• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Créationnisme : arnaque ou réalité ? (2eme article)

Créationnisme : arnaque ou réalité ? (2eme article)

Dans la foulée de mon 1er article (*), qui posait le débat, il convient maintenant de rechercher dans les trois Livres saints si l’on peut déterminer l’époque à laquelle la Création divine a eu lieu. Ayant trouvé et chiffré celle-ci, nous essaierons de mettre en parallèle la chronologie qu’elle relate et les faits divins qui se sont déroulés durant ses fameux six jours - sept si l’on compte le jour du repos de Dieu - avec les éclairages que la science fournit à chacune et chacun de nous, aujourd’hui.
 
 
 Avec ces éléments de réponse scientifiques, incontestables et incontestés de par leur réalisme, nous pourrons dire : « oui, cela s’est bien passé comme ça ! Comme le disent les créationnistes.", ou bien, ne pas confirmer le récit de la Création tel qu’il est relaté dans le Livre.
 
Errare humanum est. Perseverare diabolicum ! (1)
 
En préambule, il convient de prendre en compte les précautions suivantes :
 
Le mot « Dieu » sera employé ici de manière générique. Il ne désignera aucun Dieu spécifique attaché à telle ou telle croyance. Loin de nous la prétention d’avancer que le Dieu de telle croyance est bien le vrai Dieu et que tel autre Dieu ne l’est pas.
 
Quand le mot « Bible » sera cité seul, il s’agira de la Bible chrétienne (c’est le Livre le plus courant en France et grâce auquel beaucoup pourront très facilement vérifier nos dires) et non de la Bible hébraïque, bien que cette dernière soit le véritable fondement des monothéismes hébraïque, chrétien et musulman.
 
Nous tenons aussi à rappeler que dans le cadre de notre analyse, les mots ont une portée et un sens communs et ordinaires. Ainsi, le mot « jour », le mot « année » et le mot « an », sont des mots simples mais importants dans les trois Livres qui nous servent de support d’étude. Ces mots sont chacun écrits plusieurs milliers de fois. On ne peut donc pas imaginer qu’ils aient, à chaque fois, des milliers de sens. Ils auront donc pour nous, la définition que tout le monde admet aujourd’hui et que l’on retrouve dans tous les dictionnaires laïques actuels et usuels de la planète.
 
Et d’ailleurs, Dieu lui-même les a qualifiés et même étalonnés, notamment dans les dix commandements de l’Exode pour le mot « jour », comme les versets suivants en témoignent :
 
Exode : 20.9
 
Tu as six jours pour travailler et faire tout ton ouvrage.
 
Exode : 20.10
 
Le septième jour, c’est le sabbat qui m’est réservé, à moi, le Seigneur ton Dieu, tu ne feras aucun travail ce jour là, ni toi, ni tes enfants, ni tes serviteurs ou servantes, ni ton bétail, ni l’étranger qui réside chez toi.
 
Exode : 20.11
 
Car en six jours j’ai créé le ciel, la Terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent, puis je me suis reposé le septième jour ; moi le Seigneur, j’ai béni le jour du sabbat et je veux qu’il me soit réservé.
 
 
Et, dans la Genèse, pour le mot « an », Dieu calibre lui-même le terme d’année en limitant l’âge de l’homme à 120 ans. Le verset suivant, parmi bien d’autres, en atteste :
 
Genèse : 6.3
 
Alors le Seigneur dit : « je ne peux pas laisser les hommes profiter indéfiniment du souffle de vie que je leur ai donné ; ils ne sont après tout que des mortels. Désormais ils ne vivront que cent vingt ans ».
 
De même, dans le Nouveau testament (notamment les Evangiles pour les chrétiens) où le mot « an » est aussi très souvent utilisé, comme en témoigne l’un des nombreux versets relatifs à Jésus :
 
Evangile de Luc : 3-23
 
 Jésus avait trente ans quand il commença son ministère …
 
Ainsi, personne ne peut plus dire, que les mots ont des sens différents quand ils sont lus par tel ou tel croyant.
 
Si Dieu a souhaité révéler sa transcendance à Moïse avec précisément ces mots là, il doit être respecté. Surtout par "ses" propres croyants, des 3 religions. Sinon, c’est dire que son propre Dieu dit n’importe quoi et, qu’il convient de le corriger ! Impossible, quand on dit qu’un livre est authentique et révèle la vérité !
 
Dans tous les livres, qu’ils soient d’ordre scolaire, de culture générale ou de toute autre chose, le sens des mots est important. C’est à partir du sens des mots que nous formons notamment notre esprit à la compréhension et à la critique.
 
Dans les Livres saints, porteurs s’il en est d’une croyance planétaire, le sens des mots est plus essentiel encore. Voire primordial. Trop de choses peuvent dépendre des mots et du sens que les lecteurs et les prédicateurs leur donnent. Trop de croyances pourraient jouer sur cela pour affirmer telle ou telle thèse, voire en malmener une autre.
 
Alors, s’il vous plaît, soyons objectifs et respectueux du sens et de la portée des mots ! C’est aussi la dignité de chacune et de chacun d’entre nous.
 
A suivre demain  :"combien d’années entre Adam et Joseph (l’hébreu), Jésus (le juif) ou Muhammad (le musulman) ?"
 
 (1) il est dans la nature de l’homme de se tromper. Persévérer est diabolique !
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.84/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

111 réactions à cet article    


  • j-p. bédol 10 décembre 2009 11:37

    faut quand meme du temps pour ne pas écrire des conneries.

    Il faut bien remonter le temps... pour voir qui a raison.


  • COLRE COLRE 10 décembre 2009 13:10

     smiley smiley smiley

    Il faut attendre le 36ème épisode de la saga ( smiley ) pour savoir si JC va être crucifié et quand et par qui… Un peu de patience, que diable ! euhhh, mon dieu… ou mes dieux, mes 3 dieux…
    Enfin, bref ! je voulais dire : écoutez l’auteur, si vous le pressez, il va dire des conneries… 


  • jondegre jondegre 10 décembre 2009 11:04

    Mouais,

    La question créationniste serait plutôt :

    La machine vivante ultra perfectionnée basée sur l’ADN et qui à certains aspects a tout d’un programme est-elle née du hasard de réactions chimiques complexes ou a-t-elle été créée par une forme d’intelligence (dans ce cas on se retrouve un peu dans le cas de la poule et de l’oeuf, ou de la question de dieu...). Dans les deux cas, la théorie de Darwin colle à peu près mais pas complètement.

    Quand aux dogmatismes religieux et évolutionnistes....


    • j-p. bédol 10 décembre 2009 11:41

      le temps !

      le but de la manoeuvre est de voir ce que disent les textes pour voir si le Dieu des créationnistes à vraiment créé l’univers... les hommes il y 6 000 ans environ. Que disent les textes ? On va voir ce qu’ils disent ! Il faut du temps pour ne pas écrire des conneries. Y’en a déjà assez dans trop de religions pour permettre aux gens de se foutre sur la gueule ...


    • Ancalimon Ancalimon 10 décembre 2009 11:50

      Et en quoi ce texte en particulier détiendrait-il plus de vérités que les « genèses » des tradition indienne, chinoise, amérindienne.... ????


    • stephanemot stephanemot 10 décembre 2009 12:36

      l’auteur continue a faire la promo du creationnisme c’est deja grave, qu’AgoraVox laisse passer encore plus, et qu’AgoraVox le mettant en avant sur Yahoo ! actus carrement lamentable.

      ce pseudo article est une arnaque et j’invite le lecteur a un minimum de recul : le creationnisme n’est pas de la science et releve tout simplement du fondamentalisme.

      ce n’est meme plus de la religion mais un programme politique.


    • j-p. bédol 10 décembre 2009 15:43

      Avant de dire n’importe quoi, il faut vérifier les dires des uns et des autres ! Pour vérifier, il faut lire ! Ensuite voir ce que disent les croyances et les faits sciencifiques.

      C’est à partir de là qu’on pourra dire qu’un(e) tel(le) est ceci, un autre est cela... quitte à dire que c’est un(e) abruti(e) !


    • j-p. bédol 10 décembre 2009 18:02

      Comme dit il y a 2 jours, je ne suis pas croyant.

      Quant à Aurorin, Lucie... je connais.
       
      La Terre, quant à elle, n’a pas 4, 4 mds d’années comme vous le dites MAIS 4,75 mds d’années. Soyons précis !!!


    • Big Mac 10 décembre 2009 11:11

      Déjà dans le premier article et maintenant dans celui là vous parlez de bible hébraïque et de bible chrétienne, un concept trompeur : La bible hébraïque ou torah, n’est rien d’autre que l’ancien testament de la bible chrétienne.

      Encore qu’il faille préciser que le canon des livres entrant dans la composition de l’ancien testament est différent aussi bien selon les sectes chrétiennes que celles judaïque.

      Par ailleurs je ne vois pas bien ou vous voulez veut en venir vis à vis du créationnisme, d’autant plus que vous vous en éloignez passablement dans ce second article.

      Aussi je constate outre les erreurs précitées une grande pauvreté argumentaire dans votre suite d’article, qui se contente de faire des copier collé de textes bibliques.

      Par exemple le mot que vous traduisez par « jour » est le mot Hébreu « Yom » qui signifie aussi bien un jour, qu’un cycle, qu’une ère, chose que vous semblez ignorer et qui pourtant est essentielle à la compréhension du texte.

      Enfin faire un global pack de 3 religions monothéistes très différentes est une approximation douteuse voire une escroquerie intellectuelle qui nuit beaucoup à la clarté de votre suite d’articles dont on se demande à la fin ce dont elle veut parler.


      • j-p. bédol 10 décembre 2009 11:32

        NON !!!!


        la bible hébraique est le Tanakh (pentateuque + écrits + prophètes)

        la Torah est uniquement le pentateuque.


      • Big Mac 10 décembre 2009 11:58

        C’est tout à fait vrai, le torah n’est que le pentateuque et c’est le Tanakh qui correspond à l’Ancien testament.


      • kiouty 10 décembre 2009 11:13

        Ils sont où les éléments scientifiques là ??? L’auteur dit « on va confronter les éléments de la Bible à des faits scientifiques ». Mais c’est pour demain en fait ?

        J’ai beau chercher, mais je ne vois qu’une branlette intellectuelle mystique et illuminée a laquelle on tente (mais échoue) à donner un aspect pseudo-scientifique.

        Sinon, bourre-pif, j’ai bien l’impression que le but de la manoeuvre, c’est d’écrire plein de trucs qui n’ont rien a voir et de conclure sur « vous voyez bien que la science est tout-a-fait compatible avec le créationisme »... :-S


        • stephanemot stephanemot 10 décembre 2009 12:37

          c’est effectivement le but de cette manoeuvre grossiere


        • Nestor 10 décembre 2009 11:18

          Bonjour,

          → Je la refais !

          « Car en six jours j’ai créé le ciel, la Terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent, puis je me suis reposé le septième jour ; moi le Seigneur, j’ai béni le jour du sabbat et je veux qu’il me soit réservé. »

          Puti, en 13 ou 15 milliards d’années il n’a bossé que six jours, quel fainéant celui là alors !

          Et en plus il s’en vante !

          Et quand j’attends ou je lis « Moi le Seigneur », il a un égo démesuré ce type, c’est dingue !

          Je vais finir par croire en lui, puisque on dit que Dieu a créé l’homme à son image !


          • Ancalimon Ancalimon 10 décembre 2009 11:41

            La vache, j’ai pourtant essayé mais non : j’ai rien compris à l’article !


            « Sinon, c’est dire que son propre Dieu dit n’importe quoi et, qu’il convient de le corriger ! Impossible, quand on dit qu’un livre est authentique et révèle la vérité ! »

            Comment affirmer d’un texte qui a été écrit sur la base d’une tradition orale puis traduit, re-traduit, ré-écrit, amender, traduit à nouveau, etc qu’il est authentique ????

            Un seul « mot » me vient à l’esprit après ça : lol

            • Nestor 10 décembre 2009 11:52

              Pour la petite histoire,

              Mon grand père et mort à l’âge de 94 ans, il a fait la guerre de 14-18 et celle de 39-45, de toute sa vie il n’a jamais crue en Dieu.

              Pendant la guerre de 14-18 il a vu certains de ses camarades prier le matin et le soir et les a vu ensuite mourir au front.

              En 39-45, pareil, il en a vu des camarades prier autour de lui, cela n’a pas empêché que la mort les emporte, un jour un obus est tombé tout prés de lui et n’a pas explosé, un de ses camarades lui a dit : « Pour un gars qui ne prie jamais et qui ne croit en aucune divinité tu en as bien de la chance ».

              Il leur a répondu : « apparemment à ce que vous dites, Dieu a fait l’homme à son image », et oui Dieu ne crois qu’en lui, donc ayant créer l’homme à son image, on doit en déduire que l’homme ne doit croire qu’en lui.

              (Dieu protège peut-être ceux qui sont à son image, ceux qui ne croient qu’en eux, comme lui ne crois qu’en lui).


              • JL JL 10 décembre 2009 12:17

                @ Nestor, j’aime bien votre témoignage. Il me fait dire que les gens qui croient en un dieu malgré cela, sont de bons fidèles : « On » peut compter sur eux !


              • Louise Louise 10 décembre 2009 15:57

                Il y a aussi des croyants qui ont survécu, et ont même atteint les 100 ans et plus.....


              • ZEN ZEN 10 décembre 2009 12:21

                C’était la séance de catéchisme quotidien sur AV...


                • stephanemot stephanemot 10 décembre 2009 12:40

                  pas tout a fait : le catechisme releve de la religion, et cette plaisanterie torchee par un pseudo se faisant passer pour un amateur releve de la propagande fondamentaliste.


                • ZEN ZEN 10 décembre 2009 12:46

                  @ Stéphane
                  Tu as raison
                  Ils sont partout...


                • Jordi Grau J. GRAU 10 décembre 2009 12:28

                  Puisque l’auteur nous dit qu’il faut lire attentivement la Torah, je me permets faire remarquer une petite contradiction, que j’ai déjà signalée dans un commentaire au précédent article. Voici ce que j’écrivais il y a un quart d’heure :

                  Je n’ai pas lu tous les messages en détail, mais je crois que personne n’a fait remarquer un détail intéressant : la Genèse commence par DEUX récits de la création. Le premier est celui cité par l’auteur. D’après ce récit, l’homme aurait été créé en dernier par Dieu. Le second récit, lui, relate l’histoire du paradis terrestre et du péché d’Adam et Eve. Dans ce récit, l’homme est créé AVANT les animaux, qui sont une sorte de cadeau que Dieu fait à l’homme. Enfin est créée la femme à partir du côté d’Adam. Ces deux récits, qui ont sans doute été écrits par deux personnes différentes et à deux époques différentes, se contredisent donc. Conclusion : soit la Bible se trompe, soit il ne faut pas la prendre au pied de la lettre. Voilà qui affaiblit singulièrement la position des créationnismes (chrétiens ou juifs, en tout cas).

                  Deuxième remarque : je ne crois pas qu’il faille nécessairement opposer foi et science. La science peut prouver que certains récits religieux sont mythiques mais elle n’a pas, me semble-t-il, à se préoccuper de la question de l’existence de Dieu. Ainsi, il sera toujours possible à un savant évolutionniste de dire que, d’une façon indirecte, tout est l’oeuvre d’un créateur. Mais il ne dira certainement pas que toutes les espèces sont apparues en même temps, et qu’elles sont sorties toutes achevée des mains du divin architecte.


                  • werther_original werther_original 10 décembre 2009 17:05

                    vraiment ?

                    J’ai lu la bible 3 fois et je ne me souviens pas dans l’histoire de l’eden , qu’il y ait une quelconque allusion au fait que les animaux ait été crée après l’homme.

                    Pouvez vous citer des versets ?


                  • Makan 10 décembre 2009 17:16

                    @werther_original

                    L’auteur du commentaire précédent fait référence, sans les citer, aux travaux de types très tordus qui ont vu dans le récit de la Genèse la fusion de deux textes d’origines différentes.

                    C’est un peu comme les évolutionnistes qui ont reconstitué un prétendu ancêtre de l’homme à partir d’une dent fossile. smiley


                  • Jordi Grau J. GRAU 10 décembre 2009 21:01

                    A Wald_Original :


                    Lisez une quatrième fois la Bible, et en particulier le chapitre II de la Genèse, dont voici les versets 18 et suivants : « Yahvé Dieu dit : »Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Il faut que je lui fasse une aide qui lui assortie.« Yahvé Dieu modela encore du sol toutes les bêtes sauvages et tous les oiseaux du ciel, et il les amena à l’homme pour voir comment celui-ci les appellerait : chacun devait porter le nom que l’homme lui aurait donné. » (traduction Bible de Jérusalem, édition Desclée de Brouwer)

                    A l’ami des tordus :

                    Aujourd’hui, même les prêtres catholiques (comme ceux qui ont traduit la « Bible de Jérusalem ») admettent généralement que la Torah n’a pas été écrite par Moïse ou, plus généralement, par un seul auteur. Les différences de style, le fait que Dieu soit tantôt appelé YHWH, tantôt elohim, montre qu’il y a vraisemblablement plusieurs auteurs, appartenant à deux ou trois traditions différentes. Cf. l’article Genèse, dans Wikipedia :

                    "La Genèse dans les études académiques [modifier]

                    Démarrant véritablement avec Spinoza, l’« étude du texte par le texte », autrement dit l’exégèse critique, doute de l’attribution de la Genèse au seul Moïse. Commençant par relever des post-mosaïca, elle finit par estimer que le Livre de la Genèse n’est pas l’œuvre d’un seul auteur, mais une mise par écrit de plusieurs traditions orales prédatant Moïse, remaniées et modifiées au cours du temps, peut-être même totalement distinctes et artificiellement fusionnées dans le but d’obtenir une cohésion nationale autour d’« une » histoire commune.

                    La théorie documentaire classique du XIXe siècle distingue trois couches d’écriture, qu’elle a intitulées :

                    • la narration yahviste : Dieu, toujours nommé YHWH, crée l’Homme à son image, mais l’Homme se révèle faible et manque à ses devoirs. Il s’ensuit alors une succession d’Alliances et de ruptures d’Alliance entre Dieu et les hommes, jusqu’à l’apparition des patriarches.
                    • la narration élohiste : écrite probablement durant des heures difficiles en Israël, le ton en est plus austère, moins optimiste ; on insiste davantage sur le devoir d’obéissance de l’Homme. C’est le terme elohim qui désigne Dieu dans cette narration.
                    • la narration sacerdotale : écrite probablement durant l’exil à Babylone, il s’agit de donner au texte une dimension religieuse plus dogmatique en insistant sur le sens de l’Alliance.

                    La théorie documentaire moderne du XXe siècle ne distingue plus que deux couches :

                    • la couche sacerdotale, surnommée P, qui reprend à quelques nuances près cette catégorie de la théorie classique.
                    • la couche non-sacerdotale, surnommée non-P. On considère aujourd’hui qu’il n’est pas possible de déterminer clairement une séparation entre le Yahwiste et l’Elohiste.

                    Cette théorie considère que dans la majeure partie des cas, les auteurs sacerdotaux relisent, commentent et augmentent le texte non-P."

                    Aujourd’hui, bon nombre des études académiques sur la Bible et la religion en général sont menées dans les Facultés de Théologie, indifféremment par des croyants ou par des non-croyants (agnostiques ou athées).

                    Donc, comme vous le voyez, les « tordus » sont très très nombreux....


                  • Jordi Grau J. GRAU 10 décembre 2009 21:03

                    A Werther_Original

                    Désolé d’avoir confondu votre pseudo avec celui d’un autre germanophile.


                  • werther_original werther_original 11 décembre 2009 09:37

                    et bien soit alors , je veux bien reconnaitre mon erreur. Je verifierais les passages en question.

                    Merci de l’information.


                  • freelol freelol 10 décembre 2009 13:15

                    Il est pourtant simple de faire la différence entre un mythe et une approche scientifique


                    • Png persona-nongrata 10 décembre 2009 13:30

                      Je repasse à nouveau et toujours rien de ce que vous avez déclaré hier dommage.....



                      • Vilain petit canard Vilain petit canard 10 décembre 2009 13:53

                        Y a pas plus important à traiter que cette vieille lune du créationnisme ? Je ne comprends pas comment on peut y passer des heures.


                        • Minga Minga 10 décembre 2009 14:00

                          Le « créationisme » est d’abord est avant tout un crétinisme ! Cet article pue l’ethnocentrisme, en se focalisant sur trois sectes qui ont réussi, et qui tentent d’exporter leur concept totalisant de « religion » au reste du monde, là où la relation à la terre et aux autres n’avait jamais eu besoin de ces dangereuses foutaises.


                          • Deneb Deneb 10 décembre 2009 15:03

                            J’y croyais pas, mais ce c.. de Malraux avait raison sur toute la ligne.


                            • docdory docdory 10 décembre 2009 17:19

                              @ Deneb


                              Mois , je pense plutôt que le XXI ème siècle sera anti-religieux ou ne sera pas !
                               Quand je vois le torrent d’insanités écrites par des créationnistes sur cette série de deux articles et sur les commentaires de l’article de zen consacré à un ancêtre des hominidés , je pense qu’on assiste à un échec radical de l’éducation nationale aboutissant à une débilisation scientifique totale et complète de la France.
                              Il faut enseigner l’esprit critique et la zététique dès la sixième , ainsi que l’histoire de la vie sur Terre et l’évolution, également dès la classe de sixième . Il faut renforcer les horaires de cours de science. Il faut un examen nationale des connaissances de tous les instits voire de tous les profs de biologie de collège concernant l’évolution, assorti de cours de recyclage si le besoin s’en fait sentir.
                              Il est totalement invraisemblable que des français , ayant eu un cursus scolaire jusqu’à l’âge de 16 ans , puissent encore croire que le monde a été fait en 6 jours , qu’ils puissent encore croire que les personnages mythologiques d’Abraham , Moïse , Noë etc... ont eu une existence réelle, que le pèlerinage à Lourdes permet de bénéficier de « miracles », ou que la bible et le coran sont autre chose que des écrits d’origine humaine .

                            • Deneb Deneb 10 décembre 2009 18:11

                              Tout à fait, Doc. Le role de l’education est de donner une image globale du monde, et non pas d’enseigner les techniques commerciales.


                            • Makan 10 décembre 2009 15:38

                              @L’auteur

                              Déjà pour le « calibrage » du mot jour, vous avez tout faux en ce qui concerne le Dieu de la Bible.

                              2 Pierre 3.8 :

                              « Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. »


                              Et celui-ci qui parle d’un jour, « ajourd’hui », qui a l’évidence n’a pas le sens que vous donnez à ce mot :

                              Hébreux 4:7-9 :

                               « Dieu fixe de nouveau un jour-aujourd’hui-en disant dans David si longtemps après, comme il est dit plus haut : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos coeurs.
                               Car, si Josué leur eût donné le repos, il ne parlerait pas après cela d’un autre jour.
                              Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu. »

                              Vivement la suite du feuilleton. smiley


                              • j-p. bédol 10 décembre 2009 15:50

                                les mots ont un sens commun. Sans avoir à utiliser un dictionnaire spécifique.

                                donc, selon vous, la personne appelée Jésus par les chrétiens est morte, non pas à 33 ans, il y a environ 2 009 ans, MAIS à 12 045 000 ans (puisqu’un jour est 1000 ans), il y aurait 12 047 009 ans environ.

                                Un peu de sérieux, ici !!!!!!


                              • Makan 10 décembre 2009 15:59

                                @j-p. bédol

                                « les mots ont un sens commun. Sans avoir à utiliser un dictionnaire spécifique. »

                                N’importe quoi. Vous savez bien que le sens d’un mot peut varier selon le contexte. Votre mauvaise foi n’a pas de limites.

                                Puisque vous vous êtes référé à la Bible chrétienne pour affirmer que le mot jour est bien défini, je vous ai prouvé que dans la même Bible, ce mot pouvait avoir d’autres sens.


                                • j-p. bédol 10 décembre 2009 17:18

                                  Donc, selon vous, Dieu, les dieux, emploieraint des mots que l’humain pourrait modifier à sa guise selon ses humeurs, ses époques...

                                  Vous semblez avoir un dieu pas très consistant quant à ses écrits ...

                                  C’est tellement facile de raisonner comme cela. C’est pour cela que les croyants des différentes religions se battent. Parce que chacun fait dire aux mots de son Dieu ce qu’il souhaite entendre à une époque donnée.


                                • Louise Louise 10 décembre 2009 16:07

                                  « les mots ont un sens commun. Sans avoir à utiliser un dictionnaire spécifique. »

                                  Tout à fait inexact ! C’est aussi selon l’époque : ainsi dans quelques siècles, si quelqu’un lit un journal de sport de notre temps, il pourra s’étonner qu’il y ait eu tant de « grands messes » dans des stades, et tant de « psychoses collectives »...

                                  Aucun croyant qui a 2 sous de cervelle ne croit au créationnisme. La lecture fondamentale de la Bible est stupide et vaine, autant lire Mickey !


                                  • j-p. bédol 10 décembre 2009 17:57

                                    Comme mentionné il y a 2 jours, je ne suis pas croyant. Cependant, je pense que le VRAI croyant doit croire aux mots relatés dans le livre de sa religion. Sinon il n’y croit pas.

                                    Y’a-t-il un croyant qui dise : OK je crois, MAIS pas aux mots de mon Livre ?

                                    La croyance sans livre serait une bonne chose. Mais, il semble que l’homme est besoin de lire des mots pour mieux croire. Charge à lui d’avoir une lecture intelligente.


                                  • sleeping-zombie 11 décembre 2009 08:47

                                    ouais, ca s’appelle un agnostique...


                                  • claude claude 10 décembre 2009 16:19

                                    bonjour,

                                    il y a juste un truc qui me gène chez les créationistes du livre : que faites vous des autres religions ?

                                    des diverses genèses amérindiennes, des mythologies de la création, égyptienne, assyrienne, phenicienne, qui ont infleuncé la genèse, telle que décrite dans la bible ; des mythologies celtes, nordiques, chinoises, africaines, bouddhistes, hindouhistes, maya,zoulou, inuit, aborigènes, ...

                                    en quoi la genèse biblique serait-il le récit de la vraie création ?

                                    moi, j’aime beaucoup le récit des aborigènes :

                                    Récit Gagudju de la création

                                    Les Gardiens de la Planète

                                    Il y a très très longtemps,
                                    Bien avant le temps du Rêve,
                                    avant même que le temps puisse être compté,
                                    le monde n’avait pas de forme.
                                    Il était mou et sans cesse en mouvement.

                                    Au tout début du Temps du Rêve,
                                    Warramarrungungji sortit de la Mer.
                                    Être féminin de forme humaine, il créa la Terre
                                    et donna naissance aux humains et à leurs langues.

                                    Puis d’autres Êtres Créateurs sont venus.
                                    Ginga, le crocodile ancestral géant, créa le Roc.
                                    Marrawuti, l’aigle des mers porta les nénuphars
                                    dans ses serres et les planta dans les Plaines.

                                    Une fois l’acte de création accompli,
                                    les esprits des Grands Ancêtres
                                    se sont incrustés dans les paysages
                                    où ils sont toujours.

                                    Warramarrungundji est un rocher blanc en pleine forêt.
                                    Ginga, une montagne
                                    dont la forme est semblable à celle de son dos.

                                    La Terre est notre mère, l’aigle notre cousin.
                                    L’arbre pompe notre sang et l’herbe pousse.

                                    Les êtres ancestraux nous ont dit :

                                    « Maintenant que nous avons fait toutes ces choses,
                                    à vous de surveiller afin qu’elles restent toujours. »

                                    C’est ainsi que les humains ont été chargés
                                    d’être les gardiens de la planète.

                                    Source : « Paroles Aborigènes » receuillies par Thomas Johnson


                                    • Makan 10 décembre 2009 16:27

                                      @claude

                                      « il y a juste un truc qui me gène chez les créationistes du livre : que faites vous des autres religions ?

                                      des diverses genèses amérindiennes, des mythologies de la création, égyptienne, assyrienne, phenicienne, qui ont infleuncé la genèse, telle que décrite dans la bible ; des mythologies celtes, nordiques, chinoises, africaines, bouddhistes, hindouhistes, maya,zoulou, inuit, aborigènes, ...

                                      en quoi la genèse biblique serait-il le récit de la vraie création ? »

                                      Euh... disons que nous les plaçons au même niveau que l’évolutionnisme : une tentative d’expliquer le monde qui nous entoure. Rien à voir avec la Révélation. smiley


                                    • COLRE COLRE 10 décembre 2009 16:34

                                      « Rien à voir avec la Révélation » ?? mais si, toutes ces sociétés évoquent les révélations des esprits qui leur parlent, les Chamans et autres « prêtres » sont les médiateurs, n’est-ce pas, entre cet au-delà et le monde des Hommes…

                                      Vous voulez dire que ce ne sont que des Sauvages… ? smiley


                                    • Makan 10 décembre 2009 16:45

                                      @COLRE

                                      « Vous voulez dire que ce ne sont que des Sauvages… ? »

                                      Pas plus que les évolutionnistes, en fait. smiley


                                    • COLRE COLRE 10 décembre 2009 16:53

                                      Dans ce cas, je m’incline bien bas devant votre grandeur, Ô maître, nous ne sommes donc, les Aborigènes, les Indiens, les Inuits et moi, et tous les évolutionnistes, et presque tous les peuples de la Terre, dans le misérable camp des sauvages et des barbares… 

                                      Car la Lumière de la Révélation, la seule la vraie, l’Unique, ne nous a pas encore atteint ni éclairés, nous, insignifiants vermisseaux… smiley 


                                    • Makan 10 décembre 2009 17:00

                                      @COLRE

                                      « Dans ce cas, je m’incline bien bas devant votre grandeur, Ô maître, nous ne sommes donc, les Aborigènes, les Indiens, les Inuits et moi, et tous les évolutionnistes, et presque tous les peuples de la Terre, dans le misérable camp des sauvages et des barbares…  »

                                      Erreur, cher ami. La quasi-totalité de ces peuples ont accepté la Révélation et sont sortis de la sauvagerie sauf les évolutionnistes.

                                      « Car la Lumière de la Révélation, la seule la vraie, l’Unique, ne nous a pas encore atteint ni éclairés, nous, insignifiants vermisseaux… »

                                      Repentez-vous ! smiley


                                    • docdory docdory 10 décembre 2009 17:22

                                      @ Colre


                                      Je crois, malheureusement , que le cas de Makan est au delà de toutes ressources thérapeutiques ....

                                    • claude claude 10 décembre 2009 17:42

                                      « Erreur, cher ami. La quasi-totalité de ces peuples ont accepté la Révélation et sont sortis de la sauvagerie sauf les évolutionnistes.

                                       »Car la Lumière de la Révélation, la seule la vraie, l’Unique, ne nous a pas encore atteint ni éclairés, nous, insignifiants vermisseaux…"

                                      à coup de baîonnete, de conversions forcées, de dragonnades, d’exterminations, de génocides, de chantages... je continue ?

                                      les religions révélées n’ont pas plus de valeur spirituelles que les les autres pratiquées sur l’ensemble de la planète. en plus, elles sont directement issues des mythologies égyptiennes, pheniciennes, assyriennes, babylonniennes... et le rite chrétien a incorporé ceux des grecs et des romains, ainsi que des cultes gaulois, celtes et nordiques...

                                      les traditions chamainiques, issues des peuples premiers ont une richesse infinie, et les ethnologues, antropologues, géologues, se sont aperçu, que des faits géologiques corroboraient certaines croyances, notamment chez les aborigènes...

                                      ce sont des religions qui ne se posent pas en modèle universel binaire : les bons d’un côté et les méchants de l’autre.

                                      on est loin du fanatisme des chretiens ou des musulmans,, sans cesse attachés à faire du prosélytisme au nom de leur dieu ou de leurs prophètes. ce n’est plus dieu qui a fait l’homme à son image, mais l’inverse. le message originel de paix et d’amour s’est perdu dans les interprétations personnelles des hommes de la doctrine. dan,s le cas de l’église catholique, on a soignement écarté les autres évangiles, ceux qui n’allaient pas dans le sens officiel, voulu par le parti.

                                      mais vous n’avez pas répondu à ma question : comment noé a-t-il fait pour embarquer les millions d’espèces vivantes sur terre ? et notamment les wallabis, les kangourous, les dodos, les aras, les tatous, les grizzlis, les tigres du bengale, les monarques, les caribous, les quetzal ... bref des animaux qui n’était pas répertoriés au moment de la rédaction de la genèse ???

                                      vous qui êtes un gros malin, vous le savez sûrement...



                                    • Makan 10 décembre 2009 17:43

                                      C’est si grave que ça, docteur ?


                                    • claude claude 10 décembre 2009 17:52

                                      chère colre,

                                      quelle constance !

                                      je ne pensais pas que l’on pouvait rencontrer autant d’obscurantisme au XIX°, surtout quand on voit le nombre d’ouvrages, de documentaires et de sites de vulgarisation scientifiques formidablement bien faits.

                                      sans y voir une relation de cause à effet, il est à noter, que les personnes adhérant à la thèse créationnistes, sont les mêmes à qui l’on fait gober n’importe quoi, comme des évènements qui se sont déroulés un neuvième mois, la négation des apports de la médecine moderne, les théries selon lesquelles le monde serait aux main d’un petit gourpe d’homme et de femmes... etc..etc...

                                      je me demande pourquoi ils envoient leurs enfants à l’école, car au fond, ils n’ont besoin que de savoir lire et écrire et d’aller à la messe en latin tous les dimanches. à moins qu’ils ne soient témoins de jéhovah...

                                      je vous envoie mon salut convivial, entre consoeurs ... car où sont passées les femmes de bon sens ? smiley


                                    • COLRE COLRE 10 décembre 2009 17:53

                                      Bonjour Doc, 

                                      En général, je ne viens pas sur les fils créationistes (pareil pour les complotistes), sauf pour rigoler ou se distraire un peu, car l’inculture additionnée à l’irrationalité, ça fait un sacré bouillon !

                                    • COLRE COLRE 10 décembre 2009 18:12

                                      Bien vu, chère Claude ! Je crois que c’est l’effet pervers d’Internet : il suffit de savoir taper sur le clavier pour se croire rationnel et instruit… Mais l’intelligence, ça se travaille aussi, et il faut de l’écoute et de l’humilité pour progresser dans le savoir…

                                      C’est si simple et valorisant de se lancer dans le complotisme ou le paranormal…


                                    • Makan 10 décembre 2009 18:30

                                      @claude,

                                      Vous répétez à l’envie tous les poncifs antichrétiens (et de manière générale antireligieux) de vos pères : les massacres, les conversion forcées etc.. Massacres, et autres violences auxquels ils ont pourtant participé sous prétexte d’apporter la « civilisation » aux autres peuples.

                                      Maintenant qu’ils croient s’être enrichis, qu’ils sont devenus orgueilleux, allant jusqu’à proclamer « Ni Dieu, ni maître » alors qu’ils sont pauvres aveugles et nus (Apoc. 3.17), ils pensent pouvoir refourguer aux autres leurs conneries athéistes.

                                      Mais l’athéisme a fait mille fois plus de victimes et continue de faire le malheur de l’humanité à travers son idéologie capitaliste inhumaine.

                                      « mais vous n’avez pas répondu à ma question : comment noé a-t-il fait pour embarquer les millions d’espèces vivantes sur terre ? »

                                      A mon avis la réponse se trouve dans ce verset mais cela n’engage que moi :

                                      Gen. 7:16

                                      « Il en entra, mâle et femelle, de toute chair, comme Dieu l’avait ordonné à Noé. Puis l’Eternel ferma la porte sur lui. »

                                      Puisque c’est Dieu lui-même qui ferme la porte, pourquoi pensez-vous qu’il ne lui a pas donné un coup de main pour le reste ?

                                      « et notamment les wallabis, les kangourous, les dodos, les aras, les tatous, les grizzlis, les tigres du bengale, les monarques, les caribous, les quetzal ... bref des animaux qui n’était pas répertoriés au moment de la rédaction de la genèse ??? »

                                      Qu’est-ce que vous en savez ? Ce n’est pas parce qu’elle ne les cite pas qu’ils n’existaient pas dans l’environnement de Noé.

                                      « vous qui êtes un gros malin, vous le savez sûrement... »

                                      Contrairement aux évolutionnistes, je n’ai pas la prétention de tout savoir. Je ne suis pas comme vous un adorateur du dieu Raison, qui a besoin d’une explication rationnelle sur tout. Bien souvent, la foi me suffit et je la préfère aux élucubrations mensongères des pseudo-scientifiques qui sont entrain de mener l’Humanité à sa ruine.



                                    • COLRE COLRE 10 décembre 2009 18:53

                                      Salut bourre-pif,

                                      Ben non… dans un débat, non, mais dans le fond de leur petit coeur, tout seul… peut-être ! smiley

                                      Mais je me demande pourquoi ils ont besoin de tout ce fourbi de croyances au Père Noël : ils n’ont qu’à croire en « Dieu », et basta !


                                    • Makan 10 décembre 2009 18:59

                                      @bourre-pif

                                      « Dite, entre nous ... avez-vous le souvenir d’avoir vu une seule fois de toute votre vie, un croyant remettre son point de vue en question dans un débat ? »

                                      Pourquoi voulez-vous que les gens abandonnent leurs certitudes pour les sables mouvants du rationalisme et de l’incroyance ?


                                    • Makan 10 décembre 2009 19:37

                                      @bourre-pif

                                      « parce que les résultats ne sont jamais au rendez-vous de ces »certitudes« 
                                      seule la science a pu doubler l’espérance de vie en 3 siècles
                                      l’intelligence est le moins mauvais espoir de survie de l’espèce humaine au long terme
                                      croire qu’une entité supérieure va nous arranger le coup si on est bien sage, c’est de l’infantilisme... et c’est surtout très imprudent »

                                      A quoi cela sert-il d’avoir une vie longue et chiante quand cette même science s’attèle à vous la pourrir après l’avoir rallongée ?

                                      Si vous trouvez que c’est imprudent de croire, vous devriez méditer ceci :

                                      Job 27:8

                                      « Quelle espérance reste-t-il à l’impie, Quand Dieu coupe le fil de sa vie, Quand il lui retire son âme ? »

                                      Parce que quand vous serez grabataire après avoir vécu une longue vie grâce à la science, que vos râles n’émouvront pas même le personnel chargé de s’occuper de vous, qu’il n’y aura plus d’agoravoxien pour plusser vos conneries, on en reparlera, si vous avez encore assez de souffle pour le faire.


                                    • Makan 10 décembre 2009 19:45

                                      @bourre-pif

                                      Les croyants ne sont pas opposés à la sciences mais aux mensonges de pseudo-scientitfiques évolutionnistes qui voudraient remplacer Dieu par leurs conneries.


                                    • claude claude 11 décembre 2009 01:45

                                      @ makan,

                                      votre dieu n’est qu’un dieu parmi tous ceux qui sont honorés, adorés sur la planète.

                                      je ne vois pas ce qui me pousserait à y croire, plus qu’aux divinités vénérées par les hindouïstes, les inuits ou les animistes.

                                      la spiritualité de l’homme n’est pas uniforme, mais s’épanouit de multiples manières en fonction de l’histoire des peuples. et sont toutes aussi importantes que les religions du livre.

                                      le christianisme, religion d’amour, a détruit des millions d’hommes, et continue à en détruire. les néo-con fondamentalistes américain, ont porté la guerre en irak. les cathos ne valent pas mieux : le pape continue à refuser la contraception et le port du préservatif à des millions de personnes. sa hierachie a osé condamner une mère de famille qui avait fait avorter sa fillette de 9 ans enceinte des oeuvres de son violeur.
                                       

                                      l’église est rhumatisante, poussiéreuse, sclérosée. les nombreux dogmes ( l’infaillibilité pontificale, immaculée conception...) qui ont été rattachés au fur et à mesure des siècles, à la théologie, ont perverti le message originel.
                                      les évangiles, ont été triés vers le III° siècle, et les partisans de la gnose,ont été virés de l’église.
                                      il y avait une excellente série d’émissions diffusées sur arte l’an dernier, ’l’apocalypse", qui reprennait ces différents éléments.

                                      les chrétiens ont viré les dieux des autres peuples, pour les remplacer par leurs saints...

                                       toutes les tentatives de réforme et de lutte contre les excès du clergé, ont été condamnées comme doctrines hérétiques, et leur disciples brûlés ! l’apparition du protestantisme a lui-même entrainé de nombreuse guerres.

                                      je n’ai pas de preuves de l’existence de votre dieu comme de son inexistence... il ne m’a jamais parlé.
                                      et lorsque je vois agir les hommes et femmes qui se revendiquent de lui, cela ne m’incite pas à y croire.
                                      à part quelques rares religieux, qui se démènent sur le terrain ( oeuvre de l’abbé pierre, membres des ordres de soeur émmanuelle, de soeur théresa...), on ne voit pas beaucoup de prêtres et de prélats qui mouillent leur chemise pour aider les pauvres et les démunis ! sans compter l’exclusion des homosexuels, des divorcés, l’arrogance vis à vis des autres religions...

                                       jean-paul II s’est empressé d’enterrer la théologie de la libération et l’oeuvre de don helder camara...

                                      la spiritualité, il me semble, demande, un peu d’humilité et de respect envers les autres hommes, qu’ils soient ou non religieux, qu’ils croient ou non, qu’ils soient chrétiens ou non... votre religion n’est pas au dessus des autres, chacun a sa part de divinité en soi et la vénère comme il l’entend.

                                      et comme je l’ai dit, plus haut, la genèse aborigène me plait beaucoup, car elle ressitue la place de l’homme sur la terre et dans le cosmos.


                                    • claude claude 11 décembre 2009 01:49

                                      « (...)aux mensonges de pseudo-scientitfiques évolutionnistes qui voudraient remplacer Dieu par leurs conneries.(...) »

                                      pourriez-vous argumenter ? et citer les mensonges ? démentir scientifiquement en documentant votre argumentaire, au lieu de d’assener des « vérités » à l’emporte pièce ? et de citer bêtement des versets de la bible, sans les commenter...


                                    • Makan 11 décembre 2009 09:24

                                      @claude,

                                      Toujours vos poncifs antichrétiens hérités de vos pères qui ont aidé l’église européenne à commettre tous les crimes que vous dénoncez.

                                      Lorsqu’il faudra rendre compte, les peuples qui viendront porter à l’Europe le juste jugement qu’elle mérite (ça a peut-être déjà commencé avec l’islamisation progressive de l’Europe), ne feront pas de différence entre vous, fille ou petite-fille de chrétiens apostats et l’église européenne que vous dénoncez à longueurs de posts.

                                      Libre à vous d’embrasser les mythologies de peuples qui eux-mêmes sont entrain de les abandonner au profit de la vraie foi. On voit très vite de quel côté se trouve l’intelligence.

                                      Là où cela devient insupportable, c’est quand vous n’acceptez pas que ce que vous avez rejeté soit adopté par d’autres. Et que vous vouliez enseigner à nos enfants le mensonge de pseudo-savants corrompus d’entendement (1 thim. 6:5).


                                    • sisyphe sisyphe 11 décembre 2009 10:12

                                      @claude,

                                      Toujours vos poncifs antichrétiens hérités de vos pères qui ont aidé l’église européenne à commettre tous les crimes que vous dénoncez.

                                      Lorsqu’il faudra rendre compte....

                                      Aïe , houla !!!
                                      V’la v’nir le jugement dernier comme ultime argument ; tremblez, mortels....

                                      Et, sinon, Makan, le père Noël, il existe aussi ?
                                      Et les fantômes ?
                                      Et les démons d’halloween ?

                                      Et l’enfer ???

                                      En tout cas, si on doit se retrouver au Paradis, avec la bande d’allumés à qui leur religion le destine, pétard, ça va vite être l’enfer...


                                    • Makan 11 décembre 2009 12:40

                                      @sisyphe

                                      « V’la v’nir le jugement dernier comme ultime argument ; tremblez, mortels.... »

                                      Il n’y a pas que le jugement dernier. Dieu est le juge des nations impies, pas d’attendre le jugement dernier pour ça.

                                      « Et, sinon, Makan, le père Noël, il existe aussi ?
                                      Et les fantômes ?
                                      Et les démons d’halloween ? »

                                      Tout ça, c’est du folklore occidental. Rien à voir avec la foi.

                                      « Et l’enfer ??? »

                                      Faites gaffe !


                                    • claude claude 11 décembre 2009 14:07

                                      @ makan,

                                      la vraie foi n’existe pas.

                                      on a la foi ou pas.

                                      seule son expression est différente. que dieu(x) s’appelle dieu, allah, jéhovah ou osiris n’a pas d’importance.
                                      le christianisme s’inscrit dans une tradition commencée par les assyriens -babylonniens.
                                      on y retrouve des éléments de la religion égyptienne également.

                                      l’important, c’est la place de l’homme dans le cosmos et ce qu’il fait de sa vie, que le poème aborigène décrit fort bien en quelques mots :
                                      « ( ...)
                                      Les êtres ancestraux nous ont dit :

                                      Maintenant que nous avons fait toutes ces choses,
                                      à vous de surveiller afin qu’elles restent toujours. »

                                      C’est ainsi que les humains ont été chargés
                                      d’être les gardiens de la planète. « 

                                      votre anathème ne peut m’atteindre puisque je n’adhère pas à votre vision étriquée de la religion. je ne crois pas à l’enfer, je ne crois qu’à ce que l’homme fait pour préserver le monde et ses actions en faveur de l’amélioration du sort de milliards d’individus.

                                      le pape et les dirigeants de l’église catholique sont sclérosés, arqueboutés sur des valeurs archaïques qui n’ont rien à voir avec l’amélioration de la condition de l’homme.

                                      les fondamentalistes intégristes ont du mal à digérer
                                      1/ que la terre ne soit pas le centre de l’univers (d’où les pressions sur copernic et galillée, qui soit dit en passant ne fut réhabilité que par ... jean-paul II !),
                                      2/que darwin ait remis l’homme à sa place, au milieu des animaux, et non plus considéré qu’il était l’aboutissement de la création ;
                                      3/ enfin que les dernières avancées en paléonthologie aient fait apparaître plusieurs espèces d’hommes...

                                      à chaque fois l’unicité est battue en brèche... et ça, ça ne plait pas du tout !

                                      je me demande quelle tête vont faire ces mêmes intégristes, le jour où une espèce aura suffisament évolué sur le plan technologique pour traverser l’espace et nous rendre visite. seront-elles aussi des créatures de dieu ?

                                      au fait, qu’est-ce que la vraie foi ? la catholique ? la protestante, l’orthodoxe ?

                                      vous exprimez des thèses qui sont à l’’opposée de celles des théologiens modernes. je vous invite à visionner le film » Le monde a-t-il été créé en sept jours  ?" 
                                      il a été diffusé sur arte mardi soir, en 2° partie de l’émission consacrée à l’origine de l’homme et de l’univers. je vous invite d’ailleurs à visionner la soirée en entier ( ici le premier film), notamment la discution avec arnold o.benz, astrohysicien, mais aussi croyant.

                                      le croyant est tout aussi respectable que l’athée. c’est dans l’acceptation mutuelle des différences que l’échange s’enrichit.

                                      il n’y a pas de hérarchie dans la foi, et les peuples à qui la religion chrétienne a été imposée, retournent petit à petit à la foi qui animait leurs ancêtres. à l’image des aborigènes qui réhabilitent leurs rites initiatiques.


                                    • Makan 11 décembre 2009 14:35

                                      @claude,

                                      « la vraie foi n’existe pas.

                                      on a la foi ou pas. »

                                      Qu’en savez-vous ? Vous ne savez même pas de quoi vous parlez puisque vous n’êtes pas croyante.

                                      « votre anathème ne peut m’atteindre puisque je n’adhère pas à votre vision étriquée de la religion. »

                                      Je n’ai pas jeté d’anathème, seulement une mise en garde à la descendante de chrétiens ayant aidé l’église dans ses crimes que vous êtes. Ce que vous reprochez à l’eglise peut être reporché aussi à vos ancêtres. Et ce n’est pas parce que vous n’y croyez pas que ces choses ne pourraient pas vous arriver.

                                      « e ne crois qu’à ce que l’homme fait pour préserver le monde et ses actions en faveur de l’amélioration du sort de milliards d’individus. »

                                      En plus, vous êtes une rêveuse. Où voyez-vous l’homme améliorer le sort de milliards d’individus. Il ne fait que les enfoncer un peu plus dans la détresse.

                                      « les fondamentalistes intégristes ont du mal à digérer
                                      1/ que la terre ne soit pas le centre de l’univers (d’où les pressions sur copernic et galillée, qui soit dit en passant ne fut réhabilité que par ... jean-paul II !),
                                      2/que darwin ait remis l’homme à sa place, au milieu des animaux, et non plus considéré qu’il était l’aboutissement de la création ;
                                      3/ enfin que les dernières avancées en paléonthologie aient fait apparaître plusieurs espèces d’hommes... »

                                      Vous êtes vraiment d’une ignorance crasse. Où avez-vous appris que les croyants ne supportent pas que la terre ne soit pas le centre de l’univers et toutes les autres conneries qui suivent ?

                                      « je me demande quelle tête vont faire ces mêmes intégristes, le jour où une espèce aura suffisament évolué sur le plan technologique pour traverser l’espace et nous rendre visite. seront-elles aussi des créatures de dieu ? »

                                      Il me semble qu’un prélat de l’église européenne a déjà répondu à cette question. Vous devriez sortir le nez de temps en temps de vos livres évolutionnistes.

                                      Et puis, qu’est-ce que vous appelez théologiens modernes ? Des hommes, souvent athées et aussi corrompus que vos évolutionnistes avec qui ils ont été à la même école ?

                                      « le croyant est tout aussi respectable que l’athée. c’est dans l’acceptation mutuelle des différences que l’échange s’enrichit. »

                                      Dites cela aussi aux nombreux athées qui pullulent en Europe et qui déversent, comme vous, leur haine les croyants dans tous les médias.

                                      « il n’y a pas de hérarchie dans la foi, et les peuples à qui la religion chrétienne a été imposée, retournent petit à petit à la foi qui animait leurs ancêtres. à l’image des aborigènes qui réhabilitent leurs rites initiatiques. »

                                      Faux. Au contraire, pendant que la foi a quitté l’Europe impie, les églises se développent dans le monde entier.


                                    • claude claude 11 décembre 2009 15:50

                                      @

                                      parce que pour vous, les imams comme Dalil Boubakeur, des jésuites et des rabbins sont des athées ?

                                      qui vous dit que je suis athée ? ou croyante ? je ne l’ai pas précisé.
                                       et puis ce n’est pas une insulte « athée »... ni libre penseur...

                                      et oui, je ne suis pas fière du passé fanatique des chrétiens d’europe. de leur impérialisme religieux qui a fait disparaître de nombreuses civilisations et traditions.

                                      je ne peux le renier, car ce sont mes ancêtres (d’ailleurs, est-ce qu’ils ont participé en tant qu’individus à l’oppression religieuse catholique ? et si ils avaient été convertis de force lors des dragonnades ? ou de la croisade contre les albigeois ?), 
                                      je n’approuve pas la domination exercée sur le monde connu par les religieux.
                                      à vrai dire, je m’en fous de mon « héritage chrétien », car on ne peut pas dire que le bilan soit globalemnt positif.

                                      et puisqu’il faut vous le préciser, je crois plus aux actes qu’aux superstitions religieuses.

                                      quant aux athées, ils dénoncent comme certains croyants, le crétinisme intellectuel qui prédomine chez un petit nombre de ceux qui disent avoir la « vraie foi », et qui appliquent bêtement au pied de la lettre des textes qui ont 20 siècles et plus, comme si le monde n’avait pas changé !

                                      comme le souligne zen sur un autre fil, les évangiles ont été écrits sur plusieurs siècles après la mort du christ. de plus, au III° siècle, certains ont été écarté, car il laissaient trop de liberté dans la manière de vivre la foi en permettant le questionnement, ou mettaient trop en avant les femmes (c’est ainsi que marie madeleine a été rabaissée au rang d’une protituée, et que le rôle de marie a été atténué).

                                      plusieurs instituts de théologie et d’histoire des religions, en europe, en israël et aux état-unis ont replacé ces textes dans la perspective de ceux que l’on connait. il en résulte une autre lecture de la bible, plus adulte et responsable ; sortie des mystères et de l’illusionisme dans lequel les autorités religieuses l’ont plongée depuis l’empire romain.

                                      je n’ai pas de vision janséniste du monde, avec ceux qui sont nés pour être sauvés et les autres. chaque homme sur terre a sa chance, à lui de faire avace ce qu’il a...


                                    • Makan 11 décembre 2009 19:04

                                      @claude,

                                      « parce que pour vous, les imams comme Dalil Boubakeur, des jésuites et des rabbins sont des athées ? »

                                      Je ne sais pas ce qu’il en est des textes musulmans, mais concernant les textes bibliques, il y a plus d’hommes corrompus qui se prétendent des spécialistes que vous ne l’imaginez.

                                      « qui vous dit que je suis athée ? ou croyante ? je ne l’ai pas précisé.
                                       et puis ce n’est pas une insulte »athée« ... ni libre penseur... »

                                      Parce qu’un croyant ne peut pas défendre les thèses que vous défendez.

                                      « je m’en fous de mon »héritage chrétien« , car on ne peut pas dire que le bilan soit globalemnt positif. »

                                      Je vous invite simplement à plus de retenue quand vous le critiquez parce que malgré tout, c’est votre héritage.

                                      « et puisqu’il faut vous le préciser, je crois plus aux actes qu’aux superstitions religieuses. »

                                      Moi aussi, je suis contre les superstitions de toutes sortes. Mais la foi produit toujours des actes.

                                      « quant aux athées, ils dénoncent comme certains croyants, le crétinisme intellectuel qui prédomine chez un petit nombre de ceux qui disent avoir la »vraie foi« , et qui appliquent bêtement au pied de la lettre des textes qui ont 20 siècles et plus, comme si le monde n’avait pas changé ! »

                                      Ce n’est pas parce que c’est vieux que c’est mauvais. Quand l’Humanité aurait acquis tous les savoir du monde et créer toutes les techniques possibles, si elle ne revient pas à ce bon vieux principe ’tu aimeras ton prochain comme toi même« , le monde deviendrait un enfer. Rien n’a changé de ce côté-là depuis 20 siècles.

                                       »comme le souligne zen sur un autre fil, les évangiles ont été écrits sur plusieurs siècles après la mort du christ. de plus, au III° siècle, certains ont été écarté, car il laissaient trop de liberté dans la manière de vivre la foi en permettant le questionnement, ou mettaient trop en avant les femmes (c’est ainsi que marie madeleine a été rabaissée au rang d’une protituée, et que le rôle de marie a été atténué).« 

                                      Je connais toutes ces sottises proféres par des gens qui ont une haine viscérale du christianisme. Ce la ne vaut même pas que je m’y arrête. Et puis, si vous en êtes réduite à citer Zen... smiley

                                       »plusieurs instituts de théologie et d’histoire des religions, en europe, en israël et aux état-unis ont replacé ces textes dans la perspective de ceux que l’on connait. il en résulte une autre lecture de la bible, plus adulte et responsable ; sortie des mystères et de l’illusionisme dans lequel les autorités religieuses l’ont plongée depuis l’empire romain.« 

                                      Ce n’est pas en Europe, berceau de l’évolutionnisme, qu’il faut s’étonner de trouver des hommes capables de raconter n’importe quoi. Je le répète, ce sont généralement des hommes corrompus d’entendement qui mènent ces travaux. Et je ne serais pas surpris qu’ils aient contaminé quelques Israéliens.

                                       »je n’ai pas de vision janséniste du monde, avec ceux qui sont nés pour être sauvés et les autres. chaque homme sur terre a sa chance, à lui de faire avace ce qu’il a..."

                                      Je n’ai pas cette vision non plus. Je crois que nous avons une responsabilité, celle de croire et de vivre en accord avec la foi ou non. Et c’est de là que vient le salut ou la condamnation.






                                    • claude claude 11 décembre 2009 23:53

                                      vous êtes incroyable !

                                      les théologiens qui ont participé à cette émission ; Le monde a-t-il été créé en sept jours
                                      sont des spécialistes reconnus de l’histoire des religions, et dont la foi ne peut être mise en doute, à l’image de Tareq Oubrou, l’imam de Bordeaux,

                                      vous pouvez aussi visionner l’apocalypse qui est passé l’an dernier sur arte.

                                      vous refusez tout simplement que l’homme s’émancipe d’une image de dieu part trop caricaturale, et qu’en adulte il remette en question la foi, en prennant la décision de le nier dans son existence.
                                       cela fait partie de la liberté fondamentale de croire.

                                      vous deniez aux autres la liberté d’avoir une spiritualité autre que la vôtre : petite et étriquée.

                                      quand je vous disais :
                                      « on a la foi ou pas. »
                                      vous me répondez  :
                                      « Qu’en savez-vous ? Vous ne savez même pas de quoi vous parlez puisque vous n’êtes pas croyante. »
                                      là y’a un truc que je ne comprends pas :
                                      la proposition est 1 ou 0, dans ce cas on ne peut être 1 et 0 : on ne peut pas croire et ne pas croire.
                                      je sais donc si j’ai la foi ou pas... la foi est universelle, c’est le dieu vénéré qui change.
                                       
                                      je peux très bien avoir rejeté le catholiscisme pour embrasser une autre confession comme le protestantisme ou une autre religion telle que le taoïsme, l’hindouisme, ou le bouddhisme...

                                      « Et puis, qu’est-ce que vous appelez théologiens modernes ? Des hommes, souvent athées et aussi corrompus que vos évolutionnistes avec qui ils ont été à la même école ? »

                                      je crois que par définition, un théologien est un homme d’église ou du moins de foi... .comme le recteur de la mosquée de paris, le nouveau grand rabbin de france, le théologien catholique hans küng ...

                                      tous ces hommes font le distingo entre foi et science

                                      « Où avez-vous appris que les croyants ne supportent pas que la terre ne soit pas le centre de l’univers et toutes les autres conneries qui suivent ? »

                                      nuance importante, je n’ai pas écrit « les croyants » mais « les fondamentalistes intégristes ont du mal à digérer »

                                      les croyants ne sont pas forcément des fondamentalistes obtus, et ne sont pas forcément aussi catholiques...

                                      le vatican a reconnu comme vraie la théorie de darwin... vous ne pouvez être plus royaliste que le roi. à moins que vous ne fassiez partie de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X qui dénigre toutes les autres formes de spiritualité, ce qui en réfléchissant ne doit pas être loin de la vérité. car la FSSPX refuse l’aggiornamento du concile Vatican II : et notamment la liberté religieuse, l’œcuménisme et la main tendue aux autres religions.

                                      mais il faut vous réveiller, les catholiques sont minoritaire sur la planète, et des milliards d’autres hommes ont des croyances différentes des vôtres.

                                      rien ne vous permet d’affirmer que vous avez la « vraie foi », c’est une insulte envers ces hommes et ces femmes qui pratiquent avec sincérité leur spiritualité.
                                      c’est aussi une insulte aux athées qui ont fait le choix de ne pas croire après avoir réalisé leur propre chemin spirituel.
                                      c’est aussi une insulte aux adorateurs de la licorne rose, le chemin vers la spiritualité est demande beaucoup de concentration mentale.

                                      je considère que zen est un homme courtois, d’une grande culture, avec qui je ne suis pas toujours d’accord, mais avec qui on peut discuter sur beaucoup de sujets... mais il y a des limites à sa patience...


                                    • Makan 12 décembre 2009 00:27

                                      @claude,

                                      Vous mélangez tout, vous faites des suppositions qui sont fausses.

                                      Par exemple, vous croyez que je défends la position de l’église catholique romaine ou que je devrais prendre en compte le point de vue de dirigeants musulmans.

                                      J’ai une autre conception de la foi et, au risque de vous choquer, je ne crois pas que parce qu’un homme peut être invité à la télé que ce qu’il dit est valable.

                                      Vous ne connaissez rien au domaine de l’enseignement religieux sinon vous auriez vu que les théologiens que vous appelez modernes ne sont pas forcément des hommes de foi mais qu’il s’agit là d’une profession comme d’une autre pour gagner sa vie.

                                      Ma liberté est de considérer que des hommes qui ne suivent pas une certaine ligne sont égarés, tout comme la vôtre, c’est de faire du syncrétisme universel. Donc, j’affirme qu’à mes yeux, les hommes que vous prenez comme références n’en sont pas.

                                      Et pour finir, non je ne refuse pas que l’homme s’affranchisse d’une image quelconque mais j’aimerais que chacun puisse choisir ce qu’il lui plaît et qu’il en assume les conséquences. Mais je ne supporte pas qu’on impose le mensonge évolutionniste à moi et à mes enfants sous le couvert de la science comme voudraient le faire les athées impies et corrompus d’Europe. Tout l’enseignement moderne est gangréné par cette pourriture idéologique et on nous dénie le droit de la contester.


                                    • claude claude 12 décembre 2009 14:46

                                      mais bien sûr !
                                       
                                      et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu !

                                       smiley smiley


                                    • Makan 14 décembre 2009 19:47

                                      @claude,

                                      Je n’ai vu votre message qu’aujourd’hui (il n’y a pas qu’AV dans la vie).

                                      Je ne connaissais pas cette expression et j’ai dû chercher sur google (normal, moi, je vis chez moi en Afrique et je n’ai pas les mêmes références culturelles que vous).

                                      Si par cette expression vous voulez dire qu’on n’a pas droit à la contestation, vous vous trompez lourdement.

                                      Quand la marmotte achète si cher son chocolat, elle peut se permettre de le mettre dans du papier alu. smiley 

                                      Vous et vos amis évolutionnistes, vous le comprendrez peut-être quand il sera trop tard.


                                      Sans rancune. smiley


                                    • perditadeblanc perditadeblanc 10 décembre 2009 16:28

                                      D’abord et avant, tout que l’auteur cesse de se prendre pour Dieu.

                                      Ensuite, que cesse ce faux débat sur la salade d’idéologies Èvolutioniste et Crèationiste 2 mêmes merdes ne servant qu’à embrouiller la tête des gens.
                                      Il est parfaitement clair que la mythologie ou histoire sainte ne s’inscrit pas dans l’histoire que nous entendons et donc n’à pas de raisons ni de faits historiques à démontrer.Ensuite il faut savoir aussi qu’elle n’a ni contraintes de temps, ni à rendre des comptes à la science .Si on nous dit dans la Bible que Noê a vécu 1000ans à la bonne heure,,,và pour 1000 ans, imaginons la bible nous annoncer que Noê serait mort à 57ans d’une sépticémie,ou d’un cancer de la prostate,d’alzheimer tiens ? ou d’une grippe H1.N1.ou d’une diarrée.Imaginez vous alors avoir la foi avec çà .
                                      Manquerez plus que les mythes fondateurs,et les mystéres soient soumis au feux d’ignares technocrates formés à l’école de l’intégrisme scientiste et laîc.C’est à l’interprétation de chacun sachant que« LES VOIES DU SEIGNEUR SONT IMPÉNÉTRABLES »


                                      • Martin D 10 décembre 2009 17:40

                                        etudier les religions à la lumière de textes altérés comme la Torah et la Bible est un non-sens !
                                        de plus, pourquoi se limiter à ces 2 religions ?


                                        • claude claude 10 décembre 2009 17:57

                                          ps :

                                          j’ai un problème, après avoir cliqué sur le bouton « voir le message avant de poster », je n’arrive plus à corriger mon texte...
                                          de plus, je n’arrive plus à le mettre en forme, avec des puces : c’est tout le texte qui recule, et les fonctions attachées à la police (gras, italique, souligné) disparaissent à la parution du post. smiley


                                          • perditadeblanc perditadeblanc 10 décembre 2009 18:13

                                            Et l’ascencion du prophéte Mohamed(s.a.w.s) sur le bourak(cheval ailé) en route vers la Jérusalem Céleste.
                                            Soumis à la science cela aurait donné...« un chauffard hippie, roulant à contre sens vers Jérusalem sur une BMW M3, a était intercepté par la police à plus de 241km/h.Le Coran ne précise évidemment pas s’il a était »Verbalisé ou non ??retrait de permis peut être ??voilà ou conduit le mythe du déterminisme scientifique .RI-DI-CULE.


                                            • mithys 10 décembre 2009 20:19

                                               

                                              La question fondamentale , à mes yeux, c’est :

                                              POURQUOI sont-ils créationnistes ?

                                              Même la remarquable étude du CNRS à propos de l’évolutionnisme et du créationnisme

                                              http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosevol/decouv/articles/chap1/lecointreInter .html, aussi complète soit-elle, n’aborde pas la question de savoir pourquoi les créationnistes sont manifestement imperméables à toute argumentation rationnelle et scientifique.

                                              Il est vrai qu’à notre échelle moins que centenaire, il est difficile, et même quasi impossible, de se représenter une durée aussi longue que des millions d’années et donc le temps qu’il a fallu pour que la vie apparaisse à la suite de la chute d’une météorite, qu’elle se diversifie et quelle évolue, par adaptations, complexifications et mutations successives et aléatoires jusqu’à l’être humain.

                                              A fortiori, on peut comprendre que le génome, les prodigieuses capacités du cerveau humain, etc … paraissent inconcevables à certains sans l’intervention (ex nihilo , ? !) d’un « grand architecte » anthropomorphique et « créateur de l’homme à « Son » image ».

                                              Il y a aussi l’orgueil qui empêche les croyants d’admettre que l’être humain fait partie du règne animal, persuadés qu’ils sont d’avoir une relation privilégiée avec Dieu …

                                               

                                              La croyance créationniste, comme réponse immédiate et sécurisante à l’incertitude et aux lacunes actuelles des sciences, est d’autant plus compréhensible que, comme l’a dit avec raison, le pasteur évangélique Philippe HUBINON à la RTBF, :

                                              « S’il n’y a pas eu création, tout le reste s’écroule ! ». En effet, après l’âge d’environ 25 ans environ, il devient rare, voire impossible, d’encore parvenir à remettre en question ses options fondamentales, sans doute pour ne pas se déstabiliser, ou alors pour ne pas se désavouer. Certes, comme l’écrit GuillaumAAe LECOINTRE, « la science est tout simplement non intentionnée. Pour autant, elle n’est peut-être pas dénuée de conséquences vis-à-vis de la philosophie ».

                                              En effet, les observations des neurosciences, en particulier, loin de chercher à prouver l’inexistence de dieu, tendent néanmoins, me semble-t-il, à prouver son existence imaginaire et illusoire.

                                               

                                              Il ne faut évidemment rien attendre, si ce n’est a contrario, de certains pseudo scientifiques canadiens, largement financés par la Fondation chrétienne Templeton qui espère prouver scientifiquement l’existence de dieu !. C’est ainsi que, pour conforter en plus sa propre croyance, Mario BEAUREGARD notamment, a sérieusement cherché dans le lobe temporal droit l’antenne, le récepteur que dieu y aurait placé pour recevoir sa « Révélation »   . ! Non seulement il a dû reconnaître qu’il n’y en a pas, puisque tout le cerveau est concerné par l’attitude religieuse, mais il occulte totalement l’influence éducative et culturelle de l’éducation religieuse. Et pour cause puisqu’ il en a lui-même été une victime (inconsciente) ...

                                               

                                              Est-il possible d’émettre des hypothèses explicatives, fussent-elles définitivement très partielles, sur l’origine et la fréquente persistance de la foi, même chez des scientifiques, par ailleurs souvent éminents ? Il n’est bien sûr pas question de vouloir simplifier ou réduire l’extraordinaire complexité du psychisme humain, et en particulier le phénomène religieux, à des « mécanismes » psycho-neuro-physio-génético-cognitivo-éducatifs. Mais cette nouvelle approche permet déjà, à mes yeux, de relativiser la part de liberté individuelle.

                                              Comme l’a écrit le neurobiologiste Henri LABORIT : " (...) Je suis effrayé par les automatismes qu’il est possible de créer à son insu dans le système nerveux d’un enfant. Il lui faudra, dans sa vie d’adulte, une chance exceptionnelle pour s’en détacher, s’il y parvient jamais.(...) Vous n’êtes pas libre du milieu où vous êtes né, ni de tous les automatismes qu’on a introduits dans votre cerveau, et, finalement, c’est une illusion, la liberté   ! ». Finalement, ce qui importe, ce n’est pas tant CE que l’on pense, mais POURQUOI on le pense.

                                               

                                              C’est un fait d’observation sociologique  : statistiquement, la liberté de croire ou de ne pas croire est souvent compromise, à des degrés divers, par l’imprégnation de l’éducation religieuse familiale, forcément affective puisque fondée sur l’exemple et la confiance envers les parents, et confortée par l’influence d’un milieu culturel, unilatéral puisqu’il exclut toute alternative laïque non aliénante et qu’il incite, à des degrés divers, à la soumission à une Vérité exclusive et dès lors intolérante. L’éducation coranique en témoigne hélas à 99,99 %.

                                               

                                              La soumission religieuse s’explique : comme l’avait déjà compris Desmond MORRIS, en 1968, dans « Le Singe Nu », Richard DAWKINS estime, dans « Pour en finir avec dieu », que du temps des premiers hominidés, le petit de l’homme n’aurait jamais pu survivre si l’évolution n’avait pas pourvu son cerveau tout à fait immature de gènes le rendant dépendant, et totalement soumis à ses parents (et donc plus tard à un dieu … !).

                                               

                                              Dès 1966, le psychologue-chanoine Antoine VERGOTE, alors professeur à l’Université catholique de Louvain, a montré, sans doute à son grand dam, qu’en l’absence d’éducation religieuse, la foi n’apparaît pas spontanément, et que la religiosité à l’âge adulte en dépend. Son successeur actuel, le professeur Vassilis SAROGLOU, le confirme. Ce nouveau mécanisme de défense, animiste du temps des premiers hominidés, n’est apparu que grâce à la capacité évolutive du seul cortex préfrontal humain, à imaginer , grâce au langage et par anthropomorphisme, un « Père protecteur, substitutif et agrandi » , fût-il de nos jours qualifié rationnellement de « Présence Opérante du Tout-Autre »,(A. Vergote).

                                               

                                              Comme on pouvait le prévoir, des neurophysiologistes ont constaté que chez le petit enfant, alors que les hippocampes (centres de la mémoire explicite) sont encore immatures, les amygdales (celles du cerveau émotionnel) sont déjà capables, dès l’âge de 2 ou 3 ans, de stocker des souvenirs inconscients (donc notamment ceux des prières, des cérémonies, des comportements religieux des parents, …, sans doute reproduits via les neurones-miroirs du cortex pariétal inférieur. Ces « traces » neuronales, renforcées par la « plasticité synaptique », sont indélébiles …

                                              L’ IRM fonctionnelle confirme que le cortex préfrontal et donc aussi bien l’esprit critique que le libre arbitre ultérieurs s’en trouvent anesthésiés à des degrés divers, indépendamment de l’intelligence et de l’intellect, du moins dès qu’il est question de religion.

                                               

                                              On comprend que, dans ces conditions, certains athées comme Richard DAWKINS, ou certains agnostiques, comme Henri LABORIT, au risque de paraître intolérants, aient perçu l’éducation religieuse précoce, bien qu’a priori sincère et de « bonne foi », comme une malhonnêteté intellectuelle et morale. Bien que les religions, et a fortiori leurs dérives (guerres religieuses, inégalité des femmes, excisions, …) soient plus nocives que bénéfiques à tous points de vue, il va de soi que la foi restera toujours un droit élémentaire, mais d’autant plus respectable qu’elle aura été choisie en connaissance de cause, plutôt qu’imposée.

                                               

                                              Michel THYS à Waterloo. michelthys@base.be http://michel.thys.over-blog.org

                                               

                                               


                                              • Nautile 11 décembre 2009 10:22

                                                Mithys  : "il va de soi que la foi restera toujours un droit élémentaire, mais d’autant plus respectable qu’elle aura été choisie en connaissance de cause, plutôt qu’imposée.« 

                                                Le premier droit élémentaire c’est de ne pas faire ch... les autres avec des élucubrations ! Que les créationnistes et autres croyants de tous poils arrêtent de vouloir imposer leurs vues étroites aux autres !
                                                De plus, comment parler de droit élémentaire au regard de la religieux alors que c’est depuis le plus jeune âge que les enfants sont embrigadés par les églises ...

                                                merci pour le reste de vos remarques intéressantes.

                                                 »pourquoi les créationnistes sont manifestement imperméables à toute argumentation rationnelle et scientifique« 
                                                C’est pourtant bien évident : un endoctrinement dès le plus jeune âge souvent. Une lecture très orientée de textes religieux, un ignorance grave de la connaissance scientifique ou pire encore une interprétation volontairement déformée des faits scientifiques.

                                                Et pour faire prendre cette sauce grossière une bonne pincée de mauvaise foi (au sens païen du terme) et une once de connerie (humaine bien sur !)

                                                Ah, si l’embryologie était enseignée dans les jeunes classes ... chacun verrait de quelle belle manière les choses se mettent en place dans un être vivant et comment, selon la phrase d’un de mes anciens professeurs »l’ontogénie récapitule la phylogénie« .
                                                Un peu de génétique aussi pour comprendre que même la hasard permet que les choses se mettent en forme naturellement sans l’intervention d’un cuisinier »divin« .
                                                Je n’ose parler de l’ordre des chose, parce que ces illuminés vont rebondir là dessus. D’ailleurs d’ordre, y en a t’il vraiment : à l’exception des vrais jumeaux (et encore ce n’est vrai que pour leur biologie !), il n’y a jamais deux individus identiques, jamais deux être moulés dans un même moule. Même les bactéries les plus farouchement adeptes de la parthénogénèse n’hésitent pas de temps en temps à se faire un petit échange de gènes, histoire de se rafraîchir le génôme.
                                                Et ce magnifique désordre naturel fait que, à chaque instant, la nature est capable de rebondir, de s’adapter à un changement ! lachons le mot : d’évoluer pour accompagner les évolutions de son milieu.
                                                Franchement, la vie est bien plus belle à essayer de comprendre quand on n’a pas l’esprit tordu par des idioties religieuses. Je crois même que cela permet de mieux la respecter ... parce qu’on en mesure sa fragilité !

                                                Parce que la vie, c’est une explosion de diversité, de différences, d’originalité, d’astuces ...de joie et de beauté aussi ! Rien de comparables avec ces textes sinistres sur lesquels s’arqueboutent d’obscurs malades mentaux pour essayer d’embrigader nos enfants.
                                                Elle n’a pas eu besoin d’un créateur. Elle se crée, c’est tout et c’est tellement magnifique !
                                                 Elle se transforme, elle évolue ...s’adapte ! résistre même ! repartant de presque rien lorsque les conditions se dégradent de manière dramatique. Plusieurs fois elle a failli disparaitre de cette planète. A chaque fois, elle a sur repartir, reconstruire une infinie varité d’espèces, de formes, de comportements. D’un abscur »rat" se faufilant entre les étrons des dinosaures, elle s’est développée en une lignée de mammifères poratnt leurs enfants dans leur sein pour mieux les protéger. Encore que, pragmatique, elle ait toujour gardé autour de l’embryon cet océan où elle a démarré !
                                                Un jour, avatar très récent, des malformations ont atteint certains varités simiesques. Un développement anormal d’une partie du cerveau ...cette anomalie a engendré un développemment sans commune mesure des neurones et de leurs interconnexions. 
                                                D’autres malformations arriveront sans doute ... pour améliorer la précédente.
                                                faire enfin que ce cerveau supérieur, siège de la conscience, fonctionne a plein régime. Et nous débarasse peut être des fadaises de ceux qui ne comprennent rien à la vie ...
                                                A moins que cette branche évolutive régresse et que d’autres possibilités adviennent !
                                                Une plante intelligente ...des fleurs pourpres, un arbre savant ! 

                                                Ne plus avoir, enfin !, à se défendre contre ces ignares qui veulent nous asservir à leurs stupidités religieuses.


                                              • COLRE COLRE 11 décembre 2009 10:41

                                                Merci… j’en pleurerais d’émotion ! smiley Tout est dit, et parfaitement dit.


                                              • Markoff 11 décembre 2009 12:09

                                                Bravo Mithys, vous apportez la bonne réponse sociologique à la question « pourquoi y a t-il autant de croyants dans le monde.
                                                je pensais aussi depuis longtemps que celà venait de l’éducation du milieu culturel dans lequel nous baignons depuis l’enfance. C’est l’explication rationnelle à la démesure de l’irrationnel.

                                                Il y a aussi le fait que l’homme seul face à l’Univers est malade de ne pouvoir l’expliquer, et donc, il a inventé tous ces mytes pour se rassurer. Dans le fond, tous les croyants sont des rationalistes qui s’ignorent, puisqu’ils ont »rationalisé" le mystère...

                                                Mais le propre de l’homme intelligent, c’est de doûter. Et il a bien raison, car il ne connaîtra jamais la réponse, pour la bonne raison que nous sommes issus de la nature universelle qui est l’englobant, et l’homme est l’englobé. Par définition, malgré toute son intelligence, il ne peut résoudre le mystère, tout comme le jaune d’oeuf ne peut connaître l’extérieur de la coquille dans laquelle il est englobé.


                                              • claude claude 11 décembre 2009 14:26

                                                merci mithys

                                                pour cette belle démonstration.

                                                j’ajouterais que la foi peut être adulte et source de questionnements. en effet, beaucoup de croyants ont fait le ménage dans les dogmes et superstitions dans lesquelles sont engluées les religions du livre.

                                                on peut faire la différence entre la tradition spirituelle et l’évidence scientifique, sortir des images d’épinal, comme le montrent les théologiens de ce film.


                                              • moebius 10 décembre 2009 22:11

                                                 il était une fois, il était une fois, il était une fois un type qui se faisait chier tant et si bien qu’ alors il se dit comme ça et si je me branlai un peu et il se branla tant et si bien que de ce branlement cosmique et triste naquit des jumeaux qui illico s’oppossérent dans une lutte a mort pour savoir qui est qui, qui fait quoi et qui qui et qui que et qu’est ce quoi donc que tout ça comme le dit si notre ministére de l’idendification réglementaire,t des rats qui s’emmelent la queue, font des noeuds,ls ne parviennent plus a les déméler ,dans des égouts caverneux.....
                                                Donc dans cette affaire titanesque des commencement, de secrétions, de merde de boue, de terre, de glissement fangeux de terrain inconsistant qui se dérobe... ou le départage créatif des différences, des idendités , des parts de ce grand camembert sociologique et métaphysique de la justice Dans ce monde qui manque singuliérement de fermeté ou des contraires s’agitent et s’agitent d’autant plus qu’ils se ressemblent trait pout trait tel des asticots qui se gondolent en vain comme des arcs frénétiques dans une matiére grasse, inerte à 45% fabriquée à la louche, épaisse à souhait et qui coule et qui coule et qui coule... et si insidieusement dans une fuite aussi molle que la limace ondulant gracieusement dans les profondeur des abysses en barissant , hu huuuuu huuuu ! ...(quel pitié ! des larmes de joie me percent les globes oculaires)....huuuuu huuuu ! fait’elle donc en soufflant tel le léviathan sous une calotte qui fond comme une peau de chagrin...Oh iceberg ! incontournable et seul depuis la nuit des temps


                                                • gege061 gege061 10 décembre 2009 23:10

                                                  Bonsoir,
                                                  - Croyant je peux remettre en question certains aspects de ma foi parce qu’elle est confronté à la science et que cette dernière évolue.
                                                  - Darwin fait bon ménage avec la foi même si cette dernière n’a pas besoin de « preuves »
                                                  - L’évolution se fait toujours dans le sens de la complexité.
                                                  - La rationalité met de facto les 98% des hommes sur la touche parce que croyants et vous dites que la foi est réductrice
                                                  - Si le croyant doit apporter ses preuves que l’agnostique fasse de même et apporte la preuve que Dieu n’existe pas. Désole c’est facile mais.....
                                                  - Plus la connaissance avance plus les 2 infinis ( le grand et le petit) se rejoignent, plus la conscience de l’humanité progresse.


                                                  • j-p. bédol 10 décembre 2009 23:39

                                                    Comme je l’ai mentionné je ne suis pas croyant.

                                                    Cependant si j’étais agnostique je croirais dans un dieu, MAIS sûrement pas de celui prôné par une religion. Et, si c’était le cas, il faudrait prendre celui de quelle religion ?


                                                  • ddacoudre ddacoudre 11 décembre 2009 00:05

                                                    bonjour gege061

                                                    penses-tu que ton genoux serait à même d’apporter la preuve qu’il appartient au corps, alors en quoi l’être qu’a créé dieu pour les croyants, l’univers pour les scientifiques, la nature pour pierre ou paul seraient à même d’apporter la preuve de l’identité de sa source.

                                                    cette recherche ou interrogation, n’est qu’un moyen de se rassurer et vivre en bon entendement, et plus le savoir grandit plus se il pose de questionnements.


                                                  • ddacoudre ddacoudre 10 décembre 2009 23:55

                                                    bonjour JP

                                                    si tu dois nous passer les écritures ce qu’il est intéressant de faire c’est de les comparer à la lumière de notre expérience, cela permet d’interpréter toute les écritures « paraboliques » pour y trouver leur signification.

                                                    il est bien certain que dieu à créer la terre et l’univers, sauf qu’aujourd’hui la science la repoussé avant le big bang. et il se comprend parfaitement que la mise à disposition des animaux n’est que le vieux phénomène de complétude déjà d’écrit par les hommes préhistoriques etc.

                                                    cordialement.


                                                    • Paradisial Paradisial 11 décembre 2009 00:29

                                                      La version créationniste musulmane ne contient pas et est exempte des erreurs du modèle judéo-chrétien (les gens qui mettent dos à dos la Bible et le Coran ne font qu’étaler leur grande ignorance en matière de culture islamique, translatant ainsi par défaut leurs relatives connaissances du modèle judéo-chrétienne sur celui islamique / l’auteur fait partie de ces gens là) :

                                                      * la référence temporelle aux 6 jours n’est pas faite dans un sens absolu  ; il ne s’agit pas de jours terrestres (logiquement cela ne saurait être admis pour quiconque qui sache réfléchir) ; il est plutôt question d’une échelle de temps appartenant à toute une autre sphère (dimension) à laquelle le règne ici-bas n’appartient pas : il y a introduction du concept de relativité du temps, d’ailleurs évoquée dans le Coran voilà 1400 ans bien avant Einstein ;

                                                      NB : dans la langue arabe, le terme yawm càd « jour » utilisé dans les versets parlant de la création, peut signifier également phase, et partant, faire référence à la création de l’univers au travers de 6 phase géo-astronomiques (interprétation sur laquelle beaucoup d’exégètes s’accordent).

                                                      * En parlant de temps, sachez que dans la conception islamique Dieu n’est pas assujetti au temps, ni à l’espace ni à la matière, puisque c’est lui qui est à l’origine de leur création, en d’autres termes : le Créateur n’est pas assujetti à sa création ; ladite relativité du temps s’étendrait donc jusqu’au royaume divin, mais pas à Dieu en personne ;

                                                      * La datation de l’âge de l’univers, et les fameux 6000 ans du modèle judéo-crétiens n’existent nullement dans le référentiel islamique ; c’est une abbération purement propre à l’Ancien Testament, qui n’existe nullement dans le Coran, et que géologiquement et astronomiquement les musulmans ne sauraient accepter ;

                                                      * En Islam il y a un rejet total et absolu de l’anthropomorphisme dans quelconque de ses formes, en conséquence :

                                                      • Dieu n’a pas créé l’homme à son image, ni l’homme n’est à l’image de Dieu. On pourra beau employer notre imagination, aucune translation et spéculations ne sont admises à l’égard de l’être de Dieu ;

                                                      • Dieu n’a pas été fatigué par l’acte de création (de l’univers) pour avoir à s’en reposer (le 7ième jour). La fatigue est un défaut purement propre au règne animal ; imputer un tel défaut à Dieu est faire preuve d’une grande méprise, d’anthropomorphisme, et c’est aussi l’assujettir et au temps et à la matière ;

                                                      * La séquence de la création (trop détaillée) telle que ordonnée dans L’Ancien Testament au niveau de la Genèse est scientifiquement risible de par sa nature inconséquente et ses multiples erreurs astronomiques et physiques, et très très ridicule de par l’image qu’elle offre d’un créateur en plein acte d’improvisation. Par contre, dans le Coran, les versets qui décrivent allégoriquement la création de l’univers ne s’opposent absolument pas avec les données scientifiques et astronomiques, sous quelconque couture quelle qu’elle soit.

                                                      * Enfin, et entre autres : la femme n’a pas une cote manquante, celle extirpée chirurgicalement selon la Genèse du flan d’Adam, pfff.

                                                      A propos, par rapport à ces approches anthropomorphistes judéo-chrétiennes (ou celles que l’on se fait par défaut), remarquez ce que dit Harun Yahya par exemple : Dieu n’a pas besoin de concevoir afin de créer. Il est important que le mot « conception » soit compris correctement.

                                                      Le fait que Dieu ait réalisé une conception parfaite ne signifie pas qu’Il ait d’abord fait un plan et l’ait ensuite suivi. Dieu n’a aucunement besoin de conception ni de plan pour créer. Il est au-dessus de tels défauts et imperfections. Sa conception et Sa création ont lieu au même instant. Cela cadre avec la vision non anthropomorphiste de Dieu, et de son non assujettissement au temps, à l’espace et à la matière.

                                                      Chaque fois que Dieu désire qu’une chose se produise, il Lui suffit de dire seulement « Sois ! ».

                                                      Quand Il veut une chose, Son commandement consiste à dire : « Sois », et c’est. (Coran, 36 : 82)

                                                      Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant ! Lorsqu’Il décide une chose, Il dit seulement : « Sois », et elle est aussitôt. (Coran, 2 : 117)


                                                      • Paradisial Paradisial 11 décembre 2009 00:34

                                                        LA CREATION DE L’UNIVERS EN SIX JOURS :

                                                        Coran 7:54 Certes votre Seigneur est Dieu qui a créé les cieux et la terre en six jours puis S’est établi sur le Trône...

                                                        Un exemple de la concordance entre le Coran et la science moderne porte sur l’âge de l’Univers. Les cosmologues estiment l’âge de l’Univers entre 13 à 17 milliards d’années. Le Coran stipule que l’Univers entier a été créé en six jours. Ces deux conceptions du temps, qui peuvent paraître contradictoires, sont en réalité incroyablement compatibles. En fait, ces deux chiffres concernant l’âge de l’Univers sont corrects. En d’autres mots, l’Univers fut créé en six jours, comme révélé dans le Coran, et cette période correspond aux 13 à 17 milliards d’années selon notre propre expérience du temps.

                                                        En 1915, Einstein formula l’idée que le temps était relatif, et que le défilement du temps changeait selon l’espace, la vitesse à laquelle une personne se déplaçait et la force de gravité du moment. En gardant à l’esprit ces différences dans le défilement du temps, la période de temps nécessaire pour créer l’Univers, telle que révélée dans sept versets différents du Coran, est en réalité grandement compatible avec les estimations des scientifiques. La période de six jours révélée par le Coran fait peut-être référence à six périodes. Car en prenant en compte la relativité du temps, dans les conditions présentes, un « jour » se réfère uniquement à la période terrestre qui est de 24 heures. Cependant, ailleurs dans l’Univers, sous d’autres conditions, « un jour » peut correspondre à une période de temps beaucoup plus longue. En effet, le mot ayyaam dans la période de six jours (sittat ayyaam) dans ces versets (Coran 32 : 4, 10 : 3, 11 : 7, 25 : 59, 57 : 4, 50 : 38, et 7 : 54) ne signifie pas seulement « jours » mais aussi « âge, période, moment, terme ».

                                                        Durant la première période de l’Univers, le défilement du temps eut lieu d’une manière beaucoup plus rapide que celle que nous connaissons aujourd’hui. La raison en est qu’au moment du Big Bang, notre Univers était comprimé en un point très petit. L’expansion de l’Univers et l’augmentation de son volume depuis le moment de l’explosion en ont étendu les limites à des millions d’années-lumière.

                                                        En effet, l’extension de l’espace, depuis cet instant a donné naissance à de nombreuses ramifications au temps universel.

                                                        L’énergie, au moment du Big Bang, a ralenti l’écoulement du temps 10P12 (un million de millions) de fois.

                                                        Lorsque l’Univers fut créé, la vitesse du temps universel était un million de millions de fois plus grande que le temps que nous connaissons aujourd’hui.

                                                        En d’autres mots, un million de millions de minutes sur Terre équivalent à une minute du temps universel.

                                                        Lorsqu’une période de temps de 6 jours est calculée selon la relativité du temps, elle équivaut à 6 millions de millions (6 trillions) de jours, car le temps universel s’écoule un million de millions de fois plus vite que le temps sur Terre.

                                                        Calculés en terme d’années, 6 trillions de jours équivalent à 16,427 milliards d’années, et ce chiffre correspond à l’âge approximatif de l’Univers.

                                                        6.000.000.000.000 jours/365,25 = 16.427.104.723 années

                                                        [Très Important :]

                                                        Par ailleurs, chacun des six jours de création correspond à des périodes de temps très différentes, selon notre perception du temps.

                                                        La raison en est que la vitesse d’écoulement du temps diminue proportionnellement à l’expansion de l’Univers. Depuis le Big Bang, la taille de l’Univers a doublé, alors que l’écoulement du temps s’est divisé par deux.

                                                        * Considéré depuis le moment où le temps commença, le premier jour de la création (première phase) a duré 24 heures. Cependant, cette période est équivalente à 8 milliards d’années sur Terre.

                                                        * Le deuxième jour de la création (seconde phase) dura 24 heures. Toutefois, cette période dura moitié moins de temps que la période précédente, selon notre perception du temps, c’est-à-dire 4 milliards d’années.

                                                        * Le troisième jour (troisième phase) dura moitié moins de temps que le jour précédent, en d’autres mots 2 milliards d’années.

                                                        * Le quatrième jour (quatrième phase) dura 1 milliard d’années.

                                                        * Le cinquième jour (cinquième phase) dura 500 millions d’années.

                                                        * Et le sixième jour (sixième phase) dura 250 millions d’années.

                                                        Conclusion : Lorsque les six jours que dura la création, c’est-à-dire les six phases, sont additionnées, le chiffre qui en résulte est de 15 milliards 750 millions d’années. Ce chiffre indique un parallèle important avec les estimations des temps modernes.

                                                        Cette conclusion est l’un des faits révélés par la science du 21ème siècle. La science a une fois de plus confirmé un fait révélé par le Coran il y 1.400 ans. Cette concordance entre le Coran et la science est l’une des preuves que ce livre est la révélation de Dieu, le Créateur, l’Omniscient.

                                                        Source :

                                                        Les Miracles du Coran

                                                        Note de Paradisial :

                                                        Dans le monde scientifique il y a toute sortes de méthodes pour tenter de calculer l’âge de l’univers.

                                                        Elles sont toutes théoriques, ne donnent que des approximations, et ne sont pas systématiquement égales entres elles, toutefois elles révèlent des chiffres convergents (quoique avec d’assez grandes marges).

                                                        En supplément et en confirmation des détails que je livrais quant à l’appréhension islamique concernant Dieu et le temps, l’article in sus aborde la notion coranique de création de l’univers en six jours de façon fort intéressante. Ses conclusions mathématiques pourraient être encore mieux affinées s’il n’utilisait pas des chiffres assez ronds en matière de décélération du temps (faudrait pas en vouloir à son auteur / normal, il fait de la vulgarisation).

                                                        Autres liens, concernant l’âge de l’univers :

                                                        L’Âge de l’Univers (wikipédia)

                                                        L’äge de l’Univers par ses constituants (astronomes.com)


                                                      • Paradisial Paradisial 11 décembre 2009 00:39

                                                        Preuves que les 6 jours ne sont pas des jours terrestres :

                                                        La genèse de l’Univers et de la terre selon l’Islam.

                                                        Proposé par Mouhammad Patel le Mardi, 28 Août 2001

                                                        Questions d’actualité...

                                                        Question : Je voudrais savoir ce que vous croyez sur la création de l’univers...Est-ce que vous croyez en ce que dit la Bible sur la création ? Ou avez-vous une autre théorie ?

                                                        Réponse : La position de l’Islam sur la Création de l’Univers est fondamentalement différente de celle de la Bible sur un certain nombre de points.

                                                        Tandis que la Bible mentionne clairement une Création de l’Univers en 6 jours, délimités par un lever et un coucher de soleil (« Il y eut un soir, il y eut un matin : premier jour » (Genèse / 5)") (ce qui est logiquement inconcevable, en sachant que le jour est le résultat de la rotation de la terre sur elle-même autour du soleil. Comment prendre le mouvement du soleil et de la terre comme unité de mesure, alors que ces derniers n’étaient pas encore crées ?), le Coran , lorsqu’il fait allusion à la Création, désigne un certain nombre de phénomènes différents :

                                                        Ainsi, il semblerait que toute la création était à l’origine compressée en un élément unique, qui a éclaté pour donner naissance à l’Univers ; cette notion est exprimée dans le verset suivant du Coran :

                                                        "Ceux qui ont mécru, n’ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l’eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ?" (Verset 30 / Sourate 21)

                                                        Un autre verset du Coran laisse supposer que l’Univers, depuis sa création, en en perpétuelle expansion, et ses dimensions ne cessent de grandir.

                                                        "Le ciel, Nous l’avons construit par Notre puissance : et Nous l’étendons [constamment] dans l’immensité." (Verset 47 / Sourate 51)

                                                        Un passage coranique prédit, qu’à la fin des temps, un phénomène apparemment contraire à celui de la Création aura lieu ; en d’autres mots, l’univers sera compressé et anéanti, avant d’être crée à nouveau :

                                                        "Le jour où Nous plierons le ciel comme on plie le rouleau des livres. Tout comme Nous avons commencé la première création, ainsi Nous la répéterons ; c’est une promesse qui Nous incombe et Nous l’accomplirons !" (Verset 104 / Sourate 21)

                                                        Par ailleurs, le Coran affirme aussi de façon implicite, qu’au tout début de la Création, les cieux étaient sous forme de fumée ou de gaz cosmique :

                                                        "Il (Dieu) S’est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu’à la terre : « Venez tous deux, bon gré, mal gré ». Tous deux dirent : « Nous venons obéissants »." (Verset 11 / Sourate 41)

                                                        Il est vrai que l’on trouve dans le Coran des passages clairs et explicites qui mentionnent une création en 6 « yawm » (pluriel « ayâm »). Ce terme arabe est traduit généralement par le mot « jour ». C’est ce sens qui a été retenu par la quasi-totalité des traducteurs du Coran. Voici quelques uns de ces passages :

                                                        Votre Seigneur, c’est Allah, qui a créé les cieux et la terre en six jours (« ayâm ») (Verset 54 / Sourate 7)

                                                        C’est Lui qui, en six jours (« ayâm ») , a créé les cieux, la terre et tout ce qui existe entre eux ( Verset 59 / Sourate 25)

                                                        On pourrait penser, en lisant ces passages, que le Coran ne fait que reprendre la théorie biblique de la Genèse. Pourtant, il n’en est rien. A vrai dire, la plupart des traducteurs du Coran ont retenu le sens courant du terme « yawm » et ils semblent avoir omis le fait que ce terme désigne aussi, littéralement, une période de temps très longue. La durée de cette période (ou de ce « jour ») étant relative, elle peut ainsi varier énormément en fonction de la référence à laquelle elle est liée. Le Coran lui-même confirme ceci :

                                                        "Du ciel à la terre, Il (Dieu) administre l’affaire, laquelle ensuite monte vers Lui en un jour (« yawm ») équivalant à mille ans de votre calcul." (Sourate 32 / Verset 5)

                                                        "Les Anges ainsi que l’Esprit montent vers Lui en un jour (« yawm ») dont la durée est de cinquante mille ans." (Verset 4 / Sourate 70)

                                                        Il est donc clair, qu’à l’échelle cosmique, la durée d’un « yawm » est très longue, et qu’elle n’est pas délimitée par un lever et un coucher de soleil. Quand on étudie à nouveau les versets qui mentionnent la création de la terre et des cieux, on se rend compte que le Coran fait plutôt allusion à 6 périodes ou phases très longues, et non pas à six jours terrestres comme l’affirme la Bible.

                                                        Wa Allâhou A’lam // Dieu est plus à même de détenir La Vérité !

                                                        Source :

                                                        http://www.muslimfr.com/module...


                                                      • Big Mac 11 décembre 2009 00:40

                                                        Lumineux ? Alors de l’infra-rouge ou de l’ultra-voilé parce que ça ne se voit pas à l’oeil nu.


                                                      • Paradisial Paradisial 11 décembre 2009 00:40

                                                        Le Furtif,

                                                        Si vous vous ne vous estimez pas concerné par mes posts cela entend que ce n’était pas à vous qu’ils étaient destinés.

                                                        Cordialement.


                                                      • Paradisial Paradisial 11 décembre 2009 00:44

                                                        Moncef,

                                                        Toujours à chercher à mettre ton petit grain de sable.

                                                        L’exorcisme que t’es en train de faire t’accompagnera-t-il alors jusqu’à la tombe ?!!!

                                                        Toute ma compassion.


                                                      • Paradisial Paradisial 11 décembre 2009 00:58

                                                        A ceux qui calquent le Coran sur la Bible voici une excellente comparaison :

                                                        La Bible et le Coran - Les Différences

                                                        Vidéo créée par un ex-prêtre converti à l’Islam, qui fut par la suite professeur de physique, qui est en train de publier au fur et à mesure de très très intéressantes réflexions en matière de religions comparées sur son propre compte dailymotion.

                                                        Ci-dessous le contenu de sa propre fiche descriptive :

                                                        Simple-Discussion :

                                                        اشهد ان لآ اِلَـهَ اِلا الله و اشهد ان محمدا رسول الله

                                                        Asalamou 3alaykoum aux mouslimines
                                                        Amitiés aux chrétiens sincères.

                                                        Je m’appelle Mimoun, mon ancien Prénom « Antoine »
                                                        Je suis originaire de Pologne, d’une famille modeste mais profondément chrétienne. Je vis en France depuis 15 ans, J’ai une maitrise en Physique/Chimie. Après ma maitrise de Physique/chimie, je me suis orienté par la suite à la religion.

                                                        J’ai suivi 5 années de formation en Pologne , Je suis un ancien Prêtre converti à l’islam.

                                                        Je m’interresse au science (je suis professeur de Physique/chimie)

                                                        PS  : (info ajouté le 29 nov. 2009 : j’ai changé récemment d’emploi, je n’enseigne plus, je travaille maintenant dans une entreprise qui a pour but de mesurer anonymement la qualité des prestations fournient par des entreprises tiers)

                                                        J’ai découvert l’Islam depuis 1996 en étudiant le Coran. C’est un ami à moi, d’origine française, converti à l’islam également qui m’a exorté à me pencher vers l’ islam.

                                                        La Bible ne m’a pas apporté de réponses, les contradictions, les faits mensongers, beaucoup d’erreurs scientifiques qui font de la Bible un livre humain et non divin !

                                                        Le Coran m’a apporté la lumière sur mon existence, sur la Puissance d’Allah, et je n’ai trouvé aucunes contradictions malgré des examens approfondis dans le domaine de la science, de l’histoire..

                                                        Mes vidéos ont pour but d’éclairer les chrétiens sur les vérités du christianisme et de la Bible

                                                        Je suis assisté par un jeune étudiant qui se charge de produire mes vidéos sous ma directive.

                                                        Dans mon entourage, 4 personnes se sont déjà converties à l’ Islam, et 3 amis proches se sont également convertis.

                                                        Allahou Akbar !

                                                        La ilaha illa lah mohamed raçoulloulah (saw)

                                                        اشهد ان لآ اِلَـهَ اِلا الله و اشهد ان محمدا رسول الله


                                                      • Paradisial Paradisial 11 décembre 2009 01:05

                                                        Livre

                                                        Les Miralces Scientifiques du Coran

                                                        Format PDF. Auteur : Harun Yahya


                                                      • Markoff 11 décembre 2009 17:20

                                                        Paradisial,

                                                         Ce débat sur le temps est inutile et ridicule. Puisque votre Dieu est tout puissant, il n’a pas besoin de temps pour faire sa création, 6 jours, c’est même de trop puisque, vous le dites vous-même, il lui suffit de dire « sois » et le tour est joué en une milliseconde...

                                                        Le débat ne porte pas sur le temps de la « création », mais sur la création elle-même.
                                                        Ou on l’admet comme une vérité, et il n’y a plus rien à discuter, ou on le conteste, non pas au nom de la science mais au nom de la raison, et là encore, il n’y a rien à discuter.

                                                        Nous sommes dans le domaine des hypothèses et une hypothèse peut se discuter, mais pas avec la foi qui est une certutude autoproclamée.

                                                        Donc, je ne comprends pas tous ces vains débats.


                                                      • moebius 11 décembre 2009 01:05

                                                        il était une fois des etre confus et troublé par la rivalité et qui ont fait l’unanimité entre eux grace au sacrifice de l’un d’entre eux. Ils ont alors miraculeusement retrouvé le calme cette foutu paix et ont adoré celui qui leur a fait ce don inestimable ,t inouis et divin qui les a sauve de la destruction. Ce qui a constitué le mythe fondateur de la création cosmique ou de lan fondation de leur groupe.I
                                                        Ils ont appelle dieu, héro, christos, celui qui sauve et qui guérit, ils ont inlassablement récité le récit du meurtre qui les a appaissé. Ils ont reproduit rituellement ce sacrifice qui leur a fait tant de bien dans une symbolique qui reproduit poétiquement ce momment de la création. Le temps de l’éternité celui du rite, du culte et du sacré parce que ce groupe a voulu survivre.
                                                         Il était une fois c’est ça... Il était une fois... Il était une autre fois le sacrifice d’un peuple tout entier qui n’a pas sevi a fondé une nation alors que le sacrifice d’un seul d’entre nous nous avait apprit au sortir d’un tombeau que désormais le sacrifice ne pourrait plus nous calmer car nous en avions apprit la vérité. Et cette connaiissance du mythe avait libéré la violence. Il nous fallait pour survivre tenter d’ inventer un autre dieu plus efficace que celui, terrible du brassier triste de la multitute des innocents que nous n’arriverions méme plus a diviniser mais seulement à hair dans la stérilité de la technique....boudiou ! demain sera un autre jour


                                                        • Paradisial Paradisial 11 décembre 2009 01:26

                                                          Coran 17:41 Dis : "S’il y avait des divinités avec Lui, comme ils le prétendent, elles auraient alors cherché un chemin (pour atteindre) le Détenteur du Trône (et du Pouvoir Suprême / pour le lui briguer)".

                                                          Coran 21:22
                                                          S’il y avait dans le ciel et la terre des divinités autre que Dieu, tous deux seraient assurément dans le désordre. Gloire, donc à Dieu, Seigneur du Trône ; Il est au-dessus de ce qu’ils Lui attribuent !

                                                          Coran 11 : 101 Nous ne leur avons fait aucun tort. Mais ils (les polythéistes) se sont fait du tort à eux-mêmes. Leurs divinités, qu’ils invoquaient en dehors de Dieu, ne leur ont servi à rien, quand (le jour dernier) l’Ordre (de châtiment) de ton Seigneur fut venu ; [leurs idoles] elles n’ont fait qu’accroître leur perte.

                                                          Coran 86 :86 Cherchez-vous, dans votre égarement, des divinités en dehors de Dieu ?

                                                          Coran 12 : 40 Vous n’adorez, en dehors de Lui, que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres, et à l’appui desquels Dieu n’a fait descendre aucune preuve. Le pouvoir n’appartient qu’à Allah. Il vous a commandé de n’adorer que Lui. Telle est la religion droite ; mais la plupart des gens n’en ont pas conscience.

                                                          Coran 53 :23 Ce ne sont que des noms que vous avez inventés, vous et vos ancêtres. Dieu (Le Vrai) n’a fait descendre aucune preuve à leur sujet. Ils ne suivent que la conjecture et les passions (dépravées) de (leurs) âmes, alors que la guidée leur est venue de leur Seigneur.

                                                          Bon à savoir :

                                                          Qui est Allah ?!!


                                                        • moebius 11 décembre 2009 01:23

                                                           Pourquoi le coran, la bible sont des textes sacrés ?
                                                           Comprenant que l’écriture leur donnait un pouvoir inouis sur le milieu et leur permettait d’intégrer davantage de complexité. ils vouérent un culte a l’écriture, surestimérent son pouvoir, en firent un objet de convoitise et de jalousie. Perversité de la lettre et de celui qui finit par prendre le signe pour la chose , se trompe et nous trompe.


                                                          • moebius 11 décembre 2009 01:26

                                                             formalisme imbécile des radoteurs ou plaisir abrutissant et que soporifique de la récitation et de la mélopée


                                                            • moebius 11 décembre 2009 01:31

                                                              certain finissent par lire un texte sacré pour savoir de quel pied il doivent entrer dans les toilettes..je dirais que ce sont de bon lecteurs qui s’inscrive dans l’académie des bons lecteurs , celle des cinglés et des pervers... maiscertain parleront de foi ,de croyance, de respect....oui et alors ? du pied gauche ou du droit ?


                                                              • moebius 11 décembre 2009 01:39

                                                                 verset 5, tome III c’est pied droit.... dans le cas ou vous entrez du pied gauche vous devez faire un acte de contrition, et m’envoyez un chéque de 500 euros a moi qui suis un spécialiste du texte en question et qui suis seul habilité a en faire l’exégése, merci bien dieu vous le rendra avec les intérets, je pourrai remplacer les pneux de ma voiture


                                                                • moebius 11 décembre 2009 01:49

                                                                  LIvre sacré, verset VII alinéa 2 modifié par le convention de genéve, inspiration divine homologué par le beau frére du pére du digne héritier de celui qui a prit des note alors qu’il se douchait et eut comme ça une révélation soudaine qui le laissa positivement sur le cul..vous me devez toujours 500euros, je peux vous faire des facilités de paiement, merci , si vous ne me payez pas je vous bannis de la communauté des bons lecteurs et vous n’aurez alors plus que ces infame livre de kiosque de gare a vous mettre sous la dent


                                                                  • Mr SKOOL 11 décembre 2009 02:07

                                                                    BLABLABLA quelle perte de temps a lire de tel article bien nul..... no comment


                                                                    • freelol freelol 11 décembre 2009 06:37

                                                                      Savoir et Croire s’opposent mais ne sont pas comparables.

                                                                      Je respecte la vrai foi, mais les croyant ne devraient pas se prendre pour des sachant, leur jugement est altéré et leur démarche non scientifique. Le chercheur est spectateur et tente de décrire la nature, comprendre les expériences sans les altérer. Le croyant ne cherche pas à comprendre, il a déjà les clés.

                                                                      C’est sûr que les découvertes contredisent le mythe mais bon, certains cherchent des explications rationnelles. La théorie de l’évolution est pas forcément parfaite, mais c’est la meilleure explication que l’on ait pour le moment, elle n’est pas gravée dans le marbre, elle est soumise à critique et pourrait changer à l’avenir, confronté à d’autre théorie, d’autre preuves.

                                                                      Il est parfaitement ridicule de vouloir ériger le dogme en science et il ne faut pas que la science devienne dogmatique. La théorie de l’évolution n’est pas un mythe ni une religion. Le « créationisme » est une fable sans fondement scientifique, on ne peut pas les présenter sur un même plan, on ne peut les comparer car l’un est du domaine du savoir et l’autre de la croyance.



                                                                        • L'enfoiré L’enfoiré 11 décembre 2009 09:55

                                                                          Bonjour,
                                                                           Je me suis « amusé » à lire les commentaires.
                                                                           Depuis, l’anniversaire du Darwinisme, nous avons dépassé les tops de commentaires.
                                                                           Que l’on essaye de placer sur la table toutes les opinions ou que cela soit plus ostensiblement choisi.
                                                                           Problème existentiel qui ne trouverait pas de solution.
                                                                           Un bon sujet de dissertation serait « qu’est-ce qui pousse un homme à avoir une Foi quelconque ? »
                                                                           Hier, j’entendais un rocker sosie de Johnny qui adorait comme une idole, comme un dieu. Il l’a utilisé les mots.
                                                                          Est-ce :
                                                                           La peur de la mort ?
                                                                           La peur tout court.
                                                                           Un investissement dans une force utilisable pour soi-même quand on voit les pouvoirs qui s’associent très souvent avec l’église ? 
                                                                           Il faut remonter aux sources.


                                                                          • dup 13 décembre 2009 09:04

                                                                            voilà bien une discussion sans intérêt . Parler du sexe des anges en invoquant de soi disants livres religieux qui donnent tous la vérité. Pour moi c’est le grand Boulumboulum qui a crée l’univers . Chacun voit midi à sa porte et tous ont tort. L’esprit ne peut admettre la seule chose qui existe : le vide. Je pense que Darwin avec toutes ses inexactitudes est encore le plus hônnete dans sa démarche. De toutes façon le dieu de l’univers matériel est un démiurge qui a interet de se cacher . Quand aux dates , non seulement elles servent à rien ,mais sont obligatoirement fausses


                                                                            • h2w 13 décembre 2009 14:24

                                                                              Article sérieux et documenté, bravo ! La semaine prochaine je compte sur l’auteur pour nous expliquer comment fait le père noël pour déposer les cadeaux des enfants sages lorsqu’il n’y a pas de cheminée. D’avance merci


                                                                              • philoupdesbois 13 décembre 2009 23:42

                                                                                comment des bouses pareilles arrivent à être validées par les correcteurs ?


                                                                                • jeanpierre 1er 14 décembre 2009 08:40

                                                                                  l’homme descend du cochon deux preuves irréfutables
                                                                                  a/ la grippe porcine
                                                                                  b/ la terre est devenue une porcherie

                                                                                  je vous embrasse du bout du groin


                                                                                  • MIKAELD 14 décembre 2009 13:11

                                                                                    Bonjour,
                                                                                    Je pense qu’on peut mettre tout le monde d’accord ...ou presque.
                                                                                    La Bible a été écrite dans une autre langue que la notre, à une autre époque, au sein d’un autre culture. Le manucrit de Moïse n’existe plus, on n’a que des traductions de traductions. Il faut être extrêment souple dans la définition des mots de la Bible.
                                                                                    Il faut voir le contexte, le thème général de la Bible, écouter les chercheurs , les archéologues, etc...
                                                                                    C’est par exemple notoire que le mot jour d’un la Bible n’a pas toujours le mêm sens !
                                                                                    Comme aujourd’hui d’ailleurs !(voir petit Larousse)
                                                                                    Par exemple, Jésus croyait-il à l’évolution ? Croyait-il à Adam et Eve ? Si l’homme descend du singe, à partir de quand, cet ’animal’ a -t-il rendu nécessaire le sacrifice de Jésus ?
                                                                                    De plus, n’oublions pas que beaucoup ne rejette pas l’Evolution, parce qu’ils sont croyants, mais , c’est parce qu’ils rejettent l’évolution qu’ils sont croyants.
                                                                                    Croire que la vie est apparue par hasard, me semble beaucoup plus fantasque que de croire au récit de la Création.
                                                                                    D’ailleurs l’Evolution ,n’est qu’une théorie et c’est pour cela qu’on en débat encore !
                                                                                    Ceci dit, je ne pense pas que la création ait eu lieu en 6 jours de 24h !
                                                                                    Pour des hommes qui ne savent pas d’où ils vienne, ni où il vont, ça me paraît hasardeux et très audacieux d’affirmer par sa propre expérience quelle est l’origine de la vie .
                                                                                    Comme disait Pasteur : Un peu de science éloigne de Dieu, beaucoup nous en rapproche !
                                                                                    Cordialement


                                                                                    • j-p. bédol 14 décembre 2009 13:45

                                                                                      Peut-être ?

                                                                                      Cependant, les propriétaires du texte original, les juifs, en fêtant chaque année Rosh Ha-Shana, la Création du monde 3 761 ans avant notre ère, valident définitivement les mots JOUR et AN des Ecritures.

                                                                                      Bien à vous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès