• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Comment salir Danièle Obono ?

Comment salir Danièle Obono ?

« Si nous contestons fermement les accusations dont nos contempteurs nous accablent, nous avons suffisamment de clairvoyance pour comprendre que la principale intéressée, madame Danièle Obono, ait pu se sentir personnellement blessée par cette fiction. Nous le regrettons et lui présentons nos excuses. À l’avenir nous maintiendrons la vigilance absolue dont doit faire preuve un journal comme "Valeurs actuelles", attaqué quotidiennement. » (Communiqué de "Valeurs actuelles", le 29 août 2020).



Même le journal reconnaît la faute morale ! Mais c’est trop tard, le mal est fait. La députée FI Danièle Obono a été l’objet d’une caricature odieuse au cœur d’une fiction dessinée dans le numéro de "Valeurs actuelles" du 29 août 2020. Comme la vie politique française aime bien depuis plusieurs années, une polémique est née de cette fiction parce qu’elle représentait Danièle Obono enchaînée en esclave. Une représentation qui a de quoi scandaliser unanimement toute la classe politique. Une telle unanimité est assez rare dans ce genre de polémique.

À qui profite la forte polémique ? On aurait pu imaginer aux deux parties, c’est-à-dire au journal "Valeurs actuelles" qui, par cette provocation, s’est fait un grand coup de publicité, et Danièle Obono, sa victime, qui a reçu des soutiens bien au-delà de ses frontières politiques habituelles.

"Valeurs actuelles" est un journal qui se situe généralement à droite de l’échiquier politique, et quand j’écris "à droite", il faut comprendre "bien à droite", c’est-à-dire "très à droite", principalement proche de Marion Maréchal. Les thèmes sécuritaires, les thèmes anti-élites sont généralement le miel de ce journal qui essaie en général de surfer sur l’électorat LR tenté par le RN. Mais avec cette polémique, le voici projeté encore plus à droite : car le RN, avec son trésorier et un vice-président, a rejoint les cohortes de l’indignation de ceux qui, pour l’occasion, soutiennent Danièle Obono.

Grâce à "Valeurs actuelles", le Rassemblement national devient un parti modéré, mesuré, le cœur sur la main, et prêt, à l’occasion, à soutenir une parlementaire qui pourtant faisait partie de ses pires adversaires, encore que l’histoire, même récente, a montré, à de très nombreuses reprises, des collusions évidentes (dans les thèmes de campagne) entre extrême droite et extrême gauche. Mais ici, Danièle Obono n’est pas une représentante de l’extrême gauche, elle est plutôt la représentante du "camp du bien" face au "camp du mal".

Les idées et même la personnalité de Danièle Obono ne sont pas "ma tasse de thé", ou plutôt, pour être clair, je me sens très éloigné des idées politiques de Danièle Obono et sa personnalité ne m’attire pas beaucoup parce que je l’ai souvent entendu plonger dans de nombreuses polémiques souvent inutiles, souvent contreproductives avec les causes qu’elle défend (qui, parfois, pourraient être justifiées), mais il peut aussi y avoir une forme de maladresse (par exemple, ses réflexions à propos des "Indigènes de la République" sont peu claires car partagées entre un sentiment de "lutte commune" et des propos particulièrement scandaleux des dits militants en question). Proche de José Bové, ancienne membre de la direction nationale du NPA, Danièle Obono a rejoint Jean-Luc Mélenchon en 2012 à l’occasion de sa première campagne présidentielle.

En revanche, j’apprécie la combativité de Danièle Obono. D’autres, dans la même situation qu’elle, sont beaucoup moins combatifs et même, beaucoup moins actifs. Le 21 décembre 2017, le magazine "Capital" a classé Danièle Obono en 6e position parmi les députés les plus actifs ! Au moins, elle participe très activement au débat national et qu’on soit pour, contre, sans opinion, elle concourt un peu à ce qu’on pourrait dire la lente progression de la conscience collective. On ne peut pas en dire autant de tous les députés !

Et pourtant, Danièle Obono a été élue de façon plutôt surprenante, personne, pas même Jean-Luc Mélenchon, n’avait probablement imaginé l’élection de cette jeune bibliothécaire parisienne de 36 ans le 18 juin 2017, de justesse au second tour, avec 50,7% des voix face à la candidate LREM donnée favorite.

Dans cette 17e circonscription de Paris (une partie des 18e et 19e arrondissements de Paris), plutôt de "gauche modérée", et terre électorale de Daniel Vaillant, ancien Ministre de l’Intérieur et député PS sortant (qui n’a fait que 6,6% au premier tour du 11 juin 2017 alors qu’il avait été réélu le 17 juin 2012 avec 72,8%), Danièle Obono n’a recueilli que 17,0% au premier tour, contre 31,0% pour sa concurrente LREM, soit le double. La gauche était particulièrement explosée dans la circonscription puisqu’il y avait un candidat communiste (assez connu) Ian Brossat (10,4%), une candidate avec l’investiture du PS et alliés (9,0%) mangeant sur l’électorat de Daniel Vaillant (6,6% donc) sans oublier les écolos EELV (6,3%) et de nombreux très petits candidats qui se réclamaient de la gauche ou de l’écologisme qui ont pris quelques %. À ces candidats, il faut aussi ajouter la candidate LR (6,5%) et la candidate FN (4,8%), tandis qu’en juin 2012, une autre candidate LR faisait quand même 18,3% et 27,2%, respectivement au premier et au second tours.

On voit clairement que les élections législatives ont suivi la logique présidentielle avec l’explosion des duels habituels LR vs PS en duels soit LREM vs FI, soit LREM vs RN. Il faudra d’ailleurs vérifier si cette évolution est pérenne et se renouvellera en juin 2022, même si, évidemment, il ne faut pas oublier la forte abstention en juin 2017 ni que les résultats de l’élection présidentielle de 2022 auront une grande influence sur les élections législatives (je reviendrai sans doute sur les velléités de changement de mode de scrutin qu’on entend en ce moment).

Tout cela pour dire que l’élection de Danièle Obono n’avait rien d’une évidence, car si le bon score de son adversaire LREM était imaginable (mordant sur l’électorat du PS et de LR), en face de cette candidate, Ian Brossat (dont Danièle Obono avait été la candidate suppléante en 2012) avait beaucoup plus de probabilité pour récupérer la mise du vote "gauche de la gauche". D’autant plus que Danièle Obono n’avait pas eu une très forte influence électorale jusqu’à ce scrutin : elle a mené la liste Front de gauche dans le 2e arrondissement de Paris aux élections municipales de mars 2014 et n’avait recueilli que… 2,8% ! (certes, ce n’était pas le même terreau électoral parisien).

_yartiObono02

Mais revenons à la polémique avec "Valeurs actuelles". Je ne sais pas si l’opération de la revue a été positive pour elle, probablement en vente ou en audience, mais peut-être pas en réputation : le directeur de la rédaction Geoffroy Lejeune, dont j’apprécie le talent de débatteur, souvent avec des arguments réfléchis qui méritent de s’y attarder même si on n’a pas les mêmes convictions, a été débarqué de LCI, du groupe TF1, parce que le groupe de télévision ne voulait pas voir sa propre réputation être salie comme "Valeurs actuelles". En outre, un autre journaliste de cette revue a quitté le navire pour rejoindre la station Europe 1 (mais cette transhumance peut évidemment ne pas être liée, elles sont courantes à chaque rentrée).

On peut bien sûr, comme c’est le cas des "lynchages" médiatiques quasi-unanimes, avoir un doute et surtout, refuser d’en rajouter. Après tout, l’idée de "Valeurs actuelles", qui était, à chaque nouvelle publication pendant l’été, de proposer à ses lecteurs une bande dessinée mettant en situation une personnalité politique connue dans une autre époque pour peut-être la confronter à ses propres idées, était intéressante en elle-même. Ainsi, Danièle Obono n’a pas été la première "victime" de "Valeurs actuelles" qui a aussi mis en scène Éric Zemmour, Didier Raoult, François Fillon, sans que ceux-ci ne s’en aient ému.

Des vraies fictions (présentées comme telles, donc, il n’y a pas d’ambiguïté sur cela) mettant en scène des vraies personnalités politiques, c’est même monnaie courante chez les romanciers et chez les éditorialistes politiques. J’ai par exemple le souvenir d’un livre d’anticipation de Christine Clerc qui imaginait le premier gouvernement de la cohabitation en mars 1986, plusieurs mois avant ces élections. Ce sont souvent des livres sans lendemain, car quand on connaît la suite, quel intérêt, sinon pour des historiens sociologues en manque de sujet d’études, d’avoir à relire des hypothèses d’école (c’est même un grand risque que prend l’auteur, si les événements ne lui donnent pas raison ; en revanche, un jackpot de réputation et crédibilité dans le cas contraire).

Des bandes dessinées qui mettent en scène des vrais personnages politiques, il y en a beaucoup aussi, tous les Présidents de la République, aussi les candidats, Marine Le Pen en a été la cible dans plusieurs d’entre elles, etc. Et cela est tout à fait admissible dès lors qu’on explique ou fait comprendre que c’est une fiction (c’est le problème des sites d’humour comme le Gorafi ou autres qui sont parfois repris au premier degré par des complotistes n’ayant pas compris que c’était de l’humour, notamment à propos de cette affaire faisant intervenir Danièle Obono).

C’est pour cette raison que je ne pense pas que l’ouvrage de "Valeurs actuelles" pourrait être condamné par la justice car il relève de la liberté d’expression. Dès lors qu’une personne est publique, et aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, tout le monde est susceptible d’être une personne publique, elle peut être "utilisée" en étendard, en cible, en objet de fiction, etc. Le regard des autres n’appartient plus aux personnes concernées, et heureusement, car c’est le signe d’une bonne santé démocratique.

Pourtant, je comprends l’indignation collective contre ces dessins et cette fiction représentant Danièle Obono enchaînée et je me joins à cette indignation car je trouve sa représentation très violente. Le Président Emmanuel Macron, qu’on ne peut franchement pas dire adulé par Danièle Obono, l’a appelée au téléphone pour lui assurer de son soutien, au même titre qu’il l’avait fait avec Alain Finkielkraut et Éric Zemmour lorsque chacun d’eux a été agressé, là physiquement, dans la rue, près de chez lui. Je trouve ce coup de fil tout à fait raisonnable et rassurant, même si, à ce rythme, le Président de la République risque de devoir téléphoner à tous les journalistes et tous les responsables et élus politiques, à tel point ces derniers peuvent être "bousculés" par d’indélicats contempteurs.

Car de quoi s’agit-il vraiment ? Pas de droit, car je pense que "Valeurs actuelles" utilisent la liberté d’expression et que la mention de fiction devrait éviter tout risque de calomnie. Il ne s’agit pas non plus de politique. Certes, l’idée sous-jacente et lourdement démonstrative de "Valeurs actuelles", c’est de dire que les Africains aussi ont été des négriers et de tenter, maladroitement, de dire que les Européens n’y étaient pas pour grand-chose. Une thèse discutable mais qui ajoute à un débat qui, de toute façon, ne sera jamais clos, mais qui relève plus de l’histoire que de la politique. J’ai d’ailleurs toujours trouvé stupide de s’exprimer ou d’agir en tant que "descendant d’esclave",car c’est de l’imposture intellectuelle.

On peut agir en tant qu’enfant, petit-enfant, voire arrière-petit-enfant d’une personne qu’on a connue ou dont on a entendu parler par un parent, mais descendant au cinquième, dixième degré n’a aucun sens, car d’une part, on n’est pas 100% le un sur deux puissance le degré de génération, on est aussi tout le reste, et si cela se trouve, parmi les ascendants, on peut aussi avoir les contraires. Et d’autre part, c’est l’essentiel, on n’a pas besoin d’être descendant d’esclave pour lutter fermement et efficacement contre toute forme d’esclavage (même moderne, cela existe même encore dans des maisons bourgeoises de Paris), et heureusement, sinon, l’esclavage existerait toujours !

Ce n’est pas du droit, ce n’est pas de la politique, je pense que ce qu’a commis "Valeurs actuelles" est une faute morale. Or, la morale, rarement elle est condamnable devant les tribunaux. Heureusement, sinon, on risquerait d’être sous une emprise d’une dictature de l’ordre moral (à définir).

Mais c’est bien de morale qu’il s’agit. Il ne s’agit pas de racisme, car il ne faut pas trouver du racisme dans toute intervention désagréable, c’est un côté victimaire, qui ne me paraît pas pertinent, d’y voir du racisme ou du sexisme dans toute attaque personnelle (puisque, ici, Danièle Obono est à la fois femme et à peau noire), même s’il y a une part de vérité dans cette réalité du racisme, en le dénonçant comme tel, on ne fait que l’alimenter, il vaut mieux l’ignorer.

Cette réflexion est discutable puisque le procureur de Paris a lui-même ouvert le 31 août 2020 une enquête préliminaire pour « injures à caractère raciste » (le titre de la bande dessinée était : "Obono l’Africaine") et Danièle Obono, de son côté, a déposé une plainte le 2 septembre 2020. Un article de Mediapart cite l’essayiste Albert Memmi (mort le 22 mai 2020) sur la définition du racisme qui conviendrait appliquée à cette fiction : « La valorisation, généralisée et définitive, de différences, réelles et imaginaires, au profit de l’accusateur et au détriment de sa victime, afin de justifier ses privilèges ou son agression. ».

De son côté, "Valeurs actuelles" a rejeté toutes les accusations de racisme : « Notre texte n’a rien de raciste. Sans quoi nous n’en aurions pas publié une ligne. Évidemment. Il est commode pour nos adversaires de nous imputer cette accusation, que rien n’étaie dans le contenu. Chacun pourra juger par lui-même de l’opportunité d’une telle fiction, mais personne n’y trouvera une banalisation de l’esclavage ou une quelconque stigmatisation. Évidemment. ». Dans son communiqué, le journal reconnaît toutefois la violence des images : « Les images néanmoins, et d’autant plus quand elles sont isolées sur les réseaux sociaux, renforcent la cruauté inhérente au sujet même. Il s’agit de dessins accompagnant cette fiction, et tout comme l’esclavage lui-même, les images de l’esclavage sont d’une ignominie sans nom. ».

Pour moi, il ne s’agit pas d’abord de racisme (rappelons que le racisme n’est pas une opinion mais un délit), mais il s’agit plus généralement de morale. Représenter un personnage public, même homme à la couleur de peau blanche, enchaîné pareillement, n’aurait pas été moins scandaleux.

Représenter une personnalité politique en dessin pour la fustiger, c’est chose courante. Toutes les caricatures y concourent et souvent pour le plus grand plaisir des lecteurs et même, parfois, des cibles (on peut aussi avoir le sens de l’humour jusqu’à l’autodérision). C’est ce que fait notamment "Charlie Hebdo" en sachant que le principe même du journal est d’être "audacieux" pour ne pas dire "grossier" voire "ordurier". Représenter Danièle Obono enchaînée en esclave aurait peut-être pu mieux passer, sans doute, dans un journal satirique car c’est l’objet même du journal, celui de transgresser les "bonnes mœurs".

"Valeur actuelles" a plutôt l’objectif d’être un magazine d’information générale de référence, pas un journal satirique. On peut donc plus s’étonner de dessins "orduriers" dans un tel journal, mais pourquoi finalement ? Ce qui choque en premier, c’est la représentation dégradante.

En effet, c’est une faute morale parce que c’est une humiliation, en plus, une humiliation inutile. J’ai l’impression qu’elle était le fruit d’un fantasme de l’auteur de la bande dessinée en question, du reste, auteur anonyme (courage, fuyons !). Ceux qui ne sont pas choqués devraient imaginer leur fille, leur femme voire leur mère (s’ils n’ont ni la première ni la deuxième) dessinée, caricaturée en tant qu’elle, ressemblante, nue dans une position érotique dégradante, quelle serait alors tout de suite leur réaction ?

Être représenté(e) en état de soumission totale donne une image particulièrement dégradante de la personne visée. C’est cela qui est méprisable dans le procédé de "Valeurs actuelles". Assouvir les plus bas instincts, les plus bas fantasmes d’un certain nombre de leurs lecteurs (j’imagine) pour attaquer la personne hors de tout raisonnement politique (parce que les débats sur le colonialisme et l’esclave méritent beaucoup mieux que cette polémique qui n’a fait rien avancer).

Cette représentation est du même niveau que Christiane Taubira représentée en singe dans un réseau social, image là franchement raciste mais c’était dans la fachosphère, ce n’était pas dans un journal reconnu, réputé et établi. J’ai vu d’ailleurs que Christiane Taubira restait encore une référence importante puisque Marine Le Pen a dit à Fréjus le 6 septembre 2020 que l’actuel ministre de la justice Éric Dupond-Moretti était pire qu’elle !

Cette polémique m’a fait comprendre au moins une chose : c’est que le Rassemblement national a rejoint les chœurs de lamentation de l’antiracisme ordinaire. Je ne sais pas si c’est un bien ou un mal, mais c’est clair que pour la plupart des sujets de société ou de politique (et je ne parle pas d’économie), le Rassemblement national propose de moins en moins de valeur ajoutée, même si à l’origine, je considère que spécificité ne signifie pas valeur ajoutée et que je n’ai jamais entendu de ce parti que des idées réchauffées et reconditionnées…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (06 septembre 2020)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Comment salir Danièle Obono ?
Ils sont tombés par terre, c’est la faute à Colbert !
Mort d’Adama Traoré : le communautarisme identitaire est un racisme.
La guerre contre le séparatisme islamiste engagée par Emmanuel Macron.
Deux faces des États-Unis : George Floyd et SpaceX.

_yartiObono03
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.64/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

139 réactions à cet article    


  • arthes arthes 8 septembre 17:47

    Je ne suis pas fan de Charlie, mais au moins ils persistent et ne font pas d’excuses...V.A à baissé dans mon estime...


    • V_Parlier V_Parlier 8 septembre 20:23

      @arthes
      Pareil. Surtout quand on considère que la caricature s’adresse à quelqu’un qui n’a que ce thème de l’esclavage à la bouche. Le message (d’un goût dont on pourra discuter, comme avec Charlie) était clairement : Toi qui parle toujours des esclavagistes blancs, imagine si tu avais été réduite en esclavage par un autre type d’esclavagistes.

      C’est peut-être mauvais, mais ça ne casse certes pas trois pattes à un canard. Quant à l’article, quelle dégoulinade, quelle de léche de bottes face à la reine-victimisée du moment !


    • Super Cochon 8 septembre 21:54

      .
      .
      Rappelez vous ! ....... des propos dégueulasses de la sale raciste ANTI-Blanc Daniele Obono , l’ami de la LDNA !
      .
      .
      La soumise-islamique Daniele Obono avait les yeux secs devant les morts de Charlie Hebdo , c’est ce qu’elle a dit ...... « Je ne pleurerai pas, pas une seule larme », a-t-elle déclarée !
      .
      .
      La soumise-islamique Daniele Obono hésite à dire « Vive la France » ....... par contre , « Nique la France » est pour elle une forme de liberté d’expression
      .
      .
      ARTICLE du Figaro
      .
      Une députée Insoumise défend le droit de dire « Nique la France » et soulève une bronca
      .
      https://www.lefigaro.fr/politique/2017/06/22/01002-20170622ARTFIG00051-une-deputee-insoumise-defend-le-droit-de-dire-nique-la-france-et-souleve-une-bronca.php


    • Traroth Traroth 9 septembre 13:26

      @arthes
      Les attaques personnelles ne relèvent pas de la liberté d’expression. Les caricatures de Charlie et la « fiction » de Valeurs Actuelles n’ont strictement rien en commun.


    • arthes arthes 9 septembre 17:55

      @Traroth

      C’est justement la caricature qui fait l’objet du « scandale » et non la fiction....Pour faire oublier la fiction.
      Donc le contenant et non pas le contenu.

      « on » table sur l’épidermique en relancant le débat sur le racisme, qui permet à Obono d’exister et « toussa », mais on passe à la trappe la fiction qui ,porte une réflexion, qui plaira ou pas....


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 10 septembre 13:39

      @Super Cochon
      p>

      Elle n’était pas dans les organisateurs d’une réunion d’étudiants, ou les cocasiens étaient bannis ?

      ...et ça vient nous donner des leçons d’impartialité !

      @+P@py


    • robert 8 septembre 18:03

      cé ki VA ?


      • DACH 8 septembre 18:04

        Les dessins de Ch Hebdo et d’Obono n’ont rien d’immoral, d’amoral, de raciste, d’esclavagiste. Ils sont fiction et ne constituent pas une faute morale. Adresser des excuses pour avoir blessé un être humain est bien. Alors si l’on condamne une représentation de D O en esclave, autant condamner et interdire toute représentation d’un acteur politique ou religieux....D’autant plus qu’elle a un comportement d’esclave de ce qu’elle veut faire croire, aucune indépendance critique intellectuelle !!!


        • Désintox Désintox 9 septembre 16:32

          @DACH

          Ces dessins relèvent évidemment de la délinquance, puisque le racisme est un délit.

          Les racistes ? De la raçaille !

          Le délit est évidemment multiplié par le nombre d’exemplaires de ce torchon.

          Les propriétaire de cette feuille de chou devraient être jugés en flagrant délit avec un avocat commis d’office et condamnés à de lourdes peines.


        • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 9 septembre 16:51

          @Désintox

          Ces dessins relèvent évidemment de la délinquance, puisque le racisme est un délit.

          Le racisme n’est pas un délit, c’est une idéologie, un point de vue personnel. C’est l’expression publique du racisme ou l’appel à la discrimination raciale qui sont des délits.

          C’est pas pareil, et notez que la différence est de taille sinon on passe directement de « démocratie » à « police de la pensée » façon 1984.

          Mais c’est bien essayé quand même smiley


        • Désintox Désintox 9 septembre 17:01

          @Philippe Huysmans

          Votre réponse est hors sujet. C’est évidemment l’acte de racisme qui constitue le délit.

          L’expression « le racisme est un délit » veut bien dire cela. Celui qui tient publiquement des propos raciste ou commet des actes raciste est un délinquant.

          Celui qui se contente de les penser et les garde pour lui est juste une personne peu recommandable.

          De la même façon, vous ne serez jamais condamné pour avoir rêvé de faire un casse en passant devant une banque, mais seulement pour être passé à l’acte.


        • foufouille foufouille 9 septembre 17:15

          @Désintox

          https://www.vududroit.com/2020/09/affaire-obono-racisme-ou-pas/

          pas du tout car ta race supérieure de nazi de gauche n’a pas encore tous les droits.


        • Arafel Arafel 10 septembre 03:34

          @Désintox
          Ou est le racisme la dedans ?


        • Désintox Désintox 10 septembre 19:55

          @foufouille
          coucouche panier.


        • arthes arthes 8 septembre 18:15

          euh ouais...Le droit au blasphème, et la libre expression, c’est à géométrie variable ?

          Ya des sujets tabous ?

          Bah, de toutes manières, c’est une crise épidermique et stérile pour relancer la FI et un clivage porté par les médias  avec de la moraline en couche de vernis.

          Toujours aussi lamentable.


          • Désintox Désintox 9 septembre 17:07

            @arthes
            Il ne s’agit nullement de « blasphème », mais de racisme.

            Le racisme n’entre pas dans le champ de la liberté d’expression. Il s’agit d’un délit.

            Si vous mettez le feu à une voiture, on ne vous demandera pas si c’est pour faire prendre ccnscience à son propriétaire de la nocivité des SUV. Vous serez jugé en flagrant délit avec un avocat commis d’office et condamné.

            Eh bien , voyez vous, publier un planphlet raciste est un délit plus beaucoup grave que de brîuler une voiture.

            Les racistes sont des délinquants. J’appelle ça de la « raçaille ».


          • Super Cochon 9 septembre 17:51

            @Désintox
            .
            .
            Toi aussi t’es raciste ! ........ si tu devais acheté un appartement , tu l’achèterais dans un quartier islamisé exclusivement étrangère , ou dans un quartier tranquille à majorité blanche ?
            .
            .
            voilà ! ........ selon ta définition bas du front , t’es une racaille !

            .
            .
            J’adore les hypocrites de Gauche comme toi avec leurs supériorité morale de pacotille qui n’est qu’une façade !
            .
            .


          • arthes arthes 9 septembre 18:05

            @Désintox

            Prétendre qu’il s’agit de racisme est ici, dans ce cas, une valeur de jugement, cela n’a rien d’universel ni de partagé, autrement dit « ça se discute » , au mieux, et tout ce que je pense , c’est que l(accusation de racisme, dans ce cas de VA à juste bon dos pour cliver sur des conneries et certainement pas pour proposer de lire la fiction et se remettre en question (je parle de Obono , la FI et de tous ceusses qui sont choqués) .

            De toutes manières, elle est insignifiante : Au moins, ça lui permet d’exister un peu.


          • Xenozoid Xenozoid 9 septembre 18:16

            @arthes

            et a quand les labels....et le maitre de jeu...MOUHAHA !!!!!


          • Super Cochon 9 septembre 18:17

            @arthes
            .
            .
            L’accusation de racisme , c’est du CHANTAGE des véritables racistes ANTI-Blanc ! ........ il suffit d’aller vivre dans une Cité islamisée pour se rendre que ce sont eux les racistes , l’intolérance est de leurs coté !
            .
            .
            QUI traite les autres de Koufars en tuant des innocents à coups de kalachnikov ?
            .
            .
            Alors ! ....... c’est QUI les racistes ?
            .
            .

            .


          • Xenozoid Xenozoid 9 septembre 18:24

            @Super Cochon

            c’est toi qui dis que ceux qui ne sont pas violé par des migrants,devrais fermé leur gueule j’usqu’a temps qu’ils sont violés ? comme ceux qui disent que ceux qui n’ont pas le covid devraient l’avoir.......c’est rigolo agoravox

            po’v con...lol  smiley



          • arthes arthes 9 septembre 19:20

            @Xenozoid

            Arf...Déja vue (sur le site, venant de toi) 

            Sinon, est ce que cet extrait de « Boulevard du Rhum »est raciste ? hé hé

            https://youtu.be/tTSsOo6XcpA



          • Désintox Désintox 10 septembre 19:59

            @Super Cochon
            « si tu devais acheté »

            En fait, il y a simplement des quartiers pauvres et des quartiers riches. 


          • Désintox Désintox 10 septembre 20:02

            @Super Cochon

            Les terroristes dit « islamistes » constituent un pourcentage infime de la population musulmane.

            Votre raisonnement est raciste.

            C’est exactement comme si on stigmatisait toute la population d’origine européenne à cause des terroristes fascistes.


          • Désintox Désintox 10 septembre 20:10

            @arthes

            Si un voyou met le feu une voiture, vous direz aussi que « ça se discute » ?

            Après tout, n’est-ce pas un loisir comme un autre ?

            Et puis, une voiture de moins, c’est de la pollution en moins.

            Finalement, il a rendu service à la société non ?

            Ah bon, vous n’êtes pas d’accord, vous trouvez que ça ne se discute pas.

            Je vous donne raison. L’incendiaire est un délinquant. On le juge, on le punit un point c’est tout.

            Eh bien, le racisme non plus, ça ne se discute pas.

            C’est un délit.

            Les racistes sont des délinquants.


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 10 septembre 20:15

            @Désintox

            Eh bien, le racisme non plus, ça ne se discute pas. C’est un délit.

            Toujours pas, désintox. C’est l’expression publique du racisme qui est un délit, pas le racisme, qui est une idéologie, forcément personnelle


          • Xenozoid Xenozoid 10 septembre 20:17

            @Désintox

            il n’y a pas longtemps on me disais sur ce média
             tant que ta fille ne sera pas violé par un migrant ,ferme ta gueule


          • Désintox Désintox 10 septembre 20:27

            @Philippe Huysmans

            Je vous ai déjà répondu. Ce n’est pas parce que vous répétez 100 fois la même bêtise qu’elle devient vérité.

            Un idéologie n’est JAMAIS personnelle.


          • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 10 septembre 20:44

            @Désintox

            Un idéologie n’est JAMAIS personnelle

            Une idéologie est par essence intériorisée par qui l’adopte, et une pensée n’est jamais un délit, sauf dans 1984 d’Orwell. Ce que vous faites c’est de la sophistique à deux sous smiley


          • Super Cochon 11 septembre 12:38

            @Désintox

            .
            « Les terroristes dit « islamistes » constituent un pourcentage infime de la population musulmane. »
            .
            .
            =======================================================
            .
            .

            C’est FAUX !
            .

            74 % des Français musulmans de moins de 25 ans affirment mettre l’islam avant la République (sondage Ifop)
            .
            .
            https://www.lefigaro.fr/actualite-france/sondage-les-jeunes-musulmans-plus-radicaux-que-leurs-aines-20200908
            .
            .


          • Octave Lebel Octave Lebel 8 septembre 18:34

            Je trouve vos réflexions et votre mise en perspective très intéressante.


            • pipiou2 8 septembre 18:47

              Pas très Charlie le Rakoto !

              Et le dessin de VA n’était pas « ordurier », il ne défigurait pas ni n’avilissait Obono ; par contre il était particulièrement bien réussi, c’est ce qui le rendait dérangeant.


              • Clocel Clocel 8 septembre 19:04

                On s’en branle d’Obono. C’est un non-sujet.

                Next...


                • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 8 septembre 19:42

                  @Clocel
                  L’article devrait s’appeler « comment faire existé Danièle Obono ».


                • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 8 septembre 19:43

                  @Opposition contrôlée
                  exister, mais j’en suis pas à une près.


                • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 8 septembre 19:44

                  @Opposition contrôlée
                  exister


                • Désintox Désintox 9 septembre 17:10

                  @Opposition contrôlée
                  Danièle Obono n’a heureusement pas besoin de vous pour exister.

                  Ni même pour être élue de la république et faire son boulot de député.


                • Super Cochon 9 septembre 18:00

                  @Désintox
                  .
                  .
                  Soutenir des racailles qui Niquent la France n’est pas un boulot , mais un droit légitime à expulser Obono aux pays de ses ancêtres  !
                  .
                  .
                  .


                • Clocel Clocel 9 septembre 20:29

                  @Désintox

                  Hélas... La France gérée à l’africaine avec les résultats que l’on connaît...

                  Sauf que nous, lorsque notre pays ne sera plus habitable, on n’aura pas un autre continent à aller pourrir.


                • Désintox Désintox 10 septembre 20:12

                  @Super Cochon

                  Vos ancêtres viennent d’Afrique.


                • Désintox Désintox 10 septembre 20:14

                  @Clocel
                  « Hélas... La France gérée à l’africaine avec les résultats que l’on connaît... »

                  Non, c’est l’Afrique qui a été « gérée à la Française ».

                  Le commerce triangulaire, la colonisation, la Françafrique, c’est de la bonne vieille gestion à la Française.

                  La façon dont vous retournez la réalité laisse pensif.


                • binary 8 septembre 19:31

                  Faudrait bien qu un jour les Ratakoto nous publient la liste des gens que l on a le droit de caricaturer. Ce serait plus simple et aussi, surement, très instructif.


                  • zzz999 8 septembre 20:16

                    @binary

                    Ca serait la liste noire de Patrick Cohen déclinée ouvertement, au moins on cesserait de se foutre du monde avec la soit disant liberté d’expression et d’opinion que seuls les fous du roi comme Charlie ont le droit d’exercer.


                  • Ruut Ruut 9 septembre 07:23

                    @binary, C’est simple si tu est Européiste et de gauche tu dispose d’une immunité et d’une liberté totale, dans les autres cas, tu est considéré et traité comme un Gillet jaune, sauf si tu viens d’un gang dit de gauche (anti fa) ou d’une citée lourdement armée, dans ce cas, tu est une victime et dispose de passes droits, médiatiquement et politiquement parlant..


                  • Areole 8 septembre 20:02

                    Je ne comprends pas...

                    Obono une esclave ? :

                    — Pourtant c’est bien la fille d’un cadre dirigeant de Paribas Gabon et ancien candidat à la Présidence Gabonaise,

                    elle n’est pas venue, les fers aux pieds, étudier en France au frais du contribuable,

                     aucun ex colon français ne l’a forcée à prendre la nationalité française,

                     ni même , comme députée, à émarger au budget de l’Etat.

                    Pourtant :

                    elle ne comprends pas pourquoi elle dirait « Vive la France » , et nie qu’il puisse exister un racisme anti-blancs.

                    La caricature est de mauvaise foi, Obono n’a rien d’une esclave, tout juste une opportuniste.


                    • Désintox Désintox 9 septembre 17:12

                      @Areole

                      Ce que ne comprend pas Danièle Obono, c’est qu’on veuille lui faire dire « vive la France » parce qu’elle est noire.

                      Elle a bien raison de ne pas comprendre !


                    • Super Cochon 9 septembre 17:56

                      @Désintox
                      .
                      .
                      Toi pas comprendre ! ....... Moi t’expliquer !
                      .
                      .
                      Un journaliste lui à demandé de dire Vive la France car elle soutenait les racailles qui vociféraient « Nique la France »
                      .
                      .
                      Toi comprendre ?
                      .
                      .
                      .


                    • Désintox Désintox 10 septembre 20:17

                      @Super Cochon

                      J’m en fous d’la France on m’a menti
                      On a profité d’mon enfance
                      pour me faire croire à une patrie

                      C’est Maxime Le Forestier qui chantait ça.

                      De la racaille lui aussi ?

                      Et vous, êtes vous sûr de ne pas être une « racaille » ?


                    • microf 14 septembre 19:07

                      @Désintox

                      Bravo, quelle belle réplique en plein dans le mille comme on dit. Et jusqu’à présent il ne vous a pas encore répondu ?


                    • zzz999 8 septembre 20:13

                      Ce qu’il y a de bien avec Rototoarison c’est qu’il est toujours aussi prévisiblement à la botte des pensées dominantes qui en gros tentent de justifier en ramant énormément que seul Charlie et la gauche en général ont le droit de trainer les gens dans la boue, mais les gens de droite n’ont pas le droit à ça même avec une caricature de Valeurs Actuelles qui passerait pour une Bluette chez Charlie, le 2 poids et 2 mesures institué comme valeur cardinale et qui font tant de dégâts dans ce système pourri !


                      • Désintox Désintox 9 septembre 17:15

                        @zzz999

                        Charlie ou le Canard Enchaîné publient chaque semaine des caricatures d’homme et de femmes politiques.

                        La caricature fait partie de la liberté d’expression, ce qui n’est pas le cas du racisme, lequel contitue un délit, au même titre que les agressions, les cambriolages ou les casses de bijouteries.


                      • Sozenz 8 septembre 21:33

                        obono et melenchon sont grillés définitivement. 

                        Bravo obono !

                        pour le plus grand plaisir des autres partis qui en rajoutent une couche pour bien faire le buzz( 1 ça permet de parler d autre chose que de la vraie actualité et 2 de laisser le temps à tout le monde de repasser des petites paroles disgracieux qu’ a eu obono pour la France .

                        https://www.youtube.com/watch?v=UXPk_fyC5RM

                        quel année !
                        ça défriche ! 

                        .


                        • Jonas Jonas 8 septembre 21:49

                          Danièle Obono passe sa vie à revendiquer sa couleur de peau, pour se victimiser en descendante d’esclave noire.

                          Valeurs Actuelles a simplement pris Danièle Obono a son propre jeu, en transformant sa rhétorique victimaire en une histoire sarcastique et caustique : Obono devient une esclave noire pendant la traite négrière au XVIIIème siècle...mais sous la domination d’esclavagistes africains que les « Indigènes de la République » veulent à tous prix passer sous silence pour mieux justifier leur racisme anti-Blanc !
                          Rappelons que Danièle Obono, député de la « France Insoumise », est une sympathisante du « Parti des Indigènes de la République » (PIR), un mouvement raciste anti-blanc, anti-Français et antisioniste d’extrême gauche préchant le communautarisme, l’éradication de la race blanche et un esprit de revanche contre les « blancs colonisateurs » :
                          « le PIR lutte contre toutes les formes de domination impériale, coloniale et sioniste qui fondent la suprématie blanche à l’échelle internationale. »
                          http://indigenes-republique.fr/le-p-i-r/que-voulons-nous/

                          « Le PIR s’oppose à une Europe impériale blanche et à tous les dispositifs qui sont mis en œuvre dans cette perspective. Le PIR s’attachera à développer des liens d’entraide, de solidarité et de partenariat avec toutes les forces qui luttent, dans l’ensemble des Etats européens, contre le projet de construction d’une Europe blanche.« 
                          http://indigenes-republique.fr/le-p-i-r/nos-principes/

                          « Il faut refuser le système d’intégration : sur le plan idéologique. Il faut résister à l’idéologie de l’universalisme blanc, des droits de l’homme et des lumières, du progrès, de la vision linéaire de l’histoire. »
                           »Avoir comme horizon de dégager une majorité décoloniale pour briser la suprématie blanche.« 

                          http://indigenes-republique.fr/decoloniser-leurope/

                          http://www.valeursactuelles.com/politique/video-daniele-obono-deputee-de-la-france-insoumise-et-proche-des-indigenes-de-la-republique-85175

                          Danièle Obono soutient sur son compte Twitter le mouvement politique raciste anti-blanc et anti-français du »Collectif MWASI«  :

                          Rappel de leur idéologie :
                           »Nous réaffirmons notre intransigeance face la culture du viol, les violences conjugales et de leurs impunités qui sévissent en France, encouragé par l’Etat, sa police et sa justice mais aussi les médias et l’élite culturel françaises« 
                           »Nous réaffirmons notre mobilisation contre l’Etat réactionnaire raciste et (néo)colonial, qui produit l’Etat policier, le complexe industriel de la prison et les guerres impérialistes qui tuent et exploitent nos communautés – que ça soit en France, dans les colonies départementalisées, ou dans les pays du Sud.« 
                           »Nous tenons à rappeler tout notre mépris et notre dégoût face aux instrumentalisations du “féminisme” à des fins racistes et impérialistes ( fémonationalisme) par la team féminisme blanc."

                          Le porte-parole du PIR, Houria Bouteldja, est connue pour ses frasques et ses discours anti-français, elle apparaît en couverture du livre « Nique la France ».


                          • Super Cochon 8 septembre 21:57

                            .
                            .
                            Rappelez vous ! ....... des propos dégueulasses de la sale raciste ANTI-Blanc Daniele Obono , l’ami de la LDNA !
                            .
                            .
                            — La soumise-islamique Daniele Obono avait les yeux secs devant les morts de Charlie Hebdo , c’est ce qu’elle a dit ...... « Je ne pleurerai pas, pas une seule larme », a-t-elle déclarée !
                            .
                            .
                            — La soumise-islamique Daniele Obono hésite à dire « Vive la France » ....... par contre , « Nique la France » est pour elle une forme de liberté d’expression
                            .
                            .
                            ARTICLE du Figaro
                            .
                            Une députée Insoumise défend le droit de dire « Nique la France » et soulève une bronca
                            .
                            https://www.lefigaro.fr/politique/2017/06/22/01002-20170622ARTFIG00051-une-deputee-insoumise-defend-le-droit-de-dire-nique-la-france-et-souleve-une-bronca.php


                          • CN46400 CN46400 9 septembre 08:37

                            @Jonas
                            VA croque les noirs en esclaves et les chaînes qui vont avec, mais pas les blancs, en propriétaires d’esclaves avec leurs fouets...
                            De même VA ne dit pas qu’en plus du travail forcé, le rôle des femelles esclaves était de reproduire le cheptel, le capital, du négrier....


                          • foufouille foufouille 9 septembre 08:56

                            @CN46400

                            normal car c’était bien les noirs qui fournissaient les autres peuples en esclaves.


                          • CN46400 CN46400 9 septembre 09:18

                            @foufouille
                            Votre éducation est limitée. Quand un paysan achète une vache, il la préfère « pleine » en espérant un veau, et du lait....
                            Les négriers faisaient le même calcul, une femelle en espérant, en plus du travail, beaucoup de petits esclaves....


                          • jakem jakem 9 septembre 10:02

                            @CN46400
                            Hé oui, mon brave Rouge vif ! c’était comme ça.

                            Et c’était aussi comme ceci :

                             aux EU les esclaves ont pu se forger une identité, une culture, un style musical ( assez peu écouté, diffusion intime ; vous n’en avez sans doute jamais entendu), un langage « déviant » dont certaines expressions et tournures sont très courantes ; ils ont fondé des familles, ont pu ouvrir des commerces, aller à l’école, devenir flic et médecin....Il existe même une « affirmative action » qui pénalise les aspirants étudiants asiatiques et blancs et privilégie les noirs, même incultes.
                            Etonnant, non ?  Dites-moi, très cher ami Rouge vif, combien d’Africains vivent de façon confortable en Afrique par rapport aux descendants d’esclaves aux EU ?

                             pour la France, je ne sais pas. Je crois qu’on continue à enchaîner ces ... créatures exotiques et à les faire suer dans nos champs et dans nos usines ( surtout les fonderies et dans la sidérurgie). Et au fond des mines !
                            Et évidemment pas question de leur accorder des droits !  pas question d’accueillir des polygames qui ne foutent rien et vivant des allocs perçus pour une 20taine de gosses, avec les primes de rentrée, les aides au loyer, la CMU, les tickets de transport pour familles nombreuses, etc...
                            C’est comme la fourmi de 18 m, ça n’existe pas !

                            Je vous envie, cher Kamarade Rouge vif ! car vous pouvez vous prévaloir d’un héritage non seulement glorieux mais profondément humaniste.... Jamais, dans l’histoire du monde, aucun peuple, aucune civilisation, n’a pu ne serait-ce qu’égaler les nombreux progrès scientifiques, les innombrables avancées sociales ( et sociétales ! les LGBT sont né(e)s chez les Rouges ! et en Afrique ! et en musulmanie !) et le bonheur, immense, insoutenable tellement c’était trop, des peuples aimablement dirigés par vos Kamarades.

                            Faites part, je vous prie, de toute mon affection au Kamarade sidi von Mélenchovski, et à tous les racamades du facteur et de Poutou, etc etc ...


                          • foufouille foufouille 9 septembre 10:26

                            @CN46400

                            c’est toi le limité, le blanc faisait des centaines de km avec des filets et des cages pour choper du black ?

                            crétin.


                          • Traroth Traroth 9 septembre 13:33

                            @foufouille
                            Oui, exactement. Les Blancs faisaient même des milliers de kilomètres pour enlever des esclaves !


                          • Aristide Aristide 9 septembre 13:40

                            @CN46400

                            VA croque les noirs en esclaves et les chaînes qui vont avec, mais pas les blancs, en propriétaires d’esclaves avec leurs fouets...

                            Il me semble que dans le texte, VA insiste sur le fait indéniable de la mise en esclavage des noirs par les noirs. Les arabes ne s’en privait pas depuis des siècles. Comme d’ailleurs toutes les civilisations qui reduisaient à l’esclavage les ennemis vaincus. Les blancs sont d’ailleurs les seuls à reconnaître leur responsabilité dans l’esclavage.

                            VA a grillé sa thèse par cette illustration, le résultat est que le contenu de l’article est ignoré alors qu’il rétablit une vérité historique niée par tous les racialistes dont Obono est une illustre représentante.


                          • foufouille foufouille 9 septembre 13:47

                            @Traroth

                            Dans la jungle crétin de bobo.

                            Il les achetaient aux blacks pour des couteaux, etc.


                          • CN46400 CN46400 9 septembre 15:19

                            @Aristide
                            Pourquoi les négriers noirs se sont mis à vendre leur cheptel aux négriers blancs ? Parce que que la contre partie était plus intéressante !
                            Pourquoi les blancs payaient mieux ? Parce que l’exploitation du cheptel noir rapportait plus !
                            On est dans l’émergence du capitalisme qui se produit à partir de l’esclavage triangulaire. Sucre=babioles européennes=esclaves=sucre


                          • Traroth Traroth 9 septembre 15:30

                            @foufouille
                            Votre manière de ponctuer vos messages d’insultes ne vous grandit pas.


                          • Super Cochon 9 septembre 15:32

                            @CN46400
                            .
                            .
                            Des Noirs étaient capturés par des Tribus Noirs qui les vendaient aux Arabo-Musulmans et Marchants Juifs puis revendu ensuite aux Européens dont un certain nombre étaient juifs !
                            .
                            .

                            VIDEO — 2 petites vidéos 
                            .
                            .

                            (1) — « A la fin du 19è siècle, la majorité des bordels d’Europe de l’est étaient tenus par des Juifs. »
                            .
                            https://www.youtube.com/watch?v=BM_f3eU7jjs&feature=emb_title
                            .
                            .
                            (2) — À propos de la traite des Femmes Blanches ..... "C’est difficile à dire mais trop de Juifs en ont fait métier" .... Extrait d’une intervention de la sociologue Léah Shakdiel lors de la conférence « La place de la femme dans la communauté » au sein du colloque « Les femmes face au monde juif : les défis contemporains »
                            .
                            https://www.youtube.com/watch?v=k3cPBNX7qKU&feature=emb_title
                            .
                            .
                            .



                          • Super Cochon 9 septembre 15:34

                            @CN46400

                            .

                            VRAI ou FAUX ?

                            .

                            Christiane Taubira (l’égérie de la secte parisienne des Francs-Maçons du GODF) a déclarée qu’il ne faut pas trop évoquer la traite négrière Arabo-Musulmane pour que les « jeunes Arabes » « ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des Arabes »

                             

                            .
                            .

                            — ARTICLE de l’Express du 04 Mai 2006

                            .

                            https://www.lexpress.fr/actualite/societe/encore-aujourd-hui_482221.html?xtmc=taubira&xtcr=3


                            .
                            .

                          • Super Cochon 9 septembre 15:36

                            @CN46400
                            .

                            FAUX !

                            .

                            Le risque de voir cette histoire partielle , donc partiale , devenir histoire officielle a mobilisé les historiens quand l’un des meilleurs spécialistes actuels des traites négrières , Olivier Pétré-Grenouilleau , a été attaqué en justice au nom de la loi Taubira . Parce qu’il rappelait que la quasi-totalité des esclaves africains avaient été razziés non par des Blancs , mais par des négriers africains et que le commerce des esclaves était une routine sur le continent noir bien avant l’arrivée des négriers européens . Il lui était aussi reproché de réfuter l’application du terme de « génocide » aux traites négrières , contredisant ainsi le parallèle implicite entre l’esclavage et l’extermination des juifs qu’évoque l’exposé des motifs de la loi Taubira .


                            .
                            .

                          • Super Cochon 9 septembre 15:38

                            @jakem
                            .

                            L’Histoire d’esclavagisme pratiqué seulement par les Blancs est volontairement mis en avant pour créer un sentiment de culpabilité à des fins d’affaiblissement et de destruction de la Civilisation Européenne .
                            .
                            .
                            Et QUI a intérêt à créer des associations faussement antiraciste pour harceler les Occidentaux en permanence ?
                            .
                            .
                            VOICI la réponse ! ....... Plusieurs Rabbins francophone expliquent le plus sérieusement du monde comment le peuple juif érigera son hégémonie mondiale en montant les peuples les uns contre les autres . C’est à peine croyable mais vrai , ces différents Rabbins enseignent la religion juive dans des centres de formation religieuse de Talmud-Torah appelés Yechiva .


                          • foufouille foufouille 9 septembre 15:44

                            @Traroth

                            Ce n’est pas une insulte.

                            En plus, les arabes achetaient des blacks aux blacks bien avant nous.


                          • jakem jakem 9 septembre 16:48

                            @Super Cochon
                            Et pas seulement ça, cher Monsieur Cochon !  quelqu’un de bien introduit dans ce milieu m’a confié que ces rabbins avaient le projet de faire porter le costard noir avec un chapeau ridiculement trop grand et des papillotes le long des zoreilles à tout le monde.
                            Et parmi eux, certains déviants, voudraient même que l’on portât des bas tenus par des porte-jarretelles.


                          • Désintox Désintox 9 septembre 17:16

                            @Super Cochon

                            Super cochoneries !


                          • Super Cochon 9 septembre 17:41

                            @jakem
                            .
                            .
                            Quand on a pas d’arguments , il reste l’ironie avec une grosse dose d’arrogance pour les tocards qui ignorent le sujet !
                            .
                            .
                            c’est ton cas !
                            .
                            .
                            .


                          • Super Cochon 9 septembre 17:44

                            @Désintox
                            .
                            .
                            Pour travailler pour le Système ......... t’es payé , ou tu suces gratis ?
                            .
                            .
                            .


                          • jakem jakem 9 septembre 20:50

                            @Super Cochon
                            Cher Monsieur Cochon, vous esquivez une question essentielle ! à quelle température faut-il peigner le wooly bully ?


                          • Aristide Aristide 10 septembre 10:37

                            @CN46400

                            Pourquoi les négriers noirs se sont mis à vendre leur cheptel aux négriers blancs ? Parce que que la contre partie était plus intéressante !
                            Pourquoi les blancs payaient mieux ? Parce que l’exploitation du cheptel noir rapportait plus !

                            Surement l’argent de l’esclavage n’avait pas d’odeur : qu’il vienne des blancs, des noirs eux-même, des arabes, ... Ce qui est étonnant c’est que si vous aviez un quelconque souci d’honnêteté, vous désigneriez simplement par un terme générique  : les négriers. Tellement vous étés dans cette vision racialiste vous vous sentez obligé d’en donner la couleur.

                            L’esclavage existait avant le commerce triangulaire, vous connaissez les prix que pratiquaient les arabes ?

                            On est dans l’émergence du capitalisme qui se produit à partir de l’esclavage triangulaire. Sucre=babioles européennes=esclaves=sucre

                            Peut_être simplement une étape de l’esclavage qui durait depuis des siècles, concernait toute l’Afrique entre les populations tribales, mais aussi lors des colonisations arabes et évidement lors des colonisations européennes. 

                            C’est dur à comprendre pour un racialiste, mais l’esclavage a existé dans toutes les cultures et toutes les époques, désigner une seule population comme esclavagiste est une falsification de la vérité historique, l’attribuer au seul capitalisme est une manipulation de vieux stalinien.


                          • foufouille foufouille 10 septembre 10:55

                            @Aristide

                            pour la simple raison que les blancs étaient sur place, peu nombreux et avaient besoin de main d’oeuvre.


                          • Désintox Désintox 10 septembre 20:24

                            @Super Cochon
                            « Parce qu’il rappelait que la quasi-totalité des esclaves africains avaient été razziés non par des Blancs ...  »

                            La déportation des esclaves africains en Amérique est le fait des européens et c’est un crime contre l’Humanité.


                          • titi 11 septembre 02:03

                            @Désintox
                            Le fait de les réduire en esclavage aussi c’est aussi un crime contre l’humanité.

                            A part les « afro américains » ce qui intègre les populations noires aux USA mais aussi aux Caraïbes et au Brésil, les « afro africains » ne peuvent se prévaloir d’être les descendants d’esclaves : les européens les ont déportés donc amenés hors d’Afrique, et les musulmans les ont castrés donc pas de descendance.

                            Les africains d’aujourd’hui descendent donc forcément de population qui n’ont pas été concernées par l’esclavage.
                            Voire qui ont été de l’autre coté du manche : celui des négriers africains.

                            C’est le cas des africains immigrés en France.
                            Et c’est également le cas de Mme Obono.


                          • microf 14 septembre 19:12

                            @CN46400

                            Très bonne observation. Notre @foufouille réagit comme l’appareil digestif qui ne prend que ce qu’il a besoin et rejete le reste même si ce reste est très important.


                          • ETTORE ETTORE 9 septembre 09:06

                            Rakoto,....un jour pourvoyeur de chaines, un jour libérateur d’esclaves !

                            Faudrait consulter mon brave...car à ce rythme de dichotomie avancée...Vous ferez bientôt partie de la poussière d’étoile.....plus que filante.


                            • DACH 9 septembre 09:12

                              ’’Comment salir Danièle Obono ?’’= Mais y a t’il besoin de chercher à nuire à quelqu’un qui démontre son ridicule à chacune de ses interventions ? Ce ridicule tient à l ’infantilisme de ses affirmations, à l’impuissance de ses ambitions, et à la haine de la culture qui lui permet d’être une députée.... Elle sera de plus en plus dépitée....Puisque c’est le rôle d’une future vaincue par la connerie de ses convictions. 


                              • CN46400 CN46400 9 septembre 09:22

                                @DACH
                                « l’impuissance de ses ambitions »
                                Vous êtes un intime de la maison ?


                              • DACH 9 septembre 09:43

                                @CN46400=Et vous toujours au-dehors de ce que vous pourriez apprendre ?


                              • jakem jakem 9 septembre 09:42

                                J’ai repris un abonnement à VA ( pas cher !) et trouve cette agitation complètement idiote.

                                Geoffroy de VA a eu tort de s’excuser car il a / ils ont parfaitement le droit d’imaginer et de publier une fiction. 

                                De plus, Obono y apparaît plutôt à son avantage ( en tant qu’esclave).

                                Les amis d’Obono ont bien représenté Marine Le Pen sous forme d’étron.... et les grands hûuûmanistes n’ont pas exprimé leur profonde indignation.

                                Par ailleurs cette Obono est ouvertement anti-française, elle usurpe la qualité et la fonction de député ( avec de l’aide bienveillante d’autres collabos, actifs et passifs), je lui dénie donc le droit de s’exprimer comme elle l’a fait.

                                Quant à Charlie, je le suis par principe, car nous sommes en France, en soutien contre les néo-moralisateurs, les islamistes et islamisants, les collabos et les outrés de pacotille.


                                • zygzornifle zygzornifle 9 septembre 10:45

                                  @jakem

                                   Le RN n’a plus rien dans le froc , ils sont devenus des mous du genou s’essayant a la bienséance , ils finiront par être digérés par les autres partis ....


                                • zygzornifle zygzornifle 9 septembre 10:46

                                  @zygzornifle

                                   désolé c’était en réponse a @L’apostilleur 


                                • jakem jakem 9 septembre 12:06

                                  @zygzornifle
                                  C’est possible !  il-y-en a au moins un qui a réagi intelligemment, c’est Bardella qui a dénoncé le « concert de pleureuses organisé par LFI ».

                                  Il a trouvé les illustrations de mauvais goût sans les condamner par principe.

                                  Un autre commentateur de VA ( ou de Bd. Voltaire !) a trouvé une bonne conclusion : à VA on aurait dû éviter de donner l’opportunité aux islamo-gauchistes et aux mollassons de les attaquer en ne nommant pas Obono, mais en inventant un personnage.
                                  Ca aurait été tout aussi pédagogique.


                                • CN46400 CN46400 9 septembre 16:48

                                  @zygzornifle
                                  Bof, ils ont ramassé le mot d’ordre des témoins de Jéhovah, çà va peut-être les « réveiller »...


                                • Désintox Désintox 9 septembre 17:19

                                  @jakem
                                  « De plus, Obono y apparaît plutôt à son avantage ( en tant qu’esclave). »

                                  Vos propos sont répugnants ! Les gens comme vous font honte à la France !


                                • Super Cochon 9 septembre 18:07

                                  @Désintox
                                  .
                                  .
                                  Les gens comme vous font honte à la France ?
                                  .
                                  .

                                  Faut savoir ce que tu dis ! ....... Obono soutien des racailles qui disent Niquer la France  !
                                  .
                                  .
                                  La France tu là soutient , ou tu ferme ta gueule et tu vas voir ailleurs !
                                  .
                                  .


                                • jakem jakem 9 septembre 20:51

                                  @Désintox
                                  Faut le dire à madame ma mère !


                                • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 10 septembre 09:12

                                  @Désintox

                                  Mais le couplet 3 de Notre Merveilleuse Marseillaise est la gloire de la France.


                                • Désintox Désintox 10 septembre 20:32

                                  @Super Cochon
                                  « La France tu là soutient »

                                  Pour la soutenir, on peut déjà essayer de parler français correctement.


                                • Super Cochon 11 septembre 12:45

                                  @Désintox
                                  .
                                  .
                                  parler français correctement ? ........ alors que tu soutiens un colonialisme islamique qui crache sur la langue et la culture française !
                                  .
                                  .
                                  Faut être cohérent ! ........ Tu ne peux pas te dire tolérant , et soutenir ensuite des religions telle que l’islam qui font l’apologie de la violence , du meurtre , de l’esclavage et de la pédophilie !
                                  .
                                  .


                                • zygzornifle zygzornifle 9 septembre 10:39

                                  Pas besoin de personne, elle sait très bien se salir elle même pas ses prises de position en soutenant « des rappeurs nique la France » et autres dégénérés ....


                                  • Traroth Traroth 9 septembre 13:29

                                    @zygzornifle
                                    Dégénérés par rapport à qui ? A vous ???


                                  • zygzornifle zygzornifle 9 septembre 14:04

                                    @Traroth

                                     c’est çelui qui dit qui y est 


                                  • Traroth Traroth 9 septembre 15:31

                                    @zygzornifle
                                    Maintenant relisez plus lentement votre message et le mien...


                                  • L'apostilleur L’apostilleur 9 septembre 10:39

                                    « ..c’est clair que pour la plupart des sujets de société ou de politique ... le Rassemblement national propose de moins en moins de valeur ajoutée... »

                                    C’est le prix à payer pour un parti qui a abandonné ses pratiques anciennes pour s’habiller de respectabilité.

                                    On aurait pu mesurer cette évolution avec la réaction du fondateur découvrant que...« le RN a rejoint les cohortes de l’indignation de ceux qui, pour l’occasion, soutiennent Danièle Obono. »


                                    • zygzornifle zygzornifle 9 septembre 10:46

                                      @L’apostilleur

                                       Le RN n’a plus rien dans le froc , ils sont devenus des mous du genou s’essayant a la bienséance , ils finiront par être digérés par les autres partis ....


                                    • zygzornifle zygzornifle 9 septembre 10:42

                                      La députée FI Danièle Obono a été l’objet d’une caricature odieuse ....


                                      Quand je perçois ma retraite c’est une caricature odieuse de retraite d’élu de la raie publique

                                      10 millions de citoyens sous le seuil de pauvreté vivent a la limite de la misère et on vient couiner pour un dessin a 2 balles , la France est bien devenue la Rance ....

                                      LFI c’est la bande Obono ....


                                      • cevennevive cevennevive 9 septembre 11:03

                                        @zygzornifle, bonjour,

                                        « la France est bien devenue la Rance »

                                        Ah bon ! Le matin sur Fr inter, certaines « journalistes » parlent de la fronce, terme de couture qui dit bien ce qu’il est : la France fait des fronces, des faux plis en quelque sorte...

                                        Et pour approuver vos dires, ma retraite aussi est une caricature, mais au moins, on n’est pas suspectés de faire partie de l’oligarchie n’est-ce pas ?


                                      • Désintox Désintox 9 septembre 17:23

                                        @zygzornifle
                                        « Quand je perçois ma retraite c’est une caricature odieuse de retraite d’élu de la raie publique »

                                        Il vous en reste quand même assez pour avoir un ordinateur et un abonnement.

                                        Vous, élu de la république retraité ? Souhaitons que les élus actuels aient un peu plus d’humanité ...


                                      • robert robert 9 septembre 22:07

                                        @Désintox
                                        les élus de la République : 18 ans et retraites plein pot, ils ne se gavent pas avec 1200 euros mais avec beaucoup plus
                                        les fils et filles de riches élus de la France devraient verser leur salaire au secours islamique


                                      • zygzornifle zygzornifle 10 septembre 09:21

                                        @Désintox

                                         Il vous en reste quand même assez pour avoir un ordinateur et un abonnement.

                                        Mon ordi je l’ai assemblé en récupérant des morceaux a la décharge alim , carte mère , ram , ddur etc , il n’a même pas de boitier tout est fixé sur un bout de plexi de récup.

                                        Je dis merci a mes enfants car je partage leur connexion .


                                      • Désintox Désintox 10 septembre 20:34

                                        @robert
                                        J’y crois à 100%


                                      • L'apostilleur L’apostilleur 9 septembre 10:44

                                        « À qui profite la forte polémique ? »

                                        Un indicateur serait de mesurer la publicité des écarts récents d’Obono avant l’épisode.

                                        https://youtu.be/xFsNEsmSuyQ

                                        Sont-ils effacés ou est-ce l’occasion de les rappeler ?


                                        • blafeur 9 septembre 10:56

                                          Personnellement, j’assume le fait d’être un esclave du système politico-économique.
                                          Je me sentirais plutôt insulté d’être représenté comme faisant partie des esclavagistes.

                                          En tant que petit blanc métropolitain j’ai beaucoup plus de chance de descendre d’un révolutionnaire anti-esclavagiste que d’un colon esclavagiste.
                                          Obono a, elle, beaucoup plus de chance de descendre d’africains esclavagistes que d’esclaves déportés... émasculés dans les pays arabo-musulmans.


                                          • ETTORE ETTORE 9 septembre 13:26

                                            A force de se faire « mettre » par ces Beaux No Beaux.....La Raie Publique se satisfait d’attouchements à répétition, certes moins violents que la main au cul à répétition, mais néanmoins, ses faire faire les poches de la démocratie par des larbins inclusifs à notre état.....Cela prouve quand même, qu’on embarque n’importe quoi pour se faire débarquer....n’importe où !


                                            • Traroth Traroth 9 septembre 13:28

                                              Le fait que Rakotoarison soit capable de dire qu’il est scandalisé par les procédés de VA est tout à son honneur. Un point me fait tiquer cependant : bien sûr que la « fiction » de VA est punissable pénalement ! C’est de l’appel à la haine raciale, et peut-être même de l’appel au meurtre, si on considère que VA a désigné Obono à la vindicte des fachos qui le lisent.


                                              • DACH 9 septembre 14:34

                                                @Traroth= On fait le pari du contraire, sources cabinet d’avocats spécialisés dans les affaires de presse....’’les procédés de VA«  »= quelle rigolade, une fiction qui dénonce le racisme et qu’on accuse de racisme = rigolades assurées. Ridicule en plus, car nombre de détracteurs n’ont rien vu ni lu puisqu’ils n’achètent pas VA !!!


                                              • Traroth Traroth 9 septembre 15:33

                                                @DACH
                                                Obono a porté plainte. Mais ne vous inquiétez pas, votre message sera oublié depuis longtemps quand VA sera justement condamné...


                                              • DACH 9 septembre 15:58

                                                @Traroth=Consultez un avocat spécialisé dans les affaires de presse, comme d’édition.....Vous serez déçu. N’ayez crainte votre erreur sera oubliée quand un non lieu sera prononcé...


                                              • MoustiK MoustiK 9 septembre 14:28

                                                "....sans que ceux-ci ne s’en aient ému.

                                                "

                                                Venant d’un type qui s’écoute écrire, elle est vraiment trop belle celle-là !

                                                En même temps, c’est un vrai hasard que le sois tombé dessus (en diagonale) parce qu’il y a très longtemps que je ne lis plus la prose propagandiste du rakoto (et pas que) ;

                                                je vais direct aux commentaires !


                                                • Pierre 9 septembre 14:38

                                                  Il est vrai qu’Elle ne salit personne, ces salauds de patrons qu’il faut pendre haut et court, etc...



                                                    • Esprit Critique 9 septembre 18:12

                                                      Qui pourrait être assez stupide pour vouloir « Salir » Madame Obono.

                                                      Elle sait le faire toute seule, Il suffit de la laisser parler et de l’écouter attentivement. C’est édifiant ! 


                                                      • Fanny 9 septembre 19:35

                                                         

                                                        « Même le journal reconnaît la faute morale ! »

                                                        Ça commence mal.

                                                         VA ne reconnaît aucune faute morale. Blesser quelqu’un en s’excusant ensuite (ou pas) n’a rien à voir avec une « faute morale », la personne blessée n’étant pas une référence morale (personne ne peut s’ériger en référence morale). VA au contraire rejette toute notion de « faute ».

                                                        Mais Rakoto comprend sans doute assez mal le Français, juste la novlangue.

                                                        Dans un challenge particulièrement émouvant, Rakoto tente de se surpasser lui-même, en termes d’alignement « mainstream » et de « politcorrect », à chaque article qu’il publie sur AV. Ici, il touche à la perfection. Il lui reste le sublime, qu’on attend au prochain numéro.


                                                        • Désintox Désintox 10 septembre 20:40

                                                          @Fanny

                                                          En effet, ce n’est pas une faute morale, mais un délit.


                                                        • Fanny 11 septembre 22:07

                                                          @Désintox

                                                          Je suppose que vous pensez au délit de « racisme », très à la mode dans la bouche de ces deux grands alliés que sont d’une part les progresso-mondialistes qui nous gouvernent et leurs médias, et d’autre part les gauchistes qui virent en ce moment vers le communo-islamisme, ces deux tendances politiques étant soutenues par une justice très attentive à suivre la mode.

                                                          Selon moi, ils sont tous trois dans l’erreur, une erreur tragique. Je m’explique.

                                                          Danièle Obono est pour moi une compatriote, au sens plein du terme. C’est-à-dire quelqu’un pour qui j’ai un a priori favorable. Quelqu’un avec qui je peux adopter au premier abord une attitude plus détendue qu’avec une étrangère, puisque nous parlons la même langue. Et surtout une personne qui est mon égale au sens républicain.

                                                          En vertu de quoi je crois pouvoir m’autoriser vis-à-vis d’elle l’expression de toute la gamme de sentiments que j’exprime chaque jour dans mon environnement familial et social. Et cela inclut les vacheries les plus vaches, des moqueries parfois cruelles.

                                                          Interdire cette liberté de ton et de comportement au prétexte que Danièle Obono est d’origine africaine m’apparaît précisément comme absolument raciste, une façon de ranger un(e) compatriote dans une catégorie à part, en faire une personne qui ne serait pas mon égale. De mon point de vue, c’est tout simplement affreux.

                                                          D’origine étrangère avec un nom à coucher dehors, j’ai subi moi-même dans l’enfance des moqueries, en particulier de la part d’instituteurs lorsqu’ils tentaient de prononcer mon patronyme, ainsi que des vacheries genre « retourne dans ton pays » de la part de camarades (après l’âge de 10 ans, ça a cessé, plus aucun problème). Cela fait partie de la vie, et jamais je n’aurais pu imaginer que ce genre de choses deviendrait un jour justiciable.

                                                          Cette dérive est épouvantable et conduit à une société éclatée d’individus semi-débiles habités par la peur. C’est peut-être l’objectif caché des patrons mondialistes pour avoir la paix et rendre pérenne leur domination (les 0,01 % - propos complotiste mais pas totalement absurde quand on y réfléchit).

                                                          Et rappelez-vous une vérité que vous confirmerait n’importe quel étranger de bonne foi (à commencer par les soldats afro-américains ayant fait le débarquement) : la France est le pays le moins raciste du monde.

                                                          Avec des gens ayant vos idées, cela risque de changer.


                                                        • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 11 septembre 22:14

                                                          @Fanny

                                                          La classe, vraiment, désintox va partir en mode kernel panic et rebooter. Avec un peu de chances, on le perd...

                                                          Argumentation subtile, et en béton  smiley


                                                        • Analis 10 septembre 16:39

                                                          Je pense que l’auteur se trompe sur la plupart des points.


                                                          D’abord, en soi, non, la représentation de l’esclavage dans le cadre d’une fiction n’a rien de dégradant. Pas plus que celle du meurtre, de la guerre, d’un génocide, du viol (y compris de masse) etc... Il est temps de cesser une certaine pudibonderie qui tend à devenir inquiétante, et qui interdit de représenter toute chose qui serait un peu choquante. Il est utile de choquer le public, de rappeler que nous ne vivons pas dans un monde de bisounours. Toute volonté de le dissimuler procède d’une intention de nature proprement totalitaire.


                                                          J’ai en tête plein d’œuvres de fiction qui non seulement représentent l’esclavage, mais en font même le centre de leur thème. J’espère quand même que Spielberg aurait encore le droit de réaliser Amistad  ! En revanche, je pense bien que le fait de montrer Danièle Obono dans une position d’esclave participe réellement d’un non-dit raciste. Car c’est bien parce qu’elle est noire qu’elle a été choisie pour ce rôle. Et ce ne sont certainement pas les protestations des auteurs, arguant qu’ils "ne font que montrer là une réalité historique", qui me démentiront. Car pourquoi seule elle, de ces figurines politiques contemporaines réelles, a-t’elle fait l’objet d’un tel traitement ? Pourquoi n’avoir pas représenté François Fillon en serf médiéval, ou en esclave athénien ? Parce qu’il y a bien là de la part des auteurs une volonté, non d’ « éduquer le public », mais de banaliser l’esclavage négrier (c’est-à-dire, celui qui visait les noirs parce que noirs). Ces journalistes se croient malins de nous « apprendre » qu’il y a eu des esclaves en Afrique subsaharienne ; mais ils ne font qu’énoncer là une grande banalité , parce que des esclaves, il y en avait dans toutes sociétés traditionnelles. On était là à des lieux d’un système proprement concentrationnaire qui déportait des gens en masse, sélectionnés pour être des serfs juste parce qu’ils étaient de la mauvaise couleur de peau et considérés comme des sous-hommes.


                                                          Additionnellement, il est intéressant de noter qu’ils n’ont rien trouvé de mieux que de décrire Mme Obono comme une esclave. Comme s’il n’y avait pas d’autre rôle qu’on pouvait attribuer à une noire africaine dans une ancienne société subsaharienne. Non, mettre en relief les innombrables aspects de la vie dans les États très élaborés de cette région du globe était vraiment au-dessus de leur force. Il faut vraiment que les Noirs d’Afrique soient des esclaves, ou des esclavagistes, des sauvages, tout le reste n’a jamais existé.


                                                          Cette bande dessinée procédait bien d’un ressentiment aigri de blancs imbus de leur supériorité, qui ne supportent pas qu’on leur remémore que leur civilisation a quand même été très oppressive, et ce à l’échelle du monde entier. Ainsi, dépeindre Fillon en esclave d’un seigneur français ou d’un riche athénien de l’Antiquité n’aurait eu aucune saveur à leurs yeux, car il aurait été montré sous la dépendance d’un maître blanc. En réalité, tout cela nous rappèle même qu’il leur était impossible de faire ce qui aurait été vraiment pertinent, à savoir montrer Fillon en esclave de maîtres noirs. Le gros, très gros hic, en effet, c’est que ça n’existait pas... Eh oui ! En fait, les crypto-racistes/colonialistes de Valeurs actuelles, bien à leur insu, ont fourni une excellente illustration de ce que l’esclavage négrier avait de spécifique ; et par-delà de la même spécificité de la domination blanche de ces derniers siècles.


                                                          En tout ça, oui, cette « démonstration » de ces journalistes qui se croient si malins est le symptôme d’héritiers de colonialistes non repentants, et donc prêts à recommencer exactement comme avant.


                                                          • foufouille foufouille 10 septembre 17:05

                                                            @Analis

                                                            « Il faut vraiment que les Noirs d’Afrique soient des esclaves, ou des esclavagistes, des sauvages, tout le reste n’a jamais existé. »

                                                            effectivement, il n’a rien exister d’autres avant la colonisation, esclavage par les noirs compris pour certains.


                                                          • foufouille foufouille 10 septembre 17:58

                                                            @Analis

                                                            quelques milliers de blancs ont détruits toutes les routes, chateaux, livres, etc de ta race supérieure sans laisser de traces ?


                                                          • Désintox Désintox 10 septembre 20:40

                                                            @foufouille
                                                            Analis ne prétend pas que « sa race est supérieure ». D’ailleurs, les races n’existent que dans la tête des racistes. Votre réponse est révélatrice de votre fonctionnement intellectuel.


                                                          • foufouille foufouille 11 septembre 08:57

                                                            @Désintox

                                                            mais si il existe des races que ça teplaise oupas personne n’a des enfants de toutes les couleurs ou néanderthal.


                                                          • @Désintox
                                                            Allez expliquer cela aux racailles qui s’en prennent aux « babtous »...


                                                          • Analis 14 septembre 14:05

                                                            @foufouille
                                                            effectivement, il n’a rien exister d’autres avant la colonisation, esclavage par les noirs compris pour certains.

                                                            Votre phrase est une contradiction en elle-même, vu qu’elle entend confirmer qu’il n’a rien existé d’autre pour ceux-là, dénonciation qui jette une aura de racisme sur ceux qui la font, tout en y ajoutant la seule chose qu’ils reconnaissent (et qui renforce cette aura de racisme). Que vous vous évertuiez à sombrer dans cette confusion ne fait que renforcer le sens de mon accusation, car cela peut difficilement être gratuit. L’insistance à mettre l’accent sur cet aspect mineur des anciennes civilisations négro-africaines n’en est que plus suspect, et indice de ce que vous êtes décidément motivé par banaliser les crimes de votre pays et rien d’autre.

                                                            En fait, si vous êtes logique avec vous-même, et plus généralement si vous êtes honnête, à chaque fois que vous parlez de la civilisation des grecs et romains antiques, n’oubliez surtout pas de ne mentionner que l’esclavage chez eux, et rien d’autre, comme s’il n’y avait en effet rien eu d’autre chez ces peuples.

                                                            Vous semblez aussi mettre en doute que les civilisations susbsahariennes pré-coloniales aient été détruites par les blancs. Il est exact qu’elles ont été complètement subverties par ces derniers, leurs structures économiques et sociales chamboulées et tournées de force vers la traite des esclaves par les blancs, cela-même longtemps avant leur annexion littérale au XIXème siècle. La vérité, c’est que le trafic intra-africain était mineur avant que les royaumes guinéens côtiers ne soient déstabilisés par les européens et aient leurs dirigeants remplacés par des collaborateurs complaisants et disposés à leur vendre des masses d’esclaves.

                                                            Enfin, n’oublions pas que les structures coloniales tant vantées par les héritiers de ces colonialistes racistes, routes et autres, étaient d’abord destinées à l’exploitation sauvage de ces contrées, et ensuite qu’elles ont été bâties à la sueur des travailleurs forcés indigènes, nouveaux esclaves.


                                                          • foufouille foufouille 14 septembre 15:10

                                                            @Analis

                                                            Long commentaire pour écrire un tas d’inepties.

                                                            Évidement que toutes les civilisations étaient esclavagiste avec plus ou moins de droits comme pour les romains avec du vin ou certains arabes qui castraient les mâles.

                                                            Beaucoup ont dépassé le stade tribal depuis longtemps.

                                                            Les routes ont servis aux invasions en Europe et non les blancs n’allaient pas les construire à la place de la race supérieure qui est la seule à avoir vu tout razzé sans traces.


                                                          • foufouille foufouille 14 septembre 17:31

                                                            @Analis

                                                            certains peuples n’ont jamais vendus d’esclaves de leur peuple surtout aux blancs.

                                                            et eu une civilisation avancée.


                                                          • Analis 16 septembre 21:28

                                                            @foufouille

                                                            Évidement que toutes les civilisations étaient esclavagiste avec plus ou moins de droits comme pour les romains avec du vin ou certains arabes qui castraient les mâles.

                                                            « Évidemment que, évidemment que... » Alors, pourquoi vous n’en parlez que dans le cas des noirs ? Encore une fois, ce choix n’a rien d’innocent.

                                                            Par contre, ce qui n’a rien d’évident, c’est le système mis en place par les blancs, qui ont bien été les seuls à établir une organisation de déportation d’esclaves à grande échelle, industrielle même, et où les esclaves n’étaient éligibles que sur la race, les blancs étant eux protégés de toute réduction en esclavage, cet état étant réservé aux non-blancs. Précisons que dans l’Océan Indien, à côté des noirs africains, en vertu de ce principe ont été aussi réduits en esclavage des arabes, indiens et malais, et des amérindiens à diverses époques en Amérique.


                                                            certains peuples n’ont jamais vendus d’esclaves de leur peuple surtout aux blancs.

                                                            et eu une civilisation avancée.

                                                            Peut-être les peuples les moins avancés. Mais je rappèle là encore que ce ne sont pas les « peuples noirs africains » qui ont vendu les leurs, mais des dirigeants mis en place par les blancs, afin de les servir, notamment en esclaves. Ce que les propagandes assénées par les émules de la banalisation, dans un but d’apologie colonialiste/impérialiste (à la suite de Pétré-Grenouilleau), se gardent frauduleusement de rappeler. Dans ce contexte, il est peu utile de remémorer que Danièle Obono est elle-même un produit de la classe supérieure gabonaise et peut-être une descendante de marchands d’esclaves ; ce qui est vrai, mais il faut préciser alors vraiment ce qu’elle est : un produit de la Françafrique, de cet odieux système créé par les français, une membre de ces élites indigènes formées par le colonisateur (pour dire plus court : de ces collaborateurs) et que ses héritiers ont parfois encore le culot de célébrer.

                                                            Et j’attends toujours que vous me citiez la situation où Fillon aurait pu être représenté en esclave sous le fouet d’un maître noir !


                                                            Beaucoup ont dépassé le stade tribal depuis longtemps.

                                                            Je ne comprends pas le pourquoi de la remarque. Si vous voulez faire référence au caractère des civilisations subsahariennes, je vous signale qu’elles avaient dépassé le stade tribal il y a longtemps, avant l’arrivée des Européens. Vous seriez vraiment prisonnier d’une vision raciste des choses.


                                                          • Obono est une fille de diplomate BCBG qui n’a rien d’une opprimée. Elle a été élue avec le vote communautaire de ceux qui jouent les victimes pour excuser leur absence de volonté d’intégration. Donc, l’esprit « Charlie » ne concerne que la gauche et l’humour de droite est interdit. Merci, au passage, pour mon article refusé sur Agoravox qui abordait cette question...


                                                            • titi 11 septembre 16:29

                                                              Qui se souvient de l’émission Thalassa ?

                                                              De très bons reportages, des invitations aux voyages

                                                              Et aussi ceci :

                                                              https://www.youtube.com/watch?v=b8PAjG8RU9Y


                                                              • aliante 13 septembre 14:51

                                                                je ne les plains pas ils mangent tous dans la même gamelle

                                                                ils sont des alliés objectifs des gens qui privent certaines personnes de leur liberté d’expression on le voit avec la censure qui ne dit pas son nom sur les reseaux sociaux

                                                                je dirais la merdia et elle c’est une querelle de clocher rien a foutre


                                                                • jacques jacques 13 septembre 18:25

                                                                  Le seul truc de bien dans cette affaire c’est qu’on ne parle plus de cette famille de délinquants.


                                                                  • microf 14 septembre 19:19

                                                                    J’attends le jour ce journal fera une caricature d’une Juive avec l’habit de prisonnier de camp de concentration, et en train d’être gazée.

                                                                    Il faut taper sur les faibles, à savoir les noirs, c’est pas courageux ça.


                                                                    • foufouille foufouille 15 septembre 08:47

                                                                      @microf

                                                                      je remet vu ton com n’est pas effacé.

                                                                      les juifs ont gazé des gens ou pas ?

                                                                      non, donc ton com est puant de nazisme.

                                                                      par contre les noirs ont bien vendus des esclaves comme les blancs.

                                                                      les noirs le font toujours dans certains pays.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité