• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Synthèse sur l’Ukraine, une contre-propagande médiatique

Synthèse sur l’Ukraine, une contre-propagande médiatique

La crise en Ukraine fournit l'exemple d'une tentative de manipulation médiatique majeure.
Cette dernière prend sa source au niveau des pouvoirs politiques avec le relais bienveillant des médias dominants.

Il est donc indispensable d'allumer un maximum de contres feux et de rétablir sans parti pris la réalité des choses.

L'Ukraine est un pays de 45 Millions d'habitants, le 2ième d'Europe par sa superficie.
A l'est le pays est frontalier avec la Russie, coté ouest on trouve la Pologne et la Roumanie, toutes deux Membres de l'Union Européenne et de l'OTAN.
Depuis des siècles, ce pays a pratiquement toujours été dominé par des puissances extérieures, la dernière en date étant l'Union Soviétique.
Il finit par accéder à l'indépendance en 1991 à la suite de la chute du bloc de l'Est.

Le pays est divisé car une partie de sa population tournée vers l'Ouest milite pour son rattachement à l'U.E.
L'autre partie penche de son coté pour un rapprochement régional avec la Russie.

La carte des tendances électorales ci-dessous illustre cette dichotomie :

ukraine_presidentielle_2010s
Elections 2010, en bleu les pro-Russes, en orange les pro-occidentaux

L’Ukraine est également la plaque tournante du transport de gaz Russe avec ses milliers de kilomètres de pipe-lines [1].
Fait rarement souligné, on dispose là bas d'un réservoir de main d'œuvre à bon marché avec un salaire mensuel moyen d'environ 200 € en 2012.

Il est également important de noter que ce pays possède un parc électronucléaire dont la sécurité est loin d'être assurée. Rappelons que le célèbre site de Tchernobyl se trouve en Ukraine.

Depuis son indépendance, l'Ukraine a connu des gouvernements successifs minés par la corruption, qu'ils soient pro-occidentaux (Ioulia Tymochenko) ou pro-russes (Viktor Ianoukovytch).
Le dernier président élu d'une manière parfaitement régulière (source OSCE) fut Viktor Ianoukovytch en février 2010, ce dernier représente le "parti des régions".

la figure ci-dessous montre le résultat du 1ier tour des élections de 2010 :

2010 - Elections Tour 1
Résultat du 1ier tour des élections de 2010

On note au passage les noms des principaux partis politiques d'Ukraine avec les 2 premiers qui recueillent 60% des voix :
- Parti des régions : politique régionale de centre droite proche de la Russie
- Bloc Ioulia Timochenko : ultra-libéraux pro-occidentaux

A. LES ÉVÉNEMENTS RÉCENTS
En 2013, le président en exercice Viktor Ianoukovytch est en négociation au sujet de la signature d'un accord de libre échange avec l'U.E.

Considérant que la proposition de l'U.E. n'est pas compatible avec les intérêts du peuple Ukrainien, il décide en novembre 2013, dans le cadre de son mandat, de suspendre les négociations avec cette dernière et d'en lancer d'autres avec la Russie (*).

(*) La Russie ayant fait une contre-proposition plus avantageuse.

Les manifestations place Maïdan
L'opposition pro-européenne, mécontente, organise alors des manifestations, pacifiques dans un premier temps, sur la fameuse place Maïdan à Kiev (la capitale) rassemblant parfois jusqu'à 100 000 sympathisants pro-occidentaux.

Qui sont les manifestants ?
D'après les observateurs, les manifestants du Maïdan [2] étaient composés de quatre différents groupes positionnés sur un spectre politique allant de la droite à l’extrême-droite :
- "Batkivshina" (Patrie) : droite ultra-libérale
- "UDAR" : droite pro U.E.
- "Svoboda" (liberté) : extrême droite néo-nazie
- "Pravyi Sektor" (secteur droit) : extrême droite néo-nazie avec milices armées

Batkivshina
Le parti Batkivshina ou Union panukrainienne « Patrie » est une coalition ultra-libérale dirigée par Ioulia Timochenko.
Ce parti est la composante principale du Bloc Ioulia Tymochenlo.
Cette dernière est l'égérie de la révolution orange de 2004 connue en occident par sa coiffure de paysanne ukrainienne qui a fait le tour des médias.

Ioulia Tymochenko s
Ioulia Tymochenko

Elle fut premier ministre en 2005, puis accusée de corruption et emprisonnée lors du changement de régime en 2010.

UDAR
L'UDAR ou Alliance Démocratique Ukrainienne pour la Réforme est un parti libéral et pro-européen, ce dernier est patronné par la CDU d'Angela Merkel et l'IRI du républicain américain John Mac Cain [2].

Svoboda
Svoboda (liberté en ukrainien) est un parti d’extrême-droite ultranationaliste néonazi [3], antisémite dirigé par Oleh Tyahnybok.

Oleh Tyahnybok

Ce parti a été créé en 1991 par ce dernier sous l'appellation "Parti National Socialiste d'Ukraine".
La référence au "Parti National Socialiste Allemand" (parti nazi) fondé en 1920 est on ne peut plus claire.

Son emblème originale est d'ailleurs inspirée de celui de la 2ième division SS "Das Reich" de 1944. Dans le but de faire croire à un parti modéré, le nom du parti s'est transformé en "Svoboda" et l'emblème a été transformée.

embleme-svoboda-2
L'emblème de "Das Reich" et celle de Svoboda (avant et après)

Sur la figure ci-dessus, on distingue à gauche l'emblème de la division nazie "Das Reich", au centre celle de Svoboda lors de sa fondation et à droite l'emblème plus récente de ce dernier, beaucoup moins explicite.

Pravyi Sektor
Pravyi Sektor (Secteur Droite) est un autre parti néo-nazi encore plus radical qui considère Svoboda comme trop mou [3].
Pravyi Sektor est un mouvement qui prône la violence, il possède des groupes paramilitaires bien entrainés.

L'Ukraine est un pays qui possède d'importantes mouvances nostalgiques du nazisme.
Ces dernières sont en particulier présentes dans la ville de Lviv à l'ouest qui est l'un des bastions historiques du fascisme ukrainien.

Les manifestations dégénèrent, 100 morts place Maidan...
Le 15 décembre 2013, le premier ministre ukrainien participe à un sommet à Moscou pour discuter d'une possible adhésion à l'union douanière eurasiatique (Russie, Biélorussie et Kasakstan).
Début 2014, sur la place Maïdan, les manifestations dégénèrent, des coups de feu éclatent et on commence à dénombrer des victimes dans la foule et dans les forces de l'ordre.

Entre le 18 et le 20 février, on dénombre 100 morts répartis du coté des manifestants et de la police anti-émeute.

Qui sont les tireurs ?
La question fondamentale est bien de savoir qui a déclenché la tuerie du 20 février.
Le gouvernement "transitoire" qui a pris le pouvoir 3 jours après a évidemment affirmé que ce sont les forces spéciales de Ianoukovitch qui en furent à l'origine.
Cette question sera traitée en détail plus loin.

21 février 2014 : accords de Kiev
Sous la pression des violences (le crime paie !) , après une négociation marathon, le président consent le 21 février des concessions majeures à l'opposition [4] :
- élection anticipée
- diminution constitutionnelle des pouvoirs du président
- formation d'un gouvernement d'union nationale

22 février 2014 : le coup d'état
Malgré l'accord signé, le 22 février, la RADA (parlement) vote en toute illégalité la destitution du président en exercice.
Le parlement a t'il été "convaincu" de signer la destitution de Ianoukovitch ?
C'est ce que dénonce l'économiste Natalia Vitrenko, fondatrice du PSPU (Parti Socialiste Progressiste d'Ukraine ).
Podcast ici.

Un gouvernement de transition illégitime
Un gouvernement de transition dirigé par Yatsenniouk (6.9% des voix aux élections de 2010) est désigné par le "conseil du Maïdan".
Le gouvernement de 19 ministres est alors constitué, il se répartit de la manière suivante [5] :
- "Batkivshina" (Patrie) : 5 ministres dont le 1ier ministre Arseni Yatseniouk.
- "Svoboda" et "Pravyi Sektor" : 7 ministres
- Ultra-libéraux non affiliés à un parti : 7 ministres

Les différents partis représentant ce gouvernement représentent au maximum 33% de la population .

Les néo-nazis Ukrainiens au pouvoir...
Le plus grave dans cette affaire est la présence dans ce gouvernement de 7 membres du parti Svoboda, certains étant d'anciens membres de Pravyi Sektor.
Ces deux mouvements sont d'authentiques groupes néo-nazis [3], racistes, antisémites et qui font l'apologie de Stepan Bandera, un collaborateur notoire des nazis durant la dernière guerre.
Ce dernier a été qualifié par l'organisation juive "Centre Simon Wiesenthal" de collaborationniste nazi responsable du massacre de milliers de Juifs pendant la guerre de 1939-1945.

Le visage de la "révolution" est d'abord illustré par la vidéo ici où on voit une bande de parlementaires putschistes molester le directeur de la TV pour le forcer à signer sa démission.

Comme on pouvait s'y attendre, l'est de l'Ukraine à majorité pro-russe s'est soulevé, ne reconnaissant pas la légitimité du gouvernement de Kiev.
Les néo-nazis présents dans ce dernier ne se cachent d'ailleurs pas de vouloir "griller du Russe".

03 mai 2014 : Le meurtre en masse de pro-russes d'Odessa
Le 03 mai, un groupe de manifestants pro-russes non armés poursuivis par les milices du Pravyi Sektor a trouvé refuge dans un immeuble appelé "Maison des Syndicats".
Les milices fascistes ont alors incendié le bâtiment puis achevé au sol ceux qui avaient tenté de sauter par les fenêtres.
Les images (très dures) sont disponibles ici [6], le bilan fut très lourd avec 40 morts.

Comme on le verra plus loin, l'occident n'hésite pas à s'allier avec de tels individus pour tenter d'arracher l'Ukraine à l'influence Russe.

B. QUI A DÉCLENCHÉ LE BAIN DE SANG PLACE MAÏDAN ?
La question fondamentale est de savoir qui est responsable du bain de sang place Maïdan, c'est en effet cet événement qui a induit la destitution du président élu en 2010.

Les quelques éléments d'enquête dont on dispose suffisent à établir les faits suivants :
- les blessures des victimes des deux camps étaient de même type
- des snipers ont tiré sur la foule depuis le QG de l'opposition

Un même groupe armé a tiré sur les 2 camps
Les blessures constatées coté forces de l'ordre et coté manifestants sont du même type, ce qui tend à démontrer que c'est une seule et même équipe de snipers qui a ouvert le feu sur les civils et sur les forces de l'ordre.
Cette information provient d'une conversation téléphonique ayant eu lieu le 25 février dernier entre la vice-présidente de la Commission européenne, Catherine Ashton, et le ministre estonien des Affaires étrangères, Urmas Pae.
Cette conversation a été confirmée par le ministre lui même.
Hormis les forces de l'ordre, le seul groupe armé répertorié sur la place Maïdan était les milices de Pravyi Sektor, on en déduit facilement qui peut être à l'origine de la tuerie.

Une chaine publique...allemande mène l'enquête
La chaine publique régionale allemande ARD, a diffusé une enquête sur les responsables du carnage du Maïdan le 20 février : ici.

Seul le site de France Télévisions a relayé cette information.

Les tirs sur la foule provenaient....du QG des forces rebelles !
Cette enquête démontre que des snipers ayant tiré sur la foule étaient postés dans l'hôtel Ukraina qui servait de QG aux forces rebelles.
Bien entendu, le gouvernement putschiste ne risque pas d'enquêter sur ses propres crimes comme le montre la fin du reportage où le journaliste pose la question au ministre Oleg Makhnitski (parti Svoboda) qui répond :
« Nous enquêtons sur ce point. »...

Le scénario le plus probable
Le 20 février, le groupe néo-nazi Pravyi Sektor a "opportunément" déclenché un bain de sang pour déstabiliser le gouvernement en place. Puisque ce dernier fait partie des putschistes, le risque d'enquête le mettant en cause ultérieurement est nulle.

Il fut ensuite aisé de laisser entendre que la police a tiré en premier sur la foule pour réprimer les manifestations, cette assertion ayant alors justifié l'éviction du gouvernement.

C. GÉOPOLITIQUE DE LA RÉGION
La politique eurasiatique menée par les États Unis et ses alliés européens est issue d'une doctrine post-soviétique vieille d'une vingtaine d'années.
Cette dernière fut élaborée en 1994 par Zbigniew Brzezinski, conseiller d'origine polonaise des présidents américains.
Elle est décrite dans son ouvrage intitulé "Le grand échiquier".

La doctrine Brzezinski
Après la chute de l'Union Soviétique, dans le cadre d'une stratégie visant à conserver l'hégémonie américaine, il faut "empêcher l'émergence de toute puissance concurrente". En particulier à l'est, tout doit être fait pour que la Russie ne redevienne pas une grande puissance.
Une condition suffisante serait que cette dernière reconstitue un bloc avec les 3 pays suivants [1] :
- Biélorussie
- Kazakhstan
- Ukraine

Or, les deux premiers étant déjà associés à la Russie dans le cadre d'une union douanière, il faut absolument éviter que l'Ukraine ne les rejoigne.

Cela explique pourquoi les États-Unis utilisent l'Europe pour intégrer l'Ukraine à l'Ouest, sans être trop regardant sur la nature de ses alliés dans ce pays.

L'interventionnisme de l'Europe
L'U.E. est comme d'habitude divisée sur la question ukrainienne, 3 pays font cependant preuve d'un certain activisme sur le sujet :
- Allemagne
- Pologne
- France

L'Allemagne possède des intérêts en Ukraine, ce qui explique son implication.

Les relations entre la Pologne et la Russie sont historiquement très mauvaises.

Quand à la France, on se demande quels sont ses intérêts directs, sinon qu'elle semble être devenu le nouveau toutou des États-Unis à travers son récent strapontin dans l'OTAN.
On peut estimer que notre président, en berne dans les sondages (c'est peu dire), tente d'exister sur la scène internationale en jouant une fois de plus les gros bras avec des moyens qu'il n'a pas.
Après tout, cette politique n'est que la suite logique de l'une des plus graves erreurs faites par le régime précédent en nous faisant réintégrer l'OTAN.

Le nouveau régime poursuit donc dans cette direction atlantiste, tournant le dos définitivement à la politique gaulliste d'indépendance nationale.

D. LA POSITION DE LA RUSSIE
La Russie est donc bien le pays qui est visé par la politique occidentale en Ukraine.

Il faut noter que ce pays est limitrophe à la Russie avec une frontière partagée d'environ 1500 km.
Par ailleurs, la base navale de Sébastopol en Crimée est une composante essentielle de la flotte russe de la mer noire.

Dans ces conditions, on comprend aisément que la Russie ne peut accepter que l'Ukraine tombe dans le giron occidental. Le pire pour les Russes serait que ce pays rejoigne l'OTAN, comme cela fut déjà évoqué à plusieurs reprises.

L'occident menace directement la Russie
La frontière Russe étant directement menacée, la situation actuelle pourrait être assimilée à une crise inverse de celle de Cuba en 1961.
Comment réagirait la France, si la Belgique par exemple, était déstabilisée par la Russie qui tenterait de la faire entrer dans une alliance militaire orientale ?

Le cas de la Crimée
La Crimée faisait partie de la Russie jusqu'à 1954, à cette date, elle fut "cédée" à l'Ukraine qui était alors membre de l'union soviétique. Elle devint alors une république autonome rattachée à l'Ukraine.
La population de la Crimée est constituée à 60% de Russes, 15% de Tatars et seulement 25% d'Ukrainiens.

A l'issue du coup d'état en Ukraine, et devant les craintes suscitées par la prise de pouvoir des néo-nazis, un référendum fut organisé en Crimée. Le résultat de ce dernier indiqua que 96% de la population souhaitait le rattachement de la Crimée à la Russie.
Ce référendum est légal comme l'indique la charte des nations unies au sujet du droit des peuples à disposer d'eux mêmes.
Les précédents sont nombreux.

E. L’INGÉRENCE OCCIDENTALE
L'ingérence occidentale dans les affaires ukrainienne est illustrée par de multiples exemples.
Plusieurs organisations occidentales interviennent en Ukraine.
Ces dernières agissent dans le cadre d'un programme américain d'incitation des populations de l'ex-URSS à se soulever contre ses dirigeants.
L'enquête suivante explique en détail cette stratégie :
Comment la CIA prépare les révolutions colorées (vidéo).

Sponsorisation de l'UDAR
On a déjà vu précédemment les liens existants entre l'UDAR et la CDU Allemande ainsi qu'avec l'IRI du républicain américain Mac Cain.

Un ancien candidat à la présidence US harangue la foule à Kiev
John Mac Cain est l'ancien candidat républicain à la maison Blanche vaincu par Obama en 2008.
Il est le président de l'IRI, un organisme chargé d'exporter la "démocratie américaine" sur toute la planète.

Mac Cain n'hésita pas à prendre la parole place Maïdan devant la foule des manifestants et à rencontrer le triumvirat de l'opposition au Maïdan , incluant le néo-nazi Tyanybok, interdit d'entrer aux états unis pour cause de discours antisémites [2].

BHL, le "rossignol des charniers" sur la place Maïdan
En France, nous avons Bernard Henry LEVY, surnommé BHL.
Ce dernier se prend pour un intellectuel engagé et courageux. Il n'est ni l'un ni l'autre bien entendu, mais reste cependant un individu extrêmement dangereux comme le montre son influence sur Sarkozy (et peut être aujourd’hui sur Hollande) lors du déclenchement de la guerre en Lybie.

Sa pensée, qui tient en entier sur un timbre poste, s'est sans doute forgée à la lecture assidue des comics américains à base de super héros qui sauvent le monde chaque semaine.
Elle se résume en une phrase : "les bons, c'est nous et les méchants c'est eux".

Il jouit cependant, et ce n'est pas un hasard, de nombreuses entrées dans les médias. Ces portes ouvertes lui permettent de tenter d'exister et de poursuivre sa quête pour créer un monde meilleur à coups d'ingérences militaires !

Son credo : "La guerre sans l'aimer".

Il reste choquant de constater l'outrecuidance d'un individu, jamais élu, qui se permet d'aller haranguer les foules dans un pays au bord de la guerre civile.

Quelle est la légitimité de tels agissements ?

Un des paradoxes et non des moindres est qu'il se range du coté de néo-nazis antisémites qui l'auraient en d'autres temps probablement traité avec moins de bienveillance.


Intervention de BHL place Maïdan le 02 mars 2014

Dans la vidéo ci-dessus, on note tout de même que l'impact sur la foule de son magnifique discours semble assez limité.

21 mars 2014 : L'U.E. signe un accord politique avec le gouvernement de Kiev
Dernier exemple d'ingérence cité, le 21 mars, l'U.E. a signé le volet politique d'un accord avec le gouvernement illégal de Kiev.
La signature du volet économique est prévu après les élections du 25 mai.

F. QUE NOUS DISENT LE GOUVERNEMENT ET LES MÉDIAS ?
La position officielle du gouvernement français est de considérer que le nouveau pouvoir en place est légitime puisqu'il est issu d'une révolution populaire. Par ailleurs, la Russie de Poutine est accusée d'intervenir en sous-main dans les affaires de l'Ukraine pour créer des troubles afin de justifier l'intervention de l'armée russe.

Avec la liste des ingérences occidentales identifiées en Ukraine, il faut tout de même oser tenir cette position !

Le gouvernement français
La position du gouvernement est résumée ici par l'intervention du ministre des Affaires étrangères (Laurent Fabius) sur France Inter.

Extrait :
"Maintenant quand on accuse ce gouvernement d’être d’extrême-droite, c’est faux ! C’est faux ! Il y a 3 membres [!] du parti Svoboda qui est un parti plus à droite que les autres, mais l’extrême droite n’est pas au sein du gouvernement." [Laurent Fabius, 11 mars 2014]

Fabius nous explique en fait que les fascistes d'Ukraine ne sont pas d’extrême droite !

Par ailleurs, si les néo-nazis ne sont pas au pouvoir, pourquoi les juifs d'Odessa se préparent t'ils à évacuer la ville ? [9]

La question est de savoir si Fabius est un fieffé menteur ou s'il est totalement incompétent, dans les deux cas, sa place n'est pas au gouvernement.
L'UPR demande d'ailleurs à juste titre sa démission.

Les médias
La tendance lourde des médias nationaux et plus généralement occidentaux est alignée sur celle des gouvernements.
Les médias, comme un seul homme, relaient la même version et analysent chaque nouvel événement suivant le filtre de la manipulation Russe.

L'accusation anti-Poutine ne reposant sur aucune preuve est répétée ad nauseam lors de chaque intervention médiatique sur l'Ukraine.
Cette stratégie conduirait à justifier une éventuelle intervention militaire de la Russie en Ukraine pour protéger les pro-russes de l'est.
Pour le cas de la Crimée, Poutine est accusé d'avoir envahi cette province par la force.

Ce "manichéisme infantile" (dixit JF Kahn) [7] présente donc les Russes comme les "méchants" et les putschistes comme les "gentils".

Quelques exemples d'information "orientée"

Le Parisien
Après la prise de contrôle de la Crimée par les forces Russes, le gouvernement craint une offensive militaire Russe.

Direct Matin
Où s'arrêtera Poutine ?

Libération
Moscou avance ses pions et son idée de "nouvelle Russie".

Quelques voix raisonnables s'élèvent cependant du bourbier médiatique

JF Kahn
En finir avec le manichéisme infantile [7].

Jacques ATTALI
Sont ils tous devenus fous ?

Marianne.fr
Pourquoi le massacre d’Odessa a-t-il si peu d’écho dans les médias ?

Du coté des politiques, seuls deux hommes ont osé s'élever contre le consensus :

Jean-Luc Mélenchon
Avis aux Mickey à propos de l’Ukraine.

François Asselineau
Interview de l'agence info-libre ici.

G. CONCLUSION
Une fois que l'on a pris en compte tous les aspects de la situation, on comprend qu'une coalition de l'opposition ukrainienne incluant deux factions néo-nazies a organisé un coup d'état avec la bénédiction de l'U.E..
Cette coalition s'est appuyée sur les groupes paramilitaires de Pravyi Sektor pour lancer des provocations sanglantes et déstabiliser le pouvoir en place.
Quelques crétins occidentaux se sont au passage ingérés directement dans le processus et ont mis de l'huile sur le feu en tonitruant sur la place Maïdan pour faire croire à la foule que "l'occident est avec vous" !

Le 25 février, sous la menace des milices du Pravyi Sektor le parlement ukrainien a illégalement destitué le président en exercice élu en 2010.

Il s'agit donc d'un putsch parfaitement illégitime.

Les médias européens ont présenté ce coup d'état comme une révolution populaire en diabolisant les Russes qui sont frontaliers avec l'Ukraine.
A quelques exceptions près (ex : Allemagne), aucun média n'a pris la peine de vérifier ses sources ni de faire une analyse géopolitique intelligente.

On a juste oublié de préciser que l'Ukraine est un pays divisé en 2 camps : l'un pro-occidental à l'ouest, l'autre pro-russe à l'est.
Ensuite, lorsque certains veulent annexer toute l'Ukraine au bloc occidental y compris en l'intégrant à l'OTAN, il suffit de regarder une carte pour comprendre que la Russie ne peut pas l'accepter.

Le résultat est un pays déstabilisé, avec une faction néo-nazie présente dans la coalition au pouvoir. Cette dernière a déjà commencé le nettoyage (ils appellent cela "lustrage"), en particulier à l'est.
Des élections sont prévues le 25 mai, mais celles-ci s'annoncent déjà comme parfaitement bidons depuis le retrait d'Oleg Tsarev, candidat du parti des régions (35% des voix aux élections de 2010). En effet, les milices l'empêchent de mener sa campagne en usant de violences [8].

Tout est donc réuni pour conduire à une guerre civile qui peut déboucher à minima sur une partition de l'Ukraine.
A l’extrême une intervention Russe est très possible si les imposteurs de Kiev poursuivent leurs exactions sur les populations de l'est.
La probabilité de conflit mondial reste faible car l'occident n'a pas les moyens d'entrer en confrontation directe avec l'armée Russe.

Le plus grand risque est de pousser la Russie vers la Chine, alors que Vladimir Poutine ne souhaite rien d'autre qu'un rapprochement naturel avec l'Europe de l'ouest.

Cette dernière rejette complètement cette idée et préfère s'étendre jusqu'aux frontières de la Russie.
Ostraciser ce pays en l'isolant n'est en fin de compte que l'illustration d'une politique impérialiste totalement stupide.

...

Pour s'informer de la suite des événements, car l'histoire s'écrit sous nos yeux, je recommande l'excellent travail d'Olivier Berruyer sur son site :
Série Ukraine
http://www.les-crises.fr/ukraine/

Liens

[1] Agence Info Libre - Interview de Pascal Marchand
professeur des Universités à Lyon II, spécialiste de la Russie, podcast ici.

[2] "Ukraine : autopsie d’un coup d’Etat" - Ahmed Bensaada
http://www.mondialisation.ca/ukraine-autopsie-dun-coup-detat/5372363?print=1

[3] "Quand les nazis mènent le bal…" - Geoffroy Géraud Legros
http://www.7lameslamer.net/quand-les-nazis-menent-le-bal.html

[4] [Ukraine : on a oublié de vous dire... 5.1] Le coup d'état - Olivier Berruyer (les-crises.fr)
http://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvd-5/

[5] L’imposture du “gouvernement démocratique” - Olivier Berruyer (les-crises.fr)
http://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvd-5-2/

[6] Le drame d'Odessa - Olivier Berruyer (les-crises.fr)
http://www.les-crises.fr/svoboda-c-est-ca/

[7] "En finir avec le manichéisme infantile" - Jean-François Kahn
http://www.les-crises.fr/en-finir-avec-le-manicheisme/

[8] Le député de Oleg TSAREV retire sa candidature à l’élection présidentielle et appelle à son boycott - Olivier Berruyer (les-crises.fr)
http://www.les-crises.fr/a-hieeeee-l-armee-ukrainienne-attaque/

[9] La communauté juive d'Odessa se prépare à une évacuation - Jerusalem Post
http://www.jpost.com/International/Odessa-Jewish-community-mulls-emergency-evacuation-351334
Version traduite ici.


Moyenne des avis sur cet article :  4.66/5   (94 votes)




Réagissez à l'article

157 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 13 mai 2014 08:38

    En parlant de médias....Le Progrès16 179 637 €Le Figaro16 150 256 €Le Monde11 997 569 €Aujourd’hui En France10 443 192 €Ouest France10 435 028 €La Croix10 105 985 €Télérama9 832 531 €Libération8 284 007 €Le Nouvel Observateur6 947 010 €Tele 7 Jours6 898 645 €L’Humanité6 349 770 €L’Express5 001 215 €Tele Star4 965 561 €Paris Match4 658 889 €Le Point4 594 863 €La Nouvelle Republique Du Centre Ouest4 399 649 €La Dépêche Du Midi4 389 023 €Télé Loisirs4 075 490 €Sud Ouest4 039 648 €Les Echos3 971...Vive la peresse libre... !



    • claude-michel claude-michel 13 mai 2014 12:27

      Oupsssss...un moins d’un journaleux acheté par les politiques.. ?


    • zelectron zelectron 13 mai 2014 15:31

      Odessa et sa région constituent l’accès à la mer noire. La stratégie de Putin n’est-elle pas de confiner le reste d’Ukraine à la portion congrue à l’intérieur des terres, avec tout de même dans un accès de générosité, sans aucunes arrières pensées machiavéliques, un cadeau de grande valeur : Tchernobyl, si, si, vous avez bien lu, Tchernobyl cadeau sans rien payer.


    • lsga lsga 18 mai 2014 14:15

      Rappelons encore une fois ici que c’est la France, avec Total et la BNP ParisBas, qui souhaitaient mettre la main sur les ressources de la Crimée. 

       
      Les USA, eux, se contentent désormais de maintenir le bordel initié par l’Oligarchie Française, de manière à s’assurer que l’Europe soit obligée de leur acheter leur gaz de schistes. 
       


    • Aiane Aiane 13 mai 2014 09:14

      @ l’auteur
      Merci pour ce résumé particulièrement clair et éclairant de la situation.
      Hollande était déjà un traitre au socialisme... il est devenu traitre à la nation en soumettant la France à la finance, aux US, à l’Europe et (et plus particulièrement à l’Allemagne) et en bafouant des siècles d’échanges avec la Russie.


      • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 10:37

        Sarkozy était un imposteur qui n’avait en aucun cas la dimension d’un président de la république, la liste de ses graves erreurs est impressionnante.
        Hollande a été élu pour que l’on s’en débarrasse mais on constate qu’il ne vaut pas mieux, la vulgarité en moins.
        Se fâcher avec les Russes n’est que la dernière stupidité en date, ces derniers vont aller vendre leur gaz aux Chinois et aux Indiens, et avec les devises qu’ils en retireront ils n’iront pas les dépenser chez nous.
        Belle façon de relancer l’activité du pays.


      • Wendigo Wendigo 13 mai 2014 17:20

        Oui Saint juste, mais je me ferais l’avocat du diable en rappelant que le président hollande est le fruit d’un viole, issu d’un tel crime, il ne pouvait donc pas être autre chose qu’illégitime et dramatique.


      • rocla+ rocla+ 13 mai 2014 17:25

        Un viole de jambe ?


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 mai 2014 06:03

        @Zevengeur

         
        Chapeau. 5/5. Je me suis inscrit pourr recevoir tous vos posts. Rien a ajouter car tout est dit

         Pierre JC Allard

      • Martha 15 mai 2014 13:06


         Urgence : voter pour les listes upr dans dix jours.


      • périscope 18 mai 2014 19:55

        @Martha
        Laissons les électeurs libres : le problème c’est que leur choix va être limité, et que les médias vendus (Grande Presse, plupart des télés, dont Publiques, Arte, Canal +) vont tout faire pour décrédibiliser, insidieusement, les candidats de la France.

        En effet, vu ce que nous venons de lire, il faut, d’abord, éliminer absolument « Les traîtres à la nation, » manipulés par les USA et Bruxelles, que sont :
        - UMP (avant éclatement)
        - P.S  (idem ?)
        - E.E.L.V, même, car partisans convaincus des « valeurs » étazuniennes

        Le mieux serait qu’en face la diversité puisse s’exprimer, mais attention, il faut que l’UPR d’Asselineau et DLR de Dupont-Aignan, puissent franchir la barre des 5 %, et ce dans toutes les régions. Pas d’inquiétude, je pense, pour Mélenchon, s’il se ralie à la cause.

        Après quoi, on devrait « faire du ménage » à Bruxelles et remercier en urgence, Ashton et Van Rompuy, avant de choisir un président pro-Européen et non jouet de la Cia ou de l’OTAN (dur, dur !)

        Donc, que pas une voix ne manque ! S’abstenir c’est voter CIA


      • périscope 18 mai 2014 20:20

        Rectification :
         Parmi les Traîtres, j’ai oublié UDI-Modem, ultra-atlantistes, dont surtout Mme de Sarnez qui se vante d’être allée porter la « bonne parole » à Kiev.


      • Zevengeur Zevengeur 18 mai 2014 20:30

        Avez vous des liens au sujet du Modem qui supporte la version atlantiste ?


      • ©HIBROX ©HIBROX 19 mai 2014 04:21
        @ périscope

        « Après quoi, on devrait « faire du ménage » à Bruxelles et remercier en urgence, Ashton et Van Rompuy »

        Van Rompuy est président permanent du Conseil européen, ce qui n’a rien à voir avec les structures de la commission européenne. C’est José Manuel Barroso l’actuel président à remplacer.

        Quand on veut se la jouer analyste politique on essaye déjà de se renseigner un minimum !

      • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 12:08

        Nous sommes d’accord ! :))


      • JL JL 13 mai 2014 09:42

        Bonjour Zevengeur,

        félicitations et merci pour cette synthèse qui doit devenir une référence.

        Une ou deux remarques mineures, vous dites : ’’La tendance lourde des médias nationaux et plus généralement occidentaux est alignée sur celle des gouvernements.’’, je me demande si on ne devrait pas dire l’inverse. Mais ça ne change rien au problème.

        Vous dites : ’’Quelques crétins occidentaux se sont au passage ingérés directement dans le processus et ont mis de l’huile sur le feu en tonitruant sur la place Maïdan pour faire croire à la foule que "l’occident est avec vous" ! Le 25 février, sous la menace des milices du Pravyi Sektor le parlement ukrainien a illégalement destitué le président en exercice élu en 2010.’’ Quelle ironie dans la juxtaposition de ces deux assertions, quand on sait que le crétin en chef est juif et sioniste et que ses alliés de circonstance sont antisémites féroces !

        Je conclurai cette remarque pour dire que le crétin en question fait à la fois dans la posture et dans l’imposture. Mais ça on le savait déjà. En outre, ça confirme ma remarque précédente : entre les médias et notre gouvernement le suiveur c’est manifestement le Politique.

        Post-scriptum : à l’occasion des cérémonies du 8 mai, je visionnais un micro-trottoir où l’on voyait un jeune garçon répondant à la question rituelles, dire que c’étaient les Allemands qui avaient gagné la guerre. Ce garçon faisait preuve d’une grande intelligence : en effet, c’est cela que tout esprit lucide devrait penser en observant comment la France est suiveuse dans cette UE visiblement dominée par l’Allemagne.

        Re-PS : notre espoir repose sur la sagesse des Russes qui sauront éviter le pire : eux, contrairement aux Américains, connaissent le prix des sacrifices, et même si l’Amérique a œuvré à la Libération, le prix en vies humaines payé par les Soviétiques a été incomparablement plus élevé. Mais n’est pas le lieu ici pour rappeler un décompte macabre que tout le monde devrait connaitre.


        • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 10:29

          En effet, le fait que BHL s’allie dans un déni total avec des néo-nazis est une preuve (de plus) de son crétinisme total.
          Je n’avais pas osé rappeler ses origines juives de peur de me faire traiter d’antisémite, restons prudent !


        • JL JL 13 mai 2014 10:54

          Faut-il que nous soyons dominés au point de ne plus pouvoir appeler un chat un chat ?

          BHL est juif, la belle affaire ! Mais il ne peut pas se proclamer pourfendeur d’antisémites et en même temps faire ami ami avec les plus avérés d’entre eux.


        • mmbbb 13 mai 2014 22:14

          vous le pouvez et Gaspard Proust l’a fait dans sa chronique Il fut oblige de dire BHL juif soutenant les neonazis afin de mettre en evidence cette condradiction d’autant plus que BHL nous a assez bassines avec le nazisme BHL est l’idiot utile des islmistes des neonazis merveilleux engagement personnel afin de faire regner la paix


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 mai 2014 20:26

          @ JL


           Je ne veux pas voir BHL comme un crétin ; ce serait une circonstance attenuante et je prefere qu’il n’en ait pas. 

          PJCA

        • Martha 15 mai 2014 13:19

           @ Zevengeur :

           Ou que les sionistes sont des nazis.
           Ce qui n’est plus à prouver : « 911 », Iraq, libye, Syrie et maintenant, ils ne s’en cachent même plus, trop certains de leur puissance et de leur impunité :

           L’Ukraine, c’est le pas de trop.

           L’opinion, malgré l’intox médiatique, matin midi et soir, à basculée. Les mensonges sont tellement énormes et visible que les télés restent fermées. Tout le monde attend le moment où ils seront confondus.

           Dans dix jours c’est l’occasion de le leur dire.


        • Zevengeur Zevengeur 15 mai 2014 13:46

          Martha

          Je ne vois pas ce que les sionistes viennent faire là dedans...


        • Martha 15 mai 2014 14:13


           @ Zevengeur,

           Retirez vos lunettes. Ca saute aux yeux.
           Qui tient le pouvoir « Atlantiste » actuellement ? Qui tient nos médias et regardez notre gouvernement. Vous ne voyez toujours pas ?
           Vous souvenez-vous de Paul Wolfowitz ?

           Analysez comment sont organisées les élections en France et les temps de paroles sur les grands médias pendant les campagnes électorales (cf site upr).

           Sarkosy et Hollande sont en service commandé. leur élection a été chaque fois le résultat d’une grosse manipulation de l’opinion. Les primaires socialistes en 2007 et en 2012 en sont la démonstration tout autant que l’affaire Clearstream.


        • Aldous Aldous 13 mai 2014 10:09

          Les tics de BHL montrent a quel point il est affecté psychiquement par sa turpitude.


          Pour ceux qui veulent comprendre de quoi il s’agit au fond, il faut l’écouter parler de la « guerre métaphysique entre Jérusalem et Athènes ».


          Tout l’enjeu est là. Le reste n’est que péripéties.

          • Jelena XCII 13 mai 2014 10:10

            Aux dernières nouvelles, les combats semblent avoir cessé dans les deux régions qui ont proclamé leurs indépendances... Conscients de leurs déterminations, pour la première fois USA & UE semblent vouloir discuter « sereinement » avec la Russie.


            • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 10:41

              En effet, en plus d’être stupides les responsables au sein de l’U.E. ont été d’une arrogance folle en croyant que Poutine allait se laisser marcher sur les pieds sans réagir.
              Ils n’ont pas du se rendre compte que le pochetron Eltsine avait été remplacé !


            • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 10:45

              Quand aux américains ils se fichent pas mal de se fâcher avec la Russie, ils commercent très peu avec eux.
              Donc faire preuve d’agressivité vers ce pays ne coute pas un rond et peut éventuellement faire diminuer les critiques qui considère Obama comme un mou.


            • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 10:47

              considèrent


            • Jelena XCII 13 mai 2014 11:18

              Leurs parents ou grands-parents étant des anciens de « l’armée rouge », les occidentaux ont fait preuve de folie en croyant que ceux de l’Est allaient accepter un état nazi sans broncher.

              Les amerloques ne valent rien de bon, c’est un fait, mais que peuvent ils faire à présent ? Les néo-nazis ne sont pas assez nombreux pour s’emparer de l’Est « par la force ». Bombarder les villes pro-russes ? La Russie n’acceptera bien évidement jamais.. Envoyer des barbus ? Ca ferait désordre en Ukraine... Ils n’ont plus d’autre choix que de discuter.

              Quand à l’UE, même si ils sont tous plus ou moins corrompus, ils doivent avoir conscience qu’une guerre en Ukraine serait désastreuse pour l’économie et risquerait d’enflammer toute l’Europe.

              Vu l’état actuel de la situation, ce que je souhaite, c’est que l’Ukraine soit divisée en deux de manière pacifique, c’est le meilleur scénario envisageable.


            • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 11:55

              27 Millions de morts chez les soviétiques lors de la dernière guerre.
              Ce sont donc bien eux qui ont arrêté les allemands et permis le débarquement allié.

              Et aujourd’hui, l’U.E. s’allie en Ukraine avec des néo-nazis contre les Russes, la pilule doit être difficile à avaler pour ces derniers...

              Nos gouvernants sont ils seulement capable de comprendre cela ?


            • zelectron zelectron 13 mai 2014 15:22

              Dommage que vous ne rappeliez pas l’Holodomor par souci d’objectivité


            • leypanou 13 mai 2014 16:37

              @Zevenger :

              Un « poodle » fait où on lui dit de faire, il ne cherche pas à comprendre.


            • Lucide bdpif@laposte.net 13 mai 2014 19:33

              Ce n’est pas parce qu’il y a eu 27 millions de morts sovietiques que c’est grace à eux qu’Hittler est tombé. Ils se sont contentés de defendre leur pays.Les morts sont là en russie. Ce que l’on peut dire, c’est que les russes se sont defendus tout seul contre les nazis. POur leurs interets d’abord. 

              Les russes ont collaborés et favorisé l’expansion Nazi jusqu’en 1942. Par la suite ils se sont retournés contre Hittler. 
               Puis Staline a voulu récuperer l’ Europe. Vous rendez vous compte que si les américains n’avaient pas été là, nous serions un pays satellite de l’URSS ?


            • Krokodilo Krokodilo 13 mai 2014 11:04

              Travail de synthèse méritoire. Son principal défaut, à mon avis, c’est l’oubli de la mention du facteur linguistique. Ce que vous appelez Russes, pro-russes en Crimée et en Ukraine globalement, ce sont en fait des Ukrainiens russophones et russophiles, qui se sentent culturellement proches de la Russie, mais ne souhaitent pas forcément tous un rattachement. La première mesure qui a braqué l’est, c’est l’annonce de l’interdiction du russe (administrations, enseignement, etc.), avant d’être annulée devant le tollé, mais la méfiance était installée pour longtemps entre ceux qui s’appellent mutuellement « les fascistes de Kiev » et les « terroristes ».


              • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 11:22

                Le sujet est vaste et il est difficile d’être exhaustif.

                Je n’ai pas non plus insisté sur le fait que l’Ukraine est un pays en faillite et que l’U.E. elle aussi en faillite ne possède pas les quelques dizaines de milliards nécessaires à sa remise à niveau.
                D’ailleurs l’U.E. a proposé royalement de verser 600 Millions par an à ce pays, et c’est à ce moment que la Russie a proposé 15 Milliards + 5 Milliards de ristourne sur le gaz.
                C’est à ce moment que Ianoukovitch a mis en veille les négociations avec l’U.E. pour se tourner vers la Russie.

                Mais les commentaires sont là pour ajouter toutes informations supplémentaires pertinentes comme celle que vous indiquez !


              • Doume65 13 mai 2014 11:52

                Bonjour.

                Je me rappelle que sur France Inter, Bernard Guetta, l’homme qui n’est jamais contredit, expliquait que la soi-disant interdiction de la langue russe par le nouveau régime n’était que propagande de Poutine. C’était totalement impossible car les journaux étaient à 80% dans cette langue.
                Dans notre pays, nous n’avons pas que BHL comme intellectuel qui fait l’Histoire. Il y a aussi Bernard Guetta. Et il intervient tous les jours devant les français. Ne pas l’oublier.


              • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 12:05

                Les imposteurs (*) ne manquent pas de nos jours dans les médias Français, je cite en passant Caroline Fourest.

                (*) Il y aurait un article entier à écrire pour en faire une liste...


              • filo... 13 mai 2014 11:09

                USA cet « ami et libérateur » européen s’incruste et devient un invité encombrant. Tous le prétextes sont bons pour y rester. D’ailleurs comme partout où les américains ont posés leurs botes. C’est la fameuse « Pax Americana »

                Chez nous en Europe les nains politiques que nous avons n’ont pas compris que la Russie ne peux pas et ne veux pas céder sur Ukraine. Ce pays ne sortira jamais de giron russe et ne fera jamais partie de l’OTAN !

                Donc c’est lâcher prise ou c’est la guerre ?

                Votre président de la république est literalement fasciné par Obama et lui voue une soumission aveugle. Merkel est obligée de se plier car certainement les américains la font chanter sur son passé Est allemand.

                Puisque la politique actuelle européenne ne comprend rien au monde d’aujourd’hui, alors c’est à nous les citoyens de prendre notre destin en main.

                Nous devons mettre les américains à la porte, ces porteurs des guerres à répétitions, virer nos politiciens avides et stupides et repenser un monde nouveau de justice et de partage.

                Commençons donc avec les américains ; dehors d’Europe !


                • taktak 13 mai 2014 11:27

                  Merci pour l’article

                  En France, le PRCF a lancé par une première lettre ouverte au parlementaire la demande du vote d’une motion de censure du gouvernement
                  Le 24 avril, il a organisé une journée d’action de solidarité internationaliste contre le fascisme en ukraine.

                  Le PRCF et ses personnalités (notamment des Résistants) ont a nouveau interpellé l’ensemble des parlementaires.

                  Je vous invite à prendre connaissance de ces lettres ouvertes et à demander des explications sur le sujet à votre député.

                  Le site du PRCF donne une large couverture - entre autre à l’actualité en ukraine - avec plusieurs dizaines d’articles sur le sujet.


                  • Doume65 13 mai 2014 11:54

                    « Je vous invite à prendre connaissance de ces lettres ouvertes et à demander des explications sur le sujet à votre député. »
                    Not found !
                    (page non trouvée : le lien n’est pas fonctionnel)


                  • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 12:01

                    Bonne initiative de votre part, il faut faire feu de tout bois.

                    Mais le lien ne fonctionne pas...


                  • eric 13 mai 2014 13:00

                    Une bonne collation de différentes sources pour ceux qui ne connaissent pas grand chose a ces zones. Beaucoup de partis pris militant et manichéen. Ainsi, l’ancêtre du parti Svoboda ne se nomme pas national socialiste, mais bien social national comme peuvent le vérifier aisément tous les gens qui parlent russe. Une nuance ? Pas sur. Melenchon se refuserait il a se reconnaître dans une appellation sociale et nationale ?
                    Réduire l’irrédentisme ouest ukrainien a une forme de nazisme est a mon avis un contresens.
                    Les positions américaines et européennes me paraissent extrêmement maladroites et souvent en contradictions avec leurs propres principes.
                    Personnellement, j’imagine que c’est le résultat combiné, de l’incompétence et de la méconnaissance des Obamas et Hollandes, toujours très en pointe pour des dénonciations assez ridicules. Des pressions de nos nouveaux petits camarades de l’est européen, Baltes, Polonais surtout, qui sont pour toutes sortes de raisons historiques bonnes et mauvaises juges et partis dans ces histoires. Une des dernières fois ou j’étais en Pologne, il y avait encore des groupes demandant le rattachement de Lvov.

                    En revanche, votre article fait bon marché de l’interventionnisme lourd, continuel, récurrent de la Russie en Ukraine. Des collusions dans l’accaparement et la corruption entre oligarques des deux pays.

                    Il est clair que la Russie a plus d’intérêts vitaux en Ukraine que l’occident. Notamment le nombre de « russes ethniques » présents.
                    Mais il est injuste de passer sous silence le fait que son interventionnisme permanent est pour beaucoup dans la déstabilisation de ce pays.

                    A titre personnel, j’aurai tendance a dire que les russes ont plutôt raison dans ces histoires. Ils avaient jusqu’à présent été extrêmement raisonnables. Notamment sur des questions comme la Crimée qui est de toute évidence, a tous égard, russe.

                    Mais la montée des tensions, des nationalismes, risque d’avoir un résultat principal, interdire de vivre ensemble a des gens qui savaient le faire quand même sous l’union soviétique. Il y a un cote dramatique et presque incompréhensible a voir se battre des ’ukrainiens« et des »russes" dans des régions ou la règle est le mélange. Ni Timoshenko ni Ianukovitch ne sont Ukrainiens a proprement parler. C’est un paradoxe supplémentaire.

                    Au bout de compte il y a peu de chose qui ressemble plus a un militant de pravi sektor qu’un national bolchevique russe. Par exemple, ils sont tous a peu prêt aussi anti sémites au sens local du terme. Ce sont souvent les mêmes qui sont les plus engages pour une Crimée russe et qui font des ratonnades de caucasiens a Moscou.

                    Je reste avec l’impression que les gens qui ont des idées très claires sur les camps du bine ou du mal dans ces pays, poursuivent des agendas politiques qui leur sont propres plus qu’ils ne s’intéressent a l’Ukraine.

                    C’est dommage, parce qu’au jour d’aujourd’hui, ce pays aurait plus besoin que tous les protagonistes, locaux, internationaux, russes, occidentaux, se mettent autour d’une table pour déterminer comment continuer a vivre ensemble ou au moins a cote sans se battre, que de gens leur disant qui il faut abattre pour parvenir a un avenir radieux.

                    Si j’étais la bas, je pense que je créerai un parti Chibourashka, pour remémorer a tous ces gens qu’ils ont fondamentalement eu une enfance commune. assassins ou assassines, ils connaissent tous cette chanson.http://www.youtube.com/watch?v=gVEHBYHj8Sk

                    C’est cela qu’il serait important de leur rappeler.


                    • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 13:29

                      Je ne pense pas que l’on puisse à ce jour contester la tradition néo_nazie de certains partis en Ukraine, dans le cadre de cet article de synthèse, je ne pouvais pas détailler plus.
                      Il y a un gros dossier ici.

                      Ensuite, si Hollande et Obama sont incompétents, c’est d’une gravité extrême non ?
                      Car si les dirigeants sont incompétents ou mal conseillés, alors qui d’autre va prendre les bonnes options ?

                      En particulier ici, depuis 2007 on entend de plus en plus des avis qui dénoncent l’irresponsabilité de nos chefs d’état.
                      Les De Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand et même Chirac ne se sont jamais fait taxer de ne pas être à la hauteur, les critiques envers ces derniers étaient plutôt dans le registre du désaccord politique normal.


                    • eric 13 mai 2014 18:26

                      Je pense au contraire que c’est éminemment contestable. Quand on regarde de prêt les ancêtres de ces mouvement, on voit qu’ils étaient avant tout nationalistes ukrainiens, puis anticommunistes et enfin antifasciste.
                      Quand aux mouvements tels qu’ils existent aujourd’hui, eh bien il existe une version en anglais du programme de Svoboda par exemple. Exactement ce qu’ils disent : social et national, avec des penchants socialisant, des penchants écolo durable ( sauf pour le nucléaire, mais c’est a cause de leur dépendance du gaz russe).
                      Pour les apparences, ils sont tous pareils. J’ai été a ne conférence de Dougine, l’homme de l’Eurasie et l’ex copain de Limonov, plein de jeunes gens cheveux court avec des brassards portant des runes soit disant Varegs...
                      Il y a sans doute moins de différences entre les activistes pro et anti maidan en ukraine que par exemple entre Clement meric et Esteban. Eux appartenaient a des classes sociales différentes, un bourgeois et un prolo. En ukraine, il me semble que tous ces jeunes excites sont sociologiquement très proches et témoignent, chacun dans leurs excès, d’une société en crise.
                      Prendre au sérieux idéologiquement les uns ou les autres...
                      Ils sont tous sans avenir chez eux pour l’instant. L’Ukraine est aujourd’hui le pays d’origine du plus grand nombre de migrants en Europe.

                      Pour la suite, vus oubliez Sarkozy, dont la politique étrangère a été en général approuve a l’unanimité au parlement dans ses grandes lignes....


                    • tf1Groupie 13 mai 2014 21:51

                      C’est ça la différence entre Zevengeur et Eric.

                      Zevengeur il s’informe sur Wikipedia et autres sites Internet ; il compile, il synthétise, il theorise et il ideologise comme beaucoup sur Avox. Il met la société en équations.Et le monde lui parait simple, en noir et blanc. L’Ukraine, il n’y a jamais mis les pieds.

                      Eric lui connait le terrain, il est alors obligé d’être plus nuancé. Il ne désigne pas qui sont les bons qui sont les méchants.

                      Les articles péremptoires qui veulent nous précher la vérité on ne voit que ça ici depuis quelques temps. De la pensée pré-machée, l’exact négatif de ce ceux qu’ils critiquent : les médias mainstream.
                      Aussi définitifs, aussi caricaturaux, aussi approximatifs.

                      Au final Zevengeur ne fait que défendre le pouvoir et les puissants ... russes.
                      Les citoyens, les hommes de la rue ne l’intéressent pas.


                    • Bubble Bubble 14 mai 2014 10:02

                      @Saint-Just : Je trouve en effet que beaucoup de commentateurs sur Agoravox estiment que discuter est une perte de temps. Mais franchement, c’est plus que déplorable. Le débat est essence de démocratie.

                      Les commentaires d’eric sont extrêmement intéressants et montrent une connaissance de terrain mais aussi une culture impressionnante, qu’on soit d’accord avec ou pas. Profitez en, c’est à ça que ce site sert.


                    • CaptV 13 mai 2014 13:15

                      Exposé très clair de la situation !
                      C’est un peu comme quand vous expliquez aux gens, souvent éberlués, que Prescott Bush, le grand père du Chimpanzé( GHW), a financer Hitler au moment où celui-ci était en grande difficulté, pour le compte des banques Brown-Harryman, tout ceci sous la houlette de la Couronne d’Angleterre. Vous comprenez alors que ce sont les mêmes qui aujourd’hui, sont bien à l’origine et à la manoeuvre dans cette affaire désastreuse Ukrainienne. L’UE, « l’Empire non-impérial »de Barroso, n’est autre qu’un relais de carpettes complices du rouleau-compresseur des institutions financières Anglo-Américaines Fascistes(pire en réalité !)et de leur bras armé : l’OTANazi !


                      • eric 13 mai 2014 13:26

                        Vous m’avez convaincu ! Donnez moi l’adresse de votre maquis ! J’arrive !
                        Parce que je ne saurai imaginer rester derrière mon écran alors qu’a vous entendre le nazisme n’est même plus a nos portes mais déjà dans nos logement. J’aurai trop peur d’etre pris pour un tartufe.....


                      • CaptV 13 mai 2014 13:30

                        Concernant l’Ukraine,
                        Un bataillon de Juif Ukrainien, Polonais, etc...naturalisés et vivant en Izrael, sont partis pour revenir dans leurs Pays d’origine afin d’en découdre avec les Nazis et Fascistes de Kiev. Décidément, cette histoire est loin d’être terminée !
                        https://www.youtube.com/watch?v=HoQ2Chhl-nk&nbsp ;


                      • CaptV 13 mai 2014 13:32

                        Tartuffe,avec 2 F, OK ?


                      • CaptV 13 mai 2014 13:45

                        @ eric,
                        « est déjà dans nos logements »....
                        https://www.youtube.com/watch?v=mUa9imsTy1Q
                        Et il passe par la petite fenêtre télévisuelle aussi à destination des cerveaux de nos enfants, effectivement !


                      • eric 13 mai 2014 13:57

                        Ou !?
                        Ou est votre maquis ? La lutte contre le nazisme, (la vraie, je veux dire) cela ne passe pas par la correction des fautes d’orthographe et les lettres ouvertes....


                      • CaptV 13 mai 2014 15:20

                        Pourquoi pas, après tout....mais j’insiste le Tartuffe de Molière s’écrit bien avec 2 F
                        http://salon-litteraire.com/fr/moliere/content/1831457-tartuffe-de-moliere-resume


                      • CaptV 13 mai 2014 15:22

                        Question lien Otan et Nazisme, ceci est un éclairage :
                        https://www.youtube.com/watch?v=EJIICZ6qs24


                      • CaptV 13 mai 2014 15:29

                        Tout comme l’organisation Gelhen du BND(service de renseignement extérieur allemand), les Allen Dulles de la CIA et son frère John Foster Dulles, le Prince Phillip d’Edimbourg et Mari d’Elizabeth II. Etc...


                      • CaptV 13 mai 2014 16:21

                        Je comprends, c’était une façon ironique de répondre au ton avec lequel Eric a réagi à mon petit message...rien de grave... 


                      • eric 13 mai 2014 18:12

                        Je pense que c’était effectivement la meilleure réponse que vous étiez susceptibles de donner....


                      • CaptV 13 mai 2014 20:24

                        @eric,
                        Pour sortir un peu des rodomontades,
                        Connaissez-vous Natalia Vitrenko, économiste et tête de liste du Parti Socialiste progressiste Ukrainien ?
                        Seriez-vous intéressé à écouter ce que cette dame dit au sujet de la situation en Ukraine ?
                        http://www.solidariteetprogres.org/orientation-strategique-47/ukraine-putsch-neonazi-otan-10944.html
                        Merci de votre écoute


                      • CaptV 13 mai 2014 21:05

                        http://www.les-crises.fr/obama-oublie-l-histoire/

                        Très intéressant article d’Olivier Berruryer sur son Blog les-Crises.fr


                      • CaptV 13 mai 2014 21:16

                        Concernant l’OTAN,
                        « Un ancien premier ministre Australien exige une rupture avec la politique Américo-Britannique »
                        http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/un-ancien-premier-ministre-11227.html


                      • eric 13 mai 2014 21:18

                        Que puis-je vous dire ? Elle a represente 1,5% des voix la derniere fois qu’elle s’est presentee, elle s’est reportee sur Ianukovitch, elle repete la these officielle pro russe. Enfin, elle est « économiste » ce que en union soviétique veut dire en gros quelque chose comme contrôle de gestion dans le cadre d’une économie planifiée. Dans son discours, pour justifier ses accusations de nazisme envers les partis de l’ouest de l’Ukraine, elle fait référence a leur programme. Jugez vous même...
                        http://www.svoboda.org.ua/pro_partiyu/prohrama/ ou
                        http://en.svoboda.org.ua/about/program/
                        Pour le parti de poutine, je n’ai pas trouve la traduction en français, mais si vous ne parlez pas le russe, vous devriez arriver a quelque chose avec google traduction. En gros, travail famille patrie...

                        Dans un cas comme dans l’autre, peut on parler sans rire de nazisme, et si oui, lequel est le plus inquiétant ?

                        Tiens, je vous mets le clip du KPRF assez réaliste et hilarant...http://www.youtube.com/watch?v=VqPHVdVZDrU
                        Vous devriez retrouver facilement celui ou il accuse le parti de Poutine d’être finance par l’étranger....
                        Dans ces zones, tous le monde traite tous le monde tous haut de fachiste ou de bolchevique et tout bas de juif. On est pas oblige de les croire.


                      • Grandloup74 14 mai 2014 09:33

                        @ Eric
                         « J’aurai trop peur d’etre pris pour un tartufe..... »
                         
                        Trop tard !


                      • macha macha 13 mai 2014 13:22
                        Zevengeur ,
                        Très bon article.
                        Je ne sais pas si vous savez qu’une société militaire américaine « Academi » (ou blackwaters) a envoyé des mercenaires pour tuer des ukrainiens pro-russes ?
                        voir ce lien sur Alterinfo.net :

                        http://www.alterinfo.net/notes/Des-soldats-d-elite-americains-combattent-les-habitants-de-Slaviansk-presse_b6615128.html

                        Nous européens avons du mal parfois à comprendre ce dont les USA sont capables.

                        • Valas Valas 13 mai 2014 13:33

                          Excellent article très bien expliqué.
                          On aurait dit un travail de vrai journaliste professionnel d’une époque révolue.
                          Pour revenir au contenu, je rajouterai qu’il n’y a aucun doute sur le coup d’état très bien organisé à Kiev par les 2 partis nazis fortement soutenus par Tel-Aviv et Washington. Pendant ce temps, la désinformation et les manipulations de masse des médias français qui reçoivent les directives de l’AFP et Reuters (« sources » prémâchées par une cellule spécialisée sous contrôle du ministère de la Défense) sont devenues tellement flagrantes que cela devient du n’importe quoi...


                          • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 14:24

                            Oui, il est déplorable que la France d’en bas soit obligée de faire le boulot des journalistes.
                            En plus je travaille gratos !


                          • Lucide bdpif@laposte.net 13 mai 2014 13:43

                            Un bel article de propagande pro russe, avec liens bidons et contradiction à l’appui. Inutile de perdre son temps à tout contredire. Les articles pro russe dans les medias libres sont là pour préparer l’invasion Russe en Ukraine et légitimer la propagande.

                            Comprenons nous bien, la France est beaucoup plus proche historiquement des USA, qui nous ont libérés de deux gueres mondiales, pendant que les russes collaboraient avec Hittler jusqu’en 1942 avant de le trahir les deux dernieres années. 
                            Militairement, nous sommes culturellement et historiquement plus proche des USA.

                            Tout le monde s’en fout ici de l’Ukraine, vous etes là à jouer à la guerre, pendant que des gens meurent sous la bétise de vos ecrits.

                            Qui, pour proner une Ukraine libre, le 25 Mai, pour des elections et un nouveau gouvernement ? Personne, la Russie a dis« Vous devrez ecrire que cette election est bidon » Et comme des moutons, tout le monde repete.



                            • alinea alinea 13 mai 2014 13:48

                              "Comprenons nous bien, la France est beaucoup plus proche historiquement des USA, qui nous ont libérés de deux gueres mondiales, pendant que les russes collaboraient avec Hittler jusqu’en 1942 avant de le trahir les deux dernieres années".
                              Peut-être pourriez-vous reprendre quelques leçons d’histoire avant de vous ridiculiser de la sorte ?


                            • CaptV 13 mai 2014 13:50

                              Le 25 Mai, ce sont les élections européennes aussi....il y aurait-il un lien ?
                              Arrêtez votre propagande pro-US,UE,néo-Nazi, anti-Russe !
                              Vous souhaitez vraiment une IIIème Guerre Mondiale ?


                            • Lucide bdpif@laposte.net 13 mai 2014 13:53

                              Effectivement, j’ai oublié le role de la france dans la libération des USA contre les Anglais avec Lafayette et compagnie. D’ailleurs, il me semble que la louisiane était francaise. 


                              Les liens sont beaucoup plus profond avec les USA, de puis des siecles. Avec les Russes, nous n’avons pas les memes liens profonds.

                            • wesson wesson 13 mai 2014 14:09

                              bonjour pif,


                              « Militairement, nous sommes culturellement et historiquement plus proche des USA. »

                              Vous rendez-vous seulement compte de la stupidité de votre phrase ?

                              De toute évidence vous n’avez pas fait vos études en France pour l’écrire, ou alors vous êtes aussi proche de votre certificat d’étude que les Français le sont des USA.

                            • wesson wesson 13 mai 2014 14:17

                              « Les liens sont beaucoup plus profond avec les USA, de puis des siecles. Avec les Russes, nous n’avons pas les memes liens profonds. »


                              WTF !

                              Les USA sont un pays adolescent qui n’as pas réellement d’histoire, la France, la Russie et bon nombre de pays d’Europe ont des histoire millénaires.

                              Quand à aider les Américains dans leur guerre d’indépendance, c’était juste pour faire chier les Anglais, et techniquement c’est ce qui a ruiné la France et amena la crise qui débouchera sur la révolution Française. La France n’as strictement rien retiré de cette aide en dehors d’un « merci c’était sympa maintenant laissez-nous reprendre le commerce avec l’Angleterre »

                            • Lucide bdpif@laposte.net 13 mai 2014 15:45

                              Illégal par qui ? C’est moscow qui decide de la legalité des elections des pays voisins ?Rien ne vous choque, vous n’avez pas l’impréssion d’être manipulé, par LE GRAND COMPLOT SECRET de la propagande des AGENT PRO RUSSE chargé de manipuler l’opinion mondiale dans les MEDIAS LIBRES. Reveillez vous, arrétezde lire les medias dominants pro russe. 


                              V

                            • Lucide bdpif@laposte.net 13 mai 2014 16:00
                              « Militairement, nous sommes culturellement et historiquement plus proche des USA. »
                              Je viens de vous l’expliquer
                              « Les USA sont un pays adolescent qui n’as pas réellement d’histoire, la France, la Russie et bon nombre de pays d’Europe ont des histoire millénaires. »
                              Oui, tout le monde a des histoires millenaires. Mais nous sommes beaucoup plus liés historiquement, militairement, culturellement ave cles USA. Tout est expliqué dans tout les livres d’histoires. Ce sont des faits.

                              Avec la Russie, on a rien. Si ce n’est le fait de s’etre protégé de Staline, Grace à la presence américaine. Vous savez Wesson, si vous pouvez ecrire librement, c’est grace aux américains qui se sont sacrifiés pour vous offrir la liberté, les russes, eux vous auraient mis dans un camps de torture pour exprimer votre avis différent du pouvoir.
                              Ne mordez donc pas la main qui protege votre liberté. .

                            • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 17:29

                              La Russie contemporaine et l’Union Soviétiques ce n’est pas tout à fait la même chose.
                              Ceci étant, comme rien n’est simple, parmi les 27 millions de soviétiques morts à la guerre la plus grosse proportion était des Russes !


                            • macha macha 13 mai 2014 18:14
                              bdpi,
                              Une belle réponse de propagande pro-américaine avec des idées simplistes et immatures.

                              Je pense que vous n’avez pas souvent ouvert un livre de la littérature russe du XIX ou XX siècle : Dostoievsky, Pouchkine, Pasternak ? La culture russe est beaucoup plus riche que celle dont vous parlez.
                              Vous aimez plutôt : Rambo I, Rambo II, Superman, Spiderman, etc ?

                            • eric 13 mai 2014 18:48

                              Et alors ?
                              1) Les chiffres sont controverses : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mond iale#Union_sovi.C3.A9tique
                              Vous me direz, on en est pas a quelques millions prêts. Mais
                              2) très difficile de savoir qui était russe ou pas. Certes, la « nationalité était inscrite dans les passeports, mais comme certaines étaient plus égales que d’autres, tous ceux qui le pouvait inscrivaient russe.
                              3) les russes sont aussi les plus nombreux de toute façon en URSS
                              4) D’après ce qu’on dit sur place, ceux qui en ont le plus bavé, comme peuple, ce sont les Tchouvaches en proportion de leur population. (capital Chebakzare) Mais qui a entendu parler d’eux en France.. a part peut être les matheux avec Lobachevski.
                              5) Dans le tableau wiki,ce que l’on voit, c’est que la »Pologne orientale« c’est a dire l’Ukraine de l’ouest, est la région qui a connu les pertes les plus sévères plus de 17% de la population ! Je ne pense pas que l’on puisse vraiment comprendre les positions des gens de cette région hors de ce chiffre. Il comprend des juifs, des polonais, de Ukrainiens, des russes, des tues par les partisans rouges ou blanc, par les troupes soviétiques et leurs commissaires, par les allemands. Mention spéciale pays Baltes, pour des raisons similaires.
                              Il n’y a que la Biélorussie, comme région qui en aient plus bave, parce que c’est la république ou les allemands ont effectivement commence leur politique d’élimination des juifs tziganes et slaves.
                              6) Les pertes soviétiques très élevés sont aussi liée a des tactiques et des stratégies souvent absurdes. ( »pas un pas en arrière"). Quand on voit les pertes de la bataille de jrev, ou les victimes de la tentative Vlassov de briser le blocus de Leningrad, on finit par se demander si Staline n’avait pas aussi, pour objectif secondaire, de se débarrasser d’une partie de sa population.

                              Une fois que l’on a dit tous cela quoi ? Qu’est ce que cela nous dit sur la situation actuelle de l’Ukraine en ses différentes parties et sur qui a raison ou tort ?


                            • Grandloup74 14 mai 2014 09:36

                               @bdpif...
                               Ecrire autant de conneries en si peu de lignes en devient un concentre.
                               Vous en etes ridicule...


                            • esteban 14 mai 2014 12:30

                              Merde alors, les russes ont pas le droit d’envahir des pays à leur profit ?
                              .
                              Israël a le droit d’envahir la Palestine et de disposer de ses ressources.
                              .
                              Les USA ont le droit d’envahir l’Irak sur des mensonges, l’Afghanistan sur des accusations sans preuves.
                              .
                              La France à le droit de défoncer la Libye, d’aller au Mali faire en sorte qu’on perde pas notre pré-carré.
                              .
                              Etc......
                              .
                              Pif Gadget est sympa, mais légèrement (euphémisme) orienté.
                              Je crois que pour les leçons, c’est fini. La grande morale occidentale à triple lecture, et double enculade, vous pouvez la raccrocher aux cintres pour des siècles. Je parle pour moi, je méprise tout ce que vous représentez, à savoir le confort abrutissant pour finir sur le mensonge et la manipulation intégrale.
                              .
                              S’il existe encore des gens pour se laisser culpabiliser par vos accusations pathétiques et grotesques de collaboration avec l’ennemi russe, sachez que leur nombre diminue chaque jour, et que je m’en réjouie.


                            • esteban 14 mai 2014 12:34

                              « Damned, je suis demasqué !!!! ;) »
                              .
                              Le salopard smiley je me suis fais eu !


                            • ANTI-NOVLANG ANTI-NOVLANG 13 mai 2014 13:54

                               -Zarkozy déclarait en 2008 :

                              « Sur la Géorgie et l’Ukraine, nous n’acceptons pas de droit de véto de qui que ce soit. Ces deux pays ont vocation à entrer dans l’Otan. (...) [Comme dit Jean Paul Junker] : »nous n’avons pas peur de Poutine, comme nous l’avons montré quand il s’est agi d’accueillir les autres pays de l’est de l’Europe." Mais nous voulons vérifier qu’ils sont prêts politiquement. C’est une question de date, de calendrier.« 

                              Il a fallu un certain temps pour »vérifier« ,en foutant le bordel, que le pays était prêt »politiquement« .

                              -BHL , agent »round-up«  : là où il passe, la paix trépasse, et rien ne repousse à part des trucs pas bon pour la santé.

                              -Hollande, également surnommé »le valet à lunettes« par les américains, se définit lui même par ses propres propos : »nul et non avenu« , c’est à dire »chef d’état n’ayant jamais existé" .

                              Franchement, Poutine est diplomate face à tous ces aiglons .



                              • Marc Chinal Marc Chinal 13 mai 2014 14:08

                                @ l’auteur.
                                .
                                Je ne rentrerai pas dans ce jeu de manipulations multiples à savoir qui est la marionnette de qui, (jeu rigolo de Poutine qui prétexte qu’il y a des Russophones pour intervenir, comme Hitler au début de la guerre lorsqu’il annexe les pays voisins) ;
                                mais lorsque vous dites :
                                « La frontière Russe étant directement menacée, »
                                Elle est menacée par qui ?
                                Les Ukrainiens vont envahir la Russie ? Non ? Vous êtes sérieux ?
                                L’OTAN (si un jour l’Ukraine fait partie de l’OTAN) va envahir la Russie ? Oh ? Avec Coca Cola ou Mc Do ? Je crois que c’est déjà fait...
                                .
                                Le nationalisme, qu’il soit Chinois, Russe, Ukrainien, Français, US, est le pire poison qui soit pour l’avenir, car il faut oublier le « pourquoi je suis vivant » et finit toujours en guerre.


                                • CaptV 13 mai 2014 14:18

                                  Les ABM de L’OTAN installés directement au frontière de la Russie, c’est un truc de Nationaliste ? La politique et géopolitique de blocs continentaux et intercontinentaux comme le futur OTAN économique d’Obama contre le Bloc eurasiatique incluant la Russie, l’Inde et la Chine,est un problème Nationaliste ?


                                • wesson wesson 13 mai 2014 14:32

                                  bonjour Marc,


                                  « L’OTAN (si un jour l’Ukraine fait partie de l’OTAN) va envahir la Russie ? »

                                  Si vous regardez la carte de l’expansion de l’OTAN depuis 1990 à nos jours, ça fait 13 pays de plus qui y sont rentrés, et tous à l’est bien entendu ... 

                                  Sans oublier le cas tout à fait scandaleux du Kosovo, « pays » reconnu par les membres de l’OTAN et avalisé par un référendum unilatéral au mépris de la loi internationale (résolution de l’ONU 1244). Ce pays corrompu et failli dès l’origine, plaque tournante du trafic d’organe international, a été uniquement créé pour y mettre « camp Bondsteel », la plus grande base Américaine en Europe. 



                                • Marc Chinal Marc Chinal 13 mai 2014 14:37

                                  Je comprends vos remarques. Nous sommes tous dans un immense jeu de cons, d’espionnage commercial général (seul motivations réelles à faire des guerres), mais sincèrement, vous voyez l’OTAN ou l’Ukraine attaquer la Russie ?


                                • CaptV 13 mai 2014 15:16

                                  Ben, vous vous y croyez aux deux dernières Guerres Mondiales ?
                                  Moi,oui !


                                • Lucide bdpif@laposte.net 13 mai 2014 15:48

                                  A quand l’invasion de la Russie par le Luxembourg ? ou la suisse, n’ayons peur de rien dans nos commentaires.


                                • CaptV 13 mai 2014 16:38

                                  Non mais ma question est :
                                  Qu’est ce qui pousse les Occidentaux à encercler la Russie( les ABM aux frontières Russes) et la Chine( le Pivot Géopolitique Asiatique d’Obama) au point d’une potentielle escalade Militaire entre la zone Transatlantique et Européenne VS la Zone Eurasiatique de la Russie jusqu’à la Chine ?
                                  La crise financière de 2007/2008 ne serait-elle pas à mettre en relation avec cette situation extrêmement dangereuse ?
                                  Le Hors bilan de BNP-Paribas fait 24 le PIB de la France : 48 000 Milliards Vs 1780 Milliards de dépôts !!! La dernière directive de la BRI(le Bail-in) a été expérimentée à Chypre, et elle est adoptée pour l’ensemble de la zone Euro-transatlantique en cas de faillite bancaire, autrement dit le Bail-in veut dire la fin du système financier de la City et de Wall-Street.
                                  La planche à billets fonctionne à plein, mais uniquement pour tenir à flot ce système financier totalement en faillite en réalité, non ?


                                • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 17:38

                                  Judicieuse remarque de Wesson, si l’on fait l’historique de l’expansion de l’U.E. sur les 20 dernières années, versus l’expansion de la Russie, je crois qu’il n’y a pas photo.

                                  Ensuite, si l’Ukraine rentrait dans l’OTAN, qui serait visé ? L’Iran, la Corée du Nord ?
                                  Si des missiles sont installés à la frontière Russe, il faut être particulièrement naïf pour croire qu’ils vont être pointés vers le sud et pas vers l’est !!

                                  Et puis l’OTAN était une réponse au pacte de Varsovie, ce dernier a disparu, alors pourquoi l’OTAN n’a t’il pas été également dissout  ?

                                  Qui est l’ennemi de l’OTAN ? A quoi sert il ?
                                  Voilà la vraie question.


                                • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 17:53

                                  @marc

                                  L’attaquer non, mais la menacer oui !
                                  C’est toute la nuance...


                                • Marc Chinal Marc Chinal 13 mai 2014 20:09

                                  <<<L’attaquer non, mais la menacer oui !
                                  C’est toute la nuance...<<<<

                                  .
                                  La nuance ou la manipulation ?

                                  Menacer quoi ?
                                  Les missiles de Cuba étaient fait pour atteindre les USA car ça faisait partie de la politique de guerre de « la dictature de prolétariat ». Mais les USA sont là pour le fric (comme les russes, les chinois et les autres). Ils n’ont aucun intérêt financier à menacer directement la Russie. (s’ils font chier l’IRAN, c’est parce que ce sont des clients de Russes ! Vive le commerce mondial !)
                                  .
                                  Quant aux « missiles » installés par l’OTAN en Ukraine, non mais quelle nouvelle blague...
                                  N’importe quel sousmarin peut envoyer des missiles nucléaires là où il veut !
                                  .
                                  Au fait, si le FN gagne les élections en France, on devra/pourra faire intervenir Poutine comme en Ukraine pour nous protéger ? smiley


                                • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 22:15

                                  Non, la distance de vol d’un missile compte énormément (sous-marin à 5000km vs rampe de lancement à 500 km). Car plus il est tiré près de sa cible, moins l’adversaire n’a le temps de réagir.
                                  C’est de la stratégie militaire élémentaire.


                                • Marc Chinal Marc Chinal 14 mai 2014 01:14

                                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Missile_M51
                                  .
                                  la portée n’est pas celle que vous dites, et le temps de réponse lorsque le missile va à 19000 km/h, n’est pas très long, surtout tiré de la mer noire, bref...

                                   


                                • Zevengeur Zevengeur 14 mai 2014 13:14

                                  Il ne s’agit pas de rentrer dans des débats techniques sur les portées et précisions des missiles, je voulais juste dire qu’il reste stratégiquement avantageux d’installer des missiles nucléaires au plus près du territoire ennemi.

                                  J’ajoute que c’est encore plus vrai pour les missiles intercepteurs (ex : Patriot), car plus ces derniers sont tirés près du missile attaquant, plus il a de chances de le stopper.

                                  De plus, la logique de ces derniers pourrait correspondre à une frappe de riposte.

                                  Je m’explique avec le scénario suivant :
                                  1. L’OTAN attaque la Russie et vitrifie 90% de ses zones industrielles et militaires
                                  -> résultat = 90% de sa puissance de frappe nucléaire détruite
                                  2. La Russie qui n’a plus rien à perdre lance les 10% qui lui restent
                                  3. Avec un système d’antimissiles encerclant la Russie, les antimissiles ont une bonne chance de stopper 80 à 100% de la contre frappe
                                  4. Résultat : on a détruit l’ennemi et on ne s’est pris au pire que quelques bombes sur notre propre territoire

                                  Je ne parle pas des sous-marins, c’est un autre problème.

                                  C’était le principe de la guerre des étoiles de Reagan.


                                • VivaLaRevolucion VivaLaRevolucion 14 mai 2014 20:16

                                  Petite précision : Le pacte de Varsovie fut créé le 14 Mai 1955 pour répondre à l’OTAN (créé le 4 Avril 1949) et non l’inverse !



                                • Zevengeur Zevengeur 15 mai 2014 11:10

                                  Merci pour cette précision, je n’avais pas vérifié ce détail.

                                  Ceci étant, il reste vrai que l’OTAN fut créé contre l’URSS et qu’à partir du moment où cette dernière a disparu, l’OTAN aurait du faire de même.
                                  On a bien ici la preuve que l’occident tente toujours de se fabriquer des ennemis pour justifier son expansion et les dépenses militaires toujours monstrueuses des États Unis (rappel : à eux seuls environ 50% des dépenses mondiales !)


                                • Baarek Baarek 13 mai 2014 14:58

                                  Un grand merci à l’auteur !

                                  C’est le genre d’article que je préfère, un vrai travail de journaliste, de recherche, UNI-QUE-MENT DES FAITS ! Pas de sous-entendus, pas de propagande, pas de lechouilles, pas de mensonges, pas de jugements, rien que des faits...

                                  Ahhh c’est bon de lire ça... Chacun est libre de penser ce qu’il veut après avoir lu ça.


                                  • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 17:41

                                    Comme je le disais plus haut :
                                    Oui, il est déplorable que la France d’en bas soit obligée de faire le boulot des journalistes.
                                    En plus je travaille gratos !


                                  • Pie 3,14 13 mai 2014 20:19

                                    Malheureusement l’article est aussi « d’en bas », votre insistance à pointer sa gratuité relève au mieux de la lucidité, au pire de la mégalomanie.


                                  • Ger. 13 mai 2014 15:32

                                    merci pour cette synthèse qui me sera très utile pour argumenter sur le problème ukrainien. Je connaissais l’essentiel des faits, mais les avoir ici bien structurés, c’est super.

                                    Jean

                                    • Lucide bdpif@laposte.net 13 mai 2014 15:49

                                      C’est un comuniqué de propagande pro russe, allez lire d’autres sources plus fiables , comme les journeaux dans les kiosques. Ils ont un peu plus serieux et objectifs ;)


                                    • marc 13 mai 2014 16:20

                                      Bd machin

                                      C’est un comuniqué de propagande pro russe, allez lire d’autres sources plus fiables , comme les journeaux dans les kiosques. Ils ont un peu plus serieux et objectifs ;)

                                      Ah, je comprends ! tout ça c’était du 2nd degré. Vous êtes pro-russe en fait et vous jouez l’avocat du diable pour faire développer les autres arguments. Bien joué ! 

                                    • Lucide bdpif@laposte.net 13 mai 2014 16:37

                                      Damned, je suis demasqué !!!! ;)


                                    • joletaxi 13 mai 2014 16:49

                                      mmmm l’histoire revue et corrigée par vomigorax, j’adore.

                                      j’ai pas lu, l’illustration de l’article est un raccourcis saisissant de la teneur probable de l’article.
                                      Il devient plus que temps que l’on reconstruise un mur, derrière lequel parquer la faune vomigorax à l’abri du grand complot judeocapitaloturboliberal mangeur d’enfants

                                      Fort heureusement le petit caporal du kremlin a pris soin de se raser la moustache, certains , mal intentionnés, pourraient établir des parallèles.

                                      Monsieur de la poste, vous êtes vraiment mal intentionné de les énerver comme cela,tout le monde sait, sauf vous apparemment que le mal absolu est US, tiens même les saints de glace, c’est encore une saleté américaine.


                                    • Lucide bdpif@laposte.net 13 mai 2014 17:15

                                      Au contraire, nous ne sommes pas en Russie !!!! Chacun a le droit de s’exprimer !!!

                                      Comme disait machin « Je ne suis pas d’accord avec vous sur ce que vous ecrivez, mais je me battrai pour que vous puissiez l’ecrire ! » Aprés, bon, si c’est pour ecrire les communiqués de la voix de la Russie, c’est un peu dommage, mais c’est le jeu ;)

                                    • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 17:48


                                      Ben oui, bdpif s’est trahi avec un smiley !  ;)


                                    • jerome 14 mai 2014 08:54

                                      bdpif@laposte.net vous faites donc parti des 23% qui ont encore confiance dans les médias mainstream. Soyons sérieux le travail journalistique c’est de la merde aujourd’hui. Dernier exemple en date, l’info des soit-disant otages de l’OSCE qui n’en sont pas au final, allez voir le compte twitter de l’OSCE au 25 avril (https://twitter.com/OSCE).


                                    • antyreac 13 mai 2014 18:15

                                      Encore un article de propagande pro russe qui donne la part belle à ces derniers

                                      Quand est ce qu’on comprendra que ce bien le camp occidental qui a raison cent fois raison dans cette affaire face à l’empire russe qui cherche par des provocations grossières à une confrontations avec les pays occidentales.


                                      • Zevengeur Zevengeur 13 mai 2014 18:20

                                        Les médias semblent en effet l’avoir très bien compris !


                                      • macha macha 13 mai 2014 18:22

                                        Encore une réponse de propagande pro américaine.

                                        Quand est ce que antyreac et ses copains comprendront qu’on a une histoire et une culture beaucoup plus proches avec la Russie qu’avec les « usas ».

                                        (pour moi Superman, Spiderman, Rambo, Disney et compagnie ne sont pas une « culture » à proprement parler ce sont uniquement des divertissements.)

                                      • antyreac 13 mai 2014 18:31

                                        La plupart des médias occidentaux (pas seulement américaine ) sont derrière l’Ukraine qui est bien la victime dans cette affaire et moi comme tout être sensé je suis également derrière la victime.

                                        Je ne suis pas aveuglement la propagande pro russe des médias tel l’humanité ou autres torche cul qui ont pour but de mélanger les esprits de faibles d’esprits et visiblement ça marche...

                                      • Lucide bdpif@laposte.net 13 mai 2014 18:34

                                        Ben, prouvez le tout simplement.


                                      • Jelena XCII 13 mai 2014 18:43

                                        @papy-anty comment elle est chouette ta nouvelle kippa ! Fais voir ? Oh la frime ! T’as du la payer un max ?


                                      • antyreac 13 mai 2014 18:50

                                        Tu as bien fait de changer ton avatar mais fais gaffe quand même à ta casquette, les mouettes ont une envie irrépressible de chier là-dessus


                                        • Pie 3,14 13 mai 2014 18:54

                                          Résumons l’article : l’Ukraine est le pays qui possède la plus forte proportion de nazis et de néo-nazis au monde. A vous lire, on a l’impression que l’homme de la rue ne peut croiser qu’un nazi, un fasciste ou un nationaliste corrompu. . Ces derniers ont orchestré la révolution et sont responsables des morts de la place Maïden entre autres. Ils sont au pouvoir maintenant soutenus par l’impérialisme américano-européen.

                                          Les russes sont de blanches colombes victimes du fascisme, Poutine est un homme de paix qui ne fait que défendre sa patrie et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

                                          L’article est effectivement un résumé convenable de la propagande pro-russe reprise en chœur par toute l’extrême-droite française et quelques vestiges archéologiques communistes tel le PCRF.


                                          • Jelena XCII 13 mai 2014 20:54

                                            En parlant de « vestiges archéologiques », il ne sont plus nombreux les socialos à défendre le petit François, n’est ce pas votre sainteté ?


                                          • Pie 3,14 13 mai 2014 21:21

                                            Jelena toujours fidèle au poste.

                                            Cela faisait un bout de temps que je n’étais pas revenu et je vois que ça ne s’arrange pas. Très peu de commentaires, un forum déserté, des articles pour la plupart relevant de chapelles idéologiques, quelques irréductibles qui forcent l’admiration ou frôlent la pathologie.

                                            Pour répondre à votre question je dirais que le PS a perdu beaucoup d’électeurs et qu’il en perdra encore beaucoup dans les élections à venir. Cependant et je sais que ces faits vont vous déplaire, ce parti gouverne le pays avec une majorité parlementaire, gère 21 régions sur 22, la plupart des départements et encore beaucoup de communes. Il peut donc perdre toutes les élections comme c’est le cas généralement pour les partis qui gouvernent jusqu’en 2017.

                                            Une situation peu comparable avec la secte du PCRF.


                                          • Jelena XCII 14 mai 2014 10:00

                                            Un moyenne de 5 commentaires par jour... Ce n’est pas comme si je passais ma vie sur ce site, qui d’ailleurs se meurt, nous sommes d’accord sur ce point.

                                            Sinon comme la réussite du PS vous tient à coeur, je serais vous je demanderais à François qu’il vous prête son scooter, parce que ça fait quand même prés d’un mois que les néo-nazis bloque à Donetsk, soit 500 km derrière Stalingrad... Mal barré pour la revanche n’est ce pas ?


                                          • wesson wesson 13 mai 2014 19:00

                                            C’est un peu hors sujet mais pas tant que cela en fait, en tout cas, il s’agit d’une information dont la presse occidentale n’est pas prête d’y donner l’écho et l’importance qu’elle devrait avoir...


                                            Car nous venons d’apprendre aujourd’hui que le fils de Joe Biden (le vice président des USA) vient d’être nommé au directoire de Burisma Holding, la plus grande compagnie de production gazière de l’Ukraine.

                                            Cette compagnie exploite 3 champs gaziers dans le dniepr-donesk, dans les carpathes et dans le bassin d’Azov-Kuban.

                                            Les vautours sont d’ores et déjà prêt pour la curée. L’Ukraine qui n’était déjà pas riche va carrément se faire piller le peu qu’elle avait !

                                            Bon sinon la Russie continue de tranquillement répliquer aux menaces : Ils enlèvent les prises des bases GPS qui sont chez eux à partir du 1er Juin, et ils viennent d’interdire l’export des fusées Russes pour la mise sur orbite de satellite militaires étrangers ... ce qui a l’intéressante caractéristique de clouer au sol toute une série de satellites Américains qui attendaient des lanceurs Russes pour partir. Ettt oui, les Américains n’ont pas de solution aujourd’hui pour lancer leur satellites sans passer par les Russes.

                                            • wesson wesson 13 mai 2014 19:08

                                              « Ils enlèvent les prises des bases GPS qui sont chez eux à partir du 1er Juin »


                                              pour être tout à fait exact et informatif, cette décision fait suite au refus de la part des états unis d’installer sur son propre sol des stations de correction pour leur propre système (le GLONASS). Puisque les Américains n’en veulent pas sur leur sol, les Russes ont décidé d’arrêter les 11 stations GPS qu’ils avaient eux acceptés.

                                              Les Russes ont également annoncé qu’il ne reconduiraient pas leur participation dans la station spatiale internationale, qui devait être renouvelée en 2020. Autant dire qu’ils se sont préparés à une confrontation longue et dure avec le BAO.

                                            • eric 13 mai 2014 19:18

                                              Bon, d’accord, Obama est assez nuisible en politique étrangère. Nous le savions déjà puisque ce sont ses spécialistes de la com. qui ont convaincus certains d’entre nous de voter Hollande. Ceci expliquant son alignement. Mais la grande différence avec Poutine, c’est qu’au prochaines élections, il y en aura peut être un autre aux EUA. Et cela compte quand même. Avec la Crimee et le reste, Poutine vient de marquer des point déterminant en interne, a mon avis, il en reprend pour entre 3 et 5 ans de légitimité. Mais ensuite, les même cause produisant les mêmes effets, on verra reparaître le profond mouvement de contestation d’un peuple russe qui en a quand même marre d’être géré comme au 19 eme sciecle et aspire a plus de démocratie et d’égalité.


                                            • Rensk Rensk 13 mai 2014 20:28

                                              Le génial coup du cavalier de Poutine a fait gagner à la Russie 20 milliards de dollars en quelques jours...

                                              La Russie a mis à profit la crise de Crimée pour réaliser un coup en bourse fumant  : en quelques jours, le pays a gagné 20 milliards de dollars et a récupéré une grande partie des actions des grandes entreprises énergétiques russes qui étaient aux mains d’investisseurs ouest-européens et usaméricains.

                                              Jusqu’à récemment une partie des actions des entreprises énergétiques russes appartenaient à des investisseurs étrangers (US et Européens). Cela signifiait que presque la moitié des revenus de l’industrie gazière et pétrolière n’allaient pas dans les caisses de l’État russe, mais sur les comptes des « requins de la finance  » occidentaux. Au fil de la crise en Crimée le rouble a commencé à chuter fortement, mais la banque centrale russe n’a rien fait pour soutenir son cours. Des rumeurs ont même commencé à circuler, selon lesquelles la Russie n’aurait simplement pas eu de réserves de devises lui permettant de maintenir le cours du rouble.

                                              Ces rumeurs et les déclarations de Poutine, se disant prêt à protéger la population russophone de l’Ukraine, ont conduit à une forte baisse des prix des actions des entreprises d’énergie russes, et les « requins de la finance » ont commencé à mettre en vente des actions avant qu’elles perdent toute valeur.

                                               »>Poutine a attendu toute la semaine et s’est contenté de sourire à des conférences de presse, mais quand les prix des actions ont atteint le plancher, il a donné pour instructions d’acheter rapidement et simultanément ces actions à tous les Européens et USAméricains .

                                              Le temps que les » requins » comprennent qu’ils avaient été roulés dans la farine, il était déjà trop tard : les actions étaient entre les mains des Russes. Non seulement la Russie a gagné en ces quelques jours environ 20 milliards de dollars , elle a aussi ramené à domicile les actions de ses entreprises. Maintenant, les revenus du pétrole et du gaz ne s’écouleront plus à l’étranger, mais resteront en Russie, le rouble se redresse de lui-même, il ne sera pas nécessaire de toucher aux réserves d’or de la Russie pour le relever, et les « requins » sont éberlués. Leurs actions, qui rapportent des milliards de dollars, ont été rachetées en quelques minutes pour quelques centimes et les ont laissés sans revenus du pétrole et du gaz. »

                                              > L’histoire des marchés boursiers avait rarement vu une opération aussi brillante...


                                            • Zevengeur Zevengeur 14 mai 2014 09:50

                                              Wesson

                                              Pour la nomination du fils de Joe Biden, il s’agit d’un fait qui parle de lui même !


                                            • eric 15 mai 2014 10:45

                                              Écoutez, venez assister a une « élection » en Russie, je vous traduit, je vous emmène un peu partout, je vous montre un peu le pays, je vous fait rencontrer 2 3 "resistant et on en reparle après...


                                            • alinea alinea 15 mai 2014 11:12

                                              Que c’est jouissif ce que vous racontez là !


                                            • Frédéric MALMARTEL Le Kergoat 13 mai 2014 21:33

                                              Bravo à vous pour ce remarquable travail de synthèse, très clair et très parlant.

                                              Point n’est besoin de propagande, les faits parlent d’eux mêmes.

                                              Je dirais en plus que les liens de la Russie avec l’Ukraine ne se limitent pas à la partie russophone de l’Ukraine. Tant de familles russes ont un cousin, un neveu, un oncle en Ukraine et inversement et les Histoires de la Russie et de l’Ukraine sont également très imbriquées. Le père du programme spatial russe, qui fit la grandeur de l’URSS par exemple, Serguei Korolev était né en Ukraine...

                                              L’Ukraine n’est pas plus dissociable de la Russie que le Languedoc de la France.


                                              • mortelune mortelune 14 mai 2014 08:17

                                                Zevendeur vous avez fait un article exhaustif avec rappel des faits. Je ne vois rien à ajouter à part de vous dire merci. Je le mets en favoris pour le ressortir pour les têtes dures (mes élèves par exemple).


                                                • mortelune mortelune 14 mai 2014 08:32

                                                  *erreur de frappe, il faut lire Zevengeur et non Zevendeur. Pardon !


                                                • mortelune mortelune 14 mai 2014 08:49

                                                  @Pie truc et aux autres pro-atlantistes.

                                                  Si en France, pour une raison x ou y, les néo-nazis ou assimilés, renversait Hollande (parce qu’il choisit de quitter l’UE) et prenaient le pouvoir par un coup d’état avec le soutien US. On peut envisager qu’un grand nombre de français feraient, sans doute, ce que font les Ukrainiens de l’Est. C’est à dire : résister, chercher une aide extérieure, chercher une solution séparatiste. Ou pas !... 
                                                  Que feriez-vous messieurs ? 

                                                  • Zevengeur Zevengeur 14 mai 2014 09:52

                                                    Il est exact que pour comprendre une situation, il suffit parfois de l’inverser pour y voir tout de suite plus clair !


                                                  • Pie 3,14 14 mai 2014 14:33

                                                    Tiens bonjour Mortetruc,

                                                    Vos analyses géopolitiques sont toujours un plaisir de fin gourmet.


                                                  • Grandloup74 14 mai 2014 09:50

                                                     Merci pour cet expose clair et factuel.
                                                     Les faits, les elements sont averes et precis.
                                                     Cela fait beaucoup reagir les infiltres, et c’est plutot bon signe : Preuve qu’ils ont peur que la verite evidente ici, fasse son travail de vraie info. On les reconnait aisement a leurs reactions et commentaires debiles. Les cons ca ose tout et c’est meme a ca qu’on les reconnait. 



                                                      • aks aks 14 mai 2014 14:24

                                                        Cher Zevengeur

                                                        Si vous êtes payé par les politiques russes , je peux presque vous félicitez pour cet article.

                                                        En revanche si vous croyez vraiment dans tout ce que vous racontez là - je vous plaint, au mieux vous êtes un pauvre naïf qui dans la soif de complot inédit vous gobez tout ce qui sort de la chaine 1tv.ru, soit vous êtes juste un faible d’esprit.

                                                        Toute phrase de votre « article », toute accusation, affirmation est « démentable » plus que facilement. Et dans cet article il y a du lourd ! Du très lourd.

                                                        (Mention spéciale quand même sur les évènements à Odessa où les pauvres habitants pro-russes (qui sont plus pacifiques tu meurs !) étaient persécutés par le Secteur Droit. Secteur Droit qui réalisent les prestations remarquables, comme ici provoque une incendie depuis le sol au 5ème étage du bâtiment !)

                                                        Je vais pas le faire ici, parce que j’ai pas que ça à faire, parce que je l’ai déjà fait sur plusieurs autres articles du genre et parce que je n’ai pas pour vocation à ramener à la raison la terre entière.

                                                        J’attends avec impatience le 25 mai (la date des élections). J’attends avec impatience de voir comment vous allez trouver une réponse cohérente sur le futur président. Que si les sondages se confirment ce sera un pro-européen convaincu (qui étaient sur les barricades entre autre) et qui est juif ! Je meurs d’impatience comment vous allez expliquer pourquoi les nazi (en particulier les habitants de Lviv, bastion du fascisme selon vous) ont voté massivement pour lui. Et aussi pourquoi le partie des régions fera un flop. J’espère que vous arriverez trouver une réponse plus convaincante que la falsification des résultats ;)

                                                        Bref, pour conclure, quand j’ai découvert agoravox je trouvais l’approche très intéressante : un site citoyen, indépendant, hétéroclite. Mais plus je lis, plus je constante que malheureusement ce site recueille tous les frustrés de la planète sombrant dans un délire communs (exemple paranoïa) et qui se rassurent ici en partageant mutuellement les conn..ries.



                                                         


                                                        • Zevengeur Zevengeur 14 mai 2014 14:37

                                                          Hum ! Hum !
                                                          On dirait que vous êtes en désaccord avec mon article.

                                                          Hé bien, allons y.
                                                          Reprenez donc un par un tous les points que vos contestez, citez vos sources et démontrez le contraire...


                                                        • aks aks 14 mai 2014 15:19

                                                          Tout à fait, je suis pas en accord, non.

                                                          Votre article est trop long, et il y a trop de « point » sur lesquels je ne suis pas d’accord. je ne sais pas combien de temps vous avez mis pour tout rassembler mais moi il me faudra plusieurs soirées pour répondre à tout. 

                                                          J’avais rédigé un article au début, quand ça partait en vrille sur agoravox concernant l’Ukraine vous pouvez jeter un coup d’œil si vous voulez

                                                          http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/l-ukraine-vue-de-l-interieur-149018

                                                          ça vous donnera un aperçu de mes « idées »

                                                          Ce n’est pas de la mauvaise volonté, si je ne veux pas développer plus, et ce n’est pas du bluff, je peux répondre et démentir tous vos points. Lviv, est ma ville natale, je connais particulièrement bien les questions de nationalisme et le mythe sur le fascisme.

                                                          Mais comme j’ai dit, je vais pas passer mes soirées à essayer de convaincre les uns et les autres.

                                                          Mon message c’est plus du questionnement. Parce que j’arrive très bien à comprendre les russes, pourquoi ils dénigrent l’ukraine, pourquoi ils ont mis la lourde machine médiatique de la propagande avec des mensonges et de médisances (et absolument tout dans votre article vient de là), ils ont un tout un tas de raisons qui leurs sont propres. Je leur en veux presque pas. En revanche, je ne comprends pas les autres, comme vous, qui arrivent à cracher sur un pays à insulter sa population, prendre partie sans connaitre quoi que ce soit de ce pays.


                                                        • Jelena XCII 14 mai 2014 15:28

                                                          Dis moi petite fasciste écervelée, tu attends quoi pour aller vivre à Kiev ? Le nazisme c’est bien, mais seulement vu de Paris, n’est ce pas ?


                                                        • aks aks 14 mai 2014 16:00

                                                          Coucou Jelena, tu vas bien ? ;)

                                                          Je ne passe pas ma vie sur agoravox à me plaindre sur la vie merdique en France, je ne vois pas pourquoi je devrais quitter paris.


                                                        • Zevengeur Zevengeur 14 mai 2014 16:29

                                                          aks

                                                          Je respecte votre opinion car je vous sens sincèrement convaincue de la position que vous défendez. Vous n’êtes pas dans l’invective même si vous me traitez de naïf !

                                                          Cependant, les russes et les américains n’ont pas le monopole de la désinformation et il s’avère que le parti Svoboda possède ses propres intellectuels qui sont tout sauf des imbéciles.
                                                          Je cite Wikipedia  :
                                                          Svoboda advisor Yuriy Mykhalchyshyn established a « ‘Joseph Goebbels Political Research Centre » in 2005, later changing « Joseph Goebbels » to « Ernst Jünger. »

                                                          Le fameux Mykhalchyshyn a créé un institut de recherche « Goebbel », rappelons que ce dernier était le ministre de la propagande d’Hitler.
                                                          C’est lui qui a établit les premières méthodes de désinformation et de manipulation de masse de l’opinion publique.
                                                          Svoboda a bien compris cela et en évidence a décidé d’utiliser ces techniques plus subtiles que la mise en avant directe de ses idées fascistes.
                                                          Manifestement, cela marche puisque des gens comme vous sont sensibles à ces techniques sans se rendre compte qu’il s’agit de manipulations.

                                                          Je pourrais vous inviter à remettre en question vos croyances et vous poser la question de savoir si ce que vous pensez vrai, en particulier ce que vous écrivez dans votre article, n’est pas totalement issu de la propagande de cet institut.

                                                          Voir aussi ce lien : http://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvd-3/


                                                        • Jelena XCII 14 mai 2014 16:48

                                                          @Obersturmfuhrer Aks Vu la politique des collabos de l’UMPS, il va de soi que ce pays te convient... Concernant l’Ukraine... Ko se zadnji smije, najsporije konta.


                                                        • aks aks 14 mai 2014 19:28

                                                          Zevengeur

                                                          et voilà exemple parfait comment on crée de l’amalgame (volontairement ou pas). Je ne connais pas ce personnage, mais je vais sur votre lien de wiki et la page et je tombe sur « Wikipedia does not have an article with this exact name » et aucune allusion à votre message.

                                                          Je fais des recherches sur les pages en ukrainien et je lis sur la page wiki en ukrainien http://uk.wikipedia.org/wiki/%D0%9C%D0%B8%D1%85%D0%B0%D0%BB%D1%8C%D1%87%D0%B8%D1%88%D0%B8%D0%BD_%D0%AE%D1%80%D1%96%D0%B9_%D0%90%D0%B4%D1%80%D1%96%D1%8F%D0%BD%D0%BE%D0%B2%D0%B8%D1%87

                                                          que cette personne a fait la fac de politologie et en 2009 a validé son diplôme de la spécialisation « les processus politiques » avec la dissertation sur le sujet de « transformation des mouvements politiques en partis politiques du nouveau genre sur l’exemple des partis NSDAP і PNF)

                                                          il n’a donc pas crée de mouvement Goebbels mais a fait une dissertation sur la politique des parties nazi. une petite nuance donc.

                                                          les russes et les américains n’ont peut être pas le monopole de la propagande, mais ils s’en sortent pas trop mal. Et c’est sur que l’Ukraine a largement sous estimé les conséquence de la guerre médiatique que la russie allait mettre en place. Qu’ils crient au fascisme, nazisme, banderovisme - ça tout le monde le savait en Ukraine et ça ne fait plus d’effet sur les ukrainiens, le plus souvent ils se marrent. Il y a que ça à faire, vu que 80% de russes croient à leur médias, et 90% s’informent avec ce media et 100% de média est contrôlé par le gouvernement.

                                                          En revanche ils tombent de nu quand ils découvrent que cette propagande prend en europe qui est sensée avoir du recul et savoir raisonner, ils vous sur-estimaient.

                                                          Sinon, vous me jugez sans que j’exprime une quelconque sympathie pour le parti de Svoboda. Il y a une petite différence entre la démystification à son sujet et son importance et la sympathie.

                                                          Quant à la manipulation ou la propagande par ce parti, je ne vois pas où est le danger à aujourd’hui pour l’ukraine.

                                                          Le parlement a nommé le président par interim et le 1er ministre (on oublie souvent de rappeler que si le président et 1er ministre ne sont pas représentatif de la volonté du peuple, le parlement lui, il l’est et c’est bien le parlement qui a nommé le président et le 1er ministre, ils ne sont pas autoproclamés). Donc si le parlement considèrent que les personnes de Svoboda ont leur place dans ce gouvernement temporaire - pourquoi pas, on les a élu pour qu’ils prennent ce genre de décision.

                                                          Mais justement une élection est prévue rapidement après la révolution (le 25 mai prochain) pour que chacun fasse son choix en fonction de ses convictions. Svoboda n’impose pas sa dictature il me semble. Et ce n’est pas Svoboda ni pravyj sektor qui essaient de saboter les élections.

                                                          Quant à mes choix personnels, si ils vous intéressent, je ne vais pas voter pour Svoboda, si ça peut vous rassurer, ni pour le candidat de Parvyj Sektor, ni pour parti communiste - je ne suis pas pour le radicalisme. Je ne vais pas voter pour le parti de Tymoshenko, ni pour le candidat des partie des régions. Ils ont eu leurs chances. Et j’ai encore 10 jour pour faire mon choix.

                                                          Si vous avez envie vraiment de lire mes avis »alternatifs« , vous pouvez lire mes commentaires, je ne suis intervenue que sur les articles sur l’Ukraine, j’ai déjà donné ques explications sur les sujets qui reviennent dans votre article (notamment sur le reportage de la chaine allemande, le referendum en crimée...)

                                                          p.s. entre »naïf« et »originaire de bastion de fascisme" - je me demande ce qui est plus désobligeant. 


                                                        • aks aks 14 mai 2014 19:32

                                                          Jelena, je ne parle pas toutes les langues de pays de l’est, tu me surestimes ;) Mais je ne doute pas du contenu chaleureux de ton message.


                                                        • Zevengeur Zevengeur 15 mai 2014 11:02

                                                          C’est un peu le propre de la désinformation (qui semble fonctionner sur vous) d’avoir systématiquement une argutie à développer sur chaque information fournie afin de jeter le doute.
                                                          J’avoue ne pas parler l’Ukrainien, je ne peux donc analyser la page que vous citez !

                                                          Cependant, les pages en anglais et en français obéissent au principe de fonctionnement de Wikipedia, à savoir qu’elles sont continuellement amendées et analysées par des gens ayant des opinions différentes.

                                                          Leur contenu est donc la meilleure approximation de la vérité si je puis dire.

                                                          Donc jusqu’à preuve du contraire, je me base sur la page en anglais que j’ai relayée :
                                                          http://en.wikipedia.org/wiki/Svoboda_(political_party)


                                                        • Patrick Samba Patrick Samba 15 mai 2014 13:19

                                                          Bonjour,

                                                          décidément, malgré les efforts méritoires des uns et des autres ici ou là d’établir une synthèse, et cet article offre une synthèse vraiment très appréciable, ça reste compliqué d’y voir clair.

                                                          Peut-être parce que celui-ci fait l’impasse notamment sur deux éléments qui semblent avoir leur importance :
                                                          - pourquoi « le 20 février, le groupe néo-nazi Pravyi Sektor a »opportunément" déclenché un bain de sang pour déstabiliser le gouvernement en place" alors même qu’il a des ministres dans le gouvernement provisoire ??? C’est pour le moins incompréhensible.
                                                          Cette bizarrerie explique-t-elle les guillemets pour écrire : opportunément ?
                                                          Ces guillemets nécessiteraient donc un début d’explication.

                                                          - cette synthèse n’évoque pas le fait important survenu le 23 février, à savoir l’annulation de la loi qui faisait du russe la seconde langue officielle dans l’est de l’Ukraine. Il n’y avait à l’évidence pas urgence. En revanche l’effet produit a été immédiat : radicaliser les russophones. C’est pas malin pour un gouvernement censé avoir intérêt à les affaiblir. Mais il s’agit peut-être d’une simple et grossière erreur politique, mue par la haine toujours mauvaise conseillère....


                                                        • Zevengeur Zevengeur 15 mai 2014 13:57

                                                          Patrick Samba

                                                          Vous faites une confusion, dans le gouvernement de Ianoukovitch, il n’y avait évidemment pas de membres des partis nazis.
                                                          C’est à la suite du bain de sang que ledit gouvernement fut renversé pour mettre en place ce gouvernement provisoire truffé de néo-nazis.

                                                          Je n’ai en effet pas cité cette importante information sur l’interdiction du Russe car ils sont revenus en arrière ultérieurement.


                                                        • Patrick Samba Patrick Samba 15 mai 2014 15:09

                                                          Oh là là, en effet quelle confusion !

                                                          Mais la situation est devenue tellement confuse...
                                                          Et la lecture de l’article d’aks (http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/l-ukraine-vue-de-l-interieur-149018), également très intéressant, troublant, a dû être pour beaucoup dans ma confusion.

                                                          Mais n’oublions pas le début de l’insurrection dont les acteurs sont apparemment loin de se limiter aux militants de Svoboda et Pravyi Sektor, si l’on se fie aux chiffres d’aks. La contestation a très bien pu être spontanée à l’origine. Ça existe la spontanéité. J’en sais quelque chose pour avoir participé au mouvement des indignés.... 


                                                        • aks aks 15 mai 2014 15:24

                                                          Je ne vais pas m’amuser à traduire les pages wiki.

                                                          Les traducteurs automatiques sont assez efficaces.

                                                          Et j’ai rien à vous prouver, visiblement vous avez suffisamment de preuves vous convainquant. Quand on a un minimum d’esprit critique et ouvert, quand on lit une information différente sur 3 pages de wiki différentes (anglais, français, ukrainien par exemple) on tire la conclusion que les choses ne sont pas si évidentes et les informations sont à prendre avec les pincettes. Quand on l’a pas (esprit critique) - on s’accroche à une « vérité » qui nous plait et on boit aveuglement tout ce qui va dans ce sens.

                                                          à vous de comprendre pourquoi la propagande russe vous plait autant. Peut être parce qu’elle est simple et bourrine ? Parce que la vraie différence de propagande est là, les medias européens, comme vous les appelez « main stream », sont plus subtils, ils manipulent et imposent leurs idées, mais subtilement, en prônant la démocratie, la pluralité d’opinion et la liberté d’expression. Les médias de propagande russes ne se font pas yèche, ils balourdent, grossièrement, pathétiquement, sans scrupule, mais en masse et à l’unisson - un rouleau compresseur de mensonges.

                                                          Mais ça parait plus convainquant aux gens d’ici. Que voulez vous que je vous dise ? Je ne peux vous souhaiter que bon courage !


                                                        • Zevengeur Zevengeur 15 mai 2014 15:37

                                                          aks

                                                          C’est un peu pour çela que j’ai écris cet article après m’être fait ma propre opinion sur le sujet. Je n’ai d’ailleurs pas mis les pieds sur les sites russophones.

                                                          Les lecteurs d’Agoravox (et de quelques autres sites) peuvent également se faire maintenant leur propre opinion vu qu’ils ont cette fois une information contradictoire vis à vis de TF1 et de la presse écrite genre Pravda_Libération_Le-Monde_Figaro !


                                                        • aks aks 15 mai 2014 16:34

                                                          Pour avoir son opinion il faut discuter avec les gens concernés, recueillir maximum de témoignages des gens de deux côtés et pas se contenter de lire les blogs des gens engagés idéologiquement.

                                                          Vous avez peut être pas mis les pieds sur les sites russes, mais olivier berruyer, qui est votre référence numéro 1 - n’a fait que ça.


                                                        • Zevengeur Zevengeur 15 mai 2014 17:31

                                                          C’est pourtant bien ce que se contentent de faire 99% des journalistes mainstream qui se contentent de relayer les dépêches de l’AFP en les interprétant selon le filtre de l’UE et du gouvernement (et très probablement en suivant les consignes des rédacs chefs).

                                                          Pourquoi ne les critiquez vous pas avec le même argumentaire ?


                                                        • aks aks 15 mai 2014 22:40

                                                          si si, je les critique autant. si je suis arrivée sur agoravox c’est, entre autre, parce que j’étais exaspérée par la manipulation/uniformisation/bienpensance des médis français officiels. mais j’ai vite déchanté en découvrant que la majorité des gens ici veulent fuir une manipulation des media mainstream français mais tombent dans les bras d’une autre. et le cas d’Ukraine est plus que flagrant. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès