• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Les malotrus du commentaire

Les malotrus du commentaire

Salir par plaisir et plus encore si hostilité.

J’ai le déplaisir quasi quotidien de trouver sur mon chemin un petit groupe de désagréables notoires, atrabilaires de la pire espèce qui n’ont de cesse que de déverser un flot d’insanités en guise de commentaire. Tout est prétexte à dénigrement, moqueries, lazzis et parfois injures. La diversité de leurs répliques relève d’une incroyable imagination tout autant que d’un mépris maladif à mon encontre.

J’ai bien essayé d’user d’humour ou d’indifférence pour atténuer leurs attaques qui de réponses en réponses sont de plus en plus virulentes, haineuses même et parfois sortant totalement du cadre de la bienséance. Ils semblent imperméables à la dérision tout autant qu’à l’intelligence eux qui se drapent dans une posture qui prétend que je ne suis qu’un raté, un fieffé imbécile, un misérable et surtout un tâcheron incompétent de l’écriture.

Pourquoi tant de haine ? La question m’a longtemps interpellé d’autant qu’ils se permettent des attaques acides, bileuses, honteuses y compris en commentant des billets anodins, des contes ou des farces sans importance. Rien de ce que j’écris ne trouve grâce à leurs yeux d’esthètes patentés, de défenseurs auto-proclamés de la syntaxe académique et du bon goût tricolore. À leur tête et en général de brigade des sapeurs et des creuse-feuillets, se trouve toujours l’inénarrable Robert, inaltérablement présent pour semer son vinaigre et sa bile.

Il a fait quelques adeptes, des collègues de la pensée nauséabonde et de l'insanité en bandoulière, bien à l’abri derrière cet anonymat confortable que leur accorde leur lâcheté rédactionnelle. Parce que beaucoup de ces beaux messieurs n’écrivent rien à l’exception de ces coups de poignard dans le dos du malheureux qui respecte à la lettre l’esprit des blogs. Ils mènent leur enquête pour s'enquérir du personnage réel et ainsi laisser sous-entendre de sombres menaces.

Puis j’ai cessé de m’interroger sur les motivations de cette escouade de la mort de l’esprit et des bonnes manières. Il est possible de considérer qu’ils trouvent là un passe-temps digne de leur formidable capacité intellectuelle. Ils pensent briller en salissant, se grandir en abaissant, exister en niant l’autre. Ils trouvent sans doute là une petite place au soleil, fut-il brûlant et néfaste. Chacun a le droit de se distraire à sa guise en pays de liberté !

Mais ce pays est également un état de droit où la protection de l’individu passe par un certain nombre de règles et de pratiques. Ainsi je devrais être en droit d’attendre de la plate-forme Agoravox qu’elle intervienne pour tancer un tant soit peu ceux qui franchissent allègrement la ligne rouge. Mais de ce côté-là, aucune réaction, pas la plus petite remarque ni la moindre réponse.

J’ai envoyé deux ou trois alertes. Peine perdue, bien au contraire dans pareil cas, la horde se déchaîne et la curée reprend de plus belle. C’est donc sans le moindre contrôle que ces gens affirment gérer un espace d’expression. Ils laissent même se glisser de temps à autre des menaces implicites et même deux ou trois fois des menaces de mort grimées sur les habits d’un bon mot franchement vachard.

Que je sois le deuxième contributeur de l’endroit ne change en rien l’indifférence des supposés garants de la probité de la place. Ils détournent le regard, laissent se déverser le venin et la fange, se faisant ainsi complices des vilains, des scélérats, des grossiers personnages qui m’assaillent de leurs odieuses saillies.

Quel est donc le but ultime de ce laxisme déplorable ? Que je quitte de guerre lasse l’endroit qui ne devrait pas faire place à un chroniqueur inclassable et incassable ? C’est sans doute ainsi qu’ils espèrent me condamner au silence avec mes chroniques décalées, différentes et parfois oniriques. Dans ce monde de la communication virtuelle, rien n’est fait au hasard. Je maintiens le cap, m’attendant une fois encore au déferlement des odieux et au silence abyssal des gardiens de ces écuries insalubres.

Excrémentiellement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

198 réactions à cet article    


  • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 8 août 13:23

    Super article ! Et garde le cap oui car ton style est exceptionnel et ta liberté vaut de l’or. Ta plume n’est pas qu’une épée, c’est une source de vie. Bon courage...


    • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 19:15

      @Chroniqueshumaines

      Je suis touché et cette fois par des mots agréables

      Merci


    • Cali Cali 9 août 13:20

      @C’est Nabum


      Je suis contente que ce soit le premier commentaire parce que c’est exactement ce que j’ai pensé immédiatement après la lecture de ton texte ! smiley

      Le monde est empli de parasites sans talents, seuls, misérables. Comme ils sont moches ils pourrissent de jalousie quand ils voient de la beauté chez les autres et se regroupe en bande comme des rats pour essayer de la détruire, ou au moins de la salir.

      Leur vomi sent mauvais et est difficile à ignorer totalement mais d’autre te soutienne, t’encourage et salue avec respect ton travail, tu dois te servir de cette énergie très positive pour oublier les autres et continuer !!!!

      Haut les coeurs ! smiley


    • Gabriel Gabriel 8 août 13:51

      Bonjour Nabum,

      Le malotrus du commentaire est souvent un troll, un frustré qui ne se sert d’une pointe de stylo que pour se curer les dents. Incapable qu’il est d’écrire, ne comprenant pratiquement jamais ce qu’il lit, il prend un malin plaisir à le déformer, à l’interpréter dans le seul but de polémiquer, de provoquer, de nuire. C’est l’équivalent du moustique ou du cafard, aucune utilité si ce n’est celle de se soulager en déféquant sur les écrits d’autrui. Donc, à ignorer... 

      • baldis30 8 août 14:35

        @Gabriel
        bonjour,

         Je n’avais pas lu votre commentaire avant de faire part du mien , je m’incline, le vôtre est mieux écrit. Dans des circonstances semblables de dénigrement je n’hésiterai pas .... à vous plagier ...


      • Fergus Fergus 8 août 15:48

        Bonjour, Gabriel

        Etant moi-même sujet à des attaques ad hominem parfaitement gratuites la plupart du temps et empreintes - notamment chez le fameux Robert - d’une dose concentrée de persiflage, j’approuve votre commentaire.

        A une nuance près : je refuse de laisser le champ libre à ces trolls, et c’est pourquoi je réponds le plus souvent, aidé pour cela dans le fait que je suis doté d’un cuir particulièrement épais.


      • Robert Lavigue Robert Lavigue 8 août 18:11

        @Fergus

        Etant moi-même sujet (...)

        Sont incorrigibles ces mastulus égocentrés ... Le sujet c’est le Nombril et Moi !


      • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 19:16

        @Gabriel

        Qu’il existe c’est hélas une dérive naturelle d’une société de frustrés mais qu’on le laisse faire ici en toute tranquillité me dérange

        Merci à vous de me soutenir


      • Bernie 2 Bernie 2 8 août 22:54

        @C’est Nabum

        De toutes façons, on est pour.
        Le simulacre de plébiscite ayant eu lieu, on va revenir aux affaires courantes.

        Le diabète pour les uns, le cœur pour les autres, et chacun son destin. Vous allez continuer à farcir, distiller est bien trop soft, ce site de vos états d’âmes quotidiens, voire bi quotidiens, Show must go on. Et vos fans téterons de l’eau gélifiée en attendant.

        On a tout lu de vous, de la segpa au cinéma, de la Loire à vos envies politiques. On connait presque vos rhumatismes en live, c’est pas génial ça ?

        Permettez qu’on réagisse.


      • baldis30 9 août 09:38

        @Robert Lavigue
        bonjour,

        « Le sujet c’est le Nombril et Moi »

        Vous ... bien sûr vous êtes un magnifique non pas sujet , mais complément, aussi bien direct qu’indirect et dans ce cas ... tout le temps.

        Peut-on vous utiliser comme adjectif qualificatif ou encore épithète ... ? car avoir le verbe haut, impliquerait par mode impératif que l’on fît référence au passé tout simple des interjections apparues ici où là ....


      • christophecroshouplon christophecroshouplon 9 août 23:38

        @Gabriel
        Notre archange a parfaitement resume le fond du probleme



      • kalachnikov kalachnikov 8 août 14:03

        C’est autour de toi qu’ils gravitent, c’est donc que tu es leur soleil. A méditer.


        • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 19:17

          @kalachnikov

          La face cachée de la Lune pour eux


        • devphil30 devphil30 8 août 14:04

          Merci pour ces articles drôles et instructifs avec un style incomparable.

          Il est facile de dire de ne pas s’occuper de ces personnes mais cela touche toujours quand des commentaires désagréables font suite à un article de qualité.

          Autant certains auteurs de Agoravox sont pénibles mais ce n’est surement pas le cas de Nabum

          Courage Nabum et ne te soucies pas des imbéciles

          Philippe


          • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 19:18

            @devphil30

            Grand merci l’ami

            Vous voyez, les malotrus ne me répondent pas directement
            C’est curieux !


          • 77777 8 août 14:06
            Enfin, j’attendais depuis pas mal de temps votre réaction face à ces malotrus qui n’aurais jamais du qutter leur caverne.
            MERCI C’est Nabum

            • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 19:18

              @77777

              Je sais le risque encouru
              Maintenant j’attends des explications du site


            • christophecroshouplon christophecroshouplon 9 août 23:41

              @C’est NabumTenez cher Nabum, cet article que les trolls presents dans les moderateurs AUSSI helas ont evidemment refuse. Mais qui fut lu + 2000 fois dans mon BLOG. Parce qu en plus d insulter anonymement ils savent aussi tres bien censurer et insulter dan les commentairesDes pro ces cafardshttp://christophecroshouplon.blogspot.com/2017/05/les-trolls.html

            • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 8 août 14:08
              «  La diversité de leurs répliques relève d’une incroyable imagination ... »

              Et oui, les trolls qui martyrisent ce pauvre Nabum, et dont je m’honore de faire partie, peuvent avoir du talent. Plus que l’auteur ?

              Arrêtez donc de pleurnicher comme la plupart des « folliculaires » accros de ce site ...

              Ce que vous subissez n’est rien, simples railleries...

              Allez donc relire les nartics de Morice, de Demian West ou ceux de Patrick Adam ( un authentique talent, lui, qui pouvait avoir jusqu’à 150.000 lecteurs ) et vous verrez que vos trolls à vous sont juste gentiment moqueurs

              A propos, comment démarrent les ventes de votre chef d’oeuvre ?

              • exocet exocet 8 août 15:18

                @Sharpshooter - Snoopy86
                bien caché derrière l’anonymat de son clavier, snoopy cague sur le travail d’un authentique poète humaniste.
                snoopy, le frustré typique, incapable de pondre autre chose que de la bave et de l’envie : pauvre type.


              • Ratatouille Ratatouille 8 août 15:19
                Qu’est-ce qu’un troll ?
                « Please do not feed the troll »

                http://www.uzine.net/article1032.html

                les trollq

                 Basique : la bonne grosse provocation et l’insulte. L’idéal, pour encore plus d’efficacité, consiste à utiliser une image qui insulte un autre groupe humain. Par exemple : « espèce de sale australien, bâtard de fils de putes et de taulards, résidus de la lie de l’Empire » va immédiatement faire intervenir de bonnes âmes persuadées qu’il est passionnant, dans un forum consacré à la culture des figues en Ontario, de défendre l’honneur des australiens, des taulards et des victimes de la prostitution ; on peut également espérer un historique complet de l’Empire anglais, puis une dénonciation virulente de l’impérialisme contemporain...

                 Les réponses systématiques. Toute réponse creuse à un message creux permet d’entretenir la dynamique du groupe. De fait, on constate le plus souvent que les victimes d’un troll, en répondant à son message et en se lançant dans d’interminables débats oiseux, deviennent à leur tour des trolls. L’aspect plus ou moins systématique des réponses permet au passage de différencier le troll bête du troll méchant (voir ces notions ci-après) : le troll bête répond à tous les messages qui suivent son message initial, à l’inverse du troll méchant qui se contente d’entretenir le mouvement par quelques interventions très ciblées (il y a donc, chez le troll méchant, une sorte d’économie de moyens qu’il faut porter à son crédit).

                 Les messages trollesques refusent systématiquement d’aborder le fond et privilégient la forme des messages : « mais pourquoi tu me tutoies... », « moi je ne t’ai pas agressé alors pourquoi tu m’agresses » ; « t’as vu comment il m’a causé l’autre... tu trouves pas qu’il exagère ? » ; « purée, les fautes d’orthographe ! » ; « c’est nul de critiquer ton interlocuteur parce qu’il fait des fautes »...

                 Très faciles, les messages qui commentent la gestion du forum au lieu de l’objet de la discussion : « on peut pas corriger ses messages ? » ; « je crois qu’on m’a sucré mon message, mais il est revenu » ; « ah ah, je vois comment vous fonctionnez sur ce forum ! ».

                 Dans son refus d’aborder le fond, de privilégier la forme et de débattre sans fin de la gestion des forums, le troll a une propension inimaginable à se placer dans l’affectif. Ses messages deviennent un jeu subtile de connivences, de divisions, de recherche d’alliés et d’ennemis. Il se croit ou se prétend copain avec Untel, alors que Machin est méchant et le persécute, et Bidule est maqué avec Truc, puis Trucmuche s’est engueulé avec ses Bisounours. En fin de compte, on obtient des messages très constructifs sur le thème : « Machin a raison parce qu’il est gentil, Truc a tort parce qu’il est méchant ».

                 Nous avons dit plus haut que la technique du crosspost (mélange des messages sur plusieurs forums) était rare sur les mailing-lists et les forums du Web ; en réalité, on en trouve une variante qui consiste à diversifier ses supports. Troller sur le forum public, se plaindre de l’accueil peu sympathique qu’on y a reçu dans les forums privés ou publics, lettres aux admins, lettres de plainte sur la mailing-list associés au même site, etc.

                 Une fois parfaitement identifié, et ses thèmes de discussion épuisés, le dernier sujet du troll est de se prétendre victime d’atteintes inadmissibles à sa liberté d’expression. Sujet qui, lui-même, ne sera jamais abordé sur le fond, mais sur la forme, la gestion des forums par les méchants administrateurs qui ne m’aiment pas, le manque de politesse des intervenants.

                 Phase ultime : les messages de sabotage, avec au pire : tentatives de destruction physique du forum (virus dans une mailing-list, messages « hors format » sur le Web pour faire exploser la page, etc.).


              • Ratatouille Ratatouille 8 août 15:20

                @Ratatouille

                Catégories de troll

                Après avoir détaillé un possible classement en types de messages, on peut essayer une autre approche plus générale : les regrouper en grandes familles, ou catégories.

                1. Le troll débutant

                Le troll débutant (ou : le troll qui s’ignore) est une façon de troller par ignorance de la nétiquette et du fonctionnement technique, sans véritable intention de nuire. Poster n’importe quoi n’importe où, par exemple : « est-ce que vous avez le numéro de téléphone de Jacques Chirac ». Comble du troll débutant : s’engueuler pendant toute une journée avec un Mailer Daemon (robot renvoyant automatiquement les messages à leur expéditeur pour signaler une erreur d’adresse email).

                On peut considérer comme un troll débutant toute personne qui répond au message d’un autre troll.

                2. Le troll bête

                Persuadé d’avoir une opinion valable sur tout, d’être de bonne foi, et que sa diarhée verbale intéresse quelqu’un d’autre que lui, le troll bête prend l’apparence d’un message véritable. Assez redoutable en ceci qu’il refusera la qualification de troll. Exemple : « Amha, bon j’y connais rien, et je ne sais pas de quoi vous parlez, d’ailleurs j’ai pas lu vos messages, c’était trop long ! smiley) mais il me semble que vous avez peut être pas tout à fait tort ni raison ;o) ».

                Attention : le troll bête peut devenir méchant rapidement, puisqu’il est sûr de son bon droit. Comme le rappellent avec sagesse les vieilles légendes nordiques : « quand troll vexé, troll devenir encore plus chiant ».

                3. Le troll méchant

                C’est le troll le plus connu, et pour lequel on trouve la littérature la plus abondante. Son but est, consciemment, de tuer les forums (déclencher des flame wars). Par amusement, parce que le sujet du forum lui déplait, parce que les admins du forum l’ont vexé. Parce que dehors il pleut et qu’il s’emmerde au boulot.

                Ce qui, au final, nous donne le genre synthétique bien connu du « troll bête et méchant ». Il cumule tous les types détaillés plus haut. Un rapide profil psychologique de ce troll nous donne :
                 mauvaise foi à toute épreuve,
                 nullité conceptuelle,
                 autodérision de façade,
                 tics de langage et smileys,
                 bassesse inimaginable.

                On retrouvera là les marques permettant de diagnostiquer que le sujet est atteint de « fufisme », décrit ainsi dans le Lexique des termes employés sur Usenet : « Maladie contagieuse d’origine virale (HFV : Human Fufismae Virus) dont les syndromes sont : mauvaise foi, perfidie dans les attaques "ad hominem", torpillage des processus de création de groupes, ergotage sans fin pour savoir s’il faut un « s » à maths, si un vote BLANC compte pour 1/4 de OUI ou 2/3 de NON, etc. »

                Le troll bête et méchant connait généralement toutes les ficelles des forums. Il est souvent bien plus compétent dans cette matière que l’administrateur lui-même. Par exemple, beaucoup d’admins de forums ne connaissent pas le point Godwin (mort de l’échange), alors que c’est très exactement ce que recherche ce troll.


              • Ratatouille Ratatouille 8 août 15:22

                @Ratatouille

                Que faire face à un troll ?

                Jeter un dé 10 et utiliser sa hache à deux mains ne vous servira ici à rien. Dans l’absolu, il n’y a malheuresusement pas grand chose à faire contre un troll, si ce n’est d’user de sa stupidité pour le vaincre. Essayons tout de même d’esquisser quelques stratégies relatives aux catégories de troll.

                1. Le troll débutant

                Tenter la pédagogie : « Mailer Daemon est ton ami, Mailer Daemon pas se foutre de ta gueule ». Si le troll débutant est persévérant : « oui m’enfin bon, il pourrait me répondre poliment, ce monsieur Daemon », il est tout à fait légitime d’utiliser l’insulte et la coupure d’accès. Le troll est « bannis » du forum. En tant que débutant, il a du mal à recréer des adresses email bidons. Pour la petite histoire, cette méthode à la dure a bien fonctionné sur les abonnés d’AOL en 1996-1997 (certains administrateurs de forums ayant même interdit l’accès aux adresses en @aol.com).

                2. Le troll bête

                Pédagogie toujours, essayer par des explications de démontrer la nullité conceptuelle et le hors sujet, mais gentiment, avec humanité dirons-nous. Difficulté : le troll bête est par définition convaincu de l’intérêt de ses contributions pour le futur de la démocratie.

                En cas d’échec, l’humiliation publique peut s’avérer payante. Il est conseillé de s’y mettre à plusieurs, de répéter la manoeuvre dans un intervalle de temps très court, et d’user d’une ironie violente et saignante. Sinon vos messages risquent de provoquer l’effet inverse, et de devenir eux-mêmes source d’interminables débats oiseux. En particulier, l’intervention ne doit laisser aucun doute sur son but (l’humiliation violente, publique et immédiate). Cette stratégie vous autorisera à afficher le logo « Attention, admin méchant » [4].

                3. Le troll méchant

                La règle traditionnelle pour lutter contre un troll méchant consiste à ignorer ses messages. « Do not feed the troll », dit l’adage. Cependant, sur les forums du Web et les mailing-list, dont la plupart des usagers n’ont aucune connaissance de la nétiquette, il est illusoire de croire que personne ne va répondre.

                Certains coups particulièrement tordus sont parfois utilisés, certains étant eux-mêmes inadmissibles. On peut par exemple supprimer non le message initial du troll (qui immédiatement relancera le débat sur le thème de sa liberté d’expression), mais en sucrant toutes les réponses à ce message (quitte à expliquer en privé aux auteurs de ces réponses le pourquoi de la manoeuvre). On assiste parfois à cette méthode ordurière qui consiste à lever l’anonymat du troll en révélant sa véritable identité.

                Mais il semble que, si l’on veut maintenir des forums ouverts (les messages sont publiés dès qu’ils sont envoyés), face à un troll, la seule technique est la guerre des tranchées : plusieurs administrateurs surveillent quasiment en permanence les forums pour bloquer aussi rapidement que possible les dérives trollesques.

                De fait, un administrateur isolé n’aura jamais le dessus face à un troll déterminé, car ce dernier est ainsi configuré qu’il est plus souvent sur le forum que l’administrateur lui-même. D’ailleurs un très grand nombre d’administrateurs de forums (ou mailing-lists), isolés, après plusieurs passages de trolls méchants, passent carrément en listes modérées a priori, montent des coopératives d’achats solidaires de Valium, ou militent à la NRA. On constate malheureusement que plus un webmestre est expérimenté, moins il sera favorable à la présence de forums sur son site ou de mailing-lists ouvertes.

                Règles de survie minimale

                 Ne jamais sembler donner raison au troll. Par exemple, proscrire tout message qui commence par « sur ce point tu as raison mais... » ; « la question est intéressante mais... ». Pour la bonne et simple raison que le troll ne suit jamais les règles de la discussion (définitions des termes, échange d’arguments, réponses aux questions).

                 Ne jamais tenter d’arrondir les angles par des mails privés car ils seront toujours utilisés pour montrer la duplicité des admins, ou comme témoignage fictif d’une connivence avec un autre intervenant : « machin m’a écrit pour me dire que... ».

                 Ne jamais laisser les trolls se multiplier, sinon ils saccagent votre espace. En ce sens, effectuer un marquage (plus ou moins rude), pour pouvoir reconnaître du premier coup d’oeil le troll lorsqu’il revient, y compris sous une autre identité.

                 Se faire à l’idée que le troll peut avoir le dessus. Si vous pensez que votre forum résistera indéfiniment aux attaques trollesques, qu’il sera toujours un royaume de paix et de respect, vous vous préparez à devenir un admin aigri. Et l’admin aigri devient rapidement un troll sur son propre forum (ce qui n’était pas le but initial du bidule...).

                 Si votre forum devient très actif, n’hésitez pas à vous faire aider pour son administration. Isolé, l’admin s’use très vite. Et lorsqu’il y a plusieurs administrateurs, il convient de définir quelques règles minimales dans les gestion du forum ; en effet, rien de réjouit plus le troll que les contradictions entre administrateurs.

                Voilà quelques petits conseils dans la lutte perpétuelle contre les trolls. Nous démontrerons une autre fois en quoi le hacker (le hacheur) est l’héritier de la dialectique antique. Merci de votre attention et à bientôt.


              • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 19:19

                @Sharpshooter - Snoopy86

                Puisque c’est du talent , je m’incline


              • cevennevive cevennevive 8 août 14:18

                Bonjour Nabum,


                Vous vous trompez Nabum, les malfaisants sont « virés », mais ils reviennent avec un autre pseudo.

                Mêmes commentaires foireux, mêmes fautes d’orthographe, mêmes remarques acerbes et souvent incompréhensibles.

                Je ne lis plus ce genre de commentaire. Aujourd’hui, nous avons un « indien » qui déparle à longueur de fil, avant, ce n’était pas un indien, c’était une « baudruche » ou un « Victor ». Il croit peut-être que nous sommes aussi bêtes que lui à ne pas remarquer sa prose débile.

                Bref, Nabum, les gens « normaux » vous lisent. Ne lisez pas les commentaires des gens « anormaux ». Vous leur donnez de l’importance par votre colère. Votre indifférence les dérangerait bien plus...

                Bien à vous.


                • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 19:20

                  @cevennevive

                  J’ai pour principe de répondre à tous les commentaires qui me sont directement adressés

                  Je tiens ma ligne fut-elle courbe et sinueuse avec eux

                  Merci à vous


                • baldis30 8 août 14:31

                  Bonjour ;

                  « Que je quitte de guerre lasse l’endroit qui ne devrait pas faire place à un chroniqueur inclassable et incassable ? »

                  NOOOON RESTEZ ! cela leur ferait trop plaisir .... alors usez du sadisme que votre présence leur impose !

                  Mais derrière, dans ce genre de comportement se cache TRES souvent le regret hypocrite de ne pas avoir trouvé le sujet et de ne pas l’avoir écrit... ou de ne pas en être capable... un aveu d’impuissance exprimé dans une exhalaison de haine dissimulée.

                  On connaît ... hélas .... 


                  • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 19:21

                    @baldis30

                    Je reste donc mais espère réponse de l’hébergeur


                  • bernard bernard 8 août 21:38

                    @C’est Nabum


                    Toujours agréable de vous lire, même dans votre « colère »

                    Pour la réponse de l’hébergeur, j’ai un énorme...doute.

                    Bonne continuation.



                  • ZenZoe ZenZoe 8 août 14:38

                    Il se peut que de temps en temps un commentateur se soit levé du pied gauche et déverse sa mauvaise humeur sur le premier qui lui tombe sous la main. Mais je suppose que vous parlez des « haineux chroniques » ?
                    Une chose que je vais vous dire : ces haineux-là sont en manque d’affection et de reconnaissance et se font invariablement du mal à eux-mêmes bien plus qu’à leur cible. On a envie de leur suggérer un test d’inspiration bouddhiste :
                    Aller faire un tour dehors et tester deux méthodes :
                    1) Insulter la premère personne croisée (note de l’auteur, sauf si elle pèse 100 kilos et a une kalach en main smiley
                    2) Lui offir son plus beau sourire et un bonjour sincère.
                    Voir les réactions et comparer comment on se sent après.
                    A coup sûr, on voit la vie bien plus rose dans le 2ème cas.

                    Quant à vous Nabum, passez votre chemin, continuez à écrire si c’est ce que vous aimez, vous aurez toujours des lecteurs attentifs et bienveillants.

                    **PS : tout le message de sagesse orientale ci-dessus fait une exception pour l’auteur Rosemar qui me porte sur les nerfs, car pétrie de préjugés et de condescendance. Personne n’est parfait n’est-ce pas, et surtout pas moi. smiley


                    • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 19:22

                      @ZenZoe

                      Alors essayons de les aimer en dépit de leur immonde prose

                      ça ne va pas être simple

                      Merci


                    • zygzornifle zygzornifle 8 août 14:41

                      moi je suis un mal au trou et ce n’est pas de ma faute ....


                      • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 19:23

                        @zygzornifle

                        Essayer la vaseline


                      • mmbbb 8 août 15:20

                        Vous êtes tres susceptible, N importe quel artiste connu, reçoit mille injures quolibets . Et la moindre parole qui ne plait pas est amplifiée par les réseaux sociaux Et que dire des journaux peoples qui à leur une balance n importe quoi. Ne devenez jamais célèbre, vous ne le supporteriez pas d autant plus que dans le petit monde littéraire, les croc en jambes les coups bas sont aussi de mise. 


                        • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 19:23

                          @mmbbb

                          Je suis surpris que l’hébergeur laisse faire

                          Je ne suis pas étonné que de tels individus existent


                        • mmbbb 8 août 19:49

                          @C’est Nabum Vous ne pouvez pas changer la nature humaine Relisez les critiques littéraires celle de Ste Beuve .et celles du XIX siecle Relisez les libelles du temps des rois .Il n y avait pas de Trolls et pourtant c etait vif acerbe cruel


                        • exocet exocet 8 août 15:31

                          Bonjour, Cenabum, même si je ne me manifeste plus sur AV depuis un certain temps, je prends toujours le temps de lire vos billets.

                          Continuez à écrire sur AV s’il vous plaît, ça me ferait très plaisir.

                          Comme le dit la sagesse populaire : « les chiens aboient la caravane passe »..
                          .
                          Alors continuez votre route, et ignorons ces clébards anonymes et fielleux, ils se prennent pour des loups, mais ne sont que chiens trouillards qui aboient en meute, d’envie, de jalousie, de dépit.


                          • C'est Nabum C’est Nabum 8 août 19:24

                            @exocet

                            Merci pour cet encouragement
                            Je suis touché


                          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 8 août 15:44

                            C’est sûr qu’à force, les vilains, les scélérats, les grossiers personnages qui vous assaillent de leurs odieuses saillies, ça fait malotru, du coup.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires