• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La faute originelle de Hollande

La faute originelle de Hollande

Avec 23 % de satisfaits dans le dernier baromètre Ifop pour le Journal du Dimanche, François Hollande n’est plus qu’à un point du record établi par François Mitterrand, entraîné en décembre 1991 par la chute de son Premier ministre Édith Cresson. Avec 76 % de mécontents dans le même sondage du JDD, le président en exercice bat même le record absolu de la Ve République. Bravo l’artiste ! En réalité, tout cela était prévisible dès lors que Hollande a commis sa faute originelle...

Selon les sympathies partisanes de chacun, on peut penser ce que l’on veut de la ligne politique suivie par François Hollande – si tant est qu’il y en ait une, eu égard aux approximations et aux louvoiements qui ont marqué les 16 premiers mois d’exercice du pouvoir en matière socioéconomique –, mais une chose semble désormais évidente : le président socialiste a commis une faute stratégique majeure dans les premiers temps de son mandat. Une faute que l’exécutif va traîner comme un boulet durant tout le quinquennat et qui, sauf improbable et significatif retournement de conjoncture, risque fort de plomber durablement l’image présidentielle et de brouiller, de ce fait, l’action et la communication du gouvernement.

La faute de François Hollande : ne pas avoir demandé, dès sa prise de pouvoir, à un collège d’experts un audit complet de l’action du quinquennat précédent et du bilan socioéconomique qui en résultait pour notre pays. Privé de ce précieux outil, le président socialiste n’a pu, à l’automne 2012, présenter aux Français cet état des lieux calamiteux sur lequel il aurait pu s’appuyer, d’une part, pour expliquer pourquoi ses promesses de campagne étaient d’emblée mises à mal par l’état des lieux du pays ; d’autre part, pour imposer, dès la loi de finance 2013 (votée en décembre 2012) les mesures drastiques d’austérité censées redresser les comptes publics mis à mal par la précédente majorité. Au lieu de porter le fer dans la plaie immédiatement avec de bonnes chances d’être compris par des Français sans doute prêts à ce moment du quinquennat à entendre un langage de sacrifice, Hollande s’est privé d’une arme de communication efficace en préférant saupoudrer les mesures impopulaires au fil du temps, au prix de nombreux cafouillages gouvernementaux et d’une perte de confiance progressive des électeurs de gauche.

En concentrant massivement sur le Budget 2013 les mauvaises nouvelles en matière d’augmentation des impôts, de durcissement des règles sociales et de diminution des effectifs dans certains secteurs de la fonction publique, François Hollande avait la possibilité de faire endosser, non sans raisons, la plus grande partie de ce virage d’austérité au poids des fautes de gestion commises antérieurement, et notamment durant le mandat de Nicolas Sarkozy qui a vu les comptes de la nation déraper comme jamais auparavant.

Fidèle à son image antérieure de Premier secrétaire du Parti Socialiste, celle dont beaucoup ont cru qu’il pourrait se débarrasser en endossant le costume présidentiel, Hollande a fait un autre choix et n’a cessé, depuis son élection, de ménager la chèvre et le chou, d’hésiter entre des options résolument libérales et un positionnement social plus conforme à ses engagements. Le tout en escomptant que sa bonne étoile lui permettrait, par la grâce d’une sortie de crise que rien pourtant ne laisse augurer, de retrouver en cours de mandat des indicateurs au vert. Résultat : tout le monde est mécontent, des tenants de la social-démocratie décomplexée à la Schröder aux partisans d’une véritable ligne de gauche centrée sur une correction significative des injustices sociales dont souffrent toujours plus les classes populaires.

Or, s’il est une chose que les Français ne supportent pas, c’est de voir leurs gouvernants subir les évènements sans les affronter autrement qu'en vaines paroles, quelle que soit l’option politique choisie. « Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup ! » avait asséné avec lucidité Martine Aubry lors des primaires socialistes. Un loup nommé en l’occurrence Indécision. Un défaut rédhibitoire en politique, particulièrement dans un système de gouvernance aussi concentré, pour ne pas dire monarchique, que le nôtre.

Ëtre gouverné par un hypo-président impuissant après l’avoir été par un hyper-président inefficace, du pain béni pour Marine Le Pen et le Front National !

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.48/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

151 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 30 septembre 2013 10:03

    Bonjour à tous.

    On l’a compris, cet article est celui d’un observateur. Il n’a donc pas pour objet de juger les orientations politiques de l’exécutif, mais de montrer la faute stratégique de Hollande dans la voie qu’il a choisie de suivre et que je désapprouve. Si je m’étais en effet exprimé sur le fond de cette politique, ce n’est pas la même faute que j’aurais pointée du doigt, mais le reniement de Hollande relativement à ses engagements de campagne, notamment en matière de justice fiscale. Les scrutins municipaux et européens à venir devraient donner l’occasion de mettre ces reniements en lumière dans les prochains mois. 


    • millesime 30 septembre 2013 13:40

      pour ma part je pense que sa grosse faute a été d’aller voir les britanniques après avoir dit que son ennemi était la finance, de sorte que Moscovici a pu faire voter une loi qui n’a réformé en rien le système bancaire.
      On peut d’autre part se poser bien des questions relatives à son attitude vis-à-vis de la Syrie.
      http://millesime.over-blog.com


    • Fergus Fergus 30 septembre 2013 17:17

      Bonjour, Millesime.

      Hollande n’avait rien à gagner avec les Britanniques.

      Merci pour le lien. On est bien loin de « l’économie positive ».


    • LE CHAT LE CHAT 30 septembre 2013 10:14

      bien vu , les français ont franchement l’impression qu’il n’y a même pas de boussole sur le pédalo ! du rafistolage à la petite semaine ! aucune ambition ! changement que dalle !
      et s’être fait élire sur l’antisarkozisme pour faire la même chose en pire , ça ne pouvait pas passer !


      • Fergus Fergus 30 septembre 2013 10:31

        Bonjour, Le Chat.

        Sur le fait qu’il n’y ait pas de boussole, on peut le penser, Hollande ayant manifestement tout basé sur un hypothétique retournement de conjoncture.

        Pas d’accord en revanche avec ceci : « s’être fait élire sur l’antisarkozisme pour faire la même chose en pire ». Certes, Hollande doit avant tout son succès au rejet du sarkozysme, mais son action, aussi limitée et aussi marquée du sceau de la continuité soit-elle, n’est pas aussi calamiteuse que celle de son prédécesseur. Quelques mesures vont même dans le bon sens, à l’image de la réforme de la justice et de quelques initiatives (insuffisantes) sur la réforme de l’Etat et le logement, sans oublier (un bon point) la prise en compte de la pénibilité dans le dossier des retraites.


      • COLLIN 30 septembre 2013 13:30

        Impression trompeuse concernant la boussole...car il y en a bien une,et elle est suivie avec une rigueur qui frise le ridicule...

        Seul problème,l’aiguille de cette boussole pointe vers Tel-Aviv, Washington et Djeddah en même temps....

        Malsaine trinité,inavouable par F.Hollande et ses complices,défiés par l’opinion silencieuse,pas celle dont « on » prétend qu’elle s’exprime à travers cet étrange substitut « démocratique » nommé « sondages »,mais celle dont ont sent le souffle s’impatienter....

        L’ignoble gnome qui l’a précédé dans la fonction suprême était il cependant un meilleur illusionniste ,étant héritier d’une longue tradition de montreurs d’ours ou de charmeurs de serpents ?

        Positivons et voyons ce don certain comme son unique qualité...

        Mais l’histoire n’est jamais finie,contrairement à ce que certains ont pu croire,quand le mur de Berlin fut abattu...

        Et ces temps ci,tout porte à croire à une sorte d’inversion de cycle...

        Un changement climatique...

        Nous vivons simultanément la fin d’un monde et l’annonce d’un nouveau paradigme.

        L.Fabius,F.Hollande,POTUS B.Obama,J.Kerry,les golfo-dictateurs,le Sionistan,et consorts,n’ont plus aucun rôle à jouer dans ce nouveau scénario....ou peut être un seul...le rôle de vaincus...

        Ils devront,de gré ou de force,le comprendre.

        Vae victis....


      • Fergus Fergus 30 septembre 2013 19:00

        Bonjour, Collin

        Je ne crois pas à ce scénario très largement tendancieux et fondé sur des présupposés que rien de sérieux ne vient étayer, si ce n’est le croisement d’intérêts auxquels on veut absolument donner un sens mondialisé comme ou pourrait sans doute le faire avec d’autres types de croisements. Cela dit, ayant toujours été d’un naturel un peu naïf, je peux me tromper...


      • Demian West 30 septembre 2013 10:31

        Bonjour Fergus,


        Votre habile argumentation est simplement destinée à rejeter la faute de cette dégringolade sur le précédent quinquennat. Même si vous le faites bien, ça semble trop facile. 

        La première faute de Hollande a été d’imposer des lois décisives pour la société et la famille, et sans demander directement au peuple son avis. Alors, le peuple donne son avis par les seules voies qu’il lui reste qui sont la rue, les sondages et bientôt les Municipales.

        Et le déclin va continuer de plus belles encore...Je n’en fais même pas le pari, car ce serait malhonnête de gagner si aisément. smiley

        Bonne journée

        Demian West

        • Fergus Fergus 30 septembre 2013 10:40

          Bonjour, Demian West.

          Deux choses :

          1° Il est un fait que l’état de notre pays est assez largement de la responsabilité du gouvernement précédent, même si, depuis, la présidence Hollande en a pris sa part.

          2° D’un strict point de vue politicien, Hollande s’est privé d’une arme redoutable dont il aurait dû user. S’il l’avait fait pour imposer dès le premier budget socialiste des mesures drastiques qui lui permettraient aujourd’hui de réaliser dans les faits la pause fiscale, il n’aurait guère eu de mal à en faire porter le plus gros poids sur le sarkozysme. Son renoncement à agir ainsi (Hollande le regrette d’ailleurs, si l’on en croit Le Canard Enchaîné) a sans doute précipité sa chute actuelle car plus le temps passe et plus il est difficile de se référer au passé : cela n’a d’effet que durant la première année de mandat

          Entièrement d’accord sur les sujets sociétaux : ils auraient dû, et devraient systématiquement, faire l’objet de consultations des citoyens par référendum.

          Pour la suite, rien n’est joué car en politique les retournements sont parfois spectaculaires...


        • Demian West 30 septembre 2013 11:00

          Hollande est tout sauf un spectaculaire. 


          On sent bien chez les socialistes, ce recours à la magie, au miracle, à la méthode Coué, maintenant au spectaculaire... la liste peut s’allonger. Tout ceci n’est que suggestion désespérée devant le gouffre des 20 %.

          Mais Hollande s’est tellement opposé au peuple profond, qu’il aurait pu distribuer du pain à ce même peuple auparavant comme les Empereurs Romains avaient usage de le faire, Hollande tomberait encore plus fort et cruellement.

          Sa seule faute a été d’ignorer le peuple et le forcer à des lois malvenues.

          DW

        • Fergus Fergus 30 septembre 2013 11:09

          @ Demian West.

          Le problème est que Hollande s’est dit que, s’il répondait aux attentes du peuple (celui des classes populaires et moyennes), autrement dit s’il faisait une véritable politique de gauche centrée sur le social, il irait dans le mur face à la coalition des Européens merkelisés, de la BCE, du FMI et des agences de notation. D’où son choix de ligne social-libérale même pas clairement assumée. Dans de telles conditions, il ne lui reste plus qu’a attendre que la chance lui sourie, faute de quoi il s’enfoncera encore plus.


        • Demian West 30 septembre 2013 11:31

          Quand on lit comment il s’est fait promené par Obama et Poutine, et que pire encore, Hollande était le seul à partir en guerre. On comprend qu’on a affaire à un empirique et un aventureux qui est parfaitement capable d’entraîner tout le pays voire le monde dans le gouffre qui l’accueille déjà. La sagesse du peuple l’a compris, et ce peuple fera tout pour le dégager à la première occase.


          Sinon, quand il sera en-dessous des 20 %, il ne pourra plus gouverner et ça va tanguer si fort qu’il devra penser démission s’il ne veut pas jeter le pays dans le feu et le sang. Alors on verra s’il a vraiment le courage du chef des losers.

          DW

        • Fergus Fergus 30 septembre 2013 13:03

          @ Demian West.

          Démission ? On en est encore bien loin, et à mon avis cela ne se produira pas. On en saura plus après le double rendez-vous électoral du printemps prochain.

          Si cela ne se passe pas trop mal pour le PS, notamment aux municipales, il y aura un remaniement gouvernemental et Hollande mettra sur pied une équipe plus resserrée pour aborder la suite du mandat.

          Si le PS connaît une bérézina synonyme de désaveu, Hollande sera peut-être amené à aller plus qu’un remaniement en dissolvant l’Assemblée Nationale. Conséquence : le retour aux affaires d’un gouvernement UMP de cohabitation. Pas sûr que les classes populaires y trouvent leur compte.


        • Demian West 30 septembre 2013 15:14

          De Gaulle a démissionné après un référendum.


          Pensez-vous que Hollande lui soit supérieur ?

          Déjà il a peur des référendums.

          D’abord vous nous exposez que le spectaculaire et la chance peuvent oeuvrer.

          Ensuite, vous quittez le spectaculaire, dès qu’il pourrait porter tort à votre protégé.

          Vos articles sont donc trop teintés par vos choix en préalable. Ils ne sont pas des analyses mais de la militance, même si vous affirmez le contraire. On a beau redresser la queue du chien, elle reprend toujours sa forme naturelle.
           
          DW

        • Demian West 30 septembre 2013 15:17

          Vous nous exposez juste une parfaite démonstration de ce qu’il se passe dans l’esprit d’un socialiste aujourd’hui et de toutes les croyances et pensées magiques qu’il rameute tout pour s’auto-intriguer et croire que Hollande en sortira. 


          C’est très intéressant de ce point de vue, car le présupposé c’est que la panique a pris tout le bâtiment de la gauche et des verts, j’ai bien dit tout !

          Les faits vont être de plus en plus cassants et éblouissants. Et dans très peu de temps...

        • Kern Kern 30 septembre 2013 15:39

          @ Demian


          Vous rêvez : Hollande démissionner ?

          Sachez Demian , que chez ces gens-là on ne démissionne pas , Monsieur ; on s’incruste

          De Gaulle en écrivant les textes de la 5 éme République pensait avoir boucler l’affaire

          Ses textes s’adressaient à des hommes d’honneur ; à des qui respecteraient le peuple

          Las !!!  Mitterrand est arrivé , De Gaulle qui avait prédit la Chienlit ; n’avait pas pensé à Mitterrand

          Funeste erreur, oubli , connerie, appelez ça comme vous voulez ; il y eut cohabitation

          Là Hollande ne peut l’espérer , les Législatives se font désormais après la Présidentielle

          Quand la gauche sera virée : 2 seront à déloger par la force : Hollande et Duflot

        • Fergus Fergus 30 septembre 2013 17:26

          @ Demian West.

          Amusante, cette manie que vous avez de vouloir me coller une étiquette socialiste que je n’ai jamais porté de ma vie, moi qui ai toujours voté pour la gauche radicale !

          Il ne vous a pas échappé que De Gaulle était d’une autre trempe que Hollande. Et lorsqu’il a mis sa démission dans la balance, il avait déjà accompli énormément de choses pour son pays. C’est d’ailleurs cela qui l’a conduit à commettre cette faute d’orgueil : croire que son aura personnelle suffirait à lui offrir une majorité lors de ce référendum. En politique, l’orgueil est très souvent un très mauvais conseiller !


        • Fergus Fergus 30 septembre 2013 17:31

          @ Kern.

          Si, Hollande peut espérer une cohabitation : en cas de gros revers aux municipales et aux européennes, il pourrait faire le choix d’une dissolution de l’Assemblée pour « redonner la parole au peuple », ce qui ramènerait de facto l’UMP au pouvoir. Que ce pouvoir soit mal exercé, et Hollande pourrait alors être réélu en 2017 comme l’avait été Mitterrand en 1988 alors qu’il était au fond du trou deux ans plus tôt. Elle n’est pas belle, la vie ?


        • Furax Furax 30 septembre 2013 18:47

          @Fergus
          " C’est d’ailleurs cela qui l’a conduit à commettre cette faute d’orgueil : croire que son aura personnelle suffirait à lui offrir une majorité lors de ce référendum. En politique, l’orgueil est très souvent un très mauvais conseiller !« 
          Vous vous trompez.
          De Gaulle voulait boucler son passage au pouvoir par ce qui lui tenait le plus à coeur : la mise en place solide et généralisée de la participation. Insupportable pour la »phynance«  ! Qui diposait de deux pions de poids, Pompidou, l’homme de Rotschild (qui s’est déclaré prêt à prendre le pouvoir) et Giscard qui a appelé à voter NON. Il ne pesait pas grand choses mais ça a suffi.
          Lire à ce sujet l’excellent  »Anti-de Gaulle’" de Louis Vallon, qui décrit avec beaucoup de précisions, un véritable complot.


        • Demian West 30 septembre 2013 18:52

          J’ai juste bien noté que vous êtes de gauche, vous le montrez assez.

          Et si vous êtes amusé qu’on vous le répète, c’est que vous n’y pensez même plus, c’est devenu votre nature, et celle de vos textes. Merci d’avoir confirmé à ce degré mes petites remises d’aplomb de vos textes vraiment très téléphonés à gauche. smiley

        • Demian West 30 septembre 2013 18:54

          @ Fergus,


          Hollande réélu en 2017.

          Vous allez finir par entrer dans les ordres, tellement vous croyez dans les miracles.

           smiley

          DW

        • Fergus Fergus 30 septembre 2013 19:08

          @ Furax.

          Je sais cela, mais ce n’est pas incompatible avec la faute d’orgueil de De Gaulle qui a cru pouvoir surmonter cette coalition sur son seul nom. Même s’il voulait se retirer, ce qui semble avoir été démontré, il est évident qu’il voulait le faire à son heure, dans un contexte nettement plus favorable à un départ en pleine gloire.


        • Fergus Fergus 30 septembre 2013 19:11

          @ Demian West.

          Hollande réélu en 2017, je n’y crois pas un instant dans le contexte actuel. Je souligne simplement que l’on disait à peu près la même chose de Mitterrand en 1985. Rien d’autre. Et s’il ne tenait qu’à moi, j’aiderai bien volontiers ce monsieur, comme son prédécesseur, à s’en aller donner des conférences ici ou là.


        • Bulgroz 30 septembre 2013 10:36

          "Privé de ce précieux outil, le président socialiste n’a pu, à l’automne 2012, présenter aux Français cet état des lieux calamiteux sur lequel il aurait pu s’appuyer,"

          C’est vous qui dites que le bilan est calamiteux comme le répètent les 40 membres du gouvernement. Le problème est que le bilan n’est pas calamiteux, je dirai même plus, il est largement positif, c’est d’ailleurs ce que la Cour des Comptes a acté dans ses nombreux états des lieux qui étaient disponibles dès Février 2012. dont celui ci :

          http://www.ccomptes.fr/content/download/1816/18216/version/5/file/Sommaire_ rapport_public_annuel_2012_tome1.pdf

          L’ensemble des publications de Février 2012 est là :

          http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Rapport-public-annuel-2012

          De plus Migaud est un copain socialiste et a pu largement mettre au parfum ses amis.

          Il serait temps de s’informer au lieu de nous faire de l’antisarkozisme primaire.

          Grâce au sondages, les Français qui n’aiment pas Hollande à 77% savent faite la différence.


          • Fergus Fergus 30 septembre 2013 10:47

            Bonjour, Bulgroz.

            Je maintiens le terme de « calamiteux » et, comme je l’ai écrit ci-dessus en réponse à Le Chat, j’estime que celui de Hollande l’est à ce jour à peine moins. Cela parce que la politique conduite ne vise pas à remettre de la justice sociale dans la gouvernance de notre pays. Les classes populaires ont souffert du sarkozysme et continuent de souffrir aujourd’hui, malgré les promesses formulées et bafouées mois après mois. A cet égard, Hollande a commis une grosse erreur en n’engageant pas la grande réforme fiscale annoncée.

            Quant à Migaud, il est au socialisme ce qu’est Canada Dry à une bière alcoolisée : un ersatz.


          • Bulgroz 30 septembre 2013 10:59

            Vous le dites et vous le maintenez, Fergus, mais ce n’est pas ce que disait la Cour des Comptes en Février 2012.

            Renseignez vous au lieu de nous ressasser vos antiennes antisarkozistes de primates.


          • Kern Kern 30 septembre 2013 11:05

            @ Fergus


            Ce même Migaud que vous encensiez sous Sarkozy, malgrès qu’il fut nommé par lui

            Ce même Migaud dont chaque rapport critique faisaient dix articles ici

            Ce même Migaud est aujourd’hui un vendu

            Vous n’êtes pas sérieux Fergus , juste partisan



          • Fergus Fergus 30 septembre 2013 11:14

            Bonjour, Kern.

            Je ne me souviens pas avoir encensé Migaud. Quant à être partisan, oui, je le suis : partisan d’une politique qui n’a été, ou est, conduite par personne dans ce pays, une politique de justice sociale, de remise au pas des milieux de la finance, de fin des salaires exorbitants, de lutte contre les dérives dynastiques, etc.


          • Kern Kern 30 septembre 2013 12:28

            @ Fergus


            Quand j’écris « que vous encensiez » c’est au sens large

            Les gauches aurai-je du écrire, tant il est vrai qu’il n’y a plus de socialistes dans C’Pays

            « Monsieur ; vous êtes socialiste ?

            - Monsieur ; je ne vous permet pas ; je suis de la Vraie Gauche

            - Excusez-moi ; je ne voulais pas vous offenser ; mais encore ?

            - Il vous suffira de vous en contenter , il suffit à la fin »

            Fergus ?

            De quelle Vraie Gauche êtes-vous ?

            Cela demandé par simple curiosité , comme ça...pour savoir smiley


          • Fergus Fergus 30 septembre 2013 13:08

            @ Kern.

            N’ayant jamais été encarté nulle part et me trouvant, de ce fait, totalement libre de mes opinions, je suis de la « vraie gauche » que j’ai décrite de manière synthétique un peu plus haut. Pas forcément celle d’un parti, mais celle de tous ceux, d’où qu’ils viennent, qui n’aspirent foncièrement qu’à une chose : l’amélioration significative des conditions de vie des plus démunis et des précaires dans notre pays.


          • Fergus Fergus 30 septembre 2013 23:07

            Bonsoir, Bernard.

            N’y voyez aucune prétention ; mais je crois en effet que, par nature, prôner le partage des richesses et la justice sont essentiellement des valeurs de gauche. Même le pape s’en réclame, pour les mêmes raisons ! Cela ne veut évidemment pas dire qu’il n’y a pas des gens généreux et altruistes qui votent à droite, mais il ne constituent pas la majorité du genre dans un parti comme l’UMP. Et je vous concède bien volontiers qu’a contrario il y également des personnes qui s’assoient sans vergogne sur ces valeurs au sein des militants et électeurs des partis de gauche. C’est pourquoi je n’ai jamais appartenu à un parti.


          • Buddha 30 septembre 2013 10:47

             

            Salut Fergus

            il est dit : La faute de François Hollande : ne pas avoir demandé, dès sa prise de pouvoir, à un collège d’experts un audit complet de l’action du quinquennat précédent et du bilan socioéconomique qui en résultait pour notre pays.


            Si cela n’a pas été fait c’est qu’il ne le voulait pas. Ceci amenè la question pourquoi ? probablement ,réponse très simple qui va de soi comme la seule possibilité, parce que derrière le rideau ceux qui essayent de détruire ce pays sont en fait les mêmes qui soutiennent les deux camps factices pour les gogos qui votent encore..il n’ y a pas de gauche en france et ce depuis très longtemps en fait , .....il n’y a plus pour moi aujourd’hui en france ,comme dans pleins de pays,aucun mouvement organisé sérieux pour aucune autre possibilité de vivre ensemble que de se combattre tout le temps..le business qui est derrière chaque guerre c’est ça..Le Ps est mort en tant que pseudo socialiste et c’est tant mieux

            Pour moi pas un parti ne va dans un autre sens que le medef (enfin de ceux qui dirigent le medef en fait) et disons le aussi que le sionisme politique et financier qui dirige ce pays.,enfin dirige même pas, détruit......c’est si flagrant et ne pas l’évoquer c’est sans doute avoir peur....je ne suis pas en france et ailleurs il est encore permis légalement de noter ce fait de plus en plus évident. Allez donc voir les commentaires sur russia today c’est flagrant...ou même sur des sites américains d’ailleurs...je ne supporte pas du tout les us,mais il reste chez eux plus de possibilité de parler de tout ça....la france est une dictature capitaliste pour le moment soft oui...à condition de faire là ou on vous le dit !!! les barreaux de la prison,dorés pour certains, ne se voient pas encore de trop...

            A propos de l’ UPR, d’ Asselineau je ne sais pas., est ce un autre sous marin pour le cas ou le pire arrive, porte de sortie des bourgeois ???......le seul parti ou j’ai un doute à propos de son coté opposant sérieux réel...pour tous les autres aucun doute y compris le FN et Mélenchon....achetés au rabais dans un magasin de farce et attrapes...

            kénavo ar wouech all


            • Fergus Fergus 30 septembre 2013 11:21

              Bonjour, Buddha.

              Vous écrivez « Si cela n’a pas été fait c’est qu’il ne le voulait pas ». Pas si sûr car il semble établi que Hollande regrette de ne pas s’être donné les moyens de mettre en lumière l’étendue des responsabilités de Sarkozy.

              D’accord avec vous lorsque vous écrivez que le PS est mort en tant que « pseudo-socialiste ». Je ne vous suis pas en revanche lorsque vous parlez de « dictature capitaliste » dans la mesure où l’on chasse pas une dictature dans les urnes, or cela nous pouvons le faire dans notre pays. Le problème est que ce n’est pas le choix de la majorité des Français qui ne veut pas réellement changer l’ordre des choses.

              Ar wech all !


            • Kern Kern 30 septembre 2013 10:48

              @ Fergus


              Et le rapport de la Cour des Comptes c’est du pipi de chat ?


              Ce qui n’empêche pas Hollande et son gouvernement d’incapables d’en rajouter encore et encore pour justifier les hausses continuelles des taxes et des impôts en vigueurs et la création journalière d’impôts et de taxes en tous genres


              Vous reprochez à Hollande de n’avoir pas fait faire un audit par des experts à sa bottes ; c’est cela ?

              Pensez bien Fergus que si cela avait été dans son intérêt : 10 auraient été faits

              Il vous faudra bien admettre un jour qu’Hollande est aussi doué pour être président que la gauche a dire la vérité un jour

              Quand à sa côte de popularité ; elle est surestimée : 

              24 % ?

              Chiffres donnés par les merdias aux ordres parce qu’achetés par ristournes fiscales

              Un petit 20 % ( pour l’instant ) pas plus et ce pour pour être gentil

              Ils sont nuls : c’est la seule explication au foutoir qui est à voir





              • Fergus Fergus 30 septembre 2013 11:26

                @ Kern.

                Je ne reproche pas à Hollande de n’avoir pas fait cet audit. Je constate simplement que s’il l’avait fait, il aurait eu des armes pour imposer très vite une ligne claire.

                Une ligne à laquelle j’aurais été très opposé car encore plus ancrée dans un social-libéralisme dont, au fond de lui-même, Hollande a toujours été un partisan.


              • ZenZoe ZenZoe 30 septembre 2013 10:49

                Bonjour Fergus,
                Les Français savent bien à quoi s’en tenir sur l’objectivité et l’exactitude des bilans chiffrés smiley
                Hollande n’a pas fait de « faute » à mon sens. Il est lui, tel qu’il a été au PS pendant des années. Consensuel, indécis, illisible, détaché, tout ce qu’un Président français ne doit pas être au fond.


                • Fergus Fergus 30 septembre 2013 11:30

                  Bonjour, Zenzoé ;

                  Vous avez raison, Hollande est terriblement égal à lui-même, à ce qu’il a été comme Premier secrétaire, toujours en quête d’un compromis et adepte du plus petit dénominateur commun.

                  Quant aux bilans chiffrés, ils valent ce qu’ils valent, mais lorsque les politiques en disposent, ils savent les asséner comme vérité absolue pour orienter leur action. Or, même cela, Hollande n’a pas sur le faire lorsqu’il en avait la possibilité.



                  • Kern Kern 30 septembre 2013 11:23

                    @ Yohan


                    Votre lien devait intérêssant à voir : il a été invalidé : 

                    La Pax Socialis est passée : « No Found » est le nom de code de l’opération

                    J’avais quelques liens anti-PS de coté : tous invalidés


                    Heureusement ; je l’avais mise dans un coffre blindé

                    La cellule Trierweller de l’Elysée fait des heures sups smiley

                  • Fergus Fergus 30 septembre 2013 11:32

                    Bonjour, Yohan.

                    Beaucoup de déchet, en effet, dans les promesses de Hollande. Peut-être a-t-il perdu la lampe électrique qui lui permettait d’aller les rechercher dans la cave où il les a remisées ?


                  • Redj Redj 30 septembre 2013 14:44

                    Avant de gueuler à la censure, apprenez à vous servir d’un ordinateur. Les liens fonctionnent très bien.

                    Alors du coup, l’oeil de Moscou, le KGB tout ça ben ça tombe à l’eau...

                  • Gabriel Gabriel 30 septembre 2013 10:56

                    Bonjour Fergus,

                    Il faut dire qu’il fait tout son possible pour écœurer le citoyen de la politique. A bien y regarder, nos représentants députés, sénateurs, ministres et président depuis une vingtaine d’années, ne font plus de politique mais du business. Ils sont devenus des comptables malhonnêtes grassement rémunéré par la nation et les lobbys. Le cas Hollande est intéressant car, sous ses airs d’ahuri congénital, il gère son petit commerce de façon très perverse, un coup oui un coup non, j’avance je recule etc… Conclusion, nous n’avons pas un président mais un très mauvais représentant de commerce et nos élus étant de plus en plus des mafieux incompétents, la nation s’appauvrit et une grande partie des citoyens désorientés ne votera plus quand à l’autre partie elle choisira le ou la plus démago.


                    • le naif le naif 30 septembre 2013 11:24

                      « une grande partie des citoyens désorientés ne votera plus quand à l’autre partie elle choisira le ou la plus démago. »

                      Une grande partie des citoyens, n’est pas désorienté, mais totalement dégouté et révolté, nuance...

                      Si le choix du plus « démago » comme vous dites permet de mettre un grand coup de pied dans la fourmilière et de sortir du statut quo mortifère que vous dénoncez, ce sera toujours mieux que les alternances factices que nous subissons depuis 40 ans.

                      Le FN ou le FDG n’apportent peut-être pas les bonnes réponses, mais ils ont au moins le mérite de poser les bonnes questions, sur l’Europe, la monnaie, les frontières et la politique extérieure entre autre.


                    • Fergus Fergus 30 septembre 2013 11:37

                      Bonjour, Gabriel.

                      Après le camelot survitaminé Sarkozy qui vendait de la poudre de perlimpinpin, je vois plutôt Hollande en chef de bureau étriqué, incapable de trancher lorsque survient un problème.

                      Un bon point cependant pour Hollande en matière de vie politique : il essaie de faire évoluer les choses, mais là aussi avec trop de mollesse pour ne pas être mis en difficulté par ses propres amis.


                    • Yohan Yohan 30 septembre 2013 10:58

                      Un audit, pourquoi faire quand il suffit de mentir pour se faire élire...


                      • le naif le naif 30 septembre 2013 11:11

                        Bonjour Fergus

                        Je vous trouve vraiment très indulgent

                        Il faut arrêter avec cette histoire d’héritage, chaque nouveau gouvernement, nous sert cette soupe indigeste, c’est pas nous, c’est ceux d’avant. Personne ne l’a obligé à prendre la place !!!
                        Si audit il devait y avoir, ça devrait être pour déterminer, la part de la dette odieuse on peut toujours rêver...

                        La faute originelle de Hollande est de continuer sur la même ligne que Sarkozy en masquant son impuissance économique par des réformes sociétales de plus en plus clivantes. D’être totalement autiste au point de déclarer que la crise est derrière nous !!! fallait tout de même oser.... et surtout de n’avoir absolument aucune vision pour notre pays.


                        • Fergus Fergus 30 septembre 2013 11:42

                          Bonjour, Le naïf.

                          La faute de Hollande, on peut la voir de deux manières : l’une en s’attachant à la stratégie, l’autre en s’attachant au fond politique.

                          Mon article portait sur la stratégie, et je reste persuadé que Hollande s’en serait mieux tiré s’il s’était appuyé sur un audit pour afficher une détermination réelle dans son action politique.

                          Suer le deuxième aspect, le fond politique, je suis en plein accord avec vous.


                        • le naif le naif 30 septembre 2013 11:57

                          Mon article portait sur la stratégie, et je reste persuadé que Hollande s’en serait mieux tiré s’il s’était appuyé sur un audit pour afficher une détermination réelle dans son action politique.

                          La « stratégie » consistant à feindre de découvrir une situation économique plus catastrophique que prévue, me laisse pantois. Un Audit n’aurait eu comme conséquence que d’offrir le prétexte à tous les renoncements, il n’en a pas eu besoin pour le faire...


                        • Fergus Fergus 30 septembre 2013 13:18

                          @ Le naïf.

                          On parle de « scène » politique, et ce n’est pas un hasard car la politique s’apparente sur bien des points au théâtre. Et il en va des personnages politiques comme des acteurs : il y a les bons et les mauvais, ceux qui séduisent et ceux qui ennuient le public. Le moins que l’on puisse dire est que l’on est loin, actuellement, des Louis Jouvet, des Raimu et des Giselle Casadesus de la politique.


                        • Bulgroz 30 septembre 2013 11:18

                          Promesse numéro 22 :

                          « JE VEUX FAIRE CONSTRUIRE PLUS DE LOGEMENTS »

                          Le logement, promesse phare de hollande, regardons les résultats  : 

                          Logements commencés :
                          De Septembre 2012 à Août 2013 : 342 815 soit -11,1% (collectifs
                          - 10,7%)
                          Période précédente Sarkozy Juin 2011 à Mai 2012 : 392 289 soit +2,2%

                          Autorisation de logements à construire :
                          De Septembre 2012 à Août 2013 : 457 669 soit -13,5% (le secteur du logement collectif est en recul de 18,0 %).
                          Période précédente Sarkozy Juin 2011 à Mai 2012 : 530 201 soit +11,0%

                          Gestion nulle par une nullissime totalement incompétent mais qui réussit à faire des dégâts gravissimes à la France. 70 000 logements construits en moins !!!!

                          Unique dans l’histoire du BTP !!!

                          Fergus va nous expliquer que c’est la faute à Sarko.


                          • Fergus Fergus 30 septembre 2013 11:52

                            @ Bulgroz.

                            Admettons que vos chiffres soient exacts. Je connais mal cet aspect du dossier et je n’ai pas le temps d’enquêter. Simplement, il est tout à fait possible que ce gap soit dû précisément à la politique précédente, eu égard au montant des engagements pour les périodes concernées. Peut-être vous a-t-il échappé que les constructions de la période à cheval sur 2012 et 2013 étaient pour partie imputables à la gestion du temps de Sarkozy ?

                            Je note en outre que le gouvernement de Ayrault a porté le pourcentage des logements sociaux de 20 à 25 %, que le décret sur l’encadrement des loyers est entré en vigueur et que l’Etat a récemment mis à disposition des terrains pour la construction de plus de 100 000 logements sociaux. Voilà que vous m’obligez à défendre l’action de l’exécutif !


                          • Bulgroz 30 septembre 2013 11:55

                            Les chiffres sur le logement, ils sont là, clairs et nets  :

                            durable.gouv.fr/fileadmin/documents/Produits_editoriaux/Publications/C hiffres_et_statistiques/2013/chiffres-stats449-logements-201308-septembre2013.pdf

                            Il ne faut pas affirmer des choses sans connaître les faits.


                          • jako jako 30 septembre 2013 11:59

                            Oui Bulgroz, promesses non tenues et cela depuis 100 ans , saisissons donc l’occasion pour demander l’ajout dans le code electoral de l’obligation de formuler 2 ou 3 axes , pas plus, qui devront être imperativement suivis sinon, destitution automatique et retour aux urnes. (pardon Fergus)


                          • Bulgroz 30 septembre 2013 12:00
                            Engagement 3 : »Je favoriserai la production et l’emploi en France « 

                            Sur les 15 premiers mois de Hollande : +285 000 chômeurs de Juin 2012 à Août 2013 en Catégorie A, +408 600 toutes catégories confondues. Soit +27 240 par mois.

                            Sur les 15 premiers mois de Sarkozy (Mai 2007 – Août 2008) : -78 300 catégorie A, -101 100 toutes catégories.

                            Dans un cas, il y a du Plus , dans l’autre du Moins.

                            Mais Fergus va nous affirmer que le chômage Hollandais, c’est la faute à Sarkozy.
                            Si vous souhaitez, je vous donne la source sur simple de demande.


                          • Fergus Fergus 30 septembre 2013 13:21

                            @ Bulgroz.

                            Hollande n’a pas besoin de Sarkozy pour continuer à faire augmenter le chômage. Rien là de surprenant, l’un ayant repris la politique de l’autre, même si quelques améliorations marginales ont été apportées.

                            Merci pour le lien sur le logement. Un document qui parle des réalisations, pas des engagements. Or l’on ne peut dissocier l’un de l’autre.


                          • Fergus Fergus 30 septembre 2013 13:32

                            Bonjour, Jako.

                            Ce serait un gros progrès, mais malheureusement seuls ceux qui sont en poste ont les moyens de faire évoluer les institutions. Et l’on peut prendre le pari qu’ils ne bougeront pas un cil pour aller dans ce sens. Bref, la situation est bloquée et le restera tant qu’il n’y aura pas un grand mouvement populaire susceptible de créer les conditions d’une Constituante. 


                          • Bulgroz 30 septembre 2013 11:23

                            Promesse  : "Je veux donner à la police et à la justice les moyens de nous protéger"

                            Regardons les chiffres :

                            http://www.inhesj.fr/sites/default/files/files/ondrp_bm/bm_2013-07.pdf

                            Faits constatés d’Atteintes aux biens
                            De Juillet 2012 à Juin 2013 : 2196 098 faits en augmentation de +67 663 (+3,18%)
                            De Juin 2011 à Mai 2012, on constatait un diminution des faits de -39 041 (-1,8%)

                            Notons que pour les seuls cambriolages une augmentation de +6,4% en zone police et de 12,4% dans la zone gendarmerie.

                            Atteintes volontaires à l’intégrité physique
                            De Juillet 2012 à Juin 2013  : 484 819 faits en augmentation de +15 031 (+3,2%)
                            De Juin 2011 à Mai 2012, on constatait un diminution des faits de -5 460 (-1,2%)

                            Infractions à la législation sur les étrangers
                            De Juillet 2012 à Juin 2013 : 45 637 faits constatés, soit une diminution de -45 176 (-48,6%)

                            Oui, vous lisez bien, moitié moins de faits constatés : on est passé de 88 813 à 45 176 !!!!


                            • Fergus Fergus 30 septembre 2013 11:55

                              @ Bulgroz.

                              Pour ce qui concerne le fonctionnement de la police, je défie quiconque d’y voir clair, étant donné l’opacité de statistiques qui, dans ce domaine, sont parmi les plus contestables que l’on puisse trouver.


                            • Bulgroz 30 septembre 2013 12:29

                              Vous avez des infos sur cette opacité des chiffres ?

                              Vous affirmez beaucoup de choses sans jamais apporter un début de preuve.


                            • Fergus Fergus 30 septembre 2013 13:28

                              @ Bulgroz.

                              Je n’ai pas de chiffres, et je ne suis pas près d’en chercher dans ce domaine, étant donné les manipulations multiples : mélange de choux et de navets dans les statistiques, refus de prendre des plaintes, transformées en mains-courantes non comptabilisées, chasse aux petits dealers faciles à traquer et propres à faire grimper les chiffres d’élucidation tandis que l’on ne fait pas d’enquêtes judiciaires sur les gros trafiquants, pour convenances locales ou par manque de moyens, etc. 


                            • Bulgroz 30 septembre 2013 13:55

                              Vals a admis le mois dernier que pour les chiffres de la délinquance, seuls ceux publiés par ’l’Observatoire nationale de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) font foi. Vals ya fait référence pour lancer son plan anti-cambriolage.

                              Le seul bémol donné par cet observatoire est celui ci : "En raison de ruptures de continuité statistique concernant une partie des faits constatés par la gendarmerie nationale, seules certaines variations sur 12 mois glissants des faits constatés de crimes et délits non routiers sont commentées dans ce bulletin, principalement celles qu’on observe en zone « police nationale ».

                              Cela explique que les chiffres soient scindés en zone police et zone gendarmerie, car issus de 2 méthodes de collecte différentes.

                              Ces chiffres sont constants depuis Janvier 2006. Les biais statistiques sont explicités page 12 des rapports, ils sont mineurs.

                              http://www.inhesj.fr/fr/ondrp/les-publications/bulletins-mensuels

                              Je comprends, Fergus, que vous préférez la paresse qui consiste à nier les faits et refuser de consulter les données officielles pour mieux promouvoir votre antisarkozisme.


                            • Bulgroz 30 septembre 2013 14:05

                              Promesses 11,12,13 (les plus risibles)

                              Je veux réorienter la construction européenne


                              Merci, Fergus, de bien vouloir commenter et défendre (sans rire) l ’action de votre président dans ces domaines et en particulier de combien le budget européen a augmenté pour les grands projets. car il nous l’avait dit, oil ferait tordre le bras à Madame Merkel sur le nécessité d’augmenter le budget Européen.

                              Mais, me direz vous, c’est la faute à Sarko si Hollande a lamalentablement échoué.


                            • Fergus Fergus 30 septembre 2013 15:41

                              @ Bulgroz.

                              Permettez-moi de ne pas défendre plus avant l’action de celui qui n’est pas plus (ou tout autant) mon président que le vôtre. Ce n’est ni la politique de Sarkozy ni celle de Hollande qui m’agréent. Et pour cause : dans les grandes lignes, ce sont les mêmes, les classes populaires étant oubliées dans les deux cas, conformément pour le PS aux préconisations de Terra Nova.


                            • rocla+ rocla+ 30 septembre 2013 11:27

                              Je l’ avais bien dit , il fallait voter Edgar Faure .


                              Vous voulez un président fort ?

                              Votez Edgar Faure .

                              • Fergus Fergus 30 septembre 2013 11:59

                                Bonjour, Capitaine.

                                On peut penser ce que l’on veut des choix politiques d’Edgar Faure, au moins doit-on lui reconnaître une grande intelligence, un esprit brillant et une culture remarquable. Des qualités qui semblent se perdre depuis quelques années.


                              • rocla+ rocla+ 30 septembre 2013 13:22

                                Exact Fergus , 


                                Un esprit fin et brillant , n’ a-t-il pas dit  : c ’est pas les girouettes qui
                                tournent c ’est le vent ...

                                Auteur de polars et de chansons . 

                                Zozoteur .

                              • Fergus Fergus 30 septembre 2013 13:39

                                Bonjour, Parkway.

                                « Avoir des machins entre les jambes », c’est ce qui semble manquer le plus à nos élites politiques depuis pas mal de temps. Même Sarkozy était un timoré, ses envolées péremptoires relevant nettement plus de la rodomontade que de ce vrai courage qui permet à ceux qui l’ont de laisser dans l’histoire autre chose que l’image d’un matamore ou celle d’une baudruche.


                              • Bulgroz 30 septembre 2013 11:32

                                Promesse : « Le déficit public sera réduit à 3% du produit intérieur brut en 2013 ».

                                Probable déficit 2013 : 4,1%
                                Prévision 2014 : 3,6%

                                Document présenté à l’Assemblée Nationale :

                                http://www.economie.gouv.fr/projet-loi-finances-2014


                                • Fergus Fergus 30 septembre 2013 13:40

                                  @ Bulgroz.

                                  Compte tenu de la situation héritée et de la conjoncture, il pouvait guère en aller autrement.


                                • Furax Furax 30 septembre 2013 12:15

                                  Le bilan est catastrophique...
                                  Jusqu’en juillet dernier, je me consolais en pensant que c’était toujours mieux que le précédent.
                                  Vers la mi-juillet trois « évènements » m’ont fait changer d’avis.
                                  -Le ministre Moscovici trouvant la Commission Européenne trop « à gauche » dans ses projets de taxation des transactions financières.
                                  -Le président « normal », super caniche, s’opposant au survol de notre territoire par un Président de gauche démocratiquement élu.
                                  -Le président « normal » choisissant, comme effigie de Marianne, une prostituée ukainienne financée par quelques milliardaires pour s’attaquer au Catholicisme et à l’Islam et profaner leurs lieux de prière.
                                  Et je ne parle même pas de la sinistre pantalonnade syrienne...
                                  Du temps de Sarkozy, je me consolais en pensant que ça ne pourrait jamais être pire. Faux !
                                  Ca va être quoi la prochaine ?
                                  Un deuxième tour Bachelot contre Duflot ? smiley


                                  • Fergus Fergus 30 septembre 2013 13:46

                                    Bonjour, Furax.

                                    Je ne peux que soutenir votre colère concernant les faits évoqués.

                                    Je n’en continue pas moins, malgré ma propre irritation, à penser que s’il y a, en effet, continuité dans le négatif sur le plan socioéconomique, du moins peut-on constater quelques avancées, malheureusement trop modestes, dans d’autres domaines.


                                  • Fergus Fergus 30 septembre 2013 13:49

                                    @ Parkway.

                                    Pour ce qui est des rapports aux banques, d’accord avec vous.

                                    Quant au « connard » dont vous parlez, je en suis, ni de près ni de loin, « copain » avec lui.


                                  • curieux curieux 30 septembre 2013 12:56

                                    La faute ? Je me suis aperçu que Hollande était au PS pour devenir président, voilà sa conviction.
                                    Un arriviste sans foi, ni loi qui applique la politique libérale. Il aura réussi à faire complétement disparaître le PS qui n’a plu de socialiste que le nom. A droite, c’est la même politique. Il ne reste plus aux électeurs que les extrêmes et encore.


                                    • Fergus Fergus 30 septembre 2013 13:54

                                      Bonjour, Curieux.

                                      Eh oui, le grand problème de notre pays est que l’on se retrouve avec un centre-droit qui englobe les deux-tiers du PS, le Modem, l’UDI et la moitié gauche de l’UMP. Pas de quoi pavoiser car rien n’indique que les composantes de cette nébuleuse soient menacées de perdre le pouvoir. Les énarques à la sauce Hollande, qu’il soient habillés de rose, de orange ou de bleu pâle, n’ont pas trop de soucis à se faire, et ils le savent.


                                    • Jelena XCII 30 septembre 2013 13:07

                                      @Fergus Il n’y a que votre conclusion qui me fait tiquer, les « vrais gauchistes » se tourneront plutôt vers l’extrême-gauche que vers l’extrême-droite, tandis que les UMPistes (encore très nombreux) continueront à voter à droite, plutôt que extrême-droite.


                                      • Fergus Fergus 30 septembre 2013 13:58

                                        Bonjour, Jelena.

                                        Vous avez raison pour les élections à enjeu national, mais il est probable que l’incurie du pouvoir va booster les votes frontistes de protestation lors des scrutins du printemps, et surtout lors des européennes qui serviront de défouloir à un électorat déboussolé et désireux de donner un violent coup de pied dans la fourmilière politique.


                                      • 30 septembre 2013 13:19

                                        Moi président ! Ah ah ah ...

                                        Lui président nous dans la merde !

                                        Le Sarkollande ... Bienvenu au parc des illusions ... Prenez votre ticket au guichet pole emploie ! 

                                        Un spectacle qui te couple le souffle pour toujours ...

                                        D’ailleurs, si tu veux faire du blé dans le futur, micro-entreprise de pompe funèbre ou tailleur de marbre ... Va y avoir de la demande ... Vaux mieux enterrer que se faire enterrer ... Je sais c’est pas une belle vision mais bon faut accepter la réalité ... Bon ça va rassurer les curés ils ne vont bientôt plus avoir de fidèles pour leur messe du dimanche, se rattraperont avec les enterrements ... Là aussi peut-être une demande de recrutement ...

                                        L’église catholique recrute ... Tu veux devenir curée ... un métier d’avenir ! 


                                        • Fergus Fergus 30 septembre 2013 15:52

                                          Bonjour, Par.

                                          On n’est pas, fort heureusement, dans une situation si noire. Il suffit pour cela de se balader dans les lieux de consommation et d’observer les terrasses des bistrots et des restaurants aux beaux jours. Le problème est qu’il y a clairement deux France : celle de ceux qui absorbent sans trop de difficultés l’augmentation de la pression fiscale, et celle de ceux qui subissent pleinement les effets de la crise. Résultat : un pays en trompe-l’oeil. Ceci explique sans doute la passivité des Français.


                                        • association 30 septembre 2013 13:56

                                          bonjour Fergus

                                          1. une partie des erreurs de gestion des incompétents qui ont coulé le pays avant Hollande est de n’avoir pas remis en cause des erreurs de gestion de la « gauche » : réductions fiscales aux entreprises avec les 35 heures, AME et aides au logements des immigrés irréguliers (mieux valait une logistique de reconduite efficace à la frontière) ...

                                          2. en période de CRISE, Hollande a recréé des milliers de postes de politiciens locaux pour les copains en abrogeant la réforme territoriale

                                          3. AUCUN politicien ne s’est attaqué aux régimes spéciaux

                                          4. est-ce que avec Hollande, Amazon, Colgate, toutes ces entreprises qui ne paient pas leurs impôts et qui devrait subir un redressement, paient plus d’impôts ?
                                          NON

                                          5. conclusion : Hollande, comme tout « young leader », travaille à l’affablissement de l’Etat républicain, par la mise en faillite VOLONTAIRE de cet Etat

                                          c’est un traître, normal 1er, moi président 1er, mou du bide 1er, et cela, est-ce une surprise, après un bilan NUL en 11 ans à la tête du PS ?

                                          seuls des gogos sous syndrome de Stockholm pouvaient voter PS aux élections législatives

                                          voter Hollande afin d’éliminer talonetto, je comprends, mais voter PS aux législatives (hors circos pour éliminer des insupportables Yade et consorts) c’était donner les pleins pouvoirs aux traîtres

                                          vous avez voté, vous l’avez voulu


                                          • Fergus Fergus 30 septembre 2013 16:02

                                            Bonjour, Association.

                                            Vous écrivez « vous avez voté, vous l’avez voulu ». Le problème est que la présence de Hollande à l’Elysée s’impose à tous, à ses électeurs comme à tous ceux qui n’ont voté pour lui ni au 1er ni au 2e tour de la présidentielle.

                                            D’accord avec vous sur les points de 2, 3 et 4. Evidemment pas sur le 1, l’AME notamment étant un impératif humanitaire ; quant aux 35 heures, cela n’a pas été une excellente réforme : il aurait fallu passer directement aux... 32 heures pour que la mesure soit plus efficace !

                                            Enfin, je ne crois pas un instant à la recherche d’une mise en faillite délibérée de l’état républicain. Dans quel but ? l’intérêt des puissants étant de tirer sur la corde sans aller jusqu’à un point de rupture synonyme de chaos et pouvant déboucher sur n’importe quoi.


                                          • Dwaabala Dwaabala 30 septembre 2013 14:04

                                            Bonjour,
                                            c’est quand même se poser une question qui n’aurait un sens que si F. Hollande était empêtré dans des difficultés pour appliquer une politique de gauche rompant avec celle de son prédécesseur. Sinon, il n’a que ce qu’il mérite, en admettant de plus que ce genre de sondages ait une quelconque signification.


                                            • Fergus Fergus 30 septembre 2013 16:07

                                              Bonjour, Dwaabala.

                                              « Il n’a que ce qu’il mérite, en admettant de plus que ce genre de sondages ait une quelconque signification ».

                                              Oui, il n’a que ce qu’il mérite, et si cela permet au plus grand nombre de Français de prendre conscience de l’impasse dans laquelle les politiques libérales nous mènent, qu’elles soient conduites par des leaders de gauche ou de droite, ce n’est pas moi qui m’en plaindrait.

                                              Quant à la signification du baromètre Ifop-JDD, elle est certes relative, mais dans l’ensemble assez conforme au fil du temps aux évolutions de l’opinion relativement aux chefs de l’exécutif.

                                               


                                            • Clojea Clojea 30 septembre 2013 14:23

                                              Salut Fergus : intéressante hypothèse mais la vérité est ailleurs. La réalité est que depuis l’ère Mitterand, nous avons dans ce pays une alternance soi disant droite\gauche qui est en fait une espèce de soupe insipide, inconsistante, pleine de politiquement correct, ou tout est feutré, mais avec de plus en plus d’interdits. Un superbe état policier, ou il est de plus en plus difficile de marcher en dehors. 

                                              De temps de temps, on nous jette des faux problèmes, de façon à ce que le citoyen moyen ait son attention ailleurs. Ce système commence à être à bout de souffle, mais tient encore. Le pire est que c’est à peu près identique chez nos voisins, avec des variantes quand même. Chez nous, on tient le pompon. (Mais pas modeste....Bon, ça c’est la bulle du jour...)

                                              • Fergus Fergus 30 septembre 2013 16:13

                                                Bonjour, Clojea.

                                                Globalement d’accord avec ce constat. Dans un précédent commentaire, j’ai mis dans le même sac les deux-tiers du PS, le Modem, l’UDI et la moitié de l’UMP. Plus grandes différences entre tous ces gens-là, et c’est pourquoi, les alternatives étant très minoritaires relativement à ce bloc libéral, il n’y a guère d’espoir que les choses puissent évoluer. Sans doute faudra-t-il en passer, tôt ou tard, par un électrochoc qui jette des millions de personnes dans les rues. Mais on n’en voit même pas les prémices.


                                              • ETTORE ETTORE 30 septembre 2013 14:24

                                                Demander un audit sur l’état du pays, à son arrivée ??? ah ah ah....

                                                pas fait ,car il a eu bien trop peur qu’on l’accuse de plagiat tout au long se son mandat !
                                                Président Papier Carbone 1er, encore plus « tâche » que son prédécesseur, qui ,même si il lui a mis le carbone du pays à l’envers pour qu’il se salisse les doigts, ne le pensait pas aussi bête à se les lécher pour les nettoyer.

                                                • Fergus Fergus 30 septembre 2013 16:15

                                                  Bonjour, Ettore.

                                                  Il semble pourtant que Hollande regrette maintenant de n’avoir pas mis suffisamment en cause la gestion précédente.

                                                  Cela dit, oui, la politique suivie diffère très peu, c’est le moins que l’on puisse dire.


                                                • soi même 30 septembre 2013 14:43

                                                  Avec 23 % de salafistes dans le dernier baromètre Ifop pour le Journal du Dimanche, François Hollande, je crois que je ne trompes, c’est pas de la Syrie que l’on parles ?


                                                  • Fergus Fergus 30 septembre 2013 16:24

                                                    Bonjour, Soi même.

                                                    Laissons les salafistes où il sont, ils occupent à mon avis un peu trop largement et un peu trop souvent l’actualité.


                                                  • soi même 30 septembre 2013 17:04

                                                     Il y a un point Fegus qui n’est jamais abordé, c’est que le centre du pouvoir n’est plus en France.
                                                    A tord où à raison, Hollande récupère par les sondages cette situation désastreuse où le pouvoir Régalien ne sont plus du ressort de Hollande mais bien de UE.

                                                    Et il est important que les Français s’en rendent comptes, car comment nous pouvons évolués si cette information n’est pas diffuser. Et le paysage politique de nos meneurs agissent tous comme ses charlatans qui possèdent le remède miracle qui soignent tous nos maux, à la condition de les croire.

                                                    A lors qu’il s’agit de tous autre chose, c’est la subordination du monde économique sur la politique qui est responsable de cette situation, qui fait en dehors de ses gourdes inévitables de Hollande, il n’a mis le pouvoir mis moyens de changer quoi que se soit sinon, obéir aux injonctions du monde de la finance qui lui dites ce qui est licité de faire et où il va se faire tapé sur les doigts.

                                                     

                                                     


                                                  • Fergus Fergus 30 septembre 2013 17:36

                                                    Bonjour, Soi même.

                                                    Vous avez raison, la majeure partie du pouvoir est détenue par l’UE. C’est même l’une des grands raisons pour lesquelles Hollande ne fait pas de choix clair en matière politique, ne pouvant ni aller complètement vers le libéralisme débridé, ni mettre la barre à gauche toute, comme je tente de le montrer plus loin dans un commentaire faisant suite à un post de Soleil.


                                                  • soi même 30 septembre 2013 18:15

                                                    Bonsoir Fergus, même si Hollande choisissait de faire de la politique de gauche, il serait dans l’impasse. Il n’a aucune manœuvre, si y a pas la volonté de frondé l’UE.
                                                    Il ne faut pas oublie que c’est un young leaders et que son Gouvernement aussi pour les trois quarts.
                                                     Donc dans ses conditions, il faut arrêter de faire des suppositions, c’est la volonté Américaine qui prime en France aujourd’hui.
                                                    Dans d’autre terme, c’est les intérêts du marché ultra libéral qui dite ses lois en France.


                                                  • La râleuse La râleuse 30 septembre 2013 15:09

                                                    Bonjour Fergus,


                                                    • Je n’aimais pas Sarkozy en tant qu’homme qui n’hésitait pas à user de son pouvoir pour assouvir ses rancunes, souvent particulièrement mesquines,
                                                    • je n’aimais pas Sarkozy en tant qu’homme politique, lui reprochant sa dégaine et sa manière de s’exprimer comme un loubard de banlieue,
                                                    • je n’aimais pas la politique menée par le président Sarkozy. 

                                                    MAIS lorsque l’heure du choix est venue, si, pour rien au monde je n’aurais voté pour Sarkozy, j’ai préféré opter pour un bulletin blanc plutôt que voter pour Hollande.

                                                    La raison peut paraître triviale qui n’a rien à voir avec un jugement réfléchi après étude du sujet ; simplement, je ne le sentais pas.

                                                    Et votre analyse, Cher Fergus, me montre que mon flair ne me trompait pas.

                                                    Cet homme là, qui semblait si rassurant par le calme qu’il affichait en comparaison d’un agité brouillon, cet homme là qui donnait l’image d’une personne réfléchie, n’agissant qu’après mûres réflexions, cet homme là fait preuve d’une telle puissance d’indécision depuis son élection qu’il en devient effrayant après n’avoir été qu’agaçant. 

                                                    Cordialement,


                                                    • Fergus Fergus 30 septembre 2013 16:35

                                                      Bonjour, La râleuse.

                                                      Beaucoup de Français ont fait le même constat que vous sur Sarkozy et c’est pour cela qu’il a été battu dans un pays dont le centre de gravité politique est pourtant au centre-droit.

                                                      Le Hollande que l’on découvre et dont beaucoup ont pensé qu’il endosserait l’habit présidentiel et serait capable de sortir de ses ambiguïtés, de son flou, de ses compromis au petit pied du temps où il était Premier secrétaire du PS, en ont été pour leurs frais. La chute d’image n’en est que plus dure pour Hollande car on pardonne difficilement à ceux en qui l’on a cru de nous avoir fait cocus. Or, c’est très exactement cela que ressent un nombre croissant de nos compatriotes, et que votre flair vous avait laissé deviner en amont de la présidentielle.

                                                      Un peu plus haut dans le fil, j’ai parlé, à propos de Sarkozy et de Hollande, de matamore et de baudruche. Je crains d’avoir été gentil sur ce coup là !

                                                      Cordialement.


                                                    • alinea Alinea 30 septembre 2013 15:14

                                                      Bonjour Fergus,
                                                      Il semble me souvenir que si les sympathisants de Mélenchon n’avaient pas voté Hollande pour se rendre utiles, 22% des inscrits avaient l’intention de voter pour lui au premier tour ; cela voudrait dire qu’il en a convaincu 1% ; je trouve ça fort, peut-être des déçus de l’Union populaire sacrée, non comment, à majorité populaire ? Ah, je ne sais plus.. aucune importance  smiley


                                                      • Fergus Fergus 30 septembre 2013 16:37

                                                        Bonjour, Alinea.

                                                        J’avoue ne pas très bien comprendre. Je vais relire...


                                                      • alinea Alinea 30 septembre 2013 20:19

                                                        Qu’est ce que vous ne comprenez pas Fergus ?
                                                        Qu’il n’y avait que 22% de gens qui déclaraient vouloir voter Hollande au premier tour ? Qu’un tiers de l’électorat potentiel de Mélenchon a pensé plus utile de voter Hollande au premier tour ? Donc, il n’y a que les convaincus de premier tour qui sont déçus ; personne d’autre n’y croyait !
                                                        Donc pas de changement !!
                                                        Mais sans doute beaucoup ont oublié les sondages avant le premier tour et ont oublié que la majorité du deuxième tour ne veut rien dire !!


                                                      • alinea Alinea 30 septembre 2013 20:22

                                                        Ne pas oublier non plus qu’aux primaires, il n’a pas gagné de beaucoup !! Tout le monde savait que c’était un mauvaise cheval ; Bon désolée Fergus, je n’arrive pas à voir d’erreurs dans sa politique !! J’y vois au contraire tout à sa place !


                                                      • Fergus Fergus 30 septembre 2013 22:35

                                                        @ Alinea.

                                                        Des erreurs, non, mais il n’assume pas totalement son positionnement libéral. S’il était plus courageux, il l’aurait fait d’emblée, dès 2012, en s’appuyant sur le bilan du quinquennat précédent pour faire passer la pilule. Nous aurions été encore plus les dindons de la farce mais les choses seraient nettement plus claires.


                                                      • Fergus Fergus 30 septembre 2013 23:00

                                                        @ Alinea.

                                                        Un tiers de l’électorat potentiel de Mélenchon a voté Hollande au 1er tour. Cela, c’est une spéculation basée sur des sondages réalisés plusieurs semaines avant le 1er tour et qui avaient placé le FdG à un niveau effectivement plus haut. Mais au final, qu’avons-nous vu ? Une gauche radicale pour une fois moins éparpillée, mais totalisant grosso modo les mêmes scores que lors des deux précédentes présidentielles. Il faut avoir la lucidité de reconnaître cela, même si c’est décevant pour des gens qui, comme moi, ont voté FdG. Et les résultats électoraux qui ont suivi n’ont pas été plus brillants. A l’évidence, les Français ne sont (comme leurs voisins européens) pas mûrs pour aller en nombre suffisant vers une offre de gauche radicale. Je le regrette, croyez le bien.


                                                      • Patrick Samba Patrick Samba 1er octobre 2013 08:37

                                                        A Fergus, (message de 23 h. Je le précise car ce n’est pas le message auquel je souhaite réagir qui s’affiche)

                                                        Bonjour,

                                                        je donne parfaitement raison à Alinea : Hollande ne fait que ce qu’on savait qu’il ferait. Et je ne voudrais pas vous rappeler le mot qu’Ariane Walter vous avait adressé pendant la campagne électorale quand vous affirmiez voter Mélenchon, ce que vous affirmez de nouveau, mais que vous poussiez les sympathisants du FdG à voter Hollande, ce que tout le monde pouvait observer et ce qu’elle avait observé également. Cette attitude avait-elle pour objectif d’ « équilibrer » l’ « audace » dont vous faisiez preuve ?

                                                        Finalement vous seriez dans ce cas très Hollandais dans votre manière de faire. Alors pourquoi l’accabler ?


                                                      • Fergus Fergus 1er octobre 2013 09:21

                                                        Bonjour, Patrick.

                                                        Jamais je n’ai appelé à voter Hollande au 1er tour, étant moi-même sur une ligne nettement plus marquée à gauche, vous ne pouvez le nier. Quant au 2e tour, si j’ai voté Hollande, ce n’est qu’en raison du plus grand risque pour les classes populaires qu’aurait fait courir à celles-ci la réélection d’un Sarkozy décomplexé et auquel un 2e mandat aurait donné des coudées franches. Mon vote Hollande de 2e tour était donc un vote anti-Sarkozy, comme cela a été également le cas de plus des 2/3 des électeurs de Mélenchon pour les mêmes raisons.

                                                        Cela dit, que Hollande mène la politique qu’il mène ne me surprend évidemment pas car il a toujours été foncièrement social-libéral. Et c’est pourquoi je suis sévère avec les choix qu’il fait. Des choix qui auraient pu être encore pires s’il avait assumé totalement son autorité nouvelle et saisi l’opportunité que lui donnait le bilan de Sarkozy, d’où le thème de mon article qui porte sur la stratégie et non sur le bien-fondé des choix politiques.


                                                      • Fergus Fergus 1er octobre 2013 09:22

                                                        @ Patrick Samba.

                                                        J’ajoute à cela que si le même cas de figure se présentait demain, je ferais sans doute exactement le même choix. Un choix par défaut. Un choix sans illusions.


                                                      • wesson wesson 30 septembre 2013 15:48

                                                        Bonjour Fergus,


                                                        pas d’accord avec vous. La politique de F. Hollande a une cohérence, qui certes ne vous plait pas, mais dont je trouve qu’elle s’inscrit parfaitement dans sa ligne politique.

                                                        « La faute de François Hollande : ne pas avoir demandé, [...] un audit complet de l’action du quinquennat précédent »

                                                        Et il pouvait d’autant moins le faire que sa politique consiste à valider et pérenniser la politique du précédent gouvernement. Les retraites ? Validé, et même aggravé. Les étrangers en France ? Validé et pérennisé, etc etc. 

                                                        L’erreur n’est pas à mon avis de François Hollande, qui a toujours eu cette politique, mais des militants sincères du PS qui ont cru qu’il s’agissait là d’une politique de gauche, et qui ont misé au premier tour un bulletin de vote sur le mauvais cheval. 

                                                        Certes je ne couinerai pas avec les militants de l’extrême droite en disant qu’il ne fallait pas voter pour Hollande au second tour : je n’avais aucune illusion sur Hollande, par contre Sarkozy nous aurait fait payer très cher de l’avoir réélu une seconde fois. Et oui, c’est ma faiblesse de considérer que « la droite honteuse » que représente le PS actuel est de toute manière moins pire que la droite assumée qui d’ailleurs assumes de plus en plus sa lune de miel avec l’extrême droite.

                                                        Mais dire que Hollande ne sait pas ou il va et ce qu’il fait, c’est encore une fois refuser de voir la réalité de ce que le PS est devenu en parfaite connaissance de cause : un parti de droite.

                                                        • Fergus Fergus 30 septembre 2013 17:06

                                                          Bonjour, Wesson.

                                                          « les militants sincères du PS qui ont cru qu’il s’agissait là d’une politique de gauche, et qui ont misé au premier tour un bulletin de vote sur le mauvais cheval ». Vrai, mais que pouvaient-ils faire d’autre à ce moment sans courir le risque de voir leur leader éliminé du 2e tour et, par voie de conséquence, Sarkozy réélu. Car ne nous faisons pas la moindre illusion, Mélenchon (pour qui j’ai voté) n’avait que peu de chances d’être présent au 2e tour, et l’eût-il été qu’il aurait été laminé, eu égard à la sociologie de notre pays.

                                                          C’est pourquoi cette élection a été une forme de duperie, née du fait que, comme vous l’avez souligné, Sarkozy aurait fait payer très cher sa réélection. D’où la nécessité impérative de l’éliminer.

                                                          Que le PS soit devenu un parti de droite, c’est indiscutable, encore que je parlerais plutôt de centre-droit. Quant à Hollande qui sait où il va, je n’en doute pas : il attend que la conjoncture lui apporte les fruits qu’il attend de son non-positionnement sur une ligne politique claire.


                                                        • Denzo75018 30 septembre 2013 16:41

                                                          L’état de la France en concourant à la présidence, Hollande le savait !
                                                          C’est bien pour cela qu’il en a jamais parlé dans sa campagne ...

                                                          La France, il s’en fout, ce qui l’intéressait c’était le fauteuil et ça il l’a eu !!!

                                                          Après lui, le déluge ....

                                                          Indice : ZERO réforme de strure profonde que des réformettes pour attendre le second quinquennat ...


                                                          • Fergus Fergus 30 septembre 2013 17:12

                                                            Bonjour, Denzo.

                                                            Pas de grande réforme, en effet, même si de progrès notables vont être mis en œuvre en matière de justice et de vie politique.

                                                            Rien notamment sur la fiscalité que Hollande prétendait pourtant réformer de manière spectaculaire dans un souci affiché de justice sociale.

                                                            Rien non plus sur le millefeuille administratif qui est l’une des plaies majeures de notre pays. Mais Hollande doit là faire face aux puissantes baronnies locales dont il ne peut se permettre de perdre le soutien.

                                                            Attendre un 2e mandat, c’est évidemment rêver en l’état actuel des choses. Mais, quoi qu’on en dise, pas impossible, le précédent de Mitterrand, donné largement battu au cours de son 1er mandat, étant là pour démontrer qu’en politique, tout reste possible jusqu’à l’échéance.


                                                          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 septembre 2013 16:51

                                                            Pendant ce temps Lamy ronge son frein ...

                                                            Ayrault ! Planque tes miches !


                                                            • Fergus Fergus 30 septembre 2013 17:15

                                                              Bonjour, Aita Pea Pea.

                                                              Lamy à Matignon ? Pas au courant. Mais pas impossible lors du remaniement qui interviendra durant l’été 2014, après les échéances électorales et le bilan des résultats. Quoi il soit, cela n’indiquerait évidemment pas un virage à gauche, bien au contraire.


                                                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 septembre 2013 17:44

                                                              Bonjour Fergus ...

                                                              2014 ...Sais pas ,mais je pense que Hollande le tient en réserve pour un très possible nouveau crach économiqe ( éclatement bulle immobiliaire ,effondrement du dollar ou du yen ...).

                                                              Ultra libéral bon tain ,il sera une caution pour « rassurer les marchés »,et les Allemands ...

                                                              Manu Valls restera à l’intérieur ,cote de popularité oblige ...

                                                              Oui ca tournera franchement libéral,avec détricotage de tout le social ,et vente des bijoux de fammille ...

                                                              Ump et Fn feront semblant de ruer dans les brancards ,mais seront trop heureux que les socialos terminent le job entrepris depuis 20 ans .


                                                            • JMBerniolles 30 septembre 2013 17:54

                                                              L’auteur veut sans doute à tout prix nous vendre le rassemblement de la gauche et le reste qui justifie des unions contre nature, des compromis politiques qui ont liquidé le PC .. 


                                                              La première chose qu’Hollande a faite est de donner un gage au système néo libéral en ratifiant le fonds de régulation européen qui met à contribution les peuples européens dans les déficits publics accumulés dans l’Eurozone. Sous Sarkozy le PS avait de même aidé au crime contre la volonté populaire qu’a été la ratification du traité de Lisbonne.

                                                              Pour ne citer qu’un autre exemple, sa politique va-t-en guerre en Syrie, pour des intérêts purement extérieurs à ceux de la France, reprend l’expédition de Lybie de Sarkozy.

                                                              Cela a conduit au discrédit complet de la France au plan extérieur, avec des camouflets que seule la manipulation des médias cachent aux français.

                                                              Qui ne sont pas idiots. D’où les sondages.

                                                              On peut vraiment s’interroger sur le maintien en place d’un président que les français commencent à juger incapable. Il se sert d’une constitution faite pour De Gaulle qui, lui, aurait démissionné dans de pareilles conditions.

                                                              Rien n’est fait à l’intérieur pour enrayer le déclin de la France.



                                                              • Fergus Fergus 30 septembre 2013 19:24

                                                                Bonsoir, JMberniolles.

                                                                Je ne veux rien vendre du tout, et surtout pas un rassemblement de la gauche du type PS-FdG qui n’a plus de sens aujourd’hui, eu égard à la dérive droitière de socialistes. Je veux simplement souligner que Hollande, dans sa logique politique, s’est privé d’un atout pour asséner de manière plus radicale son ancrage dans la social-démocratie. Cela dit, je ne me plains évidemment qu’il ne soit pas allé au bout de sa logique car les contraintes pour les classes populaires en auraient encore plus douloureuses.

                                                                Sur le maintien en poste de Hollande, ne vous faites pas d’illusions, il ira au bout de son mandat, y compris, le cas échéant, en cas de cohabitation si des gamelles électorales spectaculaires le contraignent, sinon de jure, du moins de facto à dissoudre l’Assemblée.


                                                              • JMBerniolles 30 septembre 2013 21:16

                                                                Merci de votre réponse.

                                                                je pense que vous sousestimez l’état de la France.
                                                                Nous allons très rapidement vers le chaos et la faillite.
                                                                Evidemment, tout est fait pour que les gens n’en prennent pas conscience.

                                                                Perdre une guerre économique peut être pire que la défaite dans la vraie guerre.



                                                              • Fergus Fergus 30 septembre 2013 22:41

                                                                @ JMBerniolles.

                                                                Vers « le chaos et la faillite », c’est en effet possible. Mais les choses peuvent évoluer plus rapidement qu’on le pense dans une direction inattendue. Par exemple avec les relocalisations vers l’Europe qui augmentent, certes pas encore de manière spectaculaire, mais sans doute inéluctable. Et cela peut très largement rebattre les cartes. Les pays comme la France auront-il les moyens de résister entre temps ? cela reste à démontrer...


                                                              • JMBerniolles 30 septembre 2013 23:27

                                                                Il ne faut pas vous laisser intoxiquer par des médias complétement inféodés...


                                                                Regardez l’état de notre recherche, de notre éducation,... La France n’avait pas d’autres voies que le développement des hautes technologies avec protectionnisme évidemment [les délocalisations ne peuvent se faire sans transferts de technologies]...

                                                                Pour relancer l’Industrie chez nous il faudrait uen véritable politique industrielle. Basée évidemment sur une énergie moins chère ... vous voyez cela ?

                                                                Regardez plutôt du côté de nos amis les anglais, qui viennent de lâcher leur allié de toujours.
                                                                Eux vont exploiter leur gaz de schistes, ils ont une vraie perspective industrielle et pour concrétiser ce renouveau sur le plan politique, ils vont se détacher de l’« Europe » qui n’est rien d’autre que le néo libéralisme rigoriste.

                                                                Le basculement de l’ordre mondial vient de se faire en Syrie.
                                                                Evidemment les anglais ont compris cela plus vite que tout le monde. Ils vont jouer leur carte.

                                                                Nous, nous sommes dirigés actuellement par des gens qui veulent tuer la France.
                                                                Fabius n’est pas le ministre des affaires étrangères de la France, mais celui d’intérêts qui ont également perdus la partie.

                                                                Nous souffrons aussi d’hommes politiques généralement insuffisants, voir nuls... donc on risque de courir à des catastrophes au niveau politique également.

                                                                Ce je dis n’est pas joyeux, mais on a le choix d’être lucide ou non. 




                                                              • Kris Prolls 1er octobre 2013 04:27

                                                                « 

                                                                je pense que vous sousestimez l’état de la France.
                                                                Nous allons très rapidement vers le chaos et la faillite.
                                                                Evidemment, tout est fait pour que les gens n’en prennent pas conscience.
                                                                 »
                                                                 
                                                                il faut arrêter un moment ce genre de lapalissade....
                                                                mais oui en France on va être réduit à aller chasser et cueillir dans les vois

                                                              • Fergus Fergus 1er octobre 2013 09:28

                                                                Bonjour, Kris Prolls.

                                                                Je crois, comme vous, que JMBerniolles noircit le tableau sans que des faits tangibles étayent cette thèse. La situation est difficile, mais pas irréversible, fort heureusement. Si tel était le cas, il est d’ailleurs probable que les agences de notation auraient déjà commencé à nous tondre la laine sur le dos. Et je persiste à penser que, sous la contrainte d’un avenir économique sombre pour... l’Allemagne, les liens entre Paris et Berlin vont de fait être renoués.


                                                              • Yohan Yohan 30 septembre 2013 19:01

                                                                La France est gouverné par les castes et les francs maçons, gauche ou droite gouvernent avec et s’entendent comme larrons en foire, voilà pourquoi, vu de Sirius, l’UMPS c’est un seul et même parti. Les rôles sont répartis comme dans la police, l’un est supposé être le méchant, l’autre le bon et tous deux nous enfoncent à coup de bottin mondain, plus chic et qui laisse moins de traces smiley


                                                                • Fergus Fergus 30 septembre 2013 19:27

                                                                  Bonsoir, Yohan.

                                                                  Ce n’est pas faux, même si c’est présenté de manière caricaturale, les choses étant nettement plus nuancées. Mais je comprends qu’il soit de l’intérêt du Front National de présenter la situation sous cet angle.


                                                                • Fergus Fergus 30 septembre 2013 22:44

                                                                  Bonsoir, Silverfox.

                                                                  Vous avez raison de souligner que l’austérité en France n’est rien comparée aux mesures prises dans les autres pays du sud de l’Europe. Cela, je l’ai exprimé dans un autre commentaire sous une forme différente. Sans doute faut-il voir là l’explication de la relative passivité de nos compatriotes.


                                                                • Fergus Fergus 30 septembre 2013 23:17

                                                                  @ Silverfox.

                                                                  Je crois que Hollande a pris son parti de l’impopularité. La seule issue pour lui est un retournement de conjoncture et il mise tout là dessus. Il n’est toutefois pas impossible qu’il y ait une ouverture du côté allemand avec la future coalition, Merkel ayant semble-t-il décidé de donner des gages sociaux et peut-être d’assouplir des règles qui commencent à être inquiétantes pour les exportations allemandes vers ses voisins ; des voisins qui se serreront la ceinture s’ils sont étranglés.

                                                                  Pour ce qui est des élections à venir, je crois comme vous que l’impact négatif sera limité lors des municipales, eu égard au bon travail des maires PS dans leurs communes, mais que le PS prendra une belle raclée lors des européennes, scrutin défouloir par excellence pour exprimer son mécontentement (j’ai récemment écrit un article sur les municipales).


                                                                • Fergus Fergus 1er octobre 2013 09:33

                                                                  Bonjour, Silverfox.

                                                                  Je pense que les liens entre l’Allemagne et la France vont être resserrés dans l’avenir. Pour une raison simple : les perspectives de l’Allemagne ne sont pas bonnes à moyen et long terme entre une démographie catastrophique et un risque de chute des exportations intra-communautaires (le plus gros poste de la balance commerciale allemande). L’intérêt de la future coalition (sans doute CDU-CSU-SPD) sera inévitablement de desserrer l’étreinte qui pèse sur les pays du sud de l’Europe pour permettre à l’Allemagne de maintenir à flot son industrie.


                                                                • Armelle ARMELLE 30 septembre 2013 20:00

                                                                  Vous êtes très forts messieurs les analystes politiques !!!

                                                                  ... L’art et la manière de parler pour ne pas dire grand chose de concret, car tout ce qu’on peut lire est on ne peut plus hypothétique... enfin...du vent et du violon... ha j’oubliais le pipo
                                                                  En revanche ce qui l’est bcp moins c’est que le costume était bien trop grand pour Hollande. Point fin de l’histoire, la suite sera en Mai 2017. Par contre, en attendant qu’il éjecte des fauteuils dorés de l’Elysée, (et ce ne sera point une grande perte) nous devrons serrer les fesses car il nous a montré ses capacités à faire surtout rien et n’importe quoi !!! et dans ce contexte, 4 ans c’est long, trèèèèèès long.


                                                                  • Armelle ARMELLE 30 septembre 2013 21:12

                                                                    N’est ce pas cher Soleil ! 

                                                                    Haaaaaa mais, j’y suis, vous devez, pour donner autant de crédit à toutes ses hypothèses présentant aussi peu d’intérêt aujourd’hui, sans doute être le p’tit fillot de mam Soleil, cousine de tante Irma, elle même soeur d’Elisabeth Tessier, non ? !!!!
                                                                    Hé franchement vous pensez réellement faire de l’analyse politique ? Dites moi, vous croyez vraiment cela ?
                                                                    Décidément, vous êtes rigolo !!! je vous aime bien finalement, c’est distrayant. 


                                                                  • Fergus Fergus 30 septembre 2013 22:48

                                                                    Bonsoir, Armelle.

                                                                    « Vous êtes très forts messieurs les analystes politiques !!! »

                                                                    Vous avez raison, nous sommes nombreux à nous livrer à des spéculations. Tout comme vous lorsque vous écrivez déjà l’histoire de 2017 alors que personne n’est en mesure de le faire, à ce moment du quinquennat et en l’absence d’éléments sur ce que sera la conjoncture économique dans les 3 ans qui viennent.


                                                                  • Armelle ARMELLE 30 septembre 2013 23:54

                                                                    @Fergus

                                                                    Je n’ai évoqué de 2017, QUE LE DEPART DE MOU 1er, et je ne pense pas prendre un risque extravagant !!! Il n’y a franchement pas besoin d’être devin. Aujourd’hui à 26% d’avis favorables (formidable exploit d’ailleurs) le tribun à plutôt intérêt à stimuler ses neurones pour trouver ’’LES’’ solutions, celles qu’il a promises à son troupeau de brebis en 2012.
                                                                    En revanche, j’insiste quant à la drôlerie des prévisions évoquées ci-avant, relevant bien plus d’élucubrations d’amateurs en politique plutôt de d’analyses dignes de ce nom !
                                                                    Je ne dis point que vous avez tort, je dis simplement que je ne suis pas d’accord sur le principe de projections fumeuses et sans véritable fondement, (et pour cause), par conséquent la démocratie m’autorise à formuler mon avis en ce sens sans pour cela avoir à vous blesser, c’est tout.
                                                                    Et quand, dans une phrase, on y voit alignés des si et des peut être, et bien je dis qu’il vaut mieux s’abstenir
                                                                    Je ne vois pas en quoi ma remarque peur choquer tant celle-ci est pleine de bon sens, ayez un minimum d’honnêteté intellectuelle en avouant que le propos vous blesse, vous passeriez pour moins sot je pense.



                                                                  • Armelle ARMELLE 1er octobre 2013 00:11

                                                                    Et bien vous voyez ! vous apprenez très vite Soleil 




                                                                  • rocla+ rocla+ 30 septembre 2013 20:35

                                                                    On manque tellement de tout que des milliers d’Africains risquent 

                                                                    leur vie pour venir manquer avec nous .

                                                                    • Constant danslayreur 30 septembre 2013 21:01

                                                                      Amis africains, restez chez vous les gaulois n’ont plus le sou :

                                                                      ·  Cher Monsieur, c’est au sujet de la lettre que vous m’avez envoyée que j’écris cette lettre et parce que je n’y comprends rien du tout. Pourquoi vous dites que l’argent que je dois n’est pas arrivé puisque je ne l’ai pas envoyé ? Si je vous l’avais envoyé, vous l’auriez reçu mais je n’ai pas pu le faire puisque je ne l’ais pas l’argent. Alors dite-moi si vous l’avez quand même reçu comme ça je n’aurai pas à vous le donner.

                                                                      ·  Pour faire un bon jeu de mots, je vous dirais que je suis un fermier qui n’a plus de blé.

                                                                      ·  Trop c’est trop vous ne me donnez pas assez

                                                                      ·  J’ai tellement pas d’argent que j’ai dû enterrer mon mari dans un trou vide…

                                                                      ·  Faites moi confiance pour une fois et remboursez-moi les yeux fermés.

                                                                      ·  Vous ne faites que m’additionner de l’argent en moins…

                                                                      ·  Je ne ferai plus d’enfant tant que vous ne m’aurez pas versé les sous.

                                                                      ·  Je crois rêver quand vous me dites qu’on ne fait pas des enfants pour toucher de l’argent…

                                                                      ·  Est-ce que je toucherai encore un peu de mon mari après sa mort ?

                                                                      ·  Dites moi vite quelle moitié de mon mari je dois toucher…

                                                                      ·  Ce n’est pas par plaisir que je touche celle de mon mari…

                                                                      ·  La mort de mon premier mari m’avait rapporté plus qu’avec celui-là

                                                                      ·  Plus mon mari meurt moins je touche d’argent…

                                                                      ·  Je ne peux pas vous payer maintenant, il faut attendre la mort de mon mari et l’héritage qui va avec.

                                                                      ·  Du train-train où vont mes choses, je ne suis pas prêt de toucher…

                                                                      ·  Par pitié, donnez-moi vite de l’argent, je n’en ai même plus assez pour remplir la bouche de mes enfants…

                                                                      ·  Je sais que ce n’est pas gai de vous parler de sinistre …

                                                                      ·  Je me suis fait tous les assureurs du coin pour arriver à leur tirer un sou…

                                                                      ·  Votre chèque est tellement ridicule que j’ai dit à mon mari de l’encadrer pour faire rire ses copains !

                                                                      ·  La voiture est quand même drôlement moins cassée que moi et c’est pourtant elle que vous remboursez en premier…

                                                                      ·  Le sourire que vous m’avez fait quand j’ai signé la police d’assurance était nettement plus large que le montant du chèque que vous venez de m’envoyer…

                                                                      ·  Mon assureur m’avait promis qu’il m’avait bien couverte et pourtant j’étais à découvert…

                                                                      ·  Je préfère encore rester dans votre assurance puisqu’on m’a dit que les autres étaient encore plus voleurs que vous !

                                                                      ·  J’ai relevé tous les numéros des voitures qui étaient garées sur le parking à cette heure et je vous en fais une liste. J’ai bien compté et il y en a 220. A vous de faire vos enquêtes pour retrouver le briseur de tous mes phares arrière.

                                                                      ·  Pour ce qui est de me supprimer ma prime de bonux pas d’accord !

                                                                      ·  Mon assureur avait pourtant l’air intelligent mais dès qu’il a touché ma prime, il est devenu complètement idiot !

                                                                      ·  Il fallait déclarer l’accident dans les 48 heures, dites-vous mais c’est quand même pas un petit retard de deux mois qui va nous fâcher !

                                                                      ·  Votre expert, il est expert en quoi en mensonges et conneries ?

                                                                      ·  Je n’ai pas osé vous écrire plus vite pour le dernier accident car je sais bien que vous n’avez pas été très content pour celui juste avant, alors je préférai attendre des jours meilleurs…

                                                                      ·  Vous me dites que le vélo était garanti 1 an, mais je vous réponds que je ne m’en suis pas servi pendant 10 ans et que la garantie ne commence que quand j’ai monté dessus pour la première fois il y a 3 mois, donc la garantie fonctionne pour encore 9 mois, c’est clair !

                                                                      ·  Au carrefour, j’ai ralenti et j’ai laissé passer absolument toutes les voitures venant à ma droite que d’ailleurs il n’y en avait pas, alors j’ai avancé et j’ai été heurté par une 4L qui venait justement de ma droite par un moyen que j’ignore. J’ai heureusement freiné et c’est alors que le choc s’est montré sans réticence.

                                                                      ·  L’accident est survenu alors que je changeais de fille

                                                                      ·  Vous avez beau être assureur, ça ne me rassure pas !

                                                                      ·  Laissez donc mon assurance mourir de sa belle mort !

                                                                      ·  J’étais bien à droite et en me croisant, l’adversaire qui prenait son virage complètement à gauche m’a heurté et maintenant il profite de ce que j’avais bu pour me donner tous les torts. Honnêtement est-ce qu’il vaut mieux être saoul à droite ou chauffard à gauche ? Il faut tout de même raisonner…

                                                                      ·  Avec mon voisin, ça se passe tellement mal que ce ne sont plus des dommages et intérêts qu’il me doit mais des dommages de guerre !

                                                                      ·  C’est cette ordure qui a commencé à m’insulter et sa femme n’était pas la dernière à pendre les devants…

                                                                      ·  Quant on ne regarde pas avant de traverser, faut pas s’étonner de mourir !

                                                                      ·  C’était un homme très vulgaire du genre de ceux qu’ont voit à la télé

                                                                      ·  Il m’a jeté un vieux trognon de pomme en pleine poire…

                                                                      ·  Heureusement, après l’accident, un brave homme a eu la gentillesse de me tirer chez moi n’ayant pas de mari…

                                                                      ·  Les piétons ils n’ont qu’à avoir des voitures comme tout le monde !

                                                                      ·  Son vélo était réduit au strict minimum puisqu’il faisait des zigzags partout sans phare, sans garde-boue et même sans selle…

                                                                      ·  J’ai toujours laissé ma voiture ouverte et je ne vois vraiment pas comment les voleurs ont pu le savoir…

                                                                      ·  Je ne l’ai pas frappé pour l’augmentation qu’il ne voulait pas me donner mais parce qu’il m’a diminué devant les collègues.

                                                                      ·  Le tiers n’est pourtant pas la moitié d’un con…

                                                                      ·  C’est vrai que je lui ai donné un coup de pied au cul mais il ne va quand même pas prétendre que c’est ça qui a cassé son dentier.

                                                                      ·  C’est quand même pas mon mari qui l’a fait, le trou de votre Sécu, alors j’attends vite mes 120 francs.

                                                                      ·  Vous savez bien que si j’avais beaucoup d’argent , c’est moi qui en donnerai aux allocations si ça pouvait arranger…

                                                                      ·  Si vous ne voulez pas me faire toucher chez vous, alors dites moi où aller toucher !

                                                                      ·  J’ai payé toute ma vie et je vous ai nourri avec mes millions, et maintenant vous chipotez pour 57 francs !

                                                                      ·  Si vous m’arrêtez les allocations alors ça sera la guerre !

                                                                      ·  Alors tout le monde s’en fout que j’ai plusieurs bouches chez moi ?

                                                                      ·  Méfiez-vous, parce que si vous me supprimez les allocations de mon dernier, je vais vous en refaire d’autres !

                                                                      ·  Si voter contrôleur ne sait pas contrôler, c’est lui qu’il faut vérifier !

                                                                      ·  Si mon mari va mourir, c’est à cause des soucis que vous lui donnez avec tous ces questionnaires à remplir…

                                                                      ·  Et pour son absence à votre convocation, il avait une bonne raison, il était mort la veille.

                                                                      ·  Pour mes ressources, je n’arrive pas à toucher le plafond…

                                                                      ·  Versez-moi un petit quelque chose, on fera les comptes après si ça ne vous ennuie pas …

                                                                      ·  Mon pharmacien n’a rien voulu entendre quand je lui ai expliqué la combine pour toucher le double de la moitié…

                                                                      ·  Avec vos ordinateurs tout ce que vous avez réussi à faire, c’est le trou de la Sécu !

                                                                      ·  Ma mort étant pour bientôt merci de faire un effort pour les allocations !

                                                                      ·  Je ne vous ai pas fait de déclaration pour mes impôts parce que j’ai déjà payé l’année dernière…

                                                                      ·  Je ne vois pas pourquoi il faudrait payer des impôts à un gouvernement que je n’ai pas voté…

                                                                      ·  Je n’ai pas eu le temps de vous payer les impôts car moi je n’ai pas que ça à faire !

                                                                      ·  Ce n’est pas la peine de m’imprimer plein de feuilles de réclamation pour le retard des impôts, j’ai pas de sou et un point c’est tout !

                                                                      ·  J’entends d’ici le regard que vous allez me jeter…

                                                                      ·  Pour ce que je dois encore, je ferai ce que je peux et je vous enverrai 10 francs par ci 10 francs par là…

                                                                      ·  Cher monsieur le Trésorier, vous noterez tout d’abord que je viens de commencer cette lettre avec le mot CHER dans les trois acceptions qu’en donne le Robert c’est-à-dire
                                                                      o  Qui est d’un prix élevé,
                                                                      o  Qui exige de grandes dépenses,
                                                                      o  Qui fait payer un prix élevé,

                                                                      ·  S’il vous plait rendez moi vite le trop percé

                                                                      ·  Combien de fois il faudra vous répéter que je n’ai pas à payer d’impôt puisque je suis vieux maintenant.

                                                                      ·  La vignette, la TVA, les contraventions, les taxes, les majorations ! Mais qu’est-ce que vous en faites de tous ces sous vous les brûlez ou quoi !

                                                                      ·  Mes parents ont payé des tonnes d’impôts toute leur vie et voilà que vous recommencez avec moi !

                                                                      ·  Ça ne va tout de même pas mettre le gouvernement en faillite parce qu’il me manque 1000 francs à donner !

                                                                      ·  Il m’a donné un coup alors je lui en ai donné un aussi mais il m’a tapé les parties avec son genou alors j’ai dû rentrer chez moi pour me faire masser l’enflure.

                                                                      ·  Il m’a frappé dans l’œil et j’ai gardé un gros tocard pendant un mois.

                                                                      ·  Par la présente, je vous signale que mon fils a cassé un carreau de la fenêtre de l’un de nos voisins, M.X. Celui-ci habite au même étage que nous mais juste au-dessus.

                                                                      ·  Vous me dites que Melle X. réclame des dommages- intérêts sous prétexte qu’elle a été légèrement défigurée après l’accident. Sans être mauvaise langue, il faut avouer que, même avant l’accident, cette malheureuse n’avait jamais éveillé la jalousie de nos concitoyennes.


                                                                    • Kris Prolls 1er octobre 2013 04:23

                                                                      « Amis africains, restez chez vous les gaulois n’ont plus le sou : »

                                                                       

                                                                      Houlalal il faut se relire avant d’écrire des aneries !

                                                                      La France injecte chaque année des millions pour l’aide au développement de l’Afrique

                                                                      Pour aider l’Afrique ça ne tombe pas du ciel que je sache


                                                                    • Fergus Fergus 1er octobre 2013 09:36

                                                                      Bonjour, Constant.

                                                                       ????


                                                                    • Constant danslayreur 1er octobre 2013 13:26

                                                                      Bonjour Fergus,
                                                                      Pardon pour le hors sujet, c’est le com du Capitaine qui m’a immédiatement fait faire le lien avec des perles issues d’une compil-bouquin que j’avais (les Français écrivent à l’administration)... délectable, du moins à mon goût et surtout tellement humain smiley

                                                                      Une dernière pour la route : « Docteur je n’arrive plus à sucer ni à avaler... je parle de vos médicaments »

                                                                      Déjà dehors


                                                                    • Fergus Fergus 1er octobre 2013 14:31

                                                                      @ Constant.

                                                                      Je comprends mieux. Merci pour cette dernière perle. Dans un genre un peu différent, j’ai été élève durant quelques mois dans un cours privé d’où je me suis fait virer en 1961. Parmi les profs il y avait Jean Charles, l’auteur de « La foire aux cancres », recueil de perles scolaires dont je suis très loin d’être sûr qu’elles aient été toutes authentiques ; à vrai dire, je suis même sûr du contraire.

                                                                      Bonne journée.


                                                                    • vachefolle vachefolle 30 septembre 2013 20:45

                                                                      Pourquoi n’ont ils pas demander un audit des comptes, c’est trés simple :
                                                                      LA COUR DES COMPTES EST DIRIGEE PAR UN SOCIALISTE.
                                                                      TOUTES LES REGIONS SONT DIRIGEES PAR LES SOCIALISTES (sauf une)
                                                                      LA PLUPART DES GRANDES VILLES SONT DIRIGEES PAR LES SOCIALISTES
                                                                      TOUS LES SYNDICATS DE la fonction publique donc parfaitement au ciurant de la situation SONT DE GAUCHE
                                                                      LES SOCIALISTES ONT EU 10 ANS pour se preparer au pouvoir ? Ca ne suffit pas ?

                                                                      Difficile de faire la naif aprés ca, ou alors de passer pour une bille.


                                                                      • Fergus Fergus 30 septembre 2013 22:51

                                                                        Bonjour, Vachefolle.

                                                                        Rassurez-vous, les prochaines échéances électorales devraient réduire l’influence du PS.


                                                                      • Roubachoff 1er octobre 2013 00:19

                                                                        Bonsoir Fergus,

                                                                        Un point de désaccord entre nous. La faute originelle de Hollande - en fait, il s’agit d’un reniement - c’est de n’avoir rien tenté pour renégocier le traité Merkozy. (En passant, il s’y était engagé...) Ayant accepté d’avoir les mains liées par la « règle d’or » (ces gens nous prennent vraiment pour des cons : « les bons élèves de la classe européenne qui appliquent la règle d’or », on dirait du Disney) il ne pouvait plus rien faire, sinon une politique contraire à ses engagements de campagne et vouée à l’échec. Le bilan de Sarkozy ne compte pas vraiment dans l’affaire, si mauvais fût-il. Même en postulant un instant que les euro-libéraux aient raison, il est de toute façon impossible de redresser en trois ou quatre ans une situation vieille de trente ou quarante.

                                                                        Tout vient de là. Hollande, comme la truffe qu’il est, s’est laissé piégé par Sarkozy et Merkel. Il y aurait d’ailleurs beaucoup à dire sur la déontologie d’un président sortant et donné battu qui signe (à un mois des élections) un traité engageant son pays pour des siècles. Mais bien entendu, personne ne le dira dans les médias officiels.

                                                                        Cordialement

                                                                         

                                                                         


                                                                        • Fergus Fergus 1er octobre 2013 09:43

                                                                          Bonjour, Roubachoff.

                                                                          Hollande n’avait pas les moyens de renégocier le traité Merkozy, la majeure partie des pays de l’UE étant derrière la chancelière. Il aurait pu éventuellement aller vers un choc frontal en s’exonérant des contraintes et en tentant de trouver très rapidement des alliés. Un jeu hyper-dangereux car en l’absence de ces alliés, Hollande aurait provoqué une très vive riposte des agences de notation et vu s’envoler les taux d’intérêt de la France sur les marchés. Un pari qu’il n’a pas voulu prendre, et très honnêtement on peut le comprendre.

                                                                          Cordialement.


                                                                        • Roubachoff 2 octobre 2013 00:18

                                                                          Bonsoir Fergus,

                                                                          J’entends parfaitement votre argumentation. Mais si vous avez raison, tout est perdu, et nous gaspillons le peu de temps qui nous reste à discuter de ces sujets. S’il est impossible d’échapper à la loi des marchés (ce que M. Bertolone vient de déclarer dans Marianne : on a imposé des sacrifices aux Français pour que les agences de notation ne le fassent pas à notre place) à quoi bon voter, militer, réfléchir, se débattre contre les mailles du filet ? Ne voyez aucun malice dans ce que je dis. S’il faut être désespérés, eh bien, soit ! A condition de le dire haut et fort.

                                                                          Cordialement 


                                                                        • Fergus Fergus 2 octobre 2013 08:50

                                                                          @ Roubachoff.

                                                                          « à quoi bon voter, militer, réfléchir, se débattre contre les mailles du filet ? Ne voyez aucun malice dans ce que je dis. S’il faut être désespérés, eh bien, soit ! A condition de le dire haut et fort. »

                                                                          Je pense qu’il ne faut pas être désespérés, car tout problème à une solution, mais être en colère et surtout solidaires en grand nombre pour bousculer l’ordre établi et jeter les bases d’un nouveau mode de gouvernance. Cela peut passer par les urnes, s’il en sort un rejet massif des forces de gouvernement, de nature à entraîner, non seulement en France, mais chez nos voisins européens, une prise de conscience de la nécessité de recentrer l’action sur le bien-être des peuples. Cela peut également passer par la rue, avec les mêmes conséquences, si des millions de nos compatriotes comprennent que l’on ne peut continuer ainsi, d’élection en élection à reconduire des personnes qui appliquent les mêmes recettes politiques au profit des oligarchies et sans se soucier du sort des classes populaires.

                                                                          Mais en l’état actuel des mentalités, je crains d’être en train de rêver...

                                                                          Cordialement.


                                                                        • Roubachoff 3 octobre 2013 02:30

                                                                          @Fergus

                                                                          D’accord, ne soyons pas désespérés ! Etant d’un caractère plutôt optimiste, j’avoue préférer ça. Mais dans ce cas, il faut revoir toute la séquence. Au sujet du traité, Hollande n’a même pas fait semblant d’insister. En une demi-journée, il a baissé les bras en échange d’un plan de relance bidon que personne n’a jamais pris au sérieux. Ca laisse penser qu’il n’a jamais eu la moindre conviction sur ce sujet. Il a menti au Bourget en affirmant que la finance était son ennemie, et il nous en donne la preuve chaque jour. Mais oublions cet insignifiant personnage...

                                                                          Fergus, briser le carcan européen, refuser la pensée unique libérale et prendre à bras le corps le problème de la dette ne sera pas sans risque ! Vous le savez, je le sais et toute personne sensée le sait aussi. En revanche, beaucoup moins de gens ont conscience que le chemin suivi par l’Occident conduira à son inexorable déclin. (Songez aux pitreries actuellement en cours aux USA : la première puissance du monde en cessation de paiement !) Personnellement, je ne crois pas que Sire Flamby ait reculé par peur des conséquences, puisque je le tiens pour un complice lucide et actif de ce système mortifère. Mais de toute façon, même si c’est vous qui êtes dans le vrai, il convient de nous graver une idée dans la tête : pour éviter la catastrophe, IL FAUDRA BIEN QUE QUELQU’UN COMMENCE, et les conditions garantissant le succès ne seront jamais réunies.

                                                                          Cordialement


                                                                        • Fergus Fergus 3 octobre 2013 09:22

                                                                          Bonjour, Roubachoff

                                                                           « Ca laisse penser qu’il n’a jamais eu la moindre conviction sur ce sujet. Il a menti au Bourget en affirmant que la finance était son ennemie, et il nous en donne la preuve chaque jour. »

                                                                          Je pense, comme vous, qu’il n’a jamais réellement cru pouvoir renégocier le « traiité Merkozy », comptant très hypocritement sur un effort de relance dérisoire et artificiel pour faire passer la pilule du renoncement.

                                                                          Pour ce qui est de son « ennemie la Finance », je crois qu’il y a une part de sincérité, les types comme Hollande (peu suspect de rapacité pour lui-même, contrairement à son prédécesseur) ayant en horreur les dérives de la spéculation et la déconnection de cette finance mondialisée avec l’économie réelle. Mais sur ce plan également, il ne peut rien faire seul, et cela il le savait au Bourget. Un tel rendez-vous étant millimétré, ses propos ne peuvent donc être mis sur le compte d’une improvisation enthousiaste, mais d’un calcul délibéré visant à galvaniser la foule des militants présents pour obtenir des images de très forte adhésion. Vive la politique !

                                                                           « Il faudra bien que quelqu’un commence ». Certes, mais on ne voit pas qui, dans le panorama politique français très largement et très foncièrement gangréné par les perspectives électorales, aura les épaules pour prendre des décisions courageuses.

                                                                          Bonne journée.


                                                                        • Kris Prolls 1er octobre 2013 04:20

                                                                          Bonjour,

                                                                           

                                                                          l’article me semble totalement erroné

                                                                          « La faute de François Hollande : ne pas avoir demandé, dès sa prise de pouvoir, à un collège d’experts un audit complet de l’action du quinquennat précédent et du bilan socioéconomique qui en résultait pour notre pays. »

                                                                           

                                                                          1- pour ce qui est du bilan socioéconomique, il y a me semble-t-il une loi des Finances qui est approuvée aussi bien à droite qu’à gauche ( j’ai la flemme de décortiquer Wikipedia ) avant toute déclaration visant à affirmer que la France est en mauvais état

                                                                          Partant de ce constat l’Etat sait parfaitement ce qu’il fait

                                                                          Donc en aucun cas c’est la faute à Hollande sans doute moins à Sarkozy, l’Abbé Pierre ou Mére Térésa..

                                                                          Désolé je ne suis pas aveuglement le troupeau de 60millions de Français stupides et sans aucun avis critique

                                                                          2- pour ce qui est de l’audit complet

                                                                          a) avec les moyens technique et informatiques actuels l’Etat a quasiment en temps réel un tableau de bord des dépenses/recettes courantes et tout ce qui en suit

                                                                          b) il y a eu déjà le rapport Gallois sur la compétitivité Economique de la Francedonc c’est déjà un audit d’expertise.

                                                                          Il y a certainement eu des passages d’autres experts comme Mr Gallois ( ex patron de la SNCF soit dit en passant ) à l’Elysée

                                                                           

                                                                          Donc j’en conclus que l’article pourtant bien rédigé est en partie erroné ainsi que la majorité des commentaires suivant


                                                                          • Fergus Fergus 1er octobre 2013 09:56

                                                                            @ Kris Prolls.

                                                                            Vous avez raison, il existe de nombreux documents et analyses donnant tant aux gouvernants qu’aux opposants les informations qui leur sont nécessaires sur l’Etat de la France.

                                                                            Lorsque je parle d’un audit, je parle d’ un document de synthèse annoncé et présenté par Hollande à la nation comme la pierre angulaire d’une action adossée sur les réalités. Un outil permettant de vendre aux Français l’idée que d’emblée, lui, Hollande, était contraint d’adapter son action par l’état des lieux laissé par son prédécesseur.

                                                                            Je reconnais qu’il se serait agi là d’une manœuvre politique, mais la politique est faite de manœuvres, et je ne doute pas un instant que l’UMP aurait procédé grosso modo de cette manière si la situation avait été inverse.

                                                                            C’est cela que j’ai voulu exprimer, et cela n’a rien à voir avec l’orientation de la politique conduite par Hollande.

                                                                            Bonne journée.


                                                                          • pas perdus pas perdus 1er octobre 2013 10:02

                                                                            Bien d’accord quant à l’audit de la dette.

                                                                            Sinon, une critique : les sondages n’ont aucune valeur.


                                                                            • Fergus Fergus 1er octobre 2013 10:35

                                                                              Bonjour, Pas perdus.

                                                                              Le sondages sont de bons indicateurs du moment présent qu’il convient, à mon avis, ni d’encenser béatement ni de vilipender de manière excessive.

                                                                              Cela dit, on peut regretter qu’ils existent sur le plan électoral car ils peuvent contribuer à manipuler l’électorat, mais les Français ont appris à vivre avec et à ne pas leur attacher trop d’importance relativement à leurs convictions. Qui plus est, on ne reviendra pas en arrière et l’on devra continuer à faire avec eux, et cela d’autant plus que tous les acteurs politiques en sont friands.

                                                                              Des acteurs politiques, soit dit en passant, qui sont amusants, tous partis confondus : lorsque les sondages leurs sont défavorables, ils prétendent ne pas s’y intéresser, et lorsqu’ils leur sont favorables, ils ne cessent de s’y référer.


                                                                            • Abou Antoun Abou Antoun 6 octobre 2013 12:43

                                                                              Bonjour Fergus,
                                                                              C’est sans doute à cause de l’état calamiteux du pays que lui a laissé Sarkozy qu’ Hollande décide d’être le toutou des USA et d’aller guerroyer en Syrie.
                                                                              Le cas Hollande est désespéré et vous ne trouverez rien pour lui sauver la mise, même avec beaucoup d’imagination.
                                                                               


                                                                              • Fergus Fergus 6 octobre 2013 13:29

                                                                                Bonjour, Abou Antoun.

                                                                                Je ne cherche pas à sauver la mise de Hollande, sa politique n’étant grosso modo que la poursuite de la précédente. Mais rien n’étant jamais joué, rien n’indique aujourd’hui qu’il passera à la trappe. Qui sait en effet ce que sera le panorama politique te économique en 2016 ou 2017 ? Aux Français de se déterminer avec force dès 2014 s’ils veulent ne pas reconduire encore une fois le même modèle de gouvernement.


                                                                              • Antoine 6 octobre 2013 17:53

                                                                                 Pauvre Fergus, quand on se souvient de ce que vous racontiez pendant la compagne électorale...Voilà qui ferait un excellent livret pour un opéra qui pourrait s’intituler « complicité démagogique », partition de Janacek !


                                                                                • LEELOO Shawford42 6 octobre 2013 17:58

                                                                                  T’es grillé, trop tard j’ai déjà du payer l’addition et il est convenu que le rital continuera à avoir tout le plat de raviolis pour lui, ce goinfrace. smiley smiley


                                                                                  Pour lapeine la prochaine tournée elle est pour toi smiley

                                                                                  Alors encore en shorty ou t’as commencé à remettre la combi ? smiley

                                                                                • Fergus Fergus 6 octobre 2013 18:02

                                                                                  Bonjour, Antoine.

                                                                                  Je ne vois pas de contradiction entre ce que j’écris aujourd’hui et ce que j’écrivais lors de la campagne, à savoir voter Mélenchon au 1er tour puis Hollande au 2e pour barrer la route à un retour de Sarkozy.


                                                                                • Antoine 6 octobre 2013 22:31

                                                                                  Bonsoir Fergus,

                                                                                   Merci pour ce détail qui ne fera qu’augmenter l’intensité dramatique de l’œuvre !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès