• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le rapport explosif sur les retraites

Le rapport explosif sur les retraites

Tout le monde parle du dernier rapport du COR (comité d'orientation des retraites) mais peu l'ont lu. Nous avons épluché les 125 pages de ce dossier et des informations importantes sont passées inaperçues. Ainsi, nous pouvons apprendre que pour équilibrer financièrement le système de retraite jusqu’à 2060 la pension moyenne des retraités devrait diminuer par rapport à sa valeur de 2013, de l’ordre de 20 % !!!! En plus les retraités ne sont pas des nantis : la preuve le niveau de vie moyen des retraités tend à stagner depuis 2008, voire même à baisser légèrement entre 2010 et 2015. 

http://blog.seniorenforme.com/categorie/retraite-2/

Une des rares bonnes nouvelles de ce rapport est d'apprendre que l’espérance de vie à 60 ans progresse assez régulièrement en France depuis 1945, en effet, en moyenne à la retraite nous profitons encore de 24,8 belles années.

Il est normal que le système de retraite soit en danger car la France compte 1,7 cotisant par retraité en 2018 pour environ 1,4 à partir de la fin des années 2040. Pas assez d'actifs pour trop de retraités, l'équation semble insoluble. En outre, les fameux seniors ne travaillent pas assez ou plutôt ne trouvent pas assez de travail : en 2014, le taux d’emploi atteint 68 % pour les 55-59 ans et 25 % pour les 60-64 ans. Enfin, les taux d’activité et d’emploi des 65-69 ans demeurent très faibles, autour de 5-6 %. 

Les seniors n'ont pas assez de travail mais en même temps les politiques allongent le départ du passage à la retraite : l’âge de départ à la retraite passerait de 62,1 ans en 2018 à 64,1 ans à partir de la fin des années 2030. C'est un fait mais il va bien falloir trouver des solutions pour embaucher les personnes de 55 ans. Car s'ils ne sont pas à la retraite, ils seront au chômage !

Entre 2004 et 2013, la croissance des pensions de retraite a été plus forte que celle des revenus d’activité. Ces belles années semblent derrière nous mais il ne faut pas oublier que le niveau de vie des retraités se situe un peu en dessous de ceux des actifs. Non les retraités ne sont pas des privilégiés. Soit-disant les retraités passent leur temps à voyager, à consommer mais la pension nette moyenne de l'ensemble des retraités ne représente que 65,1% du revenu d'activité net moyen de l'ensemble des personnes en emploi.Et puis la retraite n'est pas un droit c'est un dû ! 

On nous bassine avec le fameux équilibre des retraites. Selon le rapport du COR, il n'arriverait qu'en 2030 et encore si les prévisions de croissance forte et de chômage faible se réalisent. Autant dire quand les poules auront des dents. Et dans tous les cas, une baisse des pensions serait inéluctable : avec une croissance de 1% et un chômage de 10% il faudrait abaisser dès 2016 de 4,7 % toutes les pensions de retraite pour arriver à l'équilibre ou alors augmenter massivement les cotisations. 

Il y a dans ce rapport, un facteur qui passe souvent inaperçu soit par idéologie soit par paresse intellectuelle. Pour l'équilibre des retraites, l'item immigration n'est pas à négliger. En effet, une hypothèse de solde migratoire plus bas (de + 50 000 personnes par an plutôt que + 100 000 comme c'est le cas actuellement ) dégraderait le solde financier du système de retraite, et ce de manière de plus en plus forte au cours du temps. L'immigration qui pourrait sauver notre système de retraite ? Les débats sont ouverts ....

Mais la retraite ce n'est pas toujours rose, quoi qu'en disent certains car il faut savoir que le taux de pauvreté est de 8,4 % pour les retraités (9,1 % pour les femmes retraitées et 7,6 % pour les hommes retraités)

Autre injustice criante : le montant moyen des pensions parmi l’ensemble des femmes retraitées représente 74,8 % du montant moyen des pensions parmi l’ensemble des hommes retraités.

Les inégalités à la retraite sont flagrantes : un retraité sur deux perçoit une pension globale inférieure à 1 300 euros par mois. En outre, près d’un quart d’entre eux perçoit une pension inférieure à 800 euros par mois (environ 10 % moins de 300 euros par mois), et un autre quart environ une pension supérieure à 2 000 euros par mois.

Saviez vous que le montant de la retraite est de : 1160€ pour les salariés du régime général, 2200 € pour les fonctionnaires civils d’état, 610€ pour les agriculteurs, 1930€ pour les régimes spéciaux, 1900€ pour les professions libérales, 490€ pour les commerçants et 720€ pour les artisans. 

Si avoir une bonne retraite est important savoir combien de temps, nous allons en profiter est aussi utile. Un homme cadre de la fonction publique passera 27,4% de sa vie à la retraite, un ouvrier 24% et un agriculteur 25,5%. 

Inégalité quand tu nous tiens...

http://blog.seniorenforme.com/categorie/retraite-2/

Un dernier chiffre pour la route : les régimes de retraite ont versé au total 277,8 milliards d’euros de pensions l'année dernière. Pour comparaison, la totalité des recettes fiscales s'est montée à 268 milliards.

Chateaubriant disait en 1937 "Le Français travaille pour vivre et s'amasser une retraite ; l'Allemand frémit à cette idée de retraite et vit pour travailler"

Est-ce toujours vrai ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.37/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

133 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 12 juin 2015 08:32

    Découvrir que la répartition est une pyramide de Ponzi.


    Le système par répartition s’apparente à la Mafia

    Terreur sur ceux qui veulent partir, et extorsion forcée par la force de l’état socialiste pour être « assuré ».
    C’est aussi une prison collectiviste qui fonctionne sur des ambiguïtés....
    Direction et membres de direction inconnus du grand public.

    Partage non contractuel en fonction des groupes de pression des ressources.

    Système qui ne peut exister qu’en situation de monopole de contrainte. 

    Système qui se doit de ne pas être transparent et cache la réalité des fonds collectés.

    S’il était si « formidable », les gestionnaires syndiqués de ces régimes tous issus de la fonction publique l’adopteraient

    Mais ils préfèrent rester dans leurs régimes « spéciaux » financés par le contribuable...

    La répartition n’est pas accepté d’un commun accord mais imposé.

    Aucun contrat ne relie celui qui est ponctionné avec celui qui ponctionne.

    Vous ne pouvez quitter le système librement. C’est liberticide.


    Le système dirigé par des syndicalistes favorise les groupes de pression dont sont issus les membres du paritarisme.

    Direction et membres de direction inconnus du grand public.

    Partage non contractuel en fonction des groupes de pression des ressources.

    Système qui ne peut exister qu’en situation de monopole de contrainte. 

    Système qui se doit de ne pas être transparent et cache la réalité des fonds collectés. 

    Les entrants payent pour les sortants. 

    La première génération reporte sa dette sur les générations suivantes et créant une crise sur une génération future le jour su cygne noir.
    Jour ou le choix collectif est de sortir de ce système, la génération qui le veut est spoliée par la dette laissée par les précédentes. *

    Chronophage, les besoins augmentent sans cesse créant une inflation de taxes, de charges et durées augmentées sur les ayants droits en direction du jour du cygne noir (faillite)..


    C’’est un système pourri porté à bout de bras par les bénéficiaires d’un régime spécial et les cocos. 

    Au nom de quoi défendent ils un système pour les autres qu’ils n’adoptent pas eux-même ?

    Réponse : la gamelle de la rente d’état sur la charge des autres.

    Remettre en cause la répartition, c’est aussi mettre fin aux exceptions des régimes spéciaux des privilégiés.

    • Popov Popov 12 juin 2015 09:36

      Un retraite ne « travaille » pas (plus...) (encore faut il de nos jours s’entendre sur ce qu’est le travail …) donc ses revenus viennent obligatoirement du travail des autres. Deux possibilités :

      • On cotise via les salaires directement pour directement lui donner un revenu : c’est la retraite par répartition. C’est donc pris « sur le travail des autres » … évidemment.... la solidarité dirait certains...

      • On paie des impôts qui atterrissent dans les intérêt de la dette qui sont des créances et des revenus pour des fonds de pension en euros. On paie des dividendes dans les sociétés ou on est embauche qui sont des revenus pour des fonds de pension en action... Ces revenus sont aussi pris sur le travail.... évidemment...et on a quelques intermédiaires supplémentaires... c’est la capitalisation

      Spartacus vous préférez le deuxième cas évidemment...


    • Robert GIL Robert GIL 12 juin 2015 10:58

      @Spartacus
      meme « The Economist » flingue la retraite par capitalisation ... voir !


    • Spartacus Spartacus 12 juin 2015 11:44

      @Robert GIL

      Oui mais l’important n’est pas d’avoir la vision de « the economist », journal socialiste mais d’avoir la liberté de choisir quel système ont veut.


    • Robert GIL Robert GIL 12 juin 2015 13:40

      @Spartacus
      un journal socialiste ? Vous êtes impayable, le nouveau buster keaton c’est vous ! !


    • HELIOS HELIOS 12 juin 2015 14:41

      @Popov
      surement que Spartacus considéré que le cout du système de retraite par répartition géré par l’état est MOINS BON que le cout de ces même retraites gérées par des entreprises privées.


      Donc pour lui, l’administration, la gestion etc.... faites par les entreprises, les banques etc est moins cher que les coûts de l’état.

      Dans son esprit, il souhaite faire vivre des « privés » plutôt que des publics au service de tous.

      Moi, je considère qu’il a tort, parce que si on considéré que l’état a un devoir d’équilibre de gestion, il n’a pas d’impératif de rentabilité comme le système privé.. c’est toujours ça de gagné... et en plus, je pense que l’état ne peut pas faire faillite s’il assure sa souveraineté lui-même ( point fortement discutable, justement que les groupes privés démontent chaque jour un peu plus). On voit que la souveraineté est importante quand on mesure le niveau de retraite des grecs.

      ... et ça, c’est de la technique, pas de l’humain, bien sur qu’il faut aussi considérer.

      Que fera-il pour sa retraire, le Spartacus ? ah, oui, c’est vrai il ne doit pas gagner le smic qui ne lui laisse rien pour vivre après avoir payé ses frais obligatoires, il a les moyen de se constituer un « Plan » privé pour ses vieux jours !... remarquez, les smicards aussi pourraient se priver de télé, de smart-phone, de voiture, de resto, de vacances, d’éducation nationale, de secu, d’assurances (qui sont des bandits certes) et pourquoi pas d’armée... pour qu’il leur reste a la fin du mois quelques euros pour se payer une retraite par capitalisation.

      Et c’est ce même Spartacus qui nous expliquera ensuite que les entreprises ne peuvent plus vivre faute de clients, de marge etc .

    • wawa wawa 12 juin 2015 14:41

      @Spartacus

      que les retraites par répartition soit un ponzi, certainement.


      Mais les retraites par capitalisation sont elles différentes ? elles reposent aussi sur l’idée que les contrats vont être honorés, que les entreprises vont verser des div, qu’il y aura des gens qui rachèterons plus cher vos action, or , immobilier, qu vous puissiez trouver des locataires etc

      amha les retraites/ capitalisation sont aussi ponzi et ne seront pas honorées a la hauteur des espérance car tout comme les retraites d’états, elles repose sur la croissance. pas de croissance, rentes et retraites rabotées a un moment.

      perso j’aurais m^me plus confiance (moins de rabotage) dans la répartition

      quand ? j’en sais rien, mais avant ma propre retraite probablement (je suis bientôt quadra)

    • HELIOS HELIOS 12 juin 2015 14:56

      @Spartacus

      Avoir le choix, c’est supposer que si vous vous plantez, tant pis pour vous.

      Supposez que votre fond de retraite fasse faillite, quel que soit la raison, il ne vous reste plus rien. Vous ne pouvez pas refaire votre vie avec d’autres options.
      et comme la France n’est pas un pays de sauvages, elle a une histoire, une civilisation humaine, elle ne vous laissera pas crever, vous continuerez a vivre avec une « indemnité de »solidarité" (que vous ne méritez pas selon vos propos coutumiers) qui ne se fabrique pas comme ça, sans oublier tous les autres services publics...

      Même si vous optez pour un système 100% privé vous cotiserez aussi pour ce filet de sécurité. Ne rêvez pas, vous n’y échapperez pas. Il vaut mieux que vous vous y fassiez, le mieux dans ce cas là c’est d’avoir un système unique pour tous PUBLIC !

      Libre a vous de prendre un produit bancaire ou d’assurance pour complémenter votre retraite... si vous en avez les moyens.

    • Spartacus Spartacus 12 juin 2015 15:30

      @HELIOS

      Je veux le droit à choisir. La liberté individuelle de choix. 

      Je veux la clarté, la transparence.
      Je veux une relation contractuelle. 

      Un contrat, qui dit ce que je paye, je que j’aurai, et l’assurance qu’en cours de route les règles ne vont pas changer en fonction de données politiques ou clientélistes ou de gestion par des gens qui n’ont rein a foutre de l’efficacité.

      Si vous estimez que la « répartition » est la meilleure ou une gestion d’état gardez là. 
      Libéral je ne vous imposerait jamais d’aller dans un autre système...Mais laissez moi ma liberté de choisir autre chose. 

      Je ne suis pas collectiviste, c’est mon droit. Je le revendique !
      En économie on appelle cela l’efficience. Le choix entre privé et public est un rapport d’efficience.

      C’est la concurrence qui apporte l’obligation de résultat et d’efficience.
      Le monopole d’état ne rapporte que le subir de choix de majorités aux dépends de minorités ou favorise les opportunistes inhérents à chaque système collectiviste. 


      Et cela ne se rapporte pas aux coûts, mais au rapport qualité/prix

      Gérer par l’état non seulement ce n’est pas moins cher, mais en plus pas plus qualitatif.

      L’exemple de l’Ex-URSS er les pays de l’est est édifiante. Géré par l’état les pays de l’Est proposaient des Lada ou des Trabans, là ou les pays occidentaux proposaient des BMW ou des Volkswagen.

      En France le rapport qualité prix de tout ce qui est fait par l’état est trop cher. 

      Education Française : très cher, centralisé, cours politisé, interventionnisme éducatifs de l’état et résultats PISA nuls.
      Danemark ou Suède : choix de l’école avec des chèques éducation, fonctionnaires licenciablles, résultats PISA 1er et 2eme.


      Le Smicard dans un système par répartition ne sait rein de ce qui est fait de son argent
      Le Smicard dans un système par répartition ne sait même pas ce qu’il paye
      Le Smicard dans un système transparent, s’il savait il y a longtemps qu’il quitterait cette merde.

      Quand aux plans privés, l’assurance vie est a un niveau en France tellement élevé qu’ils faut être absurde pour jeter la pierre à celui qui se protège individuellement

      ****
      Un état ne peut faire faillite : Erreur !. L’Argentine en 2000 a fait faillite. La Grèce devrait suivre.

      Il n’existe qu’un seul et unique cas de faillite d’un fond de pension ; Il y a 14 ans. Enron, entreprise d’électricité a mandat de service public, et encore c’est une faillite frauduleuse car les fonds ont étés investis dans la spéculation sur l’énergie, ce qui était strictement interdit.
      Le cabinet de certification des comptes a indemnisé les affiliés du fond pour éviter un procès. Personne n’a été spolié.
       

    • Rmanal 12 juin 2015 15:38

      @Spartacus
      Hélas vous ne comprenez même pas que votre droit de choisir impose lui aussi un choix forcés aux autres. Exactement ce que vous reprochez au système collectiviste voulu et voté par les Français. Décidément la Démocratie, qui est une notion de compromis, ne fait pas bon ménage avec votre libéralisme, comme le disait votre dieu Hayek.


    • Spartacus Spartacus 12 juin 2015 15:53

      @Rmanal

      Refaites pas l’histoire ni la démocratie.


      Le système de retraite par répartition n’a jamais été l’objet d’un vote.

       Instaurée de façon autoritaire en octobre 1945 sous l’influence du Parti communiste et des syndicats, destinée à remplacer les assurances sociales privées qui existaient auparavant (dont un certain nombre seront nationalisées), étendue progressivement à presque toute la population, elle n’a jamais été confirmée par le suffrage universel,et elle n’a jamais été plébiscitée par quiconque.


      On peut parler en ce qui concerne la Sécurité sociale de « coup d’État », car les ordonnances de 1945 relèvent du non-droit (en mai 1946, la proposition de Constitution de la IVe République est rejetée par référendum ; il y a un « trou » constitutionnel sur la période 1945-1946). 

      La répartition trouve son origine en 1941, par le régime de Pétain, qui détourne alors les provisions des assurances sociales vieillesse pour les donner aux « vieux travailleurs » : c’est l’origine des retraites par répartition.....

    • Rmanal 12 juin 2015 16:10

      @Spartacus
      1/ vous ne répondez pas à l’ambiguïté de votre position complètement totalitaire, voulant imposé aux autres votre façons de pensée.

      2/ Je vous retourne « Refaites pas l’histoire ni la démocratie. ». Au sorti de la guerre comme celle de 39-45, difficile effectivement de parler de Démocratie. Cependant vous datez, depuis il y a eu 8 présidents, élus par les Français, qui ont toujours soutenu ce régime. D’ailleurs chaque sondage sur le thème « souhaitez vous gardez les principes du système sociale Français », les réponses sont toujours largement au dessus des 50%.
      Si ce n’était pas le cas, Madelin aurait plus de 0.01% aux élections. Ca ne vous plait pas, mais c’est ça la Démocratie.


    • Alibaba007 Alibaba007 12 juin 2015 16:29

      @Spartacus « Le système par répartition s’apparente à la Mafia... extorsion forcée par la force de l’état socialiste...  »

      Blablabla libéral et socialicide d’un lobbyiste.
      Dialoguer avec Spartacus est une perte de temps. Il est payé au mot pour troller pour le MEDEF !

      @ Seniorenforme "Il est normal que le système de retraite soit en danger car la France compte 1,7 cotisant par retraité en 2018 pour environ 1,4 à partir de la fin des années 2040. Pas assez d’actifs pour trop de retraités, l’équation semble insoluble."

      voire la conférence gesticulée de Frank Lepage et Gaël Tanguy sur la réforme des retraites,

      Juste un must pour défoncer les arguments des esclavagistes Medefieux.
       smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 juin 2015 19:49

      @wawa
      Les retraites par capitalisation aux USA, à cause de la crise des subprimes, ont mis sur la paille des milliers de retraités, obligés de travailler désormais jusqu’à leur mort.


      Elles supposent des fonds de pensions qui achètent puis siphonnent des entreprises dans le monde entier. Une partie des entreprises françaises qui ont mis la clef sous le paillasson en ont fait les frais.

    • Spartacus Spartacus 12 juin 2015 19:57

      @Rmanal


      1-Le collectivisme c’est du totalitarisme.
      Je veux juste la liberté de choisir. MA LIBERTE.

      Mais libre a vous de choisir votre système merdique. 
      2-Vous parlez des premières générations, qui avaient pas beaucoup de vieux (décimés par la guerre), tu m’étonnes qu’envoyer la facture aux générations suivantes ils trouvaient ça génial.

      Maintenant la démocratie je ne suis pas contre. Bien au contraire.

      Alors on y va ? 
      On demande aux Français s’ils souhaitent faire perdurer les régimes spéciaux ?
      Un bon petit référendum. On verra ce que les gens pensent. Vous allez pas être déçus.

    • Norbert 12 juin 2015 21:32

      @Spartacus

      Finalement on se marre bien sur Agoravox avec certains rigolos de votre genre qui ont le sens des réalités (lol). Le monde est dirigé par de dangereux communistes qui bien qu’ultra minoritaires font la loi partout et ont la main mise sur toute la presse : Le Figaro, l’Express, Le point , The economist.....

      Dans le même registre (mais opposé), hier un autre énergumène aussi « modéré » que vous expliquait que Lénine et Trotsky étaient commandités par wall street (Anthony Sutton).

      Vos propos sont tellement extravagants que je crois à votre sincérité (penser que vous êtes un troll communiste venu pour ridiculiser l’idéologie dominante me placerait dans le camps des complotistes). 


    • aimable 12 juin 2015 23:14

      @Spartacus
      vous êtes un homme de système donc vous n’êtes pas libre, vous vivez dans l’illusion !!


    • Spartacus Spartacus 12 juin 2015 23:16

      @Norbert


      En général fautes d’arguments on en arrive toujours à la stigmatisation ad hominem.

      Admettre la contradiction et arguments des autres même s’ils ne vous plaisent pas nécessite une ouverture d’esprit que les idéologies totalitaristes ont du mal à intellectualiser.

      Dalleurs ne savez vous pas que je trempe tous les matins un ou deux communistes dans mon café et ensuite, je les mange ?

      J’ignore ce qu’a dit l’autre « énergumène » mais Lénine dissident exilé en Suisse, fut rapatrié et financé par les Allemand avec pour objectif de déstabiliser la Russie et mettre fin à la guerre sur le front Est. 

      Mais rassurez vous, connaissant Bastia je vous informe que sa théorie sur tous les plans va se concrétiser. Dans la répartition comme en économie.

      Bastiat  : « Dans le fonds, il n’y a que deux façons de se procurer les biens dont on a envie. Soit on travaille pour les acquérir, soit on les vole ». Le socialisme est partisan de la seconde solution, mais il y a de moins en moins d’argent à voler. Il touche donc à sa fin.

    • rocla+ rocla+ 13 juin 2015 08:39



      L’ outrance la vraie , c ’est la différence de retraite entre un fonctionnaire 
      percevant 4 fois plus qu’ un agriculteur . 

      La même outrance consistant , pour les salariés EDF  de faire payer leur électricité 
      par les clients EDF .

      Ca c ’est de l’ outrance rance et rancie organisée par des salopards 
      se foutant de la tronche de leurs clients . 

      L’ outrance par ailleurs , c’ est une Compagnie SNCM mise par terre par
       des voyous-grévistes-récidivistes . 




    • Norbert 13 juin 2015 09:40

      @Spartacus

      Je cite un journal communiste : LE FIGARO

      Près de la moitié des richesses mondiales est détenue par 1% de la populationhttp://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/01/21/20002-20140121ARTFIG00164-pres-de-la-moitie-des-richesses-mondiales-est-detenue-par-1-de-la-population.php

      « Le fossé persistant entre les revenus des citoyens les plus riches et ceux des plus pauvres est considéré comme le risque susceptible de provoquer les dégâts les plus graves dans le monde au cours de la prochaine décennie. »

      DONC nous ne sommes pas si loin d’être d’accord, il suffit d’inverser les mots capitalisme et socialisme (pas tout à fait car la nature a horreur des symétries).


    • Spartacus Spartacus 13 juin 2015 09:46

      @rocla+

      Ce que l’on aime ce sont les clichés et les imbécilités de l’ignorance


      .Un fifibrind’acier qui vous explique qu’aux USA la retrtaite est pas « capitalisation » relève de’une éducation de profs de gauche.

      La retraite aux USA est par répartition.......Elle s’appelle OASHDI.

      Comme quoi les clichés absurdes des gauchistes répétés en boucle....

    • Jean Keim Jean Keim 12 juin 2015 08:41

      Quel est le Chateaubriand à qui vous empruntez une citation ? smiley


      • Stephan Hoebeeck Stephan Hoebeeck 12 juin 2015 09:49

        Il faut augmenter la durée du temps de travail... et supprimer progressivement les retraites...




        • Robert GIL Robert GIL 12 juin 2015 11:02

          @Stephan Hoebeeck
          et supprimer également ceux qui ne peuvent plus travailler et pourvoir a leur subsistance ...


        • Robert GIL Robert GIL 12 juin 2015 11:08

          @Stephan Hoebeeck
          en attendant le monde merveilleux que vous nous promettez, je me permet de recentrer le debat en vous proposant la difference entre capitalisation et repartition, autre que celle de la petite musique que l’on nous sert tout les jours :.

          voir : RETRAITES PAR CAPITALISATION OU PAR REPARTITION ?


        • Popov Popov 12 juin 2015 17:15

          @Robert GIL
          Merci pour les liens.
          C’est vrai qu’en plus les fonds de pensions augmentent la masse monétaire et son besoin en renumération et donc augmentent les instabilités économiques et écologiques voire les dérèglent... Cela est sans doute plus facile de réguler/régler un système par répartition qu’un système par capitalisation avec une croissance nulle... Si j’étais très cynique je dirais comme Spartacus, Capitalisation donc.... mais pour que cela s’écroule au plus vite pour reconstruire une répartition plus efficiente. Le problème c’est peut on faire une révolution en douceur quand on voit le niveau de violence des propos tels que ceux de Spartacus. Merci en tous les cas à vous et à d’autres (Helios) de réfléchir et de construire.


        • Croa Croa 12 juin 2015 23:03

          À Stephan Hoebeeck,

          Et comment tu fais pour utiliser toute cette main d’œuvre disponible maintenant que les machines et les chinois font les 4/5ème du travail ???


        • Spartacus Spartacus 12 juin 2015 23:38

          @Popov


          Il n’existe qu’un seul cas de passage de la répartition à la capitalisation.

          C’est le Chili. Décision prise par référendum.

          Quand le système est passé à la capitalisation, par un grand ministre José ¨Pineray http://ami.du.laissez-faire.eu/_pinera1.php5

          Le passage de la réparation à la capitalisation entraîna 15 années de croissance supérieure à 5% pendant 15 ans.

          Même les gouvernements socialistes qui ont suivit n’ont jamais retouché à la capitalisation.

          Le système pas capitalisation a permit la création d’une épargne d’investissement. Cette épargne a engendré une croissance continue de 5% par an pendant 15 ans.
          Le chili est devenu le pays le plus riche d’Amérique du sud avec le passage à la capitalisation.

          En souvenir des résultats économiques du ministre Pineray les Chiliens élirent son frère comme président dans les années 2000. 

          La confiance en la monnaie Chilienne est telle qu’elle est la seule économie à disposer de la note AA en Amérique du Sud. Le pays est un des moins endetté de ce continent.


        • soi même 3 juillet 2015 14:31

           Réponse typique d’un lobbyiste destructeur et sans interet pour l’avenir..... !


        • straine straine 12 juin 2015 10:13

          Les retraites vont mécaniquement diminuer en raison du chômage structurel en France, avec un coût mi avoué avoisinant les 70 Milliards an, d’autres n’hésitent pas à chiffré à plus de 100 Milliards .
          Toutes les décisions prisent tendent vers une disparition pure et simple des retraites par répartitions !
          Citation :
          [... Bref, le PIB français étant d’environ 2.000 milliards d’euros, le « choc démographique » proprement dit n’impose qu’une réforme d’ampleur dérisoire : de quoi financer un surcoût de 2 milliards d’euros d’ici 2020 et 20 milliards d’ici 2035. Le papy-boom est bien loin d’imposer la réforme en cours, dont l’ampleur atteint 43,8 milliards d’euros à l’horizon 2018, dont 18,6 milliards pour les seules mesures d’âge, comme le rappelait Eric Woerth le 5 octobre, en la présentant au Sénat. ...] => http://www.marianne.net/Retraites-Le-papy-boom-a-bon-dos_a198497.html
          Nous ne pouvons pas indéfiniment vivre en échangeant des obligations d’état contre des importations .....


          • zygzornifle zygzornifle 12 juin 2015 10:36

            Ne vous inquiétez surtout pas vos politiques ne seront jamais touchés par une quelconque remise a plat du système puisque c’est eux qui la feront si elle doit se faire..... Ouf j’ai eut peur un moment de devoir côtoyer un jour mon ministre mon député mon sénateur mon préfet mon maire au resto du cœur ou au secours populaire, sortant sa carte CMU chez le docteur ou lui tenant le couvercle de la poubelle pour qu’il puisse fouiller le premier, j’aurais eut trop de honte qu’un si grand homme ayant fait tant d’efforts et de sacrifices pour son pays et pour ses citoyens soit tombé ainsi dans la misère ......Moi ça n’a aucune importance mais LUI ?


            • Robert GIL Robert GIL 12 juin 2015 10:56

              je vous propose un petit dossier constitué de petits articles ou vous trouverez, je pense, matiere a reflexion, loin de la propagande Medef/gouvernement et de la pensée unique des medias et des lobotomisé du systeme !
              .
               Voir : Retraites


              • Spartacus Spartacus 12 juin 2015 11:49

                @Robert GIL

                Agoravox n’est un outil pour générer créer de la fréquentation pour ton site pourri.
                Faire des fausses réponses pour générer des liens vers ton site de merde est un détournement de l’objet.

                Agoravox comme tout les systèmes à principe collectif, il y a toujours des opportunistes pour le détourner vers son profit individuel.

                Gil, bel exemple de cette règle de base humaine qui s’adapte aussi parfaitement à la répartition. 


              • Pascal L 12 juin 2015 11:05

                Aujourd’hui, un salarié cotise plus que ce que qu’il touchera en moyenne… C’est lié à la pyramide des ages et au chômage de masse, pas au niveau des cotisation. 

                Pour raisonner juste, il faut avoir un vision globale du rapport du temps d’activité sur le temps d’inactivité. Chômage, maladie, retraite ou temps d’éducation, cela coûte à la société. L’augmentation de l’âge de la retraite ne peut être qu’une réponse partielle, car si nous vivons plus longtemps, nous ne vivons pas forcément plus longtemps avec toutes nos capacités. Le seul moyen d’en sortir est de diminuer le chômage, mais pour cela, il faut sortir de ce système économique qui se régule par le chômage de masse. 

                • rotule 12 juin 2015 22:32

                  @Pascal L
                  Tout le monde semble oublier que plusieurs paramètres peuvent être ajustés, pour adapter les recettes aux dépenses.
                  A l’installation du système par répartition, le travail était assez logiquement la première recette à mobiliser. Je n’ai pas cherché mais je me doute bien que les capitalistes de l’époque ont gagné leur lobbying.
                  Actuellement, le travail disparaît, en partie grâce aux gains de productivité, en partie par délocalisation, en partie par le robotisation/ l’informatique.
                  Il serait logique de ne pas jouer uniquement sur l’age d’accès à la retraite ou sur le taux de cotisation des seuls actifs mais de revoir l’assiette de perception des cotisations. Quand une banque installe un distributeur de billet [DAB], elle supprime ou ou plusieurs emplois. Et le DAB génére du profit mais aucune contribution sociale. Quand un ordinateur fait du bouriscotage à haute fréquence [HFT] et génère du profit, aucune contribution sociale, uniquement, in fine, du dividende pour des actionnaires.
                  La part des salaires dans l’économie ne fait que baisser ... les termes de l’équation doivent changer. Il faut ouvrir, élargir, avoir des idées ....


                • Croa Croa 12 juin 2015 23:10

                  À Pascal L « L’augmentation de l’âge de la retraite ne peut être qu’une réponse partielle »
                  *
                  C’est surtout une réponse fausse qui en réalité aggrave le problème en augmentant le chômage et en faisant diminuer le montant des pensions.


                • Pascal L 13 juin 2015 03:14

                  @rotule
                  Sur le principe, cela semble logique, mais les gains de productivité ont probablement été dilués par une baisse des prix. Ce n’est probablement pas l’employeur qui est le bénéficiaire des gains de productivité, c’est en partie la société qui profite de prix plus bas mais surtout les financiers qui ont pillé l’économie par le prélèvement des intérêts sur chaque Euro qui circule et qui poussent à une déflation qui ne veut pas dire son nom. La solution passe par un remaniement des principes fondamentaux de la monnaie telle qu’ils ont éé définis dans les années 1970. Nous devons sortir d’un tabou soigneusement organisé en se réappropriant les concepts monétaires.


                • _Ulysse_ _Ulysse_ 12 juin 2015 11:13

                  @Auteur

                  Autant la quasi suppression du minimum vieillesse est une erreur car je pense qu’il faut donner à chacun les moyens de vivre, autant cette obsession sur les niveaux des pensions de retraite est également une erreur !

                  Je sens que l’auteur fait partie des gens qui attendent leur retraite.

                  Aujourd’hui l’un des problèmes de la France c’est pas la qualité de vie des gens âgées excusez moi. La réalité c’est qu’on abandonne plutôt les jeunes actifs que les retraités. D’ailleurs vous même reconnaissez une amélioration du niveau des vie des retraités jusqu’en 2013.

                  Le niveau des vie des actifs lui ne fait que baisser sauf pour les smicard qui eux se maintiennent sans monter quoi grâce à l’indexation sur l’inflation.

                  L’âge moyen des votants c’est 50ans, d’où l’obsession de notre société pour les retraites.
                  Les retraites, c’est l’avenir de la France ... réfléchissez smiley .

                  Aujourd’hui, les jeunes actifs qui veulent s’installer, consommer et avoir des enfants n’en ont plus les moyens pendant qu’on dépense sans compter pour les vieux. Les vieux qui ont de grosse pensions ne les dépensent pas et les mettent de côté.

                  Côté héritage avec l’allongement de la durée de la vie les héritiers d’aujourd’hui sont souvent de jeunes retraités ou des préretraités quand les enfants eux sont condamnés à rester locataires indéfiniment à cause de salaires en baisse et de prix immobiliers aberrants.

                  Le calcul des flux montre maintenant que les flux monétaires vont maintenant des jeunes générations vers les vielles génération
                  .

                  C’est sans précédent historique

                  Avec ça c’est certain on marche droit vers l’avenir.

                   


                  • wawa wawa 12 juin 2015 15:17

                    @_Ulysse_


                    j’ai modéré cet interessant article positivement pour faire un commentaire de votre style. Vous m’otez les mots de la bouche.

                  • rocla+ rocla+ 12 juin 2015 11:15

                    Saviez vous que le montant de la retraite est de : 1160€ pour les salariés du régime général, 2200 € pour les fonctionnaires civils d’état, 610€ pour les agriculteurs, 1930€ pour les régimes spéciaux, 1900€ pour les professions libérales, 490€ pour les commerçants et 720€ pour les artisans. 


                    Et il y en a ici qui certifient que les fonctionnaires ne 
                    sont pas privilégiés ....

                    • philippe913 12 juin 2015 11:32

                      @rocla+
                      le régime des fonctionnaires est effectivement très avantageux. Ceci étant dit, comparer des chèvres et des choux, ça ne peut aboutir qu’à des conclusions erronées.
                      50% des fonctionnaires sont de catégories A (merci au ministère de l’éducation), donc avec des traitements nettements plus élevés que la moyenne des français.
                      Comparons par tranche de revenu plutôt non ? voire même par carrière, combien touche à la retraite un ingénieur qui a commencé à 2000 €, et qui termine à 4500 € par exemple, et comparons le à un prof ou un commissaire de police.
                      Et pour être vraiment complet, comparons sur une vie la totalité des revenus et divers avantages en nature (CE, tickets restaurants, primes etc) rapportés sur le temps de travail total.
                      Après on aura une vraie idée, pour l’instant, compliqué de se faire une réelle opinion éclairée sur ces seuls chiffres bruts.


                    • rocla+ rocla+ 12 juin 2015 11:52

                      @philippe913


                      En effet ,...

                      Ne mélangeons pas , 

                      Mais comment expliquer qu’ un agriculteur touche quatre fois moins 
                      que le fonctionnaire ? 

                      Est ce qu’ un type qui est soumis aux aléas de diverses conjonctures , 
                      et dont le taux de suicides est un des plus élevés parmi la population 
                      et , s’ il est un petit agriculteur ne peut pratiquement jamais partir de 
                      vacances , est-il équitable qu’ il touche quatre fois moins qu’ un
                      fonctionnaire ?

                    • Spartacus Spartacus 12 juin 2015 12:07

                      @philippe913


                      Arrêtez le misérabilisme injustifiable. Le traitement des régimes spéciaux est le summum d’un concept des iniquités et des inégalités.
                      Privilège1 catégorie A La pension en pourcentage bien plus importante.

                      La pension d’un fonctionnaire A ou B est égale à 75% du dernier traitement indiciaire brut non plafonné.

                      Il s’agit du traitement indiciaire brut du dernier emploi, grade, classe et échelon effectivement détenus depuis six mois au moment de la cessation des services valables pour la retraite.

                      Pour les salariés du privé, la pension est égale est à 50% du salaire annuel moyen limité au plafond de Sécurité Sociale, calculé sur les 25 meilleures années.

                      Privilège 2 catégorieA  les pensions ne sont pas limités aux plafonds de la sécu.

                      Pour les fonctionnaires, le revenu sera égal a 75% du dernier traitement. Il est quasiment impossible qu’un salarié du privé puisse obtenir un tel revenu à la retraite. Jamais aucun retraité du privé n’atteint ce taux. Comment le pourrait-il avec un régime de base qui ne lui assure que 45% de la part de son salaire inférieure au plafond de la Sécurité Sociale ?

                      Même avec les retraites complémentaires des salariés du privé ARRCO et AGIRC, le taux de remplacement d’un non cadre est aujourd’hui de l’ordre de 60 % si son salaire moyen a toujours été inférieur au plafond de Sécurité Sociale.

                      Un cadre « moyen » dont le salaire passerait progressivement et linéairement de 1 plafond sécu à 37.032 € en début de carrière à 2 plafond sécu, 74.064 € atteint cinq à dix ans avant de liquider sa retraite, aurait un taux de remplacement de l’ordre de 45% à 50 %.


                      Privilège 3  catégorieA Coup du chapeau, entre 9 et 75% de pensions manipulées.

                      Le « coup du chapeau », dans le ministère de l’économie et des finances, 24% des fonctionnaires changent de grade dans la dernière année, mais à l’intérieur de cette statistique, 75% des haut fonctionnaires de ce même ministère sont sont « gradés » pendant cette période. Mais les autres ministères ne sont pas en reste, Augmentation de grade dans le ministère des anciens combattants 50% des fonctionnaires, la poste 40%, l’intérieur 33%, la défense 30%, l’aviation civile 23% comme à la recherche publique, l’équipement et le logement, 15%, la justice 14% et l’éducation nationale 9%.

                      Cette fraude ou manipulation entrée dans les mœurs, tolérée semble être d’un faible coût pour l’administration qui l’octroie, pour quelques mois, une augmentation de salaire indiciaire, mais génère une terrible charge sur la société par une amplification de la pension qui sera versée pendant des dizaines d’années, une spoliation scandaleuse des contribuables français


                      Privilège 4 Catégorie A : décote plus favorable

                      La retraite à taux plein des fonctionnaires de la catégorie A nécessite la même durée de cotisation que le salarié du privé et doit justifier comme le salarié privé de 165 trimestres cotisés, par contre la décote est calculée de manière inéquitable en cas de manquement de trimestres.

                      Privilège 5 Une retraite qui ne correspond en rien a la carrière réelle.

                      Le retraite du fonctionnaire est calculée sur une base de la rémunération des 6 derniers mois. Dans la fonction publique le grade détermine le salaire, pas la fonction exercée. Par exemple en France il est versé plus de retraites de préfets qu’il n’y a jamais eu de préfets en France...


                      Privilège 6 Catégorie A : durée de cotisation moins importante pour le taux plein.

                      Un fonctionnaire catégorie A bénéficie automatiquement du taux plein à 65 ans et 4 mois. Un salarié du privé doit à la fois disposer de 165 trimestres et cotiser 66 ans et 7 mois pour bénéficier automatiquement du taux plein.


                      Privilège 7 : une pénibilité exagérément trop large et étendue.

                      Un prof, une auxiliaire de puériculture, un technicien, un ingénieur public ou un balayeur municipal aurait des fatigues exceptionnelles par rapport à un prof du privé, une nounou privée un technicien privé ou un ingénieur privé ? Plus qu’un couvreur, un maçon du privé ?

                      Si les fonctionnaires sont considérés d’office en catégorie B et concerne la majorité des fonctionnaires, la pénibilité des salariés du privé est encadrée de façon très précise (par décrets ou arrêtés) à partir d’une définition objective des critères de risques ou de pénibilité et des durées d’exposition. Ce n’est pas la porte ouverte à n’importe qui. C’est extrêmement sélectif. 

                      Privilège 8  : une retraite par taxation.

                      La répartition implique que les ressources des cotisants assurent les ressources des pensionnés. 

                      Les pensions des retraités de l’état sont prélevées directement sur le budget de l’état. L’état ne dépose pas sa part patronale dans un organisme dédié, chargé de gérer les retraites, mais assure le paiement des retraites directement avec les ressources de l’impôt. Il ne dépose pas sa part patronale dans un fond cantonné chargé de gérer les retraites. Et quand on ne compte pas...Les bonifications sont légion et toutes injustifiées.

                      Privilège 9  : une charge à vie pour les contribuables.

                      Le fonctionnaire à la particularité de n’avoir dans sa vie qu’un seul partenaire, l’état, le contribuable. 

                      A la fois avant et après sa retraite. Qu’il soit actif ou à la retraite, il reste à charge du contribuable payeur. Le salarié du privé, lui dépend de son employeur jusque sa retraite. Arrivé en retraite, ses ressources dépendent d’une caisse de retraite. 

                      De la même manière, quand il arrive à la retraite, son employeur a déjà payé et se trouve libéré de son salarié, que le salarié retraité bénéficie d’un courte ou longue retraite.

                      Privilège 10 Une référence 6 mois ne fait pas une référence 25 meilleures années.

                      Pour le fonctionnaire, sa pension de retraite sera calculée sur la moyenne des 6 derniers mois, pour le salarié du privé sur la moyenne des 25 meilleures années. Vous imaginez bien que le salaire d’il y a 40 ans a besoin d’être revalorisé pour entrer dans le calcul de la moyenne des 25 meilleures années. Les coefficients d’indexation utilisés pour revaloriser les cotisations constituent un terrible désavantage et pour le salarié du privé une « pénalité cachée ».

                      Pour vous en convaincre, sous Baladur, le passage de la référence des 10 à 25 meilleures années a engendré des baisses de pension énormes. Il a été démontré qu’un éternel Smicard, après le passage de 10 à 25 se retrouve avec une retraite pénalisée de 15% en moins. Preuve que les coefficients de revalorisation ne sont pas neutre dans le calcul des pensions de retraités du privé.





                    • Ronny Ronny 12 juin 2015 12:08

                      @ rocla+

                      Comme disait Philippe, la présentation des faits est biaisée.

                      Les fonctionnaires sont en effet globalement plus qualifiés que la population moyenne et leur salaire est en moyenne supérieur.

                      Mais comparons toutes choses égales par ailleurs.

                      Primo, un ingénieur cadre moyen dans le privé gagnera plus qu’un ingénieur cadre moyen (voire sup) dans le public. Une des raisons est que le calcul du traitement des fonctionnaires inclut leur retraite. En d’autres termes, le coût consolidé d’un poste de la fonction publique inclut la retraite, ce que ne fait pas le calcul du salaire du privé puisque le coût de la retraite dans ce cas est « délégué » aux AGIRC ou ARCO et autres gestionnaires. Dans le public, la retraite est donc un salaire différé. Peut être serait ce une piste à suivre...

                      Deuxio, ce qu’il faut regarder c’est le taux de recouvrement, c’est à dire le delta entre dernier salaire et la première pension de retraite. Dans le public comme dans le privé en 2011, c’était autour de 65% dans les deux cas ce qui signifie que le système de retraite du public n’est ni plus ni moins avantageux que celui du privé, contrairement àd es idées reçues et propagées souvent pour des raisons douteuses. Dans le cas du public, l’Etat n’abonde pas des régimes complémentaires comme le font les entreprises.

                      Quant aux llibéraux, bon nombre d’entre eux ont des retraites faibles, mais les revenus générés durant leur activité les placent très au dessus de quelques soucis financiers. Mon kiné roule en Porsche, mon garagiste en Alpine, l’ancien dentiste (orhtodotiste) de ma fille en Bentley, etc. Tant mieux pour eux... mais du coup je n’ai aucun soucis pour leur retraite.
                      NB : je roule en scenic vieux de 10 ans !

                      Le problème reste la retraite des professions agricoles, comme leur revenu d’ailleurs...


                    • Robert GIL Robert GIL 12 juin 2015 12:09

                      @rocla+
                      les agents de l’etat de categorie C n’arrivent meme pas en fin de carriere a 2200 euros ... donc dire qu’il touche cela a la retraite est un trés gros mensonge  !


                    • tf1Groupie 12 juin 2015 13:00

                      @rocla+
                      Pour la meme raison qu’un agriculteur touche même pas la moitié de la retraite d’un salarié du privé ... tu aurais pu trouver la réponse tout seul.
                      Tout dépend de qui tu as envie de dénigrer.

                      Tu aurais pu aussi comparer la retraite d’un agriculteur à celle d’un footballeur, d’un salarié d’EDF, d’un ingénieur, d’un patron d’entreprise ou encore d’un pharmacien.

                      Si tu veux faire dans « l’équitable » fait le pour de vrai.


                    • Robert GIL Robert GIL 12 juin 2015 13:03

                      @Spartacus
                      pour les categories A, pas de probleme, je ne les plaint pas, mais certaines categories C, si on leur enleve les primes sont au dessous du smic et avec les primes legerement au dessus. Quand au categories B en fin de carrierre ils arrivent peniblement au dessus des 2000 euros ... alors leur retraites ! D’autres part un grand nombres de fonctionnaires ont egalement travaillé 15 ou 20 ans dans le privé, donc faire des generalités tient un peu de l’esfrouffe !


                    • foufouille foufouille 12 juin 2015 13:07

                      @rocla+
                      « 

                      Mais comment expliquer qu’ un agriculteur touche quatre fois moins 
                      que le fonctionnaire ? »
                      car il a pas voulu cotiser mais des baisses de charges, il espère revendre sa belle ferme payé par des subventions comme ses nombreuses baraques qu’il loue.
                      oubli : vendre ses hectares de terres.

                    • Spartacus Spartacus 12 juin 2015 13:21

                      @Ronny



                      Le raisonnement sur le salaire est inexact car a la différence d’un employeur privé, comme fonctionnaire vous ne comptabilisez pas votre salaire brut de brut.
                      Les charges sociales sont aussi différenciées.

                      Le fonctionnaire est exonéré de charges d’assurance chômage.

                      Lorsque vous indiquez que le traitement dU fonctionnaire inclus les charges de sa retraite, ce n’est que posture suggestive. La cotisation retraite n’est pas valorisée ni contractuelle.

                      Le taux de « recouvrement » tels que présenté par le COR et les médias sont un postula de manipulation.
                      Calculer un « taux de recouvrement » nécessiterait de connaitre la totalité d’une carrière, ce qui n’est pas la méthodologie réalisée par le COR mais sur des comparaison des 6 derniers mois.

                      Votre Kiné, votre garagiste, votre dentiste roulent en voiture qui appartient à la personne morale de leur entreprise. 
                      Les avantages en nature font l’objet d’impôts et de charges sociales. 

                    • philippe913 12 juin 2015 13:23

                      @rocla+
                      ne cherchez pas de l’équité, c’est le plus sûr chemin vers le socialisme dégoulinant.
                      Ceci étant dit, cherchez du côté du régime « spécial » des agriculteurs exploitants. Combien de cotisations versées à la MSA ? Combien d’agriculteurs encore en activité pour financer les retraités ? Bcp d’agriculteurs déclarent des pertes tous les ans via les systèmes de forfait, d’amortissement et de dégrèvements divers et variés, et, du coup, ne cotisent quasiment rien. Une bonne partie préfère gagner en impôts tout de suite au détriment des cotisations retraite, préférant faire leur retraite sur le foncier (quand il n’est pas transmis...)
                      compliqué comme problématique, car d’autres aimeraient en sûrement en payer, des impôts et des cotisations...


                    • Montagnais Montagnais 12 juin 2015 13:27

                      @rocla+


                      Je vois Capitaine que vous n’avez pas lu mon commentaire

                      Pas étonnant après de sofusquer

                    • philippe913 12 juin 2015 13:45

                      @Spartacus
                      où vois tu que je fais du misérabilisme ???
                      je dis simplement qu’il faut remettre les choses en perspective de manière objective afin d’avoir une vision juste des choses.
                      Donc oui, tous les privilèges que tu énumère sont justes, je n’ai jamais dit le contraire, et il y a certainement un souci avec le statut de la fonction publique et tous les régimes spéciaux ce qui n’empêche pas d’essayer de TOUT mettre en perspective, d’un côté comme de l’autre.

                      Quand on nous dit, par exemple, que le privé à 3 jours de carence et qu’il faut donc aligner les fonctionnaires, c’est vrai et faux à la fois, nombre de salariés n’ayant, dans les faits, à supporter aucun jour de carence.

                      Ceci étant dit, je suis pour un seul régime de base, pour un revenu minimum, avec des régles identiques pour tout le monde, une vraie cotisation de l’Etat à la caisse de retraite basique, et des régimes complémentaires financés par de la capitalisation à des fonds de pension privés, que chaque profession / salarié, abondera au choix.


                    • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 12 juin 2015 13:49

                      @rocla+
                      Mais comment expliquer qu’ un agriculteur touche quatre fois moins 

                      que le fonctionnaire ?
                      Normal : Comme il a travaillé quatre fois plus, il touche quatre fois moins. 
                      C’est pour l’égalité des chances, ou un truc comme ça.

                    • Rmanal 12 juin 2015 15:43

                      Concernant les agriculteurs, rappelons que ce sont eux qui ont décidé de ne pas cotiser trop à un régime commun : Ils ne payent du coup que très peu de cotisation retraite.
                      C’est leurs choix, exactement ce que demande Spartacus avec la liberté de choix. On voit ce que cela donne au final. La même chose avec les professions libérales qui ont toujours refusé de se construire un régime de retraite. Alors où est le problème ???


                    • jean-marc D jean-marc 12 juin 2015 18:19

                      @Spartacus
                      Bonjour,

                      Pour une fois : d’accord avec vous.........

                    • mimi45140 12 juin 2015 21:18

                      @rocla+
                      Moi je vais vous l’expliquez , un agriculteur , un prof , un artisan , un commerçant ne touche pas la même pension parce qu’ il est plus intéressant pour les puissants que les gens se déchirent pour des avantages qu’ils devraient tous avoir équitablement , cela crée un écran de fumée pour les gabegies des gens de pouvoir,que,vous ne voyez pas , que vous ne connaissez pas et qui ne se ferons ni connaître ni voir. Tant que vous serez occupé a tirer a boulet rouge sur votre voisin ,qui, sans que vous vous en rendiez compte vous ressemble beaucoup. Vous leurs laisserez toutes latitudes pour vous berner, le prof , l’agriculteur , l’artisan , le commerçant , chacun à sa manière

                      a contribué, à façonner le pays ou l’on vit.


                    • Croa Croa 12 juin 2015 23:31

                      À rocla+
                      *
                      Sauf que l’auteur trompe ses lecteurs inattentifs certainement intentionnellement, façon de mentir sans mentir ! Il invite à comparer les salariés du régime général comprenant plus d’OS que de cadres dirigeants à une seule catégorie de fonctionnaires ou presque puisque si les fonctionnaires civils d’état comptent encore quelques employés de base (les tâches de bases sont sous-traités maintenant) il y a surtout des gens diplômés là dedans (catégories A et B, les B étant de plus en plus remplacés par des contractuels) contrairement aux Territoriaux plus pauvres en moyenne.  


                    • mimi45140 13 juin 2015 08:43

                      @Croa
                      J’,ai longtemps voulu comparer les retraites privé fonctionnaire, le mode calcul est tellement différent surtout le calcul de l’obtention des trimestres , dans le privé l’on peut valider 4 trimestre en 1 mois chose impossible dans le public , tout un tas de calculs différents qui ne permettent pas une analyse claire mais je pense qu’ une simplification générale en limitant drastiquement le nombre de régime permettrait une meilleure vision , attention les OS du régime général sont souvent des gens diplômés déclassés , combien de jeunes caissières bac + 4.


                    • jacques 13 juin 2015 20:31

                      @rocla+
                      c’est faux comme d’hab avec vous, la retraite générale ( carsat) est plafonée vers 1500 euros brut
                      restent les retraites complémentaires qui peuvent parfois approcher le même montant, exemple le mien, je suis en retraite après une carrière pleine (166 trimestres) je reçois 1300 euros de carsat et j’attends encore le montant pour la complémentaire.


                    • rocla+ rocla+ 13 juin 2015 20:38

                      @jacques


                      Si les chiffres énoncés par l’ auteur sont faux , prenez vous en à lui . 



                    • Croa Croa 13 juin 2015 23:36

                      À mimi45140
                      Le déclassement à l’embauche est un phénomène général caractéristique de notre époque et qui touche toutes les catégories de salariés. Il n’y a qu’à voir quels sont les gens qui se présentent aux divers concours externes et ceux qui gagnent ont souvent des ’’bagages’’ très supérieurs aux minimums exigés !


                    • aimable 13 juin 2015 23:38

                      @foufouille
                      une tirelire vide , si on ne met rien dedans dans 45ans sera toujours une tirelire vide
                      vivre dans le présent c’est bien, prévoir c’est encore mieux !
                       pour la retraite les paysans ne l’ont pas appliqué, il n’ont pas vu la société changer , on ne peut plus vivre une retraite avec des biens qui n’ont pas beaucoup évolué en valeur, surtout s’ils n’ont pas de terrains constructibles , il arrive que le temps de retraite est long , mais que dire de leurs épouses si leurs maris partent avant elles, il ne leurs yeux pour pleurer , parce que la réversion ne pése pas lourd !


                    • foufouille foufouille 14 juin 2015 11:03

                      @aimable
                      le prix de leurs immobiliers a èté multiplié par dix comme pour tout le monde et la plupart sont multi propriètaire.
                      la petite retraite d’un culto est connu depuis des dizaines d’années.


                    • soi même 12 juin 2015 11:45

                      Et bien l’on est mal barré, au sens propre comme au sens figurer ....


                      • foufouille foufouille 12 juin 2015 11:58

                        « 610€ pour les agriculteurs, »
                        juste si il veut car le minimum vieillesse est plus élevé.


                        • rocla+ rocla+ 12 juin 2015 12:31

                          Ok Ok Ok 


                           bon d’ accord , 


                          Il y aurait il une personne sur ce site qui en dehors de verbeux arguments 
                          blablatatoires voire à tendance accusatoires de mensonges à l’ instar d’ un Robert 
                          Gil qui pourrait m’ expliquer qu’ un agriculteur devrait toucher quatre fois moins 
                          qu’ un fonctionnaire . 

                          Pour d’ humaines raisons d’ égalité sinon de partage généreux et équitable d’ une masse d’ argent dont certains s’ empiffrent et d’ autre crèvent la dalle ? 

                          merci de répondre , chers locuteurs 

                          • Robert GIL Robert GIL 12 juin 2015 12:56

                            @rocla+
                            et c’est reparti : ou est-ce que j’ai dit que :« qu’ un agriculteur devrait toucher quatre fois moins 

                            qu’ un fonctionnaire » . .. par contre c’est vrai certain s’empiffrent : CADEAUX AUX ENTREPRISES : 230 milliards d’euros !

                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 juin 2015 13:01

                            @Robert GIL
                            Faut le répéter tous les jours, car certains sont déjà atteints de trous de mémoires sélectifs qui leur font oublier ce qu’ils coûtent aux contribuables... Rocla, Spartacus et autres Alzheimer précoces, par exemple.


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 juin 2015 12:57
                            • Cherchez pas, les Grandes Orientations de Politique économique concoctées par la Commission européenne prévoient que des économies substantielles devront être faites sur le budget de la Sécu et des Retraites, qui seront pour l’instant gelées..., avec priorité aux Mutuelles et autres officines privées.

                            Si cela ne convient pas, il faut sortir de l’ UE, remettre l’économie en route et inscrire les retraites par répartition dans la Constitution.

                            • soi même 13 juin 2015 14:11

                              @Fifi Brind_acier, ce n’est pas avec le fil à couper le beurre que tu vas réglé un problème avachie !.


                            • Montagnais Montagnais 12 juin 2015 13:24

                              Lu avec intérêt .. tous ces chiffres


                              Mais ? Thélème ? pas compris pourquoi en bas de l’article, titre « sur le même thème » .. on parlait pas de Thélème .. La retraite vue par15 millions de retraités et au moins trois fois autant d’impétrants (hors fonctionnaires d’état)

                              Merci

                              NB : c’est normal que les fonctionnaire d’Etat y aient 3000 et les paysans 700 .. Les fonctionnaires en vieilliissant faut qu’y continuent à manger gras, continuent à rouler en limousine luxe, continuent une « vice sociale » coûteuse, style DSQ Carlton, vacances de rêves au Qanar, hotel Atlantis à 40 000 Euros, et les restaurants, Pic, Blanc, Lasserre et les Golfs .. 

                              Changer les braies tous les jours les fonctionnaires, douches soir et matin, chaudes, sans compter l’eau

                              Les Paysans, eux, ont pas du tout besoin de ça, veulent pas du tout cela (quoi que.. de temps en temps, une numphette .. comme DSK ..) une petite pipe, une petite cigarette, une petite taupette.. 

                              Mais douche à l’eau naturelle, froide, une fois le mois, et les braies éternelles

                              Pas plus .. les paysans, enfin, ceux de mon temps, pas ceux des 70 000 vaches, y étaient heureux sans beaucoup dépenser

                              Donc normal 700

                              • beo111 beo111 12 juin 2015 13:53

                                Perso je préfère méditer sur la mort plutôt que de réfléchir à la retraite, parce que au moins, la mort, on est sûr qu’elle va arriver.



                                • rocla+ rocla+ 12 juin 2015 14:47

                                  C’ est donc tout à fait justifié qu’ un fonctionnaire touche 4 fois plus qu’ un 

                                  paysan . 

                                  Merci Fifi  , Foufouille , Gil , Philippe , TF1 Groupie et tous ceux qui sont 
                                  pour un monde où c ’est marqué Liberté Egalité Fraternité .



                                  • foufouille foufouille 12 juin 2015 15:11

                                    @rocla+
                                    tu as pas lu le reste : il a une entreprise à vendre et c’est son choix dés le départ.
                                    comme tout ceux qui aiment une certaine liberté car c’est le prix à payer.
                                    il s’est bien goinfrer toute sa vie, a tout mis dans ses charges.


                                  • Rmanal 12 juin 2015 15:44

                                    Réponse ci-dessus


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 juin 2015 19:42

                                    @rocla+
                                    Quelle égalité ?
                                    Votre égalité à vous, ce n’est pas une égalité vers le haut, c’est une égalité vers le bas. Comme tout le fonctionnement européen mondialisé : TOUJOURS AU MOINS DISANT pour les salariés.
                                    Vous trouvez sans doute que le partage capital/ travail est encore bien trop important ?


                                    Les bacs + 3, + 4, +5 sont bien plus nombreux dans la fonction publique que dans le reste de la société. Dans l’enseignement en particulier. Ce qui explique les montants moyens des retraites.

                                    En fustigeant ceux ont plus (vous n’avez qu’à passer les concours si vous pensez que c’est facile), vous vous imaginez que cela va apporter plus à ceux qui ont moins ?
                                    Ce sera moins pour tout le monde, ou vous n’avez rien compris à la mondialisation ?

                                    De nombreux retraités font vivre enfants et petits enfants. Vous pensez sans doute qu’avec de moins en moins de pouvoir d’achat, la consommation va augmenter ?
                                    Les capitalistes ont l’art de couper la branche sur laquelle ils sont assis.

                                  • Robert GIL Robert GIL 12 juin 2015 19:50

                                    @rocla+
                                    je repete ou j’ai dit que  :"C’ est donc tout à fait justifié qu’ un fonctionnaire touche 4 fois plus qu’ un 

                                    paysan«  . .. t’es un sacré menteur, d’ailleurs la preuve est faite avec les chiffres »propagandistes" que tu propage !


                                  • Robert GIL Robert GIL 12 juin 2015 19:53

                                    @rocla+
                                    menteur !!! indique moi ou j’ai dit que :
                                     :"’C’ est donc tout à fait justifié qu’ un fonctionnaire touche 4 fois plus qu’ un 

                                    paysan ".

                                  • rocla+ rocla+ 12 juin 2015 20:28

                                    @Robert GIL


                                    En attendant un fonctionnaire touche quatre fois plus qu’ un paysan .

                                    C ’est vous et les vôtres  qui racontent des imbécilités concernant ce chiffre .

                                    Un fonctionnaire touche quatre fois plus de retraite qu’ un agriculteur . 

                                    Pourquoi ?  


                                  • foufouille foufouille 13 juin 2015 08:57

                                    @rocla+
                                    plusieurs réponse plus haut


                                  • Robert GIL Robert GIL 13 juin 2015 17:48

                                    @rocla+
                                    menteur, menteur, menteur, menteur ... tu raconte n’importe quoi !
                                    .
                                    par contre comme question ( et ça c’est vrai), demande toi pourquoi les entreprises privés nous coutent plus cher que la entreprises publiques ? ET la on parle de centaines de milliards !


                                  • Ruut Ruut 12 juin 2015 14:57

                                    Pourquoi le travailleur ne cotise il pas pour lui même au lieu de cotiser pour les autres ?
                                    C’est bien un montage foireux en temps de délocalisation massive et donc de non cotisation des travailleurs délocalisés.


                                    • HELIOS HELIOS 12 juin 2015 18:54

                                      @Ruut

                                      Comme on ne peut pas imposer a des pays de sauvages qui n’ont ni retraites, ni secu ni rien du tout, souvent même pas l’electricité ou l’eau... parce qu’aucun particulier ni entreprise ne peut construire de route, des kilometres de canalisation, de fils electriques et de gestion financiere (captée par les copain de Spartacus) il faut installer un systeme de moderation.

                                      Ce systeme de moderation s’appelle « droit de douane ».

                                      Mais actuellement les droits de douanes ne sont pas d’actualité.

                                      Nos entreprises ne sont plus competitives, Spartacus veut faire pareil, supprimer tout ce que l’intelligence sociale a crée pour le bien de tous. Ce jour là nous seront effectivement competitifs.
                                      Sa litote du « je veux choisir »... fonctionnerait s’il payait les routes, les hopitaux (par exemple) et tout ce qu’il n’a pas payé déjà. .. sauf qu’il n’a pas les moyens de le faire. il devrait vivre comme au moyen age, avec bien sur, les brigands qui viendraient le devaliser, puisqu’il n’aurait pas droit a la police.

                                    • colere48 colere48 12 juin 2015 15:09

                                      Retraite : les inégalités entre privé et public restent choquantes

                                      « Nos militaires ont trouvé un moyen très lucratif de sonner leur retraite  : ils se font donner du galon juste avant de raccrocher. A la différence de celles du privé, ­assises sur les vingt-cinq meilleures ­années de salaire, les pensions de la fonction publique sont en effet calculées sur les six derniers mois de rémunération, primes comprises. Il suffit donc d’accorder une promotion à n’importe quel agent moins d’un an avant son départ pour lui garantir un excellent niveau de vie jusqu’à la fin de ses jours. Il faut croire que beaucoup de colonels profitent de l’aubaine, car l’armée française compte aujour­d’hui 630 généraux en ­activité (autant qu’en 1914  !) et 5 500 en préretraite. Mais nos régiments sont loin d’être les seuls à jouer à ce petit jeu. Régulièrement dénoncée par la Cour des comptes, cette pratique du « coup de chapeau » permet d’arrondir les pensions d’un fonctionnaire sur cinq. Jean-Christophe Le Duigou, le ­négociateur des ­retraites pour la CGT, en sait d’ailleurs quelque chose  : cet ancien inspecteur des impôts a été bombardé conservateur des hypothèques – l’un des postes les mieux payés de la république – dix mois avant l’heure des charentaises.

                                      Les écarts entre les systèmes n’ont pas été réduits, mais ils se sont creusés. Et la France des tempes grises est plus que jamais coupée en deux. Côté pile, des régimes aux petits oignons bourrés d’avantages, un âge de départ oscillant entre 54,5 et 58,4 ans, une pension moyenne de 1 757 euros par mois et un taux de remplacement du dernier salaire inébranlable (pour les agents ayant eu une carrière complète dans la fonction ­publique). Côté face, la soupe à la grimace que l’on sait, un âge de départ effectif de 62,2 ans, une pension moyenne d’à peine 1 166 euros, et un taux de remplacement qui s’effondre même pour les ouvriers. »

                                      Et ce n’est pas demain que cela va changer, égalité fraternité oblige !
                                      mais à sens unique ......


                                      • Croa Croa 12 juin 2015 23:50

                                        À colere48 « sur les six derniers mois de rémunération, primes comprises. »

                                        FAUX ! La pension est liée à l’indice.
                                        Le fonctionnaire doit être à cet indice depuis au moins six mois mais il arrive qu’il y soit depuis des années. Pour cette même raison en général les primes ne comptent pas (contrairement à ce qui se fait toujours dans le privé.)
                                        En conséquence de quoi la perte entre le dernier salaire net et la première pension de retraite est en moyenne à peu près la même dans le public et le privé et souvent de l’ordre de 50% et c’est mon cas ! smiley 


                                      • Spartacus Spartacus 13 juin 2015 00:52

                                        @Croa

                                        « Les primes ne comptes pas ». Inexact. Depuis 2005 avec une retraite additionnelle, la RAFP, qui garantit un complément de revenu -épinglée d’ailleurs par la Cour des comptes pour sa mauvaise gestion

                                        Mais rien a foutre c’est le contribuable qui paye ! Comm d« hab avec la gamelle des fonctionnaires.....

                                        Par ailleurs les primes en période d’activité ne sont pas grevées de cotisations comme le reste du revenu contrairement au secteur privé....

                                        Pis, les catégories dites »actives« , comme les policiers, pompiers, douaniers, aiguilleurs du ciel, peuvent se retirer à partir de 52 ans. Au total, près de un fonctionnaire sur quatre profite de »bonifications d’annuités", c’est-à-dire de trimestres gratuits.....
                                        Elle est pas belle la gamelle à charge de la société marchande ? 

                                        Oubli, la pension de réversion. Au décès d’un fonctionnaire, une partie de sa retraite est automatiquement reversée au conjoint. Dans le privé, pour qu’un veuf ou une veuve en bénéficie, il doit avoir au moins 55 ans, et ne pas dépasser un plafond de ressources.....

                                        Mais ça pleueueure à chaudes larmes de crocodiles, pauvre système qui exploite les fonctionnaires...

                                        Alors que les salariés du secteur marchand prennent leur retraite en moyenne à 62,2 ans, les fonctionnaires partent majoritairement avant 59 ans. .




                                      • Croa Croa 13 juin 2015 08:38

                                        À Spartacus
                                        ’’« Les primes ne comptes pas ». Inexact.’’ EH bien si c’est exact ! (Sauf quelques cas très particuliers correspondant à des statuts que le gouvernement a dans le collimateur et qui pour cette raison sont en voie d’extinction et dont pourtant Monsieur Spartacus croit qu’il s’agit d’une généralité ! ) Je suis moi-même retraité et mes primes d’activités [fonction technique, etc.. ] n’ont pas compté, ce que je savais mais il est dur d’entendre ces donneurs de leçons affirmer le contraire !  smiley )
                                        « les fonctionnaires partent majoritairement avant 59 ans. . » Moi je n’en connais pas beaucoup !!! (Peut-être dans l’enseignement ?)
                                        PAR CONTRE il y a un truc qui existe dans le privé ce sont les pré-retraites financés par les caisses de chômages et non pas par les caisses de retraite, (les types ne sont pas officiellement en retraite) par exemples à l’Aérosptiale, etc... avec des départs effectifs à 52 ans, des trucs impossibles dans la fonction publique et qui truquent les statistiques puisque le travailleurs a quitté la vie active mais n’est pas encore considéré comme retraité et affirmer sur ces bases que dans le privé les salariés partent à 62 ans en moyenne c’est se foutre de la gueule du monde !


                                      • Spartacus Spartacus 13 juin 2015 10:07

                                        @Croa


                                        Il vous faut l’article de Wikipédia pour admettre que les primes sont comptées ????http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_du_21_ao%C3%BBt_2003_portant_r%C3%A9forme_des_retraites

                                        Mise en place d’un nouveau régime complémentaire, la retraite additionnelle de la fonction publique (RAFP). C’est un régime obligatoire par points, par capitalisation, destiné à prendre en compte les primes .....

                                        59 ans c’est la moyenne pour le public. Que voulez vous c’est encore factuel.
                                        http://www.challenges.fr/economie/20130328.CHA7746/la-verite-sur-les-privileges-des-fonctionnaires.html

                                        Comme en France la particularité des fonctionnaires ne paye pas pas de cotisation chômage (cas unique en europe), ce n’est donc pas avec « votre argent » que sont payées les prè-retraites.Cela c’est encore une nouvelle preuve avec l’assurance chômage que les buts initiaux sont détournés car il n’y a pas de « contrat » comme toutes les assurances collectivistes....


                                        Le traitement des régimes spéciaux des fonctionnaires est une abjection et une insulte au secteur marchand qui l’a a charge.
                                        Il est est indéfendable.

                                      • Robert GIL Robert GIL 13 juin 2015 17:53

                                        @colere48
                                        si ça peut t’aider : PUBLIC/PRIVE, AVANTAGES ET INCONVENIENTS
                                        .
                                        par contre en contrepartie, si tu peux aider ma belle-soeur a toucher 1757 euros par mois pour sa retraite , elle t’en sera reconnaisante, elle ne prends sa retraite que dans trois ans, elle est fonctionnaire d’etat de puis presque 20 ans (avant elle etait dans le privé) et son salaire n’a jamais atteint les 1400 euros ... alors 1757 euros, elle signe tout de suite !


                                      • mpag 12 juin 2015 15:38

                                        la retraite........j’ai eu 30 ans cette année, devrais je travailler jusqu’à ma mort pour pouvoir en profiter, lorsque je serai sur les rotules peut être blindé de médicaments pour pouvoir tenir debout

                                        avoir eu le privilège de vivre vieux........c’est tout relatif

                                        - cette manie qu’on a de dire qu’on vivra plus vieux est également ridicule, cela dépend de bien des facteurs qui changent au fil du temps et certains sont immuable à la vieillesse ou à des prédisposition génétiques
                                        - d’ailleurs dans certains pays notamment les Etats Unis on commence à vivre moins vieux qu’avant facteur dû à l’obésité croissante dans ce pays

                                        -pour ceux qui ne dispose pas de capital (immobilier notamment ou autres), l’inflation aura tôt ou tard raison de leur retraite, car la monnaie perd de la valeur contrairement au capital,
                                        Avoir 3000 euros de retraite mais payer sa location 2500 euros et sa baguette 5 euros.......vous aurez juste gagner au droit de survivre.........
                                        j’imagine ceux qui gagne l’équivalent de 6000 fr depuis le passage à l’euro......

                                        -ceux qui veulent profiter de leur vie à autre chose que travailler devront d’une manière ou d’une autre partir de France car elle suppose une chose, si on reste c’est d’être en accord avec ce système

                                        ce système qui a privilégié une génération sous le dos de ces enfants et petits enfants et aujourd’hui vous fait les yeux doux en jouant sur la corde de la solidarité et de l’entraide.....

                                        Ont t’ils été solidaire, ont t’ils été clairvoyants, ont t’ils pensé à l’avenir
                                        cette génération et leur politique vous ont abandonné 

                                        Vous aurez le droit de travailler plus,plus longtemps, pour avoir moins et avoir eu le droit de vivre 90 ans sous perfusion dont 70 ans à travailler pour ceux qui ont de la chance ^^.....Quelle chance^^
                                        Une vie de labeur.....


                                        • Croa Croa 12 juin 2015 23:56

                                          À mpag,

                                          Oui, tu n’auras peut-être rien... Quarante ans que les travailleurs ne se défendent plus, normal que les classes dominantes vous bouffent !
                                          *
                                          T’es jeune, arrête donc de te laisser faire, c’est tout ! 


                                        • Jean Keim Jean Keim 12 juin 2015 15:47

                                          Vous êtes tous en train de raisonner avec les mêmes arguments que ceux qui ont cours actuellement alors inévitablement vous tournez en rond en vous vous envoyez dans la figures des arguments éculés.

                                          Retraites par répartition ou retraites par capitalisation, il ne semble y avoir que ces deux solutions, la répartition se fait sur les miettes de la richesse produites par le travail que les profiteurs condescendent à laisser et qui sont pour eux encore de trop et la capitalisation place les sommes allouées dans une logique spéculative risquée et dévastatrice qui peut laisser l’intéressé sur la paille.
                                          Aucun de ces deux systèmes ne fonctionnent bien ... alors il convient d’inventer autre chose voilà tout, ni capitalisation, ni répartition, il reste le partage dans une société apprenant à être solidaire.

                                          • Croa Croa 13 juin 2015 00:05

                                            À Jean Keim «  la répartition se fait sur les miettes de la richesse produites par le travail  »

                                            Effectivement seul le travail vivant cotise alors que sa part de richesses produites a diminué fortement, années après années. Le défaut vient à mon avis des entreprises qui ne cotisent pas vraiment, leur part étant prélevé sur la masse salariale (c’est à dire sur le travail des salariés) au lieu de l’être sur les bénéfices.


                                          • mimi45140 13 juin 2015 09:50

                                            @Jean Keim
                                            Pour moi ( le partage dans une société apprenant à être solidaire ) j’appelle cela de la répartition claire et honnête, des règles définies et non modifiées tous les 5 ans .


                                          • mpag 12 juin 2015 16:11

                                            non, je ne crois pas, le système de retraite suisse est performant et prend en compte la retraite par capitalisation et étatique (fédéral)


                                            1ère tranche cotisé par l’état 
                                            2ème tranche par l’employeur et l’employé
                                            3ème tranche par capitalisation sous forme d’assurance vie ou autres (actions bon du trésor, etc etc)
                                            non obligatoire d’ailleurs

                                            cela prend en compte deux système de manière juste car c’est en fonction de votre carrière et de votre capacité d’épargne que ce constitue votre retraite

                                            rajoutons que c’est 65 ans depuis bien longtemps evidemment en France, les politiques pour ne pas dire Mitterrand simplement sous intérêt électoral a baissé à 60 ans l’age de départ à la retraite........
                                            cela aurait changé bien des choses entre autres

                                            Je ne serai pas le dindon de la Farce où on me demande aujourd’hui de réparer les erreurs d’hier
                                            et de maintenir un système en faillite à cause de politique incompétent et intéressé

                                            Me faire les yeux doux et me parler de solidarité me fait doucement rire venant de la part de personne qui profitent de ceux des autres
                                            Je suis suffisamment solidaire avec ma famille, et mes amis 

                                            Libre à vous de vous faire plumer, j’irai profiter de ma retraite ailleurs et à 60 ans voir moins si c’est possible

                                            • rocla+ rocla+ 12 juin 2015 17:51

                                               Suisse c’ est 45 à 50 heures de travai/semaine .


                                              Un fonctionnaire en France c’ est 35 heures , pas de jour de carence . 

                                              Un artisan est obligé d’ être performant .

                                              Un juge Burgeaud  peut être nul il a de l’avancement . 

                                              Et tout le monde est égal . ?

                                              Faudrait voir de s’ enlever la merde devant les yeux . en

                                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 juin 2015 19:44

                                                @rocla+
                                                Un artisan a surtout besoin de clients qui aient du pouvoir d’achat.


                                              • rocla+ rocla+ 12 juin 2015 20:23

                                                @Fifi Brind_acier


                                                Si tu es un bras cassé comme Burgaud , en tant qu’ artisan tu fais juste faillite . 

                                                Alors que comme fonctionnaire un nul comme lui a de l’ avancement .

                                                Dans la vraie vie , pour le dire autrement , un Burgaud  est mort avant d’ avoir vécu.

                                                T’ inquiète pas pour l’ artisan , c ’est un franc tireur , il est pas accroché aux
                                                avantages acquis . Il se démerde , lui .

                                                C ’est la différence entre un homme et un fonctionnaire .

                                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 juin 2015 06:24

                                                @rocla+
                                                Il se débrouille... Sans doute en travaillant au black ? Alors que le fonctionnaire déclare tout et paye pour vous quand vous êtes hospitalisé, par exemple ? Votre notion de la solidarité m’impressionne !


                                              • rocla+ rocla+ 13 juin 2015 08:08

                                                @Fifi Brind_acier


                                                Je suis surtout impressionné par la solidarité du fonctionnaire qui perçoit 
                                                quatre fois plus de retraite que l’ agriculteur .

                                                Fifine , ta solidarité est à sens unique .

                                              • foufouille foufouille 13 juin 2015 09:05

                                                @rocla+
                                                comme ton culto est solidaire, il va donner ses terres et se baraques ?
                                                et tout ce qu’il a mis dans ses charges.


                                              • rotule 12 juin 2015 22:48

                                                un piège de ces discussions est de poildecuter sur les chiffres, 6 mois, 25 ans, 64.5 ans, 60 ans, .... cette catégorisation de la misère fait l’affaire des politiciens et rats de cabinets.
                                                Il faut un plafond aux retraites : celui qui a eu un gros salaire a un gros patrimoine, qui lui rapporte. Il n’a pas besoin d’un salaire différé élevé.
                                                Il faut un plancher aux retraites : on ne peut pas accepter de foutre des gens dans la misère, à cause de l’age.
                                                Il faut financer tout ça et puiser dans plusieurs sources : les salaires (mais on pourrait s’en passer de prélever sur les salaires) , les dividendes, les profits, taxer les transactions financières, réinstaurer des droits de douane pour contrer les délocalisations, ... puis taxer la transmission du patrimoine restant.


                                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 13 juin 2015 06:27

                                                  @rotule
                                                  « ON », c’est qui ?
                                                  Hollande ? Macron ? Valls ? Sarkopipo ? Juppé ? Marine ma Divine ?
                                                  Il faut d’abord se débarrasser de cette classe politique.


                                                • rotule 17 juin 2015 19:59

                                                  @Fifi Brind_acier
                                                  « On » = nous. Mais pas nous avec la bande de malfaiteurs actuellement aux commandes ! Nous aussi podemos !


                                                • lloreen 12 juin 2015 23:43

                                                  De la servitude moderne.

                                                  https://www.youtube.com/watch?v=e5LcXFXgqw0

                                                  « Nul n’ est plus esclave que celui qui se croit libre, sans l’ être. »
                                                  J.W. von Goethe


                                                  • elpepe elpepe 13 juin 2015 00:27


                                                    a l auteur
                                                    Je vous cite
                                                    en effet, en moyenne à la retraite nous profitons encore de 24,8 belles années.

                                                    Mon point de vue qui ne vaut pas plus que deux balles (dans ma tete, enfin le repos)
                                                    Ben ca depend, deja moi je sais par exemple que je partirais pas avant 68 ans parce que j ai etudie
                                                    Aussi comme a 52 ans j ai du partir au Canada pour survivre je vais devoir racheter pour minimum 150k de trimestre non cotise
                                                    Sachant que la retraite des cadres a ete declare en faillite par anticipation, donc rassurez vous, tout va bien pour vous
                                                    Sachant qu un retraite a profite que j etais a terre et avais perdu mon job pour me racheter une maison que j avais payes 10 ans auparavant au prix de 478K, j ai du lui en faire cadeau a 390K
                                                    Sachant que je me fais encule par l etat francais (fonctionnaires, politiciens) depuis ma naissance, deja bebe j avais le trou du cul large comme une bouche de metro,
                                                    De tout evidence vous pouvez ccomprendre mon etat d esprit
                                                    neanmoins je continue d aimer mon prochain et de croire en la justice (divine), mais j ai arrete de croire au pere noel
                                                    Ma foi profitez bien de votre retraite vous etes les derniers privilegies en avoir une
                                                    Notre seule chance a nous sera que l euthanasie soit enfin legalisee pour se faire tuer sans souffrir, ca sera notre prochain reve de retraite ... oh oui j aime ca


                                                    • Spider 13 juin 2015 06:48

                                                      Sans revenir sur le régime de retraite par répartition, le problème principal des régimes de retraite c’est :

                                                      1- Les régimes spéciaux dont les cotisations ne couvrent pas le montant des retraites versées. Pour couvrir ces régimes spéciaux, l’Etat (donc les contribuables) est obligé d’abonder ces régimes spéciaux et comme l’Etat ne peut pas tout, on spolie la CNAV (le régime de retraite des salariés du privé) de plus de 7 Milliards d’euros par an, on mets aussi dans certains cas les usagers à contribution, dans le cas du régime EDF et gaziers (vous retrouvez çà sur chacune de vos factures). Et on ne parle pas encore du régime des contrôleurs aériens qui font tous les ans monter les enchères pour augmenter leurs privilèges, le jour où les retraites des contrôleurs aériens vont arriver en masse, çà va nous péter à la gueule, mais personne n’en aura parlé auparavant.

                                                      2- Les gouvernements successifs qui ont adossé (et adossent encore) des régimes spéciaux déficitaires au régime général des salariés du privé .. ni vu ni connu j’t’embrouille, on glisse tout çà sous le tapis et personne n’y voit rien.

                                                      3- La gestion de ces caisses dont le coût est exorbitant (idem pour la Sécu) .. déjà parce que certains hauts postes sont occupés par des gens qu’on a placé là parce que ce sont des placards dorés et qu’ils s’attribuent des salaires exorbitants pour le travail effectué et ensuite parce qu’on a toute une palanquée de gens inutiles comme dans l’administration où on empile les postes sans jamais vraiment réformer.

                                                      4- Le gouvernement Sarkozy qui a fait main basse sur la cagnotte mise en place par Jospin pour pallier justement l’arrivée en masse des Baby Boomer à l’âge de la retraite .. fin 2007, la cagnotte était de 34 Milliards d’euros et devait être abondée tous les ans jusqu’en 2020 avec les ventes de participations de l’Etat dans des sociétés publiques et par la ventes de certains bâtiments appartenant à l’Etat .. Non seulement ce gouvernement a décidé de ne plus abonder le fonds de retraite, mais aussi a décidé de vider la cagnotte chaque année de 2 Milliards d’euros pour alimenter la CADES (la caisse où on fourre tous les ans la dette de la Secu et autres dettes). Les retraités peuvent leur dire merci, mais combien sont au courant et combien vont encore voter pour ces mafieux ?

                                                      Pour l’heure, l’urgence extrême est de supprimer TOUS les régimes spéciaux (y compris ceux des élus qui empilent les retraites sans avoir réellement travaillé pour se les constituer, une palanquée de fonctionnaires qui continuent à cumuler les postes et qui continuent d’émarger à leurs anciens portes de fonctionnaires) et de rétablir l’équilibre entre les salariés du privé et les autres (y compris l’âge de départ à la retraite, celui de certains régimes spéciaux datant d’un autre âge, personne ne devrait plus partir avant 62 ans comme dans le privé).

                                                      Après si l’on doit baisser des retraites, qu’on baisse celles des fonctionnaires et des régimes spéciaux qui sont grandement avantagés par rapport aux salariés du privé, on ne peut pas spolier comme çà une catégorie de gens, c’est inadmissible.

                                                      Après ces mesures, les caisses de retraite iront beaucoup mieux.


                                                      • Mowgli 13 juin 2015 07:12

                                                        La retraite par répartition c’est Jean qui cotise deux fois plus pour Gaston, retraité, que pour Jules, retraité lui aussi.

                                                        Pourquoi ? Parce que Gaston gagnait deux fois plus que Jules du temps qu’ils n’étaient pas encore retraités.

                                                        Egalité, Solidarité, Répartition !


                                                        • chantecler chantecler 13 juin 2015 07:39

                                                          Il y a deux façon de payer les retraites :
                                                          Répartition, capitalisation .
                                                          Pour la première ce sont les prélèvement obligatoires sur le salaire des actifs qui paient les retraités, lesquels étaient autrefois des salariés et ont donc cotisé .
                                                          Problème le chômage de masse , entre autres , vide les caisses de l’état
                                                          Capitalisation ...
                                                          Alors là il y a de quoi rire :
                                                          Vous cotisez à un système financier quelconque qui place votre argent et rémunère souvent grassement ses dirigeants .
                                                          Souci : qui prouve effectivement que cet organisme n’aura pas fait faillite au moment où il devra reverser en masse les pensions ?
                                                          Des faillites ont déjà eu lieu et ce ne sont pas les dernières : Enron par exemple .
                                                          Le libertarien pur jus dit : pas de lois , pas de règlement , pas d’état et pas de solidarité : les marchés règlent tout .
                                                          Donc il exige d’avoir son « salaire » entier c’est à dire sans être diminué des cotisations « sociales » .
                                                          Et il ajoute : « mon argent je m’en charge » :
                                                          Ainsi fonds de pension qui rechercheront théoriquement les placements juteux , cf plus haut , soit il place son argent , dans l’immobilier locatif par exemple .
                                                          Sauf que cela concourt à l’inflation des loyers avec des gens qui ne peuvent plus se loger ...
                                                          De toutes façons on tourne en rond : avec des sociétés en crise économique si profonde et un taux de chômeurs pareil je ne vois pas de solution .
                                                          Le système néolibéral est en fin de parcours .
                                                          Le souci est de prévoir les dégâts à venir .
                                                          Ce ne sera pas la vie en rose .


                                                          • Spartacus Spartacus 13 juin 2015 10:30

                                                            @chantecler

                                                            La capitalisation n’a que des avantages :
                                                            1- C’est contractuel.
                                                            2-Pas de surprises vous savez ce que vous payez. Les règles de sortie sont définies. 
                                                            3-Pas de plus favorisés des uns par rapport aux autres. 
                                                            4-Pas de bonifications, pas de décote.
                                                            5-La retraite n’est liberticide. Vous partez quand vous jugez nécessaire.
                                                            6-Adapté aux changements de situation ou revenus. Vous pouvez ajouter ou minimiser vos cotisations selon votre situation.
                                                            7-Correspond réellement à la carrière. Pas a des normes qui encule l’agriculteur qui travaille plus et bonifie le fonctionnaire absentéiste.
                                                            8-Création d’un capital qui n’est jamais perdu. En cas de décès, il est transmissible.
                                                            9-Création d’une ressource financière pour l’économie. Les fonds de pension sont des ressources de long terme bonnes pour la pérennité des entreprises.
                                                            10-Dispatching du capital sur le monde entier. Les fonds de pension traversent les frontières. C’est le Français qui travaille pour le retraité Américain ou Hollandais. 
                                                            11-Sécurité des placements. Les fond sont réassurés en cas de faillite. Aucun risque de conséquences de faillite.

                                                            Contrairement aux sornettes des anti capitalisation il serait bon qu’ils se renseignent.

                                                            Il n’existe qu’un seul cas, de faillite d’un fond. ENRON (société privée à mandaté à but de service public). Genre EDF. C’était un fond particulier puisque maison (genre EDF avec des règles que pour eux). Ils ont utilisé le fond pour spéculer sur le marché de l’énergie.

                                                            Les affiliés ont tous étés indemnisés par la société de certification des comptes mise en cause pour ne pas avoir vérifié comme il fallait les comptes du fond. La faillite de ENRON a rapporté plus aux affiliés que si le fond n’avait pas fait faillite.....

                                                            En fait il n’existe qu’un seul risque avec la capitalisation. Le socialisme ou le communisme.

                                                            Seul le socialisme est capable de vider les caisses par la force coercitive de l’état pour payer les fonctionnaires, les bureaucrates, et les gabegies d’état. Exemple, le CNR après guerre ou (Siryza en Grèce)

                                                          • njama njama 13 juin 2015 10:20

                                                            des pages de calculs pour justifier de baisser les retraites, de les retarder, pour laminer un peu à la fois le système par répartition pour le remplacer par un système par capitalisation.
                                                            On a vu ce que cela peut donner les fonds de pension avec le cas Enron
                                                            Parler de retraites en 2040 ou 2060 n’obéit qu’à une modélisation mathématique sur la base de données actuelles, avec des projections démographiques et économiques qui pour réalistes qu’elles pourraient paraître, ne seront pas pour autant réalisées un jour. En 1970 il ne prévoyait pas 3,5 millions de chômeurs en 2010, et qui dit baisse des cotisants, dit baisse des ressources des caisses de retraite.


                                                            • Spartacus Spartacus 13 juin 2015 10:52

                                                              @njama


                                                              Les gauchistes ne peuvent citer que cet exemple.....Il n’y en a pas d’autres connu....

                                                              Rien d’autre...
                                                              Absolument aucun autre et pourtant il en existe des centaines....

                                                              ENRON C’est comme EDF un état dans l’état. Un fond de pension « spécial ». Aucunement représentatif des fonds de pension.
                                                              Comme les régimes spéciaux en France. Les exceptions aux règles contractuelles font faillite. 

                                                              Les gestionnaires du fond n’ont pas respecté les règles de placement dans des parts sociales de société, mais en spéculation sur le marché de grès à grès de l’energie.

                                                              A la différence jamais soulignée, les affiliés de ENRON ont étés indemnisés par la cession des actifs de Andersen group, la compagnie de certification des comptes pour éviter que celle ci perde son agrément. (Andersen racheté depuis).

                                                            • CN46400 CN46400 13 juin 2015 10:30

                                                               Valls et Macron ont entendu Spartacus,


                                                              Le plafonnement des indemnités prudhomales en cas de licenciement non justifié va booster le chômage des anciens. Sans risque, les patrons pourront, désormais, licencier les vieux et embaucher des jeunes à moindre prix, Combiné avec le recul de l’age de départ à la retraite, cette mesure va aussi faire baisser les pensions de retraite versées.


                                                              Un exemple de plus qui démontre que le tandem Valls-Macron travaille à fond pour les intérêts de la bourgeoisie !

                                                              • Spartacus Spartacus 13 juin 2015 12:47

                                                                @CN46400


                                                                Un exemple que la connerie existe toujours.
                                                                Le plafonnement est une connerie en rien libérale. Le plafonnement c’est du socialisme interventionniste.

                                                                C’est comme plafonner les loyers c’est con ca ne marche jamais et entraîne plein d’effets pervers.

                                                                Le problème c’est la « définition » de « réel et sérieux » qui fait que le voleur ou l’emmerdeur ou la crapule peut aller au casino prud homme pour tenter sa chance pour gagner le jackpot.

                                                                Limiter le jacpot n’empêche pas que les crapules s’en sortent mieux que les honnêtes gens. Ni de casser le tabou qu’il existerait sur terre des salariés qui profitent d’un système...

                                                                Vous comprenez ma bonne dame, dans ce monde les patrons sont vil et les salariés tous des oies blanches.




                                                              • CN46400 CN46400 13 juin 2015 14:35

                                                                @Spartacus


                                                                Avant, le licenciement, sans cause réelle et sérieuse, pouvait coûter très cher. Maintenant je sais que je peux, avec un jeune, compenser sur deux ou trois saisons, pourquoi hésiter ? Merci Mr Macron et au diable la retraite...avec quelques annuités perdues dans le chômage de longue durée !

                                                              • Spartacus Spartacus 14 juin 2015 08:56

                                                                @CN46400


                                                                C’est quoi une cause réelle et sérieuse ? 

                                                                Notion tellement floue que l’interprétation des prud hommes est une loterie ou le voleur de la marchandise de l’entreprise, dispose d’une chance de gagner contre l’entreprise qui est volée, et cela sans que cela ne lui coûte rien....

                                                                Limiter les indemnités ne fait pas que le voleur ne puisse pas tenter sa chance à spolier l’entreprise qui a pris le risque social de l’embaucher.

                                                              • rocla+ rocla+ 13 juin 2015 11:14

                                                                il n’ y a rien qui empêche les généreux communistes à créer 

                                                                des entreprises  et qui travailleraient à fond pour créer de l’ emploi 
                                                                au lieu de critiquer ceux qui en créent . 

                                                                Ils sont au nombre de combien les patrons communistes  ?

                                                                • foufouille foufouille 13 juin 2015 11:29

                                                                  @rocla+
                                                                  il faut plus une égalité ?
                                                                  tu veut donc une bonne retraite sans cotiser plus ton entreprise à revendre.


                                                                • Croa Croa 14 juin 2015 00:02

                                                                  À rocla+ « il n’ y a rien qui empêche les... »
                                                                  *
                                                                  Sauf que c’est aussi dur (souvent plus et ça dépend des professions) de faire sa boite que de se faire embaucher comme salarié.
                                                                  *
                                                                  Sinon il n’y aurait plus de chômage : Tout le monde se ferait patron !  smiley
                                                                  *
                                                                  *
                                                                  Qu’est-ce qu’on peut lire comme bêtises sur ce forum !


                                                                • COVADONGA722 COVADONGA722 13 juin 2015 13:52

                                                                  Les fonctionnaires moins bêtes........ que les salariés, 



                                                                  voui expliquez nous ça ......

                                                                  • lloreen 13 juin 2015 17:49

                                                                    Le système des retraites comme celui du travail est une escroquerie parce qu’ il repose sur un faux postulat , celui qu’ il faudrait « gagner sa vie ».

                                                                    Je ne savais pas qu’ il fallait payer un « droit d’ entrée » pour venir s’ incarner ici...
                                                                    J’ ai entendu dire qu’ on était « obligé » de travailler. J’ en conclus donc que cette planète « appartient » à ceux qui il faut « payer sa vie ».
                                                                    Je ne savais pas non plus que les banquiers avaient le pouvoir de créer la vie. Je sais juste qu’ ils « créent » l’ argent à partir du néant en faisant croire à des naïfs qu’ ils avaient une « dette » à leur égard.
                                                                    Je sais aussi que leur arnaque est séculaire parce qu’ ils ont échangé plus de billets (de banque) qu’ ils avaient d’ or en dépôt. Depuis ce temps, ils cherchent à camoufler leur faillite séculaire par des artifices mathématiques.
                                                                    J’ ai déjà entendu certains dire avec le plus grand sérieux que « Chaque enfant naît déjà avec x euros de dette » .Je me demande s’ ils réfléchissent à ce qu’ ils disent ou s’ils sont lobotomisés, tellement c ’est stupide.

                                                                    Lorsque ’ entends tous ces « experts », « autorités » et « avis autorisés » proférer de telles âneries j’ ai envie de leur demander s’ ils se sont échappés d’ un cirque.

                                                                    Ce qui est très clair est que tous ces personnages qui ont soutenu le système d’ une façon ou d’ une autre sans compter ceux qui en sont à l’ origine et qui collectionnent les milliards depuis des générations comme d’ autres collectionnent la dette, ont fait un tort incommensurable à des générations entières, dont les plus jeunes actuellement.

                                                                    Je suis pour que ces jeunes générations intentent des actions en dommage et intérêts contre ces escrocs pour réparation du préjudice subi.

                                                                    Quant aux générations anciennes qui sont ou seront retraitées dans un proche avenir, certaines subissent de plein fouet la fin de leurs illusions : celles qu’ elles auront une vie meilleure après des années de dur labeur.
                                                                    Je ne leur souhaite aucun mal bien sûr parce que je considère qu’ elles sont les victimes de leur ignorance, elles qui ont été conditionnées très jeunes à devoir « gagner leur vie ».
                                                                    Mais au lieu de chercher la faute chez d’ autres travailleurs plus ou moins bien lotis, ils feraient bien de comprendre quelle est l’ origine du problème et éclairer leurs enfants et petits-enfants pour les informer de l’ escroquerie qui sous-tend le système duquel ils font les frais.

                                                                    La richesse, c ’est l’ humain et la nature qui le sert gratuitement s’ il la soigne et la respecte. C ’est l’ échange des compétences et le savoir des anciens qui se transmet à travers les générations et tout cela n’ a PAS DE PRIX.
                                                                    Par conséquent il n’ y a pas besoin d’ argent ni de vie à gagner.
                                                                    La vie est un DON. Au même titre que la Terre et ce qu’ elle produit.


                                                                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 13 juin 2015 17:59

                                                                      Bonjour seniorenforme,
                                                                      .
                                                                      "Il est normal que le système de retraite soit en danger car la France compte 1,7 cotisant par retraité en 2018 pour environ 1,4 à partir de la fin des années 2040. Pas assez d’actifs pour trop de retraités, l’équation semble insoluble."
                                                                      — fin de citation —
                                                                      .
                                                                      Une France bien gérée permettrait la suppression des impôts et la distribution d’une prime de 1000€ à chaque français
                                                                      http://economiepolitique.org/une-france-bien-geree-permettrait-la-suppression-des-impots/
                                                                      .
                                                                      Une France bien gérée permettra aux retraitées et les autres citoyen de vivre dignement !
                                                                      .

                                                                      Sortons de l’UE de l’Euro et de l’OTAN qui est une organisation criminelle !


                                                                      • smilodon smilodon 13 juin 2015 21:19

                                                                        @ l’auteur : quand je regarde autour de moi, j’ai 58 ans, je ne suis pas absolument certain que « l’espérance de vie » augmente. Tous les 15 jours des gens de 50 à 65 ans sont inhumés au cimetière municipal !.. Et de « une » !... De « 2 », j’ai appris que les « gens du voyage » ne sont plus soumis au « carnet de circulation » !... Rien à voir me direz-vous. Ben si, justement !... Ces « gens du voyage », totalement « anti-système », qui « errent » gentiment sur nos routes (en été surtout), ont droit à un accueil en règle dans toutes les communes de plus de 5000 habitants. C’est bien !... Tant mieux pour eux. Mais quand même !!!...... Ces « gens » qui roulent en « carrosses » de la valeur d’une maison, qui « officiellement » sont « rempailleurs de chaises » ou « nettoyeurs de toitures », ont un FRIC, que 40 ans d’un labeur « légal » ne permet pas d’avoir !.... A eux, qui n’ont jamais cotisé à rien, ont va dérouler le tapis rouge, tandis qu’au pauvre mec qui aura tout bien fait comme on lui a dit, on va « sucrer » sa retraite !...... Et vous voudriez que je conseille à ma fille de faire tout bien comme son père ?????...... Mais de qui on se fout dans ce pays ?????..... De moi, j’ai bien compris !..... Mais de ma fille, NON !..... Comment on fait pour devenir « GENS DU VOYAGE » ???.... Avec une « CARTE » officielle ???.... Parce que si j’avais 20 ans aujourd’hui, c’est « GENS DU VOYAGE » que je voudrais faire comme « METIER » !....... Et quand il y en aura 65 millions de « GENS DU VOYAGE », ils vont bien s’amuser nos « élites » !..........Ils n’auront plus qu’à inventer un autre « système » !........... A force de ne récompenser que les « mauvais », tout le monde comprendra que pour être « bien » il faut devenir « mauvais » soi-même !.... On a beau être totalement « con »....Un moment donné, on finira bien par comprendre !.........Adishatz.


                                                                        • Le p’tit Charles 14 juin 2015 09:16

                                                                          Depuis le départ de De Gaulle..la France passe son temps à battre en « Retraites »...Alors « CONTENT » de voter pour des voyous.. ?


                                                                          • rocla+ rocla+ 14 juin 2015 11:54

                                                                            à la fin , après avoir parlé et reparlé , le fonctionnaire touche 

                                                                            une retraite quatre fois plus élevée qu’ un agriculteur .



                                                                            Voilà .

                                                                            • foufouille foufouille 14 juin 2015 13:05

                                                                              @rocla+
                                                                              certains uniquement. et ton culto aura vendu ses terres et barques ou les louera sous forme de taudis.
                                                                              il aura sa belle maison payé à coup de subventions, comme sa voiture, meubles, chaudière, etc qui étaient mis dans ses charges


                                                                            • Le p’tit Charles 14 juin 2015 14:24

                                                                              @rocla+...FAUX...Mon beau père (artisan électricien après une vie de travail (avec la complémentaire avait moins de 800 euros par mois...et des comme lui ils sont légion... !

                                                                              J’pense pas qu’un agriculteur touche 200 euros par mois.. ?


                                                                            • rocla+ rocla+ 14 juin 2015 15:03

                                                                               Voila ce qui est énoncé dans cet article :


                                                                              Saviez vous que le montant de la retraite est de : 1160€ pour les salariés du régime général, 2200 € pour les fonctionnaires civils d’état, 610€ pour les agriculteurs, 1930€ pour les régimes spéciaux, 1900€ pour les professions libérales, 490€ pour les commerçants et 720€ pour les artisans. 



                                                                              La retraite fonctionnaire 2200 


                                                                              La retraite agriculteur 610 


                                                                              Soit près de quatre fois moins . 



                                                                              Parlez à l’auteur de l’ article si vous voulez le contredire .



                                                                              • foufouille foufouille 14 juin 2015 15:50

                                                                                @rocla+
                                                                                « 490€ pour les commerçants et 720€ pour les artisans. »
                                                                                impossible car le minimum vieillesse est plus élevé.


                                                                              • rocla+ rocla+ 14 juin 2015 16:02

                                                                                @Voila ce qui est énoncé dans cet article :


                                                                                Saviez vous que le montant de la retraite est de : 1160€ pour les salariés du régime général, 2200 € pour les fonctionnaires civils d’état, 610€ pour les agriculteurs, 1930€ pour les régimes spéciaux, 1900€ pour les professions libérales, 490€ pour les commerçants et 720€ pour les artisans. 



                                                                                La retraite fonctionnaire 2200 


                                                                                La retraite agriculteur 610 


                                                                                Soit près de quatre fois moins . 



                                                                                Parlez à l’auteur de l’ article si vous voulez le contredire .



                                                                              • Le p’tit Charles 14 juin 2015 16:28

                                                                                @rocla+...610 euros par mois...plus tous les avantages de vivre à la campagne...viande et légume gratis...Pendant des années ils ont reçu des milliards de l’UE...alors marre de leur misérabilisme.. !


                                                                              • foufouille foufouille 14 juin 2015 16:46

                                                                                @rocla+

                                                                                Montant
                                                                                Pour une personne seule

                                                                                Le montant annuel de l’Aspa pour une personne seule est au maximum de 9 600 € (soit 800 € par mois).

                                                                                Votre montant est calculé en tenant compte de la différence entre 9 600 € et vos ressources.

                                                                                Par exemple, si vous percevez 8 000 € par an, le montant de l’Aspa est déterminé ainsi : 9 600 € - 8 000 € = 1 600 € par an.

                                                                                Si vous vivez en couple

                                                                                Si vous vivez en couple (mariage, Pacs ou concubinage), le montant annuel de l’Aspa est au maximum de 14 904 € (soit 1 242 €).

                                                                                Votre montant est calculé en tenant compte de la différence entre 14 904 € et vos ressources.

                                                                                Par exemple, si votre couple perçoit 13 000 € par an, le montant de l’Aspa est déterminé ainsi : 14 904 € - 13 000 € = 1 904 € par an.


                                                                              • smilodon smilodon 14 juin 2015 21:46

                                                                                Ben oui, faut trouver des sous pour notre politique « migratoire » !... Y’a au moins 10 millions de gens qui fuient leurs pays !... Faut les faire venir ici !..? Dans ce pays qui n’a plus de tunes que pour ses « élites » !.. Donc, qui va payer ??... Les 2 ou 3 qui bossent encore, plus les 2 ou 3 millions qui ont déjà bossé pendant plus de 40 ans !.... Pardon pour les « chiffres », je ne sais pas bien !... Hollande non plus n’en sait rien.. Ni aucun de nos gouvernants n’en sait quelque chose !... Y’a 25 millions de gens qui bossent en France !.. Combien y’en a qui profitent ??... Demandez à vos « chefs » !... Faut accueillir tous les miséreux !... OK !.. Faisons-le !... Combien on peut accueillir ??.. 1 million ??.. Dix ??.. 20 ???.... 30 millions ??.. COMBIEN ???? .... C’est pas moi qu’il faut demander !.. Moi je pose des questions ! ....... Adishatz....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

seniorenforme

seniorenforme
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès