• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Un duol parapluie

Un duol parapluie

pardonnez ce drôle de titre que je vous explique tout de suite :

Duo/duel, protection.

 

J’ai écouté en direct avec attention la conférence de presse de Vladimir Poutine et Emmanuel Macron. J’ai trouvé Poutine très retenu, et Macron très à l’aise. Certes ils n’ont pas annoncé une révolution des mœurs internationales, mais j’ai ressenti pour la première fois depuis longtemps une franchise, plutôt de la part de Macron, bienvenue. Il m’a, non pas épatée, mais positivement impressionnée, au sens propre de l’impression.

Vladimir Poutine m’a paru plus opaque, je dois avouer que son attitude m’était indéchiffrable. Aussi me garderai-je d’en tirer la moindre supposition. L’avenir, et les analyses qui suivront pourront peut-être porter quelques éclaircissements. Affirmer la volonté d’un dialogue franco-russe, insister sur l’amitié historique entre nos deux pays, n’est, bien sûr, pas fait pour me déplaire. Comme je n’associe pas, ni de près ni de loin, Macron à Trump , disons que je porte une confiance à ses affirmations, tout en sachant que d’autres influences pourraient bien ternir ces belles paroles.

Cependant m’est venu à l’idée que cet homme avait des chances d’être plus libre que je ne pouvais le croire tout au long de sa campagne. ( J’ai entendu par exemple qu’il n’allait pas voté CETA des deux mains sans réflexion).

Si bien que j’en viens à penser qu’en duol avec Jean-Luc Mélenchon, ce ne serait pas blocage à tous les étages mais bien possibilité de redonner à la France une posture internationale dont on a eu l’habitude naguère, et qui peut de ce fait nous paraître légitime, Macron étant le parapluie qui la protégerait des marchés et des débordements politiques ultralibérales, avec un Mélenchon, parapluie du peuple contre les mêmes débordements, garantissant et accentuant une ligne internationale toute à l’honneur de la France vis à vis de la Russie et du reste du monde.

Pas la révolution anarchiste dont je rêve, pas la révolution marxiste dont certains rêvent, mais un « rattrapage » des molles erreurs passées qui nous ont mis dans le pétrin.

Nous pourrions imaginer une bonne opposition à l’Assemblée Nationale, avec une majorité FI, et des groupes parlementaires FN, LR, qui mettent Macron en minorité.

Je voudrais juste expliciter quelque chose qui arrive et que je n’ai pas encore eu le temps de digérer : le désir d’une opposition FI majoritaire à l’Assemblée, non pas comme frein aux délires macronistes, mais comme possible complémentarité, comment dire, pragmatique, qui n’empêche pas l’avancée d’une politique mais qui la recadrerait, au moins pour cinq ans, dans quelque chose de vivable, aussi bien matériellement pour la population, que moralement, au niveau d’une nation qui retrouverait non seulement sa dignité, mais sa cohésion intérieure.

J’ai ressenti cela comme possible ; brut de décoffrage bien sûr puisque cette conférence de presse vient de se terminer et que je vous en exprime les idées qui me traversaient au cours de son écoute.

J’ai, par l’attitude de Poutine, soudain envisager les choses à venir tout autrement. Il semblait, non pas aiguillé par une quelconque convenance, ni excité par une quelconque révélation, je l’ai vu comme je l’ai vu avec Obama ou d’autres , au cours de toutes les vidéos que j’ai pu visionner, mais puisqu’il s’agit de nous, j’ai senti chez lui une porte ouverte, quelque chose qui ne roule pas sur les habitudes et le savoir vivre idoine en pareilles circonstances. J’ai eu le sentiment que dans l’avion qui le ramènera à Moscou, ou après y être arrivé, il réfléchira à cette ouverture pas tout à fait sur le même ton que d’habitude. Peut-être a-t-il été étonné.

Une porte s’ouvre je crois, il ne faut pas la laisser toute ouverte sans garde-fous, donner au pouvoir tout pouvoir, -quelles influences viendraient le durcir ?-, mais au contraire lui poser les balises d’une cohabitation bienfaitrice parce que sans duel, mais qui ne laisserait pas l’avenue ouverte devant un duo. Notre vigilance doit toute entière être attentive, prompte à s’exprimer, mais si on y pense, quel bel exercice politique nous est offert là.

Je regardais ces deux hommes derrière leur pupitre et on ne peut pas dire que la virilité de l’un et la féminité de l’autre nous sautaient aux yeux ! C’est curieux d’ailleurs cette répulsion de la virilité qu’arborent beaucoup d’hommes ! C’est curieux cette manière de cataloguer Poutine homophobe par son refus de faire de l’homosexualité une belle idée qu’on donnerait en publicité aux jeunes !

Je ne crois pas que l’étude ait été faite, et il m’intéresserait de la faire ou la connaître : le rapport d’un homme politique à la Femme, la mère, l’épouse, le sexe. On peut déjà en faire un croquis, de ceux qu’on connaît. Et cela donne un début d’idée.

En écoutant « notre » président, dont je ne pouvais pas imaginer qu’il pût l’être, et que je ne soutiens pas, je réalisais que ma génération n’est pas la seule à n’avoir jamais eu un gouvernement à « notre goût », nous autres de gauche, et que cela fut d’une telle évidence tout au long de ma vie : le pouvoir en place est à combattre.

Seulement, depuis deux lustres, nous avons connu pire : la honte. Et soudain, en voyant ce gamin qui pourrait être mon fils, je n’ai pas ressenti de honte. Ce fut comme quelque chose de très nouveau qui advenait, quelque chose dont je ne suis pas sûre que cela perdurera mais qui pour l’heure était comme un soulagement, inespéré et pas pressenti.

En tous les cas, chers concitoyens, ne négligez pas la démocratie qui, si elle n’est pas duel n’est pas duo, pas consensus, pas pouvoir absolu, mais dispute, mais rapports de force, et faisons que l’opposition soit musclée, ce n’est qu’ainsi que nous retrouverons notre dignité.

 

http://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/direct-emmanuel-macron-accueille-vladimir-poutine-a-versailles_2212110.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.8/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 mai 09:39

    Je vous confirme :

    laisser les clés à Mélenchon tout seul ce serait à mon avis une catastrophe.

     smiley

    Bon il faut aussi voir que Macron attend les législatives et doit, en attendant, caresser tout le monde dans le sens du poil. Est-ce qu’il ne va pas « se lâcher » une fois la majorité obtenue ?

    Cela dit, je ne le voit pas sans majorité :
    il y a déjà « ses » candidats, + une armée de réserve PS UDI LR qui n’a pas l’étiquette mais fait continuellement risette


    • Taverne Taverne 30 mai 10:19

      « C’est curieux cette manière de cataloguer Poutine homophobe ».

      Ah bon ? Faire emprisonner et torturer des homosexuels dans son pays, ce n’est donc pas homophobe ? On sait que Mélenchon, comme Le Pen, vénère Poutine mais un certain point d’aveuglement est inquiétant pour la démocratie et même pour les droits élémentaires de l’être humain.


      • alinea alinea 30 mai 11:51

        @Taverne
        Il ne faut pas croire tout ce que la propagande anti russe vous dit !! La Tchétchénie fait partie de la Fédération de Russie, mais c’est une République qui a un président !


      • Taverne Taverne 30 mai 15:18

        @alinea

        Et donc vous vous en fichez des gens torturés et emprisonnés ! Je vous ai pourtant tendu la perche pour faire amende honorable et pour exprimer votre compassion envers les personnes torturées et emprisonnées.

        Vous déclarez que Macron est votre ennemi (et non adversaire). Mais, comme Mélenchon, vous considérez les tortionnaires et les tyrans comme des amis. Ajouter à cela que déclarer que son président élu démocratiquement est son ennemi, c’est déclarer que la France est son ennemie. Puisque Macron représente la France, quoi que vous en pensiez.


      • alinea alinea 30 mai 15:40

        @Taverne
        Comment voulez-vous que je parle avec vous ? je m’en fiche ? Mais de quoi ? Vous dîtes : c’est Poutine, je vous réponds:non. Cela n’ôte rien à l’horreur de ce que l’on apprend !
        Et Mélenchon a parlé pendant cinq minutes au cours d’un meeting, de cette histoire : il est copain avec les tyrans tortionnaires ?
        je n’ai rien à répondre à la propagande occidentale. Rien.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 mai 20:26

        @alinea
        Mélenchon veut gouverner la France avec Macron.


        Mélenchon a fini par reconnaître ce que l’ UPR explique depuis des années :
        « Macron va appliquer le programme de la Commission européenne ».
        ( à partir de 7’)

        Si Mélenchon gouverne avec Macron, il appliquera lui aussi les GOPé, la feuille de route européenne pour la France.

        Mélenchon n’est donc pas dans l’ opposition, mais dans la cogestion.
        Comme Tsipras. Mes condoléances.

      • Alex Alex 30 mai 10:21
        Alinea,
         Vous semblez oublier les grands soutiens de Macron que sont les Attali, BHL, Rothschild. Ils ne sont ni élus, ni membres du gouvernement, mais beaucoup plus redoutables.
        Un exemple de lien : lorsque l’oligarque-escroc Khodorkovski fut emprisonné en Russie, il avait pris soin de laisser une partie de sa fortune à... Jacob Rothschild, l’autre à son pote Nevzlin, installé à Tel Aviv.

        • alinea alinea 30 mai 11:56

          @Alex
          Je n’oublie rien du tout ! c’est pourquoi je pense nécessaire voire vital de ne pas lui donner la majorité !


        • JL JL 30 mai 10:25

          Bonjour alinea,

           
          vous dites : ’’J’ai trouvé Poutine très retenu, et Macron très à l’aise. ’’
           
          De la même façon, nous avions tous trouvé Marine Le Pen très embarrassée et Macron très à l’aise. La comparaison ne vaut que par le fait que je voudrais souligner que ce n’est pas la même chose que de parler devant un public acquis à sa cause et devant un public réputé hostile.
           
          Pour ne pas tomber dans la macon-mania, je vous suggère de lire cet article de Laurent Herblay : Trudeau, Macron : la vague 2 de l’ultralibéralisme pseudo-cool. Je ne peux pas en donner un extrait, j’ai trop l’embarras du choix : tout est excellent.
           
           

          • alinea alinea 30 mai 11:34

            @JL
            Pas d’inquiétude JL, je ne tombe pas dans la macromania !! Je n’ai pas suivi la campagne de Macron et jamais entendu sa position vis à vis de la Russie ; je dis juste que cette position est une bonne surprise et qu’à l’écouter il ne m’a pas fait honte ! Cela fait plus de dix ans que ce n’était pas arrivé, c’est pourquoi, puisqu’il est là, et pas grâce à moi mais à des millions de suivistes, je prends les choses telles qu’elles sont et j’espère qu’il n’aura pas la majorité législative ; j’espère que les Français comprennent que c’est très important.
            Et cela d’autant plus que je nourrissais à son égard une répulsion de l’ordre de celle que j’éprouvais pour Sarko ou Hollande. Et comme celle-ci est tombée à les écouter, là, c’est,oui, comme une porte qui s’ouvre !
            mais bien évidemment, comme il est dit en commentaire, les élections ne sont pas passées, cette porte n’est peut-être qu’un attrape-couillon ; je ne tomberai pas dans ce piège !! Quand on vote FI, normalement (! !) on ne peut pas voter Macron ; hélas cela est possible pour certains.


          • alinea alinea 30 mai 11:52

            @JL
            Je n’ai pas trouvé Macron à l’aise au cours du débat !! loin de là.


          • JL JL 30 mai 11:59

            @alinea
             

            il était à l’aise, comme qui chat qui jouerait avec une souris aux dents pointues.

          • alinea alinea 30 mai 12:14

            @JL
            Non ! il partait dans des soliloques effrénés, comme fous ! Il ne maîtrisait rien du tout, il répondait à le Pen !


          • troletbuse troletbuse 30 mai 10:57

            J’ai entendu par exemple qu’il n’allait pas voté CETA des deux mains sans réflexion
            Avant les législatives. Mais il votera des 2 mains après. Comment peut-on croire ce Maconimbus de pacotille ?


            • arthes arthes 30 mai 11:12
              Pour ma part, j’ai trouvé Poutine très classe.
              Les russes sont imperturbables...Très difficile de savoir ce qu’ils pensent parce qu’ils ne laissent pas paraitre leurs émotions,

              Par exemple la petite sortie de Macron , en effet très à l’aise et même « grisé » à propos des médias RT et Sputnik pourraient lui être retournées dans la poire, un jour ou un autre, s’pas méchant hein, mais sur le principe...Cela manque de diplomatie, bon, il s’affinera.

              Cela dit, il y a ce qui se dit lors de la conférence de presse et la discusse en coulisse qui est la plus importante puisqu’elle permet de nouer les liens entre les deux chefs d’état, d’établir la relation d’homme à homme, et il semble que le courant soit bien passé, on ne peut oter à Macron sa qualité de pragmatique et de savoir vivre, bref, il a su montrer sa volonté de rompre avec une image déplorable laissée par son prédécesseur en recevant son hôte avec autant de bienséance et de respect.

              Il est évident que les « jeux étaient faits » avant même qu’ils ne se voient, le risque étant « le grain de sable », hors tout s’est bien passé, tant mieux, et « pourvu que ça dure » , nous allons bien voir avec la future réunion pour le format Normandie et l’évolution de la situation en Ukraine dans les jours et semaines qui viennent, à mon avis, c’est le point crucial qui est le plus susceptible d’enrayer la machine.

              • JC_Lavau JC_Lavau 30 mai 17:37

                @arthes : « hors tout » ? Bouffre !

                Or tout c’est bien passé.
                Tu dormais en CM 1 ?


              • arthes arthes 31 mai 00:32

                @JC_Lavau

                Non non, je maintiens mon « hors » dans le sens qui lui est attribue...genre « hors cela »...D ailleurs jamais je ne me sers du « or », c est rapport a une histoire d amour ancienne, c est un peu con mais c est comme ca...Faut pas chercher a comprendre des fois smiley

              • jaja jaja 30 mai 11:27

                Tout ce que comprend le mouvement ouvrier de conscient se prépare à se battre contre les mesures prévue par Macron dans la foulée de ses saloperies de loi Macron et de loi Travail...
                Dès le 19 juin le Front social sera dans la rue...

                Ce Front en construction comprend des sections d’entreprises combatives, CGT, SUD, CNT, qui entendent revenir sur toutes les lois de régression sociale subies ces derniers temps comme la loi Travail... Par sa seule existence le Front social se démarque aussi des directions syndicales incapables de proposer autre chose que des journées « saute-moutons » n’ayant aucune efficacité contre le patronat...
                Pour faire céder et le Médef et son politocard Macron, il n’y a pas 36 solutions : la grève générale, les blocages et les manifestations de rue...

                Libre à vous de laisser ce gouvernement d’ordures vous imposer par ordonnances et comme annoncé, l’attaque contre les retraites, l’augmentation de la CSG, la suppression de 120 000 postes dans la Fonction publique, la fin du salaire minimum et des 35H, la casse du Code du Travail...
                Libre à vous aussi de rejoindre ou de soutenir ce Front social, comme le font actuellement de nombreuses sections syndicales, des associations, des organisations politiques... pour toutes et tous ensemble refuser le fait accompli par le nouveau monarque au service des capitalistes !

                https://www.facebook.com/FrontSocialUni/?hc_ref=SEARCH


                • alinea alinea 30 mai 11:41

                  @jaja
                  C’est quoi ce Front social ?
                  Moi je ne rejoins rien du tout et comme je ne suis pas une travailleuse je ne peux pas prendre part aux grèves ; mais le fait est que, jusqu’ici, les manifs et les grèves n’ont pas été une réussite.
                  Je le pense depuis toujours, la seule force est la grève générale jusqu’au craquement final ! Je le souhaite autant que vous mais je ne vois pas comment cela pourra se faire avec cette grosse majorité qui a voté pour lui !! Ces gens-là travaillent aussi, non ? Ils sont concernés ! alors s’ils n’arrivent pas à faire des comptes et finissent par voter libéral, je les vois mal se mettre en grève.
                  Voter c’est facile, et ça peut être efficace ; cela n’a pas été fait !
                  Libre à moi de laisser ce gouvernement... ? Qu’est-ce à dire ?


                • jaja jaja 30 mai 12:01

                  @alinea

                  Faites comme vous voulez... Mais si l’on ajoute les abstentionnistes, les non-inscrits, les votes blancs et tous ceux qui n’ont pas voté pour lui on voit que Macron est loin d’être majoritaire dans l’opinion publique... De plus et vous le savez bien les grèves dans l’histoire commencent toujours par une minorité qui se met en mouvement et qui finit par entraîner la masse...

                  D’autre part le Front social regroupe aussi des sections d’associations comme le DAL, Attac des collectifs de défense contre les violences policières, de l’UNEF... donc pas que des organisations syndicales de salariés... J’ignore si la Confédération paysanne y adhère par endroits mais ce serait souhaitable de mon point de vue...
                  De même que les organisations politiques qui ont commencé à soutenir : FI, Ensemble, NPA, Alternative libertaires etc.


                • alinea alinea 30 mai 12:20

                  @jaja
                  Même ses vingt trois pour cent au premier tour n’étaient pas que des votes d’adhésion ! n’empêche, il est élu.
                  je ne veux pas jouer les pisse-froid ou les casse-fête, mais je n’arrive pas à voir pourquoi l’opposition à Macron serait plus opérante que l’opposition à Hollande.
                  Cela m’attriste mais je ne suis pas encore remise du dégoût qu’a provoqué chez moi cette élection.
                  Dans trois semaines, peut-être l’horizon s’ouvrira.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 05:53

                  @jaja
                  « La grande absente des manifs syndicales : l’ Europe ! »


                  Vous comptez sur la CGT pour faire la révolution ? Vous n’êtes pas arrivés !
                  La CGT, comme les autres centrales syndicales (sauf SUD) sont toutes affiliées à la CES (Confédération européenne des Syndicats). Ils sont financés par Bruxelles pour promouvoir l’ Europe et assurer la paix sociale !

                  « Syndicats, corruption, dérives et trahisons » livre de Lenglet et Touly.


                  Les politiques économiques et sociales de Macron, sont celles de la Commission européenne, ce que les syndicats se gardent bien d’expliquer. Ils font croire que c’est Macron qui décide et protègent ainsi (comme vous d’ailleurs) l’Union européenne !

                  Il suffit de lire le communiqué commun des syndicats ( y compris SUD !) , l’an dernier lors des manifestations contre la Loi Travail : pas un mot sur Bruxelles !

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 06:04

                  @jaja
                  Que des organisations qui ne veulent jamais sortir de l’ UE, ni mettre en cause la Commission européenne ! C’est juste du cinéma pour neutraliser le rejet de plus en plus patent de l’ Union européenne et détourner l’attention, en faisant croire que le Gouvernement décide !


                  Aucun acquis social n’a été obtenu dans le cadre européen, bien au contraire ! Les acquis obtenus pendant 100 ans de luttes sociales ont tous été obtenus dans le cadre national !

                  Le MEDEF rêve depuis 1945 de la fin du modèle social français issu du CNR, la Commission européenne l’a fait, et Hollande et Macron en sont les principaux artisans !


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 06:11

                  @alinea
                  Il n’y a qu’une seule opposition à Macron, c’est l’ UPR ! Tous les autres sont prêts à aller seconder Macron, y compris Mélenchon, en faisant croire au mythe « du rapport de force » !

                  Junker : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les Traités européens ! »


                  Ou bien les gouvernements appliquent les décisions libérales de la Commission européenne, ou bien il y aura des sanctions financières.

                  La BCE sait très bien calmer les récalcitrants. En Grèce, elle a fermé le robinet bancaire.


                • zygzornifle zygzornifle 30 mai 11:38

                  Le duodénum, on va avoir droit a une énorme flatulence ... 


                  • covadonga*722 covadonga*722 30 mai 11:43

                     ce Front social, comme le font actuellement de nombreuses sections syndicales, des associations, des organisations politiques..


                    heu toute cette agitation ne serait elle pas un peu liée au fait qu’il a décider d’ assécher le flot de subventions ect.. et oui les cotises ne représentent que 18/20%du train de vie de nos syndicats subventionnés 

                    Puis je permettre de vous rappeler que la France compte le plus faible taux de syndicalisation et paradoxalement le pourcentage le plus élevé de détachés syndicaux !
                    Je ne vous ferait pas l’injure de vous donner les chiffres des apparatchiks cgt et fo .
                    Tiens le grand révolutionnaire bolivarien Bénito Mélenchon , n’a t il pas commencé sa carrière de cumulard de la ripoublique comme détaché syndical dans l’enseignement.

                    FRONT SOCIAL ! Peau de balle !!!!!défense des privilèges et des situations de rentes des apparatchiks syndicaux et révolutionnaires fonctionnarisés !

                    • jaja jaja 30 mai 12:17

                      @covadonga*722

                      Qu’il assèche et nous délivre de la bureaucratie des directions syndicales ineptes... smiley Le syndicalisme à la base c’est la lutte et pour pas un rond...
                      Le Front social ce ne sont pas les apparatchiks qui eux ne le soutiennent pas... Même du bout des lèvres...
                      Et il ne tient qu’à nous tous d’en faire un réel instrument de combat... Ce qui nécessite la volonté de ne pas se laisser déposséder de ce Front en gestation par de nouvelles élites bureaucratisées et à même de le dévoyer...


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 mai 06:16

                      @jaja
                      Vous pouvez toujours rêver....
                      Pour couper le cordon ombilical des syndicats avec la manne financière de Bruxelles, il faut sortir de l’ UE, pour reconstruire des syndicats indépendants.

                      C’est dans le programme de l’ UPR sur l’indépendance des syndicats.


                    • leypanou 30 mai 12:07

                      Cependant m’est venu à l’idée que cet homme avait des chances d’être plus libre que je ne pouvais le croire tout au long de sa campagne. : il peut être libre sur des détails mais sur la direction globale des affaires, je ne crois pas.

                      Ne serait-ce qu’en politique étrangère, il a encore sorti l’ineptie sur les armes chimiques -c’est la ligne rouge et la France interviendra immédiatement -évidemment sans respecter le droit international- etc etc- et ce n’est pas avoir mis JY Le Drian aux Affaires Étrangères qui prouvera le contraire.

                      Son carnet de route est bien fixé, par les GOPE diront les UPRiens, par ses convictions idéologiques profondes je dirais.

                      Il n’a que 39 ans. Et s’il fait 2 mandats, en 10 ans, il aura le temps de casser tout ce qui a été fait en progrès social depuis la 2ème guerre mondiale et de tout privatiser, rêve que D Kessler a souhaitée depuis longtemps déjà (revenir sur tout ce qui a été fait par le CNR).

                      Quant à l’opposition, on peut toujours s’opposer à l’AN mais cela n’a aucune conséquence. Qu’est ce que le PCF par exemple a pu faire changer avec leurs maigres députés ? Quand on est minoritaire, on est là pour faire semblant.


                      • alinea alinea 30 mai 12:23

                        @leypanou
                        L’opposition doit être majoritaire, et on a tous les moyens d’y parvenir.
                        J’ai bien entendu au sujet de la Syrie, mais s’il y a dialogue avec la Russie, il ne va peut-être pas nous sortir« des preuves » que c’est « la faute à Bachar » !! ( « Bachar », ce n’est pas mon vocabulaire, c’est une citation !)


                      • Ariane Walter Ariane Walter 30 mai 13:28

                        Chère Alinea, 


                        Ferais-tu partie des femmes qui finissent par être sensibles à Macron ?
                        je trouvent effet assez dingue que tu trouves des qualités à son discours, bavard, interminable, (à un moment donné j’ai vu Poutine tapoter de ses doigts sur la table !!) cousu de lieux communs venus de son monde.
                        Il suffit de le voir aller à pied de l’Elysée à l’ambassade de la GB, ou se balader à pied dans les rues de Taormina pour voir à quel point il aime se montrer,garçon aimant la gloriole.
                        Devant Poutine, il a été insultant.
                        Mais Poutine qui lutte depuis tant d’années contre la pieuvre des frères islamiques, envoyés par les amis de Macron, en a vu d’autres. 
                        Il n’a pas un ennemi en Trump. Il sait s’opposer quand il le faut à Netanyahu. Tout en lui est mesure , prudence et action. 
                        Macron est un nouveau pion sur l’échiquier. La partie continue. Le maître ,c’est lui (voir l’évolution en Syrie).

                        Ceci dit que ses ministres soient déjà englués dans des affaires, ça ne te choque pas ? Qu sa femme soit exclusivement le portemanteau de la maison Vuitton, ce n’est rien ? 
                        C’est aux détails qu’on juge des grandes choses.

                        • covadonga*722 covadonga*722 30 mai 13:37

                          @Ariane Walter

                          Devant Poutine, il a été insultant.

                          Bonjour , non je ne trouves pas les deux précédents présidents oui absolument .Mais la dans son discours « décousus » ou il n’oublie pas qu’il est en campagne« il a réussi a placer 
                          la dette de l’Europe vis a vis du peuple Russe/sovietique et ramener l’histoire Russe dans la pensée géopolitique européenne.Certes Macron est un Européiste » une tare a mes yeux" mais je réitère
                          son usage de l’Histoire des peuple pour étoffer ses propos me semble assez proche de l’usage que fait Poutine de ses propres réminiscences historiques.
                          Constat qui de ma part ne préjuges en rien la suite 



                        • JL JL 30 mai 14:26

                          ’’Devant Poutine, il a été insultant.’’
                           

                           je trouve aussi . Rien, aucune enquête internationale ne l’autorisait à dire qu’il y aurait des représailles en cas d’utilisation d’armes chimiques. Ses propos flirtaient avec l’incident diplomatique.

                        • alinea alinea 30 mai 14:29

                          @Ariane Walter
                          Où ai-je dit que je trouvais des qualités ? C’est un discours politique normal, cela faisait dix ans que je n’en avais pas entendu !!
                          Pour le reste, le personnage, je vois bien qui il est... il est là, non ? on ne va pas passer cinq ans à railler le moindre de ses actes !
                          C’est bizarre que tu me dises tout ça, je ne parle pas de ça ! j’ai fait un article sur Macron, bon, je n’y reviens pas ; j’ai fait au moins cent commentaires sur Macron, c’est bon, je n’y reviens pas.
                          Là je parlais de sa rencontre avec Poutine, sans anticiper un avenir que personne ne connait.
                          Je ne comprends pas pourquoi je fais dérailler les commentateurs comme ça, ce n’est pas français ce que j’écris ? J’offre l’idée que soudain je serais de droite ?
                          Ça vous énerve que je remarque que Macron ne nous fasse pas honte, comme les deux derniers, dans une conférence de presse pleine de Russes ? Et parce que ( je trouve) que quelqu’un ne nous fait pas honte, cela veut dire qu’on l’agrée ? Tu sais bien que non !!
                          J’ai besoin de ce tout tout petit soulagement pour respirer, parce que je sais bien ce que seront, à l’AN, ces cinq prochaines années ; j’ai plutôt envie de critiquer les gens qui l’ont choisi et qui passeront cinq ans à râler.
                          Et puis, il me semble l’avoir écrit, ce petit espace qui pourrait faire voter la FI même aux plus poltrons.


                        • alinea alinea 30 mai 14:42

                          @JL
                          Il a spécifié, vous l’avez occulté : qui que ce soit les utilisent. C’est pourquoi je dis dans l’article que lui,ne nous apportera peut-être pas des preuves bidon, comme Ayrault.


                        • JL JL 30 mai 15:18

                          @alinea
                           

                          peut-être, mais qu’est-ce que ça change ? Le propos était clairement donneur de leçons, voire accusateur, et surtout, de la part d’un petit pays s’adressant à un gros, cela signifiait qu’il parlait sous couvert de l’Otan, et non pas de la France, ce qui était donc « hors piste ».

                        • alinea alinea 30 mai 15:35

                          @JL
                          le ton était celui d’un qui est chef d’État et qui prend l’autre pour son égal. je pense que ça m’énerve autant que vous, humainement, mais force est d’admettre que c’est le rôle d’un chef d’État !
                          J’ai trouvé, y compris sur ce sujet, alors qu’on se doute que les positions sont quasi identiques, qu’il « s’y prenait » mieux que Hollande.Et c’est dans cette mesure qu’il ne nous fait pas honte.
                          Ça a l’air impossible de parler pas-binaire, sur ce site !
                          Parce que je suis bien convaincue que Macron porte la parole de l’occident, et j’ai assez dit combien j’étais mal dans ce « camp », mais la forme est importante aussi ; et c’est de cela que je parlais.
                          Si nous avions une diplomatie un peu moins débile, je ne cracherais pas dessus ; mais je sais que cela ne changera pas les prises de position...quoique, si l’écoute est réelle, les choses peuvent évoluer. Je le souhaite en tout cas.
                          Macron peut avoir une réelle envie d’une France plus autonome et plus grande, ce qui pourrait lui éviter de faire tout ce qui s’est fait depuis dix ans.
                          On verra de toutes façons mais j’ose espérer que cette première visite d’un chef d’État étranger ayant été réservée à Poutine n’est pas sans signification.


                        • bernard29 bernard29 30 mai 15:50
                          @Ariane Walter
                          vous n’avez pas digéré le passage sur les médias russes , « Russia today et sputnick »  ; c’était très bien venu au contraire. Bon il a un peu critiqué vos références médiatiques, mais enfin, ne perdez pas l’appétit quand même.

                        • quid damned quid damned 30 mai 15:54

                          @alinea

                          Pas honte ?

                          Dézinguer RT et Sputnik devant Poutine ...

                          Macron se fout royalement de la France sinon il n’aurait pas accepter toute la propagande orgiaque qui l’a fait élire au détriment du respect d’une information équilibrée qui aurait été plus respectueuse des français.

                          Je pense que vous rêvez.

                          Votre grande bonté, votre noblesse d’âme vous empêchent de voir la totale imposture de ce traître, tout le monde n’a pas votre éthique. N’espérez en trouver une miette chez ce type. C’est un acteur qui n’a qu’une idée en tête : faire un carton aux législatives pour servir avec le plus grand des zèles ses maîtres banquiers et mondialistes.


                        • alinea alinea 30 mai 16:29

                          @quid damned
                          Qu’il ne parle pas de ces médias russes devant Poutine, aurait été un impair ! mais je me fous de ça, on sait le sort des médias d’opposition ! il les a virés de sa campagne, on s’en passe !! il ne les a pas interdits et j’ose espérer qu’il ne le fera pas, quoique avec un plébiscite, il fera ce qu’il voudra.
                          Non, je suis bien plus d’accord avec votre dernier paragraphe, c’est bien pourquoi il me semble essentiel qu’il n’ait pas la majorité ! mais quand on voit le découpage des circonscriptions, et le nombre de candidats de toute obédience, c’est pas gagné.les Français ne sont pas capables de s’unir pour, ce qui est difficile, mais même pas de s’unir contre !
                          Ma manière de pleurer dans un mois, ce sera de ne plus sortir de mon trou.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès