• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Aristide

Aristide

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 31/10/2018
  • Modérateur depuis le 05/06/2019
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 5881 293
1 mois 0 93 0
5 jours 0 20 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 0 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires



  • Aristide Aristide 6 août 10:40

    @pemile

    Le virus est moins « actif » au sens où il provoque moins d’hospitalisations, de mises en réa et de décès. Les courbes sont assez claires si on prend comme base le début de l’épidémie en France.

    L’incidence du nombre de tests sur le nombre de cas est certain, ce qui l’est moins c’est la proportion et là encore le problème est complexe. La majorité des tests concerne actuellement des personnes jeunes dont le risque de contamination est plus fort car ces populations ont un comportement moins « prudent ». Dans ces conditions, il est assez difficile de déduire dans quelle mesure l’augmentation des tests explique l’augmentation du nombre de contaminés. Si on rajoute les cas importés l’analyse devient presque impossible .

    Ce qui est génant dans cette discussion, c’est cette bi-polarisation qui interdit tout dialogue constructif. L’épidémie n’est pas finie à mon sens mais c’est discutable, l’utilité des masques en extérieur l’est aussi, la deuxième vague ou une reprise possible cet hiver aussi, ... enfin de nombreux sujets qui pourraient être discutés sans ce besoin irrépressible à ridiculiser l’opposant, ou à le diaboliser. Ce n’est pas seulement de votre fait bien sur, les deux « camps » en use sans modération ...

    Si on essaye de trouver dans ces échanges, les éléments objectifs et arguments qui existent d’un coté comme de l’autre et bien ils sont rendus invisibles tellement ils sont parasités par des piques et autres remarques désobligeantes.



  • Aristide Aristide 6 août 10:19

    @Fergus

    Il me semble assez injuste de désigner les causes, les responsables avant que toute les enquêtes soient menées ... Vous foncez tête baissé dans cette vision manichéenne consistant à ne donner du Liban que l’image d’un pays à la dérive, corrompu, aux institutions vendues.

    Le Liban est un pays qui avait réussi à mettre en place un modus vivendi entre les différentes communautés, et comme en ex-Yougoslavie, il a suffit d’un élément déclencheur pour que ce fragile équilibre vole en éclat.

    Votre jugement me semble injuste pour ce pays qui vit depuis des décennies dans un environnement de conflits qui n’ont fait qu’empirer. Il ne s’agit pas d’exonérer les libanais eux-mêmes et leurs dirigeants de leurs propres erreurs ou pire des turpides d’une minorité mais tout de même ...



  • Aristide Aristide 6 août 10:09

    @Fergus

    Bien sur qu’en toute bonne foi, il y a des dirigeants qui se laissent prendre dans les rets de ces vendeurs de soupe que sont les « sondagistes ». Je ne parle pas des demandes d’évaluation après un appel, une commande, une livraison, une réparation, ... qui sont faites immédiatement et sur un sujet précis. Je parle ici des enquêtes de satisfaction.

    La meilleure solution consiste à caractériser son activité sur des bases objectives. Des tableaux de bord. Par exemple dans un centre d’appel qui gère les incidents, il existe de nombreux indicateurs : la durée, le rappel, le passage au service up plus qualifié, ... Ces données objectives constituent plus surement des éléments d’analyse plus efficace que les enquêtes de satisfaction. Ce sont là de vrais outils de management, par exemple détection d’une anomalie grave quand il arrive un nombre d’appel supérieur à un seuil associé à une sollicitation des services up. 

    Vous devez savoir que de nombreux secteurs ne s’embarrasse pas de ce genre de foutaises, le secteur bancaire par exemple dispose de tous les éléments pour « profiler » ses clients et savoir ce qu’ils attendent. Des sites comme Amazon se contente de vous demander un « ressenti » sur votre dernier appel.

    Les enquêtes ne sont vraiment utiles que quand elles permettent de comparer des prestataires de services ou vendeurs de même type, et toutes sont associé à des critères objectifs, délai d’attente, de livraison, ...



  • Aristide Aristide 5 août 17:59

    @Fergus

    Pas unique. J’évite les vendeurs de soupe, les camelots de la révolution qui vient et les pourfendeurs du système en général. Les antimachin et les protrucs qui nous disent que l’on va voir ce que l’on va voir ....

    Vous voyez, cela ne laisse pas beaucoup de place mais comme je ne vote pas pour un parti, mais pour celui qui se présente. Et puis en général dans notre système électoral, c’est assez facile de voter, au premier tour je choisi sans grande conviction ni illusion et au second j’élimine.

    Attitude des plus banales et fréquente je crois, il m’est même arrivé de ne voter qu’au deuxième tour... L’inverse des préconisations de Mélenchon et LFI, décidément ...



  • Aristide Aristide 5 août 17:52

    @Aristide

    qui diable peut être intéressé hors de l’entreprise et de vous-même ???

    La communication interne et la pub ne manquera d’y faire référence. Allons, ces enquêtes sont du vent dont les demandeurs connaissent les résultats avant.

    Pour ce qui est de l’évaluation volontaire sur les sites de ventes, de locations, des restaurants et autres ... Il suffit de lire les commentaires pour s’apercevoir combien est difficile l’évaluation de la « satisfaction ». 

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès