• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’erreur fatale de Mélenchon

L’erreur fatale de Mélenchon

Attention, il ne reste à Mélenchon que quelques jours pour corriger le tir !

Avant la décision de Hollande de ne pas y aller et celle de Macron d'y aller en dehors de la primaire je pensais que la primaire serait un vrai foutoir, qu'elle serait boudée par les électeurs de gauche que Mélenchon avait raison de refuser cette primaire.

Depuis cette nouvelle donne je pense que Mélenchon aurait tout intérêt à se présenter à cette primaire pour trois raisons principales. Je pense même que c'est sa seule chance de prétendre à la présidence.

 

Première raison

La décision de Hollande de ne pas se présenter a plusieurs incidences. Le principal adversaire potentiel disparaît. Son remplacement par Valls est bénéfique aux autres candidats, Valls est mal perçu par la gauche en général, souvenons-nous de sa phrase terrible, ''il y a deux gauches irréconciliables''.

Comment prétendre les réconcilier.

Qui sont les principaux candidats à la primaire de gauche Valls, Montebourg, M.N. Lienemann, B. Hamon, F. de Rugy, J.L. Bennahmias, Filoche, auxquels viendrait peut-être s'ajouter V. Peillon.

Normalement, avec son programme, ses qualités de Tribun, Mélenchon devrait écraser cette primaire.

Ce sondage du mois de septembre, même si on doit se méfier des sondages, est clairement en sa faveur

La tendance est qu'il serait favori car il n'était en septembre menacé que par Hollande, en tant que meilleur candidat de la gauche, loin devant Valls.

Et toute la gauche au vu des résultats devra se réunir derrière lui

 

Deuxième raison

Si il se présente en dehors des primaires, il n'aura qu'un seul adversaire mais de taille Macron Alors là entre un élu de la primaire, Macron et lui, à se partager les votes de la gauche, ce trio rend impossible le fait que la gauche soit présente au second tour, chacun fera autour de 10% des voix. Suicide collectif

 

Troisième raison.

Le programme social de Fillon va être attaqué de toutes parts, le centre déjà prend ses distances, alors si Bayrou se présente, comme il l'avait annoncé au cas où son favori Juppé ne gagnait pas les primaires de droite, alors un boulevard s'ouvre devant Mélenchon, et le deuxième tour lui est presque acquis, et là le vrai duel 

Jean Luc Mélenchon contre Marine Le pen pourrait avoir lieu.

 

 

Aura-t-il cette analyse, ses conseillers réussiront-ils à le convaincre, c'est une question de jours. Je ne vois pas pour lui et pour la gauche d'autre opportunité.

Réponse dans quelques jours.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.06/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

431 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 décembre 2016 09:15

    Alors là, aucune idée.

    Les primaires ne sont pas dans l’esprit de la 5e République qui a une conception « charismatique » du pouvoir (1 homme parle directement aux citoyens).

    JLM a adopté l’esprit de cette élection, ce qui a fait grincer quelques dents au PCF.

    Tout ça c’est de la stratégie à 2 balles on va dire (sauf votre respect) : avant l’heure on ne sait pas, et une fois les résultats connus, « je vous l’avais bien dit » !

    On peut estimer aussi que JLM parviendra hors primaire à étouffer tout le monde.
    Voilà, je ne sais que penser, trop compliqué smiley


    • moderatus moderatus 8 décembre 2016 10:24

      @Olivier Perriet

      Hors primaire, même s’il fait le meilleur score, il sera éliminé .Sa seule chance est de rejoindre les primaires, de les gagner, et là il a une chance d’arriver aux 25% de voix minimum pour accéder au second tour.nécessaire.


    • izarn izarn 8 décembre 2016 12:21

      @Olivier Perriet
      Mélenchon est désormais totalement hors du « PS ».
      Ses options sur l’euro et l’UE font de lui l’ennemi à abattre des « socialos ».
      Les primaires du PS cela veut dire se renier. Et la ce serait sa mort politique...
      C’est un piège grossier.
      Mélenchon veut écraser le PS, pas en devenir le chef avec sa politique européiste catastrophique, voir la Grèce en ce moment.
      Conclusion : Si les gauchos veulent du socialisme, ils n’ont qu’à voter Mélenchon. Point barre.
      Sinon, ce sont des farceurs...
      L’européisme c’est le fascisme cool.


    • tatoucompri tatoucompri 8 décembre 2016 13:28

      @moderatus

      c’est Cambadélis qui vous a payé pour votre article ?


    • Taxicoman Insoumis Donato Di Cesare 8 décembre 2016 14:24

      @moderatus
      Qui vous dit qu’il faudra 25% des voix pour être au second tour ?!

      1/ On ne connait pas encore tous les pions de l’échiquier. On sait que H.Gainno sera candidat et sûrement F.Bayrou, alors...
      2/ En 2002, « le vieux borgne » s’y est retrouvé avec 16.8 %.
      RdV, donc, début février pour en reparler.

    • moderatus moderatus 8 décembre 2016 14:30

      @tatoucompri

      Tatoucompris, vous n’avez rien compris.

      Excusez ,c’était juste pour faire un jeu de mots.

      En réalité je ne comprends pas votre remarque, s’il y a quelqu’un qui ne m’inspire aucune considération c’est bien lui.
      Si vous avez une question précise sur analyse que vous êtres en droit de contester , je vous répondrai.

      Salutations.


    • Alren Alren 8 décembre 2016 14:43

      @moderatus

      Hors primaire, même s’il fait le meilleur score, il sera éliminé

      Oh la la ! Quelle sèche affirmation d’expert !

      En réalité, c’est le contraire, c’est s’il avait le moindre commerce avec les ennemis du peuple qui « tiennent » le PS que les électeurs se sentiraient trahis par JLM. 

      Ceux qui d’ores et déjà sont déterminés à voter pour lui (une sorte d’élite intellectuelle) le feront parce que justement il est en rupture avec cette droite masquée de la rue de Solférino.


    • Gilbert Duroux 8 décembre 2016 15:44

      @moderatus
      Encore faut-il gagner la primaire, qui fonctionne comme un filtre social. Les ouvriers ne votent déjà pas aux « vraies » élections, ce n’est pas pour voter aux primaires. En plus, les primaires ne sont rien d’autre que des courses de petits chevaux où l’on vote pour celui que les médias (avec l’aide des sondeurs) annoncent comme gagnant. On l’a vu la dernière fois, les médias avaient construit la victoire de DSK jusqu’à ce qu’il ait un accident industriel. Il a été remplacé poste pour poste par Hollande, qui était largué mais que les médias ont transformé en successeur naturel de DSK.
      Alexis Corbière, porte-parole de Mélenchon, a écrit un petit ouvrage qui montre pourquoi les primaires sont un piège :
      http://www.marianne.net/alexis-corbiere-les-primaires-sont-papier-tue-mouche-lequel-viennent-se-coller-les-participants


    • Cadoudal Cadoudal 8 décembre 2016 15:54

      @Donato Di Cesare
      On ne connait pas encore tous les pions de l’échiquier.

      Moi j’ai trouvé mon pion, je le pousse, je le pousse...

      Ce père de famille, basé à Casablanca au Maroc, centralien et ingénieur dans le domaine des énergies renouvelables porte déjà la parole de l’UDMF pour faire entendre la VOIX des français de l’étranger et afin de dé-islamiser les débats.
      http://udmf2017.fr/francais-etranger.html


    • Gilbert Duroux 8 décembre 2016 16:01

      @moderatus
      Pourquoi croyez-vous que Cambadélis et les ténors du PS font des pieds et des mains pour que Mélenchon participent à la primaire, s’il a des chances de gagner comme vous dites ? C’est bien évidemment pour l’éliminer. Parce que Mélenchon n’a aucune chance de gagner la primaire organisée par le PS et où les médias dominants et les sondeurs auront un rôle déterminant pour imposer « le bon choix ».
      Il faudrait être bien naïf pour imaginer que même si Mélenchon gagnait la primaire, Valls et Cie se rangeraient derrière lui.


    • Cadoudal Cadoudal 8 décembre 2016 16:13

      @Cadoudal
      Il est en effet grand temps que cesse l’hypocrisie, les musulmans sont idéologiquement bien loin des préoccupations sociétales de la gauche bourgeoise, et pourtant ils votent à plus de 80% à chaque scrutin pour cette gauche LGBTiste..

      Un mec en boubou qui force sa femme à se bâcher et qui vote pour les adeptes des plugs anaux gonflables et du mariage des pédés, ça n’a aucun sens, sinon celui de révéler qui sont les derniers soutiens de cette « gauche »...

      Un candidat musulman asséchera cette gauche immigrationiste et ne fera qu’acter la libanisation du pays...

      La présence au second tour de marine le Pen étant pratiquement acquise, je voterais musulman au premier tour, et pour les législatives, je recommande à la minorité blanche habitant encore les territoires musulmans d’en faire de même...

      L’UDMF à déjà battu EELV à Mantes La Jolie aux régionales et il faut que dans chaque territoire musulman les apparatchiks blancs de la gauche bourgeoise soient éliminés dès le premier tour..


    • leglod 8 décembre 2016 16:22

      @moderatus
      quelle blague, y pas de primaire à gauche, c’est un congrès qui s’annonce, s’il n’y a qu’eux à se déchirer en public, personne à gauche n’ira voter à cette primaire et le gagnant n’aura aucune légitimité et il finira dans les limbes des petits candidats.
      Au contraire de vos propos, Mélenchon a tout à perdre en y allant. Aller débattre avec les traites qui l’ont méprisés pour faire se déplacer les bobos des agglomérations urbaines, Merci, on a déjà donné en 2011. on a vu le résultat.
      La présidentielle est à 2 tours, et si les gens de gauche ne veulent pas d’un duel des droites, c’est à ce moment là dans l’isoloir, qu’il faudra voter en son âme et conscience si on la des valeurs de gauche ancrés en nous. pour moi c’est déjà plié ce sera Mélenchon.


    • Croa Croa 8 décembre 2016 18:44

      À Alren «  c’est s’il avait le moindre commerce avec les ennemis du peuple qui « tiennent » le PS que les électeurs se sentiraient trahis par JLM.  »
      *
      Exactement et MOI LE PREMIER ! smiley
      -
      (Mais ça n’arrivera pas, j’ai confiance !)


    • Dzan 8 décembre 2016 19:00

      @Cadoudal

      On a tout compris
      Cadoudal, né à Brec’h le 1er janvier 1771 et mort guillotiné le 25 juin 1804 à Paris, est un général chouan, maréchal de France à titre posthume, commandant de l’Armée catholique et royale de Bretagne.


    • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 8 décembre 2016 09:32

      La primaire du PS ne fait que mettre au jour les symptômes caractéristiques de la phase terminale d’un processus de dégradation entamé depuis longtemps. La candidature de Peillon qui ne le mènera nulle part est un de ces signes révélateurs.. Cette primaire est n’est qu’un prétexte pour les ténors du PS d’exprimer tout ce qu’ils n’ont jamais pu exprimer depuis le naufrage de Jospin. La ligne du parti qui prévalait jusqu’à aujourd’hui était que, pour éviter une répétition de 2002, les différences ne devaient pas être mises sur la place publique afin d’éviter une nouvelle dispersion des énergies. Hollande a été le père de cette stratégie, et son échec, ainsi que l’élimination probable de la gauche du deuxième tour en 2017 comme en 2002, a mis fin à la « discipline » imposée par l’appareil. Maintenant, toutes les voix veulent se faire entendre, et Peillon, qui avait était silencieux depuis deux ans, vient de retrouver l’usage de la parole parole.

      Ces primaires ne sont pas les primaires de la gauche, amis un congrès extraordinaire du PS.

      Mélenchon ne peut pas courir deux lièvres à la fois. S’il rejoignait cette foire à la brocante, il perdrait tout le crédit qu’ila précieusement épargné auprès des électeurs orphelins du PC. Il n’a rien à perdre rester indépendant, mais il n’est pas sûr qu’il ait quelque chose à gagner dans ce scrutin pourri.


      • leypanou 8 décembre 2016 09:57

        @Jeussey de Sourcesûre
        La candidature de Peillon qui ne le mènera nulle part est un de ces signes révélateurs..  : d’après Nicole Bricq ainsi que d’autres, ce sont F Hollande et M Aubry qui l’ont poussé à se présenter, pour affaiblir M Valls.
        Voilà quelqu’un qui, après avoir été giclé du gouvernement, avait dit qu’il allait rester « en dehors », et qui, du jour au lendemain, trouve des raisons pour se lancer, cela ne peut être que coup politique. Lui personnellement, il a autant de poids politique que Sylvia Pinel, seulement pour la galerie.


      • moderatus moderatus 8 décembre 2016 10:21

        @Jeussey de Sourcesûre

        Bonjour,
         A quoi lui servirait son crédit, Il serait éliminé et de loin dès le premier tour, comme Valls et Macron

        Mon analyse est confortée par les derniers sondages

        La gauche « tripolarisée » échouerait au premier tour


        Dans l’hypothèse où, après la primaire, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron et Manuel Valls restaient dans la course et s’affrontaient au premier tour, Valls recueillerait 13% des suffrages contre 14% pour ses deux concurrents respectifs.


        sondage BVA-Salesforce pour la presse régionale et Orange diffusé ce mercredi,


      • izarn izarn 8 décembre 2016 12:27

        @leypanou
        Je crois qu’au PS ils ont acté la défaite totale, imposée par Hollande : Pas meme le premier tour. Comme en 2002.
        Les primaires ne sont qu’une bataille pour faire surgir le grand manitou pour 2022.
        Circulez, il y a rien à voir.
        Si vous etes de gauche, votez Mélenchon.
        N’allez pas voter aux primaires socialistes : Ca sert à rien du tout.
        La daube totale...


      • Gasty Gasty 8 décembre 2016 14:32

        @moderatus

        Les primaires de Bonnet blanc viennent d’avoir lieu, aujourd’hui ce sont les primaires de Blanc bonnet.

        Si le PS voulait vraiment que la gauche revienne au pouvoir, il devrait comme le PCF se rallier à Mélenchon. Ce n’est pas à Mélenchon qu’appartient cette responsabilité.


      • moderatus moderatus 8 décembre 2016 14:47

        @Gasty

        s’il refuse le combat des primaires il perd

        si il gagne les primaires les autres seraient obligés de se rallier à lui.

        C’est un pari difficile, mais le seul qui soit gagnant.


      • Gilbert Duroux 8 décembre 2016 16:17

        @moderatus
        Quels sens, ça aurait, un Valls rallié à Mélenchon ? C’est n’importe quoi !


      • Gasty Gasty 8 décembre 2016 17:36

        @moderatus

        Je comprend bien votre raisonnement mais comment pouvoir imaginer pour la circonstance de cette primaire que la clique qui compose actuellement le PS soit encore de gauche. Je dirais même que si le PS veut retrouver sa place à gauche, qu’il se rallie à Mélenchon. Et puis deux primaire de droite...ou du Président sortant est-ce bien utile.


      • moderatus moderatus 8 décembre 2016 18:21

        @Gasty

        Votre argentation se tient mais plus je lis de positions plus je me rends compte que le but n’est pas de gagner l’élection, mais la recomposition de la gauche, le rendez vous est pour dans 5 ans .

        Mon étude était

        comment Mélenchon peut être au deuxième tour.

        personne ne me donne la solution .
        On a donc intégré le fait que la gauche soit absente de cette élection et que
        Valls Macron Mélenchon se battent pour récupérer les lambeaux de la gauche et essaient de la reconstruire.

        Si le projet est celui ci OK


      • capobianco 8 décembre 2016 18:24

        @izarn
        ++++++++++++++++++++++++

        J’espère que ces soi-disant dirigeants « socialistes » vont prendre une vraie déculottée.


      • Croa Croa 8 décembre 2016 18:56

        @izarn,
        Pas seulement « Si vous etes de gauche » !
        vu qu’au delà de la « gauche »,
        - Si vous êtes un véritable écologiste, votez Mélanchon !
        - Si vous êtes indépendantiste (pour une réforme de l’UE ou pour quitter l’UE), votez Mélanchon !
        - Si vous êtes démocrate (pour une nouvelle République vraiment démocratique), votez Mélanchon !
        *
        Bref, presque tous les français bien informés, devraient voter Mélanchon !  smiley


      • Dzan 8 décembre 2016 19:03

        @moderatus

        Les sondages ? Fillon 12er, L’agité de Neuilly, V.I.R.E !


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 décembre 2016 08:30

        @Croa
        Si vous êtes indépendantiste (pour une réforme de l’UE ou pour quitter l’UE), votez Mélanchon  !

        Commencez par vous renseigner sur la stratégie de Mélenchon...

        Nulle part il n’est question de sortir de l’ UE, mais de « Sauver l’ Europe ».


        - « On veut rester dans une nouvelle Europe refondée »
        - « La France, sans sortir, désobéira aux Traités »
        - « La France proposera aux autres pays de négocier d’autres Traités »
        - « S’ils ne sont pas d’accord, ils nous mettrons dehors, et prendront la responsabilité de l’éclatement de l’ UE ».

        Pourquoi mettraient-ils la France dehors, alors quelle est un des principaux contributeurs au budget de l’ UE, et qu’en la faisant condamner par le Cour de Justice européenne pour viol des Traités, cela peut rapporter des millions et des millions d’euros au budget de l’ UE ?

      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 10 décembre 2016 02:19

        @Fifi Brind_acier
        « L’Europe, on la change ou on la quitte. »
         On la change, comment ? C’est le Plan A : en renégociant les traités, ce que Hollande avait promis avant d’être élu et qu’il a « oublié » de faire ensuite. Cette négociation doit conduire à rendre la souveraineté rendue aux Etats. Si ce n’est pas possible, ce qui es probable, on la quitte (plan B).
        On la quitte, seuls ou avec d’autres, selon le plan B dont l’application est très précise.

        De toutes façons, s’il faut choisir entre l’union européenne et la souveraineté des Français, c’est la souveraineté qui l’emportera. Alors, en fin de compte ? l’Europe, on la quitte. C’est compris ?
        difficile et un Mélenchon seul n’y parviendra pas, malgré sa forte personnalité et la puissance de sa détermination, même avec ses amis. Le peuple devra agir aussi et ne pas rester dans ses charentaises à regarder la télé. Vous voulez la démocratie ? Alors, il faudra vous bouger. Vous voulez la souveraineté dans les choix politiques, économiques, sociaux, internationaux ? Là, encore il faudra vous bouger ... hé oui, comme en 36. Rien n’est jamais figé en politique.


      • Inquiet 8 décembre 2016 09:34

        A cours terme vous avez peut être raison, mais au vu de ses discours anti-compromission on l’imagine mal se dédire.

        De plus, ses opposants (à Mélenchon) n’ont eu de cesse de lui rappeler son appel à élire Hollande au 2ème tour de l’élection présidentielle de 2012 et en définitive d’être un rabatteur du PS.

        Faire ça, consisterait à admettre cela de facto.


        • moderatus moderatus 8 décembre 2016 10:26

          @Inquiet

          C’est le seul moyen d’avoir la Gauche au second tour.

          Mélenchon est un tribun hors pair et a du charisme, aux primaires il devrait nettement distancer ses concurrents.


        • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 8 décembre 2016 10:53

          @moderatus

          de quelle « gauche » parlez-vous ?

          Le vrai problème est là : quatre ans de mandat d’un président et de gouvernements PS ont montré que ce parti n’est pas à gauche et usurpe son appellation de « socialiste », héritage d’un passé trahi et re-trahi.

          Fillon a peut-être un profil réac-catho, mais fondamentalement, son mouvement défend les mêmes intérêts (MEDEF - CRIF) que le PS charlie-bobos. Le clivage entretenu se fait sur des phénomènes de société (mariage pour tous, etc...) et pas sur des analyses politiques (injustices sociales, redistribution des richesses).

          Parler de « la gauche » est une imposture, point barre.

          Il existe le FN, les LR, le PS et des courants informels de sensibilité vraiment progressiste s’exprimant à travers des organisations qui n’arrivent plus à se faire entendre après trop de compromissions ou de renoncements. Les concepts de « gauche » et de « droite » ne sont plus pertinents pour décrire le paysage politique.

        • moderatus moderatus 8 décembre 2016 11:00

          @Jeussey de Sourcesûre

          Je parle de la Gauche de Mélenchon , qui contraindrait les autres à le suivre en gagnant la primaire.
          Le vrai danger Hollande ayant déserté heureusement.


        • rogal 8 décembre 2016 15:50

          @Jeussey de Sourcesûre
          « héritage d’un passé trahi et re-trahi. »
          Allons jusqu’à dire trahi (Mitt’), re-trahi (Joss’) et re-re-trahi (Holl’).


        • Alpo47 Alpo47 8 décembre 2016 09:42

          Si JLM est vraiment « hors PS » et « anti-système » , il n’a absolument RIEN à faire dans cette primaire.
          S’y associer, ce serait rentrer dans le rang. Il est factuel de dire que JLM a déjà trahi une fois ses électeurs en les rabattant sur Hollande, cette deuxième trahison l’achèverait définitivement.


          • moderatus moderatus 8 décembre 2016 10:30

            @Alpo47

            Si il suit votre ligne, il sera éliminé comme Le ganant de la primaire et Macron.

            La dispertion des voix sur 3 candidats est suicidaire.

            La gauche « tripolarisée » échouerait au premier tour

            La gauche « tripolarisée » échouerait au premier tour

            Dans l’hypothèse où, après la primaire, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron et Manuel Valls restaient dans la course et s’affrontaient au premier tour, Valls recueillerait 13% des suffrages contre 14% pour ses deux concurrents respectifs.


            sondage BVA-Salesforce pour la presse régionale et Orange diffusé ce mercredi,


          • Alpo47 Alpo47 8 décembre 2016 11:09

            @moderatus

            Aucune personne qui est SINCEREMENT « à gauche » ne peut plus voter pour Valls ou Macron.

            Evidemment seulement si être de gauche, c’est encore vouloir construire une société plus solidaire, humaine ... car c’est à l’opposé de ce qu’on fait et veulent continuer de faire les deux précédents. Montebourg est une « baudruche » trop gonflée, Hamon ne fait pas le poids, il ne reste donc que Melenchon pour le peuple de gauche.

            Evidemment, s’il s’agit juste, et comme dans le passé, de vouloir battre le représentant de la méchante droite, n’importe quel guignolo fera l’affaire.

            Et c’est ce que vont nous présenter les médias, un « affrontement » entre LR et PS. Qui y croit encore ?


          • moderatus moderatus 8 décembre 2016 12:00

            @Alpo47

            Malheureusement ,on ne peut faire de la politique qu’avec de bons sentiments.La morale et la politique ne font pas bon ménage, le choix consiste à essayer de choisir les moins menteurs dans l’idéologie qui vous convient. Choix pas facile.

            En aucun cas dans la configuration actuelle l’affrontement ne pourra être LR PS
            les médias prévoient FN LR

            A moins comme je le suggère que Mélenchon ne se présente à la primaire et la gagne.


          • Laulau Laulau 8 décembre 2016 12:41

            @Alpo47
            JLM a déjà trahi une fois ses électeurs en les rabattant sur Hollande

            Je vous rappelle qu’au second tour, il n’y a que deux candidats. Pour qui appeler à voter ? Qu’aurait du faire Mélenchon pour vous satisfaire ? Voter Sarkozy ?


          • Alpo47 Alpo47 8 décembre 2016 15:07

            @Laulau

            S’abstenir.


          • Gilbert Duroux 8 décembre 2016 15:49

            @Alpo47
            Je ne vois pas comment vous pouvez dire que Mélenchon a trahi ses électeurs en appelant à voter Hollande. Auriez-vous oublié que nous sommes dans un système d’élection au scrutin majoritaire à deux tours. Dans ce type de scrutin, au premier tour on choisit, au deuxième on élimine. IL N’Y A PAS D’AUTRE CHOIX. Auriez-vous voulu que Mélenchon appelle à voter Sarkozy ? Dites-le, alors. Parce que tout autre choix qu’appeler à voter Hollande, quoi qu’il en coûte, revenait à voter pour Sarkozy.
            Et vous-même, avez-vous voté Sarkozy ? Ou vous êtes-vous abstenu (ce qui revenait à favoriser Sarkozy) ?


          • Gilbert Duroux 8 décembre 2016 15:51

            @Alpo47
            S’abstenir revient à voter Sarkozy. Vous avez donc voté Sarkozy, c’est pas plus malin que de voter pour Hollande.


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 décembre 2016 19:04

            @Gilbert Duroux
            Ce n’est pas tant qu’il ait appelé à voter Hollande qui pose problème, que le fait qu’il avait une semaine pour négocier un engagement important de la part de Hollande.
            Il n’a rien négocié du tout... , et n’a rien obtenu du tout !


          • PiXels PiXels 8 décembre 2016 20:17

            @Alpo47


            je l’écris d’autant plus tranquillement qu’au second tour en 2012 j’ai pensé comme vous et suis resté à la maison...
            Ce n’était probablement pas le « calcul » de Mélenchon mais à bien y réfléchir le « soutien » à Hollande que j’ai combattu au 1er tour a eu au moins une conséquence positive :
            un grand nombre de « gogos » qui persistaient à considérer que le PS était un parti « de gauche » ont, je pense (j’espère) un peu revu leur position « grâce » à l’election de Mimolette et surtout « grâce » aux 5 années que nous venons de vivre !

          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 décembre 2016 21:29

            @Tall
            On parle de 2012, faites un effort pour suivre...


          • Durand Durand 8 décembre 2016 22:08

            @Fifi Brind_acier


            « Ce n’est pas tant qu’il ait appelé à voter Hollande qui pose problème, que le fait qu’il avait une semaine pour négocier un engagement important de la part de Hollande.
            Il n’a rien négocié du tout »


            
Je pense que Tall a raison... 

            Qu’aurait bien pu négocier JLM sur le plan politique, puisque de toute manière, c’est l’Europe qui décide de tout ? En 2012 c’était déjà très clair pour lui. La crise grecque a fini de le déciller... Et pas seulement lui... MLP a aussi beaucoup appris depuis 2012. Ne pas oublier qu’ils sont députés européens... Ils ont pu voir tout ça de l’intérieur. Et précisément, à l’intérieur les choses sont beaucoup plus évidentes encore... *

            Il a obtenu le max qu’il pouvait obtenir en nous débarrassant de Sarko et il ne s’est pas exposé à partager le bilan de hollande... Si c’était prémédité, il a eu raison... On a peut-être affaire à un début de résurrection de la gauche réaliste... 

            Et s’il faisait dans les 50% contre MLP au second tour, pourquoi pas un gouvernement d’union nationale ? Ce serait leur intérêt à l’une comme à l’autre et avant tout le notre...



            *L’Union Européenne vue de l’intérieur par un dissident de SYRIZA...



             




          • Antoine 8 décembre 2016 23:41

            @moderatus
            Pourquoi le candidat du PS ne se retirerait pas ? tout simplement.

            La primaire affiche une myriade de candidats sans programme et il boycotte les 2 seuls candidats de Gauche, Gérard Filoche et Pierre Laroutourou, les empêchant de se présenter.
            Un candidat PS avec un programme clair est déjà en campagne, Macron.

          • leglod 9 décembre 2016 00:34

            @moderatus

            Mais ou vous voyez une gauche tripolarisé, Macron est centre droit, Le PS centre gauche. La gauche est représenté par Le programme de la France insoumise. Et cette France insoumise ne souhaite pas voir son porte parole, se présenter à cette primaire. Le CHANGEMENT à gauche, C’EST MAINTENANT.


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 décembre 2016 07:13

            @Durand
            S’il n’y avait rien à négocier, pourquoi Mélenchon a-t-il fait croire que le poids de ses 4,5 millions électeurs allait peser sur les décisions de Hollande ?
            Vous avez écouté ses explications ?


          • capobianco 9 décembre 2016 07:37

            @Fifi Brind_acier

            https://www.youtube.com/watch?v=MaU1o3Su-rk
            Il est trop fort ! Quel homme, ses prédictions, son bilan, ses adhérents, sa femme, ses enfants.......... Cela me rappelle une scène des « tonton flingueurs » sur ceux qui osent tout....


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 décembre 2016 08:34

            @capobianco
            Ne rigolez pas trop, les médias commencent à s’intéresser à l’ UPR, bientôt vous rigolerez moins...


          • capobianco 9 décembre 2016 19:39

            @Fifi Brind_acier
            Encore une blague ? Combien d’adhésion aujourd’hui ? Trop fort votre gourou. Je ne lasse pas de vous proposer cette vidéo, j’espère que vous l’avez regardée et ...toujours amoureuse ?


          • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 10 décembre 2016 03:03

            @Alpo47
             
             Il est factuel de dire que Mélenchon a appelé à voter au 2ème tour pour Hollande, mais il n’est pas factuel que c’était une trahison. Ce jour-là, il fallait se débarrasser de Sarko, sa mégalomanie, sa brutalité et la violence de sa politique de droite. C’est pour cette raison uniquement, que JLM a pris cette position. Souvenez-vous, le choix était simple : Hollande ou Sarko.

            Il a appelé, bien à contre coeur, à voter Hollande en précisant que c’était « sans conditions ». De nombreux électeurs n’ont pas compris, en fait il voulait dire par là qu’il n’avait rien négocié avec Hollande car rien n’était négociable avec le secrétaire du PS et qu’il ne voulait pas entrer dans un accord sur son programme, modifié ou non, puisque ce programme était inacceptable pour lui d’une façon générale. Il ne voulait pas non plus entraîner ses électeurs dans un arrangement aussi comprometteur. D’ailleurs, Hollande lui a fait quelques promesses de lui-même lorsqu’ils se sont séparés, promesses qu’il n’a bien sûr pas tenues comme s’en doutait JLM. Quand on négocie avec quelqu’un, on reconnaît que c’est bien quelqu’un avec qui on peut négocier et avec lequel on peut avoir quand même quelques points communs ou de possibles accords.

            Par contre, je dois reconnaître que j’espérais que les militants et élus du PS auraient assez de force et de conviction pour peser sur les décisions de Hollande. Là, j’ai été très déçue.


          • binnemaya 8 décembre 2016 09:43

            Mais bien sur on va vous croire.
            Tous les participants à ce Congrès du PS qui est déjà mort son complètement discrédité car ils sont solidaires des actes de trahison effectué par Hollande depuis 2012 ;
            Il n’y a qu’un seul Homme de Gauche ayant une chance de réussite c’est Mélenchon donc pas besionde choisir les autres ont vendu leur âme,leur éthique enfin pour les rares qui en avait une.


            • Etbendidon 8 décembre 2016 10:08

              Bonjour moderatus
              Valls, Montebourg, M.N. Lienemann, B. Hamon, F. de Rugy, J.L. Bennahmias, Filoche, auxquels viendrait peut-être s’ajouter V. Peillon.
              Et vous voudriez que notre Merluche vienne se coltiner avec cette pétaudière de guignols ?
              - Valls et ses mimiques de facho (lire le livre d’emmanuel ratier : le vrai visage de VALLS)
              - Benet Anon
              - La marchande de poissons Line...
              - les rigolos non ex-écolos Rugy et bentoutou
              - Filochard
               smiley
              Et last but not least l’ex ministre de l’EN l’impayable PEILLON chantre de la laicite qui placait ses gosses dans une école confessionnelle privée juive !
              Non, non non le PS doit disparaitre de la scène politicarde et se recnostruire en différents bidules
              Macron et Mélenchon ont bien raison de laisser tomber tous ces clowns
              DU BALAI


              • moderatus moderatus 8 décembre 2016 10:42

                @Etbendidon

                Bonjour

                très bien, on met en avant ses rancœurs et ses états d’âme , et un renonce à la présidentielle, ou un seul objectif, GAGNER et alors on va aux primaires et on botte le cul aux autres prétendants.
                Il n’y a pas d’autres options

                Les chiffre sont têtus

                Toute la gauche pèse autour de 40% de l’électorat environ.

                Si trois candidats de poids comme JLM, Macron et Valls doivent se partager les voix sans compter un candidat parasite qui pourrait s’ajouter, vous êtes loin des 25% minimum de MLP et Fillon.

                Il n’y a pas d’autre option, accepter la primaire et la gagner, et après rassembler toutes les voix de gauche, en se coalisant contre Macron

                Si vous voyez une autre probabilité, je suis preneur

                Salutations


              • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 8 décembre 2016 10:58

                @moderatus

                « Toute la gauche pèse autour de 40% de l’électorat environ. »

                Mon instit disait : on ne peut pas additionner des carottes et des choux !

              • moderatus moderatus 8 décembre 2016 11:02

                @Jeussey de Sourcesûre

                Mais les carottes et les choux ne voteraient pas Fillon quand même


              • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 8 décembre 2016 11:11

                @moderatus

                Non !
                Ils iraient peut-être à la pêche aux moules !

              • Le paysan hystérique Le paysan hystérique 8 décembre 2016 15:32

                @moderatus

                M. Moderatus, sans vouloir vous offensez, vous basez votre réflexion sur la base des sondages. En tant normal cela peu s’avérer exact, mais après le Brexit et l’élection de M. Trump, le référendum Italien, etc, je pense que cette élection est imprévisible en France. Si le mouvement des plaques tectoniques politique anime la France, je pense que le duel MLP-JLM auras bien lieu en France indépendamment des structures établis. Mais ce n’est que l’humble ’sondage’ d’un Québécois, donc ne vous y fiez pas trop, mais faites confiance aux Français !

                Bien à vous !


              • Antoine 8 décembre 2016 23:51

                @moderatus

                Oui que le candidat PS se retire, tout simplement.

              • vesjem vesjem 8 décembre 2016 10:16

                @ moderatus
                stratégiquement, tu as tout-à-fait raison ; mais il a peu de probabilité de passer devant fillon au premier tour , tant ses casseroles alourdies par celles du ps sont pesantes et bien connues (franc-mac, désistement, mittérandien etc...)


                • moderatus moderatus 8 décembre 2016 11:07

                  @vesjem

                  Je pense que la possibilité existe.

                  Filon va être attaqué de toutes parts sur son programme, notamment son programme social.
                  le centre fait la gueule, Bayrou peut se présenter.

                  Fillon va se retrouver coincé

                  soit il édulcore son programme et perd en crédibilité

                  soit il le maintient, et beaucoup d’électeurs vont se détourner de lui.

                  Mélenchon n’a plus que quelques jours pour saisir cette opportunité.


                • vesjem vesjem 8 décembre 2016 10:22

                  l’idéal, dans cette prochaine élection, serait qu’aux législatives il n’y ait aucune majorité ;
                  cela rendrait la fonction présidentielle moins monarchique, au profit du parlement , et ainsi apporterait un peu de démocratie dans les débats, les compromis et les votes


                  • devphil devphil 8 décembre 2016 11:01
                    Totalement erroné comme analyse sur Melenchon

                    Comme cela il sera éliminé des primaires et du premier tour de l’élection présidentielle par une franche de la population.

                    Bien sûr il devra soutenir le candidat issu de la primaire , c’est la règle implicite .

                    Melenchon est soutenu par le PCF et il n’a rien à faire aux primaires.

                    Il en va surement pas aller vers cette mascarade de primaire de la gauche 

                    Quand le pédalo coule ce n’est certainement pas le moment de monter à bord.

                    Et pourquoi pas des primaires de droite avec le FN , avec Dupont Aignan ???

                    Philippe

                    • moderatus moderatus 8 décembre 2016 11:14

                      @devphil

                      La seule certitude mathématique, est que si Mélenchon ne va pas aux primaires et ne la gagne pas ,

                      aucun candidat de gauche ne sera au second tour.

                      Si vous estimez que c’est très bien de se présenter en étant certain d’être battu, sous prétexte que

                      que la primaire est une mascarade, ce serait pour lui un manque de lucidité et de détermination.

                      Quel est le plus important les idées qu’il porte et qu’il veut faire triompher ou ses états d’âme.

                      La politique est un combat dur et cruel, pas un exercice de fleurettiste.


                    • moderatus moderatus 8 décembre 2016 11:34

                      @Tall

                      Bonjour Tall

                      On va compter ensemble si vous voulez

                      si il y a trois candidats le vainqueur de la primaire, Macron , JLM

                      ils auront à se partager les votes de la gauche ,environ 40% des voix

                      Aucun ne pourra approcher les 25% que vont atteindre MLP et Fillon

                      Si Mélenchon gagne la primaire

                      il n’ aurait plus que lui et Macron

                      Lui avec les perdants de la primaire derrière lui a des chances d’atteindre les 25%

                      J’ai étudié toutes les autre hypothèses et n’en ai pas trouvé de possible.

                      Cordiales salutations.

                      La gauche « tripolarisée » échouerait au premier tour


                      Dans l’hypothèse où, après la primaire, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron et Manuel Valls restaient dans la course et s’affrontaient au premier tour, Valls recueillerait 13% des suffrages contre 14% pour ses deux concurrents respectifs.


                      sondage BVA-Salesforce pour la presse régionale et Orange diffusé ce mercredi,


                    • Laulau Laulau 8 décembre 2016 12:47

                      @devphil
                      Quand le pédalo coule ce n’est certainement pas le moment de monter à bord.

                      Excellent ! C’est drôle et tout à fait juste.


                    • moderatus moderatus 8 décembre 2016 14:36

                      @Tall

                      Notre conclusion peut être identique , mais les moyens pour y arriver diffèrent.

                      je persiste à croire que si il y a 3 participants de gauche à la présidentielle c’est joué d’avance et que le duel sera MLP Fillon.


                    • Gilbert Duroux 8 décembre 2016 15:56

                      @moderatus
                      L’enjeu n’est pas la présidentielle, qui sera perdue par la gauche, quoi qu’il arrive. L’enjeu est la recomposition à gauche. Il faut que Mélenchon soit devant le candidat du PS. Ce qui n’aurait pas pu arriver lors d’une primaire contrôlée par l’appareil du PS, pipotée par les médias dominants et les sondeurs.


                    • moderatus moderatus 8 décembre 2016 18:29

                      @Gilbert Duroux

                      Tout à fait d’accord avec vous, si le projet n’est plus la présidentielles ce qui a l’air d’être la cas.

                      ils se battent pour récupérer les lambeaux de la gauche pour être présent dans 5 ans.OK !

                      Mon propos était différent

                      quel était la solution pour avoir Mélenchon au second tour.

                      J’ai envoyé un mail à Mélenchon pour avoir son avis ; J’attends une réponse . J’aimerai bien avoir sa vérité.


                    • alinea alinea 8 décembre 2016 19:07

                      @Tall
                      Il se peut que Le Pen perde des voix qui retourneront à Fillon, auquel cas nous aurions Mélenchon/Fillon ! mais, à mon sens, cela ne changera pas l’incertitude du résultat final puisque, dans un cas, les voix de la fausse gauche molle iront à Fillon, dans l’autre les voix de la droite iront à Le Pen !! ( j’adore m’amuser à ce genre de pronostic !! si je gagne, je jouerai aux courses !!)


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 décembre 2016 19:14

                      @devphil
                      C’est plus compliqué. Les militants communistes soutiennent Mélenchon, mais pas les dirigeants du PCF, qui eux lorgnent vers Montebourg, qui essaye de profiter de de la pagaille en cours...


                    • PiXels PiXels 8 décembre 2016 20:37

                      @Tall

                      Bonjour
                      Je ne suis pas d’accord avec TOUT ce que vous écrivez...
                      Mais j’adore la façon dont vous l’écrivez !

                      Cet art de la synthèse, de la vulgarisation (ce n’est pas un « gros mot » , au contraire) le tout mixé à la sauce d’un « humour » que vous seul ici maintenez à un tel niveau...

                      Votre talent est indéniable.

                      Ça faisant un certain temps que j’avais envie de vous le dire.... c’est fait !

                      Par contre, ne vous y trompez pas :
                      je ne suce pas !



                    • alinea alinea 8 décembre 2016 21:08

                      @Tall
                      Des casaques à la toque, des outsiders aux toquards, c’est littéralement jubilatoire !
                      merci pour ce bon morceau !!


                    • devphil devphil 9 décembre 2016 11:58

                      @moderatus


                      Les votes ne sont pas des équations mathématiques et nous ne sommes pas des machines à voter.

                      J’entend dire que 40 % des voix de gauche ne fait pas 13 % à 14 % pour chacun !

                      Et même si je reprend ce mode de calcul alors 
                      FF > MLP et FF + MLP > JLM + EM + EV alors j’obtiens comme résultat FF 

                      Avec ce type de non raisonnement , c’est prendre les Français pour des moutons sans cerveau !

                      Philippe 

                    • moderatus moderatus 9 décembre 2016 16:47

                      @devphil

                      Les intentions de vote sont aléatoires et ne sont pas mathématiques,mais je pense que les analyses sur les votes elles sont pleines d’enseignements.
                      Toutes les analyses sur les dernier votes donnent

                      -Un électorat de droite à 60%
                      -Un électorat de gauche à 40%
                      à partir de là il est possible de voir suivant le nombre de prétendants de droite et de gauche crédibles, quel sera environ leur potentiiel.

                      Les Français ne seront pas des moutons si ils font fonctionner leur cerveau fonction des possibilités et non de leurs désirs.


                    • moderatus moderatus 9 décembre 2016 20:51

                      @Tall

                      LIBERATION

                      Mélenchon à la primaire : pourquoi il a tout à y gagner

                      Libération me donne raison

                      Monteboursg peut se présenter à la primaire sans perdre son âme et en pouvant gagner sa place au deuxième tour.

                      « Arnaud Montebourg, lui-même candidat déclaré à la primaire mais qui a fait savoir mardi qu’il ne faudrait pas compter sur lui pour battre la campagne pour quelqu’un d’autre que sa pomme.

                      Si Mélenchon adoptait la même doctrine, ce serait déjà un sacré pas vers le rassemblement pour faire barrage au retour de la droite au pouvoir. »


                    • devphil devphil 10 décembre 2016 08:02

                      @moderatus


                      Je comprend partiellement votre raisonnement.

                      Mais il ne faut pas confondre premier tour et primaire.

                      Le risque pour Melenchon est de ne pas accéder au premier tour de la présidentielle , d’être rayé des listes par des manœuvres de parti.

                      Car faire pencher la balance pour un candidat avec 4 Millions d’élections ( référence à la primaire de la droite ) est plus facile que pour un premier tour où plus d’électeur se présente.

                      Nous avons vu que de telles manœuvres sont largement possible avec la droite.

                      Entre le vote de primaire pour le candidat et le vote stratégique de rejet ou de faire passer le meilleur à battre candidat par le camp adverse , cela devient non plus du vote mais de la schizophrénie électorale.

                      Je rappelle que le modem n’a pas participé aux primaires de la droite , ni le FN.

                      Le but de la primaire est de choisir le meilleur candidat pour un parti et non pas de créer une écurie réduite droite et gauche pour le premier tour des présidentielles car cela revient à faire le premier tour avec les primaires.

                      Philippe

                       

                    • moderatus moderatus 10 décembre 2016 09:13

                      @devphil

                      "Le but de la primaire est de choisir le meilleur candidat pour un parti et non pas de créer une écurie réduite droite et gauche pour le premier tour des présidentielles car cela revient à faire le premier tour avec les primaires."

                      Le problème c’est que les primaires ouvertes sont une magouille diabolique.
                      En réalité les primaires sont un tour pour les présidentielles, La gauche et lle FN qui ont voté aux primaires de droite, n’ont pas voté pour leur candidat préféré, mais pour éliminer un candidat du parti adverse . d’ou la surprise Fillon et l’élimination de Sarkozy qui en cas de primaire fermée était sur d’être élu. C’est une présidentielle à plusieurs tours.

                      Dans ce contexte la participation aux primaires est essentielle car elle va déterminer la participation au premier tour.

                      il faut une écurie réduite.


                      LIBERATION

                      Mélenchon à la primaire : pourquoi il a tout à y gagner

                      Libération me donne raison

                      Monteboursg peut se présenter à la primaire sans perdre son âme et en pouvant gagner sa place au deuxième tour.

                      « Arnaud Montebourg, lui-même candidat déclaré à la primaire mais qui a fait savoir mardi qu’il ne faudrait pas compter sur lui pour battre la campagne pour quelqu’un d’autre que sa pomme.

                      Si Mélenchon adoptait la même doctrine, ce serait déjà un sacré pas vers le rassemblement pour faire barrage au retour de la droite au pouvoir. »



                    • cevennevive cevennevive 8 décembre 2016 11:01

                      Bonjour moderatus,


                      Statistiquement et après réflexion, vous avez raison. Les chiffres parlent...

                      Mais je vois mal JL Mélenchon, de la « France insoumise », se confronter, répondre et mettre à mal le discours de ces « soumis » par excellence que sont Vals et consort.

                      J’ai du mal à imaginer les débats télévisés qui présideraient à un tel « rassemblement » d’égos...

                      Dommage, car c’est le seul moyen, à mon avis, d’avoir un « bon » candidat de gauche, de la vraie gauche.

                      Par contre, vous avez oublié le PC qui semble se rallier, en principe, à JL Mélenchon et qui serait certainement opposé à cela. Il faut dire que le PC est une « machine à perdre » et à faire perdre, depuis des années.

                      Dommage aussi...

                      Bien à vous.


                      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 8 décembre 2016 11:15

                        @cevennevive

                        personne n’est propriétaire des voix des électeurs
                        ces tripatouillages spéculatifs sur des segments obsolètes n’a aucun sens
                        les générations d’électeurs se renouvellent 
                        et le comportement des électeurs évoluent
                        les organismes de sondages ont fait la preuve soit de leur incompétence soit de leur véritable fonction d’outils de manipulation.

                      • moderatus moderatus 8 décembre 2016 11:27

                        @cevennevive

                        Bonjour, votre analyse est pertinente, sa position poserait de nombreuses difficulté, Mais dans les débats télévisés je pense que Mélenchon survolerait cette joute oratoire et ce débat d’idées.

                        Si l’insoumis vient pour battre les soumis, c’est tout gagnant .

                        j’ai examiné toutes les hypothèses. La Dérobade de Hollande crédibilise la primaire, et la présence de Macron mine le terrain de ceux qui se présentent en dehors.

                        ces paramètres m’ont fait changer d’avis,car j’étais pour une candidature de Mélenchon en dehors des primaires,
                        Avec cette nouvelle donne la seule chance pour JLM est de gagner la primaire.

                        Dans les commentaires jusqu’à présent personne ne m’a indiqué une autre stratégie pour être au second tour.
                        Moi personnellement je n’en ai trouvé aucune autre.

                        Et le but pour JLM est de gagner non ?

                        Très cordialement.


                      • moderatus moderatus 8 décembre 2016 11:42

                        @Jeussey de Sourcesûre

                        c’est certain qu’incompétence et manipulation ont té l’apanage des instituts de sondage

                        ces derniers temps.

                        Les marges d’erreurs et les sondages orientés sont possible, mais les marges d’erreur ne sont pas le mêmes entre des primaires ou n’importe qui peut s’immicer dans le camp des autres, et des présidentielles, ou là les électeurs sont bien identifiés au premier tour.

                        Mais dans ce cas précis qui quesoit le vainqueur de la primaire de gauche, le fait qu’il soit trois ténors à se présenter c’est l’impossibilité mathématique d’être au second tour.

                        La gauche « tripolarisée » échouerait au premier tour


                        Dans l’hypothèse où, après la primaire, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron et Manuel Valls restaient dans la course et s’affrontaient au premier tour, Valls recueillerait 13% des suffrages contre 14% pour ses deux concurrents respectifs.


                        sondage BVA-Salesforce pour la presse régionale et Orange diffusé ce mercredi,


                      • alinea alinea 8 décembre 2016 11:44

                        @Jeussey de Sourcesûre
                        Vous m’ôtez les mots de la bouche !!


                      • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 8 décembre 2016 11:48

                        @alinea

                         smiley smiley smiley

                      • Rik.D Rik.D 8 décembre 2016 12:06

                        @moderatus


                        Bonjour,

                        « Dans les commentaires jusqu’à présent personne ne m’a indiqué une autre stratégie pour être au second tour.
                        Moi personnellement je n’en ai trouvé aucune autre. »

                        Votre hypothèse repose sur beaucoup trop d’inconnues, et si Melenchon participe a la primaire du PS, il perd en cohérence et de facto une partie de ces insoumis.
                        Et même dans votre config Vals + Macron + les petits (verts, PRG, etc), il peut très bien faire 20 points.

                        Rappelez-vous 2002 : Chirac 19.80 et Le Pen 16.80.

                      • moderatus moderatus 8 décembre 2016 12:39

                        @Rik.D

                        Bonjour,

                        bien sur il y a des inconnues, mais une chose est certaine, si Mélenchon ne rentre pas à la primaire, ils seront trois à se partager les électeurs de gauche 40%

                        Impossible pour l’un d’eux d’approcher les 25% nécessaires,
                        Si ils ne sont plus que deux , c’est jouable.


                      • pemile pemile 8 décembre 2016 12:46

                        @moderatus « Impossible pour l’un d’eux d’approcher les 25% nécessaires, »

                        Mais comment êtes vous sûr que ce plancher que vous fixez à 25% soit bien le score atteint par Fillon et MLP ? Estimé sur la base de quelles candidatures totales au 1er tour ?


                      • moderatus moderatus 8 décembre 2016 14:42

                        @pemile

                        Le score de MLP est pratiquement connu d’avance, elle a une base d"électeurs acquis d’avance au premier tour. Elle est la seule candidate dans son parti.

                        En ce qui concerne Fillon , c’est plus aléatoire, car il y a les cenrtistes et les divers droites, et si Bayrou se présente, c’est le maillon faible qui pourrait céder en faveur de Mélenchon, si ils ne sont que deux à gauche, c’est à dire impérativement si Mélenchon prend part à la primaire.

                        Tout autre hypothèse pour moi conduirait à imaginer la quadrature du cercle


                      • jeanVidales jeanVidales 8 décembre 2016 16:09

                        @moderatus
                        « Le score de MLP est pratiquement connu d’avance » Ça je ne crois pas. Au-delà du faite que je pense qu’elle soit largement surestimé dans les sondages (elle aurait gagné 3 millions d’électeur en 5 ans ? En ne faisant rien ?), il y a des dissension au FN. Par exemple ménard a annoncé préférer voter Fillon pour l’instant.
                        Fillon, avec sa ligne catho-tradi, va siphonner le FN comme Sarkozy en 2007 où le FN était tombé à 10%. Je ne dis pas que ce sera son score en 2017, j’en sais rien. Par contre ce que je dis, c’est qu’il suffira
                        de faire au moins 20% (pour Mélenchon, Valls, Macron) pour avoir de sérieuse chance de passer devant le FN au second tour.

                        Et donc pas besoin pour Mélenchon, ni Macron de se mouiller dans la primaire du PS.


                      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 8 décembre 2016 20:31

                        @Tall et Modératus,

                        Un canasson comme Mélenchon ne va certainement pas disputer son Derby avec les balletringues, les tocards, les brassicants et les bidets de la rue Solférino ?

                        Il va driver tout seul, dans un grand élan en ligne droite, crinière et naseaux au vent !

                        Maintenant, qui va-t-il trouver en tête du peloton pour le triomphe ? Une haridelle, un bourricot ; un roussin, une carne, un bidet ?

                        A mon avis, vu ce qui sort du haras, il aura toutes ses chances.


                      • alinea alinea 8 décembre 2016 20:34

                        @Nicole Cheverney
                         smiley ! Excellent !!


                      • moderatus moderatus 8 décembre 2016 20:43

                        @Tall

                        Ne jouez jamais aux courses , vous allez vous retrouver à poil.

                        ce n’est pas que le pur sang soit mauvais, au contraire il est très bon , mais il n’a pas pris le départ de la bonne course. 


                      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 8 décembre 2016 22:05

                        @Tall

                        D’après le dernier Paris-Turff , les sélectionnés au départ seraient tous choisis selon l’Oute-crossingue ! Méthode dite sans consanguinité, et sur le Paddok, avant la course,on remarque que l’arrière-train est un peu trop lourd pour affronter le terrain . Il y a bien le Yearling d’un an, mais c’est son pas qui cloche : en alternance, gauche-droite. On peut compter aussi sur le départ d’un Top Weight, le numéro 2, un PS (pur sang) mais avec de gros doutes sur le Pedigree, un handicap sérieux,, les deux pattes avant plus lentes au trot que les pattes arrières au galop, caractériel ombrageux, mais grâce aux oeillères, il ne s’écarte pas de la corde.
                        Reste le vieux favori, un canasson sur le retour qui regimbe et refuse de rentrer dans le rang, mais risque bien de les coiffer au poteau.


                      • Antoine 8 décembre 2016 23:56

                        @moderatus
                        Oui, le but de la France Insoumise est de gagner.

                        La seule solution est une grande mobilisation citoyenne pour que le PS ne présente pas de candidat.

                      • Eric F Eric F 9 décembre 2016 14:26

                        @Antoine
                        « grande mobilisation citoyenne pour que le PS ne présente pas de candidat » vous y croyez une seule seconde ? Si l’on voulait cela, il faudrait une primaire de gauche élargie ...donc participer à la primaire.


                      • zygzornifle zygzornifle 8 décembre 2016 11:14

                        La primaire ..... lol... dépenser 1€ pour cette brochettes de parasites moi qui suis un sans dent retraité sous le seuil de pauvreté .... Ces trous duc n’ont jamais donnés un centimes pour moi et ceux dans mon cas, au contraire ils m’ont ratissés qu’ils soient de droite ou de gauche, qu’ils aillent tous se faire faire ce qu’ils ont l’habitude de se faire faire.....


                        • Etbendidon 8 décembre 2016 11:29

                          Moderatus il y a une donnée que vous avez complètement oublié
                          C’est que les gens de droite vont rendre la monnaie à ceux de gauche qui ont voté à leur primaire
                          * allez jeter un oeil sur le forum de Bd Voltaire acquis à MLP
                          Ils sélectionneront le plus mauvais candidat pour faire face à leur égérie Marine
                          Des Fergougousses de droite en sorte
                           smiley
                          Et Mélenchon est un sérieux client qu’ils élimineraient d’office
                          Ces élections vont etre folles folles folles
                           smiley


                          • moderatus moderatus 8 décembre 2016 12:06

                            @Etbendidon

                            Bonjour,

                            Je ne suis pas sur que cette donnée se vérifie, je crois que les primaires de gauche ne dépasseront pas un million.

                            les droites sont dans le contexte actuel sures que la gauche ne sera pas au second tour.
                            il ne vont pas dépenser de l’argent inutilement.

                            Je prends les paris, on se
                            recontacte à la fin des primaires.

                            Salutations


                          • rogal 8 décembre 2016 16:00

                            Vous croyez beaucoup aux chiffres, moderatus. Pourquoi donc ?


                          • moderatus moderatus 8 décembre 2016 18:35

                            @rogal

                            Il y a des chiffres simples
                            Que pèse la droite aujourd’hui 60%
                            la gauche 40%

                            pour figurer au second tour il faut plus de 20%

                            La gauche avec trois concurrents Impossible

                            la seule façon d’en éliminer un que Mélenchon ou Macron se présente à la primaire. CGFD

                            maintenant si la bataille est la recomposition de la gauche pour dans 5 ans c’est une autre tactique qui a l’air de primer.


                          • capobianco 8 décembre 2016 11:31

                            La stratégie de la droite ps est d’essayer de coincer Mélenchon et de l’empêcher de se présenter tant leur défaite est évidente. Que vous participiez à cela est votre affaire mais vous perdez votre temps. Vos sondages pour justifier votre analyse relèvent de la même tactique dérisoire.

                            Ni le ps, ni macron ne sont « de gauche » et ils feront tout justement pour empêcher la gauche de gagner.

                             Laissez les électeurs décider et arrêtez de nous amuser avec vos « primaires » . 


                            • moderatus moderatus 8 décembre 2016 14:44

                              @capobianco

                              Sauf si Mélenchon les prend à leur propre piège et gagne les primaires.


                            • capobianco 8 décembre 2016 19:01

                              @moderatus
                              Comme vous le dites la participation à cette mascarade sera faible. Deux raisons ;

                               _la non participation de la majorité des insoumis devant ce que nous considérerions comme un ralliement (personne ne peut croire à une telle trahison)

                              _la désertion très probable de très nombreux électeurs du ps

                              De fait le ps compte sur la mobilisation totale des bobos du ps trop contents d’éliminer la gauche avant même le premier tour des présidentielles. Le piège du ps c’est vous qui en faites la promotion me semble-t-il. Vous pouvez aligner tous vos chiffres, ils ne résistent pas à la réalité qui fait que le ps va couler et que les insoumis ne se feront plus avoir n’ayant aucun intérêt dans cette affaire. Qu’ils aillent voir leurs allies de fait ; les npa, lo et upr entre autres diviseurs.

                              Je me demande réellement pour qui vous roulez depuis que j’ai lu vos commentaires sur Ségolène Royal..... 


                            • Antoine 9 décembre 2016 00:19

                              @moderatus
                              Vous pensez que les organisateurs de la primaire sont des démocrates.

                              C’est faux. Ils ont éliminé Pierre Laroutourrou, Marie Noëlle Lineman et demain Gérard Filoche.
                              Ensuite, par une campagne fallacieuse, ils dégommeront Montebourg et le tour est joué.

                              Une primaire démocratique de la gauche et du centre, oui.

                              Des magouilles où même des alliés comme EELV et les radicaux de gauche ne se présentent pas, c’est n’importe quoi.
                              Une réunion de lancement sans les candidats et avec une salle à moitié vide...
                              C’est triste car le PS est un grand parti qu’une minorité est en train de saborder.

                            • Sparker Sparker 8 décembre 2016 11:43

                              Laissez tomber avec les primaires et vos à priori sur les résultats. Vous ne maîtrisez rien surtout sur cette élection.
                              Et si vous n’avez pas compris la position de Mélenchon sur le nouvel élan démocratique qu’il tente d’initier, intéressez vous y de plus près.
                              La logique partisane à fait place à une logique de mouvement la plus horizontale possible. On est plus du tout dans la même dynamique si tant est qu’il y en ai encore une dans les primaires du ps.
                              C’est de l’ancienne soupe que vous nous proposez et on en veut plus.
                              Et votre ton péremptoire sur les résultats, fondés sur les sondages du jour, si c’est pas de l’enfumage que vous tentez...
                              Vous vous ennuyez à la retraite ?


                              • moderatus moderatus 8 décembre 2016 12:15

                                @Sparker

                                Dénigrer sans analyser ni évaluer les options ne fait avancer ni le débat ni la réflexion .je vais vous donner une analyse mathématique que j’ai envoyé à un autre intervenant .

                                Si vous pouvez contester cette analyse, je lirai vos arguments avec plaisir.

                                On va compter ensemble si vous voulez

                                si il y a trois candidats le vainqueur de la primaire, Macron , JLM

                                ils auront à se partager les votes de la gauche ,environ 40% des voix

                                Aucun ne pourra approcher les 25% que vont atteindre MLP et Fillon

                                Si Mélenchon gagne la primaire

                                il n’ aurait plus que lui et Macron

                                Lui avec les perdants de la primaire derrière lui a des chances d’atteindre les 25%

                                J’ai étudié toutes les autre hypothèses et n’en ai pas trouvé de possible.

                                Salutations


                              • Sparker Sparker 8 décembre 2016 12:40

                                @moderatus
                                Je ne dénigre rien, bien moins que vous en tous cas, mais je pense plutôt que vous n’avez rien compris au mouvement de la france insoumise, c’est tout.


                              • moderatus moderatus 8 décembre 2016 14:57

                                @Sparker

                                Je vous parie que si la gauche se présente au premier tour avec trois candidats elle est absente du deuxième tour, c’est une vérité mathématique incontournable.

                                La France insoumise dans ce cas de figure sera incapable d’approcher le pourcentage lui permettant d’être au second tour.

                                Dites moi quelle solution autre que la mienne permettrait de n’avoir que deux candidats à gauche. ?

                                Vous qui avez compris ,expliquez moi.


                              • Sparker Sparker 8 décembre 2016 11:45

                                « L’erreur fatale »
                                Moderatus corrige Mélenchon qui n’a pas tout compris !!!! on se demande qui est l’erreur...


                                • jeanVidales jeanVidales 8 décembre 2016 12:11

                                  Bonjour moderatus,

                                  Il ne faut pas confondre primaire de la gauche et primaire du PS. Si Mélenchon a bien une chance d’être au second tour, en revanche il n’a aucune chance de gagner la primaire du PS. Je m’explique : ce n’est pas le peuple de gauche qui vote a cette primaire mais les militants socialistes. Et les derniers militants socialistes qui n’ont pas rendu leur carte vote Hollande/Valls.
                                  Ensuite, parmi ces militants, ce n’est pas n’importe qui qui se déplace pour voter. Comme pour la primaire de 2011 ou pour la primaire de la droite, ce sont les catégories supérieurs et les militants agés qui se déplace. Et pour qui vote la gauche caviar ? Hollande/Valls.
                                  Enfin, la gauche du PS est divisé. Mélenchon devrait rassemblé (ou plus certainement affronté) d’abord Montebourg, Lienemann, Hamon, et Filoche avant même d’espérer pouvoir affronter la droite du PS.
                                  C’est ce qui me fait dire que Mélenchon est bien le meilleur candidat de gauche, mais qu’il est impossible qu’il gagne la primaire du PS. Et c’est fait exprès, bien entendu.

                                  Pour finir, un mot sur Macron, je pense qu’il ne faut pas en avoir peur. Il y a une chose qui m’a frappé dans les sondages ses derniers mois : en comparant les sondages avec et sans Macron, le score de Mélenchon ne bouge pas du tout. Les électeurs de Macron se dispersait entre Hollande/Valls et Juppé (il y a quelque mois c’était Juppé). Macron n’est pas de gauche et ne concurrence absolument pas Mélenchon. Macron n’est qu’un autre adversaire de droite a combattre comme Fillon, c’est tout.


                                  • Laulau Laulau 8 décembre 2016 12:59

                                    @jeanVidales
                                    C’est ce qui me fait dire que Mélenchon est bien le meilleur candidat de gauche, mais qu’il est impossible qu’il gagne la primaire du PS. Et c’est fait exprès, bien entendu.

                                    Si ça n’était pas « fait exprès » , les Dany le marron, Cambadelis, Valls et compagnie ne l’appellerait pas à se présenter. Le système de la primaire est un modèle de fausse démocratie calqué sur le modèle des USA. Il permet de sélectionner les candidats de façon à ce que les électeurs n’aient le choix qu’entre « bonnet blanc et blanc bonnet » comme disait Duclos.


                                  • tatoucompri tatoucompri 8 décembre 2016 13:15

                                    @jeanVidales
                                    Oui exactement : Macron prend juste la place de Bayrou c’est à dire 9% maxi....
                                    et encore il va lui falloir ses signatures.....
                                    Macron existe pour le moment seulement grâce aux médias...


                                  • alinea alinea 8 décembre 2016 13:49

                                    @Laulau
                                    Qu’ils fassent des primaires au sein de leur parti pour savoir lequel d’entre eux se présentera, on s’en fiche, mais les primaires ouvertes, quelle saloperie attrape couillons !!


                                  • moderatus moderatus 8 décembre 2016 15:00

                                    @jeanVidales

                                    « ce n’est pas le peuple de gauche qui vote a cette primaire mais les militants socialistes. »

                                    Vous donnez vous même la solution,

                                     il faut empêcher un militant socialiste de gagner la primaire, et que ce soit un représentant du peuple de gauche.


                                  • jeanVidales jeanVidales 8 décembre 2016 16:19

                                    @moderatus
                                    Vous propsez donc de mobiliser les militants de gauche pour aller voter à une primaire (PS) qui n’est pas la leur ?
                                    Dans ce cas, pourquoi n’a t-on pas pensé à faire élire Mélenchon à la primaire de l’UMP ?


                                  • capobianco 8 décembre 2016 19:15

                                    @moderatus
                                    Les insoumis n’iraient jamais voter ( en plus 1€) à cette mascarade même si votre hypothèse absurde ( participation de Mélenchon) arrivait. Arrêtez de nous prendre pour de moutons, Mélenchon s’appuie sur tous ceux qui le soutiennent et sa stratégie c’est justement de ne pas être pollué par des partis discrédités.

                                    Votre souhait me paraît plus un espoir de voir le notre d’espoir se dissoudre avec la disparition du ps.


                                  • Elliot Elliot 8 décembre 2016 12:11

                                    Cette hypothèse sacrifie l’éthique à la politique politicienne sur la foi de sondages dont on a pu voir récemment ce qu’ils valaient.

                                    Et l’apolitisme ou sa version partisane grotesque se nourrissent de toutes ces transgressions qui aboutissent à ce que certains, comme Gribouille, se jettent à l’eau frontiste pour échapper à la pluie.

                                     
                                    Mélenchon n’a pas un parcours linéaire, ce qui plaide plutôt en faveur de son esprit critique ( il conserve son affection à l’homme Mitterrand mais a abandonné de facto le mitterrandisme qui portait en germe le PS actuel qui en est, qu’on le veuille ou non, le monstrueux avatar ).

                                    Il a rompu avec la ligne officielle du PS non pas en jouant les frondeurs effarouchés qu’un sucre d’orge tient en laisse mais en quittant ce parti pour une improbable aventure.
                                    En conséquence Mélenchon, malgré les préventions qu’il peut faire naître, représente une alternative au PS en capilotade et non une simple alternance à l’intérieur de « ce cadavre à la renverse « selon l’expression BHLienne qui ne sort pas que des lieux communs pontifiants.

                                    On n’additionne pas les tendances sondagières : il n’y a aucune chance pour qu’un électeur convaincu par Macron et sa ligne bayro-juppéiste se laisse convaincre par Mélenchon qui défend un projet tout à fait différent voire opposé.

                                    De même ceux qui seraient séduits par Valls le seraient pour des mauvaises raisons selon les critères mélenchonistes.
                                    Et de toute manière, quand bien même Macron lui-même appellerait, dans un moment d’égarement ou d’opportunisme, à se rassembler derrière le candidat de la France insoumise, beaucoup de ceux qui le suivent ne s’y résoudraient pas.

                                    Si Mélenchon doit se qualifier pour le second tour, il ne peut compter que sur lui-même et sur l’élan mobilisateur qu’il est le seul à pouvoir faire naître dans la population. Sans compromissions !

                                    On sort d’une présidentielle gagnée par une Gauche croupion : il semblerait toujours d’après les sondages que l’expérience a été ratée, alors basta !

                                    L’erreur fatale serait de sacrifier l’avenir.


                                    • Albert123 8 décembre 2016 12:14

                                      Après 2007 et sa ridicule intervention à Henin Baumon, après 2012 et son appel malheureux à voter Hollande, Mélenchon serait surtout bien aviser de ne surtout pas participer aux primaires des gauchistes et d’arrêter de jouer à toutes ces mises en scène sociétalistes qui n’ont rien de socialistes. 


                                      De toute façon les pleureuses Lienemann et Filoche occupent déjà cette place au PS.

                                      Faire la chasse au FN c’était surtout faire la chasse aux électeurs du FN (et donc heurter un électorat qu’il aurait pu séduire).

                                      Appeler à voter Hollande c’était juste montrer son allégeance au pire d’entre tous.

                                      et aujourd’hui participer aux primaires coulerait définitivement toute la crédibilité (déjà bien amochée) d’un Melenchon (encore 1 fois instrumentalisé par les sondages ce qui rendra encore plus douloureux le réveil)

                                      On connait par ailleurs la mentalité bien pourrie des gauchistes / démocrates et le traitement qu’a subi un Bernie Sanders lors des primaires démocrates aux US.

                                      Pour être crédible aujourd’hui il faut surtout fuir ce parti de vendus, de collabos et de détraqués.




                                      • alinea alinea 8 décembre 2016 13:53

                                        @Albert123
                                        Vous avez votre vocabulaire à vous, et votre propres lacunes sur ce qui s’est passé !!


                                      • Albert123 8 décembre 2016 14:32

                                        @alinea

                                        cool, vous aviez un truc à me dire sinon ?



                                      • Cadoudal Cadoudal 8 décembre 2016 16:22

                                        @Albert123
                                        Tu pourrais pas comprendre de toute façon..

                                        L’avenir Magrébin et tout et tout, c’est pas de ton niveau, et c’est tant mieux c’est pas à toi qu’il cause Mélenchon..


                                      • Marignan Marignan 8 décembre 2016 12:45

                                        il me semble qu’il est préférable pour Mélenchon de jouer le ralliement d’un PS en perdition à sa cause à lui après les primaires (du PS) plutôt que de se rallier, lui, à un tel esquif, avant même d’avoir combattu.
                                        Valls comme Macron sont des candidats de droite bien identifiés comme tels par les électeurs, ils prendront des voix à Fillon, pas à Mélenchon. A lui de s’entendre éventuellement avec le vainqueur (Montebourg ?) du PS pour la dernière ligne droite ensuite ou bien à faire cavalier seul (à gauche) si Valls l’emportait. Situation où à l’élection présidentielle Mélenchon devancerait sans doute Valls au premier tour. Au final, c’est bien Valls le problème à « gauche », pas Mélenchon.


                                        • moderatus moderatus 8 décembre 2016 15:06

                                          @Marignan

                                          Vous faites un doux rêve, un Valls se rallier à Mélenchon si Valls gagne la primaire ? il ne faut même pas y songer une seconde.

                                           IL faut aller le battre avant sur son terrain pour qu’il ne présente pas .

                                          Mèlenchon n’est pas le problème, il peut être la solution.


                                        • jeanVidales jeanVidales 8 décembre 2016 16:25

                                          @moderatus
                                          D’ailleurs, si Mélenchon gagnait la primaire du PS, Valls se présenterai quand même. Il y a même un doute que Valls ne se présente pas à la primaire du PS.


                                        • moderatus moderatus 8 décembre 2016 16:37

                                          @jeanVidales

                                          IL y a des règles minimum pour les primaires, Si Valls était battu il ne pourrait se présenter, et aurait-il la folie de le faire qu’il serait désavoué par toutes les tendances de la gauche.
                                          il pourrait à la limite ne pas participer activement à la campagne de Mélenchon, mais son pouvoir de nuisance s’arrêterait là.


                                        • capobianco 8 décembre 2016 19:23

                                          @moderatus
                                          Valls participerait activement à faire battre Mélenchon, ouvrez les yeux bon sang ! Ah vous les socialistes toujours dans la diversion.


                                        • Enabomber Enabomber 8 décembre 2016 12:55

                                          C’est l’héritière qui aimerait bien qu’il se présente à la primaire. Ça lui permettrait de récupérer une bonne partie du vote purement protestataire qui ne va sûrement pas voter pour le candidat adoubé par le PS.


                                          • tatoucompri tatoucompri 8 décembre 2016 13:05

                                            Vous semblez oublier que les chiffres racontent n’importe quoi ces derniers temps !!

                                            Non je ne pense pas que Mélenchon et la France Insoumise aient leur place dans la primaire des socialos ....faudrait tout de même pas mélanger les torchons et les serviettes !!

                                            Si la mauvaise idée lui venait de céder a la tentation de la primaire et des chiffres (on voit bien ce qui est arrivé à ceux qui ont fait confiance aux chiffre ces derniers mois.) non seulement il risquerait de perdre la primaire et en même temps il y perdrait sa crédibilité et nombreux de ses électeurs potentiels....

                                            Je fais parti de ceux, et nous sommes nombreux, qui ne voterai pas pour lui s’il était allié aux socialos....et se présenter à la primaire c’est s’allier à eux !

                                            Ne vous inquiétez pas ! : Mélanchon sera second, juste devant Fion et le ps !!


                                            • michel-angelo michel-angelo 8 décembre 2016 13:05

                                              Sortir un sondage de septembre, pour une élection de 2017, pourquoi pas... mais alors le faire de façon dynamique et penser évolution des votes.

                                              A mon avis, comme en 2012 à la même époque, les sondages actuels mettent LPen trop haut, et Mélenchon trop bas par rapport au résultat final. Le Pen car les sondages ont peur de se tromper et la surévaluent dans leur tripatouillage statistique, Mélenchon car il n’a pas la surface médiatique de la châtelaine de Montretout dans les médias, en tout cas avant que ne commence réellement la campagne.

                                              Pour Fillon, je pense qu’il va baisser quand les français vont comprendre leur douleur en lisant son programme. Je rappelle que c’est la droite qui l’a élu à la primaire, pas tous les français.

                                              Macron n’est là que pour se désister et appeler à voter Valls s’il gagne la primaire et ainsi avoir un poste de premier ministre. Je rappelle que le ni droite ni gauche, Bayrou a montré que cela ne marche pas en France. Macron va baisser et même passer sous les 10% si Valls gagne la primaire, ce qui a des chances d’arriver. Mais Valls, même candidat du PS, ne va pas enthousiasmer les foules.

                                              Je pense que le 1er tour se jouera dans un mouchoir de poche et que La France Insoumise peut créer la surprise.


                                              • moderatus moderatus 8 décembre 2016 15:14

                                                @michel-angelo

                                                J’ai sorti comme vous dites un sondage de septembre pour montrer la place de Hollande et combien son retrait ouvrait de possibilités

                                                Le problème c’est que on fait passer ses souhaits pour des réalités sans examiner les possibilités réelles , on va dans le mur. les vœux pieux ont peu de chance de se réaliser

                                                Je vous redonne des chiffres que j’ai déjà donné. La lucidité et le réalisme font qu’on ne peut les ignorer

                                                Les chiffre sont têtus

                                                Toute la gauche pèse autour de 40% de l’électorat environ.

                                                Si trois candidats de poids comme JLM, Macron et Valls doivent se partager les voix sans compter un candidat parasite qui pourrait s’ajouter, vous êtes loin des 25% minimum de MLP et Fillon.

                                                Il n’y a pas d’autre option, accepter la primaire et la gagner, et après rassembler toutes les voix de gauche, en se coalisant contre Macron


                                              • michel-angelo michel-angelo 8 décembre 2016 15:29

                                                @moderatus
                                                Et moi je vous redis que Fillon et Le Pen ne seront pas autour de 25% mais plutôt de 20%. Et que Mélenchon ne sera pas autour de 15% mais plutôt de 20%. Et que cela mérite que l’on se batte pour cela, sans perdre son âme.


                                              • michel-angelo michel-angelo 8 décembre 2016 15:38

                                                @moderatus

                                                En janvier 2012, LPen avait 21,5% d’intentions de vote et à fait 16% à l’élection.

                                                En janvier 2012, JLM avait 6,5% d’intentions de vote et à fait 13,5% à l’élection.

                                                Dans les derniers sondages de décembre, 1/3 des sondés ne savent pas pour qui ils vont voter.

                                                Arrêtez avec votre piège des primaires SVP.


                                              • moderatus moderatus 8 décembre 2016 16:21

                                                @michel-angelo

                                                Bonjour,

                                                tous les chiffres démentent vos hypothèses

                                                La droite qui a une réserve de 60% serait a 20%pour MLP et 20% Fillon

                                                et La gauche avec une réserve DE 40%% donnerait PLUS de 20% à Mélenchon

                                                 avec la concurrence de Macron et de Valls ou un autre

                                                Vous y croyez vraiment ?

                                                votre position interdit à la gauche d’être présente au second tour.


                                              • jeanVidales jeanVidales 8 décembre 2016 16:30

                                                @moderatus
                                                Hé ben 20% MLP, 20% Fillon, 20% Macron = 60% pour la droite
                                                20% pour Mélenchon, 20% Valls = 40% pour la gauche

                                                Même avec vos chiffres tout le monde à ses chances !


                                              • moderatus moderatus 8 décembre 2016 16:31

                                                @michel-angelo

                                                Le vrais chiffres

                                                aux présidentielles de 2012 premier tour.

                                                Les résultats du premier tour de la présidentielle 2012

                                                François Hollande (PS) : 28,63%
                                                Nicolas Sarkozy (UMP) : 27,18%
                                                Marine Le Pen (FN) : 17,9%
                                                Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) : 11,10%

                                                Si on observe en plus la progression du FN grâce la politique de Hollande 24% aux Européennes
                                                27% aux régionales,
                                                vos pronostics explosent en vol.

                                                Soyez lucide, si Mélenchon ne se présente pas et ne gagne pas la primaire , afin de n’être opposé qu’à Macron seulement

                                                AUCUNE CHANCE


                                              • moderatus moderatus 8 décembre 2016 16:40

                                                @jeanVidales

                                                Vous plaisantez, Macron se présente pour la gauche et aura le voix d’une certaine ’gauche’ hollandaise.


                                              • michel-angelo michel-angelo 8 décembre 2016 22:20

                                                @moderatus

                                                Les chiffres que j’ai donné son ceux du dernier sondage avant l’élection. Au temps pour moi.

                                                Les sondages surévaluent toujours LP avant les présidentielles Pour les raisons expliquées plus haut. En 2011, ils l’a disaient en tête du 1er tour avec 23%. Ils sous-évalue JLM.

                                                http://www.lefigaro.fr/politique/2011/03/05/01002-20110305ARTFIG00385-2012-un-sondage-donne-le-pen-en-tete-du-1er-tour.php

                                                https://sondages2012.files.wordpress.com/2012/04/indicateur-agrc3a9gc3a9-sondages-1er-tour-prc3a9sidentielle-2012.png

                                                Votre raisonnement ne prend pas en compte les centristes, ni le fait que des électeurs peuvent voter à droite à une élection, et ensuite à gauche. Vous n’imaginez pas non plus que les abstentionnistes décident de voter.

                                                Votre raisonnement est figé sur le dernier sondage paru.


                                              • agent ananas agent ananas 8 décembre 2016 13:21

                                                L’erreur fatale de Mélenchon vient de son vote pour une intervention en Libye en 2011 qui est une énorme tâche indélébile sur son CV et qui a aliéné de nombreux anti-impérialistes à gauche et chez les indépendants.
                                                Les conséquences de la guerre en Libye (destruction du pays le plus développé d’Afrique, déstabilisation du Sahel, immigration de masse, terrorisme) et qui s’est métastasé en Syrie, en dit long sur sa capacité d’analyse et son jugement et le disqualifient d’être président.


                                                • michel-angelo michel-angelo 8 décembre 2016 13:37

                                                  @agent ananas

                                                  Ah la désinformation ! Elle ne concerne pas que les médias inféodés au lobby communautaire...

                                                  Pour être clair, Mélenchon a voté pour l’intervention de l’ONU en Libye. Mais il s’est opposé à l’intervention de l’OTAN qui a eu lieu au final.

                                                  http://www.humanite.fr/23_03_2011-libye-déclaration-de-jean-luc-mélenchon-pg-468493

                                                  Libye : déclaration de Jean-Luc Mélenchon (PG)
                                                  Mercredi, 23 Mars, 2011
                                                  Humanite.fr

                                                  L’ONU, rien que l’ONU, toute l’ONU

                                                  L’OTAN, dont je condamne l’existence et dont je souhaite que la France se retire, n’a rien à faire en Libye. La résolution 1973 de l’ONU concernant la Libye doit être fidèlement appliquée. Son objet est clairement délimité. Il s’agit de mettre en place une zone d’exclusion aérienne, actuellement effective, pour protéger les civils libyens. La résolution 1973 n’a pas d’autre objectif et exclut clairement toute autre intervention militaire.

                                                  Le Conseil de Sécurité de l’ONU dispose d’un organe militaire chargé de mettre en œuvre ses décisions, le comité d’Etat-major établi par l’article 47 de la Charte de l’ONU. C’est à lui et à lui seul de piloter les opérations. Le respect du strict périmètre de cette résolution est la condition de sa pérennité. Faute de quoi dans les heures qui viennent, l’intervention changeant de signification, l’accord international qui a permis l’absence de veto au sein du Conseil de Sécurité, sera remis en cause. Pour ma part, comme beaucoup de ceux qui ont approuvé la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne, je ne soutiendrai pas davantage que par le passé une nouvelle guerre de l’OTAN.
                                                  Dès lors, c’est le moment de constater la faute qu’a été le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN et la nomination d’officiers français dans la chaine de commandement que dirigent les Nord-américains. La pression qui s’exerce pour imposer la présence de l’OTAN dans l’action en Libye ne correspond à aucune nécessité militaire pour les Français. Elle signale seulement l’avilissement de ceux qui s’y soumettent, leur perte d’indépendance. Elle rappelle le caractère impérial de cette alliance belliciste dirigée par les Etats Unis d’Amérique. La sortie de l’OTAN et le retrait de l’aventure sans principe en Afghanistan figurent au même agenda que la ferme volonté d’empêcher cette organisation de prendre la direction d’une opération dont nous attendons seulement qu’elle protège la révolution populaire en Libye.


                                                • Sparker Sparker 8 décembre 2016 13:40

                                                  @agent ananas
                                                  Arrêter de vous bercer, vous ne vous rendez pas compte de la dynamique de la france insoumise et cette histoire de libye je ne suis pas sur que ce soit si évident que vous le dites.
                                                  Mais il est sur que ça n’aura aucune incidence face aux réalités défenduent par la FI. Et il ne veut pas être président il veut être le pivot vers la 6ème république, populaire, citoyenne.
                                                  Prenez le temps de vous intéresser à la démarche, vous y trouverez votre compte.


                                                • Croa Croa 8 décembre 2016 19:13

                                                  À agent ananas,
                                                  Tu ne fais jamais d’erreur toi ? L’important est de savoir reconnaître ses erreurs (tous n’en sont pas capables JLM si !)
                                                  *
                                                  À propos de la situation internationale je trouve que JLM est l’un des moins mauvais candidats déclarés. Il est même nettement meilleur que les autres si on ne considère que les candidats médiatisés.


                                                • agent ananas agent ananas 9 décembre 2016 00:44

                                                  @michel-angelo
                                                  Merci pour la déclaration de Mélenchon... Prenez vous la peine de lire ce qu’il écrit au moins ?
                                                  De quelle « révolution populaire » parle t’il ? Confondre une « révolution populaire » avec une rébellion islamiste (ou vice versa) confirme la pauvreté de sa réflexion.
                                                  Donc Mélenchon vote pour la résolution de l’ONU mais contre une intervention de l’OTAN ? Il n’explique pas comment l’ONU doit « briser le tyran » pour reprendre son expression dans Libé. L’ONU/Casques Bleus n’a pas d’aviation pour faire respecter une « zone d’exclusion de non vol ». Soit il est hypocrite ou soit il ne sait pas ce qu’est une « zone d’exclusion de non vol », qui n’est autre qu’un acte de guerre. D’ailleurs il le reconnaît implicitement lorsqu’il affirme dans son interview à Libé « que ce n’est pas avec des communiqués que l’on pourra abattre un Mirage ou détruire un char ». Conformément à la résolution de l’ONU il n’y a pas eu d’intervention au sol et aucune réunion du Conseil de Sécurité pour se soucier des victimes libyennes provoquée par cette « zone d’exclusion de non vol ». Ouf l’honneur est sauf...
                                                  Les libyens n’ont en cure des principes de l’ONU et de voir leur pays détruit par un mensonge. Les allégations que Khaddafi massacrait sa population avec son aviation n’ont jamais été vérifiées. C’est pourtant sur cette base que la résolution 1973 de l’ONU a été votée. Il n’y avait pas de preuves comme le démontre très bien le journaliste Julien Teil.
                                                  Dans l’interview de Libé, Mélenchon affiche un mépris certain pour la proposition de médiation de Chavez, révélant ses préjugés qu"il a sur Kaddhafi. Pour lui la messe est dite...
                                                  Ce que Mélenchon se refuse à voir, c’est le caractère monstrueusement hypocrite des beaux « principes » de l’ONU, dont la fonction fondamentale est de couvrir et justifier les guerres et interventions impérialistes. L’ONU sert de couverture légale aux menées impérialistes. Telle est sa principale fonction et sa raison d’être. Il suffit de rappeler le rôle joué par l’ONU dans la première guerre du Golfe, la guerre en Serbie, la guerre en Afghanistan ou encore dans l’embargo meurtrier de l’Irak, douze années durant.
                                                  En début de semaine les Nations Unies se rendaient coupables d’une autre supercherie : D’après le UNHCR il y avait 270 000 civils à Alepo-Est... fable reprise par tous les médias mainstream. Fable démentie par le CICR : Le Comité International de la Croix Rouge s’y est rendu et la zone est déserte...
                                                  Si il y avait 270 000 civils, où sont ils passés ?

                                                  PS : Vous avez dit désinfo ? Je vous renvoie le compliment.


                                                • agent ananas agent ananas 9 décembre 2016 01:01

                                                  @Sparker
                                                  Et il ne veut pas être président il veut être le pivot vers la 6ème république, populaire, citoyenne.
                                                  Pourquoi se présente t’il alors ?
                                                  Quant à une 6ème république c’est bien joli, mais concrètement qui va l’écrire et par quelle procédure va t’elle se mettre en place ?
                                                  Cette 6ème constitution ne viendra pas par les urnes... Nous avons vu le mépris des élites pour le peuple lorsqu’elles ont annulées le résultat du référendum en 2005.
                                                  CQFD : A moins d’une « révolution » un tel projet est utopique.


                                                • agent ananas agent ananas 9 décembre 2016 01:17

                                                  @Croa
                                                  Tu ne fais jamais d’erreur toi ?
                                                  Oh que si... Mais mes erreurs ne provoquent pas des milliers de morts ou ne cautionnent aucunement la destruction de pays et leurs populations.
                                                  Cela me fait mal au bide de dire cela, mais Marine Le Pen est bien meilleure géopoliticienne que tous ces candidats atlantistes ou impérialistes.
                                                  L’exemple libyen lui donne raison.


                                                • agent ananas agent ananas 9 décembre 2016 12:58

                                                  Celui qui m’a moinsé prouve que les groupies de Mélenchon ne valent pas mieux que les fachos ras du front et n’ont d’argument que la lâcheté lorsque l’on critique le tribun et son culte.


                                                • Sparker Sparker 9 décembre 2016 13:02

                                                  @ananas
                                                  Vous tombez dans la caricature vous aussi, intéressez vous à la démarche france insoumise et l’avenir en commun, tout est expliqué.


                                                • agent ananas agent ananas 9 décembre 2016 13:29

                                                  @Sparker
                                                  Je n’ai pas besoin d’un mouvement ou d’un leader pour m’expliquer ce qu’est l’insoumission.
                                                  Je le suis depuis belle lurette. Sans doute mes passions libertaires d’antan...


                                                • Laulau Laulau 8 décembre 2016 13:37

                                                  Mélenchon était pour une intervention de l’ONU en Lybie, pas de la France !

                                                  citation :

                                                  Le Conseil de Sécurité de l’ONU dispose d’un organe militaire chargé de mettre en œuvre ses décisions, le comité d’Etat-major établi par l’article 47 de la Charte de l’ONU. C’est à lui et à lui seul de piloter les opérations. Le respect du strict périmètre de cette résolution est la condition de sa pérennité. Faute de quoi dans les heures qui viennent, l’intervention changeant de signification, l’accord international qui a permis l’absence de veto au sein du Conseil de Sécurité, sera remis en cause. Pour ma part, comme beaucoup de ceux qui ont approuvé la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne, je ne soutiendrai pas davantage que par le passé une nouvelle guerre de l’OTAN.
                                                  Dès lors, c’est le moment de constater la faute qu’a été le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN et la nomination d’officiers français dans la chaine de commandement que dirigent les Nord-américains. La pression qui s’exerce pour imposer la présence de l’OTAN dans l’action en Libye ne correspond à aucune nécessité militaire pour les Français. Elle signale seulement l’avilissement de ceux qui s’y soumettent, leur perte d’indépendance.

                                                  Les USA l’OTAN et la France ont piégé tout le monde, y compris la Russie en transformant une zone d’exclusion aérienne en assassinat de Kadhafi et destruction de l’état libyen.


                                                  • alinea alinea 8 décembre 2016 13:42

                                                    @Laulau
                                                    Merci de cette mise au point !
                                                    Il est un fait remarquable, c’est que Mélenchon est le seul homme politique qui ne reçoit comme contradiction que des calomnies !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès