• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pologne : une statue représentant une femme violée par un soldat russe (...)

Pologne : une statue représentant une femme violée par un soldat russe déclenche l’ire de Moscou

Un tabou représenté par l'oeuvre, grandeur nature, d'un jeune étudiant des Beaux Arts de Gdansk.

La femme est sur le dos, jambes écartées. Le soldat, regard dissimulé sous son casque, la tient d'une main par les cheveux et, de l'autre, lui plaque un revolver dans la bouche.

Cette œuvre, baptisée "Komm Frau" (Viens ici femme), a été installée illégalement dans la nuit de samedi à dimanche par un jeune artiste polonais, dont le nom est Jerzy Bohdan Szumczyk, sur une avenue de Gdansk, en Pologne, non loin d’un monument dédié à l’Armée rouge qui avait chassé les nazis de cette ville, majoritairement allemande, en 1945. La police l'a enlevée au bout de quelques heures.

"Je suis profondément choqué par cette incartade de l'étudiant des Beaux-Arts de Gdansk qui a insulté avec son pseudo-art la mémoire de plus de 600.000 soldats soviétiques, morts pour la liberté et l'indépendance de la Pologne", a écrit dans un communiqué, Alexandre Alekseev, ambassadeur de Russie à Varsovie. Il a jugé la sculpture "vulgaire" et "ouvertement blasphématoire", en espérant "une réaction appropriée" des autorités polonaises.

Pour sa défense, l’auteur de "Komm Frau", a expliqué qu’il avait ressenti le besoin de faire cette sculpture, après avoir fait de longues recherches sur les viols commis par l’Armée rouge en Europe de l’Est de 1944 à 1945. Il a déclaré à l'AFP : "C’est une expression de mes opinions pacifistes, dirigées contre la guerre. C’est un message de paix. J’ai voulu montrer la tragédie des femmes et les horreurs de la guerre".

JPEG - 75 ko
Le jeune artiste Jerzy Bohdan Szumczyk

Selon l'étudiant en Art, cité par la chaîne privée TVN24, il s'agissait également de protester contre la présence au centre de Gdansk du monument à la mémoire l'Armée rouge, représentant un ancien char soviétique T-34, utilisé pendant la guerre. Les monuments à la mémoire de l'Armée rouge suscitent régulièrement des polémiques en Pologne, où on rappelle qu'ils ne symbolisent pas seulement la libération des nazis, mais également la dépendance de Moscou qui a duré un demi-siècle et qui a coûté la vie à de nombreux Polonais.

Le jeune artiste a été arrêté brièvement par la police polonaise, Car le parquet de Gdansk s'est donné jusqu'à jeudi pour décider si l'auteur de la sculpture allait être poursuivi pour "incitation à la haine raciale ou nationale".

Depuis 70 ans, la Russie et la Pologne s’affrontent ainsi régulièrement autour de la mémoire de la Seconde guerre mondiale. Même si Moscou a officiellement reconnu, en 2010, la responsabilité de Staline dans le massacre de 22 000 officiers polonais à Katyn, cet épisode est l’un des nombreux points de discorde entre les deux pays. La Pologne demande toujours à la Russie une enquête plus approfondie sur ce crime de guerre. (Voir Vidéo)

Il faut se souvenir que la Pologne est un pays qui a énormément souffert lors de la deuxième guerre mondiale. Elle a été envahie par les Allemands en 1939, puis par les Soviétiques à la fin de la guerre. On peut concevoir aisément que les violences perpétrées par les soldats sont encore très présentes dans la mémoire des polonais. Selon les historiens, les membres de l’Armée rouge ont commis des viols de masse lors de leur avancée vers Berlin.

Or à Gdansk, ville ou a été exposé illégalement la statue c'est encore plus compliqué. L'ancienne cité hanséatique Gdansk/Danzig fut avant la guerre une ville libre habitée majoritairement par des Allemands. Pendant la guerre elle devient ville allemande. Selon des historiens, non russes bien entendu, à la fin de la deuxième guerre mondiale, des soldats soviétiques ont commis des viols massifs. Cependant aucune statistique concernant ces crimes n'est disponible ,À Gdansk, ce sont principalement des femmes allemandes, ainsi que des prisonnières déportées polonaises ou russes, qui en ont été victimes de la soldatesque russe.

En Allemagne, par exemple rien qu’à Berlin, on estime à 100 000 le nombre des victimes. Dix mille femmes sont mortes des suites de ces violences. Nombre d’entre elles se sont suicidées, entraînant leurs enfants avec elles. Parfois, ce sont les pères qui ont décidé de la mort de toute une famille, pour échapper au déshonneur. Des témoins ont rapporté : "En quelques heures, les jeunes filles vieillissaient de plusieurs dizaines d’années. Des mères de famille revenaient des granges où elles étaient violées avec les cheveux blancs". Peu de familles ont été épargnées.

 

Toujours selon les historiens, ce n'est pas seulement en Allemagne que l'Armée rouge a fait subir des viols aux femmes, on recense entre 70 000 et 100 000 cas à Vienne et en Autriche en général, 50 000 à 200 000 en Hongrie, ainsi que des des milliers d'autres en Roumanie, Bulgarie, Pologne, Tchécoslovaquie et yougoslavie.

Dans le Daily Mail, on rapporte que Richard Evans, professeur d'histoire moderne à Cambridge a écrit un livre sur ce sujet dans lequel il décrit la l'extrême violence de ces viols exécutés par les soldats soviétiques. Il écrit que le viol était souvent accompagné de torture et de mutilation et que souvent cela se terminait pour les victimes par un tabassage à mort ou bien par un exécution pure et simple.

Mais comme le rappelle l’agence de presse russe Rio Novosti, les autorités russes n’ont jamais reconnu officiellement ces viols de masse". En Russie, le sujet est très sensible. Le rôle de "libérateur" de l'Armée rouge reste un élément clé de la doctrine de l'État et une question de fierté nationale. Le thème des atrocités commises par des soldats soviétiques en Pologne,en Allemagne et autres pays de l'est, à la fin de la guerre n'a jamais été vraiment débattu en Russie où il reste largement tabou et le restera encore très longtemps. En Juin, les législateurs russes ont proposé un projet de loi qui imposerait des amendes et d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à cinq ans pour avoir critiqué les actions de l'Armée rouge pendant la Seconde Guerre mondiale, et la diffusion d'informations délibérément fausses à son sujet.

 

Sources : Ambassade Russe en Pologne, Ria Novosti, Ria Novosti, Daily Mail, tvn 24.pl,


Moyenne des avis sur cet article :  3.81/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

88 réactions à cet article    


  • Xenozoid 22 octobre 2013 16:28

    ? c’est quoi l’histoire ?


    • La mouche du coche La mouche du coche 22 octobre 2013 16:46

      A tous les coups cet étudiant est téléguidé par les USA. Cela se sent à plein nez. 


    • menou69 menou69 22 octobre 2013 16:54

      @ la mouche du coche

      Vous ne connaissez rien de la Pologne ni du vécu de ses habitants, votre commentaire est inopportun et choquant.


    • La mouche du coche La mouche du coche 22 octobre 2013 17:18
      VERITAS ODIUM PARIT, OBSEQUIUM AMICOS

      La franchise fait des ennemis, la flatterie des amis

    • La mouche du coche La mouche du coche 22 octobre 2013 17:26

      @ l’auteure. 


      Cette « oeuvre » n’a évidement rien d’artistique et n’est que politique, vous le savez aussi bien que moi. Alors ne faites pas l’enfant et regardez la vérité en face : qui attaque qui et pourquoi. Tout le reste est de la sensiblerie de bonne femme et n’a pas sa place ici.  smiley

    • oncle archibald 22 octobre 2013 18:17

      « Tout le reste est de la sensiblerie de bonne femme »

      Quelle élégance du verbe pour commenter des viols .. Aussi élégant que votre avatar ...

    • La râleuse La râleuse 22 octobre 2013 18:40

      @ La mouche... du coche ?


      Je me joins à oncle archibald pour vous dire tout mon mépris.

      Il est manifeste que vous ne connaissez pas l’histoire de la Pologne et encore plus évident que vous êtes un béotien incapable de juger de la valeur artistique d’une œuvre.

      S’il est quelqu’un qui n’a pas sa place sur agoravox, c’est bien une mouche qui se baptise à tort « du coche » puisque sa fonction semble toute autre.



    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 22 octobre 2013 18:44

      Raleuse (que j’aime bien) ,inversez le « m » et le « c » de son pseudo ... smiley


    • oncle archibald 22 octobre 2013 18:57

      @ La Râleuse : une mouche à merde conviendrait mieux, à mon avis.


    • La mouche du coche La mouche du coche 22 octobre 2013 20:07

      @ oncle archibald et la râleuse,


      Ceci est une affaire politique et on se fiche mais alors grave de vos sautes d’humeur. Que diriez vous de retourner sur TF1. ils savent là-bas comment utiliser la vaseline qui vous plait tant. smiley

    • oncle archibald 23 octobre 2013 09:36

      C’est sûr, la vaseline s’impose pour les bonnes femmes trop sensibles ... Pôv’mec !

      Toujours les mêmes méthodes : justifier la turpitude « des siens » et montrant le turpitude « des autres ». Vous croyez aller loin avec cette rhétorique ?

    • La mouche du coche La mouche du coche 24 octobre 2013 21:53

      Je ne pensais pas exactement à ça mais ce n’est pas grave. smiley


    • Venceslas Venceslas 27 octobre 2013 14:33

      Pas besoin. Il y a des vérités qui dérangent.


    • zelectron zelectron 27 octobre 2013 19:19

      Le collègue tchèque (David Černý) bien plus célèbre a exposé un char peint en rose et avec un doigt d’honneur fait aux russes il y a 2 ou 3 ans, hélas même, la plupart des images sur le net n’existent plus (là non plus les russes n’étaient pas content)


    • zelectron zelectron 27 octobre 2013 19:21

      je viens de retrouver celle-ci


    • Xenozoid 22 octobre 2013 16:30

      c’est les soldats violant des femmes ou le fait que seule les russe etaient soldats ?


      • Agonymous23 22 octobre 2013 16:50

        Mouais, du menou69 quoi, rien de neuf smiley entre gonzo et Russie. smiley

        Dites, une question comme ça, entre nous, AgoraVox c’est votre blog perso ?
        Non, j’dis ça parce que 95 articles publiés et pas un seul modéré. smiley

        Alors que « Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant à un but... » Mais quel but visez-vous avec une telle démarche (anti) participative ?

        Ben, sinon, pour en revenir au tabou, sur facebook c’est l’invitation à l’horreur, mais cachez-moi ce (bout) de sein que je ne saurais voir, ou la nudité interdite, mais pas les vidéos d’excécution !
        Ca va vous plaire, j’en suis sur... smiley... une idée pour un de vos prochains billets.

        Allez, une petite réponse argumentée (argumentée j’ai dis), surtout sur votre notion de l’entraide et de la participation au média citoyen qui vous offre une bien jolie vitrine populaire.
        smiley

        P.S : J’ai fais le tour de vos articles, aucun ne parle d’ ♥, jamais, jamais, jamais.
        Vous ne devez pas être troll à vivre. smiley


        • Xenozoid 22 octobre 2013 17:01

          peut etre il regret untroll supérieur ?.+20 dans la zone du dragon mais ne l’a pas trouvé


        • juluch juluch 22 octobre 2013 17:03

          Les Russes se sont donnés à coeur joie dans les pays qu’ils ont « libérés ».....


          le retour de bâton à leur 20 millions de morts.....

          N’empêche que des centaines de milliers de viols ont eu lieux par l’armée Rouge.

          Par l’armée Française aussi et par les yankee entre autres.....

          Personne n’est blanc bleu dans cette affaire.

          Merci pour votre article

          • Xenozoid 22 octobre 2013 18:12

            oh,une question juluch,tu pense que les russes sont ennemies ?


          • juluch juluch 22 octobre 2013 22:25

            Ennemis avec qui ?


          • ARMINIUS ARMINIUS 23 octobre 2013 08:02

            Le viol n’était effectivement pas une exclusivité russe : les soldats américains ont violé d’abord les Anglaises puis les Françaises, ensuite les Allemandes et les Autrichiennes, les punitions par contre pouvaient être sévères( ça dépendait des commandements) pour les violeurs des premières, plus sévères encore pour les GI noirs ; pour les autres : malheur aux vaincues ! L’assasinat systématique des populations slaves par les troupes d’invasion allemandes était lui un crime irréversible...A Berlin les habitantes étaient obligées d’accepter un « droit de cuissage » pour ne pas mourir de faim...Dans le livre anonyme autobiographique « Une femme à Berlin » l’héroïne« disait préférer avoir un »Ivan" sur le ventre qu’un Américain au dessus de la tête, en référence aux terribles bombardements alliés...


          • antyreac 22 octobre 2013 17:35

            Le sujet est grave et intéressant il est dommage que quelques soudards ont complètement profané cet article...


            • Agonymous23 22 octobre 2013 21:09

              Genre, toi y’en a avancer ton cavalier... smiley
              Pfff, mais moi y’en a avoir ma tour en ligne de mire. smiley

              Ben, bah finalement ils sont autorisés à se marier...
              Vive la liberté des corps, Vive l’aMour... smiley
              smiley


            • antyreac 22 octobre 2013 22:22

              Genre, toi y’en a avancer ton cavalier...


            • Agonymous23 22 octobre 2013 22:44

              Ah sur ce coup là, ouais, et en G7. smiley
              Because il avance en L... smiley smiley
               
              smiley


            • antyreac 23 octobre 2013 10:19

              Genre, toi y’en a avancer ton cavalier....


            • Agonymous23 23 octobre 2013 12:38

              Moi y’en a sentir qu’on va bien s’marre tous les 2 ! smiley smiley
              Ben, par contre si toi y’en a pouvoir faire kek progrès, ça serait déjà positif...

              Allez, nouvelle partie (après le mat d’hier), ze te laisse les blancs (de sable)... smiley


            • antyreac 23 octobre 2013 20:59

              Genre, toi y’en a avancer ton cavalier...


            • Agonymous23 23 octobre 2013 21:31

              Toi y’en a te tromper de jeu... smiley
              Mets-y un peu d’esprit camarade, on voit que tu t’égares. smiley


            • antyreac 23 octobre 2013 21:45

              Genre, toi y’en a avancer ton cavalier...


            • Skeletor Skeletor 23 octobre 2013 21:51

              Ah sur ce coup là, ouais, et en G7

              Nan, ça c’est pas une avance de cavalier, ça fait manoeuvre défensive sur la huitième rangée, avec trajet préalable via e8, puis reprise du fou de cases blanc après échange en g7 suite à fianchetto noir. Un pousseur de bois comme moi rêve bien plus de se prendre pour Tal ou Alekhine, là bof. smiley

            • ZenZoe ZenZoe 22 octobre 2013 17:48

              Je penche plutôt pour le coup de pub. L’art n’existe plus de nos jours, ou alors il n’est pas visible. La provoc l’a remplacé, c’est bien plus porteur.
              Tout étudiant aux Beaux-Arts sait très bien que savoir peindre, sculpter ou manier le crayon est devenu totalement accessoire et quel seul compte le marketing personnel, ce qu’a très bien compris notre loustic- qui fait l’unanimité contre lui si j’ai bien compris, alors on détruit le machin de plâtre au goût douteux et on passe à autre chose, c’est plus sain.


              • Xenozoid 22 octobre 2013 18:12

                bien sure zenzoe


              • Xenozoid 22 octobre 2013 18:15

                et si le meme etait americain,ou francais,ou allemand,ce resterait il de l’art ?


                • Massaliote 22 octobre 2013 18:24

                  Devant l’Armée Rouge, la population s’enfuyait. Les viols étaient systématiques,du bébé aux grands-mères, j’ai recuilli le témoignage d’un Français détenu dans un camp de travail. Il était amoureux d’une Polonaise de seize ans, (elle était du le village voisin) il n’était guère plus vieux. Ils faisaient des projets d’avenir en se tenant la main. Elle se réservait pour son mariage et est morte des viols subis. Malgré le temps passé, la douleur de cet homme était toujours aussi vive.

                  Par ailleurs, une infirmière serbe qui avait exercé en Hongrie m"a raconté le supplice des jeunes filles qui tombaient entre les mains des troupes d’occupation et dans quel état inimaginable on les retrouvait. Et cela c’était bien après la guerre.

                  Alors, je sais mes cocos, c’est très contrariant. MAIS C EST VRAI smiley


                  • Xenozoid 22 octobre 2013 18:30

                    fait mois pensé, les mec sont diaboliques,sauf toi 60 ans plus tard,c’est vrai


                  • Robert GIL ROBERT GIL 22 octobre 2013 20:27

                    la bonne question est : existe-t-il en cas de conflits des troupes d’occupations qui ne se livrent a aucun viols ou aucunes autres exactions ?


                  • Pie 3,14 22 octobre 2013 20:41

                    A R Gil,

                    C’est une bonne question sauf que les américains l’ont déjà étudiée ( cf : mon post plus loin) et que les russes s’en tiennent encore à une version strictement hagiographique.

                    Comme dans toutes les armées d’occupation il y a eu de nombreux viols. Les populations d’origine allemande en Pologne l’ont payé cher. Les russes ont été impitoyables parce qu’ils avaient en plus une revanche à prendre.

                    La voie normale serait faite de travaux universitaires et de regrets exprimés par la Russie actuelle dans une ambiance pacifiée. On est loin de là et ce passé n’est toujours pas passé.


                  • bourrico6 23 octobre 2013 10:08

                    Alors, je sais mes cocos, c’est très contrariant

                    Oui, au vu des nombreuses remarques comme quoi l’armée rouge n’aurait jamais commis d’exaction, cette mise au point de ta part était on ne peut plus nécessaire.
                     smiley


                  • bourrico6 23 octobre 2013 15:37

                    @ Massaliotte

                    T’es allé au Viet Nam pour voir comment l’armée US s’était comportée ?
                    En Algérie sur l’armée Française ?
                    Et plus généralement, pour toutes les armées même encore de nos jours, même sous mandat des casques bleus ?

                    Oui je sais, ça risque d’être très contrariant non ?


                  • La râleuse La râleuse 22 octobre 2013 18:44

                    Bonsoir menou69,


                    Je ne peux que vous féliciter pour cet article très bien documenté et très intéressant.
                    La réaction de l’ambassadeur de Russie est à l’image de celles de son maître qui se montre lui-même très stupide (et c’est un euphémisme) s’agissant de l’art.

                    Cordialement,

                    • Xenozoid 22 octobre 2013 18:49

                      je répette, les soldat sont il pret a etre mortalisé, comme violeur ?


                      • menou69 menou69 22 octobre 2013 18:56

                        @ Xenozoid

                        Il est très urgent que vous preniez des cours d’orthographe et d’expression française !


                      • Agonymous23 22 octobre 2013 19:07

                        Et vous de respect, de courtoisie, de remise en cause, de recul, de compréhension, ..., et à mon avis de relecture. smiley

                        Si je fais un tour de vos écrits, n’y trouverais-je vraiment aucune fautes d’orthographe ou d’expression ? smiley

                        Par contre les fautes de goût, ça, c’est votre signature personnelle. smiley


                      • Xenozoid 22 octobre 2013 18:59

                        bien, tu me fais un cours ?je suis prêt


                        • Agonymous23 22 octobre 2013 19:18

                          Faudra patienter, menou est en cours d’hypocrysie avec morice. smiley smiley

                          Là il n’est que disciple, tout jeune padawan. smiley


                        • Xenozoid 22 octobre 2013 19:07

                          je te deconstruit ton hypocrysie en 2 question


                          • Xenozoid 22 octobre 2013 19:24

                            menou tu pense vraiment que les mecs,en situation de guerre sont mieux a l’a bris de la guerre ?
                            moi je suis désolé de voire autant d’ignorance,et de haine pour ce qui n’est pas possible dans leurs yeux,c’est difficille pour moi,ca me fais pleuré,utilise le viol du peuple,meme si je n
                            aime pas,c’est logique, mais bon faire un objet d’art est un autre. tu me fais pleurer


                            • Jelena XCII 22 octobre 2013 19:24

                              @menou69 Toujours rancunier de ne pas avoir pu bombarder la Syrie à ce que je vois ? Tenez voila un kleenex.


                              • Agonymous23 22 octobre 2013 21:15

                                Tout s’explique... smiley
                                Ah, au fait menou, y’a Bertrant (Cantat) qui cause aux Inrockssmiley
                                Ké ten pense comme ça, à chaud ? smiley
                                Au passage, bisou Jelena XCII... smiley


                              • Vipère Vipère 22 octobre 2013 19:32

                                Bonsoir Menou

                                Comme symbole de paix, l’auteur a tout faux !

                                cela s’apparente plus à de la provocation nauséabonde plutôt qu’à de l’art et quant à évoquer la paix, « l’artiste » nous prend vraiment pour des truffes.

                                Une telle sculpture ne peut que raviver les souffrances et les humiliations faites aux femmes par sous l’occupation russes. 


                                • Vipère Vipère 22 octobre 2013 19:33

                                  sous l’occupation russe (correctif) smiley


                                  • Xenozoid 22 octobre 2013 19:42

                                    ladies and gentlemen, dans une guerre on ne viole pas on ne tue pas, ceci est réservé a l’ennemie , on ne colonise pas on n’aide pas et on s’en fous,clair ?
                                    foxtrot we have the target,239 kill them they are gone. we miss them,mdr,on peut s’amusé 2000 annee comme ca et agora ne sera pas plus agora,


                                    • Pie 3,14 22 octobre 2013 20:15

                                      Un article intéressant.

                                      On peut comprendre le geste de ce jeune artiste.

                                      Les relations entre polonais et russes sont difficiles depuis longtemps.

                                      Quand la Pologne s’est vue divisée entre russes, prussiens et autrichiens à la fin du XVIIIème siècle, les russes ont acquis très vite la réputation d’être les plus durs envers les populations.
                                      En 1813, la Russie augmente encore sont emprise en contrôlant le Duché de Varsovie.

                                      Lorsque la Pologne redevient indépendante en 1918, seule la Russie en pleine révolution ne l’accepte pas et lui déclare la guerre. La guerre polono-soviétique (1919/1920) prend fin avec la paix de Riga et la victoire des polonais.

                                      Le pacte germano-soviétique signé en Août 39 prévoit le partage de la Pologne entre soviétiques et nazis. C’est chose faite un mois plus tard.

                                      Libérée par les russes la Pologne est occupée par leurs armées. L’occupation devient permanente à partir de 47 jusqu’en 1990.

                                      Le ressentiment et la méfiance des polonais à l’égard des russes est donc ancien.

                                      Ajoutons la parution récente d’un ouvrage universitaire américain qui a bénéficié, au moins en France d’une bonne couverture médiatique : Mary Louise Roberts, What soldiers do ( je n’ai pas cherché l’éditeur qui doit être américain). Cet ouvrage fait suite à celui de Robert Lilly, la face cachée des GI’s, Paris, Payot, 2003 que plusieurs médias ont sollicité et interviewé au même moment pour sa description des viols en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne.
                                      Il est tout à fait possible que ces sujets aient été évoqués par les médias polonais.

                                      On peut donc comprendre pourquoi un jeune décide de mettre les pieds dans le plat et d’appuyer là où le bât blesse. Les polonais n’aiment pas les russes. Les russes sont très crispés sur la question (cf : Katyn), il y a encore beaucoup de cadavres dans le placard.

                                      Au total, une initiative plutôt saine pour une oeuvre pas terrible mais pas pire que les autres innombrables monuments commémoratifs de la guerre.


                                      • Pie 3,14 23 octobre 2013 11:01

                                        son emprise, désolé.


                                      • Robert GIL ROBERT GIL 22 octobre 2013 20:22

                                        de toutes façon entre ces deux la ça n’a jamais été le grand amour...

                                        voir : POLOGNE ET URSS, JE T’AIMES MOI NON PLUS …


                                        • Agonymous23 22 octobre 2013 22:03

                                          Rhooooôôô... smiley
                                          Enième flagrant délit de commentaires publicitaires ! smiley

                                          Au lieu de donner des liens de vos articles vers votre blog, donnez donc des conseils de modération à menou, ou apprenez-lui à ouvrir un blog, car il se croit sur MenouVox.
                                          smiley
                                          En plus (en ayant lu pas mal de vos posts), vous faites souvent hors sujet en cherchant juste à coller au contenu de votre lien, grotesques méthodes ! smiley

                                          Ben menou, moi je vous (re)conseille vivement ce sujet pour un prochain billet :

                                          « Une vidéo de décapitation sur facebook crée la polémique. »
                                          (Source : le Figaro, smiley plein de fautes et polémique garantie...)


                                        • Dwaabala Dwaabala 22 octobre 2013 20:41

                                          Oui, il aurait mieux valu pour nous que le nazisme ne fût pas écrasé.


                                          • Chamiot 22 octobre 2013 22:25

                                            Pour rebondir sur ce que disait Dwaabala, effectivement avec une victoire allemande, la situation serait tout autre en Europe aujourd’hui. Du moins on peut l’espérer....

                                            En tout cas, une Europe où les peuples auraient le droit de vivre leur rêve national (leur mythe localisé et enraciné) et d’échapper à l’emprise mortelle des 2 infinis abstraits, indéterminés et cosmopolites (le matérialisme capitaliste et le communisme).

                                            C’est parce que ces 2 monstruosités sont dirigées contre les peuples (contre chacun d’entre eux sur son sol à lui) que la violence et la contrainte l’Etat (cosmopolite et anti-national) se doivent d’être extrêmes.

                                            C’est pour cela aussi que le mensonge d’Etat sur la guerre (la Wehrmacht vilipendée, les criminels les plus monstrueux célébrés) se doit d’être martelé par une propagande constante (du type nazi, non pour célébrer le Peuple mais dirigée cette fois contre lui), par l’embrigadement de la jeunesse, la répression de la parole (et même de la pensée) par des lois type Gayssot-Fabius.

                                            Un état d’essence cosmopolite, dirigée par une élite internationale, ne peut imposer que par la force la corvée à ses « citoyens »...

                                            Il n’est que de comparer l’allégresse, la félicité, le bonheur du peuple allemand pendant les 6 années de paix du nazisme (et sa jeunesse, quelle jeunesse saine, vigoureuse, ardente, altruiste...) avec la situation actuelle en Europe (et spécialement en France).

                                            C’est « techniquement » très facile...Faut-il encore pouvoir, au-delà de l’intelligence, de la curiosité, du temps nécessaire , « pouvoir » penser librement...


                                          • Pie 3,14 22 octobre 2013 23:08

                                            La félicité, le bonheur du peuple allemand pendant les 6 années de paix du nazisme !!!!

                                            C’est beau comme du Gérard De Villiers...

                                            Parlez en aux juifs discriminés , à ceux qui n’étaient pas nazis interdits d’expression et réprimés, aux malades mentaux cobayes du Zyclon B...
                                            Pendant 6 ans, Hitler a préparé la guerre, quelle félicité !!!


                                          • Anaxandre Anaxandre 23 octobre 2013 15:14

                                             Donc, tous ceux qui n’étaient pas encartés au NSDAP étaient persécutés ? Les malades mentaux auraient été gazés au Zyklon B ? Pouvez-vous en fournir des preuves irréfutables ?
                                             L’Allemagne, à partir de 33, était-elle en économie de guerre ou dans un effort global de redressement national, dont le réarmement faisait nécessairement partie ?

                                             De plus vos remarques sont assez anachroniques et entièrement à charge ; vous prétendez dénoncer certains débordement allemands sans aller voir les exactions commises par les futurs vainqueurs chez eux ou dans leur zone d’influence (traitement des indiens et des noirs aux USA, régimes dictatoriaux à la botte de Washington dans le sous continent du sud, etc).

                                             Et sur le sujet de la Pologne, pourquoi ne nous parle-t-on jamais de la politique de ce pays entre 18 et 39 ? Qu’on étudie les biographies (très édulcorées : c’est du wikipédia !) de Józef Piłsudski, puis de Edward Rydz-Śmigły, on comprendra mieux ce qu’était la Pologne en Europe à cette époque ("Hitler suggéra à plusieurs reprises une alliance germano-polonaise contre l’Union soviétique mais Piłsudski déclina l’offre et essaya de gagner du temps pour préparer une potentielle guerre avec l’Allemagne et l’Union soviétique.") ; et ce pays ne demeure-t-il jusqu’à aujourd’hui un problème en Europe en tant que tête de pont du libéralisme anglo-saxon et de l’OTAN à l’Est ? Pas pour nos grands médias français en tout cas...

                                             Pourquoi ses voisins, aussi différentes que soit leurs idéologies politiques, ont-ils toujours souhaité ou obtenu la dissolution de la Pologne quand seules les puissances de l’Ouest européen l’ont quasi toujours soutenue ? La Pologne fut toujours pour ces puissances une manière de circonscrire et de bloquer les puissances russes et allemandes, garantissant ainsi la pérennité de leur propre domination sur le continent, et par extension sur le monde.

                                             Étudiez l’histoire sérieuse et libérez-vous de la propagande d’Arte !


                                          • ahtupic ahtupic 22 octobre 2013 22:51

                                            Et si à Oradour, on mettait une sculpture représentant un SS donnant le coup de grâce à un(e) habitant(e) du village ??


                                            • exocet exocet 23 octobre 2013 00:54

                                              Autant j’admire l’attitude de Vladimir Poutine lorsqu’il se dresse pour protéger la Syrie de ses prédateurs, autant il faut rétablir la vérité historique.

                                              Pendant la seconde guerre mondiale, comme dans tous les conflits, il y eu des violeurs de toutes nationalités, avec une mention spéciale pour les soldats américains, en particulier les soldats noirs américains, dont certains ont été punis, voire pendus par leur hyérarchie. (La face cachée des GI s de Robert Lilly, ed.Payot).

                                              Mais les soldats soviétiques, eux, ont gagné le concours d’horreurs toutes catégories :
                                              ils ont violé, battu, sodomisé, empalé sur des baïonnettes, des centaines de milliers de femmes et d’enfants.

                                              En toute impunité.


                                              • bourrico6 23 octobre 2013 08:08

                                                Belle illustration des joies de la guerre, dont les femmes font souvent partie du butin.


                                                • eric 23 octobre 2013 10:33

                                                  Une œuvre « interpellante »...

                                                  C’est la loi de toutes les guerres, que, plonges dans des situations que l’on serait tente de qualifier « d’anormales », n’était leur caractère éminemment répétitif, venant d’échapper a la mort et a la terreur panique des combats, dans des situations ou tout est permis, des hommes semblent pris d’une fureur genesique irrépressible.
                                                  Je pense que le premier point est de ne pas oublier la facilite que l’on a a les juger a froid, ou plutôt bien au chaud devant son écran.

                                                  C’est la particulièrement triste réalité de cette guerre la, qu’en gros, elle fut menée par trop d’ allemand comme une guerre d’extermination deliberee des peuples slaves entre autre.
                                                  Le soldat soviétique, qui depuis Moscou, n’a plus vue une maison,un monument, une usine et sans doute une femme intacte, sans parler de 20 millions de morts souvent civils, on peut comprendre, sinon justifier qu’il ne soit pas toujours reste raisonnable.

                                                  A cela s’ajoute une tradition purement socialiste. Dans l’iconographie soviétique, on a toujours UNE kolkhosienne et UN ouvrier. Quand on sait dans quelles conditions les milices urbaines socialistes ont dekoulakisee, on imagine les dégâts collatéraux de la fraternisation ville campagne aux temps heroiques de la grande révolution.
                                                  Par la suite, et je l’ai vu de mes propres yeux, le droit de cuissage est reste une réalité forte de la société soviétique.
                                                  Ce thème n’est d’ailleurs pas nouveau, je me souviens a l’époque de solidarnosc, d’un tableau fonde sur un jeu de mot. Il y avait de nombreuses œuvres officielles sur « Lénine en Pologne. Un peintre avait montre 4 pieds dans un lit et titre l’équivalent de »Lénine dans la polonaise« . dans les rapports conflictuels entre personnes et peuple, les metaphores sexuelles sont rarement absentes. N’en deplaise a Adorno, cela veut sans doute plus dire qu’on a affaire a des humains que nécessairement a des totalitaires.

                                                  Autre aspect plus subtil. Le monument rappel que la ville était aussi et historiquement surtout allemande...
                                                  J’ai encore pris le thé il y a des années a Dantzig, chez une vieille polonaise qui se souvenait avec émotion de son école primaire sous guillaume II.

                                                  Le monument rappel aussi, les fondement de la polonisation définitive par épuration ethnique de cette ville, et pour le coup, vraiment, grâce au »libérateur soviétique« .
                                                  Il parle explicitement des femmes allemandes.

                                                  De ce point de vue, il me semble qu’il s’adresse d’abord aux polonais.

                                                  Il a un cote très chrétien, au sens de René Girard : »n’oublie pas que ta société est fondée sur des crimes« . Comme toutes les societes.
                                                  Cet artiste, nous remémore que si il est polonais dans une Dantzig polonaise, c’est aussi parce que les soldats russes ont viole des allemandes...

                                                  Depuis la chute du mur, les allemands multiplient les maladresse dans ces régions douloureuses. Ils achètent et investissent dans les zones ex allemande. La fête de la réunification coïncide m’a t’on dit avec l’anniversaire de la déclaration de guerre. En son temps, même Walesa, a rappelle que les polonais étaient un peuple slave et donc avec de nombreuses proximité avec les russes par rapport aux allemands....

                                                  Enfin, l’expérience socialiste soviétique est un échec épouvantable sur tous les plans. Il reste en gros 2 succès, Gagarine et la guerre. ( si on peut appeler cela un succès vu le cout humain). Si on s’attaque ce mythe, sur le ton, »c’était pas blanc bleue« , on s’attaque a tous ce qui reste aux peuples soviétiques. C’est peut être au fond très sain a long terme, mais il ne faut pas s’étonner qu’ils réagissent.

                                                  Notamment qu’ils aient du mal a comprendre que cette sculpture veut sans doute plus défendre notre commune humanité qu’attaquer le soldat russe. Le placer prêt du monument russe n’était peut être pas d’une grande finesse.

                                                  Enfin, j’ai aussi pris le thé ( Oh destin !) avec une autre grand mère, allemande celle la, a Francfort sur l’Oder, dans l’Allemagne socialiste a la fin des années 70. Elle avait été »libérée« par une régiment de tatar mongol qui avait pris ses aises avec elle. Elle en pleurait encore. Mais elle était vivante. Parce qu’il existe encore des viols, mais plus d’autres »horreurs de la guerre" dans nos régions, il ne faudrait pas finir par croire que ces dernières se résument a cela. La multiplication des livres, films, études, sur les viols, notamment allies pendant la guerre est aussi un exercice méritoire a certains égards. Il tourne parfois au combat féministe betassou et au révisionnisme historique ( tout est dans tout et tous se valent). Oui un viol est un viol, un homme est un homme, une femme une femme, mais une démocratie libérale n’en est pas pour autant la meme chose qu’un fascisme ou un bolchevisme.

                                                  Sur l’esthétique ? Je ne suis pas assez cultive pour juger et la photo est bien petite...


                                                  • escoe 27 octobre 2013 11:22

                                                    Enfin, l’expérience socialiste soviétique est un échec épouvantable sur tous les plans. Il reste en gros 2 succès, Gagarine et la guerre

                                                    Il en reste aussi quelques industries et techniques très avancées que les juifs américains se sont empressé de piller dans les années 90 avant de se faire virer par Poutine.


                                                  • Muslim 23 octobre 2013 10:36

                                                    En Allemagne, par exemple rien qu’à Berlin, on estime à 100 000 le nombre des victimes.

                                                    Estimation faible, je crois avoir lu que c’est au moins 3 à 4 fois plus pour le cas de l’Allemagne. Peut-être si l’on tient compte de toutes les armées qui se sont regroupées sur ce pays et ont exercé une « vengeance » des vainqueurs en laissant place à la bestialité. C’est terrifiant. Pauvres enfants. C’est même pas concevable tellement les chiffres, à ce degré d’horreur, ne signifient plus rien.


                                                    • Citoyen85 23 octobre 2013 11:43

                                                      « Elle a été envahie par les Allemands en 1939, puis par les Soviétiques à la fin de la guerre. »
                                                      La Pologne a souvent été partagée au cours des siècles entre les pays voisins. En 1939 les allemands se sont partagé la Pologne avec les russes. En 1945 les Russes ont gardé l’est de la Pologne mais en lui « offrant » l’est de l’Allemagne en compensation au prix de gros déplacements forcés des populations polonaises et allemandes dans ces deux régions.
                                                      Les polonais n’oublient pas non plus l’arrêt volontaire des troupes russes aux portes de Varsovie, laissant les allemands massacrer les résistants polonais non-communistes qui avaient cru la libération proche.


                                                      • LE CHAT LE CHAT 23 octobre 2013 11:44

                                                        article très intéressant sur les moeurs des potes à Robert Gil .....


                                                        • bourrico6 23 octobre 2013 11:55

                                                          Si on commence à associer tout ce qui porte à gauche avec le communisme et même les exactions de Armée Rouge, pourquoi ne pas associer le FN avec le nazisme et même avec les exactions commises par l"armée Allemande ?

                                                          Et oui, ton commentaire est de ce niveau.


                                                        • LE CHAT LE CHAT 23 octobre 2013 14:16

                                                          pourquoi ne pas associer le FN avec le nazisme et même avec les exactions commises par l"armée Allemande ?

                                                          cela fait 6 ans que j’écris sur Agoravox et que vos amis gauchos le serinent quotidiennement , alors que le FN a été fondé en 1974 !!!!!!

                                                          en revanche , en 1974 , le PCF soutenait fermement toutes les dictatures staliniennes !!!!


                                                        • bourrico6 23 octobre 2013 15:42

                                                          Tu crois t’en tirer avec une pirouette ?

                                                          Que je saches, les soldats de l’armée rouges de l’époque doivent être quasiment tous décédés de nos jours.
                                                          Alors le rapport avec le PCF de 1974 ?

                                                          Alors pour les uns peu importe les dates, et pour les autres, le fait que ce soit passé permet de passer outre ?

                                                          Et pire, le rapport avec le dénommé Gil dont les potes sont censés avoir la même mentalité ?
                                                          SI c’est le cas, pourquoi tes potes n’auraient ils pas une mentalité de nazis dans ce cas ?

                                                          Arrêtes de tenter de justifier ton commentaire de bas du front, tu t’enfonces.


                                                        • LE CHAT LE CHAT 24 octobre 2013 10:48

                                                          ton commentaire de bas du front

                                                          toi aussi tu es dans l’insulte et le mépris ! tu ne vaux pas mieux que les autres gauchos !


                                                        • bourrico6 24 octobre 2013 16:03

                                                          Et voilà ta pirouette foire, alors tu te barres la queue entre les jambes.

                                                          Pauvre type, tu mérites que je traite de bas du front.


                                                        • Agonymous23 24 octobre 2013 16:24

                                                          Ah non, y faut pas traiter les gens. smiley
                                                          Il faut zouer aux dames ou aux zéchecs entre gentlemen, siou plait. smiley
                                                          Préférez l’attaque en oblique avec un fou en B6. smiley


                                                        • Agonymous23 23 octobre 2013 12:25

                                                          Mais non menou, mais non, ça nous mène où ? smiley

                                                          J’ai cru que vous iriez faire un tour en modé durant la nuit, histoire de valider ou non kek nartics, mais pas du tout, toujours Zéro dans la tite case !
                                                           smiley
                                                          Bah alors, et cette participation citoyenne ? Vous y’en a pas comprendre le principe on dirait ? smiley

                                                          Et l’entraide ? Et le groupe alors ?

                                                          Ben, Bertrant (Cantat), il a dit « Je sais que j’ai commis l’irréparable » (ça on avait compris), mais lui au moins il le reconnait, et vous ?

                                                          Vous savez, à propos de cet article indigne du vendredi 23 août 2013 écrit par menou69 (85% de votes négatifs) :

                                                          « Russie : le peuple est homophobe dans sa grande majorité » où il est question de bouteilles dont on ne sait pas si elles sont entrées ou non finalement, car tout est au conditionnel.
                                                           smiley
                                                          Par contre, vous avez dit hier :

                                                          "Par menou69 (---.---.253.188) 22 octobre 18:56

                                                          @ Xenozoid

                                                          Il est très urgent que vous preniez des cours d’orthographe et d’expression française !« 

                                                          Quoi ? Comment ? Humilité ? Mais non menou, smiley décidément !

                                                           smiley

                                                          Car dans de ce même article indigne du vendredi 23 août 2013 écrit par menou69 (15% de votes positifs) :

                                                           »Russie : le peuple est homophobe dans sa grande majorité« où il est question de bouteilles dont on ne sait pas si elles sont entrées ou non finalement, car tout est au conditionnel, et bien dans cet article indigne (dont il ne s’agit que de mon point de vue à son propos), vous écrivez la chose suivante :

                                                           »Parrllèlement, une campagne de défense des « valeurs traditionnelles »...

                                                           smiley

                                                          Oui oui, vous écrivez bien « Parrllèlement » avec une faute grotesque... smiley

                                                          Ah bah ça alors ! Dois-je vous conseillez de prendre des cours d’orthographe et d’expression française, smiley ou un simple parallèle avec une notion d’humilité (dont vous manquez) suffira ?

                                                          Allez, va pour la notion, en plus on restera dans le rapport félin. Regardez, ça s’appelle :

                                                          « Approcher les loups blancs du Grand Nord, »une belle leçon d’humilité« , ne trouvez-vous pas ? smiley

                                                          Sinon (si vous préférez), on peut parler de article indigne du vendredi 23 août 2013 écrit par menou69 (0% d’auteur responsable) :

                                                           »Russie : le peuple est homophobe dans sa grande majorité" où il est question de bouteilles et d’incohérence à propos d’un peuple que vous dites bien connaître, alors qu’en fait... smiley

                                                          Ben, kékonfé maintenant ; hein ? Vous redescendez oune pocito de votre nauteur et vous faites kek nexcuses et répondez avec courtoisie et humilité, ou bien ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥  smiley

                                                          ♥ ♥ ♥

                                                          ♥ ♥

                                                          smiley smiley smiley ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ ♥ smiley smiley


                                                          • moumou moumou 23 octobre 2013 13:21

                                                            « étudiant des Beaux Arts »

                                                            Ce qu’il a fait est de l’art mais c’est pas beau.
                                                            Cependant utile pour illustrer la vilain côté de « l »art de la guerre".


                                                            • Xenozoid 23 octobre 2013 14:10

                                                              si le mec sent le fillon,il devrait sý mettre vite,y a du boulot,il en fera une serie, et puis cela dérapera,il en fera une montrant un starship troopper de verhoeven, s’accoupler plein d’amour voulant avec un insect....pfewwwwwwwwww
                                                              c’etait trop le cult etait né,le nouveaux jesus(l’insect) avait vaincu smiley
                                                              ca fait du bien


                                                              • Xenozoid 23 octobre 2013 15:44

                                                                puis y a d’autre tabou,le stalinism et le communism ?,aller on y va,competition,rangé vos flingues, sorté les chiffres cité,5...4...3...2..2.5.1
                                                                go


                                                                • Gilles BERTIN Gilles BERTIN 23 octobre 2013 16:03
                                                                  Combien de femmes se sont suicidés ou ont suicidés leurs filles avant l’arrivée de l’Armée Rouge ?

                                                                  Qui les avaient traumatisées a ce point ?

                                                                  Leurs hommes qui avaient combattus cette armée Rouge sur le front de l’est ?


                                                                  • Massaliote 23 octobre 2013 19:16

                                                                    Dégueulasse comme commentaire. A moins d’être complètement idiot vous savez très bien que la Pologne était occupée. Vous feriez mieux de vous occuper de Léonarda ça me paraît dans vos cordes.


                                                                  • jacques jacques 23 octobre 2013 20:12

                                                                    C’est un fait qu’au match retour les russes étaient grognons suite aux barbaries nazi et que la Pologne n’a jamais été un allié de la Russie .Mais je pense que les populations allemandes ont du payer bien plus cher la vengeance des russes .
                                                                    Pour le coté artistique c’est plutôt bof ,je m’inquiète plutôt des fantasmes de cet artiste.


                                                                    • escoe 27 octobre 2013 11:25

                                                                      Heu, le prétendu artiste finira par constater à ses dépends que Berlin est près et que Washington est loin.


                                                                      • zozoter 27 octobre 2013 12:06

                                                                        Le jeune artiste Jerzy Bohdan Szumczyk

                                                                        Une ordure de plus au service de l’Empire Américano-sioniste.


                                                                        • antyreac 27 octobre 2013 17:47

                                                                          D’autres ordures pseudo artistes faisaient la promotion des régimes communistes en esse minant un peu partout les statues les statues des dictateurs des différants pays ;

                                                                          urss
                                                                          la chine
                                                                          la corée du nord

                                                                        • zelectron zelectron 27 octobre 2013 19:51

                                                                          Le nombre de femmes et jeunes filles russes violées par la police secrète ou même les petits chefs en URSS est effrayant, les consignes d’asservissement par la peur faisaient partie du « catéchisme » du bon petit communiste gradé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès