• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Avec la taxe carbone, les Français paient le dogmatisme de leurs dirigeants (...)

Avec la taxe carbone, les Français paient le dogmatisme de leurs dirigeants !

Deux raisons principales nous conduisent à repousser la taxe carbone annoncée par le président de la République aujourd’hui.

D’ordre social, la première est la plus couramment citée.
ll n’est pas juste en effet de mettre en place une nouvelle taxe qui pèsera sur les ménages, alors que Nicolas Sarkozy en a déjà créé 19 depuis son arrivée à la tête de l’Etat, de la franchise médicale à la taxe sur les téléviseurs.
D’un montant évalué à 85 euros, pour commencer, la taxe carbone est censée "monter en puissance" dans les années qui viennent, jusqu’à tripler d’ici 2030 si on se réfère au rapport Rocard qui l’a proposée. Le mécanisme de compensation annoncée par le gouvernement ne rassurera pas, parce qu’il est très complexe (les fumées de cette machine à gaz pourraient en intoxiquer plus d’un...), et parce que l’expérience nous pousse à croire que l’alourdissement de la taxe ne s’accompagnera probablement pas d’une compensation à l’identique.
Dès lors, les premières victimes de la taxe carbone seront les ménages les plus modestes, obligés d’utiliser un véhicule motorisé pour leurs déplacements. L’injustice fiscale, déjà très importante, a toutes les chances d’être la grande gagnante dans cette histoire !

La seconde raison pour laquelle nous rejetons cette taxe est moins souvent mise en avant. Elle découle d’une interrogation toute simple : qui sont les vrais responsables des émissions de gaz à effet de serre dans le monde ? Ne sont-ce pas d’abord les Etats-Unis, la Chine et l’Inde ? La France représente 1,1% des émissions de CO2 au niveau mondial, contre 5% pour l’Inde (
en très forte hausse), et 40% pour la Chine et les Etats-Unis réunis.
Dans ce contexte, la seule solution vraiment efficace d’un point de vue écologique réside dans la taxation des importations provenant de pays qui ne respectent pas les principes élémentaires de la protection de l’environnement. Le libre-échange intégral est la première cause de pollution dans le monde. Ce ne sont certainement pas les ménages français qui doivent être montrés du doigt, et considérés une nouvelle fois comme les vaches à lait d’un système périmé. Avec la taxe carbone, ils paient le dogmatisme d’une classe politique, UMP PS MODEM ou Verts, incapable d’envisager la moindre protection aux frontières et une autre perspective que celle du libre-échange généralisé dans lequel la mondialisation et son accélérateur l’Union européenne nous ont plongés.

Répondre à la double angoisse écologique et sociale impose de sortir du modèle du libre-échange et de s’orienter vers un protectionnisme renouvelé. Les protections aux frontières pourraient avoir la double vertu de rendre moins compétitifs les produits fabriqués dans les pays qui jouent de façon particulièrement déloyale sur le niveau des salaires, et de sanctionner les plus gros pollueurs.

Elles seraient une étape vers la relocalisation des activités sur le territoire national, sur la voie, la seule moderne, du produire et du consommer local, source d’activités, d’industrialisation, d’emploi et de pouvoir d’achat.

La taxe carbone s’inscrit dans la philosophie dépassée du libre-échange mondial. En raison de son archaïsme, de sa nocivité sociale et son inutilité écologique, elle doit être repoussée sans hésitation.
 
Le Vrai Débat

Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

83 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 11 septembre 2009 10:52

    excellent , qui peut croire qu’en taxant les français ça changera grand chose au final pour le taux de C02 ? même en baissant de 10% nos émissions , les pays du BRIC vont doubler le leur , ce qui fera augmenter énormément la moyenne mondiale !
    à par les bénéficiaires du bouclier fiscal , la plus part de gens de la France d’après, celle de la présidence du pouvoir d’achat sentent douloureusement de plus en plus la dilatation du rectum !


    • kitamissa kitamissa 11 septembre 2009 11:10

      vous pensez bien que le coup de la suppression de la vignette auto devait bien un jour ou l’autre être compensé par une autre entrée de pognon ..

      et là ! Euréka ! la taxe carbone !...en voilà une idée qu’elle est bonne ,tout le monde puni à l’avance !

      tout ça pour nous faire prendre conscience que dépenser l’énergie coûte cher ( on paie déjà assez cher !...)

      mais là c’est par anticipation soit disant !.....

      et la pauvre planète hein ,bande d’égoistes ! vous n’azvez pas honte d’aller bosser ,de vous chauffer,de vous éclairer ,attendez mes salopards,vous allez devoir casquer ! qui disent en choeur les écolos,et les partis politiques de tout bord .....

      cerise sur le gâteau ,pour nous ponctionner un peu plus,il y aura la tva ajoutée à la taxe carbone ( fallait y penser hein ? ) .....

      au fait pour tout contribuable assujetti à cette putain de taxe,le trésor public met à disposition les tubes de vaseline que vous n’avez pas trouvé au moment des élections !


      • HASSELMANN 11 septembre 2009 11:24

        Excellent, j’ai malheureusement peur que ce billet passe trop inaperçu !
        Vous avez raison, et votre analyse est en trés grande partie la bonne.
        LIBR’ACTEURS (www.libracteur.fr) que je préside prône la même approche.
        En confidence,je suis, à titre personnel, proche de C.LEPAGE, et nous pensons que la taxe doit effectivement avant tout porter sur les importations.
        Nous avons un bel exemple que je livre a la réfléxion de tous, car il porte sur la taxe, mais aussi sur la défense de notre agriculture via les AMAP, et sur l’éducation des jeunes à la conscience de la terre et a la saisonnalité.
        Un prix, ventilant, en caisse la taxe carbone qui renchérit le produit importé.Un exemple avec les fruits et légumes, mais cela est aussi valable pour le textile, l’électro-ménager etc.
        Un melon en AOUT vaut « x », avec une taxe carbone quasi nulle car le melon est en saison et produit en proximité.
        Un melon en JANVIER vaut « Y » avec une taxe forte, pour apprendre a ne plus vouloir du melon hors saison !!
        A vos réflexions et bon appétit.


        • Thomas de Toulouse Thomas de Toulouse 11 septembre 2009 11:55

          Cet article est assez teinté d’ignorance du sujet et de démagogie.

          Il est très tentant de vous attaquer sur l’impertinence de vos propos en général et sur les liens absurdes et douteux de votre site, mais passons.
          Un peu de modestie et de rigueur intellectuelle ne vous ferait pas de mal.
          Il y a aussi fort à parier que vous niez le réchauffement climatique et croyez que la terre est plate.

          MT de
          http://taxecarbone.info


          • Lapa Lapa 11 septembre 2009 12:22

            « Il y a aussi fort à parier que vous niez le réchauffement climatique et croyez que la terre est plate. »

            vous auriez pu rajouter : et mangez les enfants.

            vous auriez été ainsi complet dans la rigueur intellectuelle !


          • faxtronic faxtronic 11 septembre 2009 13:14

            J imagine thomas que vous etes un faker, car une telle caricature d ecolo-inquisitor n existe que dans les contes pour enfants


          • HELIOS HELIOS 11 septembre 2009 12:43

            Amer votre article, car je le trouve d’un opportunisme malsain.

            Si tout le monde est d’accord pour ne pas accabler les menages et augmenter une fiscalité déjà bien lourde... se deffoser sur l’incurie des autres ne nous rendra pas plus vertueux !

            Si un seul des objectifs de cette taxe carbone, que je rejette moi aussi,, voir ici mon point de vue... est atteint, c’est a dire une reduction, a notre echelle, l’echelle française, de notre consommation de petrole ou de gaz, alors elle n’aura pas été inutile.

            Helas, je crains que ce ne soit pas le cas réellement. Pourquoi ?

            Tout simplement parceque le vulgum pecus, vous et moi donc, n’avons pas le choix.

            L’augmentation du prix du gaz et de l’essence ne nous feront pas moins rouler parce que nous ne roulons déjà plus que pour le nécessaire... exactement comme le travail du dimanche ne nous donnera pas plus de pouvoir d’achat parce que nous avons déjà tout depensé les autres jours.

            Alors, cette taxe, parfaitement ideologique et dogmatique n’est que la soumission bassement electoraliste d’un pouvoir qui tente de reussir sa réelection (pour ceux qui sont en place) ou qui cherchent a remplacer ceux qui sont aux commandes.

            Ce modèle est completemnt deformé par une mauvaise foi sans fond de la part des ecologistes et ceux qui les defendent. Je ne devrais pas parler d’ecologistes mais de « verts »... Le vert comme par hasard aussi dogmatique ici que le vert d’une religion dont on connait l’ouverture et la tolerance... de certains (la je sens que je vais me faire des amis, mais lisez jusqu’au bout...).
             Etre parmi les personnalités vertes visibles, c’est prendre des positions extremistes que ni les ecologistes (les vrais) ni les musulmans, (les vrais aussi) ne soutiennent. A titre d’exemple, regardez un peu comme on peut deformer la realité par des interpretations douteuses...

            Lisez, par exemple, , mes réponses au menage « gaspi » et « econome ».

            La taxe carbone se trompe de cible par une interpretation erronné du comportement des populations faces a l’absence de choix.

            L’avenir nous parlera, mais je ne doute pas, que même en echec, cette taxe sera revendiquée comme une belle avancée par ceux qui nous l’impose^...

            C’est l’heure du dejeuner, zou....


            • Le matou 12 septembre 2009 01:06

              "L’augmentation du prix du gaz et de l’essence ne nous feront pas moins rouler parce que nous ne roulons déjà plus que pour le nécessaire... exactement comme le travail du dimanche ne nous donnera pas plus de pouvoir d’achat parce que nous avons déjà tout depensé les autres jours.« 
              C’est vrai pour les ménages les plus modestes. Vous ne connaissez pas le train de vie de certains qui polluent comme 10.
              Par ailleurs c’est une incitation supplémentaire pour isoler son logement ou pour fabriquer des véhicules économiques. Comparez la consommation moyenne d’une voiture américaine et d’une voiture française... D’où vient cette différence ? TIPP tout simplement...

              Dernière question : vous parlez d’absence de choix... Comment ferez-vous demain lorsque le cours du baril atteindra les 200, 300 dollars... par suite de l’épuisement des ressources ?
              Sachant que quand ça commencera à augmenter pour de bon, la hausse sera exponentielle, jusqu’à ce qu’une crise économique bien méchante y mette un terme. Mais il sera trop tard.

              L’avenir se prépare aujourd’hui...

               »Ton ami n’est pas celui qui t’aide quand tu as des ennuis, c’est celui qui t’évite d’en avoir. "
              Jean-Claude Belfiore


            • Max.L Max.L 11 septembre 2009 12:47

              Je suis militant greenpeace et sortir du nucléaire et contre la taxe carbone.
              D’accord avec une taxe pour les français si les entreprises polluantes paient aussi !
              Imaginez le montant de la facture pour... Total par exemple...
              Encore une fois le peuple trinque et ça c est inadmissible !


              • Pierrot Pierrot 11 septembre 2009 21:44

                Lais Max, les industriels pairont aussi la taxe « carbone » en plus des innonbrables taxe diverses dont celles dites sur la « pollution ».


              • fhefhe fhefhe 11 septembre 2009 12:50

                Encore une fois je le répète nombreux sont en Politique des Escrologistes... !!!
                Mr Hulot peut-il interdire les véhicules sur les autoroutes dont les actionnaires financent sa fondation... ???
                Mr Yann Artus Bertrand utilise t-il un hélicoptère a « Air Comprimé » pour prendre ses photos ???
                Mr Sarkosy n’a t-il pas fêter son election sur Yatch , se déplace -il en France en TGV ???
                Son pôte , Président du Brésil que fait-il de la Forêt AmazonIenne ???
                OK n’utilisons plus nos véhicules , mais comment va récupérer l’Etat un « produit » taxer à + de 80%.... ???
                Quand son ami Bolloré va-t-il commercialiser son Véhicule Electrique ???
                Que font nos constructeurs sur ce suget ???
                Pourquoi tant de Guerres qui n’ont que seul but l’appropriation des gisements de pétrole ??? (Irak , Afganisthan etc...)
                Combien de citoyens « bénéficiant » du confort moderne sont prêts à vivre comme de Vrais Ecolo ????
                Soyons Lucides , la TAXE CARBONE est un leurre ...en effet ce n’est pas , encore , l’heure de la fin du Monde... !!!

                Rabanoskosy ( Réference à Paco Rabane et ses prédictions) nous parfume à l’Ether pour nous endormir....

                Qui peut le croire ...lui qui avait promis une amélioration du Pouvoir d’Achat des français qui sont « Plombés » par ses diverses Taxes depuis 2 ans !!!

                Au fait avec les 15 Milliards de « Bouclier Fiscal » n’avait-il pas les moyens de nous protéger contre ce fléau qu’est le réchauffement de la Planète ???

                Avec l’ argent donné à l’Industrie Automobile pourquoi n’ a t-il pas exiger de leur part une accélération de la mise sur le marché de véhicules « Propres » sans émissions de CO2 ???

                Les Vrais écologistes n’ont pas la parole seuls les ESCROLogistes s’expriment pour mieux nous extirper nôtre argent....qui est l’Oxygéne de l’Etre Humain en ces temps modernes !!!
                 


                • Pierrot Pierrot 11 septembre 2009 21:59

                  Mais fhefhe, l’automobile électrique est loin d’être opérationnelle acruellement et pour encore longtemps du fait :

                  - surcoût très élevé
                  - autonomie réduite à environ 150 km au mieux.

                  Les piles à combustibles (hydrogène) ne sont pas actuellement industrialisable pour des puissance électriques élevées.

                  De plus il faut se poser la question : la voiture électrique est elle « propre » en CO2.

                  La plus part des pays n’ont pas ou peu d’énergie nucléaire et donc leur production électrique est issue de combustibles charbon, gaz naturel et pétrole dont très fortement émetteur de CO2.

                  N’est-ce pas ?


                • fhefhe fhefhe 12 septembre 2009 04:35

                  Vous avez raison .
                  Mais nos constructeurs ne peuvent-ils pas faire un moteur Hybride comme Toyota ?

                  Au fait la terre respire t-elle , aussi bien qu’il y a un siècle, dans les villes avec tout ce goudron et béton ????

                  Le Soleil qui nous donne Chaleur et Lumière....est-il Eternel ???


                • Pierrot Pierrot 12 septembre 2009 19:55

                  Non fhefhe, le soleil n’est pas éternel.
                  Il disparaitra un jour mais avant grossira au point de gazéifier Mercure, Vénus, la Terre et Mars.
                  Mais dans quelques milliards d’années, ce qui nous laisse le temps de trouver une parade.

                  Longue vie.


                • Salade75 11 septembre 2009 13:17

                  Cette taxe est une escroquerie qui permet paradoxalement aux politiques de communiquer sur leur sens des responsabilités et leur courage politique ... sans prendre aucune décision qui aurait un effet réel et immédiat sur les émissions de carbone !
                  Il s’agit de faire évoluer nos comportements ....
                  M. Fillon, pour nous montrer l’exemple, va-t-il arrêter de passer ses loisirs à brûler de l’essence en tournant en rond sur des circuits ?
                  Mais les politiques ne sont pas vraiment responsables de tout cela ...
                  ... ne sont ils pas pour leur immense majorité des élus ?


                  • herve33 11 septembre 2009 13:47

                    Entièrement d’accord avec la conclusion de cet article , une relocalisation de la production serait bien plus efficace que cette taxe bidon qui ne fera que peser sur une partie des ménages , ceux qui font partie de la classe moyenne et les classes les plus défavorisées .

                    Les plus gros pollueurs sont évidemment écartés .

                    Ce qui est évident , c’est que cette taxe sera impopulaire et les partis écolos vont se prendre une claque mémorable aux prochaines élections .


                    • Pierrot Pierrot 11 septembre 2009 22:05

                      D’accord globalement avec vous Léon.

                      Cependant un surcoût des énergies fossiles carbonées entrainera une diminution des consommations (comme pour les cigarettes) car même s’il existe des consommateurs captifs sans transports en commun faciles, d’autres ont le choix (grandes villes) et utiliseront ces transports, covoiturage, véhicules moins consommateurs ...

                      L’ADAME a évalué à 4 % cette diminution dans un premier temps.

                      Ce n’est pas considérable mais pas non plus négligeable.


                    • Xxyzro 15 septembre 2009 10:38

                      Je trouve votre raisonnement incoherent. Comment dire qu’une taxe est injuste et inefficace alors que vous vous plaignez de la non rentabilite de l’investissement demande pour l’installation d’une energie propre ?

                      Cette taxe devrait entrer dans vos calculs de rentabilite et vous faire gagner quelques annees de retour sur investissement, non ?
                      Vous comptez seulement le cout de votre installation et ce qu’elle vous rapporte, mais votre chaudiere actuelle vous coutera elle aussi pendant ces 15ans. A tout bien compter, vous vous munissez d’une solution planifiee sur 20ans (duree des contrats avec EDF), avec des couts de maintenance faibles, au lieu de rester avec votre installation totalement dependante des cours du baril, ou il vous est impossible de prevoir a 20 ans le cout total de l’utilisation de votre chaudiere (je serai quand meme tente de penser que le prix du baril va augmenter et de maniere non negligeable ! Ce qui aura pour effet mecanique de nuire a la rentabilite de votre non investissement.). La taxe encourage la population capable d’investissement a anticiper les futurs envolees du prix du petrole.

                      Il faut qu’une solution soit rentable pour passer a une adoption massivement de ces solutions. Et malheureusement sans coup de pouce les technologies vertes ne sont pas competitives face aux formes d’energie actuellement utilisees. C’est, a mon sens, une solution coherente capable de dynamiser le marche des energies renouvelables et de permettre de soutenir l’essor de la production de masse indispensable pour permettre a tous d’acceder a ces technologies.

                      Je vous concede qu’il n’est effectivement pas suffisant de se contenter de taxer les particuliers, mais c’est un moyen adapte pour encourager l’efficacite energetique et la sobriete qui nous font actuellement defaut. De plus, cela encourage le marche a fournir des solutions plus sobres aujourd’hui inexistantes ou, comme vous le faites remarquer, trop onereuse. Le pendant de cette taxe doit etre une reglementation contraignante pour les industriels afin de les pousser a nous fournir ces outils sobres et efficaces.

                      De plus, il est tout a fait inexact que le retour sur investissement est aussi long, a moins que vous viviez au pole nord ! Il oscille plutot autour de 10ans suivant les regions considerees. En ce qui concerne la duree de vie de telles installations (solaires), je ne sais pas ou vous vous etes renseigne mais les panneaux sont garantis 25ans en general.


                    • jymb 11 septembre 2009 14:44

                      Trés simplement, tout taxe perçue entraîne des frais de gestions conséquents ( certains esprits malsains pensent que certaines taxes générent d’ailleurs plus de frais de gestion que leur rendement mais bon ..)
                      Déclarer que le produit sera intégralement reversé est donc un gros mensonge
                      Arrétons de tergiverser. Une taxe est nécessaire pour boucher les trous, les collectivités locales dans une quasi indifférence explosent les impots locaux avec des % d’augmentation allant jusqu’a’ 400 % de l’inflation ( 10% de plus cet année est commun, regardez votre feuille) , l’état qui a promis de ne pas augmenter « ouvertement » les impôts en est réduit à tirer partout, du prix du passeport à la vieille ficelle, mille fois utilisée, sous tous les vocables possibles ( sécurité routière, écologie, fluidité...) du lessivage de 4 roues.


                      • bloodyhell bloodyhell 11 septembre 2009 15:14

                        la taxe carbone ou comment faire croire que 5% de gaz à effet de serre émis par l’humanité réchauffe le climat alors que :
                         - 95% du gaz à effet de serre s’appelle vapeur d’eau.
                         - Qu’au 15 ème siècle il faisait 26 degrés en Angleterre et on y plantait des vignes.
                         - Que la terre s’est refroidie de 1940 à 1975 en plein boom économique.
                        Depuis 1998 le dioxide de carbone a continué de s’accumuler dans l’atmosphère - une augmentation de 4% - alors que les températures globales sont inchangées. Si la théorie du réchauffement climatique dû aux gaz à effets de serre était vraie, la température globale devrait être 0.3 degré plus chaude aujourd’hui.
                        Cessez d’écouter les ecolos tartuffes et lisez les vrais compte rendus scientifiques, vous verrez que la majorité des scientifiques sur terre ne soutiennent pas cette théorie grotesque, mais seulement quelques valets de l’oligarchie qui veulent vous faire payer l’air que vous respirez.

                        http://www.rechauffementmediatique.org/wordpress/?cat=35


                        • Jean Lasson 11 septembre 2009 21:36

                          @ bloodyhell,

                          "Cessez d’écouter les ecolos tartuffes et lisez les vrais compte rendus scientifiques, vous verrez que la majorité des scientifiques sur terre ne soutiennent pas cette théorie grotesque, mais seulement quelques valets de l’oligarchie qui veulent vous faire payer l’air que vous respirez."

                          Pas mieux. +1


                        • Pierrot Pierrot 12 septembre 2009 20:09

                          Bloodyhell, je pense que vous n’avez pas bien compris l’effet de serre.

                          Vous avez raison la vapeur d’eau H2O est le gaz qui a une plus forte contribution à l’augmentation de la température dans les basses couches atmosphériques.
                          Elle contribue à faire passer la température moyenne terrestre de -18°C à + 15°C ce qui est considérable, avec des fluctuation millénaires liées aux 3 paramètres qui caractérisent la rotation de la terre autour du soleiL

                          L’augmentation des émissions de gaz CO2 jusqu’à une concentration actuelle de 380 ppm contribue à l’EFFET ADDITIONEL de l’augmentation des températures moyennes terrestres entre l’an 1850 et l’an 2000 de +15°C à + 16°C environ.

                          Nous observons donc que pour les 150 dernières années c’est la contribution de CO2 qui a un nouvel impact supplémentaire sur la température.

                          Idem pour les autres gaz à effet de serre : méthane CH4, N2O, SF6, CFC,HFC, O3 etc...

                          Suis-je clair ?


                        • jacques122 11 septembre 2009 17:17

                          N’en déplaise au détracteur, il s’agit du premier vrai pas vers une nouvelle orientation de la fiscalité française. Elle prend désormais en compte l’obligation écologique. Et cela, c’est nouveau au pays de Colbert.
                          Que cette mesure soit impopulaire, qui pourrait s’en étonner. A-t-on déjà vu la création d’un nouvelle impôt être salué dans les sondages.
                          Si imparfait soit-elle, la taxe carbone doit être saluée au nom d’un certain courage politique, (n’oublions pas qu’elle est très violement

                          critiquée dans le propre camp du président).
                          Nous aurions beaucoup apprécié que les verts à l’époque de leur présence dans le gouvernement jopsin ai eu la force et le courage de faire passer des mesures de cette ampleur.

                          • Radix Radix 11 septembre 2009 18:15

                            Bonsoir

                            Cette taxe est une tartufferie de plus puisque le but de cette taxe est de remplacer le manque à gagner de la suppression de la taxe professionnelle !

                            Ce gouvernement supprime des impôt et des taxes pour les plus riches, ils faut bien compenser en ponctionnant les autres.

                            Radix


                          • Le matou 12 septembre 2009 01:12

                            Non. Cette taxe ne sert pas à compenser la suppression de la taxe professionnelle, puisque son produit est intégralement redistribué.
                            Il ne s’agit donc que d’une taxe d’incitation. Un peu comme le bonus-malus finalement (quoique ce dernier coûte en fait même plus à l’Etat qu’il ne lui rapporte finalement...)


                          • freelol freelol 12 septembre 2009 07:30

                            Nan mais vous avez gobé cette histoire de chèque vert ?

                            Mouhahahaha


                          • bluelight 11 septembre 2009 17:27

                            La taxe carbone est une excellente idée .

                            Ceux qui s’y opposent usent d’idées reçues .

                            1. la part de la France dans les émisions mondiales de CO2 correspond à la part des Français dans la population mondiale, si les émissions globales doivent diminuer, alors aussi les émissions en France, de plus l’éthique de responsabilité interdit de prendre prétexte de l’irresponsabilité des autres pour ne rien faire

                            2. la taxe carbone renchérit le coût des énergies fossiles en France, si elle est bien apliquée elle devrait s’appliquer à tous les biens et services de consommation, et ainsi représenter une mesure protectionniste anti-dumping écologique

                            (il faudrait appliquer la taxe carbone au transport aérien)

                            3. il est faux de dire que ce sont les plus pauvres qui paieront cette taxe
                            comme tout impôt, la taxe carbone sera payée par la classe moyenne, ni plus ni moins
                            par définition, les riches n’ont pas à travailler pour consommer, et les pauvres bénéficient de l’assistanat
                            quand Chirac a créé une taxe sur les billets d’avion, cette taxe ne s’appliquait pas à qui ne paie pas les billets d’avion, des politiciens ou dirigeants d’entreprise pour qui Etat ou entreprise paient le transport

                            4. il est faux de dire qu’a priori les habitants des zones rurales ou périurbaines seront surtaxés
                            il y a de nombreuses personnes âgées dans les zones rurales qui se chauffent au bois et n’ont pas de voiture ou se déplacent peu
                            il y a de nombreux ’travailleurs’ en régions périurbaines qui utilisent les transport en commun

                            5. il est faux de dire que les solutions d’émettre moins de CO2 n’existent pas
                            pour un habitant qui vit dans une région rurale ou périurbaine, il y a une forte différence entre posséder une berline qui émet trois fois plus de C02 qu’une petite voiture qui émet deux fois moins
                            comment se fait-il qu’alors que le prix du fioul a explosé lors des chocs pétroliers dans les années 70 des irréductibles arriérés se chauffent toujours ainsi, et non par exemple avec une chaudière à bois ?
                            pourquoi faudrait-il avoir une sympathie particulière pour ces inconscients écologiques ?
                            ils peuvent bien payer plus !

                            La taxe carbone UMP est une mesurette, il faut créer une taxe carbone dix fois plus élevée s’appliquant à toute émission de CO2 : transport aérien, viande ...



                            • Jean Lasson 11 septembre 2009 22:25

                              bluelight nous dit « [...] il faut créer une taxe carbone dix fois plus élevée [...] ».

                              Et moi, mon petit doigt me dit que bluelight ne vit pas à la campagne...


                            • Sébastien Ticavet 11 septembre 2009 19:01

                              « La taxe carbone UMP est une mesurette, il faut créer une taxe carbone dix fois plus élevée s’appliquant à toute émission de CO2 : transport aérien, viande ... » nous dit bluelight...et bien avec vous, les ménages français n’ont qu’à bien se tenir, leur vie va devenir un véritable enfer, pendant que les usines chinoises et indiennes continueront de cracher leurs épaisses fumer dans notre atmosphère !...

                              A quand une taxe carbone sur l’air qu’on respire ? (et oui, chaque seconde, nous absorbons du dioxygène et nous rejetons du C02 en respirant...).

                              Un peu de sérieux !


                              • Sébastien Ticavet 11 septembre 2009 19:03

                                « fumées » bien sûr, et non « fumer »... ; )


                              • Fan de Caster Semenya Fan de Caster Semenya 11 septembre 2009 19:10

                                « pendant que les usines chinoises et indiennes continueront de cracher leurs épaisses fumer dans notre atmosphère !. »

                                Sauf qu’ils vont en 20 ans, voire 10, faire un bond en que l’on aura mis en Occident plus de 50 années à se décider à faire.
                                Et pas pour nous sucer les roues, mais parce que leur propre conscience sociale et systémique les y conduit sans besoin de la morale d’autres, et surtout pas la nôtre.


                              • Thomas de Toulouse Thomas de Toulouse 12 septembre 2009 08:36

                                Monsieur Ticavet n’a toujours pas compris que le C02 qu’il émet est issu de la dégradation des aliments qu’il mange, qui par définition sont renouvelables et prélèvent dans l’atmosphère le carbone que l’on rejette en les mangeant (on parle de bilan, là) : (Le blé repoussera là ou il a été récolté et captera un stock équivalent de carbone. Ce qui pèche c’est les moyens de production (qui consomment du fossile et émettent d’autres gaz à effet de serre), pas la « combustion » physiologique des aliments par le corps humain.
                                Encore fait-il le savoir.


                              • bluelight 12 septembre 2009 16:54

                                Je n’ai pas assez expliqué et j’ai écrit le commentaire rapidement d’où des erreurs de syntaxe, etc

                                Je préconise une taxe carbone au juste prix (dix fois plus élevée qu’actuellement) et aussi une TVA sociale intégralement compensées en baisse de la TVA ou impôts et prélèvements sociaux directs .

                                Une taxe carbone et une TVA sociale qui s’appliqueraient aux importations évidemment ...

                                Pollueur-payeur


                              • idoric 11 septembre 2009 19:59

                                Je voudrais rajouter un troisième point :
                                3) La taxe telle qu’elle est proposée ne jouera même pas son rôle incitatif et va même favoriser de nouvelles installations de chauffages électriques (*), si bien qu’elle sera contre-productive.

                                Sinon, je reléve une erreur :
                                > « UMP PS MODEM ouVerts, incapable d’envisager la moindre protection aux frontières »
                                Il suffit de reprendre le programme des Verts pour les européennes pour voir que cette affirmation n’est pas correcte (ceci dit, le mieux était d’entendre Eva Joly à l’époque) : http://www.europeecologie.fr/contenu/le-pilier-international la proposition une, en particulier le dernier paragraphe.

                                (*)Faut-il le rappeler, le nucléaire émet son pesant de CO2, entre l’extraction d’uranium, son transport, la nécessité de redémarrer des centrales à charbon en hiver (un réacteur ne sait pas s’adapter en temps réel aux sautes de demandes d’électricité, il faut des centrales autres pour pallier à ce problème)…


                                • Pierrot Pierrot 11 septembre 2009 21:41

                                  L’auteur s’en prend aux grands émetteurs de CO2 tels que la Chine, l’Inde et les USA.

                                  Mais ils faut rappeler que la Chine c’est 1,3 milliards d’habitants, l’Inde environ 1 milliard et les USA de l’ordre de 450 millions.

                                  La France représente 1 % de la population mondiale et 1 % des émissions de CO2 dont résultats pas si brillants que cela.

                                  De plus ils faut comparer sur l’historiques des émissions de CO2 et non simplement celles d’aujourd’hui.

                                  La Chine et l’Inde disent que la teneur élevée de CO2 dans l’atmosphère actuellement provient essentiellement des émissions des pays industriels depuis 1850 environ et donc qu’ils n’en sont pas responsables étant à l’époque « sous industrialisés ».

                                  Mais plus globalement il est normal que chaque pays prenne sa part dans ce combat pour la diminution des émissions de gaz à effet de serre (H2O, CO2, CH4, N2O, SF6, CFC, HCFC, O3 ...).

                                  Donc globalement si cette nouvelle taxe est loin d’être parfaite, elle montre cependant une volonté de prendre le problème au sérieux et comme pour les cigarettes, l’alcool ... rien n’est plus efficace que de frapper « au porte feuilles » après avoir fait de la pédagogie depuis quelques années.

                                  Pollueur - payeur donc.

                                  Je pense qu’elle sera bien perçue et suivie à l’étranger car cette taxe a une ambition mondiale.


                                  • Jean Lasson 11 septembre 2009 22:15

                                    "Mais plus globalement il est normal que chaque pays prenne sa part dans ce combat pour la diminution des émissions de gaz à effet de serre (H2O, CO2, CH4, N2O, SF6, CFC, HCFC, O3 ...).« 

                                    Alors maintenant, il faudrait aussi faire baisser l’émission de vapeur d’eau par l’Homme ? C’est cela, oui. MDR. On a les »combats" qu’on peut.

                                    Les dégâts causés par les hélicologistes et les charlatans du GIEC sur les esprits crédules n’ont pas fini de se faire sentir...


                                  • Le matou 12 septembre 2009 13:56

                                    « Alors maintenant, il faudrait aussi faire baisser l’émission de vapeur d’eau par l’Homme ? C’est cela, oui. MDR. On a les »combats » qu’on peut.

                                    Les dégâts causés par les hélicologistes et les charlatans du GIEC sur les esprits crédules n’ont pas fini de se faire sentir..."

                                    Ce n’est pas le GIEC qui parle de réduire les émissions d’H20. La durée de vie de la vapeur d’eau dans l’atmosphère étant dérisoire, l’émission de vapeur d’eau n’est pas un problème.

                                    Supposez une semaine très chaude et ensoleillée qui provoque l’évaporation de quantités colossales d’eau sur la mer. Cette semaine sera suivie par de violents orages qui feront retomber toute l’eau sur la Terre.

                                    En revanche, le CO2 rejeté dans l’atmosphère a une durée de vie d’environ un siècle, le méthane de 20 ans.Ce sont ces gaz là qui posent réellement problème et dont la concentration dans l’atmosphère a effectivement augmenté de façon exponentielle au cours des décennies passées.

                                    Du coup, + de chaleur, + d’évaporation d’eau =>+ d’épisodes orageux violents

                                    et + d’énergie thermique stockée dans l’atmosphère et dans les océans=> + d’épisodes climatiques violents (tempêtes, ouragans...) et montée du niveau des mers (diminution de la densité de l’eau avec la température)

                                    Et c’est exactement ce qu’annonce le GIEC. (Mais eux ont des modèles un peu plus élaborés pour le montrer).

                                    Les imposteurs, ce sont les climato-sceptiques à la Claude Allègre. Mais ces gens là n’ont jamais raconté rien d’autre que des conneries, et plus ils en racontent, plus ils prennent de l’assurance. C’est comme ça qu’ils sèment la confusion chez les esprits peu scientifiques tels que le vôtre.


                                  • Jean Lasson 12 septembre 2009 17:53

                                    Au matou,

                                    "Les imposteurs, ce sont les climato-sceptiques à la Claude Allègre. Mais ces gens là n’ont jamais raconté rien d’autre que des conneries, et plus ils en racontent, plus ils prennent de l’assurance. C’est comme ça qu’ils sèment la confusion chez les esprits peu scientifiques tels que le vôtre.« 

                                    Ha ha ! Je suis agronome. J’ai une thèse. J’ai été chercheur pendant près de 20 ans. Et vous ?

                                     »En revanche, le CO2 rejeté dans l’atmosphère a une durée de vie d’environ un siècle [...]« 

                                    Comment le savez-vous ? Vous l’avez mesuré vous-même ? Non ? Alors vous avez une source à me citer ? Une vraie source originale, une publication dans un journal scientifique à comité de lecture ? Non ? Vous croyez le savoir parce que le GIEC l’a dit et que le GIEC ne »raconte pas de conneries". C’est ça, n’est-ce pas ? Mais le GIEC, lui, doit avoir une source fiable pour l’affirmer. Alors, cette source, SVP.

                                    Le GIEC prétend que le CO2 reste en moyenne dans l’atmosphère 50 ou 100 ans, voire plus. Aucune étude ne confirme cette valeur. Par contre 36 études, effectuées par plus de 20 équipes différentes, par 6 méthodes différentes, donnent une valeur de 7,7 ans (moyenne des 36 études). Voir ici (chercher « Segalstad » dans la page et voir le tableau juste dessous) et . J’ai moi-même retrouvé quelques articles cités et calculé la moyenne, qui est de 7,7 ans. Le GIEC invente les valeurs qui l’arrangent . Ce sont bien des méthodes de charlatan.

                                    Alors, qui « raconte des conneries » ? Qui sont les imposteurs ? Et qui, ne connaissant rien au sujet, ferait mieux d’être prudent avant de donner des leçons ?

                                    La théorie du RCA est fausse. Le CO2 n’est en rien responsable d’un réchauffement qui a, de toute façon, cessé depuis 10 ans. Le CO2 n’est pas un polluant, c’est la base de toute vie sur Terre.


                                  • Pierrot Pierrot 12 septembre 2009 20:14

                                    Jean Lasson, combattre pour limiter les émissions des autres gaz à effet de serre est en effet souhaitable.

                                    De plus concernant les émission de méthane CH4 ainsi que celles de N2O et SF6 me semble plus accessibles et moins couteux que de diminuer le CO2.

                                    Nous y viendrons un jour.


                                  • Jean Lasson 12 septembre 2009 22:04

                                    @ Pierrot,

                                    « [...] combattre pour limiter les émissions des autres gaz à effet de serre est en effet souhaitable. »

                                    Avant, il faut démontrer en quoi cela est souhaitable. En quoi les GES sont nuisibles. Sinon, ça reste une opinion, une croyance. Au passage, il faudrait probablement démontrer en quoi un réchauffement de la planète serait nuisible. Jusqu’à preuve du contraire, j’estime que c’est un refroidissement qui serait problématique. Les travaux du GIEC sont tous biaisés, ils ne valent pas un clou.

                                    "De plus concernant les émission de méthane CH4 ainsi que celles de N2O et SF6 me semble plus accessibles et moins couteux que de diminuer le CO2.« 

                                    Concernant le CO2, il est à présent pratiquement démontré, au delà d’un doute raisonnable, que le CO2 n’est en rien nuisible. Au contraire, il est bénéfique à la croissance végétale et il serait souhaitable que sa concentration augmente et non pas diminue.

                                    Voici le titre d’un article de physiciens théoriciens paru récemment : »Falsification of the atmospheric CO2 greenhouse effects within the frame of physics«  (Réfutation de l’effet de serre du CO2 atmosphérique dans le cadre de la physique). Gehrard Gerlich et Ralf. D. Tscheuschner. Int. J. Modern Physics B, 2009, 23 (3), 275-364.

                                    Pour les autres gaz que vous mentionnez, je ne leur connais pas d’effet positif dans l’atmosphère. Je ne leur connais pas non plus d’effet nuisible démontré...

                                    Or, je vous signale qu’un ancien directeur de recherche de la NASA, Ferenc Miskolczi, a démontré que »l’effet de serre est déjà saturé et ne pourra plus augmenter et que l’atmosphère a une épaisseur optique constante (c’est à dire quel que soit l’ajout de gaz à effet de serre)". Voir cette page en français.

                                    Vous commencez à comprendre le niveau de l’enfumage ? Il faut vous désintoxiquer de la théorie du RCA, elle est fausse de A à Z. De la patascience faite par des escrocs scientifiques, au profit d’escrocs financiers, martelée par des médias laquais pour abuser les crédules.


                                  • Pierrot Pierrot 13 septembre 2009 11:57

                                    Bonjour monsieur Jean Lasson,

                                    Votre réponse comporte des exactitudes et des ereurs.

                                    Reprenons brièvement :

                                    - le refroidissement serait pire qu’un réchauffement : Exact, mais nous n’avons pas le choix, ce n’est pas un referumdum !

                                    - CO2 non polluant : exact le gaz carbonique n’est pas un polluant local et n’a pas une dangereusité (sauf si sa concentration prend toute la place de l’oxygène).
                                    C’est un carburant des plantes, il favorise leur croissance dont celle des produits agricoles.
                                    Cependant ce gaz absorbe le rayonnement ingra rouge donc une partie du rayonnement réémis par la terre pour être en équilibre thermique. Il contribue donc à l’augmentation des températures de l’atmosphère ce qui a quelques avantages et des inconvénients.

                                    - autres gaz : méthane, sesquioxyde d’azote, hexasulfure de carbone, chlorofluorocarbues, ozone ... tous les scientifiques, et citoyens niveau terminal, savent que ces gaz absorbent une partie du rayonnement infra rouge émis par la terre apportant leur contribution à l’augmentation de la température de l’atmosphère.

                                    - Je pense que vous n’avez pas bien compris votre directeur de recherche à la NASA (en anglais ?) ou peu probable, qu’il est particulièrement ignorant ce qui serait inquiétant.

                                    En effet à l’aide d’une expérience très simple dans un flacon, vous pouvez observer que le CO2 augmente l’absorption des inra rouges en fonction de la concentration du CO2, sans aucune limite jusqu’à l’absorption totale dans la gamme des longueurs d’ondes.
                                    C’est d’ailleurs la méthode d’analyse des teneurs en CO2 dans une enceinte où on mesure la concentration de 0 à 100 %.

                                    - GIEC incompétent et menteur :
                                    Le GIEC a été créé par l’ONU. Il regroupe des scientifiques de différents domaines.. Il émet des travaux tous les 5 ans pour faire le point des travaux dans le domaine concerné.
                                    Bien évidemment il prend en compte tous les travaux publiés et non pas seulement ceux de ses membres.

                                    La conclusion actuel sur la contribution des gaz à effet de serre est bien etayée par plusieurs milliers de travaux et de mesures expérimentales.

                                    Bien sûr d’autres phénomènes ont aussi une contribution, mais plus faibles, à l’auglentation de la température moyenne de l’atmosphère dont sans être exhaustif :

                                    * paramètres astronomiques définissant la rotation de la terre : périodicité de l’ordre de 100 000 ans et pas d’influence sur le dernier siècle où rien n’a évolué sensiblement,

                                    * albédo des sols et mer (pouvoir réfléchissant par exemple transformation de glace réfléchissante en de l’eau de mer qui l’est moins, transformation de forêts en cultures etc.)
                                    C’est une contribution faible mais non négligeable.

                                    - variation de l’activité solaire (période proche de 11 ans) très peu d’effet 3 à 4 % sur un siècle.

                                    - contribution des nuages bas (réfléchient l’infra rouge terrestre) et des nuages hauts (réfléchit le rayonnement solaire) effet faible mais existant.

                                    - pollution par des aérosols polluants solides ou liquides (particules sub microniques, acides nitreux et nitrique, sulfuriques ...) contribuent au refroidissement mais ces particules retombent sur le sol et mers au bout de 2 à 4 années.
                                    Cette pollution ayant globalement diminé la température a une tendance à l’augmentation.

                                    ETC.

                                    Il est raisonnable de conclure que les hypothèses du GIEC bien qu’incomplètement démontrées sont l’explication la plus plausible pour expliquer tous les phénomènes expérimentaux observés.

                                    Les autres explications n’expliquent pas aussi complètement les faits.

                                    Bien sûr, si dans le futur une autre explication bien etayée par des travaux sérieux et par les faits s’averaient encore plus plausible, je la prendrais en cause.

                                    Ce n’est pas le cas acuellement.

                                    Laissons la recherche travailler.
                                    Cela vous convient-il ?

                                    Bon dimanche.


                                  • Jean Lasson 13 septembre 2009 18:01

                                    @ Pierrot,

                                    « - le refroidissement serait pire qu’un réchauffement : Exact, mais nous n’avons pas le choix, ce n’est pas un referumdum ! »

                                    Cela signifie qu’il n’y a aucune raison de tenter d’empêcher un réchauffement.

                                    "[Le CO2] contribue donc à l’augmentation des températures de l’atmosphère ce qui a quelques avantages et des inconvénients."

                                    Quels inconvénients ? Je vous signale que ceux prétendus dans le dernier rapport du GIEC (AR4, 2007), s’avèrent inexacts pour la plupart.

                                    Le CO2 ne contribue aucunement à l’augmentation des températures. Les prédictions du GIEC, basées sur une théorie et des hypothèses réfutées, sont complètement fausses. Et on commence à bien le voir aujourd’hui.

                                    "- autres gaz : méthane, sesquioxyde d’azote, hexasulfure de carbone, chlorofluorocarbues, ozone ... tous les scientifiques, et citoyens niveau terminal, savent que ces gaz absorbent une partie du rayonnement infra rouge émis par la terre apportant leur contribution à l’augmentation de la température de l’atmosphère.« 

                                    Encore une fois, c’est toute la théorie de l’équilibre thermique de la Terre par effet de serre (théorie radiative) qui s’avère douteuse. La température de l’atmosphère s’explique mieux par une théorie convective que radiative.

                                     »- Je pense que vous n’avez pas bien compris votre directeur de recherche à la NASA (en anglais ?) ou peu probable, qu’il est particulièrement ignorant ce qui serait inquiétant.« 

                                    C’est pourtant très clair. Lisez donc vous-même l’article en question, vous trouverez le lien dans la page que je cite.

                                     »En effet à l’aide d’une expérience très simple dans un flacon, vous pouvez observer que le CO2 augmente l’absorption des inra rouges en fonction de la concentration du CO2, sans aucune limite jusqu’à l’absorption totale dans la gamme des longueurs d’ondes.
                                    C’est d’ailleurs la méthode d’analyse des teneurs en CO2 dans une enceinte où on mesure la concentration de 0 à 100 %.« 

                                    L’expérience (pour écolier) que vous mentionnez ne représente pas l’atmosphère. De plus, même avec 100 % de CO2 dans le flacon, la température s’élève de seulement 3 à 5 °C. Or, il y a 0,038 % de CO2 dans l’atmosphère...

                                     »- GIEC incompétent et menteur :
                                    Le GIEC a été créé par l’ONU. Il regroupe des scientifiques de différents domaines.. Il émet des travaux tous les 5 ans pour faire le point des travaux dans le domaine concerné.
                                    Bien évidemment il prend en compte tous les travaux publiés et non pas seulement ceux de ses membres.« 

                                    C’est faux et vous le savez très bien. Le GIEC ne prend jamais en compte les résultats qui ne vont pas dans son sens, celui du RCA. Les travaux de Lindzen, Yakasofu, Leroux, Shaviv, Svensmark, Loehle, Pielke, Courtillot, etc. sont ignorés, alors qu’ils sont plus que sérieux, ils sont excellents.

                                    Je signale plus haut, dans un autre commentaire, un exemple de falsification scandaleuse de la part du GIEC : la durée de séjour du CO2 dans l’atmosphère, multipliée par 10 par le GIEC, sans aucune base scientifique. Le GIEC agit comme un faussaire.

                                     »La conclusion actuel sur la contribution des gaz à effet de serre est bien etayée par plusieurs milliers de travaux et de mesures expérimentales.« 

                                    C’est faux et vous le savez. Citez moi une seule observation qui confirme.le RCA. Toutes les observations l’infirment.

                                     »Bien sûr d’autres phénomènes ont aussi une contribution, mais plus faibles, à l’auglentation de la température moyenne de l’atmosphère dont sans être exhaustif :

                                    [...]

                                    * albédo des sols et mer (pouvoir réfléchissant par exemple transformation de glace réfléchissante en de l’eau de mer qui l’est moins, transformation de forêts en cultures etc.)
                                    C’est une contribution faible mais non négligeable.« 

                                    Non. Les variations d’albédo jouent un rôle qui est loin d’être faible.

                                     »- variation de l’activité solaire (période proche de 11 ans) très peu d’effet 3 à 4 % sur un siècle.« 

                                    Si on exclut l’effet amplificateur via la modulation du rayonnement cosmique (hypothèse de Svensmark en passe d’être démontrée par le projet CLOUD), ce que fait le GIEC et qui est de très mauvaise foi, car cette hypothèse est soutenue par de nombreuses observations qui la rendent très probable, presque certaine.

                                     »- contribution des nuages bas (réfléchient l’infra rouge terrestre) et des nuages hauts (réfléchit le rayonnement solaire) effet faible mais existant.« 

                                    Effet prédominant au contraire !

                                     »Il est raisonnable de conclure que les hypothèses du GIEC bien qu’incomplètement démontrées sont l’explication la plus plausible pour expliquer tous les phénomènes expérimentaux observés.

                                    Les autres explications n’expliquent pas aussi complètement les faits.

                                    Bien sûr, si dans le futur une autre explication bien etayée par des travaux sérieux et par les faits s’averaient encore plus plausible, je la prendrais en cause.« 

                                    Ce n’est pas le cas acuellement. »

                                    La théorie du RCA ne rend pas compte des observations. C’est pour cette raison que nous savons tous qu’elle est fausse. Aujourd’hui, la meilleure explication est l’influence du soleil, via la modulation du rayonnement cosmique. Toutes les observations et d’innombrables « travaux sérieux » vont dans ce sens. Il faut avoir à défendre autre chose que la vérité scientifique pour ne pas le reconnaître.

                                    D’ailleurs, même les modélisateurs du GIEC commencent à l’avouer, pour ménager l’avenir. Le refroidissement en cours rend caduques les prédictions des modèles bâties sur les hypothèses - fausses - du RCA. Voir ce récent article sur AV, dont voici un extrait :

                                    "Concernant la fiabilité des modélisations, Tim Stockdale, du centre européen pour les prévisions à moyen terme, a reconnu que « les erreurs des modèles sont aussi un problème sérieux. Nous avons un long chemin à faire pour les corriger. Elles détériorent nos prévisions. »« 

                                     »Laissons la recherche travailler.« 

                                    C’est exactement ce que nous demandons depuis longtemps. Vous êtes obligé d’admettre que, contrairement à ce que votre camp prétendait, la science du climat n’est pas établie. Contrairement à ce que prétendaient Pachauri, le président du GIEC et Pierrehumbert, un des »scientifiques« du GIEC, les contestataires ne sont pas des »tenants de la Terre plate".

                                    La conséquence est donc qu’il faut refuser les législations anti-carbone.


                                  • Le matou 13 septembre 2009 19:51

                                    « Je suis agronome. J’ai une thèse. J’ai été chercheur pendant près de 20 ans. Et vous ? »
                                    Je suis ingénieur et ça n’a d’ailleurs aucune importance. Au moins vous venez de reconnaître que vous n’étiez pas climatologue.

                                    Sur la durée de vie du CO2, il suffit de regarder la concentration dans l’atmosphère, qui ne cesse d’augmenter depuis plus d’un siècle. Si la durée de vie du CO2 dans l’atmosphère était de 7,7 ans, cette concentration se stabiliserait aujourd’hui, or elle continue d’augmenter.
                                    Preuve que la valeur de 100 ans donnée par le GIEC est plus proche de la réalité que celle de vos équipes de scientifiques.

                                    "Le CO2 ne contribue aucunement à l’augmentation des températures. Les prédictions du GIEC, basées sur une théorie et des hypothèses réfutées, sont complètement fausses. Et on commence à bien le voir aujourd’hui.« 

                                    Hypothèses réfutées ? Complètement fausses ? Vous voulez vraiment vous ridiculiser ou vous imaginez que la réalité change en fonction de votre propre volonté ?
                                    Cher grand scientifique, malheureusement les évènements donnent plutôt complètement raison au GIEC dommage. Et ce ne sont pas les exemples qui manquent.
                                    Au passage, un grand scientifique comme vous devrait savoir qu’on ne peut pas se baser sur un échantillon trop petit pour établir des lois statistiques. Dire que le climat ne se réchauffe plus depuis 10 ans est faux et c’est faire preuve de malhonnêteté intellectuelle.
                                    Le fait que 1998 soit une année exceptionnellement chaude ne permet pas de justifier que toutes les années qui suivent soient également plus chaudes que la moyenne observée au 20 e siècle et de dire après qu’il n’y a pas réchauffement !
                                    Mais je vois que vous avez parmi vos références M. Courtillot, connu pour avoir présenté des courbes bidon pour »démontrer« sa thèse anti-GIEC. Effectivement, en trafiquant les chiffres, on peut leur faire dire ce que l’on veut...

                                    Alors maintenant tenons nous en aux faits si vous voulez bien :
                                    Les faits :
                                    Depuis quelques décennies déjà des scientifiques parlent de réchauffement climatique. Leurs thèses ont été d’abord vivement discutées par la communauté scientifique et cela ne fait qu’à peine plus de 10 ans qu’elles sont vraiment connues du grand public.
                                    Il se trouve que depuis les premières études, les FAITS semblent donner raison à ces scientifiques. On observe effectivement une augmentation de la température terrestre, on observe effectivement une augmentation des évènements climatiques violents (demandez les chiffres aux assurances) et exceptionnels (hivers anormalement doux, canicules).
                                    Cette observation se confirme lorsque l’on observe les cycles naturels, tels que migration des oiseaux, déplacement d’espèces (espèces tropicales retrouvées dans la Méditerranée) avancement de la floraison...)
                                    On constate effectivement un recul des glaciers et ce partout dans le monde (Europe, Afrique, Amérique, Asie), ainsi qu’une montée du niveau des océans.
                                    Petite anecdote : je parlais l’autre jour avec un apiculteur qui me disait que l’un de ses plus gros problèmes actuellement était, avec les virus, le réchauffement climatique qui augmentait la mortalité de ses abeilles (rien d’étonnant, dans la nature beaucoup de cycles sont réglés très précisément et tout changement qui perturbe ces cycles provoque quelques »soucis« )
                                    Il y a donc bien un réchauffement climatique, celui -ci est bien mondial, il n’est pas le fruit de l’imagination des savants du GIEC, puisque celui-ci est observé partout directement (relevés de température) et indirectement (observation de la nature). Ces scientifiques n’ont aucun intérêt à raconter des âneries contrairement aux climato-sceptiques qui cachent souvent derrière leur pseudo-argumentaire au minimum une certaine idéologie, quand ce ne sont pas des intérêts bien compris (voir qui finançait les groupes de recherche climato-sceptiques ces dernières années, le résultat devrait vous intéresser).
                                    Enfin, le réchauffement est-il d’origine anthropique ?
                                    Et bien je vous invite à consulter l’évolution de la concentration en CO2 dans l’atmosphère.
                                    Et si vous croyez que c’est l’activité solaire qui explique l’essentiel de l’évolution, je vous invite à vous informer sérieusement, parce que l’activité solaire est actuellement à un niveau historiquement faible...(Malgré cela l’été 2009 est lé 5e plus chaud en France depuis 1950...)

                                     »La conséquence est donc qu’il faut refuser les législations anti-carbone.« 
                                    Ben non, la conséquence c’est exactement le contraire. Ne rien faire, jouer l’autruche en prétextant du moindre doute, c’est criminel.
                                    C’est un peu comme un automobiliste qui roulerait dans des conditions de mauvaise visibilité (nuit, brouillard) qui apercevrait une vague silhouette au loin devant sa voiture, mais qui ne s’arrêterait pas au motif qu’il »n’était pas sûr à 100 % que la silhouette était bien humaine..."


                                  • Jean Lasson 13 septembre 2009 21:53

                                    Au matou,

                                    « Au moins vous venez de reconnaître que vous n’étiez pas climatologue. »

                                    Prenons les têtes de gondoles des « scientifiques » du GIEC : (1) Pachauri est ingénieur en chemins de fer et économiste, (2) James Hansen est astronome et (3) Jean Jouzel est un glaciologue. Beaucoup d’autres ne sont que des informaticiens-modélisateurs. Si seuls les climatologues patentés devaient se prononcer, le GIEC se réunirait dans une cabine téléphonique. Par contre, Lindzen et Akasofu sont bien des climatologues (ça doit être écrit sur leur bulletin de paye). Mais en réalité, la climatologie utilise des connaissances de plusieurs sciences.

                                    "Sur la durée de vie du CO2, il suffit de regarder la concentration dans l’atmosphère, qui ne cesse d’augmenter depuis plus d’un siècle. Si la durée de vie du CO2 dans l’atmosphère était de 7,7 ans, cette concentration se stabiliserait aujourd’hui, or elle continue d’augmenter.
                                    Preuve que la valeur de 100 ans donnée par le GIEC est plus proche de la réalité que celle de vos équipes de scientifiques.« 

                                    Oh la belle démarche scientifique que voilà ! Vous dites »voilà un argument indirect, il vaut plus que les mesures indépendantes des dizaines de chercheurs qui ont étudié la question« . Désolé, la science ne fonctionne pas comme ça. La mesure directe l’emporte sur les arguments indirects. Le GIEC a falsifié cette donnée de base et c’est très grave et révélateur de son fonctionnement. De plus, vous n’avez aucune preuve de l’origine de ce CO2. Il est tout à fait possible qu’il provienne des océans.

                                     »Au passage, un grand scientifique comme vous devrait savoir qu’on ne peut pas se baser sur un échantillon trop petit pour établir des lois statistiques.« 

                                    Remarquons que cet argument n’a pas gêné le GIEC pour affirmer la réalité d’un réchauffement sur la période 1979-1998 (sur 20 ans donc). En effet, avant cette date, de 1940 à 1978, les températures ont baissé.

                                     »Dire que le climat ne se réchauffe plus depuis 10 ans est faux [...]« 

                                    Ah bon ? Cela est pourtant attesté par la baisse des températures terrestres et la baisse des températures océaniques depuis 2003 au moins (données du projet ARGO, parfaitement solides, inutile d’essayer de les contester).

                                     »Mais je vois que vous avez parmi vos références M. Courtillot, connu pour avoir présenté des courbes bidon pour »démontrer« sa thèse anti-GIEC. Effectivement, en trafiquant les chiffres, on peut leur faire dire ce que l’on veut...« 

                                    C’est l’hôpital qui se moque de la charité ! Avez-vous entendu parler de la fameuse courbe de Mann ? Et des tripatouillages des courbes de températures GISTEMP ? En matière de trucage de données, le GIEC est un maître incontesté. Quand à vos propos sur Courtillot, c’est de la diffamation.

                                     »On observe effectivement une augmentation de la température terrestre« 

                                    Entre 1979 et 1998, oui. Après, NON.

                                     »on observe effectivement une augmentation des évènements climatiques violents« 

                                    C’est faux. Les spécialistes le démentent. D’ailleurs, il n’existe aucune raison théorique pour qu’un réchauffement s’accompagne d’une recrudescence d’évènements exceptionnels ou violents. Ce serait plutôt le contraire.

                                     »On constate effectivement un recul des glaciers et ce partout dans le monde (Europe, Afrique, Amérique, Asie),« 

                                    Oui, mais ce recul a été beaucoup plus prononcé entre 1850 et 1895 qu’aujourd’hui. D’ailleurs, même le GIEC reconnait que le recul des glaciers a d’autres causes (précipitations notamment). Mettez donc votre manuel du parfait défenseur du GIEC à jour.

                                     »Et bien je vous invite à consulter l’évolution de la concentration en CO2 dans l’atmosphère"

                                    Comme les températures ne suivent pas la concentration de CO2, c’est justement la preuve que ce gaz n’y est pour rien.

                                    "Et si vous croyez que c’est l’activité solaire qui explique l’essentiel de l’évolution, je vous invite à vous informer sérieusement, parce que l’activité solaire est actuellement à un niveau historiquement faible...(Malgré cela l’été 2009 est lé 5e plus chaud en France depuis 1950...)« 

                                    Eh bien oui, justement. L’activité solaire est très faible et nous sommes entrés dans une période de refroidissement. Voici, ci-dessous, une comparaison de l’évolution des températures avec (en haut) l’activité solaire et (en bas) la concentration de CO2. Dans lequel de ces deux graphiques la corrélation est-elle la meilleure ?


                                    Bref, votre commentaire, qui ne contient aucune observation sérieuse, montre que vous n’y connaissez rien. Vous devriez éviter de colporter des ragots de concierge et autres diffamations qui n’ont aucune valeur démonstrative. Vous êtes intoxiqué, »à l’insu de votre plein gré" j’espère.

                                    Si vous voulez mourir moins idiot, lisez donc intégralement les pages de ce site.


                                  • Jean Lasson 13 septembre 2009 21:59

                                    Le graphique a été filtré, alors qu’il était présent dans la visualisation avant envoi. Voici donc le lien pour le voir (chercher « Soon » dans la page, la figure est juste dessous).


                                  • Le matou 13 septembre 2009 23:47

                                    « Eh bien oui, justement. L’activité solaire est très faible et nous sommes entrés dans une période de refroidissement. »
                                    Le problème, c’est que c’est faux. L’activité solaire est historiquement faible, et l’année 2009 est pour l’instant toujours plus chaude que la normale.
                                    Le soleil ne présentait aucune tache pendant tout le mois d’août, cela ne nous a pas empêché d’avoir une canicule.
                                    http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2009/08/le-soleil-toujours-aussi-calme.html

                                    Alors que des étés frais, on en a quand même connu en France, ce n’est pas quelque chose de totalement exceptionnel. Pourtant malgré l’activité solaire historiquement basse, cet été est le 5e le plus chaud depuis 1950. A un moment il faudra bien que vous soyez capable d’expliquer ça.
                                    Et ne me dites pas que la France est un cas isolé, parce que on aura bientôt les chiffres au niveau mondial, et il y a peu de doute qu’ils confirmeront que l’année 2009 est également plus chaude que la normale, ce malgré rappelons le, le fait que l’activité solaire est historiquement faible.

                                    Ensuite sur Vincent Courtillot (qui n’est pas non plus climatologue), allez lire cet article :
                                    http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2008/02/soleil-et-clima.html

                                    et allez expliquer à Edouard Bard que c’est un imbécile et qu’il n’y comprend rien. Rappelons que Courtillot a finalement reconnu lui-même que ses courbes étaient bidon en rejetant la faute sur un collègue... qui n’est même pas signataire de l’article qu’il avait publié...ce qui en dit long sur le personnage...

                                    Pour le GIEC, son rapport est divisé en 3 parties dont seule l’une d’entre elles s’occupe de l’étude du climat

                                    (1) les bases physiques du changement climatique ; (2) les conséquences du changement climatique : adaptation et vulnérabilité ; (3) les mesures d’atténuation

                                    Seule la partie 1 concerne les climatologues. Normal qu’ils ne soient pas majoritaires. Chacun s’occupe du domaine qu’il maîtrise. (Mais je conçois que cela peut surprendre dans les rangs des climato-sceptiques où l’on voit des concepteurs de robots (Yves Lenoir) et des géochimistes surdoués (Claude Allègre) utiliser leur « aura » de scientifiques pour asséner leurs idées en prétendant en savoir plus que les vrais spécialistes...)

                                    Enfin pour répondre à toutes vos remarques et pour économiser du temps :
                                    http://www.skepticalscience.com/argument.php

                                    Vous y trouverez la réponse à toutes vos questions (en anglais).


                                  • freelol freelol 17 septembre 2009 21:10

                                    "Alors que des étés frais, on en a quand même connu en France, ce n’est pas quelque chose de totalement exceptionnel. Pourtant malgré l’activité solaire historiquement basse, cet été est le 5e le plus chaud depuis 1950. A un moment il faudra bien que vous soyez capable d’expliquer ça."

                                    Et bien c’est très simple, c’est la circulation océanique qui est le facteur principal du climat. Il faut laisser le temps aux masses océaniques de se réchauffer ou de se refroidir pour que l’influence se sente au niveau atmosphérique. C’est pas parce que le soleil est plus ou moins fort que le climat est instantanément changé. Il y a une immense inertie dans le système. On peut rajouter que les effets de réchauffement ou de refroidissement des océans se répercutent plus tardivement dans l’atlantique nord qui lui même influence le climat européen.


                                  • ffi ffi 11 septembre 2009 22:02

                                    J’ajouterais une 3ème raison : le réchauffement climatique (s’il existe) n’est pas nécessairement causé par les émissions de carbone.

                                    Certains en ont la certitude, ils répètent comme des perroquets, mais il suffit de fouiller un peu pour voir combien l’hypothèse est fragile : il y a, je le rappelle, un immense soleil dans le ciel dont on ne peut négliger l’influence.

                                    Je note aussi l’empressement à prendre des mesures pour faire face à cette hypothèse (l’origine anthropique du réchauffement), hypothèse dont on aura la confirmation de sa véracité que dans le futur, alors que des choses avérées attendent une action politique immédiate (pauvreté, inégalités, système financier) depuis longtemps mais sont laissée de côté.

                                    Prendre des mesures pour faire face à un problème hypothétique (mis dans les têtes par propagande), tout en délaissant les problèmes véritables ...

                                    On va bientôt nous sortir les tickets de rationnement !

                                    Intrinsèquement fasciste et totalement insensé.

                                    C’est bien la démonstration que le débat politique n’est plus un débat de raison ; il ne se base plus sur les faits réels, mais sur des hypothèses illusoires, des preuves virtuelles et sur la répétition en boucle de quelques médias de masse qui se sont appropriés le droit de faire l’opinion en excluant tout ceux qui pourrait contredire la pensée unique.

                                    Au garde à vous, les citoyens, bons petits soldats serviles, mangez cette infâme pattée que vous sert votre maître.

                                    Je ne mange pas de ce pain-là, je demande des preuves, et jusqu’à présent, un consensus n’est pas une preuve !


                                    • Le matou 12 septembre 2009 01:22

                                      Sur l’impact du soleil sur le réchauffement climatique :
                                      http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1945_activite_solaire_basse.php

                                      Effectivement on ne peut pas négliger son influence...
                                      Qu’en serait-il de l’été 2009 si l’activité solaire avait été « normale » ? (« seulement » 5e été le plus chaud depuis 1950 selon Météo France...)
                                      http://fr.news.yahoo.com/68/20090907/tsc-t-2009-cinquime-t-le-plus-chaud-depu-04aaa9b.html


                                    • Pierrot Pierrot 13 septembre 2009 12:02

                                      ffi, pourquoi ne faîtes vous pas travailler votre cerveau.

                                      Cette question mérite mieux que votre réponse d’injures.

                                      N’avez vous aucun esprit rationnel et un peu scientifique ?

                                      Dans ce cas suivez des cours à l’Université, il en existe pour les adultes et vous comprendrez mieux les explications du monde.

                                      Cela demande un peu d’effot mais ensuite que de joie de connaître et de savoir tout en restant humble.


                                    • Croa Croa 11 septembre 2009 22:06

                                      Je ne sais pas si l’auteur est complice ou s’il s’est fait monter le cou !

                                      Certes je pense aussi que la taxe carbone va être un échec car c’est une concession à Hulot et le pouvoir n’y adhère pas vraiment. Pour autant elle n’est toutefois pas finalisée et donc les détails n’en sont pas encore connus. Critiquer déjà relève donc d’une stratégie.

                                      Pour l’heure laissons au gouvernement sa chance, même si on ne l’aime pas ! Bref, il serait logique d’attendre un peu pour voir... Non ?

                                      Alors pourquoi cette campagne de dénigrement ? ... Comme par hasard lancé par certains partis politiques et les médias dominants (et non pas par AgoraVox) ? J’ai pour ma part le sentiment que l’angoisse est plus à rechercher du coté des industriels de l’automobile que des pauvres travailleurs...


                                      Tiens, cette semaine les taxes foncières sont arrivés. Il y a mon Maire (j’habite à Biganos) qui ne s’emmerde pas avec 55 % d’augmentation !!!
                                      C’est évidement la même chose ailleurs, en plus modéré : Lanton +6%, Bordeaux +4% (ce qui paraitrait très modéré si le maire de Bx ne réclamait pas dès le départ un puissant taux, lequel approche maintenant des 30% !!!) ; Pour le département et la région ça augmente aussi bien sûr !) SUR CES TAXES Là, LE SILENCE DES MÉDIAS ET AUTRES PORTE-PAROLES EST ASSOURDISSANT ! 

                                      Dis, Sébastien, ça ne t’interpelle pas, ce silence pour le moins « sélectif ! » ?

                                      Remarques :  Coté « ’’montée en puissance" » avec la taxe foncière c’est pas mal. En vieu contribuable je peux témoigner d’une sacrès expérience !
                                      - Que ceux qui habitent un patelin où ça baisse se signalent : Ce sera dûr à trouver ! !


                                      • Jean Lasson 11 septembre 2009 22:32

                                        Croa croit au réchauffement climatique anthropique. C’est normal, c’est une religion, un opium du peuple de plus.

                                        Mais Croa n’a pas compris le concept : finir de tondre les classes moyenne et basse. Je ne savais pas qu’un corbeau, quand il se fait tondre, couine. On s’attendrait à ce qu’il bêle...


                                      • Croa Croa 12 septembre 2009 22:00

                                        On ne peut pas tondre un corbeau mais le plumer.

                                        Celui-ci vole haut, voit plus loin que toi et n’a pas besoin de religion. En tant que rampant ne voyant que son nez et du brouilllard, toi seul a besoin d’un Dieu ou d’une autre science pour te rassurer.

                                        Et tes choix seraient respectables s’ils étaient moins hasardeux !

                                        Là haut nous voyons bien que la terre est ronde, que les hommes sont petits et aussi que le temps change.


                                      • Jean Lasson 12 septembre 2009 22:15

                                        C’est vrai que le temps change : il fait froid aujourd’hui.

                                        Pas si malin que ça, les corbeaux. Je les ai vus se coucher pour la nuit lors de l’éclipse totale en 1999 dans les Ardennes. Les pauvres, ils croyaient que la nuit était tombée et 5 minutes après, elle était finie !

                                        Crois, crois. smiley


                                      • Croa Croa 13 septembre 2009 23:11

                                        Effectivement, mais pour des êtres qui n’ont pas été à l’école c’est pas mal non ?

                                        Les humains d’aujourd’hui se croient malins parce qu’on leur a expliqué à l’école ce qu’est une éclipse. Un truc toutefois qui n’est pas entré tout seul !

                                        - Vu qu’au moyen-age le phénomène était forcément oeuvre du diable et devait entrainer forces pénitences...
                                        - Pour les incas obligation d’arracher le coeur palpitant d’un enfant pour calmer les Dieux !

                                        Les corbeaux ne croyant pas aux Dieux, l’incident est resté anodin.
                                         smiley N’est-ce pas l’essentiel ? smiley


                                      • john val john 12 septembre 2009 00:50

                                        Le politique est impuissant à tout sauf à augmenter les taxes.


                                        • Christoff_M Christoff_M 12 septembre 2009 00:55

                                           Est ce que le fait de payer plus de taxes fait avancer les choses !!

                                           Non !!!! en France nous sommes les mieux placés pour le savoir, le pays qui a le record de taxes plus ou moins visibles et surtout inégalitaires !!

                                           Cette taxe permettra juste à Michel Rocard de prendre des cours pour essayer de communiquer avec les pingouins des pôles !!

                                          Encore une grosse fumisterie pour ponctionner les contribuables, en cédant au chantage des grands groupes pollueurs, style Total et les grands transporteurs les compagnie aériennes, les transporteurs routiers, les gros producteurs qui eux en France ou en Europe, bloquent des taxes qui devraient leur etre destinées, à coup de lobbying !!

                                          je croyais que le pollueur était le payeur, le méthane dégagé par le pet des ruminants représente bien plus de pollution que toutes nos voitures réunies !!

                                          mais en France notre parti vert en est encore au bobo citadin qui rêve d’une planète irréelle !!
                                          Je serais curieux d’avoir un bilan chiffré du vélib à Paris, marché attribué copinage, en favorisant une des solutions les plus chères, sans aucune étude sérieuse techniquement, et choix orienté par une manne promise à la mairie, pour quelles réalisations avec cet argent qui tombe depuis des années dans la cagnotte de la mairie de Paris, on pouvait critiquer Chirac et Tibéri !!! Monsieur Delanoe et ses verts brillent par leur opacité !!

                                          On attend toujours les nouvelles halles et des transports décents qui permettraient à beaucoup de ne pas prendre leur voiture !! les vélos en bout de ligne, c’est un problème, ils ne reviennent pas et de plus en plus sont endommagés, mais la silence et bouche cousue !!
                                          Étrange de constater comme les bus sont plus neufs et plus standings, dans de nombreuses villes de province...

                                          Surtout tout il est beau, et nous sommes mieux que les autres et plus intelligents,cela semble etre la maxime du pédant Delanaoe et de ses verts un peu verts pour la gestion !!
                                          On a du oublier de greffer la partie critique du cerveau aux bobos citadins qui se prétendent écolos verts, qui ne représentent qu’eux mêmes, un lobby minoritaire, auquel on accorde bien trop d’importance, pour le peu de résultats sur le terrain !! et une majorité de mécontents !!


                                          • Christoff_M Christoff_M 12 septembre 2009 01:05

                                            On peut souligner aussi le fait que les français payent le fait d’être représentés par des gens faisant partie d’une caste, qui est à des années lumières des problèmes pratiques des français !!

                                            La démocratie française est une vaste plaisanterie aux mains d’une « élite » politico-médiatico-technocratique... et de grands patrons de l’industrie, de l’agroalimentaire...

                                            Personne ne souligne le fait que l’UMPS a écarté sciemment tous les partis et en période de crise a palpé des millions comme jamais auparavant dans la politique... en laissant des miettes aux petits partis, cela s’appelle la démocratie fantoche à l’occidentale, qui se veut un exemple pour le monde entier !!

                                            je croirais à la démocratie le jour ou je verrais les revenus de nos responsables politiques payés avec l’argent des contribuables publiés sur internet seule vraie transparence, comme dans certains pays nordiques ou il y a un peu plus de femmes que de vieux croutons dans leur gruyère comme notre charmant président su sénat !!


                                          • Le matou 12 septembre 2009 02:35

                                            "On peut souligner aussi le fait que les français payent le fait d’être représentés par des gens faisant partie d’une caste, qui est à des années lumières des problèmes pratiques des français !!« 

                                            Les problèmes pratiques des français, ce sont les français eux mêmes qui les gèrent.
                                            Au niveau du gouvernement, on se situe à l’échelle du pays, voire du monde. On gère des problèmes d’ordre national voire mondial.
                                            Donc oui, loin des »problèmes pratiques des français". Et heureusement ? Je détesterai que des ministres viennent s’immiscer dans ma famille pour m’expliquer comment gérer mes problèmes.


                                          • Le matou 12 septembre 2009 02:30

                                            "Dès lors, les premières victimes de la taxe carbone seront les ménages les plus modestes, obligés d’utiliser un véhicule motorisé pour leurs déplacements. L’injustice fiscale, déjà très importante, a toutes les chances d’être la grande gagnante dans cette histoire !"
                                            Sur ce sujet, lire :
                                            http://www.alternatives-economiques.fr/taxe-carbone---la-verite-des-chiffres_fr_art_633_44001.html


                                            "La seconde raison pour laquelle nous rejetons cette taxe est moins souvent mise en avant. Elle découle d’une interrogation toute simple : qui sont les vrais responsables des émissions de gaz à effet de serre dans le monde ? Ne sont-ce pas d’abord les Etats-Unis, la Chine et l’Inde ? La France représente 1,1% des émissions de CO2 au niveau mondial, contre 5% pour l’Inde (en très forte hausse), et 40% pour la Chine et les Etats-Unis réunis."

                                            Même si le chiffre de 1,1 des émissions de CO2 au niveau mondial pour la France est faux (la France représente 1% de la population mondiale mais les français rejettent bien plus de CO2 par habitant que la moyenne mondiale) vous avez raison.
                                            En effet, nous n’avons rien à reprocher quant on compare nos émissions par habitant à celles d’un américain. De même quand on regarde nos émissions globales par rapport à la Chine ou à l’Inde, y a pas photo.
                                            Oui, c’est donc bien l’américain et le paysan indien dans sa rizière qui doit arrêter d’émettre du CO2. Si tous les autres n’émettaient aucun CO2, nous pourrions nous en émettre bien plus avant que cela n’affecte le climat. Nous ne sommes quand même pas responsables des émissions des autres.
                                            Ceux qui doivent faire des efforts c’est les autres : les américains qui mangent trop et les chinois et les indiens qui sont trop nombreux. Et si les chinois trouvent injuste que l’on mette un quota de CO2 global par pays et qu’ils doivent donc n’émettre qu’un 20e de ce qu’émettent les français, et bien vous leur direz... qu’ils n’avaient qu’à être moins nombreux. Non mais !


                                            • Croa Croa 12 septembre 2009 22:08

                                              Merci pour ce lien... Ver un article que tu aurais dû lire !


                                            • Le matou 13 septembre 2009 20:01

                                              Mais je l’ai lu justement cher corbeau. Ce n’est pas parce que je me suis passé d’une conjonction de coordination et d’opposition que je ne l’ai pas lu...


                                            • beneolentia beneolentia 12 septembre 2009 06:36

                                              Un homme sédentaire rejette 6 l/min x 0,04 lCO2/lair x 1,87 g/lCO2 soit 0,45 g de CO2 par minute. Ce qui fait dans une année 236,5 kg.

                                              http://www.astrotophe.fr.nf/environnement/co2_respiration.php

                                              A raison de chiffres moyen de 0.3 grammes de CO2 par minutes (chiffre d’un ami medecin, mais a confirmer...) chacun de nous rejette environ 160 Kilo de CO2 rien qu’en respirant....soit 30% des fameux 500 kilos « capital CO2 » par personne et par an.

                                              http://www.econologie.com/forums/influence-des-rejets-en-co2-issus-de-la-respiration-humaine-vt51.html

                                              Comme il me semble aux dires de certains que le nucléaire ne pollue pas (mais bon, je n’en suis pas tout a fait sûr), et que seul le CO2 pollue, celà m’a ouvert l’esprit, « plop »

                                              Pourquoi ne pas utiliser le nucléaire pour résoudre le problème du CO2 ?

                                              j’ai donc réfléchis (pas trop quand même) et je propose d’utiliser notre force de frappe nucléaire pour attaquer séant et simultanément les pays suivants :

                                               Chine 1 338 612 968
                                               États-Unis 307 212 123
                                               Indonésie 240 271 522
                                               Brésil 198 739 269
                                               Pakistan 176 242 949
                                               Bangladesh 156 050 883
                                               Nigeria 149,229,090
                                               Russie 140 702 094
                                               Japon 127 288 419
                                               Mexique 109 955 400
                                               Philippines 92 681 453
                                               Viêt Nam 86 116 559
                                               Éthiopie 85 237 000
                                               Allemagne 82 400 996
                                               Égypte 81 713 517
                                               Turquie 76 805 524
                                               République démocratique du Congo 68 692 542
                                               Iran 65 875 223
                                               Thaïlande 65 493 298

                                              http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_population

                                              Afin de réduire leur population a un niveau raisonable (le notre)

                                               France 64 057 790

                                              Ceci bien sûr dans un but purement humanitaire et écologique visant a réduire les émissions de CO2 au niveau mondial.

                                              Un humain mort est trés écologique car il ne respire plus et ne rejette plus de CO2

                                              Cette solution est par ailleurs économique (quelques bombes nucléaires), et auras l’avantage de nous éviter la taxe carbone.

                                              ps : petite annonce
                                              je loue une villa a proximité de Tchernobyl
                                              tarifs préférentiel accordé a tout défenseur de la taxe carbone.

                                              ps2 : si l’attaque échoue, j’ai un plan de secours a vous proposer :
                                              interdire le sport. ce n’est pas aussi efficace, mais bon ça devrais quand même aider un peu.


                                              • Thomas de Toulouse Thomas de Toulouse 12 septembre 2009 08:48

                                                beneolentia, comme Ticavet, n’a toujours pas compris que le C02 qu’il émet est issu de la dégradation des aliments qu’il mange, qui par définition sont renouvelables et prélèvent dans l’atmosphère le carbone que l’on rejette en les mangeant (on parle de bilan, là) : (Le blé repoussera là ou il a été récolté et captera un stock équivalent de carbone. Ce qui pèche c’est les moyens de production (qui consomment du fossile et émettent d’autres gaz à effet de serre), pas la « combustion » physiologique des aliments par le corps humain.
                                                Comme quoi quand on se prend pour des scientifiques, il vaut mieux connaitre les bases


                                              • Croa Croa 12 septembre 2009 22:21

                                                J’en dirais plus que Thomas !

                                                Pour ce qui est des bases de Beneolentia qui a écrit « et que seul le CO2 pollue »  ! Ah bon ? Bien que sa production excessive constitue d’évidence une nuisance pour certains équilibres sur Terre, j’avais toujours cru ce gaz propre !


                                              • beneolentia beneolentia 12 septembre 2009 06:42

                                                ahh, j’ai oublié l’inde sur la liste, vraiment désolé :(

                                                 Inde 1 166 079 217


                                                • freelol freelol 12 septembre 2009 07:14

                                                  Le Réchauffement Climatique Anthropologique est une chimère. L’homme n’influence pas le temps.

                                                  L’augmentation du taux de CO2 dans l’atmosphère est une conséquence du réchauffement climatique et non l’inverse. Essentiellement liée à la respiration des océans qui libèrent du CO2 en se réchauffant et l’inverse en se refroidissant. Il ne représente que 5% des gaz à effets de serre et sur ces 5% la part humaine dégagée chaque année est minoritaire.

                                                  La taxe carbone est utile dans le sens où il faut économiser l’énergie quelle qu’elle soit. Cependant l’énergie fossile est déjà taxée à hauteur de 60 70% et cela implique déjà des comportements plus économes.

                                                  Le pétrole se raréfie, nous passerons dans quelques décennies dans une industrie de pénurie. Le protocole de Kyoto est en fait un frein au développement des pays comme le Brésil ou l’Inde. Les USA qui ne l’ont pas ratifié pourront continuer de se goinfrer tranquille, transformer leur économie et assoir leur domination mondiale tandis qu’on tapera sur les doigts des pays cherchant à se développer en leur disant qu’ils vont détruire le monde. Ce qui est bon pour moi ne l’est pas pour les autres. Laisser le pétrole qui reste aux pays de l’OCDE, ce sont les motivations. Voilà pourquoi le RCA n’est pas remis en cause et doit être admis comme une vérité absolue.

                                                  Le temps change, périodes chaudes, périodes glacières s’écoulent, la terre poursuit son grand voyage dans l’univers, abritant la vie. L’effet de serre évite à la Terre les froideurs de l’univers. Nous devons à tout prix aimer et protéger notre vaisseau et tous les biotopes qu’il abrite en son sein. Minimiser notre impact sur le monde tous ensemble, tous les jours en cherchant à toujours s’améliorer, soyons les jardiniers de la planète, pas des fossoyeurs d’espèces animales et végétales. Il ne faut pas cacher les vrais questions derrières des plans géostratégiques dont l’humanité n’a rien à faire. Il ne faut pas cacher les vrais problèmes, les vrais responsabilités derrière un chiffon rouge qu’on agite sous les yeux du public. Aujourd’hui le CO2, les bonus, les talibans, les paradis fiscaux ... Demain l’azote, le sel, la grippe que sais je.
                                                   
                                                  Nous sommes collectivement responsable, ne laissons pas la démocratie dans les mains des techniciens ou de spécialistes qui savent ce qui est bon pour nous et ne laissons personne penser à notre place. Gardons l’esprit ouvert et le sens critique, remettons tout en question tout le temps. Il faut savoir raison garder et définir ensemble nos vrais priorités environnementales : énergie renouvelable, nucléaire, OGM, pesticides...
                                                   

                                                  • valdes 12 septembre 2009 07:23

                                                    C’est grand mère qui va être contente, avec sa petite pension de reversion, son bureau de poste qui a fermé et sa petite ville qui n’est pas desservie par les transports en commun. Elle va être contente de retrouver des conditions de vie d’avant la guerre car son bailleur social attend toujours (quoi ?) pour lui poser le double vitrage dans son HLM et il y a cinq, il a changé le chauffage au fioul pour un chauffage ... au gaz (incitation fiscale oblige à l’époque). Ah mamy, tes vieux jours font se faire plus frileux dans ta région du nord-est, toi qui t’étais habituée à une certaine « douceur » de vivre tes vieux jours. Mais c’est pour la planète que tu as détruite, tes enfants, te dit-on, ta RESPONSABILITE. Mamy pense maintenant comme les longues peines dans leurs petites cellules, qu’on est en train d’étrangler son budget, à petits feux d’abord et elle nous dit maintenant, qu’à de telles conditions, elle tirerait bien sa révérence tout de suite.


                                                    • beneolentia beneolentia 12 septembre 2009 08:41

                                                      Moi, je pense quand même qu’on devrait tester ma solution

                                                      ça éviterais de perdre du temps a vouloir réduire la population mondiale a coup de virus pandémiques et de vaccins plus que douteux (Ah1n1 and co)

                                                      quelques bombes et pif paf boum c’est réglé

                                                      bon, et pis y’a rien a craindre d’un hiver nucléaire, vu que la terre se réchauffe a cause du CO2.

                                                      et vu, que c’est la crise choisissons la méthode la plus économique
                                                      les bombes ont les a déjà=coût zéro

                                                      le vaccin et les autres merdes de produits chimiques faut les fabriquer
                                                      coût= c’est plus cher

                                                      augmentons notre pouvoir d’achat en réduisant les coûts, utilisons la bombe.


                                                      • Le matou 12 septembre 2009 13:33

                                                        Beneolentia, vous avez tort.
                                                        Comment vous ferez pour vous acheter le dernier gadget électronique à la mode ou des chaussettes pour cet hiver quand les chinois qui les fabriquent seront tous morts ?
                                                        Pas ça qui va augmenter votre pouvoir d’achat...


                                                      • beneolentia beneolentia 12 septembre 2009 23:42

                                                        tord ? pff, moi j’ai toujours raison

                                                        la réponse est facile : on fabrique les chaussettes et les gadgets en france

                                                        et pis de toute façon les chaussettes c’est pas bon pour les pieds, c’est un nid a champignons, et tant que ça ne sera pas des truffes, y’a pas d’intérêt


                                                      • valdes 12 septembre 2009 08:52

                                                        Une super taxe, vachement bien pensée et super logique.
                                                        Tenez par exemple, l’an passé, Mr HIRSCH nous a aidé à nous délester d’un petit % de nos économies pour aider au financement du RSA (mais les super riches ont été exemptés, cool). L’ancien RMiste, qui souvent est locataire dans un vieil immeuble mal isolé avec un vieux chauffage au fioul ou au gaz, dans une vilaine zone de banlieue ou une commune rurale mal desservie, y croyait. Dâme voui, il était près à se payer une vieille caisse pour sortir de chez lui et grapiller quelques heures de boulots à 5 ou 10 kms et à des heures indues. Bien mon con, toi tu vas payer plein pôt, même si t’as pas le choix. Les pauvres c’est bien connus, sont des mécréants.
                                                        En revanche, notre super super riche Johnny national, le pôte de Nicolas qui est allé s’exiler fiscalement en Suisse - et donc qui y est domicilié - il pourra revenir tous les ans et pendant un peu moins de six mois, polluer notre belle France. Ce sera gratis pour lui puisqu’il est domicilé ailleurs. Deux fois plus cool.
                                                        Ah et puis puisque les gros polleurs, genre transporteurs, agriculteurs, .. seront exemptés, pourquoi ne pas mettre cette nouvelle taxe dans le bouclier fiscal, ce serait trois fois plus cool non ?
                                                        Bon, la seule chose que je vois, c’est qu’on ne pourra plus dire qu’en FRANCE, la moitié de la population ne paye pas d’impôts et vit sur le dos des travailleurs ; ce qui du reste était déjà faux à cause de la TVA, mais bon on pouvait se serrer la ceinture et moins consommer. Maintenant, ne pas se chauffer, ne plus travailler, rester chez soi, postuler pour avoir une place dans un jardin ouvrier à proximité et y cultiver sa pitance : pourquoi pas, ça sera bon pour la planète mais là, Nicolas ne sera peut-être plus d’accord, à cause du PIB ... Logique logique, vous avez dit logique ?


                                                        • Internaute Internaute 12 septembre 2009 11:09

                                                          Le point important de l’article est de montrer que le commerce international est un gros facteur de pollution. Afin de réduire notre pollution il faudrait prendre des mesures protectionnistes pour le freiner ce qui aurait en plus un effet bénéfique sur l’emploi et le niveau de vie en France.

                                                          Curieusement, la plupart des commentaires sont passés à côté de ce point fondamental.

                                                          Le terrorisme écolo est à l’oeuvre. Ce n’est pas un hasard si son chef de file Daniel Cohen-Bendit a été auparavant le chef du file du terrorisme maoïste. Les mêmes méthodes totalitaires sont employées. Il semble que tous les dégâts collatéraux sont permis pour arriver à l’idéal écologique. On doit éduquer le peuple et dénoncer les déviants. Un triste avenir se dessine car d’un problème social et économique on en fait une question de dogme politique. L’écologie va faire autant de ravages que la dictature du prolétariat, la lutte pour la démocratie ou les droits de l’homme.


                                                          • Le matou 12 septembre 2009 14:07

                                                            "Le terrorisme écolo est à l’oeuvre. Ce n’est pas un hasard si son chef de file Daniel Cohen-Bendit a été auparavant le chef du file du terrorisme maoïste. Les mêmes méthodes totalitaires sont employées. Il semble que tous les dégâts collatéraux sont permis pour arriver à l’idéal écologique. On doit éduquer le peuple et dénoncer les déviants. Un triste avenir se dessine car d’un problème social et économique on en fait une question de dogme politique. L’écologie va faire autant de ravages que la dictature du prolétariat, la lutte pour la démocratie ou les droits de l’homme."

                                                            Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire non mais franchement. Allez on sort une nouvelle taxe moins absurde que bien d’autres hop ! terrorisme !
                                                            Ne changeons rien, ne bougeons pas.
                                                            On a 3 millions de chômeurs, mais le travail n’est pas trop taxé, n’est-ce pas monsieur Internaute ?
                                                            Par contre la pollution et l’usage de ressources non renouvelables est déjà trop taxée, c’est bien ça que vous nous dites Monsieur Internaute ?
                                                            Vouloir taxer plus la pollution et moins le travail, c’est vrai que c’est une idée qu’elle est tordue n’est ce pas Monsieur Internaute ?


                                                          • Le matou 12 septembre 2009 15:17

                                                            "Quand à toi : s’il s’agit d’un nouvel impôt , d’une nouvelle taxe pourquoi ne pas l’annoncer tel quel : l’état est quasi ruiné et cherche à renflouer ses caisses en faisant appel à l’ensemble de la population en créant une TVA spéciale sur l’énergie ....« 

                                                            C’est bien une nouvelle taxe mais elle n’est pas destinée à renflouer les caisses de l’Etat, puisque ce que l’Etat va prendre d’un côté il va le redistribuer de l’autre (avec peut-être une petite commission au passage, parce qu’il faut bien payer des fonctionnaires pour assurer la redistribution) ; Sarkozy est prisonnier de sa doctrine politique qui est »nous, on n’augmente pas les impôts" et c’est pour ça qu’il est obligé de mettre tous ces stratagèmes à chaque fois qu’il veut réorienter la fiscalité.

                                                            "Ceux qui disent : « et l’électricité ? » sont idiots : edf augmente ses prix« 

                                                            C’est sûr, et avec »l’ouverture du marché à la concurrence« , il va falloir s’habituer aux hausses, alors qu’au cours des décennies auparavant le prix de l’électricité ne faisait que baisser malgré l’inflation.

                                                             »et le gouvernement a tout son temps pour nous vaseliner le fion ...."

                                                            Cete réflexion m’exaspère un peu... Comme si le but du gouvernement était d’escroquer les contribuables. Comme si les citoyens étaient des victimes involontaires de leur gouvernement. Tout pays a son gouvernement et pour qui à la chance de voyager, il s’apercevra qu’on n’est pas si mal en France...

                                                            Le rôle du gouvernement n’a rien à voir avec celui d’une compagnie privée en situation de monopole contrairement à ce que votre commentaire laisse penser.

                                                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernement

                                                            Là on parle de gestion de l’Etat, et donc de politique. Et dans une démocratie saine, la politique ce sont les citoyens qui la définissent (plus ou moins en fonction de leur degré d’implication dans la république il est vrai).


                                                          • Internaute Internaute 12 septembre 2009 17:13

                                                            « Ne changeons rien, ne bougeons pas.
                                                            On a 3 millions de chômeurs, mais le travail n’est pas trop taxé, n’est-ce pas monsieur Internaute ? »

                                                            Justement, si on taxait les importations au lieu de taxer les travailleurs on résoudrait deux problèmes d’un seul coup.


                                                          • Internaute Internaute 13 septembre 2009 09:23

                                                            Pendant que nos députés sont ravis d’augmenter la pollution et de mettre nos concitoyens au chômage, les chantres du mondialisme commenent à se rendre compte de leurs erreurs et à bouger.

                                                            Obama s’apprête à taxer à 35% les importations de pneus chinois car cela détruit des emplois aus USA. En France, que fait-on ? On continue à nous vanter les sirènes du mondialisme.

                                                            ---------------------------------------------------

                                                            Obama had until Sept. 17 – next week – to accept, reject or modify a U.S. International Trade Commission ruling that a rising tide of Chinese tires into the U.S. hurts American producers. A powerful union, United Steelworkers, blames the increase for the loss of thousands of American jobs.

                                                            The federal trade panel recommended a 55 percent tariff in the first year, 45 percent in the second year and 35 percent in the third year. Obama settled on slightly lower penalties – an extra 35 percent in the first year, 30 percent in the second, and 25 percent in the third, White House press secretary Robert Gibbs said.

                                                            "The president decided to remedy the clear disruption to the U.S. tire industry based on the facts and the law in this case," Gibbs said.


                                                          • Le matou 13 septembre 2009 18:32

                                                            « si on taxait les importations au lieu de taxer les travailleurs on résoudrait deux problèmes d’un seul coup. »
                                                            Justement le pétrole, le gaz et le charbon sont tous des produits importés. En plus en général de pays assez peu recommandables.
                                                            Sinon vous êtes pour la TVA sociale vous aussi alors ?
                                                            Parce que si on surtaxe strictement les importations, les pays surtaxés risquent de nous faire la réciproque... Pas sûr que ce soit très bon pour l’emploi en France.
                                                            Donc il vaut mieux du protectionnisme déguisé.


                                                          • Serge Serge 12 septembre 2009 11:28

                                                            De l’art de faire prendre des « vessies pour des lanternes » à la France d’en bas !

                                                            Hier sur C+ C.Lagarde a reconnu que la taxe carbone ( qui comme je l’ai déjà exprimé...même habillée de vert et baptisée carbone...reste UNE TAXE !!! ) provoquerait de « LEGERES INJUSTICES A LA MARGE » ( sic...et re-sic... ! ).
                                                            Par exemple dit-elle...« un couple avec deux enfants en rural,qui travaille en ville,qui se chauffe au fuel,pour lui,çà va être un peu plus compliqué... » ( admirez l’euphémisme !!! ).
                                                            L’ennui c’est que LA MARGE de Mme Lagarde occupe toute la page !!!


                                                            • Gary Gaignon Gary Gaignon 13 septembre 2009 19:06

                                                              J’agite cette pancarte, je proteste : « Taxe carbone ? Oh la conne ! »

                                                              Les priorités sont mal identifiées par ordre d’urgence : balayer chacun le pas de notre porte, d’un commun accord global ! Soit assainir à la source l’eau, l’air et le terre. Car les retombées des procédés industriels nous empoisonnent !

                                                              Il faut réformer en conséquence, très autoritairement puisqu’il cela est désormais nécessaire étant donné que les incitatifs ne fonctionnent pas, le système de production industriel, le plus grand responsable de tout.

                                                              Partant de là, le petit 40 % du mode de vie moyen et ordinaire qui est minoritairement la cause de la dégradation de notre écosystème planétaire, va y passer à son tour, mais pas au détriment des plus démunis.


                                                              • Le matou 14 septembre 2009 13:23

                                                                Il existe des disparités selon les régions, c’est vrai.
                                                                Cependant cela ne veut pas dire qu’il faille plus d’énergie pour se chauffer.
                                                                Les suédois qui connaissent des températures beaucoup plus froides qu’en France et pendant plus longtemps dépensent moins d’énergie pour se chauffer au m2 que les français, tout en ayant un confort (en moyenne) supérieur.
                                                                Mais il est vrai que les suédois ont instauré la taxe carbone il y a...19 ans.

                                                                Le but de cette taxe est justement d’inciter les entreprises (au sens large du terme) vertueuses. Améliorer la qualité de l’isolation des logements en est une.


                                                              • Le matou 14 septembre 2009 20:17

                                                                "il semble à vous lire que sa seule idée aujourd’hui est de mettre une taxe qui touchera les plus faibles et les régions les plus froides. Mais dans votre individualisme, vous vous en fichez.
                                                                C’est ça la France et ce n’est plus un pays où il fait bon vivre."
                                                                Ohlàlà on dirait que vous n’y voyez vraiment que du noir à cette taxe... C’est une taxe c’est sûr. Et elle n’est pas parfaite, c’est certain.

                                                                Les suédois se concentrent près des côtes, leur climat reste néanmoins plus froid que le climat français. Et la France a des vastes étendues forestières aussi (qui d’ailleurs augmentent) avec des essences qui produisent un excellent bois de chauffage. Ensuite je parlais de l’énergie pour chauffer les bâtiments, pas de l’origine de cette énergie. Les maisons suédoises consomment moins d’énergie pour leur chauffage que les maisons françaises, dans un climat pourtant beaucoup plus rigoureux. Quelque soit la source d’énergie que vous utilisez, une joule reste une joule.
                                                                Et puis un peu de volontarisme n’a jamais tué personne. D’ailleurs, avec le système de chèque vert, et même en habitant en Lorraine il y a des chances pour que vous profitiez plus du nouveau système en place qu’autre chose (cf. étude ADEME). Je vous mets le lien ici.
                                                                Alors je ne comprends pas cette opposition dès qu’on cherche à faire seulement évoluer la fiscalité en France. Il y a je vous assure des taxes beaucoup plus injustes et absurdes que la taxe carbone. Pourquoi perdre son énergie à lutter contre une taxe qui a au moins le mérite d’inciter l’économie à aller dans un sens plus vertueux et plus durable ?


                                                              • Pepe de Bienvenida (alternatif) 17 septembre 2009 19:09

                                                                Ouais, en attendant il faudra convaincre ce c...ard de Pascal Lamy

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès