• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Israël et la mauvaise guerre du Liban !

Israël et la mauvaise guerre du Liban !

Imaginez que l’organisation terroriste basque ETA enlève deux policiers français... Le lendemain, Jacques Chirac déclare la guerre à l’Espagne et envoie une escadrille de Rafales bombarder Madrid... On crierait au fou ! A juste titre...

Cette comparaison certes un peu osée, a le mérite de montrer l’absurdité de la stratégie israélienne. Ehoud Olmert pensait-il sincèrement qu’il allait anéantir le Hezbollah avec des raids aériens massifs sur Beyrouth ... ?

Au bout d’un mois de conflit, le bilan de l’opération s’avère désastreux ! 1000 morts (1/3 des victimes ont moins de 12 ans...), la quasi-totalité des infrastructures du Liban détruites, mais seulement 59 combattants du Hezbollah tués..., et les soldats israéliens toujours pas récupérés... Sans oublier les roquettes katioucha qui continuent de pleuvoir sur Haïfa, causant des pertes humaines non négligeables... Bref, un fiasco sur toute la ligne !

Ces derniers jours, selon l’expression consacrée, Tsahal "intensifie ses frappes". En règle générale, c’est le signe manifeste que rien ne se passe comme prévu... D’ailleurs, des divergences apparaissent au sein de l’Etat-Major et le général Dan Aloutz qui croyait à la supériorité de l’aviation a été mis sur la touche... ! Je ne suis pas un expert militaire, mais quel intérêt y-a t-il a pilonner les quartiers chrétiens ? Espoir que les chrétiens vont prendre les armes contre la milice chiite d’Hassan Nasrallah ? (avec le risque de replonger le Liban dans la guerre civile...). J’ai la désagréable impression que chez les dirigeants israéliens, il y a toujours eu des mauvais calculs qui, au final, se retournent contre l’Etat Hébreu !

En 1967, la troisième guerre israélo-arabe avait duré 6 jours... Israël avait écrasé l’Egypte, la Syrie et la Jordanie ! Aujourd’hui, Tsahal peine à vaincre quelques milliers de fanatiques ! Une telle déconvenue brise le mythe de son invincibilité. Au bénéfice du Hezbollah qui récolte les fruits de sa "résistance " et au détriment des régimes arabes pro-occidentaux, incapables d’effacer des décennies d’humiliation...Vraiment, dans cette affaire, Tel Aviv n’a pas le beau rôle. Comment justifier une cause juste (la lutte contre les terroristes) alors que des enfants meurent sous les bombes à Cana ? A l’opposé, les islamistes, soutenus par les droits-de l’hommiste européens, se parent de toutes les vertus...

Ne rêvons pas ! La résolution de l’ONU concoctée par la France et les Etats-Unis ne va pas stopper l’escalade du jour au lendemain. Je crains même une impasse... Car si les exigences du Premier Ministre libanais Fouad Siniora semblent légitimes (retrait immédiat de l’armée israélienne, libération des prisonniers, restitution des fermes de Chebaa) céder trop vide, c’est donner la victoire au Parti de Dieu !

Les Israéliens, par la faute des Américains se sont trompés de guerre. En outre, déclencher le conflit contre l’Iran (sans doute au printemps 2007...) sera beaucoup plus risqué !.En effet, pour frapper les sites nucléaires et éventuellement renverser les ayatollahs, Georges Bush aurait besoin de la neutralité bienveillante des pays arabes sunnites. Seulement le monde arabo-musulman considère désormais le cheikh Nasrallah comme un héros. Ce qui doit donner des sueurs froides à tous les leaders modérés de la Région. Enfin, si une force d’interposition s’installe au Liban, elle s’exposera à des terribles représailles de la part du Hezbollah dès le début des hostilités avec l’Iran...

Rendons-nous à l’évidence, Israël a perdu la bataille du Liban et la prochaine guerre contre les mollahs ne sera pas une partie de plaisir...


Moyenne des avis sur cet article :  3.98/5   (456 votes)




Réagissez à l'article

496 réactions à cet article    


  • Bonobo Bonobo 9 août 2006 11:54

    Pour que la comparaison avec ETA soit justifiée, il faudrait que certains membres d’ETA fassent partie du gouvernement espagnol...


    • Tristan (---.---.24.90) 9 août 2006 13:28

      Et il faudrait qu’ETA lance des centaines de missiles pendant des semaines pour que la comparaison soit valide. Ce n’est pas que les 2 soldats enlevés sur le sol israelien qui ont poussé l’armée israelienne à réagir, mais bien le harcélement des missiles hezbollahi.


    • Iokanaan (---.---.39.119) 9 août 2006 14:16

      alors prenez comme autre exemple celui de l’IRA qui aurait enlevé deux soldats britanniques comme il l’a fait à plusieurs reprises. Verrait-on le lendemain les Anglais noyer Dublin sous une pluie de bombes et mettre le pays à feu et à sang sous prétexte que l’IRA a une aile politique (le Sinn Fein) qui est représentée dans les insitutions irlandaises ?

      Même conclusion quant à l’absurdité, la barbarie, l’illégitimité et l’irrecevabilité absolue de l’acte.


    • Iokanaan (---.---.39.119) 9 août 2006 14:24

      D’abord il y a eu un enlèvement de soldats, le lendemain même le Liban était sous le feu militaire et les civils tombaient déjà par dizaines tandis que Beyrouth brûlait, et alors, seulement, le Hezbollah a répondu par les missiles, à travers des frappes graduées allant crescendo à mesure que le conflit s’enlisait. Les missiles étaient une réponse à un agression militaire première (donc réponse proportionnée bien que terrible et tragique), elle même étant une réponse à un ENLEVEMENT de DEUX homme engagés car SOLDATS. Je répète : ENLEVEMENT/MISE A MORT DEUX/PLUSIEURS CENTAINES (ET DESORMAIS PLUS D’UN MILLIER) MILITAIRES ENGAGES/CIVILS INNOCENTS

      Si les différences ne vous sautent pas aux yeux c’est que vous n’entendez rien à tout ce que le droit international a tenté de mettre sur pied depuis cinquante ans pour faire sortir si c’est possible la pratique de la guerre et les relations entres les pays de la barbarie à laquelle elle était jusqu’à présent coutumière.


    • Un_Type_Neutre (---.---.212.225) 9 août 2006 17:42

      Vous revez d’etre president de la republique, j’espere que ce n’est pas pour la France (rire). mais pour etre plus serieux je crois qu’un parti qui controle une parti du territoire, l’administre et y fait la loi n’est le cas de l’IRA. Je crois qu’au derniere nouvelle l’IRA n’a pas decreté la disparition de l’Etat d’Angleterre et poure finir Les Fermes de Chebbah une fois pour toute (arreté de dire n’importe quoi Lisez un peu les resolutions des nations unis ne font pas parti du Liban mais bien de la syrie.

      Cordialement


    • Dnys (---.---.44.41) 9 août 2006 18:22

      Y’aurait pas une confusion entre les rocket Qassam palestinienne et celle du Hezbollah ?

      Parcque je me souviens pas qu’il y ait eut des tirs de rockets du Hezbollah avant l’escalade le bombardement israelien.

      Ce n’est pas un démentis c’est une véritable question


    • (---.---.137.255) 9 août 2006 22:06

      @ Iokanaan @ Dnys

      Cela fait longtemps que des roquettes sont tirées sporadiquement depuis le sud liban. Mais depuis la ravageuse offensive israélienne les tirs de katiouchas sont devenus massifs et surtout pénétrent bien d’avantage dans le territoire israélien (ce ne sont plus des roquettes qui sont tirées mais des missiles). Cela fait aussi un moment qu’Israël s’abstient de réagir et désormais il a saisit le pretexte de l’enlèvement des soldats pour prendre des mesures qu’il espère définitives.


    • greg (---.---.224.203) 10 août 2006 00:26

      Le Hezbollah est entièrement responsable du déclenchement de cette guerre (huit soldats tués et deux enlevé en territoire israelien, ne pas le voir, c’est ne pas vouloir le voir et j’imagine pour des raisons obscures...à peine avouables...


    • Iokanaan (---.---.39.119) 10 août 2006 04:49

      « Vous revez d’etre président de la république, ». Pardon ?

      « je crois qu’au derniere nouvelle l’IRA n’a pas décrété la disparition de l’Etat d’Angleterre » ; Le Hezbollah n’a pas décrété la disparition de l’Etat d’Israël mais la résistance à l’occupation par Israël des territoires libanais dont il serait tout de même judicieux de rappeler qu’il en a occupé une partie importante en tout illégalité (comme c’est une habitude ça ne choque plus personne, hélas), de 1982 à 2000. Vous confondez Hezbollah, Hamas et régime iranien. Confusion fâcheuse s’il en est...

      « et poure finir Les Fermes de Chebbah une fois pour toute (arreté de dire n’importe quoi) » : je ne vois pas à quel moment est-ce que j’ai parlé de cela. Il semblerait que du début à la fin vous m’ayez mal compris parce que mal lu, en me prêtant des propos, des idées et des intentions qui ne sont pas les miens.


    • Iokanaan (---.---.39.119) 10 août 2006 04:50

      « Et les huits militaires tués en territoire israëlien en plus des deux enlevés, ce n’est pas une déclaration de guerre ça ???!!! »

      L’affirmation selon laquelle l’incident a eu lieu en territoire israélien est une hypothèse qui est très fortement sujette à caution en ce moment et seul le recul de l’Histoire nous dira ce qu’il faut en penser. En attendant ni vous ni moi ne pouvons décemment nous avancer à stipuler sur cette question. Pour l’instant, si l’on prend de la distance sur les possibles manipulations de l’information, lesdits soldats ont des chances non négligeables d’avoir été pris en territoire libanais, c’est à dire dans le cadre de ce que la convention de Genève appelle une violation de territoire et de l’intégrité d’un Etat par une nation étrangère (oui je sais que cette convention et tout le droit international sont ouvertement bafoués et piétinés par Israël depuis sa création mais ça n’est pas une raison pour ne pas rappeler de temps à autre que ça existe, le monde civilisé). Si des militaires de Tsahal se trouvaient en territoire libanais comme c’est pratique courante de la part d’Israël qui estime n’avoir de comptes à rendre à personne, et certainement pas à la loi internationale qui l’a vue naître et dont le respect seul garantit pourtant son existence même, alors c’est Israël (là encor rien de nouveau sous le soleil, une violation de plus ou de moins...) qui était hors la loi et l’acte du Hezbollah était un acte de police et de défense des frontières. Que l’on inverse la situation et que l’on imagine 8 membres du Hezbollah pénétrant en territoire israélien, ça paraîtrait normal à tout le monde que Tsahal les ait arrêtés et mis en prison (avec éventuellement échange de tirs et mise à mort de certains au cours de l’opération).

      « Je pense qu’Israël aurait même du s’en prendre directement au gouvernement libanais complice de ces crimes odieux !! » : je ne vois pas bien ce que vous appelez « crime odieux » au regard de la situation courante dans le coin. La mise à mort de plus de mille civils innocents et la destruction totale de tout un pays dans le déni le plus total de ses droits et de son intégrité tels qu »’ils ont été définis et s’appliquent à tout pays depuis 1945, c’est bien cela dont vous parlez n’est-ce pas ? Parce que l’enlèvement de 2 soldats et la mort de 8 autres, cela fait partie du quotidien dont Israël n’est pas en reste. Si ça n’est pas cela dont vous parlez et si pour vous 8 vies israéliennes (pas innocentes parce qu’engagées militairement qui plus est) pèsent plus lourd que 1000 autres qui ne le sont pas et si le massacre de ces 8 vies seul méritent le qualificatif d’ »odieux » alors que le massacre des 1000 se voit qualifié de « légitime », alors de nous deux il est certain que ça n’est pas moi qui mérite le plus les doux sobriquets dont vous m’affublez.

      « Continu de soutenir le Hezbollah t’es un salopard de petit facho !!!! [...] » ne pas le voir, c’est ne pas vouloir le voir et j’imagine pour des raisons obscures...à peine avouables... » Ah parce que sanctionner la barbarie de la politique agressive à la brutalité tyrannique d’Israël c’est forcément prendre parti fait et cause pour le Hezbollah, être secrètement un néo-nazi et vouloir la mort de tous les Juifs, c’est bien cela ? Vous devriez en parler à cette amie juive que j’ai mariée dans un kibboutz israélien dans l’année. Vous devriez aussi en parler à Esther Benbassa (http://www.lemonde.fr/web/article/0,[email protected],36-800111,0.html ), à Noam Chomsky (http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-798611,0.html ), à Norman Birnbaum (http://www.thenation.com/doc/20060814/is_israel_good_for_the_jews ), à Warchawsky, aux signataires de cet appel intitulé « Nous, Juifs contre les frappes d’Israël » (http://www.liberation.fr/opinions/rebonds/197729.FR.php ) et à tous ces Juifs ouvertement opposés à la barbarie de la politique israélienne d’une manière générale, à l’atrocité scandaleuse de ce qui se passe au Liban en particulier, et qui ne se privent pas de le dire ouvertement. Mais peut-être sont-ce là des juifs néo-nazis, qui sait ? On n’en est pas à une manipulation ni à une malhonnêteté intellectuelle prêt...

      Mais ne vous inquiétez pas, l’instrumentalisation mauvaise de l’antisémitisme et son association systématique à toute critique de la politique israélienne est un détournement idéologique bien connu, largement pratiqué par ceux qui, comme vous, soutiennent aveuglément la sauvagerie meurtrière en tentant d’étouffer et de faire taire la par la force toute critique et tout sursaut d’humanisme et de moralité qui entendraient l’empêcher de massacrer en paix sans qu’on vienne la perturber dans sa sinistre tâche. A cela je répondrai simplement que l’Histoire saura rendre justice et infamie à qui de droit et que quand on a une connaissance de cette dernière, on sait pertinemment que les procédés de procès et de condamnation à la volée tels que ceux que vous employez rappellent justement ces heures les plus sombres que votre critique de « salopard de facho » serait pourtant supposée dénoncer. En tout cas n’ayez aucun doute là-dessus : vous ne nous ferez plus taire très longtemps et les jours de vos petites manipulations et autres coups de force ou putsch idéologiques sont comptés. Et ce jour-là, vous aurez vous aussi des comptes à rendre au tribunal de l’Humanité au côté de ceux à qui la mémoire aura su redonner leur place véritable qui est celle de bourreaux et de fous sanguinaires que ce droit international mille fois bafoué nomme criminel de guerre et criminels contre l’humanité sur des critères légaux et judiciaires bien précis et bien définis qui ont déjà été plus que franchis. La vérité est en marche et vous n’y changerez rien. Et l’excès, la brutalité gratuite et injurieuse de vos propos montre bien qu’au fond de vous-même vous savez cela et que vous avez conscience que le bateau prend l’eau de toutes parts tandis que vous tentez d’en colmater quelques brèches dans l’hystérie et l’énergie du désespoir.


    • jo (---.---.213.178) 10 août 2006 19:26

      Sur le sol israélien !!!

      Elle est ou la frontière ? A Beyrouth ?


    • Serpico (---.---.244.109) 11 août 2006 22:57

      A Iokanaan

      Pas la peine de comparer avec l’IRA : israel l’a déjà fait mille fois : enlèvement de Libanais, bombardement du Liban, violation de l’espace et du territoire Libanais....

      Pourtant tout le monde trouve ça parfaitement normal et légitime.


    • zigourat (---.---.254.114) 12 août 2006 13:59

      Arrêtez de faire de la desinformation les « centaines de missiles » ont été lancées quand les Israéliens ont commencé bombarder le Liban.


    • Adolphos (---.---.59.170) 12 août 2006 14:03

      Ces missiles sont Iraniens, évidement (ce ne sont pas les pouilleux au chomage du hezbola qui peuvent se les payer, d’ailleur le Hb est au ordre de l’Iran, comme en leur temps Action Direct était au ordre de l’Union Soviétique.

      Ce qui manque aux Israelins, en faite, ce sont des B-52, carpet bomber, avec ca ils pourraient nettoyer vraiment bien la zone, sur des kilométres.


    • Nour (---.---.51.241) 12 août 2006 14:19

      Peut être que les missiles sont iraniens, que les gas du hezbollah, au chomage, n’ont pas de quoi se payer ces missiles mais pourquoi personne ne dit qu’Israel est soutenu (financièrement, militairement et politiquement) par les USA et les plus riches de ce monde... ?


    • akad (---.---.208.194) 12 août 2006 14:19

      à Adolphos

      Si le Hezbollah possède des missiles iraniens, alors il faut remercier l’Iran qui aide le Liban à se défendre.

      Israel reçoit les missiles des USA beaucoup plus sophistiqués et ne cesse d’exprimer sa trouille devant les missiles iraniens du Hezbollah.

      Le Hezbollah ne proteste même pas contre les missiles américains des israéliens.


    • Adolphos (---.---.59.170) 12 août 2006 14:23

      On ne peut pas comparer l’Iran et les USA, ca n’a tout simplement aucun rapport. Quand au libanais, être occupé par l’iran, ce n’est pas une preuve de liberté..

      En plus l’Iran est dans le collimateur des USA/ONU. Certainement une manoeuvre (les hezbo est aux ordres de l’iran) pour intimider Bush avant la fin du compte à rebour en vue de la guerre contre l’Iran.


    • akad (---.---.208.194) 12 août 2006 15:19

      à Adolphos

      L’Iran n’occupe pas le Liban et il n’y a pas de courant libanais qui dit le contraire.

      Je sais que l’Iran est dans le collimateur des USA depuis qu’il a cessé d’être son mercenaire.


    • marco (---.---.160.38) 13 août 2006 10:09

      Aux Israéliens, il n’arrive jamais rien. Ils vivent heureux et en sécurité, entourés de voisins charmants qui s’appellent Syrie, Hezbollah, Hamas. Ces braves gens ne feraient jamais de mal à une mouche.

      Mais comme l’Israélien a le fond méchant, il passe son temps à massacrer et à emprisonner les enfants des voisins.

      Le leader chiite Hassan Nasrallah est un héros au sourire si doux. Il vient juste de foutre le feu à la région, mais évidemment, c’est de la faute d’Israël. Israël n’est jamais agressé. Israël n’est jamais en danger. Israël a toujours tort.

      La cruauté ontologique de l’Israélien, au fond, est rassurante. Elle permet de mesurer à quel point on est du côté du bien, de la générosité, de l’irréprochable. Vous voulez qu’on vous trouve sympa et militant d’une gauche couillue et courageuse, portez un tee-shirt du Hamas à Paris-Plage.

      Que l’on critique les décisions du gouvernement israélien, qu’on juge les ripostes excessives ou non, c’est une chose. Et qu’on se donne au moins la peine de rappeler que le camp adverse - en l’occurrence de Hezbollah et sa jonction avec le Hamas - a aussi quelques responsabilités dans l’histoire.

      Pour les ambitions du Hezbollah - à savoir, fédérer pour le compte de l’Iran une grande force panislamiste - , une paix entre israéliens et palestiniens seraient une catastrophe.

      Ils font donc tout pour qu’une guerre fédératrice éclate, pendant laquelle l’Iran se hâtera d’achever son projet nucléaire. Qu’on parle de réalité, au lieu d’en taire sans cesse la moitié.arrêtons de qualifier le Hezbollah de « Fous de D.ieu » ou de « parti de D.ieu ». Les qualifier ainsi est une profanation supplémentaire du nom de D.ieu. En effet, ces gens du Hezbollah ont la haine de D.ieu puisqu’ils haïssent les enfants d’Israel, le Peuple de D.ieu, qu’ils haïssent la vie et vénèrent la mort, donc l’antithèse de D.ieu. Ils serait plus exact de les qualifier : « les Ennemis de D.ieu ». ou les fous du diable


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 14 août 2006 10:10

      Pour combattre une organisation politico-terroriste, Israël s’en est pris à un pays entier, à ses infrastructures et ses habitants, plus d’un millier de Libanais sont morts et la Suisse a protesté qu’Israël viole les conventions de Genève. Les dirigeants du Hezbollah et ceux de l’Etat hébreu devraient être traduits devant un tribunal international pour crimes de guerre. Tout le reste est littérature.


    • (---.---.123.22) 14 août 2006 10:51

      Les Libanais ont trop attendu avant de se soigner du Hisbollah, résultat le mal s’est répandu à tout le pays. Nous savons bien que les mauvaises herbes se répandent plus vite que les belles plantes et finissent par les mettre en danger. Les libanais auraient du réagir plus tôt.


    • (---.---.123.22) 14 août 2006 11:02

      « L’affirmation selon laquelle l’incident a eu lieu en territoire israélien est une hypothèse qui est très fortement sujette à caution en ce moment »

      L’ONU à laquelle tous les pays de la planète ont un représentant, ont approuvé à l’unanimité le contenu du texte de la résolution 1701, qui reconnait explicitement que les hostilités ont été ouvertes par le Hizbollah :

      « Se déclarant extrêmement préoccupé par la poursuite de l’escalade des hostilités engagées au Liban et en Israël depuis l’attaque du Hezbollah en Israël le 12 juillet 2006, qui ont déjà fait des centaines de morts et de blessés des deux côtés, cause des dégâts considérables aux infrastructures civiles et contraint des centaines de milliers de personnes a se déplacer à l’intérieur de leur pays »

      et que les SOLDAT ont bien été enlevés :

      « Soulignant que la violence doit cesser et soulignant dans le même temps qu’il faut remédier d’urgence aux causes qui ont donné naissance à la crise actuelle, notamment en obtenant la libération inconditionnelle des soldats israéliens ENLEVES » souce texte de la résolution 1701

      TOUS les pays, y compris les pays arabes (représentés par le Quatar) et le gouvernement Libanais. Tout le reste n’est qu’élucubrations d’adeptes du complot et de la désinformation (et comme pour le WTC, je ne doute pas que les sites ne manqueront pas de se développer dans ce sens pour se faire mousser).


    • isy (---.---.232.28) 14 août 2006 12:12

      Oui il s’agissait bien du sol ISRAElIEN a moins que pour vous il n’existe pas de sol Israelien ? Et que les juifs soit des martiens ? Sans quoi ceux ci se sont retiré unilatéralement du liban en 2000 à la frontière reconnue internationalement dupuis le vote par l’onu en 1948 de deux etat 1 Israel 2 la Palestine. Les un on accepté les autres pas et on connait la suite Faut pas croire tout ce qui disent les médias y a des livres d’histoire et des cartes Géographiques


    • isy (---.---.232.28) 14 août 2006 15:20

      Dans ce cas pratiquement tous les pays en conflit depuis et même durant la seconde guerre mondiale devraient etre traduits en justice.Mis à part la Suisse qui elle préfère quoiqu’il arrive garder le secret bancaire et gardez le pognons de tous les béligerants vainqueurs ou vaincus.Mais l’on entend ce genre de discours uniquement lorsqu’il s’agit D’Israel,vous avez dit bizarre comme c’est bizarre !


    • Laïd DOUANE Laïd DOUANE 15 août 2006 22:58

      Dans le cas du Liban, il n’y a pas lieu de savoir si Hezbollah a enlevé les deux soldats israéliens au deça ou au delà des frontières pour justifier ou non l’enlèvement. Jusqu’alors, Israël occupait toujours les fermes de Schebaa. Il est du droit des résistants d’enlever ou de tuer des soldats, je dis bien des soldats israéliens même au coeur de Paris. D’ailleurs, nous ne sommes pas loin de voir des scènes similaires dans l’avenir..


    • Abdel (---.---.35.125) 15 août 2006 23:09

      J’ai reutenu vote comentaire qui a tiré mon l’attention :

      par Laïd DOUANE (IP:xxx.x49.71.20) le 15 août 2006 à 22H58 Il est du droit des résistants d’enlever ou de tuer des soldats, je dis bien des soldats israéliens même au coeur de Paris. D’ailleurs, nous ne sommes pas loin de voir des scènes similaires dans l’avenir..

      Il fait comprendfr que ce son devoir tuer les mliltaires israareloiens en plein paris . ?


    • torah borahA (---.---.171.226) 17 août 2006 00:32

      A celui qui parle des B-52 : Israel, même avec son armada de matos n’a rien nettoyé dans la région....je crois même qu’il s’est barré pour ne pas être nettoyé...


    • bj33 (---.---.206.205) 9 août 2006 12:09

      A-t-on seulement une escadrille complète de Rafales ?


      • p (---.---.237.210) 9 août 2006 14:06

        non ! nous avons même pas d’escadrille complete de Rafale ... et je rapel que les 2 soldats qui ont été pris ont été attaqué à la roquette ou d ailleurs il ont perdu un tank et leurs soldats et une jeep . Donc l’action militaire est justifié d autant plus que le Hezbollah arcelait les positions israéliennes.


      • Dnys (---.---.44.41) 9 août 2006 18:25

        C’est d’ailleurs comme ca que les soldats et le tank se sont fait attaqué coté libanais de la frontière...


      • Dnys (---.---.44.41) 9 août 2006 19:01

        A propos de Chabaa, a l’onu la zone est syrienne, la Syrie d’un côté dit oralement que la zone est libanaise. Les libanais la revendique. Les Israéliens la squattent.

        Mais la Syrie ne fait pas de don sur papier de Chebaa, ce qui paralyse toute motion juridique à l’ONU.

        Pourquoi ?

        L’onu a une préoccupation toute particulière en ce qui concerne le droit international.


      • denis (---.---.158.189) 9 août 2006 12:12

        ISRAEL EST EN TRAIN DE SUBIR UNE MORT LENTE ET CETTTE AGRESSION CONTRE LE LIBAN EST EN TRAIN DE L’ACCELERER. que dieu enmene la paix dans ce monde diriger par des brutes.


        • (---.---.123.22) 14 août 2006 11:06

          « ISRAEL EST EN TRAIN DE SUBIR UNE MORT LENTE ET CETTTE AGRESSION CONTRE LE LIBAN EST EN TRAIN DE L’ACCELERER »

          N’ayez pas peur, ce n’est rien, changez de chaine et tout va s’arranger ...


        • Patrick Forges (---.---.75.121) 9 août 2006 12:41

          Très bonne comparaison !!

          J’espère simplement que certains journalistes français auront le courage de la reprendre pour montrer au monde entier l’absurdité de cette nième guerre d’Israel !!


          • (---.---.137.255) 9 août 2006 22:16

            faut pas exagérer ! Non seulement la comparaison est bancale, mais en plus dire énième, alors que suivant comment on compte Israël a fait deux ou trois guerres, faudrait (re)lire vos livres d’histoires et journaux.

            Pour ce qui est de l’absurdité par contre je n’ai rien à redire (je rappelle qu’au deuxième jour de son offensive l’armée israélienne annonçait publiquement qu’il lui était impossible de démenteler le Hezbollah).

            Citation d’un slogan du Groupe pour une Suisse Sans Armée : « If war is the answer the question must be fucking stupid ».


          • Daniel (---.---.2.10) 10 août 2006 15:20

            C’est la sixième guerre exactement contre les arabes (48-56-67-73-82-06). Sans parler que qu’Israel est tout le temps en guerre contre la palestine. On dirait que le role d’israel n’est autre que faire durer l’instabilité dans la région, région la plus riche en pétrole de toute la terre. C’est pourquoi les Etats-unis et les N.U. applaudiront à chaque massacre. Quelle injustice !


          • Torah borah (---.---.207.24) 9 août 2006 13:20

            @ Largo Winch

            Votre comparaison est effectivement à la fois osée et me semble-t-il incorrecte.

            Mais l’essentiel n’est pas là et vous avez parfaitement bien défini les enjeux réels.

            Il est certain qu’Israël a d’ores et déjà perdu ce conflit. Ce n’est pas moi qui l’affirme : c’est l’ensemble des observateurs Israéliens lucides.Du reste il ne faut pas avoir fait St.Cyr pour s’en apercevoir.Israél a réagi comme s’il s’agissait d’un conflit symétrique.

            Les objectifs premiers étaient bien entendu d’éradiquer le Heszbollah mais également de raviver les vieux clivages( et démons) communautaires du Liban.Lesquels clivages ne sont que le produit d’une veille stratégie Israélienne.

            Dans un autre post j’avais cité les mémoires de Moshé Sharett successeur de Ben Gourion. Ce texte est d’une limpidité totale que je me permets de le citer à nouveau (et je m’excuse auprès de ceux qui l’on déjà lu !)

            .......It is clear that Lebanon is the weakest link in the Arab League. The other minorities in the Arab States are all Muslim, except for the Copts. But Egypt is the most compact and solid of the Arab States and the majority there consists of one solid block, of one race, religion and language, and the Christian minority does not seriously affect their political and national unity. Not so the Christians in Lebanon. They are a majority in the historical Lebanon and this majority has a tradition and a culture different from those of the other components of the League. Also within the wider borders (this was the worst mistake made by France when it extended the borders of Lebanon), the Muslims are not free to do as they wish, even if they are a majority there (and I don’t know if they are, indeed, a majority) for fear of the Christians, The creation of a Christian State is therefore a natural act ; it has historical roots and it will find support in wide circles in the Christian world, both Catholic and Protestant. In normal times this would be almost impossible. First and foremost because of the lack of initiative and courage of the Christians. But at times of confusion, or revolution or civil war, things take on another aspect, and even the weak declares himself to be a hero. Perhaps (there is never any certainty in politics) now is the time to bring about the creation of a Christian State in our neighborhood. Without our initiative and our vigorous aid this will not be done. It seems to me that this is the central duty - for at least one of the central duties, of our foreign policy. This means that time, energy and means ought to be invested in it and that we must act in all possible ways to bring about a radical change in Lebanon. Sasson ... and our other Arabists must be mobilized. If money is necessary, no amount of dollars should be spared, although the money may be spent in vain. We must concentrate all our efforts on this issue........ This is a historical opportunity. Missing it will be unpardonable. There is no challenge against the World Powers in this ........Everything should be done, in my opinion, rapidly and at full steam.

            Et voici ce que dit Sharett à propos de Dayan

            according to him [Dayan] the only thing that’s necessary is to find an officer, even just a Major. We should either win his heart or buy him with money, to make him agree to declare himself the savior of the Maronite population. Then the Israeli army will enter Lebanon, will occupy the necessary territory, and will create a Christian regime which will ally itself with Israel. The territory from the Litani southward will be totally annexed to Israel and everything will be all right. If we were to accept the advice of the Chief of Staff we would do it tomorrow, without awaiting a signal from Baghdad.

            Je me répète encore : quel est l’intérêt tactique pour Israël de détruire toutes les infrastructures, des quartiers entiers d’habitation ? Aucun. En revanche, il y avait un intérêt stratégique à rendre le Hezbollah responsable de ce carnage et du recul de dix ans pour le Liban. Il y avait un intérêt d’espérer la mise en place d’un gouvernement « fort » et plus en ligne avec les intérêts Israël -EU.

            Apparemment ce n’est pas le cas. (Mais cela peut toujours venir...)

            Il est absolument indéniable que les évènements récents ont fourni au Hezbollah plus de nouvelles recrues qu’au cours des dix dernières années.

            Les faits son têtus : Le Hezbollah est une composante de la société Libanaise.L’on peut argumenter sans fin sur leur caractère terroriste ou non (je fais largement confiance aux « pollueurs » des deux camps pour s’en charger.....)

            Ironie du sort, le Hezbollah tire l’origine de son existence de l’occupation du Liban Sud par Israël , l’occupation de Beyrouth en 82 (opération paix en Galilée) et plus particulièrement de l’opération « les raisins de la colère » (de sinistre mémoire) en 96.Le soutien massif d’Israël au commandant(chrétien) Saad Haddad au sud Liban n’a fait qu’exacerber les tensions et le renforcement du Heszbollah.N’oublions pas non plus que le but clairement avoué d’Israël a été de tous temps, d’implanter un gouvernement phalangiste maronite dirigé par Béchir Gemayel.

            Il est incontestable que le Heszbollh est d’inspiration Iranienne mais il serait totalement illusoire de croire qu’il s’agit d’une « fabrication « Iranienne. Les populations Chiites (parents pauvres du Liban) se sont naturellement tournées vers ce qui leur apparaissait comme unique source de soutien.(après la révolution Islamique en Iran )

            Ce rappel historique pour démontrer que tout cela n’a pas commencé un beau matin de Juillet 2006 par l’enlèvement de deux soldats Israéliens....Allons donc !

            Le facteur déclenchant est l’émergence de l’Iran comme puissance régionale et ses ambitions nucléaires.Bien sûr que l’Iran par Syrie interposée arme le Hezbollah. Quoi de plus normal ? Israël se fournit aux E.U. ...Pourquoi l’un et pas l’autre ?

            La question n’est absolument pas là.La question est de savoir quand les E.U. s’arrêteront par Israël interposé de vouloir modeler la région et d’interférer au gré de leurs intérêts communs.

            Ce que les grands stratèges neocons n’ont toujours pas compris c’est qu’au moyen Orient il ne suffit pas d’acheter les régimes et les adouber pour en faire des démocraties.Car lorsque la véritable démocratie s’exprime elle se retourne aussitôt contre le pouvoir en place et ses sponsors.


            • Sam Paris (---.---.225.124) 9 août 2006 16:38

              Votre analyse n’est pas très loin de la vérité, seulement un peut courte de vue ou souffrant d’un léger strabisme, et pour compléter votre analyse je vous invite à lire cet article du Monde d’aujourd’hui et celui-ci « Une guerre à gagner à tout prix ». J’ai bien peur que ces articles ne vous plaisent pas mais ils apportent un point de vue un peu différent du votre.

              Ceux qui aujourd’hui refusent de voir que cette bataille du Liban est une étape dans les vues du Nouveau Moyen Orient de l’Iran afin d’imposer sa suprématie sur les états musulmans modérés de la région, sont les mêmes que les pacifistes 1936/38 qui ont signé les accords de Munich à l’origine de la deuxième guerre mondiale.

              Vous pouvez bien sûr ne pas être du même avis que moi mais, vous comme moi, devront malheureusement en subir les conséquences, sauf que moi, je vous aurait prévenu.

              Cordialement.


            • ZEN zen 9 août 2006 17:32

              Torah B., comme d’habitude tu as une version trés informée et équilibrée des choses.Merci pour tes analyses qui, sur certains points recoupent celles du libanais GEORGES CORM.On y gagne toujours en clarté à mettre les situations en perspective historique...

              Ce matin, à France-Inter, j’ai entendu que le commandant des forces israëliennes au Liban Sud allaient être « remplacé », car jugé trop timoré dans l’action à mener. Cela en dit long sur ce qui se prépare...


            • ZEN zen 9 août 2006 17:49

              Le texte du Jérusalem Post auquel se réfère Sam Paris ,sans le dire, est évidemment un texte de propagande officielle(Jerusalem Post). Quant à l’article de Lelouche, il n’est pas dénué d’intérêt, mais il reflète les positions atlantistes bien connues de l’auteur.

              La position du Monde sur le conflit est affligeante, renvoyant dos à dos les deux parties,dans une attitude « jésuitique » qui trahit ses choix éditoriaux, ne voulant déplaire à personne. Abonné depuis 1972(!),je ne vais pas tarder à quitter le « club »


            • Dagg (---.---.11.114) 9 août 2006 18:27

              @Sam Paris,
              Vous écrivez :

              Ceux qui aujourd’hui refusent de voir que cette bataille du Liban est une étape dans les vues du Nouveau Moyen Orient de l’Iran afin d’imposer sa suprématie sur les états musulmans modérés de la région, sont les mêmes que les pacifistes 1936/38 qui ont signé les accords de Munich à l’origine de la deuxième guerre mondiale.

              Je ne répondrais que par une citation toujours d’actualité « Vers l’Orient compliqué, je partais avec des idées simples ».

              Et merci d’avoir mis en valeur le point de vue de P. lellouche, qui a déjà pu nous démontrer la rigueur de son raisonnement lorsqu’on l’entendait sur tous les medias « promouvoir » la deuxième guerre du Golfe.


            • Torah borah (---.---.207.24) 9 août 2006 20:10

              @ sam

              Merci pour votre commentaire. Je connais parfaitement l’article de Mr.Lelouche.Il se fait que de par mes obligations professionnelles je parcours plus de quinze quotidiens par jours.Par ailleurs je suis un abonné au Monde (papier) que j’apprécie énormément.

              Donc la question n’est absolument de savoir si je lis uniquement ce qui me fait plaisir.Au contraire je me forge une opinion en confrontant TOUTES les opinions.

              Je connais les opinions de Mr.Lellouche que je respecte. En soi je serais assez atlantiste mais pas à n’importe quel prix.C’est en cela que je me différencie de lui.

              La politique Moyen Orientale du gouvernement américain actuel est non seulement un non sens absolu mais une grande source de danger.Par ailleurs il se fait que je suis très attaché à la vérité et je trouve cette notion de « mensonge noble »(belle invention Straussienne !)totalment insupportable.

              Question d’éducation !

              Si je me suis donné la peine de citer quelques extraits des mémoires de Sharett ce n’est pas pâr anti sémitisme comme vous me l’avez sous entendre l’autre jour.Ma femme est Française d’origine juive.( vous me direz sans doute qu’elle a des tendances maso..)J’avoue que votre accusation m’avait peiné car vous ne m’aviez pas donné l’impression d’être un « pollueur » ;

              J’ai simplement voulu démonter que le Liban est une veille obsession pour les Sionistes et qu’il faut resituer les évènements actuels dans ce cadre.

              En ce qui concerne l’Iran je serais ravi d’en débattre avec vous car il se fait que j’ai vécu de nombreuses années dans ce pays( jusqu’à une date récente) que je crois connaitre assez bien.(enfin mieux que la moyenne)

              Cordialement,

              P.S. Merci quand même pour l’avertissement !


            • aramall (---.---.163.8) 9 août 2006 21:02

              Très pertinente analyse, étayée de plus par des faits historiques incontestables.


            • karg se (---.---.239.55) 10 août 2006 11:18

              la différence entre l’iran de 2006 et le reich de 1936 c’est que le régime actuel en iran est un peu à bout : abstention énorme aux élections, corruptions des molas qui ont perdu toutes crédibilités et autorités, jeunesses très occidentalisé (60% ont une bonne opinion des USA, le journaliste qui a publié ce sondage à fait de la prison) Ca n’a rien à voir avec le Reich qui était en pleine préparation de la guerre, avec une population chauffé à blanc.


            • ali (---.---.56.222) 13 août 2006 01:53

              essayez d’écrire des textes plus courts si vous voulez servir votre cause


            • Bertrand Damien Bertrand Damien 13 août 2006 11:32

              Ah, enfin un commentaire éclairé.

              Il rappelle que Israel, comme n’importe quel autre pays, mais tout particulier lorsqu’en état de conflit, développe des stratégies à long terme d’influence géostratégique. Avec toujours la même vaine arrogance : l’idée que l’on peut manipuler ses voisins pour servir ses propres intérêts. Alors que cela finit toujours par se retourner contre soi.

              Mais il y aura toujours des apprentis sorciers, militaires et politiques. C’est leur raison d’être. C’est leur folle vanité.

              Le Hezbollah est de fait bien une création d’Israël, la conséquence d’une destruction systématique du Liban économique, social et politique. Le Hezbollah est né sur le champ de ruine laissé par Israël.

              Quant à montée du Hamas en Palestine, c’est là une création volontaire de Israël, telle que rapportée par un ancien Colonel des services secrets Israëliens. Les durs de la droite Israëlienne au pouvoir ne voulaient pas d’un Etat Palestinien. Le meilleur moyen d’éviter cet Etat consistait à promouvoir une gouvernance ultra de l’Autorité Palestinienne, qu’il serait aisée de qualifier de terroriste. Comme ça, facile de dire qu’on ne négocie pas un état Palestinien avec des terroristes, avec la bénédiction de Bush.

              Israël récolte ce qu’il a semé. Une longue marche suicidaire vers le chaos, comme je l’écrivais à mon amie Daphna, israelienne de Tel Aviv.

              Ah, oui, je le dis tout de suite pour les habitués du terrorisme intellectuel qui vont vouloir me qualifier tout de suite d’antisémite et etc : je connais très bien Israël, j’y ai de très bons amis (dont certains pensent comme moi), et je suis employé par une société Israëlienne. Et je pense à un excellent ami, Nir, qui vit à 10 km de cette frontière Libanaise, petit havre de paix il y a quelques années, lorsqu’un Premier Ministre Israëlien avait eut le courage d’une vraie stratégie de paix.


            • ZEN zen 13 août 2006 12:02

              @ Damien

              « Israël récolte ce qu’il a semé »

              Excellente synthèse, Damien, dénuée de passion et invoquant l’histoire, les faits pour rendre compte du présent. C’est vrai que les faucons israëliens (je n’emploie pas à dessein le mot « juif », trop connoté et sources de polémiques vaines)se sont employés à rendre la paix impossible.

              Il est trés facile, par ex, de trouver des preuves que Sharon a oeuvré à une certaine époque à favoriser (non pas à créer) et même à financer des tendances extrêmistes palestiniennes, pour disqualifier celles qui étaient favorables à un processus de paix et rendre quasi impossible toute vélléité de formation d’un quelconque Etat palestinien.

              Cette politique de pompier pyromane, extrêmement machiavélique, avec la bénédiction du « Parrain » US ne peut mener qu’à l’échec...

              Encore une fois, pour les lecteurs de mauvaise foi ,qui ne vont pas manquer de réagir avec leurs seules passions aveugles comme « arguments », l’énoncé de ces faits n’est pas de l’antisémitisme, ou alors beaucoup de Juifs que je connais et qui partagent ces analyses seraient antisémites !...


            • akad (---.---.212.226) 13 août 2006 12:54

              @ Bertrand Damien

              Je suis en partie d’accord avec vous, toutefois je voudrais rajouter que le Hezbollah et le Hamas restent des mouvements de résistances et non des terroristes.

              Hamas et le Hezbollah restent de loin plus humains que la plupart des occidentaux qui les accusent de terrorisme, mais qui ne font rien pour sauver les civils palestiniens et libanais de la barbarie israélienne.

              Puis l’humanisme de ces deux formations parait clairement à travers les services sociaux qu’ils offrent à leurs sociétés.


            • Bertrand Damien Bertrand Damien 14 août 2006 10:56

              Mouvements de résistance, ou terroristes ? Les mouvements de résistance, tels qu’on les connaissait en Europe pendant la 2ème guerre mondiale, ne tuent jamais délibérémment de civils innocents, sauf par accident. Dans le cas contraire, c’est du terrorisme.

              Pour ce qui concerne les oeuvres sociales du Hezbollah, c’est à la fois une vraie préocupation empathique d’une communauté (ne chercheriez-vous pas, dans cette situation, à aider vos frères et vos soeurs dans le besoin ?), mais aussi, et surtout, un dessein politique visant à convaincre les plus démunis que seul le Hezbollah peut faire quelque chose pour eux. On achète les gens à coups de dollars investis par l’Iran... qui lui, n’en a absolument rien à faire des pauvres Libanais Shiites. L’Iran poursuit d’autres objectifs.

              Si Israël n’avait pas détruit les infrastructures du Liban, un gouvernement démocratique légitime aurait pu de lui-même développer ces hopitaux, démontrant alors que le Hezbollah, parti de Dieu extrémiste et dangereux, n’est pas le seul recours des démunis.

              Oeuvres sociales ou pas, le Hezbollah est intrinsèquement, comme tous les partis « au nom de Dieu », une belle saloperie d’arriérés psychopathes qui prone la Charia et rabaisse les femmes au rang d’esclaves. Entre autres joyeusetés.


            • franck (---.---.20.46) 9 août 2006 13:52

              Pas d’accord. Une fois les combats arrêtés et le calme revenu, le hezbollah réfléchira à deux fois avant d’envoyer des missiles ou d’enlever des soldats. On ne reviendra pas à la situation antérieure, ça ne peut être que positif pour Israël.

              De toute manière, le hezbollah ou le hamas ne comprennent que la manière forte, ce n’est que contraint et forcé qu’il peuvent mettre un peu d’eau dans leur vin.

              quant à la comparaison avec l’ETA, elle n’est pas osée mais erronée.

              Comparez plutôt avec une situation où l’ETA ferait partie du gouvernement espagnol, occuperait militairement le nord de l’Espagne et lancerait des roquettes et attaques à longueue de mois sur les villes et villages français. Et bien sûr le 1er ministre espagnol qualifierait tout ça de résistance... comme ça se passe au liban.


              • (---.---.200.172) 9 août 2006 14:55

                Tiens Franck, j’ai un film à te montrer...

                http://video.google.fr/videoplay?docid=-6604775898578139565

                Regarde le et dis moi après de quel côté se sittue la barbarie et la désinformation.


              • faxtronic (---.---.127.45) 9 août 2006 15:21

                et dans ce cas-la franck, je me porterais volontaire pour faire un nettoyage ethnique en Espagne (d’ailleurs dans ce cas je serais pas contre un nettoyage ethnique preventif contre les basques et les catalans). Mais est-ce que cela sera bien vu par l’opinion mondiale ? Est-ce que ma victoire militaire ne deviendrait pas une defaite politique ?


              • paslyon (---.---.46.23) 9 août 2006 16:37

                g commencé à regarder cette vidéo mais je n’ai pas pu aller jusqu’au bout


              • Sam Paris (---.---.225.124) 9 août 2006 16:59

                Juste une question : Qui ont mis les palestiniens dans des camps ?

                Et une autre : Qui à refusé de les laisser habiter les maisons fournies par les organisations caritatives de l’ONU pour qu’ils restent parqués dans ces camps ?

                Et pour finir qui les ont éduqués dans la haine et le djihad et surtout pourquoi ?

                Sur quoi vouliez-vous que cela débouche ?

                Aujourd’hui 1.2 millions de palestiniens musulmans vivent en Israel et sont représentés au parlement israélien, ce sont ceux qui sont resté à la demande de l’état israélien, à ce que je sache ils ne vivent pas dans des camps contrairement à ceux qui ont écouté les dirigeants arabes de 1948 et qui, pour finir, les ont entassés dans des camps


              • victorinox (---.---.221.221) 10 août 2006 01:48

                jusifier des erreurs présentes par des erreurs passées ne nous fait pas avancer vers la paix

                et n’est ca pas ce que nous voulons tous ?

                (à part ceux « élevés dans la haine et le djihad » bien sûr... (cela justifie de les tuer tous ? sont-ils TOUS élévés de la même façon ? « les palestiniens » se valent-ils TOUS ? et si oui n’est ce pas là l’idée de base de ce que l’on appelle le RACISME ? ))


              • karg se (---.---.239.55) 10 août 2006 11:20

                tu oublie les massacres imputé à certaines milices israeliennes, rumeurs ou réalité, les gens ont préférer fuir plutot que de vérifier par eux même


              • isy (---.---.232.28) 14 août 2006 15:44

                Faux archi faux .Comment ce fait il que 56 ans après malgrès les petros dollars ils soient toujours dans des camps au liban et qu’i ne peuvent recevoir la nationalité libanaise et à part rammasser les poubelles il ne peuvent excerser aucun métier valable en dehors du camps ? Les Palestiniens sont les seuls a garder de pere en fils le statut de réfugier.J’étais moi meme réfugié de l’onu J’ai aujourd’hui une nationalité ainsi que mon fils le jour ou vous comprendrez et admettrez qu’Israel n’est pas responsable de tout, un grand pas sera franchi prenez une mape monde et regardez 21 pays arabes Israel grand comme un timbre poste celui qu pretend qu’il s’agit d’un problème de territoire n’y connait rien


              • Yves (---.---.66.208) 9 août 2006 13:52

                Bonjour ,

                - Ce qui est parfaitement absurde ... , c’est l’arrogance de la junte israélienne à poursuivre son offensive aveugle ... , alors que le Hezbollah est prêt à déposer les armes pour laisser la place à l’armée régulière libanaise ( qui , elle aussi , est l’objet d’attaques israéliennes ... ) et appliquer le plan de paix voté à l’unanimité par le Gouvernement libanais , notamment les deux ministres du Hezbollah ...
                - Ce qui est grotesque ... , c’est de continuer à mentir grossièrement pour affirmer que la SYRIE ( dictature laïque au sein de laquelle chrétiens et musulmans vivent harmonieusement ) serait impliquée dans le soutien des talibans ou d’Al Quaïda ( création de la politique américaine en AFGHANISTAN ... ) , alors que c’est bien le pays du Proche Orient qui s’est illustré par une lutte féroce contre les islamistes armés sur son sol dans les années 1980 ... ( pour rappel , le massacre de Hamat : 30.000 morts ... ) , ce qui a été reconnu par une délégation du parti démocrate américain venu en SYRIE en 2002 , acceuillie par Bachar EL ASSAD ...
                - La Ligue Arabe , par la voix du ministre des affaires étrangères du QATAR , vient de déclarer :
                - « ... Ce qui se passe va semer les germes de la haine et de l’extrémisme dans la région et donner raison à ceux qui ont l’impression que la Communauté internationale ( représentée par l’O.N.U. ... ) prend parti et manque d’équité dans ce conflit ... »
                - Et , sauf erreur , c’est bel et bien une solidarité qui est en train de se constituer dans le monde musulman modéré ( faisant abstraction des différentes écoles religieuses ... ) contre l’hégémonie américaine ...
                - Ce qui est grotesque , c’est d’amalgamer le Hezbollah aux talibans ... alors que , dans une interview d’aujourd’hui - 9 août 2006 - au journal financier « La Tribune » ... , Georges CORM ( ancien ministre des finances du LIBAN de 1998 à 2000 et spécialiste du Proche Orient , consultant auprès de banques centrales ... ) , déclare notamment :
                - « ... Je suis assez péssimiste sur le court terme , tout en ayant confiance dans la capacité libanaise à vaincre les circonstances les plus tragiques . Cependant , la solidarité très forte sur le terrain entre tous les libanais pour faire fasse à l’agression israélienne , ainsi que le large consensus sur le plan de paix proposé par le Gouvernement pour accompagner le cessez-le-feu , est de bon augure ... »
                - Georges CORM souligne aussi :
                - « ... le courage de la croix rouge libanaise et de nombreuses O.N.G. de toute obédience , l’ouverture des écoles dans les régions chrétiennes par le général AOUN pour accueillir les réfugiés , la mobilisation des évêques maronites en faveur des réfugiés du sud du pays ... »
                - Georges CORM qui , au passage , évalue le coût à ce jour des destructions de Tsahal à 3,5 milliards de dollars ... et dénonce la politique de l’ancien premier ministre Rafik HARIRI , basée sur la CORRUPTION et l’ENDETTEMENT , avec des profits concentrés sur les secteurs foncier et financier ainsi que le tourisme de luxe ... , au détriment de l’agriculture et de l’industrie ou des services à forte valeur ajoutée et d’une économie plus équilibrée entre toutes les régions du pays ...

                - Conclusion = il serait temps que les « hybrides de Joseph McCARTHY et de Dupont-Lajoie » , qui composent le « Gouvernement américano-israélien » ... remballent leur arrogance et leur connerie et viennent à la table des négociations ... pour établir une paix durable qui ne peut être fondée que sur le respect mutuel entre peuples et religions des Proche et Moyen Orients ... , sans qu’on leur impose les vues de la C.I.A. et du Pentagone et leur cortège de saloperies ... ( tels les talibans et Al Quaïda ... )


                • Malkut (---.---.130.228) 9 août 2006 14:50

                  En ce qui concerne la Syrie, Je suis assez d’accord avec Walid Joumblatt, qui considère que Olmert et El Assad se sont mis d’accord, de manière plus ou moins formelle et directe.

                  El Assad avait promis de détruire le Liban s’il en était chassé. C’est chose faite. Ils agitent des menaces d’entrer en guerre, mais moi je rigole. J’ai vu l’armée syrienne de près, sa DCA, ses chars, ses troupes, ses avions : c’est une catastrophe. Leurs chars rouillés seraient dégommés en 2 heures par les apaches israéliens. Leur aviation est constituée essentiellement de Mig-23 des années 70, qui, je pense, n’aurait même pas le temps de décoller pour se faire abattre. La DCA a 20 ans, elle ne tiendrait pas une heure face aux missiles anti-radar israéliens (une spécialité locale).

                  En plus, je doute de la solidité du pouvoir, si les américains décidaient de le faire tombé se serait facile. Sauf que... les frères musulmans sont en embuscade, ceux là même qui ont déclanché l’insurrection de Hama en 82. Même situation en Egypte, P.J. Buchanan, un conservateur américain, décrit la pitoyable situation internationale des américains :

                  (Publié le 3 juillet 2006, dans The american Conservative, Time for an “Agonizing Reappraisal”)

                  “In Egypt, Hosni Mubarak, whom our secretary of state was only recently snubbing for undemocratic behavior, now appears again to be persona grata as our only alternative to the Muslim Brotherhood. Yet the Egyptian president scarcely seems chastened. His judges just confirmed a five-year jail sentence for his democratic opponent Ayman Nur, and his regime just ordered the International Republican Institute of John McCain to cease operations in Egypt.”

                  D’après lui, le soutient à Moubarak serait la seule alternative américaine pour lutter contre les frères musulmans, et il se pourrait bien que la situation soit la même avec le pouvoir alaouite en Syrie. Dès lors, on ne s’étonnera plus du soutient assez incroyable des frères musulmans pour le Hezbollah (incroyable car le Hezbollah est chiite, bien sûr).

                  Plus intéressant encore, Joumblatt évoque Al Qaida : (Al-Mustaqbal TV 29 juillet 2006.)

                  « [Syrian President Bashar Al-Assad] will desperately try to bring Lebanon to a state of anarchy, if he can. I remember that two weeks ago or more, he said that Lebanon has become a base for Al-Qaeda. In other words, there is a possibility that if his efforts to reach a settlement and to get closer to America fail, he might send to Lebanon - just like he sent to Iraq - the so-called ’martyrdom-seekers,’ whom I call ’suicide bombers,’ because they killed without discriminating between American soldiers, Shiites, Sunnis, and Christians. They made no discrimination. He might do this. He sent a messenger to Saudi Arabia, four days before going there himself. This messenger, a high-ranking officer, said to one of the princes, in charge of internal security in Saudi Arabia : ’We fear that you will suffer terrorist attacks. If you want, we can help you.’ That is regarding Al-Qaeda... In other words, he threatened them indirectly. »

                  Ne nous y trompons pas. Joumblatt ne considère pas Al Qaida comme une organisation terroriste purement syrienne, mais il ne croit tout simplement pas à l’existance d’Al Qaida. Il voit ça comme une sorte de marque (commerciale), qui couvre les coups tordus des services secrets tantôt américains, tantôt syriens, ou de n’importe qui d’autre. Les attentats suicides « d’Al Qaida » seraient perpétrés par des simples d’esprits lobotomisés par quelques services, pour servir des buts politiques. La question de la religion n’y serait que très accessoire, simplement elle attirerait les « gogos ».


                • Sam Paris (---.---.225.124) 9 août 2006 17:06

                  ...allez donc prier pour votre idole Fidel Castro au lieu de vous laisser aller à cet incontinence verbale digne de Staline. Ce sera sûrement plus productif...


                • Malkut (---.---.130.228) 9 août 2006 18:01

                  Sûrement plus productif que votre commentaire, quoi qu’il arrive...


                • Mahamat Seid Abazène Seid (---.---.85.2) 9 août 2006 13:55

                  Votre article est vraiment intéressant. Il y a une rectification à faire cependant si je crois bien mes instincts. Israël n’est-il pas aussi victime d’une politique dont il tient pas les rennes ? Il me semble qu’elle cherche en vain le cessez le feu que bloquent les américains pour quelle raison on ne saurait exactement le dire. De l’assassinat des soldats de l’ONU au pilonnage des quartiers chrétiens en passant par les massacres des enfants dont celui de Canan et les déclarations du Ministre de la Justice quant au Sommet de Rome, jugé comme un feu vert donné à Israël pour masacrer impunément, il y a fort à parier qu’Israël cherche en vain à ce qu’on lui impose un cessez-le-feu que lui refusent les américains.

                  Je pense que cette guerre, qui ressemble très exactement à celles de l’Afghanistan et de l’Irak, est américaine dans le même sens que ces derniers accusent le Hezbollah d’agir en lieu et place des iraniens. Ce qui choque dans tout cela c’est l’honneur de l’Amérique qui s’en trouve réellement confondu. Première puissance mondiale, membre du conseil de sécurité, on comprendrait très mal son attitude consistant à maintenir et soutenir un massacre injustifiable d’innocents pour seulement détruire un parti de Dieu, reconnu populaire. Va-t-on contre la démocratie qu’on cherche à imposer ? Voilà un dilemme qui explique bien la politique incompréhensible des Etats-Unis.

                  Votre comparasion avec les basques est cependant exagérée. Je ne vois pas la France réagir de la sorte même si elle soutenait amèrement Israël. Je ne pense non pas plus qu’Israël le fasse de son plein gré. Elle vient de dire et les faits le prouvent encore plus que dans cette crise du proche orient, elle est aussi une malheureuse victime. Dans tous les cas, elle doit se mordre les doigts d’avoir donné une si grande victoire au Hezb Allah. J’utilise ici une appellation très appréciable de l’ex ambassadeur israélien qui ne prononce pas Hezbollah mais Hezb Allah pour ne pas dénaturer les nom de Dieu. Les Juifs et les musulmans sont si proches mais distanciés par une politique qui n’est pas la leur.


                  • Malkut (---.---.130.228) 9 août 2006 13:58

                    « Ces derniers jours, selon l’expression consacrée, Tsahal « intensifie ses frappes ». En règle générale, c’est le signe manifeste que rien ne se passe comme prévu... »

                    C’est d’autant plus manifeste que les américains ont du envoyer des bombes de toute urgence après épuisement du stock...

                    Pour l’expression consacrée, c’est bien vu.

                    Il y a aussi « Tsahal étend son offensive terrestre », bien qu’ils se battent toujours sur la frontière ou presque. Les journalistes ont d’ailleurs du mal avec la géographie, notamment EuroNews situait Marroun-ar-ras à cinq kilomètres alors que ce patelin est à 500 m de la frontière.

                    Mais mon expression préférée, c’est « les quartiers Sud de beyrouth, bastion du Hezbollah ». Histoire de dire que la destruction systématique des bâtiments d’habitation, qui rentre parfaitement dans la catégorie des crimes de guerre, serait moralement acceptable car les civils qui les habitent sont des « terroristes » en puissance...


                    • Patrick Forges (---.---.75.121) 9 août 2006 14:27

                      Enfin quelqu’un qui parle de « crimes de guerre » !!!

                      Espérons seulement portera ses fruits, pas comme pour Sabra & Chatila !!


                    • (---.---.112.132) 9 août 2006 15:39

                      Une guerre n’est-elle pas censé engager (et donc potentiellent tuer) plus de militaires que de civils (que, de manière très allusive nous avions pris l’habitude d’appeler « dommages collatéraux ») ? Sinon, cela ne s’appelle-t-il pas un massacre ? Entre la peste (attentats sucide) et le choléra (bombes « intelligentes » ceintes de messages au beau milieu de quartiers d’habitation), il est difficile d’en sortir du bien et du mal....


                    • Malkut (---.---.130.228) 9 août 2006 16:03

                      Le problème n’est pas là. Le problème est que la destruction d’infrastructures civiles sans intérêt militaire est proscrite par le droit international, et s’appelle un crime de guerre. L’attaque indiscriminée de civils (la bombardement à l’aveuglette) s’appelle un crime de guerre. L’utilisation de bombes au phosphore dans les conditions dans lesquels elles sont utilisées s’appelle un crime de guerre.

                      Avez-vous entendu une seule fois ces mots prononcés dans un journal TV ? N’y a-t-il pas un problème à quelque part ?

                      Petit résumé préparé par le gouvernement libanais :

                      http://www.lebanonundersiege.gov.lb/Documents/WarCrimes.doc


                    • (---.---.119.22) 9 août 2006 17:46

                      Enfin messieurs, soyons sérieux. Le miliciens du Hizbollah ne sont pas des militaires mais des civils (les militaires Libanais ne participe pas à la guerre). Dès lors les morts du Hizbollah sont comptabilisés parmis les civils.

                      Enfin, qu’en savez vous que ce sont des « destructions d’infrastructures civiles sans intérêt militaire » ? Auriez vous des informations priviligiées du terrain sur les opérations militaires des force en présence ? Avez vous déjà vu des guerres où les armées ne commencent pas par détruires les voies de circulations, les communications et les bases de lancement de missiles ? Il appartenaient aux miliciens de ne pas s’installer au milieu des civils ou de prendre les précautions nécessaires pour ne pas les mettre en danger.

                      Laissez donc les enquetes se faire et les gens habilités à se prononcer s’exprimer le moment venu au lieu de chercher à vous y substituer avec vos affirmation gratuites et déplacées. Vous confondez vos opinions avec des faits et ce que vous faites s’appelle de la propagande et de la désinformation, et vous discrédite !


                    • Malkut (---.---.130.228) 9 août 2006 18:16

                      Si vous avez des critiques à formuler, merci de les faire sur la base du document dont l’adresse figure dans mon post, issu du gouvernement libanais.

                      Un point intéressant à noter, le déplacement de population (voir les billets doux envoyés par air aux habitant du Sud Liban - Quittez les lieux ou crevez-) relève du crime contre l’humanité.


                    • Hermelise (---.---.84.10) 10 août 2006 11:30

                      Ah ok je viens d’apprendre que les actions menées contre la Serbie etaient egalement des crimes de guerre. Bizarre je n’ai pas entendu de protestation a l’epoque. A oui suis je bete ce n’etait pas des musulmans.


                    • (---.---.119.22) 10 août 2006 14:04

                      Signora est vraiment mal placé pour dénoncer ou exiger quoi que ce soit, lui qui a fermé les yeux sur celle milice qu’il s’était engager à désarmer, pendant plus de 6 ans et l’a laissé stocker des milliers de roquettes et missiles, construire des réseaux de souterrains, et des bunkers, des rampes de lancement en toute illégalité. Il est bien pleurer à l’ONU, il porte une part importante de resposabilité de la situation actuelle.


                    • Malkut (---.---.130.228) 10 août 2006 20:19

                      Mon Dieu pardonnes leur, ils ne savent pas de quoi ils parlent.

                      Siniora est premier ministre depuis un an. La résolution 1559 date d’un an également.


                    • (---.---.119.22) 10 août 2006 20:51

                      La carrière politique de Signora ne commence pas il y a une an, et en démocratie le premier miste assume les décisions des gouvernements précédents !

                      Les Israëliens se sont retirés du Liban en 2000 (soit il y a 6 ans), et depuis le Hizbollah prépare sa guerre, entasse des armes, creuse de bunkers, et accessoirement envoi plus de 700 roquettes sur le nord d’Israël. Le gouvernement Libanais ne pouvais pas ne pas le savoir et aurait du réagir.

                      "2000 : Tsahal se retire du sud du Liban qu’Israël occupe depuis 1978. La milice pro-iranienne Hezbollah se dresse alors comme le libérateur de cette région. Le Hezbollah apparaît ainsi avec un double visage, à la fois pour la libération et l’indépendance du Liban et pour une présence de la Syrie sur la scène politique libanaise.

                      Quant à la résolution 1559 a été adoptée le 2 septembre 2004 par le Conseil de sécurité de l’ONU. Le hizbollah, avait déjà constitué une milice armée et cherchait déjà a déstabiliser le Liban au profit de la Syrie (les choses n’ont finalement pas beaucoup changée en 6 ans) :

                      « 2004 : La résolution 1559 du Conseil de sécurité de l’ONU exige, entre autres, de la Syrie de retirer ses forces du Liban. Elle demande aussi que soit mis fin aux activités militaires de la milice du Hezbollah et réclame le déploiement de l’armée libanaise sur l’ensemble de la frontière internationale avec Israël. »

                      Adoptée dans l’urgence, la résolution appelle au respect de la souveraineté et de l’indépendance politique du Liban, au retrait de toutes les troupes étrangères de son sol et à une élection présidentielle libre et équitable. Elle a été adoptée dans le but d’empêcher l’aboutissement des manœuvres de la Syrie, dirigée par l’Alaouite Bachar el-Assad, pour obtenir la réélection du président actuel, Émile Lahoud."

                      Sources Wikipedia


                    • Malkut (---.---.130.228) 11 août 2006 00:10

                      « La milice pro-iranienne Hezbollah se dresse alors comme le libérateur de cette région. »

                      Elle l’a effectivement libérée en menant des opérations de guérilla, parfois très pointues. Content ou pas content. Il est généralement admis que c’est les pertes israéliennes qui ont poussé le gouvernement, sous pression de l’opinion publique, à quitter le terrain.

                      « adoptée le 2 septembre 2004 par le Conseil de sécurité de l’ONU. Le hizbollah, avait déjà constitué une milice armée et cherchait déjà a déstabiliser le Liban au profit de la Syrie »

                      Le Hezbollah est, et a toujours été une milice armée, ce depuis 1982. Les branches sociales sont venues plus tard. Ca veut dire quoi « avait déjà constitué une milice » en 2004 ?

                      « cherchait déjà a déstabiliser le Liban au profit de la Syrie »

                      Elle est bien bonne ! Les syriens avaient des dizaines de milliers de soldats dans le pays, et contrôlaient à peu près tout, a commencé par le président de la république, toujours en exercice, en passant par les services secrets et la presse.

                      Comme l’indique Wikipedia (article : Hezbollah) :

                      « La huitième session de la conférence de dialogue visant à parvenir à un accord sur le désarmement du Hezbollah s’est ouverte le 8 juin 2006 à Beyrouth la capitale sur fond de désaccord. Les principaux leaders musulmans et chrétiens estiment que l’armée libanaise ne pourrait répondre face à la puissance militaire israélienne. Le Hezbollah estime être capable de « riposter aux agressions israéliennes contre le Liban » et demande le retrait israélien du secteur des fermes de Chebaa et le retour des Libanais prisonniers en Israël »

                      (Il faudrait ajouté dans l’article que le Hezbollah réclame également le plan des champs de mines israéliens, laissés au Sud Liban après le retrait.)

                      Autrement dit, les principaux courants politiques étaient (et sont sûrement toujours) POUR que le Hezbollah conserve ses armes. Une petite coupure de presse pour illustrer mon propos, entretient entre le ministre de la défense et Hassan Nasrallah (en 2006).

                      Daily Star, 22-4-2006.

                      “BEIRUT : Hizbullah’s Secretary General Sayyed Hassan Nasrallah and Deputy Premier and Defense Minister Elias Murr held a meeting Friday to discuss the means of cooperation between the army and the resistance to defend Lebanon. In a statement, Murr said discussions focused on the role of the army and complementarity between the army and the resistance. « The army supports the resistance and the resistance is an integral part of the people, the country and the army, » he said. Murr and Nasrallah also discussed the economic and social status of the country and the measures the government could adopt to settle the file. Nasrallah also met with the Free Patriotic Movement official Gebran Bassil. Bassil is paving the way for a possible meeting expected to be held between the cleric and the FPM leader MP Michel Aoun before the national dialogue conference resumes on April 28.”

                      Au passage, le texte que vous nous présentez est-il un copié collé de Wikipédia ou juste « librement inspiré » par Wikipédia ? Je ne le trouve pas (heureusement !) dans les articles « Hezbollah » ou « résolution 1559 ». Dans la première hypothèse, pourriez vous indiquer de quel article il s’agit ?


                    • (---.---.123.22) 11 août 2006 01:00

                      "> De Guernica à Cana en passant par Ascq... (IP:xxx.x9.41.205) le 10 août 2006 à 18H49 Le 11 septembre 2001, l’islam jihadiste a officiellement ouvert les hostilités contre le monde libre, musulman et non musulman, commettant au nom de sa lecture de l’islam les pires atrocités, en majorité contre des civils. L’islamisme voue une haine mortelle au monde non musulman et à l’Occident.

                      Darfour, Ethiopie, Israël, Gaza, Liban, Irak, Iran, Afghanistan, Inde, Pakistan, Bali Philippines... les zones de conflits larvés ou ouverts s’étendent, mois après mois. L’islamisme se développe comme un cancer sur le terreau de l’islam, orphelin de sa grandeur, tout comme l’hitlérisme s’est épanoui en raison du culte de l’autorité et du nationalisme extrême dans la tradition germanique.

                      Israël, à nouveau agressé gratuitement, démontre au quotidien sa détermination, le courage de sa population et de ses soldats, face aux « nazislamistes » du Hamas et maintenant du Hezbollah.

                      Avez-vous remarqué : ils défilent comme leurs mentors iraniens en faisant le salut hitlérien ? A chacun ses références. Les pertes de Tsahal sont lourdes, la population d’Israël souffre. 750 000 citoyens israéliens dorment depuis trois semaines dans les abris, mais la détermination de ce petit peuple démocratique demeure intacte face à ses ennemis sanguinaires...

                      Depuis Gaza et le « Hezbollaland », dont Israël s’était définitivement retiré, les « nazislamistes » adressent un message clair : leur seul objectif n’est pas la libération de terres arabes, mais uniquement la destruction totale d’Israël. Tant qu’il y aura des « nazislamistes », Israël ne doit plus l’oublier avant de renoncer à la Judée et à la Samarie, au coeur même du pays.

                      Les Etats-Unis se battent, l’Angleterre et l’Australie s’impliquent dans cette confrontation mondiale contre les forces du mal. Hélas, une large partie de notre vieille Europe hésite, refuse de choisir son camp. L’Espagne d’Aznar était exemplaire. Celle de Zappatero est honteusement munichoise. Le syndrome « EURABIA » comme le dénonçait fort justement « The Economist », dans une couverture récente. L’Europe, héritière de Jérusalem, Rome et Athènes, ne croit plus à grand-chose. Le relativisme et la perte de nos valeurs ont gangrené notre pensée et notre analyse.

                      Apparemment, de nombreux faiseurs d’opinions (enseignants, journalistes...) et décideurs (à gauche et à droite) ont d’ores et déjà fait leur choix. Ils se rendent sans combattre à l’islamisme. Au « besser rot dan tod » des pacifistes, a succédé le choix de la soumission molle aux diktats. Ils optent pour la dhimmitude intellectuelle, un statut d’inférieur accordé aux non-musulmans chrétiens en terre d’islam.

                      ...). L’application de la charia y est un des objectifs déclarés des islamistes.

                      La « lâcheté » des combattants du Hezbollah, dénoncée par M.Egeland, secrétaire adjoint de l’Onu dans un communiqué de ce 24 juillet, qui s’abritent volontairement au milieu des civils, est passée sous silence.

                      Ces boucliers humains ne sont-ils pas que des martyrs à leurs yeux ? Pourtant Israël et ses pilotes font le maximum pour éviter les pertes de vies humaines dans la population civile. Chaque frappe, guidée par laser et satellite, fait l’objet d’un premier passage de reconnaissance visuelle pour tenter de s’assurer que des civils ne seront pas touchés. Certaines actions, notamment contre le QG du Hezbollah à Beyrouth, sont précédées de lâchers de tracts, invitant les populations à s’éloigner de la zone de combat.

                      Israël met à l’évidence tout en oeuvre pour limiter les pertes civiles . L’intervention de l’Occident pour libérer le Kosovo, une campagne de frappes aériennes intensives, a elle causé la mort de 10 000 personnes, essentiellement civiles.

                      Alors que le Hezbollah tire ses milliers de roquettes et missiles sur Israël, des analystes en chambre dénoncent une riposte « disproportionnée » de l’Etat hébreu au motif qu’il y aurait plus de morts côté libanais que côté israélien. Ils savent pourtant que la guerre consiste à « terrasser l’adversaire afin de le mettre hors d’état de résister » (Clausewitz) et répond à certaines contraintes tactiques et stratégiques. La guerre n’est jamais belle ni morale mais elle est parfois nécessaire. Les leaders du G 8 l’ont bien compris. Par réalisme et non par cynisme, ils ont donné leur feu vert implicite à Israël pour faire le sale boulot...

                      Et la situation des chrétiens du Liban ? Pourquoi passer sous silence le soutien de nombreux chrétiens du Liban à cette guerre ? Eh oui, ils demandent à Israël de finir le travail et de les débarrasser de la bête islamiste. Ils savent eux, vrais Libanais, qu’une paix durable peut s’établir entre le Liban et Israël avec lequel n’existe aucun contentieux territorial. Plus fort encore, de nombreux médias arabes font porter clairement la responsabilité du bain de sang sur le Hezbollah. L’« Arab Times » du Koweït écrit que « les opérations de Tsahal au Liban vont dans le sens des intérêts arabes et de la communauté internationale ». Oui, vous avez bien lu !

                      Très inquiétant enfin, certains notamment à l’extrême gauche et à l’extrême droite sont d’ores et déjà les alliés actifs des « nazislamistes » avec qui ils partagent leur haine du monde libre. Leurs héros sont les dictateurs Castro, Chavez ou encore Louchenko et le nazi iranien Amadinhejad. Ils appellent ouvertement à un nouvel holocauste d’Israël et donc du seul état juif de la planète. Certains quotidiens, pourtant respectables, leur réservent déjà leurs colonnes...

                      Mais néanmoins, un courant d’opinion se dessine en Europe même. Il rejette la pensée dominante réductrice. A ses yeux, Israël est la sentinelle de notre liberté. Ce courant est peut-être minoritaire et même conspué, comme l’était Churchill en 1932, considéré comme un fauteur de troubles et un va-t-en-guerre par ses concitoyens parce qu’il dénonçait déjà le danger nazi et plaidait pour la liquidation immédiate de Hitler. Nous savons que notre heure viendra. Entretemps, Washington et Jérusalem sont fermement résolus à lutter et restent les phares du monde libre. Ils sont des repères courageux et réconfortants pour une Europe à la dérive. Grâce à eux et à tous ceux qui refusent la soumission, nous vaincrons le « nazislamisme », avec l’aide courageuse des musulmans lucides qui oeuvrent au renouveau pacifique de leur civilisation."


                    • citadelle (---.---.217.15) 11 août 2006 01:22

                      @U SIONONIME

                      Espions israéliens aux USA : on est toujours trahi par les siens

                      http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=181

                      Une dépêche qui tombe, laconique, une nuit sur France Info. Puis plus rien. Le lendemain, rien sur France Inter, rien dans la presse écrite. Rien nulle part. Pourtant, l’info vaut son pesant de loukoums. La dépêche, datée du 28 février 2002, émane de la très sérieuse revue « intelligence on line ». Frappée du label « exclusif », l’info révèle qu’un « réseau d’espions israéliens a été découvert aux Etats-Unis ».

                      Sans préjuger de la poursuite des investigations des services de contre-espionnage américains et des nouveaux lièvres qu’ils pourraient lever, on sait que 120 espions israéliens ont été appréhendés ou expulsés. C’est sur la base d’un rapport de synthèse de 61 pages (qu’Intelligence Online a pu se procurer), dûment classifié et daté du 21 juin 2001 qu’on apprend les dessous de cette affaire. La Drug Enforcement Administration, et notamment son service de sécurité interne, l’Office of Security Programs, se sont penchés sur les agissements « inhabituels de jeunes ressortissants israéliens dans l’entourage de ses agents ». Tous, âgés entre25 et 30 ans, ont effectué leur service militaire dans une unité de renseignement de Tsahal. Se présentant comme étudiant en arts plastiques, ils s’inflitraient dans les ministères sous prétexte de vendre leurs ...................................................................... .....................

                      De plus un enquêteur, Carl Cameron avait réalisé un documentaire sur les anciennes activités d’espionnage menées par Israël contre les USA. Il évoqua même la présence d’un réseau clandestin israélien surveillant, l’an passé, les auteurs (supposés) de l’attentats du 11 septembre. Notons, et c’est énorme, que le domicile des agents israéliens mentionnés dans le rapport qu’Intelligence Online s’est procuré sont très proches des ex-domiciles connus des terroristes. Sans doute une coïncidence.............................................................. ........ ..


                    • (---.---.123.22) 11 août 2006 01:48

                      and so what ? tous les pays font du renseignement, je ne crois pas que ce soit un scoop ... Quant au « Notons, et c’est énorme, que le domicile des agents israéliens mentionnés dans le rapport qu’Intelligence Online s’est procuré sont très proches des ex-domiciles connus des terroristes » que suggérez vous exactement, que ce sont eux qui l’ont organisé ? Les services secrets Israëliens comme Américains savaient que des attentats se préparaient, l’administration Bush a été prévenue, mais n’en a pas tenu compte. Enfin je ne vois pas le rapport avec le sujet.


                    • citadelle (---.---.11.24) 11 août 2006 09:43

                      Je pense que les attentats ont été minutieusement préparer de A-Z, et « israel » n’est pas dutout étrangère à l’affaire. Voilà une réponse aux questions que beaucoup de monde s’était posé dès le départ, pourquoi les juifs n’étaient pas dans les tours ? Cette seul question a fait douter beaucoup de monde sur les vrai responsables de l’attaque. Le journal « israelien » ha’aretz de 07/2004 nous révèle que des juifs des tours ont reçu des messages écrit sur leur portable les prévenant d’attentas deux heures avant.


                    • (---.---.9.2) 9 août 2006 14:09

                      # Rendons-nous à l’évidence, Israël a perdu la bataille du Liban et la prochaine guerre contre les mollahs ne sera pas une partie de plaisir... #

                      Cette dernière phrase résume à peu près à elle seule votre profonde méconnaissance de la région et de la géostratégie en général (mais que voulez vous, cela ne s improvise pas), et votre transposition que j ai déjà lu à 2 ou 3 reprises sur ce blog à quelques variantes près, vous discrédite complètement. Je vous souhaite bien du courage pour devenir président car il vous reste un long chemin à parcourir, et ce n est pas gagné. Cet article n\’a


                      • Papy (---.---.236.115) 9 août 2006 14:18

                        Vous revenez tous à votre point de départ...

                        Il ne peut pas y avoir un article sur le Liban ou sur Israël sans que les mêmes personnes sortent les mêmes arguments encore et encore !

                        Faites un copier coller des commentaires déjà écrit précédemment sur les autres articles, vous irez plus vite pour répondre !!!

                        Et vous arriverez aux mêmes résultats puisque vous ne cherchez pas à écouter l’autre mais à imposer vos idées comme cela se passe là bas !

                        Continuez d’aboyez, pas de risque de se faire mordre derrière un écran d’ordinateur !!!


                        • citadelle (---.---.150.229) 9 août 2006 14:22

                          Député libanais membre du Hezbollah, Ali Ammar analyse la situation militaire au Sud-Liban où les combattants de la formation chiite affrontent l’armée israélienne. Il parle des conditions du parti pour un règlement politique.

                          http://hebdo.ahram.org.eg/arab/ahram/2006/8/9/invi0.htm


                          • Malkut (---.---.130.228) 9 août 2006 15:03

                            Un article très intéressant, merci. C’est une analyse froide et dépassionnée, très éclairante sur la perception de la guerre par le Hezbollah.

                            A lire absolument.


                          • (---.---.119.22) 9 août 2006 17:55

                            « Député libanais membre du Hezbollah, Ali Ammar analyse ... », vous avez raison Malkut de nous signaler que c’est « une analyse froide et dépassionnée » vous auriez presque pu ajouter « et complètement objective ». Effectivement : « A lire absolument » !


                          • Malkut (---.---.130.228) 9 août 2006 18:28

                            Toute voix divergente vous est donc insupportable ? J’ai bien dit froide et dépassionnée, pas objective. On voit la grande ouverture d’esprit qui vous habite...

                            Oui, connaître la position, l’avis ou l’analyse du Hezbollah est digne d’intérêt, car il est au cœur de ce conflit. Et en l’occurrence, les propos rapportés ici sont intéressants, ils ont du CONTENU, qui est à prendre avec les mêmes précautions que le contenu de n’importe quelle autre source.

                            Mais si vous préférez la Pravda... libre à vous.


                          • (---.---.119.22) 9 août 2006 22:22

                            Toute voix divergente vous n’est bien entendu pas insupportable, bien au contraire, c’est l’exploitation que vous en faite systématiquement qui l’est ... que des propos soit rapportés comme l’a fait Citadelle une chose, que nous preniez pour des imbéciles en est une autre et vos manoeuvres sont grossières et pénibles !


                          • citadelle (---.---.17.140) 9 août 2006 22:42

                            El-ahram est un hebdomadaire Egyptien, ils ont modifié et amelioré leur site récemment !

                            Je ne sais pas lire l’arabe, mais je sais qu’on peut trouver dans les journaux arabes BEAUCOUP d’affaires qui sont inexistantes dans les journaux de l’occident.

                            C’est dans un journal francophone arabe que j’ai découvert le fameux Ben Laden, une interview de deux pages avec beaucoup de photos de lui dans les montagnes rocheuses ou rien ne pousse d’Afganistan ! C’était en fin 2000 et déjà on pouvait sentir que cet homme inconnu de tous était « important » avec comme titre 5.000.000 de dollars la photo d’un drôle de barbu sur une montagne !!!!


                          • Malkut (---.---.130.228) 10 août 2006 00:23

                            IP:xxx.x95.119.22 : « l’exploitation que vous en faite systématiquement »

                            Je me cite : « éclairante sur la perception de la guerre par le Hezbollah. ». Il faut m’expliquer l’exploitation systématique que j’en fais.

                            « vos manoeuvres sont grossières et pénibles ! »

                            Tandis que les vôtres...


                          • (---.---.119.22) 10 août 2006 14:10

                            relisez votre production, Agora est truffé de votre propagande insidieuse et maladroite, pensez vous vraiment que nous en soyons dupe ?


                          • Malkut (---.---.130.228) 10 août 2006 20:22

                            Ha ! C’est l’hôpital qui se fout de la charité.

                            Dénoncez moi donc, lorsque je truffe de propagande. Mais s’il vous plait soyez factuel.


                          • elkohen (---.---.2.214) 9 août 2006 14:22

                            je trouve votre article tres interessant et assez realiste par apport a beaucoup d’autres articles qui s’outiennent l’état d’israel et les massacres que en sont responsables et je peux vous dire que les gueres qu’israel mène ne vont qu’empirer les choses et les relations entre les differentes religions et en ce qui me concerne je deteste de plus en plus cet etat dont les occupants sont pour moi les vrai terroristes et non pas les musulmants qui eux s’acrifient leur vie pour leurs confreres qui meurent par les armes d’israel et des etat unis mais ce que je ne comprends pas et ce que ne vais jamais comprendre c’est comment un peuple (juif) qui a subit les pires tortures et humiliations et a une epoque ou seul le fait d’etre juif etais une indignation ,fait subir la meme chose ou meme plus a non pas un seul peuple mais plusieurs ??


                            • Melka (---.---.252.99) 9 août 2006 14:26

                              Voila un commentaire poster sur le blog et qui apporte une autre base de réflexion :

                              Nouveau Dieu, mythe, réalité et dérision

                              Selon un mythe, Il y’a 3000 ans, Yahvé, un Dieu de l’époque, a fait « alliance » ( un genre de contrat) avec le peuple hébreux , selon lequel, moyennant obeissance, il ferait d’eux son « peuple élu » et leur donnerait une terre « promise » dont le territoire ira « du torrent de l’Égypte jusqu’au grand fleuve de l’Euphrate » !

                              Selon une réalité géopolitique comtemporaine cette fois-ci, L’oncle Sam, un nouveau dieu moderne préchant la démocratie, la liberté et le bien être des peuples , s’affirme d’année en année par le « verbe trompeur » et par la « force de ses armes ».

                              Mais les religions qui ont précédé ont un dénominateur commun, c’est à dire un lieu géographique : le MOYEN ORIENT. C’est pourquoi, l’oncle Sam n’a de choix que de s y installer pour asseoir sa crédibilité divine.

                              Il lui reste juste à trouver un nom à sa divination : Imperialisme, Sionisme, hégémonisme. Son prophète étant déja là : Israel

                              Quant aux morts des 2 camps de cette catasthophe du Liban, ils seront les premiers martyrs de cette nouvelle religion . Ecrit par : Libre Penseur à 14:49 0 message(s) Lire et/ou Répondre : www.democrasouille.blogspot.com


                              • popol (---.---.205.237) 9 août 2006 14:27

                                Pour que la comparaison soit juste, il faudrait :
                                - que ETA ait des ministres au gouvernement espagnol
                                - que la zone qu’iil occupe soit plus importante et qu’il y ait une implantation militaire significative
                                - que des puissances étrangères lui fournissent un armement lui aussi significatif
                                - que l’armée espagnole ne soit pas présente dans sa zone

                                Cela fait beaucoup de points de différence, qui rend la comparaison complètement farfelue..


                                • BELIBASTE (---.---.155.22) 9 août 2006 14:36

                                  Que dire de cette guerre : IGNOBLE ! que rajouter.... des centaines de jeunes vont aller grossir les rangs du HEZBOLLAH, voire devenir fanatiques ! La population civile qui jusqu’à présent tenait grâce à l’action sociale du HEZBOLLAH (action que l’on oublie au passage) va soutenir plus ou mois directement le HEZBOLLAH. Votre maison détruite par l’armée Israéliennes, votre famille meutrie ou même plus, que croyez-vous que vous feriez ??? Imaginez les êtres qui vont sont chers massacrés par l’armée d’un pays..c’est le début de la résistance et je vois mal ce que nous avons d’autre à proposer à ce pauvre peuple libanais. Pour chaque roquette envoyée par le HEZBOLLAH, TSAHAL a tué un civil libannais ( en gros )....quelle tuerie ! Ont-ils un coeur les dirigeants Isaréliens ? Pour les dirigeants Occidentaux...c’est sûr ils n’ont pas de C.......


                                  • seb (---.---.12.18) 9 août 2006 14:38

                                    Moi cela me fatigue, sunnite chite israélien juif chrétien musulman... Qui paye ?? ce sont les populations civiles. Pourquoi ?? Je n’en sais rien. Je me remémore un discours d’un homme que je hais : « Avoir donné un état à »Israel« est une erreur de l’histoire ». Malheureusement les faits sont là. Résultat : 1000 morts, 3000 blessés, une pollution énorme qui va toucher la Grèce, Chypre... Et tout ça au nom de quoi ??? Ca me dégoute


                                    • (---.---.144.116) 9 août 2006 14:51

                                      Ce que montre Israel, c’est son incapacité à régler la menace du Hezbollah par la force. Outre le fait que ce conflit permet de cimenter la population du Liban face à un ennemi commun, il renforce également l’influence du Hezbollah.

                                      Par ailleurs, un aspect très important est de voir l’évolution de la guérilla et de son efficacité face à des techniques de guerre très sophistiquées. Merci aux USA d’avoir « entrainé » en Irak les « guerilleros » qui deviennent de plus en plus efficaces. Ya du souci à se faire pour la suite...


                                      • (---.---.1.12) 9 août 2006 15:03

                                        Ca c’est probablement l’intervention la plus intelligente que j’ai lu aujourd’hui !...

                                        Merci pour cette remarque, je n’y avais personnellement pas du tout pensé.

                                        Pas con du tout !...


                                      • Malkut (---.---.130.228) 9 août 2006 15:23

                                        C’est assez remarquable, en effet, de voir que d’une part, les israéliens ont adoptés les méthodes américaines, et d’autre part de constater que ces méthodes, même aux mains de militaires souvent considérés comme qualitativement au dessus des américains, donnent invariablement des résultats minables (sauf peut être pour les actionnaires de l’industrie d’armement...).

                                        Cette doctrine, théorisée par R. Perle et D. Rumsfeld (à vérifier), à savoir (en autre) l’emploie de frappes tactiques de haute précision et de commandos, a échouée en Afghanistan (guerre vite oubliée par les média, mais qui prend un tour de plus en plus catastrophique), a échouée en Iraq, et échoue encore maintenant au Liban. On peut y voir une variante modernisée de la « guerre des armes lourdes » au Vietnam.

                                        Ce qui est curieux, c’est que les israéliens ont sauté dedans à pieds joints.

                                        Un petit évènement anecdotique, mais qui pour moi représente la fin d’une « époque » pour l’armée israélienne, c’est l’emploi des chars merkava. Ce char a été conçu avant tout autour de la protection de l’équipage, de la survie de l’équipage. Or, on constate que le commandement israélien s’obstine à les envoyer au front, quand bien même ceux-ci sont extrêmement vulnérables aux missiles du Hezbollah, équipés de charges creuses en tandem...


                                      • Ariel Sharon (---.---.115.19) 10 août 2006 14:47

                                        LOL il a ou fuir on l’attend aux bras ouverts en Iran... Quand a l’affrontement conventionnel les chances de l’Iran sont proches de 0 et il le sait bien... Souvenez vous de la 4e armee du monde en 1991...

                                        De meme la Syrie se tient a carraux et ne veut pas se frotter au Tsahal... personne ne veut voir son pays devaste pour avoir e=heberge des fous de dieu...


                                      • clairette (---.---.120.238) 12 août 2006 13:37

                                        @ Ariel, quelle puissante argumentation ! Vous vous surpassez, on voit que votre homonyme est dans le coma, c’est contagieux ? Essayez de mieux étayer vos propos la prochaine fois. Les intervenants sur AgoraVox m’ont habituée à plus de pertinence et essaient de nous faire partager leurs idées !


                                      • andre (---.---.198.105) 9 août 2006 15:32

                                        dans l exemple !!! de l Espagne , espagne et france aurait une action commune contre les terroristes chose que l on oublie de dire ; pourquoi le liban de fait rien comment peut on tirer des roquettes depuis l espagne contre la france ??? sans que le gouvernement espagnol reagisse ?? cessons de proteger les sympathiques terroristes qui font exploser les bombes,les avions innocents, les enfants , egorger les gens commes des moutons


                                        • jean (---.---.156.108) 9 août 2006 15:34

                                          Et si tout ça n’était au fond que la fin du système « néocolonial » ? Le Hamas et le Hezbollah sont avant tout des « patriotes » qui refusent l’oppression... Leurs prédécesseurs furent les FTP (Français avant tout ET « communistes » autre idéologie « totalitaire ») puis plus tard le FLN (devenu une « maffia » capitaliste en algérie). J’ai surtout « RETENU » dans les discours de nos « médias » que les « Démocrates » ?!?!?! (Néocons US) ; Veulent INSTALLER « LEUR » démocratie....par la FORCE !!! jean Comme Adolf voulait instaurer le « National....SOCIALISME » !! en europe.


                                          • CAMBRONNE (---.---.83.104) 9 août 2006 15:45

                                            DEMIAN

                                            Même sur cet article débile vous venez poser votre petite.....

                                            Comme le fameux et regretté Brasillach vous pouvez écrire : « Je suis partout »

                                            Votre dernière phrase rachete beaucoup de vos propos , grace à Machiavel . En effet il faut toujours laisser à l’adversaire une porte de sortie , c’est vrai en maintien de l’ordre et c’est encore plus vrai en politique . En chine cela s’appelle la Face . Ne pas faire perdre la face à l’adversaire .

                                            Ressaisissez vous DEMIAN je trouve qu’en ce moment vous faites dans la guimauve . Je vous ai trouvé meilleur à d’autres moments .

                                            Vive la République .


                                            • CAMBRONNE (---.---.83.104) 9 août 2006 17:01

                                              MERCI DEMIAN

                                              Vous me faites plaisir là et comme je l’ai dit sur d’autres fils je vous retrouve . Si vous n’existiez pas il faudrait vous inventer . A propos où est passé Marsu ? Qui est trés bon également dans son genre .

                                              Pour parler plus sérieusement Démian je comprend parfaitement votre dégout de la guerre et du carnage . J’ai peut être plus de raisons que vous de ne pas aimer ça .

                                              MAIS....vous constaterez comme moi que le conflit israelo arabo palestinien est une affaire tellement complexe qu’on est sur de se tromper à tous les coups en affirmant des vérités que l’on croit vraies .

                                              Je déplore que des enfants soient victimes , ce sont toujours eux les plus « victimes » mais les alliés en bombardant l’Allemagne ont tué plein d’enfants et de femmes et de vieillards qui n’étaient pas tous d’horribles nazis.Ils ont même tué plein de Français pour libérer la Normandie .

                                              Le problême donc n’est pas de savoir si c’est vilain de tuer des civils mais si ce pays a des raisons pour le faire . Apparemment oui .Même si d’autres dont vous faites partie pensent que cela ne vaut pas la peine .

                                              Plus le conflit se prolonge , plus on voit le potentiel militaire du Hesbollah se réveler .on n’en est plus à la petite milice . On a toute une infrastructure bien enchevétrée au milieu des civils et des casernements libanais . Le Liban victime est aussi par la faute de ses dirigeants corresponsable de la guerre du Hesbollah .

                                              Voila mon cher DEMIAN pourquoi votre fille est muette .

                                              Sans rancune et vive l’amitié indéfectible entre les peuples ( Vieux slogan communiste des années cinquante )


                                            • (---.---.22.85) 9 août 2006 17:29

                                              C’est vrai Cambronne a raison. Demian, tu faiblis. Regarde, tu n’es plus dans le top 3 de ce site. http://tac.bling.fr/indexsemaine.php Alors que tu as été sur le podium pendant des semaines ! Et si tu n’es pas là, tu n’existes pas, tu le sais ça Demian.

                                              Alors prend un peu de vacances et reviens nous plus fort que jamais Demian car qui pourra nous défendre contre les hordes de pirates qui nous attaquent régulièrement si ce n’est toi ?


                                            • Eric (---.---.149.117) 9 août 2006 18:45

                                              T’es vraiment un baltringue l’artiste des arts.


                                            • (---.---.239.53) 10 août 2006 07:18

                                              « baltringue » mais tu plaisantes Eric ! Tu n’es donc pas au courant de l’incroyable combat de Demian West, qu’il a mené pendant plusieurs jours ! et gagné seul contre une horde d’infames à qui il a fait rendre gorge.

                                              Lis donc cette note : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=10960 et tu auras le respect.


                                            • girod (---.---.116.15) 9 août 2006 15:52

                                              Israel et les Etats Unis savent pertinemment que ce conflit s’éternisera,et que de conventionnel, il se transformera en guerilla, tout comme celui de l’Irak d’ailleurs. Les experts de ces deux nations ne sont pas plus idiots que nous, simples observateurs. Alors, quel est le but recherché par ces nations ? qui tirent vraiment les ficelles ??


                                              • Aïcha Qandicha (---.---.237.15) 9 août 2006 16:11

                                                Ce qu’elles cherchent, c’est le chaos et la guerre civile afin de rebâtir telles des charognes un nouveau monde sur ses dépouilles.


                                                • fredleborgne (---.---.16.223) 9 août 2006 16:33

                                                  Il y a un peu de vrai partout, sauf chez les fanatiques des deux camps.

                                                  L’amérique et Israel veuelent contraindre les peuples occidentaux à la guerre contre les pays musulman.

                                                  Un siècle de retard. La colonisation, c’est terminé, enfin, pas dansl’esprit de tout le monde.

                                                  Le Hezbollah est né en réaction à Israel. Le Hamas aurait déjà disparu si Israel avait poussé plus loin les accords de paix avec arafat et son successeur. La haine engendre la haine.

                                                  Malheureusement, le monde « europe occidental » est en vacances en ce moment. L’ONU traine des pieds comme si les 2000 casques bleus déjà présents ne pouvaient pas s’interposer.

                                                  Israel tirerait sciemment sur des casques bleus français ?

                                                  La France aurait-elle peur d’Israel ?

                                                  Sommes nous vraiment parmi les alliés de l’Amérique ?


                                                  • Franceglobal.com (---.---.178.8) 9 août 2006 16:37

                                                    Largo Winch d ?Agoravox a un article sur Israël et la guerre du Liban qui use de mauvaises comparaison pour arriver à une conclusion toute faite, Israël a à 100% tort et sa riposte au Liban est illégitime et irrationnelle .


                                                    • victorinox (---.---.221.221) 9 août 2006 16:45

                                                      je tiens à conseiller à nouveau le film suivant : http://video.google.fr/videoplay?docid=-6604775898578139565

                                                      ne serait ce que parce qu’il donne à voir une version différente de la situation. ca fait réfléchir. un peu.


                                                      • darts (---.---.67.200) 9 août 2006 17:36

                                                        Pour compléter votre comparaison « osée », il faut ajouter que l’ETA posséderait 12000 missiles financés par l’Italie, dont son dirigeant a menacé de détruire la France... Sans oublier que ce même ETA a deux ministres au gouvernement Espagnol.


                                                        • karg se (---.---.239.55) 10 août 2006 11:37

                                                          la france a longtemps servit de base arrière à l’eta les bretons ont collaboré avec l’eta l’espagne aurait du bombarder la france et surtout la bretagne


                                                        • diazd (---.---.178.64) 9 août 2006 17:58

                                                          Très bon article. Je vous invite d’ailleurs en complément à lire l’entretien réalisé par l’Humanité de l’historien et ancien ministre Libannais Georges CORM. 


                                                          • ibn (---.---.165.29) 9 août 2006 17:58

                                                            Le Hezbollah a d’ores et déjà gagné la guerre. En effet son chef Nasr Allah a énnoncé dès les premiers jours de la guerre ses objectifs qu’il n’a cessé de répéter lors de ses interventions télévisées, on peut les résumer ci-dessous :

                                                            1- provoquer le maximum de pertes dans les rangs de l’armée Israélienne. Le Hezbollah y a largement réussi, et chaque jour rapporte son lot de morts et blessés dans les rangs de Tsahal.

                                                            2- installer le doute dans la société Israélienne. La lecture attentive des journaux Israéliens démontre que cet objectif est largement atteint. L’après guerre le démontrera encore plus.

                                                            3- ridiculser Tsahal et le Mossad et casser le mythe d’une armée invincible en l’occurence Tsahal. Chaque jour le Hezbollah le prouve.

                                                            - Redonner de la dignité et renforcer la volonté de résistance au peuple arabe. Il y a réussi largement.

                                                            - Retrouver la souverainté du Liban sur les fermes de shâaba. L’après guerre le confirmera.

                                                            En plus la classe politique Libanaise s’est unifiée autour des principales demandes de Nasr Allah. Le Hezbollah a réussi à obtenir l’adhésion des peuples Arabes et Musulmans à son combat. Et paradoxalement, Nasr Allah a réussi même a mettre d’accord les gouvernements arabes, même les meilleurs d’Israel et les pires ennemis du Hezbollah, sur les propositions de Sanioura c’est à dire les propres propositions du Hezbollah.

                                                            Les objectifs du Hezbollah sont largement atteint. Son chef jouit actuellement d’une grande popularité dans les rues arabes et musulmanes. ce qui est nouveau c’est au’il a séduit les rues arabes et musulmane non par de la réthorique et par un discours de haine mais par son intelligence stratégique et politique, son humilité, son réalisme et surtout par la combativité de son parti.

                                                            quant é Israél, elle n’a cessé de réctifier ses objectifs et changé plusieurs fois sa stratégie militaire. Ce qui démontre qu’elle a été surprise par la réactivité du Hezbollah. Elle a perdu cette guerre. Même si elle arrivera peut être à détruire entièrement le Liban, avec l’aide des USA, elle ne réussira pas à tuer cette volonté de résistance qui s’est installé à jamais dans le camp arabe. Dans l’aveir, elle n’a qu’un seul choix, celui d’une paix juste et viable pour tous, elle doit arrêter son arrogance et sa politique agressive, sinon elle finira par périr ¨ !


                                                            • Daniel Milan (---.---.2.80) 9 août 2006 18:02

                                                              Bombarder un peuple pour écraser une Résisance ne peut être une « cause juste » et est forcément voué à l’échec... Toutefois vos comparaisons sont on ne peut plus évidentes, avec des bombardements sur Bastia pour écraser le FLNC ou sur Barcelone, pour écraser l’ETA !


                                                              • cordier (---.---.229.220) 9 août 2006 18:18

                                                                Je pense que tu suis trop et sans le vouloir la propagande du hezbollah qui prétend être victorieuse et la presse israélienne qui crie que le chien a la rage pour mieux le tuer. Le chiffre de 52 de ses hommes tués que donne le Hezbollah est fantaisiste. Le Hezbollah a toujours minoré de façon flagrante ses pertes et a donné des communiqués qui avec le recul sont tragi-comiques (du genre nous avons encerclé les commandos israéliens à baalbeck, c’est une défaite israélienne, ils ont été attiré dans un traquenard...) Les pertes militaires israéliennes d’environ 62 morts ne sont pas énormes ; l’opération militaire de Karameh en 1968 dans la plaine du Jourdain leur avait coûté en une journée plus de monde. La prise de Jerusalem-est pendant la guerre des six jours avait coûté deux cent morts chez les paras alors qu’à l’époque Jérusalem-est ne comptait que 75 000 habitants. En 1992 deux hélicoptères qui s’étaient heurtés leur avait coûté 75 morts. Si comme l’annonce l’armée israélienne elle a abattu entre 400 et 500 membres du Hezbollah (qui compte environ 7000 membres)il s’agit bien d’une défaite militaire...celle du Hezbollah. Il faut quand même être sérieux, le Hezbollah avec la complicité de l’Etat libanais et le soutien de la Syrie et de l’iran a fortifié des dizaines de positions le long de la frontière israélienne. La destruction de ces positions fortifiées est forcément difficile. De plus la zone qui est nettoyée par l’armée israélienne est une zone urbanisée et fortement peuplée (les « villages » comme les appellent la presse occidentale de Bint jbeil et de Kfar Kila avaient...trente mille habitants chacun... en fait ce ne sont pas des villages mais des petites villes)ce qui multiplie les difficultés. Pour l’instant l’armée israélienne a mené a bien la première phase de son opération en limitant ses pertes. Tsahal s’est emparé d’une bande de terrain d’environ six kilomètres de large le long de ses 150 km de frontière avec le Liban (soit environ en superficie près du 10% du Liban !!!!), a capturé une vingtaine de membres du Hezbollah et des tonnes d’armes et de munitions et aurait tué près de 8% des combattants du Hezbollah (si tu rajoutes les blessés le hezbollah a des pertes proportionnellement intolérables pour n’importe quel organisation). Je te fais remarquer que c’est le Hezbollah et l’Iran qui demande un cessez-le-feu pas Israël. la situation est d’autant plus mauvaise pour le hezbollah que la majorité des pertes militaires israéliennes sont dues à l’utilisation par le hezbollah de missiles anti-chars modernes de type Kornet ou Milan. Or dans les milieux militaire il est fait grand cas du système anti-missile Trophy inventé par Israël pour protéger les véhicules militaires. Ce système révolutionnaire n’équipera l’armée israélienne que dans deux ans. Celà veut dire que d’ici deux ans l’arme principale du Hezbollah sera totalement obsoléte. La menace des katiouchas est beaucoup plus inquiétante pour Israël, elles empêchent de vivre une part importante de la population et paralysent l’économie du Nord du pays. Cependant cette menace est a nuancer. tout d’abord ces roquettes sont imprécises. De plus, plus la katioucha porte loin plus elle est lourde et imposante et donc vulnérable. Si militairement parlant il est quasiment impossible d’éliminer la menace des katiouchas de courte portée (qui font à peine trente kilos et ressemblent à de gros bâtons)il est beaucoup plus facile de détruire les roquettes de longue portée (le zeltsal fait dans les quatre cent kilos). Occuper le territoire libanais jusqu’à la limite de portée des katiouchas de courte portée permettra de réduire considérablement cette menace. Enfin je crois qu’il faut vraiment nuancer l’unanimisme de façade de soutien par le peuple libanais du hezbollah. je pense que même chez les chiites ce n’est pas évident et nous verrons que lorsque les combats cesseront et la situation deviendra normale les langues se délieront. Ainsi pour simplifier pour l’instant Israël est en train de gagner. Une autre précision : les quartiers chrétiens de Beyrouth n’ont pas été (encore ?) bombardés sauf certains ponts. Les habitations qui ont été bombardées l’ont été dans des zones chiites.


                                                                • RACE (---.---.164.124) 9 août 2006 18:23

                                                                  je souscrit à plusieurs commentaires, pour que la comparaison soit pertinente il faudrait imaginer le cas où le gouvernement de Madrid ait renoncé à exercer sa souveraineté sur le Pays Basque espagnol et laisse le soin à l’ETA d’administrer le pays et considère que l’ETA militaire a une légitimité pour exercer cette souverainteté et des actions contre la France qui ne consisterait pas simplement à enlever deux policiers français mais également à lancer des roquettes plusieurs fois par mois sur St jean de Luz ou Bayonne dans le but de récupérer les pyrénnées atlantiques. Effectivement peut être avec moins de promptitude la France engagerait des opérations militaires de l’autre coté de la frontière devant l’absence d’intervention de Madrid pour que cessent les attaques. En tout cas c’est ce que je souhaiterai que fasse le gouvernement après épuisement de toutes les solutions politiques


                                                                  • Dnys (---.---.44.41) 9 août 2006 18:40

                                                                    Puisqu’on e parle brièvement de Cana. Dans les médias d’obédience pro-israelienne Guysen et Arout7, l’épisode de Cana serait un vaste coup monté.

                                                                    http://www.a7fr.com/Default.aspx?tabid=52&articleType=ArticleView&articleId=13239

                                                                    ET il vous le prouve, enquête sur les photographes, analyses de photos et ralentis videos au poing.

                                                                    Avec une méthode éprouvée de revisonnages [videos]

                                                                    et de négationnades [journalistiques]

                                                                    on en conclu que Cana sinon provoqué, a été fabriqué de toute « pièces » par les terroristes du Hezbollah [avec la collaboration médiatique de Siniora sur le coup].

                                                                    Et si vous voyez les mots civils entre guillemet ne soyez pas offusqué. Si vous êtes français, abstenez vous de lire les commentaires des lecteurs.

                                                                    Que de faurissonade pour Eretz...


                                                                    • Malkut (---.---.130.228) 9 août 2006 19:23

                                                                      Il n’y a rien de ce que vous annoncez dans la page du lien. Merci de nous donner les liens vers l’analyse des photos et des vidéos, pour que nous soyons nous aussi convaincus.


                                                                    • GrossTeub (---.---.149.117) 9 août 2006 18:41

                                                                      Ce qui apparait comme une guerre Israelo/Libanaise n’est en fait qu’une rixe entre les USA et l’Iran, à l’image des guerres du Vietnam, Afghanistan,Corée qui étaient des affrontements indirects entre le champion de l’Ouest et le champion de l’Est.

                                                                      Et je pense que l’issue sera la même, aprés beaucoup d’années, aprés beaucoup de morts, le régime Islamique s’effondrera de lui même car si le modèle Américain (democratie/economie de marché) ne fait pas toujours rêver, c’est quand même celui vers lequel se dirige toute l’humanité (Chine, Inde, Europe, Australie) car il est tout de même plus bandant que celui de l’Iran.


                                                                      • docdory (---.---.180.136) 9 août 2006 18:42

                                                                        On oublie que cette guerre sert avant tout les interêts des marchands d’armes , qui doivent en se moment se frotter les mains , et regarder en extase les cours de bourse de leurs actions !!!


                                                                        • (---.---.222.242) 9 août 2006 18:44

                                                                          Quelle comparaison stupide ! Et quelle hypocrisie dans cet article. De plus il y a eu HEUREUSEMENT bien plus que 59 terroristes du Hizbollah parmi les victimes. Ce serait d’ailleurs plusieurs centaines et c’est tant mieux, chaque democrate devrait se rejouir de l’envoi en enfer de ces hommes qui s’attaquent directement aux civils.

                                                                          Depuis le retrait d’Israel du Liban, ce groupe militaire haineux n’a cesse d’attaquer plus ou moins violement la frontiere nord d’Israel. La recente attaque etant la plus nefaste avec 2 soldats enleves et 8 autres tues.

                                                                          Les libanais ont d’ailleurs bien accepte la presence de ce groupe qui controle le sud de son pays. Ou est la souvereignete du Liban ? De plus des membres de l’organisation terroriste figurent parmi les parlementaires libanais. Quel scandale, alors que le Hizbollah est un proxy de l’Iran et de la Syrie au Liban qui est soit disant un pays libre alors qu’il n’y a meme pas d’ambassade syrienne a Beyrouth. Les libanais ont laisse pourrir la situation en pretendant ne pas etre au courant de l’arsenal militaire des fous de Dieu. Et maintenant ils se plaignent de la defense israelienne qui tente d’eliminer et de detruite les infrastructures du Hizbollah situees au sein de la population civile. Mais ou est la difference entre un civil libanais et un membre du Hizbollah ? Par definition ils sont tous deux civils puisque le Hizbollah de fait pas partie de l’armee libanaise (70 000 hommes). L’armee qui n’a jamais tentee de reprendre controle du sud de son pays, pathetique...

                                                                          Le responsable de cette guerre est le Hizbollah et donc l’Iran et la Syrie dirigee par l’opticien degente. Lui n’a pas l’intelligence de son pere et il le paiera un jour.

                                                                          Et Israel dans tout ca ? 100 morts, juifs, musulmans, chretiens, tout israelien est une cible pour les rockets du Hizbollah, pas de discrimination. En Israel on compte les morts, on voit des villes desertes, des maisons detruites, des voitures en feu, mais ca l’auteur en fait fi.

                                                                          Si demain un pays tel que l’Espagne laisse tout le nord de son pays dirige par des terroristes qui brandissent le bras droit et appelle a la destruction de la France et du peuple francais ou qu’il se trouve, si ces terrorites lancent des roquettes sur la France et que non seulement l’Espagne ne fait rien mais inclue des membres de cette organisation dans son gouvernement, et bien a ce moment la France, si elle a compris les lecons de ses guerres precedentes, elle attaquera l’Espagne et ce serait juste !


                                                                          • gauloise82 9 août 2006 18:53

                                                                            J’espere qu’israel sera condamne par le tribunal international de la haye pour crime de guerre et atrocites non justifies sur des civils innocents.C’est une honte que personne ne fait rien.Pourquoi tant de haine ?Pourquoi,ils sont tant assoiffes de sang ?Israel,vue ce qui lui est arrive lors de la deuxieume guerre mondiale devrait montrait l’exemple.Un pays anti guerre,pacifique et defendant la paix partout dans le monde.


                                                                            • Johny Stakhanov (---.---.55.35) 9 août 2006 19:05

                                                                              Oui, oui... on connaît : « C’est lui qu’a commencé... C’est pas moi c’est l’autre ». Ca fait combien de temps que ces excuses de mer** sont ressorties ? Créer des guerres, c’est très facile, la recette est bien connue. Créer la paix, c’est un mystère « ah oui mais elèvement... » « oui mais territoires occupés », « roquettes », « bombardement », blablablablabla... Pire que des gamins. Sauf que les gamins, on ne les laisse pas jouer avec les allumettes. Et sur un site internet, vous faites pareil, à trouver des coupables, dénoncer, accuser... Alors quand on a peur pour soi et sa famille, qu’on risque de perdre tout ce qu’on a, ou qu’on l’a déjà perdu. On crée des générations d’ennemis des deux côtés. C’est tout. Pour une région grande comme la Dordogne. Tuons-nous tous, super programme !


                                                                              • Amerigho (---.---.180.246) 9 août 2006 19:07

                                                                                Le parrallèle avec l’ETA est nullissime ! Il aurait fallu écrire : imaginez qu’en France, nous ayons une vingtaine de députés et 2 ministres étarras et que l’ETA française enlève 2 soldats espagnols. ETA néo-nazie qui voudrait l’extermination du peuple espagnol et qui harcèlerait l’Espagne sans cesse, avec la connivence d’autres néo-nazis basés dans les frontières espagnoles voulant tout faire autant éliminer physiquement les Ibériques, jusqu’au dernier. ETA française dont une résolution de l’ONU aurait « imposé » le désarmement par la France, cette dernière ne levant pas le petit doigt par veulerie et par lacheté. Mais aussi parce qu’il y aurait des ministres étarras dans notre gouvernement, bref, la France se serait acoquinée avec le Diable en personne. Ensuite, l’Espagne ulcérée répondrait à cette ènième déclaration de guerre et elle ferait ce qu’elle a à faire : le grand ménage. Et bien sur la France misérable et pathétique en prendrait plein la gueule... Bref, je soutiens à fond Israël et vos jérémiades n’y changeront rien.


                                                                                • Sébastien (---.---.247.218) 9 août 2006 19:10

                                                                                  Comparer le Hezbollah à l’ETA relève d’une manipulation détestable. De même, comparer des terroristes évoluant parmi les civils dont la vie leur importe peu, aux armées de 1967, est tout aussi incorrect.

                                                                                  Attendez un peu avant d’affirmer qu’Israël a perdu la guerre et ne vous fiez pas au nombre de katiouchas qui tombent sur Israël. Selon l’agence de presse Mena, le Hezbollah serait quasiment décapité. Et ce n’est pas la base, composée par des imbéciles tout juste bon à lancer des roquettes, qui remettra sur pied le groupe terroristes.

                                                                                  Attendez la réaction des libanais qui, s’ils soutiennent en apparence aujourd’hui le Hezbollah, ne permettront pas demain à ces fanatiques de reprendre possession des villages qui leur servent de base de lancement de leurs roquettes.

                                                                                  Attendez de voir la réaction du gouvenement libanais qui tente aujourd’hui de sauver les meubles et de préserver l’unité du pays. Il est fort à parier qu’en sous-mains, un grand ménage soit fait.

                                                                                  Attendez enfin la réaction du « monde arabo-musulman » qui est loin de considérer Nasrallah comme un héros. Faites bien la différence entre la rue arabe et les gouvernements qui détestent pour la plupart l’Iran et, évidemment, son émanation le Hezbollah.


                                                                                  • Aïcha Qandicha (---.---.237.15) 9 août 2006 19:23

                                                                                    Sébastien, j’a plus de respect pour des hommes qui évoluent parmi les civils, que des sous-hommes qui assssinent directement les civils avec des armes intelligentes et complètement inhumaines de fabrication américaine !


                                                                                  • Pierre - André (---.---.66.152) 9 août 2006 20:08

                                                                                    Je viens de voir sur SKY NEWWS une bride d’interview, de MASRALLAH Chef Spirituel du hezbollah. Il serait prêt à faire des conssession et aurait expliqué à la TV britanique que c’était pour le bien du peuple libanais et pour son amour du liban. Or, je crois qu’il aurait perdu sa femme et ses enfants dans le bombardement de Beyrout Sud la nuit passée. Info de SKY NEWS. A prendre avec toutes les réserves possibles. En plus, j’ai l’impression que l’Iran et la Syrie le laisse tomber. Il n’a pas pu bombarder TEL AVIV avec les missiles que soit disant il avait. Il ne les avait pas. Intox. En plus, il voit qu’Israel se mobilise au maxi. La TV israélienne annonce pour bientôt dans les heures à venir, l’envahissement du Liban avec plus de 30.000 hommes et la destruction de tous les sites de missiles jusqu’au fleuve Litani. MASRALLAH sent venir le vent de la défaite, et déclare qu’il a fait cette guerre pour le bien du peuple libanais et sa liberté.

                                                                                    Je n’ai pas pris en intégralité l’ interview. Peut-être quelqu’un est il au courant. Il peut le diffuser plus complètement.

                                                                                    A moins que ce soit encore une diversion, pour amadouer le peuple libanais, qui commence à se révolter contre le hezbollah ( cela en toute discrétion ). Les médias ne se font pas l’écho.

                                                                                    Même si les arabes disent soutenir le peuple libanais, en comité privé, il le désavoue. Il a hate que cela se finisse rapidement et que la paix règne. Dans 8 jours, il n’y aura plus rien au Liban. Ni nourriture, ni pétrole, ni hopitaux, ni électricité. la mort du pays. D’autant plus que l’aide humanitaire ne peut arriver. MASRALLAH se rend compte qu’il a perdu la guerre, mais ne l’avoue pas. Il voit que les quartiers druzes, chrétiens sont intacts et que les quartiers arabes sont totalement détruits. La promenade du bord de Mer de Beyrout est intact et que les autres communauté n’ont rien subit. Les gens vont à leur travail font leur jogging et promènent leur chiens. Vu sur les TV étrangères. la France l’occulte.

                                                                                    Donc Israel cible ses sites.

                                                                                    Je pense que dans quelques jours, le hezbollah lèvera le drapeau blanc. seuls les derniers irréductibles iront jusqu’au boutisme, mais la guerre sera fini avant la fin du mois.


                                                                                  • Malkut (---.---.130.228) 9 août 2006 21:13

                                                                                    Masrallah ? Tiens donc.

                                                                                    Hassan Nasrallah a menacé de bombarder Tel Aviv si les avions israéliens bombardaient le centre de beyrouth. Ce qui n’est pas le cas. Vous le dites d’ailleurs plus loin dans votre message.

                                                                                    « le peuple libanais, qui commence à se révolter contre le hezbollah »

                                                                                    Vous semblez bien au courant pour quelqu’un qui ne sait pas comment s’appel le chef du Hezbollah. D’où tenez vous cette information ?

                                                                                    « D’autant plus que l’aide humanitaire ne peut arriver. »

                                                                                    Merci qui ?

                                                                                    « Je pense que dans quelques jours, le hezbollah lèvera le drapeau blanc. »

                                                                                    Nous en rediscuterons dans quelques jours, donc.


                                                                                  • Malkut (---.---.130.228) 9 août 2006 21:14

                                                                                    Et au passage, les druzes et les chrétiens du Liban sont tout autant arabes que les chiites ou les sunnites.


                                                                                  • Sébastien (---.---.247.218) 9 août 2006 22:30

                                                                                    @ Aïcha Qandicha

                                                                                    Aïcha, vous avez donc plus de respect pour des terroristes qui n’ont, eux, aucun respect pour leur peuple, que pour des militaires qui tentent de protéger leur population ? C’est vraiment dommage et cela montre à quel point vous êtes éloignée de la réalité.

                                                                                    Je vous colle un article paru dans la Voix du Nord des 30 & 31 juillet 2006 qui, je l’espère, vous fera prendre conscience de la situation : "Il est 1 heure du matin, mercredi dernier. La petite commune d’Ein Ebel est plongée dans le noir, non seulement parce qu’il fait nuit, niais aussi parce que l’électricité est coupée. Dans sa maison, Ibrahim dort tranquillement. Ce sexagénaire, qui a travaillé des années dans le Golfe et en Afrique avant de rentrer au Liban, est soudainement réveillé par un bruit de conversations : il y a quelqu’un, et même plusieurs personnes sur le toit. Au bout d’un moment, ce ne sont plus des mots qu’entend Ibrahim mais le bruit caractéristique du départ d’un missile. Puis d’un second. Et d’un troisième. Encore un. Et un cinquième... Ibrahim comprend alors que ces hommes sur son toit étaient des combattants du Hezbollah. Il devine aussi que la réaction israélienne ne va pas tarder et qu’elle sera brutale. Alors il part avec ses voisins, qui sont aussi de sa famille. Bien leur en a pris : la frappe de l’armée hébreue a anéanti la maison d’Ibrahim et quatre autres alentour, dont il ne reste aujourd’hui que des pans de murs écroulés.

                                                                                    L’histoire d’Ibrahim est un fait de plus en plus fréquent. La semaine dernière, dans une ville proche, le Hezbollah avait installé des lance-missiles entre les habitations et tout a été rapidement anéanti par l’armée israélienne. Contre cette « tactique » des intégristes, les ha­bitants qui n’ont pas fui organi­sent désormais des patrouilles la nuit pour empêcher les hommes du Hezbollah de déployer leurs armes. Reste à identifier lesdits combattants car la plupart s’habillent normalement, en T-shirt et pantalon. Certains portent l’uniforme. Et parfois, aussi, un missile."

                                                                                    Et au fait, si les armes des israéliens étaient de fabrication iranienne et non américaine comme vous l’écrivez, cela serait-il plus acceptable pour vous ? La haine fait parfois penser de drôles de choses...


                                                                                  • Amerigho (---.---.122.192) 10 août 2006 08:44

                                                                                    Sous-hommes Aïcha ? On reconnait bien là la dialectique nazie employés par bon nombre de musulmans. Une chose est sure, vous faites tomber le masque et prouvez votre haine basique des Juifs. Pfff... Vous êtes pathétique.


                                                                                  • karg se (---.---.239.55) 10 août 2006 11:44

                                                                                    sous homme mais peuple élu, au final les humains sont les même


                                                                                  • Aïcha Qandicha (---.---.218.0) 10 août 2006 12:35

                                                                                    Amerigho, votre soupe froide nommée antisémitisme dont vous nous innondez par louches entières est devenue insipide, inodore, incolore bonne pour la poubelle. A force de crier au loup ! De plus, Je vous signale que je suis probablement plus sémite que vous, le sémitimise n’étant pas une exclusivité du « Peuple Elu ». Quant au nazisme, excusez-moi, mais vous en savez bien plus que moi, demandez aux adeptes du sionise et leurs liens avec les nazis. Moi, je n’étais pas encore née en tout cas ! enfin, C’est vous qui parlez de juif monsieur, moi je parle d’Israël, de sionistes et de sous-hommes armés comme des robocops qui tirent sur le tas d’en haut de leurs F16. Si c’étaient des vrais hommes, ils descendraient à terre por livrer un combat contre les guerriers et non contre des civils innocents, chrétiens et musulmans qui vivaient en paix sur cette terre, pendant 14 siècles successifs avant l’arrivée des intrus semeurs de haine.


                                                                                  • Belawbe (---.---.36.190) 9 août 2006 19:40

                                                                                    Mon cher Largo, permet-moi de te rappeler que comparaison n’est pas raison : 1)D’abord l’ETA ne nie pas le droit de la simple existence de la France, comme ose le faire le Hezbollah vis-à-vis d’Israël. 2)L’ETA n’est pas à la solde d’un état voisin comme l’est le Hezbollah vis-à-vis de la Syrie et de l’Iran. 3)L’ETA n’est guère plus entrainé et surarmé par un état voisin qui tient des discours d’un antisémitisme nauséabond qui vise à terme la disparition pure et simple de l’état d’Israël ! 4)L’ETA n’a guère accumulé 12.000 roquettes en tous genres pendant près de 5 ans en construisant une véritable zone de guerre avec des galeries souterraines et des bunkers sur les hauteurs au nord d’Israël (au sud du Liban)pour que ce dernier ne sente pas légitimement en danger de mort, comme le maître à penser du Hezbollah l’affirme haut et clair. 5)Il faut enfin être sourd et aveugle pour ne pas voir sur la scène des combats la véritable intention hégémonique de l’Iran de mener un combat du nazislamisme contre l’Occident et l’inacceptable souillure que constitue pour cet état la présence impure d’un état « yahoud » au coeur de ce qui fut jadis la Mésopotamie et qui est aujourd’hui quasi totalement musulmane. 6)Il faut enfin y voir une manoeuvre de diversion de l’Iran à qui l’Occident refuse légitimement de délivrer un permis de tuer de manière nucléaire en raison du fait que le régime qui est le leur n’est que celui des quelques pauvres fous enturbanés qui clament partout la suprématie de leur Dieu par rapport aux autres. 7)Je vous concède enfin, mon cher Largo, qu’Israël est bel et bien tombé dans un piège d’une parfaite perfidie, car quoiqu’il fasse il sera toujours le « juif » des nations. Mais sincèrement qu’aurait du faire la France s’il l’ETA avait tué et enlevé ses soldats a sa frontière en jurant devant toutes les télévisions du monde que le jour de la fin de la France est proche ?


                                                                                    • Pierre - André (---.---.67.153) 9 août 2006 20:42

                                                                                      a brb. A qui répondez-vous sur l’article « Ce tas de merde » Si c’est au mien, alors vous pouvez expliquer avec intelligence, le pourquoi et le comment de ce tas de merdre. Merci


                                                                                      • Pierre - André (---.---.67.153) 9 août 2006 21:22

                                                                                        Toutes mes excuses. Erreur de frappe C’est NASRALLAH et non MAS....... Je pense que vous avez compris. Nous verrons les jours à venir. J’ai peut-être tort, mais j’ai aussi la possiblité de savoir qui a raison. la France veut que Israel baisse les armes. Pourquoi devrait il se plier alors que l’on ne demande rien au Hezbollah. Il faut faire la part des choses.


                                                                                        • mathieu (---.---.188.187) 9 août 2006 21:32

                                                                                          LES DEUX SOLDATS ISRAELIENS ENLEVER PAR LE HEZBOLLAH A ETE FAIT SUR LE TERRITOIRE LIBANAIS ET NON PAS ISRAEL, EN SOMME CES 2 SOLDATS ETAIENT SUR UN TERRITOIRE DE MATIERE ILLEGITIME, IL SERAI QUELQUE PEUT IMPORTANT QUE VOUS CONNAISSIEZ CETTE INFORMATION QUI EST TRES SOUVENT PEUT DITE.


                                                                                          • mathieu (---.---.188.187) 9 août 2006 21:32

                                                                                            LES DEUX SOLDATS ISRAELIENS ENLEVER PAR LE HEZBOLLAH A ETE FAIT SUR LE TERRITOIRE LIBANAIS ET NON PAS ISRAEL, EN SOMME CES 2 SOLDATS ETAIENT SUR UN TERRITOIRE DE MATIERE ILLEGITIME, IL SERAI QUELQUE PEUT IMPORTANT QUE VOUS CONNAISSIEZ CETTE INFORMATION QUI EST TRES SOUVENT PEUT DITE


                                                                                          • ZEN zen 9 août 2006 22:30

                                                                                            @Matthieu

                                                                                            Ce fait semble exact, si l’on accorde crédit au texte auquel je me réfère ci-dessus.


                                                                                          • (---.---.138.166) 9 août 2006 21:37

                                                                                            Ne parlons pas de l ONU quand on est pro-israel cela fait marrer plus qu autre chose...


                                                                                            • José W (---.---.25.142) 9 août 2006 21:44

                                                                                              Bon article.

                                                                                              En fait, chacun sait qu’Israël a amorcé une guerre au Liban en trompe l’oeil, et que cette guerre est en vérité une guerre contre l’Iran et la Syrie (100 millions d’habitants), pour un reformatage complet du Moyen-Orient par les Sionistes US-raëliens et anglais.

                                                                                              Parmi les idées fortes de cette préparation à la guerre totale au Moyen Orient, le Pétrole et le grand Israël (rêvés par les Sionistes pour le retour de l’Antéchirst et le financement de leurs projets) figurent en bonne place.

                                                                                              Mais évidememnt, vous ne trouverez rien de tout cela dans les médias « alignés », qui ne sont tout simplement que des médias... sionistes qui ne rêvent pour beaucoup que de fournir des armes à Israël !

                                                                                              Les Chrétiens non sionistes, les autres religions non-sionistes, les athées non sionistes (il y en a) et les agnostiques laisseront-ils ces illuminés mener à « bien » leur plan sans réagir ?

                                                                                              C’est à craindre, mais l’espoir demeure qu’une réaction efficace et non violente se mette en place dans les prochaines semaines.

                                                                                              En attendant, les sionistes ont décidé de nous montrer leur vrai visage, un visage terrorisant.


                                                                                              • Amerigho (---.---.122.192) 10 août 2006 08:51

                                                                                                José W, si tu pouvais aller déposer tes étrons antisémites ailleurs que sur AgoraVox, ça sentirait meilleur ici. Il y a des chiottes pour ça...


                                                                                              • ZEN zen 9 août 2006 21:48

                                                                                                Les visées d’Israël sur le Liban : une vieille histoire...

                                                                                                UN texte un peu long,mais éclairant :

                                                                                                Le Hezbollah, rempart contre Israël La bataille du Litani

                                                                                                Gilles Munier 8 août 2006

                                                                                                Quels sont les véritables objectifs israéliens au Liban ? Toujours les mêmes : démembrer le pays, créer un Etat chrétien vassal, occuper les rives du fleuve Litani. Les plans « Grand Moyen-Orient », et plus récemment « Proche-Orient nouveau », donnent l’opportunité à Israël de redessiner ses « frontières », comme les ont rêvé ses fondateurs.

                                                                                                Le mouvement sioniste n’a jamais accepté le partage du Proche-Orient effectué par la Grande-Bretagne et la France aux lendemains de la Première guerre mondiale. La déclaration Balfour de 1917 promettant la création d’un « foyer national pour le peuple juif » en Palestine, ne suffisait pas. Les dirigeants sionistes voulaient en dessiner la carte. Ils réclamaient les deux rives du Jourdain, sa source, et le Litani. Le 29 décembre 1919, Haïm Weizmann - Président de l’Organisation sioniste mondiale - demanda à Lloyd George, Premier ministre britannique, que le futur Etat « englobe la vallée du Litani sur une distance de près de 25 miles - soit environ 40 km - en amont du coude, ainsi que les flancs ouest et sud du Mont Hermon ». A la conférence de Versailles, non seulement Georges Clemenceau refusa - le territoire réclamé faisait partie de l’accord Sykes-Picot, encore tenu secret - mais il intégra le Djebel Amel, et le Litani, dans le « Grand Liban » créé sous mandat français. Depuis, Israël n’a jamais laissé en paix les habitants du sud du Liban.

                                                                                                « Rétrécir le Liban »

                                                                                                En 1937, Levi Eshkol - futur Premier ministre israélien - créa Mekorot, une agence chargée de contrôler les ressources hydrauliques en Palestine, financée par l’Agence juive et le Fonds national juif (Kéren Kayémeth Leisraël), un organisme constitué en 1921 pour acheter des terres arabes pour les colons juifs. En 1940, Yossef Weitz, directeur Fonds national juif, écrivait : « Il faut expliquer à Roosevelt, et à tous les chefs d’Etats amis, que la terre d’Israël n’est pas trop petite si tous les Arabes s’en vont, et si les frontières sont un peu repoussées vers le nord, le long du Litani, et vers l’est, sur les hauteurs du Golan. »1

                                                                                                Les premières agressions du sud du Liban eurent lieu dès 1948. La Haganah - ancêtre de « Tsahal » - occupa plusieurs villages du Djebel Amel, massacrant une centaine d’habitants. De 1949 à 1964, on dénombra 140 agressions israéliennes dans cette région, plus de 3000 entre 1968 à 1974 ! 2

                                                                                                Pour les politiciens israéliens - d’extrême droite ou travaillistes - la guerre israélo-arabe de 1948 ne sera terminée - au nord - qu’après la prise du Litani. Dans l’esprit de David Ben Gourion, les frontières du Grand Israël - Eretz Israël - étaient toutes provisoires. Les seules qui comptaient, étaient celles décrites dans la Bible... Concernant le Liban, on lit dans son Journal, à la date du 21 mai 1948 : « La suprématie musulmane dans ce pays est artificielle, et peut aisément être renversée ; un Etat chrétien doit être instauré dans ce pays. Sa frontière sud serait le fleuve Litani ».

                                                                                                Le 27 février 1954, dans le bureau de Moshé Sharett - alors Premier ministre israélien - Ben Gourion et le général Moshé Dayan envisagèrent d’envahir le Liban pour y créer un Etat chrétien. Dans ses Mémoires 3, Sharett écrit qu’il n’était pas d’accord avec les plans de ses interlocuteurs. Il les trouvait « insensés ». Ben Gourion le relança le jour même, par courrier, pour le faire changer d’avis et le convaincre de « rétrécir » le Liban 4 : « C’est peut-être le moment de créer un État chrétien dans notre voisinage. Cela signifie que, cette fois, toute l’énergie et tous les moyens doivent être employés dans ce but et que nous devons agir dans toutes les directions pour provoquer un changement radical au Liban ».

                                                                                                Moshé Dayan, chef d’Etat major, revint à la charge le 16 mai 1954. Il proposa à Sharett de « soudoyer un officier (libanais) qui accepterait de servir de marionnette afin que l’armée israélienne paraisse répondre à un appel pour la libération du Liban de ses oppresseurs musulmans ». Après, « l’armée israélienne investira le Liban, occupera le territoire nécessaire et installera un régime chrétien susceptible de devenir l’allié d’Israël. Israël annexera en bloc le territoire libanais qui s’étend du fleuve Litani jusqu’au sud du Liban... » 5. Nouveau refus. Un projet pour le détournement de 400 millions de mètres cubes d’eau du Litani aurait néanmoins été proposé selon Ghassan El Ezzi, spécialiste du Moyen-Orient 6.

                                                                                                David Ben Gourion avait de la suite dans les idées. En octobre 1955, il a suggéré à Guy Mollet, Président du Conseil français, et à Christian Pineau, ministre des Affaires étrangères, de profiter de l’expédition de Suez - en préparation en Israël sous le nom d’ « Opération Kadesh » - pour instaurer un « ordre nouveau » au Liban. Il voulait dans la foulée démembrer la Jordanie et y installer les réfugiés palestiniens sur une portion du territoire. Les Français refusèrent 5.

                                                                                                Des guerres de l’eau

                                                                                                En juin 1967, la guerre dite « des six jours » - permit à Israël de réaliser un des vieux objectifs du mouvement sioniste : occuper le plateau syrien du Golan, riche en ressources hydrauliques. La Syrie en libéra une partie en 1973, mais ne put empêcher la Knesset de décréter l’annexion du restant le 14 décembre 1981. Son sous-sol représente aujourd’hui le tiers des réserves en eau de l’Etat hébreu. Damas en réclame en vain la restitution, s’appuyant sur une résolution de l’ONU déclarant la décision israélienne « nulle et non avenue ». Mais, comme aucune résolution internationale condamnant Israël n’est appliquée - le site Internet pro israélien WorldNetDaily en a décompté 97, rien qu’entre 1948 et 1991 ! - comme aucune sanction n’est jamais prise contre l’Etat hébreu, on voit mal comment la libération du Golan pourrait se faire autrement que par les armes.

                                                                                                Le 14 mars 1978 eut lieu la première grande invasion israélienne du Liban. L’opération « Litani », lancée officiellement pour repousser de l’autre côté du fleuve les organisations palestiniennes implantées au sud du Liban. Le retrait des troupes israéliennes exigé par la résolution 425 de l’ONU du 19 mars 1978, ne sera pas total. Les Israéliens créeront une petite « zone de sécurité » en territoire libanais avec l’aide du Major Saad Haddad, chef d’une milice anti-palestinienne, dans le rôle de « l’officier acceptant de servir de marionnette », comme disait Moshé Dayan. Elle permettra à Israël - c’était un des buts de l’opération - d’utiliser à satiété les eaux du Litani, comme l’ont constaté des observateurs de la FINUL (Force intérimaire des Nations Unies au Liban).

                                                                                                En février 1982, Oded Yinon - haut fonctionnaire du ministère israélien des Affaires étrangères - publia dans la revue Kivounim (Orientations) de l’Organisation sioniste mondiale, un article qui fait date. Il décrit ce que doit être la politique d’Israël dans les années 80-90 : démanteler les pays arabes - Egypte, Syrie, Irak - « sur la base de critères ethniques ou religieux », diviser le Liban en cinq provinces. On dit que le plan de remodelage du Proche-Orient de George W. Bush en est largement inspiré.

                                                                                                En juin 1982, nouvelle agression du Liban. L’opération « Paix en Galilée » est déclenchée par Menahem Begin, comme toujours dans un but défensif. Il s’agissait encore cette fois de « repousser les katyushas à 40 kilomètres de la frontière ». En fait, les Israéliens voulaient chasser l’OLP du Liban et investir Beyrouth pour y installer au pouvoir un « Quisling local ». Ariel Sharon l’a avoué neuf mois plus tôt au journaliste pacifiste israélien Uri Avnery 7.

                                                                                                La résistance libanaise - personnifiée par le Hezbollah - obligea Israël à battre en retraite. Entre 1985 et 2 000, les Israéliens maintiendront avec beaucoup de difficultés une nouvelle « zone de sécurité » de huit à quinze kilomètres de profondeur le long de la frontière israélo-libanaise. Ils en confieront l’administration au successeur de Haddad, le lieutenant-général à la retraite Antoine Lahad. Mais, la guérilla du Hezbollah obligea finalement Ehoud Barak, Premier ministre travailliste, à évacuer l’enclave en juin 2000 et à surseoir... au détournement du cours inférieur du Litani vers le Jourdain. Toutes les infrastructures liées au barrage de Qaraoun sur le fleuve avaient été préalablement sabotées par l’armée israélienne. Ariel Sharon fit savoir que la construction d’une station de pompage sur le Wazzani, destinée à l’irrigation des terres agricoles autour de Marjayoun, serait considérée par Israël comme un casus belli.

                                                                                                Le bilan humain de « Paix en Galilée » est terrible : près de 20 000 libanais tués et 30 000 blessés. A Beyrouth, l’opération s’acheva par l’assassinat de Béchir Gemayel, chef des Phalanges propulsé Président de la République - qui tardait, dit-on, à reconnaître Israël - et par le massacre de Sabra et Chatila.

                                                                                                Assurer l’avenir du « royaume d’Israël »

                                                                                                En 1996, les ultra-sionistes israéliens et leurs correspondants américains - à moins que ce ne soit l’inverse - décidèrent de mettre un terme au processus de paix d’Oslo en présentant à leur ami Benjamin Netanyahu, Premier ministre, un nouveau plan de domination américano-israélien du Proche-Orient appelé « Une rupture nette. Une nouvelle stratégie pour assurer l’avenir du royaume (celui d’Israël dans sa version biblique) ». Ses rédacteurs étaient : David Wurmser, Douglas Feith, Richard Perle, Eliott Abrams, des néo conservateurs influencés par les idées de l’orientaliste britannique Bernard Lewis, un de ceux qui ont le plus contribué à « israéliser » la vision du monde arabe et de l’islam aux Etats-Unis 8.

                                                                                                Tous les événements politiques qui se sont produits dans la région depuis, y sont programmés noir sur blanc : le renversement de Saddam Hussein, la Syrie chassée du Liban, la guerre actuelle contre le Liban et le Hezbollah, la désignation de la Syrie et de l’Iran comme responsables de la crise 9. Il ne manque dans le document que l’assassinat de Rafic Hariri ! 10...

                                                                                                « Le début de la fin pour Israël »

                                                                                                Rien ne sert de s’attarder longtemps sur le prétexte annoncé par Israël pour entrer en guerre. Il est faux, comme ceux utilisés lors des guerres précédentes. Selon le San Francisco Chronicle (21/8/06), l’opération en cours a été présentée aux Etats-Unis, il y a plus d’un an, à des militaires, des diplomates, des journalistes et dans des think-tanks. Ariel Sharon, salué à cette époque comme un « homme de paix », était encore aux commandes ! Rien n’a changé depuis que Moshé Dayan a reconnu dans une interview au Yediot Aharonot qu’en 1967 les menaces syriennes sur la sécurité d’Israël étaient de la « foutaise ». « Laissez tomber... », avoua-t-il au journaliste qui l’interrogeait : « Je sais comment au moins 80% de tous les incidents avec la Syrie ont commencé. Nous envoyions un tracteur dans une zone démilitarisée et nous savions que les Syriens allaient tirer ». Il admettait que ce qui poussait l’Etat hébreu à provoquer la Syrie de cette manière, c’était « l’appât de la terre », l’idée qu’il est possible « d’accaparer une parcelle de terre et de la garder, jusqu’à ce que l’ennemi soit fatigué et nous l’abandonne » 11.

                                                                                                Les deux soldats israéliens capturés par le Hezbollah le 12 juillet 2006 faisaient partie d’un commando surpris en territoire libanais. Plusieurs dépêches d’agences - notamment l’Associated Press - l’ont annoncé. La chaîne MSNBC aussi. Puis, la version israélienne a prévalu : le Hezbollah les avaient kidnappés en Israël, la sécurité de l’Etat hébreu était menacée... Aucun journaliste ne s’est alors demandé pourquoi le char Merkava qui les protégeait, détruit par la résistance libanaise, était encore sur place au Liban, à Aitaa Al-Chaab. « Tsahal » n’arrivait pas à le récupérer 12.

                                                                                                Le plan « Grand Moyen-Orient » est entré dans une nouvelle phase sanglante. Qu’importe pour Condoleezza Rice les râles et les cris de douleur des Libanais. Ce sont, dit-elle, les premiers vagissements du « Proche-Orient nouveau » 13. On croirait entendre Madeleine Albright qui - avec la même inhumanité - disait que la mort d’un demi million d’enfants irakiens était un prix raisonnable à payer pour renverser Saddam Hussein.

                                                                                                George Bush, Ehud Olmert - et Jacques Chirac ! - sous estiment la volonté de résistance du Hezbollah et du peuple libanais. Zbigniew Brzezinski, ancien conseiller du président Carter et directeur exécutif de la Commission Trilatérale, lui, semble inquiet. Il pense que l’usage de la force pour remodeler la carte du Proche-Orient peut mal tourner pour les Etats-Unis et Israël. Après les massacres de Qana au Liban, ou de Haditha en Irak, dit-il, le « Nouveau Proche-Orient » est, pour les Arabes et les Iraniens, synonyme « d’occupation, de carnage et de bain de sang ». Si les Etats-Unis sont chassés de la région, ajoute-t-il, ce sera aussi « le début de la fin pour Israël » 14.

                                                                                                (8/8/06)

                                                                                                Notes :

                                                                                                1 Journal, par Yossef Weitz - Tel-Aviv, 1965.

                                                                                                2 Liban : Cette « bande » que veut Israël, par Stefano Chiarini - il manifesto. http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=3898

                                                                                                3 Journal, par Moshé Sharett, Ed. Maariv, Tel-Aviv 1978. Cet ouvrage n’a jamais été traduit en français.

                                                                                                4 Lettre confidentielle de Ben Gourion, publiée en 1979, en annexe de ses Mémoires posthumes.

                                                                                                5 Conférence de Sèvres organisée pour répondre à la nationalisation du Canal de Suez par le Président Nasser. Dans Histoire de ma vie, par Moshé Dayan - Ed. Fayard, Paris, 1976.

                                                                                                6 L’eau du Liban, source de toutes les convoitises, par Gilles Labarthe, Le Courrier - 25/5/04.

                                                                                                7 Membre de l’organisation terroriste Irgoun dans les années 40, devenu dirigeant du mouvement pacifiste israélien et éditorialiste de Ha’olam Hazeh « Ce Monde ». C’est un des plus fins analystes de la scène politique israélienne.

                                                                                                8 Ancien membre du Bureau arabe du Foreign Office et des renseignements militaires anglais, aujourd’hui à l’Université de Princeton. Il est notamment l’auteur de The Middle East and the West, Indiana University Press, Bloomington, 1964). Le « choc des civilisations », popularisé par Samuel P. Huntington, est tiré de l’ouvrage.

                                                                                                9 A Clean Break : A New Strategy for Securing the Realm http://www.iasps.org/strat1.htm

                                                                                                10 Gilles Munier : Qui a assassiné Rafic Hariri (AFI-Flash du 21/2/05), et La piste interdite (AFI-Flash du 17/7/06).

                                                                                                11 Yediot Aharonot, 27 avril 1997. Déclaration citée par Tanya Reinhart, professeur de linguistique à l’Université de Tel Aviv, dans « Déchaînement du Mal » http://www.globalresearch.ca/articles/REI201A.html

                                                                                                12 Liban : le gros mensonge d’Israël et de l’Occident, par Ashoka http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=2520

                                                                                                13 Rice sees bombs as « birth pangs » http://www.informationclearinghouse.info/article14146.htm

                                                                                                14 Interview de Zbigniew Brzezinski, par Nathan Gardels http://www.huffingtonpost.com/nathan-gardels/beginning-of-the-end-for-_b_26247.html


                                                                                                • ZEN zen 10 août 2006 08:04

                                                                                                  Mr Greg, vous avez mal lu l’article de Munier,et je ne suis pas l’ami du Hamas...Relisez le texte avec les renvois, ainsi que la longue mise au point de Torah Borah plus haut...Un peu d’honnéteté intellectuelle ne nuit pas..

                                                                                                  Le texte n’avait pour but que de revenir sur les visées trés anciennes d’Israël sur le Liban. Les faits sont têtus...


                                                                                                • Torah borah (---.---.176.46) 10 août 2006 08:44

                                                                                                  @ zen

                                                                                                  La réaction disons ....primaire de greg prouve bien que lorsque l’on oppose des arguments solides, argumentés et prouvés il ne leur reste pas grand’chose à dire hormis l’invective !

                                                                                                  Ce qui est frappant c’est de constater l’amnésie sélective qui a régnée pendant des décennies autour de l’histoire officielle d’Israêl.Désinformation ?Ou tout simplement sentiment de culpabilité diffus de ne pas citer l’innomable...

                                                                                                  Toujours est-il que cette étape est franchie et qu’il faut continuer à le répéter !

                                                                                                  Cordialement,


                                                                                                • ZEN zen 10 août 2006 08:52

                                                                                                  @ Torah borah

                                                                                                  Oui, la surdité aux arguments fondés et de bonne foi est assez terrifiante...Shlomo Sand dans son livre « Les mots de la terre » décrit bien l’histoire de cet aveuglement même chez nombre d’intellectuels.

                                                                                                  Cordialement


                                                                                                • youmna (---.---.169.4) 9 août 2006 21:48

                                                                                                  nasrallah serai t il agent israelien ?


                                                                                                  • Pierre - André (---.---.67.153) 9 août 2006 21:53

                                                                                                    Mathieu je réponds a votre déclaration. Ce sont les infos de médias et non officiels FINULE. Ils étaient cinq dans un véhicule blindé coté israélien, zone frontalière. trois malheureusement sont morts. Les deux seuls rescapés ont été capturés par des hommes en civil, sans uniforme militaire. C’est la stratégie du hezbollah. La même à Gaza. C’est extrêmement difficile de faire la part des choses. Un des kidnappeurs a été arrêté. Il aurait parlé. NO COMMENT. Ils ont été piègés comme ça. La FINULE a vu, mais n’a rien pu faire. A quelques centaines de mètres d’un poste. Mais que peut-elle faire. Aucun mandat de riposte ni d’intervention.


                                                                                                    • José W (---.---.25.142) 9 août 2006 21:57

                                                                                                      Voici un très bon article sur la marée noire provoquée par les forces sionistes et dont aucun média aligné ne parle, comme si elle n’existait pas, alors qu’elle s’étend de jours en jours en méditerranée, notre méditerranée, aux portes de l’Europe.

                                                                                                      Article marée noire au Liban :

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès