• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Tel un joueur compulsif, Hollande veut se refaire

Tel un joueur compulsif, Hollande veut se refaire

Depuis la sortie du livre des deux journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme « Un président ne devrait pas dire ça... », François Hollande est la cible de critiques virulentes et d’attaques frontales venues des rangs de l’opposition. Il est également visé par de nombreux commentaires persifleurs ou consternés venus de son propre camp. Quant aux éditorialistes, ils se montrent eux-mêmes très sévères avec le président en exercice et n’hésitent plus à souligner que son ambition pour 2017 semble désormais carbonisée...

Bref, rien ne va plus pour Hollande. Et pourtant, l’encore chef de l’État croit, semble-t-il, toujours possible d’être le candidat désigné par les électeurs de la primaire du PS et du PRG, ce conglomérat d’apôtres d’une libérale-démocratie assumée sans vergogne par le président en exercice, faux socialiste mais vrai suppôt des forces industrielles et financières qui dirigent en sous-main le pays. En affichant une détermination présidentielle en apparence intacte, Hollande ne manque pas de surprendre les Français, lui qui a tout fait, par le biais de ses confidences dévastatrices aux journalistes du quotidien Le Monde, pour saborder la perspective d’un second mandat.

Nombre de révélations extraites du livre de MM. Davet et Lhomme concourent en effet à disqualifier l’actuel locataire de l’Élysée. À tel point que j’ai moi-même, dès la publication des premiers extraits choisis de ce livre, évoqué la possibilité d’un « acte manqué » comparable, par des moyens différents, à celui qui, dans une suite du Sofitel de New York en 2011, a privé Strauss-Kahn d’un destin élyséen dont il ne voulait manifestement pas, au contraire de sa très ambitieuse épouse.

Mais il se confirme que Hollande est un homme décidément aussi complexe que paradoxal, et sans doute aussi indécis pour son propre destin qu’il l’est dans la gouvernance du pays que les électeurs l’ont appelé à gouverner malgré un passé fait de louvoiements peu annonciateurs d’une grande fermeté dans l’action. Le résultat est pour le moins baroque : d’un côté, un homme manifestement dépassé qui, n’étant pas dépourvu d’intelligence, se rend compte plus ou moins consciemment de son échec et fait tout pour couler son ambition ; de l’autre, un président en exercice qui tente de sauvegarder une stature d'homme d’État en vue d’une hypothétique reconduction dans sa fonction en dépit d’un costume trop large pour lui.

À bien observer le pathétique comportement de Hollande en cette fin de règne consternante, l’on en vient à voir en lui un joueur invétéré qui voudrait tout à la fois se faire interdire de casino et jeter ses derniers jetons sur le tapis de la roulette pour se refaire. Comme si l’opinion publique pouvait, à quelques mois de l’échéance présidentielle, faire table rase des échecs du mandat en cours et de la trahison d’un leader socialiste « ennemi de la finance » pourtant passé, une fois élu, avec armes et bagages dans les rangs idéologiques des néo-conservateurs. À tel point – c’en serait presque amusant si ce n’était dramatique pour les classes populaires – que les caciques de LR sont poussés toujours plus loin vers la droite par ce coucou politique venu squatter leur propre nid.

Logiquement, cette migration droitière devrait permettre à Hollande d’élargir son électorat en séduisant au moins les électeurs tenants du libéralisme. Il n’en est évidemment rien : ces derniers préfèrent leurs propres champions, aussi peu séduisants et chargés de casseroles soient-ils ; quant aux électeurs de gauche qui ont voté Hollande au 2e tour de 2012, nombreux sont ceux qui ont fait une croix définitive sur le nom de l’homme qui, de manière si spectaculaire, a trahi ses engagements solennels du Bourget.

Hollande est désormais un roi nu, ou presque, et le meilleur service qu’il pourrait rendre à son camp, et de manière plus générale aux Français, serait de reprendre sa liberté pour aller taquiner la truite dans les rivières corréziennes. Il n’y a plus qu’elles pour être encore capables de mordre à ses appâts.


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

275 réactions à cet article    


  • leypanou 19 octobre 2016 08:34

    taquiner la truite dans les rivières corréziennes. Il n’y a plus qu’elles pour être encore capables de mordre à ses appâts. : détrompez-vous, le cerveau de quelques-uns est plus détruit que vous ne le pensez !
    Et ne serait-ce que les milliers de supporters d’A Montebourg, un autre Young Leader prêt à soutenir FH s’il gagne leur primaire « à gauche ».


    • Fergus Fergus 19 octobre 2016 09:10

      Bonjour, leypanou

      Vous avez raison, il y a toujours une part incompressible de l’électorat pour soutenir les pires dirigeants politiques. Par calcul ou par aveuglement. Et ce qui vaut pour le PS vaut également pour LR où Sarkozy garde un socle relativement solide d’inconditionnels.

      Pour ce qui est du choix des électeurs de Montebourg s’il est battu par Hollande lors de la primaire, il est en effet probable qu’une partie importante d’entre eux suivra les consignes de ralliement, mais il ne fait aucun doute qu’il y aura une perte significative.

      Encire faudrait-il que Hollande se présente à cette primaire. Or, les derniers évènements, au lieu de relancer une dynamique de candidature ont plutôt plombé gravement celle-ci. A suivre, sachant que ces animaux politiques ne fonctionnent pas comme vous ou moi...


    • germon germon 19 octobre 2016 16:15

      @Fergus

      Mais pourquoi parler encore de ce monsieur ?
      Il n’y à qu’un commentaire à faire.
      Monsieur le président, ferme vite L’ENA et ensuite DEGAGE.


    • izarn izarn 19 octobre 2016 16:35

      @leypanou
      Vous parlez des morts vivants ?
      Dont vous faites partie ?
      Non...T’es mort...Définitevement.


    • Fergus Fergus 19 octobre 2016 16:47

      Bonjour, Germon

      « pourquoi parler encore de ce monsieur ? »

      Tout simplement parce qu’il semble vouloir s’accrocher même si son inconscient lui dit que cet entêtement est suicidaire. Bref, une tempête dans un crâne qui ne prend guère en compte le fait que les Français, dans leur immense majorité, lui disent comme vous « Dégage ! »


    • Yanleroc Yanleroc 20 octobre 2016 14:19

      @Fergus

      ’ferait mieux de se refaire faire les paupières.

      (Le com est à la hauteur du personnage- dire que j’ai failli écrire bon-homme, l’erreur !).

      Mais pourquoi encore parler de lui, il est mort et enterré, comme son clone. RIP.

    • Alpo47 Alpo47 19 octobre 2016 08:36

      Même si c’était le thème de sa campagne 2012, F.Hollande ne parvient pas à intégrer l’idée que ses électeurs ont bien plus voté contre N.Sarkozy que pour lui même. Le plus grand nombre de ceux qui l’ont fait n’avaient aucune illusion sur les capacités de gestionnaire ou de dirigeant du « capitaine de pédalo ». A l’époque, on disait déjà partout , la « peste ou le choléra ».
      Les faits sont là, deux présidents aux personnalités bien différentes se sont succédé et nombreux sont ceux qui trouvent maintenant que F.Hollande est le pire président que nous n’ayons jamais eu. Même pire que N.Sarkozy dont on disait que l’on ne pourrait pas descendre plus bas. Et bien, je pense qu’on a encore fait pire.
      Pour qu’il soit réélu, il faudrait vraiment tout une suite de facteurs très favorables. D’abord que le PS lui donne son aval, qu’il passe ensuite le premier tour pour pouvoir se présenter face à MLP , déjà très difficile puisqu’il semble que le représentant des « républicains » soit plutot A.Juppé qui est loin devant dans les sondages et que même JLMelenchon pourrait être devant lui.
      Ce n’est pas gagné et même dans cette hypothèse, il est très, très douteux qu’il bénéficie d’un report des voix des électeurs LR. Reste l’interrogation Melenchon qui pourrait refaire le coup de 2012 (« ... maintenant, on vote tous pour F.Hollande... »)
      Par conséquent, F.Hollande n’a que très peu de chances de nous imposer sa présence encore 5 ans. Il est plutôt dans le déni de réalité.

      Ceci dit, quelque soit le « guignol » qui sera agité devant nos yeux, rien ne changera dans la politique de casse sociale et de dépendance aux USA et à la dictature européenne. Ne l’oublions pas. Les hommes peuvent changer, le « système » reste en place. Il est grand temps d’ouvrir les yeux.


      • Fergus Fergus 19 octobre 2016 09:28

        Bonjour, Alpo47

        « F.Hollande ne parvient pas à intégrer l’idée que ses électeurs ont bien plus voté contre N.Sarkozy que pour lui même »

        Je crois au contraire qu’il a parfaitement compris cela. Le problème est qu’un élu parvenu au pouvoir fait le plus souvent table rase des conditions de son élection. Un syndrome que l’on peut constater à tous les niveaux de la vie politique.

        Je ne crois pas que Hollande ait fait pire que Sarkozy : globalement, les deux quinquennats ont été calamiteux, même si l’on doit reconnaître à Hollande des avancées en matière de transparence de la vie politique, de limitation du nombre des mandats ou d’indépendance des magistrats. En réalité, Hollande paie sans aucun doute l’accumulation du ras-le-bol des Français qui ne supportent pas ce mandat raté après celui, tout aussi raté, de Sarkozy. Qui plus est, Hollande paie dans son camp sa trahison libérale, celle-là même qui aurait dû, en bonne logique, lui donner du crédit au centre-droit.

        Un 2e mandat de Hollande - en admettant qu’il gagne la primaire de son camp, ce qui est loin d’être acquis - est évidemment impossible, sauf à voir émerger une guerre dévastatrice au sein de LR, hypothèse peu probable, la droite étant quasi assurée de sa victoire en 2017.

        Qui plus est, comme vous le soulignez, même Mélenchon pourrait se trouver devant Hollande, ce qui, soit dit en passant, serait une excellente nouvelle pour les électeurs véritablement ancrés dans les valeurs de progrès et de solidarité.

        « Les hommes peuvent changer, le « système » reste en place. Il est grand temps d’ouvrir les yeux. »

        D’ouvrir les yeux, et donc de voter autrement.


      • Alren Alren 19 octobre 2016 12:45

        @Alpo47
        Jean-Luc Mélenchon n’appellera plus jamais à voter Hollande quel que soit son adversaire.

        Mais même s’il le faisait, son électorat ne le suivrait pas.

        N’oubliez pas que les électeurs de JLM qui vont à contre-courant des médias et de leurs laquais ont donc une réflexion politique, ont un vote raisonné, rationnel. Ils peuvent l’expliciter.

        Ce qui n’est pas le cas de la majorité des électeurs des autres candidats de la droite (PS tradis, LR, FN) qui votent par tradition, par réflexe familial et par « obstination intellectuelle » (ne pas se déjuger des votes précédents).

        L’argument de ces électeurs quand ils sont pourtant du peuple non privilégié pour ne pas voter JLM, est que sa personnalité (déformée par les merdias) ne leur convient pas !
        Le programme proposé ? Ils ne le connaissent pas ou proclament la rengaine des imbéciles : « Il ne fera pas mieux que les autres ».

        On voit, hélas, quel est leur niveau d’analyse et de compréhension des enjeux qui vont se jouer lors de cette présidentielle historique, décisive pour l’avenir de la France et du fait qu’elle est copiée, sur l’avenir de la planète !


      • Fergus Fergus 19 octobre 2016 12:55

        Bonjour, Alren

        D’accord avec vous sur les différents aspects de votre commentaire.


      • Truc (---.---.34.213) 19 octobre 2016 14:54

        @Alpo47

        « Même pire que N.Sarkozy dont on disait que l’on ne pourrait pas descendre plus bas »

        On remarquera quant mème qu’a l’international, Le gros a plus de réussite que le nain.

        Mais oui, nous on est toujours a la même soupe, vidéosurveillance, impunité, hérédité.

        ++


      • izarn izarn 19 octobre 2016 16:37

        @Alpo47
        Ben , votes Marine et arretes de nous faire chier avec ton baratin...
        Votez Marine !


      • amiaplacidus amiaplacidus 19 octobre 2016 18:09

        @izarn
        Marine à l’Élysée, j’ai bien peur que l’on s’aperçoive alors qu’il est possible de faire pire que Sarközy-Bismuth et Hollande réunis.


      • Alice Rupert 19 octobre 2016 20:47

        @Alpo47

        "et nombreux sont ceux qui trouvent maintenant que F.Hollande est le pire président que nous n’ayons jamais eu. "

        C’est ce que beaucoup répètent, notamment ici, sans vérification.

           

        Certes, Hollande n’a pas tenu toutes ses promesses mais peut-il en être autrement sous peine d’être battu par ceux qui en font plus ? Les programmes ne servent qu’à se faire élire, ils n’ont aucune valeur légale.

        Cependant Hollande en a quand même tenu quelques-unes alors que ses prédécesseurs n’en ont tenu aucune.

        Alors, êtes-vous sûr qu’il soit vraiment « le pire » ?


      • Alice Rupert 19 octobre 2016 21:13

        @Alpo47

        "soit plutôt A. Juppé qui est loin devant dans les sondages "

         

        Les sondeurs sont payés par les clients ; ces derniers en passant commande disent quels résultats ils « attendent » de ce sondage. A moins d’être bête, le patron de la société de sondage sait que s’il veut garder le client il a intérêt à lui donner satisfaction.

         

        En plus qui dans le monde a intérêt à ce que Juppé soit le futur président ? Lequel de tous les candidats a toujours été favorable aux riches pays arabes ? Ils ont les moyens.


      • Alice Rupert 19 octobre 2016 21:16

        @Alpo47

        "soit plutôt A. Juppé qui est loin devant dans les sondages "

         

        Faites ce que vous voulez mais pour moi si un candidat est désigné par avance par les médias comme favori et futur gagnant des élections (à quoi servent encore les élections, alors ?), cela me suffit pour ne pas voter pour lui, quoi qu’il y ait d’autre en face.


      • Alice Rupert 19 octobre 2016 21:26

        @sampiero
         

        Merci Sampiero.

          

        C’est même bien plus que je ne croyais !! smiley

            

        Voilà qui remet « les pendules à l’heure » !


      • Fergus Fergus 19 octobre 2016 23:00

        Bonsoir, Rupert

        « Les sondeurs sont payés par les clients ; ces derniers en passant commande disent quels résultats ils « attendent » de ce sondage. »

        Tout cela relève très largement du fantasme. Les sondages sont en général effectués à la demande d’un collectif de médias qui n’ont pas forcément le même positionnement politique (exemple : les journaux de l’APQR) ou la même stratégie éditoriale.

        Certes, les sondeurs peuvent arranger les données collectées à la marge, mais les sondages sont en général crédibles. Je note d’ailleurs que ceux qui critiquent telle ou telle enquête qui ne va pas dans le sens qu’ils souhaitent sont aussi ceux qui s’empressent de se prévaloir de tel autre sondage qui accrédite leur opinion. Ce comportement schizophrène vaut tout autant pour les politiques que pour les observateurs, et c’est assez savoureux !


      • Alice Rupert 20 octobre 2016 00:57

        @Fergus

        "à la demande d’un collectif de médias qui n’ont pas forcément le même positionnement politique"

        Vous plaisantez, les médias en sont pas indépendants les uns des autres ; ils appartiennent à des entrepreneurs de presse, à des actionnaires dont le seul bord politique réel est la rentabilité.

        Des médias en apparence opposés appartiennent aux mêmes. Chacun cible une clientèle particulière. Aux lecteurs de gauche on vend de la salade de gauche et aux lecteurs de droite de la salade de droite.

         

        Un même journaliste peut écrire indifféremment un article « pour » ou un article « contre », à la demande.

        Ils sont formés à cela dans les écoles de journalisme.


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 octobre 2016 07:57

        @Fergus
        De Villiers explique comment il a acheté un sondage qui a eu comme résultat que les médias se sont soudain intéressé à lui. Les autres politiques se gardent bien de dire qu’ils en font sans doute tout autant ....


      • Fergus Fergus 20 octobre 2016 09:23

        Bonjour, Rupert

        Je connais le fonctionnement du monde médiatique, mais je sais également que toutes les enquêtes d’opinion ou d’intentions de vote réalisées par les grands instituts sont grosso modo cadrées par ces derniers. Et pour cause : il est évident qu’ils se décrédibiliseraient totalement s’ils truquaient de manière significative les résultats de leurs enquêtes.

        Prenons le cas de la primaire de droite :

        Rapidement, il est apparu que Juppé en était le favori, ce qui n’avait rien d’étonnant, eu égard à l’expérience politique de l’intéressé, au rejet de Sarkozy, à la pénalisation de Fillon (coupable d’avoir secondé Sarkozy), au manque de notoriété de Le Maire et au rejet de Copé.

        Au fil des enquêtes, l’écart a augmenté entre les deux favoris. Manipulation des médias ? Non, et si tel avait été le cas, Sarkozy n’aurait pas fait une remontée significative après l’annonce officielle de sa candidature et son entrée concomitante en campagne. En l’occurrence, les instituts ont enregistré ce phénomène et la plupart des médias ont titré dessus. Etonnant pour des organes dont on voudrait nous faire croire qu’ils ont créé l’engouement pour Juppé ! D’autant plus étonnant que la tonalité de la presse était alors de parler d’une possible dynamique Sarkozy.

        Or, voilà que survient la semaine horribilis pour l’ex-président, entre le bouquin de Buisson, le carnet de l’ancien ministre de Khadafi et la mise en examen de deux anciens flics très proches de lui. Conséquence : un nouveau et spectaculaire décrochement relativement à Juppé qui ne doit rien à une volonté de patrons de presse, mais tout à la grande lassitude de l’électorat vis-à-vis de Sarkozy.

        Ne vous y trompez pas, l’intérêt des médias serait que Sarkozy gagne la primaire, et pas l’inverse : entre un Juppé austère et un Sarkozy imprévisible, c’est le second qui fait vendre !!!


      • Alice Rupert 20 octobre 2016 13:10

        @Fergus

        "Et pour cause : il est évident qu’ils se décrédibiliseraient totalement s’ils truquaient de manière significative les résultats de leurs enquêtes."

        Ce sont toujours les mêmes instituts « institutionnels », et depuis le temps, le système est bien au point smiley

        Il y a aussi des techniques pour orienter les réponses, selon la manière dont les questions sont posées.


      • Alice Rupert 20 octobre 2016 13:18

        @Fergus

        Enfin, il n’y a pas que les sondages mais toute la publicité rédactionnelle

        et les gros titres à la Une :

        "SARKOZY A-T-IL ENCORE UNE CHANCE FACE À JUPPÉ ?"

        "DUEL JUPPÉ/SARKOZY : QUI VA L’EMPORTER ?"

        "ENTRE SARKOZY ET JUPPÉ, LES RÉPUBLICAINS SONT DIVISÉS"

        « SARKOZY EN TÊTE DEVANT JUPPÉ »

        « JUPPÉ REPASSE DEVANT SARKOZY »

        Ceci fait que les sondages peuvent tout à fait devenir vrais, tant est orienté le choix des lecteurs.


      • Alice Rupert 20 octobre 2016 13:22

        @Fergus
         

        Je ne comprend pas pourquoi vous vous (pas forcément vous, Fergus mais Agoravox et plus généralement les français) laissez enfermer dans ce choix binaire Sarkozy/Juppé voulu par les médias ; est-ce eux qui décident ou vous les électeurs ?
         

        Les primaires de LR sont à 2 tours : 7 candidats au premier, et 2 candidats au second (les 2 arrivés en tête au premier tour).


      • Fergus Fergus 20 octobre 2016 13:27

        @ Rupert

        On connait les techniques utilisées pour orienter une réponse. Mais encore une fois cela ne vaut pas pour les grandes enquêtes politiques. Si tel était le cas, les instituts s’exposeraient à de très grandes distorsions au moment des votes. Or, les différences restent en général marginales.

        Qui plus est, dans les enquêtes sur les intentions de vote, il n’y a, dans les grands instituts, pas le moindre lézard, le type de question posée étant : « Si le scrutin avait lieu demain, pour quel candidat voteriez-vous ? », question suivie de la liste des candidats en présence. Difficile de faire plus simple et moins manipulateur !

        En réalité, ce n’est pas sur ce type de sondage, pas plus sur les enquêtes de popularité, que les instituts peuvent agir de manière plus ou moins manipulatrice, mais sur les « enquêtes de qualité » où la formulation de la question peut effectivement induire des réponses orientées. Or, ce n’est pas de ces enquêtes-là qu’il est question sur ce fil.

        En fait, la plupart de ceux qui dénoncent des manipulations sondagières cherchent à se convaincre que « tout n’est que manipulation ». Une affirmation bien commode pour expliquer des résultats politiques qui vont à l’encontre de ce que pensent ces personnes.


      • Fergus Fergus 20 octobre 2016 13:33

        @ Rupert

        Les titres que vous évoquiez à 13 h 18 sont parfaitement justifiés par l’état des enquêtes à un moment « m ». Et encore avez-vous oublié « Une Dynamique en faveur de Sarkozy ? » lorsque celui-ci avait amorcé une remontée temporaire.

        En l’occurrence, les journalistes ne font que leur boulot qui consiste à informer tout en vendant du papier ou des espaces publicitaires.


      • Alice Rupert 20 octobre 2016 13:36

        @Fergus
         

        Il est étonnant d’entendre les gens, sur Agoravox ou ailleurs, dire qu’ils ne veulent ni de Sarkozy ni de Juppé et en même de débattre âprement pour savoir s’il faut mieux voter pour l’un ou pour l’autre à la primaire.

        En quoi le fait de ne pas voter Juppé au premier tour, voudrait dire voter Sarkozy (et inversement) puisqu’il y a 5 autres candidats ??


      • Alice Rupert 20 octobre 2016 13:37

        @Fergus
         

        Les 5 autres candidats sont : Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno le Maire, Fillon, Poisson et Copé.
         
        Si vous votez pour l’un de ces 5 au premier tour, votre voix n’ira ni à Juppé, ni à Sarkozy. Et c’est bien ce que vous voulez, non ?


        Et si ni Sarkozy, ni Juppé ne sont présent au second tour de la primaire, le problème est réglé.


      • Fergus Fergus 20 octobre 2016 13:45

        @ Rupert

        Pour ce qui est de votre commentaire de 13 h 22, sauf à penser que les Français sont des niais, seule une minorité se laisse enfermer dans un choix binaire « dicté par les médias ».

        Les électeurs sont en effet libres, et le résultat de la primaire écologiste est à cet égard emblématique : faute de pouvoir faire des sondages sur cette primaire, eu égard au très faible nombre de personnes concernées, les médias avaient presque tous intuitivement anticipé, sinon la victoire de Duflot au 1er tour, du moins son évidente participation à la finale, avec de surcroit le meilleur score du 1er tour.

        Or, Duflot a été humiliée en étant éjectée de cette finale avec moins de 25 % des voix. Les brillantes analyses et projections des médias ont, sur cette primaire, bel et bien été prises en défaut, ce qui démontre que les médias - et c’est de plus en plus vrai - ne peuvent rien pour contrer la volonté populaire !

        je vous rappelle en outre qu’en 2005 quasiment tous les médias et tous les caciques des grands partis politiques appelaient à voter OUI au référendum sur le projet de traité constitutionnel, ce qui n’a pas empêché les Français de le rejeter avec 55 % de NON !


      • Alice Rupert 20 octobre 2016 13:49

        @Fergus

        "Les titres que vous évoquiez à 13 h 18 sont parfaitement justifiés par l’état des enquêtes à un moment « m »"

        Ne pensez-vous pas que ce puisse être l’inverse ? Une bonne campagne de presse coordonnée : « DUEL JUPPE/SARKOZY, QUI VA GAGNER »

        Puis ensuite, un sondage, « Entre Sarkozy et Juppé, lequel préférez-vous ? », les autres étant selon les sondages, négligés, ou relégués plus loin.

        Voire même, comme vous dites une question non orientée : « Si le scrutin avait lieu demain, pour quel candidat voteriez-vous ? »,

        mais cette question aura été précédée d’une intense campagne publicitaire en faveur de ceux que l’on veut voir en tête. D’autant plus que certains des candidats à la primaire sont beaucoup moins connus des français et qu’ils les ont moins présents à l’esprit.


      • Alice Rupert 20 octobre 2016 13:57

        @Fergus

        "les journalistes ne font que leur boulot qui consiste à informer "

        Vous lisant depuis longtemps cela m’étonne de votre part. Surtout en France. Avez-vous déjà eu l’occasion d’écouter ou de voir les émissions de la télévision suisse ?

        Quand on écoute certains grands médias (et pas de petits médias ou site semi-confidentiels) d’autres pays, on se rend compte que des sujets très importants sont totalement passés sous silence en France. Les journalistes parlent de ce que leur ordonne le chef ou selon des consignes venues "d’en haut"


      • Fergus Fergus 20 octobre 2016 14:10

        @ Rupert

        Je vous parle - en rapport avec le sujet de l’article - de l’information sur l’état de l’opinion en vue d’un scrutin, en aucun cas de l’information sur les dossiers socioéconomiques ou géopolitiques !

        Pour le reste, libre à vous de croire que les sondés sont systématiquement manipulés par les médias. Personnellement, je persiste à croire que cela ne touche qu’une partie marginale des personnes questionnées.


      • fred.foyn 19 octobre 2016 08:42
        Le « cynisme » de ce personnage est stupéfiant...Un délabrement de son intellect du à son incompétence notoire et surtout visible...hésitant sur tout sauf à donner ordre d’aller bombarder des civils sur des champs de batailles bien trop grand pour lui..Voulant paraître plus grand qu’un nain de jardin, et n’arrivant qu’à déchaîner les haines envers lui...Que de temps perdu pour les Français qui votent si pitoyablement pour des veaux ?
        la France est devenue un pays de « Shadocks »... !

        • Fergus Fergus 19 octobre 2016 09:12

          @fred.foyn

          « la France est devenue un pays de « Shadocks »... ! »

          Ce n’est pas faux ! smiley


        • Trelawney Trelawney 19 octobre 2016 12:49

          @Fergus
          « la France est devenue un pays de « Shadocks »... ! »

          Votez Trelawney !


        • izarn izarn 19 octobre 2016 16:38

          @fred.foyn
          Hollande c’est comme les poux, c’est un parasite.


        • moderatus moderatus 19 octobre 2016 09:12


          Bonjour, Fergus

          Très bonne analyse sur un homme qu’ il est difficile de cerner.
          déjà pendant sa campagne il me semblait suspect. Il s’était mis dans la peau de Mitterrand, les gestes, le phrasé, la voix cassée ,le coude appuyé sur le pupitre, le doigt accusateur, tout y était.Ou était le vrai Hollande, dissimulé dans l’imitation de son mentor.
          puis tout au long des sa présidence, ses atermoiements, ses hésitations, ses reculades, ses reniements, on fait de l’homme normal une caricature de président.
          J’ai même retrouvé dans sa dernière démarche, la publication de ce livre .un suicide politique,
          s’ôter la tentation de se représenter, ce dédoublement de la personnalité.IL critique le président en fonction comme si ce n’avait pas été (presque) lui.
          Comme vous dites, pire que Sarkozy, il fallait le faire.

          cordialement


          • Fergus Fergus 19 octobre 2016 09:37

            Bonjour, moderatus

            Durant la campagne de 2012, les accents mitterrandiens de Hollande ont en effet été quelque peu ridicules, mais ils sont quelque peu passé inaperçus tant la détestation de Sarkozy motivait les supporteurs convaincus du candidat socialiste.

            « Ou était le vrai Hollande ? » 

            Une question qui vaut malheureusement pour la plupart de ceux qui aspirent aux plus hautes fonctions. Regardez Sarkzoy qui n’a cessé, à chaque fois qu’il a été interrogé par des journalistes, d’alterner les propos doucereux et les postures martiales sans jamais, dans son action politique, être l’un ou l’autre des personnages qu’il simulait, ou alors à contretemps.

            « Suicide politique », nous verrons bien, mais ce serait le meilleur service à rendre à notre pays.

            Bien à vous.


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 octobre 2016 13:59

            @Fergus
            Quelque chose me dit que « suicider le PS » serait un bon plan, non ?
            Le PS a rempli son œuvre, il a vendu la France et les Français au Nouvel Ordre mondial et à l’ OTAN, il peut disparaître. A remplacer par Macron, sans s’embarrasser ni des frondeurs, ni de ces boulets que sont les électeurs obstinément de Gauche. (Si, si, ça existe, j’en connais) .


            Au moins, Macron est dans la bonne ligne européiste et euro-atlantiste, plus besoin des mensonges du discours du Bourget...

            Ceci dit, j’ai trouvé sur le site de « La Tribune », un excellent article de Romaric Godin, sur Hollande et la Grèce, qui est traité dans le fameux bouquin, dans la partie « affaires étrangères ».
            Hollande a fait croire à tout le monde qu’il a aidé Tsipras et les Grecs.
            Il les a soutenus ... comme la corde soutient le pendu.

          • Fergus Fergus 19 octobre 2016 14:09

            Bonjour, Fifi Brind_acier

            Hollande n’a pas besoin d’être aux ordres pour agir comme il le fait, il lui suffit d’être lui-même, à savoir foncièrement libéral et atlantiste.

            Pour ce qui est du soutien de Hollande à Tsipras et à la Grèce, seuls les grands naïfs ont pu croire cette fable.


          • izarn izarn 19 octobre 2016 16:46

            @moderatus
            Déja la Mitte avec sa francisque était du genre pourri, IIIieme Reich européen...
            Maastricht son oeuvre ultime, sa gloire de pétomane. Anus dilaté LGBT.
            Aidé par les lambertistes financés par la CIA et le Gladio....
            Voir Cambadélis, oeuvre ultime de la connerie universelle.
            Aprés ça, tu meurs.
            Aprés ces connards que dire ?


          • ZenZoe ZenZoe 19 octobre 2016 09:26

            Personne ne sait au fond qui est vraiment Hollande, tellement l’homme cache son jeu.
            Trois certitudes arrivent à surnager cependant :
            1) Il n’aime et ne pense qu’à lui,
            2) Son ambition est infiniment plus grande que sa compétence,
            3) Il entend bien se représenter et ira jusqu’au bout. Il prépare le terrain même : perdre ne me fait pas peur. Conclusion à votre avis ?
            Le pire est qu’il a raison. Il a toutes ses chances si Sarkozy gagne la primaire. Si c’est Juppé, c’est 50/50. Juppé est quand même la droite dure, peu sensible, ça et sa condamnation passée en rebuteront peut-être certains.
            La seule issue est de faire dégager Hollande à la primaire de gauche. Le PS y parviendra-t-il ?


            • Fergus Fergus 19 octobre 2016 09:46

              Bonjour, ZenZoe

              Sur les deux premiers points, Hollande est un clone de Sarkzoy, comme quoi les problèmes d’ego et d’aptitude à la fonction transcendent les partis. Ce qui pose avec acuité la question des castings présidentiels.

              Pour ce qui est des chances de Hollande de l’emporter, seule une confrontation avec Sarkozy au1er tour de la présidentielle pourrait en effet lui donner une possibilité d’aller affronter Le Pen au 2e tour. Mais vous oubliez que seraient également sur la ligne Bayrou et peut-être Macron, avec une grande probabilité pour ce dernier de récupérer de très nombreux électeurs du PS. Sans compter Mélenchon qui semble bien parti pour faire nettement mieux qu’en 2012. En réalité, il est probable qu’Hollande irait vers une humiliation. Et plus encore s’il est opposé à Juppé qui ne devrait faire qu’une bouchée du candidat socialiste dans le contexte que nous connaissons.


            • ZenZoe ZenZoe 19 octobre 2016 10:52

              @ZenZoe
              *Bayrou manque hélas de charisme et n’a jamais pu capitaliser sur le ras-le-bol des électeurs.

              *Macron est une bulle, je pense que les électeurs se rétracteront au moment M. En effet, les Français disent vouloir le changement, mais se révèlent au fond assez timorés pour l’initier.

              *Mélenchon, bien que fort sympatique, en rebute beaucoup avec certaines de ses idées utopiques, et personnellement je pense qu’il n’a pas les épaules assez solides pour le job.

              Quant à Hollande, n’oubliez pas que c’est un animal politique, que l’humiliation ne l’effraie pas et que s’il pense avoir juste une toute petite chance, il fonce - et c’est ce qu’il fait.


            • Fergus Fergus 19 octobre 2016 11:29

              @ ZenZoe

              Vous l’avez compris, je ne partage pas votre analyse.

              Notamment à propos de Mélenchon qui n’aurait « pas les épaules assez solides » ; je crois au contraire qu’il est plus taillé pour le job qu’un Hollande qui, à l’Elysée, est resté ce qu’il était comme Premier secrétaire du PS. Son problème n’est pas là, mais dans la droitisation du corps électoral français.

              Pour ce qui est de Hollande, même les animaux politiques montrent leurs limites. Et le rejet de Hollande est tel dans la population qu’il n’a quasiment aucune chance de rebondir au point de se qualifier pour le 2e tour de la présidentielle. Il n’est d’ailleurs même pas sûr qu’il soit en mesure de gagner la primaire de son camp !

              Quant à dire « il fonce », le moins que l’on puisse constater est qu’il fonce en louvoyant et en faisant tout pour saborder sa candidature. A tel point que les élus du PS sont catastrophés comme le souligne Le Canard Enchaîné du jour qui souligne la fureur de Valls et la consternation des élus. Le Roux, le patron des députés du PS, doit recevoir avec son groupe de parlementaires les Casques blancs syriens en 1ere partie d’une réunion cet après-midi. En 2e partie, a-t-il dit, « Ce sera aussi une question de Casques blancs, sur un autre champ de ruines. »


            • Alice Rupert 19 octobre 2016 21:41

              @ZenZoe

              "Il a toutes ses chances si Sarkozy gagne la primaire. Si c’est Juppé, c’est 50/50. Juppé est quand même la droite dure, peu sensible, ça et sa condamnation passée en rebuteront peut-être certains."

                 

              Je ne comprend pas pourquoi vous vous laissez enfermer dans ce choix binaire Sarkozy/Juppé voulu par les médias ; est-ce eux qui décident ou vous les électeurs ?
               

              Les primaires de LR sont à 2 tours : 7 candidats au premier, et 2 candidats au second (les 2 arrivés en tête au premier tour).


            • Alice Rupert 19 octobre 2016 21:42

              @ZenZoe

              "Il a toutes ses chances si Sarkozy gagne la primaire. Si c’est Juppé, c’est 50/50. Juppé est quand même la droite dure, peu sensible, ça et sa condamnation passée en rebuteront peut-être certains."

                 
              En quoi le fait de ne pas voter Juppé au premier tour, voudrait dire voter Sarkozy puisqu’il y a 5 autres candidats ??
              Les 5 autres candidats sont : Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno le Maire, Soisson, Fillon et Copé.
               
              Si vous votez pour l’un de ces 5 au premier tour, votre voix n’ira ni à Juppé, ni à Sarkozy.
               
              C’est bien ce que vous voulez, non ?


            • Etbendidon 19 octobre 2016 09:32

              Ah ah Fergousse essaie encore de trouver des excuses à hollandouille

              Pin pon – pin pon – pin pon comme dirait le copain trolletbuse, le pédalo prend l’eau

               smiley

              Ben non hollande n’a AUCUNE EXCUSE comme l’a noté la pas trop mauvaise journaleuse Ghislaine Ottenheimer qui a lu tout le bouquin des journaleux du monde : Dans ses confessions, Hollande ne parle et ne s’occupe que de sa petite personne. JAMAIS un mot sur le France

              Signifiant non ?

              ^^

              Hollande restera le plus mauvais président de la 5ème république (Sarko était une horreur mais au moins il avançait même si c’était dans la mauvaise direction, hollande lui c’est du sur place)

               

              Hollande le ridicule, regardez cette courte vidéo qui résume le personnage (comment les socialos ont-ils pu faire confiance à ça ?)

              https://youtu.be/hzjF_iNmf6o

               

               smiley


              • Fergus Fergus 19 octobre 2016 09:53

                Bonjour, Etbendidon

                Je ne cherche d’excuses à personne, et surtout pas à Hollande qui a trahi ses électeurs. Mais comme toujours en politique, aucun chef d’état n’est totalement mauvais, pas plus Hollande que Sarkozy, et cela même lorsque l’on trouve leur bilan globalement calamiteux.

                Pour ce qui est de Sarkozy avançant dans « la bonne direction », j’en conclus que vous êtes un partisan de la politique libérale et de la régression des acquis sociaux. En bonne logique, vous devriez donc être satisfait de Hollande car il a très largement agi dans la continuité de son prédécesseur. Au point d’obliger les candidats de la primaire de droite à se positionner toujours loin dans la déréglementation et la casse des droits des travailleurs ! 


              • ZenZoe ZenZoe 19 octobre 2016 11:05

                @Fergus
                « aucun chef d’état n’est totalement mauvais »
                Si Fergus, Hollande l’est smiley
                Il est faux, sournois, veule, imbu de sa personne, sans réelles convictions, sans réelle empathie, incapable de prendre une décision, incapable d’avoir une stratégie cohérente et de la suivre. Hollande en deux phrases :
                1) Moi, je (citation par le bonhomme lui-même, se résumant tout entier),
                2) Dites-moi une seule chose qu’il a faite en 30 ans de vie politique (Ségolène, la femme qui le connait le mieux selon lui).
                Une chose de très révélatrice : il n’a apparemment aucun véritable ami, ni en politique, ni en privé. Tous ceux qui l’ont approché à un moment donné se sont violemment retournés contre lui. Ça en dit long sur sa personnalité !


              • Fergus Fergus 19 octobre 2016 11:42

                @ ZenZoe

                « incapable de prendre une décision »

                Pas toujours : en matière d’interventions extérieures ou d’embargo de vente de matériel militaire, il a su prendre des décisions, pas forcément les bonnes, c’est le moins que l’on puisse dire.

                Sur ses « véritables amis », dans et hors le microcosme politique, je crois que ni vous ni moi ne sommes bien placés pour affirmer qu’il n’en a pas. Parmi les noms avancés des fidèles de Hollande figurent couramment des gens comme Cazeneuve, Hermelin (le patron de Cap Gemini), Sapin et quelques artistes.


              • JBL1960 JBL1960 19 octobre 2016 14:21

                @Etbendidon Merci, ça fait du bien de rire, même si c’est pas beau de se moquer du physique... François le Petit n’a jamais si bien porté son sobriquet, comme Nicolas le Mauvais...


              • ZenZoe ZenZoe 19 octobre 2016 14:31

                @Fergus
                Fidèles ne veut pas dire amis. L’intérêt politique n’est jamais loin chez les fidèles smiley
                En ce qui concerne son peu d’amis, de nombreuses personnes l’ont souligné. Voici d’ailleurs des propos de Hollande lui-même :« Lorsque l’on est président, l’amitié ne peut entrer en ligne de compte. Le président n’a pas d’amis. Il ne peut pas en avoir. » . « J’étais seul avant d’être président, reprend-il. Je le suis resté. La solitude me protège. ».
                Rebsamen :« Il n’a pas d’affect. Ce type est un galet, je n’en ai jamais vu de comme ça… ».
                Et d’autres...


              • chantecler chantecler 20 octobre 2016 07:25

                @Fergus
                Bonjour,
                "Pas toujours : en matière d’interventions extérieures ou d’embargo de vente de matériel militaire, il a su prendre des décisions, pas forcément les bonnes, c’est le moins que l’on puisse dire....« 
                Et bien , je doute :
                Ces décisions (je parle des importantes ), étaient elles les siennes ou étaient elles imposées par ses »amis" ?
                Je n’ai pas envie de le diaboliser .
                Mais qu’il parte !


              • Fergus Fergus 20 octobre 2016 09:27

                Bonjour, chantecler

                On peut toujours douter, en effet.

                Le mieux serait évidemment qu’il parte.


              • Laulau Laulau 19 octobre 2016 10:06

                J’ai voté Hollande au second tour en 2012 et ça n’était pas pour battre Sarkozy. Non, je voulais qu’il soit élu pour qu’enfin les électeurs de gauche prennent enfin conscience de la vraie nature du parti socialiste. Je dois dire que la politique menée par le PS au pouvoir est allé au delà de mes espérances, et les résultats sont là : il a perdu une bonne moitié de ses élus et carbonisé ses chances aux prochaines élections. Que peut-on attendre maintenant ? Hollande candidat ou pas, j’ai bon espoir de voir le PS exploser et la résistance anti-libérale se renforcer.
                Alors que ce soit Hollande, Valls, Macron ..... Je m’en tape !


                • Fergus Fergus 19 octobre 2016 10:15

                  Bonjour, Laulau

                  Je ne crois pas que le PS explosera : trop d’intérêts communs pour les caciques du parti.

                  En revanche, je suis d’accord avec vous lorsque vous écrivez « que ce soit Hollande, Valls, Macron ..... Je m’en tape ! »


                • Trelawney Trelawney 19 octobre 2016 13:03

                  @Fergus
                  François Hollande fait des confidences à deux journaliste qu’il reçoit à l’Elysée durant plusieurs centaines d’heures. Donc tout le monde dans son entourage et même au delà sont au courant de la situation.

                  Davet et Lhomme ne se sont pas cachés, qu’ils étaient en train de préparer un livre sur ces « causeries ». Comme par hasard ça sort alors que Hollande et en pleine reconquête (Discours de Wagram, interview dans l’obs et annonce d’un site internet destiné aux élus qui iront tous de leur bafouille « Hollande le retour ».

                  A votre avis d’où vient la carambouille ? Faut pas chercher loin et tourner notre regard vers Matignon. Parce que la fin de l’histoire tout le monde la connait : Pas de primaire au PS (plus le temps pour des primaires qui ne ferraient qu’augmenter la division au PS) et tout le monde se regroupe autour du chef autoproclamé Manuel Valls. C’est tout de même cocasse que celui qui incarne à lui tout seul « la rupture du socialisme » au point de vouloir faire changer de nom à ce parti, devienne le fer de lance d’une certaine gauche libérale et risque même d’avoir plus de voix que Mélenchon au premier tour des présidentielles.

                  Je n’en suis plus à croire ou pas en l’explosion du PS. C’est de l’explosion de la gauche toute entière qu’il faut s’inquiéter


                • Attilax Attilax 19 octobre 2016 16:37

                  @Fergus
                  « Je ne crois pas que le PS exploser »

                  Vraiment ? Vous croyez qu’ils seront au deuxième tour ? Personnellement, j’en doute. Certes, ça dépend en partie de leur candidat, mais avec les primaires, ce sera forcément un tocard détesté. Je pense qu’il y a de très forte chance pour qu’ils fassent un score à un chiffre, Il n’y a quasiment plus personne pour voter socialo à la prochaine présidentielle. L’agonie sera lente car le corps est encore gros, mais un corps décapité, gros ou pas, ça finit par mourir.
                  Aujourd’hui, il n’y a qu’un seul candidat de gauche vaguement crédible, qu’on l’aime ou pas, et il risque bien de faire exploser le PS, ne vous en déplaise...

                • Fergus Fergus 19 octobre 2016 16:53

                  Bonjour, Trelawney

                  Je ne crois pas du tout à ce scénario d’une OPA de Valls sur la candidature PS. Si tel était le cas, Montebourg, Hamon, Lienemann et Filoche hurleraient au scandale et pourraient bien, soit présenter une candidature alternative, soit se rallier la candidature Mélenchon, ne serait-ce que pour couler le « petit caudillo ».


                • Fergus Fergus 19 octobre 2016 17:00

                  Bonjour, Attilax

                  « Vous croyez qu’ils seront au deuxième tour ? »

                  Bien sûr que non. Le PS risque même de n’arriver qu’en 4e position derrière Mélenchon. Pour autant, je pense que les socialistes serreront le fesses et tenteront de sauver ce qui peut l’être. C’est à dire pas grand chose en termes d’élus, mais en gardant en apparence l’unité du parti à quelques départs près, mais pas dans le cadre d’un schisme.

                  « un score à un chiffre »

                  Je n’y crois pas car ce serait très inférieur au corpus d’électeurs restés fidèles à ce parti malgré ses fautes en matière de gouvernance.


                • Attilax Attilax 19 octobre 2016 19:11

                  @Fergus
                  On verra bien. Mais ça sent la branlée historique en tous cas.


                • Fergus Fergus 19 octobre 2016 19:21

                  @ Attilax

                  « ça sent la branlée historique en tous cas »

                  Effectivement, et le responsable sera facile à identifier.


                • Trelawney Trelawney 20 octobre 2016 10:02

                  @Fergus
                  Montebourg, Hamon, Lienemann et Filoche hurleraient au scandale et pourraient bien, soit présenter une candidature alternative

                  Montebourg, Hamon, Lienemann et Filoche ne peuvent actuellement aborder le sujet des primaires sous peine de lancer le débat sur l’utilité de celles çi. Ils se sont donc piégés tout seul.

                  Le problème avec un Hollande qui ne se décide pas et le merdier médiatique dans lequel il s’est fourré est que le temps joue pour Valls. On ne peut raisonnablement pas lancer des primaire qui se termineront au plus tôt en février 2017, avec les dégâts que ça causera au sein du PS. Il ne manque plus que Ségolène qui se présente et Martine qui lui emboite le pas et c’est un remake de 2007. Valls le sait et il n’a plus qu’à attendre que Hollande s’enfonce un peu plus et en ce moment, au PS, tout le monde lui savonne la planche. En décembre notre ministre annonce sa candidature et Aubry, Cambadellis, Fabius, Hidalgo etc seront tous derrière lui

                  soit présenter une candidature alternative, soit se rallier la candidature Mélenchon, ne serait-ce que pour couler le « petit caudillo ».

                  Ils n’ont ni les moyens financiers, ni les couilles pour jouer à ce petit jeu. Il ne faut pas oublier que si les Montebourg, Hamon, Lienemann et Filoche entrent dans le rang, c’est l’assurance pour eux, parce que négociation oblige, d’avoir des parachutes dorés si ça tourne mal. Et en politique, ça compte énormément


                • Trelawney Trelawney 20 octobre 2016 11:44

                  @Trelawney
                  Le canard enchainé relate une conversation de Valls qui dit en substance : « Je vais me retrouver candidat, mais je risque de terminer à 10%. Je serai alors mort politiquement ».

                  Il cherche déjà à imposer ses conditions.« Donnez moi les plein pouvoir ou sinon je n’y vais pas »


                • Laulau Laulau 19 octobre 2016 10:36

                  trop d’intérêts communs pour les caciques du parti.

                  Pratiquement tous les caciques du parti sont ou ont été des ministres pendant ce quinquennat.
                  Leurs intérêt communs relève du sauve qui peut. Les deux tiers des députés PS ont une bonne chance d’être chômeurs dès juin prochain. Un vrai naufrage, il serait étonnant qu’une seule chaloupe suffise.


                  • Fergus Fergus 19 octobre 2016 11:47

                    @ Laulau

                    « Leurs intérêt communs relève du sauve qui peut »

                    En effet, et c’est dans cette optique de sauvetage de ce qui peut encore l’être que plus de 200 parlementaires s’apprêtaient à soutenir la candidature de Hollande. La sortie du livre de Davet et Lhomme a cassé net ce élan : plus d’appel de ces parlementaires et d’ores et déjà des défections dans les rangs.

                    Une « seule chaloupe » ne suffira évidemment pas, c’est une flottille qu’il faudrait affréter !


                  • chantecler chantecler 20 octobre 2016 07:47

                    @Fergus
                    D’après le C.E cette flottille n’est pas envisagée .
                    Apparemment , avec de l’avance , le sauve qui peut s’organise pour recaser les potes , dans les hautes sphères PS .
                    Histoire de ne pas laisser filtrer la panique .
                    De plus je constate que les premières années du quinquennat n’ont pas bien violentes pour les cadres mis en place par le prédécesseur .
                    Alors ça devrait le faire , par retour d’ascenseur , dans le cadre du PR/PS.
                    A moins que le PR ne soit vraiment ingrat s’il reprenait le pouvoir .
                    Mais la situation politique est tellement instable , tendue , que personne ne peut savoir aujourd’hui qui va remporter les élections ,et il est possible que les règles du jeu traditionnellement conviviales , entre politiciens , soient légèrement modifiées .
                    Car tout de même quand on se propose de changer de politique , de cap , il me semble contradictoire de laisser en place l’administration de l’équipe qui a été largement désavouée .
                    Je pense par exemple aux médias publics (TV, radios) qui ont continué à tirer à boulets rouges pendant des années contre le PR nommé .
                    Ce qui confirme le malentendu entre classe politique et électeurs .


                  • Fergus Fergus 20 octobre 2016 09:32

                    @ chantecler

                    « le malentendu entre classe politique et électeurs »

                    Une grand partie du malaise qui règne dans notre pays vient de là, et le fossé ne cesse de se creuser, aucun des grands partis n’ayant eu le courage de réformer un système qui leur a si bien profité jusqu’-là. Mais la coupe déborde...


                  • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 19 octobre 2016 10:51

                    Bonjour Fergus.

                    Votre analyse est juste, mais hélas, aucune prophylaxie ne met la population à l’abri de ces malades qui troublent l’ordre public et risquent, par contagion, de contaminer les citoyens les plus fragiles.

                    Parmi les personnes qui s’adonnent à la course aux mandats, certaines développent une pathologie : être élu devient une maladie ou une dépendance se traduisant par une impulsion incontrôlable à présenter sa candidature. La dépendance est caractérisée par un état de besoin impérieux de serrer des mains ou parler à des journalistes, et par la nécessité d’en augmenter la fréquence ou la dose afin d’en maintenir l’effet et d’éviter l’état de manque (malaise, angoisse).

                    Sur le plan sanitaire, le débat s’articule autour de deux conceptions opposées.

                    -  D’un côté, une position défendue par les médias américains et européens, pour qui cette pathologie s’appellerait « démocratie représentative », et selon eux il n’y aurait pas lieu de les réglementer en interdisant aux grands malades l’accès aux listes électorales.

                    -  D’un autre côté, il y a ceux pour qui une réglementation à ce niveau peut limiter substantiellement le nombre de mégalos et pervers, et par là même, les coûts sociaux importants qui sont associés à cette psychopathologie. Ils préconisent l’institution du « mandat impératif », destiné à remettre en cause le siège de l’élu en contrôlant et en évaluant son action par rapport à son programme.


                    • Fergus Fergus 19 octobre 2016 12:02

                      Bonjour, Jeussey de Sourcesûre

                      On peut effectivement parler de « dépendance » pour ces caciques politiques incapables, à de rarissimes exceptions près, de mettre un terme à leur carrière politique, aussi pathétique et aussi pourvoyeuse de couleuvres à avaler soit-elle. En cela, la société française est à des années-lumière des pratiques scandinaves, de loin les plus saines dans le monde occidental.

                      Je ne crois pas que la « démocratie participative » soit en question, elle ne l’est d’ailleurs pas dans les pays scandinaves. Ce qui est en cause, c’est l’absence de contre-pouvoirs réels, et l’absence de contrôle de l’action des élus par les citoyens. D’où l’intérêt de relancer l’idée des « jurys citoyens » appelés chaque année à exiger des comptes de leurs élus, à tous les niveaux de mandat.  J’avais évoqué cette question dans un article de décembre 2015 intitulé « 8 propositions pour moderniser la vie politique ».

                      Le « mandat impératif » est un concept séduisant, mais qui n’est pas réaliste, l’exercice d’un mandat étant soumis à de multiples ajustements de nature sociale, économique ou géopolitique qui rendraient ce type de mandat impossible. C’est sans doute la raison pour laquelle il n’a été appliqué nulle part. En revanche, rien n’interdirait à un candidat de prendre des « engagements impératifs » sur des questions précises non soumises aux aléas de la conjoncture.



                    • Piere CHALORY Piere CHALORY 19 octobre 2016 13:56

                      @Jeussey de Sourcesûre


                      ’’Parmi les personnes qui s’adonnent à la course aux mandats, certaines développent une pathologie : être élu devient une maladie ou une dépendance se traduisant par une impulsion incontrôlable à présenter sa candidature.’’ 

                       smiley
                      Tout à fait !On pourrait parler du syndrome de la ’star’, qui en amène certaines à comportements déments. 

                      Pour holande, il s’agit plus ici du rêve de singe d’un homme fat, chu lauréat improbable d’un quelconque reality-show qui a (très) mal tourné. Une sorte de loft Story puissance 10 dans lequel l’élu d’un jour se retrouvera quand même bien tôt à la rue... 

                      Rue relative, car épais salaire (s) garantis à vie !

                      Mais là, les responsabilités en jeu et les risques réels encourus par les votants ne sont pas du tt les m^mes ! la pauvre Loana en a fait rêver plus d’un, au moins et n’a rien fait de grave...

                      Quoi qu’il se passe en suite, olande est et restera le pire président de la Vème ’’république’’, ne serait-ce qu’à cause de son hypocrisie ’socialiste’ et de son incapacité patente à assurer au moins la sécurité intérieure du Pays.

                      Bien sûr qu’il rêve d’^tre de nouveau élu ! 

                      Peu importe pour lui que 90% des sans-dents le honnissent, il est in-capable de se retirer du jeu. Comme sarkozy, comme miterand en son temps ; demi-sénile, parlant aux arbres selon son ex chauffeur, atteint du cancer en phase terminale, mais qui se serait bien vu continuer son ’oeuvre éternellement, quitte à aller prier tous les jours le diablotin de l’église de Rennes le Château.

                      Il faut bien réaliser que pour des types qui ont navigué des décennies dans les couloirs du pouvoir, quitte à emprunter d’abord l’escalier de service : atteindre la dernière Marche ; la : Au-Dessus c’est le Soleil, c’est comme une décharge de 100 000 volts, un électrochoc, définitif.

                      ça me rappelle le comportement des insectes piégés par la lumière, des mouches imbéciles, qui veulent passer à travers l’écran de la télé ou de l’ampoule électrique, quitte à finir carbonisées.

                      Enfin bref, Fergus décortique bien dans cet article osé, par rapport à ce qu’il a pu écrire, le problème holende*...

                      Fergus, je trouve que l’image du joueur compulsif qui veut se refaire à tout prix, quitte à finir par se mettre une balle dans la tête aux jardins du Casino, est parfaite.

                      *je ne sais plus comment ça s’écrit.





                    • Fergus Fergus 19 octobre 2016 14:02

                      Bonjour, Piere CHALORY

                      Merci pour cette analyse du personnage Hollande dans laquelle nombre de lecteurs se reconnaitront sans nul doute.


                    • zygzornifle zygzornifle 19 octobre 2016 11:25

                      Hollande joue avec Gaillet, le reste il s’en branle ......


                      • Trelawney Trelawney 19 octobre 2016 12:51

                        @zygzornifle
                        Faudrait savoir, il joue avec Gayet ou pas ?


                      • frans (---.---.130.204) 19 octobre 2016 12:45

                        capitaine pédalo qui a vu sa cote de popularité remonter à chaque catastrophe nationale s’en remet peut être à l’éventualité d’un méga évènement ? attentat..guerre dans le sillage d’Hillary...


                        • Fergus Fergus 19 octobre 2016 13:01

                          Bonjour, frans

                          Je ne crois pas que Hollande soit assez cynique pour souhaiter une quelconque « catastrophe nationale ». Il sait d’ailleurs que les effets sur la cote de popularité s’estompent très rapidement. Et dans le cadre d’une campagne présidentielle, cela ne jouerait sans doute qu’à la marge.

                          Pour ce qui est d’une guerre « dans le sillage d’Hillary », on est là sur de la géopolitique fiction, et cela d’autant plus que Clinton n’aura certainement pas les mains libres en matière de politique extérieure. Attendons d’ailleurs qu’elle soit élue...


                        • JBL1960 JBL1960 19 octobre 2016 14:45

                          @Fergus « Attendons d’ailleurs qu’elle soit élue... » Bah, non ! On n’est nullement dans la géopolitique fiction. Attendre sagement que Chucky Killary ou Forrest Trump soit élu pour voir, ça c’est de la géopolitique fiction. Parce que les zélites mondiales veulent faire reset ! Alors elles discutent encore pour savoir comment ne pas nucléariser leur bas de pantalon, mais c’est acté. C’est attendre qui est criminel. Parce que c’est tout vu... Pétard, on n’a pas le cul sorti des ronces, hein ? Même Ray McGovern dans sa dernière analyse estime lui, que ça n’est pas de la géopolitique fiction... Sarkozy a pulvérisé Khadafi, Oblabla a estimé qu’il n’y a pas eu de guerre en Libye parce qu’il n’y a eu aucun soldat US tué ! Hollandouille, s’est révélé le pire tueur de la République selon le livre de Vincent Nouzille. On peut bien se moquer d’Hollandouille, personne ne devrait avoir envie de le voir rendre hommage à de prochaines victimes, ni décider de représailles et ainsi pulvériser des civils syriens... C’est l’objet de mon dernier billet pour ceux qui veulent 3w jbl1960blog. Wait and See ; Ah bah vous allez pas être déçus ! N’attendons rien de ces guignols, on a vu !


                        • Fergus Fergus 19 octobre 2016 17:05

                          Bonjour, JBL1960

                          Je persiste à ne pas avoir d’idée précise de ce qui sortira de la présidentielle étasunienne en matière géopolitique. Sur ce plan, tant de gens - autrement plus compétents que moi ! - disent tout et son contraire que je m’en remets à l’observation des faits lorsqu’ils surviendront.

                          J’ajoute que si l’on peut attendre les pires initiatives de la part des Etats-Unis, le pire n’est jamais sûr.


                        • fred.foyn 19 octobre 2016 12:55

                          Avec l’aveu de ses assassinats ciblés, il touche le fond...sa place est en prison le plus rapidement possible..Un assassin a la tête de la France ?


                          • Fergus Fergus 19 octobre 2016 13:07

                            @ fred.foyn

                            Si l’on s’en tient à ce motif, la plupart des chefs d’Etat dont le pays est impliqué dans un conflit devraient être placés en détention, soit pour avoir donné les ordres, soit pour en avoir été complices.

                            Dans un conflit moderne, les assassinats ciblés sont devenus un moyen de lutter contre un ennemi en limitant les risques de victimes collatérales. Dès lors, la seule question qui se pose est : « Cette guerre est-elle juste ? »


                          • fred.foyn 19 octobre 2016 15:34

                            @Fergus..Un président ne va pas crier sur tous les toits qu’il est un assassin, ou alors il doit se faire soigner pour maladie mentale...


                          • Trelawney Trelawney 19 octobre 2016 15:53

                            @fred.foyn
                            Un président ne va pas crier sur tous les toits qu’il est un assassin, ou alors il doit se faire soigner pour maladie mentale...

                            On ne va pas aller jusqu’à l’internement, mais il est certain que le costume de président n’est pas fait pour Hollande. Lorsque l’armée française comme toute autre armée intervient sur un territoire où elle n’est pas en conflit, elle le fait avec l’autorisation du président de la république, sinon elle n’intervient pas.

                            Quand les soldats américains ont abattu Ben Laden au Pakistan, ils l’ont fait avec l’ordre écrit de Obama. Lorsque Ben Laden a été abattu les seals auteur de l’opération ont vite fait téléphoné à leur famille pour les mettre à l’abri des fois qu’un terroriste déciderait de se venger. Donc si on arrive à deviner que la France est l’auteur de ces 4 assassinats il risque aussi d’y avoir des rétorsions sur le sol français. C’est pour cela que c’est secret et que c’est complétement stupide de s’en venter


                          • ZEN ZEN 19 octobre 2016 13:03

                            Bonjour, Fergus,
                            Pathétique, tu l’as dit
                            Mais on ne tire pas sur une ambulance...


                            • Fergus Fergus 19 octobre 2016 13:15

                              Bonjour, ZEN

                              Merci pour cet excellent lien.

                              Là où Hollande me sidère le plus, c’est lorsqu’il ose dire à propos du chômage « Je n’ai pas eu de bol ». Comme si la fonction présidentielle n’était dépendante que du hasard et qu’il s’en était remis durant son mandat au seul effet de ce hasard. Difficile de tenir un propos plus consternant !


                            • Spartacus Lequidam Spartacus 19 octobre 2016 13:15
                              Les rats quittent le navire.... smiley  smiley  smiley smiley

                              Vous comprenez ma bonne dame nous avons voté pour lui mais on est pas responsable....

                              Encore à nouveau ces gens qui vont expliquer que non, c’était pas un vrai « socialiste » que le socialisme c’était pas cela...Ça ne pourrait pas être Hollande.

                              Bis-répétitat du déni......Voici venir la coutume de gauche....le déni de la réalité qui dérange.

                              Mais si ! Mais si ! Hollande est un vrai SOCIALISTE
                              Et c’est même vous qui avez voté pour lui ! Et en pleine conscience !

                              Combien d’expériences socialistes faut il pour admettre que comme les autre expériences socialistes, Hollande est comme les autres expériences socialistes ?


                              Comme le fous qui se tape la tête contre le mur en béton armé qui explique que son front est une perceuse, ces gauchistes expliquent que le socialisme est l’avenir...

                              Demain il revoteront à gauche....Encore et encore. Comme le fou se tape la tête sur le mur.

                              • Fergus Fergus 19 octobre 2016 13:22

                                Bonjour, Spartacus

                                En effet, nous sommes responsables à 51,64 % d’avoir voté pour lui ou contre Sarkozy au 2e tour de la présidentielle.

                                Cela dit, je confirme que Hollande a démontré qu’il n’a pas grand chose avec un socialiste. Vous devriez d’ailleurs être satisfait, il a fait une politique nettement plus proche de vos idées que de celles des héritiers de Jaurès.

                                Et pour ce qui est d’une gouvernance socialiste, ne vous en déplaise, il n’y en a jamais eu en France, exception faite des 2 premières années du gouvernement Maurois en 1981 et 1982.


                              • ZEN ZEN 19 octobre 2016 13:24

                                @Spartacus
                                Hollande est un vrai SOCIALISTE
                                Ah bon ?
                                Si c’est vrai, je suis cardinal.


                              • Spartacus Lequidam Spartacus 19 octobre 2016 14:18

                                @Fergus


                                Admettre du bout des lèvres, c’est un début...
                                J’aurai bien aimé des excuses...  smiley

                                Allons allons...
                                Nous sommes en social-démocracie....Un concept d’affichage du socialisme.
                                La France serait devenue moins bureaucrate et étatiste ? Non le nombre de fonctionnaires a augmenté.
                                La France serait devenu capitaliste ? Non maintenant 57% de la richesse est absorbé par l’état.
                                Les libertés ont elles étés développés ?...Jamais l’état n’a été aussi inquisiteur. Vote de lois sur la lecture de vos mails et correspondances, limitation du droit a disposer de son argent liquide, mise en écoute des opposants politiques ;
                                La justice serait neutre ? Maintenant la magistrature avec cible sur un mur des cibles. la ministre tend le bras avec des documents qui disent l’inverse de ce qu’elle dit oralement.
                                La France serait plus équitable ? Non, elle est plus socialiste, le social déversé vers les corporations et cohortes de gauche entre le droit a l’absentéisme sans compter des fonctionnaires et les intermittents du spectacle sanctuarisés. Ces jolis concept de l’iniquité.
                                Le secteur privé serait libéré ? La France est le pays d’Europe devenu le plus taxé.
                                Le clientélisme aurait disparu ? Jamais les entre-soi n’ont autant gouverné le pays....Le pays est dirigé par la caste des fonctionnaires...
                                Les fonctionnaires ne seraient plus des intouchables ? Pris la mains dans le sac pour fraude aux taxis, on mute au lieu de virer. Des millions de fonctionnaires et quasi zero licenciement pour faute.
                                La liberté aurait augmenté ? Tous les entrepreneurs ont fuit le pays. les étudiants les forces vives du pays fuient comme jamais. 
                                Les gauchistes ne pourraient pas nuire au pays ? Les manifestants gauchistes peuvent arracher les chemises des DRH sans compter. Casser les usines, séquestrer occuper les places sur Paris...
                                L’école serait devenue libre ? Maintenant il existe même un « diplôme en socialisme ». Le Bac ES ou Zola, Keynes et le collectivisme y sont inculqués de force.
                                Le marché serait libéré ? Alstom vient d’avoir une commande d’état de trains qui servent a rien la semaine dernière. 
                                La concurrence serait libre et non faussée ? Depuis 34 ans comme chef d’entreprise, je cherche encore la banque Française qui n’est pas en entente sur le marché des entreprises...Y’a même pas une banque pure-player pour entreprise existante en France alors que ça existe en Hollande ou Belgique depuis des années....


                                Nous sommes devenus la nouvelle URSS...

                                Partout ou je vais dans le monde on considère la France comme l’URSS jadis.
                                J’ai passé une journée en Estonie la semaine dernière.....Si vous saviez comment le pays est jugé de l’extérieur.....Et pas comme un pays capitaliste !



                              • JL JL 19 octobre 2016 14:30

                                @Spartacus
                                 

                                ’’57% de la richesse est absorbé par l’état.’’
                                 
                                 C’est un crime contre l’intelligence, que de formuler les choses comme ça.
                                 
                                 Ou bien vous êtes idiot, ou bien vous êtes dans le déni.

                              • Pyrathome Pyrathome 19 octobre 2016 14:49

                                @Spartacus
                                Nous sommes devenus la nouvelle URSS...
                                .
                                Nom de Dieu !!
                                Où sont les goulags ?
                                Les milliardaires rouges détiennent la PRAVDA merdiatique et les sparta-bolcheviks propagandistes écument les forums du net.....
                                Comme disait ce « sympathique Goebels », plus le mensonge est gros, plus il passe....
                                Sacré spartanouille, heureusement que le ridicule ne tue pas, tu viendrais plus nous casser les burnes avec tes phobies....


                              • redux (---.---.196.50) 19 octobre 2016 15:37

                                @Pyrathome

                                Allons ne soyez pas si sot, c’est une URSS light, a visage humain et démocratique, capitaliste mais anti libérale .
                                Il faut regarder les chiffres : 57% de dépenses publiques, 46% de prélèvements obligatoires, un actif sur 4 dans le secteur public, 15% des transferts sociaux mondiaux , un syndicalisme et des médias ultras subventionnés, malgré cela tous les voyants sont au rouge (education, santé, pauvreté, créations d’emplois). 40% des emplois publics dans l’UE sur les 4 dernières années sont francais. Nous sommes enkystés dans ce qu’on appelle un social mercantilisme, ou les trappes fiscales et reglementaires aux grands marchands répondent a un Etat obèse et impotent.
                                Hollande fait furieusement penser a ces premiers ministres britanniques precedant Tatcher,les interchangeables Harold Wilson et James Callaghan , conscients de la situation ,réformistes modérés mais incapables de la moindre décision majeure , prolongeant un socialisme désuet .


                              • Spartacus Lequidam Spartacus 19 octobre 2016 17:28

                                @redux

                                J’ai oublié la sécu pour riches de la nomenklatura et ses régimes spéciaux et la merdique pour les indépendants, les étudiants, les paysans....
                                Les corporations qui ne sont pas bolchéviques.

                                N’oublions pas que la France c’est 40% des HLM de toute la CEE
                                La vison de l’éternelle excuse collectiviste. 
                                C’est soi-disant prévu pour les pauvres, et ce sont les petits bourgeois fonctionnaires qui les occupent en indélogeables et surtout sans possibilité d’acheter leurs logements...Propriété individuelle en URSS à la Française pas bien.

                                N’oublions pas le salaire disponible est à 50% collectivisé en en laissant 50% pour la liberté d’utilisation.
                                Et dans ces 50% le collectivisme en récupère une bonne partie avec des monopoles d’état et la dépense contrainte...EDF, SNCF, DGF Suez.....

                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 octobre 2016 20:21

                                @Pyrathome
                                Spartacus a en partie raison, le modèle social français redistribue plus de 50% de la richesse nationale. Il oublie deux choses :
                                - Les Français sont majoritairement attachés à ce modèle social qui organise la solidarité.
                                - Les Institutions européennes, qui tiennent les manettes sur les questions essentielles, organisent la fin de ce modèle redistributif.
                                Comment ça marche à Bruxelles ?


                                Courte vidéo (17 minutes) sur la réalité des pouvoirs européens.
                                - Les candidats aux élections disent ce que les Français ont envie d’entendre.
                                - Puis les Français se rendent compte que voter pour X ou pour Y, c’est pareil.
                                - C’est simplement parce que les décisions ne sont plus prises en France.
                                - Exemple : Montebourg qui se heurte à la Commission européenne.
                                - Le budget de la France est sous contrôle.
                                - Des fonctionnaires européens sont chargés de faire appliquer la règle du déficit à 3% du PIB
                                - Cela commence par des recommandations, puis mise en demeure, puis pénalités financières de 0,2% du PIB, soit 4 milliards d’euros de sanction financière.
                                - les recommandations (en fait ce sont des ordres, puisqu’il y a des sanctions à la clef en cas de non respect), portent aussi bien sur les retraites que sur les indemnités chômage, faciliter les licenciements, ou faire des économies budgétaires, etc)

                                En conclusion, la France n’a plus la main sur les questions essentielles, et le modèle social français va passer entièrement à la moulinette.

                              • Madame michu (---.---.38.166) 19 octobre 2016 21:21

                                @ZEN

                                Et moi le pape !


                              • Yohan Yohan 23 octobre 2016 11:44

                                @ZEN


                                le socialisme c’est une illusion qui ne résiste pas à la réalité. Il suffit de voir les changements de pied du Mitteux et du teinté dès la fin de la première année de leur mandat.

                              • alinea alinea 19 octobre 2016 13:43

                                Il a quand même subi le bouquin de Rottweiller, je pense qu’après ça plus rien ne peut l’atteindre : de toute façon, pour la France c’est râpé, à moins d’un coup de Trafalgar ( pourquoi pas Mélenchon ? smiley ), cet insignifiant Jupé et néanmoins ordure, et la Le Pen... aïe aïe aïe !!
                                Très sincèrement, et bien que ça me coûte de l’écrire, quand on aura Jupé, en tout cas (moi) dans le petit peuple, on le regrettera Hollande ! Mais je n’irai pas jusqu’à voter pour lui, ce serait prolonger l’agonie.
                                Nous sommes complétement piégés


                                • Fergus Fergus 19 octobre 2016 13:48

                                  Bonjour, alinea

                                  « Nous sommes complétement piégés »

                                  Excellent et ô combien navrant résumé !


                                • Pyrathome Pyrathome 19 octobre 2016 14:30

                                  @alinea
                                  quand on aura Jupé...
                                  .
                                  Il y a encore des gens qui veulent en reprendre pour 5 ans ?
                                  Ils sont maso ou quoi ?


                                • ZenZoe ZenZoe 19 octobre 2016 14:36

                                  @alinea
                                  Complètement d’accord avec vous en ce qui concerne Juppé. Les gens sont aveuglés car ils en ont assez de Hollande, mais Juppé n’est pas le sauveur qu’on veut nous faire croire.
                                  Pas le candidat pour les gens modestes en tout cas, Juppé c’est la droite dure (et moyennement honnête en plus).


                                • alinea alinea 19 octobre 2016 15:03

                                  @Pyrathome
                                  C’est ce qu’on dit !


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 octobre 2016 20:29

                                  @alinea
                                  Ce sont les médias qui, depuis Novembre dernier, ont « fabriqué » Juppé, comme ils nous avaient « fabriqué » DSK, en son temps..., « DSK, un grand économiste, compétent », toussa, toussa...


                                  Juppé est sorti du chapeau d’un sondage en novembre, qui a fait de ce triste sire, haï des salariés français, un candidat « bien sous tous rapports » et déclaré urbi et orbi : « solide et sérieux ».

                                  Juppé n’est ni de Droite , ni de Gauche, il est euro-atlantiste, comme tous les autres...


                                • Fergus Fergus 20 octobre 2016 09:40

                                  Bonjour, Fifi Brind_acier

                                  C’est faux, Juppé n’a pas évidemment pas été fabriqué par les sondages. Dans un commentaire à Rupert plus haut, j’ai écrit cela :

                                  « Rapidement, il est apparu que Juppé en était le favori, ce qui n’avait rien d’étonnant, eu égard à l’expérience politique de l’intéressé, au rejet de Sarkozy, à la pénalisation de Fillon (coupable d’avoir secondé Sarkozy), au manque de notoriété de Le Maire et au rejet de Copé. »

                                  Il n’est en effet pas besoin d’aller chercher plus loin le niveau de Juppé dans les sondages : tout simplement il rassure l’électorat relativement à Sarkozy. J’ajoute à cela que ce dernier est beaucoup plus vendeur pour les médias que l’austère Juppé, et pourtant les résultats sont là. Quant à la politique qu’ils pourraient mener, ce serait grosso modo la même, car comme Juppé, Sarkozy est, pout vous citer « ni de Droite , ni de Gauche, il est euro-atlantiste »


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 21 octobre 2016 07:40

                                  @Fergus
                                  Bien sûr que Juppé a été fabriqué par les sondages et les médias ! Il a été invité à la sauterie du Bilderberg, puis il est sorti du chapeau en Novembre dernier d’un sondage BVA.
                                  Suivi par la mise en place d’une prophétie « auto réalisatrice » par les médias.

                                  A force de répéter en boucle que Juppé est paré de toutes les qualités, on finit par croire que c’est vrai, comme pour DSK qu’on a « fabriqué » de la même manière.


                                  Le sondage a immédiatement été repris par toutes les grenouilles météo genre Olivier Gisberg :
                                  « Comme une envie de Juppé... » Le style d’Alain Juppé, plus moderne, convient mieux à la France d’aujourd’hui, lassée des bobards, des fanfaronnades et des promesses non tenues. « 

                                  Où voyez-vous que ce vieux débris soit moderne ? C’est quoi moderne ? Appliquer toutes les réformes structurelles ? Comme Gisbert affirme qu’il est moderne, ça doit être vrai !
                                  Les médias disent de Juppé qu’il est  »sérieux et solide".

                                  C’est ainsi que les médias fabriquent un candidat, en lui attribuant des qualités dont personne ne s’était aperçu avant.

                                • Fergus Fergus 21 octobre 2016 09:03

                                  Bonjour, Fifi Brind_acier

                                  Vous plaisantez ! Tout le monde savait avant ce sondage que Juppé se présenterait à la primaire de droite et par conséquent qu’il avait toutes les chances de devenir le prochain président de la République compte tenu du contexte. Ce sondage n’a fait que confirmer ce que l’on savait déjà. Juppé n’est donc évidemment pas le résultat d’un prétendu sondage auto-réalisateur. Cette affirmation frise même le ridicule en matière de déni de la réalité !

                                  J’ajoute à cela que les Français se fichent de savoir si Juppé est moderne ou pas : ce qu’ils veulent pour la droite, c’est écarter Sarkozy. Juppé rassemble donc sur son nom par défaut, et aucunement par adhésion.


                                • Pyrathome Pyrathome 19 octobre 2016 14:24
                                  Tel un joueur compulsif, Hollande veut se refaire...

                                  .

                                  Bonjour Fergus,

                                  Ah oui, en faisant quoi ?
                                  En jouant à la roulette Russe ?
                                  Dehors, les petits joueurs d’allumettes et les capitaines de pédalo.....DEHORS !!


                                  • Fergus Fergus 19 octobre 2016 17:15

                                    Bonjour, Pyrathome

                                    « en faisant quoi ? »

                                    Eh bien, justement, il ne le sait pas lui-même. Comme vous le suggérez, la meilleure solution serait qu’il se retire d’un jeu qui le dépasse. Se pose alors cette question : « Aura-t-il la volonté d’aller contre son addiction au pouvoir ? »


                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 octobre 2016 20:36

                                    @Fergus
                                    Se pose surtout la question :
                                    « Jusqu’où ira-t-il dans sa soumission à Washington, qui veut la guerre avec la Russie ? ».
                                    Hollande est la carpette d’Obama et de Killary. Il s’est prononcé clairement pour Killary. Mais il n’est pas le seul à jouer les carpettes, le gouvernement anglais fait pareil.


                                    John Pilger est un journaliste anglais, consterné par la décision (politique) de la GB, de bloquer les comptes bancaires de Russia Today, alors que la GB a une longue tradition de liberté de la presse...
                                    « L’Occident vit aujourd’hui dans une atmosphère de censure ».

                                  • Abou Antoun Abou Antoun 19 octobre 2016 14:51

                                    Hollande roule maintenant clairement pour Juppé qui sera sans doute pire que lui si c’est possible.


                                    • Fergus Fergus 19 octobre 2016 17:17

                                      Bonjour, Abou Antoun

                                      Je ne vois pas en quoi Hollande roule pour Juppé.

                                      Au contraire, ses interventions récentes visaient clairement à remettre Sarkozy au centre du jeu, cet adversaire étant a priori moins difficile à battre que le maire de Bordeaux.


                                    • Abou Antoun Abou Antoun 19 octobre 2016 17:32

                                      J@Fergus
                                      Je ne vois pas en quoi Hollande roule pour Juppé.
                                      Eh bien son attitude fait qu’aucun candidat de gauche n’a la moindre chance d’être au second tour. Sarkozy ne battra jamais Juppé dans la primaire de droite. Juppé sera donc opposé à Le Pen et gagnera. Tout est écrit.


                                    • Fergus Fergus 19 octobre 2016 18:10

                                      @ Abou Antoun

                                      Vu sous cet angle, d’accord. Mais ce n’est pas une stratégie pro-Juppé de Hollande, c’est simplement la conséquence du fait qu’il privilégie son ego à l’intérêt de son parti.


                                    • Abou Antoun Abou Antoun 19 octobre 2016 18:54

                                      @Fergus
                                      Mais ce n’est pas une stratégie pro-Juppé de Hollande
                                      Hollande et Juppé ont les mêmes maîtres. Comme toujours Hollande est aux ordres et fait ce qu’on lui dit.


                                    • Abou Antoun Abou Antoun 19 octobre 2016 20:02

                                      @Fergus
                                      J’enfonce le clou. Hollande n’a pas de stratégie propre car il n’a pas le droit d’en avoir. Il doit à la rigueur pouvoir choisir ses maîtresses et son mode de locomotion et c’est à peu près tout. Ne croyez pas qu’il a les mains libres en politique ’intérieure’. La France n’est plus qu’une province de l’Empire et il a déçu en tant que gouverneur. Il doit maintenant penser à son repli qui passe par l’élection d’un nouveau Young Leader même s’il n’est pas si ’young’ que ça. Montebourg aurait fait l’affaire mais le PS est grillé au moins pour une législature ; l’alternance réjouit les veaux. On attend du successeur qu’il maintienne la France dans l’OTAN et dans l’UE (c’est un peu la même chose) et le reste on s’en fout ; jeune pas jeune, PS, Ripoublicain, aucune importance. Juppé fera l’affaire il est choisi (pas par Hollande mais on s’en fout). Hollande n’a pas d’autre choix que de favoriser ce plan, moyennant quoi il pourra bénéficier d’une retraite heureuse rapport aux services rendus.


                                    • Madame michu (---.---.38.77) 19 octobre 2016 20:23

                                      @Abou Antoun

                                      En voilà une bonne idée que celle de ressortir jupe de la naphtaline, il fera mieux l’affaire qu’un epouvantail à moineaux qui a passé ĺ’hiver au jardin !


                                    • Abou Antoun Abou Antoun 19 octobre 2016 20:29

                                      @Madame michu
                                      Il a même peut-être été cryogénisé au Canada (just in case). Non, il est moins utile qu’un épouvantail car il ne fait peur à personne.
                                      Dans les placards on en a un pour toutes les circonstances. Personne n’aurait parié un kopeck sur le duc de Bordeaux en 2012 et le voilà en sauveur. A gerber !


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 octobre 2016 21:02

                                      @Abou Antoun
                                      Je trouve vos analyses excellentes, les médias favorisent celui qui a le plus de chances de « changer tout, pour que rien ne change »....


                                    • Madame michu (---.---.38.166) 19 octobre 2016 21:14

                                      @Abou Antoun

                                      L’oligarchie mise sur le plan b (jupe) vu que le plan a (l’homme à la rollex) prend l’eau comme le titanic et attaque l’electorat à revers avec le capitaine pedalo et son lieutenant melenchon pour empêcher les fuites vers les terres incontrôlables du f.n. qui ferait définitivement couler le bâtiment et les oligarques par le fond.

                                      En attendant, le naufrage, ils ecopent tous tant bien que mal, pour ralentir la catastrophe ! Pour conjurer le sort, francois fait ses confidences, pendant que les rescapés lisent les petites annonces pour chercher un boulot.


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 octobre 2016 22:26

                                      @Madame michu
                                      Le FN n’enverra personne par le fond, son projet, c’est La Nouvelle Europe !
                                      Site officiel du Front National :

                                      "Invités par le parti polonais « Nouvelle droite » du député européen Michal Marusik, membre du groupe ENL au PE, 8 députés français se sont rendus à Cracovie pour participer à la conférence sur le thème “Perspectives pour une nouvelle Europe : Fondation pour un développement économique d’une autre Europe” qui se tenait au coeur des mines de sel de Wieliczka, à 150 mètres sous terre."

                                      Si vous croyez que le FN va sortir la France de l’ UE, vous allez vous faire syriser.


                                    • Pyrathome Pyrathome 20 octobre 2016 14:33

                                      @Abou Antoun
                                      Juppé sera donc opposé à Le Pen et gagnera. Tout est écrit.
                                      .
                                      Ne joue pas le jeu de ceux qui voudraient te vendre ce scénario déprimant.....
                                      Nous sommes entrés dans une période très incertaine et instable, tout peut arriver, même le plus improbable, un événement imprévisible quel qu’il soit peut bouleverser la donne.......


                                    • JMBerniolles 19 octobre 2016 14:51
                                      Ce qui pour moi est le plus choquant dans ces révélations qui montrent combien Hollande méprise profondément les gens, c’est l’aveu d’assassinats ciblés.

                                      Il y a tous les autres aussi, par procuration, en Syrie et au Yémen où les services secrets et militaires français encadrent les takfiris wahhabites et frères musulmans.

                                      Une des seules mesures positives de l’ère Mitterrand est justement la suppression de la peine de mort. Quels que soient les crimes commis.

                                      C’est dire que toutes les valeurs de gauche sont définitivement enterrées.

                                      Pour bien comprendre sa mentalité, il faut savoir qu’il n’est qu’un mandataire plus ou moins choisi par le système qui dirige sans avoir de représentation directe.
                                      Il sait que la campagne électorale est manipulée. Que les médias organiseront la victoire du système.
                                      Voir l’effarante campagne en faveur d’Hillary Clinton y compris en France.
                                      Le but étant d’avoir deux candidats du système en finale.
                                      Il sait que la propagande médiatique fera tout pour qu’il devance Mélenchon.

                                      Pour le système il présente l’avantage d’avoir mis en place une gouvernance qui colle au mieux aux intérêts du système.
                                      La définition profonde du système peut se qualifier comme une structure écolo néo libérale.
                                      L’écologie politique (rien à voir avec la défense de l’environnement) sert à la fois de façade et de motif pour les liquidations industrielles, les taxes, impôts et mesures répressives de tout genre.

                                      Comme Sarkozy, il méprise trop les gens pour prendre vraiment la mesure de la manière dont il est rejeté par le peuple français.



                                      • troletbuse troletbuse 19 octobre 2016 17:14

                                        @JMBerniolles
                                        « assassinats ciblés » des caricaturistes par exemple, non ?


                                      • Fergus Fergus 19 octobre 2016 17:25

                                        Bonjour, JMBerniolles

                                        « Comme Sarkozy, il méprise trop les gens pour prendre vraiment la mesure de la manière dont il est rejeté par le peuple français. »

                                        Si le résultat est le même, je vois néanmoins plus d’indifférence que de mépris chez Hollande.

                                        Pour ce qui est des « assassinats ciblés », la faute géopolitique est moins de les commettre - ils évitent parfois de nombreuses victimes collatérales (dans un contexte de guerre, rappelons-le) - que de faire savoir qu’ont les a commis.


                                      • JMBerniolles 19 octobre 2016 17:38
                                        @troletbuse

                                        Oui, je pense effectivement que Charlie Hebdo était un false flag.
                                        Il est aussi à noter que Hollande avec Erdogan, avait projeté l’assassinat de Bachar El Assad.

                                        Avec les gens qui font du « bon boulot ».

                                        Du coup les services secrets syriens avaient coupé les relations avec leurs homologues français et autres.. Ce qui nous pose un sacré problème.

                                        Et on comprend pourquoi le moindre ressortissant français devenait suspect en Syrie.

                                      • JMBerniolles 19 octobre 2016 17:53
                                        @Fergus

                                        Là vous raisonnez comme un bon petit soldat socialiste.

                                        Et vous justifiez ce qui est un assassinat pur et simple.

                                        Comme l’élimination des auteurs des attentats de Charlie Hebdo qui ne devaient pas pouvoir donner leur version des faits.
                                        Ces attentats sont d’ailleurs un false flag tellement évident que le pouvoir a aussi étouffé toute possibilité d’avoir une commission d’enquête.

                                        Et cela justifie un état d’urgence dont il a été montré qu’il ne pouvait empêcher les attentats terroristes.

                                        Dans votre analyse vous oubliez allègrement que l’on se trouve déjà dans un régime de République semi dictatoriale, avec le 49.3, l’état d’urgence, les médias manipulés....


                                      • troletbuse troletbuse 19 octobre 2016 18:43

                                        @JMBerniolles
                                        DE Merah à Nice, ca pue le false flag. Et quand je les vois aller pleurer sur les victimes, ca me fait gerber. Les français sont vraiment des veaux.


                                      • JMBerniolles 19 octobre 2016 18:54
                                        @sampiero

                                        Oui. Je ne vais pas développer cela dans un commentaire mais il y a tellement de faits suspects (dont le suicide ’d’un commissaire chargé d’une partie de l’enquête au moment où il allait livrer quelques conclusions à la compagne de Charb, une responsable politique UMP je crois), invraisemblables comme la carte d’identité oubliée, le fait qu’un troisième complice qui avait compris la manipulation (d’ailleurs les infos ont longtemps parlé de 3 terroristes parce qu’ils devaient être trois) se soit abstenu et livré dans un commissariat de police afin d’éviter d’être tué, ce qui n’a pas manqué d’arriver pour les deux acteurs criminels....

                                        Le fait que les terroristes se soient réclamés de Al Qaeda Yémen est aussi caractéristique dans le mesure où cette organisation terroriste est contrôlées par les services secrets français.

                                        D’où l’étouffement de toute enquête sérieuse ce qui en soit est un élément de preuve de manipulation.

                                        La commission d’enquête s’imposait aussi pour le massacre de Nice, étant donné tous les problèmes et polémiques qu’il a suscités. Là je suis moins sûr qu’il s’agisse d’un false flag mais il y aussi beaucoup d’éléments troublants dont ceux relatifs aux enregistrements de vidéo surveillance, les barrages inexistants (et l’on est sensé être en état d’urgence)




                                      • Fergus Fergus 19 octobre 2016 18:59

                                        @ JMBerniolles

                                        « vous raisonnez comme un bon petit soldat socialiste. »

                                        Pas plus socialiste qu’étasunien, russe ou sioniste. Les « assassinats ciblés » perpétrés sur des ennemis sont une réponse pragmatique à la nécessité de combattre ces ennemis en limitant au maximum les opérations militaires susceptibles de faire de nombreuses victimes, notamment dans les rangs des civils.

                                        Pour le reste, je crois que vous donnez dans le fantasme sans le moindre élément sérieux qui puisse étayer vos affirmations.


                                      • JMBerniolles 19 octobre 2016 19:03
                                        @troletbuse

                                        Oui la plupart du temps les auteurs sont bien connus des services secrets, c’est à dire manipulés par les services secrets, et immédiatement identifiés.

                                        Dans notre pays, la CIA, le Mossad, les services secrets turcs qui ont tué impunément des militantes kurdes à Paris, les service secrets algériens également sans doute (ce à quoi faisait allusion la série de Canal+ sur nos services secrets), mais également les frères musulmans, et sans doute des prêcheurs wahhabites... agissent totalement librement.

                                        L’affaire de l’intoxication d’un village français (Pont saint esprit je crois) par une expérience de la CIA est proprement incroyable.... 

                                        Ce n’est pas par hasard que De Gaulle avait des barbouzes pour le protéger.

                                      • JMBerniolles 19 octobre 2016 19:05
                                        @Fergus

                                        Dormez tranquille ; avec votre bonne conscience....




                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 octobre 2016 21:07

                                        @JMBerniolles
                                        La France a surtout fermé son Ambassade en Syrie, privant les services français de renseignements.
                                        Puis Valls a refusé les listes de djihadistes français que proposaient les services syriens...


                                      • JMBerniolles 19 octobre 2016 22:14
                                        @Fifi Brind_acier

                                        Au début de son mandat Hollande a reçu les responsables du conseil national syrien comme des représentants de la Syrie.

                                        Il était même près à les reconnaître comme représentants officiels de la Syrie.

                                        Quelle nullité tout de même.

                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 octobre 2016 22:40

                                        @JMBerniolles
                                        Ce n’est pas Hollande qui a inventé l’ Armée syrienne libre, les « gentils égorgeurs modérés ». C’est Sarkozy - Juppé - et le Général Puga en 2010 -2011.
                                        (...)
                                        "Les Accords de Lancaster House ont été négociés pour la France par Alain Juppé et le général Benoît Puga, un partisan enragé de la colonisation.

                                        Le 29 juillet 2011, la France créée l’Armée syrienne libre (les « modérés »). Contrairement à la communication officielle autour de son chef, le colonel Riyad el-Asaad, ses premiers éléments ne sont pas des Syriens, mais des Libyens membres d’al-Qaïda. (...)

                                        L’Armée syrienne libre (ASL) est encadrée par des légionnaires français, détachés de leur corps et mis à la disposition de l’Élysée et du général Benoît Puga, le chef d’état-major privé du président Sarkozy. L’ASL reçoit comme drapeau celui de la colonisation française.« (...)

                                        Hollande & Fabius n’ont fait que continuer le travail...

                                        Sur les attentats, il faut être prudent, même si les doutes sont légitimes, on n’a pas de preuves formelles qu’il s’agit de false flag...

                                        Tout ce qu’on sait du rôle de Hollande est décrit dans l’enquête de Jean Loup Izambert : » L’Etat français complice de groupes criminels", et c’est déjà bien assez grave...


                                      • petit gibus 19 octobre 2016 14:54
                                        J’pensais m’ennuyer sur cette fin de règne
                                        Ben sur ce coup là j’me suis complètement planté
                                        surtout que...
                                        le rideau est loin de tomber smiley

                                        • Fergus Fergus 19 octobre 2016 17:26

                                          Bonjour, petit gibus

                                          Vous avez raison, pour être consternante, cette fin de règne n’en est pas moins passionnante à observer. Et d’autres rebondissements peuvent en effet survenir...


                                        • erichon erichon 19 octobre 2016 15:05

                                          Un slogan me reviens , comme un leitmotiv ... : « CASSE TOI POV’ CON »


                                          • Fergus Fergus 19 octobre 2016 17:28

                                            Bonjour, erichon

                                            Pas très élégant, mais on comprend ce cri du cœur. smiley

                                            Puisse-t-il valoir pour les deux finalistes de 2012 !


                                          • Yanleroc Yanleroc 24 octobre 2016 08:49

                                            @erichon

                                            Aux US, avec Trump, c’est « Si t’es pas conspi, t’as rien compris  ! »
                                            Ils ont toujours été en avance, ces yankees. En même temps, c’est pas très difficile !

                                          • Truc (---.---.34.213) 19 octobre 2016 15:08

                                            Prophétie,

                                             : Il vont vous refaire le coup du front républicain. Tour 1 : En proposant du petit droite petit + UMP, du gauche petit + PS et de l’extrême gauche divisé FDG et PC mais un unique parti d’extrême droite, Tour 2 : vous allez ré-élire le candidat UMPS comme d’habitude.

                                            a+


                                            • Fergus Fergus 19 octobre 2016 17:30

                                              Bonjour, Truc

                                              « vous allez ré-élire le candidat UMPS comme d’habitude. »

                                              C’est en effet le scénario le plus probable.


                                            • Abou Antoun Abou Antoun 19 octobre 2016 17:33

                                              @Truc
                                              Évident ! la ficelle est grosse..


                                            • Yanleroc Yanleroc 24 octobre 2016 08:45

                                              @Fergus

                                              Et si je me souviens bien, vous êtes contre l’abstention, 
                                              alors ?
                                              dissonance ou remise en question ?

                                            • Fergus Fergus 24 octobre 2016 22:13

                                              Bonsoir, Yanleroc

                                              Je suis toujours contre l’abstention !

                                              C’est pourquoi je voterai Mélenchon au 1er tour en 2017 et nul ou blanc au 2e tour.


                                            • Fergus Fergus 24 octobre 2016 22:48

                                              Salut, sampiero

                                              Puisse-tu dire vrai !

                                              Le fait est que Mélenchon progresse, et cela pour deux raisons : l’effondrement du PS et le comportement maîtrisé du candidat de la gauche radicale.

                                              Passez devant le PS semble désormais une grande probabilité. Mais c’est sans doute au delà des 20 % qu’il faudrait aller pour espérer un 2e tour face à Le Pen. Et là, c’est mission quasiment impossible, surtout si - comme cela parait se dessiner - Juppé est le candidat de LR.

                                              Croisons les doigts...

                                              Bonne nuit.


                                            • wesson wesson 19 octobre 2016 16:20

                                              bonjour Fergus,


                                              « un homme manifestement dépassé qui, n’étant pas dépourvu d’intelligence, se rend compte plus ou moins consciemment de son échec et fait tout pour couler son ambition  »

                                              Je crois qu’il s’agit de l’erreur principale de votre analyse. Vous faites un contresens très répandu : vous confondez l’intelligence avec la culture. 

                                              Hollande est une personne cultivée, éduquée (probablement très bien), mais il est bête, profondément bête.

                                              Ajoutant à cela un narcissisme que on lui connaissait déjà, on explique parfaitement son bouquin de commérage, et le fait qu’il ne comprenne pas à quel point ses chances sont minces.

                                              A noter que lorsqu’il évoque les footballeurs, Hollande commet la même confusion entre l’intelligence et la culture. Un footballeur sortant d’un milieu défavorisé et n’ayant pas eu à beaucoup aller à l’école est certes moins cultivé, mais ça ne veut en aucune manière dire qu’il n’est pas intelligent. 

                                              Bref, Hollande est bête, profondément stupide, et je pense que c’est la raison pour laquelle il fait tout ce qu’il fait, plutôt que de se transformer en roi fainéant, comme l’avait fait en son temps Chirac en pareille circonstance.

                                              • Laulau Laulau 19 octobre 2016 17:07

                                                @wesson
                                                Bref, Hollande est bête, profondément stupide

                                                Ce doit être la première fois où je ne suis pas d’accord avec vous. Si j’en crois quelqu’un qui le connais bien et envers qui, ma foi, j’ai une certaine confiance, à savoir J.L. Mélenchon, Hollande est avant tout un être méchant, retors et paresseux. C’est quelqu’un qui ne lit pas, sauf quelques articles de presse et les topos que lui écrivent ses conseillers. Il a passé l’essentiel de sa carrière a magouiller dans le parti socialiste et se comporte aujourd’hui comme il a toujours fait en caressant les uns, mentant aux autres et promettant à tous mais son seul idéal politique, c’est de gagner la prochaine élection. Alors non, il n’est pas stupide mais au contraire de ce que vous écrivez son niveau culturel est celui d’un énarque, ça ne vole pas bien haut ; pour ces gens là, la philosophie relève du pensum sans intérêt et la politique n’est qu’un métier.


                                              • Fergus Fergus 19 octobre 2016 17:48

                                                Bonjour, wesson

                                                « Hollande est une personne cultivée, éduquée (probablement très bien), mais il est bête, profondément bête. »

                                                Cette opinion n’est pas corroborée par grand monde dans le microcosme politique et médiatique. En réalité, le principal problème de Hollande vient de son indécision récurrente qui l’a si souvent conduit à rechercher du consensus là où il fallait de l’autorité.

                                                Sur l’affaire des footballeurs, permettez-moi de défendre Hollande. Si j’ai bien compris, son propos était daté : il ne visait pas les footballeurs professionnel en général, mais les abrutis de la grève de Knysna. Le grief qui est fait à Hollande sur ce point est par conséquent infondé. 


                                              • Piere CHALORY Piere CHALORY 19 octobre 2016 18:14

                                                @Fergus


                                                C’est sûr que pour en être arrivé là, hollande ne peut pas être bête au sens premier, ou stupide véritablement, mais il faut reconnaître que la phrase sonne bien :

                                                « Hollande est une personne cultivée, éduquée (probablement très bien), mais il est bête, profondément bête. »

                                                En tout cas ce serait drôle, mais ne rêvons pas trop, qu’un des invités de l’hallucinante émission c dans l’air réponde un jour d’un air désinvolte à une question bidonnée du style :

                                                ---- Croyez vous, Mr Expaire de la Fouberie en Paf, que Notre Président François Hollande doive se représenter en 2017 pour sauver le pays ?

                                                ---- Eh bien NON ! je ne crois pas ; car Hollande est une personne cultivée, éduquée (probablement très bien), mais il est bête, profondément bête !

                                                 smiley




                                              • Gorg Gorg 19 octobre 2016 19:02

                                                @wesson

                                                « Vous faites un contresens très répandu : vous confondez l’intelligence avec la culture »

                                                Vous m’avez coupé l’herbe sous le pied Wesson. Si je peux me permettre une métaphore : L’instruction et l’éducation ne sont que des boîtes à outils. L’intelligence permet d’utiliser au mieux ces outils… C’est inutile d’avoir un disque dur rempli de données si le processeur est incapable de les utiliser… Ou problème de bus, peut-être…

                                                @Fergus

                                                « Cette opinion n’est pas corroborée par grand monde dans le microcosme politique et médiatique »

                                                Meuhh… Ce n’est pas pour cela que c’est un fait. Vous savez très bien qu’entre eux, ils se cirent les pompes … C’est de la façade… Vous n’imaginez pas qu’un journaliste (aux ordres) ou un politique (surtout s’il est de son camp) va dire autre chose…

                                                Hollande c’est un narcissique, cossard, et d’une bêtise crasse.

                                                Il avait déjà foutu une belle pagaille au PS lorsqu’il était premier secrétaire …

                                                Il veut paraître mais ne réussi qu’a être pitoyable. Il est nuisible. J’irais jusqu’à dire qu’il est irresponsable. Il a démontré son incompétence tout au long de son mandat. Et s’il n’y avait que lui serait un moindre mal… Deux nuisibles en dix ans, ça commence à être dramatique.

                                                Cordialement


                                              • tf1Groupie 19 octobre 2016 19:15

                                                @Fergus

                                                C’est vrai que si Hollande est si peu intelligent on peut alors se demander quelles sont les aptitudes qui lui ont permis d’accéder à la « fonction suprême » ?

                                                Son charisme hors-norme, ses talents d’orateur ou son physique d’Apollon ?

                                                ça m’a toujours fasciné d’entendre dire que quelqu’un qui arrive à un poste aussi élevé est un pauvre abruti.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès