• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une présentation des résultats électoraux ignorée des médias (...)

Une présentation des résultats électoraux ignorée des médias dominants

Alors que les médias dominants, aux ordres des faiseurs de marionnettes que sont devenus nos responsables politiques, nous balancent comme d'habitude leur vérité, il nous a paru opportun de porter un autre regard sur ce premier tour des élections régionales du 6 décembre 2015.

Résultats électoraux du premier tour des Régionales, que ne vous donneront jamais les médias. Évidemment.

(source : Ministère de l'Intérieur : http://elections.interieur.gouv.fr/regionales-2015/FE.html)

Front National : 13,29% des inscrits.
Union de la Gauche:11,08% des inscrits.
Union de la Droite : 12,77% des inscrits.
Abstentionnistes : 50,09% des inscrits.
Votants blancs : 1,20% des inscrits.
Votants nuls : 0,79% des inscrits.

 

Dit autrement, entre les abstentionnistes, ceux qui ont voté blanc et ceux qui ont voté nul, il s'avère que :

86,71% des Français ne veulent pas du Front National.
88,92% des Français ne veulent pas du Parti socialiste et de ses alliés (Verts, Front de Gauche, etc.)
87,33% des Français ne veulent pas de la Droite (LR, UDI, MOdem, etc.)

C'est pas mieux, présenté comme ça ?

Par égard pour lui, nous laisserons le lecteur d'Agora Vox juger par lui-même de la profondeur de la crise politique que traverse notre pays.

 

Thierry Saladin


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

121 réactions à cet article    


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 décembre 2015 09:19

    Merci, nous sommes bien d’accord, il s’agit bien d’une grave crise, les Français ne veulent plus de cette classe politique.


    Mais il faut aussi expliquer aux 2/3 des Français qui ne veulent plus de ces trois là, que c’était au premier tour qu’il fallait voter pour s’en débarrasser, en votant massivement pour les autres Partis politiques qui étaient présents dans toutes les Régions. Rien qu’à Paris, il y avait une douzaine de listes. En province, 8 ou 10 par région.

    • jjwaDal jjwaDal 9 décembre 2015 10:24

      @Fifi Brind_acier

      Vrai mais il faut le vouloir aussi. Dans une ville de 50 000 habitants nous sommes 200 à avoir voté UPR et 2 communistes. Le poivre de l’histoire c’est que je suis passé deux fois dans le bureau de vote, la première pour constater qu’il n’y avait aucun bulletin de vote UPR sur la table (l’ai fait constaté) la seconde avec mon bulletin téléchargé et imprimé en hâte...
      Ai proposé d’en laisser un paquet sur la table après avoir fait constaté la validité du mien et on m’a dit que c’était impossible. L’Etat a donc les moyens d’opérations militaires extérieures coûteuses mais pas celui d’imprimer les bulletins de vote pour l’expression du choix démocratique. Normal...
      Quand la majorité des gens choisissent d’être incultes en politique et en économie et qu’ils constatent que les promesses (pour gogos) ne sont jamais tenus, ça donne ça. Tendanciellement, ça ne peux que finir mal.


    • leypanou 9 décembre 2015 10:36

      @jjwaDal
      « la première pour constater qu’il n’y avait aucun bulletin de vote UPR sur la table » : dans mon bureau de vote, il y en avait.

      Quand j’ai pris tous les bulletins de vote, dont celui de l’UPR, la personne qui contrôlait était étonnée : il ne devait pas y avoir beaucoup de personnes qui ont pris le bulletin de vote de l’UPR.

      Mais, avec 1%, l’UPR a encore beaucoup de progrès à faire et ce n’est pas BFN-TV, la première chaîne d’enfumage de France, qui va le faire progresser.


    • ZenZoe ZenZoe 9 décembre 2015 11:02

      @Fifi Brind_acier
      Je suis d’accord !
      Il n’y a qu’un seul votre utile, voter pour autre chose que les poids-lourds. Les électeurs on dirait ont du mal à saisir qu’en votant toujours pour les mêmes, pas sûr qu’ils arrivent à s’en débarasser smiley


    • NEMO M de Sourcessure 9 décembre 2015 09:25

      Depuis lundi, j’ai fait ici plusieurs commentaires dans ce sens, ce à quoi on m’a fait remarquer :


      "Aristide 8 décembre 17:48

      @M de Sourcessure


      Avec votre mode de calcul le TCE n’a pas été refusé par les Français puisque seul 38% des inscrits ont voté contre.

      Comment peut on encore faire ces calculs à géométrie variable suivant que l’on veuille valoriser ou dévaloriser un résultat.

      De plus, les études montrent que les « abstentionnistes » voteraient « globalement » comme les autres. 
      --- fin de citation —

      Donc, attention, il existe des spécialistes de la manipulation des chiffres et surtout des concepts, car :

      1 - le TCE était un référendum sur une seule question et non pas une élection avec plusieurs candidats.

      2 - un sondage ne vaut que le crédit qu’on lui accorde alors que le résultat d’une élection est un fait. Ceux qui se sont abstenus n’ont pas voté, point barre. S’ils avaient voté comme les autres, ils auraient voté. Dont moi, qui suis resté chez moi et non pas allé à la pêche.


      • charlie charlie 9 décembre 2015 09:46

        @M de Sourcessure

        Aristide a raison : il me paraît normal de comptabiliser l’expression de ceux qui se sont exprimés.

        Sinon, c’est la manipulation assurée : faire dire ce qu’on souhaite à ceux qui n’ont rien dit.


        A l’auteur : pourquoi ne prenez-vous pas en compte non plus les non inscrits (près de 6 millions) ? c’est pareil que les abstentions, c’est même pire, ils ne sont même pas donné la peine de s’inscrire !


      • Allexandre 9 décembre 2015 09:54

        @M de Sourcessure
        Ne vous inquiétez pas, Aristide prend SYSTEMATIQUEMENT le contre-pied de ce que l’on écrit. Mais lui, ne propose jamais d’article. En plus il ne comprend pas souvent ce que l’on écrit. Aucun intérêt !


      • Allexandre 9 décembre 2015 09:56

        @charlie
        Non cela n’a rien à voir !!! Ceux qui sont inscrits ont dans l’idée d’utiliser ce droit. Mais si les partis politiques, tous plus atterrants les uns que les autres ne leur conviennent pas, ils ont raison de s’abstenir plutôt que de voter n’importe quoi, comme tant d’autres le font, sans même lire les programmes !


      • charlie charlie 9 décembre 2015 10:04

        @Allexandre

        Pas du tout. J’en connais plein qui sont inscrits depuis des décennies par habitude, ou pour voter aux présidentielles, et qui ne votent presque jamais pour les élections locales dont ils se contrefichent.

        D’ailleurs, s’ils s’intéressaient aux élections, ils voteraient blanc ou nul !

        Trop facile d’endosser les abstentionnistes à sa cause.

        C’est une manipulation


      • Allexandre 9 décembre 2015 13:43

        @charlie
        C’est ce qu’on appelle du nombrilisme, « j’en connais plein.. », c’est-à-dire plusieurs millions ? Je pourrais dire la même chose dans l’autre sens. Vous parlez de manipulation un peu vite. La vraie manipulation elle est dans la présentation de la vie politique que nous assènent médias et politiques !


      • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 9 décembre 2015 20:16

        Je suis abstentionniste, la dernière fois que j’ai voté, c’était pour une petite liste. Je parle ici en mon nom personnel. Je ne vote plus car :

        Les têtes de listes principales des partis principaux sont sureprésentés dans les médias. On n’entend qu’eux, on ne voit qu’eux, ils égrennent toujours les même discours, ceux de l’in-sincérité.
        Ils se vendent comme des paquets de lessives estampillés, les couleurs des étiquettes sont belles, mais le contenu laisse à désirer.

        Les petites listes n,’ont guère l’accès aux médias mainstream, temps de paroles écourté, lorsqu’ils ne sont pas ostracisés tout simplement et absents.

        Je pourrais évidemment voter pour l’une d’elle. Mais j’ai choisi l’abstention, comme moyen d’expression efficace puisque comme le souligne monsieur Saladin, si l’on refait le comptage des voix, la large majorité des Français refuse catégoriquement les représentants politiques actuels qui prétendent oeuvrer pour notre bien, alors qu’ils ne pensent qu’à profiter du système. (précisons en parlant de voix : suffrages exprimés). Donc, cela réduit encore les soi-disant « victoires annoncées du parti arrivé en tête : le FN » qui ne représente que quelques poignées de prunes de votes exprimés. Et elle est là, l’arnaque avec les triplets en lice : UMP et FN, le PS renvoyé dans les cordes.

        Je recommencerai à voter :

        d’une part, lorsque l’on trouvera le moyen de présenter aux électeurs un personnel politique neuf et non cette pacotille usagée. Un seul mandat, non renouvelable, pour ne pas que le récipiendaire s’installe dans le confort, et la paresse et le professionnalisme de la politique.

        Que les deux chambres des (députés et Sénat) soit représentées dans son entier par toutes les professions en France et dans les Dom-Tom, et non ces caciques professionnels de la politiques.
        Multiplication des référendum.
        Que tous les partis soient représentés. Interdiction des cumuls. etc..
        Autre chose, pourquoi l’Etat verse-t-il des indemnités aux partis politiques très importantes, selon l’importance des suffrages ? Les sommes versées à chaque parti après chaque élection sont parfaitement contrôlables sur le JO. Ce qui permet, pour certains, un enrichissement rapide personnel, en dehors des cumuls de mandat, des présidence de cénacles, de commissions, etc...

        Pourquoi les élus bénéficient-ilsde tant d’avantages (voitures (avec un s) chauffeur, gardes du corps, etc... à nos frais !

        Tout cela, devrait disparaitre, pour une plus grande lisibilité des actions des politiciens (nes) élu(es) Donc : élections pièges à cons ! BOYCOTT.


      • Pere Plexe Pere Plexe 9 décembre 2015 22:09

        @charlie
        D’autant plus qu’au contingent qui ne c’est pas exprimer il faut ajouter ceux qui ne sont meme pas inscrit sur les listes électorales.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 décembre 2015 06:34

        @Nicole CHEVERNEY
        Pour cela, il faut 2 conditions :
        - sortir les sortants en votant pour d’autres.
        - sortir de l’ UE pour que les décisions essentielles soient prises en France.


        S’abstenir, ils s’en foutent, dès 20h05, ils ne parlent qu’en % des votants, et pas en % des inscrits qui les obligeraient à prendre en compte l’abstention...

      • Gabriel Gabriel 9 décembre 2015 09:49

        Merci à l’auteur pour cette claire et excellente mise au point qui fait enfin voir l’ampleur des dégâts occasionnés sur la démocratie par cette clique de politiciens véreux et vendus. Ils se sont faits maîtres et nous nous sommes faits mettre…


        • oncle archibald 9 décembre 2015 11:16

          @Gabriel : et que répondez vous à M. Desourcesure qui fait observer que : « Avec votre mode de calcul le TCE n’a pas été refusé par les Français puisque seul 38% des inscrits ont voté contre. »

          Ceux qui ne sont pas allés voter ont simplement dit qu’ils se ralliaient à l’avis de la majorité, c’est ça la réalité de notre constitution.

          Autant je respecte ceux qui sont allés dire « aucune offre ne me convient » en votant blanc ou nul, autant je méprise ceux qui s’abstiennent et n’ont à mes yeux aucun sens civique. Ils participent à l’assassinat de la démocratie, qui comme le disait Winston Churchil est « le pire des régimes politiques à l’exception de tous les autres ».

          Le jour ou nous serons sous dictature ils seront les premiers à gueuler sans même se rendre compte qu’ils sont la cause première du désastre. la démocratie mérite sérieux et respect, autant de la part des simples citoyens votants que des politiques qui aspirent à exercer les responsabilités.

          Si ni les uns ni les autres ne jouent le jeu, ce qui me parait être le cas, c’en est fait de la démocratie, elle va mourir. J’espère que cette élection merdeuse aura au moins pour effet de secouer le corps électoral et de lui faire prendre conscience qu’il doit absolument exercer son droit de vote. Vous imaginez le tsunami si tous ceux qui se sont abstenus étaient allé voter blanc ? C’est alors qu’on aurait pu dire que le premier parti de France est celui des mécontents.


        • Gabriel Gabriel 9 décembre 2015 16:55

          @oncle archibald
          Vous n’avez pas encore compris qu’ils se foutent éperdument des votes blanc, des votes nuls, des abstentionnistes et mêmes de ceux qui votent. Vous n’avez pas encore vu et compris qu’une fois élus, ils trahissent et piétinent votre citoyenneté, pisent sur votre démocratie et vendent le pays aux lobbies. Excusez moi mais, contrairement à vous, je comprends les abstentionnistes et même ceux qui votent FN bien que cela ne soit pas chapelle. Voyez vous entre la peste, le choléra, la petite vérole merci de laissez au gens le choix de ne pas choisir. Votre démocratie est morte depuis belle lurette…


        • Attilax Attilax 9 décembre 2015 21:41

          @Gabriel
          « Votre démocratie » ? Elle n’a jamais existé. La France est une République, pas une démocratie. Ce mot est un abus de langage assez récent (Churchill, qui parlait en fait de son pays, une monarchie parlementaire, mdr) dont abusent medias et politiques pour décrire notre système qui, je le répète, n’est pas et n’a jamais été une démocratie.
          Je mets les sceptiques au défi de trouver le mot « démocratie française » sur un édifice public (ou même dans les textes constitutionnels). Bonne chance.


        • oncle archibald 10 décembre 2015 12:00

          @Gabriel : ne vous déplaise je persiste et je signe, car hormis la démocratie restent quoi ? Les véritables monarchies ?? A part à Monaco ou le petit prince est appelé araignée, et sans doute quelques émirats dont la sinistre Arabie Saoudite il n’y en a plus et c’est tant mieux, les dictatures qu’elles soient de droite ou de gauche, il en reste quelques unes, sont des horreurs absolues.

          Donc hormis la démocratie pas de salut. Encore faut-il accepter cet axiome fondamental, faire vivre et évoluer ces régimes qui déterminent nos règles de vie en commun. Votre post est aussi sinistre que votre avatar.

          La démocratie, sera ce que nous en ferons en allant voter et en descendant dans la rue pour faire respecter nos votes si nécessaire, pas en restant dans ses pantoufles en se lamentant sur les dysfonctionnement de notre république. Pour ceux qui ne comprendraient pas bien le sens de ce mot :

          http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/d%C3%A9mocratie/23429


        • Attilax Attilax 10 décembre 2015 21:20

          @oncle archibald
          « la démocratie... notre république »
          Deux mots différents. Deux équations politiques différentes.
          Si vous ne savez pas la différence entre république et démocratie, je vous conseille, plutôt que de faire confiance au Larousse en ligne, d’étudier l’histoire athénienne puis romaine, car ce sont les modèles de ces deux concepts, et pas ce qu’en ont fait nos gouvernants contemporains. Dans la première vous avez directement des citoyens qui votent les lois, dans la deuxième vous avez une élite qui « représente » le peuple et vote les lois en son nom. Cette élite professionnelle républicaine est par essence anti-démocratique, puisqu’elle confisque le pouvoir politique des représentés. La preuve ? Le traité de Lisbonne, par exemple... Une république est le contraire d’une démocratie, et vous voudriez nous faire croire que c’est la même chose ?


        • Attilax Attilax 10 décembre 2015 21:23

          @oncle archibald
          Mais je suis d’accord avec vous sur le fait que le seul pouvoir politique qui reste au citoyen lambda est la désobéissance.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 décembre 2015 06:37

          @Gabriel
          Ils ne sont pas les maîtres, mais des marionnettes.

          Dans un Empire, comme l’ Union européenne, les élus sont des Gouverneurs de province.
          Ils ne décident plus de rien d’essentiel depuis 1992 et le Traité de Maastricht, qui a introduit, l’ UE, l’euro et l’ OTAN dans les Traités européens.


        • oncle archibald 11 décembre 2015 08:48

          @Attilax : vous oubliez de préciser que le droit de vote des grecs était réservé à une élite ; et je fais le pari que République et démocratie ne sont pas incompatibles. Ce serait encore mieux si le peuple avait le pouvoir de sanctionner les élus plus souvent qu’en attendant la date de l’échéance électorale suivante. Il s’agit donc bien de régler la température de l’eau de la baignoire, pas de jeter le bébé avec l’eau du bain.


        • Analis 11 décembre 2015 10:48

          @oncle archibald

          et je fais le pari que République et démocratie ne sont pas incompatibles.

          Le fait est que pour le moment elles le sont. Donc, parler de défendre la démocratie en France est à côté de la plaque, dans la mesure où celle-ci n’existe pas. Le décalage de plus en plus profond entre les élites oligarchiques au pouvoir (ce qui est un pléonasme) et le peuple est de plus en plus flagrant, et dire qu’il faut voter n’y changera rien, car voter ne fait que renforcer ces élites illégitimes. La peur est maintenant de leur côté, entre autres parce que leur piège de la non-comptabilisation de l’abstention et des votes blancs et nuls finit par se refermer sur eux.


        • Attilax Attilax 11 décembre 2015 18:31

          @oncle archibald
          « vous oubliez de préciser que le droit de vote des grecs était réservé à une élite »
          Tout dépend de la période, ça a duré deux cents ans, quand même. Au meilleur moment, TOUS les citoyens athéniens votaient et avaient le même poids politique. Peut-être l’un des seuls moments de l’histoire humaine où les riches n’avaient pas le pouvoir. C’est cette équation qui m’intéresse.

          « je fais le pari que République et démocratie ne sont pas incompatibles »
          C’est normal, c’est ce qu’on nous rabâche depuis qu’on est né. Élections = démocratie, vous savez ? Sauf que c’est faux, pour les raisons citées plus haut. Pourquoi tenez-vous tellement à être « représenté » par une pseudo-élite sortie de l’ENA plutôt que de voter vous même les lois ? Qu’est-ce qui vous dérange tellement dans la démocratie directe ? Peur des gens ? Parce que la véritable démocratie, c’est précisément ça : demos kratos, le peuple qui gouverne, directement, SANS REPRESENTANTS. Et à l’époque d’internet, même plus besoin de tirage au sort, une application sur smartphone suffirait... Je suis convaincu qu’on ferait tous ensemble de meilleurs choix que ces sinistres marionnettes. Et qu’est-ce que je donnerais pour voir la gueule de nos chers politiques forcer d’aller enfin pointer à leur tour chez Paul Emploi !


        • oncle archibald 12 décembre 2015 10:45

          @Attilax : sauf que le sens civique est certainement moins aiguisé aujourd’hui, à preuve les Guignols que nous choisissons pour s’occuper de nos affaires et que le Pékin lambda est plus préoccupé par son I phone dernier jus et ses vacances au ski que par la « rés publica ».


        • Attilax Attilax 12 décembre 2015 13:09

          @oncle archibald
          Justement, nous ne les choisissons pas. Cette idée d’une élection qui serait un choix populaire est une farce, ce sont les Partis et l’oligarchie financière qui les choisissent pour nous. Quand Sarko est élu, le premier truc qu’il fait après avoir fait péter le champ au Fouquet’s est de rejoindre Bolloré sur son yacht. C’est clair, non ? Le seul choix que vous ayez c’est : peste ou choléra ?
          Quand à votre vision du citoyen actuel lambda, c’est une caricature. Les « gens » sont plus que de simples consommateurs, cher oncle...


        • oncle archibald 12 décembre 2015 15:56

          @Attilax : pas du tout d’accord sur votre vision du corps électoral, les Francais sont très nombreux à aimer suivre un meneur au verbe haut et se dispensent de réfléchir par eux même. De Gaulle disait déjà « les Francais sont des veaux », Georges Freche encore plus cynique annonçait clairement « je fais campagne pour les cons parce qu’il y a 90/100 de cons », et si vous en doutez allez donc faire un tour au café du coin de votre rue. 


          Quant à juger un homme politique sur le fait qu’il soit allé fêter sa victoire au champagne dans un bistrot branché et qu’il soit allé se détendre sur un yacht prêté par un ami, c’est juste grotesque. La seule conclusion à en tirer est qu’il est maladroit, ça ne présume en rien de ses capacités à diriger un pays. Moi je m’en fous totalement de la vie privée des Présidents, en revanche un mec qui commence par supprimer l’augmentation de TVA votée par ses prédécesseurs pour la remettre deux ans plus tard ça m’interroge.

        • Attilax Attilax 14 décembre 2015 21:01

          @oncle archibald
          De Gaulle et Freche se sont fait jeter comme des merdes par ces « veaux » et ces « cons ». Perso, je pars du principe qu’on est toujours le con de quelqu’un, et j’essaie d’être tolérant, mais c’est vrai que pour certains (plus rares que vous ne semblez le croire, au final), c’est foutu...

          Et pas d’accord avec vous à propos de Sarko sur le yacht de Bolloré. Cela ne fait plus partie du « privé » (la preuve : on le sait le lendemain), et c’est le premier geste d’un président, hautement symbolique : il va fêter ça avec l’oligarque qui l’a fait élire, c’est un acte de vassalité insupportable de la part de celui qui est censé représenter tous les français, et pas les intérêts de quelques ultra-riches.


        • oncle archibald 15 décembre 2015 10:16

          @Attilax : et faire le contraire de ce que l’on a annoncé, à votre avis c’est aussi un geste « hautement symbolique » ? Quant à de Gaulle, il s’est retiré, personne ne l’a viré, et Georges Freche il a fait le meilleur score de toute la France aux régionales après avoir « perdu » l’étiquette socialiste ..... Votre « démonstration » à du plomb dans l’aile.


        • Attilax Attilax 18 décembre 2015 08:49

          @oncle archibald
          De Gaulle a été obligé de se barrer suite au référendum qu’il a lui-même organisé, moi j’appelle ça se faire virer. Et George Freche ne fait plus parti d’aucun parti, il est aujourd’hui mort politiquement et médiatiquement, même s’il a été élu haut la main, c’est vrai... Vous êtes un peu de mauvaise foi, non ? C’est humain, notez...


        • Martha 9 décembre 2015 09:57


           C’est pour cela que le vote du 6 décembre avait tant d’importance.
           
           Ces infâmes, PS<=>ex-UMP<=>FN, qui tiennent tous nos médias, ont camouflé par tous les moyens, le seul parti qui pouvait rassembler les français et, enfin, donner envie de voter à ceux qui, dégouté, choisissent le vote nul, blanc ou de ne pas se déplacer :

           - L’ U P R

           Zéro temps de parole sur les grandes chaines, tromperies et calomnies sur le net, manoeuvres insidieuses, tout à été bon.

           La démocratie est morte.

           Entendre Sarkosy s’exprimer ce matin sur France Inter, sur la Libye (qu’il a libéré !!), sur la Syrie (il aurait été aux affaires, le problème serait réglé, Hassad aurait quitté le pouvoir !!) et sur ses moyens à lui, de résoudre la crise sociale en France, c’est insupportable. Le laisser parler est déjà une honte.

           Dans ces conditions, demander aux Français, comme seul choix l’ex-UMP-Sarkosy, déguisé en PR (quand on sait ce que cela signifie aux US, ligotés qu’ils sont par les néo-cons), et le FN (qui ne présente rien qui vaille, aux propos très troubles extrêmement inquiétants), c’est se moquer d’eux et leur faire sentir dans quelle impasse les stratèges manipulateurs les ont mis.

           Dimanche, je n’irai pas à la mairie voter, notre démocratie n’est plus, ils l’ont achevée.

           Le seul acte démocratique actuel, pour moi, est de refuser de participer à cette mascarade.


          • Osis Oxi gene. 10 décembre 2015 06:26

            @Martha
            Voter UPR, c’est voter pour des morts : Pasqua et le SAC.

            Avant de voter, il faut toujours faire une rechercher .... Juste un minimum.


          • lordrax 10 décembre 2015 08:33

            @Oxi gene.

            Asselineau n’a jamais caché qu’il avait été avec Pasqua. Pour autant l’UPR n’a rien à voir avec Pasqua. lisez donc leur charte fondatrice de l’UPR et son programme.


          • Martha 10 décembre 2015 09:34


             @Oxi gene.

             C’était le genre de reproche que l’on faisait à Charles de Gaulle et les amalgames que vous tentez de faire sont du même ordre : Pétain était le parrain de son fils Philippe, on lui a reproché ses liens spirituels avec la droite Maurrassienne, son Képi, son isolement hautain. etc..

             Lorsque l’on voulait ne pas voir le fond des choses :
             son attachement à défendre la nation Française jusqu’au bout, sa liberté, sa démocratie, ses valeurs républicaines. Il a réussi a libérer la France de la main-mise des intérêts Américains. Les allemands 70 ans après, n’en sont pas sortis.
             Il a été l’initiateur du projet de la charte du CNR, élaboré par les chefs de la résistance de toutes couleurs politiques qui a été la colonne vertébrale de la reconstruction de notre Pays : « Les trente glorieuses ».

             Regardez 45 ans après ce qu’il en est.
             Et le triste état dans lequel se trouve notre pays : ses valeurs démocratiques détricotées les unes après les autres, criminel maintenant en Côte d’Ivoire, en Libye et en Syrie.

             François Asselineau a créé l’UPR pour rassembler les Français autour du même projet. Redonner la France aux Français pour qu’ils puissent retrouver leur liberté de décision et leur démocratie, 
              => en sortant de l’Europe par l’application de l’article 50 du T.U.E. pour retrouver notre monnaie et se libérer de la tutelle de l’OTAN.

                * Il est à noter que de Gaulle a démissionné, immédiatement en 1970, après un référendum négatif : vous souvenez-vous duquel ?
                 « La régionalisation de la France » !
             Et maintenant ils font passer en catimini cette transformation profonde de notre pays, sans même en parler !

                * « avant de voter, il faut toujours faire une rechercher... juste un minimum »
             C’est vrai : que dites-vous de l’appel du Comité Valmy à voter le six décembre pour l’UPR et maintenant à ne pas aller voter dimanche prochain ?


          • Osis Oxi gene. 10 décembre 2015 13:10

            @lordrax

            Quand on été avec le voyou Pasqua et ou les bandits du SAC, de près ou de loin, l’on est très mal placé pour parler de magouilles, de trafics de voix, et de démocratie.

            Monsieur Asselineau il ne passe tout simplement pas à la télé, parce que sa tête est trop grosse et trop enflée.

            Enfin, concernant ce personnage j’attends toujours que l’on m’explique de quoi vit ce monsieur, et quels sont ses revenus...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 décembre 2015 06:41

            @Oxi gene.
            Asselineau n’a jamais travaillé avec Pasqua quand celui-ci était au Ministère de l’ Intérieur.
            Asselineau a travaillé au Conseil Général des Hauts de Seine comme Haut fonctionnaire et non comme politique. Il n’a aucune casserole judiciaire aux fesses, comme le FN , le PS ou les Républicains.

            Haut fonctionnaire est une fonction administrative, pas politique.


          • Daniel Roux Daniel Roux 9 décembre 2015 10:06

            Dans notre système sévèrement verrouillé, il n’y a qu’un moyen d’exprimer pacifiquement son opinion, c’est de voter et une seule façon pour un système social complexe de s’organiser sans sombrer dans la dictature, c’est de compter les voix.

            Evidemment, si l’on considère le référendum de 2005 et la forfaiture des élus des deux principaux partis UMP et PS qui l’ont bafoué, la question de la dictature et de l’illusion démocratique doit être considérée comme sérieuse.

            Nonobstant :

            Vous avez le choix entre les européistes fédéralistes atlantiste (UDI - MODEM-PS-Les Verts), les européistes nationalistes atlantiste (UMP-FdeG), les nationaliste anti européistes (FN-St Aignan).

            Si l’UE ne vous intéresse pas, vous pouvez choisir entre les Pro nucléaire (UMP-PS-UDI-MODEM-FdG-FN) et les anti (les Verts).

            Si l’écologie ne vous intéresse pas, vous pouvez choisir entre ceux qui sont financés par l’oligarchie c’est à dire les riches actionnaires des multinationales (UMP-PS-UDI-MODEM-FN) et les autres.

            Etc..

            Une seule méthode pour choisir : réfléchir puis décider.

             


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 décembre 2015 06:43

              @Daniel Roux
              Vous avez oublié l’ UPR qui présentait des listes dans les 13 régions et à la Réunion.
              Sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN.
               Mais il faut croire que vous y tenez à cette Union européenne, sinon vous chercheriez à en sortir...


            • Martha 9 décembre 2015 10:08

               PS : Il sera intéressant de voir à quel seuil le nombre d’abstentions, de votes nuls et de votes blancs, les Pouvoirs Publiques vont considérer que ces élections à venir perdent leur légitimité.

               * Il parait qu’en France nous sommes dans le pays de le RAISON ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès