• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Garçon ! l’addition !

Garçon ! l’addition !

Alors que le gouvernement stigmatise le petit voleur d’oranges, il détourne pudiquement les yeux lorsque les gros poissons trichent en toute décomplexion.

Claude Guéant et Nicolas Sarközy ont en effet lancé la chasse aux fraudeurs de la sécu, dont on nous dit qu’ils pillent allègrement l’institution nationale.

Celui-là percevrait des indemnités doubles, en ayant deux adresses, et un autre se ferait porter pâle alors qu’il est en bonne santé, et le préjudice serait de taille.

On évoque dans le quotidien « la Dépêche » la somme annuelle de 400 millions d’euros (lien) alors que « le nouvel obs  » est plus modeste, évoquant 241 millions d’euros.

A y regarder de plus près, cela ne représente que 1% des prestations versées.

Par contre, coté entreprises, il ne semble pas que les patrons soient réellement inquiétés : la fraude existe depuis des années, et l’ACOSS (agence centrale des organismes de sécurité sociale) évoque pour 2009 entre 15,5 et 18,7 milliards d’euros de cotisations sociales que les employeurs auraient « oublié » de verser. lien

Le citoyen responsable trouvera-il normal que le gouvernement s’en prenne aux plus petits, en laissant allègrement filer les gros poissons ?

Entre 241 millions d’euros détournés par quelques éventuels fraudeurs, et près de 19 milliards d‘euros détournés par des entreprises malhonnêtes, la marge est importante, et on pourrait être scandalisé à juste titre du laxisme gouvernemental.

D’autant qu’on découvre quelques manœuvres manifestement frauduleuses de l’Elysée qui se serait attribué 19 millions d’euros destinés aux collectivités territoriales concernant les aides exceptionnelles, ce qu’à dénoncé en vain l’infatigable Dosière. lien

Alors qu’une opération de « com. » récente et habile laissait croire que les plus riches du pays demandaient que l’on augmente leurs impôts, on s’aperçoit qu’il n’en est rien comme nous l’explique en détail un article de « Marianne ». lien

Si l’on présentait l’addition à l’Elysée de tous ses débordements financiers, on pourrait être surpris de l’énormité du montant gaspillé en moins de 5 ans.

Sommes-nous en période de guerre ?

Pourtant 24 milliards d’euros ont été dépensés pour l’achat de 4 sous marins nucléaires.

Le premier en 1994, puis 1998, 2003 « Le Terrible » fermant la marche, en service en 2010 (lien) et la facture de ce dernier est lourde : 8,5 milliards d’euros.

En ces temps de crise, on aurait peut-être pu s’en tenir aux 3 sous-marins déjà achetés, d’autant que la France à signé un texte (13 étapes pour le désarmement nucléaire) dans lequel elle s’engageait à diminuer le rôle des armes nucléaires dans sa politique de défense,

De plus, n’est pas prix en compte dans cette somme, le prix d’un missile qui coute à vide 142 millions d’euros, alors que le prix des ogives nucléaires n’est pas compris dans les 8,5 milliards d’euros. lien

Et quid du cadeau de 16 milliards d’euros offert à Dassault pour lui acheter 286 Rafales, puisque apparemment pas grand monde n’est intéressé par cet avion. lien

Sur la question nucléaire, il n’est pas inutile de rappeler le gâchis financier de l’EPR finlandais, que la France tente de finir, avec 4 ans de retard sur les délais promis, et surtout avec un dépassement prévisible de  4 milliards d’euros. lien

Or il faut savoir que ce dépassement sera payé par la France, ainsi qu’il est stipulé sur contrat avec la Finlande.

Manifestement l’EPR en cours à Flamanville coutera aussi cher, et l’on peut d’ores et déjà tabler sur 8 milliards d’euros gaspillés.

Il est encore temps d’arrêter ce chantier, d’autant que le réseau « sortir du nucléaire » à dévoilé plusieurs documents confidentiels démontrant les graves défauts de conception de ce réacteur soi-disant révolutionnaire. lien

Comment un gouvernement peut-il persister dans l’erreur nucléaire, puisqu’après Tchernobyl, Fukushima, une nouvelle centrale nucléaire, à Krsko, en Slovénie, connait à son tour quelques problèmes.

Elle est manifestement responsable de la pollution radioactive décelée dans l’Est de la France. lien

On le sait, notre autocrate présidentiel pense que pour faire baisser le chômage, il faut relancer les grands chantiers, et bien que les Français préfèrent une modernisation du réseau TER (trains express régionaux) , il a décidé d’investir 123 milliards d’euros pour construire 4500 km de nouvelles lignes LGV (lignes à grande vitesse) (lien) au moment ou la SNCF est obligé de fermer des lignes LGV non rentables. lien

Passons rapidement sur les 200 millions d’euros de l’air bus présidentiel, sur les 2 milliards d’euros gaspillés par Roseline Bachelot pour des vaccins inutiles, sur les 175 millions d’euros dépensés lors des 6 mois de la présidence française à l’union européenne, le million d’euro gaspillé pour le sommet de la méditerranée, sur les Garden party annuelles qui ont couté en 3 ans plus de 2 millions d’euros, des 36 millions d’euros dépensés en 2 ans pour le budget « com. » de l’Elysée, les 2 millions d’euros offert à Johnny, l’exilé fiscal, lors de sa prestation du 14 juillet, le 1,4 million d’euro qui aura été dépensé en 5 ans pour le fleurissement des salons de l’Elysée, les 5 millions d’euros que Fillon aura gaspillé en 5 ans pour rentrer chez lui, en avion Falcon 7X, à 255 km de Paris, et le président lui-même bat tous les records (lien) mais l’addition provisoire surement incomplète, pourtant déjà lourde (2 422 400 000 €) n’est rien par rapport aux autres dépenses qui auraient pu être évitées, même si ça représente plus de 2 millions de smic.

En effet, les plus gros gaspillages sont comme on l’a vu : 19 milliards (manque à gagner de la sécu), 24 milliards (sous marins nucléaires), 16 milliards (Rafales), 8 milliards (EPR), 123 milliards (lignes LGV) pour un total définitif (?) de 190 milliards, ce qui fait plutôt mauvais genre au moment ou, en 5 ans, la dette de la France à augmenté de 500 milliards d’euros.

Jean Pierre Balligand, et Julia Tadei, dans un article paru le 14 novembre 2011 constatent un « laisser-aller global de la gestion des finances publiques dont a fait preuve M. Sarközi (…) la crise a frappé l’Allemagne comme la France, ces déficits sont liés à la gestion Sarközi, qui n’a pas permis de véritable reprise, à contrario de l’Allemagne (…) c’est plutôt lié à sa politique : en France, on licencie massivement, engendrant des pertes irréversibles de compétences, en Allemagne, on passe au temps partiel, maintenant l’appareil industriel prêt à la reprise (…) l’inverse de la politique actuelle (française) inefficace et injuste  ». lien

Comme dit mon vieil ami africain :

« Je déteste les victimes quand elles respectent les bourreaux ».

Merci à Corinne Py pour sa collaboration efficace

L’image illustrant l’article provient de « spectacle-humour.sorites.francetv.fr »

Articles anciens

L’orchestre jouait une valse

Les bourgeois de palais

Nous étions au bord du gouffre

Sarko…verdose

La France et Sarközi divorcent


Moyenne des avis sur cet article :  4.49/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

176 réactions à cet article    


  • jaja jaja 16 novembre 2011 09:30

    Sarko le fraudeur s’en est allé à Bordeaux chez le repris de justice Juppé pour s’attaquer une nouvelle fois aux pauvres.

    Quand va t-on sérieusement se décider à descendre dans la rue pour virer la clique des politiciens professionnels qui tous n’ont que le mot rigueur à la bouche...

    Partage du temps de travail et partage des richesses sont l’unique solution à opposer au capitalisme...


    • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 10:06

      jaja

      ça me fait penser à un mail que j’ai reçu ce matin,
      un ami m’a envoyer une pétition à signer (une de plus !) pour refuser la réforme des retraites.
      d’abord il faut 4,5 millions de signatures, et 184 parlementaires qui soient d’accord,
      donc c’est pas gagné.
      il y avait a peine un peu plus de 500 000 signatures, ce qui est beaucoup et peu à la fois,
      dans d’autres pays, ça aurait pu empêcher cette réforme, mais chez nous, c’est un déni de démocratie,
      ce qui m’inquiète aussi c’est que 500 000signatures contre 2,3 millions de français qui étaient descendu dans la rue contre cette réforme, il semble y en avoir beaucoup qui se résignent.
      alors oui, descendre dans la rue, mais aller jusqu’au bout.
      grève générale.
      sinon, sarközy continuera son travail de sape, et de braderie de ce qu’il reste de démocratie dans ce pays, jusqu’à l’élection.

    • jaja jaja 16 novembre 2011 10:36

      Je suis d’accord Olivier. Sans grève générale dure on n’ obtient jamais rien ! Mais cela ne se décrète pas et nul n’a les moyens de la déclencher...

      Pour la pétition le plus dur sera de trouver 184 parlementaires... Peut-être une dizaine tout au plus...
      En tout cas je suis de plus en plus consterné de voir que les vieux chevaux de retour de la politique sont perçus par beaucoup ici comme des alternatives crédibles. Après 2012 tous vont déchanter car pas besoin d’être devin pour savoir que nous serons largement roulés dans la farine...


    • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 11:31

      jaja

      quand on voit avec quelle timidité hollande tente de construire son programme, on sait d’avance que même si c’était lui, la montagne pourrait bien accoucher d’une souris.
      c’est d’un profond bouleversement dont nous avons besoin, et pas d’emplatres sur des jambes de bois.
      merci de ton commentaire.

    • MILAREPA 16 novembre 2011 12:36

      Et pendant que les français/françaises en bavent pour la plupart quotidiennement,ces députés de m...e refusent de baisser de 10% leurs indemnités !!!
      Quelle belle représentativité du peuple...
      Sans parler de leur cumul de mandat.
      Quand le peuple va t’il se bouger les fesses ?
      Très bon article au demeurant monsieur Cabanel.


    • PhilVite PhilVite 16 novembre 2011 14:40

      Olivier, je vous trouve un peu méprisant sur ce coup-là.

      Quand Flanby sur son pédalo va déclarer la guerre à Goldman Sachs, attention les yeux, il va y avoir du sang sur les murs ! smiley smiley



    • ou sont donc les gros fraudeurs aux charges patronales...

      1 - au fouquet’s
      2- au medef
      3-au cac 40

      LA BONNE REPONSE ETAIT  : LES3 PROPOSITIONS....


    • bigglop bigglop 17 novembre 2011 02:43

      Bonsoir à tous,

      Merci Cabanel pour ce coup de gueule.
      Pour paraphraser Coluche :
      Le Patron : Marcel, tu es licencié immédiatement, va prendre ton solde de tout compte !!!!!
      Marcel : mais patron ????
      Le Patron : désolé tu as attrapé le « chômage » !!!

      Eh oui, il a attrapé cette sale maladie qui court les rues et les campagnes comme la peste et l’on a oublié d’où elle vient. 

      Aujourd’hui nous assistons à une grande campagne de propagande sur les jours de carence des IJSS. En effet, cette campagne a plusieurs objectifs et surtout de ne pas parler du bilan catastrophique de Sarkozy : 

      -diviser, opposer les français pour mieux régner

      -affirmer la présomption de culpabilité : "ceux qui ont trahi l’héritage du CNR« , »des voleurs". 

      -ne pas parler des moyens déjà mis en place pour détecter les fraudes des salariés et l’insuffisance de ceux consacrés à la fraude employeur. 

      -appeler à la morale, l’honnêteté par des interventions moralisatrices dans les médias avec des personnages comme E. Woerth, B Apparu, L Wauquiez (le RSA cancer de la société)...

      Sans oublier :
      - durcissement de l’accès à l’aide médicale d’état
      - refus presque systématique de l’AME par les médecins, spécialistes libéraux

      - augmentation des publics fragiles : salariés pauvres, femmes seules avec enfants, jeunes, mais aussi des retraités, et la liste s’allonge.
      - insuffisance de logements, du logement d’urgence, la loi DALO inapplicable, loi de réquisition jamais mise en oeuvre.
      - deux fois plus de maladies chroniques ou graves non traitées
      http://www.maire-info.com/article.a...
      - le SAMU Social au bord de l’implosion
      - aide alimentaire européenne de la PAC diminuée de 350 millions d’euros en 2014.

      Et notre mini-président-pastoutàfait candidat qui nous refait le coup, comme en 2007, du protecteur des français.

      Plus exactement, un petit caïd de Nogent, Passy, Neuilly, un petit maque qui surveille de près ses poules. La plupart des autres candidats font de même pour rentrer dans le lit de Marianne qui n’en peut plus mais.

      Pauvre Marianne, qui ressemble plus à une « fleur de bitume » qu’à la République sur les barricades de Delacroix.

      Si personne ne « s’indigne » sur ces prochaines atteintes à la dignité humaine, nous aurons jetés les Droits de l’Homme et du Citoyen dans les poubelles de l’histoire.


    • dom y loulou dom y loulou 20 novembre 2011 13:41

      et comment leur imposerez-vous à ces tyrans ?


      vous avez besoin de nouveaux outils légaux qui remettent le pouvoir aux mains des citoyens, c’est tout

      sinon c’est toute la machinerie qui peut aller aux abysses tant tout y est pervers

    • olivier cabanel olivier cabanel 23 novembre 2011 08:30

      jaja

      merci de ce très beau raccourci
       smiley

    • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 09:48

      Très bon article, mais tout cela a coté de la dette publique, c’est juste un pourboire.

      Et la dette totale, c’est 5 fois la dette publique soit 16 millions de millions d’euros (16 000 milliards ou 16 téra Euros). cf http://sdw.ecb.europa.eu/reports.do?node=100000141 colonnes 8+9

      Le vrai scandale, c’est de laisser les banques privées détourner les 16 000 milliards d’euros de la masse monétaire actuelle à leur seul profit, ce qui déséquilibre l’économie de manière irréversible : c’est un véritable détournement fait sous nos yeux avec notre consentement tacite.

      « « Je déteste les victimes quand elles respectent les bourreaux ». »

      Certes, mais non seulement nous respectons les banquiers mais nous leur demandons, voire nous les supplions, de créer de la monnaie à nos dépends, chaque fois que l’on demande un crédit, chaque fois que l’on utilise une carte de crédit, et nous les autorisons à le faire chaque fois que l’on dépose de la monnaie dans une banque.

      http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/bancopoly-le-jeu-qui-fait-fureur-102959

      Le concept de « dette originelle » a remplacé le concept de « péché originel » pour le contrôle des peuples crédules.

      Le mouvement de retrait des dépôts bancaires prend de l’ampleur aux USA, et l’on n’en entend pas parler :
       http://www.washingtonsblog.com/2011/11/big-banks-plead-with-customers-not-to-move-their-money.html
      http://www.msnbc.msn.com/id/45176720/ns/local_news-los_angeles_ca#.TrFI53JwxIE


      • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 10:14

        objectif

        quand même 190 milliards gaspillés en moins de 5 ans, ce n’est pas n’importe quoi.
        et meme si la dette atteint des sommets, il serait temps de mettre un terme à ces dérives.
        surtout quand l’on pense que Pecresse a annoncé courageusement que le gouvernement s’engageait a baisser de 200 million le budget de l’état a venir, sauf que sur 95,5 milliards d’euros, c’est une goutte d’eau, et c’est nous prendre pour des cons.
        nous y sommes habitués.
        merci de ton commentaire et des liens proposés.

      • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 10:40

        Mon commentaire ne visait pas à diminuer l’importance des impérities montrées dans cet article, mais au contraire à montrer que le problème du détournement de la création monétaire est 1000 fois plus gros, et c’est ce qui permet aux usurpateurs actuels de garder le pouvoir économique donc politique.

        En s’attaquant directement au détournement monétaire, on réglerai plusieurs problèmes d’un coup.


      • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 11:33

        objectif

        il y aurait aussi une mesure radicale à prendre, diminuer par deux le nombre des parlementaires, car quand on voit avec quelle assiduité ils désertent régulièrement l’assemblée nationale, on se demande à quoi ça nous sert d’en avoir tant...
        que d’argent gaspillé !!!

      • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 12:04

        Nos votes ne sont pas démocratiques : nos représentants doivent être désignés au hasard, comme les jurés d’assises. D’ailleurs les nouveaux députés et sénateurs pourraient directement être les jurés d’assise : s’ils peuvent juger de notre sort, pourquoi ne pourraient-ils pas voter nos lois ?


      • Fergus Fergus 16 novembre 2011 09:55

        Bonjour, Olivier.

        Il n’est évidemment pas anormal en soi de s’attaquer à la fraude aux prestations sociales. Mais on peut s’étonner que cela n’ait pas été fait avant par ce gouvernement vertueux. En réalité, cette offensive est scandaleuse car elle vise à stigmatiser les petites fraudes et à désigner des boucs émissaires à la vindicte populaire pour mieux occulter les terribles carences du pouvoir sarkozyste en matière de lutte contre l’évasion et la fraude fiscale ainsi que contre les fraudes entrepreneuriales, tout cela constituant pour l’Etat des sommes infiniment plus conséquentes que les fraudes à la Sécu, le plus souvent minables.

        Cela démontre une fois de plus que Sarkozy est un danger pour la cohésion sociale de la France car, comme d’habitude, il essaie de s’en sortir en dressant nos concitoyens les uns contre les autres. C’est un procédé minable et révoltant. Espérons que nos concitoyens sauront en prendre conscience...

        Cordialement.


        • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 10:15

          Fergus

          je partage totalement et remercie.
           smiley

        • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 10:43

          Il n’y a pas fraude : le vrai problème est l’absence d’un Revenu Inconditionnel de Base auquel chacun a droit, de par son appartenance à notre coopérative économique nationale.


        • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 10:45

          objectif

          je me demande si hollande va mettre le R.U. dans son programme ?
           smiley

        • JL JL1 16 novembre 2011 11:17

          ObjectifObjectif,

          vous mélangez les genres !

          Olivier écrit : "la chasse aux fraudeurs de la sécu, dont on nous dit qu’ils pillent allègrement l’institution nationale. Celui-là percevrait des indemnités doubles, en ayant deux adresses, et un autre se ferait porter pâle alors qu’il est en bonne santé, et le préjudice serait de taille."

          C’est faire le jeu de Sarkozy en déviant sur un revenu inconditionnel de base, je m’explique : Sarko n’empêche pas les fraudeurs : il punit tout le monde ! C’est du nazisme.

          Ce serait quoi, la bonne méthode ? Faire en sorte que les fraudeurs soient détectés et mis hors capacité de frauder. Pour cela il faudrait plus de fonctionnaires ! Or il fait le contraire ! Avec cette politique, non seulement il détruit notre protection sociale, mais de plus, en tuant le travail, il rend impossible votre demande d’encore plus de protection sociale.

          Parce que les emplois de fonctionnaires, c’est du keynésianisme intelligent ! Un autre débat, évidemment ! Disons simplement ici, que le libéralisme, c’est à la fois l’anti-keynésianisme et l’anti-socialisme.


        • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 11:23

          Mais le Revenu Inconditionnel existe : pour le clan des banquiers, dont fait partie Hollande et DSK, 16 000 milliards d’Euro.

          Et pour les autres, la dette originelle correspondante, de 16000 milliards d’euros.

          Dans un système monétaire asymétrique, donc instable comme le notre actuellement, le différentiel de « fortune monétaire » est le double de la masse monétaire, plus les intérêts, qui équivalent la masse monétaire en 20 ans (en comptant 5% d’intérêt annuel) : on se fait avoir de 48 000 milliards, juste pour la zone Euro, et tout le monde est content.

          Vous croyez vraiment que le processus électoral peut changer ce détournement accepté par chacun ? Une seule solution : sortir des banques, refuser les Euros au quotidien, et se faire notre monnaie démocratique.

          Mais c’est comme la cigarette ou le nucléaire : qui en voit le réel danger, diffus et global ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 11:35

          JL

          sauf que la mesure que vient de prendre sarko ces jours ci ne visent que les petits fraudeurs, et qu’il laisse bien tranquille les patrons continuer de frauder la sécu.
          ne soyons pas naïfs.
          sarko ne cherche qu’à opposer les français entre eux, rien de plus.
          « diviser pour regner », c’est connu depuis la nuit des temps, ou presque.
           smiley

        • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 11:37

          @JL1 : le principal avantage d’un Revenu Inconditionnel de Base, c’est de mettre tout le monde à égalité devant le droit de vivre : car c’est la notion même de fraude, et « d’aide » qui servent à nous monter les uns contre les autres.

          Et pendant ce temps, notre attention est détournée du vol le plus grand.... : un vrai numéro de prestidigitateur.


        • JL JL1 16 novembre 2011 11:42

          Olivier,

          je ne dis pas autre chose ! Auriez-vous compris le contraire ?

          Je parle du revenu inconditionnel : cette proposition divise le peuple entre ceux qui travaillent et ceux qui ne travaillent pas ! Parce que ce n’est pas la rente qui crée la richesse, c’est le travail, et seulement le travail.

          D’accords, donc : diviser pour régner. Mais qui divise ? Dans cette guerre de tous contre tous, est-il même encore besoin de diviser ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 11:47

          JL

          sauf que, lorsqu’une société a crée suffisamment de machines pour remplacer le travail de l’homme, comment ne pas considérer comme recevable l’idée du R.U. sans contrepartie.
          dans la logique capitaliste, un citoyen qui ne consomme plus plombe la croissance, des lors, çà ne couterait rien, ou pas grand chose, aux patrons de continuer à salarier ceux qu’il a remplacé par des machines, et au moins, il garderait un consommateur.
           smiley

        • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 11:59

          JL1 a écrit : "Je parle du revenu inconditionnel : cette proposition divise le peuple entre ceux qui travaillent et ceux qui ne travaillent pas ! Parce que ce n’est pas la rente qui crée la richesse, c’est le travail, et seulement le travail.« 

          Le but du revenu inconditionnel, c’est que chacun puisse choisir son travail sans être esclave de la dette imaginaire.

          Vous semblez confondre richesse et revenu monétaire : travailler de manière bénévole à créer des logiciels ouverts et libres, c’est augmenter les richesses, comme un Van Gogh qui peint.

          Etre esclave d’une multinationale en 3x8 ou travailler pour le nucléaire »parce qu’il faut bien un salaire", c’est détruire les richesses de cette terre, en commençant par se détruire soit même, pour une illusion.


        • JL JL1 16 novembre 2011 12:03

          Olivier,

          d’accord, avec une restriction, mais elle est de taille : le revenu inconditionnel doit être financé exclusivement par les revenus de la rente !

          Je suis farouchement opposé à prendre aux revenus du travail de quoi financer une rente universelle. Cela veut dire aussi : pas de TVA sociale.

          L’alternative est, évidemment le partage du travail, la bête noire du patronat et des actionnaires.


        • JL JL1 16 novembre 2011 12:06

          Objectif,

          la maison brûle, et pendant ce temps-là, vous êtes en train de refaire la déco !

           smiley


        • JL JL1 16 novembre 2011 12:08

          Orion,

          arrêtez de dire que je n’ai rien compris : je serais capable d’en dire mille fois plus que vous qui n’êtes sur ce sujet qu’une pom pom girl !

           smiley


        • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 12:09

          JL1 a écrit : "d’accord, avec une restriction, mais elle est de taille : le revenu inconditionnel doit être financé exclusivement par les revenus de la rente !"

          Mais bien sûr ! Bien d’accord ! C’est la création monétaire, mère des rentes, qui forme le revenu universel inconditionnel de base.


        • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 12:33

          JL1 a écrit : « la maison brûle, et pendant ce temps-là, vous êtes en train de refaire la déco ! »

          1- rien ne brûle : on vous fait peur avec ces infos, pour vous affoler et vous faire prendre des décisions idiotes. Asseyez vous et regardez autour de vous : les arbres poussent, les lapins sautillent, tout va bien. Sauf les abeilles, les retombées nucléaires et la nature en général : l’accroissement de des revenus élimine les vraies richesses.

          2- le système monétaire est la base du système économique, ce n’est pas de la déco.

          La création de la monnaie par la dette permet au clan des banquiers :
          - de choisir (pour 16000 milliards d’€ dans la zone Euro) les investissements qui lui rapportent le plus (nucléaire, multinationales, ...) de pouvoir, en court-circuitant les décisions politiques, tout en s’appropriant l’ensemble des inventions « protégées » par des brevets ;
          - de faire travailler comme esclave tous les emprunteurs et leurs salariés, qui n’ont plus le temps de comprendre le système, voire même demandent de se battre à mort pour le défendre,
          - de recevoir les remboursements du capital, et en doublant en 20 ans le total des crédits par les intérêts, ce qui permet d’acheter tous les biens durables existants ou produits tout en obligeant à créer encore plus de monnaie, ce qui pérennise le processus.

          Si vous pensez que ce n’est que de la déco, alors changeons la, il n’y aura pas de conséquence smiley


        • JL JL1 16 novembre 2011 12:38

          « rien ne brûle : on vous fait peur avec ces infos » ??? (Objectif)

          Toute notre protection sociale fout le camp avec nos emplois, la dette gonfle démesurément, ET rien ne brûle ? Mais où vivez-vous !!!


        • JL JL1 16 novembre 2011 12:41

          Ah !! Objectif :

          J’ai oublié : la démocratie est à l’agonie, et les indignes représentants de Goldman Sachs qui sont en train de bouter dehors les gouvernements élus, mettent bientôt en prisons les indignés, et la maison ne brûle pas ?

          Mais que vous faut-il ?


        • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 12:56

          JL1, la population standard perd 80% au moins de ses moyens de réflexion sous stress : le système des concours d’entrée aux grandes écoles en France est fait pour sélectionner les personnes qui gardent leur moyens de réflexion sous grand stress. Et il a servi a sélectionner les « hauts fonctionnaires »...

          Je suis tout à fait d’accord que nous sommes en guerre : raison de plus pour commencer à s’assoir et respirer, car sinon on ne peut rien faire de bien.

          Ensuite, choisissons nos priorités.

          Mon analyse des priorités, c’est qu’il faut commencer par créer notre monnaie démocratique, car :
          - on peut le faire par nous même, sans passer par un système politique corrompu,
          - c’est non violent, ce qui évitera de se faire détruire physiquement,
          - et cela supprimera à la base les moyens de corruptions.

          Ensuite, il faudra changer le système politique, en commençant par désigner nos représentants par tirage au sort et en construisant une nouvelle constitution.

          Tout le reste, c’est de la distraction, au sens propre.


        • JL JL1 16 novembre 2011 13:12


          - “Il n’est rien au monde d’aussi puissant qu’une idée dont l’heure est venue.” Victor Hugo« 

          - »Le mensonge et la crédulité s’accouplent et engendrent le mensonge« (Paul Valéry)

          - »Dans tous les camps, il y a des imbéciles et des crapules" (Victor Hugo)

          Les imbéciles auront bonne mine quand les Chinois, par leur travail justement, seront les maîtres ici ; si vous êtes de ceux qui croient que nos créanciers accepteront de nous payer à rien faire pour acheter leurs produits de merde, vous ne faites pas partie des crapules, assurément.

          Ceci dit, quand on vous lit, on se dit que les populistes ont de l’avenir.

          Messieurs les rêveurs, bonsoir !


        • JL JL1 16 novembre 2011 13:18

          errata : la citation de Valéry est :

          « Le mensonge et la crédulité s’accouplent est engendrent l’opinion »,

          L’opinion, en l’occurrence le RU, cette croyance appelée ici « idée dont l’heure serait venue » par les pom pom girls qui ânonnent à tue tête et sans réfléchir, ce slogan trompeur.


        • JL JL1 16 novembre 2011 13:29

          votre post ci-dessus, orion,

          celui qui évoque « mon » modèle chinois, en dit plus que je ne saurais le faire sur votre incommensurable bêtise, désolé.

          Les insultes qui sont la preuve du manque d’argument ont sous certaines plume une allure civilisé ; ce sont les insultes à l’intelligence.

          A bon entendeur. Je doute orion, que vous en soyez.


        • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 13:29

          JL1, stigmatiser « les Chinois » n’est pas la bonne méthode, vous ne faites que propager une colère mal dirigée.

          Distribuer la création monétaire, c’est obliger le clan des banquiers à travailler comme tout le monde, pourquoi défendez-vous la situation actuelle où ils sont les seuls à recevoir un revenu inconditionnel, sans impôt, et qui est tellement hors de proportion qu’il déstabilise totalement les mécanismes économiques de base ?


        • JL JL1 16 novembre 2011 13:36

          Objectif,

          je ne stiglmatise pas les Chinois : vous ne comprenez pas davantage que Orion ! Ce n’e sont pas les Chinois les ennemis, ce sont ceux qui font commerce avec eux, qui leur achètent des T-shirt à 1 euros et nous les revendent 10 euros, le prix juste en dessous de ce qu’il est nécessaire pour tuer notre industrie de T-shirts !


        • JL JL1 16 novembre 2011 13:38

          Objectif,

          distribuer la création monétaire ? Encore faudrait-il en être maître, de cette création monétaire.ù avez-vous vu qu’on y est ? Vous rêvez, voyons !


        • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 13:41

          JL

          le partage du travail (c’est le concept à minima des 35 heures...mais on pourrait aller plus loin, n’empêche pas l’idée de le financer avec le partage des revenus.
          de toutes les façons, à quoi sert-il a quelqu’un de gagner 900 fois le smic ?
          une fois qu’on a un voilier, un château, et 15 voitures, que faire de tout ça, sinon regarder un système s’écrouler de trop d’avidité ?
           smiley

        • JL JL1 16 novembre 2011 13:48

          Olivier,

          je vous croyais plus fin ! Quel est le rapport entre ce post de 13:41 et la question d’un revenu universel ?

          Que je sois exclu du site, s’il y en a la moitié d’un !


        • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 14:16

          JL1, c’est plus agréable de discuter en évitant d’appliquer des qualificatifs à l’interlocuteurs.

          JL1 a écrit : "distribuer la création monétaire ? Encore faudrait-il en être maître, de cette création monétaire.ù avez-vous vu qu’on y est ? Vous rêvez, voyons !"

          On n’a besoin de personne pour créer une monnaie : créons notre coopérative ayant pour but la création d’un outil d’échange économique. Seul c’est plus dur, mais à plusieurs ont peut y arriver.

          Etes-vous partant ?


        • JL JL1 16 novembre 2011 14:39

          Objectif,

          pardon si j’ai été incorrect.

          On pourrait ^être tenté de faire comme les Américains, qui impriment autant de $ qu’ils veulent. ! Sauf qu’on n’est pas des Américains.

          Notre monnaie de Monopoly distribuée entre nous ne servirait pas à grand chose pour payer nos importations et nos dettes.


        • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 14:50

          Regardez les pages 38 à 47 de http://wiki.creationmonetaire.info/images/8/85/TRM_2_0.pdf : on a maintenant les éléments techniques pour savoir combien de monnaie on peut/doit créer pour conserver l’égalité de la répartition avec les nouveaux venus dans la coopérative.

          L’important pour la monnaie est d’être bien gérée, de manière transparente. Le reste suivra.

          Une monnaie démocratique, dans laquelle chacun perçoit le bénéfice de sa participation à un système d’échange efficace et transparent, qui le refuserait ?


        • JL JL1 16 novembre 2011 14:56

          Objectif,

          ça ne me dit toujours pas le rapport avec un RU ? Et si vous admettez qu’’il ne s’agit pas de ça, alors, nous sommes dans un quiproquo.

          Mais faites un article, et on en discutera.


        • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 15:15

          Relisez les pages indiquées, et vous verrez que la distribution de la création monétaire récurrente forme un revenu pour chaque citoyen, qui est le juste retour de sa participation au système d’échange.

          Aujourd’hui, cette création n’est pas distribuée, mais concentrée sur le seul clan des banquiers, ce qui déséquilibre tous le système.

          Je veux bien écrire un article sur le sujet, mais il me serait utile de comprendre ce qui n’est pas clair dans les pages indiquées, car pour moi c’est clair, et je ne sais donc à quelle difficulté de compréhension m’attaquer...


        • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 15:59

          JL

          vous risquez l’exclusion, et ce serait dommage, car en cherchant bien, on finirait par trouver un rapport entre les deux...
          bon, je plaisante.
           smiley

        • JL JL1 16 novembre 2011 18:10

          Olivier, chiche !

          Objectif : il ne s’agit pas de discuter des pages qui sont je ne sais où ; je vous ai proposé de faire un article qui établirait le lien entre un revenu inconditionnel et une monnaie locale. Par exemple ! Mais pourquoi pas le franc, sans sortir de l’euro.

          Si la réponse est contenue dans les pages que vous dites, rien ne vous empêche d’en faire un résumé ici, voire un copié collé dans un article.


        • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 20:00

          JL

          je pense que le mieux sera que je propose un de ces 4 un article sur le R.U, et j’en profite pour inviter tous les lecteurs intéressés à me faire part de leur infos, et opinions sur le sujet.
           smiley

        • epapel epapel 16 novembre 2011 21:43

          Mille fois plus, c’est au moins 99% de conneries.


        • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 22:15

          epapel

          on vous laisse le 1%, vous semblez parfait pour l’assurer.
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 22:17

          merci,

          j’ai pris les liens,
          je prépare ça pour la semaine prochaine,
          en attendant une surprise, 
          elle est de taille.
          les cagots.
          mais chuttttt
           smiley

        • bigglop bigglop 17 novembre 2011 02:55

          Re-bonsoir Olivier :

          Une idée complètement stupide de ma part :

          Pourquoi ne pas taxer avec un impôt social (équivalent aux prélèvements sociaux), les automates et machines qui détruisent des emplois de main d’oeuvre

          NOOOOOON, pas un nouvel impôt !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


        • Mycroft 17 novembre 2011 14:41

          Il faut tout de même réaliser deux choses :

          A  : sans la contrainte du salaire, qui va accepter de faire les métiers indispensables au fonctionnement de la société, mais particulièrement pénible et inintéressant. On peut certes en automatiser un certains nombre (mais ça augmente du coup notre facture énergétique) mais pas tous. La contrainte de l’argent permet d’avoir de la main d’oeuvre adapté pour ces postes. Dans le cas où le revenue universel était en place, comment régleriez vous ce problème ? Le plus logique serait d’imposer à ceux qui ne font rien d’utile pour la société de s’en charger. Mais au final, on zappe complètement l’intérêt de ce RU qui consiste à éviter de faire un métier dont on ne veut pas...

          L’autre solution est de répartir équitablement ce « travail chiant » entre tous les membres de la collectivité. On se retrouverait donc avec des gens capables de construire des raisonnement considérablement riches et puissant amenées à perdre leur temps à faire des travaux basiques, ne nécessitant pas d’utilisation de leur intelligence. Bref, on se retrouverait avec un gaspillage considérable du temps dont les trop rares cerveaux brillant que notre planètes comporte disposent pour faire progresser notre espèce sur le chemin de la connaissance et de la maitrise de notre environnement.

          B : La valeur d’une monnaie n’est que la confiance qu’on a envers la puissance qui la crée. Le Dollar est puissant parce que les USA sont puissant. Ils ne le sont plus tellement sur le plan économique, mais ils sont toujours capable de raser la planète. Et surtout, ils sont toujours vus comme le plus puissant des pays. Leur déclin est annoncé, et il viendra petit à petit, mais ce genre de chose prends du temps.

          Une chose est cependant sure : une monnaie soutenue par un groupement tout gentil tout mignon, sans le soutient d’un organisme étatique (qui dispose d’un pouvoir de pression par la force physique de son armée) n’inspirera aucune confiance à ceux qui ont les ressources dont nous avons besoin. Ce ne sont pas les systèmes privilégiant la liberté qui ont réalisé les choses les plus grandes. Un client (car ceux qui échanges des richesse naturelle contre notre monnaie sont des clients de cette dernière) se contrefout de savoir que son fournisseur maltraite ses employés, du moment qu’il fait de bons produits.

          Si l’ensemble des états du monde (ou même simplement le G20) refusaient en masse de laisser les banque libre et s’ils décidaient de laisser aux banques le contrôle de la monnaie (ce qui aurait du être depuis longtemps), le pouvoir des banques disparaitrait du jour au lendemain. Si un état seul le décide, les banques resteront toutes puissante et maitresse de l’argent, et l’état concerné se retrouvera juste exclus de la partie. Tout simplement parce que les états actuels sont complètement artificiels, et que le seul véritable état qui ferait sens porte le nom d’humanité.

          Plus que le RU, la solution est dans un modèle économique où on a compris que, même si on peut faire pire que la loi de l’offre et de la demande pour établir des prix, on peut aussi faire largement mieux (il suffit de ne pas laisser le contrôle de l’économie à des bureaucrates comme ça a été fait dans les pays communiste, mais à des gens capable de voir plus loin que la finance, capable de comprendre que l’argent, ça ne sert à n’a de sens que si on en fait quelque chose). Et ça ne peut se faire qu’à l’échelle mondiale. Et il est également impératif que les citoyens de cet état comprenne ce qu’est vraiment la civilisation : non pas un espace de liberté, mais bien un espace de devoir, un espace dans lequel on sacrifie ses libertés, simplement pour être sur que la force du système contraindra tous les autres à faire de même. Bref, que la liberté n’est pas la solution, elle est le problème.


        • olivier cabanel olivier cabanel 17 novembre 2011 17:16

          biglop

          amusante cette idée...
          prélever sur la vente des objets fabriqués par une machine une part sociale destinée au travailleur qui a été remplacé par la machine.
          pendant qu’on y est, on pourrait aussi prélever une taxe équivalente à la différence entre le salaire du travailleur chinois (par ex) et français afin d’alimenter les caisses polemploie.

           smiley

        • bigglop bigglop 17 novembre 2011 18:14

          Bonjour Olivier,
          Te rends-tu compte de ce que tu proposes ???????????
          Tu suggères d’abandonner tous les principes essentiels de ces merveilleux traités européens de Maastricht à Lisbonne, à savoir les principes de la « concurrence libre et non faussée » et de la « libre circulation des capitaux ».

          AAAAARRRGH !!!!!!!! SARKOZY, MERKEL, BAROSSO, VAN ROMPUY, DRAGHI S’ETOUFFENT

          Mais Olivier, tu veux leur mort


        • olivier cabanel olivier cabanel 17 novembre 2011 20:15

          biglop

          de toutes façons, ils sont morts depuis longtemps.
           smiley

        • dom y loulou dom y loulou 20 novembre 2011 13:52

          les dettes ne sont pas imaginaires 


          des siècles que les gvts s’endettent en disant à tous que c’est « normal »

          très norme du mal oui

          et les banksters ont entièrement construit le « système financier » autour de ces dettes 

          pourquoi d’après vous ? elles seraient insignifiantes ?

          non elle sont un vrais boulet aux abysses quand en plus elles ne nourrissent plus que massacres et agenda de dépopulation et que l’empire multiplie par des centaines de milliards

          et il y en a toujours qui croient que JAMAIS on ne leur demandera de rembourser

          c’est pourtant exactement ce qu’ils ont fait avec la Grèce pour placer un goldman sachs à sa présidence

          et quand ils auront vendus tous les services publics, djà fait, délocalisé la dernière entreprise, vendu troutes et maisons... que restera-t-il ?

          la paix des peuples est vraiment leur objectif hein ?

          et les médias ronronnent dans l’agenda de copulation ...

          « tous à la bétaillère, c’est fun !! » nous disent-ils la bouche en coeur ces très « gentils » 


        • Beaucoup de beaux discours....comme le font les hommes politiques qui sont grassement payés pour cela

          VOUS VOUS ETEZ REDACTEURS BENEVOLES....ALORS AGISSEZ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

          EN 2012 VOTEZ POUR NOTRE GRANDE GUEULE JL MELENCHON QUI ELU PRENDRA ARNAUD MONTENOURG COMME PREMIER MINISTRE

          FAITES LEUR DE LA PUB ET DEGAGEZ L’UM..PS


        • gaijin gaijin 16 novembre 2011 10:08

          cette droite décomplexée n’en finit pas avec son unique mot d’ordre :
          SALAUDS DE PAUVRES !
          mais après tout lutter contre la fraude est légitime
          que penser par contre de l’ajout d’un 4ème jour de carence en cas d’arrêt maladie pour les salariés du privé ???????
          quel sera l’impact pour les salariés les plus pauvres qui peinent déjà a se soigner ?
          on s’en fout !!!!
          la question essentielle étant de ne pas poser la question des bénéfices que l’industrie pharmaceutique fait sur le dos de la sécurité sociale.......a coup de campagne de vaccinations et autres joyeusetées
          mais la liste des abus de ce gouvernement est si longue que l’on ne sait plus par quel bout s’indigner


          • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 10:16

            gaijin,

            c’est parfaitement résumé.
            c’est la guerre aux pauvres qui est lancée, et depuis un bout de temps déjà.
            merci de ton commentaire.

          • gaijin gaijin 16 novembre 2011 12:00

            orion
            bien sur
            comme toute escroquerie a un moment donné plus c’est gros plus ça marche ......


          • dom y loulou dom y loulou 20 novembre 2011 14:39

            la guerre contre les pauvres n’est que le paravent, après celui des terroristes


            mais vous semblez oublier que toute leur armada de superficiels n’a qu’UNE obsession= TUER LES CERVEAUX, TUER LES COEURS PENSANTS, TUER LES CITOYENS QUI NE VEULENT PAS DEVENIR DE SIMPLES CHEVRES NI DES ROBOTS MECANISES

            mais le nombre lui...

            que veut-il ? S’AUTODETERMINER disent tous les indignés à travers le monde

            ils ne scandent pas « plus de pognon » à ce qu’on sache

            l’empire est TRES à l’aise si la seule revendication restante était « donnez-nous du pognon » 

            il n’y a aucun dû, il y a des possibilités à mettre en oeuvre en cessant de mendier auprès d’assassins de masse et de pilleurs

            voilà ce dont ils ont peur, que les ouvrirers sortent des usines pour se bâtir des vies en commun qu’ils comprennent que les merdias ne font que les remplir d’horreurs et de parodies de l’être humain


            des humains ayant cerveau et coeur, qui se tiennent debout devant l’agression impériale, voilà leur cauchemar

            car de toutes les décennies d^’endormissement et d’enrobage dans les sucres mortels voici, nous sommes éveillés à la réalité sordide qu’on nous fait vivre et PERSONNE ne sera jamais en mesure de faire régresser la conscience

            voilà le cauchemar de l’empire, pas des mendiants que wall street adore faire pulluler au contraire, tant que ceux-ci mendient auprès d’eux ils restent les maîtres

            maîtres d’une marée de sang pour une poubelle chromée pleine d’organes et de seringues à vaccins, mais maîtres et c’est tout ce qui compte pour eux que votre PENSEE ne sorte JAMAIS de leur agenda ni des séparations entre les êtres qu’eux-mêmes ont défini pour vous

            et leur agenda porte un nom précis « dans la violence les armes sont nécessaires » et derrière en filigrane « la violence réduit leur nombre »

            la manne de leur fonds de commerce, voir tous ces groupes s’entretuer et se taper dessus dans la non-constructivité absolue VOILA CE QU’ILS AIMENT PAR DESSUS TOUT car alors viennent-ils en bons petits pères les solutions à ce chaos orchestré de toutes pièces : en prison tous les prisoniers sont égaux

            voici leur capitalisme, leur socialisme, leur facime, leur humanisme, leur culturisme, leurs enculesmoismes qui n’ont TOUS qu’une véritable définition = le collectivisme

            ils ont besoin de serviteurs de l’état (ne sachant plus rien faire eux-mêmes) au lieu d’un état servant des individus dont NOUS avons besoin et que NOUS avions construit

            ou alors on se passe carrément des états !!

            c’est leur pire cauchemar forcément

            à méditer longuement certainement


          • AU FAIT TANT QU ON EN PARLE...EST CE QUE NOS MINISTRES DEPUTES SENATEURS

             des PROS... de la magouille...ONT DES JOURS DE CARENCE EN ARRET DE TRAVAIL MALADIE (JE SAIS J’AI dit travail....ma bonté me perdra.....)

            ’EST QU’ILS OnT TOUJOURS LA MEILLEURE RETRAITE DE FRANCE...et le MEILLEUR CONTRAT DE PREVOYANCE....POUR EUX ET LEURS VEUVES ’ (ma mèchanceté revient....ils
            en auront besoin quand ca pètera....) ils jouent trop avec nos nerfs leur fin d’élus corrompus est écrite.......................

             


          • Yohan Yohan 16 novembre 2011 10:35

             A chaque fois que l’on pointe une tare de notre système, la gauche botte en touche et renvoie systématiquement vers les frasques de nos gouvernants et de la finance, comme si l’agissement d’lun pouvait être excusé par celui de l’autre. Or, c’est avec genre de raisonnement aussi stupide qu’inepte que l’on fait du surplace et que l’on continue de creuser de déficit de la Sécu.
            Pour moi, petite ou grosse escroquerie, qu’importe, c’est toujours une escroquerie de trop qu’il faut combattre. Si l’on appliquait votre raisonnement à tout sujet, on pourrait dans ce cas dire qu’il n’est pas nécessaire de verbaliser les fous furieux qui traversent un village à 130kms, puisque la majorité des automobilistes respectent les limitations de vitesse.
            La fraude a été trop longtemps tolérée faisant perdre des milliards à la sécurité sociale dont l’avenir est réellement menacé. Si demain, on vous annonce sa faillitte et sa suppression, vous serez en première ligne pour gémir et vous retourner contre ceux qui n’ont rien fait pour la sauver.
            Quant à l’équité dont vous vous réclamez tous à gauche, je ne vois pas dans la mesure de Sarko une quelconque équité de traitement entre fonctionnaires et salariés du privé.
            1 jour de carence pour l’un contre 4 jours de carence pour l’autre. En bon socialiste égalitaire que vous êtes, monsieur Cabanel, vous irez expliquer cette soit-disant équité à la caissière de chez Lidl.


            • gaijin gaijin 16 novembre 2011 10:45

              vous ne voyez pas d’équité dans la mesure sarkoperie ?
              ça tombe bien il n’y en a pas
              mais ou avez vu que la gauche y était pour quelque chose ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 10:49

              yohan

              vous lisez ce qui vous arrange.
              je vais donc vous en re-proposer une couche, celle qui vous dérange.

              Entre 241 millions d’euros détournés par quelques éventuels fraudeurs, et près de 19 milliards d‘euros détournés par des entreprises malhonnêtes, la marge est importante, et on pourrait être scandalisé à juste titre du laxisme gouvernemental.

              à votre avis, qui plombe réellement la sécu ? les éventuels petits fraudeurs avec 241 millions d’euros, ou les patrons malhonnêtes et leurs 19 milliards ?

              alors ?

               smiley


            • Yohan Yohan 16 novembre 2011 10:50

              La gauche elle n’aurait pas bougé, et surtout pas pénalisé les fonctionnaires qui constitue son vivier principal en voix. Il fallait donner deux jours de carence pour tout le monde, voilà une vraie mesure d’équité.


            • Yohan Yohan 16 novembre 2011 10:54

              Olivier,

              Tu fais bien, je suis d’accord pour le coup. Je suis personnellement pour pénaliser lourdement et pénalement toute fraude organisée par le patronat. (minimum 1 an de prison).
              Je suis capable de faire la distinction entre une fraude bénigne et une autre. Il est clair que la fraude patronale sur les cotisations sociales et les autres fraudes de cols blancs bénéficient d’une trop grande mansuétude de la part des pouvoirs publics.
              Mais pour la petite fraude, il faut aussi la sanctionner, moins durement certes


            • Pyrathome Pyrathome 16 novembre 2011 13:54

              Ah yohan, si tu pouvais fermer ta bouille
              Et aller te faire cuire des nouilles....

               smiley...


            • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 22:18

              pyra

              les rimes sont riches, je le reconnais, mais tu en as évité d’autres.
              volontairement ?
               smiley

            • Mycroft 17 novembre 2011 14:47

              Mais justement, sanctionner, contrôler, surveiller, ça coûte de l’argent. Il faut donc investir cet argent intelligemment, et contrôler en priorité ce qui nous coûte vraiment cher.

              Ce qui est choquant avec ce gouvernement, c’est justement qu’il ne respecte pas l’ordre de priorité logique (fliquer là où la fraude coûte vraiment) simplement parce que ça n’arrange leurs proches.

              Un gouvernement de gauche, contrairement à ce que vous dite, aurait justement d’abord essayé de s’attaquer à ces priorités là.


            • Yohan Yohan 16 novembre 2011 10:48

              Ce gouvernement se discrédite en agissant à 5 moins des élections. Il aurait dû engager ces réformes dès le début de son mandat, alors qu’il savait déjà l’état de délabrement de nos comptes publics et de la sécurité sociale. De toute façon, il ne faut pas rêver, le prochain gouvernement sera de toute façon contraint à poursuivre, sinon accélerer, tous les chantiers visant à assainir les comptes


              • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 11:01

                yohan

                seriez vous naïf ?
                les réformes que vous évoquez ne sont qu’un rideau de fumée pour cacher la réalité,
                pendant qu’on montre du doigt quelques petits fraudeurs (au besoin, on laisse penser qu’ils pourraient être basanés...) les patrons continuent de ne pas payer leurs charges (19 milliards !!!)
                il a fait d’autres promesses, comme par exemple, il a promis de moraliser le capitalisme
                extrait d’un article récent, avec les liens pour prouver ce qui est écrit
                Notre autocrate présidentiel évoque chaque année une « moralisation » du capitalisme, mais il en reste au chapitre des promesses : Il l’a promis en 2008, en 2009, en 2010, et enfin en 2011.
                alors ?
                 smiley

              • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 11:40

                "seriez vous naïf ?

                les réformes que vous évoquez ne sont qu’un rideau de fumée pour cacher la réalité,
                pendant qu’on montre du doigt quelques petits fraudeurs (au besoin, on laisse penser qu’ils pourraient être basanés...) les patrons continuent de ne pas payer leurs charges (19 milliards !!!)"

                Et les banquiers privés ont détourné 16 000 milliards....


              • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 11:44

                En créant un monnaie démocratique, ie dont la création récurrente est distribuée aux citoyens, on crée aussi un revenu inconditionnel de base pour chacun : on résoud tous ces problèmes d’un seul coup.


              • Never Give Up Never Give Up 16 novembre 2011 21:41

                Assainir mais pourquoi ???,
                Non tout cela est à dessin, pour casser la protection sociale le meilleur moyen est de la mettre en faillite...
                Demain nous paierons nos cotisations à Malakoff Mederic


              • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 22:20

                Never,

                nous payerons ?
                ou pas.
                tant pis pour françois, (ou guillaume je ne sais plus, mais on s’en fout) le petit frère qui pourra se la ranger sous le coude, 
                 smiley

              • Taverne Taverne 16 novembre 2011 10:51

                - Garçon, l’addition !
                - Laissez, Charles Edouard, c’est le bon peuple qui paie !


                • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 11:06

                  Taverne

                  j’aime beaucoup !
                   smiley

                • epapel epapel 16 novembre 2011 21:36

                  C’est parce que ça vole bas, mais l’important est que ce soit à votre portée..


                • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 22:21

                  epapel

                  on sent de l’amertume dans votre propos.
                   smiley

                • oncle archibald 16 novembre 2011 11:11

                  Olivier une fois de plus je relève dans votre prose des approximations volontairement tendancieuses. La fraude aux prestations sociales comme toutes les autres fraudes est à combattre de toutes ses forces et je ne comprends pas que ceux qui sont d’une sensibilité de gauche ne partagent pas cette évidence qui écorche à vif ceux qui n’en usent pas.

                  Vous écrivez «  l’ACOSS (agence centrale des organismes de sécurité sociale) évoque pour 2009 entre 15,5 et 18,7 milliards d’euros de cotisations sociales que les employeurs auraient « oublié » de verser. » Vous omettez de préciser que cette somme correspond au travail « non déclaré » disons plus simplement au travail noir. Le travail au noir implique un employeur malhonnête et un salarié malhonnête. 

                  Je connais bien le milieu du bâtiment. Je connais de nombreuses entreprises ou le salarié reçoit en fin de mois un chèque et un bulletin de salaire plus une enveloppe avec du liquide pour « compléter ». Regardez ce que représente le montant cumulé des cotisations non versées, de la TVA non encaissée, de l’impot sur le revenu non payé, des prestations sociales indûment percues car l’employé n’y aurait pas droit si son véritable revenu était connu, etc etc .. Ce sont des sommes colossales qui sont en jeu, et le citoyen lambda qui marche droit ressent cela comme un cocufiage en bonne et due forme, comme le pillage de ses cotisations, de ses impôts, etc etc ..

                  Je connais même une entreprise artisanale d’une vingtaine d’employés qui met à disposition de ses salariés véhicules et machines pendant les week-ends pour qu’ils puissent faire du noir. Et je connais aussi un de ses ouvriers qui est un copain de mes enfants et qui dit avec une large banane qu’entre son salaire, le black du patron et son black du week-end il n’a vraiment pas à se plaindre .. Il ne paie pas d’impôts sur les revenus, il reçoit des bourses pour les études de ses enfants, il a droit à toutes sortes d’aides et ne voit même pas que ce sont ceux qui ne fraudent pas qui lui « offrent » tout cela. Quand j’essaye de lui expliquer qu’il roule sur les routes que j’ai payées à sa place, que ses enfants vont à l’école que j’ai payée à sa place, qu’on le soigne gratis parce que j’ai payé à sa place, etc etc il me regarde comme si j’arrivais d’une autre planète.

                  Pour tous ceux qui souhaitent une société régulée, une certaine équité entre les citoyens, le maintien de prestations sociales de qualité, il faut nécessairement faire la chasse à l’ensemble des fraudes. Si j’étais François Hollande je promettrais aux Français l’embauche de 60 000 inspecteurs du fisc, inspecteurs de la sécu, des retraites, etc etc .. Voila des créations de postes de fonctionnaires qui rapporteraient au lieu de coûter au contribuable lambda. Pour une fois, ça nous changerait ! Ceux qui tolèrent la fraude pour flatter leurs électeurs me font dégueuler. Et ne traduisez pas que je suis pour la fraude des employeurs et contre celle des salariés. Tous les fraudeurs doivent être pourchassés et sanctionnés.

                  • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 11:41

                    cher oncle,

                    vous avez raison,
                    ceci dit, les patron malhonnetes qui engagent des travailleurs au noir, n’ont pas la meme part de responsabilité dans la fraude.
                    les premiers se servent de la fragilité des seconds, et les seconds pris à la gorge par une situation sociale compliquée ne portent pas la même responsabilité.
                    par contre, je suis d’accord avec votre idée de multiplier le nombre d’inspecteurs, que ce soit dans ce domaine, ou dans un autre : le domaine sanitaire, par exemple.
                    et puis, il faudrait que la cour des comptes ait autre chose qu’un avis consultatif.
                    il faudrait au moins que ses recommandations ouvrent un débat à l’assemblée, ou ailleurs, par référendum direct par exemple.
                    une pétition signée par 100 000 personnes devrait permettre d’ouvrir un débat, et une signée par 500 000 devrait permettre de changer la loi.

                  • oncle archibald 16 novembre 2011 12:08

                    Les employeurs tout noir et les employés tout blanc, je connais cette chanson à la mode, on me l’a déjà seriné, mais c’est faux. Essayez de trouver une femme de ménage qui accepte d’être déclarée en région parisienne ... Allez donc voir au Portugal les maisons avec piscine que des ex femmes de ménage se font construire .. Je ne conteste pas pas du tout qu’elles aient gagné beaucoup d’argent en faisant beaucoup d’heures, au contraire j’ai un grand respect pour ces gens très bosseurs, mais je regrette qu’ils zigzaguent entre les gouttes pour éviter de payer leurs cotisations et leurs impôts. Alors s’il vous plait, acceptez qu’il y ait des gens malhonnêtes dans le collège des employeurs et aussi dans le collège des employés.


                  • Vipère Vipère 16 novembre 2011 13:17

                    Archibald

                    Pas du tout d’accord avec vous :

                    « Le travail au noir implique un employeur malhonnête et un salarié malhonnête »

                    Un de mes voisins, un gentil boulanger tranvaillant en boulangerie depuis des années n’a pas été déclaré à 4 reprises des employeurs différents. 

                    Lorsqu’il signalait le fait à l’URSSAF, ce qui prouve que tous les employés n’ont pas intérêt à ne pas être déclarés, l’employeur reçevant un courrier de redressement de l’URSSAF se faisait renvoyer sous des motifs fallacieux !

                    Les patrons boulangers sont nombreux à ne pas déclarer tout leur personnel. C’est ainsi qu’ils ont plusieurs bpoulangeries et s’enrichissent. Et que dire des saisonniers, c’est la règle dans ce métier.

                    Les inspecteurs de travail le savent parfaitement, mais il en faudrait un, derrière chaque artisan !!!


                  • Vipère Vipère 16 novembre 2011 13:25

                    Dès que l’URASSAF adressait une régularisation des cotisations du salarié, l’employeur pour des cotisations, le patron renvoyait le boulanger sous des motifs fallacieux, comprenant que ce dernier s’était plaint de l’absence de déclaration à l’organisme. (mon propos est plus clair, désolée)

                    En revanche, ce qui ont tous les motifs à ne pas être déclarés sont les « sans papiers » et bien évidemment, c’est l’employeur qui est gagant, s’économisant des cotisations.

                    Des cotisations qui font défaut dans les caisses de l’URASSAF et qui se nomme, sans se cacher derrière son petit doigt : DU TRAVAIL DISSIMULE !!!


                  • Vipère Vipère 16 novembre 2011 13:32

                    Archibald

                    Tant qu’on y est, mettez aussi des inspecteurs fiscaux derrière les élus pour éplucher leurs dépenses.

                    Ma main au feu, qu’on lèvera quelques savoureux lièvres !!!

                    Sans parlez des fraudes que naturellemnt ils devront rembourser sur leurs deniers !!!

                    En voilà de belles économies en perspective ...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 13:45

                    cher oncle,

                    bien sur, qui pourrait prétendre que la malhonnêteté ne dépasse pas les classes sociales ?
                    ceci dit, vous admettrez (j’espère) que dans le cas d’un patron ripoux qui engage un travailleur au noir, le plus ripoux des deux est le patron ?
                    ou alors, je serais très troublé.
                     smiley

                  • Yohan Yohan 16 novembre 2011 13:58

                    T’es naïf Cabanel ou tu le fais exprès. Ne prend pas tous les salariés qui bossent au black pour des blanches colombes. Je connais moi un patron dans la plasturgie qui voit des chômeurs envoyés par Popaul emploi qui viennent lui dire qu’ils accepteraient bien de bosser mais au black de préférence et à temps choisi, (par eux s’entend). Généralement, il y a un deal fait pour arranger tout le monde. Beaucoup travaillent au noir parce que c’est mieux pour eux de cumuler assedic et un petit chèque de fin de mois. Vous voulez connaître les secteurs qu’il faudrait pister de près : en tête : transport ; sécurité, bâtiment, restauration
                    Fadrait sortir un peu de la pensée manichéenne


                  • oncle archibald 16 novembre 2011 14:42

                    @ Olivier : « vous admettrez (j’espère) que dans le cas d’un patron ripoux qui engage un travailleur au noir, le plus ripoux des deux est le patron »

                    Dans le domaine que je connais bien, le bâtiment, un patron qui engage un travailleur au noir est d’abord un gros con, car si le mec tombe d’un échafaudage c’en est fini de lui, de son entreprise, de ses biens personnels. En général le black est « à temps partiel » pour justement couvrir malgré tout les risques d’accidents .. C’est particulièrement pervers.

                    Maintenant je vais vous faire part de ma petite expérience d’employeur ayant eu au mieux de mes affaires, trois salariés dans mon agence. En recherche éperdue d’un métreur-vérificateur j’ai passé une annonce qui a donc fini par atterir aux Assédic qui m’ont envoyé des candidats ...

                    Le premier mec que je reçois commence à m’expliquer qu’il ne fera pas l’affaire. Je regarde son dossier et je ne vois rien qui concorde avec ce qu’il me dit. Comme il avait une bonne tête et moi très besoin d’un métreur, j’insiste et j’essaye de le persuader qu’il conviendra. Il me dit alors qu’il ne pourra pas être libre avant trois mois, le temps ed s’organiser, parce qu’il a des animaux etc etc .. j’écoute abasourdi et lui demande s’il cherche vraiment un emploi. Il me répond que non, sort un papier de ses poches et me demande de le tamponner et de le signer pour prouver qu’il est bien venu chercher un emploi mais qu’il n’a pas convenu. J’en ai besoin vous comprenez ajoute t-il .. et comme un con, par faiblesse, par « gentillesse », j’obtempère.

                    Le deuxième engage une bonne conversation, nous allons assez loin dans la discussion, je lui annonce le montant du salaire scrupuleusement calculé sur les bases de la convention collective et il me dit qu’il va réflechir. Ayant vu que son salaire précédent était de l’ordre de SMIC alors que celui que je proposais était quasiment un Smic et demi soit 50% de mieux que son emploi précedent, la colère me prend et je lui dit que pour ne pas sauter sur l’aubaine il fait certainement du noir . il me répond oui, bien sur, il faut bien que je vive ...

                    Alors vous comprendrez que« les patrons » tous pourris et les employés tous victimes de ces salauds d’employeurs, merci mais j’ai déjà donné.

                  • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 16:03

                    yohann

                    je veux bien admettre tout ce que vous voulez, mais perso je trouve bien plus coupable le patron qui emploie quelqu’un au black que le black lui même.
                    celui qui travaille au noir est en otage d’une société qui pratique l’exclusion, et se trouve la plupart du temps, j’imagine, en difficulté,
                    alors que le patron en question profite de la situation.
                    l’ais-je bien descendu ?
                     smiley

                  • oncle archibald 16 novembre 2011 16:33

                    Olivier vous refusez d’écrire que le travail au black est une merde pour tout le monde, c’est bien dans le genre de cette mouvance à la noix qui trimbale ses préjugés bien ancrés une fois pour toutes et une morale élastique . 

                    Le vrai choix est finalement très simple : veut-on oui ou non une société qui fonctionne avec des lois et un système de protection sociale ? Si oui, pour qu’il n’y ait pas que quelques cons dans mon genre qui paient pour tout le monde, il faut faire la chasse aux fraudeurs. 

                    Si non, et bien il faut le dire carrément, c’est le retour à la loi du far-west, les poings, les colts, etc .. « Chacun ses couilles et son couteau » remplacera « liberté égalité fraternité » sur les frontons des mairies .. heu du saloon .. Il ne me semble pas que ça ressemble au rêve de Jaurès.

                  • Yohan Yohan 16 novembre 2011 16:43

                    Non ! mal descendu, reste dans tes certitudes et ta position binaire, le monde restera tel qu’il est puisque selon toi pour agir, il faut d’abord dessouder les patrons. On en reparlera quand les patrons décideront de ne s’adresser qu’à des gens sérieux.


                  • epapel epapel 16 novembre 2011 21:38

                    Et quand il n’y aura plus de patron, il n’y aura plus de boulot.

                    Comment ferons ceux qui ne veulent pas être patrons ?


                  • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 22:23

                    cher oncle,

                    j’ai juste écrit le contraire, dommage que vous l’ayez lu différemment,
                    qui pourrait accepter la fraude d’où qu’elle vienne ?
                    mais je suis juste tenté de montrer du doigt les gros poissons, et de ne pas m’intéresser aux plus petits.
                    n’ais-je point raison ?
                     smiley

                  • joletaxi 16 novembre 2011 11:19

                    Comme toujours ,il faut savoir ce que l’on veut.


                    La gauche, et les « éclairés » se sont toujours opposés à l’adoption de mesures permettant de recouper des fichiers.
                    Résultat, des fraudes massives, organisées par des criminels, qui mettent en place des procédés dignes d’A ;Lupin
                    Comment peut-on imaginer que l’on touche des allocs dans différents départements ?
                    Comment peut-on imaginer de monter une société fictive qui délivre des fiches de salaires fictives, et que cela passe dans les organismes ?
                    En belgique, oups belgistan,chaque citoyen a un numéro national(quelle horreur) qui apparaît d’ailleurs dans sa carte d’identité électronique.
                    Chaque entreprise a un numéro national,valable dans toutes les administrations, et une banque de données, banque carrefour permet de vérifier la validité des renseignements.
                    Ainsi, dans tous les coins de la belgique, le fonctionnaire peut savoir immédiatement à quoi vous pouvez prétendre, et ce dont vous êtes redevable.
                    Pour la fraude aux cotisations, c’est encore plus simple:le donneur d’ordre est solidairement responsable des cotisations éludées sur son chantier.
                    Cela n’a certes pas fait disparaître la fraude, car pour certains(de plus en plus malheureusement) c’est devenu une question de survie, mais au moins, on a pas l’excuse que l’on ne fait rien.
                    Bien entendu, ce régime concentrationnaire a ses inconvénients:de plus en plus de belges tentent de rejoindre la Corée du Nord.
                    Alors, quand j’entends vos cris d’orfraie sur des mesurettes pour tenter de juguler des fraudes tellement faciles, que cela en devient insultant, je me marre.
                    Et en belgistan, les gens travaillent jusqu’à 65 ans,depuis que le droit à la pension existe.
                    Et en hollande par exemple, la pension est la même pour tous.
                    Il faut un peu ouvrir les yeux.

                    • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 11:44

                      jo,

                      c’est intéressant,
                      des que vous quittez le domaine nucléaire, vous émettez des avis qui méritent la lecture, même si je ne les partage pas tous.
                      je me demande quelle en est la raison ?
                      en tout cas je suis surpris d’apprendre qu’en Hollande, la pension est la même pour tous ?
                      vous avez des liens pour le confirmer ?


                    • Yohan Yohan 16 novembre 2011 16:46

                      Exact Joe
                      La position de la gauche n’est pas de remedier aux problèmes mais plutôt d’exploiter le filon pour glaner et berner des électeurs. Pour preuve, pendant les années MIterrand, Jospin, rien n’a été fait pour sanctionner les fraudeurs, d’où qu’ils viennent


                    • epapel epapel 16 novembre 2011 21:39

                      Poser la question c’est y répondre.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 22:24

                      epapel

                      mais répondre à la question, n’est-ce pas une nouvelle façon de la poser ?
                       smiley

                    • ObjectifObjectif 16 novembre 2011 12:43

                      Si vous étiez 1% entourés par 99%, quel serait votre stratégie ?

                      La plus simple serait de faire diminuer le nombre des 99%.

                      Et s’ils pouvaient se tuer entre eux, ce serait encore mieux. Donc maladies, nourriture et vaccins dangereux, produits chimiques et nucléaires, mouvements de colères entre groupes, ie guerres, tout est bienvenu !

                      Il serait si utile d’encourager la violence, l’instinct grégaire des affrontements d’« équipes », les oppositions de religions détournées... Et si en plus on peut avoir des esclaves sexuels, pourquoi se priver ? Ils en redemandent...


                    • TSS 16 novembre 2011 11:59

                      fraude des usagers > 5 milliards d’€  ! des « voleurs » selon Sarkho !

                      fraude des employeurs> 25 milliards d’€  ! des« tricheurs » selon Sarkho ! 

                       la difference de semantique prouve de quel coté son coeur penche

                      des mesures de retorsion pour les pauvres,un petit coup de règle sur les doigts

                      pour les autres ,sans oublier le sempiternel scenario de monter une categorie de

                      français contre une autre qui permet d’occulter les vrais problèmes.

                      en ce qui concerne la SS des moyens simples existent autres que la TVA sociale

                      que le GVT aidé des« merdias » essaie de nous vendre à tous prix !

                      1)deplafonner les salaires ! a l’heure actuelle la cotisation disparait au dessus

                       de 2946€(plafond SS) donc cotisation sur la totalité du salaire !!

                      2)cotisation sur tous les revenus à commencer par ceux de l’argent !

                      cela ne coûterait pas plus cher au gens car en repassant au remboursement

                      80%/20% comme il y a quelques années cela diminuerait le rôle des mutuelles

                       même leur suppression... !!


                      • oncle archibald 16 novembre 2011 12:16

                        L’augmentation de TVA sera inévitable pour le gouvernement qui sera constitué après l’élection présidentielle quel qu’il soit, François BAYROU le repete depuis des mois, et personne ne reprend cette vérité qui saute aux yeux. Alors on pourra toujours l’appeler TVA « sociale » ou cotisation « exceptionnelle » ce sera comme pour la vignette automobile en son temps, une augmentation d’impôts, point-barre.

                        En revanche je vous suis tout à fait sur la fiscalisation des cotisations sociales et sur la diminution de la part des mutuelles dans les remboursements .. Il faut revenir à une médecine publique de qualité et accessible à tous. Le premier truc à interdire c’est le remboursement des dépassements d’honoraires !

                      • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 13:53

                        TSS

                        ce ne sont pas les chiffres que j’ai donné.
                        ils sont bien plus graves.
                        241 millions d’euros de fraude supposée des petites gens
                        et 19 milliards des patrons
                        on est entre des millions et des milliards.
                        d’ou ma colère de voir ces déclarations manipulatrices de sarko, guéant, fillon et compagnie.
                        merci de ton commentaire

                      • Never Give Up Never Give Up 16 novembre 2011 21:25

                        C’est d’autant plus incroyable qu’avec la fiscalité et l’armée de fonctionnaires de ce pays on arrive encore à avoir de la Fraude....


                      • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 22:26

                        never

                        peut etre qu’ils sont occupés ailleurs ?
                        ou bien ils ont peur ?
                        je m’interroge.
                         smiley

                      • Pyrathome Pyrathome 16 novembre 2011 14:01

                        Salut Olivier et merci,

                        241 millions d’euros de fraude supposée des petites gens..

                        et plus 10 000 milliards pour la bce
                        et plus 100 000 milliards pour la fed
                        ils n’ont pas les mêmes valeurs semble t-il...

                        Et comme dit Taverne :
                        « On chasse les indignés mais on laisse en place les indignes.... »
                         Ne t’en fait pas mon ptit bout, ils vont être ensevelis sous leur montagne de papier chiotte......

                        Quant à l’immonde nabot dégoulinant de bave, son crédo est de diviser pour venir ensuite se porter en gourou.....son avenir ne tiendra bientôt qu’à une corde, comme Saddam..... smiley


                        • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 16:04

                          Pyra,

                          je partage totalement et remercie.
                           smiley

                        • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 16:09

                          kerjean,

                          je ne sais pas si on mélange tout, mais quand on parle de gaspillage, rien n’interdit d’évoquer celui qui concerne ce domaine.
                          j’évoque dans l’article un sous marin nucléaire très cher, et manifestement peu acceptable, surtout lorsque le pays qui l’utilise signe en meme temps un traité de non prolifération atomique,
                          pour les 19 et les 30 milliards d’euros, merci d’avoir apporté cet éclairage qui ne fait qu’aggraver le constat,
                          d’ailleurs je suis conscient d’avoir oublié dans la liste des nombreux autres gaspillages.
                          merci de votre commentaire.

                        • Never Give Up Never Give Up 16 novembre 2011 21:21

                          Pourriez vous indiquer vos sources SVP car sur le site de l’ACOSS, je ne trouve nulle trace de vos Milliards, tout au plus 30 Millions (redressement) dans le cadre du travail illégal,

                          en imaginant que l’Acoss ne redresse que 10% des cas cela nous fait au maximum 300 Millions.

                          Le lien vers les rapports de L’ACOSS :

                          http://www.acoss.fr/index.php?option=content&task=blogcategory&id=200&Itemid=5597


                        • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 22:28

                          never

                          j’avais pourtant donné le lien
                          peut etre n’avez vous pas pensé à l’ouvrir
                          pas grave le revoici,
                          c’est à la fin de l’article

                        • Never Give Up Never Give Up 17 novembre 2011 00:57

                          Olivier,
                          J’avais vu votre lien vers le nouvelobs, mais c’est l’info sur les sites ACOSS ou URSSAF que je cherche...
                          j’ai une confiance limitée dans la presse officielle 


                        • joletaxi 16 novembre 2011 14:41

                          Cabanel


                          des que vous quittez le domaine nucléaire, vous émettez des avis qui méritent la lecture,

                          si vous pouviez de temps à autre mettre votre chasuble de prêcheur d’apocalypse nucléaire au clou, effectivement on pourrait discuter.

                          Concernant la chasse aux fraudeurs,il faudrait tout de même de temps à autre « atterrir » 

                          Oncle Archibald parle du bâtiment.Ici au belgistan, sur un salaire net dans le bâtiment, un maçon, un coffreur, les cotisations sociales s’élèvent à plus de 140 % du net.Ajoutez le précompte professionnel( ben oui, en France on réfléchit depuis 30 ans à la question, mais ici on est directement délesté de ses impôts sur la fiche de paye),et l’on frôle les 200 %.
                          On comprend donc facilement que personne n’aurait l’idée saugrenue de refuser de recevoir en plus de son salaire, une petite enveloppe pour des heures supp, ou autres.
                          Il faudrait aussi que l’on m’explique comment quand on travaille 1 heure, il faut aussi travailler 2 heures pour l’état ?Normalement,à ce prix là, on devrait venir chercher les travailleurs en limousine, et à midi faire venir un traiteur.
                          La chasse aux fraudeurs est légitime quand elle concerne tous les fraudeurs.
                          Comment d’ailleurs expliquer que un chômeur(il n’y a pas de -limite à l’indemnisation ici,) touche net ,finalement plus qu’un ouvrier de bas échelon ?
                          Les « humanistes » ne cessent de nous rabâcher les oreilles avec le sort des pauvres réfugiés.
                          Mais on apprend que pendant l’examens de leur dossier(cela peut prendre un an) ils vivent à nos crochets( dernièrement, un de ces malheureux a saisi la justice et s’est fait octroyer plus de 20.000 € d’indemnités pour ne pas avoir été logé décemment) et ce qui est humain, ils bénéficient des soins de santé.Des dentistes finaux ont flairé la combine, et se sont installés près des centres d’hébergement.Résultat, tous ces braves gens se font refaire la salle à manger, font venir parents et amis, pendant que le petit retraité belge lui répare son dentier( quand il en a un ) avec de la secotine
                          Tout ceci pour dire que quand vous dénoncez avec raison des « dérives », il faut taper tout azimuth.
                          Concernant les grands travaux, vous ne faites qu’effleurer la problématique en lançant des chiffres sur des travaux que vous jugez inutiles.
                          Moi, je juge inutile de planter des éoliennes, ou d’enterrer les lignes électriques.Un autre trouvera inutile un aéroport, une ligne TGV.
                          Le vrai problème, c’est que les travaux publics sont une manne inépuisable de petites enveloppes qui circulent dans la plus parfaite indifférence.
                          Je pourrais vous en raconter des croquignolettes, mais là j’ai ma dose.
                          O pourrait même dire que l’état entreprend des travaux pour alimenter la pompe.

                          Vous êtes scandalisé.Moi aussi, sauf que je m’en tape, car depuis longtemps je sais que cette lutte est perdue d’avance, comme la lutte comme la drogue.
                          Demain, ou peut-être lors de ma pause café, je vous en raconterai une bien « salée » qui concernait un élu de mes amis.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 16:20

                            jo

                            vous avez raison,
                            pour sauver quelques emplois, recouvrons la France de béton,
                            sauf que pour les grands chantiers, l’histoire nous a prouvé que les travailleurs recrutés ne venaient pas de France pour la plupart,
                            par contre le béton il reste bien en France.
                            vous voila rassuré ?
                             smiley

                          • Slipen’Feu 16 novembre 2011 15:27

                            Bonjour Olivier
                            et merci de remettre les choses à l’endroit.

                            ....................Vers une criminalisation du citoyen ordinaire

                            ....................2 Mondes, 2 Ordres, 2 Lois

                            .....................L’émergence du libéral-fascisme

                            "Arbeit macht frei"

                            L’idée que « le travail libère l’individu » revient avec régularité dans les discours de Nicolas Sarkozy depuis 10 ans.

                            Nicolas Sarkozy affirme régulièrement que "le travail rend libre", alors que le but de tous les humanistes est au contraire de libérer l’homme du travail. Chaque salarié sait aussi par expérience que le travail est une servitude dès lors que l’on ne perçoit en salaire qu’une infime partie du fruit de son travail. Le salarié ordinaire sait aussi que le travail est aliénant lorsqu’il rentre chez lui le soir vidé de toute énergie.

                            "Le travail est une valeur d’émancipation"
                            "Le travail ce n’est pas l’aliénation, le travail c’est l’émancipation"
                            Nicolas Sarkozy sur France 2, Journal de 20h, 12.02.1998

                            "Le travail libère l’individu. (...) Le travail est une valeur de libération."
                            Nicolas Sarkozy sur France 2, Journal de 20h, 29.03.2005

                            "Le travail, c’est la liberté."
                            Discours d’investiture de Nicolas Sarkozy par l’UMP, 14 janvier 2007


                            • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 16:18

                              merci slipenfeu de cette piqûre de rappel

                              je partage totalement et remercie
                              et bravo pour les liens.
                               smiley

                            • Marco07 16 novembre 2011 15:51

                              Décidément, toujours pas d’article complet sur les nouvelles fuites nucléaires de votre part, inquiétant silence médiatique ! Pourtant mes voisins ont tous commencés à faire leurs bagages de peur de la contamination.


                              Que fait notre journaliste scoopiste préféré ?! Il écrit pour une fois un article intéressant et argumenté (même si je ne partage pas la totalité de vos écrits -je précise pour cet article-)

                              Bel effort de votre part ! Même si honnêtement je suis déçu ! Je pensais passer un bon quart d’heure à me rouler par terre en lisant votre texte. Olivier vous mûrissez ! 

                              • Marco07 16 novembre 2011 15:55

                                Méa culpa, j’en oublie les formules de politesse !


                                Bonjour à tous (Olivier et même sa troupe de soucoupiste, gaijin et orion et leurs multicomptes se reconnaîtrons) et bonjour à Joletaxi !

                                (intéressant, je ne savais pas que les Belges fuyaient la répression direction la Corée du Nord ! :)

                              • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 16:13

                                marco

                                je ne peut pas inventer des informations que je n’ai pas, j’ai seulement proposé en lien un article sur cette centrale slovène, qui semble bien être à l’origine des fuites radioactives,
                                ceci dit, elle avait eu des problèmes en juin, si je me souviens, et rassurez vous, nous allons hélas en avoir des nouvelles plus précises bientôt, 
                                tant pis si ça ne fait pas le bonheur des pronuk de tout poil qui défendent aveuglément une énergie dangereuse et désuète.
                                ça y est vous avez eu votre dose ?
                                 smiley

                              • gaijin gaijin 16 novembre 2011 21:24

                                marco
                                 ??????
                                multi compte ?
                                je savait que vous étiez en proie a des hallucinations mais a ce point là .......


                              • Marco07 17 novembre 2011 20:09

                                Moi je ne vois pas d’hologrammes s’écraser contre le WTC contrairement à certains disciples... Gaijin, ne faites pas l’innocent !


                                 smiley

                              • gaijin gaijin 20 novembre 2011 08:46

                                a quel moment j’ai soutenu la thèse des hologrammes ?
                                quel rapport avec la question des multi comptes ?
                                et a part des accusations gratuites quelque chose a dire a ce sujet ?

                                en résumé
                                mégalomanie
                                hallucinations
                                discours incohérent
                                délire de persécution
                                vous deviez consulter un bon psy


                              • olivier cabanel olivier cabanel 20 novembre 2011 11:55

                                Gaijin

                                pour marco, j’ai peur que meme un psy ne puisse rien faire,
                                faudrait qu’il arrête de fumer du granit de bretagne
                                tout en buvant de l’eau radioactive du massif central
                                ça doit venir de ça.
                                 smiley


                              • joletaxi 16 novembre 2011 15:57

                                salut marco

                                oui je suis inquiet,l’auteur semble ignorer le drame qui se prépare.
                                Pourtant, il se prétend « donneur d’alerte »
                                Je ne vois qu’une explication ; la situation est à ce point désespérée qu’il tente de nous distraire avec ses ragots à propos de cet homme admirable que vous avez comme président.

                                • Marco07 16 novembre 2011 16:05

                                  Notre président n’est pas un homme, mais un surhomme, malgré la crise économique il a su garder le cap, quitte à prendre les décisions qu’il savait impopulaire même si ça le met dans une situation critique vis-à-vis de l’électeur moyen. Il a su faire passer sa popularité en second plan et prendre les bonnes décisions pour le bien de tous.

                                  Petit par sa taille, mais grand par son esprit, nul doute qu’il restera dans l’Histoire, le président des Français, celui qui a libéré la Libye, renforcé nos liens à l’international ! Je pense que l’électeur tranchera en sa faveur en 2012.

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 16:17

                                    marco

                                    vous nous donnez de temps en temps des bonnes occasions de rire, et on ne peut que vous en remercier, mais là, avec :
                                    « le président des Français, celui qui a libéré la Libye, renforcé nos liens à l’international ! »
                                    vous avez mis la barre très haut.
                                    ce n’est plus du rire, c’est du délire que vous provoquez, 
                                    un truc à se coincer la machoire et les zigomatics en même temps,
                                    heureusement j’avais un mouchoir à proximité.
                                    j’en ai encore mal au ventre.
                                    la réalité, c’est hélas pour lui, que le monde entier se fout de sa gueule, comme je l’ai prouvé avec des liens dans un article récent.
                                    il semble que vous l’ayez raté.
                                    c’est ballot.
                                     smiley

                                  • TSS 16 novembre 2011 16:18

                                    Notre président n’est pas un homme, mais un surhomme, malgré la crise économique il a su garder le cap, quitte à prendre les décisions qu’il savait impopulaire même si ça le met dans une situation critique vis-à-vis de l’électeur moyen. Il a su faire passer sa popularité en second plan et prendre les bonnes décisions pour le bien de tous.

                                    Petit par sa taille, mais grand par son esprit, nul doute qu’il restera dans l’Histoire, le président des Français, celui qui a libéré la Libye, renforcé nos liens à l’international ! Je pense que l’électeur tranchera en sa faveur en 2012.

                                    Otez moi d’un doute ? c’est du second degré ! parce que sinon cela sous tendrait

                                     des questions sur lotre santé mentale... !!


                                  • Marco07 16 novembre 2011 16:25

                                    Arrêtez de le dénigrer ! Il a su traverser une crise qu’aucun gouvernement n’avait subi depuis des décennies, il a su prendre des décisions sur le plan international pour libérer plusieurs populations.



                                    Beaucoup de sang froid, malgré toutes les accusations non fondées contre lui et ses amis.

                                  • Marco07 16 novembre 2011 16:44

                                    Nul doute que la justice saura trancher en sa faveur, merci pour votre commentaire Orion, nos pensées se rejoignent.


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 22:31

                                    marco

                                    si les accusations sont infondées, pourquoi s’emploi-t-il a dessaisir les juges des dossiers ?
                                    celui de bettencourt dort paisiblement à bordeaux,
                                    et les autres, pas mieux.
                                    vous devriez vous interroger.
                                     smiley

                                  • Marco07 16 novembre 2011 22:52

                                    C’était du 36ème degré... mais vous avez sauté dedans à pied joint et de bon coeur, faudra penser à passer votre pantalon à la machine



                                     smiley 

                                  • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 16 novembre 2011 23:16

                                    Vous êtes mignons, tous les deux !

                                    Frère Marc, Saint Olivier du Rameau, on s’emmerde ferme sur Agoravox !

                                    Signé :
                                    Lucy in the sky smiley


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 novembre 2011 07:51

                                    cosmic

                                    vous n’êtes pas mal non plus,
                                    ça mériterait un diamant.
                                    in the sky...
                                     smiley

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 novembre 2011 07:53

                                    marco

                                    du 36ème degré ?
                                    ah bon.
                                    je ne crois pas que qui que ce soit l’ait remarqué,
                                    ça ressemble plutot à une volt face
                                    auriez vous une carrière brillante de girouette qui s’offre à vous ?
                                    vous devriez faire de la politique.
                                     smiley

                                  • Marco07 17 novembre 2011 20:06

                                    Si vous aviez pris le temps de lire la première phrase du deuxième paragraphe, vous auriez vu que ce n’était pas une éloge...



                                    • Pyrathome Pyrathome 16 novembre 2011 17:28

                                      Allez, un peu d’humour

                                      http://www.youtube.com/watch?featur...
                                      ...


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 19:46

                                        bravo Pyra,

                                        et chapeau Aleveque.
                                         smiley

                                      • Georges Yang 16 novembre 2011 18:25

                                        L’un n’empêche pas l’autre
                                        Un gouvernement normal doit lutter contre toutes les fraudes, que les fraudeurs soient riches ou pauvres


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 22:32

                                          yang

                                          bien sur, 
                                          mais pourquoi ne pas s’en prendre aux plus gros d’abord ?
                                          votre réponse est attendue impatiemment.
                                           smiley

                                        • Georges Yang 17 novembre 2011 11:12

                                          Il faut dès maintenant faire payer ce qui est dû


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 17 novembre 2011 11:52

                                          Georges,

                                          oui, qu’ils passent vite à la caisse, y remettre ce qu’ils y ont pris indument pendant 5 ans.

                                        • ddacoudre ddacoudre 16 novembre 2011 18:27

                                          bonjour olivier

                                          pour avoie été administrateur aux urssaf les employeurs règlent majoritairement leur cotisation, heureusement. je n’ai plus les chiffres en tête mais l’on doit pouvoir retrouver le taux de recouvrement qui dépasse allégrement les 90%.
                                          mais le choix de cette phrase qui a du longuement être pesé par le staff de communicants de l’Élysée, n’augure rien de bon, j’ai déjà eu l’occasion d’écrire que ce pouvoir au aboie et qui à lobotomisé la population avec le sécuritarisme fera tinter la clochette de Pavlov au bon moment donc il faut s’attendre à ce que d’ici les présidentielles se passe un coup dur, qui débloquera le réflexe sécuritaire qu’il a semé, cette phrase concernant la chasse au fraudeurs en fait parie.
                                          bon article.
                                          j’en ai écrit quelques uns mais je bosse toujours sur celui qui essaie d’expliquer les raisons de notre situation toujours compliqués.
                                          cordialement.à+


                                          • ddacoudre ddacoudre 16 novembre 2011 23:57

                                            bonjour casimo

                                            ce que tu dis est juste, et j’étais bien placé pour le vérifier, mais ce choix politique est une seulement une des cause de la croissance de la dette.
                                            nous vivons un drôle de paradoxe, la pression productiviste rend le travail stressant, le stress somatise et invalide des individus qui réclament plus de soin donc plus de dépense qui profite aux secteur médical et pharmaceutique, et dans le même temps l’on réduit les recettes, la réponse ne nécessite pas d’être un expert pour envisager la diminution des prestations.
                                            il n’y a que ce gouvernement pour trouver cela courageux.
                                            ddacoudre.over-blog.com .
                                            cordialement.


                                          • Vipère Vipère 16 novembre 2011 19:04

                                            Des affirmations très approximatives sur l’Union de Recouvrement de la Sécurité Sociale et des Allocations Familiales, pour un prétendu ex administateur de L’URSSAF ( entre nous, le sigle et tous les sigles s’écrivent toujours invariablement en majuscule, le saviez-vous ?)

                                            Le cas échéant, ne me remerciez pas de vous l’avoir appris !!! Comme dirait ma belle-soeur, on apprend de plus petit que soi !!!

                                            1. vous ne disposez visiblement pas des chiffres réels concernant la fraude des employeurs, 
                                             que vous évaluez à la louche à 10 %, dans la mesure où 90 % verseraient normalement 
                                             les cotisations, ce qui est beaucoup plus important en terme de manque à gagner, et en 
                                             pourcentage de fraudeurs que le gouvernement évalue, sous toutes réserves à 1 % !!!

                                            2. Et à votre avis, pourquoi le gouvernement a défiscalisé les heures supplémentaires ??? 
                                             parce que les employeurs ne les déclaraient pas, en payant de la main à la main !!! 

                                            3. Le gouvernement dispose maintenant d’une base de données « des heures supp », 
                                             officiellement réalisées par les salariés dans les entreprises artisanales. 

                                             

                                             


                                            • Vipère Vipère 16 novembre 2011 20:06

                                              Monsieur l’ Ex-Administrateur de l’URSSAF



                                              Revenez quand vous voulez ! avec les chiffres des fraudeurs, de préférence !!!

                                              Vous avez peut-être encore gardé des relations avec des remplaçants de la dite administration qui pourraient vous les communiquer ???

                                              Les approximations, c’est balot !!!


                                              A vous lire, très bientôt ?


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 16 novembre 2011 19:50

                                              @ tous

                                              de la part de ma collaboratrice préférée
                                              un moment d’humour étonnant

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès