• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Actuellement en tête de gondole : Macron de A à Z

Actuellement en tête de gondole : Macron de A à Z

En 2016, je publiais un article intitulé Au rayon des disparus : Sarkozy de A à Z. À ce moment du mandat présidentiel de Macron, il m’a semblé utile de me livrer au même type d’exercice sur l’actuel président de la République...

A) Alcooliques  : Trop de gens le sont dans le nord de notre pays, selon Macron. Mais pas ceux de Nouvelle-Aquitaine et d’Occitanie, régions qui devancent pourtant les Hauts-de-France en matière d’alcoolisation par habitant (lien). / Amiens  : Ville où est né et a grandi le jeune Manu. C’est dans la métropole picarde qu’à 16 ans, il a été déniaisé par une dame de 24 ans son aînée. / Arrogance  : Totalement absente de la communication de Macron. La preuve, elle n’est dénoncée que par ses opposants : des malveillants et des calomniateurs ! / Autosatisfaction : Absente, elle aussi, de la communication de Macron ; comme ses prédécesseurs Hollande et Sarkzoy, le président fait preuve en toutes circonstances d’une très grande humilité.

BBrigitte : Prénom de l’enseignante de français et professeure de théâtre qui a initié le jeune Emmanuel à l’usage du brigadier. / Benalla : Individu cynique et douteux directement placé en début de mandat dans l’entourage présidentiel et doté de pouvoirs discrétionnaires illicites. D’aucuns ont qualifié Benalla de « mignon » du chef de l’État. Quel sens ont-ils voulu donner à ce mot (cf. lettre M) ?

C) Covid-19 : Coronavirus allié de l’exécutif qui, sous couvert de précaution sanitaire, peut imposer des limitations drastiques de participation aux mouvements sociaux, malgré les protestations du Pr Martinez et du Dr Veyrier, spécialistes en virologie sociale.

D) Grand Débat : Coûteuse initiative participative dont les « doléances » ont été aux revendications des Gilets jaunes ce qu’est une créance passée par pertes et profits à un bilan comptable. / Délicieuse : Ainsi Macron a-t-il qualifié en anglais (délicious) l’épouse du Premier ministre australien. Apparemment, le président juge que cette dame « est bonne » au plan sexuel.

E) Enfumage  : Technique de communication politique directement transposée du sfumato pictural de la Renaissance. / Environnement : Une cause dont Macron s’est fait le chantre en déclarant en juin 2017 « Make our planet great again » avant de multiplier les exemptions à l’usage du glyphosate pour brosser dans le sens du poil les pollueurs de la FNSEA. / Europe : Comme ses prédécesseurs Hollande-le-replet et Sarkozy-le-matamore, Macron prétendait façonner l’Union Européenne à son image. Suspendu au bout des fils, il n’est pour l’heure que la marionnette de l’UE, ce qui ne l’empêche pas de feindre en tirer les ficelles !

FFainéants  : Tout ceux qui s’opposent à la réforme du marché du travail ! / Fillon  : L’homme à qui Macron doit son job élyséen ; chaque année, le président en exercice brûle un cierge à Saint François et à Sainte Pénélope. / Financier : La pâtisserie préférée de Macron. / Fusible : De marque déposée Philippe ®, celui de Macron n’a pas encore été utilisé. Après les Municipales, peut-être ?

G) Gare : « Un lieu où l’on croise ceux qui réussissent et ceux qui ne sont rien », a doctement affirmé Macron. / Gaulois : Un peuple « réfractaire au changement », affirme le président. Au changement, ou à la perte d’acquis sociaux induite par la politique néolibérale de Macron ? / Grenade : Un fruit au goût amer lorsqu’il vise à « désencercler » les forces de l’ordre et vous mène trop souvent aux urgences hospitalières.

H) Héritier  : Au plan idéologique, Macron est sans aucun doute celui des souverains d’antan, imbus d’eux-mêmes et persuadés de leur infaillibilité. « La République, c’est moi ! » a clamé un opposant. Certes ! mais la Monarchie, c’est lui ! Et c’est Manu 1er qui, à ce titre, occupe le « Château ». 

IISF (Impôt sur la fortune) : Prélèvement inique dont Macron a décidé le remplacement par une taxation plus douce sur le seul patrimoine immobilier afin d’alléger la précarité et les tourments des possédants.

J) Jaune : Couleur des gilets portés par les individus violents qui ont lâchement agressé des CRS et des gendarmes mobiles venus, la main sur le cœur, porter un message de paix et d’amour.

KKwassa kwassa  : Une frêle embarcation détournée de sa finalité à Mayotte, si l’on croit Macron : « Le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien. » Macron, lui, parle beaucoup et amène des verges pour se faire battre. Son côté sado-maso ?

L) LBD (lanceur de balles de défense) : Interdite ou utilisée dans de très rares cas dans la plupart des pays européens, cette « arme de défense » (sic) est réputée non létale. Et de fait, elle semble l’être : elle a jusque-là seulement crevé des yeux, fracturé des mâchoires, des orbites, des pommettes, et arraché quelques oreilles. Bref, des broutilles !

MMignon : Qualificatif employé pour désigner Alexandre Benalla qui, avant ses turpitudes sécuritaires, fut un collaborateur de confiance du monarque, un protégé de Macron bénéficiant de droits indus. D’aucuns ont attribué à ce terme un sens plus proche de celui qui s’est imposé lors du règne d’Henri III. Des malveillants ou des clairvoyants ? 

N) Néolibéralisme : Doctrine inspirée naguère par les prophètes Friedman et Hayek qui ont jeté les fondements d’une sorte d’Église, caractérisée par le sacrifice rituel des humbles. Macron en est le Grand prêtre de la branche française.

O) Œil : L’une des cibles préférées lors des manifestations populaires. Au total, pas moins de 14 yeux ont été crevés, principalement lors des rassemblements de Gilets jaunes, par l’usage des LBD ! Pour combien de condamnations ? À ce jour, zéro !

PPalourde : Animal dont, si l’on en croit le président, le sens politique égale celui de Muriel Pénicaud, ci-devant ministre du Travail et des Bourdes. / Pognon de dingue : Celui que Macron et son gouvernement mettent dans les aides sociales dont, c’est bien connu, les bénéficiaires se gobergent, certains ayant même l’outrecuidance de fréquenter les Restos du Cœur ! / La Providence : Lycée amiénois jésuite où l’on favorise tout à la fois le rapprochement professeurs-élèves et le mixage des générations.

Q) Quarante-neuf-Trois  : Article bien pratique qui permet à l’exécutif de mettre en œuvre le « en même temps » cher à Macron. Il consiste en un bras d’honneur adressé tout à la fois aux élus de l’opposition – ceux qui « ne sont rien » – et à ses propres députés – ceux qui, de facto, ne sont pas autre chose que des « godillots » aspirant à ne plus l’être mais sommés par ce biais de le rester. C’est qui, le monarque ?

RRue : Élément de voirie qu’il suffit de traverser pour trouver un emploi lorsqu’on est au chômage. / Répression : N’existe pas en France, grâce à une police exemplaire. / Retraites : Un droit des salariés qui avait besoin d’être réformé pour supprimer les « régimes spéciaux » et créer les « régimes spécifiques ». / Riches : Il a beau faire pour tenter de corriger son image, Macron – promoteur de la suppression de l’ISF et de la Flat Tax – en reste le président aux yeux de nos compatriotes. Les Français sont des ingrats ! / Rothschild : C’est dans cette vénérable institution caritative que Macron a pris conscience de la rude condition des banquiers et de la nécessité d’alléger leurs souffrances.

S) Sarkozy : « Macron, c’est moi en mieux ! » aurait dit en privé l’ex-président à talonnettes d’après Le Canard enchaîné. Autrement dit, Macron, c’est Sarkozy en pire pour les Français !

TThuriféraires : Comme tous les personnages souffrant d’un délire mégalomaniaque, Macron n’aime rien tant que la flagornerie de ces gens-là. Où est le mal ? N’a-t-on pas le droit d’apprécier les douceurs ?

U) Ursula : Prénom de la nouvelle présidente de la Commission européenne : Ursula von der Leyen. Macron, sûr de lui comme toujours, pensait avoir mis cette francophile dans sa poche en soutenant sa candidature ; pas de chance, la Teutonne l’a déjà sèchement remis à sa place, notamment sur l’Otan qu’elle juge en tous points « remarquable ».

VVert : Couleur du colorant dont Macron s’est procuré chez Leroy-Merlin un gros pot au rayon « Écologie politique ». Encore faut-il savoir appliquer le produit avec habileté, et la formation de banquier n’y prédispose pas. / Villani  : Candidat dissident à la mairie de Paris que Macron s’est fait fort de ramener au bercail ; pour être virtuel, le bras d’honneur que lui a adressé le médaillé Field n’en a pas moins été spectaculaire.

W) WC  : Sarkozy avait pris en charge le problème des eaux usées de sa belle-mère au Cap Nègre. Rien de tel avec Macron qui n’utilise même pas les lieux d’aisances : il préfère, pour parler trivialement, « chier dans les bottes » des Français, avec une délectation qu’il ne parvient pas à masquer.

XX : Catégorie dans laquelle a été classé le court-métrage du néo-réalisateur Benjamin Griveaux. Ce proche de Macron n’a pas obtenu de César, mais il reste en lice pour le Phallus d’Or 2020.

Y) Young Leader  : Membre d’une coterie de jeunes personnalités françaises et américaines que leur talent prédispose à occuper un poste clef dans leur pays. Macron l’a été, tout comme Hollande. Toutes nos félicitations à ceux qui ont coopté de tels « talents » !

Z) Zéro : En l’occurrence, zéro euro. Tel est le solde du budget que veut consacrer Macron à la gestion des retraites, une fois votée la réforme en cours. L’exécutif ne cesse de mettre en avant les catégories de personnes qui sortiront gagnantes du nouveau système, et d’affirmer en même temps que tous les Français seront bénéficiaires !!! Macron prendrait-ils ses compatriotes pour des imbéciles, incapables de voir le piège à cons que Sa Suffisance leur tend ?

Il se dit que, le temps passant, les anciens présidents recouvrent une popularité qu’ils ont très vite perdue durant leur mandat pour cause d’incurie, d’incompétence ou de mépris du peuple. Qui sait ? peut-être en ira-t-il ainsi pour Macron lorsqu’il aura quitté l’Élysée (le plus tôt serait le mieux !). Il serait toutefois bien hasardeux de miser la moindre somme sur un éventuel rebond de popularité de notre monarque tant il concentre d’inimitié sur sa personne à ce jour. À moins d’aimer les très grosses cotes !

Précédents articles satiriques sur Macron :

Quand Macron répond au questionnaire de Proust (septembre 2019)

Quand Macron régale, les invités trinquent ! (mars 2018)


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • rita rita 4 mars 11:10

    « Hâbleur » Qui a l’habitude de parler beaucoup et de se vanter, qui cherche à donner une haute idée de sa personne !

    Synonymes de hâbleur  smiley

    • Fergus Fergus 4 mars 11:29

      Bonjour, rita

      Quelques-uns de ces qualificatifs collent effectivement très bien à la personne de Macron.


    • gruni gruni 4 mars 13:09

      Bonjour Fergus


      Excellent, ton A à Z Fergus. Du second degré avec de l’humour, n’en déplaise aux Persifleurs du site.

      J’ajoute pour le H) Héritier de Hollande, même si depuis le père a renié son fils adoptif.


      • Fergus Fergus 4 mars 15:35

        Bonjour, gruni

        Merci à toi.
        Oui, Macron est à bien des égards l’« héritier de Hollande », même s’il ne le reconnaît pas et fait même tout pour s’en démarquer.
        Sans Hollande qui lui a mis le pied à l’étrier  et la pusillanimité de l’ex-président, Macron eût assurément échoué à parvenir au sommet. A cet égard, j’aurais pu introduire à la lettre « I » le mot « Ingrat ». smiley


      • gruni gruni 4 mars 17:06

        @dimitrius

        Je ne vais certainement pas leur faire de la publicité, mais vous en connaissez au moins un.


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 mars 19:09

        @ Fergus

        merci pour ce régal et ce tour d’horizon impertinent, et pertinent.


        • Fergus Fergus 4 mars 19:16

          Bonsoir, Olivier

          Merci à toi pour ce détour en Macronie. smiley


        • troletbuse troletbuse 5 mars 10:03

          Pour les lettres P ou T, vous auriez pu mettre autre chose  smiley


          • Fergus Fergus 5 mars 11:20

            Bonjour, troletbuse

            Vous pensez sans doute à Prévenant et Timide ? smiley


          • troletbuse troletbuse 5 mars 13:40

            @Fergus
            Non plutôt à Pésident Des riches et Taré looser  smiley


          • pemile pemile 6 mars 10:17

            @Fergus « Je ne comprends pas bien cette question. »

            C’est juste que les mesures prises par département me laissent perplexe alors qu’une ville d’un département donné peut très bien se trouver à quasi 100km d’une ville du même département et à 10km d’une ville d’un département voisin.

            C’est aussi que cette notion de « c’est loin de chez moi », alors que pas mal de bretons font facilement 100km pour assister à des évènements sportifs ou culturels me rappelle les propos de @sweach il y a deux semaines, qui nous assurait que Wuhan était tellement loin que la probabilité que ça touche la France était quasi nulle.


          • nono le simplet nono le simplet 6 mars 10:24

            @pemile
            la « grande ville » la plus proche de chez est dans une autre région ...


          • pemile pemile 6 mars 10:39

            @nono le simplet

            Salut

            T’as lu qu’hier Arthes parlait de tes gonades ?

            Et au passage, ton combat contre ta vielle amie nicotine ?


          • Fergus Fergus 6 mars 11:38

            @ pemile

            Je mentionne juste les statistiques sanitaires évoquées par Ouest-France, mais évidemment sans douter un instant que des cas seront constatés dans les prochains jours dans toute la région. Il est d’ailleurs probable qu’il y en a d’ores et déjà qui n’ont pas été détectés dans mon département. Ce qui est sûr, c’est que les habitudes n’ont pour l’instant pas été modifiées dans la ville où j’habite. Cela interviendra sans doute lorsque des malades auront été identifiés.

            Pour ce qui est de la distance aux villes importantes : Saint-Malo (35) est à 30 km, Rennes (35) à 55 km, et Saint-Brieuc (22) à 60 km. smiley

            « les propos de @sweach il y a deux semaines, qui nous assurait que Wuhan était tellement loin que la probabilité que ça touche la France était quasi nulle »

            A l’époque de la mondialisation et des échanges entre tous les continents, cette affirmation était tout simplement ridicule. Personne de sérieux n’a d’ailleurs énoncé une telle sottise dans les médias.


          • nono le simplet nono le simplet 6 mars 12:35

            @pemile
            salut,
            hein ? non rien lu de tout ça ... à quoi bon parler des choses qu’on ne connaitra jamais ? smiley
            et pour ce qui est de mon combat, c’est une dure lutte et je suis stabilisé à moins de 25 ... en attendant des jours meilleurs où je pourrais sortir un peu plus de 10 mn sans prendre de la flotte sur la tête ...


          • pemile pemile 6 mars 12:49

            @nono le simplet « c’est une dure lutte »

            Zut, l’effet magique de la promesse de balades champêtres avec ta sympathique voisine fut éphémère smiley


          • nono le simplet nono le simplet 6 mars 13:41

            @pemile
            éphémère ? ah bé non ... mais par le temps qu’il fait, aucune motivation pour aller se promener ... entre le vent et la pluie ... on est en alerte inondations d’ailleurs ... 71 mm depuis le début du mois ...


          • Le Panda BERNARD 6 mars 14:47

            Fergus bonjour,

            L’article dit bien ce qu’il veut dire, à ne pas en douter sans attaquer en bas de la ceinture qui a fait de l’autre une première dame de France ou un président ?

            Ce qui est surprenant c’est la vocation de certains à démolir un article qui semble clair. Il n’y a pas délit sauf erreur de ma part. J’ai posé un commentaire dans l’article de « Drouet » tu y est intervenu, merci si tu veux en prendre connaissance de ma réaction.


            • Fergus Fergus 6 mars 15:30

              Bonjour, BERNARD

              Merci de ton commentaire.
              Je vais retourner prendre connaissance de celui que tu as posté sur l’article de Michel Drouet.


            • Le Panda BERNARD 6 mars 15:53

              @Fergus
              Merci je vais tenter de prouver que l’on pourrait voter aux municipales par Internet et la position du Conseil Constitutionnel à ce sujet.
              Je vais donc tenter de de faire en sorte de savoir si mon article passera ou pas.
              Nous nous laissons bouffer sans réaction avec que nous avons des moyens.
              Merci de me livrer ton point de vue si tu le souhaite.


            • Le Panda BERNARD 6 mars 16:20

              @BERNARD
              erratum :
               sans réaction alors que nous en avons des moyens.
              Merci de me livrer ton point de vue si tu le souhaite.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès