• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Aurons-nous un jour un véritable Etat de droit en France ?

Aurons-nous un jour un véritable Etat de droit en France ?

 

Un tragique incident à Nantes, quartier du Breil un homme de 22 ans dans une voiture signalée suspecte refuse d'obtempérer à un contrôle policier, il tente de s'enfuir, fait marche arrière, heurte un policier, un autre policier tire sur le véhicule, le jeune homme est tué.

L'individu, connu des services de police, faisait l'objet d'un mandat d'arrêt lié à des vols commis en bande organisée et son véhicule avait été mis sous surveillance pour avoir servi au trafic de stupéfiants.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/jeune-tue-par-la-police-a-nantes-ce-que-dit-le-rapport-d-intervention-04-07-2018-7806690.php

 

Alors bien sur c'est très grave, il y a un mort, bien sur, une enquête de la police des polices s'impose, y a-t-il eu une bavure ? y a-t-il légitime défense ou pas ?

Si il y a eu bavure, elle doit être et sera sanctionnée. On doit attendre l'enquête pour connaître la vérité.

 

Maison des associations en feu

 

Mais dans certaines villes, cela ne se passe pas comme cela, on n'attend pas le résultat de l'enquête. C'est l'explosion immédiate, c'est l'émeute, dans certains quartiers. Des individus cagoulés brûlent tout et n'importe quoi, des voitures, des écoles, des mairies, des bâtiments publics, des commerces, on casse tout ce qui tombe sous la main, on agresse la police.

L'enquête, on n'en a rien à faire, la justice ce sont certains jeunes des quartiers qui décident comment l'appliquer et décident de qui a raison, pas besoin d'enquête.

 

Dans ce cas à Nantes, ce drame a été aussi le point de départ d'autres violences urbaines dans d'autres quartiers sensibles de Nantes, à Malakoff et aux Dervallières, Super marché, annexe de la mairie, bibliothèque, voitures, commerces ont été incendiés par des cocktails Molotov, préparés depuis quand ?

Les émeutes se sont poursuivies hier soir, et la marche blanche qui doit être organisée risque de dégénerer.

 

Et à chaque fois, c'est pareil, le scénario est identique. même des incidents beaucoup moins graves donnent lieu à ces violences urbaines qui nous coûtent une fortune, font des blessés dans la police et les émeutiers.

Les populations de ces quartiers vivent dans la violence et l'insécurité qui entretiennent un climat délétère.

 

Et l'état, que fait l'état ? l'état tremble, l'état à peur, l'état plie, rappelez vous Théo visité par notre président par crainte que les quartiers s'enflamment. A Nantes, pas d'arrestation, la rue fait la loi.

L'état ne veut pas agir, le syndrome Malik Oussekine paralyse nos forces de l'ordre. La police, a des ordres, « laisser faire ».

Si l'état de droit se rétrécit comme peau de chagrin, les quartiers de non droit eux se multiplient. Quand un dit de non droit c'est faux, il y a une loi dans ces quartiers, celle des caïds et des trafiquants. Quartiers pour certains interdits à la police, des quartiers de non France.

 

Il y a 4 niveaux d'insécurité pour désigner ces quartiers, le niveau le plus critique étant le niveau 1

 

Niveau 1 : QSN (QUARTIERS SENSIBLES DE NON-DROIT) : Quartiers où règnent les bandes et la délinquance avec des faits de violences urbaines, fusillades ou règlements de comptes et trafic en tout genre. Ce sont les quartiers les plus chauds de France considérés comme des zones de non droit.

Plus de 70 quartiers sont catalogués niveau 1.

 

Parler des quartiers sensibles ce n’est pas stigmatiser des populations mais au contraire dénoncer l’abandon dans lequel on laisse ces populations qui sont les premières à souffrir de ces zones de non droit, de cette délinquance, de cette violence pratiquées par une minorité.

Les premières victimes sont les gens qui y habitent, qui pour la plupart voudraient vivre paisiblement et qui n’ont pas les moyens de partir, aller vivre ailleurs ! Elles n’ont d’autre choix que de subir la loi des gangs, des dealers, des extrémistes.

La reconquête de ces quartiers passe par d'autres mesures que le doublement des classes de CP, mesure indispensable certes, mais ridiculement insuffisante. Le plan Borloo a été balayé d'un revers de main par Macron pour qui les problèmes de l'Europe sont prioritaires par rapport aux missions régaliennes de l'état qui sont d'assurer la sécurité, éviter les violences et donner les moyens à la justice afin qu'elle puisse fonctionner correctement.

Tant que l'état ne prendra pas toutes les mesures pour reconquérir ces territoires perdus de la république, la violence, les émeutes, les trafics d'armes et de drogue continueront de se développer et de rendre le vivre ensemble de plus en plus improbable..

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

240 réactions à cet article    


  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 5 juillet 13:50
    C’est uniquement une question de moyens et non pas d’une question de volonté. Tout comme pour la justice, la santé, l’armée... qui connaissent aussi des effets du manque d’investissement ou pire de coupes drastiques.
    Les peines d’emprisonnement de moins de deux ans ne sont pas exécutées non pas parce que le système est tolérant, mais tout simplement car il n’y a pas de place en prison. Donc petit à petit, il n’y a plus de raisons pour intervenir pour des gens qui se prendraient deux mois.

    Pour trouver l’argent :

    - Soit on finance par la dette (un report d’impôt) et là les marchés internationaux ne sont pas d’accord
    - Soit on finance par une dévaluation (on imprime) et là l’UE n’est pas d’accord
    - Soit on finance par l’impôt et là Mr Rothschild* n’est pas d’accord
    - Soit on laisse la situation s’empirer et l’on espère que les lois du marchés vont trouver un moyen ingénieux pour transformer la colère en satisfaction, le coût en revenu, et là Macron, l’UE et Mr Rothschild* sont d’accord !

    Plus les gens vont râler, plus ils seront prêts à accepter des solutions exotiques

    * : nom pris au hasard

    • Fergus Fergus 5 juillet 14:15

      Bonjour, La Voix De Ton Maître

      « Les peines d’emprisonnement de moins de deux ans ne sont pas exécutées »

      Ce n’est pas exact : elles peuvent ne pas être exécutées - et de fait nombre de délinquants échappent au séjour en détention - mais ce n’est pas le cas de toutes ces peines, certaines étant de facto exécutées, notamment lorsqu’elles concernent des récidivistes.

      Pour le reste, vous avez raison, c’est moins un problème de volonté des pouvoirs publics que de moyens de l’appareil judiciaire au sens large (police + justice + administration pénitentiaire).


    • moderatus moderatus 5 juillet 17:18
      @La Voix De Ton Maître
      Bonjour,

      C’est uniquement une question de moyens et non pas d’une question de volonté. Tout comme pour la justice, la santé, l’armée... qui connaissent aussi des effets du manque d’investissement ou pire de coupes drastiques.

      je ne suis pas entièrement d’accord, bien sur il faut des moyens, mais il y a un manque de volonté évident et des compromissions.

      pendant des années on a acheté la paix sociale
      Pendant des années les élus ont essayé d’acheter cet électorat
      depuis des années on ne s’attaque pas au commerce de la drogue, car de nombreux quartiers vivent de cette économie parallèle et la supprimer serait l’explosion sociale, car on n’a rien mis en place de solide , on a laissé le communautarisme s’installer, on ne s’est pas occupé de mixité sociale.

      L’argent n’est pas le seul levier.



    • Paul Leleu 5 juillet 18:03

      @moderatus


      le désordore arrange les affaires de nos gouvernants et des oligarques... pendant que nous crevons sous la botte des kapos - dealers , le grand capital voyage à travers le monde... 

      ce n’est pas un manque de volonté (ni de moyens)... c’est une volonté délibérée de foutre la bazar... quelle meilleurs police que la délinquance ? les gens tremblents, se taisent et rasent les murs...


    • mmbbb 5 juillet 18:53

      @moderatus il parait selon le FIG que le departement le 9- 3 est submergé par l immigration irréguliere Les migrants arrivent encore et encore Quant a la mixite sociale arrêtez de jouer votre Hollande ou hildallgo cela ne marche pas desole J ai donne je n avais pas de fric etant jeune , j ai subis je voterai extreme sans etat d ame Voila le cheminement de tant de francais qui doivent la fermer . Nous trouvons toujours des justifications a des gesn qui foutent le bordel Cette merde je l ai vu poindre depuis tres longtemps mais c est l ideolgie qui a verole le debat Video eloquente https://www.youtube.com/watch?v=-QYOCnhcW8c


    • moderatus moderatus 5 juillet 18:56

      @Paul Leleu



      ce n’est pas un manque de volonté (ni de moyens)... c’est une volonté délibérée de foutre la bazar... quelle meilleurs police que la délinquance ? les gens tremblents, se taisent et rasent les murs...
      je crains que vous n’ayez une par de raison dans votre idée de volonté délibérée.

      papa Macron va nous protéger par des discours et des promesses.

      le mondialisme, doctrine de l’oligarchie financière et de nos gouvernants est capable de ce cynisme


    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 5 juillet 19:09
      @moderatus

      On peut dire volonté de payer ce qui doit l’être alors.

      pendant des années on a acheté la paix sociale
      Pendant des années les élus ont essayé d’acheter cet électorat

      Juste car c’était beaucoup moins cher et politiquement plus vendeur que donner les moyens à la justice et à la police. Et cela aurait incité de donner plus de moyens aux autres : armée, pompiers, infirmières...

      Tout va se transformer en partenariat public-privé sous les applaudissements des banquiers, sans qu’on s’en rende compte à force d’être fatigués d’un système aux bouts de ficelles.

    • moderatus moderatus 5 juillet 19:09

      @mmbbb


      Il n’y a guère la mixité sociale existait, on n’a rien fait pour la faire perdurer..

      je ne vois pas personnellement de solution dans la contamination du communautarisme, des quartiers de non droits sauf des affrontements plus violents à venir.

    • moderatus moderatus 5 juillet 19:24
      @La Voix De Ton Maître


      Juste car c’était beaucoup moins cher et politiquement plus vendeur que donner les moyens à la justice et à la police. Et cela aurait incité de donner plus de moyens aux autres : armée, pompiers, infirmières...


       c’est plus facile ,vous avez raison, mais par cette méthode ils ont ouvert une boite de pandore et le résultat risque d’être explosif.
      le sentiment d’impunité est difficile à effacer.

    • Ouallonsnous ? 5 juillet 19:33
      @La Voix De Ton Maître

      « une enquête de la police des polices s’impose, »

      Croyez vous qu’une enquête dans laquelle la police et l’état sont juges et parties puissent déboucher sur l’expression de la vérité, partant et à priori de la « Justice » ?

    • Jason Jason 5 juillet 21:01

      @La Voix De Ton Maître


      Mon pauvre vieux ! Vos propos sont tellement nuls ! Vous n’avez rien à dire et vous le chantez sur tous les toits. Avez-vous pensé à aller à la pêche ? Peut-être que les poissons vous comprendront...

    • mmbbb 5 juillet 22:12

      @moderatus « les territoires perdus de la republique » coecrit par M G Bensoussan en 1995 A l epoque a la sortie de son essai , l elite avise lui a repondu par des quolibets des lazzis . Le phenomene s est amplifie qu a t on fait ? Rien .Mehra est issu de ces territoires comme tous les poseurs de bombes notamment ceux qui ont zigouille CABU Lorsque la gauche, comme un seul homme debout s insurgeait contre le « delire securitaire de la droite » qu a t on fait rien au nom de l idelogie Sauf que ces petits sauvageons sont apolitiques et lorsqu ils ont ont commence a s en prendre par exemple aux controleurs de la SNCF dans la banlieue de Paris qu a t on fait , installer une police ferroviaire . Extraordinaire puisqu elle fut demandee par les syndicats Idem ces syndicats qui demandent desormais la presence de la police dans les etablissement scolaire alors que leurs aieux crachaient sur la police Quant au terme de « sauvageon » Chevènement fut critique Ce terme donna lieu a une analyse semantique Ce terme fut juge « stigmatisant » . Voila le niveau de schizophrénie des francais Quand les migrants agressaient les filles dans la rue une féministe Caroline de Haas propose « d’élargir les trottoirs » Societe decadente qui ne merite que d imploser point barre . C ’est un phenomene general en Europe Ce cher C Lanzann vient de quitter ce monde il connu la haine et le chaos , il est certain que nous connaitrions a nouveau la haine et le chaos a cause de cette mentalite de bisounours degenres L histoire ne sert a rien 


    • moderatus moderatus 5 juillet 22:22

      @mmbbb


      Societe decadente qui ne merite que d imploser point barre

      une société décadente, une civilisation comme dit Onfray qui est en voie de disparition, mais faut -il baisser les bras , faut -il se résigner, vis à vis de nos enfants et nos petits enfants avons nous le droit à la résignation ?

      je pense que non !


    • mmbbb 5 juillet 22:35

      @Paul Leleu t as raison Leleu nos gentils « sauvageons » auraient moins fait le con sous la ferule d un bon regime communiste. Staline connaissait tres bien les bonnes methodes , un bon passage a tabac les aurait deja calmes un peu . Par ailleurs dans les pays arabes, ces gentils « sauvageons » notamment en Algerie auraient eu droit a un traitement partculier Une femme dans le FIG racontait qu elle pouvait sortir a n importe quelle heure aux Emirats Arbes unis , ce n est pas le cas a Paris T as raison Lelu les pays capitalistes sont des decadents sauf comme le maire de N YORK, Giuliani ayant decide d appliquer zero tolerance avant que cette ville ne bascule dans la violence . Nous pouvons aussi faire sous traite ce problème par Poutine . Le maire communiste du 9- 3 etait pour une ville monde Il a reussi T as raison Leleu 


    • mmbbb 5 juillet 23:06

      @moderatus Je n ai pas d enfant je ne me battrai pas pour les autres . C ’est un choix , Il fallait etre plus coherent moins démagogique s occuper avant tout de la jeunesse native de ce pays . Je ne fus jamais une chance pour ce pays Tant mieux Lorsque je vois que je suis remplace par cette cohorte de migrants la France de demain est sauvee Des critiques j en ai reçu Anecdote j ai ete a la CFDT , j avais dit que dans les banlieues il y aurait des trafics d armes etc ; C etait l epoque de « Touche pas à mon pote » Je me suis tire Quand un enseignant se prend un bonne beigne, je pleure ? non cela me rejouis Idem pour la montée de l islamisme en france , toujours les m^mes attaques ad hominem lorsque l on evoque un probleme mais desormais les femmes voilees sont presentes dans la rue L islam est dans l espcace public, on n entend que cela a longueur d année . je pourrais developper evidement plus . En france depuis la révolution il y a eu deux France celle qui veut detruire l autre Les gauchistes se sont servis de l ideologie afin de faire prevaloir et d instaurer cet etat de fait C est une evidence L immigration a ete une arme mais comme un sabre elle peut etre a double tranchant c ’est ce qui est en train de se produire, un lent délitement de la societe francaise . Exemple de demain le departement le 9 - 3 , il suffit de reprendre la chronologie Il n y a plus de « White » comme sur le marche E Valls . Nota la Suede par exemple a les memes maux depuis que ce pays s est ouvert a une certaine immigration , les Polonais ont retenu la lecon Les Polonais sont mis a l index . Bon l elite commence a s inquiété de la « montée des populismes » . Hollande dans un sursaut de lucidite affirme dans son bouquin ( je l ai entendu ) qu il craint la sécession de certains territoires. En politique contrairement aux mathematiques , il n y a pas de hasard Ce sera le mot de la fin Moi je regarde tout ceci d un oeil detache et si j avais du fluzz je partirai definitivement L argent permet d acheter son havre de paix pas dans le 9 -3 cela va de soit


    • moderatus moderatus 6 juillet 09:03

      @mmbbb

      moderatus Je n ai pas d enfant je ne me battrai pas pour les autres . C ’est un choix , Il fallait etre plus coherent moins démagogique s occuper avant tout de la jeunesse native de ce pays . Je ne fus jamais une chance pour ce pays Tant mieux Lorsque je vois que je suis remplace par cette cohorte de migrants la France de demain est sauvee Des critiques j en ai reçu Anecdote j ai ete a la CFDT , j avais dit que dans les banlieues il y aurait des trafics d armes etc ; C etait l epoque de « Touche pas à mon pote » Je me suis tire Quand un enseignant se prend un bonne beigne, je pleure ? non cela me rejouis Idem pour la montée de l islamisme en france , toujours les m^mes attaques ad hominem lorsque l on evoque un probleme.

      Votre argumentation est tout à fait claire, votre démarche aussi, vous vous êtes confronté à des attaques ad hominem quand vous avez soulevé certains sujets .
      c’est le sort qui est réservé à ceux qui osent sortir du politiquement correct , du pas d’amalgame et de la bien bienpensance. mais je syuis dans ce camp aussi , qui renverse les tabous et va souvent à contre courant.

      Hollande dans un sursaut de lucidite affirme dans son bouquin ( je l ai entendu ) qu il craint la sécession de certains territoires. En politique contrairement aux mathematiques , il n y a pas de hasard Ce sera le mot de la fin Moi je regarde


      Hollande c’est exact parlé dans son livre de confidences de  partage du territoire.
      Il pensait que certains territoires de la républiques seraient irrécupérables par l’état et que des communautés se cantonneraient dans des espaces qu’elles géreraient dans certains domaines.
      Cela existe déjà en embryon en Angleterre, mais c’est une solution catastrophique c’est la libanisation de la rance avec routes les conséquences néfastes que l’on connait.




    • Garibaldi2 6 juillet 11:14
      @mmbbb

      ’’Moi je regarde tout ceci d un oeil detache et si j avais du fluzz je partirai definitivement’’

      Vu le clavier que vous utilisez il semble bien que vous soyez déjà parti.

    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 6 juillet 23:31
      @Jason

      Mon pauvre vieux ! Vos propos sont tellement nuls ! Vous n’avez rien à dire et vous le chantez sur tous les toits.

      Pareillement

      Avez-vous pensé à aller à la pêche ? Peut-être que les poissons vous comprendront...

      Pas mieux

      C’est quoi qui vous met en colère dans mon analyse sous l’angle économique ?
      - Le fait que je mette en défaut la complainte d’extrême droite que tout soit la faute du musulman ?
      - Le fait que je dérange le rythme de la marche d’extrême gauche pour la tolérance©
      - Le fait que cela démasque les petits malins qui jouent dans les deux registres pour pérenniser le bordel ambiant

      Faites votre choix ou spécifiez toute autre curiosité motivant votre commentaire que je n’aurai pas mentionné : libertarien, trumpien, poutinien... ou astrologique (la référence au poisson)...

    • Attila Attila 5 juillet 13:54

      Nous sommes en État de Droit lorsque les rapports de force sont remplacés par la règle commune : la loi.
      Mais ce principe est détourné lorsque la loi n’est plus déterminée par d’autres règles, comme le consensus par exemple, mais par des rapports de force.

      Aujourd’hui, la loi est faite par des élus mercenaires des puissances de l’argent, des lobbyistes, les élections sont truquées par des médias propriété de ces puissances de l’argent qui promeuvent les candidats favorables à leurs intérêts et cachent et dénigrent les « petits » candidats.
      Nous ne sommes pas en État de Droit.


      • moderatus moderatus 5 juillet 17:29

        @Attila


        Nous sommes en État de Droit lorsque les rapports de force sont remplacés par la règle commune : la loi.
        Mais ce principe est détourné lorsque la loi n’est plus déterminée par d’autres règles, comme le consensus par exemple, mais par des rapports de force.

        Entièrement d’accord avec vous je me souviens de ce sujet de philosophie proposé

        « doit -on être esclave des loi pour être un homme libre »

        je changerai esclave par l’adjectif respectueux, mais pour vivre dans un espace de liberté il faut respecter les lois et les faire respecter, ce qui n’est pas le cas.
        Ensuite les lois se changent ou s’adaptent, c’est le travail des parlementaires en démocratie.

        Alors quand les lois ne sont pas respectées peut-on affirmer être dans un état de droit ?

      • Paul Leleu 5 juillet 18:08

        @Attila


        il me semble que la loi n’est que la transposition écrite des rapports de forces à un moment donné... 

        quand ces rapports de force évoluent dans la société, varient trop par rapport à la loi écrite, alors le contrat social se déchire... et on évolue vers d’autres lois, témoins du nouveau rapport de force. 

        Aujourd’hui nous vivons une époque de changement de rapport de force : les peuples, très forts après 1945 ne font que reculer depuis (endormissement américain)... la loi suit les rapports de force sous-jacents de la société

        Le jour où les peuples sauront faire peur, et peser, alors les lois et les politiques reviendront en notre faveur. 




      • Attila Attila 5 juillet 19:24

        @Paul Leleu
        Je me base sur ce que disait Luc Ferry : en démocratie, on doit rechercher le consensus.
        Bien sûr qu’il y a des rapports de force mais leur expression doit être contenue par des règles. Là, il n’y a plus de règles, c’est la loi du plus fort. Et la force aujourd’hui, c’est le fric qui permet d’acheter les candidats et les élus ainsi que les médias.

        .


      • Ouallonsnous ? 5 juillet 19:34
        @moderatus

        « une enquête de la police des polices s’impose, »

        Croyez vous qu’une enquête dans laquelle la police et l’état sont juges et parties puissent déboucher sur l’expression de la vérité, partant et à priori de la « Justice » ?

      • moderatus moderatus 5 juillet 19:40

        @Ouallonsnous ?


        Croyez vous qu’une enquête dans laquelle la police et l’état sont juges et parties puissent déboucher sur l’expression de la vérité, partant et à priori de la « Justice » ?

        Ce que je crains ,je vais vous le dire, mais je pense que cela n’arrivera pas car il y a trop de spots sur cette affaire, c’est qu’on accable un peu le flic pour désamorcer les émeutes.




      • Attila Attila 6 juillet 16:45

        @Paul Leleu
        La loi défend d’abord un certain nombre de valeurs commune qui font consensus.
        Par exemple : l’égalité des citoyens devant la loi. Un rapport de force ne peut pas instituer une inégalité devant la loi car le Conseil Constitutionnel invalidera cette loi.

        .


      • Étirév 5 juillet 14:11

        L’auteur se questionne : « Aurons-nous un jour un véritable Etat de droit en France ? »

        Il me semble qu’il ne tient qu’à nous que cela change.

        Mais les masses le comprennent-elles, et même le veulent-elles réellement car il s’agit là de changer toutes ses habitudes de faire, de penser, de confort, de paresse, intellectuelle ou physique, etc., en un mot d’Évolution ?

        Qui créé et pérennise les Sociétés telles qu’elles sont si ce n’est ceux qui y vivent ? 

        Cordialement.


        • moderatus moderatus 5 juillet 17:35

          @Étirév



          Il me semble qu’il ne tient qu’à nous que cela change.

          Mais les masses le comprennent-elles, et même le veulent-elles réellement car il s’agit là de changer toutes ses habitudes de faire, de penser, de confort, de paresse, intellectuelle ou physique, etc., en un mot d’Évolution ?

          Bien sur ,il ne tient qu’à nous que cela change , mais faisons nous les bons choix, prenons nous les hommes capables de diriger les pays ? 

          ne nous laissons nous pas manipuler par les politiques et les médias ?

          J’ai lu votre lien, et la vérité par l’amour et la religion, je suis un peu sceptique, certaines religions appellent à n’obéir qu"aux lois de Dieu et pas à celles des hommes, rappelez vous la séparation de l’église et de l’état , église qui faisait autrefois les rois.


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 juillet 18:16

          @moderatus

          Il n’y a pas la religion mais des religions, avec des différences énormes. La plus récente des trois plus grandes religions abrahamiques, l’islam, est cent fois plus dangereuse que les deux autres.

          Certes, le judaïsme et le christianisme continuent d’enseigner et de justifier une prétendue « bonne violence prétendument voulue par Dieu » mais c’est dans sa manifestation à l’époque de l’Ancien Testament, il y a 3000 ans, qu’elle est défendue.

          Il y a 2000 ans, le juif Jésus de Nazareth a tenté, durant les trois dernières années de sa vie, et jusqu’à accepter d’en mourir sous la torture, de faire comprendre à ses coreligionnaires que leur Dieu ne voulait que l’amour universel.

          Six siècles plus tard le prophète Mohamed, créateur de l’islam, a relancé, revivifié et re-justifié la croyance directement criminogène, celle qui a fait des centaines de millions de morts en application de cette croyance.

          Même si leur théologie reste sur ce point révoltante, le judaïsme et le christianisme ne sont plus qu’indirectement criminogènes, par leur soutien à celle qui l’est directement et, plus concrètement, dans la France et l’Europe contemporaines,  par l’aide qu’ils apportent à l’expansion de l’islam.


        • moderatus moderatus 6 juillet 19:07

          @Pierre Régnier


          Vous l’avez surement compris je suis athée, grâce à Dieu comme chantait Mouloudji.

          A un archiprêtre de mes amis qui officiait de côté de Bordeaux m’a demandé une fois,

          « pourquoi vous qui êtes un humaniste, et quelqu’un qui a du cœur , vous n’êtes pas croyant. »
          je lui ai répondu ;

          c’est la fréquentation des croyants qui m’a éloigné de la religion

          Il m’a regardé , a souri et m’a tapoté le genou. amicalement

          « je vous comprends »



        • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 juillet 22:21

          @moderatus
          Je l’avais compris mais, s’il vous plaît, ne rejoignez pas ces athées stupides qui sont parmi les plus responsables du désastre que constitue actuellement l’islamisation de la France.
          L’athéisme est très acceptable et même très respectable, mais je qualifie d’ « athées stupides » ceux d’entre eux qui, considérant que « les religions c’est que des conneries » ne croient pas nécessaire de regarder en quoi l’une d’elles est restée terriblement dévastatrice quand les autres sont devenues inoffensives.


        • McGurk McGurk 6 juillet 23:11

          @Pierre Régnier


          Les religions sont toutes offensives et elle l’ont toujours été.

          « Fais pas ci fais pas ça », « crois en ci et pas en ça ». Elles formatent les humains à agir de telle ou telle manière comme des robots, provoquent des catastrophes de grande ampleur et souvent des retours en arrière.

          Il aura fallu des plombes à l’Irlande à dire oui à l’avortement à cause de cette bande de culs bénis, l’Eglise a provoqué à ce sujet un recul important de la législation en Espagne. Et la liste est longue, très longue et ce depuis des siècles.

          Et encore, ces exemples ne sont que pour une seule religion...

        • moderatus moderatus 7 juillet 08:21
          @Pierre Régnier


          L’athéisme est très acceptable et même très respectable, mais je qualifie d’ « athées stupides » ceux d’entre eux qui, considérant que « les religions c’est que des conneries


          Je ne crois pas que les religions soient des conneries, je pense qu’elles ont une utilité e même une nécessité. mais comme tout ce qui touche à l’humain tout dépend de ce que en font les hommes,

          c’est plutôt la connerie humaine que je dénonce.
          je connais même des athées extrémistes et détestables

          Rabelais disait
          « Science sans conscience ,n’est que ruine de l’âme, »

          on pourrait paraphraser en disant

          religion sans conscience n’est que ruine de l’âme

        • aimable 5 juillet 14:21
          pour eux il faut justifier les exactions avant les conclusions de l’enquête , sinon après ce n’est plus possible, c’est ce que l’expérience leur a enseigné depuis longtemps , d’ailleurs c’est ce que vous faites remarquer avec l’affaire théo .
          peut on prendre la défense d’un type qui était aux portes du grand banditisme et qui le cas échéant n’aurait pas hésiter pas a tué, on recherche actuellement sont grand frère .

          • ZenZoe ZenZoe 5 juillet 14:48

            @aimable
            Une marche blanche est même prévue.


          • moderatus moderatus 5 juillet 17:42

            @aimable



            pour eux il faut justifier les exactions avant les conclusions de l’enquête , sinon après ce n’est plus possible, c’est ce que l’expérience leur a enseigné depuis longtemps , d’ailleurs c’est ce que vous faites remarquer avec l’affaire théo .

            certains se refusent a accepter toute loi en dehors de celles qu’ils on fixé eux mêmes . Alors ils condamnent la police et s’attaquent à tout ce qui représente l’état , ou la loi en y ajoutant quelques voitures et commerces suivant leur caprice.

            l’affaire Théo est un exemple flagrant, des villes et des quartiers ont connu des émeutes terribles , et après quand on connait le fond de l’affaire, on se rend compte que ces violences n’avaient aucune justification et qu’elles n’en auront jamais dans un état de droit.



          • Oliver HACHE Oliver HACHE 6 juillet 09:58

            @ZenZoe Hihihi... une marche blanche... pour un dealer, c’est bien la moindre des choses à faire...


          • Maitre Ratatouille Maitre Ratatouille 6 juillet 13:13
            @Oliver HACHE
            Sur une voie de chemin de fer en suivant les rails . smiley
            En tous cas ça sens la poudre et ce type n’a pas eu de veine


            • Loatse Loatse 5 juillet 14:31

              merci aux journaleux de cesser d’appeler ces TRUANDS « des jeunes » !


              ce sont pour beaucoup des délinquants multirécidivistes, trafiquants de drogues (coke, exta et autres saloperies létales, voir braqueur voire tout à la fois),

               Enfin sont pas si débiles que ca, preuve qu’il leur reste un neurone en état de fonctionnement, branché direct sur l’estomac : z’ont tout cramé, sauf : le supermarché...

              PAUVRES PAUVRES GENS QUI VIVENT CET ENFER AU QUOTIDIEN.. et je suis bien placé pour savoir de quoi je parle ma pomme et quelques familles de souche (il faut bien se rendre à l’évidence, les autres on leur fiche la paix) qui résistons pour garder notre logement au harcelement de haineux très particuliers qui veulent mettre en coupe réglée le quartier.

               Insultes, menaces, crachats sur les portes, matières fécales étalées sur les paillassons, prières et appels à la prière bruyamment diffusés fenêtres ouvertes dés potrons minet, sourates à fond la caisse le jour des attentats, audible dans tout le quartier, animaux de compagnie tués au fusil, d’autres empoisonnés menaces larvées de me tuer mon vieux chien qui aime tout le monde et qui n’aboie jamais mais qui est NOIR, IMPUR m’a t’on dit en veillant à ne pas le froler dans le hall...

              certains descendent du trottoir quand je marche avec, le tenant pourtant serrée.. ILS apprennent aux enfants à en avoir peur alors qu’il y a dix ans, des petits du quartier le promenait en laisse.

              les gentils du même « bord » ont peur devant CEUX LA, ils ne veulent pas d’histoire nous disent ils.. même les plus téméraires se font moutons. Déception profonde de ce que je croyais être de véritable amitiés,de véritables soutiens. ils ont peur.

              Avant on avait les dealers..

              c’était mieux (vous vous rendez compte qu’on finit par les regretter). les mecs ils filtraient qui venait dans l’immeuble (tu vas ou toi), dans le quartier, mais au moinsse on ne se sentait pas poussés dehors afin que le quartier devienne communautaire le bailleur favorisant le rapprochement des familles, c’est ce qu’il se passe,... 

              de temps en temps, on déplorait un mort (un réglement de compte au couteau, une handicapée égorgée pour 10 euros)

              on songeait alors à partir, mais les endroits proposés sont pire... grands ensembles périphériques à mauvaises réputation très éloignés des centres villes. 

              avec des petits revenus, des petits salaires pour la plupart d’entre nous. quand le privé est si cher, pas ou rarement isolé que tu te ruines en chauffage. tu te dis : pourquoi céder son logement avec jardin et cuisine intégré à d’autres qui estiment que c’est leur droit d’avoir ce que toi tu possèdes.. et qui te le disent !

              oui.

              je n’exagère pas.

              A cette heure nous avons plusieurs mains courantes mais la situation est très complexe, et ne rentre pas nous a t’on dit à la gendarmerie récemment dans le cadre du droit pénal, surtout depuis que nous ne sommes plus en état d’urgence..


              POURTANT, le climat devient de plus en plus délétère...

              Malheureusement, le commun des mortels qui vit en lotissement ou dans des petits centre villages ne voit rien venir.. n’a aucune idée de ce que nous vivons..

              VOUS, lecteurs d’avox n’avez aucune idée de ce qu’il faut appeler l’enfer des cités.. pas avant pas il y a une dizaine d’année, encore. maintenant, aujourd’hui c’est grave ce qu’il s’y passe.

              dehors les gens sont insouciants... impression de vivre un cauchemar.



              .





              • moderatus moderatus 5 juillet 17:51

                @Loatse


                merci pour votre témoignage, je pense qu’il va éveiller beaucoup de consciences.

                je m’évertue depuis longtemps que les premières victimes des voyous et caïds qui sévissent dans ces quartiers sont les habitants de ces quartiers.

                Certains essaient de les fuir, d’aller habiter ailleurs,mais ils n’en ont pas les moyens, alors ils subissent.

                ne pas agir, rester laxiste , ou ne pas voir la vérité est criminel.
                On tue le vivre ensemble sans penser aux conséquences sur l’avenir de notre société.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès