Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Taxis : emmerdo, ergo sum !

Taxis : emmerdo, ergo sum !

Avec une régularité méritoire, une corporation - celle des taxis – fout le bordel. Circulation bloquée, affrontement avec les forces de l’ordre, violences à l’encontre des chauffeurs de VTC (véhicules de transport avec chauffeurs) et de chauffeurs « Uber ».

Les taxis défendent leur gamelle : prix de la bagnole, prix des carburants, prix des assurances, prix de la licence… On peut comprendre qu’ils luttent contre une concurrence. D’autant plus qu’ils n’y sont pas habitués, jouissant d’une situation de monopole confortable mais totalement aberrante.

 

Prix de la voiture : les taxis, en société ou en se groupant pour les individuels, peuvent négocier de sérieuses remises.

Prix des carburants : les exploitants de taxi bénéficient d'une détaxation partielle de la taxe intérieure sur la consommation des produits énergétiques (TICPE), sous la forme d'un remboursement a posteriori en fonction de la consommation réelle de carburant (gazole ou super sans plomb), utilisée pour les besoins de leur activité professionnelle 

Prix des assurances : artisan taxi propriétaire ou non de leur véhicule et de leur licence, la profession entre dans le cadre du transport de personnes. Il leur est donc indispensable de souscrire une assurance professionnelle spécifique. Avec la encore une force de négociation conséquente.

Prix de la licence : c’est en quelque sorte le fond de commerce des taxis. La licence est chère. Mais elle a été voulue par la corporation, ceci afin de renforcer le numerus clausus, de protéger la profession contre toute concurrence. Ce protectionnisme se retourne contre les taxis.

 

Á quoi servent-ils ? Á transporter des personnes d’un point à un autre. Comme bien d’autres moyens de transport : la marche à pied, le vélo, le scooter, la moto, la voiture particulière, les autobus, les trains, les avions, les bateaux.

 Le font-ils bien ? Faire rouler une grosse bagnole pour un seul client, c’est une aberration aussi bien économique qu’écologique. Ils encombrent les rues, ils polluent pour un service cher et souvent mal rendu : ils ne sont jamais là lorsqu’on a besoin d’eux, ils ont une conception « pittoresque » des itinéraires, ils sourient toutes les années bissextiles... Mais ils se tiennent, constituent un lobby puissant et ont jusqu’ici toujours réussi à bloquer toute concurrence, que ce soit les taxis collectifs, les véhicules dit de tourisme et même les vélos taxis ! Alors la concurrence des VTC et – pire pour eux - d’UberPop, c’est la guerre !

 Mais pourquoi n’ont-ils jamais voulu évoluer ? Pourquoi n’ont-ils pas mis au point eux-mêmes, en collaboration avec les services municipaux des villes où ils travaillent, une application électronique permettant au client de trouver très vite, sur son i-phone, un taxi ? Ce qu’a fait Uber, pourquoi ne le font-ils pas ?

 Non. Ils se contentent de refuser toute avancée, de repousser toute concurrence, de s’arc-bouter sur leur numerus clausus (nombre de taxis fixe). Parce qu’ils se sentent forts. Parce qu’ils ont une arme, comme les routiers ou les exploitants agricoles : ils peuvent bloquer la circulation, donc les échanges économiques. Et ils s’en servent de cette arme. Les gouvernements reculent plus vite devant ces emmerdeurs, leurs bahuts, leurs bagnoles et leurs tracteurs que devant les infirmières et leur blouse blanche ou les enseignants et leur stylo…

 J’emmerde, donc je suis.

 

 Illustration X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  2.74/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • flourens flourens 28 janvier 19:39

    ta as raisons, ils doivent se laisser égorger sans rien dire, il ne manquerait plus qu’ils râlent alors qu’on veut les dépouiller « les constructeurs de voiture n’ont pas payé pour les chevaux » dit uber, alors les taxis (que je n’aime pas plus que ça) crevez en silence SVP


    • Clocel Clocel 28 janvier 20:43

      Donc, si on vous suit bien, le deale c’est :
      - Si vous ne voulez qu’on vous viole prostituez-vous !!!
      Bravo, le MEDEF a du soucis à se faire, on a tellement intégré le discours qu’on finira par le rendre caduc...


      • Extra Omnes Extra Omnes 29 janvier 05:40

        Alors....
        Avant Uber, je faisais du stop = gratuit + rencontres (parfois belles)

        Maintenant, si je fais du stop ça devient = OK, je te prends tu me verses combien ? Si je paye, je ne cause plus avec personne, le mec c’est un chauffeur (au rabais mais un chauffeur quand même qui pense au fric)

        Comme je refuse de payer (le stop c’est l’entraide) je reste sur le bord de la route. Donc je ne voyage plus.

        C’est fantastique UBER ... en même temps que ça tue les taxis, ça tue le stop, l’entraide et la socialisation. Vive l’Amérique qui tue tout


        • Hector Hector 29 janvier 09:49

          @Extra Omnes bonjour,
          J’ai également usé et abusé du stop dans les années 70 et c’était super.
          J’ai souvent fait de long trajets Avignon/Paris A/R, Bordeaux/Paris A/R et toute la côte Méditerranéenne en bidasse, entre autres, non seulement parce que ce n’était pas cher, parfois un verre et rien le plus souvent mais aussi et surtout pour le plaisir de la rencontre.
          Je me rappelle avoir été pris par toutes sortes de conducteurs, même des femmes, et toutes sortes de véhicules, parfois de belles bagnoles et la discussion allait bon train.
          Lorsque j’ai eu une voiture, je me suis fait presque un devoir de ne pas laisser au bord de la route quiconque levait le pouce dans la mesure ou nous avions la même destination quitte à les avancer un peu.
          Aujourd’hui, les pouces ne se lèvent plus au bord du chemin, sauf peut être à certaine sorties de Paris, mais je ne crois pas que ce soit dû uniquement à la volonté du conducteur de faire payer le passager.
          Autres temps autres mœurs. Dommage.


        • rocla+ rocla+ 29 janvier 10:00

          @Hector


          Pareil que vous , j’ ai usé et abusé du stop dans les années 60 à 75 .

          J’ ai un super souvenir des discutes qu’ on tapait ensemble avec des 
          personnes inconnues 5 minutes avant . Des fois même je remplaçais le chauffeur 
          pendant un long trajet ( j’ avais fait mon permis en 1964 )



          C ’est formateur  comme tout de parler et écouter des rencontres de hasard .

        • pens4sy pens4sy 29 janvier 06:08

          @ l’auteur...
          Tiens un Macroniste qui se la pète.
          Prends l’autocar, Victor, tu va aimer ça.


          • Trelawney Trelawney 29 janvier 09:18

            @pens4sy
            Prends l’autocar, Victor, tu va aimer ça

            Normalement les taxis c’est pour la ville et bien figurez vous que lorsque je voyage dans les grandes villes de France, je prends systématiquement les transports en commun. Roissy Paris Nord c’est à peine 15 minutes.

            Donc le problème des taxis n’est pas mon problème puisque si ils disparaissent tous demain, beaucoup d’entre nous ne s’en apercevront même pas.

            Petite anecdote. Une fois je me suis trouvé à la Gare TGV de Massy (le trou du cul du monde). Bien sur pas de transport en commun, mais comme c’est le TDCDM pas de taxi non plus (manquerait plus qu’il y ait des taxis devant une gare de banlieue). Je me retrouve planté là et un jeune a côté de moi me dis : « J’ai commandé un VTC, ca vous dit de la partager » je lui répond « ben il arrive quand ? » Il regarde son smartphone et me dit « il va bientôt arrivé de là bas. Voila c’est la voiture noire qui arrive ». C’est quand même beau le progrés


          • tonimarus45 29 janvier 15:01

            @pens4sy— bonjour—ah misere de misere !!! et oui sans le vouloir ((ou peut etre en le voulant ???) on decouvre victor« soutenant la politique liberale de »macron"


          • Laurent 29 janvier 23:57

            @Trelawney
            lol

            pas de transports en commun à Massy TGV ? Y a juste le RER B le RER C et une quizaine de lignes de bus ...

            Evidemment, en ratant deux lignes de train et quinze lignes de bus, vous n’avez pas du voir les 3 ou 4 taxis à la station de taxi ...


          • Trelawney Trelawney 30 janvier 09:59

            @Laurent
            Essayez d’aller à Dourdans, Clairfontaine, Bris sous forge depuis Massy, qu’on rigole.

            Massy pour retourner à Paris ou aller à Orly ou vers Saclay et les Ullis ca peut aller, mais pour désservir l’Essonne ou les Yvelines mieux vaut ne pas y penser.

            De toute façon les transports en communs dans la grande couronnes c’est 10 à 15 km en voiture et ensuite on attrape le RER et comme les taxis français ne sont pas fiables vous louez une voiture. Par contre VTC ça a le mérite d’être fiable et facile à commander par internet.

            Donc transport en commun et VTC pour finir c’est le progrès et ça pollue moins que tout en voiture


          • rocla+ rocla+ 29 janvier 09:45

            Ben oui  , cette mentalité  de bloquer et d’ emmerder les autres 

            quand on est trop bête pour évoluer quelque peu , c’ est la même 
            que dans toutes professions où les nouvelles technologies remplacent 
            le système à papa . 

            L’ automobile a remplacé le cheval . 

            Un autre jour  est apparu  l’ informatique . 

            Les grévistes sont à inventer  la roue .



            La liberté d entreprendre , de circuler  est bafouée par les combats d’ 
            arrière garde de ceux qui  connaissent pas le mot évolution .

            • Croa Croa 29 janvier 09:51

              « Faire rouler une grosse bagnole pour un seul client, c’est une aberration »

              Tout à fait... Sauf que c’est la seule idée valable de tout l’article !
              Et que bon, il y aura toujours des riches ou autres asociaux qui ne voudront pas se mélanger à la populace présente das le métro. Au moins que ces gens payent bordell !  smiley


              • rocla+ rocla+ 29 janvier 10:01

                Ben y en a qui aiment pas quand ça sent mauvais ... smiley


                • Trelawney Trelawney 29 janvier 13:46

                  @rocla+
                  Payer un bras (en cash) pour voyager avec un berger allemand en écoutant RTL (quand c’est pas RMC), faut être un peu maso


                • rocla+ rocla+ 29 janvier 13:57

                  @Trelawney


                  Bonjour , 

                  Il faut dire que c ’est moyen comme état d’ esprit d’ imposer un chien
                  berger dans une automobile , je sais de quoi je parle , mon père avait 
                   un berger allemand , entre les poils qui volent et l’ odeur qui pue merci .

                  La dernière fois que j’ ai pris un taxi à Paris c ’était il y a une 
                  quinzaine d’ années , nous étions quatre , il a fallu que nous prenions 
                  deux taxis car le chauffeur ne prenait que trois personnes . 

                  Alors que la même même auto était prévue pour 3 personnes à l’ arrière 
                  et une à côté du chauffeur .

                  Perso , bon c’ est n’ est que mon avis , je suis pour la disparition 
                  de ce genre de commerce arnaquatoire .

                  Ces cons de taxis , maintenant que d’ autres proposent mieux , que font ils ? 

                  Ils bloquent des quartiers entiers pendant des jours , juste parce qu’ ils sont 
                  des incapables .


                • tonimarus45 29 janvier 14:31

                  @rocla+— rocla contre les patrons des compagnies de taxi,et contre demain les coiffeurs qui ne veulent pas que leurs diplomes acquis si cherement soient devalorises.j’encadre cela et je vous remet la medaille«  »«  »d’humaniste«  »"(ceci dit pas pour longtemps car avec grande facilite vous etes capable de dire tout est son contraire)


                • oncle archibald 29 janvier 10:21

                  Le prix de la licence, c’est à dire le prix d’achat du fond de commerce des taxis, est très élevé, du même ordre que celui d’un appartement ou une maison de lotissement en province. Voulue par la corporation ou non, elle est. Et on ne peut pas être taxi sans l’acheter, fort cher, et certains s’endettent lourdement pour accéder « au droit d’être taxi ».

                  Et un jour face au mec qui a des remboursements énormes chaque mois pour payer sa licence débarque le pékin lambda qui avec sa propre bagnole et sans payer de licence vient lui faire concurrence.

                  Et vous voudriez qu’il soit content le mec empêtré avec ses traites et qui au bout du chemin ne pourra pas revendre sa licence ? Moi je comprends qu’il ne le soit pas !


                  • rocla+ rocla+ 29 janvier 13:37

                    @oncle archibald


                    OK  le gus il a acheté sa licence . 

                    Il prend un risque , il est marqué nulle part que le prix de la revente 
                    de licence est garanti . 

                    Ensuite ce même bonhomme fait chier tout le monde . 

                    Il prend ses rêves pour la réalité .

                  • colere48 colere48 29 janvier 16:49

                    @rocla+

                    OK le gus il a acheté sa licence . 
                     Et ça leur donne deux monopoles exorbitants  : La maraude et la station de taxi

                    Et que je sache cela n’est pas remis en cause
                    Les nouveaux n’y ont pas droit

                    Donc qu’il fassent leur taf et arrête de faire « chmir »  !!!


                  • jef88 jef88 29 janvier 12:23

                    @oncle archibald

                    tout à fait d’accord !
                    c’est la licence le problème ......
                    Mais qui bénéficie de ces sommes faramineuses ?

                    PERSONNE n’en parle ! ! ! !


                    • tashrin 29 janvier 14:05

                      @jef88
                      Ben celui qui a fait une sacrée culbute sur l’opération Pasqua, c’est le dirigeant des taxis G7 de Paris, entre autres
                       => pleiiiin de licences accordées gratuitement revendues plus tard au prix max


                    • aimable 29 janvier 13:13

                      la licence est gratuite , elle est accordée par l’état et peut être retirée par l’état donc elle appartient a l’état
                      alors comment une licence appartenant a l’état peut être vendue par un particulier a un autre particulier ?


                      • tashrin 29 janvier 14:02

                        @aimable
                        Parce que Pasqua les a rendues transmissibles, donc vendables. C’est donc un marché dont le niveau des prix a été grandement biaisé par le numerus clausus (peu de licences en circulation, aucune nouvelle licence accordée => création d’un marché de revente)

                        On peut critiquer le principe de la licence transmissible. C’est exactement la même chose pour un debit de boissons... Le droit d’exploiter est accordé par l’Etat, mais comme les nouvelles licences sont quasi inexistantes pour diverses raisons, faut l’acheter à celui qui en a dejà une
                        C’est aussi le cas des bureaux de tabac

                        On peut critiquer le principe, mais c’est pas maintenant, c’etait au moment où la regle a changé
                        Maintenant c’est compliqué...
                        Je comprends parfaitement qu’on ne puisse pas maintenir artificiellement en vie un secteur économique dont les clients se sont tournés vers d’autres solutions, mais on peut pas non plus expliquer à quelqu’un qu’il doit s’endetter à hauteur de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour travailler, puis lui dire ensuite qu’il ne pourra absolument rien en retirer.

                        Sans compter qu’en general les prets ayant servi à l’acquisition de la licence sont garantis par la licence en question (nantissement)... Donc d’autres conséquences en cascade


                      • rocla+ rocla+ 29 janvier 13:40

                        Un genre d’ arnaque du début à la fin . 


                        Les places de marché sur le domaine public ne peuvent donner lieu 
                        à transaction . 

                        Les places de marché ne s’ achètent ni ne se vendent . 

                        Les mecs qui vendent des licences de taxi sont hors la loi .

                        • tashrin 29 janvier 14:04

                          @rocla+

                          ahah, et la marmotte tout ca
                          bien sur que non ca n’est pas illegal, puisque c’est la loi elle même qui le prevoit
                          Quant aux places de marché, c’est vrai, c’est pas vendable. Faut juste donner un billet au placier
                          C’est le cas en revanche des debits de boissons, des tabacs, etc...


                        • rocla+ rocla+ 29 janvier 14:12

                          Oui si c’ est un placier de gauche il va prendre l’ oseille .


                          Et la porte de l’ administration qui  l’ emploie en cas de réclamations 
                          justifiées . 

                          Le monde des marmottes je l’ ai quitté très tôt . 

                          La vie est un combat .

                          Je sais , pour certains la vie c ’est des insultes ....

                          • tonimarus45 29 janvier 14:35

                            @rocla+—«  »« Oui si c’ est un placier de gauche il va prendre l’ oseille »« devant tant de betise je suis oblige de vous retirer la medaille »«  »«  »d’humaniste«  »«  »

                            les dizaines de millier de municipalites ayant des marches sont de gauche ???? les placiers de meme ????D’abord que savez vous des marches ?????.

                          • rocla+ rocla+ 29 janvier 19:40

                            @tonimarus45


                            je les ai pratiqués que juste pendant 30 ans . 

                            Un métier rigolo . 

                            Pas comme vos inepties à deux balles .

                          • rocla+ rocla+ 29 janvier 19:49

                            le marché c’ est le contact humain , on dit bonjour à la dame , 

                            elle est contente , souvent c ’est la seule fois de la semaine où elle rencontre 
                            les habitants de sa commune , ils , elles , se réunissent au milieu d’ une allée 
                            parlent de toute et de rien , il y a un aller-retour de conversations gentilles 
                            ou animées , rien à voir avec le monde de cons où il est question de code 
                            du travail , sauf le jour où un ou une fonctionnaire envoyé par un service 
                            quelconque vient vérifier ceci ou cela . 

                            Un des plus vieux métiers du monde , à part les métiers de putes 
                            où travaillent tous les frustrés de la terre ici présents . 

                            Bonne soirée chers amis ... smiley

                          • foufouille foufouille 29 janvier 20:50

                            @rocla+
                            c’est plus 37 ans, le mytho ?


                          • foufouille foufouille 29 janvier 21:05

                            @rocla+
                            le marché c’est pour acheter un poulet fermier. mais quand c’est la faim du mois, faut le couper en dix comme rocla. ensuite tu achètes une boite d’écrevisse pour faire riche devant les petits enfants après la messe..
                            - dis mamman ya quoi d’autre à manger.
                            - tais toi tu vas vexer papy ( tu mangeras à la maison )


                          • rocla+ rocla+ 29 janvier 21:13

                            @foufouille


                            La faim du mois  

                            La fin du mois 

                            La fin du moi 

                            La fin de toi  

                            La fin du toit 

                            Tu comprendras le monde quand tu comprendras les mots que tu emploies .

                            C ’est triste  une telle pauvreté lexicale .


                          • rocla+ rocla+ 29 janvier 21:15

                            Oui le marché a ceci d’ extraordinaire qu’ il y a de l’ oxygène . 


                            Ici l’ air est pollué par des cas sociaux , des frustrés , des inadaptés 
                            à la vie en société . 

                            Bonne soirée  le malcomprenant Foufouille .

                          • Griffon Jaune johnconnaurd42 29 janvier 21:18

                            @raclure fort en fouille

                            Bon je te refais pas le pitch donc, sauf pour l’orchidectomie (=ablation des testicules pour les boulangers ignares) qu’on réservera comme il se doit au captain smiley


                          • foufouille foufouille 29 janvier 21:37

                            @rocla+
                            c’est un jeu de mots, débile
                            la marque est de aldi ou lidl ?
                            tu remplis le reste de l’assiette avec du pain et le dixième de poulet ?


                          • foufouille foufouille 29 janvier 21:42

                            @rocla+
                            manges pas tropsinon le cubi de picrate fera pas la soirée.


                          • tonimarus45 29 janvier 14:26

                            bonjour- a victor— je me sent oblige de poster ce que j’ai ecrit sur un aure fil

                            «  »"bonjour— les patrons par l’intermediare du « merdef » y compris ceux des compagnie de « taxi’ veulent du liberalisme ; »macron« le leur a done, alors de quoi se plaignent t’ils ??
                            Cela me fait penser a tous ces »gogols« qui applaudissaient lors des reformes de la poste ou de la sncf qui ont supprime des milliers d’emplois et qui sont les premiers a rouspeter lorsque ils font la queue au guichet de la poste ou quand les trains arrivent en retard.Chez moi a l’epoque 1600habitants,un receveur ,deux guichetieres a l’heure actuelle 4000habitants,une guichetiere ??? a la sncf en quelques dizaines d’annees 50 pour cent de cheminot en plus
                            Alors a ceux qui rouspetent en faisant la queue au guichet de la poste ou qui enragent quand les trains ont du retard ou ceux qui ont des problemes comme les patrons taxis, je dis »« BIEN FAIT POUR VOTRE GUEULE » vous le vouliez le« LIBERALISME » et bien vous l’avez.

                            • Bernard 29 janvier 16:36

                              @tonimarus45


                              Si tu remets au travail tous les cheminots retraités qui ont moins de 55 ans, tous les syndicalo glandeurs et autres malades imaginaires de la SNCF et bien il y a de quoi mettre 50 guichet dans ton bled.

                            • sampiero 29 janvier 19:57

                              @Bernard


                              Si tu remets au travail tous les cheminots retraités le prix du billet sncf va doubler.

                              On pourrait comme tu dit faire travailler en effet les « syndicalos » glandeurs comme les permanents du Medef, mais je ne suis pas sur qu’ils seraient capables de tenir un guichet de poste.

                              tonimarus45 a parfaitement raison ! 


                              On veut des fonctionnaires mais on ne veut pas payer des impôts pour, et surtout on ne veut pas faire payer ceux qui peuvent et qui en ont trop, : 

                              « Touchez pas à mon marquis, mon arrière grand père était déjà serf au service de sa famille ! » 



                            • tonimarus45 31 janvier 12:37

                              @Bernard-bonjour— d’abord «  »VOUS«  »Merci—Et en fait de glandeur a commencer par vous non ??? et tous ces rentiers bien souvent de naissance qui se bronzent l’ete au soleil et que l’on retrouve l’hiver au ski et dont on peut admirer les bateaux dans les ports du midi, ayant villas a la mer et chalets en montagne.et dont vous ne parlez pas ???? ceci dit les effectifs de la sncf ont en quelques dizaines d’annees diminues de moitier et de plus je parle là de la situation actuelle de la poste au sujet de laquelle vous avez applaudi a deux mains la supression des emplois.ET au lieu de cibler ce metier de travailleurs vous feriez mieux de cibler tous nos politiques qui souvent a l’issue d’un mandat touchent des pensions mirobolantes

                              Les cheminots partent a l’heure actuelle a 57 ans et il est certain que ce n’est pas en augmentant l’age de la retraite ou en augmentant la semaine de travail que l’on resorbera les millions de chommeurs que nous avons et dont vous n’hesitez pas a dire que ce sont tous des profiteurs et des faineants bref des chomeurs volontaires

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès