• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vaccin contre la grippe A : attention, danger !

Vaccin contre la grippe A : attention, danger !

Nous avons longuement temporisé avant de nous prononcer sur le phénomène de la grippe A, nous contentant simplement jusqu’ici de pointer que la pandémie avait pour l’instant surtout contaminé... les médias (lire Grippe mexicaine, une catastrophe médiatique et Grippe A : le foutage de gueule médiatique continue). Le ridicule n’a du reste pas cessé ; à l’instant, dans le bandeau déroulant en bas de l’écran de la chaîne d’information continue i-télé, cette brève : " Allemagne : premier décès "probablement" lié à la grippe A" (les guillemets à " probablement" sont d’origine). Un mort outre-Rhin, dont on n’est même pas sûr qu’il soit victime de la grippe A, vaut donc une dépêche d’actualité en France... Grotesque, quand on sait le nombre de cas mortels liés chaque année à la grippe ordinaire ! Mais venons-en au sujet de ce billet : le plan de vaccination.

Où en est aujourd’hui la progression de la maladie ? Reportons-nous au dernier bulletin épidémiologique du ministère : "Au cours de la semaine du 14 au 20 septembre en France métropolitaine : 1 décès de malades porteurs du virus A (H1N1) 2009, 20 épisodes de cas groupés confirmés signalés. Depuis le début de l’épidémie en France : 29 décès de malades porteurs du virus A (H1N1) 2009 (dont 6 en métropole, 1 décès en Guyane, 1 en Martinique, 6 à la Réunion, 9 en Nouvelle Calédonie et 6 en Polynésie Française), 243 épisodes de cas groupés confirmés en France métropolitaine." Amusons-nous du malencontreux pluriel à "malades porteurs" quand il ne concerne qu’un cas, faute d’orthographe révélatrice : les chiffres officiels du ministère sont bien faibles. Notons aussi que le logodossier consacré à la grippe saisonnière, sur le site de l’Institut national de veille sanitaire, livre des estimations du nombre de malades constatés ("entre 700 000 et 4,6 millions de personnes consultent pour syndrome grippal lors d’une épidémie de grippe. En moyenne, 2,5 millions de personnes seraient concernées chaque année"), mais aucun chiffre de décès : afin qu’on ne puisse pas comparer ? Toujours est-il qu’en ce qui concerne la grippe A, le seuil épidémique, qui est de 90 cas pour 100 000 habitants, est bel et bien franchi : le bulletin précité donne le chiffre de 262 cas pour 100 000 habitants.

Ce n’est pas pour autant qu’une vaccination s’impose forcément : quid de la gravité de la maladie ? Le professeur Bernard Debré, député UMP de Paris et membre du comité national d’éthique, avait lancé un pavé dans la mare en juillet dans le Journal du dimanche : "Cette grippe n’est pas dangereuse. On s’est rendu compte qu’elle était peut-être même un peu moins dangereuse que la grippe saisonnière. Alors maintenant, il faut siffler la fin de la partie !, n’avait-il pas craint d’affirmer. Tout ce que nous faisons ne sert qu’à nous faire peur. Oui, cette grippe fuse très vite. Et après ? Un malade en contamine deux ou trois, contre un pour une grippe classique. Mais cela reste une grippette. (...) Il y a 800 cas répertoriés en France. C’est une plaisanterie ! Va-t-on se mettre à comptabiliser les diarrhées ?" Embarras dans la majorité et tentative de déconsidérer l’opinion du médecin UMPiste, avec l’inénarrable Roselyne Bachelot en fer de lance : "Bernard Debré est un excellent urologue, déclare au Figaro la pharmacienne devenue ministre. Pour ma part, j’aborde cette pandémie avec le plus grand sérieux. Je ne me base pas sur l’avis de politiciens et je ne cherche pas à faire des coups médiatiques. Depuis le début, je consulte les meilleurs médecins virologues, infectio­logues et épidémiologistes français et européens. Or, si j’en juge par leurs déclarations dans la presse, ces spécialistes considèrent que la réponse du gouvernement face à cette crise sanitaire est juste et proportionnée. » Opinion radicalement opposée du Pr Debré : « Tout ce que nous faisons ne sert qu’à nous faire peur. Or il est inutile d’affoler les populations sauf à vouloir leur marteler, à des fins politiques, le message suivant : bonnes gens dormez sans crainte, nous veillons sur vous.", lit-on sur Slate.fr. La tentative de diversion de Bachelot ne donne pas le change : virologue ou pas, Debré s’appuie sur les chiffres des morts causés par la maladie. Ainsi, lorsqu’un journaliste de France Soir lui demande, le 17 septembre dernier : "Emploieriez-vous de nouveau le terme de « grippette sans danger » aujourd’hui ?", il répond sans hésitation : "Mais oui ! Le terme de « grippette » est une traduction d’un mot anglais employé en juillet dernier lors d’une conférence en Angleterre, où de nombreux virologues, médecins, chercheurs se sont accordé à dire que le virus H1N1 est plus contagieux que la grippe saisonnière mais moins dangereux. Rendez-vous compte, lorsque la grippe saisonnière fait 500 000 morts par an dans le monde, le H1N1, qui a déjà fait le tour de la planète, n’en a fait, fort heureusement, « que » 3 200 pour le moment." Pourquoi dans ce cas continuer de s’exciter comme ça ?

François Fillon en personne, comme le raconte Les Echos, est monté au créneau de l’hystérie pro-vaccination : "Je fais appel à la responsabilité de chacun, et notamment, parce que c’est le plus important, à celle des personnels de santé,a déclaré hier le Premier ministre. Nous avons besoin d’eux pour protéger l’ensemble des Français, nous avons donc besoin, naturellement, qu’ils soient vaccinés.  » « On se vaccine aussi pour protéger les autres  », a rappelé la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, qui «  n’imagine pas  »que des médecins refusent de se faire vacciner, au «  risque de contaminer leurs propres malades  ». L’Ordre des médecins a lui aussi battu le rappel, mardi, demandant aux professionnels de «  se faire vacciner et d’inciter leurs patients à se faire vacciner". Contre une grippette dont l’immense majorité des gens guérissent en trois jours ? Allons, est-ce bien sérieux ? Pourquoi cet acharnement à exhorter les citoyens à se vacciner ? C’est tout simple : la France a pré-acheté 94 millions de doses de vaccins, pour un montant d’un milliard d’euros (et on veut taxer les indemnités des accidentés du travail pour en récupérer 150 millions...). "Il faut deux doses par personne et 94 millions de doses permettent de vacciner les deux-tiers des Français, explique L’Express. Mais selon les experts, vacciner un Français sur deux, soit environ 30 clmillions de personnes, suffirait à protéger l’ensemble de la population." Notre ami le docteur Christian Lehmann s’étonnait le 22 septembre, soit avant l’autorisation de mise sur le marché (AMM) du vaccin, que la messe fût déjà dite et les autorités persuadées à l’avance de sa nécessité impérieuse : "Interrogée à plusieurs reprises après la divulgation de sondages révélant qu’à l’heure actuelle, près de la moitié des professionnels de santé expriment des doutes sur leur décision de se vacciner éventuellement , Roselyne Bachelot s’est fendue de la déclaration suivante : « Je n’imagine pas qu’un professionnel de santé puisse ne pas se faire vacciner  ». Singulier manque d’imagination, surtout lorsqu’on imagine aisément que ces sondages, ces prises de position, doivent bien être parvenus aux oreilles de la Ministre… qui recevait donc, en fin de semaine, les représentants des syndicats de médecins libéraux, afin de les exhorter à porter la bonne parole, comme le révèle Le Quotidien du Médecin aujourd’hui. On jugera de la pression qui a été mise sur ces confrères, on jugera aussi de la proximité de certains d’entre eux (grands perdants des dernières élections professionnelles mais maintenus en place par quelque tour de passe-passe législatif) vis-à-vis du pouvoir politique, ou de leur finesse, en fonction de leur réponse. Certains bottent en touche en attendant les conclusions des essais en cours (C’est bien le moins, et c’est une prudence minimale, médicale autant que politique), d’autres n’hésitent pas à se manifester comme champion du monde du petit doigt sur la couture du pantalon."

cjLe pire de tous est sans doute le docteur Christian Jeambrun, président du Syndicat des médecins libéraux, qui s’est fendu de l’ahurissante déclaration suivante - qu’on ne se méprenne pas au vu de sa photo rigolarde ci-contre, il ne plaisante pas : "Face à la pandémie, les médecins sont là pour prêter main-forte aux pouvoirs publics. Nous allons vivre un état de guerre. Les libéraux ne sauraient exprimer le moindre état d’âme personnel sur le vaccin, sauf à provoquer un effet démobilisateur sur les patients qui serait désastreux. Se faire vacciner est certes un choix individuel. Mais, compte tenu de l’exemplarité qui doit être la leur, les médecins qui refusent personnellement le vaccin devront avoir à cœur de ne pas en faire état auprès de leurs patients". Rappelons à nouveau que ces propos ont été tenus avant l’AMM, alors qu’on ne savait donc rien des bienfaits thérapeutiques ou des éventuels méfaits et dangers du vaccin en question ! D’où la citation fort à propos par Christian Lehmann du code de déontologie médicale : "Article 14 (article R.4127-14 du code de la santé publique) : Les médecins ne doivent pas divulguer dans les milieux médicaux un procédé nouveau de diagnostic ou de traitement insuffisamment éprouvé sans accompagner leur communication des réserves qui s’imposent. Ils ne doivent pas faire une telle divulgation dans le public non médical ; Article 35 (article R.4127-35 du code de la santé publique) : Le médecin doit à la personne qu’il examine, qu’il soigne ou qu’il conseille une information loyale, claire et appropriée sur son état, les investigations et les soins qu’il lui propose. (...)" Dans cette affaire, le gouvernement en premier lieu, et ensuite les membres du corps médical qui le suivent, se dont donc joyeusement assis sur le code de la santé publique. Mais le pire n’est pas là : nous verrons dans une seconde partie qu’il est possible que ce forcing pratiqué pour convaincre les Français de se vacciner pourrait avoir des conséquences dramatiques. S’est-on en effet bien assuré non seulement de l’efficacité du vaccin, mais surtout de sa non-dangerosité ? Rien n’est moins sûr.

mw"Alors même que les évidences épidémiologiques de bénignité de la grippe A H1N1 s’accumulent, l’argument numéro 1 invoqué par les tenants de la vaccination de masse est « la possibilité d’une mutation du virus », écrit sur son blog le docteur Marc Zaffran, plus connu sous son som de plume de Martin Winckler. Or, cette éventualité n’est pas seulement scientifiquement improbable, elle est aussi le principal argument qui disqualifie la vaccination : contre un virus mutant, un vaccin ne sert à rien. Démontage d’une escroquerie planétaire." Voici la fin de son texte : "en agitant la peur d’un virus qui "pourrait" devenir dangereux, on vous a vendu un vaccin qui, si le virus était vraiment devenu dangereux ne vous aurait, de toute manière, pas protégés... Il ne vous reste plus qu’un vaccin très coûteux, peut-être efficace (mais c’est pas sûr) contre un virus... bénin. Notez bien que l’OMS a dit "Le virus n’a pas muté". Sous entendu "Pour le moment". Au printemps prochain, il sera toujours le temps de dire qu’il "a muté légèrement et qu’il faut fabriquer un NOUVEAU vaccin". C’est d’ailleurs ce que l’industrie fait depuis 30 ans avec le virus "A H3N2" pour justifier de vendre un nouveau vaccin chaque année (en laissant entendre que l’immunité acquise au contact du virus ne compte pas et que celle que conférait le vaccin de l’année précédente est désormais caduque...). Ca me fait penser irrésistiblement aux élixirs de jouvence ou à faire pousser les cheveux que les charlatans vendent dans les westerns, avant de quitter la ville nuitamment pour ne pas se faire lyncher au petit matin quand les habitants auront découvert que c’est de tjl’eau sucrée. Mais cette fois-ci, le charlatan est le consortium d’entreprises les plus riches au monde, et l’escroquerie est planétaire." Il rejoint l’épidémiologiste Tom Jefferson, qui déclare dans le journal allemand Der Spiegel (traduit par Alter Info) : "l’une des caractéristiques extraordinaires de cette grippe - et toute la saga de la grippe - c’est qu’il y a des personnes qui font des prédictions d’une année sur l’autre et que cela devient de pire en pire. Jusqu’à présent aucune d’entre elles ne se sont réalisées. Par exemple, qu’est-il arrivé avec la grippe aviaire, qui était supposée nous tuer tous ? Rien. Mais cela ne stoppe pas pour autant ces personnes qui continuent à faire leurs prédictions. Parfois on a le sentiment qu’il y a tout un secteur industriel qui attend presque qu’une pandémie éclate : l’OMS et les responsables de la santé publique, les virologues et les firmes pharmaceutiques. Ils ont construit cette machine tout autour d’une pandémie imminente. Et il y a beaucoup d’argent impliqué, et d’influence, et de carrières, et des institutions entières !"

comOn voit bien que le plus préoccupant dans cette affaire n’est pas que le secteur industriel de la santé fasse le forcing pour vendre ses vaccins : nous sommes dans le système du capitalisme libéral, camarades, et la logique du secteur privé impose le profit comme seul et unique but à atteindre, sans aucune considération de l’intérêt général. Non, ce qui est proprement scandaleux est que les responsables de la santé publique se fassent complices de cette "escroquerie", pour reprendre le terme de Martin Winckler. Alors qu’ils sont censés, eux, ne prendre en cause que l’intérêt général. Le cas de la France, et nous visons ici directement la clique UMPiste au pouvoir, le Premier ministre et celle de la Santé faisant assaut d’hystérie pro-vaccination, comme nous l’avons établi dans la première partie de cet article, est hélas emblématique. "Grippe : un nouveau dispositif de communication", claironne notre gouvernement, en spécialiste de l’art de vendre du vent. Roselyne Bachelot, au centre sur la photo ci-dessus, la femme qui donnait en pleine canicule de 2003 (15 000 morts) le précieux conseil qu’ "Il faut garer les voitures à l’ombre", entend cette fois-ci ne pas se laisser déborder. Sauf qu’il n’y a avec cette grippette aucun danger et que la communication jmmexhortant les Français à se vacciner est mensongère : c’est l’accusation portée par le président de la Ligue nationale pour la liberté des vaccinations, Jean-Marie Mora, interrogé par L’Express. "Il ne s’agit pas d’information mais d’un énorme matraquage publicitaire en faveur de la vaccination. Les fabricants n’ont pas encore obtenu d’autorisations de mise sur le marché (AMM). Leurs préparations sont encore en cours d’évaluation. Pourtant, le gouvernement a déjà commandé 94 millions de doses, pour 64 millions d’habitants !", vitupère-t-il. Depuis cette interview, l’AMM a été accordée et l’ "énorme mataquage publicitaire" est encore monté d’un cran : "la France est le seul pays, avec les Etats-Unis, à faire un tel battage autour de cette "grippette", comme l’a qualifiée fin juillet le médecin et député Bernard Debré. L’Allemagne, par exemple, a commandé 25 millions de doses seulement pour 90 millions d’habitants. Je ne vois qu’une explication : la France est productrice de vaccins. Si vous voulez les vendre à l’étranger, vous vaccinez d’abord votre population. C’est comme pour les avions Rafale !" S’il faut encore vous convaincre, ajoutons une nouvelle voix de poids, celle de l’ancien directeur de la Croix rouge de 1997 à 2003, mgmembre de l’Académie de médecine, du Conseil économique et social, ancien membre de la Halde et professeur spécialiste en maladies infectieuses et tropicales, Marc Gentilini, interrogé sur France Inter et repris sur le blog Danactu-résistance : "Le poids qu’on attribue à la grippe A est indécent par rapport à l’ensemble de la situation sanitaire dans le monde. C’est une pandémie de l’indécence. Quand je regarde la situation de la planète, j’ai honte de voir tout ce qui est entrepris pour éviter cette grippe (...)". La cause est entendue : les sarkozystes se font les VRP des margoulins des laboratoires pharmaceutiques - Bachelot est pharmacienne de profession ! - et quiconque se vaccinera contre la grippe A est un pigeon.

Quid de l’efficacité du vaccin ? "Pendant un certain nombre d’années, dans le cadre de la collaboration Cochrane, vous avez systématiquement évalué toutes les études menées sur l’immunisation contre la grippe tjsaisonnière. Est ce que cela fonctionne bien ?", interroge le journaliste du Spiegel dans l’interview citée plus haut. Réponse de Tom Jefferson : "Non cela ne fonctionne pas bien. Un vaccin contre la grippe ne marche pas contre la majorité des maladies de type grippal car il vise seulement à combattre les virus de la grippe. Le vaccin ne change rien en ce qui concerne l’élévation du taux de décès pendant les mois d’hiver. Et, même dans le meilleur des cas, l’efficacité du vaccin est d’une certaine manière limitée contre les virus de la grippe. Entre autres choses, il existe toujours le danger que le virus de la grippe qui circule ait changé au moment ou la production du vaccin sera achevée avec comme résultat, dans le pire des cas, que le vaccin sera totalement inefficace. Dans le meilleur des cas, les quelques études décentes qui existent montrent que le vaccin fonctionne principalement avec des jeunes adultes sains. Avec les enfants et les personnes âgées cela aide un peu, et encore." Ca alors ! Mais ne sont-ce pas là justement les populations à qui l’on recommande avec le plus d’insistance de se faire vacciner ? "Effectivement. C’est l’une des contradictions entre les découvertes scientifiques et la réalité, entre la preuve et la pratique", observe l’épidémiologiste, qui l’explique ainsi : "Bien sûr cela a à voir avec l’influence de l’industrie pharmaceutique. Mais cela a à voir également avec le fait que l’importance de la grippe est complètement surestimée. C’est liée aux financements pour la recherche, le pouvoir, l’influence et les réputations scientifiques !" La question du journaliste coule alors de source : "Donc actuellement est-ce raisonnable de continuer à vacciner contre la grippe saisonnière ?" "Je ne vois aucune raison de le faire mais ce n’est pas moi qui prends les décisions", tranche Jefferson. Même son de cloche chez Jean-Marie Mora dans L’Express : "De nombreuses études épidémiologiques montrent que le vaccin contre la grippe saisonnière ne marche pas sur les enfants, pas sur les vieillards et peu sur les adultes. Pourquoi voulez-vous que celui contre la grippe A soit plus efficace ?" La rédaction de l’hebdomadaire ajoute ici une note : "le vaccin contre la grippe A cible une seule souche, à la différence du vaccin contre la grippe saisonnière. Il devrait donc être efficace à 100%, "présume-t-on" à la Direction générale de la santé que nous avions interrogée". On note le "présume-t-on" : d’abord, ils n’en sont même pas sûrs et ensuite, si ça marche bel et bien, ça ne servira qu’à éviter une maladie extrêmement bénigne. Le jeu n’en vaut certainement pas la chandelle, d’autant que nous n’avons pas encore abordé les dangers potentiels du vaccin : "les adjuvants – l’aluminium, le mercure, le squalène – qu’il contient sont dangereux pour la santé", assène Mora. La rédaction de L’Express, qu’on sent effrayée de publier cette mise en garde, y ajoute à nouveau une note pour propager la bonne parole officielle : "Les autorités assurent que la pharmacovigilance sera accrue pour déceler d’éventuels effets secondaires, et rappellent que les adjuvants, qui ne sont pas indiqués pour tous, permettent d’augmenter la réponse immunitaire". Pharmacovigilance accrue ? Foutage de gueule !

mgCertains d’entre vous ont peut-être vu à la télévision le docteur Marc Girard, qui "a développé, en France, la première activité libérale de conseil en pharmacovigilance (étude des effets secondaires des médicaments) et en pharmaco-épidémiologie (application des méthodes épidémiologiques à l’évaluation des effets médicamenteux, qu’ils soient bénéfiques ou indésirables)", nous enseigne la biographie en ligne sur son blog. Un spécialiste, donc. Que dit-il ? "On développe un vaccin dans des conditions d’amateurisme que je n’ai jamais vues", s’alarme-t-il sur France 24 (en vidéo ici). "Un vaccin qui est absolument développé à la va-vite, dans des conditions qui mettent en danger la santé publique (...). Qu’on revienne à l’obligation qu’ont les politiques actuellement de protéger les citoyens contre le désir de l’industrie pharmaceutique de faire de l’argent avec les vaccins !" On voit que nos amis sarkozystes ont choisi de faire exactement le contraire. Dans la même émission, Jennifer Knock, spécialiste santé de France 24, lâche cette information : "On a été au Royaume-Uni récemment et on a découvert quand même que GlaxoSmithKline, pour accélérer le processus de fabrication du vaccin, avait afficheexceptionnellement mis du mercure dans ses vaccins". Or le documentaire Silence on vaccine, diffusé sur France 5 en 2008 (et visionnable sur Google videos), a lancé l’alerte : "Les vaccins occupent une grande place dans la politique de santé publique, expose son synopsis. Leurs bienfaits sont incontestables. Ils font néanmoins des victimes, dont on ne parle guère, souvent atteintes de maladies immunitaires ou neurologiques. Le film, enquête en France, aux Etats-Unis et au Canada, et cherche à savoir s’il existe un lien de causalité entre vaccin et maladie. Il cherche aussi à déterminer le sort des victimes et à comprendre, dans la logique ‘ bénéfice-risque ‘, si le bénéfice collectif n’occulte pas le risque des individus. Au-delà, il s’interroge sur la liberté individuelle face à la vaccination, alors même que cet acte médical se multiplie, notamment pour les enfants". Lourdement soupçonné de pouvoir causer des troubles neurologiques graves, le mercure... Le britannique GlaxoSmithKline (GSK) est l’un des quatre producteurs de vaccins anti-grippe A, avec l’américain Baxter, le suisse Novartis et le français Sanofi Pasteur. Si GSK a inclus du mercure, qu’ont fait les autres ? Nous n’avons pu trouver de réponse. Et pour cause...

Le docteur Girard était également invité de l’émission de France 5 C dans l’air, où il lâchait : "Dans le climat de précipitation, il y a beaucoup de choses qui ne sont pas publiées actuellement". Voilà pourquoi on nous exhorte à la vaccination sans que l’on puisse savoir ce qu’on va exactement nous injecter ! Girard s’étonnait aussi du calendrier prévu pour l’obtention de l’AMM, avec des arguments qu’il développe par écrit sur son blog : "Il est démontré dans cet article : que plus la Ministre de la santé cherche à se justifier quant aux autorisations (AMM) de complaisance qu’elle s’apprête à délivrer, plus elle s’enferre ; que les vaccins contre la grippe saisonnière se singularisent par leur neurotoxicité, et que les experts de l’administration en sont parfaitement informés ; qu’en matière de vaccination, l’administration sanitaire française n’a déjà pas eu peur de recommander des expérimentations sauvages, fût-ce "chez les enfants et les nourrissons". Un nouveau mgscandale sanitaire s’annonce-t-il ? "Avec une insensibilité au ridicule qui finit par forcer le respect, le Ministre de la santé finit par affirmer : « Nous recevons les premiers vaccins de différents laboratoires, mais la question qui est posée c’est évidemment celle des autorisations de mise sur le marché. Il n’est pas question de commencer à vacciner sans que les procédures de sécurité soient complètement terminées (…) Les laboratoires nous disent (...) que les procédures pourraient nous permettre de commencer la vaccination fin octobre  ». Les Français savent désormais à quoi s’en tenir : pour la première fois sans doute dans l’histoire de la pharmacie, ce sont les laboratoires qui fixent le calendrier de ces « procédures de sécurité » que l’on appelle AMM  ! On croit rêver… Que dirait-on d’un enseignant qui, avant même qu’ils n’aient passé l’examen, annoncerait à ses étudiants : "venez tous le 1er juillet pour chercher vos diplômes (avec mention…)" ? Mutatis mutandis, cela a pourtant été textuellement le discours du ministère aux fabricants – au moins jusqu’à cette déclaration du 11/09/09. Désormais, ce sont les étudiants qui disent à leur professeur – et toujours avant l’examen : "le 1er juillet, vous viendrez nous apporter notre diplôme avec mention"… Cette anarchie réglementaire est d’autant plus préoccupante qu’il existe des précédents effroyables avec d’autres vaccins." A quoi notre spécialiste de la pharmaco-épidémiologie fait-il allusion ? "En juin 1994, alertée par un nombre inhabituel d’accidents neurologiques, l’Agence du médicament lance une enquête de pharmacovigilance sur les vaccins contre l’hépatite B. Le 15/12/94, dès leur première présentation devant la Commission nationale de pharmacovigilance, les rapporteurs (alors parfaitement inconscients du scandale qui va bientôt éclater dans les médias) confirment que, de fait, les vaccins contre l’hépatite B "se singularisent" par "la survenue d’effets neurologiques graves". Et ils ajoutent incidemment qu’au terme de leurs recherches bibliographiques, les vaccins en général n’apparaissent pas neurotoxiques, à deux exceptions près toutefois : celui contre la coqueluche, et celui... contre la grippe !" Froid dans le dos ? Ce n’est pas fini ! "A ce moment (où rien n’avait encore filtré dans les médias), la réalité d’un risque neurologique lié à la vaccination contre l’hépatite B était donc admise comme allant de soi : en conséquence, il était encore possible de tout arrêter du plan lancé par M. Douste-Blazy seulement trois mois plus tôt (les modalités de la campagne scolaire en étant encore à la simple mise en place). Or, au lieu de recommander instamment cette décision de bon sens, les rapporteurs de l’enquête ne frémissent pas de conclure posément : "compte tenu de l’élargissement prochain de la vaccination (…), l’enquête sur les effets neurologiques des vaccins doit rester en ouverte  ». On est en pleine expérimentation humaine... Mais les choses vont aller encore plus loin. Moins d’un an plus tard, le 12/10/95, les mêmes se retrouvent dans les mêmes circonstances pour faire le bilan de la situation alors que le programme de vaccination scolaire (classes de 6e) est désormais en place depuis le début de l’année. Cette fois, la Commission n’y va pas par quatre chemins et conclut textuellement : "Par ailleurs, la Commission nationale de pharmacovigilance souhaite que l’enquête reste ouverte, afin d’évaluer la sécurité d’emploi des vaccins anti-hépatite B chez les enfants et les nourrissons". On a bien lu : la Commission de pharmacovigilance a ouvertement souhaité que soit « évaluée » in vivo et a posteriori la sécurité affichedu vaccin – et chez les enfants et les nourrissons en plus ! Du même coup, elle a admis que les évaluations essentielles de tolérance – même chez les « espèces protégées » de la recherche clinique (cf. Vacciner ou pas ?) n’avaient simplement pas été faites : rappelons qu’à la différence des vaccins antigrippaux qu’on nous promet pour le 15/10/09 (si les fabricants veulent bien prendre l’AMM...), les vaccins antihépatite dont il était question à l’époque n’avaient nullement été développés à la va-vite, mais sur plusieurs années. Qui croit la Ministre quand elle soutient qu’en France, "il n’est pas question de commencer à vacciner sans que les procédures de sécurité soient complètement terminées"  ?" Pas nous ! En conclusion, nous accusons nos gouvernants, par leur campagne éhontée en faveur de la vaccination, de ne prendre en compte que les intérêts de l’industrie pharmaceutique au risque de mettre gravement en péril la santé publique. Encore une pièce à verser au lourd dossier du sarkozysme : dehors, l’Union des menteurs professionnels !


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (88 votes)




Réagissez à l'article

137 réactions à cet article    


  • Nicole 28 septembre 2009 11:23

    Bonjour,

    Je trouve louable le désir d’exhaustivité, et dommage l’insuffisante hiérarchisation de l’information.

    Ce dont on a besoin, c’est de repères, les plus clairs possibles, et à ce niveau, il y a un élément qui ne trompe pas. Quelles sont les vidéos les plus regardées ? C’est indéniablement celles de Marc Girard, qui, s’il est fort justement cité, arrive au bout d’un long article où sont mis à égal niveau des personnes dont la légitimité quant au sujet est très différente.

    En clair, ce que dit Rosy, je m’en tape. Ce dont on a besoin c’est d’une hiérarchisation de l’information. A ce niveau, elle se trouve en bas.


    • curieux curieux 4 octobre 2009 14:27

      Je viens de trouver un blog très intéressant sut l’Europe, la grippe, etc...
      Je n’ai pas encore tout lu, loin de là

      http://bridge.over-blog.org/article-33200889.html


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 28 septembre 2009 11:31

      Il n’y a pas de Rosy dans l’affaire, que des médecins et un épidémiologiste.


      • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 28 septembre 2009 11:34

        J’oubliais le président de l’association pour le libre choix en matière de vaccination.


      • Nicole 28 septembre 2009 11:40

        Très juste, mon image est mal venue, désolée. Je ne souhaitais par ailleurs nullement vous agresser. Ce que j’observe, c’est que quantité de gens manifestent un besoin de repères énorme, et que face à ce besoin, ce qui me semble essentiel est peu de paroles, mais les plus pertinentes. Pour faire court, Jefferson et Girard me semblent les plus compétents.

         


      • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 28 septembre 2009 13:36

        Il n’y a pas de mal, chère Nicole smiley


      • Nicole 28 septembre 2009 14:29

        En fait, ce matin, je me disais qu’il ne faut surtout pas baisser la garde. Il y a un article de slate que je trouve désagréable parce qu’il évoque la possibilité de...je reprends textuellement :
        « « Nous » avons besoin d’eux, certes ; mais si « eux » ne répondent pas présents ? En viendra-t-on (les textes existent) à l’injonction vaccinale ? »
        Concernant les professionnels de santé. Si vous en avez dans votre entourage, ça ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd.

        Du coup, comme chacun, j’ai mon tempérament de base (un chouia incisif) qui se renforce... ;o)

        Bonne après-midi, cher Olivier


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 septembre 2009 23:43

        BONNET AVEC VOUS ! B-O-N-N-E-T A-V-EC N-O-U-S  !!!


        Ne croyez pas que je sois ironique. Il était important que quelques-uns restent mésurés dans leurs propos. Le plus grand danger de cette affaire est que le Gouvernement perde la face... et que Dieu, qui reconnait, les siens et les plus gros canons, nous envoie une VRAIE pandémie pour qu’on ne perde pas confiance en nos gouvernants.

        Je vous soutiens dans cette démarche. Puis-je faire plus que de mettre les liens vers mes deux articles d’avril dernier ?


        Du danger des pétards mouillés...


        Pierre JC Allard


      • ALTeRMooNDiaLiSTe ALTeRMooNDiaLiSTe 29 septembre 2009 09:53

        http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/lateteaucarre/index.php? id=83…

        Sylvie Simon sur France Inter, Journaliste et Ecrivain.
        LIGUE NATIONALE POUR LA LIBERTE DES VACCINATIONS & Michèle Rivasi Agrégée de biologie et euro députée « Europe Ecologie ».

        http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/lateteaucarre/index.php? id=83…

        Fabrice Nicolino : « Bidoche, l’industrie de la viande menace le monde “ -
        Où l’on nous dit ouvertement que 99.5% de la viande produite en France est industrielle, issue d’animaux consommant des OGM !


      • jondegre jondegre 28 septembre 2009 13:19

        merci,

        un bon article de référence, à faire circuler...


        • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 28 septembre 2009 13:35

          Un peu long, il est vrai smiley


        • Gourmet 28 septembre 2009 13:43

          Eh, eh. J’ajoute que l’AMM a été délivrée quasiment avant même que le produit ne soit sortie des laboratoires.
          Bravo ! Magnifique !

          Quand on connaît les effets secondaires du vaccin contre l’hépatite B par exemple le gouvernement envoie donc ceux qui « ne peuvent faire autrement que de se vacciner » au casse-pipe avec la garantie de l’Etat qu’il n’y aura pas d’effets secondaires !
          La garantie de l’état, ça ne vous rappelle pas un « grand emprunt », quelque part ?

          Ah, ah, ah. On voudrait décimer (à nouveau) les médecins que l’on ne s’y prendrait pas mieux non ?
          Et allons-y pour les femmes enceintes (vous avez dit Distilbène ?), les enfants en bas-âge, les personnes âgées.
          Et cela, au tout bénéfice de l’industrie privée bien entendu.

          db


          • JL JL 28 septembre 2009 18:21

            Tu parles qu’ils crèvent de trouille ! N’importe quoi !


          • JL JL 28 septembre 2009 18:35

            « attention, Philippe, à leur répondre un peu trop souvent, il y a le risque qu’ils finissent par se croire et intelligents et importants... » (Léon)


          • Gnetum Gnetum 4 octobre 2009 19:29

            tout est dit.


          • JL JL 28 septembre 2009 14:18

            Bonjour Olivier Bonnet. Excellent article qui fait froid dans le dos.

            Vous écrivez : « Les autorités assurent que la pharmacovigilance sera accrue pour déceler d’éventuels effets secondaires, et rappellent que les adjuvants, qui ne sont pas indiqués pour tous, permettent d’augmenter la réponse immunitaire ».

            Quelle foutage de gueule comme vous dites. La belle affaire que cette pharmacovigilance pour celui qui aura contracté une maladie auto-immune. Et qui paiera les indemnités ? Les labos ? Ils sont d’ores et déjà exonérés. On voudrait croire que c’est l’Etat qui paiera. C’est-à-dire, nous. La droite n’est pas à cela près en matière de déficits publics. Mais ce n’est même pas sûr, au vu du procédé de vaccination massive envisagé : trois personnes travaillant en chaîne pour inoculer le poison. Lequel des trois sera le lampiste ? Cela fait un triple rempart protégeant les « autorités ».

            J’ai dit poison. Ce que j’ai compris des explications de Martin Winckler notamment, c’est ceci : outre les poisons, comme le mercure par ex., le vaccin contient un fort pouvoir immunogène. Le squalène, qui est sensé renforcer la réponse immunitaire ne va-t-il pas au contraire l’inhiber ? Et cette hypothèse me paraît la mois dramatique : je n’évoque pas le mécanisme qui déclencherait une maladie auto-immune.

            « Les adjuvants ne sont pas indiqués pour tous les vaccins ». Si l’on accepte la vaccination mais que l’on veut un vaccin dépourvu d’adjuvants, non seulement, on risque de se voir répondre que c’est réservé aux femmes enceintes et aux enfants en bas âge, mais pire, on risque de vous assurer que c’est le cas du vaccin qu’on vous délivre, sans qu’aucun contrôle ne soit possible. Pharmacovigilance ? Comment cela serait-il possible dans des conditions aussi peu transparentes. Et s’il s’avère ultérieurement que tel adjuvant est nocif mais si vous ne pouvez prouver qu’on vous l’a injecté, vous n’aurez aucun recours.

            Il est « beau » ce libéralisme qui dit aux riches « greed is good » et qui incite, si ce n’est pas oblige les populations à se faire vacciner « pour les autres » !

            « Parfois on a le sentiment qu’il y a tout un secteur industriel qui attend presque qu’une pandémie éclate. » A force de crier au loup, ils pourraient « réussir » à le faire venir ! Et ce jour là ils célèbreront la victoire à la Pyrrhus la plus amère que l’humanité ait connue.

             



            • JL JL 28 septembre 2009 14:35

              Je me demande si tout ça n’est pas une vaste opération de test en grandeur réelle, non pas du vaccin mais de la formule, tant du vaccin que de sa fabrication : un procédé qui permettrait une mise sur le marché de doses massives dans des délais très brefs. Et que la traçabilité – pharmacovigilance dont parle Bachelot – servira à étudier les effets secondaire des adjuvants.

              Dans ce cas, la population française servirait de cobayes involontaires. Des veaux disait De Gaulle ? Allons-nous nous laisser faire ? Allons-nous les laisser vacciner en catimini nos enfants dans les écoles ?


            • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 28 septembre 2009 15:17

              Le lien vers le blog de Winckler y est déjà, cher JL, avec photo de l’auteur et extrait de son texte. Mais vous avez des excuses : mon billet est très très long !


            • JL JL 28 septembre 2009 15:25

              Votre billet est très long cher Olivier, mais qui s’en plaindra : il est parfait.


            • Jackie H amatchi 24 novembre 2009 18:44

              @ JL : vous posez la question « Et qui paiera les indemnités ? Les labos ? Ils sont d’ores et déjà exonérés. On voudrait croire que c’est l’Etat qui paiera. »

              Non, l’État n’idemnise en principe que les victimes de vaccins obligatoires : cf. Article L3111-9 du Code de la Santé publique.
               
              Il est vrai le point 10 de la CHARTE DE LA PERSONNE ACCUEILLIE POUR LA
              VACCINATION ANTIGRIPPALE A (H1N1) 2009
              dit que
              « 10-La personne accueillie dispose du droit de demander réparation, auprès de l’office national d’indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales (ONIAM), des préjudices qu’elle estimerait avoir subis suite à la vaccination contre le virus de la grippe A (H1N1) 2009. »
               
              Mais les « négociations » avec l’ONIAM ne sont pas simples. Et les indemnisations rarement en rapport avec le degré de gravité du préjudice... lorsqu’il est enfin reconnu.

              Et puis comme vous dites : « ... ce n’est même pas sûr, au vu du procédé de vaccination massive envisagé : trois personnes travaillant en chaîne pour inoculer le poison. Lequel des trois sera le lampiste ? Cela fait un triple rempart protégeant les « autorités ». »
               
              Nous verrons bien ce que l’organisation lamentable de cette campagne nous réservera comme surprises, car ce n’est pas fini.


            • curieux curieux 28 septembre 2009 14:21

              Je ne me suis jamais fais vacciner contre la grippe commerciale
              Mais j’ai sous les yeux la notice du Vaxigrip souches 2008-2009 (eh oui, le virus intelligent change chaque année. Je me demande comment il fait dans les pays musulmans où l’année est différente de la notre)
              Donc, je lis ce qui suit :

              Que contient vaxigrip ?
              La substance active est :
              virus grippal fragmenté inactivé contenant des antigènes analogues aux souches suivantes :
              -A/Brisbane/59/2007(H1N1).....
              -A/Brisbane/10/2007(H3N2) ....
              -B/Floride/4/2206 ;; ;
              ....
              Ce vaccin est conforme aux recommandations de l’OMS(ds l’hémisphère Nord) et à la décision de l’UE pour la saison 2008/2009

              Moi qui n’y connaît pas grand chose, je ne savais pas qu’il fallait un nouveau vaccin tous les ans, je croyais que A/H1N1 était tout nouveau. Il est vrai que Brisbane, c’est en Australie, je crois, dans l’hémisphère Sud alors c’est pas bon pour un virus mexicain de l’hémispère Nord
              Je ne savais pas non plus qu’il fallait un autre vaccin pour l’hémishère Sud.
              Et puis qu’est-ce que ca veut dire saison 2008-2009.
              Là je pense qu’ils gardent une poire pour la soif, normal toutes les bonnes poires vont se jeter sur le vaccin


              • crazycaze 28 septembre 2009 14:53

                Merci pour ce travail de synthèse exhaustive ! Autour de moi, ils ne sont pas nombreux ceux qui iront se faire vacciner, pourtant beaucoup sont dans le milieu médical !

                Bravo à Rosy et à Fillon, qui augmente le forfait hospitalier, continue à restreindre comme peau de chagrin la liste des médocs remboursés par la sécu, pour lutter contre le déficit de la sécu... et viennent d’acheter 90 millions de dose d’un vaccin qu’au final peu de gens utiliseront, bombardent de pubs et de notices les quidams (pour quelle somme et donnée à qui ??)... De bons gestionnaires en vérité !!



                • herve33 28 septembre 2009 14:57

                  Même avec la lourde propagande médiatique de peur autour de cette grippette , 80 % des français ne sont pas inquiets d’attraper la grippe A . Seulement 18 % serait inquiet . ( http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/09/21/grippe-a-les-francais-ne-sont-pas-inquiets_1242827_3244.html )

                  Cependant autres sondages d’origine inconnue cité par l’AFP , 29% des français se disent certains de se faire vacciner . A l’inverse, un quart des personnes interrogées (24%) se révèlent totalement rétives à toute vaccination. (http://www.liberation.fr/depeches/0101591554-grippe-h1n1-les-francais-sont-ils-prets-a-se-faire-vacciner-massivement)

                  Si 80 % des français ne sont pas inquiets , nul doute qu’ils seront pas plus de 20 % à se faire vacciner . Donc à moins d’une grosse propagande de culpabilisation dont nos médias de la désinformation sont passés maitre , Roseline Bachelot va rester avec son stock de vaccins sur les bras . D’ailleurs elle aurait révélé sur Canal + ne pas se faire vacciner et laisser la priorité aux autres .


                  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 28 septembre 2009 15:14

                    @ Le futif : à qui faites-vous allusion, cher ami ? Mora ?


                  • JL JL 28 septembre 2009 15:24

                    « L’indépendance d’un expert est le gage de son incompétence : voilà le credo repris en chœur par les pouvoirs publics. » (« Les médicamenteurs » Arte 9/6/9)


                  • ZEN ZEN 28 septembre 2009 19:05

                    Merci Olivier pour ce gros travail
                    Puis-je le mettre en lien sur mon blog ?

                    On peut être légitimement méfiants contre certaines vaccinations sans être un « gourou »
                    Il suffit de s’informer...


                  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 28 septembre 2009 19:32

                    Je vous en prie, faites !


                  • Nicole 28 septembre 2009 15:19

                    L’OMS reconnaissait début août qu’une réaction indésirable était impossible à prévoir. Le lien direct du site santelog ne fonctionne plus, il faut l’avoir :

                    http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-vaccin-anti-ah1n1-oms-%C2%AB-une-v%C3%A9ritable-r%C3%A9action-ind%C3%A9sirable-est-impossible-%C3%A0-pr%C3%A9voir-%C2%BB.-_1635.htm

                    Pour parenthèse, la collaboration Cochrane, ils ne connaissent pas...

                    Voilà la citation exacte qui me dérange :

                    Innocuité des vaccins contre une grippe pandémique administrés à grande échelle : Certains effets indésirables peuvent en effet ne pas apparaître lors des tests et apparaître lors d’une vaccination « de masse ». L’OMS confirme, sur ce point, qu’ « Une véritable réaction indésirable, dont le vaccin est directement responsable, peut aussi arriver, mais il est impossible de la prévoir ».

                    Une surveillance des effets indésirables par tests d’innocuité et d’efficacité est donc conseillée par l’OMS à tous les Etats membres qui vaccineront, dès l’administration à grande échelle du vaccin.

                    L’OMS annonce également la mise au point de protocoles standardisés pour la collecte et la notification des données en temps réel que l’organisation communiquera sur son site Web à la communauté internationale.


                    • fonzibrain fonzibrain 28 septembre 2009 15:37

                      helo nicole


                      dans une interview la bosse de l’oms a dit la même chose,genre,on ne peut pas connaitre les effets secondaire sur le long terme,mais ne vous en faites pas,les vaccins sont sûres !


                      ils ne doivent pas connaitre la logique à l’oms

                      • Serge Serge 28 septembre 2009 15:58

                        Excellent article pour amener chacun à réfléchir.
                        En complément voir mon commentaire de 15H34 à propos de l’article...« Grippe A : entre interrogation et faux débat. »


                        • foufouille foufouille 28 septembre 2009 16:47

                          soit le vaccin tue la population, soit un virus mute en labo (n2,1,3) de facon magique tue la population


                          • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 28 septembre 2009 17:48

                            @ Léon : mais la maladie n’est pas grave, c’est établi ! Et si jamais elle le devenait, au prix d’une mutation du virus, celle-ci rendrait le vaccin inopérant. L’arnaque sur toute la ligne en somme.


                          • JL JL 28 septembre 2009 18:18

                             « il faut non seulement l’utiliser, mais le rendre obligatoire. » (Léon)

                            Le totalitarisme a de l’avenir !

                            Que l’on se fasse vacciner pour protéger sa famille est tout à fait dans l’ordre des choses.

                            Que l’on oblige 60 millions de personnes à le faire pour protéger qui sa grand mère, qui l’oncle d’un voisin contre une gripette c’est du délire total. Parce que, à ce titre, c’est contre toutes les grippes saisonnières qu’il faudrait y passer. C’est pour le coup que les actions des labos seraient en bonne santé ! C’est plus qu’irrationnel, c’est hallucinant.


                          • JL JL 28 septembre 2009 18:49

                            Adepte de la vaccination obligatoire contre une gripette avec un vaccin si potentiellement dangereux qu’on a d’ores et déjà exonéré les labos de toutes poursuites contre eux c’est inclassable sur le plan politique. C’est peut-être une secte ?


                          • liebe liebe 28 septembre 2009 19:13

                            @ Léon,
                            On se demande où se trouvent les vrais scientifiques....


                          • JL JL 28 septembre 2009 19:30

                            « je n’aime pas qu’on prenne prétexte de ce cas particulier pour tenir des propos anti-vaccination de principe, dont j’ai toujours condamné le côté à la fois individualiste et non-scientifique. » (’Léon)

                            Mais c’est complètement surréaliste ça ! Attention : Léon n’aime pas ! Mais au fait, quelqu’un ici a-t-il pris prétexte de cas particuliers pour tenir des propos anti vaccination de principe ?

                            En revanche, je n’ai pas besoin de préciser que ce monsieur s’appuie sur son cas particulier pour réclamer une vaccination obligatoire !

                            Au fait Léon, si je vous dis : Ventoline, ça évoque quelque chose pour vous ? Ventoline ? Ah la mode. Avant c’étaient les diabolos. Ces modes qui font partie de notre quotidien sont si bien intégrées dans l’imaginaire que les ministres évoquent une mode à France Télécom.

                            Si la grippe avait fait proportionnellement autant de morts que de suicides à FT, il y aurait aujourd’hui 15 000 morts en France. Et la vaccination serait depuis longtemps obligatoire. Et Léon serait content. Mais ce fainéant de virus ne joue pas le jeu. Un jour, qui sait ...


                          • foufouille foufouille 28 septembre 2009 20:24

                            @ leon
                            si le vaccin est pourri tu seras plus contagieux que moi


                          • curieux curieux 28 septembre 2009 20:42

                            Je me demande si Léon a appliqué la formule d’Einstein E=MC2 au vaccin


                          • JL JL 29 septembre 2009 06:57

                            Léon, que pensez-vous des gens victimes « par procuration » d’assassins et qui réclament à cors et à cris le rétablissement de la peine de mort ? En dépit de ma compassion pour leur souffrance, vous m’y faites penser. 

                             


                          • ZEN ZEN 28 septembre 2009 19:08

                            Vous n’imaginez pas ce que Bigpharma peut faire pour vous !


                          • Serge Serge 28 septembre 2009 17:29

                            « L’argent n’a pas d’odeur »...dixit un vieux dicton...et surtout dans nos sociétés où domine le libéralisme peu importe les « dégâts collatéraux » pour les êtres humains et la planète pour la poignée de privilégiés qui se gavent !

                            Ainsi en 1996 un certain D.Rumsfeld, ( celui qui en Mars 2003 affirmait...« Nous savons où se trouvent les armes de destruction massive en Irak.. » on attend toujours de les voir !!! ,celui qui a « légalisé » l’utilisation de la torture...etc...) alors Président et actionnaire principal de la firme Gilead Sciences Inc...vend le brevet d’un anti-viral inhibiteur de certaines formes de grippe aux laboratoires Suisse,Roche,...moyennant quelques sous (! !! ) et royalties sur les ventes à venir de cet anti-viral...commercialisé sous le nom de...TAMIFLU !
                            2006...une menace planétaire...la grippe aviaire...des milliards de dollars de vente de Tamiflu,des milliards de profits pour Rumsfeld et Cie...
                            Réalité...MOINS DE 300 MORTS EN 9 ANS !!!

                            2009...« on » découvre que le Tamiflu a une date de péremption...validité maxi...5 ans !C’est la panique dans les labos et chez les actionnaires...mais la Providence libérale veillait ... et ce fut l’ annonce au « bon peuple » d’une nouvelle menace planétaire...LA GRIPPE PORCINE ! Et cerise sur le gâteau...en plus du Tamiflu...le vaccin !


                            • crazycaze 28 septembre 2009 17:50

                              Alchimie, la grippe saisonnière fait entre 3000 et 5000 victimes chaque année, dont la plupart (+ ou - 95%) sont des personnes vulnérables... d’autres en meurent sans qu’aucun antécédent ne soient avérés (mas absence d’autopsie pour la quasi totalité).

                              Vérifiez donc vos sources... Les gens ici ne sont pas CONTRE la vaccination, ils sont opposés à celle-ci et à tout le ramdam qui l’accompagne, compte tenu des chiffres dont on dispose à l’heure actuelle.


                            • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 28 septembre 2009 19:44

                              @ Alchimie : selon Tom Jefferson, non.


                            • crazycaze 29 septembre 2009 02:03

                              Alchimie, au lieu de penser à la vaccination, allez donc faire un tour chez un ophtalmo, car ce je n’ai pas écrit ce que vous dites, relisez donc, et faites la différence entre être « contre LA vaccination » et être « opposé à CELLE-CI »... je pense être clair.

                              Mais je peux préciser : pour le BCG, certains chercheurs se posent la question de son efficacité depuis quelques années, le DTP reste un vaccin utile, celui contre l’Hepatite B est suspect (en regard de la probabilité de contracter la maladie et de sa virulence en comparaison des risques négatifs), et celui contre le Papilloma Virus complètement inutile dans la mesure où ceux qui ont de multiples partenaires doivent avant tout se protéger contre le VIH par l’usage du préservatif, qui limite grandement la possibilité de contamination.

                              @ Olivier Bonnet : Pour Alchimie : Interview de Tom Jefferson accordée au quotidien Der Spiegel (en anglais) : http://www.spiegel.de/international/world/0,1518,637119,00.html
                              Pour ce qui est de l’effet des vaccinations contre la grippe, les résultats diffèrent selon les études, et semblent néanmoins attester d’une relative efficience du vaccin en terme de prévention pour les plus âgés (voir l’article co-signé par Tom Jefferson sur le site de la Cochrane Collaboration http://www.cochrane.org/reviews/en/ab004876.html). J’ai eu l’occasion de lire un article faisant le point sur une revue de littérature des études portant sur les effets préventifs ou non des vaccins anti-grippes selon différents critères, notamment l’âge ou les antécédents. Malheureusement, la plupart pêchent par des écueils méthodologiques qui rendent très hasardeuses leurs conclusions (nombre de sujets, protocole, méthodologie statitique et intervalles de confiance, etc...), ce que certaines études « rigoureuses » ont l’honnêteté de préciser.

                              Alchimie, si vous comprenez l’anglais, vous aurez sur le site de The Cochrane Collaboration de multiples études intéressantes. C’est un peu lourd et abscons, je le concède, même pour un scientifique... Mais jetez au moins un oeil sur les abstracts, sans vous attarder sur la cuisine de chiffres.


                            • Lapa Lapa 28 septembre 2009 17:55

                              article salutaire et intéressant.


                              • karquen karquen 28 septembre 2009 17:57

                                La grippe A, H1N1 est surtout une histoire de gros sous...
                                Cette grippe peut être dangereuse pour des personnes fragiles, à déficience immunitaires - effectivement comme une grippe normale - à cela de près que la souche est différente et peu provoquer la mort.

                                La peur suscitée par les médias est purement de la désinformation pour soutenir des lobbying pharmaceutiques, soutenir une politique de rigueur affolante et gouvernementale, et pour ces médias vendre du papier...

                                Tout celà est ridicule : se faire vaccinner reviendrai à vendre son corps et ses anti-corps à des cartels pharmaceutiques, et peux être dans les années qui viennent à perdre une réaction immunitaire qui aurait été utile...

                                Créer un problème pour vendre les solutions : voici la philosophie actuelle !


                                • Emmanuel Aguéra LeManu 28 septembre 2009 18:25

                                  Sujet effarent. Article lucide. 100% d’accord.
                                  Keep the good job going,
                                  et merci Olivier.


                                  • zvalief 28 septembre 2009 18:35

                                    et le pire est à venir quand on sait que la commission européenne veux déléguer à tout prix notre sécurité sanitaire à l’industrie pharmaceutique...


                                    • Bravo Olivier, enfin une vraie prise de position et de vraies infos politiquement incorrectes !


                                      Pour aller encore plus loin, lire sur mon blog l’article de Ghis, anciennement « Ghislaine Lanctôt » (depuis qu’elle a enlevé sa laine...de mouton), qui sait vraiment de quoi elle parle.

                                      Ancienne femme médecin rayée du Comité de Discipline du Collège des Médecins du Québec (équivalent canadien du Conseil de l’Ordre, ou, plutôt, du Désordre), elle a été enfermée deux mois en prison l’an dernier, et est l’auteur des livres « La Mafia Médicale » et « Le procès de la Mafia Médicale » (son procès).

                                      "Pourquoi les vaccins sont-ils inutiles, inefficaces et dangereux ?

                                      Les vaccins sont inutiles, inefficaces et dangereux parce que : 


                                      http://www.wmaker.net/fximageswebzine/Les-vaccins-sont-inutiles,-inefficaces-br-et-dangereux_a107.html


                                      PS : en Bonus, deux Vidéos de Ghis qui déménagent :


                                      "Mouton blanc ou mouton noir : nous sommes tous des moutons (1) :

                                      http://www.wmaker.net/fximageswebzine/Mouton-blanc-ou-mouton-noir-br-nous-sommes-tous-des-moutons-1_a101.html

                                      Et : "Mouton blanc ou mouton noir : nous sommes tous des moutons (2) :

                                      http://www.wmaker.net/fximageswebzine/Mouton-blanc-ou-mouton-noir-br-nous-sommes-tous-des-moutons-2_a102.html


                                      François-Xavier Prévot, Marcheur-Photographe

                                      « Le Monde est aveugle. Rares sont ceux qui voient ».
                                      Le Bouddha.


                                      http://www.fx-images.com


                                      http://www.wmaker.net/fximageswebzine/photo/1598872-2145564.jpg?v=1253547562


                                      • amipb amipb 28 septembre 2009 21:04

                                        Votre blog assène malheureusement beaucoup de pseudo-vérités qui me semblent dangereuses : « Il est absurde de donner une maladie à quelqu’un de bien portant pour prévenir cette maladie. C’est comme donner un petit viol à un enfant en prévention d’un viol éventuel » : en dehors de la caricature, serait-il également absurde de soulever régulièrement 5 kilos de fonte pour pouvoir ensuite en soulever 50 ? Ces comparaisons sortent totalement du contexte et ne prouvent donc strictement rien.

                                        Dans ces conditions, comment aborder le reste avec sérieux ?

                                        De plus, le message du Bouddha parle d’une perception qui va bien au-delà du mensonge public, attention tout de même à ne pas le dénaturer.

                                        Finalement, merci à l’auteur pour cet article, qui sait aborder le sujet sans trop de parti pris.


                                      • JL JL 29 septembre 2009 07:03

                                        « Le Monde est aveugle. Rares sont ceux qui voient ». Le Bouddha. (cité ci-dessus par FXP)

                                        « C’est le malheur du temps que les fous guident les aveugles. » (William Shakespeare).


                                      • Vladivostok 1919 Vladivostok 1919 28 septembre 2009 18:57

                                        Très bon article, que vais m’empresser de copier coller, et envoyer avec la mention « Long mais indispensable » !!!!!...
                                        Vu le nombre d’emailing fouillis que je reçois sur cette grippe...

                                        Pour beaucoup de mon entourage, et pas seulement de ma mailing list, cette grippe est une sacrée blague et la campagne de vaccination une arnaque pas très discrète..
                                        Mes seuls vrais interrogations vont désormais un peu plus loin dans le futur, et sur les prochaines campagnes marketing de l’OMS.
                                        Vu l’ampleur de la « résistance à la vaccination » notamment chez le personnel médical, cette pandémie s’annonce comme un demi-succés, voir un demi-flop (car je suis optimiste) pour les corporations big-pharma et les administrations nationales et internationales.

                                        Pourtant, ce ne sera pas la dernière tentavive, loin de là.
                                        La prochaine devra taper beaucoup plus fort dans la propagande par la peur, ou se déroulera dans un contexte de gouvernement beaucoup plus autoritaire. Sinon, c’est même pas la peine de revenir à la charge...
                                        Dans cette optique, les Grands de ce monde nous condamne à une surenchère de peur, de contrôle, et d’autoritarisme.

                                        Un peu comme ce que je m’étais déjà dis sur 911... Une seconde « terror attack » ne devrait laisser aucune place aus complotistes-conspirationistes de tout poils fleurir sur le web, et dans le cas ou l’histoire devait se répeter, celle ci nous laisserait vraiment tous ronds comme 2 flans.
                                        Une prédiction donc pas très risquée à mon sens : une prochaine pandémie, voir une deuxième vague liée à celle ci, serait plus nocive , et gérée de manière moins médiocre,

                                        J’inscris ma reflection dans celle d’Alian Badiou, sur la « POLITIQUE DE L’EVENEMENT », et le fait que surtout depuis 10 ans, depuis les attaques du WTC, les news nous assaillent de crises, de catastrophes, d’accident, de conflit, en oubliant tout esprit critique, tout analyse.
                                        Cela conduit à une surenchère inévitable, un peu comme un scénario de manga...
                                        Toujours plus fort, encore plus méchant, plus bruyant...etc

                                        C’est la société du spectacle qui est en train de se radicaliser, de passer du « vouloir endormir » au « vouloir faire peur »...
                                        Et ça, c’est pas vraiment des lendemains qui chantent,


                                        • JL JL 29 septembre 2009 08:52

                                          Merci Wadivostok1919 pour ce texte d’Alain Badiou que je n’avais pas lu. 

                                          J’apprécie particulièrement cette formule que j’y ai trouvée :

                                          « Le capitalisme n’est qu’un banditisme, irrationnel dans son essence et dévastateur dans son devenir. Il a toujours fait payer quelques courtes décennies de prospérité sauvagement inégalitaires par des crises où disparaissaient des quantités astronomiques de valeurs, des expéditions punitives sanglantes dans toutes les zones jugées par lui stratégiques ou menaçantes, et des guerres mondiales où il se refaisait une santé. »


                                        • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 29 septembre 2009 08:56

                                          Jolie citation de Badiou en effet !


                                        • liebe liebe 28 septembre 2009 19:24

                                          Merci Olivier pour cet article à la fois clair et concis.
                                          On se demande cependant où se trouvent les opposants dans ce cas là . Pourquoi n’avons nous pas de diatribe sur le sujet des verts ; du PS ou du Modem ?

                                          J’aimerai préciser une ou deux choses.
                                          Malheureusement le rapport cochrane qui a montré l’inefficacité du vaccin anti grippal n’a pas été publié . Bizarre (ou trés peu uniquement par les anti vaccins...) certainement pour qu’il soit méconnu.

                                          Cette année le laboratoire Baxter a été épinglé pour avoir distribué des lots de vaccins contaminés :
                                          http://www.scribd.com/doc/19469556/Virus-H5N1-Baxter-confirme-les-vaccins-contamines

                                          Les Tchèques du coup ont peur :

                                          http://www.alterinfo.net/La-Republique-Tcheque-Refuse-Le-Vaccin-Baxter-Contre-La-Grippe-Porcine-A-Cause-Des-Risques-Encourus_a35693.html

                                          Ce qui me fait penser qu’il va être difficile de soutenir qu’il n’y a aucun risque avec ce nouveau vaccin H1N1.

                                          Roselyne Bachelot a sans aucun doute des intérets à aider ses amis pour qui elle a travaillé....

                                           


                                          • Laury 28 septembre 2009 19:28

                                            Merci Olivier Bonnet pour cet excellent papier qui nous prévient de ce que veule nous faire
                                            subir ses « Cochons » mais nous allons résister !!!!
                                            Mais « ils » n’arriverons pas a cacher avec cela la déchéance de leur gouvernance !!!
                                            Amitiés Laury 


                                            • Le péripate Le péripate 28 septembre 2009 19:49

                                              Le monde absurde du Principe de Précaution. Les grenouilles, fort fâchées des catastrophes qui les frappaient, avaient demandé au Roi que dans son infini sagesse et sa vue profonde qui sonde les êtres et les coeurs, avaient donc demandé au Roi qu’il inscrive le Principe de Précaution dans la Constitution. Le Roi, qui tenait à être aimé de ses grenouilles, tint, pour une fois, ses promesses. Dans son immense Philanthropie, il se pourvut en vaccin quand une grippette inconnue fit tousser quelques grenouilles. Mais c’était compter sans la perversité du Principe de Précaution. Même la prévention et le soin comporte des risques, des dangers inconnus.

                                              Et les grenouilles de coasser, détruisant le Principe de Précaution par le Principe de Précaution, comme c’était prévisible.

                                              Coa...coa....coa...


                                              • JL JL 28 septembre 2009 19:59

                                                Il faut être débile pour assimiler principe de précaution et intoxication médiatique « pour notre bien ».

                                                C’est comme l’autre plus haut, qui dit qu’ils ont peur de nous ! C’est pour ça sans doute qu’ils veulent nous injecter leur saloperies de gré ou de force. 

                                                Je ne regrette pas d’être resté sur Agoravox pour assister à la collusion des péripate, Léon, Renève et autre Furtif.  smiley


                                              • herbe herbe 28 septembre 2009 20:13

                                                Le péripate si vous voulez des images je préfère celle ci qui illustre la loi de Murphy :

                                                « Si vous lavez votre voiture il pleut, mais si vous voulez qu’il pleuve ce n’est même pas la peine d’essayer le coup du lavage de voiture. »

                                                Sinon plus sérieusement je crois qu’on est toujours en retard de la bonne réponse. il nous est appliqué ce qui aurait du être fait la fois précedente, en clair le principe de précaution qu’il aurait fallu appliquer pour des affaires comme l’amiante, le sang contaminé et autres n’est peut-être pas la bonne réponse dans ce cas précis où la précipitation n’est surement pas la bonne méthode face un virus mutant ...

                                                Le pire c’est que si sur cette affaire on conclut que le principe de précaution ne sert à rien devinez la prochaine réponse à une crise où il faudra l’appliquer ...

                                                bon sinon on peut se bloquer à l’instar d’une montre arrêtée qui finit par être à l’heure sur une réponse qui finira un jour par coller à la situation :

                                                « bip ! Stéphanie de Monaco !!!!! »


                                              • Le péripate Le péripate 28 septembre 2009 20:49

                                                Coa...coa... coa...


                                              • ZEN ZEN 28 septembre 2009 20:20


                                                A l’intention de ceux qui ont des dogmes
                                                conformément à la VO (version Bachelot)
                                                Rien n’est simple


                                                • ZEN ZEN 28 septembre 2009 20:22

                                                  ça passe mieux ainsi :

                                                  "...si l’on retrouve les trois avis du Haut Conseil de la Santé Publique rendus en juillet dernier, on voit que les experts ont plus de doutes sur l’innocuité des adjuvants. Le Comité de lutte contre la grippe, composé de nombreux experts, a écrit le 8 juillet dernier :

                                                  « Concernant les adjuvants de type émulsion lipidique, il est impératif d’insister sur l’absence de données de tolérance à long terme lors de l’utilisation de cette classe d’adjuvant, notamment en cas de vaccination de masse.

                                                  La perspective d’utiliser dans ces conditions un vaccin contenant un adjuvant stimulant fortement l’immunité chez des sujets dont le système immunitaire est en pleine maturation ou modifié n’est pas sans soulever de nombreuses questions et doit être étudiée. » (Rue 89)

                                                   Téléchargez HSCP_adjuvants_080709.pdf


                                                  • moebius 28 septembre 2009 20:51

                                                    article trés documenté


                                                    • Stéphane Antonini Stéphane Antonini 28 septembre 2009 21:54

                                                      @ l’auteur

                                                      Nos gouvernants vont-ils se faire vacciner ?
                                                      Après tout, « ils » feraient partie des populations prioritaires, non ?
                                                      A-t-on des infos à ce sujet ?


                                                      • liebe liebe 28 septembre 2009 22:36

                                                        D’aprés roselyne , non : lire mon article sur le sujet paru la semaine passé. 
                                                        Moi je prospose que ce soit les premiers vaccinés avec obligation de controle par des experts choisis par la population et non achetés ; devant les caméras de télévision.


                                                      • Stéphane Antonini Stéphane Antonini 28 septembre 2009 22:02

                                                        Pour inof :
                                                        voilà que maintenant, on veut nous vendre des vaccins contre les complications de la grippe A.
                                                        A lire ICI.
                                                        Chacun en déduira ce qu’il veut.

                                                        Perso, je suis sacrément dubitatif....


                                                        • H1N1 28 septembre 2009 22:18

                                                          Sans être partisan de la vaccination, je ne pense pas qu’il faille pour autant sous-estimer cette épidémie et la traiter de grippette comme certains le font. On peut tout faire dire avec les chiffres : 1 mort en Allemagne, 0 en Chine (plus qu’étrange), 0 en Russie (crédible ?).... et presque 600 morts rien que la semaine dernière aux Etats-Unis... [blog A H1N1, cdc...]


                                                          • liebe liebe 28 septembre 2009 22:49

                                                             pour Stephane : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/silence-sur-le-net-des-propos-de-62044

                                                            Alors, si aux USA ils font le même compte que nous , il est difficile d’attribuer un décés à la grippe. En effet, les patients sont porteurs du virus de la grippe mais la plupart du temps d’autres pathologies.
                                                            Actuellement, on compte le nombre de cas en France, sans faire aucun test que ce soit sanguin ou prélèvement oropharyngé, car cela coute trop cher.
                                                            Ils se basent uniquement sur les symptomes. ALors dire qu’il y a une pandémie avec un dépistage sur des s^ymtômes....

                                                            De plus, ils ne tiennent souvent pas compte du fait que les patients qui décèdent sont souvent traités par Tamiflu. Alors qu’il y a deux ans paraissait dans la revue Prescrire , une alerte concernant le Tamiflu ou oseltamivir comme antigrippal à éviter car provoquant des décés :

                                                            Oseltamivir (Tamiflu°) dans la grippe :
                                                            troubles neuropsychiatriques

                                                            Les observations de troubles neuropsychiatriques graves et parfois mortels liés à l’oseltamivir sont de plus en plus nombreuses, en particulier chez les enfants et les adolescents : comportements suicidaires, hallucinations, convulsions, délire, troubles extrapyramidaux, etc.

                                                            En mars 2007, le résumé des caractéristiques (RCP) européen de l’oseltamivir, un antiviral utilisé dans la grippe, a été modifié pour y ajouter des effets indésirables neuropsychiatriques chez des enfants et des adolescents (1,2). Ces effets s’ajoutent aux effets cutanés graves déjà listés (3).
                                                            Comportements suicidaires et défenestrations mortelles
                                                            En 2005 déjà, 32 cas de troubles neuropsychiatriques chez des enfants avaient été analysés par la Food and Drug Administration (FDA) étatsunienne et mentionnés dans le RCP étatsunien. Il s’agissait de délires, hallucinations, convulsions, et troubles du comportement (3).
                                                            Fin 2006, la FDA faisait état de 103 notifications d’effets indésirables neuropsychiatriques dont 3 décès. 95 cas provenaient du Japon. L’âge médian des patients était de 12 ans (4).
                                                            Depuis, des données japonaises ont été rendues publiques : depuis 2004, au moins 15 adolescents ont eu un comportement suicidaire pendant le traitement par oseltamivir, et se sont brusquement jetés par une fenêtre ; 4 sont morts (5). L’emploi de l’oseltamivir chez les adolescents a ensuite été restreint au Japon (6).
                                                            En 2007, l’Agence française des produits de santé (Afssaps) a brièvement informé de quelques notifications d’effets indésirables en France (1). Ce sont 4 observations de troubles digestifs ou cutanés chez des enfants de 3 ans à 9 ans et 3 observations de troubles neuropsychiatriques chez des adultes, comportant un syndrome extrapyramidal, une somnolence, une anxiété et des hallucinations.
                                                            En pratique : ne pas compter sur l’oseltamivir en cas de grippe
                                                            En pratique, après l’amantadine, l’oseltamivir est donc un antiviral à considérer comme ayant aussi des effets psychotropes. Étant donné son efficacité clinique antigrippale modeste, en particulier en l’absence de preuves d’une réduction des complications grippales, et l’apparition de résistances virales, sa balance bénéfices-risques en tant qu’antigrippal est de plus en plus incertaine (3,7).
                                                            ©La revue Prescrire 1er juin 2007
                                                            Rev Prescrire 2007 ; 27 (284) : 435.
                                                            _________
                                                            Références
                                                            1- Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé « Modification des caractéristiques du produit Tamiflu° » 23 mars 2007. Site internet
                                                            http://afssaps.sante.fr consulté le 24 mars 2007 : 2 pages.
                                                            2- European Medicines Agency « Press release. European Medicines Agency statement on safety of Tamiflu° » 23 mars 2007. Site internet
                                                            http://www.emea.eu.int consulté le 26 mars 2007 : 1 page.
                                                            3- Prescrire Rédaction « Oseltamivir : effets indésirables neurologiques et cutanés chez des enfants » Rev Prescrire 2006 ; 26 (273) : 432-433.
                                                            4- Food and Drug Administration « Post-marketing adverse event reports review of central nervous system/psychiatric disorders associated with the use of Tamiflu° » 20 septembre 2006. Site internet
                                                            http://www.fda.gov consulté le 24 mars 2007 : 23 pages.
                                                            5- AFP « Le Japon va mener une étude plus poussée sur les effets du Tamiflu° » 23 mars 2007 : 2 pages.
                                                            6- Health Canada « Changes to Canadian labelling of Tamiflu° » March 27, 2007 Site internet
                                                            http://www.hc-sc.gc.ca consulté le 27 avril 2007 : 2 pages.
                                                            7- Prescrire Rédaction « Oseltamivir-Tamiflu°. Prévention de la grippe chez les enfants à risque : la vaccination avant tout » Rev Prescrire 2006 ; 26 (276) : 649 (version complète sur le site www.prescrire.org).

                                                            • djanel Le viking- djanel du viking-chaise 29 septembre 2009 01:23

                                                              Par Philippe Renève (xxx.xxx.xxx.123) 28 septembre 14:12


                                                              1 – les politiques crèvent de trouille de se retrouver face à une catastrophe du style août 2003, si le virus mute et devient méchant, et veulent pouvoir dire « on a fait tout ce qui était possible.


                                                              >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>


                                                              Mais je te le dis... je te le dis... je te le dis !


                                                              Elle est incroyable cette lucidité, Monsieur Renève, vous nous répétez ce que nous pouvons déjà entendre partout et pour être poli envers vous il faut qu’on prenne ça pour un scoop . Vingt dieu la belle jument ! Malin à malin et demi car vous croyez qu’en réquéquépétant ce que tout le monde pense, être certain qu’on ne viendra pas vous contredire au nom du bon sens populaire.  


                                                              Comme il a été dit que les vaccins seront produits dans la précipitation sans test de sécurité et que l’on cache au public le fait que certains laboratoires ou plutôt certaines usines de production de masse rajoutent des adjuvants inquiétants comme le mercure et autres joyeusetés, il se pourrait bien qu’un jour ce gouvernement soit traduit devant la justice pour empoisonnement comme ce fut le cas pour Fabius avec le sang contaminé.

                                                              Or depuis la réforme de la constitution qui est responsable du gouvernement ? Fillon ? Oui mais en réalité avec Sarkomaniaque, c’est le Président de la république qui prend les décisions et Fillon exécute, et voilà du coup je viens de remettre en cause la réforme constitutionnelle car nous ne savons plus qui est responsable de quoi.  


                                                              Quant à moi, je ne me suis jamais fait vacciner contre la grippe, ce n’est pas aujourd’hui que je commencerai car j’adore ce virus qui me donne tous les ans des congés payés... pas très payant.


                                                              Monsieur de Renève au lieu de jouer au petit intellectuel de province en mal de reconnaissance, faites donc l’effort de me dire qui serait responsable si la vaccination empoisonnerait une foule de gens avec le mercure par exemple.


                                                              Ne me répondez surtout pas que la question ne se posera jamais parce que cela n’arrivera pas. Non c’est une supposition où je vous demande qui serait responsable dans ce cas. Quand tout va bien tout le monde revendique la responsabilité d’une bonne action et dans le cas contraire, personne n’est responsable. C’est même déjà prévu puisque le président est immunisé contre toute action devant la justice sans avoir eu à recourir à une vaccination pour bénéficier de ce privilège. Mais quoi ! On pourrait le poursuivre quand il reviendra simple citoyen à la condition que bon petit peuple ne perde pas la mémoire en courant comme ce fut le cas pour le scandale des HLM de Paris.


                                                              • dom y loulou dom 29 septembre 2009 04:49

                                                                monsieur Fillon...

                                                                « on se vaccine aussi pour protéger les autres »...

                                                                qui, en l’occurence, si le vaccin fait plus de mal que la maladie dont il est sensé immuniser, si le vaccin stérilize, s’il tue ?

                                                                http://www.youtube.com/watch?v=7VUZtPunQTw&feature=channel_page

                                                                on vaccine uniquement les jeunes filles de 12 à 16 ans contre le cancer du cerveau TELLEMENT REPANDU en angleterre et on administre des vaccins aux nouveaux-nés aux USA, jusqu’à 200 fois la dose de mercure autorisée sanitairement pour un adulte...

                                                                autisme garanti ou même sclérose en plaques, de toute façon des handycaps à vie...

                                                                à des bébés !!

                                                                http://www.youtube.com/watch?v=tyaVxYYVfQE&feature=related

                                                                Quelle frénésie de vaccinations sur l’occident...

                                                                qui protège-t-on donc là ? Expliquez-nous donc.


                                                                • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 29 septembre 2009 07:23

                                                                  @ Dom : on protège les profits de l’industrie pharmaceutique.


                                                                • JL JL 29 septembre 2009 08:57

                                                                  @ Dom et Olivier Cabanel, je citerai Alain Badiou qu’on peut lire grâce au lien donné par Wladivsostok1919 :

                                                                  « Peut-on encore oser, face à la vie des gens qui le regardent, nous vanter un système qui remet l’organisation de la vie collective aux pulsions les plus basses, la cupidité, la rivalité, l’égoïsme machinal ? Faire l’éloge d’une »démocratie« où les dirigeants sont si impunément les servants de l’appropriation financière privée qu’ils étonneraient Marx lui-même, qui qualifiait pourtant déjà les gouvernements, il y a cent soixante ans, de »fondés de pouvoir du capital«  ? Affirmer qu’il est impossible de boucher le trou de la »Sécu« , mais qu’on doit boucher sans compter les milliards le trou des banques ? (...) Comme le film l’a montré, le fétiche »démocratique" n’est que service empressé des banques. Son vrai nom, son nom technique, je le propose depuis longtemps, est : capitalo-parlementarisme. »

                                                                  (C’est moi qui souligne)


                                                                • Annie 4 octobre 2009 21:49

                                                                  Cancer du cerveau tellement répandu en Angleterre ???????????????


                                                                • janequin 29 septembre 2009 06:44

                                                                  Cher dom, Attention ! « cervical cancer » signifie cancer du col de l’utérus !


                                                                  • Henri Masson 29 septembre 2009 09:48

                                                                    Merci pour cet article solidement documenté. Espérons que vos confrères de la presse écrite et audio-visuelle rueront dans les brancards, car ce n’est pas dans les journaux télévisés de 13 et 20h que les citoyens seront informés de ce scandale autrement plus grave que celui du sang contaminé qui était, lui aussi, une affaire de fric.

                                                                    Le maître à penser de l’Union des menteurs professionnels ne nous est pas inconnu. Même chose pour ses godillots. Il faudra s’en souvenir lors des régionales.

                                                                    Action concrète : une cyber-pétition sur
                                                                    http://www.cyberacteurs.org/petitions/petition.php?id=38

                                                                    En attendant, ne pas oublier l’arme de l’humour :
                                                                    http://www.bickel.fr/politique-et-corruption-medico-scientifique

                                                                    La parade semble avoir été trouvée en Colombie smiley
                                                                    http://skribitaj-pensoj.blogspot.com/2009/05/bilda-humuro-pri-la-gripo-h1n1.html
                                                                    http://skribitaj-pensoj.blogspot.com/2009_05_01_archive.html

                                                                    Et le Tamiflu, qui mériterait lui aussi un article :
                                                                    http://www.dailymotion.com/video/xabdf6_tamiflu-et-grippe-porcine-la-chanso_fun

                                                                    Plus sérieux :
                                                                    http://www.dailymotion.com/video/xa829w_tamiflu-coup-de-gueule-marc-girard_news
                                                                    http://www.dailymotion.com/video/xafgou_dr-marc-girard-grippe_tech
                                                                    http://video.google.com/videoplay?docid=5066273042915697212#

                                                                    C’est curieux, mais les citoyens subissent la même intoxication par rapport au tout anglais, précisément la langue de cet ordre mafieux. N’est-il pas ?


                                                                    • JL JL 29 septembre 2009 11:05

                                                                      Henri Masson, merci pour ces liens.

                                                                      Extrait de la lettre de pétition :

                                                                      « Selon le journal The Mail on Sunday, une lettre confidentielle émanant de l’Agence US de Protection de la Santé, selon laquelle le vaccin contre le H1N1 pourrait entraîner une atteinte des nerfs, nommée Syndrome de Guillain-Barré (GBS), a été envoyée le 29 juillet 2009 à 600 neurologues. La lettre se réfère à l’utilisation massive du vaccin contre la grippe porcine de 1976 aux USA qui a entraîné 500 cas détectés de GBS, et plus de décès (25) dus au vaccin qu’à la grippe porcine. Le Gouvernement US avait du payer des millions de dollars de dédommagement aux victimes ou leur famille. La lettre demande aux neurologues d’être très attentifs au développement possible du GBS suite aux vaccinations et de rendre compte de leurs observations. Cette lettre faisait suite à une précédente (27 juillet) émanant de l’ Association of British Neurologists (BNSU), demandant aussi une surveillance sur l’apparition du GBS. Peut-on trouver meilleur aveu de la dangerosité de ces vaccins ? »


                                                                    • JL JL 29 septembre 2009 11:11


                                                                      Je crois qu’on peut accuser d’ores et déjà ce gouvernement qui s’apprête à innoculer ces poisons à la population en ayant pris des précautions pour préserver les responsable industriels contre toutes poursuites ultérieures, on peut l’accuser de forfaiture à l’égard du peuple souverain.

                                                                      Et cela ne les exonère pas d’une éventuelle accusation de crime contre l’humanité.


                                                                    • JL JL 29 septembre 2009 11:20

                                                                      Forfaiture à l’encontre du peuple souverain.


                                                                    • BernardGue 29 septembre 2009 10:37

                                                                      Faire de la France le paradis des vaccins !


                                                                      C’était un peu (beaucoup) le thème du colloque organisé le 4 mars 2009 à la Maison de la Chimie à Paris par quelques parlementaires particulièrement motivés pour cette objectif. Il était organisé avec la participation (financement) des 4 Grands de la vaccination, Sanofi, GSK, Novartis, Wyeth, le producteur du Prevenar absorbé par Pfizer. Ils étaient représentés à un haut niveau et madame la Ministre était venu y prononcer une allocution. J’y étais aussi...


                                                                      Tout ce que nous observons sur l’organisation de la campagne vaccinale H1N1 illustre à la perfection les orientations définies dans ce colloques. En voici quelques unes.


                                                                      Aussi, pour ces initiateurs il faut "organiser un projet étatique fort autour de la vaccination«  et d’abord  »établir un plan national pour la vaccination en confiant au médecin traitant le suivi du statut vaccinal, en renforçant la communication sur les vaccins auprès du grand public pour rendre plus accessible l’information officielle sur les vaccins".


                                                                      Le marché mondial c’est 10 milliards d’euros en progression de 15% par an. Dans le marché du vaccin l’Europe domine : 89,4% des 4 milliards de doses annuelles sont produites en Europe et au sein de l’Europe la France domine et exporte 85% de sa production. 

                                                                      En raison du coût très élevé pour réaliser un vaccin, (plusieurs milliards d’euros) les laboratoires demandent par avance que le marché leur soit ouvert alors que le produit n’est pas encore élaboré  ! Autrement dit, ils veulent une AMM en blanc, voire des recommandations en blanc !


                                                                      Il fut dit en particulier que ’’les vaccins constituent un relai de croissance important de l’industrie pharmaceutique. Ils représentent donc une opportunité majeure pour la France’’. D’où plusieurs propositions afin de conforter la place de l’Hexagone dont ’’la mise en place d’incitations fiscales (zones franches...) ’’. Il est également proposé de raccourcir les délais entre l’obtention de l’AMM et les recommandations d’utilisation formulées par le Comité technique des vaccinations qui prendrait donc trop de temps pour étudier le vaccin....


                                                                      Voir aussi mon article sur ce colloque :

                                                                      http://questionvaccins.canalblog.com/archives/2009/03/23/13099547.html


                                                                      Bernard Guennebaud



                                                                      • JL JL 29 septembre 2009 10:48

                                                                        Les experts que consultent lesPuvoirs publics ont tous des liens avec la profession, j’en veux pour preuve cette phrase relevée dans cet excellent documentaire diffusé sur Arte le 9/6/9 :

                                                                        « L’indépendance d’un expert est le gage de son incompétence : voilà le credo repris en chœur par les pouvoirs publics. » (« Les médicamenteurs »)


                                                                      • sheeldon 29 septembre 2009 10:37

                                                                        bonjour

                                                                        merci pour ce très , très bon article un des meilleurs que j’ai lu ici .

                                                                        il est assez inquiétant de voir a quel niveau de connivence le pouvoir politique , le pouvoir économique et le pourvoir médiatique est arrivé . car ce genre de campagne ne serait pas possible sans cela .

                                                                        ça en devient grossier .

                                                                        cordialement


                                                                        • michel 29 septembre 2009 19:01

                                                                          Madame Rosseline Bachelot, par ailleurs Ministre de la Santé a declaré au Grand Journal, le 15 septembre 2009 qu’elle ne se ferait pas vacciner, et que les ministres et le Président ne seraient pas vaccinés contre la grippe AH1N1, tout au moins dans les prioritaires.

                                                                          Veut-elle nous faire croire que les Ministres et le Président ne sont pas indispensables au bon fonctionnement de l’Etat ? Pour ma part je crois plutôt qu’il y a anguille sous roche, d’autant qu’aucun merdia n’a repris l’information....Etrange.......Etrange..... !

                                                                          Madame la Ministre semble oublier, qu’elle nous a fait croire absolument que l’oseltamivir communement nommé Tamiflu etait l’arme essentielle alors qu’aucune publication un tant soit peu credible n’a montré le moindre interêt de ce produit pour la grippe saisonnière, si ce n’est de racourcir de quelques heures sa contagiosité, et qu’il n’a pas été testé in vivo sur le virus H1N1.

                                                                          Bien sur, elle n’a pas pensé qu’en le préconisant en dehors de toute pratique médicale fondée sur les données de la science, et en le remboursant, elle fait croire a son éventuelle efficacité thérapeutique et de ce fait coule un peu plus notre chére securité sociale,



                                                                          • michel 29 septembre 2009 19:06

                                                                             En parlant de mefaits de vaccins contre certaine grippe sur la santé,en voila un autre lui contre le cancer de l’uterus qui commence une carrière meutriere, puisqu’une jeune collegienne Anglaise en est morte juste quelques heurs apres son injection.
                                                                             
                                                                             Dire que le plus cruel est qu’il n’est absolument pas sur que cette jeune fille à la fleur de l’age aurait pu developper ce genre de cancer au cour de sa vie si celle-ci n’avait pas ette fauchée si tragiquement à la fleur de l’age.



                                                                            Les autorités sanitaires britanniques ont temporairement interrompu mardi un programme de vaccination dans la ville anglaise de Coventry (centre), après le décès la veille d’une jeune fille de 14 ans survenu quelques heures après l’injection d’un vaccin contre le virus responsable du cancer du col de l’utérus.

                                                                            Le Service national de santé (NHS) de Coventry a déclaré qu’il se donnait deux jours pour former les équipes de vaccination aux réponses à apporter concernant la sécurité de cette vaccination. « Nous espérons reprendre le programme dans les jours qui viennent », a déclaré le NHS.

                                                                            La jeune Natalie Morton est morte à l’hôpital lundi, quelques heures après avoir reçu le vaccin Cervarix, un vaccin qui protège contre deux souches du papillomavirus humain à l’origine du cancer du col de l’utérus. Elle avait été vaccinée dans son collège de Coventry.

                                                                            La suite de l’article là :http://fr.news.yahoo.com/3/20090929/twl-gb-vaccin-col-uterus-deces-1be00ca.html


                                                                            • michel 29 septembre 2009 19:23

                                                                              Je repost ma premiere réaction,méssage qui a été effacé apres 2 mn de sa parution, pourquoi donc ?

                                                                               En parlant de mefaits de vaccins contre certaine grippe sur la santé,en voila un autre lui contre le cancer de l’uterus qui commence une carrière meutriere, puisqu’une jeune lycéenne en est morte juste quelques heurs apres son injection.
                                                                               
                                                                               Dire que le plus cruel est qu’il n’est absolument pas sur que cette jeune fille à la fleur de l’age aurait pu developper ce genre de cancer au cour de sa vie si celle-ci n’avait pas ette fauchée si tragiquement à la fleur de l’age.



                                                                              Les autorités sanitaires britanniques ont temporairement interrompu mardi un programme de vaccination dans la ville anglaise de Coventry (centre), après le décès la veille d’une jeune fille de 14 ans survenu quelques heures après l’injection d’un vaccin contre le virus responsable du cancer du col de l’utérus.

                                                                              Le Service national de santé (NHS) de Coventry a déclaré qu’il se donnait deux jours pour former les équipes de vaccination aux réponses à apporter concernant la sécurité de cette vaccination. « Nous espérons reprendre le programme dans les jours qui viennent », a déclaré le NHS.

                                                                              La jeune Natalie Morton est morte à l’hôpital lundi, quelques heures après avoir reçu le vaccin Cervarix, un vaccin qui protège contre deux souches du papillomavirus humain à l’origine du cancer du col de l’utérus. Elle avait été vaccinée dans son collège de Coventry.

                                                                              La suite de l’article là :http://fr.news.yahoo.com/3/20090929/twl-gb-vaccin-col-uterus-deces-1be00ca.html


                                                                              • herodote herodote 30 septembre 2009 12:02

                                                                                Profit, profit quand tu nous tiens.....


                                                                                • darshounet 1er octobre 2009 23:20

                                                                                  Bonjour,
                                                                                  je souhaitais partager avec vous la correspondance échangées entre l’association initiative citoyenne et le ministère belge.
                                                                                  Vous pourrez trouvez ceci sur mon blog : http://hadopi.over-blog.com/article-36697045.html

                                                                                  Votre article est excellent, j’ajoute d’ailleurs le site dans le liens favoris de mon blog.


                                                                                  • Pierre29 Pierre29 4 octobre 2009 02:14

                                                                                    Cet article est un véritable baume au coeur dans ce climat de désinformation généralisée et de mensonge organisé.
                                                                                    Bravo pour l’argumentaire que toutes mes recherches personnelles confirment.
                                                                                    Personnellement, je trouve complètement simpliste d’associer les thèses défendues par Jane Burgermeister à la théorie du complot, ce qui est une bonne manière d’éviter toute discussion et toute remise en cause des thèses officielles.
                                                                                    http://grippe.a.h1n1.free.fr/?72_kg_de%0Amat%26eacute%3Briel_vaccinal_contamin%26eacute%3B
                                                                                    J’invite chacun à regarder sa video même si ça fait « froid dans le dos ».
                                                                                    J’ai rassemblé moi-même un certain nombre de liens et d’informations sur ce site :
                                                                                    http://grippe.a.h1n1.free.fr

                                                                                    En lisant votre article, ce fut un cri du coeur :
                                                                                    Ouf ! Enfin qui quelqu’un qui parle vrai !
                                                                                    J’espère que nous serons des millions à refuser d’être transformé en bétail et à refuser cette vaccination imbécile.
                                                                                    Je n’ai jamais vu de ma vie une pareille escroquerie.
                                                                                    Je viens aujourd’hui d’avoir confirmation par une amie qui travaille dans un laboratoire d’analyse.
                                                                                    Les analyses pour détecter le virus H1N1 coûtent très chers.
                                                                                    Le laboratoire est débordé pour faire ce type de recherche et elle se retrouve d’astreinte en heures supplémentaires.
                                                                                    Or à ce jour, me dit-elle sur plusieurs centaines d’analyse à 200 € la pièce, aucun virus H1N1 n’a été trouvé.
                                                                                    Quand on nous rabat les oreilles du trou de la sécurité sociale, toute cette intoxication médiatique pour nous faire avaler des couleuvres est d’une parfaite indécence.
                                                                                    Si seulement cela pouvait ouvrir les yeux des personnes bornées qui refusent d’avoir le moindre esprit critique par rapport à ces 94 millions de vaccins commandés.
                                                                                    Mais non, il semble qu’une grande majorité de ceux qui ont voté pour ce gouvernement continue à trouver cela normal.
                                                                                    Merci pour cet article.
                                                                                    Puisse-t-il trouver l’écho qu’il mérite. Face à une telle pandémie de mensonge, on a envie de crier à tout un chacun :
                                                                                    Mais réveillez-vous bon sang !
                                                                                    Malheureusement, plus le mensonge est gros, plus il est cru par bon nombre d’entre nous.

                                                                                    Pierre


                                                                                    • Kimi 4 octobre 2009 08:16

                                                                                      Bachelot n’a pas été pharmacienne mais une simple visiteuse médicale. 

                                                                                      Madonna a toujours dit être arrivé là où elle est, par les bretelles de son dessous pigeonnant. Bachelot on se demande par quel coup de seringue a t-elle était mise au rang de ministre... Un homme semble connaitre le parcours de la ministre de la santé.
                                                                                      Si ça s’avérait vrai.. Ben..
                                                                                      Ça ne me plait moi d’avoir une visiteuse, une commerciale comme ministre de la santé.. 

                                                                                      L’homme un certain christian
                                                                                      Dit ouvertement à bachelot (via une vidéo) : Roselyne tu mens, tu as caché pendant ds années ton parcours véritable parcours professionnel, comme certain usent de faux diplômes..
                                                                                      Roselyne tu as été vistiteuse médicale chargée de relations publiques pour l’industrie pharmaceutique et cela tu l’a occulté pendant des années.
                                                                                      Ici le lien du type qui balance tout ça : il n’a pas été attaqué en justice...

                                                                                      • curieux curieux 4 octobre 2009 10:21

                                                                                        Le complot du 11/9 ayant été bien assimilé par la pourriture médiatique, on refait un essai avec la grippe pour voir si ca va marcher. Pourquoi ces salopards se priveraient. Y’a tant de gogos sur terre.
                                                                                        Maintenant, le virus de la grippe mute tous les ans. « C’est nouveau, oui, ca vient de sortir » comme dirait Coluche.


                                                                                        • curieux curieux 5 octobre 2009 06:58

                                                                                          Ce n’est pas un amalgame. La seule chose que je vous concède, si les motivations qui ont fabriqué le 11/9 n’ont rien de scientifique, les motivations de la vaccination sur la pseudo-pandémie de grippe A ne sont pas plus scientifiques également. Ce seraient plutôt des motivations « économiques » si on peut dire.


                                                                                        • Dominique Dupagne Dominique Dupagne 4 octobre 2009 10:29

                                                                                          Excellent papier ! Merci, cela m’évite de m’y coller  smiley
                                                                                          Je précise juste une chose à propos de l’origine de ce délire. Bien sûr, il y a les liens étroits et historiques entre les politiques et l’industrie pharmaceutique.

                                                                                          Mais il y a aussi l’effet de surprise : face au danger de la grippe aviaire, les autorités avaient prévu un plan guerrier, où chaque semaine gagnée économisait des centaines de morts. D’où les adjuvants dans les vaccins, les procédures d’agrément accélérées, les masques et les fermetures d’écoles. Tout cela était logique pour une grippe H5N1 avec 30% de mortalité.

                                                                                          Or cette une grippetta et non une grippe aviaire qui est arrivée, et l’erreur a été d’appliquer à un virus banal une procédure de type catastrophe naturelle, comme dans ces films de science-fiction où l’on voit les gentils chercheurs lutter contre la montre dans leur laboratoire pour sauver le monde.

                                                                                          Personne, au ministère, n’a eu les balloches de taper du poing sur la table en août pour dire « Bon, on va arrêter tout ça, ce n’est plus justifié ». Ce sont donc la dissonance cognitive et la fuite en avant qui ont prévalu. Et comme pour tous les mensonges, plus il est gros, plus on l’assène, et plus ceux qui le profèrent finissent par y croire.

                                                                                          Plus dure sera la chute.


                                                                                          • ZEN ZEN 4 octobre 2009 17:19

                                                                                            Chantecler

                                                                                            Dans Prescrire, revue médicale indépendante, on trouve des analyses pertinentes
                                                                                            Ici aussi


                                                                                          • Garovirus 4 octobre 2009 12:35

                                                                                            Et pis tu sais quoi en plus ?
                                                                                            L’institut de Veille Sanitaire gardera le petit doigt sur la couture du pantalon. Peut on rapprocher cela du fait qu’il ait obtenu du ministère une trentaine de postes pour faire face à la pandémie ? Je pose la questions mes petits amis, je pose la question....


                                                                                            • lechoux 4 octobre 2009 12:36

                                                                                              La pandémie du sida aurait pour origine un traitement contre le coléra(à confirmer) administré par voie orale à la population congolaise, traitement obtenu par la culture de cellules de chinpanzés.
                                                                                              Nos brillants chercheurs vont faire mieux cette fois-ci.


                                                                                              • Cathare Cathare 4 octobre 2009 13:04

                                                                                                Merci pour cet article de synthèse Mr Bonnet.

                                                                                                Vous êtes journaliste qui plus est.
                                                                                                Puisse votre lucidité devenir contagieuse pour nombre de vos confrères pour qui « information » rime trop souvent avec manipulation.


                                                                                                • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 4 octobre 2009 13:11

                                                                                                  Je vous remercie et, à travers vous, tous les lecteurs d’AgoraVox qui me complimentent pour cet article.

                                                                                                  Je l’ai écrit sur deux jours, samedi et dimanche derniers, et il m’en a pris en tout environ 6 à 8 heures de travail. Comme quoi il suffit de s’y mettre. C’est d’autant plus rageant, toutes les informations étant accessibles en ligne, que si peu de confrères effectuent ce travail pourtant indispensable ! Pourquoi est-ce un blogueur bénévole qui doit s’en acquitter ? Dans tous les grands médias, on devrait pouvoir lire, voir et entendre que la vaccination contre la grippe A est une coûteuse fumisterie et que le gouvernement cherche à manipuler l’opinion. Avec l’aide de qui ? Ah oui, c’est vrai : justement des médias...


                                                                                                • Cathare Cathare 4 octobre 2009 16:59

                                                                                                  Les journalistes de ce pays sont autant « contaminés » que tout un chacun par cette culture du mensonge qui anesthésie le sens du juste aussi surement que les vaccins détruisent les défenses immunitaires.
                                                                                                  Ce qui manque ce n’est même pas du courage, c’est juste d’ouvrir les yeux, mais cet effort est encore trop important pour beaucoup... ainsi sommes nous informés par des ronflements !
                                                                                                  Les médias servent de caisse de résonance et notre inconscience fait le reste...

                                                                                                  Sur ce dossier plus que sur tout autre, il est des silences complices, et des sommeils coupables.

                                                                                                  Je salue le petit nombre de ceux qui recherchent la Vérité et qui n’ont pas peur de s’en faire le libre employé.


                                                                                                • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 4 octobre 2009 15:17

                                                                                                  Qui est infaillible ? smiley


                                                                                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 4 octobre 2009 19:35

                                                                                                  moi .... je suis infaillible .


                                                                                                • Caveman Caveman 4 octobre 2009 17:12

                                                                                                  N’oublions jamais que l’industrie pharmaceutique a besoin de faire des bénéfices et de ce fait est très présente sur les marchés boursiers.
                                                                                                  Juste un commentaire de la tribune à propos du Sanofi-Aventis :

                                                                                                   "Dans un marché orienté à la baisse, Sanofi-Aventis a tiré son épingle du jeu ce vendredi. Après avoir évolué toute la journée dans le vert, le titre termine à l’équilibre à 49,70 euros, profitant à la fois de son caractère défensif et des tests concluants de son vaccin contre la grippe A.

                                                                                                  La filiale de vaccins du groupe pharmaceutique, Sanofi Pasteur, a en effet annoncé jeudi soir que les essais cliniques qu’elle menait aux Etats-Unis avaient montré l’efficacité de son vaccin contre la grippe H1N1 en une seule dose, même chez les personnes de plus de 65 ans."


                                                                                                  Le gouvernement est donc acculé. Fuite en avant ou double salto arrière, attendons encore un peu...


                                                                                                  • Parrison Parrison 4 octobre 2009 17:41

                                                                                                    Olivier Bonnet.....

                                                                                                    Merci.... excellent.... excellentissime..... !!!!!


                                                                                                    • frédéric lyon 4 octobre 2009 17:44

                                                                                                      Il est marrant ce fil, toute la bande des neuneus qui encombrent habituellement Agoravox s’est réuni pour une nouvelle cause célèbre qui a déjà suscité la production d’au moins quatre ou cinq cents « articles » de la part de nos « journalistes citoyens », qui s’autocongratulent tous en coeur.


                                                                                                      On tient un sujet en or, qui va peut-être enfoncer le « complot » du 11 Septembre au hit parade.

                                                                                                      Rappelons, pour redevenir sérieux, qu’on ne peut vous accuser de faire la fortune de Danone lorsque vous consommez des yaourts, et qu’il sera prudent de se faire vacciner avec des vaccins produits par des sociétés dont la spécialité est justement de produire des vaccins.

                                                                                                      Et rappelons aussi que l’on se fait vacciner pour deux raisons :

                                                                                                      1) Pour éviter de contracter une maladie.

                                                                                                      2) Pour éviter d’être un vecteur de transmission de cette maladie dans la population.

                                                                                                      Il faudra donc, dès que possible, procéder à deux vaccinations :

                                                                                                      1) Une première vaccination contre la grippe saisonnière. Le vaccin est déjà disponible en pharmacie.

                                                                                                      2) Une seconde vaccination contre le virus h1n1. Le vaccin sera disponible dans quelques semaines.

                                                                                                      Les personnes qui souffrent d’insuffisance respiratoires ou cardiaques, de diabète, les femmes enceintes, les enfants en bas age, ainsi que tous ceux qui vivent dans l’environnement de ces personnes à risques devront être particulièrement vigilantes.

                                                                                                      3) Par ailleurs il est recommandé aux personnes souffrant d’insuffisances respiratoires, tel que l’asthme, pourront utilement ajouter une troisième vaccination (Pneumo 23) contre les maladies respiratoires opportunistes, telle que la pneumonie.

                                                                                                      • JL JL 4 octobre 2009 17:59

                                                                                                        Devant la pauvreté des invocations des vaccineurs face à l’abondance et la richesse des arguments opposés à la vaccination, il est évident que le discours de pro vaccins ne peut s’expliquer rationnelement que s’il est « intéressé ». Dans le cas contraire, ce ne sont que de pauvres idiots utiles qui croient encore au Père Noël. Pour moi la cause est entendue.

                                                                                                        Mais pour autant la bataille n’est pas gagnée, et c’est pourquoi il nous faut rester mobilisés.


                                                                                                      • frédéric lyon 4 octobre 2009 18:08

                                                                                                        Tu l’as dit boutfiltre.


                                                                                                        C’est pas gagné, et à ta place je resterais drôlement vigilant. Tu vas bien nous faire un petit « article » toi aussi, non ?

                                                                                                      • liebe liebe 4 octobre 2009 18:39

                                                                                                        Il est désespérant de voir circuler des injures, des billevesées lorsque l’on essaie d’être constructif dans une discussion. Monsieur Lyon, je ne comprends pas pourquoi vous trouvez nécessaire d’insulter les personnes qui argumentent.
                                                                                                        Pour ma part, puisque vous le désirez tant , allez donc vous faire vacciner, à la fois par le pneumo 23 ,(si toutefois vous en trouvez actuellement en rupture de stock) mais également par le vaccin contre la grippe saisonnière et ensuite par celui de la grippe A. Ainsi, vous vous protègerez et vous protègerez votre entourage.
                                                                                                        Mais de grace, Monsieur Lyon, laissez aux autres leur libre arbitre ! Vous n’êtes pas s’en savoir que vous vivez dans un pays où trois mots décrivent normalement ce qu’il devrait s’y passer : Liberté : liberté de dire et d’écrire, liberté de choisir, liberté de penser.....
                                                                                                        Egalité.. Fraternité..
                                                                                                        Laissez donc le choix aux personnes de se faire vacciner ou non. Elles sont assez grandes pour décider pour elles mêmes.
                                                                                                        Il existe aussi des moyens très simples et sans incidence pour se protéger de ces virus même si l’on est déjà atteint de maladie chronique ; ou si on est enceinte.
                                                                                                        Pas besoin de vouloir toujours tout régler en vaccinant...
                                                                                                        Le problème est que l’on ne souhaite pas regarder au delà du bout de son nez et que l’on doit dire amen à tout ce que dit le gouvernement censé penser pour nous.
                                                                                                        Non, j’estime être tout à fait capable de choisir pour ma famille et pour moi ce qui est juste et bon. Je n’ai besoin de personne pour penser par moi même ; sinon, je resterai scotché au JT de TF1....





                                                                                                      • Garovirus 4 octobre 2009 19:37

                                                                                                        Il est très utile de rappeler les indications de la vaccination contre le virus de la grippe, en particulier pour les personnes fragilisées par des maladies chroniques qu’elles peuvent décompenser à l’occasion d’une infection virale.

                                                                                                        Autant il a été compréhensible de mettre le paquet quand on ne savait rien sur ce nouveau virus, autant l’observation de l’épidémiologie de la maladie dans l’hémisphère sud aurait dû conduire à adapter le dispositif et à réduire la voilure.

                                                                                                        Il n’est probablement pas nécessaire de faire le forcing pour vacciner la population générale en bonne santé. Une campagne ciblée sur les personnes à risque aurait été beaucoup plus crédible.

                                                                                                        Etant un farouche partisan de la vaccination contre des maladies telles que diphtérie, polio, tétanos, hépatite B, par exemple, je pense que le discours des autorités va rendre le boulot beaucoup plus difficile pour convaincre les gens de se faire vacciner contre ce qui est important. A mon sens, ça va juste amener la population à se monter le bourrichon contre les vaccins en général. Ce qui est catastrophique.

                                                                                                        Si on décide d’en faire autant pour une maladie si peu grave en terme de santé publique, qu’attend-on pour intervenir sur des pathologies qui tuent bien bien davantage ou qui sans tuer forcément ont un impact sanitaire significatif ? Une telle quantité de pognon mise sur le tapis avec un déficit de la sécu à 19,5 milliards doit faire se poser la question des priorités et n’en déplaise à Môssieur Lyon, la balance ne penche pas en faveur de cette grippe H1N1 de manière évidente.


                                                                                                      • liebe liebe 4 octobre 2009 19:24

                                                                                                        @Lyon, Léon et monsieur Renève ;
                                                                                                        Je ne suis pas d’accord avec vos propos, je ne suis pas d’accord avec vos prises de position mais au nom de la liberté d’expression j eme battrais pour que vous puissiez vous exprimer, mais de grace arrêtez vos injures.
                                                                                                        @JL, je suis souvent d’accord avec vous mais pas lorsque vous répondez à l’injure par l’injure, ce n’est pas constructif et surtout vous décrédibilise. Dommage. Ceci dit je me battrais toujours pour que vous puissiez l’exprimer.


                                                                                                        • JL JL 4 octobre 2009 19:47

                                                                                                          Cher Liebe, je ne suis pas un saint. Quand je prends un coup j’ai l’habitude de le rendre. On ne se refait pas. Merci tout de même. Personnellement je ne lèverai pas le petit doigt pour aider mes contradicteurs à s’exprimer : ils le font suffisamment eux-mêmes.

                                                                                                          Par exemple pour Léon, j’ai demandé publiquement son exclusion d’Agoravox au motif qu’il empêchait un débat serein sur un nombre trop important de sujets. Mais je suis bien conscient qu’il y a des tas de gens ici dont on pourrait en dire autant. A ce compte, il ne resterait pas beaucoup de monde !

                                                                                                          Voyez vous j’en suis fatigué. Cela fait deux ans que je viens régulièrement ici. J’y ai beaucoup appris et cela me suffit. Il me sera désormais impossible d’être constructif sur des sujets que je sais nous être commun avec ceux qui se sont comportés aussi odieusement dans l’adversité. Je ne supporterai plus d’être à l’unisson avec eux sur des causes communes. C’est un trait de mon caractère, et contre cela je n’y peux rien.

                                                                                                          C’est en cela que je les hai : parce qu’ils ont fait de cet espace citoyen un panier de crabes dans lequel la dignité n’a pas sa place. Et cela est autrement plus grave que le simple trollage rédhibitoire sur ce genre de sites.


                                                                                                        • JL JL 4 octobre 2009 20:08

                                                                                                          « Je hais » bien entendu. Liebe, si vous êtes nouveau (nouvelle ?) sur ce site, vous devez savoir que des « plumes »prestigieuses, des gens de talent ou plein d’idées, voire les deux, et qui n’avaient pour seul défaut que celui de ne pas plaire à ces messieurs n’ont pas supporté les sarcasmes et ont déserté les lieux.

                                                                                                          Ne restent plus ici et qui ne sont pas « conformes » que peu de gens recommandables. Ils se reconnaitront.

                                                                                                          Pour ma part, j’ai été « recruté » par ce sinistre trio qui à l’époque était quartet et toujours demandeurs d’adhésions nouvelles, je sais donc de quoi je parle à leur sujet mais je n’en parlerai pas, cela serait indigne.


                                                                                                        • liebe liebe 4 octobre 2009 20:51

                                                                                                          @ Renève,
                                                                                                          je n’en sais rien et n’en veux rien savoir, je vous demande simplement et gentiment d’arrêter car il est difficile d’être constructif dans l’insulte. C’est tout.

                                                                                                          @ JL, je comprends certes votre point de vue. Je ne suis pas nouvelle mais non assidue. Je suis davantage assidue depuis la rentrée car le sujet sur la grippe A me passionne, et que j’estime avoir mon mot à dire sur ces sujets qui sommes toutes sont des sujets de société. De plus il me semble que notre démocratie est en réel danger et par là même je souhaite la défendre, comme je le disais , je souhaite pouvoir laisser s’exprimer tout un chacun.
                                                                                                          J’entends la rancoeur accumulée, qui n’est souvent pas bonne conseillère, et j’apprécie beaucoup vos posts, qui me semblent pleins de bons sens.
                                                                                                          @ Renève,
                                                                                                          j’ai bien compris que l’insulte répond à l’insulte , je ne sais pas et ne veux pas savoir qui a commencé, mais il me semble plus urgent de s’unir pour lutter contre la désinformation si présente actuellement dans notre pays avec des média à la solde du gouvernement, et de s’unir pour éviter que de véritables catastrophes se manifestent.

                                                                                                          @ à vous qui avez accepté de répondre à mon post où je vous ai explicitement nommés,
                                                                                                          merci de tenir compte de mon opinion , ce qui pourra permettre d’être un plus indulgent et ouvert.
                                                                                                          « La liberté des uns étend la mienne à l’infini..... »


                                                                                                          • JL JL 4 octobre 2009 22:56

                                                                                                            Léon, moi j’aurais un conflit personnel avec vous ? Dans vos rêves peut-être ! J’exprime mes idées qui entrent en conflit avec les vôtres, voilà la vérité. Comment expliquez vous ce long conflit qui nous oppose si aucun d’entre nous ne se comportait en ayatollah ?

                                                                                                            Je vous mets au défi de dire ici lequel d’entre nous agit au nom d’un dogme et sans aucune motivation avouée crédible, et lequel a clairement affirmé et démontré que ses motivations sont celles de la majorité des intervenants sur ce sujet !

                                                                                                            Je vous mets au défi de me traiter d’ayatollah !


                                                                                                          • JL JL 5 octobre 2009 00:13

                                                                                                             smiley  smiley  smiley


                                                                                                          • curieux curieux 5 octobre 2009 07:13

                                                                                                            Léon, y raconte jamais de conneries. La preuve, j’étais complotiste et depuis qu’il a prouvé que les tours du WTC étaient tombés à une vitesse proche de la chute libre, vu qu’il a appliqué la célèbre formule SUR L’ENERGIE CINETIQUE E=MC², je l’écoute maintenant. Sauf que je le considère comme un rigolo, Einstein aussi, je pense.


                                                                                                          • JL JL 4 octobre 2009 21:03

                                                                                                            @ Liebe, merci. Oui, notre société est en réel danger, c’est pourquoi il est affligeant de voir certains ici se faire les apôtres des oppresseurs quelles que soient leurs motivations. 


                                                                                                            • Philippe D Philippe D 4 octobre 2009 21:25

                                                                                                              A force de le répéter vous allez finir par vous en convaincre.
                                                                                                              Que dis-je, vous en êtes déjà convaincu.
                                                                                                              Ah, La force de l’autopersuasion.
                                                                                                              Sinon, vous devriez essayer la pensée positive, pour vous changer.


                                                                                                            • liebe liebe 4 octobre 2009 22:19

                                                                                                              Information que je trouve à l’instant et que je tiens à vous faire partager. Info ou intox. S’il s’agit d’une info , c’est une véritable bombe à retardement concernant ce vaccin et montrant combien Marc girard a raison :
                                                                                                              TEST du Vaccin H1 N1 dans la Navy
                                                                                                              30/09/2009 à 19:05

                                                                                                              l’enquête de Bob Chapman

                                                                                                              -Un navire US prend la mer en avril 2009 avec 347 hommes à bord

                                                                                                              -Personnel et officiers vaccinés peu de temps après

                                                                                                              -Equipage si malade, que la Navy est obligée d’envoyer depuis un porte-avion venu à la rescousse 16 médecins et 50 hommes pour remplacer l’équipage

                                                                                                              -2 membres de l’équipage meurent (le commandant et un sous-off)

                                                                                                              -Les 50 hommes envoyés à bord sont en quarantaine à Balboa en Espagne après que 10 des hommes aient attrapé la contagion. 2 sont dans un état grave.

                                                                                                              - sur les 347 hommes vaccinés au départ, 333 ont attrapé le H1N1 grâce au vaccin. 2 sont morts 331 ont survécu. Seuls 14 vaccinés en sont sortis indemnes.

                                                                                                              - la Navy a mis en garde les épouses de l’équipage de se taire, assurant que cette information est classifiée. Quelques unes parlent... d’où l’info

                                                                                                              - sur le porte-avion venu apporter son aide, 415 marins ont attrapé le H1N1 et sont actuellement en quarantaine à bord

                                                                                                              Statistiquement, le vaccin a infecté 96% des patients et tué 1%. Quoiqu’on ne sache pas les effets LT de ceux infectés mais qui ont survécu. cf les effets à retardement des vaccins swine flu de 1976 et ceux de l’Anthrax pendant la guerre du Golfe.

                                                                                                              Etre en contact avec des personnes vaccinées donne 20% de chances de contracter la maladie

                                                                                                              pour écouter l’info originale cherchez Bob Chapman (moins de 7 J)
                                                                                                              pour lire la suite de l’enquête même recherche site « thedametruth.net »

                                                                                                              Déjà, je trouve étonnant que l’on puisse parler d’un vaccin au mois d’avril mais sachant que le bravet a été déposé en 2007, que certains vaccins maquettes ont été utilisés pour finaliser le vaccin H1N1 , il est possible que les soldats aient servi de cobayes humains.
                                                                                                              Cela s’est déjà vu n’est-ce pas !


                                                                                                              • liebe liebe 4 octobre 2009 23:27

                                                                                                                Juste une autre info:Baxter avait effectivement l’autorisation pour un vaccin , il a obtenu l’autrisation au mois de mars.
                                                                                                                http://www.scribd.com/doc/17458061/Baxter-Vaccine-Patent-Application

                                                                                                                Aux USA ces paroles sont légions Monsieur Renève.


                                                                                                                • liebe liebe 4 octobre 2009 23:32

                                                                                                                  @ Léon, je ne vois pas en quoi cela vous regarde. J’ai donné assez d’éléments pour que vous puissiez le déduire. Mais, si je souhaitais parler au nom de mon métier il serait inscrit dans ma présentation .


                                                                                                                  • JL JL 5 octobre 2009 00:24

                                                                                                                    @ Liebe : je crois que si vous persistez à leur répondre, vous n’allez pas tarder à comprendre à qui nous avons à faire. Et encore, là ce soir il n’y en a que deux : le troisième est indisponible jusqu’à demain, il a pris soin de prévenir la cantonnade, des fois qu’on s’inquièterait pour la cohésion du groupe : « S’il n’aboie pas avec ses acolytes, qu’on ne s’y trompe pas : c’est parce qu’il n’est pas là ». Là était le sens caché de la publication de son emploi du temps.


                                                                                                                  • curieux curieux 5 octobre 2009 07:35

                                                                                                                    JL a raison : ne pas parler aux cons, ça les instruit. La meilleure preuve c’est que Léon nous a prouvé que la vitesse de chute des tours du WTC étaient normales car il a appliqué à cette chute la formule qui donne la valeur de l’énergie CINETIQUE d’un corps que beaucoup d’entre nous nous ne connaissait pas, soit E=MC². Je trouve que ça fait l’effet d’une bombe, non ?
                                                                                                                    Léon, c’est une lumière... au carré


                                                                                                                  • JL JL 5 octobre 2009 11:38



                                                                                                                    Chère Liebe, du haut de sa grandeur ce monsieur Léon a la déplorable manie de chercher la petite bête.

                                                                                                                    Il n’insulte pas, dit-il : pas besoin, il a trouvé mieux en rapport avec l’dée qu’il se fait de lui^même. Le premier mail de lui auquel j’ai cessé de répondre commençait par ces mots : « Bonjour les petits ».

                                                                                                                    Le fait qu’il interpeller aussi ses adversaires par des « mon petit machin » n’a fait que conforter ma conviction qu’il valait mieux mettre la plus grande distance entre nous.

                                                                                                                    Rassurez-vous, je ne le vois pas prêt à vous servir du « ma petite Liebe ».  smiley


                                                                                                                  • liebe liebe 5 octobre 2009 11:57

                                                                                                                    @ Léon,
                                                                                                                    Si je ne donne pas de liste, c’est que je ne m’autorise pas à la donner car chaque personne est différente et peut trouver auprès de professionnels avertis, avec des consultations au cas par cas des méthodes qui leurs sont appropriées.
                                                                                                                    Au lieu de me décrédibiliser, je pense que ma réponse vous permettra de comprendre qu’ici, comme ailleurs il est hors de question de pratiquer la médecine via le net. Quel professionnel s’y amuserait ?
                                                                                                                    Toujours est-il que je persiste et signe , en disant qu’il existe des méthodes qui permettent de lutter contre cette grippe et qui ne sont ni le Tamiflu ni les vaccins.


                                                                                                                  • JL JL 5 octobre 2009 12:12

                                                                                                                    Léon : si j’apprécie le ton mesuré et le bon sens contenus dansle post qui m’est adressé ci-dessus, en revanche cela n’efface pas votre coté inquisiteur et l’aveu implicite que seuls les arguments d’autorité vous intéressent. Pourquoi si un argument vous paraît non recevable mettez-vous ainsi la pression sur son auteur ? Ne sont-ce pas là des procédés d’ayatollah ?


                                                                                                                  • JL JL 5 octobre 2009 12:18

                                                                                                                    ps. Bien entendu, les seuls arguments d’autorité qui vous conviennent sont précisément les arguments qui vous conviennent !

                                                                                                                    Ce monsieur qui traite dans une vidéo Roselyne Bachelot de menteuse a, me semble-t-il autant d’autorité sinon davantage que la ministre : Mais curieusement, ce qu’il dit ne vous intérresse pas !


                                                                                                                  • JL JL 5 octobre 2009 12:29

                                                                                                                    Son petit Renève a parlé. Que dis-je, « roqueté » !


                                                                                                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 octobre 2009 07:22

                                                                                                                    A noter pour ceux qui souffrent :

                                                                                                                    la capitale de Tamalou c ’est  Bobola .


                                                                                                                    • Paul Cosquer 5 octobre 2009 07:43

                                                                                                                      Alerte au Vacc’1N1 !


                                                                                                                      • liebe liebe 5 octobre 2009 12:01

                                                                                                                        Sue ce Messieurs, je retourne travailler...


                                                                                                                        • liebe liebe 5 octobre 2009 12:02

                                                                                                                          pardon, sur ce.



                                                                                                                            • guillaume guillaume 22 octobre 2009 00:00

                                                                                                                              merci pour cet article qui fait un point brillant sur les déclarations des politiques.
                                                                                                                              Ces déclarations manquent de cohérences c’est certain.
                                                                                                                              De part ma formation de généticien, j’espère amener un regard nouveau par rapport à la nécessité d’une vaccination massive contre cette grippe.
                                                                                                                              Le risque individuel n’est en effet pas prouvé.
                                                                                                                              Le vaccin ne nous aidera pas à combattre la mortalité actuellement observé.
                                                                                                                              Toutefois, chaque malade courre le risque d’être un laboratoire potentiel pour que ce virus mute en quelque chose de bien plus mortel.
                                                                                                                              Le problème du H1N1 est sa très forte transmission de l’homme à l’homme, bien plus que ce qui est normalement le cas pour la grippe saisonnière. Actuellement, l’OMS table sur une contamination mondiale de 1/3 de la population.
                                                                                                                              Ce taux accroit de façon significative le risque de recombinaison avec le virus H5N1 dont on connait la mortalité d’au moins 50% .
                                                                                                                              En bref, chaque porteur du virus H1N1 peut avoir une chance infime d’être contaminé par une souche de la grippe aviaire, mais le taux de malade exceptionnel rend cette probabilité non nul (phénomène de combinaison virale).
                                                                                                                               La vaccination massive diminuerait sensiblement ce facteur de risque, même s’il est infime.
                                                                                                                              Pour ce qui est des adjuvants, il est clair que cela représente une question sur l’impact de la santé public en terme de volume total de personnes vaccinés. Au niveau individuel, vous ne risquez rien (ou autant que de gagner au lotto si vous jouez). La polémique sur l’utilisation de mercure revient à empêcher les gens de consommer de l’espadon une fois par an, ce qui est ridicule. Pour le squaléne, la encore, il s’agit d’un risque faible au niveau individuel.
                                                                                                                              Pour finir, je précise que le dernier rapport de l’ECDC du 21 octobre fait état de 460 nouveaux décès au brésil, et de 300 nouvelles hospitalisions en soins intensifs en Espagne. Également, des contaminations de dindes et de cochons ont té rapportés au US. Toutes nouvelles infections est un risque que le virus se combine en une forme mortelle.
                                                                                                                              En bref, la vaccination n’est pas réellement un risque individuelle : il y a de cela quelque jour mon neveu de 6 ans en Guyane a failli y passer : les médecins ont déterminé qu’il était une population à risque parce qu’il avait UNE crise d’asthme depuis sa naissance !
                                                                                                                              Je ne milite pas en faveur de la vaccination massive, mais je voulais vous avertir des risques de l’absence de toute mesure.
                                                                                                                              Guillaume BELLIARDO
                                                                                                                              Ing Agro ULB. Généticien
                                                                                                                               


                                                                                                                              • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 22 octobre 2009 01:10

                                                                                                                                Merci à vous pour cette brillante contribution smiley


                                                                                                                              • Priscilla 20 novembre 2009 19:20

                                                                                                                                Bonjour,
                                                                                                                                Un clip vient de sortir sur la grippe A. C’est bien fait, et très rafraichissant, légèrement moqueur sur la paranoïa. A voir !
                                                                                                                                http://www.dailymotion.com/video/xb7k0f_arkenight-grippe-a-h1n1-new-guest_music


                                                                                                                                • sebounet 18 décembre 2009 16:17

                                                                                                                                  y’en a marre de ce vaccin !!!!! ;)
                                                                                                                                  Non mais sincèrement c’est vraiment lourd !!roseline bachelot qui en rajoute une couche à chaque fois en plus... ça devient étouffant . ils auraient mieux fait de se cantonner à une communication simple avec les leurs gels bactéricides , l’anti bactérien lampe berger des mouchoirs en papier sur soi tout le temps et basta !


                                                                                                                                  • Phoenix 31 août 2011 12:01
                                                                                                                                    Bonjour,

                                                                                                                                    Un post pour vous faire part de mon traumatisme vaccin grippe a..
                                                                                                                                    J’ai 30 ans je suis mariée, j’ai une petite fille de 4 ans et je suis plutot une personne dynamique avec une vie active bien remplie.

                                                                                                                                    Je me suis fait vaccinée avec le PANENZA (sanofi-pasteur) avec ma fille en déC 2009, car en pleine polémique de s’il fallait ou non faire le vaccin, la pédiatre de mon enfant, nous avait fait de bonnes remontrances selon lesquelles nous étions des parents imprudents de ne pas la faire vacciner. Bref, nous avons elle et moi été faire la queue pendant des heures dans un centre de vaccination. Depuis ma santé a vraiment changé et je désespère de pouvoir sortir de ça. Heureusement ma fille elle n’a rien et c’est ça le principal pour moi.

                                                                                                                                    Ma fille a été au plus mal pendant 48h et c’est passé ensuite comme c’était venu et n’a rien du tout. Pour ma part, tout a commence 3 jours apres le vaccin. J’ai eu une paresthésie de tout le cote gauche. Petit a petit la jambe, puis le bras, puis le visage. j’ai été hospitalisé et vu par le neurologue en chef. J’étais très en colère à ce moment là, parce que je ne comprenais pas ce qui m’arrivait, j’avais peur aussi et on ne s’occupait pas vraiment de mon cas, puisqu’on m’avait même mise dans un autre service par manque de place... Ce neurologue ne me semblait de pas très pressé ni inquiet de quoi que ce soit son service étant un mouroir à patient, j’ai jugé bon après 4 jours d’admission ou ils se sont décidés à me faire passé un IRM j’ai décidé de sortir dès les résultats obtenus.. alors qu’ils souhaitaient eux me faire une ponction lombaire... après mon refus, le neurologie en chef à conclut que j’avais certainement un pb cardiaque (j’ai des écrits)....

                                                                                                                                    Mon état ne changeant pas des masses, je suis allée dans une clinique privée , où là les médecins semblaient plus réceptifs à ma condition.. Je crois, il me semble qu’ils ont signalé mon as au centre anti poison à Marseille. Ils ont étudié les résultats de l’irm, qui n’indiquait rien, ils ont fait un electro cardiogramme qui n’indiquait rien et un echo dopler des veines du coup qui semblait aussi correct. Après quelques jours en surveillance, ils m’ont arrêtes encore quelques semaines car je ne disposais toujours pas de l’utilisation de ma jambe gauche, toute paresthésiée.. et donnée des rdv en cabinet avec le neurologue qui m’a suivi chez eux. Les semaines qui ont suivi à la maison ont été super compliquée..... J’ai fais des crises à répétitions, je ne décollais pas des 9 de tension max, j’avais des malaises vagaux, des malaises lipothymiques, des céphalés atroces, vertiges, des maux au coeur, c’était infernal ;.. j’ai appelé d’ailleurs quelques fois sos médecin ou les pompiers, pensant que j’étais en train de faire un arrêt ou encore de partir dans une paralysie ou un comas... Comme si je sentais que ça allait vraiment mal finir et qu’il fallait que je me tienne éveillée et que je lutte pour ne pas partir... Alors oui il voyait bien que j’avais une tension très basse ou encore de la fievre ou encore des palpitations ou encore que j’étais blanche cadavérique ou encore que j’avais un manque de résistance au membre paresthésié, personnes n’a nié.. mais personne n’a pas non plus voulu faire de rapprochement officiel avec ce vaccin alors que tout allait bien avant que je le fasse....

                                                                                                                                    Le neurologue m’a fait passé un scanner cérébral qui n’indiquait rien et un électromiogramme normal.. Il a commencer à parler de migraine avec aura... Puis, il a commencé à m’expliquer qu’il faudrait pour voir vraiment ce que j’avais que je soit en crise au moment des scanner ou examens.... et chaque fois (évidemment), ce n’était pas le cas... Alors oui c’était très rassurant de voir que tous ces examens passés sans crise n’indiquait rien d’anormal, je soufflais à chaque fois... mais ma vie a vraiment change et je suis fatiguée de tout ça : Hypotension, palpitation de coeur, pointe, grande fatigue, paresthésies passagères (avec douleurs souvent) des pieds au visage (toujours le cote gauche), malaise, vertige, sifflement dans les oreilles, maux de tête... Et pleins de choses que j oublie tellement....

                                                                                                                                    Puis lui et mon médecin de famille (de l’époque), qui été en communication, on commencé à me dire que c’était aussi dans ma tête, que ça venait de moi...qu’il y’avait un fort caractère psychologique à tout ça...et ils m’ont mis sous lexomil !!!!!

                                                                                                                                    Ils ne trouvait pas... alors c’était forcément psychologique... J’ai donc changé de médecin, me sentant complétement abandonnée.. j’avais moins de fréquence de crises mais c’était toujours bien présent et insupportable.. Je vois donc depuis un médecin généraliste qui est extra, qui travaille aussi à sos médecin. Il pratique la médecine généraliste et aussi la médecine chinoise. Il a réussi a enrayé le caractère systématique des crises et me soulage avec de l’accuponcture...

                                                                                                                                    Depuis, nous sommes en sep 2011, et c’est toujours pareil ça va ça vient, Je vois régulièrement mon médecin,j’ai fais depuis aussi un examen avec un cardiologue qui a fait une echo du coeur (normale) et un fond d’oeil chez un ophtalmo (normal).. Tout parait toujours normal aux examens... c’est dingue, les symptomes sont pourtant bien présents et visibles.. c’est ça qui est fou, y compris que ce soit systématiquement et uniquement le coté gauche... c’est vraiment incompréhensible et très « emmerdant » (faut le dire) Mes patrons sont très cool avec ça parce qu’ils avent que je suis une grosse bosseuse et c’est eux qui me forcent à rentrer si j’ai une crise, ou meme ils me raccompagnent. Ils voient bien physiquement par exemple quand j’ai une crise qui me prends..
                                                                                                                                    ma joue d’un coup elle devient rouge, ou alors je deviens blanche d’un coup les yeux tombant, éteinte... bref, ils sont très compréhensifs...

                                                                                                                                    Pour l’heure d’auj, je n’avais quasi plus fait depuis quelques mois de crises avec de grosses paresthésies, juste de sacrés malaises...mais là ça revient depuis un mois ça n’arrête pas trop, un peu tous les jours, un peu toutes les semaines, en vacances ou non, au bord de la plage ou au boulot.. J’ai un tempérament très optimiste, mais c’est parfois très démoralisant... Parce que ça arrive l’air de rien, alors que je rigole, que tout va bien...et d’un coup ça me tombe sur la tête sans prévenir et je suis au plus mal et ensuite je mets des semaines à récup des paresthésies qui viennent et repartent... des céphalés et de touts les autres symptomes, vertiges, oreilles qui sifflent abattement, hypotension... palpitations...

                                                                                                                                    Merci de votre lecture, je m’aperçois que j’ai bcp écrit... Je ne sais pas trop ce que je peux faire, je continue à garder la pêche et le sourire malgré tout,

                                                                                                                                    Je fais avec, c’est comme ca ;... Je ne sais pas si d’autres personnes sont dans ce cas (réaction vaccin), j’imagine, j’imagine surtout qu’il y a pire aussi...et que je ne suis surement pas la plus à plaindre.. Je ne sais pas si on peut avoir un recours en justice aussi.. vu que personne ne veut se mouiller pour établir un rapport avec la vaccination... je suis fatiguée de tout ça.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès