• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > L’antisémitisme partout - aujourd’hui en France, de Badiou et (...)

L’antisémitisme partout - aujourd’hui en France, de Badiou et Hazan

Au début de l’année 2011 paraissait à La Fabrique éditions L’antisémitisme partout – Aujourd’hui en France d’Alain Badiou et Eric Hazan, petit livre qui a pour but de comprendre les origines et objectifs de la traque aux « antisémites », chasse hypocrite reposant principalement sur l’opportunisme, le cynisme ou la naïveté des accusateurs et qui risque bien, à terme, de se retourner contre eux.

L’ouvrage part d’une réflexion sur la dénonciation dans les grands media d’une « vague antisémite » entre 2002 et 2004 : cimetières profanés, « tags hostiles », « insultes proférées contre des juifs », etc. Badiou et Hazan ne nient pas la réalité de ces actes qu’ils condamnent, mais les replacent dans leur contexte pour en reconsidérer la portée. Le contexte était celui du 11 septembre 2001, attaque terroriste décrite par de nombreux journalistes comme menaçante pour la diaspora juive occidentale. Neuf mois plus tard, c’est la présence de Le Pen au second tour de l’élection présidentielle, événement présenté là aussi comme menaçant pour les juifs français. Surtout, il s’agissait pour certains journalistes ou « intellectuels » de justifier la répression israélienne de la deuxième Intifada puis la guerre menée au Moyen-Orient par « la communauté internationale ». Or, pour cela, rien de mieux que la vieille rengaine antisémite. En réalité, la « vague antisémite » fut partiellement fantasmée : « les actes les plus médiatisés […] furent le fait d’une mythomane (l’ « agression » de Marie L. dans le RER D en juillet 2004) ou d’un pauvre fou, juif de surcroît (l’incendie d’un centre social juif rue Popincourt […]) ». Pis encore, le type d’antisémitisme décrit en 2002-2004 n’existait tout bonnement pas : l’antisémitisme d’opinion, « capable de s’exprimer dans certains journaux [et s’inscrivant] dans une vision du monde chauvine et raciale sans complexe » n’existe plus aujourd’hui en France. Les quelques excités néo-nazis ne constituent ni une force politique ni par conséquent une menace véritable. L’engouement médiatique pour la « vague antisémite » s’est donc fait sur la base d’une réalité tronquée et exagérée.

L’analyse de Badiou et Hazan devient fort instructive lorsqu’elle explique les motifs des accusateurs – journalistes de grands media et « intellectuels ». Tout d’abord, il s’agit pour un certain nombre d’entre eux de légitimer et de justifier (consciemment ou pas) les politiques interventionnistes d’une majorité de pays occidentaux à la suite des attentats contre le World Trade Center en 2001. Pour ce faire, rien de plus pratique que d’accuser ou de soupçonner d’antisémitisme quiconque s’oppose à ces politiques-là. Un peu moins cyniques car plus naïfs, il y a ceux convaincus que l’armée des USA est le dernier rempart des « libertés », que ses interventions n’apportent que la paix et sont dénuées de toute visée stratégique et de tout mensonge ; ceux-ci vous soupçonneront d’abord d’anti-impérialisme, identifié à de l’antidémocratisme et donc à de l’antisémitisme, par la magie d’un glissement pervers analysé ci-dessous (cf. la rhétorique des accusateurs). Plus cynique et désolant encore, il y a ceux qui, par souci d’autopromotion, se servent de cette accusation pour affirmer leur soutien à la politique interventionniste, en d’autres termes leur collusion avec le pouvoir en place.

Badiou et Hazan expliquent fort justement ce que révèlent ces accusations d’antisémitisme ainsi que les enseignements à en tirer. Tout d’abord, le rôle conjoint de certains media et de certains « intellectuels » et « philosophes » qui y expriment leurs idées. Il y a là d’ailleurs une vraie question (non approfondie par les deux auteurs) qui remet en cause les fondements de notre supposée démocratie : les quotidiens Le Monde et Le Figaro, dont les capitaux sont partiellement détenus par des marchands d’armes, peuvent-ils évoquer impartialement et sainement les conflits dans lesquels ils sont pourtant directement impliqués par le biais de la vente d’armes ? Il n’est pas inutile de rappeler que le capital du Monde est détenu à 17,27% par Arnaud Lagardère (co-directeur du directoire d’EADS, industrie aéronautique et spatiale, civile et militaire) et celui du Figaro par le groupe Socpresse dont le capital appartient à 87% au groupe Dassault (constructeur aéronautique d’avions d’affaires et militaires). Le Monde, Le Figaro et bien d’autres media savent se faire les porte-paroles de certains « intellectuels » qui se trouvent être parfois les « nouveaux inquisiteurs », traqueurs d’antisémites. Badiou et Hazan leur trouvent un point commun à presque tous : ils viennent de la gauche, souvent de l’extrême-gauche. Claude Lanzmann (ancien résistant), André Glusckmann et Jean-Claude Milner (anciens maoïstes), Pierre-André Taguieff (proche des situationnistes à Nanterre), Jean Birnbaum (du Monde des Livres, ancien de Lutte ouvrière) ou encore Alexandre Adler (ancien communiste). Pour expliquer cela, Badiou et Hazan déplorent les réflexions schématiques très peu en rapport avec le réel et qui sont la marque de bien des courants de la gauche dite extrême : « quiconque proteste contre les exactions du gouvernement israélien en Palestine occupée ou s’inquiète de la persécution policière des jeunes en France est un nostalgique qui […] a remplacé le prolétariat défunt par des terroristes barbus ». Et de terroriste barbu à antisémite, il n’y a qu’un pas, facilement franchi.

La rhétorique de ces « nouveaux inquisiteurs » est aussi fort instructive : de raccourcis abusifs en rapprochements insignifiants, nous voilà dans un pur délire très éloigné de toute forme de philosophie et d’analyse sérieuse. Quel que soit le point de départ de votre critique, on trouvera de quoi vous taxer d’antisémitisme. Même la critique des media en général est cyniquement assimilée à de l’antidémocratisme (pur délire) puis à de l’antisémitisme. Bourdieu en a fait les frais en son temps, Bouveresse plus récemment (cf. son ouvrage Schmock ou le triomphe du journalisme). Ces pratiques malsaines de prétendus intellectuels et de certains journalistes traduisent bien le cynisme ambiant qui est une catastrophe pour l’honnêteté intellectuelle et la vie de la pensée. Peut-être l’ouvrage de Badiou et Hazan aurait-il gagné à expliciter les dangers de telles accusations qui risquent bien de se retourner contre leurs auteurs. On peut en effet légitimement penser que cette accusation d’antisémitisme contribue à maintenir les tensions entre les communautés religieuses (juifs et non juifs) et même entre groupes ethniques (sémites et noirs, par exemple). Il n’est pas étonnant que certains non juifs perçoivent ce phénomène comme une faveur, une protection exagérée et illégitime (car basée sur une description fantasmée) de la communauté juive en France, ce qui accentuera les tensions plutôt que ne les diminuera. Certains esprits peu fins peuvent même à terme tomber dans un antisémitisme primaire (réel cette fois-ci), totalement condamnable mais objectivement provoqué par la déformation de la réalité évoquée ci-dessus.

Badiou et Hazan en profitent au passage pour évoquer deux étrangetés qui faussent le débat. La première, sur les juifs et l’Etat d’Israël. Les dirigeants de l’Etat d’Israël le définissent comme un Etat juif, comme l’Etat des juifs du monde entier. Or, de nombreux juifs dans le monde ne considèrent pas Israël comme leur Etat. De nombreux juifs français par exemple se considèrent français de confession juive, non pas français et israéliens. Badiou et Hazan voient dans cette assimilation de tous les juifs à l’Etat d’Israël une « opération volontaire de stigmatisation » qui permet d’assimiler toute critique de l’Etat d’Israël à une critique des juifs, donc à de l’antisémitisme. La seconde bizarrerie concerne la prétendue culpabilité du peuple français vis-à-vis des juifs français lors de la seconde guerre mondiale. Les deux auteurs estiment que « la notion de culpabilité historique d’un peuple est aussi ancienne que mal fondée ». L’opposition entre un peuple français raciste et l’Etat rationnel (opposition que Bernard Henri-Lévy se plaît à entretenir stupidement) est une « vision truquée » : les persécutions antijuives furent préparées par l’appareil d’Etat pétainiste qui comptait dans ses rangs de vrais antisémites, et « nulle part [ces persécutions] n’ont pris la forme de pogroms populistes ».

En somme, le constat auquel ce petit livre mène est assez accablant : la dénonciation de l’antisémitisme en France ne répond que rarement à l’exigence de vérité et de loyauté par rapport aux faits. Elle est souvent le fruit des intérêts opportunistes ou de la naïveté de quelques personnes qui se servent de cette injure pour parvenir à leurs fins. Il y a là certes de l’ « hypocrisie » et de la « mauvaise foi », mais surtout un usage machiavélique et instrumentalisé du langage et de la réalité. On peut ainsi, à la lecture de ce livre, proposer une autre définition de ce qu’est aussi l’antisémitisme aujourd’hui en France : une accusation qui sert de roue de secours à ceux qui, manquant d’arguments ou par un opportunisme cynique, choisissent la calomnie mensongère pour discréditer l’adversaire, servant ainsi (consciemment ou non) les injustices de l’Etat d’Israël.

Plus que tout, le dernier paragraphe expose intelligemment quelques pistes qui font office de manuel de résistance aux mensonges et aux manipulations des gouvernants. Dommage que les deux auteurs n’aient pas davantage développé : « Finalement, on ne peut pas, il ne faut pas se défendre. La seule réaction efficace, c’est l’attaque. Il faut démonter le système, montrer de quelle colline parlent les accusateurs, quel est leur passé, quelles sont leurs raisons politiques, quels avantages personnels ils tirent de leurs mensonges, quels sont leurs liens et leurs complicités ».

 Indéniablement, un petit livre à méditer, fort utile par les temps de mensonge et de manipulation qui courent.

Shawn Hennessy Witkowski


Moyenne des avis sur cet article :  4.39/5   (99 votes)




Réagissez à l'article

196 réactions à cet article    


  • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 27 août 2011 09:15

    Si l’antisémitisme était un délit selon Jean-Paul Sartre – qui en 1941 succéda néanmoins, en tant que professeur titulaire au lycée Condorcet, à un professeur juif révoqué ..., le n° 92 de la revue Commentaire en apportait confirmation –, l’historien Jules Isaac, plus compétent en la matière, (co-auteur des célèbres manuels Malet-Isaac) et auteur de Genèse de l’antisémitisme, le considérait comme un courant d’opinion ; ce qui ne lui donne pas de consistance logique ou morale pour autant, bien entendu, cela devrait aller sans dire.


    On a rangé sous la catégorie d’antisémitisme des choses fort différentes :

    - l’antisémitisme pré-chrétien des Romains. Cicéron [-106 / -43], Pro Flacco, xxviii, 66-67 : calomnie relative à l’or des Juifs ; tu sais quelle force ils représentent, combien ils sont unis et quel rôle ils jouent dans nos réunions. […] Flaccus [préteur] prohiba par édit les sorties d’or d’Asie […] dédaigner, pour le bien de l’État, cette multitude des Juifs, parfois déchaînée dans nos réunions, fut un acte de haute dignité.

    - l’antisémitisme romain de l’ère chrétienne : Tacite [vers 55 / vers 118], Histoire, V, 5 : les pratiques des Juifs sont ineptes et misérables ; haine hostile à l’égard de tous les autres. V, 8 : les Juifs étaient le peuple le plus méprisé par les Assyriens, les Mèdes et les Perses ; le roi Antioche [Antiochus IV, vers -215/-163] s’efforça de détruire la superstition nationale et d’introduire la civilisation grecque.
    Juvénal [vers 60 / 140], Satires, VI, 547-547 : aere minuto qualiacumque uoles Iudaei somnia uendent qu’Olivier Sers traduit par : « les Juifs te débitent à la demande n’importe quel songe creux pour une pincée de petite monnaie. » (Classiques en poche, Les Belles Lettres).
    Philostrate d’Athènes [vers 200], Vie d’Apollonios de Tyane, V, 33 : Il y a longtemps que les Juifs sont en révolte non seulement contre les Romains mais contre tous les hommes ; eux qui vivent à part, qui ne partagent avec les humains ni la table, ni les libations, ni les prières, ni les sacrifices […] il aurait mieux valu même ne jamais les annexer.
    Rutilius Namatianus, [1ère moitié Ve siècle], Sur son retour, 383-398 : le Juif, une créature qui cherche querelle à la bonne nourriture [le porc] ; […] race dégoûtante qui pratique la circoncision : cette race est la racine de la bêtise […] leur cœur est plus froid que leur croyance.

    - un anti-judaïsme chrétien multiséculaire s’appuyant notamment sur l’accusation de « peuple déicide » portée contre les anciens Hébreux.


    - un anti-judaïsme non chrétien, voire athée ; cf Voltaire, Arthur Schopenhauer, Karl Marx et Frédéric Nietzsche.


    - un préjugé de type racial pouvant aller jusqu’à des discriminations et des persécutions ; pogroms, nazisme.


    - une hostilité à la politique, voire à l’existence, de l’État d’Israël ; notamment, pour ses expulsions et la fuite de 500 000 à 800 000 réfugiés, sa politique à la main lourde depuis la guerre des six jours (1967), le massacre de Sabra et Chatila, en septembre 1982, la seconde Intifada fin 2000, l’opération Plomb durci à Gaza, 2008-2009, l’attaque de la flottille pour Gaza fin mai 2010, la reprise de la colonisation en Cis-Jordanie, le projet de serment d’allégeance (octobre 2010), la construction de nouveaux logements pour les juifs à Jérusalem-Est (novembre 2010).

    - une hostilité au communautarisme actuellement incarné en France par le C.R.IJ.F., qui est contraire au principe d’indivisibilité de la République française. Hostilité également à la prétention de ce communautarisme à exercer une police de la parole, depuis la loi Gayssot jusqu’aux pressions du CRIF pour l’interdiction de la conférence avec Stéphane Hessel à l’ENS-Ulm, ou jusqu’à celles de Serge Klarsfeld pour l’annulation de la commémoration du 50e anniversaire de la mort de l’écrivain Céline avec les Archives de France.

    - une tentative de réexamen des méthodes et de l’ampleur des persécutions antijuives par les nazis (révisionnisme), notamment des chambres à gaz. Tout réexamen est actuellement bloqué par la loi Gayssot du 13 juillet 1990.

     - une lassitude grandissante face au ressassement médiatique des souffrances juives de la Seconde guerre mondiale, comme si la Première guerre mondiale n’a pas, elle aussi, créé de nombreux orphelins ; lassitude, voire exaspération devant cette perpétuelle promotion des rejetons du peuple élu, en plein mépris du reste de l’histoire de France. Dernier en date : « Sous pression américaine, la SNCF fait son mea culpa sur la déportation des juifs » (Le Monde, 11 novembre 2010).

    • James James 27 août 2011 14:37

      @Senatus
      "pour ses expulsions et la fuite de 500 000 à 800 000 réfugiés,"

      Ce n’est pas de fuite dont il s’agit ! mais d’un vaste nettoyage ethnique depuis lors confirmé par les nouveaux historiens israéliens .


    • baska 27 août 2011 17:01

      Senatus, le mot antisémitisme est un terme inadéquat et complètement inapproprié. Jusqu’à la fin du 19e siècle, il n’a jamais été question d’antisémitisme mais plutôt d’anti-judaisme.

      Sinon, je me permets de compléter votre liste :
      le Dr Roudinesco a écrit : "La haine du juif est très ancienne ; elle est apparue avant l’ère chrétienne, aussitôt que les israélites entrèrent en contact avec les autres peuples. L’anti-judaisme a fleuri sous tous les climats et à toutes les époques ; c’est le seul phénomène historique qui a résisté à l’usure du temps. "(A. Roudinesco : Le Malheur d’Israël, p. 11) ;
      - on peut lire dans le livre de Bernard Lazare ceci : "Une opinion aussi universelle que l’antisémitisme, ayant fleuri dans tous les lieux et dans tous temps, avant l’ère chrétienne et après, à Alexandrie, à Rome, à Antioche, en Arabie et en Perse, dans l’Europe du Moyen-âge et dans l’Europe moderne, en un mot dans toutes les parties du monde où il y a eu et où il y a des juifs, il m’a semblé, qu’une telle opinion ne pouvait être le résultat d’une fantaisie ou d’un caprice perpétuel, mais qu’il devait y avoir à son éclosion et à sa permanence des raisons profondes et sérieuses". (Bernard Lazare : L’Antisémitisme, préface). Il explique les causes de l’anti-judaisme : "Si cette hostilité, cette répugnance envers les juifs n’était apparue qu’une seule fois, en un seul pays, il serait facile d’attribuer ce sentiment à des causes seulement locales. Mais cette race a été un objet de haine pour toutes les nations dans lesquelles elle a pu s’installer. Étant donné que les ennemis des juifs appartiennent à diverses races, se situèrent sur des territoires très éloignés les uns des autres, gouvernés sous des lois différentes et par des principes opposés, n’ayant pas les mêmes coutumes et étant d’esprits différents, ne pouvant donc à l’évidence avoir un même jugement sur un sujet quelconque, il s’en suit que les causes générales de l’antisémitisme ont nécessairement du toujours provenir d’Israël lui-même, et non de ceux qui s’opposèrent à lui." (Bernard Lazare, ibid. p. 78). 


    • Ariane Walter Ariane Walter 27 août 2011 10:17

      Wouah !!!!!!
      Sénatus,

      C’est énorme et sioux.
      Car c’est une manière en évoquant les mânes de ces grands historiens de donner à cet antisémitisme des racines sérieuses.

      Il faudra quand même faire le distinguo entre juif et juif.
      Il y a chez les juifs, comme dans toutes les races, des êtres vils et nuisibles, sans foi ni loi, se protégeant derrière un communautarisme vicelard.
      Et de braves gars comme vous et moi qui en ont assez de ces excités qui nuisent à la réputation de leur race.
      Car je suis sûre que ts les auteurs que vous citez avaient d’excellents amis juifs, race subtile et plaisante.

      @ l’auteur,

      Il y a un excellent documentaire à ce sujet : « defamation » où l’on voit comment l’antisémitisme est un fond de commerce de certains extrêmistes juifs.


      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 10:31

        « Il faudra quand même faire le distinguo entre juif et juif »  smiley

        « Il y a chez les juifs, comme dans toutes les races, des êtres vils et nuisibles, sans foi ni loi, se protégeant derrière un communautarisme vicelard »

        Dame Ariane, votre noble combat contre le judéo-capitaliste DSK et les créatures de sa race continue d’être en bonne voie. Que racontait Goebbels, déjà ?

        « les auteurs que vous citez avaient d’excellents amis juifs, race subtile et plaisante » Ah oui, une « race subtile et plaisante »

         smiley Vous êtes à gauche de la gauche, dites-vous ?


      • ÑESTÓR ... 27 août 2011 10:52

        « race subtile et plaisante. »

        Et ben ça c’est du limite limite.

        Doit y avoir un virus à la gauche de la gauche ... Deviennent de plus en plus gravos ...

        Je peux me planter mais à vous lire dame Ariane j’ai l’impression que vous faite légèrement dans l’antisémitisme .


      • Esperanza Esperanza 27 août 2011 11:28

        ... légèrement  ? dites-vous ?





      • globulos nilasse 27 août 2011 11:29

        @ nestor et cosmic dancer


        ou est le rapport entre les dires d’ariane et la gauche de la gauche ?? étrange vos commentaires qui font ce genre de raccourcis,ça veut en dire long.

        @ ariane

        rassures moi ariane,c’est du second degré ? parce que ça fait très marechaliste ton commentaire.

      • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 11:42

        Ah, ben Ariane n’est pas la seule à se dire à la gauche de la gauche et à tenir ce genre de propos. Mais comme je ne m’appelle pas Morice, je ne vous renseignerai pas sur ceux tenus à maintes occasion par des révolutionnaires du peuple ici et par de grands et célèbres résistants. Quant au second degré, il faut croire que vous choisissez de croire ce qui vous agrée. Ce n’est pas la première fois non plus que ça se lâche du côté de l’agrégée.


      • Tall 27 août 2011 11:46
        mauvaise pioche ...
        on trouverait bien + aisément des arguments valables dans la critique du judaïsme radical
        ce qui n’empêche qu’Israel est une démocratie, pas un califat


      • ÑESTÓR ... 27 août 2011 11:49

        Salut Nilasse .

        "ou est le rapport entre les dires d’ariane et la gauche de la gauche ?? étrange vos commentaires qui font ce genre de raccourcis,ça veut en dire long."

        À bon tu trouves ?

        Ben pour une personne qui dit soutenir Mélanchon de tels propos sont limites limite ... Non ?

        Ça veut en dire long, ça veut en dire rien du tout étant très libertarien je trouve choquant ce style de propos. Qu’ils soient employés pour des Juifs ou autres, l’antisémitisme est comme du racisme à mes yeux, c’est de la haine !

        Et je n’aime pas la haine entre terriens !


      • RUE1793 27 août 2011 12:24

        Vous employez bien le mot « race » ?


      • GillesR 27 août 2011 12:34

        Ben ça se lâche. 


        Y que viva el protocol de Sion, hein Ariane !

      • Clouz0 Clouz0 27 août 2011 12:42

        Bof, Ariane est surtout à gauche du parasol rouge, sur la plage. (Ceci explique cela)

        Son avis sur la température de l’eau est relativement crédible, pour le reste...


      • rastapopulo rastapopulo 27 août 2011 13:44

        Faut savoir lire !

        Elle ne veut pas mettre en avant des faits historiques (ce que je trouve toujours regrettable) pour légitimer la chasse au sorcière actuelle alors que vous voulez absolument que la victimisation soit prioritaire.

        C’est une simple opposition.

        D’autant qu’elle rappelle simplement qu’il y a aussi des voyous aussi chez les juifs !

        Vous devriez avoir honte d’oser comparer ça à Goebelles.  

        Ah mais oui j’oubliais, appeler un chat un chat, donc utiliser le mot juif est déjà trop insupportable. 

        Si en plus il y a la maladresse d’utiliser le mot race, c’est sûr qu’elle est nazi.

        Vous devriez redescendre sur terre.


      • moumou moumou 27 août 2011 14:33

        Le mot « race » est bien choisi, pour rester dans la dialectique de Senatus.


      • Lou Lou 27 août 2011 14:40

        Le peuple « juif » est un mythe créé par les sionistes, il faut lire de Shlomo Sand, prof d’ histoire à l’ université de Telaviv, cette étude sur le nationalisme « comment le peuple juif fut inventé » chez Flammarion ...
        Il n’ y a pas de peuple chrétien, bouddhiste ou musulman ....


      • oncle archibald 27 août 2011 15:06

        « Il y a chez les juifs, comme dans toutes les races, des êtres vils et nuisibles ».

        C’est à dégueuler, car je ne peux pas penser que vous, Ariane, ne connaissiez pas le sens et la portée des mots que vous employez ...

      • moumou moumou 27 août 2011 15:39

        Ariane fait un « test »...vous n’avez pas compris ? MDR


      • oncle archibald 27 août 2011 17:00

         «  la réputation de leur race » .... comme races de bipèdes je connais les humains et les singes ...Ariane qui est très instruite en connait probablement d’autres ... 


      • Jonathan Moadab Holly_Crapp 27 août 2011 17:24

        Ariane, il y a des gens qui vous plussent ? Je ne sais pas ce qui est le plus inquiétant vous où les lecteurs d’AV, j’ai l’impression de relire de vieux pamphlets...

        @l’auteur
         « Les dirigeants de l’Etat d’Israël le définissent comme un Etat juif, comme l’Etat des juifs du monde entier. Or, de nombreux juifs dans le monde ne considèrent pas Israël comme leur Etat. De nombreux juifs français par exemple se considèrent français de confession juive, non pas français et israéliens. »

        Vous mélangez un peu tout. Etat juif et Etat des juifs, c’est différent. Intéressez-vous à la nuance...


      • baska 27 août 2011 17:53

        Vous mélangez un peu tout. Etat juif et Etat des juifs, c’est différent. Intéressez-vous à la nuance...

        Arrêtez l’enfumage, les dirigeants de l’entité criminelle sont très clairs sur ce point : « on ne peut pas parler de nationalité israélienne car il n’existe pas de ’nation israélienne » séparée de la nation juive, et qu’israel n’est même pas l’Etat de ses citoyens juifs, mais celui des juifs du monde" dixit shimon agranat, président de la cour suprême d’israel. Limpide !

      • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 27 août 2011 19:17

        « Je ne nierai pas qu’il y ait une race juive [...] Encore convient-il de se montrer prudent : il faudrait plutôt dire des races juives. »
        Jean-Paul Sartre, Réflexions sur la question juive, 3.


      • Pie 3,14 27 août 2011 21:47

        A Ariane Walter,

        Badiou est philosophe et Hazan est éditeur, ce ne sont pas « de grands historiens ».

        Vous parlez de race à propos des juifs, c’est impropre ; d’une part ce terme ne convient pas au genre humain ; d’autre part le terme juif renvoit à la religion au sens strict et à la culture au sens général.

        Votre commentaire est un condensé de bêtise crasse. L’agrégée des lettres est assez minable aujourd’hui.


      • Pie 3,14 27 août 2011 23:17

        A Ariane Walter,

        Mea Culpa, je pensais que vous citiez Badiou et Hazan comme historiens. Je n’avais pas vu que vous étiez en train de tresser des couronnes au nauséabond et négationniste connu de tous Senatus Populus.

        Cela dit, vos « grands historiens » antiques sont des écrivains ou de simples mémorialistes, ils sont des sources, ce ne sont pas des historiens.

        Vous félicitez celui qui dénonce « la perpétuelle promotion des rejetons du peuple élu en plein mépris de l’Histoire de France ».

        Vous déraillez vraiment.


      • moumou moumou 27 août 2011 23:32

        ’Tention, elle a dit aussi vicelard !
        Vicelard....vous êtes sur ?
        Oui !
        Haaaaarrrrrggggg !
        Ariane, au bucher !!!! MDR ;


      • Shawn Hennessy Witkowski 28 août 2011 12:08

        @ Holly Crapp : je serai interessé de connaître la nuance, si vous voulez bien en dire un peu plus ?
        Badiou et Hazan préfèrent en fait parler d’Etat hébreu, c’est-à-dire l’Etat des hébreux, qui sont les ancêtres des juifs, qui parlent la langue hébraïque. C’est beaucoup moins ambigu que Etat juif ou Etat des juifs. Ils disent : « entre Etat juif et Etat des juifs, il y a au moins une ambiguïté, entretenue par le fait que l’Etat hébreu se proclame l’Etat des juifs du monde entier ».


      • Jonathan Moadab Holly_Crapp 28 août 2011 12:47

        Swan,

        Parler d’Etat hébreu, c’est refuser l’autodétermination du peuple Juif, et lui refuser le droit à un Etat. Certains vont même jusqu’à leur refuser le qualificatif de peuple. 

        Reconnaître un Etat Juif, c’est reconnaître à ce peuple millénaire le droit d’avoir une terre, de pouvoir assurer sa défense dans un monde qui lui a été historiquement hostile. Si l’on regarde en arrière, on pourra constater qu’aucun royaume, aucun Etat n’a su assurer durablement la sécurité de leurs concitoyens Juifs. Le sionisme est une réponse pragmatique en somme. Celui-ci n’aurait peut être jamais existé sans les persécutions qu’ont subis les Juifs. Peut être auraient-ils sagement attendus la venue du Messie en diaspora. Car soyons clairs, personne ne se méprend sur le fait qu’Israël est actuellement une solution du moindre mal. Le retour du royaume d’Israël n’arrivera qu’avec les temps messianiques.

        C’est la raison pourquoi Israël n’est pas l’Etat des Juifs, et que certains ne se retrouvent pas dans cette entité. 


      • Shawn Hennessy Witkowski 28 août 2011 14:24

        @ Holly Crap  : donc si je comprends bien, vous dites qu’Israël est, et se doit d’être un Etat juif par nécessité historique, mais il n’est pas un Etat des juifs, contrairement à ce qu’en disent ses dirigeants ? est-ce bien cela ?

        J’avoue que j’ai du mal à comprendre la nuance que vous dites.
        Je comprends bien que beaucoup de juifs ne reconnaissent pas Israël comme leur Etat, et que donc il ne peut pas être considéré comme l’Etat des juifs. Je comprends aussi la nécessité historique d’un Etat juif. Mais je ne vois pas en quoi fondamentalement il y a là une différence de sens entre Etat juif et Etat des juifs.


      • marc 29 août 2011 18:47

        Holy crap


        Le quotidien montre que les juifs sont en effet bien plus en sécurité dans les rues d’Eilat que de Paris !!!!

        Je conseille fortement aux français de confession juive d’inciter leurs enfants à rester en France !!



      • Manwe 31 août 2011 15:37

        « Il y a chez les juifs, comme dans toutes les races »

        les juifs ne sont pas une race, ni meme une ethnie, juste les adeptes d’une religion.

        meme si je comprends le sens de vos paroles, le terme est inaproprié.


      • gébé gébé 4 septembre 2011 18:50

        « Il y a chez les juifs, comme dans toutes les races »

        Doit-on vous rappeler qu’être juif n’est pas une race ? Que l’on ne reconnait maintant qu’une seule « race », la race humaine ?

        Il s’agit et d’un peuple, et d’une religion, l’un n’allant d’ailleurs pas systématiquement de pair avec l’autre.

        Ce peuple, bien que dissiminé dans de nombreux pays, ne s’est jamais réellement intégré totalement à ceux-ci, et ce depuis des siècles. Ceci est dû par le très petit nombre de mariages entre juifs et non-juifs, et donc le maintien en vase clos.

        Rappelons enfin que l’anti-sémitisme (le mal nommé) est souvent confondu avec l’anti-sionisme, qui est une chose fort différente.

        L’antisémitisme est un racisme (mépris voire haine d’un autre être humain en fonction de critères dont il n’est absolument pas responsable : sa naissance),

        l’anti-sionisme étant lui le refus de la politique menée par l’Etat d’Israël.


      • chapoutier 4 septembre 2011 19:30

        Le sionisme revendique le retour des Juifs du monde entier dans le pays de leurs ancêtres. Cette revendication trouve son aboutissement avec la création de l’Etat d’Israël en 1948. Leibowitz pense aussi qu’il n’y a aucune corrélation entre la relation qu’entretenaient les hébreux de l’époque biblique, ceux du royaume d’Israël et de Judée qui vivaient avec les Philistins en Canaan et le problème existant aujourd’hui entre Juifs et Palestiniens.

        Leibowitz est un penseur sioniste hors du commun.

        Le 10 novembre 1975, l’Assemblée adoptait, par 72 voix contre 35 et 32 abstentions, une résolution énonçant que « le sionisme est une forme de racisme et de discrimination raciale ».


      • eric 27 août 2011 10:33

        Malnutrition dans le monde 800 millions, vivant en dessous du seuil de l’extrême pauvreté, 1,4 milliards. Victimes de « l’oppression capitaliste ultra-libérale à la solde de l’impérialisme anglo saxon oligarchique et réduit à la quasi misère » de l’ordre de 7 milliards, moins quelques oligarques. Et je ne parle même pas des 3000 victimes innocentes du Bushisme le 11 septembre.

        Urgence ? Envoyer un bateau à Gaza, se demander qui est antisémite et savoir si la politique israélienne est équivalente, ou pire que l’holocauste. Ou pas !?

        Ce n’est effectivement pas nécessairement une obsession antisémite, mais c’est clairement faire le jeux de « ll’oppressioncapitalistemégalibéralehypermondialiséeappatrideanglosaxonne américaineoligarchique. »

        On ne peut s’empécher de se demander combien Badiou et autres activistes gazaouites en souffrance de débarquement touchent du « système » pour détourner ainsi l’attention du peuple des « vrais problèmes ».


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 10:57

          Point de vue intéressant, Eric. En effet, ces très médiatiques pourfendeurs d’un antisémitisme, etc. et d’un pays, etc. détournent l’attention des 29 000 enfants somaliens morts ces trois derniers mois, des 23 000 victimes japonaises du tsunami, des 2 200 civils victimes de la répression syrienne, de la centaine de Kurdes bombardés par la Turquie la semaine dernière, dont 7 victimes civiles, etc. Ils se font de l’argent sur des questions très médiatiques, détournant le peuple de l’attention de la crise qui le concerne et du pouvoir d’achat qui le dépite.


        • James James 27 août 2011 11:38

          Pauvreté
          70% de la population de la bande de Gaza vivait sous le seuil de pauvreté en 2009, toujours selon la CIA. L’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient) a estimé que le nombre de réfugiés vivant dans une pauvreté extrême dans la bande de Gaza avait triplé depuis le début du blocus en 2007, d’environ 100.000 à environ 300.000.

          Source le Figaro, il me semble que cette publication n’est pas un journal de gauchiste .
          http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/06/02/04016-20100602ARTFIG00593-gaza-le-poids-economique-du-blocus-israelien.php


        • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 11:46

          Ben ça tombe mal. L’UNRWA a réévalué la situation et opéré des coupes claires après avoir constaté que de nombreux fraudeurs s’étaient fait passer pour pauvres, des commerçants et des industriels, des propriétaires terriens pleins aux as... Ca a explosé dans le coin, récemment, les bureaux de l’UNRWA ont été dévalisés, les employés menacés par les récipiendaires pas contents. Mais le Hamas consacre toujours son argent à rémunérer plus de 30 000 fonctionnaires de police et de répression grassement. La faute à qui ?


        • eric 27 août 2011 12:04

          A james, bravo et merci pour cette confirmation : 0,0375% de l’extrême pauvreté dans le monde. Dans un souci de justice sociale, de respect de la diversité, de démocratie, de parité et de respect des différences et de lutte contre la grande pauvreté, je propose comme première mesure concrète civile civique citoyenne non violente et efficace que l’on impose un quota équivalent sur Agoravox. Pas plus de 0,0375% d’articles sur les pauvres palestiniens.


        • lacenaire 27 août 2011 22:22

          pour l’instant c’est vous qui detounez l’attntion du peuple qui n’a que faire de defenseurs comme vous en detournant le fond du debat qui porte sur un sujet bien precis . maniere comme une autre de se demaSquer . le peuple le moment venu saura se souvenie de vous .


        • Shawn Hennessy Witkowski 27 août 2011 10:38

          @ Senatus populusque : merci pour votre commentaire détaillé qui rappelle toute la diversité de la réalité derrière ce mot générique et trompeur d’antisémitisme.

          Je ne nie pas que l’antisémitisme ait été, et puisse être considéré dans certaines de ses réalisations historiques comme un courant d’opinion. C’était le cas en France de 1860 environ à la seconde guerre mondiale. Peut-être même est-ce toujours le cas aujourd’hui dans certains régions du monde. Mais de toute évidence il n’existe rien de tel aujourd’hui en France.


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 10:45

            De toute évidence, M. Shawn, vous vous contentez de boire les divines paroles du divin Badiou sans prendre la peine de compulser les rapports du ministère de l’Intérieur ou ceux de la CNCDH, ou encore ceux du FBI. Car si vous aviez pris cette peine, et pour rester en France, vous auriez appris ceci : les agressions antisémites sont en diminution en France depuis une dizaine d’années, avec des pics de recrudescence en 2004 et 2009, comme l’ensemble des agressions racistes sont également en diminution, et ceci grâce aux politiques de prévention et d’éducation, principalement, mais aussi parce que les fauteurs sont très sévèrement réprimés par la justice. Cependant et en terme de pourcentage relatif au nombre d’agression et à la population concernée, elles restent objectivement les plus fréquente et elles sont dotées d’une autre caractéristique : elles sont violentes et touchent les personnes plus que les institutions, bâtiments.. ;


          • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 12:19

            Quant aux définitions de Sénatus, elles montrent que le sentiment antijuif prend diverses formes au fil du temps et de l’histoire, et qu’il s’agit d’une vraie nébuleuse. Sénatus étant notoirement révisionniste, il est dans son intérêt de profiter de votre compte rendu pour glisser que le négationnisme n’a rien d’antisémite.


          • Jonathan Moadab Holly_Crapp 27 août 2011 17:30

            L’antisionisme, n’est-il pas en partie devenu une solution de substitution socialement acceptable à l’antisémitisme comme courant d’opinion ?


          • BHL=MST 27 août 2011 18:44

             « Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c’est pour tromper ou faire condamner un non-juif » Babha Kama 113a . Des questions ?


          • Jonathan Moadab Holly_Crapp 27 août 2011 18:48

            desperadorim :

            Avant de vous répondre je suis allé voir vos précédents posts : 


            http://www.agoravox.fr/auteur/desperadoprim

            Vous vous répétez, changez donc de disque ! Et si vous voulez me répondre, faites le avec intelligence, ma phrase est somme toute pesée... 


          • Jonathan Moadab Holly_Crapp 27 août 2011 19:21

            BHL=MST,


            Oui, une question, savez-vous ce qu’il en retourne vraiment ?

            Parce que suite à une petite recherche sur le net, j’ai trouvé quelques explications, lesquelles je pense, vous n’avez pas fait l’effort de chercher 

            http://answers.yahoo.com/question/index?qid=20091013061834AA7LoGP

            http://www.angelfire.com/mt/talmud/theft.html

            Et puis, le Talmud de Babylone a tout de même moins de poids que les 10 commandements.

            Un bisou tout doux mon herpès préféré !


          • Jonathan Moadab Holly_Crapp 28 août 2011 00:03

            Ce n’est pas avec des généralités et des accusations sans fondement que vous me convaincrez... 


          • mick_038 mick_038 29 août 2011 00:48

            Le talmud de babylone, c’est celui qui dit au juif que la pédophilie c’est bien c’est bon mangez en ? De forniquer tous les petits enfants qui passent à portée de main ? Qu’en cas d’acte de pédophilie ou incestueux, c’est l’enfant qui trinque, et non l’adulte ?
            Vous êtes sérieux, ou vous avez tenté un humour assez glauque  ?


          • dom y loulou dom y loulou 5 septembre 2011 01:23

            vous vous trompez Holly_crapp, ce sont les séparateurs qui n’ont pas de fondements, quels que soient les noms qu’ils se donnent et d’où qu’ils viennent ;)


          • James James 27 août 2011 10:58

            C’est tout de même curieux que nos chasseurs « d’antisémites » compulsifs soient les plus virulents promoteurs de ratonnades au moyen orient et désormais en Afrique même .


            • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 11:03

              Les raccourcis en la matière n’aident pas à clarifier. Je suppose que par ce pluriel commode et ces outrances verbales vous faites allusion à BHL ? Eh bien soit, BHL a tort. Cela ne fait pas de votre assertion une vérité générale. Mais à petit profit, rien d’interdit.


            • Serpico Serpico 27 août 2011 15:02

              Cosmic

              Parce que les incursions aériennes israeliennes au Liban et sur les territoires palestiniens, c’est pas des ratonnades ?


            • dom y loulou dom y loulou 5 septembre 2011 01:31

              nous n’avons simplement pas les mêmes valeurs en somme ;)


            • dom y loulou dom y loulou 5 septembre 2011 01:35

              toutes mes excuses, cela allait bien sûr à cosmic dancer qui se donne aujourd’hui bien du mal à se rendre claire, bel effort, il y en a d’autres qui pourraient en prendre de la graine ;)


              très charmant

              quoique je préférasse quand vous dansiez sur de la musique pour tout vous avouer ;)

            • James James 27 août 2011 11:23

              @Cosmic
              Nos sommes désormais coutumiers des excès d’un BHl, vulgaire trublion médiatique , le problème c’est qu’il n’est pas le seul .
              L’agression Irakienne, celle à venir probablement en Iran...on retrouve toujours les mêmes pousse- au- crime !
              Ou voyez des outrances verbales ? je ne fais que constater des faits observables par tout individu doué de raison .
              Le petit groupe d’intellectuel en position hégémonique dans les médias (juifs ou non ) accrédite la thèse du choc des civilisation, défend les positions belliqueuses du gouvernement d’extrême droite israélien et taxe de vulgaires antisémites ceux qui ne partagent pas leurs jugements tranchés, voir s’opposent à leur mode de fonctionnement.
              Non seulement ils défendent désormais les intérêts du capitalisme avec un acharnement hors du commun, après avoir été des marxistes convaincus, mais de surcroit ils ont troqué la toque de l’internationalisme pour la défense inconditionnelle de positions tribales et claniques.


              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 11:34

                Non, on ne retrouve pas toujours « les mêmes pousse-au-crime », et parmi les intellectuels médiatiques, Badiou est en excellente position, me semble-t-il, et il n’est pas le seul, que ce soit sur les médias mainstream classiques ou numériques, les uns allant de nos jours rarement sans les autres. Le « choc des civilisations » est un concept à double effet : connaissez-vous les médias arabes ? Vous devriez en goûter les subtiles émissions politiques, les délicates déclarations de certains dirigeants, les adorables prédicateurs, les douces séries filmiques, ça vous donnerait une petite idée choquante. Quant au gouvernement israélien, il est de droite, pas d’extrême-droite, soyez clair, et par ailleurs il n’est pas suicidaire et ne prône nullement l’apocalypse en revanche tant rêvée par le malade iranien. Israël entretient d’excellentes relations avec le monde arabe et musulman, contrairement à ce que vous pensez, mais cela se situe beaucoup au plan commercial et des échanges technologiques, car au plan politique, comment voulez-vous serrer la paluche à quelqu’un qui prétend clairement vous éradiquer ? Par ailleurs, il est faux que le terme d’antisémitisme soit utilisé à tort et à travers, sauf en minorité par des personnes très exaspérées par la violence verbale employée contre Israël. Et parmi les antisionistes, il faut distinguer ceux qui critiquent ce pays, rares, et ceux qui s’emploient répétitivement à en souhaiter la disparition par un processus de haine absolument ahurissant. Une haine qui reprend concept pour concept, voire mot pour mot, la propagande antisémite de l’entre-deux-guerres.


              • joelim joelim 27 août 2011 12:36

                l’apocalypse en revanche tant rêvée par le malade iranien

                ça c’est du factuel smiley 

                Par ailleurs, il est faux que le terme d’antisémitisme soit utilisé à tort et à travers, sauf en minorité par des personnes très exaspérées par la violence verbale employée contre Israël

                ben voyons

                il faut distinguer ceux qui critiquent ce pays, rares, et ceux qui s’emploient répétitivement à en souhaiter la disparition par un processus de haine absolument ahurissant

                ce que pendant longtemps n’ont pas fait ceux qui utilisent abusivement le terme, diffamant à tour de bras

              • joelim joelim 27 août 2011 12:39

                allant parfois jusqu’à diffamer la France entière. Sauf ses juifs, bien entendu, qui comme chacun sait sont meilleurs que les autres. 


              • frugeky 27 août 2011 12:46

                Le gouvernement d’Israël est bien d’extrême droite et sa politique d’annexion des terres est un crime qui n’est pas sanctionné parce que veto des Etats-Unis.
                Quant à l’Iran et à son président, qui n’a pas appelé à la destruction d’Israël malgré ce que veut faire croire une traduction tendancieuse, ils ont moins de sang sur les mains que les les dirigeant israéliens. Ce n’est pas en ressassant un mensonge qu’il devient une vérité.


              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 14:09

                Le commentaire s’est mal placé, donc :

                Le coup de la traduction prétendument tendancieuse a été depuis longtemps éventé par des farsiphones ! Et le malade a renouvelé ses déclarations suffisamment souvent pour que tout le monde ait compris, mais je n’ai pas le temps de vous les lister, interrogez Google. Même Fayyad vient de se désolidariser de la dernière « traduction tendancieuse » du millénariste perse, vous êtes à la traîne.


              • sisyphe sisyphe 27 août 2011 19:28

                Par James (xxx.xxx.xxx.72) 27 août 11:23

                Le petit groupe d’intellectuel en position hégémonique dans les médias (juifs ou non ) accrédite la thèse du choc des civilisation, défend les positions belliqueuses du gouvernement d’extrême droite israélien et taxe de vulgaires antisémites ceux qui ne partagent pas leurs jugements tranchés, voir s’opposent à leur mode de fonctionnement.
                Non seulement ils défendent désormais les intérêts du capitalisme avec un acharnement hors du commun, après avoir été des marxistes convaincus, mais de surcroit ils ont troqué la toque de l’internationalisme pour la défense inconditionnelle de positions tribales et claniques

                Pas mieux. 

                Mais il y a autre chose que les intellos médiatiques : il y a une politique tout à fait délibérée d’intrusion propagandiste dans tous les médias, et également sur le net, pour continuer à assimiler la critique de la politique israélienne à « l’antisémitisme » ; ça s’appelle la hasbara  ; nous en avons, sur AgoraVox, et sur ce fil même, de signifiants exemples.

                Hommage à Badiou. 


              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 21:32

                Pitoyable Sisi qui n’a pour argument de discussion que ce mot comme bave aux commissures de ce qui lui sert de bouche, son anathème favori, quand il est encore poli : hasbara ! On dirait du Morice : fasciste ! Ca va chercher loin en qualité de confrontation d’idées sur un forum, pour un mec qui a « quelques désaccords » avec le nazi notoire Totenkpof si souvent remercié pour ses commentaires ! Sisi : propaganda smiley Et ne te tue pas la bile à m’insulter, je n’en ai cure.


              • sisyphe sisyphe 27 août 2011 21:39

                Touchée ? 



              • morice morice 27 août 2011 23:09

                 Quant au gouvernement israélien, il est de droite, pas d’extrême-droite, soyez clair,

                d’extrême droite, rien qu’à voir la composition du gouvernement.
                `
                à vous hélas on ne peut demander d’être claire...
                Composition du 32ème gouvernement israélien

                (Liste des ministres dans l’ordre protocolaire, puis dans l’ordre alphabétique des fonctions, au 7 avril)

                Binyamin NETANYAHU Premier ministre, ministre de la Stratégie économique, ministre de la Santé et ministre des Retraités

                Moshé YAALON Vice-premier ministre et ministre des affaires stratégiques


                Moshe Ya’alon (en hébreu : משה יעלון) est un homme politique et militaire israélien né le 24 juin 1950 à Kiryat Haïm.

                Ya’alon est chef d’état-major de Tsahal du 9 juillet 2002 au 1er juin 2005. Il rentre ensuite en politique et est élu le 10 février 2009 à la Knesset sur la liste du Likoud. À la formation du gouvernement de Benyamin Netanyahou, Ya’alon obtient le poste de vice premier ministre ainsi que celui de ministre des affaires stratégiques.

                Sylvan SHALOM Vice-premier ministre, ministre du Développement régional et ministre du Développement du Néguev et de la Galilée

                Ehud BARAK Premier ministre adjoint et ministre de la Défense

                Eliyahu YISHAÏ Premier ministre adjoint et ministre de l’Intérieur

                Following army service, he served as head of the Interior Minister’s bureau, and since 1991 has been acting Secretary General of Shas. He also serves as Director General of the Shas-affiliated « El ha-Ma’ayan » movement.

                PARTI SHASS

                In May 2009, he refused to allow the Holy See to exercise jurisdiction over Christian holy sites in Israel, an agreement which would have resolved disputes over the implementation of the 1993 Fundamental Accord.[3] That November, Yishai argued that migrants to Israel should not be allowed to settle permanently in Israel because they bring in « a range of diseases such as hepatitis, measles, tuberculosis and AIDS. »[4] However, theJerusalem Post reviewed Israeli Ministry of Health data, and concluded that there was a relatively low infection rate among asylum-seeker

                Avigdor LIBERMAN Premier ministre adjoint et ministre des Affaires étrangères

                le mussolini du pauvre


                Dan MERIDOR Premier ministre adjoint et ministre chargé des services de renseignement et de la commission à l’énergie atomique

                Yuval STEINITZ Ministre des Finances

                Ariel ATTIAS Ministre de la Construction et du Logement

                SHASS

                Ariel Attias réussit en très peu d’années à devenir le familier du leader du Shass, le Rav Ovadia Yossef. Il parvint ainsi au second rang du Shass, certains disent même au premier. Bien qu’il fût inconnu des média et du public, il fut nommé à la cinquième place sur la liste du Shass à la 17ème Knesset et fut élu député. Il fut nommé ministre de la Communication dans le gouvernement de Ehud Olmert le jour de sa création. Il défend des positions pacifiques sur la politique de défense.

                Yuli EDELSTEIN Ministre de l’Information et de la Diaspora

                After arriving in Israel he started to participate in political life. Initially a member of the National Religious Party and a vice-president of Zionist Forum, he founded the Yisrael BaAliyah party together with fellow Soviet dissident Nathan Sharansky. He was elected to the Knesset in 1996, and was appointed Minister of Immigrant Absorption in Binyamin Netanyahu’s Likud-led government. He was re-elected in 1999, and was appointed Deputy Immigrant Absorption Minister by Ariel Sharon in 2001.

                Liebeman du pauvre, sous-Mussolini

                Gideon SAAR Ministre de l’Education

                Orit NOKED Ministre de l’Agriculture et du Développement rural

                Daniel HERSHKOWITZ Ministre de la Science et de la Technologie

                Yaakov NÉEMAN Ministre de la Justice

                Israël KATZ Ministre des Transports et de la Sécurité routière

                Stas MISEZHNIKOV Ministre du Tourisme

                The Israeli Embassy in Madrid called his visit to Spain an embarrassment after Misezhnikov allegedly canceled a dinner with business contacts in favor of private partying. Misezhnikov hotly denied the charge claiming he was stuck at a holocaust memorial event.[3] There was further controversy in October 2010 when Misezhnikov was accused of politicizing a forthcoming OECDtourism conference in Jerusalem, when he stated that by holding a meeting in Jerusalem, the OECD recognized the city as Israel’s capital.[4] The Israeli government intervened and the head of the Knesset Committee on Jerusalem called Misezhnikov as a « diplomatic neophyte ».[5]

                Shalom SIMHON Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Emploi

                Moshé KAHLON Ministre de la Communication, ministre des Affaires sociales et des Services sociaux

                Limor LIVNAT Ministre de la Culture et des Sports

                Uzi LANDAU Ministre des Infrastructures nationales

                et soutien de colons

                l’intelligence même


                Uzi Landau (Hebrew : עוזי לנדאו‎, born 2 August 1943) is an Israeli politician, member of the Knessetfor Yisrael Beiteinu and Minister of National Infrastructure. Previously a Likud MK, he served asMinister of Internal Security between 2001 and 2003.

                In 2008 he announced that he was joining Yisrael Beiteinu.[1] 

                Matan VILNAÏ Ministre de la Défense civile

                Yitzhak AHARONOVITCH Ministre de la Sécurité intérieure

                bloqueur de manifestants


                Guilad ERDAN Ministre de la Défense de l’environnement

                Sofa LANDVER Ministre de l’Intégration des immigrants

                Yaakov MARGUI Ministre des Services religieux

                soutien des colons évacués 




                Michaël EITAN Ministre chargé de l’amélioration du service public



                ministre des colons voleurs de terrains

                Eitan is a resident of the town of Kokhav Ya’ir, and was a founder and director of the settlement project.

                Selon les chiffres du ministere de l’Interieur, fin decembre 2000, 203.067 juifs vivaient en Cisjordanie, contre 213.672 a la fin de decembre 2001, soit une augmentation de 10.305 personnes (5,22%). La plus grande partie des augmentations concernent trois colonies : Betar Ilit, Modi’in Ilit (Kiryat Hasefer) et Kokhav Yair. A elles seules, ces trois agglomerations ont enregistre une augmentation de 5.344 habitants, ce qui represente environ la moitie de l’augmentation totale de la population juive dans les territoires en 2001.

                Selon les nouveaux chiffres, environ 151.000 juifs vivent aujourd’hui dans des colonies qui, selon toute probabilite, ne seront pas evacuees. 60.000 autres habitent des colonies qui, elles, sont menacees d’evacuation.

                Zéev Binyamin BEGIN Ministre

                Meshulam NAHARI Ministre

                Yossi PELED Ministre

                Yossi Peled (Hebrew : יוסי פלד‎, born 18 January 1941) is an Israeli general and politician, the formerAluf of the Northern Command in the Israel Defense Forces. He currently serves as a member of theKnesset for Likud.

                Yitzhak COHEN Vice-ministre des Finances

                Yaakov LITZMAN Vice-ministre de la Santé

                Daniel AYALON Vice-ministre des Affaires étrangères


                Menahem MOZES Vice-ministre de l’Education

                Léa NASS Vice-ministre des Retraités

                Ayub KARA Vice-ministre du Développement du Néguev et de la Galilée

                Kara is known as a staunch conservative in the Knesset, supporting « hawkish » and Zionist views. He opposed the Gaza disengagement and the 2009-10 settlement freeze. He is a supporter of Moshe Feiglin’s Manhigut Yehudit faction, within Likud.[9] He also supports the death penalty for terrorists.[35]

                Guila GAMLIEL Vice-ministre auprès du Premier ministre

                Mise à jour : 09.03.11

              • morice morice 27 août 2011 23:10

                On dirait du Morice : fasciste ! 


                diffamation

              • adena 28 août 2011 10:47

                L’antisémitisme de gauche exise en France et Badiou en est un représentant. Il est caractéristique que son travail ne cite que des intellectuels médiatiques et non des experts de l’antisémitisme comme le sociologue Michel Wieviorka, auteur de La Tentation antisémite ou encore l’historien Michel Winock, auteur de Drumont et &ie, La gauche et l’antisémitisme
                qui ne sont pas des « people » ni des intellectuels médiatiques mais de vrais chercheurs et qui ont précisément documenté par exemple le retard à l’allumage de la défense de Dreyfus par Jean Jaurès en France parce que Dreyfus, Juif, était d’emblée considéré comme un représentant des ennemis de classe des socialistes et, par conséquent, tout en étant de gauche parfois marxistes , les socialistes n’étaient pas loin de Barrès : « Drefus est coupable, je le déduis de sa race » en changeant race par classe : « Dreyfus est coupable, je le déduis de sa classe » ; La Tentation antisémite. Haine des Juifs dans la France d’aujourd’hui est paru en 2007 et documente un antisémitisme aujourd’hui largement tabou pour la gauche, l’antisémitisme des jeunes de banlieues issus de l’immigration et eux-même en butte au racisme de la France. Il faut du courage à un sociologue socialiste pour reconnaître la réalité de cet antisémitisme, ainsi que les causes qui lui ont donné naissance, à savoir principalement le manque d’intégration avec les marqueurs que sont le chômage, les écoles ghettos, de cette jeunesse ; un bon représentant de cet antisémitisme virulent est Youssouf Fofana et la afçon particulièrement barbare dont lui et ses sbires s’en sont pris à Ilan Halimi, en février 2006 au seul motif qu’il était juif.

                On vient pas à bout de la fièvre en cassant le thermomètre et c’est pourtant ce que Badiou et Hazan invitent leurs lecteurs à faire. Ils s’acharnent sur les tares des dénonciateurs de l’antisémitisme en choisissant soigneusement ceux qui sont sujets à caution et en laissant de côté les auteurs sérieux mais aussi les statistiques publiées année après année, depuis 2000 sur la montée des violences antisémites en France par la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH, rapports en ligne) dès la seconde Intifade (et non le pb du World Trade Center). Ce n’est pas honnête intellectuellement et cela ne convaincra que les ignorants. Badiou remet en selle la vieille théorie du « complot juif » : toute dénonciation de l’antisémitisme ne peut viser qu’à instrumentaliser les dominés ; c’est un complot pour les empêcher de se révolter contre l’injustice, etc, etc...

                La tradition antisémite française plonge ses racines dans les articles anijuifs incendiaires de Voltaire dans son Dictionnaire philosophique ; mais aussi chez Marx, et surtout chez Proudhon. Bernard Lazare aussi a , un temps accrédité l’équation Juif = capitaliste, avant de se rendre en Roumanie, Russie et Pologne et de voir la misère des Juifs persécutés et pogromisés par les chrétiens de ces contrées à la fin du XIX ème siècle : ce sont eux qui partiront les premiers, bien avant 39 - 45, pour créer un foyer juif en Palestine. La tradition antisémite de gauche est aussi illustrée par les procès staliniens contre de très nombreux cadres du parti communiste qui étaient juifs. Le grand historien de l’antisémitisme, Léon Poliakov, a documenté cette histoire dans De l’antisémitisme à l’antisionisme.


                Il est très dommageable pour la gauche qu’un philosophe de talent comme Alain Badiou, galvaude ses capacités intellectuelles dans un déni aussi stupide et massif ; le combat de gauche n’a pas besoin du retour de ces vieux réflexes antisémites et antijuifs ; il a au contraire besoin du courage d’une Caroline Fourest, militante féministe de la laïcité, quand elle dénonce la collusion d’une partie de la gauche avec l’islamisme dans La Tentation obscurantiste.

                Je souhaite aux lecteurs d’Agoravox de se dépêcher, avant qu’il ne soit trop tard, de sortir de leur déni à l’égard de la présence de l’antisémitisme en France et en Europe, chiffres en mains, écoute des discours et des silences en oreille ; le combat pour la justice et les droits des plus faibles ne se gagnera pas, autrement. Aujourd’hui, c’est Badiou et Hazan qui font le jeu du capitalisme en proférant de grossières contre-vérités.


              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 28 août 2011 22:19

                Et le sens de la métaphore, c’est anti-quoi ? Quiconque googlise saura. Parce que c’est un peu vieillot, déjà. Y’en a eu d’autres, des déclaratifs « où enfin, ma bonne dame, ja-mais il ne fut prononcé le mot Israël et ja-mais, enfin, le mot de disparition ! vous nous prenez pour des nazis qu’effacent et qui démantibulent les causeries ? on veut juste zapper de la carte du temps qui relativement à l’entité Einstein est un phénomène complexe d’espace-temps la géographie de l’entité sans nom, quoi, merde, si on ne peut plus poétiser, où va-t-on ? » Depuis, il en a collectionné d’autres, des métaphores, et elles pèsent plusieurs tonnes d’armement ?


              • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 28 août 2011 22:25

                « Et puis ma bonne dame, c’est quand même le grand Nabbe en personne qui vous le dit et c’est vu à la télé en plus, non mais, on ne plaisante pas avec la grande littérature célinienne qui court les plateaux pour raisons métaphoriques ! »

                (et mon post précédent se termine par un point final, pas par un malencontreux interrogatif)


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 septembre 2011 11:28

                Il a raison, morice.

                C’est une loi établie depuis longtemps par notre précieux justicier morice :

                morice a le droit de traiter qui il veut de fasciste, jour après jour, semaine après semaine, sur des kilomètres de textes forcément du plus grand intérêt puisque publiés par morice...

                Mais traiter morice de fasciste C’EST DE LA DIFFAMATION.

                Il faudrait vous mettre ça dans la tête, une bonne fois pour toutes, cosmic et les autres.

                Sinon, comment voulez-vous qu’on fasse avancer le débat démocratique auquel l’honnête et scrupuleux morice consacre si généreusement la totalité de son temps ?

              • dom y loulou dom y loulou 5 septembre 2011 01:39

                nous compatissons virulemment contre le fait que vous ayez été traumatisée par la télévision israelienne qui ne vous aura montré que le pire de l’humanité cosmic, vraiment c’est une honte.


              • Shawn Hennessy Witkowski 27 août 2011 11:26

                @ Cosmic Dancer : je ne divinise rien ni personne, y a pas besoin de ça pour écrire un article, rassurez-vous.
                Je ne vois rien dans ce bouquin qui contredise ce que vous dites là, et qui est probablement juste, à savoir que les actes racistes en général et antisémites et particulier sont en diminution constance en France depuis dix ans, sauf pics en 2004 et 2009. Badiou et Hazan auraient même plutôt tendance à l’approuver puisqu’ils dénoncent l’exagération du phénomène par certains media et relativisent la portée des agressions antisémites par rapport à ce que certains journalistes idéologues en disent.


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 11:39

                  Certes, racisme et antisémitisme sont en baisse constante, mais vous oubliez la deuxième conclusion des analystes (police,tribunaux, commission des droits de l’homme) : les actes antisémites 1. restent en proportion de la population concernée largement supérieurs aux actes racistes, 2. sont extrêmement violents. Enfin 3. ne serait-ce que sous votre fil, mais sous tant d’autres, vous pouvez faire vous-même le constat.


                • Shawn Hennessy Witkowski 27 août 2011 12:24

                  Encore une fois, ce que vous dites est fort probable et ne nie en rien ce que disent les deux auteurs. Lisez le livre et vous verrez qu’ils condamnent clairement les actes antisémites quels qu’ils soient. Ce qu’ils condamnent aussi c’est l’exagération et l’amplification mensongère de ceux-ci dans certains media.


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 12:36

                  Ben justement, je l’ai lu et je l’ai sous les yeux. Et à moult reprise, il s’agit plus de règlements de comptes interpersonnels que d’une véritable analyse. A maintes reprises, rien n’est sourcé, rien n’est démontré, les auteurs partent en roue libre, assénant préjugé sur préjugé, critiquant les « dévôts de la laïcité » et les « femmes égarées ». C’est d’un niveau ! Et bien sûr, pour les auteurs c’est la droite qui est et a été antisémite, pas la gauche, non, les écrits de plein de penseurs de gauche sur les Juifs ne sont en rien antisémites, pas plus que les ralliements de gauche au gouvernement de Vichy, du tout, et le capitaine Dreyfus n’a pas été défendu par un abbé. Il y a quelques vérités dans ce bouquin, disséminées en creux dans un flot irrationnel et parfaitement idéologique, qui ne se prive pas de diffamer des personnalités n’ayant pas l’heur de plaire aux auteurs. Enfin, ils entretiennent en permanence la confusion entre ethnies et religions, ce qui est pour le moins léger quand on prétend disserter sur ces questions.


                • eric 27 août 2011 12:40

                  Bonjour cosmic. Ce que vous oubliez de signaler, c’est que là aussi on reste dans l’anecdotique. De moins en moins d’acte racistes etc....Cela revient à dire que le nombre d’abrutis violents diminue mais qu’il reste focalisés sur les juifs. Tous cela est plutot une bonne nouvelle pour notre société, mais ce n’est pas vraiment un problème politique.
                  En revanche, l’augmentation exponentielle de la connerie qui consiste à jeter de l’huile sur le feux entre deux populations dont l’une en permanence au bord du désespoir et l’autre n’a guère d’alternative mais des armes nucléaire, cela, c’est inquiétant .
                  Il y trois solutions à ce microscopique problème. Que cela continue comme maintenant, qu’ils fassent la paix, la confrontation violente.
                  Tout dans leurs discours et leurs comportement porte à la troisième. Notamment les discours visant à délégitimer complètement un des négociateurs potentiels. Si vous dites à un État qu’il est de toute façon illégitime et ne doit pas avoir le droit d’exister, sur quoi il négocie ?

                  Bien sur qu’ils sont plus antisémites qu’ils ne le croient, mais en rélaité moins qu’ils ne le disent encore, car en réalité, avec leur positions de principe jusqu’au boutistes, ils sont surtout anti palestiniens en ce qu’il font bon marché à court terme de conditions de vie concrètes de ces derniers et à plus long termes de leurs vies elles même. Ces tartuffes qui sont prêt à se battre jusqu’au dernier palestiniens. Et vous en avez vu beaucoup qui ont pris les armes pour aider Gaza ? Des croisières oui ! Et l’article a raison, il ne faut pas se défendre, il faut attaquer. Non il ne sont pas spécifiquement antisémites. Ils sont racistes tout court. Peu leur importe le nombre de victimes palestinienne si cela leur permet d’avoir « raison ».


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 12:49

                  « Cela revient à dire que le nombre d’abrutis violents diminue mais qu’il reste focalisés sur les juifs. » Oui Eric, c’est exactement ce que nous apprennent ces études.

                  Et enfin je suis d’accord avec vous : pour servir cette idéologie qui se targue de révolutionnarisme de salon, les sieurs sont prêts à sacrifier Israéliens autant que Palestiniens. Ce n’est pas la possibilité de paix (encore loin) qui les intéresse, mais bien au contraire l’excitation de la guerre qu’ils aimeraient mener, tellement désoeuvrés dans leur existence qu’ils prennent les gens du coin pour les avatars d’un jeu vidéo de base avec des gentils et des méchants qui font pan-pan.


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 12:55

                  Et également, Eric, ces messieurs de la révolution antisioniste se contrefichent parfaitement du sort des Palestiniens zigouillés en Hamassie, et de ceux entôlés en Fatahland. Ils se contrefichent de ces Arabes Israéliens, dont un général, de ces Druzes, dont des garde-frontière, de ces Bédouins qui soutiennent Shalit, bref, les Gazaouïs soumis au joug du Hamas et victimes des fraudes des riches Gazaouïs, les Palestiniens victimes de la corruption du Fatah, tout ça c’est rien, zéro, nada, qu’ils crèvent, ce ne sont pas de bonnes victimes.


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 12:59

                  Le coup de la traduction prétendument tendancieuse a été depuis longtemps éventé par des farsiphones ! Et le malade a renouvelé ses déclarations suffisamment souvent pour que tout le monde ait compris, mais je n’ai pas le temps de vous les lister, interrogez Google. Même Fayyad vient de se désolidariser de la dernière « traduction tendancieuse » du millénariste perse, vous êtes à la traîne.


                • eric 27 août 2011 18:40

                  A cosmic, je suis tellement d’accord sur tout avec vous sur ce sujet, que j’étais étonné et un même peu jaloux que, dans la course aux moins, qui sont le tableau d’honneur du commentateur sur des article de ce genre vous me distanciez tellement.....Je crains d’entrevoir l’explication, il y en a une bonne moitié qui a du prendre mon premier commentaire au premier degré. Ils sont encore plus grave que je ne le croyais......


                • bek 27 août 2011 19:01

                  @dancer

                  On verra dans qq temps, si ta retraite sera toujours assurée par l’ambassade d’israel en France...faut apprendre à se recycler...


                • Jonathan Moadab Holly_Crapp 27 août 2011 19:23

                  Eric, moi aussi je suis dans la course ! J’ai l’impression que si on ne cède pas au sirène de la facilité et des clichés, on doit nager complètement à contre-courant...


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 19:24

                  Eric, je ne vois pas les scores parce que les plussses et les moinssses n’apparaissent pas chez moi smiley Quels sont-ils ?

                   smiley

                  Je suis abonnée aux abîmes du vote citoyen, m’en fiche. Et pour le degré de comprenette, rien de surprenant non plus...


                • eric 27 août 2011 20:14

                  Cosmic, c’est un feu d’artifice, vous culminez à l’instant ou je vous parle avec un commentaire à 26 moins et deux plus sur « Non, on ne retrouve pas toujours »les mêmes pousse-au-crime« , » Chapeau bas et total respect. Holly crapp, vous êtes avec moi dansle peloton, mais cosmic fait la course en tête en soiltaire....


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 21:18

                  Merci pour l’info, Eric ! Et je suis honorée que vous soyez vous aussi dans le peloton de tête avec Holy Crapp smiley


                • Pie 3,14 27 août 2011 21:37

                  Hé bien Cosmic, vous êtes déchaînée aujourd’hui.

                  Cela dit, vous avez raison Badiou est vain et les solutions ne viendront pas de lui.


                • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 27 août 2011 21:58

                  Bonsoir Pie, Oui, un peu. J’ai lu ce « livre » et franchement c’est pas très sérieux. Et puis, quand ça se lâche en long, en large et en travers, que voulez-vous, mon sang fait un petit tour, j’avoue. Badiou n’est pas plus sérieux que BHL...


                • lacenaire 27 août 2011 23:15

                  ............@ cosmic danceer : plus que votree courage j’admire votre patience . devant contre verités , gauchissement des sujets , et surtout ce noyautage intolerable de ce site ; avec sa complicité ? pour mettre mon grain de sel dans les reactions a propos du sujet prsent je rappellerais que les arabes tout comme les juifs sont des semites et que ceux qui attaquent les uns attaquent les autres . que les deux grandes fêtes de ces deux communautées sont la paque durant laquelle les juifs se rappellent qu’ils ont etés esclaves , et la fête de l’aîd quand les arabes se rememorent que l’Etenel a detourné la dague d’Abraham de la gorge de leurs frere .


                • Ariane Walter Ariane Walter 28 août 2011 11:05

                  Perdez l’habitude de vous féliciter les uns les autres , les groupes de comiques ! On vous reconnaît à ça ! Une manière de dire aux lecteurs « ah ! Oui ! Lui ,il écrit de belles choses ! » Vous pensez vraiment que c’est efficace ? Parlez-en à votre école et dites que ça ne marche plus.


                • Totor le fort Totor le fort 28 août 2011 22:20

                  C’est clair, Arianne, cette séance d’entre-lèchage sonne à peu près aussi juste que du « Plus belle la vie ! ». Mais c’est le principal danger qui menace tous les clowns : qu’ils en fassent un peu trop et ils deviennent aussitôt pathétiques.


                • COVADONGA722 COVADONGA722 28 août 2011 22:45

                  bonsoir , chére Madame Walter pourtant je ne vous ai point vue refuser les couronnes de fleurs que d’aucun vous tressent , hé hé entre l’agrégée ou la guerriere mon choix vas à la moins venimeuse .
                  A vous lire j’aurais tendance à abonder dans votre sens souvent mais ne vous « aime » pas trop.
                  A lire Cosmic j aurais tendance à ne pas abonder dans sons sens mais je « l’aime »bien .
                  Nul besoin d’etre grand clerc pour deviner ce qu’il y de factice « virtuel » chez beaucoup ma
                  chére ......
                  Asinus : ne varietur


                • dom y loulou dom y loulou 5 septembre 2011 01:59

                  et ces « études » proviennent de vos plus éminents experts j’en suis certain


                  quand à moi et parce que j’ai autre chose à foutre que de lire ces arguments pourtant passionants, mais ressassés sur cinquante ans alors on s’en fatigue vous comprenez, si déjà la littérature comporte de tellement plus musicaux trésors je crois que je vais m’y replonger plutôt que de chercher des maîtres dans mon temps ;) 

                  je me permets de simplement clarifier ma propre position, au cas où quelque neuro intoxiqué aurait perdu tant de neurones qu’il ait besoin de s’en souvenir ou que quiconque se désintéressait enfin de moi bref

                  le sionisme est un courant politique qui aime se cacher derrière les juifs et déclarer que ceux-ci sont tous sionistes

                  un courant politique dictatorial puisqu’il nous fait ressurgir le squelette de l’empire impérial britanique, revenu sous forme de banksters en garrots colorés dirigeant la planète en rires et en larmes. 

                  Nous disons impérial, malgré que la royaume désuni soit une monarchie, mais parce que nous avons bien compris, sur ordre express des sionistes eux-mêmes, que les producteurs d’armes Rothschild sont les empereurs de ce monde et que tout le monde leur fait des courbettes et doit s’incliner devant eux sans même les regarder dans les yeux svp

                  enfin, pas tout le monde

                  loin de là... cela ne s’adresse pas aux non-sionistes en fait, mais allez leur faire comprendre...

                  bref au-revoir et merci de votre grande indulgence

                  que la paix, la bonté et la vérité vous gardent ;)




                • rastapopulo rastapopulo 27 août 2011 13:48

                  Refuser la critique est toujours un cadeau aux extrémistes des 2 cotés. 


                  • dom y loulou dom y loulou 5 septembre 2011 02:17

                    il y a aussi la recherche des ponts fraternels au-travers des brumes infâmes des souffrances et des terreurs ou des volontés de vengeances


                    malheureusement, pour les grands débats verbaux, la plupart se situent au niveau du coeur

                    c’est bien pour cela que toute cette machine fut inventée apparemment, nous faire parler infiniment, puisque les mots peuvent devenir des maux qui savent si bien nous séparer et qu’en les usitant trop ils perdent toute substance 

                    c’est aussi un fait dont il faut tenir compte

                    nous sommes tous manipulés pour être dressés (et c’est bien le bon mot) les uns contre les autres

                    pourquoi voudriez-vous autrement que les usines Rothschild d’armes high tech tournent ? Ni comment pourraient-ils produire leur agenda de dépopulation sans sous-main en danger forcément et un tantinet pasranoïaque ?

                    oui, la longue fable des humains qui ne savent que s’entretuer sur quatre mille ans ne fait même plus les foins vous savez, les cromagnons contredisent complètement cette certitude inébranlable chez les télé-intoxiqués, car ils commerçaient avec les néanderthaliens comme avec des frères ;) c’est encore un fait

                    quand l’on découvre les 200’000 ans où les aom se sont aimés en connaissant leur origine commune 

                    les vestiges sont décidément bien passionants ;)

                    ah Baalbek !! Puma Punku !! 

                    Que l’on reconstruise ainsi ces plateformes au lieu de nous raconter des sornettes !! lol

                  • le Candide des alpages le Candide des alpages 27 août 2011 14:39

                    Les juifs ne sont pas une race mais un peuple ( homo-sapiens comme vous et moi )
                    De récentes recherches menées par deux archéologues israéliens ( voir « la bible dévoilée » ) ont mis en évidence la volonté très affirmée de l’ ancien peuple hébreux à se différencier de leurs contemporains ( choix d’une religion monothéiste, interdiction de certaines nourritures etc )
                    Ils écrivent et réécrivent leur histoire au fur et à mesure des besoins politiques de l’époque (surtout Judas et le royaume de David )
                    Les hébreux écrivent la plus universelle des histoires humaines
                    De ce fait ils n’ont aucun problème a partir de la fin du 19eme et surtout après la Shoah a faire accepter leurs revendications territoriale auprès des grandes puissances occidentales catholiques ,revendications basées sur un livre religieux qui n’a que peu de véracités historiques
                    Tout ceci n’a été que le désir politique de juifs très puisant et très influents à cette époque ( surtout dans le monde de la finance anglo-saxon )
                    Depuis les femmes et hommes politiques israéliens, poussés par les religieux orthodoxes, n’ont eu de cesse de légitimer leurs actes par cette même histoire ancestrale
                    Donc pour eux critiquer leurs actions politiques revient à nier leur histoire et leur légitimité
                    Cela devient une forme de « racisme » bien spécifique : l’ antisémitisme

                    Bien sûr tout ceci n’exclut nullement une véritable et ignoble xénophobie envers le peuple juif,
                    mais je pense qu’il y a réellement un langage politico-médiatique de la part d’une certaine élite et de certains politiques israéliens. Langage qui se retrouve facilement en occident pour contrer toutes critiques de la politique israélienne actuelle      
                     
                      


                    • Jonathan Moadab Holly_Crapp 27 août 2011 18:51

                      Rigolo, les seules critiques pertinentes, telles que la vôtre, sont systématiquement moinssées. 

                      Difficile d’avoir un discours non manichéen sur ce genre de question ici on dirait !


                    • aobc 27 août 2011 14:48

                      Bonjour,

                      je (re)poste quelques précisions ( source : wikipedia.fr ), qui se veulent êtres neutres.
                      ( + sinon j´explose devant mon écran......  smiley ) 

                      - Une race
                      humaine est une subdivision de l’espèce humaine dite espèce Homo sapiens.
                      La notion de race humaine est une tentative d’application à l’espèce Homo sapiens du concept de race, terme qui définit des sous-groupes d’espèces domestiqués du règne animal....

                      Le terme « race » a été employé improprement pour désigner des groupes se différenciant par leur religion (e.g., la « race juive »), par leur nationalité (« race allemande », « race germanique »), notamment dans les discours nationalistes du XIXe siècle, ou encore par leur couleur de peau (« race blanche » : leucodermes, « race noire » : mélanodermes ou « race jaune » : xanthodermes)...

                      - « les » Juifs = sont les membres d’une religion, le judaïsme

                      - Israélien = est un citoyen de l’État d’ Israël= un pays, indépendamment de son origine ethnique ou de son appartenance religieuse.

                      Cordialement, aobc ( qui n´est serf d´aucun « maître » etc - invisible ou pas )


                      • chapoutier 27 août 2011 15:39

                        désolé de vous contrarier, mais écrit dans wikipédia qui veut.
                        wikipédia n’est en aucun cas neutre dés qu’il s’agit de choses relevants des conflits actuels.
                        wikipédia est depuis quelque temps la cible de différents groupes de pression, notamment certains rabbins d’extrême droite américains.


                      • maddle maddle 27 août 2011 14:53

                        Comment rendre de pauvres enfants fous ! ACCABLANT !!!



                        en 9 parties.

                        • Nums Nums 27 août 2011 16:09

                          Je l’ai vu il y a quelques mois.

                          Où comment conditionner des individus depuis leur plus tendre enfance en leur faisant croire que le Monde entier déteste les Juifs afin que ceux-ci, plus tard, acceptent voire cautionnent plus tard des guerres et autres joyeusetés.


                        • Ariane Walter Ariane Walter 28 août 2011 10:48

                          Un incroyable documentaire que tout le monde doit connaître.
                          Ce qui confirme que ce sont ceux qui veulent défendre les juifs, quand ils ne sont pas attaqués, qui leur font le plus de mal.
                          Le titre DEFAMATION


                        • pastori 27 août 2011 14:55

                          pour désigner ceux qui sont contre les juifs, le terme antisémite est inapproprié .


                          puisque les sémites sont les descendants de SEM, fils de Noé.

                          Descendant de Sem, Abraham est sémite.

                          -Abraham père des juifs par son 2° fils Isaac qu’il a eu avec Sarah (sa demi-soeur) 

                          -Abraham père des arabes par son 1° fils Ismaël qu’il a eu avec sa servante égyptienne Agar. 

                          donc antisémite est celui qui déteste juifs et arabes.

                          juif et arabes seraient donc sémites si on en croit leur religion et la bible.

                          • chapoutier 27 août 2011 15:33

                            Sont des peuples sémites qui parlent les langues sémitiques, le groupe comprend les Arabes, les Assyriens, les Babyloniens, les Araméens, les Cananéens et les Phéniciens, les Juifs, et de nombreux Éthiopiens. Dans un sens biblique, sont des peuples sémites dont les origines peuvent être imputés à Shem, Noah’s fils aîné.

                            Les anciennes populations sémitiques nomades qui pastorale plusieurs siècles avant l’ère chrétienne émigraient en grand nombre de l’Arabie à la Mésopotamie, les côtes de la mer Méditerranée, et le delta du fleuve du Nil.

                            Ce n’est que depuis une vingtaine d’années que l’on assiste à une remise en cause sémantique du terme sémite pour en exclure toutes les populations non juives, et ce à l’initiative des rabbins sionistes et ultra orthodoxes .

                            Les mêmes sont à l’origine d’une nouvelle tentative de confusion idéologique et sémantique, en créant l’amalgame : antisémite = antisioniste = antiaméricain. Ce n’est pas un hazard puique nombre de ces rabbins d’extrême sont étatsuniens.

                            Depuis une vingtaine d’années , ils prétendent également sur la base du génome prouver que les juifs ne proviennent de la même souche humaine que les arabes.


                            Qui est révisionniste ?


                          • garisamui garisamui 27 août 2011 17:24

                            pour une fois que Pastori dit une chose intelligente, il faut le saluer ; dont acte


                          • pastori 27 août 2011 20:29

                            chapoutier


                            pourquoi associer une origine à la pratique d’une langue ? 

                            sont sémites les gens qui descendent de Sem. quelque soit la langue qu’ils parlent. me semble t-il. ?

                            si on vous suit les juifs qui vivent en France et qui parlent le français ne seraient donc pas sémites parcequ’ils ne parlent pas de langue « d’origine sémitique » ? explicitez votre pensée svp.

                          • pastori 27 août 2011 20:36

                            garisam

                            pastori dit , comme toi, ce qu’il dit. tu n’a aucune obligation de lire ni d’acquiescer.
                            ça fait 4 ans et 3600 posts sur AV, toi 15 jours. 
                            je me garderai de t’insulter même quand tu atteindra les10.000. car je ne te lirai plus.

                          • Shawn Hennessy Witkowski 28 août 2011 00:00

                            "Ce n’est que depuis une vingtaine d’années que l’on assiste à une remise en cause sémantique du terme sémite pour en exclure toutes les populations non juives, et ce à l’initiative des rabbins sionistes et ultra orthodoxes.« 

                            à chapoutier : pouvez-vous expliciter votre affirmation : d’où tenez-vous cette information ? pourquoi depuis vingt ans ? pourquoi »à l’initiative des rabbins sionistes et ultra orthodoxes" ?

                            Merci bien.


                          • chapoutier 29 août 2011 00:40

                            pastori, je veux bien en quelques mots présenter ma manière de voir mais il est vrai que je veux pas trop intervenir dans ce débat car il y trop de passion et trop de déraison.
                            il faudrait, mais ce n’est pas le lieu, dépassionner ce débat. et faire le distinguo hébreu/juif/sémite en tant que habitant d’une région et juif/judaisme en tant que foi.
                            Personnellement je suis marane d’origine (par filiation), athée (par conviction) et antisioniste.
                            Je pense que l’état d’Israel est une hérésie historique pour ne pas dire plus et surtout la résultat de la liquidation politique du Bund.
                            Etant marane d’origine , suis-je juif/adepte du judaisme ? Non par conviction.
                            Et étant marane d’origine suis-je hébreu/juif/sémite ou descendant des berberes convertis au judaisme. Va savoir !
                            En effet , il y a eu des berbères qui se sont converti au judaïsme a peu de chose près il y a 2000 ans.
                            ils n’ont rien de juifs/hébreu/semite, comme les éthiopiens noir converti au judaisme.
                            ces berberes ont été enrôlés dans les troupes sarazines qui ont envahis l’andalouisie. en tant que juifs/adepte du judaisme, ils se sont installes. en espagne au portugal en pays d’oc.
                            ils ont eu des descendants qui ont gardé la foi. ils n’ont jamais été juifs/hebreu/sémite. ils ne descendaient pas de la « diaspora ».
                            Cette confusion sémantique brouille toujours la discution.
                            Tant que des rabbins voudront nous imposer que les asiatiques adeptes du judaïsme ou que les ashkénazes sont des descendants de la diaspora, je continuerai à me bidonner.
                            Les conversions massives à l’époque grecque et romaine enlèvent au judaïsme toute signification ethnologique, et coupent tout lien physique (mais non pas spirituel) avec la Palestine La plupart des Juifs de Gaule ou d’Italie, sont le produit de ces conversions.
                            Quant aux Juifs du bassin du Danube, ou du Sud de la Russie, ils descendent sans doute des Khazars. Ces régions contiennent de nombreuses populations juives qui probablement n’ont rien à voir, du point de vue ethnologique, avec les Juifs d’origine".
                            À la fin du VIIIe ou au début du IXe siècle, l’élite khazar, et peut-être une partie de la population, s’est convertie au Judaïsme. L’étendue de cette conversion reste débattue par les historiens, entre ceux qui estiment qu’elle n’a touché que la cour royale et la noblesse, et ceux qui pensent que des segments importants de la population se sont aussi convertis.
                            Il a été proposé par différents auteurs depuis le XIXe siècle que les Juifs d’Europe de l’Est descendaient entièrement ou partiellement de Khazars ayant migré vers l’ouest entre le Xe siècle et le XIIe siècle, lors de l’effondrement de l’empire khazar.
                            On est bien loin de la diaspora.
                            L’empire Khazar à été le premier état de religion hébraïque, après la chute d’Israel, et pour continuer dans cette veine, il a été fondé en 1928, l’état juif du Birobidjan.
                            La discution sur l’état d’Israël est une autre discution.
                            On parlera du porte-avion étatsunien au moyen-orient certainement à une autre occasion.
                            Sur la question du racisme anti-juif, il faudrait ne pas oublier l’instrumentalisation qu’en on fait les rois européens pour ne pas payer leurs dettes. Il faudrait ne pas oublier l’instrumentalisation qu’en fait les églises catholiques et orthodoxes. Il faudrait ne pas oublier l’instrumentalisation qu’en on fait les extrêmes- droites pour l’invention du marxisme.
                            J’ai lu sur plusieurs commentaires des contres-vérités extraordinaires sur le « racisme naturel » des peuples dans l’antiquité et au moyen-age, ce qui une contre-vérité flagrante, mais aller donc expliquer cela à des gens qui aujourd’hui instrumentalise l’islamophobie.


                          • chapoutier 29 août 2011 01:05


                            pastori je vous ai répondu un peu plus bas dans le fil
                            Par chapoutier (xxx.xxx.xxx.91) 29 août 00:40


                          • marc 29 août 2011 19:07

                            Pastori


                            Entre la Bible et nous, il y a eu la conversion de nombreux peuples : Khasars, germains, arabes, berbères,....

                            Abraham ( je l’appelle ainsi pour symboliser les hébreux, bien sûr ) n’a rien à voir génétiquement avec les juifs qui colonisent actuellement la Palestine. Si on peut avancer quoi que ce soit à ce sujet, il est clair que ceux qui se rapprochent le plus des anciens hébreux ou plus exactement judéens, sont ceux qui sont toujours resté cultiver cette terre, à savoir les palestiniens.

                          • marc 29 août 2011 19:11

                            Chapoutier


                            Dans votre post, vous pourriez rajouter qu’il y a eu un royaume arabe juif du Yemen, ( sémite mais pas juif ???) 

                          • chapoutier 29 août 2011 20:55


                            marc

                            Dans votre post, vous pourriez rajouter qu’il y a eu un royaume arabe juif du Yemen, ( sémite mais pas juif ???

                            C’est très sympathique cette confusion sémantique puisque l’on est jamais sur de ce que l’interlocuteur veut réellement dire.


                            vous voulez dire royaume hébreu ( donc des populations sémitiques, des hébreux ayant fondé un royaume ) mais ne croyant pas en Yahvé ou bien des sémites ( mais pas Hébreux )en tant que groupe humain croyant en Yahvé ?


                            Le seul élément de réponse que j’ai c’est que dans la péninsule arabique vers 380 après JC existait l’empire himyarite juif, vers 580 un roi juif à attaqué et pris une ville chrétienne du Yémen qui faisait partie de l’empire Byzantin. Et la ville/territoire s’est convertit à Yahvé. Les chrétiens qui ont refusé de se convertir ont été passé par le fil de l’épée.


                            L’Islam est né peu de temps après et pas très loin.....

                            est-ce là l’origine de l’Islam, ou bien une autre secte judéo-chrétienne, c’est une autre histoire.


                            On va se faire taper dessus mais bon continuons notre échange.

                            La Bible nous est imposée comme histoire reconnue et sanctifiée d’Israël, mais elle a été rédigée par des érudits juifs principalement entre l’an 500 et l’an 150 avant Jésus-Christ. Ils expliquent que le peuple hébreu a noué une alliance avec un Dieu unique, Yahvé (« Celui qui est »).

                            La plupart des événements que relate la Bible sont censés se dérouler au IIe millénaire avant JC.

                            On veut nous imposer le dogme suivant les : hébreux ont reconnu Yahvé comme dieu unique 2000 avant JC. La bible est un texte apocryphe, relatant les mythes fondateurs d’Israël, en aucun cas une narration historique.

                            Je précise ce point, car la réalité historique est forcément loin de la vérité biblique que l’on veut nous imposer.

                            La Bible raconte donc l’histoire des Hébreux depuis l’alliance conclue par Dieu avec Abraham

                            Mais tous les Hébreux ne se sont pas convertit à Yahvé puisque la bible parle d’un petit groupe qui à suivi Abraham. Donc Yahvé engage Abraham à quitter sa contrée et à partir vers la terre de Canaan, avec son peuple les hébreux. Après une longue errance, la petite troupe s’établit enfin dans le pays de Canaan,

                            Comment un texte écrit au mieux 1500 années après les faits supposés peut-il être fiable ?


                          • marc 30 août 2011 11:16

                            Chapoutier


                            Merci de votre réponse ; c’est agréable de pouvoir « parler » sérieusement

                            J’ai dans ma famille une archéologue qui a passé un an en Israel à étudier entre autres les fouilles de la région ; elle m’explique que malgré tous leurs efforts les archéologues, Israeliens ou autres ne trouvent aucune trace probante des pérégrinations ( supposées avoir déplacé des millions de personnes pendant 40 ans ) dans le désert, pourtant propice à la conservation, pas plus que de documents ( tablettes, monuments gravés...) attestant de la rentrée ou sortie d’Egypte des Hébreux, ce qui semble incroyable ; d’autre part , les egyptologues nous disent qu’à cette époque, l’Egypte ’était pas esclavagiste ; le servage étant réservé à certains individus ( dette, prisonniers de guerre, etc...)

                            La Bible relate donc des mythes et même des mensonges historiques et leur enseignement aux enfants, si souvent pratiqué en Occident et systématique en Israel en tant qu’histoire, relève carrément du totalitarisme.

                            Ceci est peut-être un doublon, je ne sais pas ce qu’il est advenu de mon premier texte

                          • chapoutier 30 août 2011 12:30

                            marc, il ne faut oublier que la bible sont des textes écrits entre 500 et 150 avJC pour les croyant c’est une question de foi mais les historiens ne peuvent prendre pour argent comptant un texte panégyrique .ceci dit il y a forcément dans toute légende, un rappel au passé.
                            il ne faut jamais perdre de vue que les clans Hébreux qui sont supposé avoir suivi Abraham étaient des migrants qui cherchaient des terres où s’installer.
                            entre 1800 et 1200 avJC les territoires du Sinaï, de Palestine et du Liban étaient déjà occupés par des populations autochtones ou tout du moins d’implantation déjà ancienne.
                            Les clans nomades Hébreux ont sillonné toute la région et certains clans, au moins un, a fini par s’installer dans le delta du Nil, accepté par les 2gyptiens.
                            et ce n’est que vers -1300 que les égyptiens mettent en servitudes les Hébreux car ces derniers sont supposés s’être alliés aux envahisseurs Hyksos , d’où la fuite des hébreux vers de nouvelles terres.
                            mais en parallèle d’autres clans avaient continué leur bonhomme de chemin entre la le Liban et le Sinaï. 
                            Et il ne faut jamais perdre de vue que les clans Hébreux sont des groupes humains réduits, quelques centaines d’âmes, voir quelques milliers pour les plus importants.
                            la grande difficulté pour saisir l’ensemble de l’histoire des « Juifs », est du à la volonté d’imposer de manière idéologique l’existence du peuple élu.


                          • pastori 12 septembre 2011 14:38

                            bonjour chapoutier.


                            bon , pour conclure :

                            j’étudie la religion juive de puis 40 ans. par passion. je suis de naissance catholique et athée. 

                            j’ai eu la chance d’étudier avec l’aide de rabbins et de gens très solides. j’ai pu balayer des tas d’écrits, de faits historiques etc..
                            la religion que je me suis faite avec tout ça, c’est que ....je n’en ai pas. smiley

                            des tas d’avis, d’hypothèse, de suppositions....par paresse intellectuelle et aussi par lassitude, .j’ai trouvé plus pratique de penser que les sémites sont les descendants de SEM. 

                            comme pour le sexe des anges, dans mille ans on en discutera encore. smiley

                            ma conclusion est que le fait religieux n’existe pas. en fait depuis toujours, tout est politique, avec des habillages divers et variés. les puissants et les malins ont toujours su présenter aux peuples ignorants les choses à leur avantage. comme encore aujourd’hui.
                            cordialement.

                          • pastori 27 août 2011 15:04

                            Les sémites sont doc les descendants de Sem fils de noé.

                            Sem a engendré Elam, Ashhhur, Arpakshad, lud, Aram .

                             un antisémite serait donc l’ennemi des descendants de tous ceux-là ?     

                            • le Candide des alpages le Candide des alpages 27 août 2011 15:19

                              Bonjour,Aobc
                              C’est la définition du mot race donnée par le paléontologue Y Coppens qui différencie l’homo sapiens d’autres races humanoïde disparue tel Neandertal que je préfère car elle combat les notions de race supérieure ,race pure etc
                              En français Juif avec majuscule : appartenant au peuple juif ( source wiki un peu plus loin ) 
                              Et je ne pense pas confondre ; israélien citoyens de l’état contemporain et israélite fils d’Israël
                              Cordialement 
                              Candide  


                              • aobc 27 août 2011 16:35

                                Bonjour Candide des alpages,

                                je n´avais pas vu votre poste a l´instant de mon poste - pour moi d´écrire 3 lignes, ca dure.....
                                Autant je peu, je ne laisse pas passer sans commentaires des phrases tels que « les Francais », « les cathos » etc concernant des themes si complexes/ambivalents ( suceptible d´ouvrir la porte a des idéologies nuisibles ).

                                Au moins ceci provoque ( avec chance pas l´inverse... ) un peu une discussion concernant l´emploie et la provenance de terme .

                                Et comme j´aime beaucoup apprendre des nouvelles choses interessantes, merci pour votre explication. Cordialement aobc


                              • moumou moumou 27 août 2011 15:23

                                Les Sémites sont l’ensemble des peuples utilisant ou ayant utilisé les langues sémitiques...

                                La région d’origine des Sémites est inconnue...

                                Aujourd’hui, les Sémites (essentiellement des Arabes) sont concentrés au Proche-Orient et en Afrique du Nord....

                                (Wikipédia)


                                • non667 27 août 2011 16:58

                                  en bref et en résumé :

                                  "L’amalgame entre l’antisionisme et l’antisémitisme doit être dénoncé."
                                  le terme antisémitisme est une embrouille /mystification crée par les juifs .

                                  il est nécessaire de démêler l’embrouille religieuse pour savoir de quoi on parle .
                                  sémite = descendant de sem : personnage mythique de la religions juive
                                   obs ; hitler n’était pas antisémite mais anti juifs et pas religieusement ( il croyait seulement à la providence ) mais politiquement parce qu’il jugeait que ceux -ci avait fait main basse politiquement et économiquement sur l’Allemagne

                                  bible chapitre XVII de la genèse : création/naissance du judaïsme (+ de 1000 ans avant moïse ) ----> (alliance MILITAIRE dieu les fait/fera gagner ou les fait perdre quand il est en colère, contre eux toute leur bible le raconte -peuple élu )= complot= division du monde en 2 = DÉCLARATION DE GUERRE AU RESTE DU MONDE ;

                                  l’antijudaïsme est une REACTION naturelle et inévitable à l’antigoyisme à la longue et surtout dans les périodes difficiles

                                  1°les juifs = descendants de l’hébreu sémite Abraham et de son épouse hébreu Sarah(>80ans) par leur fils Isaac
                                  2° les autres ,goyim exclus de l’alliance (d’ou christianisme ,d’ou islam ), même la descendance de l’hébreu sémite Abraham et de la servante de son épouse , agar (parce que égyptienne non hébreu ) mère d’ismaël ---->sémites non juifs,
                                   donc les non- élus doivent devenir les esclaves des 1°
                                  pour réaliser cette promesse divine avec le principe aide toi et le ciel t’aidera 2 tactiques :
                                  1°- à 1 contre 1000000 pas question de partir à la conquête du monde sabre au clair il faut s’introduire parmi les goïm y vivre comme des coucous par la ruse et l’intelligence (complot ) à leur crochets
                                  2°- la tactique sioniste : la tactique franche ,avec des gros sabots, par la force veulent conquérir seulement « la terre promise  » en peuple arrogant sur de lui et dominateur (dixit de Gaulle ) ignorant que celle ci leur a été donnée (unique dans l’histoire mondiale !) par les grandes puissances 1947 ignorant que leur victoire de 1967 et leurs survies sont du a l’aide/soutiens militaire et financière des usa et de leur diaspora . sans cela ils auraient été bombatomisés depuis longtemps

                                   la tactique sioniste par ses outrances risque de démasquer le complot mondial de la diaspora en faisant amalgamer à juste titre judaïsme et sionisme .

                                  c’est ce que pense hessel et d’autres qui par leur déclarations antisionistes a minima essai de noyer le poisson

                                  faire la paix c’est renoncer à leur singularité accepter de rompre avec l’alliance originelle raciale et éternelle (mariage mixte )

                                  pour entrer dans la nouvelle alliance universelle et éternelle proposé par le christ !

                                  il y a 2000 ans le grand sanhédrin avait dit non ! (d’où crucifixion )

                                  aujourd’hui c’est hors sujet ! comme la paix

                                   


                                  • garisamui garisamui 27 août 2011 17:42

                                    toujours agréable de vous lire NON667. Vos propos sont justes.
                                    Nombreux sont les ignorants de ce que la bible juive stipule noir sur blanc de ne pas se marier avec un où une non-juif (goym où goy ) ; si cela n’est pas du racisme primaire....
                                    Je ne parle pas des écoles talmudiques où dès la petite enfance on vous bourre le mou avec le peuple juif élu par dieu lui même...
                                    Par contre le jour du sabbat où il est interdit de toucher de l’argent, on a pas vu beaucoup de juifs commerçants fermer boutique, toujours et encore la même hypocrisie...


                                  • Jonathan Moadab Holly_Crapp 27 août 2011 17:59

                                    Ce qui est amusant, avec les individus de votre espèce, c’est que vous êtes persuadés de détenir la sainte vérité, cachée du commun des mortels, ou non comprise...

                                    Votre esprit supérieur (je ne reprendrais pas le post de 667, j’ai envie de faire autre de ma soirée !) a surement loupé quelques éléments.


                                    « Nombreux sont les ignorants de ce que la bible juive stipule noir sur blanc de ne pas se marier avec un où une non-juif (goym où goy ) ; si cela n’est pas du racisme primaire.... »

                                    Quoi de plus normal, alors que la « judéité » se transmet par le sang, et en plus, par la mère. Se marier entre juifs, c’est donc respecter la transmission de la religion. Ceux qui s’en fichent, ne le respectent pas, et puis c’est tout...

                                    « Par contre le jour du sabbat où il est interdit de toucher de l’argent, on a pas vu beaucoup de juifs commerçants fermer boutique, toujours et encore la même hypocrisie... »

                                    Vous, vous n’avez pas jamais dû avoir envie de manger un falafel rue des rosiers un samedi midi, ou voulu prendre le bus en Israël pendant le sabbat... 

                                     


                                  • garisamui garisamui 27 août 2011 20:42

                                    @ holly crapp 

                                    crap c’est un seul p ;
                                    je trouve que votre pseudo vous va bien  , mais à l’envers : sacré merde apparemment vous vous êtes bien défini.....

                                     Je n’assène pas mes« doctes connaissances », j’exprime mes idées et un peu de ce que je crois savoir et je sais que d’autres ne savent pas forcément ce que je sais, et il en va de même pour moi ; j’apprends pas mal de trucs aussi de la part de certains, et cela est très bien pour tous et sans pour cela prendre les gens pour des demeurés.
                                    Cela s’appelle échanges et débats d’idées .
                                    Pour ce qui vous concerne cela semble vous gêner ; auriez vous un complexe d’infériorité intellectuelle vis à vis d’autrui ?
                                    On peut vous aider, savez vous ?


                                  • Jonathan Moadab Holly_Crapp 27 août 2011 22:10

                                    Garisamul,


                                    Allez vous me donner des leçons d’anglais ? Car « Holy », ne prend qu’un « l », cela vous a échappé ! 

                                    Ce qui me gêne chez vous, c’est que vous assénez des soit-disant faits (en disant ensuite que c’est une opinion), sans prendre le temps de les vérifier, ou de chercher à les comprendre. 

                                    Est ce que j’ai un complexe d’infériorité intellectuelle ? Je n’en sais fichtre rien. J’ai juste été agacé par la façon dont vous avez déballé vos propos. 

                                    Je passerai outre votre tentative de déstabilisation digne d’un enfant de maternelle à propos de mon pseudonyme... mais je tenais à vous faire remarquer que vous n’avez répondu à aucune des choses avec lesquelles j’ai enrichi « l’échange et débat d’idée », auquel vous semblez tant tenir !


                                  • lacenaire 27 août 2011 23:38

                                    .............non667  : non seulement Jesus etait le fils de Dieu mais il etait d’exellente famille du coté de sa mere . quand a ceux comme vous qui s’enorgueillissent de manger sa chair et boire son sang il ne font que bouffer du juif et c’est ça qui leur plait .


                                  • non667 27 août 2011 23:57

                                    à holly
                                     : j’ai envie de faire autre de ma soirée !

                                    vous avez bien fait de botter en touche  !
                                    j’ai un uppercut imparable
                                    façon ancien testament (celui des juifs ) :chapitre XII de la genèse ,écrit noir sur blanc  ! suffit de savoir lire , c’est pas long 2 pages , tout est dit , on peu fermer la bible et réfléchir avec 4000 ans de recul ! on à l’explication ( je ne dis pas la justification ), de l’éternel problème juif partout ou ils sont à travers les siècles ,,de « l’antisémitisme » comme ils disent , de la diaspora ,des pogroms récurrents , de la shoa ,de l’insoluble problème israëlo-palestinien , du 9/11 ...etc ! )

                                    ps : beaucoup de vos coreligionnaire on compris qu’il valait mieux seulement me moinsser et même mieux m’ignorer alors là je suis vexé 0+ 0- pas lu ? y a rien de pire sur AV  !
                                    merci donc pour :je ne reprendrais pas le post de 667, smiley smiley smiley


                                  • non667 28 août 2011 00:03

                                    à lacenaire
                                    merci (voir ma réponse à holly ) 2k.o.  smiley smiley smiley smiley


                                  • Jonathan Moadab Holly_Crapp 28 août 2011 01:14

                                    Moi, K.O. ? Petit présomptueux... Je me met une playlist de Jefferson Airplane, et je vous enmène en voyage :)

                                    1) "L’amalgame entre l’antisionisme et l’antisémitisme doit être dénoncé.« 

                                    Vous balayez d’un revers de main cette affirmation. Votre argument principal  ? Pinailler sur une question sémantique, avec le terme « antisémite » qui serait inadapté. ("sémite = descendant de sem : personnage mythique de la religions juiv)

                                    Pourtant, ce terme est bel et bien compris par la très grande majorité de la population, qui comprend bien que lorsque l’on parle d’antisémitisme, on parle de haine antijuive. C’est donc peut être inexact au point de vue de l’étymologie, mais tant que ça fait sens… Quelle importance ?

                                     

                                    Parce que vous oubliez tout de même un tas d’arguments qui justement… vont exactement dans le sens contraire de votre assertion. Dommage pour ma démonstration, je n’ai pas ce bouquin sous la main, mais l’ouvrage d’Elhanan Yakira (Post-Shoah, 3 essais sur une négation, une délégitimation et une diabolisation d’Israël), consacrait une bonne partie au genre d’argumentaire que vous avez, c’est à dire détaxer tout discours antisioniste d’antijudaïsme (vous avez vu, j’essaie de vous faire plaisir !) afin de le crédibiliser. Sauf que… les études tendent à montrer que l’antisionisme tend plutôt à devenir un substitut d’antijudaïsme socialement plus acceptable.

                                    Et parce que je fais davantage confiance à des scientifiques et intellectuels sérieux qu’à vos assertions de comptoir, je vous donne un lien (et vous confie une méthode de recherche qui pourrait vous être utile la prochaine fois que vous souhaitez briller sur AgoraVox), qui recense quelques articles intéressants sur la question : http://scholar.google.fr/scholar?start=0&q=antis%C3%A9mitisme+antisionisme&hl=fr&as_sdt=0,
                                     
                                    Bref, cette question est complexe, et beaucoup ici semble vouloir l’éluder de façon expéditive. Mais c’est sûr, il est difficile de faire son auto-critique, et d’assumer pleinement son jugement. Après, je connais (personnellement, ou bien des auteurs) quelques antisionistes qui n’ont pas de problème particulier avec les Juifs, je ne veux donc, contrairement à vous, pas faire de généralité…

                                     

                                    2)  “obs ; hitler n’était pas antisémite mais anti juifs et pas religieusement ( il croyait seulement à la providence ) mais politiquement parce qu’il jugeait que ceux -ci avait fait main basse politiquement et économiquement sur l’Allemagne”

                                     

                                    Il avait pas mal en commun avec ceux qui ont écrit ce que j’ai lu sur cette page alors… Mais bref, votre postulat m’interpelle. Pourquoi le Reich a-t-il tenté d’exterminer les Juifs d’Europe ? Des simples spoliations économiques, ainsi qu’une mise au ban de la vie politique par lois auraient suffit si l’on suit votre raisonnement, non ? De plus, pourquoi avoir élargit aux Juifs hors de l’Allemagne ? Je pense aux gens qui peuplaient les shtetls polonais, pourquoi diable vouloir éradiquer cette population ? On ne peut pas dire qu’elle était influente politiquement et économiquement…

                                    3) « 
                                    bible chapitre XVII de la genèse : création/naissance du judaïsme (+ de 1000 ans avant moïse ) ---->(alliance MILITAIRE dieu les fait/fera gagner ou les fait perdre quand il est en colère, contre eux toute leur bible le raconte -peuple élu )= complot= division du monde en 2 = DÉCLARATION DE GUERRE AU RESTE DU MONDE ;”

                                     

                                    Oula, oula, du calme ! Lisons d’abord ce que dis le fameux chapitre…

                                    http://www.biblia-cerf.com/BJ/gn17.html

                                    Déjà, ce que vous dites à propos de la naissance « juda­­­ïsme », est totalement faux. Le juda­­­­ïsme sous sa forme moderne, telle qu’on la connaît, n’est arrivée que bien plus tard. Mais ça, vous le saviez certainement, hein ?
                                    (Ca y’est, je suis passé aux Doors, LA Woman !)


                                    Je continue de vous commenter. Où voyez-vous, dans le chapitre que vous citez, la moindre allusion à la chose militaire ? Ni aucune mention de gagner, de perdre, de colère… Je suis déçu !

                                    Ce que j’y lis, c’est ceci :

                                    “J’établirai mon alliance entre moi et toi, et ta race après toi, de génération en génération, une alliance perpétuelle, pour être ton Dieu et celui de ta race après toi.”
                                    Abraham, père de toutes les nations, scelle une alliance avec Dieu. Que je sache, les autres religions monothéistes descendent d’Abraham, donc Dieu reste celui de tous… La différence qui est fait entre les israélites et les autres, ce qui fait sa qualité de peuple élu, c’est le fait qu’il « sert » Dieu. Yahvé reste universel. D’ailleurs, les tables de la loi sont formelles : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». Ce qui est bien éloigné de la description que vous nous faites…

                                    Déjà 1h du matin.. Je vais dormir, je continuerai demain. Ce n’est pas tant votre argumentaire qui me met KO, mais la longueur des réponses que je suis obligé d’y apporter… Mais je pense que vous avez déjà de quoi vous occuper pour me répondre !


                                  • lacenaire 28 août 2011 01:24

                                    ................@.non667......................c’est bien la premier fois que l’on me remercie d’avoir fait remarquer a un intervenant que c’etait un imbecile . bravo vous venez d’en signer la preuve eclatante .


                                  • non667 28 août 2011 22:48

                                    à holly
                                    Pourtant, ce terme est bel et bien compris par la très grande majorité de la population, qui comprend bien que lorsque l’on parle d’antisémitisme, on parle de haine antijuive. C’est donc peut être inexact au point de vue de l’étymologie, mais tant que ça fait sens… Quelle importance ?
                                     pas peut être :la langue française est la plus précise du monde . les mots ont un sens quand des personnes intelligentes martèlent des mots inappropriés cela s’appelle de la perversion du langage ,cela s’appelle de la langue de bois ,cela à pour but de pervertir les idées
                                    , cela à pour but de pervertir les esprits ,dans le but de les manipuler !
                                    autre exemple plus répandu :racisme à la place de xénophobie ! tout ça pour en arriver par glissement successif à : si vous aimez la france —> vous haïssez les étrangers -> vous êtes racistes -> antisémites -> réac -> facho -> nazi -> négationnistes  ! cela a des rn et nous rappelle lhlpsdnh  ! cela dans le but d’étouffer tout idée « gaullienne » et nous soumettre au N.O.M . mondialo judéo américano capitaliste !
                                    je manque de temps aussi pour vous répondre plus complètement et puis cela serait vain !
                                    votre religions vous apporte trop d’avantages matériels pour que je puisse vous convertir
                                    tandis qu’elle vous interdit de me convertir et par là de partager vos
                                    d’avantages matériels .

                                    étant créationiste sans religion je ne vois dans celles -ci que le meilleur moyen /outil pour gouverner les hommes (dixit quinte curse du temps d’alexandre  ! ) d’où mon angle de vue et mes réactions qui sont à lire à travers ce filtre !
                                    cdlt bonsoir .
                                     

                                     

                                     


                                  • anty 27 août 2011 19:13

                                    Voici un exemple d’antisémitisme
                                    Bogdan Khmelnitski deviendra après sa mort une véritable légende, symbole de la résistance Cosaque et héros ukrainien.

                                    Aujourd’hui encore Chmielnicki est considéré en Ukraine comme un héros national, une sorte de « libérateur du territoire ».

                                    A Kiev se dresse sur une des places principales une grande statue érigée en son
                                    honneur.
                                    Chmielnicki a fait massacrer 100 000 juifs..


                                    ------------


                                    Description (de Nathan Nata HANNOVER, Yevèn Metsoula [« Le bourbier infernal »], p. 31-32) :

                                    Chez certains d’entre eux, on arracha leurs peaux et on lança leur chair aux chiens. Chez d’autres, on coupa leurs mains et leurs pieds et leurs corps ont été jetés sur les routes où des charrettes leur sont passées dessus et où des chevaux les ont piétinés... Beaucoup ont été enterrés vivants. Les nourrissons étaient massacrés aux mamelles de leur mère, et un grand nombre d’enfants ont été dépecés comme des poissons. Ils ont éventré les femmes enceintes, arrachant leurs futurs enfants et les leur lançant au visage. Ils ouvraient les ventres de certains et les laissaient en vie après y avoir placé un chat, mais ils leur coupaient les mains afin qu’ils ne puissent pas se débarrasser de l’animal... et il n’y a jamais eu une mort anormale dans le monde qu’ils ne leur aient pas infligée.

                                    Récit écrit par un rabbin lithuanien, Chabbetaï ben Méir ha-Kohen (1621-1662), connu aussi comme le Chakh, qui a survécu à cette époque :

                                    Le même jour 1 500 personnes ont été tuées dans la ville de Human, en Russie, pendant Chabbath. Les nobles Cosaques avec lesquels la foule malfaisante avait de nouveau pactisé chassèrent tous les Juifs de la ville vers les champs et les vignobles où les scélérats les ont encerclés, les ont déshabillés complètement et leur ont ordonné de s’étendre sur le sol. Les scélérats ont adressé aux Juifs des paroles amicales et bienveillantes : « Pourquoi voulez-vous être tués, étranglés et massacrés comme un sacrifice à votre Dieu qui a répandu sur vous Sa colère sans aucune pitié ? Ne vaudrait-il pas mieux que vous adoriez nos dieux, nos images et nos croix, pour que nous formions un seul peuple solidement uni ? » Mais le peuple saint et fidèle, qui s’était si souvent laissé massacrer en l’honneur de Hachem, éleva ensemble la voix en direction du Ciel et s’écria : « Ecoute, Israël, Hachem notre Dieu, le Saint et le Roi de l’univers ! Nous avons déjà si souvent été massacrés en Ton honneur ! Hachem, Dieu d’Israël, puissions-nous te rester fidèles ! » Après quoi ils récitèrent la confession de leurs péchés et dirent : « Nous sommes coupables et acceptons le jugement divin ! » C’est alors que les scélérats se sont jetés sur eux, et il n’y a pas eu un seul survivant..


                                    • Jonathan Moadab Holly_Crapp 27 août 2011 19:26

                                      Tout cela n’est que de la propagande sioniste, ces massacres n’ont jamais eu lieu !

                                      Ils doivent sonner comme des récits érotiques dans les oreilles de certains contributeurs :)

                                      Plus sérieusement, merci pour ces citations, un épisode que je ne connais pas..


                                    • BHL=MST 27 août 2011 19:58

                                      Je propose de couper tous les arbres de Russie âgés de plus de 66 ans car ce sont eux qui, durant les heures les plus sombres de notre histoire, ont fourni l’oxygène nécessaire à la respiration de la bête immonde. Sans oublier l’oxygène lui-même qui à rempli les poumons de la bête immonde et qui est toujours autour de nous. Par respect pour la souffrance de lumière, arrêtons tout de suite de collaborer avec lui. Arrêtons de respirer.


                                    • anty 27 août 2011 20:18

                                      Quelques siècles plus tard un certainnnn Lazare Kaganovitch(communiste juif) supervisa Holodomor (la famine organisé par stalin) qui a fait plusieurs millions de morts


                                    • anty 27 août 2011 21:40

                                      Remarques d’un historien

                                      Là où je ne suis plus du tout d’accord, c’est quand je constate la stupéfiante amnésie qui frappe la mémoire d’autres rouages très zélés d’un système au moins aussi pervers que le nazi. La mémoire d’autres assassins. Prenons-en un au hasard, car il se trouve que pile cette année, on pourrait également commémorer le 20e anniversaire de son décès Pas par exécution, comme il l’aurait cent fois mérité, lui aussi, mais bien tranquillement dans son plumard. Je veux parler de Lazare Kaganovitch, l’assassin aux ordres de Staline, qui joua un rôle de premier plan lors de l’Holodomor, le génocide par la faim des années 1932-33 en Ukraine et dans le Caucase du nord. Génocide qui fit au bas mot six millions de victimes, dont deux millions d’enfants morts de faim. Voilà un crime contre l’humanité dont on nous parle nettement moins. Curieux, non ?.


                                    • OMAR 27 août 2011 19:36

                                      Omar 33

                                      Shawn, Donc aujourd’hui, il y ’a un risque que je sois considéré comme antisémite lorsque j’écris que :

                                      DSK a été soutenu par les juifs et c’est graces aux lobbies juifs qu’il à été « blanchi »........


                                      • Jonathan Moadab Holly_Crapp 27 août 2011 19:43

                                        Concrètement, si vous apportez des preuves de cause à effet entre sa judéité et sa libération, le démontrez par un discours intelligent, non pas du tout, ça sera une belle enquête journalistique.

                                        Si au contraire, votre argumentation relève de l’amalgame de quelques éléments, que votre raisonnement est guidé par de simples intuitions, et le sentiment fort que les Juifs contrôlent le monde... Peut être bien que vous serez taxé d’antisémitisme. 

                                        Allons donc, on vous écoute. 


                                      • anty 27 août 2011 20:32

                                        Et qui a blanchi Mohamed le pédophile ?


                                      • anty 27 août 2011 20:34

                                        le lobby arabe ?


                                      • Jonathan Moadab Holly_Crapp 27 août 2011 22:12

                                        La condamnation de la pédophilie n’est pas une constante à toutes les sociétés, ni à tous les âges... 


                                      • OMAR 27 août 2011 22:33


                                        Omar 33

                                        @Holly Crapp  :Sincerement je suis totalement d’accord à votre manière de raisonner...

                                        Mais comme par hasard, ce débat a viré vers une autre forme de confrontation :

                                        La liberté d’expression...

                                        http://www.agoravox.tv/actualites/medias/article/liberte-d-expression-sud-radio-va-31439

                                        Pensez-vous que certains esprits malfaisants sont assez cons pour exercer leurs méfaits de manière transparente ?

                                        Mes convictions ? Les déclarations politiques de DSK pro israéliennes avant son forfait..
                                        Les successifs voyages de ses avocats et amis en Israél...
                                        L’importante et trés influente communauté juive à New York et aux USA.. 
                                         
                                        Et surtout cette similitude avec le coup de théatre du rapport Goldstone sur Gaza,...


                                      • OMAR 27 août 2011 22:40

                                        Omar 33

                                        Anty, par votre blasphémante provoc, vous confirmez que j’ai visé juste...

                                        C’est facile, de jouer au troll tapi, derriere votre clavier....

                                        Cela l’est moins quand il s’agit de le dire en face d’un musulman...

                                        Et ne vous attendez pas à ce qu’on traine dans la boue les prophetes et Messi de Dieu du Judaisme et du Christianisme, car nous n’avons pas la même culture... 


                                      • anty 27 août 2011 22:54

                                        Il ne s’agit pas du courage mais de relater des faits
                                        aujourd’hui quoi qu’on fasse mohamed passe pour un pédophile
                                        les règles ont changé depuis mohamed il faudra s’habituer


                                      • lacenaire 27 août 2011 23:42

                                        oui antisemite et un antisemite idiot .


                                      • lacenaire 27 août 2011 23:45

                                        .............omar 33 ........... : oui antisemite et antisemite idiot .


                                      • Shawn Hennessy Witkowski 27 août 2011 23:56

                                        @ OMAR : je crois que vous faites référence à ce qu’il s’est passé à Sud Radio ?
                                        Pour répondre à votre question, oui, certains vous qualifieront d’antisémite si vous dites cette phrase. En vérité, ce que les gens pensent de vous a très peu d’importance. Ce qui compte c’est de dire des choses justes et avérées. Pour cela, il faudrait se donner les moyens de vérifier si la phrase est vraie, si vous avez des éléments pour le penser, donnez-les nous !

                                        Ce qui est embêtant, c’est la suspicion a priori envers les juifs motivée par une hostilité systématique, comme quoi ils auraient TOUS tel et tel trait de caractère, tel et tel manie,... Ca a d’ailleurs assez peu de chance d’être le cas, et certains qualifient ces gens-là d’antisémite, ce qui est à mon avis linguistiquement incorrect. Il existe mille manières d’être hostile envers la communauté juive, et le terme antisémite est à mon avis beaucoup trop réducteur.

                                        Encore une fois, le plus important est de se cultiver sur la question (qui est complexe) et de ne pas balancer ou répéter des phrases approximatives.


                                      • OMAR 28 août 2011 00:50

                                        Omar 33

                                        Lacenaire, vous avez une préférence pour les sionistes fabricants et utilisant des bombes aux phosphores...

                                        Et ceux qui ne se salissent pas les mains et l’esprit dans ce genre d’entreprise, vous apparaissent peut-étre idiot, mais en vérité, ils ne sont pas barbares et laches, comme vous et vos semblebles...


                                      • OMAR 28 août 2011 00:56

                                        Omar 33

                                        Anty, nous parlons de l’antisémitisme et de DSK, quel but vise votre role de troll sinon la diversion par le blasphème....

                                        C’est votre nouveau cours de hasbara ?


                                      • marc 29 août 2011 19:27

                                        Holy crap


                                        oui là je vous suis 

                                        Cependant, comment expliquez vous que l’avocat de DSK dès qu’il a été retenu par ce dernier ait pris l’avion pour Tel Aviv où il a donné une conférence de presse pour explique que DSK était innocent, puis a repris l’avion pour les US . Cela ressemble bien à une pression morale et politique sur le procureur Vance , soumis à une élection à New York, ville où les lobbies sionistes sont particulièrement puissants ; C’est ce genre de chose qui alimente les préjugés anti juifs chez des esprits faibles.

                                      • Hijack Hijack 27 août 2011 20:17

                                        Antisémitisme ??? Mais ... Pourquoi ... pas que ça à faire ... comme dirait Dieudo !

                                        Tout le reste n’est qu’excuse à tout ...

                                        Rappelez-vous la citation de Th. Herzl (père du sionisme) ...

                                        « Tous les antisémites sont nos amis et les pays antisémites nos alliés » ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès