées (c’est une suspension temporaire) et la campagne pour les européennes (dès Mai cette année) être unitaire, avec toutes les composantes du PGE. Quant à l’axe d’orientation sur l’écosocialisme adopté à Madrid il y a quelques jours, il a été tout autant défendu par le PG que par Die Linke. Il y a bien des différences entre les deux (PG et Die Linke), mais surtout davantage de choses qui les rassemblent que ne les séparent.


        • matou31 29 décembre 2013 16:08

          La suspension de la participation au PGE est une différence importante.

          Die Linke n’a jamais fait ce genre de chose.

          Cette suspension est un acte propre à jeter la confusion. L’unité est une condition importante et tout ceci risque de favoriser la demobilisation. Surtout que les raisons apportées ne convainquent pas les partenaires du PGE.

          Choses que Die Linke justement a toujours fait en sorte d’éviter. 

          Enfin, Die Linke a une organisation par courant, ce qui est une différence fondamentale qui rend les deux organisations différentes que semblables.

          Ces éléments encore une fois font que Die linke est à rapprocher du FDG dans son ensemble car aucune des composantes de ce dernier n’est vraiment si proche de cette diversité


        • claude-michel claude-michel 29 décembre 2013 09:18

          Ahhhhh...Mélenchon a l’invective fluctuante...Vous savez pas il gagne le SMIC...si..si..mais comme il est un homme modeste il n’ose pas le dire de peur d’avoir a démontrer sa richesse cachée au FISC.. ?

          Il est le petit caillou qui veut faire obstacle a Marine (son ennemie jurée)...Sa jalousie légendaire envers elle le transforme en salami de comptoir..Lui acclamé par les foules être derrière elle (loin derrière en fait)...il ne peut l’accepter et le matin en se rasant il voit s’éloigner le trône du pouvoir....Il finira a l’asile un de ces 4 faute de garder sa raison.. !

          • AlainV AlainV 29 décembre 2013 13:18

            Démosthène,
            en réagissant à claude-michel, vous lui donnez de l’importance.
            Ignorez-le, il finira par aller voir ailleurs.


          • Le421 Le421 29 décembre 2013 15:42

            Savez-vous, claude-michel, qu’au final, vos écrits font ressortir la valeur de votre courant de pensée.
            Basé sur les truismes du genre « le feu ça brûle et l’eau ça mouille », vous n’apportez aucune construction à la discussion.
            Si j’appliquais le même principe, je dirais simplement que vous êtes idiot, or, je ne le pense pas.
            Vous êtes là pour exprimer, soit votre véritable pensée, soit, plus finement, ce que les abrutis veulent lire.
            Vous vous êtes trompé de site.
            Je vous conseille TF1.fr, vous aurez sûrement de l’audience.
            Sur Agoravox...  ??


          • claude-michel claude-michel 29 décembre 2013 16:14

            Par Le421....Madame soleil est de retour.. ?



          • Le421 Le421 29 décembre 2013 18:17

            A vous de juger...
            Je n’ai jamais, comme certains, prétendu avoir la science infuse.
            Je sais trop de choses pour ne pas douter.


          • Baarek Baarek 31 décembre 2013 09:32

            Bonjour,

            Vos propos ne concernent que vous. La liberté d’expression est ici une réalité.

            En revanche elle s’arrête au moment ou vous décidez d’insulter les autres utilisateurs de ce site web, en oubliant complètement que 1) Vous n’exposez aucun arguments à ce moment la ; 2) Des gens peuvent avoir une opinion différente de la votre.

            Je ne vous salue pas.


          • marinaleda 3 janvier 2014 21:18

            Comme tout « bon »FN on raconte toujours la meme chanson meme si maintes fois on vous a prouvé le contraire c’est la méthode FN la diffamation rien de nouveau.,


          • Arnaud69 Arnaud69 3 janvier 2014 21:52

             marinaleda et Ariane Walter mêmes résultats d’analyse sémiologique donc même personne !

             :.


          • Melanie 29 décembre 2013 14:29

            Arié ment grossiérement, il n’a jamais voté Mélenchon c’est un subterfuge pour mieux l’attaquer.

            Il n’a jamais cessé sur le web de qualifier Melenchon de marginal et ses électeurs de gogos dans tous ses articles avant 2012.

            Ce type a un contentieux avec Mélenchon ou alors a un gros souci mental, mais le plus probable est qu’il utilise Mélenchon pour faire du chiffre avec ses articles.


            • escoe 2 janvier 2014 00:19

              Arié ment grossiérement, il n’a jamais voté Mélenchon c’est un subterfuge pour mieux l’attaquer.

              Arié c’est la confusion permanente et ce n’est pas un hasard si il travaille chez Marianne depuis des années. J’exclus pour l’instant l’hypothèse du tropisme confessionel.


            • Arnaud69 Arnaud69 29 décembre 2013 15:04

              « Et doit-on déjà oublier que les dernières élections allemandes donnaient la majorité aux sociaux-démocrates + aux Verts + à Die Linke (l’équivalent allemand du Parti de Gauche) sur la droite… »

              Daniel Cohn Bendit « vert » Franco-Allemand est une honte

              EELV-Les.Verts devraient se faire plus discret sur certains sujets de société
              ils n’ont aucune leçon à donner à qui que ce soit.


              • Le421 Le421 29 décembre 2013 15:46

                Etonnant ce qu’une « quantité négligeable », ou voulue comme telle, représentée par les auditeurs de Mélenchon, fait couler comme encre et user les claviers.
                Bon sang, mais que vous êtes cons !!
                Pourquoi vous fatiguer ainsi à critiquer un idiot ??

                Ceci dit, quand un con indécrottable me traite d’imbécile, je me sens tout de suite mieux.


                • Le421 Le421 29 décembre 2013 15:47

                  Ah oui !! Vous n’avez pas compris ce que je veux dire ??
                  Dans le fond, ça m’arrange.  smiley


                • politzer politzer 29 décembre 2013 16:11

                  bonsoir


                  Tout ce long baratin destiné à la promotion d’un politicien professionnel qui a appelé à voter pour Hollande l agent américain de la soumission nationale et de la dérégulation libérale , et à voter SANS CONDITION, ce qui invalide définitivement cette laborieuse défense d’un râteau du PS, parti passé à l ennemi de classe ! 

                  • Onecinikiou 29 décembre 2013 17:12

                    Qu’attendre de plus d’un transfuge qui a mis 31 ans pour s’apercevoir la soixantaine approchant que le Parti socialiste faisait à peu près l’inverse que ce que lui dictait ses « convictions » !


                  • Le421 Le421 29 décembre 2013 18:22

                    Disons que ce n’est pas parce qu’on s’est trompé qu’il faut continuer.

                    On ne se souvient que de « erare humanum est »...
                    Jamais de « perseverare diabolicum »...
                    Pourtant !!

                    Mais c’est tellement facile de ne prendre que ce qui nous arrange.
                    Et puis, êtes-vous bien sûr qu’en ouvrant les placards chez vous, on ne trouvera pas un magnifique cadavre ??
                    Chez les gros menteurs, c’est sûr...

                    Eh ! Entre nous !! Imaginez que Méluche ait appelé à voter Sarko...
                    Z’êtes pas un peu cinglés des fois ??


                  • Brice Bartneski bartneski 31 décembre 2013 13:19

                    @politzer

                    C’est vrai ça dis donc. Mélenchon a voté hollande... Mais qu’il est con. Il aurait dû voter sarko ou s’abstenir. Quel con vraiment... Il ne comprend rien à la politique lui.


                  • Onecinikiou 29 décembre 2013 16:54

                    Pourrais-je connaitre les raisons de la censure stalinienne qui a frappé mes messages ?


                    De rétablir la matérialité des faits concernant la baudruche Mélenchon en rappelant son lourd passif de social-traitre, de mettre face ses contradictions béantes l’auteur de cet article vaudrait-il une mes à l’index de la part de nos prétendus grands démocrates ?

                    Rappelons donc - encore une fois, et si je suis censuré une nouvelle fois je recommencerai pour faire valoir mon droit à la liberté d’expression, n’en déplaise à nos tenants totalitaires - que Mélenchon a voté en tant que sénateur socialiste,

                    - l’Acte unique européen :


                    - le Traité de Maastricht :


                    Qu’il fut membre en tant que Ministre du gouvernement le plus privatiseur de toute la Vème République :


                    Et qu’il a appartenu pendant 31 longues années avant de le quitter fin 2008, le parti dit « socialiste » qui fut à l’avant garde de l’entreprise de libéralisation avancée mondialiste, de defiscalisation induite des ménages et entreprises notamment les plus riches, par conséquent du renversement des termes du rapport de force Capital-Travail, et de la ruine du modèle social français !



                    Et que tout à fait accessoirement, Mélenchon avait jadis son rond de serviette au diner annuel du CRIF, soit l’aveu de soumission et d’allégeance par excellence à nos maîtres à tous :

                    « Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche) qui a participé à titre personnel au dîner du Crif quand il était ministre »


                    Messieurs les censeurs, contestez un peu ces FAITS pour voir, au lieu de censurer lâchement.

                    • Bawedin V Bawedin V 29 décembre 2013 17:49

                      Le retrait de vos aimables et subtils commentaires (la phrase sur les parties privées de DSK et le qualificatif qui lui était attribué étaient peut-être de trop, voire passibles de « représailles ») ont eu pour conséquence de retirer les réponses qui j’y avais apportées. En quelque sorte nous avons été censurés tous les deux !

                      Je notte cependant que dans sa version réitérée, vos commentaires se font moins insultants àà mon égard, les termes « médiocre », « bête » et « acculturé politiquement » étant remplacés par « incohérent » et « confus ». Comme quoi une bonnne censure stalinienne peut faire progresser : vous en êtes le preuve vivante !

                      Vous voudriez discuter des « faits » apportés par votre avant-dernier message ? Soit !


                    • Le421 Le421 29 décembre 2013 18:25

                      Je rajouterais, si j’ose dire, que quand un abruti me traite de « con », j’ai plutôt tendance à prendre cela pour un compliment...


                    • Brice Bartneski bartneski 31 décembre 2013 13:22

                      @Onecinikiou

                      Vous avez raison de nous rappeler tout ça à propos de Jean-Luc. Et que dire des Lepen qui profitent également grâcement de ce même système depuis 40 ans sans avoir obtenu aucune responsabilité dans aucun gouvernement ?


                    • Onecinikiou 29 décembre 2013 17:02

                      « Et doit-on déjà oublier que les dernières élections allemandes donnaient la majorité aux sociaux-démocrates + aux Verts + à Die Linke (l’équivalent allemand du Parti de Gauche) sur la droite »


                      Ainsi donc, encore une fois, il convient de mettre en évidence la confusion intellectuelle dramatique de l’auteur, qui prétend dénoncer la trahison sociale de la majorité et gouvernement socialo-écologistes actuels, mais verrait d’un bon oeil une alliance de circonstance avec leurs dignes représentants outre-Rhin !

                      L’incoherence politique est totale. Et je dirai même totalitaire...

                      • Bawedin V Bawedin V 29 décembre 2013 18:04

                        ... Mais qu’apprennent-ils sinon rien ? M. Mélenchon a quitté le Parti Socialiste. Cela signifie donc incontestablement qu’il en a été. On ne peut rien vous cacher ! Et alors ? Et après ! Pourquoi privilégier votre bile, si cela vous soulage de la déverser, à ceux qui ne sont pas restés dans ce parti plutôt qu’à nos gouvernants qui se proclament encore du vocable de « socialistes » !? Non, pour vous, avoir été au PS après 1983 est une tare indélébile qui n’autorise qu’à se taire à jamais ! Davantage encore si on a quité le parti ?!

                        Quant à souligner, comme je le fais, que la sociale-démocratie a préféré faire alliance avec la CDU plutot que Die Linke, c’est parler du choix continuel des sociaux-libéraux dans leur alliances (comment pouvez vous penser qu’elle m’étonne ?) et non pas du choix du PG ici ou de Die Linke outre-Rhin. Vous avez donc mal lu ou alors traduit celà à l’aune de vos aprioris manifestement développés. Des enjeux majeurs se présentent, comme le traité transatlantique. Nous verrons bien qui se trouvera où en termes de positionnement. Mais je ne vais pas réecrire mon article ici ! Si vous vous penchez aussi sur les indications bibliographiques que j’ai données, vous vous rendrez compte que vos rappels historique étaient inutiles. je vous conseille Mauduit. En souhaitant que la réflexion, davantage que la haine - que semble vous procurer Mélenchon - vous anime. Considérez néenmoins ici la fin de nos échanges.


                      • Le421 Le421 29 décembre 2013 18:30

                        Quand à regarder ou on va avec les yeux dans le rétro, c’est s’exposer à certains risques.
                        A moins de rouler en marche arrière.
                        Si on se mets à parler du passé des hommes politiques plutôt que de savoir ou ils veulent nous mener, le clavier du PC sera usé avant que l’on en ai fini.
                        Et on n’aura pas avancé d’un millimêtre.


                      • Onecinikiou 29 décembre 2013 21:12

                        « Non, pour vous, avoir été au PS après 1983 est une tare indélébile qui n’autorise qu’à se taire à jamais ! Davantage encore si on a quité le parti ?! »


                        Non seulement Mélenchon a été au PS après 83, mais il y est resté jusqu’en 2008.

                        Ce seul fait se suffisant à lui-même pour le discréditer définitivement aux yeux de quiconque qui a dépassé le stade de l’adolescence politique, mais d’autre part, lorsqu’on lui adjoint en plus ses votes en faveur du dépassement du cadre national et l’intégration européenne très fortement teintée de libéralisme (le Traité de Maastricht encore une fois en étant l’emblème), sa participation - sa compromission plutôt - gouvernementale sous Jospin, dont la politique a consisté à valider l’ensemble des présupposés néolibéraux les plus mortifères (libéralisation, privatisation, casse des monopoles de service public etc...), on ne peut plus mettre cela sur le compte de l’ignorance facile, mais sur la manipulation grossière.

                        Sur Maastricht voici le mobile du crime, c’est à dire ce à quoi à voté - et appelé à faire voter - tous ceux prétendument pour l’avènement d’une Europe sociale, et qui est la racine de la financiaristation actuelle que les mêmes - le tartuffe Mélenchon au premier titre - dénoncent tout à fait fallacieusement dans le même temps. Inconséquence, stupidité, imposture.

                        « Article 73 B du traité de Maastricht

                        1. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites. »


                        Sur le fond toujours, Mélenchon (et consorts) aura beau jeu de dénoncer les politiques austéritaires du parti des « solfériniens », si et seulement si il n’y avait pas lui-même appartenu pendant 31 longues années et appelé de surcroit publiquement et solennelement à faire élire et porter au pouvoir l’année dernière ! 

                        C’est long 31 ans pour s’apercevoir que l’on s’est aliéné à un parti social-traitre, qui brade notre indépendance nationale et est, par conséquent, très anti-républicain. On ne saurait en effet allier la défense des principes élémentaires de la République et de la démocratie, et récuser simultanément ce qui fonde la souveraineté du peuple, que l’intégration fédéraliste européenne a précisément contribué à déposséder. C’est là encore parfaitement antinomique et contradictoire.

                        N’en jetez plus.

                      • Onecinikiou 29 décembre 2013 22:00

                        « Si on se mets à parler du passé des hommes politiques plutôt que de savoir ou ils veulent nous mener, le clavier du PC sera usé avant que l’on en ai fini. »


                        Assertion ridicule : une authentique culture marxiste vous conduirait à savoir évidemment d’où parle les gens, quel fut leur parcours, quel est leur bilan. Pour savoir où l’on va encore faut-il connaitre d’où l’on vient. 

                        Mélenchon vient du trotskisme et frérisme, fanatiquement anti-ouvrièriste (il n’a d’ailleurs jamais vu le début d’une porte d’usine puisqu’il n’a fait carrière qu’en politique), comme le démontre ses prises de position passées, sur l’Europe et le fédéralisme, et actuelles, sur l’immigration armée de réserve du Capital, sur son refus du protectionnisme et sortie de l’euro, et qui sapent notre économie, nos entreprises, nos emplois.


                      • bubu123 30 décembre 2013 10:30

                        citez moi un homme politique présent régulièrement dans les médias qui à eux un jour un boulot à l’usine


                        je suis curieux :D

                        rendez vous compte ce traître de Mélanchon, comment pourrait-il défendre les ouvriers alors qu’il n’a jamais mis les pieds dans une usine

                        alors que Marine elle, sait de quoi elle parle, du haut de son château de saint clou, avec son papa milliardaire, elle sais ce que c’est d’être en bas de l’échelle 

                        (ben oui il parait que le FN est le parti des ouvriers)



                      • Onecinikiou 30 décembre 2013 11:58

                        @bubu123, qui va se prendre un méchant coup de pelle dans les dents après avoir bien déblatéré, et tendu la verge pour se faire battre.


                        Reconnais-tu sur la gauche - tout un symbole ! - la belle gueule noire de châtelain que voilà ? 

                        Un indice : ce n’est pas notre trotskiste à truelle transfuge du PS Mélenchon !


                        Alors, une idée ??

                        Comme dirait l’autre : ferme-là à tout jamais.


                        • bubu123 30 décembre 2013 12:05

                          http://jean-charlesvanbervesseles.elunet.fr/index.php/post/17/04/2012/La-legende-des-Le-Pen-%3A-un-front-plus-familial-que-national


                          et la tu le reconnais ton châtelain ?

                          Le Pen à tellement de casserole au cul sur la provenance de son « héritage » qu’on l’entend arriver de très très loin




                        • Onecinikiou 30 décembre 2013 12:06

                          Hâ et au fait, le Front National n’est pas « il parait » le parti des ouvrier, il EST le premier parti ouvrier de France, en effet. Depuis longtemps déjà. Je sais que ça vous écorche la gueule (que vous n’avez surement pas noire vous), mais c’est comme ça que voulez-vous : les ouvriers sont d’affreux beaufs avinés, des fachos racistes et xénophobes...


                          Plaisanterie mise à part, votre détestation et parti pris démontrent simplement par l’absurde que vous n’êtes certainement pas vous, du parti des ouvriers. 

                          Fonctionnaire d’Etat peut-être ? Qui profite par conséquent des largesses d’une préférence nationale qui le vise spécifiquement et le protège, mais dont dans le même temps il récuse de voir étendre et appliquer aux autres salariés français, employés et ouvriers ?

                          Cela porte un nom selon moi : saloperie et injustice d’une caste illégitime qui va être balayée prochainement.
                           

                        • Onecinikiou 30 décembre 2013 12:09

                          Dédicace à l’antifa sponsorisé bubu !



                        • bubu123 30 décembre 2013 12:20

                          Contrairement à vous apparemment, je lis les programmes des différents partis politiques, et quand j’entend que le Front national est le parti des ouvriers ça me fait doucement rire vu ce que ce parti propose.


                          D’autres part, je ne suis pas fonctionnaire, et si c’était le cas je ne m’en cacherait pas car il n’y a rien d’honteux bien au contraire. Je viens d’une famille modeste, qui m’a néanmoins permis de faire des études supérieures. 

                          Votre problème c’est que vous mélangé tout, que viens faire cette vidéo de dieudonné ?

                          et pourquoi anti fa ?

                          je suis anti con et quand je vous lis croyez moi je me dis que ya du boulot ...



                          • Onecinikiou 30 décembre 2013 12:53

                            Pour ne pas « mélanger tout », sortie de l’euro et recours au protectionnisme aux frontières nationales - soit deux mesures centrales du programme du Front National - sont les seuls moyens de juguler l’hémorragie des délocalisations et de maintenir sur notre territoire tout ou partie de la production de biens manufacturés, les usines, et donc les emplois. 

                            Ce sont les deux mesures préalables absolument indispensables en capacité de générer de la croissance et de nous sortir de la déflation actuelle. Or seul le retour d’une croissance même faible peut résorber le chômage, et donc AUSSI la spirale des déficits jumeaux (commercial et budgétaire) comme de l’endettement, qui atteint comme nous le savons des niveaux stratosphériques.

                            Mieux : ces mesures fondamentales conditionnent une politique de relance des salaires, soit une relance concomittante de la demande donc (nécessaire puisque nous sommes au prise d’une insuffisance structurelle de celle-ci parfaitement identifiée par Keynes en son temps), strictement inenvisageable (ou alors au prix d’être contre-productive) si appliquée en environnement libre-échangiste. 

                            Ce que préconise justement le programme du Front de Gauche (qui récuse toute idée de protectionnisme, le mot n’apparaissant même pas dans le programme l’ « Humain d’abord », voyez vous n’êtes pas le seul à lire les programmes et je vous met au défi de démontrer que mon assertion est inexacte) et qui est une absurdité, une aberration économique qui ne provoquera qu’une augmentation du chômage pour la raison évidente que cela aura pour effet d’implanter instantanément le peu de compétitivité qu’il nous reste. 

                            Le recours au protectionnisme permettant précisément de palier ces différentiels, le retour à une monnaie nationale permettant quant à lui d’ajuster cette compétitivité par les taux de change, et non par action à la baisse sur la masse salariale.

                            Tout autre discours est du verbiage inconsistant qui disqualifie immédiatement son auteur en matière de compétence macro-économique. Rassurez-vous : je sais bien que je parle chinois. Mais il parait que vous avez de grandes et longues études. Pas en économie manifestement. 

                            Je conclurai en citant un auteur qui me permet de doubler nos tartuffes sur leur gauche :

                            « Seule la vérité est révolutionnaire » - Lénine. 

                          • Onecinikiou 30 décembre 2013 12:55

                            Errata : pas « implanter », « impacter ».


                          • bubu123 30 décembre 2013 13:31

                            donc en fait si j’ai bien suivi


                            dans une Europe sans frontières,avec marché commun, monnaie commune, en pleine mondialisation, la solution pour vous c’est de tout boucler et de revenir au franc, c’est comme ça qu’on va lutter contre la mondialisation et les excès en tout genre des banques et des grands groupes ?






                          • Heliot Naisse 30 décembre 2013 13:32

                            Oneciniquiou, grand défenseur des ouvriers, a donc choisit Marine Lepen ! Dans le genre, je scie la branche sur laquelle je suis assis, y’a pas mieux. L’extrême droite, alliée du capitalisme mondialisé, amie du grand patronat durant Vichy (plutot Hitler que le Front populaire...), et haineuse aujourd’hui du valeureux, éclairé et éclairant Jean-Luc Mélenchon, bavant sa hargne nauséabonde et insultante en même temps que les grands médias au service du capitalisme triomphant (Libé, Le Monde, Le Point, Le Nouvel Obs, TFA, Canal +, BFN TV etc...). Vous êtes du même côté que tous ces derniers Oneciniquiou ! CQFD ! Et votre morve insultnte ne changera rien à l’affaire. Vous propos polluant ne méritent que mépris. On lâche rien !


                          • Onecinikiou 30 décembre 2013 13:53
                            « dans une Europe sans frontières,avec marché commun, monnaie commune, en pleine mondialisation, la solution pour vous c’est de tout boucler et de revenir au franc, c’est comme ça qu’on va lutter contre la mondialisation et les excès en tout genre des banques et des grands groupes ? »

                            Absolument, c’est en agissant sur les structures que l’on modifiera les termes du rapport de force Capital-Travail, pas en vaticinant sur la communion des peuples à l’échelle mondiale ! Pas en se berçant de chimères surannées et de voeux pieux, pas en faisant étalage de bons sentiments dont on sait pourtant qu’ils pavent généralement l’enfer, et comme savent si bien le faire les bonnes conscience de gauche... Ce qui ne coute pas cher.

                            Pour s’attaquer aux effets mortifères induit par la rationalité même de la mondialisation économiques, encore faut-il identifier les vecteurs du triptyque néolibéral, et du discours légitimateur qui l’accompagne nécessairement dans le champ mass-médiatique : liberté d’établissement des travailleurs, marchandises, capitaux. 

                            Par exemple, posez-vous la question de savoir pourquoi, lorsque Marine Le Pen projette de stopper l’immigration légale et clandestine (soit ce que proposait explicitement Marchais trente ans plus tôt, quand le PCF défendait encore les intérêts des travailleurs français et n’avait pas sombré dans le misérabilisme tiers-mondiste et l’idéologie queer, Jaurès et Marx se retournant dans leur tombe), ceux qui montent immédiatement aux créneaux pour déclencher un tollé, outre les officines de subversion subventionnée pseudo-antiracistes sous la coupe intégrale du Lobby pro-sioniste français (la contradiction est ici massive), est le Grand Capital par la voix de ses meilleurs représentants (Parisot et le Medef), qui voit là-dedans un projet démagogique qui nuirait à l’économie (à leurs économies oui).




                            Que les gauchistes continuent de servir la soupe à ceux-là même qu’ils prétendent combattre est une chose, qu’ils demandent à ceux qui font un effort certain de lucidité, qui n’ont pas vocation à vivre les yeux grands fermés, de se soumettre à leur représentations idéologiques du monde parfaitement démenties tout à la fois par les événements historiques et une saine compréhension des rapports de forces actuels, est une gageure. Assurément.


                          • Onecinikiou 30 décembre 2013 14:01

                            « L’extrême droite, alliée du capitalisme mondialisé »


                            @ Helliot Naisse, 

                            Verbiage inconsistant, aucune démonstration, aucune articulation logique, aucune référence : degré zéro de l’argumentation. 

                            On comprend mieux pourquoi Mélenchon arrive à embobiner son public que l’on sait très fervent. 

                            C’est tout à fait hilarant d’ailleurs, de constater comment les mouvements qui se prétendent les plus émancipateurs des consciences individuelles et collectives, prétendument attachés à la liberté de pensée et au libre-examen, au scepticisme et à la critique rationnelle, sont en réalité ceux qui - systématiquement - rallient les masses les plus naïves et manipulables, et pas n’importe comment, puisque toujours derrière un gourou providentiel auquel il porte un véritable culte. 

                            Jusqu’à la caricature incarnée magistralement par Ariane, ou ici par notre cher et aimable Helliot Naisse. 
                            Mon sentiment oscille entre dépit et consternation. Mais toujours avec la banane smiley

                          • tchioquinquin 30 décembre 2013 14:12

                            Le complot judéo-maçonnique ! Il manquait plus que ça !Sors de ce pseudo Alain Soral ! Allez si nique you, si jj’étais cynique, je dirais qu’il faudrait un bon régime Marine Lepen pour que tu comprennes car tu en serais l’une des premières victimes ! Mais tu serais peut-être encore trop c.. pour comprendre. Voter Lepen pour défendre le prolétariat (que finalement tu dois inconsciemment détester au fond de toi même, mais, comme tu es fin comme un ours et subtil comme une poule, tu vas nous dire, prévisible que tu es, qu’emettre cette hypothèse c’est faire référence à la psycanalyse qui n’est qu’un luxe de petit bourgeois dégénéré ; car pour offrir au prolétariat Le Pen comme solution... solution finale devrais-je dire, c’est lui souhaiter le pire), c’est comme choisir un aveugle pour espérer mener un car à bon port. Tu occultes ce qui t’arrange (lien patrons-Vichy contre le Front populaire) pour mieux nous ressortir ta logorrhée rance, tu es aveugle, fanatisé, malhonnête, et même pas digne que l’on réponde à tes fadaises haineuses. Du balai !


                          • Onecinikiou 30 décembre 2013 14:21

                            Relisez votre prose - encore une fois sans trace d’argumentation visible - vous constaterez rapidement qui est le plus haineux de nous deux. Et certainement endoctriné. 


                          • Le421 Le421 30 décembre 2013 16:43

                            N’empêche, je constate cette évidence que vous aurez du mal à nier.
                            J’ai fait une campagne construite et très consistante, avec arguments et conférences, pour le vote « non » au TCE, tel qu’il nous était proposé.
                            Je n’ai jamais vu un péloy du FN faire pareil.
                            Alors je veux bien être traité d’idiot de gaucho.
                            N’empêche que quand il s’agit d’aller au charbon... Par contre, pour aboyer, il y en a qui savent faire !!
                            Le jour ou vous verrez quelqu’un du FN se battre à la sortie d’une entreprise qui licencie et délocalise tout en faisant des bénéfices, alors, je commencerais à réfléchir.
                            Pour l’instant, et jusqu’à plus ample démonstration, l’extrême droite est parfaitement à sa place, du moins, pour ma part.
                            Avec les riches, avec les bas du front, et contre les ouvriers.
                            Et puis c’est tout !!
                            Les grandes théories...Ca ne mange pas de pain.


                          • Onecinikiou 30 décembre 2013 20:08

                            Vous sondez donc les coeurs et les reins : lorsque vous faites un piquet de grève (ce qui ne doit pas être si courant) ou bien manifestez, vous connaissez avec certitude les proximités politiques et les votes de l’ensemble de vos coreligionnaires ? Je salue votre don d’ubiquité et de clairvoyance. 

                            Malheureusement pour vous, dans le monde réel, et comme le Front National (je le rappelle) est le premier parti ouvrier de France*, nécessairement vous vous mettez le doigt dans l’oeil jusqu’à l’os, et serez sans doute surpris pour qui votent en fait ne serait-ce que vos délégués syndicaux. Croyez-moi sur parole, les miens votent Front National depuis quelques années déjà. Ils ne s’en cachent d’ailleurs pas, ou plus.


                          • Connolly 31 décembre 2013 00:39

                            29 % d’ouvriers ont voté MLP. Ce qui signifie que 71 % d’entre eux n’ont pas voté pour elle et n’ont donc pas adhéré à ses idées et à son programme. Soit une écrasante majorité contre MLP, et encore,dans ma grande bonté, je vous fait cadeau des très nombreux abstentionnistes chez les ouvriers !


                            Conclusion : non cher ami les ouvriers (c’est-à-dire l’écrasante majorité des ouvriers) ne se reconnaissent dans vos desseins. Point final.......

                          • matou31 31 décembre 2013 01:52

                            Un peu plus de 30% d’abstention chez les ouvriers. Et Madame Lepen obtiendrait entre 28 et 35% des ouvriers étant allé voter.

                            Et on ne peut que déplorer le fait que Madame Lepen a un tel score chez les ouvriers mais dire qu’il y a 70% qui n’ont pas voté pour elle est un argument non pertinent.

                            Il convient plutôt de s’interroger sur les raisons qui font que le vote FN des ouvriers devient de plus en plus un vote d’adhésion et non plus un vote de contestation.
                            Et de s’interroger sur les raisons qui font que la gauche recule historiquement dans le vote ouvrier.
                            Et il faut aussi chercher les raisons, certainement dans le programme, qui font que le candidat du FDG ne réalise aucune percée dans ce vote hautement symbolique.

                            Il convient de se poser les bonnes questions.


                          • Connolly 31 décembre 2013 17:40

                            « Un peu plus de 30% d’abstention chez les ouvriers. Et Madame Lepen obtiendrait entre 28 et 35% des ouvriers étant allé voter. »

                            Votre mode de calcul laisse on ne peut plus à désirer cher ami. Déjà il ne s’agit pas d’un peu plus de 30 % mais d’un peu moins de 30 %, à savoir 29 %. Ensuite le chiffre de 29 % d’ouvriers ayant voté MLP n’inclut pas les abstentionnistes (soit 29 % également). Ce qui signifie que si l’on inclut l’ensemble des ouvriers (votants comme abstentionnistes) on aboutit à un taux de 20,59 %. Cela fait donc autour de 80 % de l’ensemble des ouvriers qui n’ont pas voté MLP, soit encore une fois une écrasante majorité d’ouvriers qui n’adhèrent pas aux idées du FN. Que vous faut-il de plus, que diantre ?!

                            Ne vous en déplaise cher ami, mais cet argument est on ne peut plus pertinent :

                            1) cela met à mal l’argument (relayé de surcroît par les principaux médias) selon lequel LES ouvriers seraient attirés par les idées du FN faisant de ce dernier LE parti de la classe ouvrière (comme autrefois le PCF).

                            2) Par voie de conséquence, cela met aussi à mal l’image négative de l’ouvrier beauf, raciste et xénophobe qu’impliquerait cette adhésion aux desseins du FN.

                            Maintenant, de tout temps, une frange plus ou moins importante d’ouvrier a voté à droite et à l’extrême droite. Ce qui fait aujourd’hui qu’une majorité le fasse, tient plus du taux élevé d’abstentionniste (près de 30 %), soit le taux le plus élevé de toutes les catégories socio-professionnelles.

                            La bonne question serait donc plutôt de savoir pourquoi tant d’ouvriers ne votent plus...



                          • Onecinikiou 1er janvier 2014 15:30
                            D’autre part, cher Connoly, si l’on se fie à la dernière étude disponible quant aux intentions de vote aux prochaines élections européennes (au suffrage proportionnel intégral, soit le meilleur indice pour fixer un panorama politique à un instant t), 44% des ouvriers et 36% des employés sondés s’apprêtent à voter pour le Front National :

                            http://www.ifop.com/media/poll/2355-1-study_file.pdf

                            Je comprend votre désarroi. Mais votre déni du réel est comique, et pathétique...

                          • foufouille foufouille 1er janvier 2014 15:45

                            « La bonne question serait donc plutôt de savoir pourquoi tant d’ouvriers ne votent plus... »

                             ???
                            connoly a pas compris le dégout du ploutocrate a 15000€ ?


                          • Connolly 2 janvier 2014 13:03

                            15000 euros ? C’est faux cher ami. Et cela a été démontré à maintes reprises.



                          • Connolly 2 janvier 2014 13:04

                            D’autre part, je ne vois pas trop le rapport avec le sujet initial !


                          • foufouille foufouille 2 janvier 2014 13:10

                            c’est vrai pour tout deputé, il suffit de savoir faire une addition


                          • Connolly 2 janvier 2014 13:11

                            D’une part, il n’y a aucun désarroi de ma part. Je me fis au réel contrairement à vous qui pavoisez en prenant comme base de réflexion des estimations. Lesquelles, en outre, montrent que les ouvriers et les employés qui « envisagent » (ce qui impliquent une indétermination de leur part) de votre FN demeurent minoritaires.


                            Tout cela pour dire que vos soi-disant estimations n’invalident nullement l’argument selon lequel une majorité d’ouvrier n’adhèrent pas aux desseins du FN. Juste pour rappel basique cher ami : 56 c’est plus grand que 44 ! Sachant qu’en plus ce ne sont que chiffres virtuels comme le sont tous ceux émanant des sondages.

                          • foufouille foufouille 2 janvier 2014 13:12

                            a une époque les communistes étaient employés par le parti et reversaient leur(s) indemnités


                          • Connolly 2 janvier 2014 13:14

                            Cela représente une somme globale à chaque député, FN inclus cher ami. Dans cette assiette, le député Mélenchon ne garde que 7000 euros. Combien pour votre maîtresse à penser ?


                          • Connolly 2 janvier 2014 13:16

                            Oui et ne conserver que l’équivalent du salaire moyen français. Je ne sais si cela est toujours aujourd’hui concernant le PCF, mais en tout cela devrait servir de modèle et notamment au....FN cher à votre coeur !


                          • foufouille foufouille 2 janvier 2014 14:33

                            faux merlenchon touche la totalité comme ta marine. et tous les autres
                            15000€ avec tous les avantages

                            pour le PC, je sait pas, vu qu"ils expulsent des squatteurs de leurs bureaux vides


                          • Connolly 2 janvier 2014 17:02

                            OK avez-vous des preuves de ce que vous avancez ?


                          • foufouille foufouille 2 janvier 2014 17:26

                            ? ?
                            tous les députés touchent la même chose, même si c’est pour le logement, etc, chacun fait ce qu’il veut avec. il y a même une histoire avec le fait de ne pas venir voter, mais juste pour signer et toucher 300€ (sans démenti )
                            c’est comme pour le diner du siècle, il savait pas
                            si j’avais aucun doute, je voterai et pour lui.


                          • Arnaud69 Arnaud69 2 janvier 2014 17:36

                            En flagrant délit sur le diner du siècle en vidéo 

                            Jean-Luc Mélenchon est pris la main dans le sac quand on le questionne sur le diner du Siècle. Franc maçon et ex-sénateur socialiste, il connait parfaitement l’existence de ce diner, mais préfère jouer celui qui n’en a jamais entendu parlé. Encore un bel exemple du double jeu de Jean Luc Mélenchon. (Pour info, le diner du Siècle est un diner antidémocratique qui rassemble une fois par mois :
                            - les journalistes des plus grands médias
                            - les politiques UMPS (UMP, PS, PC, Modem)
                            - des responsables syndicaux vendus au patronat)
                            - des syndicalistes dont certains ont présidé le club CFDT Mme Notat

                            Qu’est-ce que le club le siècle VIDÉO

                            Depuis ça et quelques autres énormités, je ne suis plus copain avec ce monsieur....


                          • foufouille foufouille 2 janvier 2014 17:43

                            wiki a été modifié, et il parait que chaque élu PG reverse 20% de ses « indemnitées ». chose jamais dites dans de nombreuses interviews


                          • foufouille foufouille 2 janvier 2014 17:46

                            il voyage en première classe et a bouffé au diner de GQ, magazine de bobos


                          • foufouille foufouille 2 janvier 2014 20:15

                            http://www.youtube.com/watch?v=hqylWvXPXjo

                            il était pas franc maçon, ce jour là
                            un sale menteur


                          • Brice Bartneski bartneski 2 janvier 2014 22:56

                            Vous croyez à toutes ces bêtises vous ? Tous ces mensonges qui nous expliquent qu’on est dans la merde et qu’il faut se serrer la ceinture... vous croyez qu’on est dans la merde alors qu’on produit 8 fois plus de richesse qu’en 1983 malgré, malgré, malgré... ? Vous m’étonnez.


                          • Onecinikiou 3 janvier 2014 01:43

                            @ Connolly,


                            La notion de majorité relative vous dit-elle quelque chose ? Le Front national disposent-il de cette majorité oui ou non ? 

                            Est-il préférable selon vous, politiquement s’entend, de disposer de cette majorité au sein de cette catégorie sociale emblématique (le vote ouvrier) comme le FN, ou bien de se cantonner à des scores marginaux tel le FdG ?

                          • Connolly 3 janvier 2014 11:46

                            Sauf que la question n’est absolument pas là cher ami. La question de départ est de savoir si oui ou non le FN peut se targuer d’être LE parti de la classe ouvrière. Or quand une écrasante majorité (soit 80 % si l’on compte les abstentionnistes) ne votent pas pour lui aux dernières présidentielles, la réponse est bien évidemment NON. Idem, pour ce qui était du PCF à l’époque où 35 % de l’ensemble des ouvriers le soutenaient. Le titre de « Parti de la classe ouvrière » était à mon sens abusif puisque 65 % (soit là aussi une nette majorité) n’adhéraient pas à ses desseins.


                            Tout cela relève du bon sens le plus élémentaire cher ami : 8 ouvriers sur 10 n’adhèrent pas à vos desseins ! Revenir à la charge comme vous le faites pour avoir à tout prix le dernier mot, démontre bien à quelle point cette vérité vous dérange et vous invite, malgré vous, à plus de nuance et de modestie, et à nettement moins pavoiser. Et Dénigrer le FdG comme vous le faites, par ailleurs, n’y changera rien (lequel FdG, du reste, admet sans ambages qu’il ne fait pas florès auprès de la classe ouvrière).




                          • Baarek Baarek 31 décembre 2013 09:33

                            Les articles sur Mélenchon on toujours déclenchés des réactions bestiales et stupides des utilisateurs d’AgoraVox. moi même n’aimant pas cet homme, j’y ai laissé des plumes par le passé. Mais la on atteint un tel niveau d’impolitesse...


                            • DanielD2 DanielD2 1er janvier 2014 11:19

                              Encore Mélenchon ?! Il est vraiment temps qu’il disparaisse du paysage. Ca ne saurait tarder en plus, il est fini ce mec.


                              • Arnaud69 Arnaud69 1er janvier 2014 11:25

                                Dans les semaines à venir des informations nainstream risquent fortement de l’envoyer finir sa « carrière » comme conseiller municipal en effet. Patience le rabatteur est en fin de course.

                                 smiley


                              • DanielD2 DanielD2 1er janvier 2014 11:37

                                L’appel à voter sans condition pour Flamby, le naufrage tragi-comique de Hénin-Beaumont, le passage pathétique dans l’émission de Hanouna, les insultes aux bonnets rouges, le PC qui le laisse tomber au municipal, etc ... Ca suffit quoi, qu’il prenne sa retraite ! J’imagine que ses « camarades » vont attendre les naufrages à venir aux éléctions qui arrivent pour le débarquer, d’ailleurs on sait même plus pour qui voter, PG, FDG, PC, PS ? 


                              • Arnaud69 Arnaud69 1er janvier 2014 11:54

                                @ DanielD2

                                Voter pour quoi faire ?

                                -Pour se faire mettre comme lors du référendum Européen de 2005 où le NON a été transformé en OUI ?

                                -Pour rejouer la partie de 2002 avec le « front républicain » qui enraye le fonctionnement démocratique à coup de collusion droite/gauche ?
                                (ceci-dit au FN, ils oint vite fait d’oublier cet « événement » ce qui en dit long ...)

                                Qu’ils aillent tous se faire voir !


                              • DanielD2 DanielD2 1er janvier 2014 13:22

                                Abstenez-vous, ils n’attendent que ça.


                              • Arnaud69 Arnaud69 1er janvier 2014 13:41

                                @ DanielD2

                                Pour les Européennes là c’est 100% certain je vais voter pour le moins Européïste et celui qui les fera le plus vomir.
                                Pour la suite j’attends de voir, tout dépend de l’actualité et de la configuration...

                                 smiley


                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 janvier 2014 07:59

                                Le FN est surtout le premier Parti menteur de France... Les professions de foi sont les seuls documents faisant foi, justement, des analyses des Partis.

                                « Profession de foi du candidat FN à l’élection partielle de Brignoles »

                                Vous pouvez toujours chercher que le FN soit favorable à la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN...

                                Pareil pour les élections Présidentielles... « Profession de foi 2012 »

                                Le mot euro n’est même pas cité, et pour retrouver la souveraineté, le FN propose « une remise à plat des Traités », donc rester dans l’ UE, l’euro et l’ OTAN.

                                Je rappelle que les professions de foi aux élections, sont les seuls documents officiels de la République, où les Partis politiques expriment leurs analyses, et les seuls documents à être conservés aux Archives Nationales.

                                Les paroles passent, les écrits restent !


                                • claude-michel claude-michel 2 janvier 2014 08:38

                                  Mélenchon le pro-arabe...qui veut légaliser tous les immigrés illégaux en France..et le pire est qu’il trouve une poignée de couillons pour dire oui a cette insulte pour notre pays.. ?

                                  Je comprends mieux pourquoi il a voté pour Hollande.. !

                                  Notre pays n’est pas a vendre et tous les traitres a la nation auront des comptes a rendre d’ici peu.. !


                                  • Brice Bartneski bartneski 2 janvier 2014 23:07

                                    4 000 000 de couillons c’est beaucoup non ?

                                    6 000 000 et quelques couillons pour lepen, 8 0000 000 pour sarko et 9 000 000 pour hollande

                                    Quel pays de couillons !



                                  • Arnaud69 Arnaud69 4 janvier 2014 00:02

                                    Pas trop honteux de travailler pour l’empire ?
                                    Marcel Cachin n’est pas encore mort apparemment ...

                                    Vous changerez votre fusil d’épaule quand tous vos petits copains de la base seront partis au combat, comme au bon vieux temps ..  La tête a toujours un très long temps de retard sur les jambes ...

                                    La tête du PCF et CGT en est déjà à condamner la résistance l’histoire se répète
                                     :

                                    Pendant l’Occupation, confronté à la question des premiers otages suite aux attentats perpétrés contre les soldats allemands, il rédige une lettre dans laquelle il condamne les attentats individuels contre l’armée allemande. Des extraits de cette lettre sont repris par le Parti ouvrier et paysan français, parti composé d’anciens élus du Parti communiste français dans un but de propagande pour la Collaboration. Il ne sera pas inquiété à la Libération pour cet écrit.

                                    Là vous allez me parler du pacte Germano-Soviétique peut être ...
                                    C’est pour ces raisons que depuis Georges Marchais on ne peut plus vous suivre, c’est le dernier qui travaillait pour les ouvriers Français. La preuve en vidéo.

                                     smiley


                                  • marinaleda 3 janvier 2014 21:09

                                    « 

                                    “J’avais 8 ans quand Léon Blum se déroba à secourir la République espagnole. J’avais 11 ans quand la majorité des élus socialistes vota « oui » à Pétain, le 10 juillet 1940 à Vichy. J’avais 19 ans quand le ministre socialiste Jules Moch brisa la grève des mineurs. J’avais 27 ans quand le président du conseil socialiste Guy Mollet mobilisait le contingent contre l’insurrection nationale algérienne. J’avais 29 ans quand le Parti socialiste se ralliait au coup d’État gaulliste, se proclamant à l’avant-garde de la Vème République et votant « oui » à son référendum constitutionnel.
                                    J’avais 53 ans quand le président Mitterrand prit le tournant de la rigueur budgétaire et adhéra à l’Europe sous domination allemande. J’avais 63 ans quand un gouvernement socialiste fit ratifier Maastricht et dénationalisa plusieurs entreprises publiques ; j’avais 74 ans quand le premier secrétaire du PS, François Hollande, prôna le « oui » à l’Europe de Lisbonne.
                                    J’ai 84 ans et le Président Hollande gouverne au bénéfice du grand patronat, se démarque des valeurs de solidarité et n’a même pas été capable d’amnistier les syndicalistes. Pourtant, électeur de gauche depuis ma majorité, j’ai toujours obéi aux consignes de désistement pour le 2e tour, donc adhéré à la politique du moindre mal, et préféré être berné par les socialistes plutôt que persécuté par la droite. Mais donner ma voix d’emblée à la liste socialiste, non merci !
                                    Je tiens à ce que le Front de gauche soit présent aux municipales de Paris.
                                    C’est pourquoi je voterai pour la liste de Danielle Simonnet, et je conseille aux électeurs de gauche déçus de faire de même.” » Jean Gouellain, historien


                                    • Arnaud69 Arnaud69 3 janvier 2014 21:54

                                       marinaleda et Ariane Walter mêmes résultats d’analyse sémiologique donc même personne !
                                       :.


                                    • Arnaud69 Arnaud69 3 janvier 2014 22:00

                                      Tout dépend du salaire ..


                                    • Muse 3 janvier 2014 22:36

                                      J’ai déjà vu Morice dépasser (vraiment) les 100 commentaires sur 24 heures, une fois. 





                                        • Arnaud69 Arnaud69 4 janvier 2014 00:36

                                          Là où je me marre c’est que les bolchéviks ont souvent le même profil, ils veulent à tout prix nous imposer ce qu’ils n’ont pas vécu eux-mêmes :

                                          -Ils ont vécu les 30 glorieuses on vit les 30 calamiteuses.

                                          -Ils ont eu une retraite pleine, nous n’aurons pas de retraite.

                                          -Ils ont eu un bon système de santé, le système actuel est une calamité d’infections nosocomiales.

                                          -Ils pouvaient fumer librement partout sans êtres taxés, on peut fumer nulle part sans être stigmatisés et ça se paye à prix d’or.

                                          -Ils pouvaient boire et conduire, on ne peut ni boire ni conduire l’essence coûte le même prix que le pinard.

                                          -Ils pouvaient trouver un emploi et même choisir, on peine à trouver un emploi il faut pas être regardant et se contenter de vacations, 1/2 temps, 1/3 temps, 1/4 temps.

                                          -Ils pouvaient choisir leur environnement de vie, on n’a plus le choix c’est l’Afrique pour tous et le métissage est OBLIGATOIRE.

                                          -Ils pouvaient partir en vacances, désormais plus aucun smicard même célibataire peut se permettre des vacances.

                                          -Ils pouvaient s’acheter une maison à crédit, désormais essayez d’avoir un crédit avec le smic.

                                          -Ils pouvaient manger sainement, désormais allez acheter du bio pour voir ..

                                          -Ils pouvaient polluer tout ce qu’ils voulaient, désormais c’est contrôle anti-pollution même devant la maison.

                                          -Ils payaient l’essence 3 francs le litre, nous la payons plus de 10 francs le litre.

                                          -Ils avaient la liberté d’expression et de manifestation, désormais ils trouvent normal que nous ne l’ayons plus.

                                          -Ils pouvaient avoir des comiques comme Pierre Desproges, désormais ils nous interdisent un plus modéré en nous faisant une morale dégoulinante !

                                          La liste est très longue mais souvent les retraités bolchéviks veulent nous imposer la vie qu’ils n’ont pas vécu avant de crever.
                                          Histoire de bien nous faire comprendre « après nous la fin du monde, on vous aura niqués jusqu’au bout » .

                                          En 2013 ce sont les plus démagogues les plus fascistes et despotiques d’entre tous.

                                          Vous comprendrez que les bolchéviks de la gériatrie Française démagogique commencent à être haïs et c’est justifié.

                                          Vous comprendrez que face à de tels despotes et manipulateurs les mots auxquels je pense sont très fleuris comme de la fleur de napalm pour ceux qui connaissent ce liquide..

                                          Le plus beau c’est que c’est souvent ceux-là qui viennent vous faire la « morale » alors qu’ils n’en ont aucune sauf pour les autres...

                                          Décidément je préfère être un jeune con qu’un vieux fou bolchévik, au moins ce n’est pas définitif contrairement à eux !


                                        • Brice Bartneski bartneski 4 janvier 2014 12:46

                                          On ne fait pas du neuf avec du vieux... Nous vivons dans un monde que les vieux ont construit pour eux. Ce monde est vieux et a besoin de neuf. Construisons notre monde et longue vie aux vieux !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès