• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le savoir est une arme, ne l’oublions pas

Le savoir est une arme, ne l’oublions pas

Le savoir est une arme, ne l'oublions pas.

Je ne vais pas vous faire un dessin. Beaucoup de gens, probablement la majorité se rendent compte de l'escroquerie et de la dangerosité de la situation.
La vaccination obligatoire déguisée démontre qu'un cap a été passé dans la gestion tyrannique du pays sous la Vème république.
Je ne m'étendrai donc pas sur les arguments démontrant l'absurdité de la situation.
J'ose imaginer que beaucoup de gens comprennent qu'il y a un problème quand les chiens de gardes répètent sans cessent pour façonner l'opinion publique que : les non-vaccinés mettent en danger les vaccinés.

Cette injonction paradoxale suffit à éradiquer leur crédibilité.
Car soit cette phrase est vrai : dans ce cas les vaccins ne marchent pas.
Soit cette phrase est fausse : dans ce cas les vaccins marchent.

Tenter d'associer ces deux idées, de croire que les vaccins marchent aussi bien que la croyance le permet ET que les non-vaccinés mettent en danger les vaccinés (pourtant censés être protégés par le vaccin), crée une déstabilisation mentale ouvrant la porte à tous les abus possibles et imaginables en terme de manipulation du consentement.

Si je reprends la plume c'est pour vous parler d'un secret de polichinelle qui pourrait, ou devrait être connu par tous et passer du stade de secret à celui d'arme de destruction massive d'oligarchie pour la défense des libertés fondamentales sous le système tyrannique de la Vème république.
Défense des libertés qui semble autant préoccuper les pro-vaccins que les anti-vaccins.

Bien qu'en réalité ça ne soit pas une arme suffisante, celle-ci permettra de créer une base, une protection juridique, de donner une légitimité à un grand nombre d'actions que ce genre de situation appelle.

Avant tout, il faut avoir conscience de 3 choses, 3 concepts :

 

  • La hiérarchie des normes

  • La notion de pouvoirs

  • La séparation des pouvoirs

 

Tout d'abord la hiérarchie des normes :

Il s'agit d'une logique juridique concrète, réelle car appliquée, qui consiste à déterminer un ordre dans les textes juridiques en vigueur.
Actuellement en France il y a 5 blocs :

 

  1. Le bloc constitutionnel

  2. Le bloc conventionnel

  3. Le bloc législatif

  4. Les principes généraux du droit

  5. Le bloc réglementaire

 

Voici un schéma généreusement proposé par le gouvernement :

L’ordre des bloc est important : Le bloc constitutionnel est au dessus du bloc conventionnel lui même au dessus du bloc législatif etc..
Les blocs supérieurs définissent, déterminent l’existence et le fonctionnement des blocs inférieurs.

Donc le plus important dans un tel système est de connaître le bloc constitutionnel, car il s'agit du bloc dominant tous les autres. Les autres blocs existent grâce à lui.

C'est donc ce bloc qui va nous intéresser.

Le bloc constitutionnel est composé de  :

 

  • la constitution de 1958

  • Le préambule de la constitution de 1946

  • la DDHC de 1789

  • la charte sur l'environnement de 2004.
     

Ces 4 textes sont au même niveau juridique entre eux et sont supérieurs à tout les autres textes inférieurement positionnés dans la hiérarchie des normes.
 

Donc, contrairement à ce qu'on pourrait croire en écoutant le discours de certains (et ce que j'ai pu croire), la constitution n'est absolument pas le seul texte primordial censé régir notre société. Elle est censé créer le cadre du fonctionnement politique mais d'autres textes moins structurants peuvent justement être mis au même niveau pour protéger des abus de pouvoir constitutionnel (ou pseudo-constitutionnel).
Ceci soulève la question du seuil, du niveau d'importance donné à un ensemble de texte par rapport aux autres.
C'est une réalité importante à prendre en compte et à ne pas négliger surtout pour ceux qui prétendent obéir à une logique de « cause des causes ».

Bien qu'il y ait 4 textes, je peux vous assurer qu'ils ne sont pas si longs et si difficiles à lire. Certes ils ne sont pas aussi simples à lire que les derniers polars à la mode ou autres mais ça reste plutôt simple, surtout si on les compare aux textes de lois pompeux et aux traités européens écrient en dépit du bon sens à l'aide d'un jargon d'oligarques technocrates cherchant à justifier par là même leur place de sangsues prédatrices de la société.
C'est pourquoi je vous conseille fortement de prendre le temps de les lire.
Je vous garantis qu'il n'y a pas besoin de sortir d'une usine de formatage qu'est Science po ou de l'ENA pour comprendre ce qu'il y a dedans.

Ça ne vous intéresserez pas de savoir comment et pourquoi notre place dans la société est ce qu'elle est ? Pourquoi nous en sommes là ? Pourquoi nous sommes incapables d'influencer l'évolution de notre pays ?
Vous savez lire ? C'est suffisant, lisez !

Il y a beaucoup de choses intéressantes dans le bloc constitutionnel qui peuvent et devraient être utilisées par toute personne souhaitant lutter contre l'oligarchie.
 

Cependant, j'aimerai notamment attirer votre attention sur l'article 16 de la DDHC de 1789.
Celui-ci nous informe que : 
« Toute Société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution. »

En somme cette article nous dit que toute société dans laquelle la garantie des droits et la séparation des pouvoirs ne sont pas appliquées (n'existent pas réellement) est une société qui n'a pas de Constitution.
Donc si elle a une constitution contraire à ce principe, elle peut être considérées comme nulle.

En réalité, la séparation des pouvoirs et la garantie des droits vont de paires, car si la séparation des pouvoirs n'est pas respectée, de-facto les droits ne sont pas garantis.

Il faut prendre conscience que si l'article 16 de la DDHC est validé, selon la hiérarchie des normes la totalité des lois inférieures peuvent être considérées comme nulles car elles émanent d'institutions tyranniques.
A noter, pour les psychopathes en puissance qui pourrait lire ces lignes, ceci ne veut pas dire qu'il n'y aurait aucune loi. Car les autres lois du bloc constitutionnel restent en vigueur.
En somme vous ne pouvez pas égorger votre voisin, voler, violer en toute impunité car ceci enfreint l'article 4 de la DDHC (ainsi que les principes moraux, mais bon, les psychopathes ne s'embarrassent pas trop avec ce genre de détails).
Article 4 qui mériterait aussi d'être plus connu étant donné la situation.

Bref, pour aller plus loin il faut avant tout définir la séparation des pouvoirs et par là même les pouvoirs, enfin ceux qui sont communément admis depuis le siècle des lumières, période durant laquelle ces termes ont été « popularisés ».

Dans un état de droit, il y a 3 pouvoirs fondamentaux :

 

  • Le pouvoir exécutif  : Mise en œuvre des lois et de la politique nationale

  • Le pouvoir législatif : Création des lois

  • Le pouvoir judiciaire  : Faire respecter la Loi.

     

Les institutions de la Vème qui détiennent ces pouvoirs sont respectivement :

 

  • Le gouvernement : Le pouvoir exécutif

  • Le parlement (assemblée nationale et sénat) : Le pouvoir législatif

  • Les institutions judiciaires : Le pouvoir judiciaire

 

Pour que « la séparation des pouvoirs » soit « déterminée », effective, il faudrait que le texte structurant le fonctionnement politique, la constitution, veille à ce que :

 

  • Le pouvoir exécutif n'ait absolument aucun accès à aucune forme de pouvoir législatif et/ou judiciaire

  • Le pouvoir législatif n'ait absolument aucun accès à aucune forme de pouvoir exécutif et/ou judiciaire

  • Le pouvoir judiciaire n'ait absolument aucun accès à aucune forme de pouvoir législatif et/ou exécutif

 

Cependant quand on lit la constitution de 1958 on peut constater qu'il y a un nombre non négligeable de cas où cette séparation n'est pas respectée ce qui rentre dans le cadre de l'article 16 précédemment cité et annule de fait la constitution.

Ainsi on devrait parler d'anti-constitution et qualifier la Vème république de tyrannie.

Pour vous donner quelques preuves de ce que j'avance, nous pouvons par exemple nous intéresser à l'article 10 nous informant qu’actuellement, sous la Vème république :
 

« Le Président de la République promulgue les lois dans les quinze jours qui suivent la transmission au Gouvernement de la loi définitivement adoptée.
Il peut, avant l'expiration de ce délai, demander au Parlement une nouvelle délibération de la loi ou de certains de ses articles. Cette nouvelle délibération ne peut être refusée. »

 

Ceci signifie que le Président de la république DECIDE si oui ou non une loi est valide (par la promulgation) et que si jamais une loi ne lui va pas, il peut IMPOSER au parlement de retravailler cette loi jusqu'à satisfaction. IMPOSER car comme vous pouvez le lire « Cette nouvelle délibération ne peut être refusée ».

Si quelqu'un vous met un couteau sous la gorge et vous demande votre portefeuille, est ce que vous prendrez ça comme une proposition ou un ordre ?

Oui ici il s'agit bien d'un ordre, un ordre donné par le pouvoir exécutif au pouvoir législatif.

On peut difficilement faire plus concret comme exemple de non séparation des pouvoirs.
Le pouvoir exécutif est largement au dessus du pouvoir législatif qui n'est pas indépendant de celui-ci. Pire encore c'est le membre le plus important de l'exécutif, le président (ou l'empereur à ce niveau là) qui soumet à sa volonté, seul, l'ensemble du pouvoir législatif.

Mais ce n'est pas tout, en plus de soumettre le pouvoir exécutif à sa volonté, l'empereur peut aussi soumettre le pouvoir judiciaire.
C'est ce qu'on peut lire par exemple dans l'article 17  :

« Le Président de la République a le droit de faire grâce à titre individuel. »
 

Donc l'empereur peut tout simplement mettre à la poubelle le travail du pouvoir judiciaire et ceci sans aucune contre-partie, garantie ou quoi que ce soit.

 

Il y a d'autres exemples dans lesquelles le pouvoir exécutif domine les 2 autres pouvoirs de façon indéniables, mais je n'ai pas envie de faire un article trop long, donc je vous laisserez les trouver, car le but n'est pas que vous vous contentiez de lire cet article mais que vous vous empariez personnellement de ces faits.

 

Passons au cas du pouvoir législatif qui est structurellement le larbin impuissant du pouvoir exécutif comme le démontre la réalité et de nombreux articles notamment l'article 31 et 33.

Cependant il a aussi accès à divers privilèges.

Par exemple l'article 26 nous apprend que :
 

« Aucun membre du Parlement ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l'occasion des opinions ou votes émis par lui dans l'exercice de ses fonctions. »

 

En somme les parlementaires ne sont pas du tout responsable de ce qu'ils disent ou votent.
Ils peuvent par exemple faire des appels à la haine, voter pour, à tout hasard, des lois liberticides et mettre en danger l'ensemble de la population française sans être aucunement inquiétés.

Voici un bel exemple de domination du pouvoir législatif sur le pouvoir judiciaire.

 

Pour conclure, je vous dirais que d'après ce que j'ai pu lire et comprendre de la constitution de 1958, il y a un grand nombre d'articles qui enfreignent la séparation des pouvoirs et ceci ne se fait pas de façon égalitaire entre les pouvoirs.

 

  • Le pouvoir exécutif, le gouvernement, a accès à tous les pouvoirs.
    Il a une place extrêmement privilégiée.
     

  • Le pouvoir législatif, le parlement, a quant à lui un accès plus restreint à un autre pouvoir (ce qui reste un privilège non négligeable).
     

  • Le pouvoir judiciaire est le moins bien loti des 3, il n'a accès à aucun pouvoir autre que celui déterminé par sa fonction de pouvoir judiciaire.
     

Du point de vue de la construction d'une tyrannie ceci est tout à fait logique puisque le seul frein à une tyrannie dans un état de droit sans séparation des pouvoirs pourrait être le pouvoir judiciaire.

Ce qui est « intéressant » c'est qu'on peut même identifier une forme de corruption du pouvoir législatif pour qu'il reste docile face au pouvoir exécutif.
On se rend compte de ceci en lisant l'article 56 déterminant la composition du conseil constitutionnel.
Le conseil constitutionnel est censé être le juge des abus de pouvoir , notamment législatif (qui est en bonne partie dans les mains de l'exécutif), il est censé être le garde fou de ce joyeux bordel.
Un esprit relativement sain pourrait se dire que ça serait le rôle logique du pouvoir judiciaire de servir de juge dans une telle situation.
Et bien la réalité est tout autre, dans l'article 56 vous pouvez apprendre que ce conseil constitutionnel est composé uniquement de membres sous influence du pouvoir exécutif et législatif.
Pour être exacte :
 

  • 1/3 sont choisis par le président

  • 1/3 sont choisis par l'assemblée nationale

  • 1/3 sont choisis par le sénat

 

Cerise sur la gâteau, ou plutôt une pastèque sur le gâteau : tous les anciens présidents font partie à vie du conseil constitutionnel ET le président du conseil est nommé par LE PRESIDENT de la république ET (histoire de rajouter un peu de sel) sa « voix est prépondérante en cas de partage »...

Le conseil constitutionnel est à la constitution et aux abus de pouvoirs ce que l'IGPN est à la police et aux bavures.
Il s'agit simplement d'une institution de façade ayant pour fonction de créer dans l'imagination collective un soi-disant rempart contre les abus de pouvoir.

 

Pour conclure, nous avons constaté que nous rentrons dans la situation déterminée par l'article 16 de la DDHC.

Pour rappel celui-ci nous informe que :

 

« Toute Société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution. »

 

Donc cette article annule l’existence même de la constitution de 1958, elle la rend « nulle ».

Les conséquences sont, au minimum, que la totalité des textes de lois votés depuis 1973 (année durant laquelle la DDHC a été ajoutée au bloc) est invalidée par l’inexistence de la constitution.
Et si nous poussons encore les conséquences un peu plus loin, l'ensemble de la Vème est illégitime.
Donc le gouvernement et les parlementaires devraient se retirer de la vie politique s'ils auraient une once d'honneur, et laisser la mise en place d'un processus de changement de régime.

On peut toujours rêver...

Cependant les lois liberticides concernant la vaccination obligatoire et la soumission à l'autorité sont donc caduques, ce qui implique que les associations et autres organisations recevant du public, qu'elles soient de nature privée ou même publique ont LE DROIT DE NE PAS OBEIR aveuglément.

Je dirai même qu'elles ont LE DEVOIR de ne pas rentrer dans le jeu de l'autorité suprême du gouvernement.
La résistance à l’oppression est rendue légitime, presque légale, par l'article 16 de la DDHC.

Seule la peur de l'autorité nous pousse à nous soumettre alors que pourtant il suffirait de dire « non », de récupérer sa souveraineté en tant qu'être humain coincé dans une tyrannie qui dure depuis bien trop longtemps.

J'espère que la mise en lumière de ces faits pourra soutenir les divers projets visant à remettre le pays dans une certaine justesse et que la prise de conscience de l'existence de la hiérarchie des normes donnera des idées aux résistants.

N'oubliez pas que ce texte s'est focalisé sur l'article 16 de la DDHC, mais qu'il y a d'autres articles du bloc constitutionnel (évidemment hors ceux de la constitution) qui pourraient vous servir.

PS : j'ai cité qu'un petit nombre d'exemples de non séparation des pouvoirs dans la constitution de 1958, si jamais le sujet vous intéresse, je ferai peut-être un article complémentaire.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

138 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 27 juillet 15:34

    « Seule la peur de l’autorité nous pousse à nous soumettre »

    J’ai un gros doute, le politiquement correct offre un certain confort et satisfait le paresseux qui trouve bien pratique de laisser les autres penser et décider à sa place, il récupère du temps disponible pour Coca-Cola. (son smartphone aujourd’hui)

    Qui a encore des réelles responsabilité dans les boites ?

    Qui en réclame ?

    Dans quel but ?

    Tout le monde aura bien remarqué que ce n’est plus l’excellence qui est récompensée, mais la soumission...

    Partant de là, si le stade larvaire offre un confort relatif, pourquoi s’emmerder et prendre des risques dans la troisième dimension ?


    • Karugido Karugido 27 juillet 17:13

      @Clocel
      Effectivement c’est un point important à prendre en considération, la résistance à l’autorité n’est pas le point le plus soutenu dans notre société.
      Elle est même instituée depuis notre plus jeune age.

      Les questions que tu soulèves sont pertinentes.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 juillet 12:33

      @Karugido

       ’’résistance à l’autorité n’est pas le point le plus soutenu dans notre société.
      Elle est même instituée depuis notre plus jeune age.’’
       

      Voilà une phrase qui dit une chose et son contraire.


    • Karugido Karugido 28 juillet 12:49

      @Francis, agnotologue
      Ah oui erreur de ma part, je voulais dire que la soumission est instituée depuis notre plus jeune age notamment via le système scolaire.


    • Captain Marlo Captain Marlo 28 juillet 18:35

      @Karugido

      Dans un état de droit, il y a 3 pouvoirs fondamentaux : Le pouvoir exécutif  : Mise en œuvre des lois et de la politique nationale / Le pouvoir législatif : Création des lois/ Le pouvoir judiciaire  : Faire respecter la Loi.

      Merci pour cette analyse, à laquelle pourtant, il manque un pouvoir, et pas des moindres, c’est le 4e pouvoir, celui des médias, y compris publics... Si les élus nationaux peuvent faire ce qu’ils veulent, que dire de la propagande médiatique, et du CSA qui regarde ça, comme les vaches regardent passer les trains...
      Sans débats contradictoires, les Français ont droit à la pensée unique 24h/24.

      L’information doit être un bien public, avec des journalistes qui appliquent la Charte des journalistes de Munich de 1971. Nous en sommes très loin...

      "(...) Les devoirs essentiels du journaliste, dans la recherche, la rédaction et le commentaire des événements, sont :

      1) respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître ;

      2) défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique ;

      3) publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents ;

      4) ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents ;

      5) s’obliger à respecter la vie privée des personnes ;

      6) rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte ;

      7) garder le secret professionnel et ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement ;

      8) s’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation, les accusations sans fondement ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information ;

      9) ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste ; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs ;

      10) refuser toute pression et n’accepter de directives rédactionnelles que des responsables de la rédaction.etc



    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 28 juillet 23:14

      @Karugido

      La constitution de 1958 avait été rédigée par des hommes (relativement) intègres pour être gérée par des hommes intègres.

      Hélas, elle n’avait pas prévu que la crapulerie des présidents successifs irait crescendo jusqu’à son apothéose actuelle.

      Un des points que vous citez me défrise particulièrement :

      « Aucun membre du Parlement ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l’occasion des opinions ou votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions. »

      Moi qui ne survis dans ma condition de nouveau paria (car non vacciné, définitivement) que dans l’espoir de voir tous ces fumiers traduits en Justice, vous me désespérez...

      A tout prendre, puisque Justice ne sera pas rendue, je préfère encore que le peuple se fasse justice (avec un petit j, mais une grande efficacité ) lui même à coup de fourches et de piques, et qu’un sang impur abreuve nos sillons.

      Je souhaite aussi que le peuple s’assoit sur le dispositif de sarkozy qui fait échapper le président de la république au crime de haute trahison.

      Car finalement, Louis XVI était bien moins coupable, et macron sera bien moins dangereux en deux parties qu’en une : divisons, pour régner à nouveau.

      Je suis très colère, ce soir...Mais quelle autre peine pour les plus grands crimes commis contre le peuple Français ?


    • Arogavox Arogavox 29 juillet 00:16

      article intéressant, même s’il vient un peu (trop !) tard (malgré l’optimisme populaire du : « il vaut mieux tard que jamais » )
       Trop tard, car la boîte de Pandore a été ouverte conjointement par la dernière absurde prétention jupiterienne , et par le silence complice des parlementaires, députés ... et de tous ceux qui étaient censés assurer un contre pouvoir !
        
      La raison, en France, a officiellement reçu le coup de grâce lorsque le Représentant-incarneur-en-chef a promulgué le diktat suivant (qu’il s’est manifestement appliqué à lui-même pour en arriver là) : « devant l’urgence du danger, il n’est plus temps de réfléchir »  !

       Si la raison pouvait encore opérer, les réflexions suscitées par cet article devraient encore être surplombées par cette toute benoîte remarque :
       de ma vie, je n’ai jamais été officiellement consulté en conscience, pour ’signer’ (cautionner librement) les papiers (Constitution et autres) d’un vrai ’contrat social’ (rappel : le contrat social proposé doit pouvoir être refusé, (sans aucune menace de rétorsion préalable) pour qu’à l’inverse son acceptation aussi puisse être considérée comme un véritable choix (un choix ne saurait être que libfe et sans contrainte, malgré les turpitudes pompeusement énoncées !)

       ... bref, la France vient sans doute de basculer dans une autre dimension , dont la formulation suggérée par cette video peut laisser envisager un aperçu :

        « une expérience de Milgram en grandeur nature où on habitue les gens à obéir à des choses qui n’ont aucun sens. Mais à force d’obtenir cela, ce consentement, ben on va de plus en plus loin ... »


    • Captain Marlo Captain Marlo 29 juillet 06:18

      @doctorix, complotiste
      Il y a quand même l’article 68 qui permet de destituer le Président....
      Si les Parlementaires le voulaient bien !
      Hélas, 1 seul Député a signé le dossier de destitution de Macron.


    • Karugido Karugido 29 juillet 10:46

      @Captain Marlo
      Je partage cet avis, je pense que t’as raison et que le 4ème pouvoir devrait être ajouté à cette liste, comme le 5ème qui est le pouvoir monétaire.
      Cependant le 4ème pouvoir (informatif et le 5ème) fait débat, et je n’ai pas voulu rentrer dans cette considération, pour ne pas cliver plus que ça et faire au plus court.


    • Karugido Karugido 29 juillet 10:57

      @doctorix, complotiste
      J’ai cru ça aussi, maintenant je doute un peu plus sur le côté « intègre » de ces hommes.
      Surtout depuis que j’ai appris qu’un grand nombre de gros collabo (c’est à dire des tête pensante, des coupables de très haute trahison) ont été blanchi par ces mêmes hommes.
      Voir : la non épuration, d’Annie lacroix riz

      Mais bon peut être qu’on peut croire dans l’intégrité des hommes de pouvoirs.

      Désolé de vous avoir défrisé.
      Mais rassurez vous, ça ne veut pas dire qu’ils ne seront pas jugé un jour.
      Il est possible qu’une nouvelle constitution soit écrite, qu’un nouveau fonctionnement se mette en place en France et qu’ils soient effectivement jugés.

      Si entre temps ils ne sont pas jugés par les foules d’ailleurs et à force de jouer aux cons avec le peuple, de ce prendre pour des dieux, ceci pourrait très bien leur arriver.


    • Karugido Karugido 29 juillet 11:13

      @Arogavox
      Merci.
      Oui je pense que vous avez raison, cet article vient un peu trop tard.
      Mais en même temps je ne suis pas le seul et surtout pas le premier à avoir pris connaissance de ce secret de polichinelle. (j’ai pris conscience de ça grâce à la vidéo d’un avocat, qui d’ailleurs avait fait plus compliqué)

      A dire vrai, quand la DDHC a été ajouté au bloc en décembre 73, je suis quasiment sur que certains ont dût voir que l’article 16 pourrait annuler la constitution.
      Je me demande même si ceux qui ont vue ça et laissé faire (qui devait être du côté du pouvoir) ont vue ça comme un jeu, comme une porte de sortie qui serait visible que quand les gens en majorité serait capable de l’ouvrir.

      Sommes-nous capable de l’ouvrir ?

      Ceci dit je suis d’accord avec la plupart de vos constats. La remarque que vous faites sur le contrat social qu’est la constitution est tout à fait légitime. Et c’est d’ailleurs pour cette raison (entre autres) que certains disent qu’il faudrait écrire une nouvelle constitution régulièrement car le monde évolue.

      Oui nous vivons effectivement une expérience de Milgram grandeur nature depuis 2020. C’est assez pathétique.

      Mais rassurez vous, rien n’est immuable.


    • eau-pression eau-pression 29 juillet 11:23

      Bonjour @Arogavox

      On a au moins un exemple d’où ça mène parfois ces expériences type Milgram et Harvard. Chuuut, c’était suggéré ici. (Merci à @Montagnais)


    • Arogavox Arogavox 29 juillet 15:17

      @eau-pression
      La conclusion du texte de ce lien :

      Le “grand public” ne peut guère aller plus loin que l’exposé des faits et l’explication qu’en donnent les “pouvoirs dominants”, toujours partisans.

      ... ne rend que plus lancinante la préoccupation que veulent ignorer tous nos actuels pédagogiseurs d’incohérences :
         quand un dictateur ne cesse de sortir des lubies de sa boîte à coucou de ’maître des horloges’ versatile et de faire ’passer’ en force toutes les lois qui lui chantent, pourquoi perd-il du temps à ’expliquer’ au grand public les diktats, qu’il impose de toutes façons par la force, et à vouloir les pédagogiser ?
        Quand un tel dictateur est, par ailleurs, a accès au ’bouton nucléaire’, qui feint donc d’ignorer que, le jour où Il s’en servira, il n’en avertira personne avant ... et il n’aura ni besoin ni le moyen d’expliquer quoi que ce soit après !

    • Samson Samson 29 juillet 15:50

      @Captain Marlo
      " ... il manque un pouvoir, et pas des moindres, c’est le 4e pouvoir, celui des médias, y compris publics... Si les élus nationaux peuvent faire ce qu’ils veulent, que dire de la propagande médiatique, et du CSA qui regarde ça, comme les vaches regardent passer les trains...
      Sans débats contradictoires, les Français ont droit à la pensée unique 24h/24.« 

      Absolument !
      Faute d’accès à toute information contradictoire, impossible d’encore exercer la liberté d’esprit critique indispensable à se forger une opinion éclairée !
      Or, acquise et détenue à 95% par dix milliardaires aux convergences d’intérêts évidentes avec l’Immature qu’ils ont fait élire pour présider aux destinées »managériales« de notre République - vouée à se voir réduire au rang de vulgaire »start-up« - c’est toute notre presse hexagonale qui, non contente d’évacuer tout débat contradictoire, de pratiquer le »fact-checking« , organiser la censure et dénoncer les »populismes« et autres horreurs »complotistes« , ... s’est transformée en une authentique Pravda propagandiste de la Pensée Unique, de sa doxa sanitaire et de son seul »salut vaccinal« , au point de faire saliver d’envie et d’admiration les feu commissaires politiques si chers au bon vieux temps d’ »Uncle Joe".

      Voici donc revenus les sombres temps de la Tyrannie !!!

      La République Est Morte !


    • Schrek Lampion 27 juillet 16:27

      « Le savoir est une arme », oui, mais la peur aussi ; une arme primitive, mais très efficace.

      Le problème avec les sentiments de base  (peur, tristesse, colère, joie), c’est qu’ils agissent sur le registre émotionnel et court-circuitent la capacité à raisonner. Tous le publicitaires et manipulateurs (synonymes ?) ont appris ça en lisant Edward Bernays. Et le savoir, c’est la raison. La violence ne s’exerce pas qu’en assénant des coups physiques. La ruse des maîtres actuels, c’est d’avoir abandonné la contrainte comme outil en ayant recours à la psychologie.

      Fripounet a prévenu : « nous sommes en guerre ». Il n’a pas précisé contre qui, mais la suite l’a montré. Il voulait dire Nous (le dominants), nous sommes en guerre contre vous (les dominés). Dans ce genre de guerre le savoir est aussi utile qu’un cataplasme pour soigner une plaie ouverte.


      • Karugido Karugido 27 juillet 17:17

        @Lampion
        Très juste, la peur est aussi une arme, utilisée depuis des siècles et effectivement nous sommes arrivés à un point où son utilisation est devenue de plus en plus efficace malheureusement.

        Le savoir restent toujours utile même si je comprend ta métaphore qui ne manque pas de mettre en évidence une certaine réalité.


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 juillet 12:37

        @Karugido
         
         ’’« Le savoir est une arme », oui, mais la peur aussi ; une arme primitive, mais très efficace.’’
         
         Je dirais même plus : le savoir est un bouclier, un contre pouvoir, un contre poison, un antidote, parole d’agnotologue.


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 juillet 12:38

         
         @Lampion

        , le post ci-dessus.


      • Captain Marlo Captain Marlo 28 juillet 18:49

        @Karugido
        Le savoir restent toujours utile même si je comprend ta métaphore qui ne manque pas de mettre en évidence une certaine réalité.

        C’est le savoir qui permet aujourd’hui d’engager des procédures judiciaires. Cf Reiner Fullmish et le Comité Corona, « La crise actuelle n’a rien à voir avec la santé publique ».

        "(...) Pour Reiner Fuellmich, ce qui est surtout détourné, c’est l’attention du public. La crise actuelle n’a rien à voir avec la santé publique. C’est pour lui le plus grand transfert d’actifs depuis la classe moyenne et la petite bourgeoisie vers une poignée d’oligarques de toute l’histoire moderne. Cette oligarchie aurait dû être rayée de la carte dès 2008 eu égard à ses agissements délictuels lors de la crise dite des subprimes ; elle a survécu et récidive, en pire.etc


      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 28 juillet 23:31

        @Captain Marlo

        Fuellmich pense que le vaccin a tué plus ou moins 500.000 personnes aux USA, au vu des sous-notifications.

        Je crois que nous n’en sommes qu’au début, avec les effets à court terme. Les effets à long terme viendront ensuite.

        Mais n’est-ce pas le but affiché par l’élite : réduire l’humanité à 500 millions d’esclaves à son service ? Elle l’a même gravé dans la pierre en huit langues, sur un monument de 107 tonnes, au travers de dix commandements.

        Suivez le guide :

        https://www.youtube.com/watch?v=Q5DOSy7gzH8


      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 28 juillet 23:55

        @doctorix, complotiste

        Les 500.000 morts, Fuellmich les avance dans cette vidéo, à 9’30"

        https://infovf.com/video/reiner-fuellmich-crise-actuelle-rien-voir-avec-sante-publique—9997.html

        Quand on pense qu’un vaccin grippal avait été arrêté après 25 morts...


      • Karugido Karugido 29 juillet 11:18

        @Francis, agnotologue
        Oui c’est plus un bouclier effectivement ;)

        @Captain Marlo
        Oui tout à fait, mais la limite est visible à la fin de la citation "elle a survécu et récidive, en pire.

        "
        Enfin c’est peut être un manque de savoir qui a permis cette survie.


      • Jeekes Jeekes 27 juillet 16:53

        Voyons voir...

         

        1/3 sont choisis par le président = donc des ordures,

        1/3 sont choisis par l’assemblée nationale = donc des vendus,

        1/3 sont choisis par le sénat = donc des salopes.

         

        Et après ça qu’est-ce qu’il nous reste ? 
         
        Notons également que toutes ces pourritures qui ont fait des pieds et des mains pour se faire élire/nommer n’ont même pas l’honnêteté de sembler faire leur boulot pourtant grassement rémunéré.
         
        Quel pourcentage d’entre-eux participe à toutes les réunions ?
        Quel pourcentage d’entre-eux ne pense pas qu’à sa gueule ?
        Quel pourcentage d’entre-eux n’est pas un voleur, un menteur, un profiteur, une prostituée bourrée de conflit d’intérêt ras-la-gueule, un assassin ?
         
        Oui mais non, me diront d’aucuns.
        Y’en a qui sont pas comme ça.
        Et combien s’teuplé ? 0,5 % ?
         
        Et parmi ceux-là, combien ouvrent leur gueule, combien dénoncent vraiment la crapulerie ambiante, combien refusent leurs invraisemblables privilèges ? A part quand ça les arrange, et encore...
         
        Moi j’en connais pas, j’en entends pas.
        Tous coupables, tous pourris, parce que tous complices !
         
        Une seule solution, la faucheuse à bascule.
        Et dieu (sans majuscule, parce que lui aussi faudrait qu’il s’explique, cette feignasse) reconnaitra les siens.
        D’ailleurs ça ne devrait pas être bien difficile... 
         


        • Karugido Karugido 27 juillet 17:27

          @Jeekes
          Je te conseil de lire l’article 27, avant t’être bien accroché à ta chaise évidemment.

          Car une bonne partie de tes questions rentrent dans le cadre de cet article.

          La situation contre laquelle tu t’insurges, à juste titre, est en fait tout à fait légale selon l’article 27.
          Il rend légal, en quelques sortes, le mensonge, la paresse et les divers trahisons des élus.
          Pire encore, ceci pourrait presque être vue comme une obligation...

          « tout mandat impératif est nul »....

          On s’étonne après que les élus ne font jamais ce qu’ils disent.

          Ceci ajouté au 26 créer forcément des situations délétères. 


        • Jeekes Jeekes 27 juillet 18:45

          @Karugido
           
          Ben oui, hélas...
           
           smiley
           


        • Captain Marlo Captain Marlo 28 juillet 19:04

          @Jeekes
          On a les noms des Députés & des Sénateurs qui ont voté contre.

          Souvenez-vous de ces noms lors des élections législatives 2022 ou sénatoriales 2023. Le classement n’est plus Droite ou Gauche, mais POUR ou CONTRE la liberté :

          • 60 députés et 129 sénateurs ont manifesté leur soutien indéfectible à la liberté en votant CONTRE le projet de loi ;
          • alors que 517 députés et 212 sénateurs se sont déclarés en faveur du texte anti-libéral du président de la République (après les annonces du 12 juillet).
          PS : On note que beaucoup de Socialistes ont voté contre, mais il y a un os dans le bouillon ... Ils sont contre le pass sanitaire, mais pour la vaccination obligatoire ! Le diable se cache dans les détails...

        • Captain Marlo Captain Marlo 28 juillet 19:06

          @Karugido

          Pareil pour les Mamamouchis européens. Ils se sont voté des statuts qui les mettent, non seulement à l’abri des citoyens, puisqu’ils ne sont élus par personne, mais à l’abri de toute poursuite judiciaire...


        • Abolab 27 juillet 17:37

          @Karugido,

          « Les blocs supérieurs définissent, déterminent l’existence et le fonctionnement des blocs inférieurs. »

          Cela ne devrait-il pas être l’inverse ? En effet, si la Constitution est la base régulatrice de tous les autres blocs, elle devrait être en bas et non en haut.

          Car, d’après le schéma du gouvernement, si un décret est défectueux, comme cela est par exemple le cas avec les décrets autorisant l’utilisation de benzodiazépines pour la COVID-19, alors c’est l’ensemble des blocs juridiques qui s’écroulent, incluant la Constitution elle-même.

          La preuve de la fausseté d’un décret permet donc l’annulation de la Constitution et un changement de régime d’un point de vue juridique, selon le schéma du gouvernement.


          • Karugido Karugido 27 juillet 18:29

            @Abolab
            C’est effectivement une question de point de vue, on pourrait inverser la pyramide mais dans ce cas il faudrait la lire de bas en haut.
            L’exemple dont tu parles ne peut pas mettre en péril les blocs supérieurs (d’ailleurs le bloc juridique n’existe, il s’agit d’un pouvoir et non d’un bloc, on le retrouve dans toutes les strates).
            C’est plus une question de logique car un décret ne sort pas de nul part. S’il est signé et appliqué c’est parce qu’une institution signe et fait exécuter ce décret. Le tout reposant sur le bloc constitutionnel (incluant la constitution qui permet la création de décrets). 
            Le décret étant la forme la plus faible de la loi, il est aussi le plus simple à annuler et ne remet pas en question l’existence des institutions de la Vème.

            Après je te rejoint plus dans le sens ou les décrets sont illégaux, car l’article 16 de la DDHC annule l’existence de la constitution. Celui du pass pourrait aussi être annulé par l’article 4 de la DDHC dans le cas où on ne voudrait pas prendre en compte l’article 16, car il s’agit d’une atteinte à la liberté.

            Les décrets du pass-sanitaire pourraient d’ailleurs être annulé, notamment prochainement, à cause de la pression social et notamment parce que « l’annonce » et les décret ont déjà joué un rôle important en poussant bon nombre de personne à se vacciner.
            Enfin ça reste spéculatif et dépend de la gourmandise de nos prédateurs.


          • Abolab 27 juillet 19:00

            @Karugido

            En fait, le schéma n’est pas une pyramide, mais une flèche, d’ailleurs intitulée « Direction de l’information légale et administrative »...

            Mais cela me semble confus, car il y a comme une confusion entre deux notions différentes : celle de hiérarchie (de type pyramide) et celle de direction (flèche) dans le même schéma.

            On ne voit pas très bien où le gouvernement veut en venir en mélangeant ces deux concepts.

            D’après la flèche, le décret, tout en bas, irait vers le Conseil Constitutionnel, et il devrait passer par chacune des étapes, chacun des blocs, avant d’arriver au Conseil Constitutionnel ? Tout cela n’est vraiment pas clair.


          • Abolab 27 juillet 19:06

            @Abolab

            Oh, je comprends... la « direction générale de l’information légale » ne veut pas dire « direction » en terme d’espace, mais « direction » en terme de hiérarchie.

            Donc cela veut dire que les principes généraux du droit (non écrits et de portée générale) sont supérieurs aux décrets ?

            Quels sont les principes généraux du droit ?


          • Abolab 27 juillet 19:16

            Définition :

            Les principes généraux du droit sont des principes non écrits, autrement dit non expressément formulés dans des textes, mais qui, dégagés par le juge et consacrés par lui, s’imposent à l’administration dans ses diverses activités.


            Ok, c’est au bon vouloir des juges, qui peuvent décider si un décret, un arrêté ou une circulaire sont légaux ou pas.

          • Karugido Karugido 27 juillet 19:26

            @Abolab
            L’intitulé que tu vois en bas est le nom d’un organisme et non une indication sur le sens de lecture du schéma (l’institution qui a pondu le schéma) :
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Direction_de_l%27information_l%C3%A9gale_et_administrative

            Je comprend mieux ta confusion et effectivement ça peut prêter à confusion.

            Mais du coup ce n’est pas vraiment une flèche mais une pyramide qu’il faut effectivement lire de façon inversé (de haut en bas  je pense que l’inversion est dut au fait que les textes fondamentaux sont moins nombreux que les textes secondaires).

            Mais oui du coup ça veut dire que les principes généraux du droit sont au dessus des décrets.

            Je ne suis pas très au fait de ce qu’ils contiennent, mais de ce que j’ai compris c’est un peu n’importe quoi.
            Il s’agit de principes qui ne sont pas écrit et qui, comble du comble, change en fonction de la période d’utilisation.
            C’est un peu comme un placard à bordel pour avocat et juriste haha.... géré par le conseil d’état.

            Il s’agit de « principes » dans un sens quasi philosophico-politico-économique.

            Par exemple : Liberté du commerce et de l’industrie
            égalité des usagers devant le services public
            égalité devant l’impôt
            Etc...
            Tu trouveras une liste non exhaustive ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Principes_g%C3%A9n%C3%A9raux_du_droit_fran%C3%A7ais#Liste_des_principes_g%C3%A9n%C3%A9raux_du_droit


          • Abolab 27 juillet 20:29

            @Karugido

            Pardonnez ma naïveté juridique, n’étant pas du tout un expert dans le domaine, mais comment peut-il exister une liste, exhaustive ou non, si par définition juridique, il s’agit de « principes non écrits, autrement dit non expressément formulés dans des textes » ?


          • Abolab 27 juillet 20:32

            @Karugido

            « géré par le conseil d’état »...

            Et si le Conseil d’Etat se trompe ou est induit en erreur (comme pour le décret portant sur les benzodiazépines pour la COVID-19), qu’est-ce qui se passe et comment faire un recours ?


          • Karugido Karugido 27 juillet 21:51

            @Abolab
            "Pardonnez ma naïveté juridique, n’étant pas du tout un expert dans le domaine, mais comment peut-il exister une liste, exhaustive ou non, si par définition juridique, il s’agit de « principes non écrits, autrement dit non expressément formulés dans des textes » ?

            « 

            Je suis aussi un pseudo-citoyen lambda, du coup je n’ai pas forcément plus d’expertise que vous. Je n’ai fais que répéter ce que j’ai pu apprendre sur le sujet et je suis aussi perturbé que vous sur cette ambivalence paradoxale.
            C’est pour ça que j’ai dis que c’était un peu n’importe quoi visiblement. (comme le fait que le pouvoir exécutif puisse légiférer, utiliser le pouvoir législatif, par décret)

            Quand à la question sur le Conseil d’Etat, je pense qu’il est au dessus du concept de vérité.
            Se tromper n’est pas un problème pour un Conseil reposant sur une tyrannie comme celle institué dans la Vème.
            Il me semble aussi qu’il y a une forme de »piège" dans la complexité du jargon et des stratifications. C’est pourquoi il faut aller au plus simple, commencer par étape et dans notre cas, le plus simple est aussi l’ensemble de textes le plus puissant (à cause de la hiérarchie des normes qui est elle bien appliqué ou plutôt applicable surtout pour une défense plus qu’une attaque).

            Nous avons plusieurs exemples dans lesquelles complexifier la réalité est utilisée comme une arme, un piège. Ceci donne du crédit à la caste dominante qui utilise régulièrement cette complexité comme un argument.
            Sauf qu’en réalité il y a un ordre de priorité aux textes de lois et les choses sont moins complexes que ce qu’il n’y parait ;)


          • Captain Marlo Captain Marlo 29 juillet 06:29

            @Karugido
            Ce que je reproche à votre billet, c’est de ne pas mettre en évidence ce qui importe dans la situation actuelle, à savoir les droits des citoyens & les libertés fondamentales inscrites dans la Constitution. Les manifestants défendent leurs droits, leurs libertés et ils sont dans le cadre des lois et des textes officiels.

            Le Gouvernement faisant adopter son projet au pas de charge, bafoue le Parlement, et comme le dit un Sénateur « On a voté le pistolet sur la tempe ! ».

            "(...) « On a vécu un lit de justice. Macron prend des décisions seul et nous on doit suivre. Ce n’est pas du travail parlementaire, il nous aurait fallu un mois pour étudier les enjeux de ce texte qui touche aux libertés fondamentales. Là, on a l’impression de légiférer avec un pistolet sur la tempe. Si l’on ne votait pas favorablement ce texte, le gouvernement nous aurait accusés de tuer les Français. »


          • Karugido Karugido 29 juillet 13:22

            @Captain Marlo
            Je ne comprend pas trop ce reproche.
            Enfin déjà "les droits des citoyens & les libertés fondamentales inscrites dans la Constitution

            « ça n’existe pas.
            Il n’y a rien dans la constitution à ce sujet.

            Par contre la ou je souhaite attirer l’attention de mes congénères c’est justement sur la DDHC dans laquelle on peut trouver ce genre de droit (et la hiérarchie des normes qui permet l’utilisation de la DDHC).
            De plus comme l’article 16 annule la constitution, ceci donne encore plus de force à ces droits.

            Si »les manifestants« prendraient conscience de ça, ça changerait énormément de choses.

             »Le Gouvernement faisant adopter son projet au pas de charge, bafoue le Parlement, et comme le dit un Sénateur « On a voté le pistolet sur la tempe ! ».
            « 

            C’est la base de la Vème république, tout est inscrit dans la constitution pour que ça fonctionne comme ça. Je sais que ça choc des gens, mais c’est la réalité et ça fait depuis 58 que les choses sont ainsi faites.

            Avant c’était peut être plus »doux" mais c’était déjà le fonctionnement de la Vème.

            La complainte du Sénateur est assez ironique.


          • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 27 juillet 18:32

            Merci à l’auteur pour cet excellent rappel...

            Ceci dit, avec un minimum de QI et un peu de flair, on sent bien que l’orchestration de cette musique tient du « à qui sortira la plus belle connerie ».

            Même les modems qui se sont toujours caché derrière une étiquette de centristes (de mes deux...) jouent au concours du plus sécuritaire...

            Toute personne rentrant dans un lieu sans enregistrer son pass sanitaire mets en danger la vie d’autrui et sera puni de 1.500€ d’amende.

            Moi, je serais allé jusqu’à dix ans de taule ou même une balle dans la tête !!

            Les morts sont-ils contaminants ?

            Sans déconner, où va t-on ?


            • Karugido Karugido 27 juillet 19:09

              @Le421... Résistant
              Merci pour ton commentaire, content que t’es trouvé ça intéressant.

              Ne leur donne pas trop d’idées non plu haha, selon la Convention Européenne des Droit de l’Homme, la balle dans la tête pourrait être appliqué.
              Voir article 2, sur le droit à la vie.

              J’espère qu’on n’y va pas, mais on va peut être vers ça...


            • Captain Marlo Captain Marlo 28 juillet 19:13

              @Le421... Résistant
              Sans déconner, où va t-on ?


              Exemple.


            • jefresi 27 juillet 21:42

              Un excellent article, tout à fait d’actualité. Bravo à son auteur et à quand la suite ?

              Ce n’est juste qu’une introduction à la constitution de la dite 5ème République, une constitution bâtarde, car la bourgeoisie a été obligée de réserver un strapontin à « la gauche ». Historiquement, cette république n’est qu’une resucée de la 3ème, parce qu’elle intègre, et c’est ça l’important, les organisations syndicales en général, mais aussi ouvrières à participer à la vie politique de l’Etat. Ce fut De Gaulle qui l’a imposé à la demande du PCF via Michel Debré son rédacteur pour « la paix sociale ». Parler de trahison du PS ou du PCF n’a pas de sens à partir du moment où leurs consentements a été acquis depuis plus de 60 ans !

              En 1958, le pays était, notamment en guerre en Algérie et un coup d’Etat avait eu lieu à Alger menaçant le pouvoir de Paris. Ce vacillement du pouvoir a créé une Union Nationale de tous les partis pour éviter la vacance du pouvoir, voire pire. Comme aujourd’hui, il y a Union Nationale pour l’état d’urgence, dit sanitaire, pour éviter la chute du gouvernement Macron. Le gouvernement et la 5ème République sont au pied du mur et menacé de toutes parts tant d’un point de vue économique avec une montagne de dettes et de faibles débouchés du fait de la désindustrialisation, que de la perte de ses dernières colonies « virtuelles » ainsi que de la perte prochaine de son créancier principal les Etats-Unis. La réorientation vers l’est du globe, notamment vers la Chine, de sa politique externe, qui conditionne celle interne, engendre un Himalaya problèmes. Défaire des traités et en refaire d’autres dans la cadre du régime capitaliste n’est pas une mince affaire.

              A quand la suite ?


              • Karugido Karugido 27 juillet 23:46

                @jefresi
                Merci pour ce commentaire encouragent !
                Votre analyse est très intéressante et il me semble aussi qu’il y a eut un jeu de pouvoir entre les partis pour qu’on en arrive la.
                De toute façon ils sont complices puis ce qu’aucun membre, d’aucun parti ne remet en question la constitution. (en même temps ils ne vont pas s’interdire autant de pouvoir par rapport à leur place de parlementaire)

                A quand la suite ? je ne sais pas, je ne suis pas sur d’en faire une mais je constate que le sujet intéresse des personnes donc j’en ferai peut être une :)

                Je vais peut être faire une version vidéo pour rendre la chose plus attractive.

                Merci pour votre soutien.


              • babelouest babelouest 28 juillet 06:10

                @jefresi justement il est hyper-important de rompre les chaînes qu’a tendu le capitalisme. C’est parfaitement faisable, comme le Pardem l’a démontré. Son Grand Document n’est même pas encore totalement finalisé, mais la moitié est déjà visible. C’est tout simplement un programme de gouvernement, mais comme il va à l’encontre des désirs du capitalisme il faut chercher pour le voir.


              • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 28 juillet 08:16

                @Karugido
                Justement !! Le « jeu de pouvoir entre les partis » est fini. La « professionalisation » des politiques et la nécessité de garder pour soi une part de gâteau fait qu’il n’y a plus, de fait, de réelle opposition telle qu’elle existait.
                La « gauche » bidon du PS a glissé peu à peu vers la droite, dans un espèce de consensus « maigleux » qui, en fait, rends la politique française monochrome, dans un bleu mélangé virant au RAL5013 pour certains, y compris des gens qui se prétendaient nuancé comme le MODEM...
                Juan Branco explique très bien cela de façon concrète dans son livre « crépuscule » (pas encore édité, devine !!) à ce que l’on peut suivre dans les interviews qu’il a donné :
                https://www.youtube.com/watch?v=yEtmZKE5jhw&list=TLPQMjgwNzIwMjF5ZzsTDuAQHA&index=1


              • Karugido Karugido 28 juillet 14:02

                @Le421... Résistant
                Tout à fait d’accord, même si j’applique ce constat pour la totalité des partis ;)

                Effectivement les analyses de Juan Branco sont très intéressantes et nous éclairent sur la situation.


              • Captain Marlo Captain Marlo 28 juillet 19:21

                @jefresi
                Il ya quand même  le préambule de la Constitution et 1946 & la Déclaration des Droits de l’ Homme et du Citoyen.

                Si je déplore l’absence du Référendum d’Initiative Populaire, et le manque de contrôle des citoyens sur les élus, ce sont quand même deux textes dont tous les pays en disposent pas.


              • Captain Marlo Captain Marlo 29 juillet 07:03

                @Le421... Résistant & Karugido,
                dans un espèce de consensus « maigleux » qui, en fait, rends la politique française monochrome,

                La classe politique française est entièrement de couleur bleue aux étoiles d’or !
                Les décisions essentielles se prennent à Bruxelles, à Francfort et à Washington. Quand il n’y a plus de politiques intérieures nationales, les dirigeants politiques deviennent interchangeables.

                C’est bien ce que constatent les Français depuis plus de 30 ans ! Qu’ils votent à gauche, à droite ou au centre, ils ont toujours les mêmes politiques libérales.
                Donc, ils ne vont plus voter.

                Quant à Juan Branco, c’est un européiste comme les autres. Il est dans le moule de la Gauche qui propose des solutions dans le cadre européen, ce qui est une foutaise, on l’a vu avec Syriza en Grèce.

                Cessez de rêvasser à une autre Constitution en restant dans l’UE et lisez les Traités européens ! Le Traité de Lisbonne, c’est la Constitution qui s’applique en France. Et le Droit Communautaire est supérieur de manière absolue aux Droits des Etats.

                "(...) La primauté du droit européen sur les droits nationaux est absolue. 
                (...)
                La Cour de justice a estimé que les constitutions nationales sont également soumises au principe de primauté. Il revient ainsi au juge national de ne pas appliquer les dispositions d’une constitution contraire au droit européen."



              • Karugido Karugido 29 juillet 13:28

                @Captain Marlo
                Nous sommes d’accord sur la plupart des points.

                J’avais aussi commencé une études du TFUE et TCE (+CEDH), c’est une horreur sur bien des points.

                De plus il faut absolument sortir de cette logique de clivage gauche/droite.
                Tant que nous resterons dans cette logique nous ne serons jamais réellement unis.

                Et oui Branco n’est pas pertinent sur tout les sujets, comme tout le monde.

                Merci encore une fois à l’oligarchisme des professionnels de la politique.


              • Étirév 28 juillet 03:06

                Savoir, c’est déjà se rebeller, enfreindre les limites. Penser s’avère un exercice de liberté et de désobéissance. Les dieux de l’Olympe froncent le sourcil, ils vont perdre leurs privilèges et leur pouvoir si les mortels deviennent intelligents. Après eux et comme eux, tous les tyrans, les inquisiteurs, les fanatiques réprimeront le savoir, brûleront les livres ou tueront les intellectuels parce que ceux-ci sont fauteurs de liberté. Le pouvoir religieux et politique se fonde volontiers sur l’ignorance du peuple et s’accroît d’autant que les esprits sont faibles, les gens incultes.
                Le latin et le français offrent ce jeu de mots lumineux entre « livre » et « libre » (liber), et on comprend qu’à la Renaissance où la soif de connaître fut sans bornes le Livre fût un symbole majeur, entre l’Épée du guerrier et la Fleur de l’amour.
                (Jacqueline Kelen, L’éternel masculin)


                • chantecler chantecler 28 juillet 06:45

                  @Étirév
                  Oui, ben il y a savoir et savoir , penser et penser ...
                  Les nazis pensaient penser et savoir savoir !
                  C’est pas le fond du problème !


                • Karugido Karugido 28 juillet 14:08

                  @Étirév
                  Très intéressante cette citation.
                  Cependant on ne peut pas nier non plu que le savoir ne fait pas tout.
                  Si quelqu’un nous frappe, on ne l’empêchera pas de le faire en lui récitant un poème.
                  MAIS il est indéniable qu’une force brute sans aucune connaissances est tout aussi inutile.



                • babelouest babelouest 28 juillet 06:03

                  Bon. Là-dessus, j’arrive avec ma proposition, où il n’existe plus en textes fondamentaux que la Constitution telle que je la propose, et celle de 1793. Les points importants de 1946 ont été inclus dans le projet de Constitution. La charte de l’environnement découle de façon logique des contraintes créées par la Constitution..

                  .

                  D’autre part, selon moi il n’y a pas QUE trois Pouvoirs indépendants : le Pouvoir Informatif doit en être un aussi, avec des journaux qui ne peuvent JAMAIS être possédés par des non-journalistes y imposant leur façon de voir les choses et leur « vérité ». La situation actuelle montre à quel point nous sommes dans une impasse sur ce sujet. D’où la nécessité d’avoir des journalistes, en particulier de l’AFP, aussi indépendants que les juges assis. Il faut entièrement satisfaire aux règles définies en 1971 à Munich (droits et devoirs).

                  .

                  En revanche le monétaire doit être soumis à la fois à l’exécutif, et au législatif. Les banques même « nationales » doivent être supervisées par les règles françaises, et nulle autre.

                  https://ti1ca.com/zf0u51p2-2020-12-20-2020-12-20.pdf.html


                  • jefresi 28 juillet 09:15

                    @babelouest
                    Les pouvoirs cités sont des accessoires, utiles au pouvoir exécutif, ce sont ses relais indispensables pour diffuser ou imposer sa politique. Ils n’ont pas de pouvoir en soi. Leur pouvoir dépend et est dépendant de la politique mise en œuvre par le gouvernement. Ces bras externes appartiennent ou dépendent de la classe sociale, aux bourgeoisies, aux rentiers, au pouvoir. Ce sont ses moyens d’actions.


                  • Karugido Karugido 28 juillet 14:25

                    @babelouest
                    Ton travail constituant à l’air intéressant, je m’y pencherai plus en détail quand j’aurai plus de temps.

                    Mine de rien vous êtes nombreux à faire ce genre de travaux, c’est de très bonne augures ;). Qui sait peut être qu’un jour le peuple de France pourra voter pour des idées, pour son avenir et non pour élire un gourou (ce qui est à l’antipode du terme voter car voter=/=élire).

                    Tout à fait d’accord sur l’existence possible de 2 autres pouvoirs, informatif et monétaire.
                    Cependant, comme l’a dit @jefresi il y a débat, à juste titre.
                    C’est pourquoi je n’ai pas utilisé c’est 2 autres « pouvoirs » qu’on pourrait ajouter à la liste. D’autant plus que l’un est peu présent dans le bloc et l’autre est totalement inexistant.

                    Cependant je trouve ça tout à fait étrange de vouloir confier le pouvoir informatif à une caste, une profession. Surtout parce qu’actuellement on voit les méfaits que cela fait. Je ne vois pas pourquoi nous devrions refaire la même chose. Surtout que l’« indépendance » est un mythe, personne ne l’est.
                    Au contraire pour régler le problème,il me semble que l’informatif devrait être divisé dans le peuple, comme les autres pouvoirs, y compris les « vrais ».

                    Diviser les pouvoirs dans le peuple est le principe de base de toutes démocraties réelles dont il n’existe malheureusement aucun modèle dans le monde d’aujourd’hui. (ceci n’interdit pas la présence d’expert et/ou de mandatés)


                  • https://francais.rt.com/international/89079-port-masque-recommande-etats-unis-dans-zones-risque-meme-pour-personnes-vaccinees

                    Port du masque recommandé aux Etats-Unis dans les zones à risque, même pour les personnes vaccinées
                    Les autorités sanitaires préconisent que le port du masque soit rendu obligatoire, même pour les personnes vaccinées, dans les zones


                    • https://twitter.com/DIVIZIO1/status/1420148975760457729


                      On ne le dira jamais assez ! Non on ne se vaccine pas pour aller en vacances ! Non le vaccin n’est pas anodin ! Non vous ne risquez pas rien ! Non les jeunes ne font pas ou très peu de formes graves ! Non ce n’est pas égoïste de ne pas risquer sa vie à 22 ans !



                        • Analyse d’un Coup d’Etat institutionnel par Olivier Demets, fonctionnaire d’État, inspecteur des finances publiques et sapeur pompier volontaire.

                          Gardez confiance !
                          Soutenez les derniers remparts institutionnels que sont les vrais serviteurs de l’Etat.
                          Aidez-les à prendre leurs responsabilités en respectant le sens de leur engagement !

                          Via : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1942523225902321&id=100004339860938

                          https://t.me/Laveritecensure/3146


                          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 28 juillet 12:07

                            La Constitution est bafouée. Les droits de l’homme de 1789 aussi.

                            Aucun parti ne veut faire appliquer les droits de l’homme dans leur intégralité, sinon ils vociféreraient contre les PV automatiques et contre toutes sortes de taxes non proportionnelles aux revenus.

                             

                            Conclusion : C’est Dieu qui va reprendre la main et imposer son roi : Voir Daniel 7 :9-14 et Daniel 7 :24-26.


                            • Eric F Eric F 28 juillet 18:37

                              @Daniel PIGNARD
                              "La Constitution est bafouée. Les droits de l’homme de 1789 aussi.... Conclusion : C’est Dieu qui va reprendre la main et imposer son roi" 

                              Vous ne préconisez tout de même pas que le Tout Puissant bafoue l’article 3 de la DDHC "Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément" smiley



                            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 29 juillet 09:25

                              @Eric F
                              C’est justement parce que la Constitution est bafouée qu’il peut se le permettre.



                              • Iris Iris 28 juillet 13:08

                                les non-vaccinés mettent en danger les vaccinés.

                                Effectivement c’est idiot, ce qu’on peut dire éventuellement c’est que les non-vaccinés mettent en danger tout le monde


                                • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 28 juillet 13:35

                                  @Iris,
                                    C’est la seule vérité.
                                    Quant à la constitution, n’étant pas français, je suis étonné qu’il n’y ait pas d’article qui reflète des caractères d’exception.
                                    Les mot « santé », « dégâts naturels » ne sont pas prononcés.
                                    Pour un pays qui a connu des coups d’Etat (Napoléon & Co) et ne pas avoir cet aspect dans les articles de loi est assez étonnant.
                                    Regardez les événements en Tunisie. Est-ce que ce ne serait pas « légalement » possible ?  


                                • pemile pemile 28 juillet 14:10

                                  @Iris « Effectivement c’est idiot, ce qu’on peut dire éventuellement c’est que les non-vaccinés mettent en danger tout le monde »

                                  Oui, évidement, mais cela concerne donc aussi les personnes dont le système immunitaire n’est pas au top, qui se sont fait vacciner, mais pour lequel le vaccin ne suffit pas, ils sont doublement victimes, non ?


                                • Iris Iris 28 juillet 14:35

                                  @pemile
                                  Les personnes dont le système immunitaire est faible ont plus de chances de tomber malade, ça fait 1, si elles ne sont pas vaccinées elles ont plus de chances de tomber malade, ça fait 2.
                                  En revanche je suis nettement moins certain qu’elles aient plus de chances de tomber malade si la population ne se fait pas entièrement vacciner.


                                • pemile pemile 28 juillet 14:38

                                  @Iris "En revanche je suis nettement moins certain qu’elles aient plus de chances de tomber malade si la population ne se fait pas entièrement vacciner."

                                  Salut

                                  Elles ont, mathématiquement, une probabilité plus élevée de croiser le virus.


                                • Iris Iris 28 juillet 14:39

                                  @Réflexions du Miroir

                                   C’est la seule vérité

                                  Je ne suis pas convaincu.

                                   Quant à la constitution, n’étant pas français, je suis étonné qu’il n’y ait pas d’article qui reflète des caractères d’exception.

                                   Les mot « santé », « dégâts naturels » ne sont pas prononcés.

                                  Il me semble tout de même que la constitution a permis au gouvernement d’instaurer un état d’urgence sanitaire.



                                • Xenozoid Xenozoid 28 juillet 14:51

                                  @pemile

                                  Elles ont, mathématiquement,

                                  et apres 18 moi de gestions de modeles et autres simulations on en est là a parler du pouvoir des mathématiques, des courbes et chiffres...on est bien avancés

                                  Quand le sens des mots ne veux plus rien dire et que tout le monde s’en fout,les chiffres présentés par les mots n’ont plus besoin de sens,si ce n’est leur présentation


                                • Iris Iris 28 juillet 15:21

                                  @pemile
                                  Ça dépend du modèle smiley


                                • Iris Iris 28 juillet 15:23

                                  @Réflexions du Miroir
                                  Quel endroit dans la vidéo particulièrement ?


                                • pemile pemile 28 juillet 15:55

                                  @Iris « Ça dépend du modèle »

                                  Que sur AVox, où certains prétendent encore que ce sont les vaccinés qui sont les plus dangereux à fréquenter ! smiley


                                • Xenozoid Xenozoid 28 juillet 16:09

                                  @pemile

                                  Que sur AVox, où certains prétendent encore que ce sont les vaccinés qui sont les plus dangereux à fréquenter ! 

                                  ben on voit bien, que tu ne prétend pas... smiley


                                • SMART MR GREEN cyrus 28 juillet 16:20

                                  @pemile

                                  Que sur AVox, où certains prétendent encore que ce sont les vaccinés qui sont les plus dangereux à fréquenter !

                                  C’ est bien le cas , puisque les cretin de vaxx comme toi et Nonos , arrete de se desinfecter les main et de porter le masque ...Pire encore il stationne devant les porte ou les rayon de super marché au mepris des autres .

                                  Alors qu’ en fait qu’ il sont au moins aussi contaminant que les autre ( et probablement a VIE , contrairement a un non vaxxiné )

                                  ==============================================================

                                  Aux États-Unis, de nouvelles données scientifiques ont de nouveau incité les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) à mettre à jour leurs recommandations au sujet du port du masque. Mardi 27 juillet, les CDC ont recommandé que les personnes entièrement vaccinées portent un masque au sein des lieux publics fermés « dans les zones où la transmission est importante et élevée ». Cela inclut une grande partie des États-Unis, y compris la grande majorité des régions du Sud.

                                  https://www.businessinsider.fr/les-personnes-vaccinees-peuvent-aussi-propager-le-variant-delta-selon-lautorite-sanitaire-americaine-188261

                                • SMART MR GREEN cyrus 28 juillet 16:20

                                  @pemile

                                  Quantité de virus similaire

                                  Selon Rochelle Walensky, les enquêtes des CDC ont révélé que la quantité de virus présent chez les personnes vaccinées infectées par le variant est similaire aux niveaux trouvés chez les personnes non vaccinées atteintes par la même souche. Cela indique que les personnes vaccinées peuvent facilement transmettre le virus, même si elles sont moins susceptibles de tomber malades, dans l’ensemble.


                                • pemile pemile 28 juillet 17:01

                                  @cyrus "C’ est bien le cas , puisque les cretin de vaxx comme toi et Nonos , arrete de se desinfecter les main et de porter le masque ...Pire encore il stationne devant les porte ou les rayon de super marché au mepris des autres . "

                                  XXX repetita, va faire soigner tes haines purulentes ! smiley


                                • Iris Iris 28 juillet 17:44

                                  @pemile

                                  ce sont les vaccinés qui sont les plus dangereux à fréquenter !


                                  LOL ! Non, je n’irai pas jusque là, sauf s’ils se mettent en tête de zigouiller les non-vaccinés, un peu comme certains ici qui veulent mettre au poteau toute personne qui ne s’aligne pas sur leurs points de vue.

                                • SMART MR GREEN cyrus 28 juillet 17:54

                                  @pemile

                                  c’ est pourtant bien vos apero clandestin a toi , Nonos et aux autre bobo de macronie , ainsi que vos fuite organiser des que l’ epidemie monte qui dissemine le virus dans les campagne non vaxx et non l’ inverse ...


                                • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 28 juillet 18:19

                                  @Iris,
                                   Après très peu de minutes de la vidéo, Jorion entre dans le vif du sujet.
                                   Je ne suis pas un de ses fans, mais quand il fait ce genre de constations psychologiques, il se trouve dans son propre domaine.

                                   Vous n’allez pas de me dire que vous ne pouvez rester une demi-heure devant un vidéo ? 
                                   Etes-vous aussi quelqu’un qui ne peut pas lire plus d’une page à la fois ?
                                   N’oubliez pas le titre de ce billet « Le savoir est une arme, ne l’oubliez pas ».
                                   Le savoir, cela prend bien plus qu’une demi-heure. smiley
                                    


                                • Eric F Eric F 28 juillet 19:02

                                  @cyrus
                                  "Selon Rochelle Walensky, les enquêtes des CDC ont révélé que la quantité de virus présent chez les personnes vaccinées infectées par le variant est similaire aux niveaux trouvés chez les personnes non vaccinées atteintes par la même souche« 
                                  je serais intéressé par le détail de l’étude qui aurait établi ce point, car on entend tout et son contraire, comme le fameux »12 fois moins contaminants" de Pasteur mais pour lequel on ne trouve pas non plus les précisions

                                  Ce que j’ai trouvé comme récente position du CDC (lien) c’est que le variant delta induit une charge virale nettement plus importante(*) que le virus initial, et que même les personnes vaccinées pouvaient être éventuellement contagieuses, mais pas vu d’indication que la charge est la même que pour les non-vaccinés

                                  (*) Une étude chinoise indique que le variant delta induirait une charge virale 1000 fois supérieure au variant initial.


                                • Captain Marlo Captain Marlo 28 juillet 19:42

                                  @pemile
                                  Que sur AVox, où certains prétendent encore que ce sont les vaccinés qui sont les plus dangereux à fréquenter ! 

                                  Israël constate que le vaccin Pfizer n’est efficace qu’à 39% contre le variant delta.
                                  Donc plein de vaccinés ne sont pas protégés, ils peuvent attraper le béribéri et le refiler autour d’eux ! On va voir ça avec la rentrée scolaire & la décision de Blanquer !

                                  Au moindre « cas », les non vaccinés devront rester chez eux ! Et donc resteront en classe les élèves vaccinés, mais non protégés par Pfizer, qui vont refiler le variant aux autres élèves... Mais ne vous inquiétez pas, Pfizer affirme qu’une 3e dose est très efficace contre le variant Delta... !!

                                  Et comme se pointe « le variant colombien », vous aurez le bonheur de vous faire piquouser tous les 3 mois ! Enfin,... si vous n’êtes pas mort avant...


                                • Iris Iris 28 juillet 19:44

                                  @Réflexions du Miroir
                                  Merci pour la leçon mon grand smiley


                                • chantecler chantecler 28 juillet 19:50

                                  @Iris
                                  pour UPR :
                                  Le béri béri, rien que ça ?
                                  Il y en a qui se trompent de fiches !
                                  Ou alors c’est de l’humour , mais ça m’étonnerait .


                                • Yaurrick Yaurrick 28 juillet 23:54

                                  @Captain Marlo
                                  Si l’efficacité n’est que de 39% pour prévenir la contagion, l’efficacité pour prévenir les formes graves semble encore élevée à 88%, ce qui est logiquement le plus important.


                                • Captain Marlo Captain Marlo 29 juillet 07:14

                                  @chantecler
                                  pour UPR :
                                  Le béri béri, rien que ça ?
                                  Il y en a qui se trompent de fiches !
                                  Ou alors c’est de l’humour , mais ça m’étonnerait .

                                  Et oui, l’humour à l’UPR, ça te dépasse...


                                • chantecler chantecler 29 juillet 07:34

                                  @Captain Marlo
                                  Non, mais venant de toi c’est rarissime , et peut être même une première .
                                  La prochaine fois mets un smiley pour nous avertir ! .


                                • Eric F Eric F 29 juillet 10:03

                                  @Yaurrick
                                  "Si l’efficacité [du vaccin] n’est que de 39% pour prévenir [d’attraper le virus], l’efficacité pour prévenir les formes graves semble encore élevée à 88%« 
                                  la contagiosité est plus grand avec le variant delta qui engendre une charge virale nettement plus importante que la souche initiale, mais comme l’immunité vaccinale a pour effet non pas de ne pas attraper le virus mais de réduire sa prolifération dans l’organisme (ce qui explique la réduction des formes graves), la personne vaccinée expire moins de virus et est de ce fait moins contagieuse.
                                  L’inconnue c’est de savoir »combien de fois moins contaminant". Une étude israélienne avait montré qu’en cas d’infection le test PCR montrait 4 fois moins de traces de virus douze jours après la première dose, et les chiffres de 10 voire 12 fois moins contaminants ont été cités, mais sans pouvoir trouver le détail de ces études.


                                • Captain Marlo Captain Marlo 29 juillet 11:16

                                  @Eric F
                                  L’inconnue c’est de savoir »combien de fois moins contaminant".

                                  Et combien de fois moins contaminés... ?
                                  « Covid.le sentiment d’injustice des vaccinés victimes du Covid ».
                                  Ces andouilles ont cru qu’ils allaient retrouver « une vie normale ».
                                  Pourtant, c’est ce que disent « les chargés de communication » qui défilent à la télé...


                                • Eric F Eric F 29 juillet 17:42

                                  @Captain Marlo
                                  On est d’accord que laisser croire que la protection vaccinale serait totale est évidemment faux, car si on parle d’une efficacité de 90%, il y a inévitablement 10% d’inefficacité ou insuffisance.

                                  L’article que vous pointez comporte par ailleurs quelques âneries, par exemple le test PCR ne peut pas confondre covid et grippe qui est une toute autre famille de virus. Côté charge virale, une étude israélienne a montré qu’en cas d’infection le test PCR relevait 4 fois moins de traces de virus douze jours après la première dose.


                                • microf 28 juillet 14:04
                                  Bravo á l´auteur de cet article qui attire l´attention de ses compatriotes.

                                  Bienvenus chers francais au Royaume de la dictature.
                                  Pendant des années dans ce Forum, j´ai toujours dénoncé les agissements criminels de dirigeants et élites occidentales dans nos pays africains.       Pour cela, j´ai été traité de raciste, d´anti-occidentaux.
                                  J´ai souvent répondu que je ne suis ni l´un ni l´autre, et que je ne cesserai jamais de dénoncer ces agissements criminels des Dirigeants et élites occidentales en Afrique.
                                  J´ai aussi ajouté que ce que nous connaisons en Afrique depuis des siècles, vous le connaitrez un jour en Occident, car lorsque l´Ogre termine de manger les enfants des autres, il s´attaque á ses propres enfants. N´y sommes nous pas ? et avec quelle violence ?

                                  Ces élites et dirigeants veulent instaurer un Nouvel Ordre Mondial, et comme l´a dit une de ces élite et dirigeant « personne je dis bien personne ne pourra s´y opposer »

                                  " Nous irons ensemble vers ce Nouvel Ordre Mondial et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer, car à travers le monde, les forces au service du ...

                                  Toutefois comme le dit Saint Augustin, il faut résister, sinon, ce que vous allez vivre demain, sera de la rigolade par rapport á ce que nous africains avons et vivons depuis des siècles, la balle est dans votre camps chers francais, le camps d´en face ne vous fera pas de cadeau, mais vous avez le droit de résister, car á une LOI injuste, vous n´êtes pas tenus d´obéir.

                                  « Á une loi injuste, nul n´est tenu d´obéir » a dit Saint Augustin.


                                  • Karugido Karugido 28 juillet 15:24

                                    @microf

                                    Merci pour ton message très encourageant :)

                                    J’espère que t’as raison et que leurs attentions sera attirée, mais malheureusement ici bas il n’y a pas que le fond qui intéresse, il y a surtout la forme. Nous (agoravoxien) sommes une minorité. 
                                    De plus il faut ajouter à ça la dictature informatif des algorithmes au service de la doxa. Je pense que les infos partagées ici auront du mal à passer la barrière de ceux-ci. 

                                    Belle métaphore par rapport à l’ogre.
                                    Présentement plutôt juste, mais si on regarde l’histoire ceci n’est malheureusement pas aussi simple.
                                    Tout dépend du moment à partir duquel tu placeras ton point de départ.

                                    Les oligarques ont toujours écrasés la majorité pour en faire ses esclaves, que ça soit dans leurs pays ou dans le pays des autres.
                                    Leurs folies n’a pas de limite car les psychopathes n’ont pas les mêmes perceptions des limites morales que le gens « normaux ».
                                    En France, il y a pas si longtemps, le gouvernement à quasiment « génocidé » la population de paris (1871), les élites ont presque construit des guerres pour calmer les plèbes européennes, comme en 1870, 14/18 et en 39/40.

                                    Je ne comprend pas trop pourquoi on dit toujours « ils veulent », on peut très bien se rendre compte que cet ordre est déjà en place depuis un certain temps.
                                    Ce qui évolue c’est sa porté et son autorité mais bon, l’ONU, UNESCO, OMS, OMC etc... existent depuis longtemps et son des organisme de l’ordre mondial. Ils ne sont pas nouveau et ont toujours servi les intérêts du petit nombre.

                                    Enfin bon, rien n’est immuable, y compris l’oligarchisme ;), le jour viendra où on se débarrassera de tout ça.


                                  • Captain Marlo Captain Marlo 29 juillet 07:20

                                    @Karugido
                                    l’ONU, UNESCO, OMS, OMC etc... existent depuis longtemps et son des organisme de l’ordre mondial. Ils ne sont pas nouveau et ont toujours servi les intérêts du petit nombre.

                                    Dans la liste vous avez oublié la construction européenne au service de la finance, de l’oligarchie et qui est une colonie de l’ Empire américain...

                                    Mais c’est bien à l’OMC en 1994, que les USA et la Commission européenne ont décidé la mondialisation, le libre échange, les délocalisions d’entreprises, et les 4 piliers de l’ UE : liberté de circulation des capitaux, des marchandises, des hommes & des services...


                                  • microf 29 juillet 13:19

                                    @Karugido

                                    Merci aussi pour votre réponse.
                                    Vous savez ce n´est jamais la masse qui dirige le peuple, c´est toujours une minorité, la preuve les élites qui dirigent et contrôlent le monde ne sont pas nombreux, c´est une poignée, et vous voyez bien comment ils ont réussit á retourner le monde.
                                    S´il ya une minorité bien déterminée á mèner le combat, la tendance sera renversée.

                                    Le poids de la levure que le boulanger met dans la pâte pour la lever est insignifiante par rapport aux nombre de Kilos de farine, mais la pâte lève.
                                    La graine qu´on plante est toute petite, mais lorsqu´elle grandit, elle donne beaucoup d´épis.

                                    Alors, un seul mot, continuez et je vous souhaite ainsi qu´á ce petit nombre de francais qui luttent avec détermination, beaucoup de courage, car vous ne luttez pas seulement pour la France, mais vous luttez pour le monde entier, il suffira que le combat en France soit gagné, pour que cette escroquerie inédite s´arrête.
                                     


                                  • Karugido Karugido 30 juillet 12:26

                                    @Captain Marlo
                                    Oui effectivement il y aussi l’UE qui joue un rôle important, mais il me semble que le nom des organismes parlent d’eux même.


                                  • Karugido Karugido 30 juillet 12:35

                                    @microf
                                    Oui vous avez raison pour cette histoire de minorité, je trouve que c’est un peu problématique dans un sens. Voir fatiguant quand ce n’est pas désespérant.
                                    Que ça soit pour aller vers la philanthropie ou dans la misanthropie, il y a toujours une minorité qui sert de moteur à la majorité. 

                                    Merci pour vos encouragements, ils me font chaud au cœur.
                                    J’espère que vous avez raison et que nous arriverons à toucher au but, que ceci changera par effet domino les conditions des pays souffrant de tout ce bordel.
                                    Ceci dis ce n’est pas une rude affaire, mais on a le droit d’espérer ;)


                                  • I.A. 28 juillet 14:06

                                    Article plus qu’intéressant, qui interpelle sur un sujet d’envergure que je ne maîtrise pas, qui pousse à se documenter, et qui démontre la nécessité de tourner la page de la cinquième république.

                                    Merci


                                    • Karugido Karugido 28 juillet 15:27

                                      @I.A.
                                      Merci beaucoup pour ton message de soutien, je suis content que tu trouves cet article intéressant.

                                      Effectivement il va falloir tourner la page de la Vème, en espérant que la prochaine page est mieux que la précédente ;)


                                    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 28 juillet 18:28

                                      @Karugido,
                                        Pourrait-on me dire le panorama et le programme de la VIème symphonie politique ?
                                        Avant de passer d’une version à une autre, il y a beaucoup de sous-versions 5.1, 5.2, 5.21... pour apporter des corrections.
                                        Le problème, c’est qu’on oublie beaucoup de choses dans le passage de l’une à l’autre.


                                    • Karugido Karugido 30 juillet 12:41

                                      @Shawford, Fufutologue
                                      Ah je me disais aussi que vos commentaires étaient un peu bizarre ^^".

                                      Merci pour votre message, je suis content que vous avez trouvé ça intéressant, surtout de la part de quelqu’un qui a une formation de juriste.
                                      Ça me rassure dans mon analyse, merci encore ;).

                                      Oui c’est dingue d’être dans ce genre de situation, nous avons tout ce qui faut, mais nous n’arrivons pas à nous en servir, voir la majorité n’arrive même pas a prendre conscience de l’existence même de ces armes.
                                      En même temps les influenceurs et propagandistes les plus puissants ne vont pas aider à la diffusion de ce genre de savoir et comme leurs rôle est prépondérant dans nos sociétés modernes on ne peut pas vraiment s’étonner de notre situation.


                                    • Karugido Karugido 30 juillet 12:42

                                      @Réflexions du Miroir
                                      Je ne suis pas devin désolé.



                                      • tashrin 28 juillet 16:06

                                        Vous avez évidemment raison

                                        Mais vous parlez d’un temps que seuls les anciens étudiants en droit et les professionnels du juridique se rappellent encore... Un temps où le fonctionnement normal de l’Etat ne sous entendait pas l’Etat d’urgence, un temps où les contrepouvoirs existaient, un temps où les parlementaires se sentaient investis d’une mission de représentation et non de petit soldat de l’exécutif

                                        Bref d’un temps qui n’existe plus

                                        Je partage votre analyse, m’insurge face à la situation actuelle mais il faut se rendre à l’évidence. C’est mort... 80 % de nos contemporains ne voient pas le probleme à créer deux catgories de citoyens, 80 % de nos concitoyens disent ouvertement que les non vaccinés sont un danger (alors qu’on nage en plein paradaoxe je suis d’accord)

                                        Comme l’a souligné Lampion, le fait d’avoir utilisé les ressorts primitifs du cerveau reptilien a rendu la majeure partie du pays incapable de reflexion. La campagne de com a parfaitement fonctionné, les éléments de langage sont repris en boucle à chaque repas de famille.

                                        L’application de traçage subsistera, on y ajoutera même d’autres éléments (à jour d’impots, amendes payées, etc...) et le vote sera conditionné au pass non plus sanitaire mais social. Bienvenue dans l’Empire du milieu

                                        Et tout ça avec l’assentiment avide d’une majorité de la population qui sera tellement fière de marquer leur différence avec les parias qu’elle applaudira à chaque restriction supplémentaire.

                                        Je suis extrêmement pessimiste


                                        • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 28 juillet 18:35

                                          @tashrin
                                           « Je suis extrêmement pessimiste »
                                          Moi, aussi, mais pas pour les mêmes raisons.
                                          Comme il est dit dans la vidéo que je mentionnais, le problème se présente dans les réseaux sociaux, où n’importe qui a des idées sur n’importe quoi sans aucune compétence et études. Alors ils dénigrent ceux qui en ont, pendant qu’ils augmentent leur niveau par osmose. 
                                          Et non, cela ne marche pas comme ça. smiley


                                        • Captain Marlo Captain Marlo 28 juillet 19:54

                                          @tashrin
                                          C’est mort... 80 % de nos contemporains ne voient pas le probleme à créer deux catgories de citoyens, 80 % de nos concitoyens disent ouvertement que les non vaccinés sont un danger

                                          Oui, enfin, ça c’est la version des merdias, qui estiment que les opposants aux pass sanitaire « sont une infime minorité »...

                                          Dans le même temps, ils disent aussi que les cinémas sont désertés, ainsi que les parcs de loisirs : des pertes de 40 à 70%.
                                          Ya comme un os dans le bouillon des pourcentages...
                                          Il faut se méfier avec les chiffres donnés par les merdias.
                                          Pour les deux manifs, les manifestants étaient 110 000 et 160 000..
                                          De l’avis de l’officier de gendarmerie réserviste, Juving Brunet, il y avait 1 à 2 millions de manifestants dans la rue...


                                        • Karugido Karugido 28 juillet 20:55

                                          @tashrin
                                          Content de voir que mon analyse vous parle.
                                          Vous avez aussi raisons sur un bon nombre de point et je partage aussi certains de vos points de vues.
                                          Cependant, comme l’a précisé @captain Marlo, il me semble qu’il y a quand même une opération de propagande. Il est tout à fait possible que le nombre de personne aliénées ne soit pas si important.
                                          Faire croire que la majorité est débile est un moyen de faire naitre un sentiment d’impuissance en nous pour nous rendre docile.
                                          C’est un procédé assez récurrent malheureusement car il est quasi-permanent.
                                          Les élites tentent de se donner du crédit, c’est normal de leur point de vue.

                                          Mais quand je lis vos commentaires, qui me font chaud au cœur, je constate avec joie qu’il n’y a pas tant de personnes aliénés que ça et que la grande majorité donne des avis variés et pertinents.

                                          C’est plutôt une bonne nouvelle non ?

                                          Bon, après on est une minorité ici je vous l’accorde.
                                          Et oui il y a probablement quand même beaucoup de gens aliénés.

                                          La situation n’est pas simple et j’ose espérer qu’elle n’est pas aussi noir même si votre scénario est tout à fait probable, comme il peut être pire d’ailleurs. Peut être une tyrannie numérique à la chinoise nous attend.
                                          Nous en serons plus prochainement...

                                          Cependant il me semble qu’il est important de stimuler l’espoir ;)


                                        • Karugido Karugido 28 juillet 20:57

                                          @Captain Marlo
                                          Ta remarque est tout à fait pertinente, il y a des grands écarts qui parlent d’eux même.


                                        • Eric F Eric F 28 juillet 18:26

                                          @l’auteur

                                          Sachant que l’idéal absolu est une chose vers laquelle on peut tendre mais qu’on n’atteint jamais, pouvez-vous nous indiquer quelle constitution ayant été réellement appliquée en France a été la plus proche des principes que vous indiquez ?

                                          Quel pays aujourd’hui applique une constitution la plus conforme à ces principes ?

                                          PS : A propos de la constitution française actuelle, vous en indiquez des décalages par rapport aux principes généraux, mais la situation est un cran au delà puisque nous sommes en régime d’exception où certaines libertés fondamentales sont suspendues.


                                          • Karugido Karugido 28 juillet 21:26

                                            @Eric F
                                            Je ne connais pas la totalité des constitutions françaises qui ont été appliqué.
                                            Mais en me basant sur mes connaissances de l’histoire de France (loin d’être exhaustives) aucunes d’entre elles ne se rapprochent des principes indiqués.
                                            La France n’a jamais été une démocratie car la démocratie, la vrai, a toujours été le pire cauchemar de nos élites.

                                            Par contre ils ont compris que le meilleur système pour eux, notamment à cause ou grâce à Thiers, est une dictature masquée en démocratie : une démocrature.

                                            Je suis loin de connaitre l’ensemble des constitutions du monde et qui pourrait y prétendre ?
                                            De ce que je constate, aucune démocratie existe sur la planète. Il n’y a que des démocrature et/ou des oligarchies tyranniques ne prenant même pas la peine de se cacher (même si c’est devenu rare, tout le monde a compris la combine maintenant).
                                            La Suisse est d’ailleurs le pays qui excelle dans ce domaine, on est pas loin de la démocrature parfaite.
                                            Un RIC en dictature est l’évolution de nos démocratures, car si les campagnes de propagandes sont bien orchestrées, les lois pourraient reposer sur une pseudo-légitimité populaire les rendant encore moins attaquables.
                                            Des république de Thiers 3.0.

                                            Oui dans un sens vous avez raison, mais même dans une situation normale, la constitution est à mille lieux de respecter les principes d’une démocratie réelle dans laquelle la séparation des pouvoirs serait la norme.


                                          • Captain Marlo Captain Marlo 29 juillet 07:29

                                            @Karugido
                                            La Suisse est d’ailleurs le pays qui excelle dans ce domaine, on est pas loin de la démocrature parfaite.
                                            Un RIC en dictature est l’évolution de nos démocratures,

                                            Si la Suisse conserve le référendum, c’est qu’elle n’est pas dans l’Union européenne. Sinon, sa Constitution serait, comme la nôtre, bidouillée pour introduire les pertes de souveraineté.

                                            Il ne peut pas y avoir démocratie, sans souveraineté. Or, les Traités européens ont transférés les droits régaliens de la France aux Institutions européennes élues par personne...

                                            Emmanuel Todd explique très bien qu’il ne peut y avoir de démocratie que dans des pays où on vote pour des gens qui décident, pas pour des gens qui appliquent des décisions prises ailleurs.


                                          • Eric F Eric F 29 juillet 17:49

                                            @Captain Marlo
                                            La Suisse n’est pas dans l’UE mais a signé de nombreux traités, les propositions de Referendum d’Initiative citoyenne qui seraient non-conformes à ces traités ne pourraient pas donner lieu à consultation (il y a un contrôle de constitutionnalité et de conformité au droit international).


                                          • Eric F Eric F 29 juillet 17:57

                                            @Karugido
                                            De mon point de vue, il y aurait déjà un premier impératif c’est que la constitution existante soit appliquée dans son esprit et sa cohérence, et ne fasse pas l’objet de bricolages qui dénaturent ce qu’il y avait d’équilibres (comme le quinquennat), et surtout qu’on ne soit pas en état d’exception permanent soit pour raisons de sécurité intérieure, soit pour raisons sanitaires, et demain ce sera pour raisons écologiques, etc.

                                            Les propositions de « sixième république » formulées par certains paris ressemblent assez à la quatrième, qui a donné lieu à des tambouilles de partis.


                                          • Karugido Karugido 30 juillet 12:55

                                            @Captain Marlo
                                            La suisse n’a rien a gagner à faire rentrer son oligarchie dans l’UE, elle est déjà bien assez puissante.
                                            Son rôle est primordiale dans l’oligarchisme mondiale. Elle doit rester « indépendante ».
                                            C’est LE Pays de la magouille de l’UE au point qu’il accueil l’organisme le plus puissant du monde sur le plan de la création monétaire, celui qui fait la pluie et le beau temps et orchestre la plus grosse escroquerie mondiale de prédation : la BRI.
                                            Les suisses ont aucune souveraineté sur leur pays, croire l’inverse est tomber dans la diffusion de la propagande des oligarques suisse surfant sur leur démocrature quasi parfaite.

                                            Par contre, il ne faut pas non plus tomber dans le piège des juristes pro-UE.
                                            Je ne ni pas le fait qu’il faut sortir de l’UE.
                                            Mais comme vous avez pu le voir dans le schéma, juridiquement, le bloc constitutionnel est au dessus des traités.
                                            De plus, factuellement in-fine, aucun organisme de l’UE peut nous forcer à faire ce que nous ne voulons pas si nous le voulons vraiment.
                                            Il y a beaucoup de bluff dans la tyrannie de l’UE, il ne faut pas l’oublier.


                                          • Karugido Karugido 30 juillet 13:06

                                            @Eric F

                                            Je comprend un peu près ce que vous voulez, mais j’ai bien peur que c’est ne pas prendre en compte ce qu’il y a dans la constitution.
                                            C’est comme si vous voyez un cailloux qui tombe dans une pente et que vous souhaitez que ce cailloux remonte la pente.
                                            Ça n’arrivera pas, car c’est la pente qui conditionne la chute du cailloux pas vos envies.

                                            La constitution c’est pareil, elle est fondamentalement faites pour que les choses se passent comme elles sont entrain de se passer (a cause de la non séparation des pouvoirs).
                                            Le seul moyen de changer les choses, c’est de changer de constitution.

                                            Quand à la VIème, je ne l’est pas lu et à partir du moment ou elle est écrite par des professionnels de la politique qui sont en plus regrouper en parti, je pense que ça sera relativement la même escroquerie.
                                            En plus, garder le nom « république » pour des gens informés et cultivés, comme mélanchouille par exemple, à un sens et signifie un non-changement d’ordre social .

                                            La république n’est pas un terme faisant référence à la démocratie et donc à un ordre social nouveau.


                                          • lahalle 28 juillet 18:37

                                            Mouais...

                                            A votre crédit : rude tâche que d’examiner les contradictions d’un système politique et de sa constitution...

                                            A votre débit : l’émotion nuit souvent à la rigueur... Par exemple, votre étude de l’article 10 de la constitution est incomplète et tendancieuse. Vous négligez, entre autres, 2 aspects importants :

                                            -Le premier étant que le Président de la République est le gardien de la constitution (Art.5), et que partant, son devoir est de s’opposer (avec le Conseil Constitutionnel) à toute loi issue du parlement paraissant non conforme à celle-ci.

                                            -Le second étant que la demande de nouvelle promulgation doit être contresignée par le premier ministre (Art 19) ; ce qui en cas de cohabitation peut-être assez rock’n’roll !!!

                                            Enfin, dans votre critique de l’article 26, vous déraillez complétement... En effet il est heureux, je dirais même salutaire pour le bon fonctionnement de la République qu’un député ne puisse être poursuivi pour ses opinions ou ses votes... Le contraire étant le fait des dictatures.


                                            • Karugido Karugido 28 juillet 22:34

                                              @lahalle
                                              Merci pour vos critiques constructives !

                                              Vous avez raison, l’émotion nuit à la rigueur, comme vous le précisez.

                                              J’ai essayer de prendre les articles les plus simples pour démontrer que nous sommes bien dans le cas de l’article 16 de la DDHC. Cependant il y a un grand nombres d’exemples complémentaires.

                                              D’ailleurs vous en donnez un vous même.

                                              Car effectivement l’article 5 donne au président le rôle de gardien de la constitution.
                                              Mais ceci est un gros problème de séparation des pouvoirs. Car nous avons donné (enfin nous...) le rôle d’arbitre suprême des lois au membre le plus haut placé du pouvoir exécutif.
                                              En plus du fait qu’il a divers outils pour écraser le pouvoir législatif, il est aussi celui qui décide si un texte est conforme ou non à la constitution... donc à l’ensemble de lois ultimes.
                                              Il a donc un pouvoir législatif primordial par rapport au pouvoir législatif « basique ».
                                              En démocratie ceci ne pourrait être toléré.
                                              Un tel pouvoir ne serait jamais donné à une seule personne, c’est tout bonnement de la folie d’un certains point de vue.

                                              Après je comprend aussi qu’on puisse souhaiter ce genre de système et donc donner autant de pouvoir à un homme.
                                              Il n’est juste pas démocratique.

                                              Ce côté rock’n’roll dont vous parlez est déjà plus proche d’une situation seine, car il impose la présence d’une autre vision, même si ça ne change rien au reste et au caractère tyrannique de la constitution de la Vème.

                                              Je comprend que ma critique sur l’article 26 puisse vous choquer, cependant il me semble qu’il serait normal qu’une certaine rigueur soit imposée aux membres du pouvoir législatif, qu’on soit en démocratie ou non d’ailleurs. Pour être sincère, la liberté d’opinion je comprend (et encore, dans certains cas, appel au meurtre etc.. par exemple, il ne devrait pas y avoir une impunité, ce que le texte permet actuellement).
                                              Mais le vote... l’acte est bien trop important pour permettre une impunité.

                                              Par contre je ne dis pas que juger au plus juste ce genre de situation serait simple et des peines, même (voir surtout ?) légères me semble souhaitable (par exemple suspension des fonctions, interdiction à durée déterminé ou non d’exercer le pouvoir législatif etc..).

                                              Cependant, ce n’est pas ce genre de chose qui détermine si oui ou non le système est une dictature ou une démocratie. Nous sommes en dictature oligarchique, c’est un fait et nous n’avons pas de lois interdisant aux membres du pouvoir législatif de trahir le peuple.

                                              Et encore une fois, je conçois complètement qu’on puisse souhaiter vivre dans une dictature oligarchique. La gestion d’un pays n’est pas une chose aisée et le fonctionnement oligarchique permet des facilités, une rapidité d’action que les démocraties peuvent difficilement avoir.
                                              Enfin il faudrait voir ce que donnerait un système réellement démocratique reposant sur les technologies comme l’utilisation de système de votation électronique par internet (sécurisé par blockchain par exemple).


                                            • Captain Marlo Captain Marlo 29 juillet 07:42

                                              @Karugido
                                              Un tel pouvoir ne serait jamais donné à une seule personne, c’est tout bonnement de la folie d’un certains point de vue.

                                              Non, Macron outrepasse avec l’Etat d’urgence permanent, ce qui est écrit dans la Constitution.

                                              Les autres pays européens sont en train aussi d’imposer le pass sanitaire, alors qu’ils n’ont pas la Constitution de la Ve République, mais un système à la proportionnelle, genre IVe République.

                                              Prenez le temps de lire « La IVe République » de Jacques Fauvet, ça vous fera passer l’envie de la proportionnelle...


                                            • lahalle 29 juillet 13:27

                                              @Karugido
                                              Je suis tout à fait d’accord avec vous sur le fait que la 5éme République accorde à son président des pouvoirs disproportionnés. Le problème étant que la constitution de 1958 a été taillée pour un homme au passé exceptionnel (De Gaulle) soutenu par une élite quasi-irréprochable et d’une fidélité exemplaire (les ex résistants). N’étant pas un perdreau de l’année, j’ai vécu une partie de ma jeunesse sous sa présidence.... Ca rigolait quand même pas beaucoup pour les purotins...Cependant, même les prolos reconnaissaient son autorité, malgré le fait qu’il soutenait le patronat français pas tendre avec les travailleurs... Il fallut attendre mai 68...
                                              Je ne qualifierai pas ce système de dictature, mais plutôt de despotisme
                                              Le problème étant, par la suite, que sans changer de constitution, les successeurs de Charles 1er ont eu un peu de mal à se glisser dans la peau du président... Un manque d’aura sans doute...
                                              Nous héritâmes successivement en partant d’un despote autoproclamé et reconnu comme tel :
                                              -D’un despote Rotschildien... le banquier Pompidou
                                              -D’un despote embourgeoisé... le faux nobliau Giscard
                                              -D’un véritable despote éclairé (y compris dans les pires sens du terme)... François premier
                                              -D’un despote blingbling... L’homoncule
                                              -D’un despote scootérisé ... François II
                                              -Et enfin de l’archétype du despote moderne qui se prend les pieds dans le tapis à longueur d’intervention...
                                              Vous remarquerez l’absence de Chirac dans cette liste ; car pour moi Chirac n’était pas un despote (il reste le seul a avoir arrêté en pleine course une réforme (le plan Juppé)

                                              mais un magouilleur et un jouisseur... Bref, le gars qu’est copain avec tout le monde, mais qui fait son beurre sur le dos de tout le monde...
                                              Le prochain Président sera bien sur dans la lignée de ses prédécesseurs, le despotisme étant poussé plus ou moins loin selon l’impétrant, avec, cependant, une mention spéciale pour monsieur Mélenchon, qui, quoiqu’on pense de ses idées possède l’intéressante caractéristique de revendiquer la clôture de cette liste (s’il respecte son idée de sixième République parlementaire).
                                              Dans la seconde partie de votre intervention, vous qualifiez la démocratie représentative d’oligarchie... C’est un peu vrai... Cependant, aller vers une démocratie réelle et directe est, à mon avis, plus que compliqué et bien souvent encore plus casse-gueule. Vous émettez une idée intéressante de votation électronique (une sorte de soviet modernisé) qui resterait cependant profondément discriminatoire pour les personnes ne possédant pas internet... Et surtout vous vous heurterez alors à un quatrième pouvoir omniprésent et super-puissant, celui des medias... Bon courage


                                            • Eric F Eric F 29 juillet 18:08

                                              @lahalle et @Karugido

                                              Concernant la « démocratie directe », elle ne peut pas dans la pratique être exercée au niveau d’un pays de plusieurs millions d’habitants pour la législation au quotidien.
                                              Mais le recours au peuple devrait être imposé constitutionnellement pour un certain nombre de décisions majeures tenant soit à la constitution, soit à la ratification de traités, soit à des grands principes fondamentaux.

                                              La possibilité de « propositions citoyennes » doit être ouverte, mais encadrée car on voit que ça pourrait voler dans tous les sens et donner lieu à votation permanente.
                                              Un problème se pose lorsqu’une mesure proposée requiert un financement, car cela impacte alors l’équilibre général du budget qui relève de programmes politiques.


                                            • lahalle 29 juillet 19:06

                                              @Eric F
                                              Ouais c’est pas évident.... J’ai personnellement payé de ma personne lors du referendum lié à la privatisation d’ADP... C’est dingue comme dans les campagnes les gens sont désarmés face aux subtilités du net : un kapcha suffisamment rébarbatif suffit à les dissuader de continuer leur inscription... Pourtant ils ne sont pas plus oncs que les citadins (souvent moins) mais le manque de pratique et une espèce de peur du gendarme les retient.
                                              De plus, on ne peut faire abstraction du pouvoir des medias capables de matraquer partout la « bonne parole ». Tiens, un bon test serait de proposer un RIC pour supprimer l’abattement d’impôt dont bénéficient les journalistes...


                                            • Karugido Karugido 30 juillet 13:13

                                              @Captain Marlo
                                              "Non, Macron outrepasse avec l’Etat d’urgence permanent, ce qui est écrit dans la Constitution.

                                              « 

                                              Absolument pas, lisez la constitution.... arrêtez de vous imaginez des choses.
                                              En France, le pouvoir exécutif est à la tête de tout les autres pouvoir.
                                              C’est tout, c’est comme ça et c’est pas une croyance qui changera cette réalité.

                                              L’UE permet aussi une non séparation des pouvoirs, pourquoi ?
                                              Tout simplement parce que »l’exécutif« au niveau nationnal devient le »législatif" au niveau européen.
                                              C’est une situation intolérable, mais celle-ci explique beaucoup de chose.

                                              Pourquoi j’aurai des envies de proportionnelle ?
                                              J’ai des envies d’un monde meilleurs et plus équitable (et j’ai pas dis égalitaire, me faites pas dire ce que je n’ai pas dis)


                                            • Karugido Karugido 30 juillet 13:30

                                              @lahalle
                                              "un homme au passé exceptionnel (De Gaulle) soutenu par une élite quasi-irréprochable et d’une fidélité exemplaire (les ex résistants).« 
                                              Je crois que vous êtes coincé dans une image d’épinal, celle dans laquelle j’ai été aussi.

                                              Encore une fois je vous parle de la »non-épuration« parce qu’il faut vraiment que vous vous penchez sur le sujet.
                                              Car c’est absolument faut de croire que les »ex-résistant" était derrière GdG.
                                              Celui-ci les a trahi en blanchissant les pires collabo (Wendel et compagnie) peut de temps après la libération et la pilule n’est jamais passé contrairement à ce que raconte l’histoire d’Épinal du parfait général libérateur blanc comme neige. 

                                              Autant je partage certains de vos points de vue autant il y en a que je ne partage pas du tout.
                                              Comment peut on s’imaginer que c’est l’homme qui créer le régime et non la structure du régime qui le conditionne ? ça me dépasse.

                                              Je pense que vous sous-estimez la réalité des textes juridiques par empathie, sympathie pour des personnages .

                                              La démocratie représentative (terme qui ne devrait même pas exister, car la démocratie ne peu pas être représentative) est de fait une oligarchie.
                                              C’est le petit nombre qui décide pour le grand nombre.

                                              Je suis d’accord avec vous sur certains points notamment le fait qu’une démocratie réelle est compliquée à mettre en place.
                                              Ça l’est d’autant plus quand on vit dans un système oligarchique ayant surfé sur les avantages de la démocratie depuis bientôt 3 siècles.


                                            • lahalle 31 juillet 13:29

                                              @Karugido
                                              Je maintiens le passé exceptionnel de De Gaulle.... Au delà de la légende, il a tout de même fait deux guerres comme officier, est devenu sous-secrétaire d’Etat à la guerre, puis a été considéré comme déserteur, puis est finalement devenu le chef de la France libre...Et cætera et cætera, comme disait Victor Hugo...
                                              Je maintiens aussi que malgré les nombreuses exceptions à l’épuration consenties par De Gaulle (en particulier parmi le patronat français, mais, selon lui, fallait bien faire tourner la boutique) il était vénéré par les anciens résistants, même communistes (surtout parce qu’il avait su unifier le mouvement), mais aussi apprécié par les français. Le referendum sur la Constitution que vous et moi critiquons aujourd’hui avait quand même obtenu 60% de oui avec 80% de participation, des chiffres dont nos dirigeants révéraient aujourd’hui...
                                              Je n’ai jamais apprécié De Gaulle, mais il faut admettre que s’il avait des ennemis, ils étaient dans son propre camp (surtout les ex militaires qui sont venus le chercher en 58 et qui voulaient ensuite le descendre), ce qui prouve, qu’il avait au moins du caractère... Ce que je lui reproche surtout, ainsi que pas mal de prolos de ma génération, c’est de s’être démené (pas trop mal d’ailleurs) pour faire considérer la France au niveau international et d’avoir laissé la situation sociale et sociétale intérieure se déliter... Cela ne pouvait aboutir qu’au clash de 68.
                                              Je suis par contre absolument persuadé que la constitution de 1958 a été taillée pour lui et uniquement pour lui... Mais la IVeme République avait suffisamment montée ses limites pour que les français la valident de façon massive...
                                              A mon avis, mais ce n’est que mon avis, De Gaulle a eu deux facettes :
                                              -Celle du libérateur de 1945 à 1947 ou avec l’aide des communistes et des anciens résistants il releva industriellement la France et accorda à la gauche (la vraie) des conquêtes sociales importantes...
                                              -Celle du Chef de parti (le RPF) où il dû gérer un système politique, sa complexité et ses magouilles, et là, il échoua complétement (défaite de 1953)... Un bémol, cependant, il sut accorder l’indépendance à l’Algérie...


                                            • Old Dan Old Dan 29 juillet 07:30

                                              Euuuh !

                                              Vous n’vous senté pas un peu gêné ?

                                              Les grandes théories (même vérifiées) font-elles le poids devant la situation telle qu’est ?...

                                              .

                                              [... et on n’a pas encore tout vu : Après le Delta, un Lambda fait des ravages au Pérou... ]


                                              • arthes, Britney for ever arthes, Britney for ever 29 juillet 19:16

                                                @Old Dan

                                                C’est la campagne politique qui est lancée...Avec de grandes théories et des postulats, bref, simplement dit on dira que c’est de l’antimacronisme à fins électorales....Quoiqu’il fasse ou décide ça n’ira jamais, et je dis ça alors que j’ai voté contre Macron, mais quant on voit et entend les brêles en face, je me demande mm si je vais me déplacer la prochaine fois....Enfin, d’ici la, au regard de « la situation telle qu’elle est » justement, nous ne sommes pas au bout de surprises.


                                              • Old Dan Old Dan 30 juillet 01:54

                                                @arthes, Britney for ever
                                                Ouais, y’a du vrai : Campagne politique, ras-le-bol chronique, incertitude générale et la trouille qui va avec, bla bla...
                                                En bloc, pas facile d’admettre qu’on change de monde !
                                                .
                                                [J’vis ds l’hém. Sud (les incendies de Sydney 2019) et la prochaine génération a déjà compris ce qui s’passe. Faut l’aider quoiqu’on pense... ]


                                              • Karugido Karugido 31 juillet 11:46

                                                @Old Dan
                                                Euh théorie ?
                                                Je crois que vous n’avez pas compris le propos, il n’y a pas de « théorie » ce qui est expliqué ici est tout à fait concret et pratique.

                                                J’ai bien peur que c’est ce que bien des gens ont du mal à comprendre. Comme l’explique d’ailleurs judicieusement @shawford tout est sous vos yeux. Vous n’avez qu’a vous en servir. Ceci n’est pas théorique. 

                                                Il faut juste du courage pour appliquer de façon individuel (voir collective) ce qui est appliqué.


                                              • Pierrot 29 juillet 13:51

                                                Le schéma indiquant la hiérarchie des normes ne semble pas exact.

                                                En effet, la CJUE a rappelé la primauté du Droit européen sur les Constitutions nationales.

                                                https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=LEGISSUM:l14548


                                                • Karugido Karugido 31 juillet 11:50

                                                  @Pierrot
                                                  C’est normal que l’UE défende sont bout de gras, c’est un jeu de pouvoir.

                                                  Mais in-fine, le bloc constitutionnel est par nature au dessus du droit européen.
                                                  Rien nous empêche de retrouver notre souveraineté, elle peut être bafoué mais fondamentalement elle est inaliénable.

                                                  Je pense que c’est pour ça que le bloc constitutionnel n’inclut pas le TFUE etc.. (qui sont quand même juste en dessous, donc supérieur à la lois, ce n’est pas rien)


                                                • Pierrot 31 juillet 18:13

                                                  @Karugido : non, l’UE ne se contente pas de « défendre son bout de gras », dans la mesure ou rien ne s’oppose réellement à ses décisions. C’est elle qui impose notre politique économique, tout en considérant que les autres champs de la politique doivent finir par s’y soumettre.

                                                  La Constitution est tellement « inaliénable » et « par nature » au-dessus de tout qu’on l’a modifiée à plusieurs reprises pour la rendre compatible avec l’UE.

                                                  Dans le texte que j’ai cité, la CJUE a notamment rappelé que les Constitutions nationales devaient s’adapter à l’UE, pas l’inverse. Et en pratique, c’est déjà ce qui s’est passé.

                                                  Quant à notre souveraineté, avec un minimum de discernement il est possible de comprendre que nous l’avons perdue, et que c’est le maintien de cette hiérarchie des normes qui continue nous en priver. En d’autres termes, pour recouvrer notre souveraineté, il est nécessaire de quitter l’UE et son cadre contraignant.


                                                • JC_Lavau JC_Lavau 29 juillet 15:56

                                                  Depuis le 25 juillet, j’ai un article « en modération » : Une preuve de plus, par les filtres solaires

                                                  Encore que depuis, je n’ai encore vu aucune notification, et n’ai jamais vu figurer cet article en modération.

                                                  Est-il également invisible à tous les autres ?



                                                    • Emohtaryp Emohtaryp 29 juillet 21:10

                                                      @SPQR complotiste chasseur de comploteur...

                                                      La grosse bâche, sinistre de l’inculture, piquousée deux fois fait une forme grave, et traite les autres de losers, plus conne, tu meurs..... smiley


                                                    • Aimable 30 juillet 08:39

                                                      l’instruction est la seule chose que l’on ne pourra jamais nous enlever mais elle ne rend forcément intelligents ceux qui la possède .


                                                      • Karugido Karugido 31 juillet 11:52

                                                        @Aimable
                                                        Son but n’est peut être pas de rendre intelligent ? enfin tout dépend de l’instruction à laquelle vous faites références.

                                                        A écouté Ferry and co, elle a surtout était utilisé pour dresser les français, en faire des prolo soumis à l’ordre.
                                                        Son but a été de remplacé le dressage anciennement effectué par l’église.


                                                      • Joseph de MAISTRE 31 juillet 09:19

                                                        Il faut s’inspirer de la constitution de la Republique de Chine elaborer

                                                        Loi organique du Gouvernement national.(10 octobre 1928)
                                                        https://mjp.univ-perp.fr/constit/cn1928.htm#p

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Karugido

Karugido
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité